Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre Accelerating success.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2015. Accelerating success."

Transcription

1 Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215 Accelerating success.

2 perspectives Un marché immobilier qui attend la reprise de l économie >L e marché des bureaux francilien a progressé au 3ème trimestre 215, limitant le ralentissement de l activité constaté depuis le début de l année. La baisse de la demande placée est ainsi passée de - 21 % au 1er semestre à - 6 % au cours des 9 premiers mois de 215, comparés aux mêmes périodes en 214. sur un an (- 31 % en volume) et les transactions de plus de 2 m² sont peu nombreuses (5 dont seulement 2 de plus de 4 m²). > L année 215 est marquée par une progression des petites et moyennes surfaces, qui animent le marché, et par un fort recentrage de la demande placée vers. >S i le 3ème trimestre a été mieux orienté, le marché tertiaire reste encore fortement dépendant d un contexte économique fluctuant, et dont la reprise annoncée s avère encore très chaotique. Les acteurs économiques attendent des signes forts et durables d une reprise de l économie française. Sans ces signaux positifs, les entreprises conserveront une attitude prudente pour engager des projets immobiliers. > Dans ce contexte économique difficile, les entreprises sont confrontées à de forts besoins de réorganisation pour lesquels l immobilier est un levier de transformation important. Ceci passe par des réflexions stratégiques en matière de politiques immobilières, avec des besoins d amélioration et d optimisation de l outil immobilier. >F in septembre, ce sont 1,5 million de m² qui ont été commercialisés, laissant envisager que le seuil des 2 millions de m² placés sera atteint pour l ensemble de l année 215. >L amélioration du segment des grandes transactions (> 5 m²) pendant l été a contribué à une meilleure performance de la demande placée au 3ème trimestre 215. Toutefois, les grandes signatures restent en net retrait 2 Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3ème trimestre 215 > Côté bailleurs, l enjeu est de conserver les locataires et de remplir leurs immeubles vacants, alors que la demande en surfaces de bureaux est incertaine et que l offre demeure à un niveau élevé en Ile-de-France. Les bailleurs sont donc très attentifs aux besoins des entreprises et s adaptent très souvent aux exigences des utilisateurs, en termes de montages juridiques et financiers.

3 la conjoncture économique Une reprise en dents de scie Un mouvement de reprise lent et chaotique > L embellie de l activité économique au 1 er trimestre 215 (+,7 % de PIB) aura été de courte durée avec une croissance nulle au 2 ème trimestre, du fait de la faiblesse persistante de l investissement et du ralentissement de la consommation des ménages. > La croissance française sera néanmoins plus forte en 215 qu en 214 (+ 1 % selon les dernières prévisions de l OCDE, après +,2 %). En 216, la croissance pourrait atteindre entre + 1,2 % et + 1,5 % selon les prévisionnistes. Un climat qui s éclaircit mais toujours obscurcit par un chômage élevé > Les dernières enquêtes de conjoncture publiées par l INSEE sont mieux orientées. Le climat des affaires est à son plus haut niveau depuis l été 211. Le moral des ménages reste inférieur à sa moyenne de long terme, mais se redresse de manière significative. > Par ailleurs, la situation financière des entreprises semble en voie d amélioration. La montée en puissance du CICE et la mise en œuvre de la première tranche du pacte de responsabilité ont entrainé un rebond du taux de marge des entreprises. > Le taux de chômage s est stabilisé à un niveau élevé de 1,3 % au 2 ème trimestre et ne reculera probablement pas d ici la fin de l année, compte tenu d une croissance limitée.,8,7,6,5,4,3,2,1, -,1 -, Evolution du PIB (%) Zone Euro 1T 213 2T 213 France 3T 213 4T 213 1T 214 2T 214 3T 214 4T 214 1T 215 2T 215 3T 215(p) 4T 215(p) Sources : INSEE, Eurostat - p : prévisions Indice synthétique du climat des affaires et du moral des ménages Climat des affaires en France Moral des ménages Moyenne de long terme > La dégradation du marché de l emploi en Ile-de-France a été moins forte qu au niveau national, mais le chômage s établit à un niveau historiquement haut (8,8 % au 1 er trimestre dernière publication). 6 sep-7 jan-8 mai-8 sep-8 jan-9 mai-9 sep-9 jan-9 mai-9 sep-9 jan-1 mai-1 sep-1 jan-11 mai-11 sep-11 jan-12 mai-12 sep-12 jan-13 mai-13 sep-13 jan-14 mai-14 sep-14 jan-15 mai-15 sep-15 Source : INSEE 3 Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215

