ACCESSIBILITÉ ET MAIN-D'ŒUVRE HANDICAPÉE EN FRANCE ET EN EUROPE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACCESSIBILITÉ ET MAIN-D'ŒUVRE HANDICAPÉE EN FRANCE ET EN EUROPE"

Transcription

1 UNIVERSITE DE PARIS 8 VINCENNES-SAINT-DENIS UFR INSTITUT D ETUDES EUROPEENNES ECOLE DOCTORALE SCIENCES SOCIALES THÈSE POUR LE DOCTORAT DE SOCIOLOGIE Hocine IHABCHIENE ACCESSIBILITÉ ET MAIN-D'ŒUVRE HANDICAPÉE EN FRANCE ET EN EUROPE Une analyse socio-politique des difficultés d accès à l emploi des handicapés diplômés, cas particulier Tome I Directeur de Thèse : Pr. Pierre Cours-Salies OCTOBRE 2012 Membres du Jury Pr. ROZENBLATT Patrick Rapporteur Pr. AIT ABDELMALIK Ali Rapporteur Pr COURS-SALIES Pierre Directeur de thèse Pr. LEGRAND Jean-Louis Président du jury

2 Remerciements Je ne puis citer ici nommément toutes les personnes qui m'ont aidé, encouragé et soutenu afin que ce travail puisse voir le jour. Que toutes ces personnes trouvent ici l'expression de ma sincère reconnaissance. Je tiens tout d'abord à remercier vivement Monsieur Pierre COUR-SALIES Professeur à l Institut d études européennes pour m'avoir fait l'honneur d'accepter de diriger mes travaux de recherche. Son aide, sa disponibilité, ses conseils et son soutien, durant toute cette période, m'ont toujours redonné confiance et volonté. Qu'il trouve ici l'expression de ma sincère reconnaissance et de ma profonde gratitude. J'adresse un grand merci à Said IZA, maître de conférences en informatique à l école des Mines de Saint-Etienne, Hamid CHAOUECHE, docteur en sociologie et Rachid BOUCHAREB, Attaché temporaire d enseignement et de recherche à l Institut d études européennes. Je tiens aussi à remercier tous les membres du laboratoire dynamique social et recomposition des espaces (LADYSS) et toute l équipe du CNRS. Je remercie vivement Monsieur JEF, technicien en informatique du laboratoire d informatique de l UFR6 qui m'a soutenu tout au long de la durée de ma thèse. Je n'omettrais pas de remercier tous mes amis de Paris, Portugal, Brésil, Allemagne et Algérie avec qui j'ai partagé de très beaux moments de bonheur. Je cite entre autres : Thierry LEBESCOND, Tahar MEDDOUR, Marie-Rose FARJON, etc. Enfin, je remercie ma famille qui me manque tant. Il s'agit en particulier de ma femme Hayat et de ma mère Nouara. Un grand merci à mon frère M hand et Mohamed qui m'ont toujours soutenu. Je remercie aussi tous mes frères et sœurs, mes belles sœurs, mes neveux, mes nièces et aussi tous mes amis et cousins qui m'ont soutenu en toutes circonstances

3 Résumé L emploi est un processus très complexe d intégration dans la vie active des personnes handicapées parce qu être handicapé est un synonyme de rejet de l autre mais aussi de pauvreté. En effet, le taux de chômage chez les personnes handicapées est supérieur à celui de la moyenne nationale car le taux de 6% d emploi des travailleurs handicapés soit dans les entreprises publiques ou privées n est pas atteint. Selon Pôle Emploi, le taux de chômage chez les travailleurs handicapés a augmenté de 8,8% en un an depuis le 30 juin 2009 car ces derniers présentent un niveau de formation très faible et ceux qui ont un niveau plus élevé sont confrontés aux difficultés d accessibilité du lieu de travail et aux contraintes d âge. La société a créé un esprit d individualisme dans la cité et dans l entreprise qui a engendré la mise à l écart des personnes handicapées. Aujourd hui, la situation des personnes handicapées a évolué grâce au progrès significatif de la science, le développement des politiques sociales et la mise en œuvre des nouvelles technologies. Ceci a permet à toutes personnes en situation de handicap de participer à la vie active. L objectif principal des nouvelles technologies est de répondre aux besoins des personnes handicapées dans la vie quotidienne, cela conduit au développement d un modèle informatique adapté comme le manuel électronique et la bibliothèque virtuelle accessible aux personnes aveugles. Après avoir quitté le champ médical, les personnes handicapées cherchent à s éduquer, s informer, se former et acquérir un diplôme qui leur permet de s insérer dans la vie active. L éloignement des entreprises et le transport urbain qui n est pas accessible aux personnes handicapées renforcent la ségrégation spatiale des travailleurs handicapés. Il n y a plus de directives qui fixent les statuts des compagnies aériennes et des compagnies ferroviaires. Il n y a plus de législation française qui oblige les collectivités locales et territoriales à rendre les sites Internet accessibles aux personnes handicapées. Face à ces contraintes, un grand nombre d étudiants handicapés abandonne leurs études - 2 -

