Le mot du ministre. Michèle Alliot-Marie Ministre de la défense

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le mot du ministre. Michèle Alliot-Marie Ministre de la défense"

Transcription

1

2 Le mot du ministre 1 Le 14 juillet, jour de la fête nationale, marque le moment privilégié de la rencontre entre les Français et leurs forces armées. La Nation réaffirme à cette occasion son attachement et sa confiance à ses forces armées pour leur engagement au service de la paix et de la sécurité. Elle exprime sa reconnaissance à toutes celles et ceux qui se mettent au service de cette solidarité à laquelle nous sommes, nous Français, si attachés : gestion des crises, aide aux populations victimes de catastrophes naturelles, protection de nos concitoyens et de nos ressortissants sont, chaque jour, autant de témoignages de leur engagement solidaire et de proximité. Sur le territoire, l action des forces armées au profit de la solidarité se traduit par des initiatives concrètes, en collaboration avec les autres acteurs de l État. L intervention lors des catastrophes naturelles, les missions et exercices tels Vigipirate, Vigimer, Biotox ou Piratox permettent d assurer la protection de nos concitoyens, première des priorités. Nos missions ne se limitent pas à ce seul objectif. Elles concernent également la solidarité avec les plus démunis, dans le cadre du plan «grand froid». Plus encore, la défense joue un rôle essentiel au profit de l emploi des jeunes ; les actions nouvelles qu elle conduit dans le domaine de l intégration et de la formation offrent à chacun sa place et sa chance dans l esprit des traditions républicaines. Ainsi, nos forces armées agissent quotidiennement au service des Français. Hors du territoire national, l engagement des forces françaises est tout aussi exemplaire. La prévention des crises, l intervention sous mandat des Nations unies en faveur de la paix et du droit, le secours d'urgence aux victimes de catastrophes illustrent la solidarité des Français à l égard de la communauté internationale, notamment les plus démunis. L Opération Carbet en Haïti, l Opération Dorca dans le cadre de la crise au Darfour, la force Licorne en Côte d Ivoire, notre présence en Afghanistan et dans les Balkans, l opération Béryx en Asie du Sud-est, sont autant de témoignages de notre engagement dans des opérations de maintien de la paix. Ces missions, où les capacités techniques et les savoir-faire sont essentiels, caractérisent l action quotidienne des forces armées déployées hors du territoire national. Parce que cet esprit de solidarité imprègne l œuvre quotidienne de nos forces, les Français savent pouvoir compter sur leurs armées et plus largement sur la défense. Aussi est-ce notre devoir de poursuivre sans relâche notre engagement à maintenir notre outil de défense à la hauteur des enjeux et de la confiance que lui accordent les Français. Michèle Alliot-Marie Ministre de la défense

3 Sommaire 2 Fiche 1 : Le mot du ministre Fiche 2 et 2 bis : Sommaire Fiche 3 : Les dispositions prévues pour la presse Fiche 4 : Déroulement du défilé Fiche 5 : Déroulement des animations musicales Fiches 6 : Schéma du dispositif du site Fiche 7 et 7 Bis : Déroulement de l arrivée du Président de la République avenue de Friedland Fiche 8 : Schéma de la revue des troupes Fiche 9 : Déroulement des honneurs rendus au Président de la République, place de la Concorde Fiche 10 : Déroulement de l animation musicale, place de la Concorde Fiches 11, 11 Bis, 11 Ter : Les formations musicales participant à l animation place de la Concorde Fiche 12 : Le défilé aérien d ouverture Fiche 13, 13 Bis et 13 Ter : Schéma du défilé aérien d ouverture Fiche 14 : La fanfare martiale du corps des fusiliers marins du Brésil Fiche 14 Bis : Les cadets de l académie militaire des «Agulhas Negras» (AMAN) Fiche 15 : L école polytechnique Fiche 16 : L école des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) Fiche 17 : L école spéciale militaire (ESM) Fiche 18 : L école militaire interarmes (EMIA) et l école militaire du corps technique et administratif (EMCTA) Fiche 19 : L école navale Fiche 20 : L école de l air et l école militaire de l air Fiche 21 : L école du service de santé des armées (ESSA) Fiche 22 : L école de gendarmerie Fiche 23 : L école nationale des sous-officiers d active (ENSOA) Fiche 24 : L école de Maistrance Fiche 25 : L école de formation des sous-officiers de l armée de l air (EFSOAA) Fiche 26 : Le 1 er régiment d infanterie de la garde républicaine Fiche 27 : Le 2 e régiment d infanterie de la garde républicaine Fiche 28 : Le 27 e bataillon de chasseurs alpins (BCA) Fiche 29 : Le 132 e bataillon cynophile de l armée de terre (BCAT) Fiche 30 : Le 1 er régiment d hélicoptère de combat (RHC) Fiche 31 : La brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) Fiche 32 : Les unités d instruction et d intervention de sécurité civile (UIISC) 1 et 7 Fiche 33 : L école des fusiliers marins de Lorient Fiche 34 : Le porte-hélicoptères Jeanne d Arc Fiche 34 Bis : La frégate anti sous-marine Georges Leygues Fiche 35 : La flottille 23 F Fiche 36 : La base aérienne 112 «Marin la Meslée» de Reims Fiche 37 : La base aérienne 120 «Commandant Marzac» de Cazaux

4 Sommaire 2 bis Fiche 38 : L école nationale supérieure de la police (ENSP) Fiche 39 : L école nationale supérieure des officiers de police (ENSOP) Fiche 40 : L école nationale de police (ENP) Fiche 41 : Les pionniers du 1 er régiment étranger (RE) Fiche 42 : La musique de la Légion étrangère (MLE) Fiche 43 : Le 1 er régiment étranger de cavalerie (REC) Fiche 44 : La fanfare du régiment de cavalerie de la garde républicaine Fiche 45 : Le régiment de cavalerie de la garde républicaine Fiche 46 : L état-major de force n 4 Fiche 46 Bis : Le 15 e bataillon du train (BT) Fiche 47 : L escadron motocycliste de la gendarmerie départementale Fiche 48 : L état-major de la 6 e brigade légère blindée (BLB) et la 6 e compagnie de commandement et de transmissions (CCT) Fiche 49 : L escadron d éclairage et d investigation de la 6 e brigade légère blindée (EEI 6) Fiche 50 : La compagnie antichar du 2 e régiment d infanterie Fiche 51 : Le 21 e régiment d infanterie de marine (RIMa) Fiche 52 : Le 2 e régiment étranger d infanterie (REI) Fiche 53 : Le 1 er régiment de spahis (RS) Fiche 54 : Le 3 e régiment d artillerie de marine (RAMa) Fiche 55 : Le 1 er régiment étranger de génie (REG) Fiche 56 : L état-major de la 2 e brigade logistique (BL) Fiche 56 Bis : Le 515 e régiment du train (RT) Fiche 56 Ter : Le 517 e régiment du train (RT) Fiche 56 Quater : Le 3 e régiment du matériel (RMAT) Fiche 56 Quinquies : Le 4 e groupement logistique du commissariat de l armée de terre (GLCAT) Fiche 56 Sexies : Le 3 e régiment médical (RMED) Fiche 57 : La base opérationnelle déployable (BOD) de l armée de l air Fiche 58 : La base pétrolière interarmées (BPIA) Fiches 59 : Le 1 er groupement d incendie de la brigade de sapeurs pompiers de Paris (BSPP) Fiches 60 : Le défilé aérien des hélicoptères Fiche 61 et 61 Bis : Schéma du défilé aérien des hélicoptères Fiche 62 : Schéma du défilé aérien de clôture avec les 7 avions Tucano brésiliens Fiche 63 : Fin du défilé militaire et départ du Président de la République Fiche 64 : Rappel historique sur le défilé militaire du 14 juillet Fiche 65 : Le défilé 2005 en chiffres Fiche 66 et 66 bis : Les relations franco-brésiliennes Fiche 67 : Participation du ministère de la culture

5 Les dispositions prévues pour la presse 3 Accréditations des journalistes Les journalistes souhaitant se faire accréditer pour la tribune presse «Ville de Brest» sont invités à se renseigner auprès de : Madame Jocelyne Beurel, comité de liaison de la presse Tel : ou ; Les cartes d accès pour les véhicules techniques doivent être demandées également au comité de liaison de la presse. Les véhicules privés ne sont pas admis. Contact GMP : Bureau communication du gouverneur militaire de Paris Hôtel national des Invalides ARMEES Commandant Patrice Ventura Tel : ou Fax : Aide à la presse Des officiers de presse de la Délégation à l Information et à la Communication de la Défense se tiendront dans les tribunes «presse», à la disposition des journalistes. Contact DICoD : Centre de presse de la DICoD Lieutenant de vaisseau Marie-Laure Masson Tel : Fax : Tous les renseignements sont disponibles sur le site du ministère de la défense : http//www.defense.gouv.fr/presse Pré-reportages, informations sur les coulisses du défilé. Un document intitulé «les coulisses du 14 juillet» est préparé par le service de communication du général gouverneur militaire de Paris (GMP). Une cellule presse est activée au cabinet du GMP depuis le 1 er juillet 2005 jusqu au 15 juillet inclus. Elle a pour mission d assurer la coordination des actions de communication durant la phase préparatoire à Paris (répétitions à Satory, à Villacoublay et sur les Champs-Elysées).

6 Déroulement du défilé 4 Présenté par le général d armée Henri Bentegeat, chef d état-major des armées, le défilé est commandé par le général d armée Marcel Valentin, gouverneur militaire de Paris, commandant la région-terre Ile-de-France. 09h10 fin de la mise en place des troupes à pied et motorisées sur le site Étoile / Champs-Élysées; 09h20 10h00 10h15 10h20 10h30 10h35 11h05 11h10 11h25 11h26 11h30 inspection des troupes par les officiers généraux commandant les défilés à pied et motorisé ; arrivée du Président de la République, avenue de Friedland. Accueil par le général d armée Henri Bentegeat, chef d état-major des armées, accompagné du général d armée Marcel Valentin, gouverneur militaire de Paris, commandant la région-terre Île-de-France. Revue des troupes ; honneurs rendus au Président de la République place de la Concorde par le 1er régiment d infanterie de la garde républicaine. Accueil par le Premier ministre et le ministre de la Défense; animation musicale assurée par la musique de la Légion étrangère (55) et la fanfare de la 27 e brigade d infanterie de montagne (13). À l issue de la parade de ces deux formations musicales, le ténor Roberto Alagna interprétera La Marseillaise accompagné par l orchestre symphonique de la garde républicaine et le chœur de l armée française (111) ; défilé aérien d ouverture commandé par le général de brigade aérienne Jean-Pierre Blanc, adjoint aux opérations auprès du général commandant la défense aérienne et les opérations aériennes (60 appareils dont 36 de l armée de l air, 10 de l aviation navale et 14 appareils étrangers); défilé des troupes à pied commandé par le général de division Emmanuel de Richoufftz de Manin, général adjoint territorial au général gouverneur militaire de Paris, commandant la région-terre Île-de-France (4 000 militaires); défilé des troupes montées commandé par le colonel Jean-Louis Salvador, chef de corps du régiment de cavalerie de la garde républicaine (241 cavaliers du régiment de cavalerie de la garde républicaine dont 38 cavaliers de la fanfare) ; défilé des troupes motorisées commandé par le général de division Antoine Lecerf, commandant l état-major de force 4 (380 véhicules et 83 motos); défilé aérien des hélicoptères (29 appareils dont 16 de l aviation légère de l armée terre, 7 de la marine nationale et 6 de l armée de l air); défilé aérien de clôture avec le passage de 7 avions Tucano de «l escadrille de la fumée» de l armée de l air brésilienne; départ du Président de la République.

7 Déroulement des animations musicales 5 Avant l arrivée du Président de la République Place de la Concorde 09h00-09h15 : les fanfares du 2 e régiment de hussards de Sourdun (21) et du 1 er régiment de spahis de Valence (20) interprètent les Marches du répertoire des fanfares 09h15-09h30 : la musique de l air (90) interprète la Marche de la force aérienne de projection et Guynemer 09h30-09h45 : la musique principale de l armée de terre (66) interprète la victoire ou la mort et la Marche des cols bleus 09h45-10h00 : la musique de la garde républicaine interprète Ode à la garde et Honneur au 1 er RI Avant l arrivée du Président de la République rond-point des Champs-Élysées 09h00-09h35 : la musique de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris Durant la revue du général commandant le défilé à pied La musique de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris interprète Garde à vous et Rhin et Danube Durant la revue du Président de la République À l arrivée du Président de la République la fanfare du régiment de cavalerie de la garde républicaine interprète Garde à vous et La Marche. Du départ de la grande escorte jusqu à l arrivée du Président au rond-point, la fanfare du régiment de cavalerie de la garde républicaine interprète un Trot d escorte de Lordey. Du rond-point jusqu à l arrivée du Président place Clémenceau, la musique de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris interprète La Marche des soldats de Bruce. De la place Clémenceau à la place de la Concorde la fanfare du régiment de cavalerie de la garde républicaine interprète un Trot d escorte. Durant les honneurs rendus au Président de la République Place de la Concorde La musique de la garde républicaine interprète Aux champs lorsque le Président de la République descend du VLRA, la Marseillaise lorsque le Président est immobile devant le drapeau puis la Marche de la garde consulaire à Marengo. Durant l animation Place de la Concorde L animation musicale est assurée par une parade de la musique de la Légion étrangère d Aubagne (55) et de la fanfare du 27 e bataillon de chasseurs alpins d Annecy (13). À l issue de cette parade et durant la mise en place du chœur de l armée française, l orchestre symphonique de la garde républicaine interpréte La Marche hongroise de Berlioz sous la direction du commandant Sébastien Billard, chef d orchestre adjoint de l orchestre de la garde républicaine. Le ténor Roberto Alagna interprète La Marseillaise accompagné par l orchestre symphonique de la garde républicaine et le chœur de l armée française (111). Le colonel François Boulanger, chef d orchestre de l orchestre de la garde républicaine dirige l ensemble de la formation. Durant le défilé aérien d ouverture La musique de l air Durant le défilé à pied MPADT : Le Caïd : arrivée (un peu avant les chevaux de Marly) du VLRA du général commandant le défilé à pied; MPADT : Saint-Cyr : arrivée de l école spéciale militaire de Saint-Cyr ; Air : Race d Aiglon : arrivée de l école du service de santé des armées ; Air : Défilé de la garde républicaine : arrivée du 1 er régiment d infanterie de la garde républicaine ; MPADT : Marche des mousses : arrivée des unités d instruction et d intervention de sécurité civile 1 et 7 ; Air : Le vol de l aigle : arrivée de l école nationale supérieure de police ; Légion : Marche de la Légion : arrivée des pionniers du 1 er régiment étranger. Durant le défilé monté La fanfare du régiment de cavalerie de la garde républicaine interprète un Trot d escorte. Durant le défilé motorisé Les fanfares du 2 e régiment de hussards de Sourdun (21) et du 1 er régiment de spahis de Valence (20) jouent en alternance. Durant le défilé aérien de clôture La musique de l Air joue la Marche du cinquantenaire. Durant le départ du Président de la République La musique de l Air interprète Aux Champs et la fanfare du 2 e régiment de hussards joue La Marche.

8 Schéma du dispositif du site 6 source GMP

9 Déroulement 10h00 de l arrivée du Président de la République avenue de Friedland 7 Le cortège présidentiel arrive place de l Étoile par l avenue de Friedland. Le Président sort de son véhicule, la fanfare du régiment de cavalerie de la garde républicaine dirigée par le trompette major Jacques Le Blay sonne le Garde-à-vous, immédiatement suivi de La Marche. Accueilli par le général d armée Henri Bentegeat, chef d état-major des armées, et le général d armée Marcel Valentin, gouverneur militaire de Paris, le Président prend place à bord du 1 er VLRA (véhicule léger de reconnaissance et d appui). source GMP

10 Déroulement 10h00 de l arrivée du Président de la République avenue de Friedland 7 bis source GMP

11 Schéma de la revue des troupes 8 La revue des troupes est passée par le Président de la République, le général d armée chef d étatmajor des armées et le général d armée gouverneur militaire de Paris, dans les deux véhicules légers de reconnaissance et d appui (1 er VLRA : le Président de la République, le Chef d état-major des armées et l aide de camp du Président, le capitaine de frégate Thierry Durteste. 2 e VLRA : le général gouverneur militaire de Paris, son aide de camp, le lieutenant Isabelle Cerisier, et le portefanion). Les deux VLRA s insèrent au sein de la grande escorte à cheval de la garde républicaine qui débute immédiatement son mouvement. source GMP

12 Déroulement 10h15 des honneurs rendus au Président de la République place de la Concorde 9 Le Président de la République, monsieur Jacques Chirac, descend du 1 er VLRA, suivi par le chef d état-major des armées. Il est accueilli par le Premier ministre, le ministre de la défense et le général chef de l état-major particulier de la Présidence de la République. Le général gouverneur militaire de Paris descend du 2 e VLRA et rejoint le Président de la République. La fanfare du régiment de cavalerie de la garde républicaine arrête de jouer. Le Président de la République se dirige vers le drapeau du 1 er régiment d infanterie de la garde républicaine. La musique joue Aux champs pendant le déplacement, puis enchaîne La Marseillaise lorsque les autorités ont rejoint leurs emplacements. Le drapeau s incline à l horizontale. Le Président passe ensuite le détachement d honneur en revue. La musique joue la Marche de la garde consulaire à Marengo. En fin de revue, le Président se retourne pour recevoir le salut du lieutenant-colonel Bruno Jacob, commandant le 1 er régiment d infanterie de la garde républicaine. Le Président s installe dans la tribune officielle. L animation musicale est lancée. source GMP

13 Déroulement de l animation musicale place de la Concorde 10h20 10 L animation musicale est assurée par une parade de la musique de la Légion étrangère d Aubagne (55) et de la fanfare du 27 e bataillon de chasseurs alpins d Annecy (13). À l issue de cette parade et durant la mise en place du chœur de l armée française, l orchestre symphonique de la garde républicaine interpréte La Marche hongroise de Berlioz sous la direction du commandant Sébastien Billard, chef d orchestre adjoint de l orchestre de la garde républicaine. Le ténor Roberto Alagna interprète La Marseillaise accompagné par l orchestre symphonique de la garde républicaine et le chœur de l armée française (111). Le colonel François Boulanger, chef d orchestre de l orchestre de la garde républicaine dirige l ensemble de la formation. Schéma de principe, l évolution des formations musicales n étant pas encore arrêtée à l heure de l impression. source GMP

14 Les formations musicales participant à l animation place de la Concorde 11 Le ténor Roberto Alagna Roberto Alagna est né en France de parents Siciliens. Il commence des cours de solfège à l âge de dix ans au Conservatoire national de la ville du Raincy et suit parallèlement les cours de guitare de Jacques Lescure. À dixsept ans, il se produit en qualité d auteurcompositeur interprète dans divers cabarets parisiens, mêlant ainsi les variétés internationales aux études lyriques qu il entretient avec le Maestro cubain Raphaël Ruiz. À vingt ans, il «donne la réplique» dans Roméo et Juliette de Gounod, Don José de Carmen de Bizet, Alfredo de la Traviata, Manrico du Trovatore, et le Duc de Mantoue de Rigoletto de Verdi, lors des examens «de mise en scène» à l école Normale de Paris. En 1987, il entre à l école de l Opéra où il rencontre Melle Simone Fejard avec laquelle il collabore encore aujourd hui. En 1988, à Philadelphie, il remporte le premier prix du Concours Luciano Pavarotti. En même temps, il débute en Angleterre avec le Glyndebourne Touring Opera dans le rôle d Alfredo de la Traviata de Verdi. S ensuit la prise de rôle de Rodolfo dans La Bohème de Puccini. Le cinéma marque une nouvelle étape dans la carrière de Roberto Alagna qui tourne en 2001 une adaptation cinématographique de Tosca de Puccini, qui connaît un grand succès en salle. La même année, il tourne pour la télévision une adaptation du Roméo et Juliette de Gounod. De nouveaux projets cinématographiques s ouvrent actuellement à lui, dont une nouvelle adaptation de I Pagliacci de Leoncavallo. De nombreuses distinctions jalonnent le parcours du ténor : personnalité musicale de l année 1994 par la presse française, Chevalier dans l ordre des Arts et Lettres en 1996 au cours de sa prise de rôle dans Werther, artiste lyrique de l année aux Victoires de la musique 1997, médaille Vermeil de la ville de Paris en 2001, Officier dans l ordre des Arts et Lettres en reconnaissance de sa carrière internationale en 2002, Officier de l ordre national du Mérite en Aux Victoires de la Musique 2004, il reçoit le trophée Artiste lyrique et celui du meilleur enregistrement lyrique de l année. Roberto Alagna participe régulièrement à des événements internationaux tels que le concert pour le prix Nobel de la paix, le concert Michael Jackson and friends au profit des enfants du Kosovo, le concert donné en l honneur du Jubilé de la Reine d Angleterre. Il chante pour le Maire de New York R. Giuliani et participa à deux concerts pour le Pape à Rome en 2002 puis à Turin en 2003 où il interprète le chant de la paix composé par Marco Tutino sur des paroles de Jean-Paul II lui-même. La Musique de la Légion étrangère (MLE) Depuis leur naissance en 1831, les musiques de la Légion étrangère ont occupé une place privilégiée auprès du public, mais surtout auprès des légionnaires eux-mêmes. Vers 1860, la Musique est dirigée par Monsieur Wilhem qui compose la marche de la Légion étrangère, le célèbre Boudin. Au cours des deux guerres mondiales, les légionnaires ont troqué leurs instruments contre le fusil. Depuis 1999, dans le cadre des restructurations de l'armée de terre, elle a perdu son titre de musique principale et a vu ses effectifs passer d'une centaine d'exécutants à cinquante-cinq. Aujourd hui, dénommée musique de la Légion étrangère, stationnée à Aubagne avec le 1 er régiment étranger, elle est dirigée par le chef de musique militaire principal Jean-Claude Leberruyer. Ses fifres, son chapeau chinois, le port bas du tambour

15 Les formations musicales participant à l animation place de la Concorde et la cadence, la différencie des autres musiques militaires françaises. Essentielle pour le maintien des traditions légionnaires, la musique est aussi l ambassadrice de la Légion étrangère dans de très nombreuses manifestations extérieures, en France ou à l étranger (Hong-Kong, Amsterdam, Londres, Bruxelles, Halifax ). La fanfare du 27 e bataillon de chasseurs alpins (BCA) Basée à Cran-Gevrier près d Annecy (Haute- Savoie), la fanfare, vitrine vivante du 27 e bataillon de chasseurs alpins et véritable ambassadrice de tous les bataillons de chasseurs encore existants est l unique et dernière fanfare des chasseurs (alpins, à pied et mécanisés). Subordonnée à la 27 e brigade d infanterie de montagne de Grenoble, la fanfare est dirigée depuis 1996 par l adjudant Eric Moron, elle se distingue par son faible effectif (18 musiciens), sa féminisation (plus de 30%) et sa vocation à être un vecteur de communication auprès de la population. La fanfare intègre un instrument traditionnel des alpages utilisé par les bergers en montagne, le cor des alpes, qui a su attirer les faveurs du public et qui lui permet de compléter l étendue de son répertoire musical. L Orchestre symphonique de la garde républicaine Créé en 1848 sous le nom de musique de la garde républicaine, l'orchestre de la garde républicaine est actuellement constitué de deux formations musicales : un orchestre d'harmonie et un orchestre à cordes, qui se produisent, soit séparément, soit ensemble en formation d'orchestre symphonique. L'orchestre d'harmonie composé uniquement de vents (cuivres et bois) compte 78 musiciens, l'orchestre à cordes composé de 11 bis 40 musiciens peut se présenter dans des configurations à 24 ou 12 archets, ou en quatuor à cordes. L effectif de la formation en orchestre symphonique s adapte en fonction de l œuvre à interpréter. Quelle que soit la formation, la direction est assurée par le chef de l'orchestre de la garde républicaine. Depuis le 1 er mars 1997, le colonel François Boulanger et le chef d escadron Sébastien Billard, chef-adjoint dirigent cet orchestre de réputation internationale, au rayonnement artistique certain, véritable ambassadeur de notre pays dans le monde entier. Formé dans la plus pure tradition de l'école de musique française, François Boulanger a obtenu cinq prix au Conservatoire national supérieur de musique de Paris : direction d'orchestre, percussion, harmonie, contrepoint et orchestration. Pianiste et organiste accompli, il s'est par la suite révélé lors de trois prestigieux rendez-vous internationaux où il a été lauréat : les concours des jeunes chefs d'orchestre de Besançon, de percussion de Paris et de Genève. Fort de ces succès, il a été invité très jeune à diriger de prestigieuses formations telles que l'orchestre de l'opéra de Paris, l'orchestre national de Lyon, l'orchestre philharmonique de Montpellier, l'orchestre régional d'auvergne, l'orchestre de la Radio Télévision Luxembourgeoise, les orchestres des conservatoires de Paris et Lyon. Très soucieux de l'esthétique et de la qualité de l'interprétation, tant en formation d'harmonie qu'en formation symphonique, il s'attache à préserver la tradition musicale française que perpétue dans le monde l'orchestre de la garde républicaine depuis un siècle et demi.

16 Les formations musicales participant à l animation place de la Concorde 11 ter Le chœur de l armée française Créé le 14 juillet 1983 et implanté au sein de la caserne Guynemer à Rueil-Malmaison, le choeur de l'armée française compte aujourd hui 3 officiers (1 chef de chœur, 1 chef de chœur assistant, un administrateur), 58 choristes, 2 pianistes et 1 pianiste organiste. Son répertoire s étend de la chanson traditionnelle et populaire aux grandes œuvres classiques et lyriques composées pour voix d'hommes. Formation spéciale de la garde républicaine, la diversité de ses missions le fait participer aux grandes manifestations nationales, à de nombreux concerts, festivals, galas, opéras, émissions télévisées et radiophoniques, enregistrements de disques Cet ensemble original a apporté son soutien à de nombreuses organisations caritatives et humanitaires. Du gala franco-allemand placé sous la présidence de Son Altesse Sérénissime la Princesse Alexandra von Hohenzollern à celui offert par son Excellence l'ambassadeur de France à Washington, sans oublier les concerts donnés au Schiller Park de Berlin et au Royal Albert Hall de Londres en présence de sa Majesté la Reine Elisabeth II et de la famille royale, le chœur de l'armée française s'affirme comme l'un des plus prestigieux ambassadeurs de la culture et des armées françaises. Le choeur de l'armée française est dirigé depuis le 1 er octobre 2002 par le chef d'escadron Pascale Jeandroz. Après des études de piano et de violon à Grenoble, Pascale Jeandroz obtient quatre premiers prix au conservatoire national supérieur de musique de Paris (harmonie, contrepoint, fugue, analyse). Elle reçoit l'enseignement de chefs prestigieux comme Pierre Boulez, Peter Eötvos ou Eric Ericson, est lauréate du concours international de direction d'orchestre de Lugano. Elle est invitée régulièrement à diriger des orchestres et des choeurs, en France et à l'étranger : orchestre Vivaldi de Senlis, ensemble instrumental Pascale Jeandroz, choeur de l'assemblée nationale, choeur de l'université de Paris II...

17 aérien d ouverture 10h30 12 Le défilé aérien est commandé par le général de brigade aérienne Jean-Pierre Blanc, adjoint aux opérations auprès du général commandant la défense aérienne et les opérations aériennes (CDAOA). Le défilé comprend 96 aéronefs et s effectue en trois temps. Dans un premier temps, 60 avions défilent avec 9 Alphajet de la Patrouille de France qui ouvrent traditionnellement le défilé aérien suivis par 3 Alphajet français de Tours et 3 Alphajet belges de Cazaux. Les Alphajet sont suivis par 17 appareils du groupement aérien européen (GAE) dont 6 avions étrangers. Créé en 1995 sur une initiative francobritannique, le GAE a pour objectif de renforcer la capacité des forces aériennes des pays membres à mener des opérations en commun. Viennent ensuite 11 appareils (dont 2 néerlandais) de la Nato Response Force (NRF), force interarmées, multinationale dont la composante aérienne est dimensionnée pour 200 sorties de combat quotidiennes, placée depuis le 1 er juillet sous le commandement de l armée de l air française. Outre une force de réaction rapide très performante capable d être déployée en condition opérationnelle partout où cela est nécessaire, c est aussi un catalyseur pour l amélioration permanente des forces alliées et pour le maintien de l interopérabilité. Les pays membres de l Otan se sont engagés à rendre la NRF pleinement opérationnelle pour octobre Les appareils de la NRF sont suivis par 10 appareils français de l aviation navale et 7 appareils de l armée de l air (dont 3 étrangers) illustrant la projection de puissance. Dans un second temps, 29 hélicoptères dont 16 de l aviation légère de l armée de terre, 7 de la marine nationale et 6 de l armée de l air survolent les Champs-Élysées à l issue du défilé des troupes motorisées. Enfin, 7 avions Tucano brésiliens de «l escadrille de la fumée», clôturent le défilé. Armée de l air - La Patrouille de France : 9 Alphajet (BA 701 Salon de Provence) - Pour le groupement aérien européen : 1 C135 FR (groupement de ravitaillement en vol 93 «Bretagne» - BA 125 Istres), 3 Mirage 2000 D (escadron de chasse 2/3 «Ardennes» - BA 133 Nancy), 2 F16 belges, 3 Mirage 2000 (escadron de chasse 2/4 «Lafayette» - BA 116 Luxeuil), 2 Mirage F1 espagnols, 1 C 135 FR (groupement de ravitaillement en vol 93 «Bretagne» - BA 125 Istres), 3 Mirage F1 CT (escadron 2/30 «Normandie-Niémen» - BA 132 Colmar), 2 Jaguar britanniques, - Pour la Nato Response Force : 1 E3F (36 e escadron de détection et de contrôle aéroportés - BA 702 Avord), 3 Mirage (escadron de chasse 2/2 «Côte d'or» - BA 102 Dijon), 2 F16 néerlandais, 5 Mirage F1 CR (escadron de chasse 2/33 «Savoie» - BA 112 Reims). Marine nationale - Le groupe aérien embarqué sur porteavions : 1 E2C Hawkeye (4F BAN Lann-Bihoué), 3 Rafale Marine (12F BAN Landivisiau), 4 Super Etendard modernisés (11F BAN Landivisiau). - L aviation de patrouille et de surveillance maritime : 1 Atlantique 2 (23F BAN Lann-Bihoué), 1 Falcon 50 Marine (24F BAN Lann-Bihoué). Armée de l air - Pour la projection de force : 3 C160 Transall (centre d'instruction des équipages de transport 00/340 - BA 101 Toulouse, escadron de transport 01/061 «Touraine» - BA 123 Orléans, escadron de transport 01/064 «Béarn» - BA 105 Évreux), 1 C160 Transall allemand, 1 C130 (escadron de transport 02/061 «Franche Comté» - BA 123 Orléans), 2 C130 britanniques. - L Advance Jet Training School : 3 Alphajet français de Tours et 3 Alphajet belges de Cazaux

18 Schéma du défilé aérien d ouverture 13 Armée de l air 9 Alphajet 3 Alphajet français 3 Alphajet belges 1 C135 FR 3 Mirage 2000 D 2 F16 belges 3 Mirage Mirage F1 espagnols 1 C135 FR source GMP 3 Mirage F1 CT 2 Jaguar britanniques

19 Schéma du défilé aérien d ouverture 13 bis NRF + 20 secondes 1 E3F 3 Mirage F16 néerlandais + 20 secondes 5 Mirage F1 CR source GMP

20 Schéma du défilé aérien d ouverture 13 ter Aéronautique navale 1 E2C Hawkeye 3 Rafale Marine 4 Super Étendard 1 Atlantique 2 1 Falcon 50 Marine Armée de l air 3 C160 Transall 1 C160 Transall allemand source GMP 1 C130 2 C130 britanniques

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE GOUVERNEUR MILITAIRE DE PARIS DOSSIER DE PRESSE 21 JUIN 2103 ESPLANADE DES INVALIDES

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE GOUVERNEUR MILITAIRE DE PARIS DOSSIER DE PRESSE 21 JUIN 2103 ESPLANADE DES INVALIDES MINISTÈRE DE LA DÉFENSE GOUVERNEUR MILITAIRE DE PARIS DOSSIER DE PRESSE 21 JUIN 2103 ESPLANADE DES INVALIDES Capitaine Yannick Sauvage, Officier communication du Gouverneur militaire de Paris Hôtel national

Plus en détail

Célébration des 100 ans de la SPA 3 du groupe de chasse 1/2 «Cigognes»

Célébration des 100 ans de la SPA 3 du groupe de chasse 1/2 «Cigognes» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DOSSIER DE PRESSE Vendredi 28 septembre 2012 Célébration des 100 ans de la SPA 3 du groupe de chasse 1/2 «Cigognes» Contacts : Département médias, Service de l Information et des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 21 mai 2014. De 9h à 21h au centre commercial de Confluence

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 21 mai 2014. De 9h à 21h au centre commercial de Confluence DOSSIER DE PRESSE Mercredi 21 mai 2014 2ème édition de la Journée du Marin à Lyon De 9h à 21h au centre commercial de Confluence CONTACT PRESSE Cellule de communication de l OGZDS-SE LTT Héloïse HABLOT

Plus en détail

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014.

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014. Dès le début de la crise ukrainienne et compte tenu de la menace potentielle perçue par ses alliés d Europe centrale et du Nord à leurs frontières, l OTAN a pris un ensemble de mesures politiques et militaires

Plus en détail

Portail des sites «Marine» / http://tcd.bpc.free.fr

Portail des sites «Marine» / http://tcd.bpc.free.fr Portail des sites «Marine» / http://tcd.bpc.free.fr Anciens numéros en lecture sur le web / http://site.mer.sea.free.fr N 17 / 18 septembre 2015 27 pages Uniquement sur internet 2ème numéro de rentrée!

Plus en détail

MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE En ce 14 juillet 2014 et comme tous les ans, notre pays célèbre sa fête nationale. Mais cette année, elle s inscrit dans le cycle mémoriel du souvenir des deux conflits

Plus en détail

SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMEES. 7 avril 2014. 2 juin 2014

SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMEES. 7 avril 2014. 2 juin 2014 SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMEES Corps concerné École Dates des épreuves épreuves, dossier d'inscription, etc.) Commissaires des armées (recrutement sur épreuves) Commissaires de l armée de terre (recrutement

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

LA ROCHELLE VUE GÉNÉRALE DU PORT ET DE LA RADE PRISE DE LA TOUR SAINT-SAUVEUR PORT D ATTACHE DE L «ARGUS» - AVISO À HÉLICE - D HENRI RIEUNIER

LA ROCHELLE VUE GÉNÉRALE DU PORT ET DE LA RADE PRISE DE LA TOUR SAINT-SAUVEUR PORT D ATTACHE DE L «ARGUS» - AVISO À HÉLICE - D HENRI RIEUNIER LIEUTENANT DE VAISSEAU HENRI RIEUNIER COMMANDANT L ÉCOLE DE PILOTAGE DES LA ROCHELLE VUE GÉNÉRALE DU PORT ET DE LA RADE PRISE DE LA TOUR SAINT-SAUVEUR PORT D ATTACHE DE L «ARGUS» - AVISO À HÉLICE - D HENRI

Plus en détail

FOIRE AUX PROJETS D AFRIQUE DE L OUEST ROTARY CLUB ABIDJAN RIVIERA PROJET CRESCENDO CONCOURS DE MUSIQUE ET DE CHANT CLASSIQUE ET MODERNE.

FOIRE AUX PROJETS D AFRIQUE DE L OUEST ROTARY CLUB ABIDJAN RIVIERA PROJET CRESCENDO CONCOURS DE MUSIQUE ET DE CHANT CLASSIQUE ET MODERNE. ROTARY CLUB ABIDJAN RIVIERA PROJET CRESCENDO CONCOURS DE MUSIQUE ET DE CHANT CLASSIQUE ET MODERNE Octobre 2008 1 CONTEXTE /JUSTIFICATION La culture musicale favorise la réalisation de l être, l expression

Plus en détail

Juillet. Dans les rangs du ministère de l Intérieur

Juillet. Dans les rangs du ministère de l Intérieur Juillet Dans les rangs du ministère de l Intérieur 14 Juillet2014 Les hommes et les femmes du ministère de l Intérieur sont, comme chaque année, à l honneur en ce moment privilégié dans la vie de la Nation

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Sommaire L Ecole de l Air p.3 L équipe du bureau de élèves p.4 Les actions du bureau des élèves p.5 Le gala p.6 La boutique p.7 Budget p.8 Pourquoi nous soutenir? p.9 Ils nous soutiennent

Plus en détail

MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Une fois encore, le 14 Juillet rassemble les Français dans toutes les villes et tous les villages en métropole, outre-mer et partout dans le monde en pensant à ceux

Plus en détail

BICENTENAIRE DU SIEGE DE ROCROY 1815-2015 ROCROY DANS LA TOURMENTE La fin d'un Empire Week-end du 25 et 26 juillet 2015

BICENTENAIRE DU SIEGE DE ROCROY 1815-2015 ROCROY DANS LA TOURMENTE La fin d'un Empire Week-end du 25 et 26 juillet 2015 BICENTENAIRE DU SIEGE DE ROCROY 1815-2015 ROCROY DANS LA TOURMENTE La fin d'un Empire Week-end du 25 et 26 juillet 2015 Chers amis reconstitueurs, Au soir de la bataille de Waterloo, le Maréchal Blücher

Plus en détail

Education-Civique. Chapitre n. La Défense et l action internationale en France

Education-Civique. Chapitre n. La Défense et l action internationale en France Education-Civique Chapitre n. La Défense et l action internationale en France I) La Défense globale du territoire national Problématique : Comment le territoire national et la population sont-ils protégés?

Plus en détail

Être officier de Marine. Marine nationale

Être officier de Marine. Marine nationale Être officier de Marine Marine nationale La Marine, c est... 39 100 marins, hommes et femmes, militaires et civils : 4 100 officiers 22 300 officiers mariniers 8 000 quartiers-maîtres et matelots 4 700

Plus en détail

MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE MESSAGE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le jour de notre fête nationale, le pays se retrouve autour de ses forces armées, qui sur notre territoire et partout dans le monde, défendent les valeurs de la République

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 30 septembre 2013 relatif aux formations des sapeurs-pompiers professionnels NOR : INTE1315095A Publics concernés : sapeurs-pompiers

Plus en détail

W.. Semianiw. le 11 juillet 2007. Général R.J. Hillier. Général R.J. Hillier

W.. Semianiw. le 11 juillet 2007. Général R.J. Hillier. Général R.J. Hillier CHEF PERSONNEL MILITAIRE Cérémonie de passation de commandement du Contre-amiral T.H.W.. Pile au Major-général W.. Semianiw le 11 juillet 2007 Présidée par le Général R.J. Hillier Général R.J. Hillier

Plus en détail

Assemblée générale Saint-Cyrienne

Assemblée générale Saint-Cyrienne Assemblée générale Saint-Cyrienne La grande école du commandement forme des chefs capables de décider en situation difficile, des chefs en vue du combat, quelle que soit sa nature Projet éducatif ciblé

Plus en détail

Général Jean-Paul Paloméros, chef d état-major de l armée de l air

Général Jean-Paul Paloméros, chef d état-major de l armée de l air ÉDITO LIENS INTERNET Au moment où cette deuxième lettre d information vous parvient, les aviateurs continuent d opérer au-dessus de la Libye. Les femmes et les hommes de l armée de l air poursuivent ainsi

Plus en détail

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Organisation et déroulement actualisé en 2014 Les cérémonies publiques sont organisées sur ordre du gouvernement. Le maire est responsable du déroulement

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel des recrutements pour 2006 (fonction publique de l Etat, armées,

Plus en détail

Être officier de Marine. Marine nationale

Être officier de Marine. Marine nationale Être officier de Marine Marine nationale La Marine, c est... 36 000 marins, hommes et femmes, militaires et civils : 4 000 officiers 22 000 officiers mariniers 7 000 quartiers-maîtres et matelots 3 000

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR

CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR 2014-2015 CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR SOMMAIRE Présentation générale... 3

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Le stand du ministère de l Intérieur au salon de la moto 2013 HALL 6 Allée C Stand 7 Préfecture de police Gendarmerie nationale Sécurité routière Police nationale 2

Plus en détail

ÉCOLE D INSTRUCTION MARITIME AUGUSTA. 6 Semaines (quatre sessions par année) JANVIER FEVRIER, MARS AVRIL, MAI JUIN ET OCTOBRE NOVEMBRE

ÉCOLE D INSTRUCTION MARITIME AUGUSTA. 6 Semaines (quatre sessions par année) JANVIER FEVRIER, MARS AVRIL, MAI JUIN ET OCTOBRE NOVEMBRE ÉCOLE D INSTRUCTION MARITIME AUGUSTA Code SMM 01 Entitulé du cours École d Instruction Maritime Commandement des Forces de Surveillance et de Défense Côtière (COMFORPAT) Augusta Objectif du cours Former

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville B U R E A U D U S E R V I C E N A T I O N A L D E P O I T I E R S Mot du Directeur La loi n 97-1019 du 28 octobre 1997 portant réforme du service national a suspendu la conscription et instauré un service

Plus en détail

GUIDE CANDIDAT LES CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMÉES FAITES UN PAS VERS VOTRE AVENIR. LES BUREAUX MARINE

GUIDE CANDIDAT LES CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMÉES FAITES UN PAS VERS VOTRE AVENIR. LES BUREAUX MARINE GUIDE CANDIDAT LES CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMÉES LILLE CHERBOURG AMIENS ROUEN REIMS SAINTDENIS PONTOISE PARIS MEAUX VERSAILLES MELUN ORLÉANS BREST SAINT-BRIEUC RENNES PAPEETE

Plus en détail

Être matelot. de la Flotte. Marine nationale

Être matelot. de la Flotte. Marine nationale Être matelot de la Flotte Marine nationale La Marine, c est... 39 100 marins, hommes et femmes, militaires et civils : 4 100 officiers 22 300 officiers mariniers 8 000 quartiers-maîtres et matelots 4 700

Plus en détail

Écoles d officiers de l Armée de l air. Présentation du cours de l École de l air et des métiers d officiers

Écoles d officiers de l Armée de l air. Présentation du cours de l École de l air et des métiers d officiers Écoles d officiers de l Armée de l air Présentation du cours de l École de l air et des métiers d officiers 1 SSOMMAIRE PRÉSENTATION GÉNÉRALE 2 TOUS LES COURS 3 FORMATION DU CHEF ET DU COMBATTANT 3 FORMATION

Plus en détail

Modifications février 2010

Modifications février 2010 Modifications février 2010 Après le Roi et les Membres de la Famille Royale 1. Cardinaux 2. Doyen du Corps Diplomatique 3. Président du Parlement Européen 4. Président de la Chambre et Président du Sénat

Plus en détail

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé Petite forme avec une Viole de Gambe Jeune Public Pièces musicales contées La Bataille Le roi Louis XIV Sainte colombe Viole : Bruno Angé Contact CADENZA Bruno Angé 09 54 73 86 66 / 06 33 17 71 64 Adresse

Plus en détail

LE SERVICE DEPARTEMENTAL DE L'OFFICE NATIONAL DES ANCIENS COMBATTANTS ET VICTIMES DE GUERRE des PYRENEES-ORIENTALES

LE SERVICE DEPARTEMENTAL DE L'OFFICE NATIONAL DES ANCIENS COMBATTANTS ET VICTIMES DE GUERRE des PYRENEES-ORIENTALES LE SERVICE DEPARTEMENTAL DE L'OFFICE NATIONAL DES ANCIENS COMBATTANTS ET VICTIMES DE GUERRE des PYRENEES-ORIENTALES NOS MISSIONS Ghislaine MARCO, directrice, et son équipe vous accueillent Caserne Mangin

Plus en détail

Plus de 150 hussards Pour renforcer le plan VIGIPIRATE

Plus de 150 hussards Pour renforcer le plan VIGIPIRATE Plus de 150 hussards Pour renforcer le plan VIGIPIRATE L a Griffe du chef Colonel Cyril BOURDEAU de FONTENAY 80 e Maistre de camp du 3 e régiment de hussards Hussards d Esterhazy, chef Chers amis, Le 10

Plus en détail

C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate

C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate Nathalie Roy, élève de l école secondaire Paul-Le Jeune, reçoit une bourse de 2 000 $ pour le centenaire de la Marine canadienne Shawinigan, le 16 juin 2010

Plus en détail

Officier de Marine. Marine nationale

Officier de Marine. Marine nationale Officier de Marine Marine nationale La Marine, c est... 48 000 marins, hommes et femmes, militaires et civils : 8 400 civils 4 700 officiers 25 700 officiers mariniers 9 200 quartiers-maîtres et matelots

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

exceptionnel de grande qualité artistique et de renommée internationale.

exceptionnel de grande qualité artistique et de renommée internationale. DOSSIER DE PRESSE L E CADRE NOIR Le Cadre Noir de Saumur, en Gala, est un événement exceptionnel de grande qualité artistique et de renommée internationale. La tradition équestre française, portée à son

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

EXPLICATION DE LA PROCEDURE DE TESTS DANS L'ARMEE DE L'AIR

EXPLICATION DE LA PROCEDURE DE TESTS DANS L'ARMEE DE L'AIR EXPLICATION DE LA PROCEDURE DE TESTS DANS L'ARMEE DE L'AIR SOMMAIRE LA DEFENSE LES STATUTS LES DOMAINES D ACTIVITES LES METIERS ET SPECIALITES LA SELECTION VIVRE L ARMEE AUTREMENT LES MISSIONS DE LA DEFENSE

Plus en détail

Lekol mizik Dessaix-Baptiste ap bouje!

Lekol mizik Dessaix-Baptiste ap bouje! N E W S L E T T E R DE L E C O L E D E M U S I Q U E DE J A C M E L M A I S E P T E M B R E 2 0 1 4 / Nº S P E C I A L. Lekol mizik Dessaix-Baptiste ap bouje! SOMMAIRE Brèves de l école Dessaix-Baptiste

Plus en détail

Simulation hélicoptère

Simulation hélicoptère Simulation hélicoptère Dossier de presse Le Luc, 8 octobre 2009 Contact presse Victoire Le Barazer Tél + 33 1 73 32 13 20 victoire.lebarazer@thalesgroup.com SOMMAIRE I. Training & simulation : un développement

Plus en détail

La marine recrute et forme 3000 marins par an

La marine recrute et forme 3000 marins par an La marine recrute et forme 3000 marins par an dossier de presse le recrutement de la marine nationale SOMMAIRE INTRODUCTION page 1 LA MARINE, UN BESOIN CONSTANT DE RECRUTEMENT page 2 ETRE MARIN page 3

Plus en détail

DÉCORATION DE LA LÉGION D HONNEUR - GRADE CHEVALIER

DÉCORATION DE LA LÉGION D HONNEUR - GRADE CHEVALIER DÉCORATIONS FRANÇAISES DE L AMIRAL HENRI RIEUNIER (DÉBUT DE LA 2 ème PARTIE DE LA LISTE DES DÉCORATIONS) DÉCORATION DE LA LÉGION D HONNEUR - GRADE CHEVALIER Napoléon III Brevet de l ordre impérial de la

Plus en détail

Master Sécurité publique

Master Sécurité publique Promotion 22/23 Site : Clermont-Ferrand Master Sécurité publique Objectif de ce master : Ce diplôme est ouvert aux étudiants qui souhaitent préparer les concours de la police (officier, attaché, commissaire),

Plus en détail

É C O L E D E L A I R

É C O L E D E L A I R MINISTÈRE DE LA DÉFENSE É C O L E D E L A I R 2 0 1 5 N O T I C E relative au concours sur épreuves d admission à l École de l air (EA) «filière physique technologie (PT)» en 2015 ouvert aux candidats

Plus en détail

«ENGAGEMENT ET CITOYENNETE»

«ENGAGEMENT ET CITOYENNETE» «ENGAGEMENT ET CITOYENNETE» Journée Nationale du Réserviste 2014 CSRM et Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne Amphithéâtre Descartes, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Le thème choisi pour ce colloque,

Plus en détail

La JNR 2014 en Région Sud-Est

La JNR 2014 en Région Sud-Est ACTIVITES PROGRAMMéES EN ZONE SUD-EST : Thème et caractéristiques de la manifestation Présentation des métiers et de la réserve dans l armée de l air. Mise à l honneur des réservistes par un rassemblement

Plus en détail

JORF n 0030 du 5 février 2011. Texte n 1

JORF n 0030 du 5 février 2011. Texte n 1 Le 21 septembre 2014 JORF n 0030 du 5 février 2011 Texte n 1 ARRETE Arrêté du 28 janvier 2011 fixant la liste des emplois de conseiller d administration de la défense (régularisation) NOR: DEFH1103509A

Plus en détail

École navale. Marine nationale

École navale. Marine nationale École navale Marine nationale La Marine, c est... 39 100 marins, hommes et femmes, militaires et civils : 4 100 officiers 22 300 officiers mariniers 8 000 quartiers-maîtres et matelots 4 700 civils engagés

Plus en détail

DEPLACEMENT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SUR LE PORTE-AVIONS CHARLES DE GAULLE

DEPLACEMENT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SUR LE PORTE-AVIONS CHARLES DE GAULLE DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SUR LE PORTE-AVIONS CHARLES DE GAULLE Vendredi 4 décembre 2015 VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AU GAN LE 4 DECEMBRE 2015 Description et

Plus en détail

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs LE LIEN ARMEE NATION Réflexions et production du Trinôme de Créteil Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs de l IHEDN Le trinôme de Créteil : un pilote Journées de formation

Plus en détail

STAGE MUSICAL. d été. du 23 juin au 23 juillet 2015. Chant lyrique Piano classique Chœur. Direction Agnès Stocchetti

STAGE MUSICAL. d été. du 23 juin au 23 juillet 2015. Chant lyrique Piano classique Chœur. Direction Agnès Stocchetti STAGE MUSICAL d été du 23 juin au 23 juillet 2015 Chant lyrique Piano classique Chœur Direction Agnès Stocchetti CHANT LIBRE Le cours particulier de chant lyrique Ce stage a pour objectif de vous permettre

Plus en détail

CENTRE D'ENTRAINEMENT ET D'INSTRUCTION DE LANVEOC-POULMIC

CENTRE D'ENTRAINEMENT ET D'INSTRUCTION DE LANVEOC-POULMIC 1 sur 6 CENTRE D'ENTRAINEMENT ET D'INSTRUCTION DE LANVEOC-POULMIC Historique Lanvéoc, petite commune de la presqu'ile de Crozon (Finistère), abrite depuis 1920 la base d'aéronautique navale (B.A.N.) de

Plus en détail

Semaine du 21 avril 2012 LILLE-NAPLOUSE-SAFED MUSIC & PEACE. [Projet Lille-Naplouse-Safed 2012] Music & Peace

Semaine du 21 avril 2012 LILLE-NAPLOUSE-SAFED MUSIC & PEACE. [Projet Lille-Naplouse-Safed 2012] Music & Peace Semaine du 21 avril 2012 MUSIC & PEACE LILLE-NAPLOUSE-SAFED [Projet Lille-Naplouse-Safed 2012] Music & Peace Contact Music & Peace Adresse: Mme Lecocq, présidente de l association Music and Peace 5, rue

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU FORMER DE HAUTS RESPONSABLES L ÉCOLE POLYTECHNIQUE FORME DES FEMMES ET DES HOMMES RESPONSABLES, CAPABLES DE MENER DES ACTIVITÉS

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

Orientation Seconde. Trouver sa voie

Orientation Seconde. Trouver sa voie Orientation Seconde Trouver sa voie Itinéraires après le bac Etudes supérieures : Universités, Classe prépa DUT, BTS, Ecoles spécialisées Bac général Bac techno Term. générale Term. techno 1 ère générale

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 10 du 26 février 2015. PARTIE PERMANENTE Armée de l'air. Texte 18

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 10 du 26 février 2015. PARTIE PERMANENTE Armée de l'air. Texte 18 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 10 du 26 février 2015 PARTIE PERMANENTE Armée de l'air Texte 18 CIRCULAIRE N 87/DEF/DRH-AA/SDEF/BORH relative au rattachement à un commandant de formation

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Annexe : maquettes pédagogiques des nouveaux cursus Toulouse, le 15 mai 2013 Toulouse Business School et l École Nationale de l Aviation Civile lancent 4 double-diplômes et une filière Bachelor dédiés

Plus en détail

PORTEFEUILLE du COLONEL Étienne MARTIN, BARON de BEURNONVILLE

PORTEFEUILLE du COLONEL Étienne MARTIN, BARON de BEURNONVILLE PORTEFEUILLE du COLONEL Étienne MARTIN, BARON de BEURNONVILLE Nous avons souvent eu l occasion de passer en revue armes ou équipements militaires de la période qui nous passionne, le 1er Empire. Aujourd

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

CONCOURS MILITAIRES ANNEE 2014

CONCOURS MILITAIRES ANNEE 2014 CONCOURS MILITAIRES ANNEE 2014 Ecole Militaire de Santé (EMS) (Niveau BAC S1 et S2) Ouverture : 17 mars 2014. Clôture dépôt dossiers : 25 avril 2014. Date d examen : 31 mai au 1 er juin 2014. Ecole Nationale

Plus en détail

Plan d égalité des chances Défense

Plan d égalité des chances Défense Délégation militaire départementale Quartier MARGUERITTE BP 20 35998 RENNES ARMÉES Plan d égalité des chances Défense La Délégation militaire départementale a présenté succinctement le PEC Défense lors

Plus en détail

LE BLEUET DE FRANCE LE BLEUET DE FRANCE

LE BLEUET DE FRANCE LE BLEUET DE FRANCE 1 LE BLEUET DE FRANCE LE BLEUET DE FRANCE La «Grande Guerre» laisse plus de 20 millions de blessés et d invalides dont certains, gravement mutilés, ne peuvent plus travailler. La Nation reconnaissante

Plus en détail

Être matelot. de la Flotte. Marine nationale

Être matelot. de la Flotte. Marine nationale Être matelot de la Flotte Marine nationale La Marine, c est... 36 000 marins, hommes et femmes, militaires et civils : 4 000 officiers 22 000 officiers mariniers 7 000 quartiers-maîtres et matelots 3 000

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD du 17 septembre 2005

PROTOCOLE D ACCORD du 17 septembre 2005 Ministère de la défense Ministère de la culture et de la communication PROTOCOLE D ACCORD du 17 septembre 2005 Le ministère de la défense est aujourd hui dépositaire d un patrimoine tant mobilier qu immobilier

Plus en détail

L orchestre à l école, c est possible!

L orchestre à l école, c est possible! Depuis quelques années, le dispositif «orchestre à l école» (OAE) qui vise a créer un orchestre au sein même d un établissement scolaire pendant le temps dévolu à l enseignement s est très largement développé

Plus en détail

Organisation de la défense incendie à Genève

Organisation de la défense incendie à Genève Organisation de la défense incendie à Genève L organisation de la défense incendie à Genève est régie notamment par les articles 11 à 23 de la «loi sur l organisation et l intervention des sapeurs-pompiers»

Plus en détail

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS Chœur d enfants pp. 2-3 Chœur d adultes pp. 4-10 1 Chœur d enfants de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935

Plus en détail

EXPOSITION. d art naval. dans les appartements du Président du Sénat. Célébration du 100 e anniversaire de la Marine canadienne

EXPOSITION. d art naval. dans les appartements du Président du Sénat. Célébration du 100 e anniversaire de la Marine canadienne EXPOSITION d art naval dans les appartements du Président du Sénat Célébration du 100 e anniversaire de la Marine canadienne Avant-propos du Président du Sénat L année 2010 marque le 100 e anniversaire

Plus en détail

Le ministre auprès de la ministre de l écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé des transports,

Le ministre auprès de la ministre de l écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé des transports, Arrêté du 21 juillet 2011 relatif à l obtention d un titre de conduite des bateaux de plaisance à moteur par équivalence avec un titre ou une qualification professionnelle Le ministre auprès de la ministre

Plus en détail

Ecole navale. Marine nationale

Ecole navale. Marine nationale Ecole navale Marine nationale La Marine, c est... 45 400 marins, hommes et femmes, militaires et civils : 6 000 civils 5 100 officiers 25 640 officiers mariniers 8 660 quartiers-maîtres et matelots engagés

Plus en détail

Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux

Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA HAUTE-VIENNE Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux (1804-1940) Répertoire numérique détaillé de la sous-série 4 R Par M. Catherine

Plus en détail

Dans le cadre de l'opération «100 femmes 100 métiers - Ingénieure demain!»

Dans le cadre de l'opération «100 femmes 100 métiers - Ingénieure demain!» Communiqué de presse Dans le cadre de l'opération «100 femmes 100 métiers - Ingénieure demain!» 4 écoles d'ingénieurs brestoises ouvrent leurs portes aux lycéennes de 1ères S Brest, le 19 mars 2015. Près

Plus en détail

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice L association généalogique des Alpes-Maritimes et le Conseil général vous présentent la 1 ère RENCONTRE GÉNÉALOGIQUE NATIONALE SUR LA GRANDE GUERRE les 11, 12 et 13 avril Palais des Rois sardes à Nice

Plus en détail

LES ECOLES NATIONALES À VOCATION RÉGIONALE

LES ECOLES NATIONALES À VOCATION RÉGIONALE UN ÉVENTAIL DE FORMATIONS RÉPONDANT AUX BESOINS DES PAYS PARTENAIRES LE RÉSEAU DES ENVR 16 écoles nationales à vocation régionale Maintien de la paix et forces de sécurité : opérations de maintien de la

Plus en détail

Le Souvenir napoléonien

Le Souvenir napoléonien AGENDA 2015 Date:16 janvier à 19H30. Lieu: Musée Wellington, chaussée de Bruxelles 147, 1410 Waterloo. «Les Généraux Britanniques lors de la Campagne de Belgique en 1815» Par Natalia Griffon de Pleineville,

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport A Paris, mardi 04 mars 2014 [validé] Seul le prononcé fait foi Page 1

Plus en détail

Les Formations pour Tous

Les Formations pour Tous Les Formations pour Tous Nous vous offrons un bilan vocal personnalisé, gratuit et sans engagement, pour définir votre progression. informations pratiques LE CHŒUR DE LA VILLE 33, rue la Condamine 75017

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION AU CONCOURS DE SOUS-OFFICIER DE GENDARMERIE

DEMANDE D INSCRIPTION AU CONCOURS DE SOUS-OFFICIER DE GENDARMERIE DEMANDE D INSCRIPTION AU CONCOURS DE SOUS-OFFICIER DE GENDARMERIE Page 1/10 3 ème concours (voie professionnelle) Nota : Avant de renseigner les rubriques qui suivent, prenez connaissance des modalités

Plus en détail

Aujourd hui, l association ARTIS continue de se développer en suivant les deux objectifs qu elle s était fixée depuis l origine :

Aujourd hui, l association ARTIS continue de se développer en suivant les deux objectifs qu elle s était fixée depuis l origine : L association ARTIS- MBC (Musique, Bazar et Compagnie), loi 1901, a été fondée à Lyon le 19 décembre 1991. Elle a rencontré, en 1994, la compagnie Azanie et leur travail en commun a permis d ouvrir un

Plus en détail

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Géné@2012 Sandrine HEISER, lieutenant B. LAGARDE Service historique

Plus en détail

UNE NOUVELLE ECOLE DES MOUSSES

UNE NOUVELLE ECOLE DES MOUSSES UNE NOUVELLE ECOLE DES MOUSSES LA NOUVELLE ÉCOLE DES MOUSSES EST IMPLANTÉE AU CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE BREST. DANS CE CADRE PRESTIGIEUX, OUVERT SUR LA RADE DE BREST ET L OCÉAN, LE MOUSSE BÉNÉFICIERA

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE CONCOURS SUR TITRES 2014 ÉLÈVE COMMISSAIRE DES ARMÉES

DOSSIER DE CANDIDATURE CONCOURS SUR TITRES 2014 ÉLÈVE COMMISSAIRE DES ARMÉES SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMÉES DOSSIER DE CANDIDATURE CONCOURS SUR TITRES 2014 ÉLÈVE COMMISSAIRE DES ARMÉES Madame - Mademoiselle - Monsieur (rayer les mentions inutiles) Nom : Prénom(s) : DATE DE

Plus en détail

LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE, C EST...

LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE, C EST... licences, masters LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE, C EST... 296 000 hommes et femmes, militaires et civils : 36 000 officiers dont 1 000 commissaires des armées 102 500 sous-officiers 89 500 militaires du rang

Plus en détail

Répertoire numérique

Répertoire numérique Archives municipales Fonds des Archives municipales de Saint-Jean de Maurienne Répertoire numérique Cote : FR.AC073. Série H Affaires militaires 2010 Alban LEVET Archiviste communal Espace culturel et

Plus en détail

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2 A 22 h, une vive fusillade allemande éclate en face de notre gauche et en face de la droite anglaise. Le tir de notre artillerie arrête immédiatement cette fusillade. La nuit est calme ; mêmes tirs systématiques

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DES SOUS -OFFICIERS D ACTIVE ( E.N.S.O.A.)

ECOLE NATIONALE DES SOUS -OFFICIERS D ACTIVE ( E.N.S.O.A.) ECOLE NATIONALE DES SOUS -OFFICIERS D ACTIVE ( E.N.S.O.A.) Ministre tutelle : Ministère des Forces Armées. Adresse : Kaolack Camp Sémou DJIMITH Tél : 941 11 28 Camp Dial DIOP Bureau de Garnison Tél : 823

Plus en détail

Règlement de la Compagnie des Sapeurs-Pompiers de Veyrier LC 45 431. du 1 er avril 1991 (Entrée en vigueur : 1 er janvier 1991)

Règlement de la Compagnie des Sapeurs-Pompiers de Veyrier LC 45 431. du 1 er avril 1991 (Entrée en vigueur : 1 er janvier 1991) Règlement de la Compagnie des Sapeurs-Pompiers de Veyrier LC 45 431 du 1 er avril 1991 (Entrée en vigueur : 1 er janvier 1991) Art. 1 Définition 1 Conformément à la loi cantonale du 25 janvier 1990, sur

Plus en détail

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE - QUESTIONNAIRE HISTORIQUE HISTOIRE DES GARDES POMPES ET DU BATAILLON 1) De quel pays, Du Périer a-t-il rapporté la pompe à incendie pour laquelle il a obtenu un privilège royal en 1699? Hollande 2) Quel

Plus en détail

Le concours de l École de l air - Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) 1/2

Le concours de l École de l air - Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) 1/2 ÉCOLE DE L AIR Le concours de l École de l air - Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) 1/2 Concours sur épreuves d admission à l École de l air (EA) ouvert aux candidats titulaires d un diplôme

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 23 du 30 avril 2014. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 5

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 23 du 30 avril 2014. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 5 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 23 du 30 avril 2014 PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 5 INSTRUCTION N 504129/DEF/DCSSA/RH/GRM/MITHA relative au brevet d'infirmier

Plus en détail

Mémento. région Terre Nord-Ouest. relat if au cérémonial mili taire en. Mémento n 791/DEF/RTNO/BSA/Prestations du 04 juillet 2007-4 e édition

Mémento. région Terre Nord-Ouest. relat if au cérémonial mili taire en. Mémento n 791/DEF/RTNO/BSA/Prestations du 04 juillet 2007-4 e édition Mémento relat if au cérémonial mili taire en région Terre Nord-Ouest Mémento n 791/DEF/RTNO/BSA/Prestations du 04 juillet 2007-4 e édition Destinataires pour action : - DMD 14 CAEN - DMD 18 BOURGES -

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Les références militaires sur la colonne de la Grande Armée

Les références militaires sur la colonne de la Grande Armée OUTIL D EXPLOITATION De nombreux motifs du décor de la Colonne se rapportent à des aspects militaires. En effet Napoléon est avant tout un soldat, plus précisément un officier d'artillerie, formé dès 10

Plus en détail

Guide de présentation Edition 2013

Guide de présentation Edition 2013 Guide de présentation Edition 2013 Pourquoi ce guide de présentation? Ce guide accompagne le support de présentation de l Ordre de la Légion d honneur et de la Société des membres de la Légion d honneur

Plus en détail