4 le marché de bureaux en ile-de-france Une amélioration pendant l été, mais une reprise encore timide Un 3 ème trimestre mieux orienté > L activité transactionnelle s est améliorée au 3 ème trimestre 215 avec une demande placée de près de 565 m², après un début d année atone (412 5 m² commercialisés au 1 er trimestre 215). > La demande placée sur les 9 premiers mois de l année atteint 1,5 million de m², soit une diminution de 6 %, comparée à la même période en 214. Si le marché reste orienté à la baisse, celle-ci s est nettement réduite à la faveur d un 3 ème trimestre plus actif. > Cette progression laisse penser que le seuil des 2 millions de m² placés sera atteint pour l ensemble de l année 215. Les petites et moyennes surfaces représentent 7 % de la demande placée > Les grandes transactions ont été plus nombreuses au 3 ème trimestre, notamment sur des gabarits de plus de 2 m² (3 transactions). > Néanmoins, elles ont diminué de 31 % en volume sur un an, passant de 47 à 36 transactions signées au cours des 9 premiers mois de 214 et 215. Les grandes surfaces représentent à peine 3 % du volume global de la demande placée depuis le début de l année, alors que la moyenne sur 1 ans est plutôt de 4 %. > A l inverse des grandes transactions, les petites et moyennes surfaces retrouvent un certain dynamisme après plusieurs années assez mornes. En un an, leurs volumes de transactions ont respectivement augmenté de 12 % et 1 %. Evolution de la demande placée (milliers m ² ) 1 3 er trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre 4 ème trimestre Source : ImmoStat Répartition de la demande placée par tranches de surfaces (milliers m ² ) < 5 m² 5 à 1 m² 1 à 2 m² Plus de 2 m² (9 mois) (9 mois) (9 mois) (9 mois) (9 mois) (9 mois) (9 mois) (9 mois) (9 mois) (9 mois) (9 mois) Source : Colliers International France, d après ImmoStat 4 Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215

5 le marché de bureaux en ile-de-france L attrait de se confirme 47 % des transactions se situent dans > Le dynamisme de la capitale s est poursuivi au cours du 3 ème trimestre. Tous les secteurs parisiens ont vu leurs volumes de transactions progresser en un an. 5 Répartition géographique de la demande placée (milliers m ² ) 213 (9 mois) 214 (9 mois) 215 (9 mois) > L activité a été particulièrement marquée dans Centre Ouest, qui capte 27 % du volume total de la demande placée, portée par les transactions de petites et moyennes surfaces. 4 3 > En périphérie, à l exception du Croissant Ouest, qui arrive en seconde position après, les volumes commercialisés demeurent limités (inférieurs à 1 m², voire à 5 m²). Un fort recentrage vers et le Croissant Ouest 2 1 Centre Ouest Sud Est La Défense Croissant Ouest Est Sud Boucle 2 ème Périph. Source : ImmoStat > Dans la capitale, la progression la plus forte concerne le secteur Sud, boosté par 7 grandes transactions, dont 1 de plus de 4 m². Le nombre de grandes transactions est plutôt à la baisse dans Centre Ouest et stable dans Est. > Le rééquilibrage du marché des grandes surfaces vers la Périphérie Ouest, constaté au 2 ème trimestre, s est confirmé au 3 ème trimestre. Dans ce secteur, la Boucle Sud tire particulièrement son épingle du jeu avec 6 grandes transactions, dont 2 de plus de 3 m². A l inverse, La Défense est en retrait avec seulement 4 grandes transactions et aucune sur des surfaces supérieures à 2 m². > Dans le reste de la périphérie, moins de 8 m² en 7 grandes transactions ont été signées en 9 mois : 3 en 1 ère Périphérie, 1 en 1 ère Périphérie Est et 3 en 2 ème Périphérie. La 1 ère Périphérie Sud et la Boucle n ont comptabilisé aucune grande signature Répartition de la demande placée du 1T au 3T 215 par secteurs géographiques et tranches de surfaces (milliers m ² ) < 5 m 2 > 5 m 2 Centre Ouest Sud Est La Défense Croissant Ouest Est Sud Boucle 2 èmr Périph. Source : Colliers International France d après ImmoStat 5 Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215

6 La structure de l offre reste inchangée le marché de bureaux en ile-de-france L offre demeure à un niveau élevé > Depuis fin 214, l offre immédiate oscille autour de 4 millions de m², passant tantôt au-dessus, tantôt au-dessous de ce seuil. > Le redressement de l activité au 3 ème trimestre a permis à l offre de redescendre sous la barre des 4 millions de m², à 3,9 millions de m² fin septembre. > La part des locaux neufs ou restructurés dans l offre immédiate est d environ 22 %. Cette proportion reste plutôt stable depuis le début de l année, les surfaces neuves commercialisées étant «compensées» par la livraison de nouveaux immeubles. Les différences géographiques perdurent > Le taux de vacance moyen en Ile-de-France s établit à 7,4 % à la fin du 3 ème trimestre. Les taux de vacance par secteurs géographiques ont peu évolué en un an et les écarts observés depuis plusieurs années perdurent. > A, l offre reste contenue avec un taux de vacance qui descend sous la barre des 5 %. Le secteur Sud est toujours très tendu avec un taux de vacance de 3,5 % Evolution de l offre immédiate (milliers m ² ) Seconde main 1 ère main T 215 Source : ImmoStat Taux de vacance en Ile-de-France (%) 3T 214 3T 215 Marché offreur > En périphérie, les taux de vacance conservent des niveaux globalement élevés, proches ou supérieurs à 1 %. Seule la Périphérie Est affiche un taux de vacance plus faible (6,2 %), du fait d un volume d offres plus restreint dans ce secteur Marché fluide Marché tendu > La Périphérie Sud a vu son taux de vacance progresser en un an (de 1 % à 11,4 %). Ce secteur souffre d un faible volume de transactions, alors que des immeubles neufs y ont été livrés sans être à ce jour commercialisés. La Défense Croissant Ouest Est Sud Boucle 2 ème Périph. Source : Colliers International France, d après ImmoStat et l ORIE 6 Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215

7 le marché de bureaux en ile-de-france Un retour des opérations en blanc dans Peu d évolution dans les volumes mais des décalages dans le temps > L offre certaine de grands programmes neufs ou restructurés (> 5 m²) s établit à 1,4 million de m² fin octobre. Cette offre se compose de 666 m² livrés et de 77 m² en cours de construction ou de restructuration. > L offre immédiate de grands programmes de qualité a légèrement diminué au cours de l été, du fait de la commercialisation d immeubles livrés sur le marché depuis plusieurs mois. Néanmoins, il reste dans le stock un certain nombre d immeubles neufs et vacants depuis plusieurs années. > L offre probable, composée des opérations avec permis de construire déposé ou obtenu, s établit à 2,6 millions de m². La part des opérations avec PC obtenu a augmenté depuis le début de l année. Pour beaucoup d entre elles, les promoteurs attendent l engagement d un utilisateur pour démarrer les travaux, expliquant le décalage dans le temps des dates de livraisons prévisionnelles. et l Ouest concentrent toujours la majorité des grandes opérations > 6 % des opérations livrées ou en chantier se situent à et dans le proche Ouest francilien. Cette part a tendance à diminuer, en raison des commercialisations de grandes surfaces de qualité qui ont eu lieu depuis le début de l année dans ces secteurs. > Au cours des 9 premiers mois de 215, les lancements d opérations en blanc ont augmenté, alors qu ils étaient rares en 214. Toutefois ces lancements restent circonscrits aux secteurs de marché établis. Ils se situent essentiellement dans la capitale et, dans une moindre mesure, dans quelques communes tertiaires de l Ouest parisien Offre immédiate et future > 5 m² (milliers m ² ) Immeubles neufs et restructurés ou rénovés avec certifications environnementales Livré Chantier démarré PC obtenu PC déposé Immédiate 4T Source : Colliers International France Répartition géographique de l offre immédiate et future > 5 m ² (milliers m ² ) Immeubles neufs et restructurés ou rénovés avec certifications environnementales Livré Chantier démarré PC obtenu PC déposé Centre Ouest Sud Est La Défense Croissant Ouest Est Sud Boucle 2 ème Périph. Source : Colliers International France 7 Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215

8 Peu de changements du côté des loyers le marché de bureaux en ile-de-france Loyers faciaux de transactions ( HT HC/m²/an) Les valeurs locatives sont plutôt stables > Le 3 ème trimestre n a pas connu de grands changements sur le plan des valeurs locatives. Celles-ci restent globalement stables depuis le début de l année. > La pression sur les valeurs est corrélée avec le niveau d offre disponible. Les secteurs géographiques, surtout de périphérie, où l offre est abondante, restent soumis à des ajustements de loyers. Ceux-ci passent notamment par la baisse des valeurs de présentation des immeubles. > A, les valeurs résistent davantage, du fait d une offre plus restreinte et d un renforcement de la demande. Malgré tout, les loyers faciaux restent dans le bas des fourchettes de valeurs. Locaux neufs ou restructurés Les avantages commerciaux sont toujours importants > La pression sur les valeurs continue de se manifester par des avantages commerciaux conséquents accordés par les bailleurs. > L écart entre les valeurs faciales et les valeurs économiques ne s est pas atténué, ou seulement de manière ponctuelle sur des secteurs plus tendus en termes d offres. Cet écart se situe dans une échelle comprise entre 15 % et 25 %, selon la qualité des immeubles, leur taille et leur localisation. > Tant que la demande en surfaces de bureaux n aura pas repris un rythme de croissance soutenu, les mesures d accompagnement devraient perdurer sur le marché. Locaux de seconde main Source : Colliers International France 8 Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215

9 9 Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215

10 52 bureaux dans 67 pays sur 6 continents Etats-Unis : 14 Canada : 31 Amérique du Sud : 24 Asie-Pacifique : 199 Europe et Moyen-Orient : 18 Thibault DE GUELTZL Directeur du Pôle Real Estate Services Téléphone : Portable : Laurence BOUARD Directeur Etudes et Recherche Téléphone : Portable : Colliers International France 41 Rue Louise Michel Levallois Perret, France Tél SAS au capital de Euros RCS Nanterre 1,7 milliard d euros de chiffre d affaires 16 millions de m² gérés 16 3 collaborateurs Colliers International Colliers International est l un des leaders mondiaux des services en immobilier d entreprise, avec plus de 16 3 collaborateurs dans plus de 52 bureaux et 67 pays. Filiale de FirstService Corporation (holding financière), Colliers s attache à accélérer le succès de ses clients en leur proposant une offre de services complète. En France, nos experts en stratégie immobilière, gestion de projet, aménagement de bureaux et en conseil en environnement de travail accompagnent nos clients dans la mise en place d espaces de travail performants et flexibles ou dans leur stratégie d optimisation des coûts. En 214, Colliers International France comptait plus de 2 collaborateurs pour un chiffre d affaires de 44 millions d euros. Copyright 215 Colliers International. Les informations contenues dans le présent document proviennent de sources réputées fiables. Malgré tous nos efforts pour vérifier leur exactitude, nous ne sommes pas en mesure de la garantir. Nous dégageons toute responsabilité vis-à-vis d erreurs éventuelles. Il est vivement recommandé de consulter un conseiller professionnel avant toute décision basée sur le contenu du présent rapport Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success.

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success. Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 212 Accelerating success. 212 TABLEAU DE BORD STRASBOURG SOMMAIRE CHIFFRES-CLÉS Chiffres-clés et Tendances p. 2 Parc de Bureaux 3 millions de m² Demande

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises

Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises Perspectives Entreprises Ile-de-France 3 e trimestre 2013 Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises Alors qu ils «résistaient» jusque-là, les loyers faciaux sont en

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

LOGISTIQUE BILAN 2013

LOGISTIQUE BILAN 2013 BILAN IMMOBILIER A N N E E 2 0 1 3 SOMMAIRE 1 L E M A R C H E D E S U T I L I S A T E U R S F A I T S M A R Q U A N T S 2 0 1 3 E V O L U T I O N P A R R E G I O N 2 3 L E M A R C H E D E L I N V E S T

Plus en détail

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances :

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Le marché locatif de bureaux : - La baisse de l activité se

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

Zone euro : panorama conjoncturel

Zone euro : panorama conjoncturel Prévisions Mensuel n 1/1 27 janvier 21 Zone euro : panorama conjoncturel Le cycle des économies avancées s est renforcé en fin d année 214 et la production industrielle dans la zone euro est annoncée en

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 215 Accelerating success. Le rebond du marché fin 215 est-il de bon augure pour 216? perspectives > La France semble avoir retrouvé le chemin

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Les immeubles de Grade A dans la métropole du Grand Paris Janvier 2014 La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Seulement 16% du parc de bureaux

Plus en détail

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Atelier Bureaux OIB Les chiffres du 1e semestre 2010-1 Objet de l'atelier et sources Depuis plus de 15 ans, l'oie et l'a-urba réalisent une

Plus en détail

AGGLOMÉRATION LYONNAISE

AGGLOMÉRATION LYONNAISE AGGLOMÉRATION LYONNAISE BILAN 215 MARCHÉ DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SOMMAIRE AGGLOMÉRATION LYONNAISE Chiffres-clés et tendances p. 3 La demande placée de bureaux p. 4 L offre de bureaux p. 5 Les valeurs

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

Restructuration continue

Restructuration continue DTZ Research PROPERTY TIMES Restructuration continue Genève Bureaux 215 15 Avril 215 Sommaire Demande placée & Loyer prime 2 Offre immédiate 4 Taux de vacance 5 Projets de développement 5 Définitions 6

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général Les signaux positifs relevés au cours du 2 nd semestre 2013 se sont confirmés mais la reprise s avère timide. En France, au 1 er semestre 2014, le contexte économique est

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 27 ans d expérience dans le métier de conseil en immobilier

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Mauvais script! IDF Croissant Ouest T2 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Mauvais script! IDF Croissant Ouest T2 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Mauvais script! IDF Croissant Ouest T2 215 17 Juillet 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 2 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON Un vent d optimisme nouveau commence à souffler sur le marché francilien de la location de bureaux. Le volume des transactions s est

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008 Chiffre d affaires au Chiffre d affaires au en retrait de 3,0% à périmètre et taux Solide performance, notamment dans l activité Ciment, compte tenu de la forte dégradation du contexte macroéconomique.

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Communiqué de presse Paris, 15 novembre 2012 Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Loyers nets : 3,2 M Résultat net consolidé négatif ANR par action EPRA :

Plus en détail

INDICATEUR DES LOYERS DE BUREAUX (ILBCOLLIERS) édition n 5, été 2006

INDICATEUR DES LOYERS DE BUREAUX (ILBCOLLIERS) édition n 5, été 2006 GENEVE INDICATEUR DES LOYERS DE BUREAUX (ILBCOLLIERS) édition n 5, été 2006 2 ème semestre 2005 1 er semestre 2006 2 éme semestre 2006 Qualité Standard Supérieure Standard Supérieure Standard Supérieure

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007 Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 27 9 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de la Première Couronne Sud au 4ème trimestre 27 : - De nombreux engagements, -

Plus en détail

55 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 1S 2015 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2011 2012 2013 2014 1S2015 2011 2012 2013 2014 1S2015

55 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 1S 2015 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2011 2012 2013 2014 1S2015 2011 2012 2013 2014 1S2015 LE MARCHÉ LOCATIF - 1S 2015 LA DÉFENSE Demande placée 55 700 m² Evolution de la demande placée en m² T1 T2 T3 T4 116 500 27 200 15 100 60 600 161 200 101 600 245 500 119 800 105 500 28 000 16 600 45 400

Plus en détail

UFFI REAM. Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers. Donnons plus de valeur au temps

UFFI REAM. Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers. Donnons plus de valeur au temps GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI OPCI GROUPEMENTS FORESTIERS UFFI REAM Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers Donnons plus de valeur au temps UFFI REAM Historique UFFI Ream :

Plus en détail

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES 14 NOVEMBRE 2012 1 ère PARTIE LES LOYERS DES COMMERCES 1 UN CONTEXTE ECONOMIQUE INCERTAIN Situation économique difficile depuis de 2eme semestre 2008. Stagnation de la

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1997 ET PRÉVISIONS POUR 1998

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1997 ET PRÉVISIONS POUR 1998 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1997 ET PRÉVISIONS POUR 1998 La construction neuve de logements s est de nouveau inscrite en baisse en 1997 ( 1,3 % en volume), mais dans des proportions moindres

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018 Zurich, 25 novembre RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE ET OBJECTIFS 208 Un plan stratégique et des objectifs à moyen terme, en particulier une génération de cash-flow libre d'au moins

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2007/2008 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation et immeubles commerciaux 5 Généralités concernant le

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne

L immobilier d entreprise en Essonne L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Vendredi 29 Novembre 2013 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 26 ans d expérience dans le métier de conseil en

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015 L Agroindicateur Septembre 2015 Revenu d un milliard : un nouveau seuil? La conjoncture 2015 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer autour d

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 Rapport de Gestion Exposé Sommaire Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 SOCIÉTÉ BIC 14, rue Jeanne d Asnières 92116 Clichy Cedex, France

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE Conférence de presse du 22 juillet 2010 SUR LA SITUATION ECONOMIQUE En vue de faire le point sur la conjoncture de l année 2010 et les tendances de 2011. Avant-propos Comme chacun sait, après plusieurs

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 Société anonyme au capital de 1.437.099 Siège Social à LYON (69009) - 51 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 1 Principe comptable 1.1

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Crédit hypothécaire : croissance durable

Crédit hypothécaire : croissance durable Union Professionnelle du Crédit Communiqué de presse Crédit hypothécaire : croissance durable Bruxelles, le 6 mai 2011 Au cours du premier trimestre de 2011, 24 % de crédits hypothécaires de plus ont été

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

GROUPE BIC Communiqué de presse

GROUPE BIC Communiqué de presse GROUPE BIC Communiqué de presse Résultats du Groupe BIC 3 ème trimestre et 9 premiers mois 2007 Le chiffre d affaires des 9 premiers mois est en augmentation de 3,7% à données comparables à 1 094,9 millions

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Immobilier de haut de gamme : explosion du nombre de ventes et des prix dans le monde. En total décalage en 2013, Paris rebondit finalement en ce début 2014 Cette étude porte sur les

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Outlook 2H15 Le marché suisse de l immobilier L immigration s essouffle. La baisse des investissements dans le domaine du bâtiment limite cependant le risque d offre excédentaire dans le secteur résidentiel.

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013.

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013. Lettre immobilière du GRAND LYON Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre Marché Tertiaire Dans un contexte économique tendu au niveau national, plus largement, au sein de la zone euro, le marché

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail