Salima chaanoun Amina bouiller. Réaliser par : Encadré par : MR O. BELKHEIRI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Salima chaanoun Amina bouiller. Réaliser par : Encadré par : MR O. BELKHEIRI"

Transcription

1 Salima chaanoun Amina bouiller Réaliser par : Encadré par : MR O. BELKHEIRI

2 ? Qu est-ce qui pourrait être à la base de la motivation au travail?

3 Plan de travail Théorie II La théorie bi-factorielle Frederick HERZBERG Théorie I : L études des motivations de l homme au travail Abraham MASLOW les liens entres les théories Théorie III Théorie X & Y Douglas McGREGOR

4 Théorie I : L études des motivations de l homme au travail Abraham MASLOW

5 Pyramide des besoins de Maslow «C'est parce que nous avons des besoins et que nous voulons assouvir ces besoins que nous déclenchons des comportements motivés.» MASLOW 21/05/14 MS EGRH 5

6 Pyramide des besoins de Maslow Besoins d actualisation Besoins d estime Besoin secondaire «être» Besoins d appartenance Besoins de sécurité Besoins physiologiques Besoin primaire «avoir» 21/05/14 MS EGRH 6

7 Limites : Pyramide des besoins de Maslow Besoins d actualisation La hiérarchie des besoins Besoins d estime Besoins d appartenance L universalité Besoins de sécurité Besoins physiologiques Le pourquoi 21/05/14 MS EGRH 7

8 Théorie II La théorie bi-factorielle Frederick HERZBERG

9 La théorie bi-factorielle de Herzberg «les facteurs qui conduisent au mécontentement dans le travail sont différents de ceux qui conduisent à la satisfaction dans le travail»

10 Modèle bi-factoriel de Herzberg Motivation Point neutre Insatisfaction Facteurs de motivation, liés au «contenu» de la tâche : - Réalisation - Considération reçue - Travail lui-même - Responsabilité - Avancement - croissance Facteurs de satisfaction, liés au «contexte» de la tâche : - Politique et gestion - Supervision reçue - Relations interpersonnelles - Salaire et bénéfices - Conditions de travail - Sécurité d emploi 21/05/14 MS EGRH 10

11 Théorie III: Théorie X & Y Douglas McGREGOR

12 Mc GREGOR Théorie X Théorie Y Les gens sont naturellement peu enclins à travailler Ils manquent d imagination N ont pas d idées Ne sont pas créatifs Ne veulent pas prendre d initiatives Fuient les responsabilités Ne travaillent que pour l argent et la sécurité Les gens sont naturellement capables de dépenser de l énergie pour réaliser une tâche Ils possèdent des capacités d invention, d initiative Ils sont autonomes Ils font appel à leurs véritables ressources lorsqu ils sont motivés 21/05/14 MS EGRH 12

13 La théorie X "Principe des échelons" "Diriger et contrôler par l exercice de l autorité." La théorie Y "Principe d intégration" "La création de conditions telles que les membres de l organisation puissent atteindre leurs propres buts avec le plus de succès en dirigeants leurs efforts vers la réussite de l entreprise." «Il n y a pas de mauvaises troupes, il n y a que de mauvais chefs» 21/05/14 MS EGRH 13

14 Le cercle infernal de la théorie X confirme Théorie X il en résulte Peur des des responsabilités pas pas d initiative Prescriptions et et contrôles sévères conduit à conduit à Passivité au au travail

15 L effet de renforcement de la théorie Y confirme Théorie Y il en résulte Initiative et et sens des des responsabilités Liberté d action contrôle de de soi soi conduit à conduit à Application au au travail

16 les liens entres les théories Pyramide des besoins BI FACTORIEL X & Y

17 Motivation Réalisation Estime de soi Estime des autres Appartenance Hygiène Sécurité Physiologique HERZBERG MASLOW 21/05/14 MS EGRH 17

18 21/05/14 MS EGRH 18

19 Qu est-ce qui pourrait être à la base de la motivation au travail? pour quoi est-il motivé? Satisfaire les besoins éviter la démotivation. Adapter le style de gestion la complexité du phénomène de la motivation ( la satisfaction des besoins n est pas le seul moteur existant ) 21/05/14 MS EGRH 19

20 Merci pour votre attention 21/05/14 MS EGRH 20

Comment décoder les FACTEURS de MOTIVATION? Cécile DEJOUX Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches Cnam

Comment décoder les FACTEURS de MOTIVATION? Cécile DEJOUX Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches Cnam Comment décoder les FACTEURS de MOTIVATION? Cécile DEJOUX Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches Cnam 2 Besoins d affiliation Besoins de sécurité Besoins physiologiques 3 THEORIE HIERARCHIE

Plus en détail

Séminaire Management. Diriger et motiver ses collaborateurs. Marie-odile Legrand 1

Séminaire Management. Diriger et motiver ses collaborateurs. Marie-odile Legrand 1 Séminaire Management Diriger et motiver ses collaborateurs Marie-odile Legrand 1 Diriger et motiver ses collaborateurs Plan A - Comprendre les mécanismes de la motivation Théorie du contenu Théorie du

Plus en détail

Séance 3 :La gestion des hommes, management et motivation. 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes

Séance 3 :La gestion des hommes, management et motivation. 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes Séance 3 :La gestion des hommes, management et motivation 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes 2- Les théories de la motivation 3- Management de proximité et GRH eleonore.marbot@cnam.fr

Plus en détail

La motivation de votre équipe n est elle qu une une question d argent

La motivation de votre équipe n est elle qu une une question d argent La motivation de votre équipe n est elle qu une une question d argent? Alain Humbert Crono Concept 1 SOMMAIRE DE LA CONFÉRENCE 1-QUELS SONT LES LEVIERS DE MOTIVATION CHEZ L HOMME? 2-COMMENT REPÉRER LES

Plus en détail

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE GOBERT 1 PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE 1. Perception et perception sociale Perception = processus par lequel l individu organise et interprète ses impressions sensorielles de façon à donner un sens

Plus en détail

LA PYRAMIDE DES BESOINS VERSION 2.0

LA PYRAMIDE DES BESOINS VERSION 2.0 AGENCE DE COMMUNICATION INTERACTIVE LA PYRAMIDE DES BESOINS VERSION 2.0 MM Création 32 Avenue de Wagram 75 008 Paris Tél : 01 45 74 76 00 Fax : 01 45 74 95 06 E-mail : jn@mmcreation.com Site : www.mmcreation.com

Plus en détail

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise?

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Sous la direction de Jean-Marie Peretti Mars 2014 Un thème d actualité

Plus en détail

LA MOTIVATION AU TRAVAIL

LA MOTIVATION AU TRAVAIL LA MOTIVATION AU TRAVAIL (MBA 8T10) Equipe 2 Abdelkrim Jalam Patrick Cecyre Mohammed Khchan Takla Abi Raad Omar Toukal Page 1 LA MOTIVATION AU TRAVAIL «Vous m avez gâché, pendant toutes ces années de travail,

Plus en détail

L ÉCOLE DES RELATIONS HUMAINES (ERH) Références

L ÉCOLE DES RELATIONS HUMAINES (ERH) Références L ÉCOLE DES RELATIONS HUMAINES (ERH) 1 Références AKTOUF, O. Le management entre tradition et renouvellement, p. 137-135. 4-400-94 - Comportement humain au travail 4-410-12 - Comportement social et entreprise

Plus en détail

Les besoins humains. Besoins. Ressources. La personne. Comportements. Comportements Énergie. Soi ÉNERGIE ORGANISMIQUE

Les besoins humains. Besoins. Ressources. La personne. Comportements. Comportements Énergie. Soi ÉNERGIE ORGANISMIQUE Les besoins humains Besoins Comportements Soi ÉNERGIE ORGANISMIQUE Comportements Énergie $ La personne Ressources 1 La théorie des besoins selon Abraham Maslow 1. Besoins physiologiques de base : Ce sont

Plus en détail

PRACA : 5 principes pour réussir à instaurer un management par la confiance

PRACA : 5 principes pour réussir à instaurer un management par la confiance PRACA : 5 principes pour réussir à instaurer un management par la confiance Laurent KARSENTY CRTD-CNAM (Paris) ErgoManagement (Toulouse) www.ergomanagement.fr Plan de la présentation 1. Qu appelle-t-on

Plus en détail

EXPOSE LA COMMUNICATION ET MOTIVATION DANS L ENTREPRISE

EXPOSE LA COMMUNICATION ET MOTIVATION DANS L ENTREPRISE EXPOSE LA COMMUNICATION ET MOTIVATION DANS L ENTREPRISE Plan Introduction I : Définition des concepts A. : la communication (com. Interne) B. : la motivation II : la communication dans l entreprise A.

Plus en détail

ME LES MOTIVATIONS Ch 2 LES MOTIVATIONS. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LES MOTIVATIONS Ch 2 LES MOTIVATIONS. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 2 LES MOTIVATIONS 1 2. 1 LES MOTIVATIONS DANS L HISTOIRE DU MANAGEMENT 2 - 1900-1950... LE TAYLORISME - 1950-1980... LES RELATIONS HUMAINES - 1980... LE MANAGEMENT PARTICIPATIF - 1990.. LA CRISE DE L EMPLOI

Plus en détail

1 Les différents courants de pensée de la théorie des organisations

1 Les différents courants de pensée de la théorie des organisations 1 Les différents courants de pensée de la théorie des organisations 1 Comment définir la théorie des organisations? Avec la seconde révolution industrielle, de grandes entreprises industrielles émergent,

Plus en détail

Management général. Management. gestion. 1. Définition et délimitation du concept de. 2. Les écoles de pensée du Management

Management général. Management. gestion. 1. Définition et délimitation du concept de. 2. Les écoles de pensée du Management Management général 1. Définition et délimitation du concept de Management 2. Les écoles de pensée du Management 3. Le rôle du Manager et les processus de gestion 4. Styles de Direction 5. Planification

Plus en détail

MOTIVATION, SATISFACTION, IMPLICATION, ADHESION

MOTIVATION, SATISFACTION, IMPLICATION, ADHESION MOTIVATION, SATISFACTION, IMPLICATION, ADHESION Concepts et Définitions Page 1 sur 9 MOTIVATION. SATISFACTION IMPLICATION. ADHESION Les lignes qui suivent ont pour but (très modestement) d éclairer le

Plus en détail

ecrutement es bénévoles

ecrutement es bénévoles ecrutement es bénévoles Objectifs de l atelier Échanger sur les principaux constats de l étude en lien principalement avec les difficultés reliées au recrutement et la rétention des bénévoles. Réagir aux

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B1 : Interagir avec les autres Grande compétence : Rechercher et utiliser de l information A1 : Lire des textes continus Tâche 4 Connaître

Plus en détail

Economie Institutionnelle et des Organisations. Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2015

Economie Institutionnelle et des Organisations. Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2015 Economie Institutionnelle et des Organisations Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2015 1 http://www.nikolaynenovsky.com/ 2 Economie des organisations Axes principaux Conférence 6 3 Plane, JM (2013). Théorie

Plus en détail

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE COUTS QUALITE DELAIS LE RÔLE DU MANAGER ROLE DU MANAGER A ) ROLE DE GESTIONNAIRE FINALITE PRODUIRE. Ateindre les objectifs MOYENS GERER Organiser / Planifier / coordonner

Plus en détail

Synthèses de cours. 1. La logique entrepreneuriale

Synthèses de cours. 1. La logique entrepreneuriale 1. La logique entrepreneuriale 11 12 La logique entrepreneuriale La logique entrepreneuriale L'entrepreneur est une personne qui mobilise et gère des ressources pour créer et développer des entreprises

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE DÉPART

GUIDE D ENTRETIEN DE DÉPART GUIDE D ENTRETIEN DE DÉPART Objectifs de l entretien de départ Les informations recueillies lors d un entretien de départ permettent : - d identifier les véritables raisons du départ ; - de connaitre le

Plus en détail

Comment retrouver la motivation? Présenté par Bruno Bandelier

Comment retrouver la motivation? Présenté par Bruno Bandelier Comment retrouver la motivation? Présenté par Bruno Bandelier La Motivation au cœur de nos vies! Pilier de l épanouissement personnel et du bonheur. Un impact sur le mentale et le physique Omniprésente,

Plus en détail

MINI MBA DE MANAGEMENT 2014-2015

MINI MBA DE MANAGEMENT 2014-2015 MINI MBA DE MANAGEMENT 2014-2015 OBJECTIFS Inculquer les «savoirs», «savoirs faire» et «savoirs être» nécessaires au métier de Manager. Ce programme s articule autour des 5 principaux domaines de compétences

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

Dossier complémentaire pour l analyse de cas

Dossier complémentaire pour l analyse de cas Niveaux d analyse Les facteurs à prendre en compte : L institution Les valeurs de l Institution sont éloignées/proches des valeurs de l étudiant L enseignant pense qu il est possible de faire évoluer les

Plus en détail

Savoir déléguer CADRES DE SANTE

Savoir déléguer CADRES DE SANTE Savoir déléguer CADRES DE SANTE Le 3 avril 2015 Walter DALLE VEDOVE Qu est-ce que déléguer? Nous avons vu que le manager: répartit le travail entre ses subordonnés coordonne les activités (dans son équipe

Plus en détail

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Qu est-ce que les ateliers du coaching? L ambition des ateliers du coaching est de faciliter l émergence d un leadership réticulaire pour accompagner

Plus en détail

Quelle place à l argent? Sceaux Lycée Marie Curie, 9 juin 2012

Quelle place à l argent? Sceaux Lycée Marie Curie, 9 juin 2012 Quelle place à l argent? Sceaux Lycée Marie Curie, 9 juin 2012 ARGENT DE POCHE REÇU PAR LES ÉLÈVES ( / mois) Une situation égale pour les garçons et les filles. Argent de poche reçu comparé filles-garçons

Plus en détail

Préambule. dynamiser = passif à actif, motiver = donner (trouver, affecter) du sens aux actions, manager = mobiliser des ressources autour d'un projet

Préambule. dynamiser = passif à actif, motiver = donner (trouver, affecter) du sens aux actions, manager = mobiliser des ressources autour d'un projet Préambule Ces fiches ont été réalisées comme supports de travail sur le thème : Produire avec plaisir contexte entreprise Je vous les propose gratuitement, pour un usage personnel. Si vous souhaitez les

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Saviez-vous que nous retenons 10 % de ce que l'on lit 20% de ce que l'on entend 30% de ce que l'on voit 90% de ce que l'on fait?

Plus en détail

Déléguer efficacement

Déléguer efficacement Déléguer efficacement La délégation n est pas une aptitude innée La délégation est un des éléments essentiels du leadership Copyright 2002 - Tous droits réservés Paule Bolduc inf. M. Éd. Le leadership

Plus en détail

I. La théorie de la pyramide des besoins d Abraham Maslow (1954) :

I. La théorie de la pyramide des besoins d Abraham Maslow (1954) : I. La théorie de la pyramide des besoins d Abraham Maslow (1954) : MASLOW considère que l être-humain connait 5 grands types de besoins que l on peut classer de manière hiérarchique ou pyramidale : 1.

Plus en détail

Tout travail mérite salaire. Auteur: Alain Nathan

Tout travail mérite salaire. Auteur: Alain Nathan Tout travail mérite salaire Auteur: Alain Nathan 1 Le Livre Salaire au mérite: la compétence prime Ecrit par Jean-Philippe Chenaux Editions Centre Patronal Collections Etudes & Enquêtes Juillet 1998 Sujet

Plus en détail

Identifier des fonctions assurées par un objet technique.

Identifier des fonctions assurées par un objet technique. Niveau 5e Identifier des fonctions assurées par un objet technique. Fiche Guide Démarche à suivre: ( Recherche par groupe, rédaction individuelle ) Problématique : Pourquoi une habitation est divisée en

Plus en détail

groupement humain 1 La prise en compte du facteur humain 2 L approche sociologique des organisations

groupement humain 1 La prise en compte du facteur humain 2 L approche sociologique des organisations [L organisation, groupement humain PLAN 1 La prise en compte du facteur humain A. q Une nouvelle approche B. q Principauxapportsdel écoledesrelations humaines C. q Intérêt et limites de l école des relations

Plus en détail

SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE. Manuel utilisé : Bee, H. & Boyd, F. Les âges de la vie : Psychologie du développement humain. 3 e édition, ERPI, 2007, 488 p.

SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE. Manuel utilisé : Bee, H. & Boyd, F. Les âges de la vie : Psychologie du développement humain. 3 e édition, ERPI, 2007, 488 p. SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE Nom : Mylène Jobidon Adresse électronique : mylene.jobidon@gmail.com Cours : Développement global de l'enfant 0-6 ans (350-322-SF) Techniques d'éducation à l'enfance (T.E.É) Manuel

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

JOURNÉES APPRENTISSAGES 2006 Motivations et émotions pour les apprentissages

JOURNÉES APPRENTISSAGES 2006 Motivations et émotions pour les apprentissages 5 èmes mes JOURNÉES APPRENTISSAGES 2006 Motivations et émotions pour les apprentissages Les théories de la motivation : les apports de la psychologie sociale et de la psychologie du travail. A. Fernandez

Plus en détail

Cercles des Bonnes Pratiques

Cercles des Bonnes Pratiques Cercles des Bonnes Pratiques Réunion de Lancement 16 mars 2015 Concept et principe Concept et principe Réunir des entreprises de tous secteurs Organismes publics et entreprises privées Fournir des outils

Plus en détail

Comment Star Wars peut vous aider dans votre gestion d équipe Agile.

Comment Star Wars peut vous aider dans votre gestion d équipe Agile. Comment Star Wars peut vous aider dans votre gestion d équipe Agile. Marseille Bruno Sbille Merci à Ma soeur Sylvie, Karine Mazet, Sébastien Arbogast (http://sebastien-arbogast.com) Southa Kanyavong

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

Interventions favorisant la motivation des élèves du primaire et du secondaire

Interventions favorisant la motivation des élèves du primaire et du secondaire Interventions favorisant la motivation des élèves du primaire et du secondaire Frédéric Guay Titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la motivation et la réussite scolaires Université Laval Véronique

Plus en détail

DISCOURS DE LA MINISTRE DE L EDUCATION ET DES RESSOURCES HUMAINES, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L HON

DISCOURS DE LA MINISTRE DE L EDUCATION ET DES RESSOURCES HUMAINES, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L HON DISCOURS DE LA MINISTRE DE L EDUCATION ET DES RESSOURCES HUMAINES, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L HON.LEELA DEVI DOOKUN LUCHOOMUN REMISE DE PRIX-MGI WIKI PROJECT -BAI 28

Plus en détail

Qu est-ce que la GRH?

Qu est-ce que la GRH? CHAPITRE 1 Qu est-ce que la GRH? La gestion des ressources humaines suscite de nombreuses descriptions concernant sa situation actuelle ou passée. Ces représentations sont ancrées dans des perspectives

Plus en détail

Les théories de motivation

Les théories de motivation Ecole Nationale de Commerce et de Gestion Casablanca Exposé sous le thème : Les théories de motivation Réalisé par : Année universitaire: 2010-2011 Encadré par : Plan Introduction I- Motivations et interactions

Plus en détail

AIDE À LA RÉUSSITE SE RÉALISER PLEINEMENT

AIDE À LA RÉUSSITE SE RÉALISER PLEINEMENT AIDE À LA RÉUSSITE SE RÉALISER PLEINEMENT «Un enseignant ou une culture ne créent pas un être humain. On n implante pas en lui la capacité d aimer, d être curieux, de philosopher, de symboliser ou d être

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI)

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL SP AFI/08-WP/45 17/10/08 RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Durban (Afrique du Sud), 24

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Manager les Compétences

Manager les Compétences Conseil Formation Accompagnement Manager les Compétences Philippe Boissenot 42 rue de Varize 28000 Chartres. Tél: : 02 37 90 39 47. Port : 06 63 06 35 48 SARL - RCS Chartres - SIRET 480 441 740 00010 www.consulting-centre.com

Plus en détail

Management participatif

Management participatif Management participatif Mots clés: Management participatif, management partagé, collaboratif, motivation Partenaires de référence: Hélène Salaün, helene.salaun@businessharmonist.com Hélène de Saint Front,

Plus en détail

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 Table des matières Préface.............................................................................. XV Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 1.1 Force de Vente (F.D.V.)

Plus en détail

MOI-questionnaire sur le concept de soi

MOI-questionnaire sur le concept de soi MOI-questionnaire sur le concept de soi Wilfrid LAROCHELLE QUEBEC conseiller d'orientation Atelier de pratique :français / Workshop of practices :French Nom des intervenants & Institutions d appartenance

Plus en détail

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement?

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Lumesse Avis d expert Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Dans l univers sans cesse mouvant de la Gestion des Talents, nous observons un nouveau changement fondamental en matière de développement

Plus en détail

Questionnaire sur les perceptions initiales Secondaire, collégial, éducation aux adultes

Questionnaire sur les perceptions initiales Secondaire, collégial, éducation aux adultes Questionnaire sur les perceptions initiales Secondaire, collégial, éducation aux adultes Tiré d une trousse d évaluation préparée par Sarah Dufour, Ph. D Consultante en évaluation de programme 2 Voici

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

«Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue

«Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue «Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue 1. Est-ce que votre enfant sait ce qu est un inconnu? 2. Est-ce que votre enfant connaît la différence entre un bon et un mauvais inconnu? 3.

Plus en détail

Team Building. AIR H vous apporte une solution de fond à vos exigences en termes de management des ressources humaines.

Team Building. AIR H vous apporte une solution de fond à vos exigences en termes de management des ressources humaines. Team Building Vous trouvez que votre équipe pourrait gagner en performance? ous pensez que des disparités de caractères au sein de vos troupes V altèrent le bon fonctionnement de votre entreprise? ous

Plus en détail

O b j e t - O b j e t t e c h n i q u e - F o n c t i o n s

O b j e t - O b j e t t e c h n i q u e - F o n c t i o n s Les Objets et leur fonctions JPS - MAZAMET 6ème_activités_fonctions.pub - 1 TÂCHES Objets, Objets Techniques, Fonction d'usage Fiche 1 A : Différencier objet naturel et objet technique B : La fonction

Plus en détail

Là où les produits promotionnels et le marketing se rencontrent

Là où les produits promotionnels et le marketing se rencontrent Là où les produits promotionnels et le marketing se rencontrent QUI NOUS SOMMES CE QUE NOUS FAISONS CE QUI NOUS REND DIFFÉRENTS Nous sommes des entreprises primées de partout au Canada qui se sont regroupées

Plus en détail

CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS

CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE CONDUITE DU CHANGEMENT EN ENTREPRISE, DES PROCESSUS MAIS SURTOUT DES HOMMES Céline Montay- Fondatrice Minka Conseil 14/11/2014 PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS

Plus en détail

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires Comment favoriser la qualité de vie des professionnel-le-s dans les établissements scolaires? Marc Thiébaud Jürg Bichsel But de la présentation Présenter les pratiques développées en Suisse romande pour

Plus en détail

Chapitre 2 L école des relations humaines, suite. Les théories modernes de la motivation. Organis

Chapitre 2 L école des relations humaines, suite. Les théories modernes de la motivation. Organis ORGANISATION Chapitre 2 L école des relations humaines, suite Les théories modernes de la motivation Organis OBJECTIFS Comprendre et décrire le processus motivationnel Définir la notion de besoin Connaître

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Wilaya de Mostaganem. Direction de Formation Professionnelle.

République Algérienne Démocratique et Populaire. Wilaya de Mostaganem. Direction de Formation Professionnelle. République Algérienne Démocratique et Populaire. Wilaya de Mostaganem. Direction de Formation Professionnelle. FORMATION PROFESSIONNELLE ET CREATION D ENTREPRISE Mostaganem, le 21/11/2013 Cette communication

Plus en détail

Promouvoir l équité salariale

Promouvoir l équité salariale Promouvoir l équité salariale Guide de mise en œuvre de l égalité salariale au moyen de l évaluation non sexiste des emplois Programme pour la Promotion de la Déclaration de l OIT relative aux principes

Plus en détail

Vers une cellule intégrée de formation : un vecteur de cohérence. 19 octobre 2006

Vers une cellule intégrée de formation : un vecteur de cohérence. 19 octobre 2006 Vers une cellule intégrée de formation : un vecteur de cohérence. 19 octobre 2006 La cellule formation Véronique Nonet Isabelle Labar Introduction Depuis 2004, la formation, aux Cliniques universitaires

Plus en détail

Kaédi le 23 et 24 Mai 2008 Alliance Franco-Mauritanienne de Kaédi ( AFM-K)

Kaédi le 23 et 24 Mai 2008 Alliance Franco-Mauritanienne de Kaédi ( AFM-K) Regroupement des jeunes de Kaédi Pour le Développement 1 Kaédi, le 24 Mai 2008 Rapport de formation des associations de Kaédi sur l entreprenariat et la création d entreprise organisée par le Regroupement

Plus en détail

Les facteurs humains. Intervenant : Olivier Mansiot - FFME. Fédération Française de la Montagne et de l Escalade

Les facteurs humains. Intervenant : Olivier Mansiot - FFME. Fédération Française de la Montagne et de l Escalade Les facteurs humains Intervenant : Olivier Mansiot - FFME Fédération Française de la Montagne et de l Escalade Le risque = probabilité x gravité des conséquences «Si il n y a pas de conséquences sur l

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

Le concept de leadership

Le concept de leadership Le concept de leadership Qu est ce qu un leadership? Le leadership d'un individu est, au sein d'un groupe ou d'une collectivité, la relation de confiance qui s'établit entre lui et la majorité des membres

Plus en détail

LE SYSTEME DE REMUNERATION

LE SYSTEME DE REMUNERATION LE SYSTEME DE REMUNERATION Le système de rémunération est un outil clé en termes de management, même s il ne s agit du seul outil de motivation. Le système de rémunération doit être adapté aux commerciaux

Plus en détail

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 1 Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique 1 RÔLES DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION INFORMER

Plus en détail

Les freins et les réticences à la nonprescription. consultation de médecine générale

Les freins et les réticences à la nonprescription. consultation de médecine générale Les freins et les réticences à la nonprescription médicamenteuse en consultation de médecine générale Enquête qualitative par focus-groups de médecins généralistes francs-comtois Anne Stoessel - François

Plus en détail

La qualité de vie. au travail. vue par les Ressources Humaines

La qualité de vie. au travail. vue par les Ressources Humaines Sandrine Baslé 2014 La qualité de vie au travail vue par les Ressources Humaines projets mis en place, priorités et enjeux Méthodologie utilisée pour cette étude 45 entretiens réalisés en 2013 auprès de

Plus en détail

FORMATEUR TITULAIRE DU POSTE :

FORMATEUR TITULAIRE DU POSTE : FORMATEUR TITULAIRE DU POSTE : NOM : Prénom : Les conditions de travail sont précisées dans le contrat de travail et dans la Convention Collective de Travail dans le secteur parapublic vaudois (CCT). La

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

Journée d étude ADL Comment passer de l idée au projet 7 juin 2010

Journée d étude ADL Comment passer de l idée au projet 7 juin 2010 Journée d étude ADL Comment passer de l idée au projet 7 juin 2010 PLAN de la journée Comment passer de l idée au projet Comment réaliser une étude de marché Ateliers pratiques: techniques d entretien

Plus en détail

Forum 1 ers contacts Concours 2010

Forum 1 ers contacts Concours 2010 LYON GENEVE SHANGHAI EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD Forum 1 ers contacts Concours 2010 Les facteurs de succès en création innovante M. COSTER Incubateur EMLYON G.COPIN Incubateur EMLYON www.em-lyon.com

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 7

Tableau synoptique du chapitre 7 Tableau synoptique du chapitre 7 Le rôle du superviseur dans le processus de rémunération Le superviseur peut être appelé à : participer à l évaluation des postes de ses employés. prendre des décisions

Plus en détail

Standard sur les noms de domaine Internet (SGQRI 021) Alain La Bonté

Standard sur les noms de domaine Internet (SGQRI 021) Alain La Bonté Standard sur les noms de domaine Internet (SGQRI 021) Alain La Bonté Journée-rencontre de WebÉducation, 18 janvier 2007 Plan de la présentation 1. Contexte et problématique 2. Solution générale 3. Définitions

Plus en détail

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING - EUROGROUP CONSULTING et EMC ont terminé leur travail d élaboration du plan stratégique intégré CNOPS mutuelles pour les années 2011 à 2014.

Plus en détail

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière?

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Vers une synergie entre la direction du département infirmier et la direction des ressources humaines : pistes de

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

DECOUVRIR LE CLIENT. Pour découvrir le client, il est primordial de respecter les trois points suivants :

DECOUVRIR LE CLIENT. Pour découvrir le client, il est primordial de respecter les trois points suivants : DECOUVRIR LE CLIENT La découverte du client va favoriser une bonne argumentation car c est grâce à la connaissance du prospect, de ses attentes, de ses motivations et de sa personnalité que le vendeur

Plus en détail

Organisation d une action de prévention collective en entreprise

Organisation d une action de prévention collective en entreprise Organisation d une action de prévention collective en entreprise Intérêt de la pluridisciplinarité Anne LE MAULT 15 mai 2014 L'éducation pour la santé une demande Quelqu un demande explicitement quelque

Plus en détail

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Par Natalie Rinfret, Ph.D. Professeure Titulaire de la Chaire La Capitale en leadership dans le secteur public

Plus en détail

RGROSS R.GROSS 11/09/2007

RGROSS R.GROSS 11/09/2007 1 1.2 La démarche mercatique RGROSS / 2 La mercatique Un état d esprit qui consiste à se placer systématiquement du point de vue du consommateur afin de satisfaire au mieux ses besoins. Unedémarche qui

Plus en détail

Orange. people charter

Orange. people charter Orange people charter une composante clé de conquêtes 2015 1 Orange people charter une composante clé de conquêtes 2015 2 3 Les femmes et les hommes du Groupe sont au cœur de notre ambition : faire d Orange

Plus en détail

OBSERVATION ET SUIVI DES PARTICIPANTS

OBSERVATION ET SUIVI DES PARTICIPANTS THÈME F OBSERVATION ET SUIVI DES PARTICIPANTS Nos objectifs partagés Évaluation de la satisfaction des participants Observation de la fréquentation Une démarche écoresponsable a été engagée sur l événement,

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 5

Tableau synoptique du chapitre 5 Tableau synoptique du chapitre 5 La définition de l employé mobilisé Un employé mobilisé est celui qui fait preuve d un engagement professionnel, stratégique et collectif. Les quatre leviers de la mobilisation

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Méthodes effectuales pour innover. Dominique Vian Professeur Associé en Entrepreneuriat SKEMA Business School

Méthodes effectuales pour innover. Dominique Vian Professeur Associé en Entrepreneuriat SKEMA Business School Méthodes effectuales pour innover Dominique Vian Professeur Associé en Entrepreneuriat SKEMA Business School Agenda 1 Logique et contexte de l innovateur 2 ISMA360 3 FOCAL 2 Caractéristique n 1A Le stratège

Plus en détail

Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge?

Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge? Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge? Par: Nancy Côté, Romaine Malenfant & Andrée LaRue Avec la collaboration de Janic Allard, Véronique Paradis et Marie-Michèle Racine La

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail