Projet pilote de développement local communautaire durable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet pilote de développement local communautaire durable"

Transcription

1 - 1 - Projet pilote de développement local communautaire durable Projet «Avenir de Nkounda» Zone rurale périurbaine de la Rivière Rouge et de ses environs (Naissance du 5 ème arrondissement de Pointe-Noire)

2 - 2 - Le «Développement local communautaire durable» est un processus qui intègre dans un espace géographique, social et économique organiquement constitué : - la prise en charge communautaire des secteurs sociaux (éducation, santé, infrastructures de communication, emploi) ; - la diversification coordonnée et la croissance des activités productives locales ; - la structuration harmonieuse des relations sociales et politiques ; - la promotion du cadre de vie et de la culture ; - la valorisation, la conservation et le renouvellement des ressources humaines et naturelles.

3 - 3 - Contexte Au moment ou s ouvre la cinquième circonscription administrative de la ville de Pointe-Noire, entre Siafoumou, Nkounda et Loango, 150 maraîchers regroupés dans l Association des Agriculteurs de la Rivière Rouge (AARIROU), s organisent autour du Centre Rural Communautaire de la Thébaïde St Jean en vue de la stabilisation et du développement dans l arrondissement des activités agricoles périurbaines. Leur association se fixe quatre objectifs : - Aider les maraîchers et les éleveurs de la zone à se porter acquéreur des terres qu ils cultivent ; - Mettre en place un système d épargne et de crédit mutuel pour le financement de leurs fonds de roulement ; - Créer une coopérative de commercialisation de leurs produits ; - Organiser en partenariat avec le Centre Rural Communautaire la recherche-action et le renforcement des capacités des acteurs locaux de l agriculture périurbaine.

4 - 4 - L intention des membres de l AARIROU après acquisition de leurs terres, est clairement de s y construire leur habitation et de s y installer avec leur foyer. A leur projet de développement agricole se trouve donc naturellement associés : - un projet d habitat social et de protection de l environnement ; - un projet de communauté éducative pour la prise en charge de l école de leurs enfants ; - un projet de comité de santé pour la prise en charge d un dispensaire communautaire. Les agriculteurs membres de l AARIROU sont pour la plupart des jeunes adultes de 25 à 40 ans chargés de famille et déterminés à stabiliser leur statut professionnel. 25% d entre eux ont été scolarisés jusqu en terminale et au delà. Ils représentent un groupe cible d une qualité exceptionnelle tant du point de vue de la compétence professionnelle que de la dynamique sociale et économique. Ils apportent dans cette nouvelle circonscription où un nombre croissant de Ponténégrins ont déjà acquis des domaines à cultiver ou des terrains à bâtir, un noyau actif particulièrement qualifié pour porter un projet de développement local communautaire durable.

5 - 5 - Les composantes de ce projet sont articulés autour du concept porté par l Association Pointe-Noire Industrielle (APNI). L intégration des activités productives agricoles et artisanales à une zone d habitat périurbaine de la ville de Pointe-Noire. Il comporte : - un volet économique ; - un volet social ; - un volet culturel ; - un volet environnemental. I. Volet économique : Cette composante est articulée autour du Centre Rural Communautaire de la Thébaïde St Jean (CRCT) et du Centre voisin d initiation au maraîchage de la Caritas. a) Elaboration de modèles technico-économiques reproductibles dans le terroir : Le CRCT développement sur son domaine : - six modules d élevage (ovins, porcins, lapins, 3 modules d aviculture) ;

6 un module de pisciculture ; - plusieurs module de maraîchage ; - un module d arboriculture (forestière et fruitière) ; Ces modules sont programmés en recherche-action avec la participation des professionnels de la localité. Ils sont ouverts aux stagiaires pour des cycles d initiation ou des formations modulaires. b) Appuis aux maraîchers : Appuis articulés autour d une boutique communautaire d intrants. c) Appuis aux éleveurs : Appuis articulés autour d une provenderie et de la production de géniteurs sélectionnés. Ces deux composantes offrent aux agriculteurs des crédits fournisseurs appuyés sur un système local d épargne et de crédit mutuels adossé à la CAPPED (institution de micro finance créée par le Forum des Jeunes Entreprises du Congo).

7 - 7 - d) Commercialisation : Une coopérative de commercialisation des produits locaux (maraîchage et élevage) s emploi à réguler les flux de produits en fonction des capacités des producteurs et des demandes du marché. La mission de cette coopérative est clairement de travailler à la restructuration des marchés (marché populaire, marché des expatriés, exportation dans le Golfe de Guinée) dont la désorganisation actuel est le principal obstacle au développement des activités agricoles périurbaine dans la zone. e) Artisanat et agro-industrie : Le CRCT a également vocation de développer sur son domaine des modules : - d artisanat (soudure, menuiserie, bâtiment) ; - de transformation des produits de l agriculture (charcuterie, boulangerie, jus de fruits).

8 - 8 - II. Volet social : a) Composante «Habitat social» : Les membres de l association bénéficiaires d un crédit foncier pour l acquisition de leur terrain d exploitation s engagent à y édifier une habitation conforme aux normes d habitat social définies par l Association et validés par le Ministère de l Urbanisme et de la Réforme Foncière et de l Habitat. Un programme d habitat social d environ 150 logements fait donc nécessairement partie du projet «Avenir de Nkounda». c) Composante «Education» : Les membres de l Association dont un nombre significatif a étudié au delà du baccalauréat tiennent à ce que leur retour à la terre ne signifie pas pour leurs enfants un retour en arrière. Ils entendent participer à la re-fondation du système éducatif national en donnant naissance à une Communauté éducative pilote en mesure de mettre en application les directives de la Conférence des Ministres de l Education Nationale (Confemen).

9 - 9 - d) Composante «Santé» : Dans le même esprit de développement communautaire, un Comité de santé sera constitué pour porter un projet de Centre de santé mettant en œuvre les concepts du Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) et de l Initiative de Bamako. e) Composante «Emploi» : L intégration économique des jeunes et des moins jeunes demeure le maître mot de l ensemble du projet. Un service d accueil, d écoute et de conseil tiendra une permanence au niveau du CRCT pour aider les personnes en recherche d activité à trouver leur insertion dans le projet par l emploi ou par l initiative. Une attention spécifique pourra être accordé à la réinsertion des ex-combattants. III. Volet culturel : a) Salle polyvalente du CRCT : Le projet prévoit l édification et l équipement d une salle polyvalente sur le domaine du CRCT dont les animateurs et les équipements doivent répondre aux trois dimensions de la culture moderne :

10 Technologie (dimension de créativité) ; - Ecologie (dimension d identité) ; - Communication (dimension d ouverture). b) Association au projet des initiatives locales : Il est dans l esprit de tout projet de développement communautaire local durable d associer dans toute la mesure du possible au projet communautaire des initiatives locales (associations sportives, groupes artistiques, communautés paroissiales, etc.). IV. Volet environnemental : L intégration des activités productives de l agriculture périurbaine à une zone d habitat implique la prise en compte d un important volet environnemental. - gestion des domaines ruraux ; - préservation des couverts forestiers ; - entretien des cours d eau ; - gestion communautaire du lac des carrières ; - recyclage des déchets humains et animaux ; - entretien des voies d accès.

11 Références institutionnelles du projet : Tel qu il a été initié à ce jour, le projet «Avenir de Nkounda» est : - une initiative de base des agriculteurs exploitant dans la zone de la Rivière Rouge des terres de louages et regroupés au sein de l AARIROU ; - animée par le Centre Rural Communautaire de la Thébaïde St Jean ; - avec l appui du Forum des Jeunes Entreprises du Congo ; - sous le patronage de l Association Pointe-Noire Industrielle (APNI) qui regroupe en son sein les principales structures d appui à l initiative économique agissant dans le département du Kouilou. Le projet a déjà retenu l attention de plusieurs organismes partenaires au développement de la République du Congo. - la Banque de Développement des Etats de l Afrique Centrale (BDEAC) participe à l étude de faisabilité d un fonds de crédit foncier pour le volet acquisition par les maraîchers de leurs terrains d exploitation ; - le Programme de Micro Réalisations en Milieu Urbain (PMRU) de l Union Européenne s intéresse au projet de coopérative de commercialisation des produits de l agriculture locale ;

12 l Association Pointe-Noire Industrielle (APNI) a contribué à la réalisation d une enquête participative sur les activités agricoles de la zone ; - Le ministre égyptien de l Agriculture en mission dans notre pays s est proposé sous réserve de l accord de son homologue congolais, de financer le volet de mise en place d un système mutualiste de crédit aux fonds de roulement des éleveurs et maraîchers de la zone ; - La FAO s est montrée favorable à l institution d un partenariat avec le CRCT St Jean pour la mise en œuvre de ses programmes dans la région.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt La hausse des prix des céréales et des oléagineux constatée sur les marchés mondiaux ces derniers

Plus en détail

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL Présenté par Mouhamadou Moustapha FALL Ingénieur agroéconomiste spécialiste assurance agricole Directeur Général Adjoint de la Compagnie

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

Finance pour tous : Promouvoir l inclusion Financière en Afrique Centrale

Finance pour tous : Promouvoir l inclusion Financière en Afrique Centrale Finance pour tous : Promouvoir l inclusion Financière en Afrique Centrale Conférence Régionale Organisée par la BEAC et le FMI Brazzaville (Congo) 23 Mars 2015 1 Session 4 : PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIÈRE

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

EDIC MALI. Volet Agriculture

EDIC MALI. Volet Agriculture Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement Division de l'afrique, des pays les moins avancés et des programmes spéciaux ( ALDC ) EDIC MALI Volet Agriculture Moctar BOUKENEM Consultant

Plus en détail

-=-=-=- C A B I N E T -=-=-=- PROGRAMME NATIONAL D AFFORESTATION ET DE REBOISEMENT (P RONAR) CELLULE GESTION AFFAIRES FONCIERES

-=-=-=- C A B I N E T -=-=-=- PROGRAMME NATIONAL D AFFORESTATION ET DE REBOISEMENT (P RONAR) CELLULE GESTION AFFAIRES FONCIERES MINISTERE DE L ECONOMIE FORESTIERE, ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE -=-=-=- C A B I N E T -=-=-=- REPUBLIQUE DU CONGO Unité*Travail*Progrès PROGRAMME NATIONAL D AFFORESTATION ET DE REBOISEMENT (P RONAR) CELLULE

Plus en détail

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes Fédération des ONG du Sénégal FONGS Action Paysanne Quel rôle des organisations professionnelles agricoles dans la finance rurale : Expérience de la FONGS Paris, 05 décembre 2007 Nadjirou SALL (Secrétaire

Plus en détail

Les coopératives agricoles contribuent à la sécurité alimentaire et au développement rural

Les coopératives agricoles contribuent à la sécurité alimentaire et au développement rural 2012 Les coopératives agricoles contribuent à la sécurité alimentaire et au développement rural Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté Les coopératives jouent un rôle

Plus en détail

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC)

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) Banque de Développement des Etats de l Afrqiue Centrale 9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) «Mise en place d un Fonds pour l Economie Verte

Plus en détail

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Le groupe Crédit Agricole du Maroc en chiffres indicateurs Unités Données au 31 12 2013 Total Bilan Milliards DH 78,2 (10

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1 CHAPITRE VII L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I plan du chapitre Diapo 1 L approche intégrée et multisectorielle Niveau I Diapo 2 Deux traditions méthodologiques Niveau II Diapo 3 Le tout

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

Projet. Coordination des régimes de sécurité sociale dans le cadre de la libre circulation des travailleurs

Projet. Coordination des régimes de sécurité sociale dans le cadre de la libre circulation des travailleurs Projet Coordination des régimes de sécurité sociale dans le cadre de la libre circulation des travailleurs Brève présentation des partenaires des régimes de sécurité sociale pour la Conférence européenne

Plus en détail

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015 Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto 23 février 2015 Présentation des RITA Définition et périmètre : Réseau d Innovation et de Transfert Agricole Présent dans les 5 DOM Créés en 2011

Plus en détail

L espace test en agriculture

L espace test en agriculture Photo Civam Aquitaine L espace test en agriculture Une solution innovante pour des installations agricoles durables Une démarche pour permettre aux porteurs de projets agricoles de tester, valider, créer

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Résumé du rapport final du Projet ECDD

Résumé du rapport final du Projet ECDD Résumé du rapport final du Projet ECDD Janvier 2010 avril 2013 A propos du projet ECDD Le projet ECDD a été mis en œuvre par la Bristol Conservation & Science Foundation (une unité opérationnelle de Bristol,

Plus en détail

FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES :

FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES : FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES : EXPERIENCE DU RCPB Du 27 au 30 mars 2012 0 KAMPALA/OUGANDA PLAN 1- Contexte 2- Entreprises agricoles au Burkina 3- Besoins de financement des

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL Les Parcs naturels régionaux, institués il y a maintenant 40 ans, ont pour objectif de protéger le patrimoine naturel et culturel remarquable d'espaces ruraux de qualité

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

Microfinance pour l agriculture : l expérience de la FONG au Sénégal

Microfinance pour l agriculture : l expérience de la FONG au Sénégal Microfinance pour l agriculture : l expérience de la FONG au Sénégal Nassirou Sall, FONGS, en partenariat avec SOS Faim Belgique BIM n - 22 avril 2008 Betty WAMPFLER Nous vous avons présenté dans le BIM

Plus en détail

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA FINANCE SOCIALE & SOLIDAIRE LIMA 13 & 14 MAI 2015 BREVE PRESENTATION DE LA GUINEE Contexte Socio-économique de la Guinée: La

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

Accès au financement pour la mise en valeur de cultures de diversification dans les régions de caféiculture CFC/ICO/30 (AEP : FGCCC/OCIBU)

Accès au financement pour la mise en valeur de cultures de diversification dans les régions de caféiculture CFC/ICO/30 (AEP : FGCCC/OCIBU) PJ 39/12 Add. 1 (F) 21 septembre 2012 Original: anglais F Comité des projets Conseil international du Café 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Résumé du rapport de situation soumis par les Agences

Plus en détail

ANNEXE 6 CADRE D ASSISTANCE DES NATIONS UNIES AU DEVELOPPEMENT D HAÏTI (UNDAF) ET AGENDAS DES PARTENAIRES EN HAITI 1

ANNEXE 6 CADRE D ASSISTANCE DES NATIONS UNIES AU DEVELOPPEMENT D HAÏTI (UNDAF) ET AGENDAS DES PARTENAIRES EN HAITI 1 ANNEXE 6 CADRE D ASSISTANCE DES NATIONS UNIES AU DEVELOPPEMENT D HAÏTI (UNDAF) ET AGENDAS DES PARTENAIRES EN HAITI 1 Cadre Stratégique Intégré des Nations Unies en Haïti (ISF) Le Cadre Stratégique Intégré

Plus en détail

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera 1 Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera Par Madame Odette KAYITESI, Ministre de l Agriculture et de l Elevage Kirundo,

Plus en détail

L AFD AU CAMEROUN. La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D)

L AFD AU CAMEROUN. La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) L AFD AU CAMEROUN La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) LUTTER CONTRE LA PAUVRÉTÉ ET FAVORISER UNE CROISSANCE ÉCONO Le groupe de l AFD intervient au Cameroun depuis les

Plus en détail

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels 11 èmes Journées d études «Ingénierie des Dispositifs de Formation à l International» Communication présentée par : Monsieur Hassen BERRANEN Sous Directeur de la Formation MADR/DFRV, Algérie. Formation

Plus en détail

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD)

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) RAPPORT DE SYNTHESE DE L ATELIER REGIONAL DE VALIDATION DES RESULTATS DE LA PREMIERE PHASE DE L ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D UN MECANISME

Plus en détail

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF ATELIER DE FORMATION EN AFRIQUE CEMTRALE Assemblée Nationale du Cameroun 11 13 Mars 2015 ---------------------------------- Promouvoir des Investissements Agricoles Durables: Les Options Juridiques et

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

Spécialiste du développement rural 22 ans d expérience professionnelle

Spécialiste du développement rural 22 ans d expérience professionnelle Spécialiste du développement rural 22 ans d expérience professionnelle 1. Nom : LEONARD 2. Prénom : Frédéric 3. Date de naissance : 14 décembre 1967 4. Nationalité : Français 5. Etat civil : Célibataire

Plus en détail

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté Élus locaux Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté La Safer vous accompagne dans la mise en œuvre de vos projets Constat Besoins alimentaires et énergétiques croissants Altération

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Marcel MAZOYER professeur à La Paz juillet 2 007 Contenu 1. Une situation agricole et alimentaire mondiale inacceptable 2. Développement

Plus en détail

RESEAU ESPACE CRÉATEURS LUTTER CONTRE LA PAUVRETE EN MILIEU PROFESSIONNEL : UNE DEMACHE A SUIVRE PAUVRETE ET VULNERABILITE

RESEAU ESPACE CRÉATEURS LUTTER CONTRE LA PAUVRETE EN MILIEU PROFESSIONNEL : UNE DEMACHE A SUIVRE PAUVRETE ET VULNERABILITE RESEAU ESPACE CRÉATEURS LUTTER CONTRE LA PAUVRETE EN MILIEU PROFESSIONNEL : UNE DEMACHE A SUIVRE PAUVRETE ET VULNERABILITE Une personne vulnérable est une personne dotée de ressources ou non et qui vit

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC 1. INTRODUCTION 2. ETAT DES LIEUX PLAN 3. PROBLEMATIQUE DE LA DEGRADATION DES TERRES ET DE LA

Plus en détail

Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE

Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE I. Aperçu général Financement de la culture du bananier à MUYINGA Financement de l élevage bovin à GITEGA Au BURUNDI, il existe un nombre

Plus en détail

Son Excellence Ali Bongo ONDIMBA Président de la République Gabonaise

Son Excellence Ali Bongo ONDIMBA Président de la République Gabonaise Son Excellence Ali Bongo ONDIMBA Président de la République Gabonaise... Le développement de notre potentiel, de nos ressources agricoles et haliutiques s avère de plus en plus nécessaire et urgent, si

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

Du Code Mutuel de Bonnes Pratiques à la démarche RSE de la filière caprine. Capr Inov 27 Novembre 2014 - Niort

Du Code Mutuel de Bonnes Pratiques à la démarche RSE de la filière caprine. Capr Inov 27 Novembre 2014 - Niort Du Code Mutuel de Bonnes Pratiques à la démarche RSE de la filière caprine Capr Inov 27 Novembre 2014 - Niort Du Code Mutuel de Bonnes Pratiques à la démarche RSE de la filière caprine Le Code Mutuel de

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet www.unidroit.org PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT Le Guide UNIDROIT/FAO sur l agriculture sous contrat Note de projet SOMMAIRE Qu est-ce que l agriculture

Plus en détail

Proposition méthodologique pour la rénovation du système de formation agricole au Bénin

Proposition méthodologique pour la rénovation du système de formation agricole au Bénin Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Proposition méthodologique

Plus en détail

F NDS S D E E D EV E E V L E O L PP P E P M E E M N E T T DE

F NDS S D E E D EV E E V L E O L PP P E P M E E M N E T T DE FONDS DE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ET DE L APPRENTISSAGE FODEFCA CREATION Fruit de la concertation entre les partenaires sociaux et les pouvoirs publics, le Fonds de Développement

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO Mars 2014 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Продовольственная и cельскохозяйственная организация Объединенных Наций

Plus en détail

Économie. 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161

Économie. 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161 Économie 1 2 3 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161 1 6Aménagement de terrains à vocation industrielle (FDAVE)* Aide à l aménagement de terrains destinés à l accueil d

Plus en détail

Les Fiches Agricoles du Pays du Velay

Les Fiches Agricoles du Pays du Velay du Pays du Velay Objectif N 1 => Qualité des produits - Recherche sur de nouveaux produits Fiche n 1. Coopération vers de nouvelles filières agricoles (124) Bénéficiaires : Enseignement, Agriculteurs,

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Faites pousser une ferme à Magny-les-Hameaux! Projet d aménagement pour une agriculture biologique périurbaine dans les Yvelines (78)

Faites pousser une ferme à Magny-les-Hameaux! Projet d aménagement pour une agriculture biologique périurbaine dans les Yvelines (78) Faites pousser une ferme à Magny-les-Hameaux! Projet d aménagement pour une agriculture biologique périurbaine dans les Yvelines (78) Appel à candidatures 1 Le présent appel à candidature a pour objet

Plus en détail

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire (source abidjan.net) La Ministre auprès du Premier Ministre chargée

Plus en détail

pour filles indigènes et rurales au Guatemala Résumé exécutif 2013 TALE. Tous les droits réservés. Résultat social du projet

pour filles indigènes et rurales au Guatemala Résumé exécutif 2013 TALE. Tous les droits réservés. Résultat social du projet Système communautaire pour filles indigènes et rurales au Guatemala "Les femmes portent la moitié du ciel" "Une éducation pour la transformation sociale" Résumé exécutif 2013 TALE. Tous les droits réservés.

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

Promouvoir l emploi rural des jeunes - JFFLS

Promouvoir l emploi rural des jeunes - JFFLS 27 Septembre 2011, Tunis, Tunisie Atelier de lancement du projet TCP/TUN/3303(E) Assistance d urgence pour la mise en place de micro-entreprises agricoles pour les jeunes vulnérables et la formulation

Plus en détail

Activités de la Banque mondiale en Tunisie

Activités de la Banque mondiale en Tunisie Activités de la Banque mondiale en Tunisie Stratégie de coopération La Stratégie de coopération de la Banque mondiale pour la période de juillet 2004 à juin 2008 (exercices budgétaires 2005-2008) propose

Plus en détail

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 PSADER du Haut-Bugey Présentation du programme d actions Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 Territoire du Haut-Bugey Un bassin de 60 000 habitants (géographiquement très concentrés) Deux «capitales»

Plus en détail

Guide pour la formation du personnel de la CEC Bozoum sur les produits et services financiers adaptés aux producteurs et micro entrepreneurs ruraux.

Guide pour la formation du personnel de la CEC Bozoum sur les produits et services financiers adaptés aux producteurs et micro entrepreneurs ruraux. R E P U B L I Q U E C E N T R A F R I C A I N E ********** Unité Dignité Travail ********** MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ********** PROGRAMME STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DES CAPACITES POUR L EXTENSION

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

23 ème Edition de la Commission des Statistiques Agricoles pour l Afrique (AFCAS)

23 ème Edition de la Commission des Statistiques Agricoles pour l Afrique (AFCAS) 23 ème Edition de la Commission des Statistiques Agricoles pour l Afrique (AFCAS) Rabat (Maroc) du 04 au 07 décembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION (1/2) La description du 4 ème RNA; La méthodologie utilisée;

Plus en détail

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 CADRE REGLEMENTAIRE : FEADER, PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL 2014 2020, REGION LIMOUSIN Cette annexe

Plus en détail

L AFD ET LE GABON. B. Lardit. Un partenariat pour le développement durable

L AFD ET LE GABON. B. Lardit. Un partenariat pour le développement durable L AFD ET LE GABON B. Lardit Un partenariat pour le développement durable LE GABON Avec un sous-sol particulièrement riche (pétrole, manganèse, fer ) et 22 millions d hectares de forêts, le Gabon est classé

Plus en détail

Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC

Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC Termes de Références Appui sur la thématique foncière Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC Août 2013 1 I. CONTEXTE GENERAL DU PROJET ET DE LA MISSION Le Gret,

Plus en détail

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé Directrice Générale de NYESIGISO Réseau des Caisses d Épargne et de Crédit du Mali La micro finance dans le cadre de

Plus en détail

Emploi : Causes et conséquences des tendances futures

Emploi : Causes et conséquences des tendances futures Emploi : Causes et conséquences des tendances futures Horizon 2020 30 50 Impact sur la Métropole lilloise Les prix se font ailleurs (1) Libéralisation de la PAC Mondialisation - Doha Les marchés régulent

Plus en détail

Sur proposition du Ministre de l environnement et du développement durable,

Sur proposition du Ministre de l environnement et du développement durable, Décret n 2005-1991 Du 11 juillet 2005, relatif à l étude d impact sur l environnement et fixant les catégories d unités soumises à l étude d impact sur l environnement et les catégories d unités soumises

Plus en détail

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES PROGRAMME 2013/2018 RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES Réduire l impact des activités humaines sur les milieux aquatiques en vue d atteindre le

Plus en détail

Les Champs des Possibles

Les Champs des Possibles Les Champs des Possibles Association Loi 1901 Lancée en 2009 1 salarié Région Île-de-France Activité L association Les Champs des Possibles accompagne des porteurs de projet à l installation en agriculture

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

Les prêts. professionnels et associatifs. société coopérative de finances solidaires

Les prêts. professionnels et associatifs. société coopérative de finances solidaires Les prêts professionnels et associatifs société coopérative de finances solidaires Pourquoi emprunter à la Nef? Seul établissement financier éthique en France, la Nef s implique au quotidien dans la naissance

Plus en détail

DEMANDE D AIDES DU PROGRAMME POUR L INSTALLATION

DEMANDE D AIDES DU PROGRAMME POUR L INSTALLATION Logos des autres financeurs N 13706*01 DEMANDE D AIDES DU PROGRAMME POUR L INSTALLATION ET LE DÉVELOPPEMENT DES INITIATIVES LOCALES (PIDIL) POUR LES CANDIDATS À L INSTALLATION Règlement (CE) n 1857/2006

Plus en détail

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance (Compte rendu de la table ronde du 21 septembre 2006) BIM n - 10 octobre 2006 Association des Centraliens & CERISE Le BIM d'aujourd'hui nous

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX Monsieur AIT ABDERRAHMANE Abdelaziz Directeur Général de la Régulation et de l Organisation

Plus en détail

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver « 2 Stéphane Le Foll Ministre de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «L agriculture biologique et les produits qui en sont issus représentent

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION Midi-Pyrénées novembre 2009 DEMANDE DE SUBVENTION INVESTISSEMENTS DES EXPLOITATIONS ENGAGEES EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE (121 C5) Cette demande d aide une fois complétée constitue, avec les justificatifs

Plus en détail

Réforme de la Politique agricole commune. www.verts-ale.eu J A M A I S

Réforme de la Politique agricole commune. www.verts-ale.eu J A M A I S Réforme de la Politique agricole commune M A I N T E N A N T www.verts-ale.eu ou J A M A I S LES VERTS au Parlement européen appellent à: UNE PAC PLUS JUSTE 20% des exploitations agricoles accaparent 80%

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI II- Réalisations

Plus en détail

Les Associations de Cautionnement Mutuel en Guinée. Expérience du PASAL avec les institutions de micro finance

Les Associations de Cautionnement Mutuel en Guinée. Expérience du PASAL avec les institutions de micro finance Le financement de l agriculture familiale dans le contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance?/ Séminaire de Dakar, 21-24 janvier 2002 / Contribution MINISTERE DE L AGRICULTURE

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA (AMO) PHASE II 2013-2016 FINANCEMENT C2D

PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA (AMO) PHASE II 2013-2016 FINANCEMENT C2D MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL MINISTERE DE L ELEVAGE, DES PÊCHES ET DES INDUSTRIES ANIMANES PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique Secteur Financier Titre du Projet 1 : Mise en œuvre du plan d actions de la Stratégie du Développement du

Plus en détail

Le montant des aides versées

Le montant des aides versées 259 Agreste Primeur Numéro 259 - avril 2011 Le bilan de santé de la Pac Une redistribution des aides en faveur des élevages d herbivores En 2010, la réforme issue du bilan de santé de la Pac est mise en

Plus en détail

Illustrer l innovation sociale

Illustrer l innovation sociale Les mercredi de l INET 22 mai 2013 Illustrer l innovation sociale Phrase obligatoire mentions date etc Une définition «L innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

Promouvoir l emploi rural pour réagir aux crises des prix des denrées alimentaires

Promouvoir l emploi rural pour réagir aux crises des prix des denrées alimentaires Séminaire sous-régional 2-4 Mai 2011, Tunis, Tunisie «Appui à la conception d'actions immédiates au niveau national en réponse à la flambée des prix des denrées alimentaires au Maghreb» Promouvoir l emploi

Plus en détail

décideurs 26 mai 2014, Bamako, Mali et Résilience en Afrique (EERA) initié par HELIO International en collaboration avec Mali-Folkecenter Nyetaa

décideurs 26 mai 2014, Bamako, Mali et Résilience en Afrique (EERA) initié par HELIO International en collaboration avec Mali-Folkecenter Nyetaa Atelier national de mobilisation des décideurs 26 mai 2014, Bamako, Mali Projet Energie, Ecodéveloppement et Résilience en Afrique (EERA) initié par HELIO International en collaboration avec Mali-Folkecenter

Plus en détail

GUIDE DES PROCEDURES DU DISPOSITIF DE CREATION DE NOUVELLES EXPLOITATIONS AGRICOLES ET D ELEVAGE

GUIDE DES PROCEDURES DU DISPOSITIF DE CREATION DE NOUVELLES EXPLOITATIONS AGRICOLES ET D ELEVAGE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL GUIDE DES PROCEDURES DU DISPOSITIF DE CREATION DE NOUVELLES EXPLOITATIONS AGRICOLES ET D ELEVAGE - Circulaire

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE

PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DES ESPACES AGRICOLES ET NATURELS PERIURBAINS DE VELAUX ADOPTE PAR DELIBERATION DU CONSEIL GENERAL EN DATE DU 20 MAI 2011

Plus en détail

PAC. ce qui change. vraiment

PAC. ce qui change. vraiment PAC 2014 2020 ce qui change vraiment Dotée d un budget préservé de l ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle pac entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l agriculture européenne

Plus en détail