4 supérieures à cause des difficultés d accessibilité aux infrastructures universitaires (bibliothèque, amphithéâtre, salle de sport, restaurant). En somme, la déficience et les difficultés d accessibilité demeurent toujours un problème majeur d accès à l emploi des personnes handicapées et le changement économique et social a favorisé la marginalisation des personnes handicapées en France et en Europe. Ainsi, les personnes handicapées seront jugées à travers leurs déficiences pour accéder à l emploi plus que pour leurs compétences professionnelles. Cela aura des répercussions négatives sur la main-d œuvre handicapée. Cette analyse permet d estimer l énergie potentielle de productivité de chaque personne handicapée. Le handicap a donc une influence sur l avenir professionnel des personnes déclarées handicapées à cause du mauvais regard de la société. La définition du handicap est basée sur des capacités restantes selon la classification du docteur WOODS. Cette classification a pour avantage de mettre en œuvre le degré de compensation du handicap afin de mettre en place les aides sociales comme la pension d invalidité, la carte d invalide et la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé. La nouvelle loi du 11 février 2005 a renforcé la législation de l emploi des travailleurs handicapés, a mis sur pied la création du fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) dont le rôle est similaire à l agence de gestion de fonds et d insertion des personnes handicapées (AGEFIPH) dans le secteur privé. La création de cette institution a permis aux acteurs des ressources humaines de la fonction publique de changer leurs regards envers les personnes handicapées. En plus, les ateliers protégés sont devenus des entreprises adaptées du milieu ordinaire qui emploient 80% des travailleurs handicapés et les centres d aides par le travail sont des établissements médico-sociaux proposent aux personnes handicapées une activité sociale, par exemple, l accès à l autonomie et l implication dans la vie professionnelle. Face au marché unique de l emploi des personnes handicapées dans les pays de l Union européenne, les dirigeants de ces pays jugent qu il est nécessaire d élargir l employabilité des personnes handicapées dans d autres pays en prenant en considération le modèle français

5 En plus, plusieurs traités ont été mis en œuvre, malheureusement, dans l Europe à 27 États, les personnes handicapées n ont pas trouvé leur place car le mode de vie des citoyens de la communauté européenne est au bas de l échelle. Par ailleurs, l objectif principal des Etats de l Union européenne est de créer une politique sociale pour les citoyens des pays européens et de promouvoir une justice sociale, l éducation, la formation professionnelle et de lutter contre toutes formes de discrimination à l emploi et aux logements. A cette occasion, plusieurs initiatives et programmes ont été créés, le cas du programme HELLIOS qui a été destiné pour encourager les actions des entreprises et augmenter les aides du fond social européen. Pour conclure, le passage vers la vie active n est pas facile à cause des barrières administratives et environnementales et la discrimination à l emploi reste un phénomène difficile à déterminer

6 Summary Employment is a complex process of integration in the active life of handicapped people because to be handicapped is synonymous to rejection from others, but also means poverty. Indeed, the rate of unemployment for handicapped people is superior to the national average, because the rate of 6% employment of handicapped workers, either in public enterprises, or in private enterprises, is not reached. According to Pôle Emploi, the rate of unemployment for handicapped workers has increased to 8,8% in one year, since the 30 th of June 2009 because this last presents a very low level of formation and those who have a more elevated level are confronted with difficulties of accessability of the workplace and to the constraints of age. Society has created a spirit of individualism in the city and in enterprise, which has generated putting aside handicapped people. Nowadays, the situation of handicapped people has evolved thanks to the significant progress of the science, the development of social politics and the availability of new technologies. This has allowed all the people in handicapped situations to participate in an active life. The principal objective of the new technologies is to respond to the needs of handicapped people in daily life. That has led to the development of an adapted computer model such as the electronic manual and the virtual library accessible to blind people. After finishing the medical treatment, handicapped people search to educate themselves, informing themselves and acquiring a degree which allows them to be inserted in an active life

7 The distance of enterprises and from urban transport which is not accessible to handicapped people reinforces the spatial segregation of handicapped people. There aren t directives anymore which fix the statutes of aerial companies and the railway companies. There isn t French legislation anymore which forces the local and territorial collectivities to make their websites accessible to handicapped people. Faced with these constraints, a big number of handicapped students forsake their superior studies because of the difficulties of accessability to the academic infrastructures (library, amphitheatre, sport hall, restaurant). Consequently, the deficiency and the difficulties of accessibility always remain a major problem of access to the employment of handicapped people and economic and social change has favored the marginalization of handicapped people in France and in Europe. So, handicapped people will be judged through their deficiencies of accessing employment more than for their professional skills. That will have some negative repercussions on handicapped labour. This analysis allows estimating the potential energy of each handicapped person. The handicap person thus has an influence on the professional future of the people declared handicapped because of the bad opinion of society. The definition of a handicap is based on the remaining capacities according to the classification of doctor WOODS. This classification has an advantage to bring the degree of compensation of the handicap into play in order to put in place social help like invalid pension, the invalid card and the acknowledgement of the handicapped worker. The new law of the 11 th February 2005 has reinforced the legislation of the employment of handicapped workers, has set the creation of a fund for insertion of handicapped people in the public function whose role is similar to the agency of gestion of funds and of insertion of handicapped people in the private sector. The creation of this institution has allowed the professionals of human resources in the public function to change their look towards handicapped people. Besides, the protected workshops have become private enterprises of the ordinary milieu which employ 80% of the handicapped workers and help centers whose - 6 -

8 work are social-medical establishments whose propose to handicapped people is a social activity: for example, access to autonomy and the implication in the professional life. Faced with the unique market of employment of handicapped people in the countries of the European Union, the leaders of these countries judge that it is necessary to expand the employability of handicapped people in other countries, taking in consideration the French model. Besides, several treaties have been brought into play. Unfortunately, in the 27 States of Europe, handicapped people haven t found their place because the way of living of the citizens of the European community is at the low end of the scale. Otherwise, the principal objective of the States of the European Union is to create a social politic for the citizens of the European countries and to promote a social justice, the professional formation and to fight against all the forms of discrimination in employment and accommodations. On this occasion, several initiatives and programs have been created: it is the case of the program HELLIOS which is designed to encourage the actions of enterprises and to increase the help of the social European fund. To conclude, passage to an active life is not easy because of administrative and environmental barriers, and the discrimination in employment remains a phenomenon difficult to determine

9 Table des matières Remerciement -1- Résumé -2- INTRODUCTION GENERALE Introduction Annonce de plan I/ Construction du sujet en objet de recherche sociologique II/ Les hypothèses III/ Méthodologie / Préchoix et procédure / Les entretiens réalisés sont les suivants : a/ Les membres des associations b/ Les élus c/ Les travailleurs handicapés / La description du terrain et de l'enquête / Le recueil et l analyse des données / De forum en forum / La quête du travail, le diplôme et la qualification professionnelle PREMIERE PARTIE Chapitre I Etat des lieux: situation des publics handicapés: (emploi, législation, accessibilité) - 8 -

10 I/ Introduction II/ Législation européenne III/ Législation française IV/ Analyse du processus d emploi des travailleurs handicapés a/ Bilan de la loi du 30 juin b/ Bilan de la loi du 10 juillet c/ Accessibilité : effet dérogatoire V/ Minima sociaux en France : vers le seuil de pauvreté a/ Les prestations liées au handicap : cumul de l AAH b/ Minima vieillesse après 60 ans VI/ Minima social européen VII/ Conclusion Chapitre II Les mouvements sociaux Services d'aide à l'emploi I/ Introduction II/ Les mouvements historiques III/ Les nouveaux mouvements IV/ Les mouvements sociaux européens V/ Accompagnement des personnes handicapées vers l emploi VI/Conclusion

11 Chapitre III Difficultés institutionnelles de la définition du handicap I/ Histoire du mot handicap / infirmité/ II/ Handicapé / handicaps : vers une approche sociale III/ Le handicap : d un vocabulaire de l infirmité à la notion d environnement handicapant IV/ Problème de définition du handicap V/ Définition du handicap au niveau européen VI/ Conclusion DEUXIEME PARTIE Chapitre IV Education et formation professionnelle I/ Introduction II/ Etablissements spécialisés III/ Les difficultés liées à la scolarité et la formation IV/Parcours universitaire et mobilité des personnes handicapées V/ Situation des personnes handicapées diplômées VI/ Les métiers accessibles aux personnes handicapées VII/ Accident du parcours professionnel VIII/ Conclusion

12 Chapitre V Handicap et lien social I/ Introduction II/ Précarité et stigmatisation III/ Conclusion Chapitre VI Accessibilité universelle Le droit de vivre dans la cité I/ Introduction II/ Les normes d accessibilité III/ Panorama des difficultés d accessibilités des personnes handicapées a/ Accessibilité aux transports : le cas des avions b/ Accessibilité aux nouvelles technologies c/ Accessibilité aux musées IV/ Accessibilité : vers quelques solutions V/ Circulation des travailleurs handicapés dans l Union européenne VI/ Accessibilité et les enjeux économiques VII/ Conclusion

13 TROISIEME PARTIE Chapitre VII Mobilité des salariés handicapés et les entreprises I/ Introduction II/ Méthode de recherche d emploi III/ Accueil des travailleurs handicapés dans l entreprise a/ Emploi ordinaire b/ Emploi protégé c/ Licenciements des personnes handicapées IV/ Relation professionnelle entre salariés handicapés et valides V/ Suivi professionnel au sein d une entreprise VI/ Nouvelles technologies : vers des limites ou des solutions VIII/ Conclusion Chapitre VIII Eléments de comparaison au niveau européen I/ Introduction II/ Histoire du handicap dans les pays membres de l Union européenne III/ Dispositifs politiques européens en faveur des personnes handicapées IV/ Evolution des politiques sociales en faveur des personnes handicapées

14 V/ Charte communautaire : vers de nouveaux droits fondamentaux pour les travailleurs handicapées a/ Traité de Maastricht b/ Traité d Amsterdam VI/ Politique d emploi des personnes handicapées en Europe : vers un résultat négatif a/ Pénurie d emploi b/ Déficit de compétences c/ Crise de partenariat VII/ Parcours d intégration d un travailleurs handicapé dans l Union européenne, exemple : étude comparative entre (la France, l Espagne, le Portugal et la Bulgarie) a/ Cadre législatif VIII/ Conclusion a/ Institution du handicap b/ législation européenne c/ Le marché de l emploi en Europe d/ Aides financières en Europe e/ Système de quota et sanction en Europe CONCLUSION GENERALE I/ Principales conclusions II/ Perspectives

15 BIBLIOGRAPHIE Ouvrages Rapports Revues Documents électroniques ANNEXES Annexe n Représentation graphique des personnes handicapées qui ont subi des discriminations liées à la déficience Annexe n Discrimination chez les travailleurs handicapés âgés de 25 à 54 ans vivant en ménage ordinaire, soit 25,3 millions de personnes. Annexe n Les effets de loi du 10 juillets Annexe n Les minima sociaux en Europe Annexe n Les défis politiques Annexe n Reclassement des soldats blessés et les accidentés du travail Annexe n 7 : Textes de référence

16 Annexe n 8 : Situtaion des personnes handicapées salariées âgées de 20 à 59 ans Annexe n 9: Film sur CD ROM : les difficultés d accessibilité des personnes handicapées

17 INTRODUCTION GENERALE

18 Introduction Le travail est un processus qui permet l intégration professionnelle et sociale que ce soit pour les personnes handicapées ou valides dans la société. Obtenir un emploi nécessite une qualification professionnelle telle que l expérience professionnelle et le diplôme. Or, les travailleurs handicapés n ont pas une qualification suffisante qui leur permet d accéder à un emploi. Le plus souvent, ceux qui ont réussi à avoir un diplôme seront confrontés aux difficultés d accessibilité dans les lieux de travail et aux transports. Ceux qui ont réussi à affronter ces obstacles vont subir eux aussi des difficultés relationnelles avec les salariés valides. Certains entrepreneurs ont des représentations négatives à l égard des travailleurs handicapés telles que la faiblesse du niveau de formation et la mauvaise participation économique au développement de l entreprise. Durant mon expérience de recherche d emploi, j ai constaté que les personnes handicapées ne sont pas des citoyens à part entière et ne sont pas égaux devant les lois de la république. Dans la réalité, le handicap n est ni accepté ni reconnu dans son rapport à l école, à la formation professionnelle et à l emploi. Malgré les lois et initiatives en faveur d emploi des travailleurs handicapés, beaucoup d entre eux se retrouvent encore sans emplois. Si les 6% ne sont pas atteints, les entreprises préfèrent payer l amende pouvant aller jusqu à 3500 par personne handicapée. Une polio contracté à l'âge de 12 mois m'oblige à me déplacer avec deux appareils orthopédiques et deux béquilles. Après avoir terminé définitivement les soins, mes parents ont commencé à s'inquiéter pour mon avenir, ils ont réussi à m'intégrer dans un collège d enseignement secondaire chez les pères blancs à Tizi-Ouzou en Algérie (actuellement collège de Mouloud Feraoun 1 ) Je n'ai jamais connu les classes spécialisées pour les enfants handicapés. J'ai débuté ma scolarité primaire à l'âge de 10 1 Ecrivain algérien assassiné par l OAS le 15 mars

19 ans. C'était en Je prends les transports en commun (Bus, Métro, RER, TRAM, TGV) pour me rendre dans les lieux de travail. Parfois, quand il neige, je rencontre des difficultés de déplacements parce que les trottoirs deviennent glissants. J'ai fait beaucoup d'efforts physiques pour suivre mes études. J'ai connu des années noires. Je me souviens de la lourdeur des portes à l'école et au lycée. A l'université, les ascenseurs tombent souvent en panne, je dois fournir beaucoup d'efforts physiques pour grimper les marches d'escalier afin d'assister au cours ou bien de participer aux travaux pratiques de laboratoire. Il m'a fallu vraiment beaucoup de volonté, de courage et le soutien de mes parents, de tous mes frères et sœurs, mes médecins traitants, mes professeurs ainsi que mes amis pour vaincre les problèmes de la vie et surtout pour ne pas sombrer. Après avoir terminé mes études supérieures, j'ai travaillé comme ingénieur en électronique chez les sociétés privées en CDD. J'ai occupé des emplois instables. Par la suite, j ai travaillé au niveau de la direction générale de la sûreté nationale comme ingénieur d étude et de développement en CDI pendant cinq ans. J'ai démissionné pour venir en France. Je suis titulaire d un diplôme d'études supérieures spécialisées en nouvelles technologies et également d'un diplôme d'ingénieur en électronique et d'une maîtrise de sciences de l'éducation et finalement d un DEA en construction européenne. En entreprise, le caractère multidisciplinaire de mes compétences me permet d'exercer la fonction d'ingénieur d'étude et de développement. Je n'ai pas besoin d'un poste adapté à part l'accessibilité dans les lieux de travail. Je suis classé dans la catégorie C 2, cela veut dire, que je suis gravement handicapé et que mon poste de travail doit être mieux adapté ; c'est ce qui fait peur aux entreprises. Les entrepreneurs recrutent seulement les travailleurs handicapés qui ont un handicap léger. Il me semble que, ceux qui sont classés dans la catégorie C, n'ont aucune chance d'accès à l'emploi. 2 C : handicap grave. A : handicap léger. B : handicap moins grave. Ces catégories ont été supprimées grâce à la loi du 11 février

20 Dans le cadre de recrutement des personnes handicapées, la mairie de Paris a organisé en collaboration avec l'université Denis Diderot et les entreprises un forum "destination emploi" qui a eu lieu le 13 novembre 2003, à la Cité des Sciences à Paris. Des centaines d'entreprises ont été représentées sur les stands comme les Aéroports de Paris, Chronopost International, Crédit agricole, EADS LAUCH VEHICLES, les spécialistes européens du transport spatial, Électricité de France (EDF), Gaz de France, Général des eaux, RATP, etc. Chaque entreprise est représentée par un service d'accueil qui présente à chaque travailleur handicapé l'entreprise, les postes proposés et les profils recherchés. A chaque entretien, de durée 10 à 15 minutes, il faut présenter la reconnaissance de travailleur handicapé, le CV et les diplômes. Les handicapés qui n'ont pas de diplômes n'ont aucune chance de trouver un emploi ou un stage. J'ai réussi quand même à déposer presque une dizaine de CV au niveau de chaque entreprise. Les questions ont été ordonnées et sont basées par rapport à ma spécialité informatique et électronique, sur ce que je peux faire et ce que je ne peux pas faire, sur l'accessibilité aux moyens de transport, ainsi que mon origine identitaire. Les emplois de fonctionnaires comme l'armée et la fonction publique sont réservés aux citoyens d'origine française. Par contre, pour d'autres entreprises comme la SNCF, la RATP, Peugeot, Renault, les emplois ne sont pas réservés. Le groupe Thalès qui travaille directement avec l'armée demande la nationalité française aux candidats avant le CV. Au bout de 15 jours, je commençais à recevoir des refus, certaines entreprises n'ont pas précisé le motif et la majorité des refus émanant d'autres entreprises sont les mêmes, le cas par exemple de : «votre profil ne correspond pas à ce qu'on cherche actuellement». Par contre, d'autres refus d'accès à l'emploi sont dus à des motifs ainsi formulés comme le poste n'est pas encore disponible ou le profil ne correspond pas à celui que cherche le candidat. Généralement, les entreprises gardent les dossiers de candidature et préfèrent payer l'amende à (l'agefiph). Certains recruteurs pensent qu'il est très difficile de reprendre le boulot après une période de rupture très longue et ils prennent toutes les dispositions nécessaires, vis-à-vis de la législation pour refuser l'accès à l'emploi des personnes handicapées

21 J'ai fait beaucoup d'entretiens d'embauche dans le cadre des forums de recrutement des personnes handicapées, malheureusement, ça n'a entraîné aucun résultat. Il n'y a aucun suivi pédagogique des dossiers d'accès à l'emploi de chaque candidat. La situation des personnes handicapées dotées d'un potentiel de compétences face à l'emploi est très alarmante. Les réticences des employeurs demeurent la première cause de cette mise à l'écart du monde du travail. J ai pu remarquer l'absence de volonté de la part des entreprises pour encourager l'adaptation de poste de travail et le manque de développement des services de conseil et de soutien psychologique. Ces difficultés privent les travailleurs handicapés d accéder à l'emploi. Ce phénomène de rejet de cette population handicapée demeure toujours un obstacle d'intégration dans la vie professionnelle. Par exemple, les personnes handicapées atteints de la polio qui se déplacent en fauteuil roulant ou à l'aide de deux cannes canadiennes sont classées dans la même catégorie qu'une personne handicapée qui souffre d'une infirmité motrice cérébrale (IMC) qui n'a plus de chance de trouver un emploi. A chaque fois que je ne trouve pas de travail, je reviens à l'université pour étudier. Je me suis inscrit en 2000 à Paris VIII en licence de sciences de l'éducation après la validation des acquis professionnels. Quand j'ai acquis le diplôme de sciences de l'éducation, je me suis inscrit à l'anpe comme demandeur d'emploi dans l'enseignement (comme enseignant de physique, de mathématique ou d électronique). Là, j'ai constaté que les personnes handicapées, quel que soit leur handicap, ne peuvent accéder au poste d enseignant en France. A partir de là, en 2002, j'ai pensé poursuivre mes études en préparant un DESS 3 en nouvelles technologies qui m ouvrira les portes de l emploi dans une entreprise d'électronique ou d'informatique. En 2010, après une longue période de chômage, j ai trouvé un poste de travail comme professeur de mathématiques, ceci, à la suite d un entretien d embauche que j ai fait avec monsieur PAYAT, inspecteur de l éducation nationale de l académie de Paris. 3 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées

22 L entretien s est bien déroulé, ma candidature a été acceptée et a été envoyée au lycée professionnel d art graphique situé dans le 13 ème arrondissement de Paris. En fait, j ai remplacé un professeur qui a arrêté de travailler à la suite d une longue maladie à cause d une tentative de suicide. J ai commencé à travailler depuis le 10 octobre 2010 jusqu à 28 octobre J ai accumulé 200 heures de vacations et 2 CDD. J ai un emploi du temps chargé (19 heures par semaines), j ai deux classes de terminal Bac Pro (communication graphique) et une classe de CAP Sérigraphie. Les cours ne sont pas assurés dans une salle fixe et les élèves se déplacent de salle en salle et parfois d un étage à un autre pour assister aux cours. Le lycée est inaccessible aux personnes à mobilité réduite. Nous n avons pas constaté la présence des élèves handicapés. En effet, il m a fallu réfléchir avec mes collègues de maths et le service de gestion des locaux afin de trouver une solution à cette situation, donc nous avons décidé que, la majorité de mes cours seraient assurés dans les salles qui se trouvent au deuxième étage. Au moment des séances de TP de physiques, j ai été assisté du laborantin comme l ensemble de mes collègues, en plus, les labos de physiques ne sont pas équipés de matériels informatiques adaptés, je suis obligé d écrire sur le tableau la séance de manipulation aux élèves et de leur distribuer aussi les polycopiés de cours et d exercices. Face à cette problématique, le proviseur n a pas l intention d entamer des travaux d accessibilité des locaux malgré la loi du 11 février Le dernier jour du deuxième contrat, vers la fin de la journée, un inspecteur de l académie, Monsieur Yves Verdier est venu m inspecter sans la présence des élèves. Les questions ont été désordonnées, tantôt sur l accessibilité, tantôt sur l informatisation du laboratoire de physique. L inspecteur m avait dit que : «vous ne pouvez pas continuer à enseigner parce que vous ne pouvez faire des manipulations en chimie et porter des charges lourdes comme l oscilloscope et les tensiomètres». Je lui proposais de pouvoir continuer à exercer ma profession en utilisant les nouvelles technologies à savoir l utilisation de la 3 dimension, l informatique et de

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

L emploi des jeunes. Les résultats de l étude Avril 2015. pour

L emploi des jeunes. Les résultats de l étude Avril 2015. pour L emploi des jeunes Les résultats de l étude Avril 2015 pour Contact : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management Tel : 01 78 94 89 87 Mob : 07 77 94 30 21 Email : lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes 1 professionnelles et ressources adultes RTH Reconnaissance Travailleur Handicapé) Pour ma recherche d emploi, j aurai besoin d aide pour sélectionner les offres où mon handicap ne sera pas pénalisant.

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance CONEPT/RDC Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance Rapport de l Enquête réalisée à Kinshasa Résumé des résultats et recommandations Avec l Appui de Juillet

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

«Handicap et Emploi : Quelle est l utilité de la discrimination positive?» Café débat - mercredi 10 octobre 2012 à 20h - la Chaouée

«Handicap et Emploi : Quelle est l utilité de la discrimination positive?» Café débat - mercredi 10 octobre 2012 à 20h - la Chaouée «Handicap et Emploi : Quelle est l utilité de la discrimination positive?» Café débat - mercredi 10 octobre 2012 à 20h - la Chaouée L intitulé de la rencontre appelle à une définition des termes. Les échanges

Plus en détail

L année européenne 2012, «Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations»

L année européenne 2012, «Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations» L année européenne 2012, «Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations» Avant projet de Plan d action EY 2012 Introduction La CES, ses deux organisations européennes

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP

Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP REFERENCES : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES De quoi s agit-il? L examen d un CV, un entretien téléphonique ou en face à face, constituent autant d étapes qui peuvent donner

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Rapport de planification stratégique

Rapport de planification stratégique Comité sectoriel de la main-d œuvre du commerce de l alimentation Rapport de planification stratégique Décembre 2009 Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie du caoutchouc du Québec 2035, avenue

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées?

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Conférence-débat n 2 Bernadette MOREAU, Directrice de la Compensation à la CNSA ; Professeur Alain DOMONT, Professeur à l Hôpital Corentin

Plus en détail

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2?

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2? La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi d Fin 2008, l'organisme de protection sociale picard se fixe pour objectif de recruter 15 travailleurs handicapés

Plus en détail

Atelier social sur les questions liées au travail

Atelier social sur les questions liées au travail Atelier social sur les questions liées au travail Avril 2013 Nathalie RAYMOND Assistante Sociale Lorsque vous êtes en difficulté dans le cadre du travail, vous pouvez solliciter différents dispositifs

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

L'entretien est conduit par leur supérieur hiérarchique direct et donne lieu à l'établissement d'un compte rendu.

L'entretien est conduit par leur supérieur hiérarchique direct et donne lieu à l'établissement d'un compte rendu. RAPPORT AU CSFPT SUR L APPLICATION DE L ARTICLE 76-1 DE LA LOI N 86-54 DU 26 JANVIER 1984 PORTANT DISPOSITIONS STATUTAIRES RELATIVES A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Bilan de l expérimentation de la

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Un principe fondamental de l'union européenne

Un principe fondamental de l'union européenne A. Discours Introduction Mesdames et Messieurs, Je suis heureux d'être parmi vous aujourd'hui pour célébrer la Journée internationale de la femme. Je voudrais tout d'abord remercier pour l'invitation à

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP 2014 / 2015 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DU HANDICAP EN ENTREPRISE Syn@pse Consultants 30 Avenue de la Paix 67000 STRASBOURG 03 88 35 10 14 Satisfaire l Obligation d

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

ACCUEILLIR UNE PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP

ACCUEILLIR UNE PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP ACCUEILLIR UNE PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP COMMENT ACCUEILLIR UNE PERSONNE HANDICAPÉE AU SEIN DE SON SERVICE OU DE SON ÉTABLISSEMENT? Organiser une première prise de contact Une première rencontre

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche relatif à l Obligation d Emploi des

Plus en détail

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Remarque préliminaire : les dates d arrêt de la Cifre s étalent sur toute l année 2011, ce qui entraîne

Plus en détail

Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage. Cette enquête a été conduite avec la collaboration de

Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage. Cette enquête a été conduite avec la collaboration de Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage Cette enquête a été conduite avec la collaboration de SOMMAIRE Méthodologie......3 I. Profil des apprentis et

Plus en détail

Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour accéder au marché de l emploi

Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour accéder au marché de l emploi Centre de ressources et de recrutement pour les jeunes diplômés issus de l immigration Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour

Plus en détail

La mise en stage dans d autres cursus. Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur

La mise en stage dans d autres cursus. Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur La mise en stage dans d autres cursus Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur Séminaire Léonardo 26-29 novembre 2012 Institut P UPR CNRS 3346 CNRS Université de Poitiers

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1)

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) 1 COMPTE-RENDU DU 29-03-2013 A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) Dispositifs généraux de licence à Paris 1 Panthéon-Sorbonne M. Boutry, président 51 000 inscrits sur

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE A.Idrissi REGRAGUI TAZA Maroc PLAN : I. L INSERTION SOCIALE I.1. INSERTION PROFESSIONNELLE I.1.1. LE BRAILLE CLE DU SAVOIR I.1.2. LA COMPENSATION DU HANDICAP ET LA

Plus en détail

La question RH du mois «Le stage en entreprise»

La question RH du mois «Le stage en entreprise» La question RH du mois «Le stage en entreprise» Mai 2015 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage mediarh.com - OpinionWay» et aucune reprise

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS Ce document n a aucune valeur réglementaire et ne se substitue pas aux textes officiels INTRODUCTION La

Plus en détail

HANDICAP ET RECRUTEMENT. «Comment diversifier et adapter ses méthodes?»

HANDICAP ET RECRUTEMENT. «Comment diversifier et adapter ses méthodes?» COMPTE RENDU DES HANDI RENCONTRES EN ESSONNE HANDICAP ET RECRUTEMENT «Comment diversifier et adapter ses méthodes?» Le, 18 personnes ont répondu présentes à l invitation lancée par Opcalia Ile de France,

Plus en détail

Etude réalisée par le Club Handi Loire Entreprises (MEDEF Loire).

Etude réalisée par le Club Handi Loire Entreprises (MEDEF Loire). INFORMATION ET SENSIBILISATION À LA GESTION DE L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS 1 PRESENTATION DE L ETUDE Le Club Handi Loire Entreprises a souhaité sensibiliser les futurs DRH et Responsables de service

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

25 La protection sociale

25 La protection sociale 25 La protection sociale F. Durand Sipa. CHOIX DU MÉDECIN TRAITANT : 40 % DES ASSURÉS SOCIAUX ONT RENVOYÉ LEUR FORMULAIRE EN SIX MOIS Hier, à trois jours du coup d envoi du dispositif du médecin traitant,

Plus en détail

7 étudiants sur 10 trouvent leur premier emploi grâce à leur stage

7 étudiants sur 10 trouvent leur premier emploi grâce à leur stage 7 étudiants sur 10 trouvent leur premier emploi grâce à leur stage (enquête jeunes diplômés à paraître le 18 septembre 2006) L esiea propose la création d un label qualité-stage qui repose sur la rémunération

Plus en détail

NOTE SUR LA GESTION DES HEURES COMPLÉMENTAIRES. À l UNIVERSITÉ D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE SOMMAIRE

NOTE SUR LA GESTION DES HEURES COMPLÉMENTAIRES. À l UNIVERSITÉ D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE SOMMAIRE Université d Avignon et des Pays de Vaucluse UAPV, le 20/12/2006 NOTE SUR LA GESTION DES HEURES COMPLÉMENTAIRES À l UNIVERSITÉ D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE SOMMAIRE ÉTAPES DE LA PROCÉDURE DE GESTION

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

GUIDE DE L INTERIM DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2010

GUIDE DE L INTERIM DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2010 GUIDE DE L INTERIM DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2010 Fédération Nationale des Coopératives de Consommateurs 207 rue de Bercy 75012 PARIS Tel : 01 43 45 45 42 Fax : 01 43 42 44 08 http://www.fncc.coop Les

Plus en détail

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire?

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire? Juin 2012 Questions sociales Qu est-ce que le mi-temps thérapeutique? Le mi-temps thérapeutique se met en place après avis du médecin traitant et du médecin de la Sécurité sociale, à la suite d un arrêt

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE page 2 2. LA CHARTE HANDICAP page 4 LE RECRUTEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES AU CENTRE POMPIDOU L ACCUEIL ET L INTÉGRATION

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour,

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour, Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94 Bonjour, Je me présente : J ai une formation de base d ergothérapeute et d infirmièreassistante sociale spécialisée en psychiatrie et comme pour faire, j ai

Plus en détail

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Voie professionnelle : Lycée versus Cfa Le Lycée Pro Le CFA (Centre Formation Apprentis) UN diplôme IDENTIQUE : CAP, Bac Pro, BTS, Licence pro, etc.. En cours ou

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Ressources humaines et communication Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 L OSEIPE a pour objectif de mieux informer les jeunes avant qu ils ne s engagent dans une

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras.

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras. REGION AQUITAINE. Coutras. Cadillac Ste Foy La Grande. La Réole.. Bazas Enjeux Formation Emploi 2015 --------------------------- Zone d'animation Territoriale Libournais - Sud Gironde 1/6 Direction de

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des entreprises de l'économie sociale et solidaire

Licence professionnelle Gestion des entreprises de l'économie sociale et solidaire Faculté des Sciences Economiques et de Gestion - IAE Licence professionnelle Gestion des entreprises de l'économie sociale et solidaire / Lieu de formation : Clermont-Ferrand Objectifs de cette licence

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés.

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de Branche 2006-2010 relatif à l Obligation

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Étude réalisée par : la CGPME Paris Ile de France Échantillons: Dirigeants d Entreprises Échantillon de

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation

Licence Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de l éducation Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

De l école au métier. Nos exigences pour permettre aux jeunes handicapés d accéder au monde du travail.

De l école au métier. Nos exigences pour permettre aux jeunes handicapés d accéder au monde du travail. De l école au métier Nos exigences pour permettre aux jeunes handicapés d accéder au monde du travail. Prise de position sur l intégration professionnelle d insieme Suisse, de l association Cerebral Suisse

Plus en détail

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME PMI 008/009 Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 008/009 au er mars 00 Taux de réponses Au er décembre 009

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Françoise KERLAN GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Préface de Jean-Louis Muller Directeur à la CEGOS Ancien responsable de Formation à l Université Paris 9 Dauphine Deuxième

Plus en détail

Master Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement

Master Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement Ecole Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Energétique et Electronique Master Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement Qu est-ce que le Master QHSE? Une formation

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Tendances actuelles dans la prévention et l'assurance contre les accidents du travail

Tendances actuelles dans la prévention et l'assurance contre les accidents du travail Association internationale de la sécurité sociale Quatorzième Conférence régionale africaine Tunis, Tunisie, 25-28 juin 2002 Tendances actuelles dans la prévention et l'assurance contre les accidents du

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?»

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Nombre de réponses Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Erwan Le Goff Doctorant en Géographie aménagement de l espace UMR 9 CNRS Espaces

Plus en détail

Bilan Social 2010. Chapitre 1 L EMPLOI MAJ : 15/02/2012 7/54

Bilan Social 2010. Chapitre 1 L EMPLOI MAJ : 15/02/2012 7/54 Chapitre 1 L EMPLOI MAJ : 15/02/2012 7/54 CHAPITRE 1. EMPLOI L université Lyon 2 est dotée par le ministère de l enseignement supérieur et de la recherche de supports budgétaires, les emplois, permettant

Plus en détail

Les services publics de l'emploi et les employeurs - Un partenariat essentiel et pourtant difficile

Les services publics de l'emploi et les employeurs - Un partenariat essentiel et pourtant difficile Miguel Peromingo Association Mondiale des Services d Emploi Publics Les services publics de l'emploi et les employeurs - Un partenariat essentiel et pourtant difficile Lorsque l'organisation internationale

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

CLAIRE DANIS DE ALMEIDA Avocat au Barreau de Paris

CLAIRE DANIS DE ALMEIDA Avocat au Barreau de Paris CLAIRE DANIS DE ALMEIDA MEMORANDUM EMPLOI DES PERSONNES SOUFFRANT D UN HANDICAP MAJ 04/01/2010 Ce mémorandum donne une information synthétique et peut ne pas traiter des cas particuliers. Il est indispensable

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail