PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 NOVEMBRE 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 NOVEMBRE 2014"

Transcription

1 VILLE DE TOURNEFEUILLE HAUTE-GARONNE PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 NOVEMBRE 2014 L'an deux mille quatorze, le trois novembre à dix-huit heures, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s'est réuni au nombre prescrit par la loi, dans le lieu habituel de ses séances, sous la Présidence de Monsieur Claude RAYNAL. Etaient présents ou représentés : Mmes, MM. Claude RAYNAL, Hélène DESMETTRE, Bernard BENSOUSSAN, Elisabeth SEGURA-ARNAUT, Françoise HONDAGNEU, Gilbert QUERE, Dominique FOUCHIER, Isabelle MEIFFREN, Murielle THOMAS, Laurent VERBIGUIE, Olivier LAMBEAUX, Philippe MOINAT, Michèle SORIANO, François GODY, Nicole RAPON, Jean-Pascal GUILLEMET, Corinne CURVALE, Patrick CHARTIER, Marie MANDRON, Frédéric PARRE, Danielle BUYS, Daniel FOURMY, Mireille ABBAL, Jacques TOMASI, Patrick BEISSEL, Alain PERRIAULT, Dominique VIGOUROUX VENOUIL, Jean- Pierre JARTON, Michèle PELLIZZON, Jean-Pierre MORGADES, Noémia AUBRY. Absents ayant donné pouvoir : Alain CARRE ayant donné pouvoir à Laurent VERBIGUIE Stéphanie VERLEYEN ayant donné pouvoir à Hélène DESMETTRE Nadia HELHAL ayant donné pouvoir à Dominique FOUCHIER Françoise VIATGE ayant donné pouvoir à Patrick BEISSEL Etaient absents ou excusés : / Secrétaire : Hélène DESMETTRE Monsieur le MAIRE salue l Assemblée, souhaite la bienvenue à chacun et donne la parole à Madame DESMETTRE qui procède à l appel. Monsieur le MAIRE remercie Madame DESMETTRE et fait part à l Assemblée qu une question a été reçue en Mairie posée par Monsieur BEISSEL, Madame VIATGE, Monsieur PERRIAULT et Madame VIGOUROUX-VENOUIL ; celle-ci sera traitée en fin de séance. Il propose une délibération qui concerne une problématique récemment posée pour une des maisons à proximité du Phare, route de Tarbes. Ces maisons doivent être démolies en vue de la reconstruction de logements nouveaux. Cependant, bien que nous ayons fermé et muré ces maisons, elles sont régulièrement squattées. Notre Directeur Général des Services propose que soit déposée une demande d autorisation de permis de démolir dans les 1

2 meilleurs délais pour le compte de la Commune. Monsieur le MAIRE propose donc à l Assemblée d accepter l ajout de cette délibération à l ordre du jour afin de ne pas perdre de temps. Dans le cas contraire, il serait nécessaire d attente le prochain conseil municipal. Monsieur le MAIRE constate qu aucun conseiller présent ne s oppose à cet ajout de délibération. Elle sera donc traitée en fin de séance, en point n 11 de l ordre du jour. 0 ADOPTION DU PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 OCTOBRE 2014 Monsieur le MAIRE demande à l Assemblée de bien vouloir valider le procès-verbal de la séance du Conseil Municipal du 6 octobre Il demande si, préalablement, des remarques sont à formuler. Monsieur BEISSEL souhaite faire remarquer qu une série de documents avait été demandée par l intermédiaire de Monsieur GRALL. Certains documents ont été reçus. Il a quelques commentaires à faire sur ceux-ci. Il constate que le rapport d évaluation de transfert de charges date de Cela signifie-t-il que depuis 2009 il ne s est rien passé? Monsieur le MAIRE répond qu il ne s est rien passé pour Tournefeuille et confirme que ce document est bien le dernier puisqu il n y a pas eu depuis de compétences nouvelles transférées à la Communauté Urbaine. Monsieur BEISSEL s interroge sur les manifestations du Phare et se demande pour quelle raison ce document est si long à obtenir. Monsieur le MAIRE répond que ce document est en préparation et qu il est en cours d achèvement. Monsieur BEISSEL est surpris de constater qu il aura fallu un an pour obtenir ce document. Monsieur le MAIRE lui fait remarquer que ce document a été redemandé seulement cette semaine. Monsieur BEISSEL comprend donc que sa demande avait été oubliée. Monsieur le MAIRE confirme que cette demande avait été oubliée. Monsieur BEISSEL conclue qu il faut donc qu il suive ses demandes de près. Par ailleurs, s agissant du fameux «nettoyage» des effectifs, il a reçu une réponse par courrier électronique disant que cela n est fait, traditionnellement, qu au moment du budget. De mémoire, il rappelle qu il demande cela depuis plusieurs budgets et s aperçoit que ce nettoyage n a toujours pas été fait. Il en déduit que cela n est donc pas réalisé au budget. Monsieur le MAIRE répond que nous n avons pas obligation à procéder à cette opération à chaque budget et nous avons dit que nous le ferions cette année. Après ces questions et remarques, le procès-verbal du conseil municipal du 6 octobre 2014 est adopté à l unanimité. 2

3 1 CHOIX DU MAITRE D ŒUVRE ESPACE SPORTIF QUEFETS & INDEMNISATION DES 3 CANDIDATS Pas de document - Présentation en commission confidentialité du concours - Monsieur le MAIRE indique qu il s agit de préciser le taux de rémunération qui était, comme indiqué en commission, négocié par le Directeur Général des Services avec l équipe retenue par le jury de concours. Il rappelle à l Assemblée que suite à la décision en date du 20 juin 2014 de retenir les 3 candidatures de maîtrise d œuvre pour le projet d espace sportif de Quéfets, à savoir les Cabinets : Laurens et Loustau (Toulouse) Ferret (Bordeaux), HBM (Rodez), ces derniers devaient présenter leur proposition pour le 26 septembre Le jury de concours a sélectionné à l unanimité le projet n 1 qui correspondait à l offre du cabinet HBM situé à Rodez au vu des 3 critères contenus au règlement de consultation : qualités fonctionnelles qualités architecturales, équilibre économique et financier (respect de l enveloppe). Le projet retenu est projeté. Afin de finaliser le marché de maîtrise d œuvre avec le lauréat, une négociation a été engagée avec le cabinet HBM. Cet échange a débouché sur un marché d un forfait d honoraires global de HT correspondant à une tranche ferme d honoraires (bâtiment A) de ,80 HT et à une tranche conditionnelle d honoraires (bâtiment B correspondant à l ajout d une deuxième salle de sport venant compléter le bâtiment A, seule tranche sur laquelle nous nous engageons au départ) de ,20 HT. Pour mémoire : Coût prévisionnel des travaux : TF : HT TC (réalisée dans quelques années) : HT Taux de rémunération de 11,13 % (taux de base : 9,98 % x note de complexité de 1,115) Monsieur le MAIRE propose également de retenir l option SSI (sécurité incendie : 0,10 %) et la mission EXE (1 % en plus-value de la mission VISA). Il propose que le conseil municipal décide d approuver le choix du jury de retenir le cabinet HBM comme maître d œuvre du projet d espace sportif de Quéfets et l autorise à signer le marché aux conditions ci-dessus précisées. Monsieur le MAIRE propose à l Assemblée de commenter le projet retenu à l aide du plan projeté. Il explique que le choix de l équipe a été de prolonger le parti pris architectural que l on retrouve à la nouvelle crèche qui se trouve à proximité. Il s agit d une sorte d emboitage de formes cubiques avec un élément en porte-à-faux. Sur la partie nord, se trouve une grande salle de réception, sur la partie basse, se trouve un accès au bureau des clubs avec l entrée principale. Au-dessus des gradins se trouve une petite salle de réception qui permet une vue directe sur la salle. 3

4 L intérêt de ce projet réside dans le fait que le mur d escalade se situe sur toute la longueur de cette opération. Une partie de ce mur peut être coupée par un système «de cache» de manière à masquer la partie entraînement de la partie compétition. Ceci représente un beau projet qui répond bien à l objectif du programme, c est-à-dire de permettre le fonctionnement simultané de trois groupes. Pour les temps scolaires, deux groupes peuvent utiliser la salle principale et un ou deux groupes peuvent occuper la zone escalade. Monsieur MORGADES constate que le coût prévisionnel des travaux annoncé ce soir s élève à HT (chiffre arrondi). Il se souvient que lors du conseil municipal de décembre 2013, le chiffre annoncé pour ce projet s élevait à Il constate une dérive d un ½ million d euros. Monsieur le MAIRE explique qu il ne s agit pas d une dérive mais il s agit plutôt de la prise en compte du mur d escalade. Monsieur MORGADES se souvient qu un mur d escalade était prévu. Monsieur le MAIRE explique qu effectivement un mur d escalade était bien prévu. Monsieur MORGADES lit le document en sa possession : projet de base : une salle omnisports avec tribunes et structure d escalade. Il en déduit que cette structure d escalade était bien prévue dans le projet de base. Le projet de base était donc à , aujourd hui, il est à Il confirme qu en neuf mois, nous constatons de plus. Monsieur le MAIRE indique qu il n en est rien et que ces correspondent au mur d escalade qui était un équipement ajouté alors qu aujourd hui, il a été intégré dans le coût global des travaux. Cela ne change donc rien. Monsieur MORGADES déclare qu il s agit d une précision dont il n avait pas eu connaissance. Par ailleurs, il indique qu est proposé, aujourd hui, de permettre au Maire de signer le marché avec le cabinet retenu. Il souhaite savoir quels seront les engagements de la commune à la signature de ce marché. Monsieur le MAIRE explique qu une partie du travail sera faite sur l ensemble, c est d ailleurs pour cela que le coût de la tranche correspondant au bâtiment A est nettement plus important que celui de la tranche B. Le concours prévoit que toute la réflexion est faite sur le projet global, c est-à-dire jusqu à l avant-projet définitif. Par contre, en termes de réalisation de travaux, il n y aura que de travaux. Monsieur MORGADES comprend donc qu aujourd hui, nous ne nous engageons pas sur ce projet avec l option. Monsieur le MAIRE confirme que nous sommes engagés pour un montant d honoraires portant sur le coût de la tranche ferme et sur la mission de conception de la tranche conditionnelle. La deuxième tranche sera engagée par d autres équipes, peut-être, et la mission des maîtres d œuvre ne portera que sur l exécution de cette tranche. Monsieur BEISSEL indique ne pas comprendre deux choses. Il revient sur la question posée par Monsieur MORGADES : il comprend que les correspondent au mur d escalade. Si nous n avions pas eu de mur d escalade, nous aurions payé combien? Monsieur le MAIRE répond que nous aurions payé et nous aurions prévu un marché d équipement complémentaire pour venir positionner la structure d escalade. 4

5 Monsieur BEISSEL pense que non car alors le bâtiment aurait été moins haut donc moins cher. Monsieur le MAIRE confirme cela mais nous avions convenu que nous souhaitions une structure d escalade de niveau national. Monsieur BEISSEL indique que l on ne peut pas dire que c est un projet à car de toute façon, il était à au départ. Monsieur le MAIRE confirme également cela, mais explique qu il avait été dit que les du mur sont comptés à part. Dans la réalité, le programmiste nous a conseillé d intégrer cette structure dans le programme des travaux pour des raisons techniques et d assurance. Monsieur BEISSEL indique qu il avait compris que son vote d aujourd hui correspondait au fait qu il agréait le choix mais pas le prix, car le prix avait déjà été approuvé en budget. Monsieur le MAIRE explique qu aujourd hui, il s agit des honoraires de l architecte. C est cela que nous votons ce soir. Nous avons 11,13 % de frais d architecte % + 1 % = 12,23 % pour l ensemble de la mission. Les correspondent aux travaux auxquels il faudra ajouter la TVA qui, elle, nous est remboursée. Monsieur JARTON souhaite que lui soit précisé si la somme de correspond à une estimation fixée par le maître d ouvrage délégué mais n est pas forcément le montant à payer à l issue des travaux. Monsieur le MAIRE indique que cette somme pourrait effectivement varier entre à Le vrai prix sera connu après l appel d offres auprès des entreprises. Il explique, de mémoire, que la consultation du Phare avait été déclarée sans suite puis reprise car le prix résultant de l appel d offres était trop élevé. Monsieur JARTON précise que le maître d ouvrage a le droit de se tromper dans une fourchette de 5 %. Monsieur le MAIRE explique que le vote de ce soir correspond à retenir l architecte et à lui accorder les taux de rémunération tels qu ils ont été présentés. CHOIX DU MAITRE D ŒUVRE ESPACE SPORTIF QUEFETS Pour : 27 Abstentions : 8 (Mmes et MM. BEISSEL, PERRIAULT, VIGOUROUX-VENOUIL, JARTON, PELLIZZON, MORGADES, AUBRY, -VIATGE par procuration-) Monsieur BEISSEL souhaite préciser et rappeler que son groupe était contre ce projet et que son abstention de ce soir correspond bien entendu au fait qu il ne peut se prononcer contre les honoraires de l architecte. Monsieur le MAIRE lui indique que cela est très clair. 5

6 INDEMNISATION DES 3 CANDIDATS Monsieur le MAIRE explique à l Assemblée que le conseil municipal, dans sa séance en date du 17 décembre 2013, avait délibéré sur le principe d un montant d indemnité de de prime à verser aux 3 concurrents du concours d architecte. Ce montant correspondait uniquement à une indemnisation d un concours sur la partie «tranche ferme» du projet de cet espace sportif. Le concours ayant porté sur le projet complet comprenant une deuxième salle en tranche conditionnelle, le coût d objectif définitif du projet avec tranche ferme + tranche conditionnelle s élevant à d euros HT, il a été indiqué, dans l avis d appel à concurrence, en accord avec l ordre des architectes, une prime de par concurrent. Il est proposé de régulariser ce montant de prime à allouer aux 3 équipes. Pour : 31 Contre : 3 (Mmes et M. MORGADES, AUBRY, PELLIZZON) Abstentions : 1 (M. JARTON) 2 CREATION D UN COMITE TECHNIQUE COMMUN VILLE / CCAS Monsieur FOUCHIER indique à l assemblée que cette délibération, comme la suivante, est suscitée par les élections pour des représentants du personnel au Comité Technique qui auront lieu le 4 décembre Monsieur FOUCHIER fait part aux membres du conseil de la possibilité de créer un Comité Technique commun à la ville et au CCAS de Tournefeuille, compétent pour l ensemble de tous les agents de ces collectivités. Il indique que le nombre de représentants titulaires du personnel est déterminé par le Conseil Municipal dans une fourchette qui dépend de l effectif des agents au 1 er janvier 2014 et propose à l assemblée de fixer ce nombre à 4. Il précise que les membres suppléants doivent être en nombre égal à celui des membres titulaires et rappelle que le nombre de représentants de la collectivité ne peut leur être supérieur. Pour : 35 3 CREATION D UN COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMUN VILLE / CCAS Monsieur FOUCHIER rappelle à l assemblée que les élections pour des représentants du personnel au Comité Technique sont fixées au jeudi 4 décembre 2014 et que suite à ce scrutin devront être désignés les membres du Comité d hygiène, de sécurité et des Conditions de Travail. 6

7 Il fait part aux membres du conseil de la possibilité de créer un Comité d hygiène, de sécurité et des Conditions de Travail commun à la ville et au CCAS de Tournefeuille, compétent pour l ensemble de tous les agents de ces collectivités. Il indique que le nombre de représentants titulaires du personnel et de représentants titulaires de la collectivité est déterminé par l organe délibérant dans une fourchette qui dépend de l effectif des agents et propose à l assemblée de fixer ce nombre à 4 pour chacune des parties. Il précise que les membres suppléants doivent être en nombre égal à celui des membres titulaires. Monsieur FOUCHIER précise que la délibération mentionne qu il s agit d un comité technique commun aux services de la ville et du CCAS. Nous fonctionnons de la sorte à Tournefeuille pour plus de cohérence dans le dialogue social. Le conseil d administration du CCAS a été informé et a délibéré sur cette proposition. Pour : 35 4 CONVENTION D ACCOMPAGNEMENT A LA MOBILITE PROFESSIONNELLE Monsieur FOUCHIER informe l assemblée qu il existe au Centre de Gestion 31, au-delà du champ d intervention de ses missions obligatoires en vertu des articles 22 à 26-1 de la loi du 26 janvier 1984, un service d accompagnement à la mobilité professionnelle créé par délibération du 26 septembre Ce service propose aux collectivités territoriales qui le sollicitent d accompagner les agents dans l analyse de leurs compétences et leurs motivations afin d élaborer des projets, de construire et de sécuriser leur parcours professionnel. Au-delà d un premier travail d identification des savoirs acquis, des aspirations et freins professionnels, les bénéficiaires du «Bilan Repères» sont accompagnés par un conseiller dans la construction d un véritable plan d actions permettant de mener à terme leur projet professionnel. L intervention du CDG31 est soumise à la signature d une convention établie par ses services qui précise les conditions générales (les modalités) d intervention ainsi que le tarif correspondant. Monsieur FOUCHIER propose d autoriser le Maire à signer la «convention de prestation d accompagnement individualisé à la mobilité et dynamiques professionnelles - Bilan Repères» du CDG 31 Monsieur le MAIRE explique que nous sommes sur une délibération d information du conseil municipal car le Maire peut seul décider de signer cette convention. Il souhaitait que l assemblée soit informée de cette prestation nouvelle du centre de gestion de la Haute- Garonne. Un salarié a notamment demandé à pouvoir en bénéficier. Cette convention pourra être transmise aux conseillers. Monsieur MORGADES trouve gênant, sur le principe, de donner un accord alors que l on ne connaît pas le tarif de la prestation. Monsieur le MAIRE indique que la première est gratuite. 7

8 Monsieur MORGADES a effectivement bien noté cela ainsi que l urgence à délibérer afin de permettre à cet agent de pouvoir en profiter rapidement, et il comprend très bien cela. Son souci correspond plutôt au fait de donner un accord sur des prestations dont on ne connaît pas le tarif. Monsieur le MAIRE propose de voter cette convention dès aujourd hui afin d en faire bénéficier gratuitement au salarié intéressé puis, avant d en signer une deuxième, la reproposer au conseil municipal avec le tarif. Monsieur MORGADES en est d accord et remercie Monsieur le MAIRE. Pour : 35 5 CREATION D UN POSTE D AGENT SOCIAL Monsieur le Maire précise, préalablement, que pour faire la distinction avec certaines autres créations de postes, celle-ci débouchera sur un recrutement qui viendra également conforter les équipes du centre communal d action sociale qui en ont un grand besoin afin d encadrer les personnes en difficulté et d être à leur écoute. Madame DESMETTRE indique à l assemblée qu afin d assurer le bon fonctionnement de la maison de quartier de Quéfets, il conviendrait de créer un poste d agent social de 2 ème classe. Les sommes afférentes à cette rémunération seront inscrites au chapitre frais de personnel du Budget 2014 de la commune de Tournefeuille Madame DESMETTRE précise qu il s agit d un travailleur social qui aura des compétences particulières dans le domaine du handicap, puisque la maison de quartier de Quéfets a une identité forte autour du handicap. Monsieur MORGADES fait remarquer que la délibération indique que «les sommes afférentes à cette rémunération seront inscrites au chapitre frais de personnel du Budget 2014 de la commune de Tournefeuille». Il constate que nous sommes pratiquement à la fin de 2014 et demande à modifier et indiquer qu il s agira de Monsieur le MAIRE accepte de modifier cela puisque cette personne ne sera effectivement embauchée qu en début Monsieur BEISSEL a compris que ce type de personnel était nécessaire car nous avions à faire face à une population de plus en plus fragile. Monsieur le MAIRE peut-il confirmer cela? Monsieur le MAIRE confirme cela. Monsieur BEISSEL demande comment s explique le fait qu il y ait de plus en plus de personnes fragiles? 8

9 Monsieur le MAIRE pense que Monsieur BEISSEL n a pas compris qu il y a actuellement une crise avec des pertes d emplois qui entraînent beaucoup de difficultés y compris dans notre commune. Bien entendu moins que dans d autres communes, mais cela ne va pas en diminuant, malheureusement. Monsieur BEISSEL demande si, dans tout le personnel dont on dispose aujourd hui, nous n aurions pas moyen de réaffecter du personnel pour ne pas devoir embaucher de nouveaux agents. Monsieur le MAIRE explique que c est précisément ce que nous faisons. Cette maison de quartier va utiliser 6 personnes au total. Pour 5 personnes, nous avons recours à des réaffectations ainsi qu à de la mutualisation des moyens. En revanche, il est nécessaire de faire appel au recrutement d un spécialiste, que nous n avons pas en interne, sur la question du handicap. Nous allons donc dans le sens qu indique Monsieur BEISSEL, de limiter l embauche de personnel nouveau. Pour : 31 Abstentions : 4 (Mmes et MM. BEISSEL, PERRIAULT, VIGOUROUX-VENOUIL, -VIATGE par procuration- 6 CREATION DE POSTES D AGENTS RECENSEURS Monsieur le Maire indique à l assemblée qu il s agit d une opération traditionnelle, comme chaque année, liée au recensement de la population. C est la commune qui finance les agents recenseurs qui, pendant 3 mois, vont analyser 20 % de la population Tournefeuillaise. C est seulement au bout de 5 ans que nous avons un chiffre nouveau de recensement. 30 jours sont consacrés au recensement lui-même puis le reste correspond au traitement des informations recueillies. Le salaire est au niveau du SMIC. Nous revotons chaque année cela. Les sommes afférentes à la rémunération des agents recenseurs seront prévues au budget 2015 de la Commune de Tournefeuille. Pour : 35 7 DEMANDE DE SUBVENTION DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) Madame HONDAGNEU indique à l Assemblée que la Ville de Tournefeuille va déposer auprès de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, une demande de subvention dans le cadre du Contrat Local d Education Artistique. Ce dispositif finance les activités d éducation artistique et culturelle pour les enfants de la ville, de la crèche au lycée. Il comprend notamment les parcours artistiques en temps scolaire et périscolaire, l éveil culturel de la petite enfance, Art et Culture au lycée. Le montant total du projet est de , financé par la DRAC à hauteur de

10 Madame HONDAGNEU indique au conseil municipal qu il convient de déposer une demande de subvention de auprès de la Direction Régionale des Affaires Culturelles dans le cadre du Contrat Local d Education Artistique. Monsieur BEISSEL souhaite obtenir le détail de cette prestation. Madame HONDAGNEU explique que cette prestation regroupe l ensemble du travail de «musique à l école» avec les intervenantes de la ville, le projet «danse à l école», l éveil culturel dans les crèches, les animations et ateliers dans le cadre du «chemin des arts» avec la médiathèque et l école d enseignements artistiques. Est aussi concerné le projet «art et culture» qui a commencé l année dernière avec le lycée. Nous avons demandé une subvention dans le cadre de tout ce travail d éducation artistique. La DRAC nous accorde donc Pour : 31 Abstentions : 4 (Mmes et MM. JARTON, PELLIZZON, MORGADES, AUBRY) 8 TARIFICATION SORTIES CINEMA (service Enfance) Madame THOMAS propose à l Assemblée de revoir la tarification des sorties au cinéma Utopia, proposées aux enfants au cours des temps d accueil de loisirs extrascolaires. Le tarif pour les familles était de 3 la sortie et n avait pas été revalorisé depuis Il est proposé à l assemblée délibérante de porter le tarif de cette sortie cinéma à 3,50 ce qui correspond au coût réel du billet facturé par le cinéma Utopia au service enfance. Monsieur BEISSEL souhaite comprend donc qu Utopia facture 3,50 la place de cinéma et la Mairie refacture 3,50 à la famille. Ne serait-il pas plus simple de créer une carte que l on donnerait aux familles afin de ne pas avoir à gérer tout cela. Madame THOMAS répond que cela n est pas possible car ces sorties cinéma sont effectuées dans le cadre du centre de loisirs pendant les vacances lorsque les enfants sont sous la responsabilité du service enfance. S il y a une activité «sortie au cinéma», cela est facturé aux parents en plus de la journée de centre de loisirs. Monsieur MORGADES indique avoir des enfants trop grands pour être au courant de tout cela et souhaite savoir si ces sorties au cinéma sont facultatives ou pas. Madame THOMAS répond que c est sur proposition du centre de loisirs, dans le cadre des vacances sur le temps ALSH. Différentes activités sont proposées au cours des journées de vacances, dont l activité «cinéma». Les activités ne sont pas imposées et sont laissées au choix des parents qui inscrivent, ou pas, leurs enfants. Pour : 35 10

11 9 - CONVENTION PORTAGE ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER 212 chemin Ramelet Moundi Monsieur BENSOUSSAN indique à l Assemblée qu à l occasion d une cession d un bien sis 212 chemin Ramelet Moundi, la Commune de Tournefeuille a demandé à l Etablissement Public Foncier Local du Grand Toulouse (EPFL) d acquérir cette propriété. La situation de ce bien s intègre d une part, dans une action de renouvellement urbain qui va faire l objet d une orientation d aménagement lors de la deuxième modification du PLU et, d autre part, dans les objectifs du Plan Local de l Habitat. Par décision du 30 septembre 2014, le Conseil d Administration de l EPFL a approuvé la convention de portage de ce bien acquis le 25 avril dernier. Monsieur BENSOUSSAN propose de confirmer cette convention de portage par l EPFL de ce bien (647 m² - T5) (parcelle AX n 481) durant une période de 10 années. Le prix d acquisition de cette parcelle bâtie est de , les frais de portage annuels s élèveront à 5 388,90. Monsieur BENSOUSSAN propose au conseil municipal : de confirmer la convention de portage par l EPFL de l ensemble immobilier situé 212 chemin Ramelet Moundi (AX n 481) durant une période de 10 années aux conditions décrites ci-dessus, de mandater Monsieur le MAIRE pour signer cette convention. Monsieur MORGADES suppose que l idée est de démolir la maison existante dans le but de construire à cet endroit des habitations en collectif. Monsieur le MAIRE confirme cela. Monsieur BENSOUSSAN explique que dans un premier temps, est prévue une orientation d aménagement pour cette parcelle ainsi que pour une partie du domaine du Pirac et ensuite un projet sera mis en place. Monsieur le MAIRE indique que tout ce secteur d entrée de Tournefeuille est en train de muter. Tout est en vente aujourd hui. Une orientation d aménagement sera réalisée qui sera présentée en commission d urbanisme et qui ressemblera à celle qui précède sur le secteur «Petite République». Monsieur MORGADES indique qu il n a pu participer à la dernière commission d urbanisme et à laquelle Madame AUBRY a pu assister pour le remplacer. A cette occasion, il avait été indiqué que des documents leur seraient communiqués. Rien n a été reçu à ce jour. Monsieur BENSOUSSAN répond que toute la présentation devrait avoir été réceptionnée par les intéressés. Monsieur Thierry GRALL devait s en occuper. Monsieur MORGADES confirme n avoir rien reçu. Monsieur le MAIRE demande de quel document il s agit exactement. Monsieur BENSOUSSAN indique qu il s agit d un power point des projets. 11

12 Monsieur le MAIRE indique que cela est sans lien avec la délibération objet du point n 9. Monsieur MORGADES confirme que ce document n a rien à voir avec le point débattu mais cela lui aurait permis d avoir une vue d ensemble de tous les projets et programmes. Monsieur le MAIRE assure que cette présentation sera bien envoyée après compilation. Monsieur MORGADES pense que la compilation doit certainement donner beaucoup de travail. Monsieur le MAIRE indique que cela n échappe pas à Monsieur MORGADES. Monsieur MORGADES fait remarquer que cette manière de procéder ne lui plaît pas du tout. Monsieur le MAIRE lui indique qu il le sait mais que c est comme ça. Monsieur JARTON souhaite savoir si des logements sociaux seront prévus dans le projet de constructions futures. Monsieur le MAIRE répond par l affirmative. Monsieur JARTON demande comment et par qui ces logements sociaux sont attribués. Monsieur le MAIRE fait remarquer à Monsieur JARTON qu il a déjà posé cette question à laquelle il a déjà été répondu. Il lui propose de prendre rendez-vous avec Madame DESMETTRE qui lui expliquera comment cela fonctionne. Monsieur JARTON déclare ne pas avoir été satisfait de la réponse la dernière fois. Madame DESMETTRE propose à Monsieur JARTON de prendre rendez-vous. Elle lui expliquera exactement comment se passe une commission d attribution, quelles sont les règles et le cadre de loi. Les attributions sont très cadrées. Elle expliquera cela sans aucun problème et prendra tout le temps qu il faut. Pour : 31 Contre : 4 (Mmes et MM. JARTON, PELLIZZON, MORGADES, AUBRY) 10 COMPOSITION COMMISSION COMMUNALE DES IMPOTS DIRECTS Monsieur le MAIRE rappelle que cette délibération avait été retirée lors du dernier conseil municipal. Il explique que suite au renouvellement de l assemblée délibérante, il y a lieu, en vertu de l article 1650 du code général des impôts, de renouveler la commission communale des impôts directs. La durée du mandat des membres de la C.C.I.D. est la même que celle du mandat du Conseil municipal. Il rappelle que les services de l Etat ne retiendront que la moitié des représentants proposés. Nous ignorons quels sont leurs critères de choix. 12

13 MEMBRES TITULAIRES MEMBRES SUPPLEANTS TH MOUCHAN Christian CAZIEUX André FROUTE Pierre BAROUSSE Jacques ALPHONSE Alain DUFOUR Pierre BERLAN Roger BARDE Monique TFB COUSINIE Jacqueline AVILEZ Louis GUILBAUD Jacques FEUILLERAT Lucien ABRAHAM Marie-France DUPHIL Jean-Claude RIGAL Gérard TOSI Jean TFNB GAY Christian HUGOUNET Jean ROUX GRANADEL Michel GRASSINO Pierre STEPHANI Tullio LOUBET Gisèle CASTAING Jean-Luc SAVOLDELLI Solange CFE QUARANTA Robert DURAND Robert FERRANDERY Bernard PAUL Alain PELC Jean-Pierre GATIMEL Bernard ESTIENNY Nathalie SADA Laurent Pour : DEMANDE DE PERMIS DE DEMOLIR 26 et 30 ROUTE DE TARBES Monsieur le Maire informe l Assemblée que ce point a été ajouté en début de séance. Il propose au conseil municipal de l autoriser à déposer pour le compte de la Commune une demande de permis de démolir des deux biens bâtis sis 26 et 30 route de Tarbes, parcelles BX 80 et BX 82. Ces deux maisons sont situées à côté du Phare. Nous les avons murées, cependant cela ne suffit pas. Elles ont été squattées. Nous souhaitons donc procéder à leur démolition dans les meilleurs délais. Monsieur PERRIAULT demande si c est l établissement public qui détient ces maisons. Monsieur le MAIRE répond que la commune en est propriétaire. L établissement public porte la troisième pour notre compte et il doit nous autoriser à la démolir également. Monsieur PERRIAULT demande si l établissement public ne pourrait pas prendre en charge le coût de la démolition. Monsieur le MAIRE indique que dans tous les cas de figure, c est la commune qui prend en charge. Pour : 35 13

14 QUESTION ORALE POSEE PAR MONSIEUR BEISSEL, MADAME VIATGE, MONSIEUR PERRIAULT, MADAME VIGOUROUX-VENOUIL «Monsieur BEISSEL indique qu il s agit de la fermeture à la circulation de l impasse Bertrand Panouse. Pour que tout le monde comprenne, il y a entre le marché et la rue Bertrand Panouse, plusieurs impasses qui débouchent sur une ruelle piétonnière qui mène au marché. L un de nos concitoyens nous a averti que l impasse Bertrand Panouse était fermée à la circulation le dimanche et un arrêté en ce sens, figurant sur le panneau, a été pris en juin Nous avions posé des questions et votre cabinet nous a répondu que «l impasse est une voie privée où il est possible de tester cette solution et qu était étudiée l extension de cette mesure aux autres impasses voisines». Les échanges de courriers avec le cabinet du Maire n apportent pas les réponses attendues aux questions suivantes : Il semblerait que, de manière évidente, les voies en question soient encombrées les jours du marché et qu il est impossible aux véhicules de secours de pouvoir éventuellement intervenir. La solution n est-elle pas alors de verbaliser les éventuels contrevenants plutôt que de fermer une impasse? Quels sont les critères de réussite de ce test? Une extension de cette mesure aux autres impasses ne risque-t-elle pas, à terme, de répondre par des interdictions d accès à toute demande faite par des riverains? Enfin, s il s agit d une voie privée, comment sont organisés le ramassage des déchets, la rénovation et l entretien de la voirie de cette impasse?» Monsieur le MAIRE répond, sur la deuxième partie, que cette voie privée n a pas été rétrocédée au domaine public car les propriétaires ne l ont pas souhaité. Ceci sera indispensable lorsqu il faudra procéder à la rénovation de la voie. Pour ce qui concerne la rénovation et l entretien de la voirie, il ne peut pas y en avoir car elle est à la charge des propriétaires de cette voie privée. C est pour cette raison que la rue Bertrand Panouse ainsi que toutes ces impasses ont été refaites sauf celle-là. En outre, en ce qui concerne le ramassage des déchets ainsi que l éclairage public, tout cela est pris en compte dans le domaine public puisque cette voie est ouverte à la circulation publique. Sur ma proposition et par arrêté, elle est fermée le dimanche ainsi que les jours de fête. Il y a une vraie difficulté liée à la conséquence du choix du lieu du marché. En effet, le marché ayant été déplacé, nous avons créé de fait une nuisance dans toutes ces impasses du fait de sa proximité. Cette nuisance se traduit par des voitures qui entrent et sortent sans cesse. Quand il n y a plus de place, les chalands se garent devant les entrées de portails, ce qui entraîne une réelle difficulté pour les habitants voulant sortir de chez eux. Ils ont certes la possibilité d appeler la Police pour faire dégager les entrées, mais tous les dimanches, cela est compliqué dans la mesure où il faudrait la présence de la Police en permanence. Cela est impossible. Nous avons donc testé ce système de fermeture le dimanche matin pour quelques heures afin d éviter cet encombrement qui empêche toute circulation normale dans ce lieu. La question majeure de ce test est de savoir si les habitants de ces impasses sont prêts à sortir de la voiture, à ouvrir, à passer et à refermer. S ils sont prêts à s astreindre à ces manipulations, nous sommes d accord sur le principe d étendre aux autres impasses un système de fermeture à l identique de celui de l impasse Bertrand Panouse. Dans le même temps, cette impasse Bertrand Panouse est en réalité la plus chargée. A proximité se trouve le parking du supermarché. Il n y a donc pas beaucoup d intérêt à se 14

15 garer dans les impasses se trouvant plus loin. Il rappelle ne pas être contre une fermeture le dimanche matin. Monsieur BEISSEL indique que Monsieur le MAIRE affirme que le ramassage des déchets est normalement effectué, mais il y a d autres résidences privées sur la commune où cela n est pas fait, comme au Petit Prince par exemple. Monsieur le MAIRE indique que ce lotissement est fermé en permanence par un portail avec un code. Monsieur BEISSEL déduit donc qu il suffit d avoir le code. Monsieur le MAIRE explique que dans ce cas, il s agit d une voie non ouverte à la circulation publique. Que Monsieur BEISSEL soit rassuré, il y a une égalité de traitement. Monsieur BEISSEL demande si la Direction du supermarché est d accord pour l utilisation de son parking le dimanche matin. Monsieur le MAIRE répond par l affirmative et ajoute que cela lui apporte des clients supplémentaires depuis qu il est ouvert le dimanche matin. Ce parking est très utile également toute la semaine. Il n y a aucune difficulté. L ordre du jour étant épuisé, Monsieur le MAIRE remercie l assemblée et lève la séance à 19 h

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014 COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le vingt juin, à dix-sept heures, le conseil municipal de la commune de Golfech, régulièrement

Plus en détail

COMMUNE DE COULMIER-LE-SEC

COMMUNE DE COULMIER-LE-SEC REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE COTE D OR Page 1 sur 5 COMMUNE DE COULMIER-LE-SEC Nombre de conseillers en exercice 11 présents 10 votants 10 dont pouvoirs 0 Convocation du 6 mars 2015 COMPTE RENDU

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 JANVIER 2011

APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 JANVIER 2011 L an deux mille onze, le quatorze du mois de mars à dix-neuf heures, le Conseil Municipal, dûment convoqué par le Maire, s est réuni dans le lieu ordinaire des séances, sous la présidence de Monsieur Michel

Plus en détail

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE TILLY-SUR-SEULLES

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE TILLY-SUR-SEULLES DEPARTEMENT DU CALVADOS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE TILLY-SUR-SEULLES N 9/2012 SEANCE du 25 OCTOBRE 2012 Date de convocation : 16 octobre 2012 Date d affichage : 17 octobre 2012

Plus en détail

COMPTE RENDU REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 02 OCTOBRE 2014

COMPTE RENDU REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 02 OCTOBRE 2014 COMPTE RENDU REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 02 OCTOBRE 2014 L an deux mille quatorze, le Deux Octobre à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Saint Symphorien Sous Chomérac s est réuni,

Plus en détail

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013.

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013. Commune de ORNY 2013/49 COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013. L an deux mil treize, le huit avril à 20h00 le Conseil Municipal s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

COMMUNE DE ROULANS PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 20 MARS 2008

COMMUNE DE ROULANS PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 20 MARS 2008 COMMUNE DE ROULANS PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 20 MARS 2008 Convocation : 17/03/2008 Etaient Présents : Tous les Conseillers Municipaux Secrétaire de Séance : A/ ELECTION

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 L'an deux mille quatorze et le dix-huit mars à 20h30, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s'est réuni au nombre prescrit par

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 AVRIL 2014

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 AVRIL 2014 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 AVRIL 2014 Nombre de Membres : Afférents au Conseil Municipal : 15 / En exercice : 15 / Ayant pris part à la délibération ou représentés :

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ----------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre de Conseillers

Plus en détail

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 DCM N 2015/81 * Demande de subvention MOTO CLUB JUSSEY Le Maire donne connaissance aux Membres du Conseil Municipal d un courrier de l Association MOTO CLUB DE JUSSEY

Plus en détail

1. AIDE MUNICIPALE POUR LE RAVALEMENT DE FAÇADE M. MYRIAM MICHEL 2. CREATION D UN POSTE D ADJOINT TECHNIQUE AGENT POLYVALENT

1. AIDE MUNICIPALE POUR LE RAVALEMENT DE FAÇADE M. MYRIAM MICHEL 2. CREATION D UN POSTE D ADJOINT TECHNIQUE AGENT POLYVALENT COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JUIN 2014 L'an deux mille quatorze, le vingt juin, à 19 H 00, le Conseil Municipal de la Commune de Jarnac, dûment convoqué le 13 juin 2014, s'est

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 L'an deux mil dix, le NEUF MARS à 20 heures 30, Le conseil municipal de la Commune de Dolmayrac, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire à la Mairie,

Plus en détail

**** ELECTIONS SENATORIALES 2014 ELECTIONS DES DELEGUES SUPPLEANTS DU CONSEIL MUNICIPAL -------------------------------------------

**** ELECTIONS SENATORIALES 2014 ELECTIONS DES DELEGUES SUPPLEANTS DU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------------------- VILLE DE TOURNEFEUILLE HAUTE-GARONNE PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JUIN 2014 L'an deux mille quatorze, le vingt juin à dix-huit heures, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er AVRIL 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le mercredi 1 er Avril 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

SÉANCE DU MARDI 14 AVRIL 2015

SÉANCE DU MARDI 14 AVRIL 2015 SÉANCE DU MARDI 14 AVRIL 2015 L'an deux mil quinze, le 14 avril, à 18 h 30, le Conseil municipal de la Commune de Ste Céronne-lès- Mortagne s'est réuni en séance publique à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

Procès-verbal des délibérations du Conseil Municipal

Procès-verbal des délibérations du Conseil Municipal République Française Région Alsace Département du Bas-Rhin Arrondissement de Saverne COMMUNE de SCHILLERSDORF 16, rue du Pasteur Schroeder 67340 SCHILLERSDORF Procès-verbal des délibérations du Conseil

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 26 novembre 2012 L an deux mil douze, le vingt-six novembre à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de Vasselin, légalement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers présents : 17 Date de convocation : 6 février 2015 Extrait du procès-verbal

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2013 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2013 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2013 POINT BATIMENTS COMMUNAUX Centre Municipal de Santé Extension et réhabilitation Attribution du marché de maîtrise d œuvre EXPOSE DES MOTIFS Par délibération

Plus en détail

SEANCE DU 26 NOVEMBRE 2014

SEANCE DU 26 NOVEMBRE 2014 SEANCE DU 26 NOVEMBRE 2014 Le vingt-six novembre deux mille quatorze, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de NANDAX, dûment convoqué, s est réuni à la Mairie, salle des réunions,

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 22 AVRIL 2010 PROCÈS - VERBAL AFFICHÉ LE 27 AVRIL 2010

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 22 AVRIL 2010 PROCÈS - VERBAL AFFICHÉ LE 27 AVRIL 2010 RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 22 AVRIL 2010 PROCÈS - VERBAL AFFICHÉ LE 27 AVRIL 2010 Le Conseil Municipal de la Commune de Condé-sur-Vire, convoqué le 20 avril 2010, s'est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 MARS 2011

APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 MARS 2011 M A I R I E D E N O Y A R E Y ISERE 38360 NOYAREY Tel : 04 76 53 82 01 Fax : 04 76 53 89 97 EXTRAIT DU PROCES VERBAL DES REUNIONS DU CONSEIL MUNICIPAL REUNION DU 18 AVRIL 2011 L an deux mille onze, le

Plus en détail

RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012

RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012 COMMUNE DE MORAND DÉPARTEMENT D'INDRE ET LOIRE RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012 Le 25 Octobre 2012, légalement convoqués, les membres du Conseil Municipal se sont réunis à 19 heures à la salle

Plus en détail

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 Le 10 décembre 2013 à 18 heures 30, les membres du Comité Syndical - légalement convoqués le 26 novembre 2013 - se sont réunis en séance publique sur la

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

1 Délégation du Conseil au Maire :

1 Délégation du Conseil au Maire : CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 11 AVRIL 2014 1 Délégation du Conseil au Maire : Madame le Maire expose que l article L. 2122-22 du Code général des collectivités territoriales donne au Conseil municipal la

Plus en détail

SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 MAI 2014

SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 MAI 2014 SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 MAI 2014 L an deux mille quatorze, le quinze mai à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu habituel de ses séances, sous la présidence

Plus en détail

SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014

SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014 Page 1 sur 7 SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014 L an Deux mille quatorze, le dix mars, à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 Date de convocation : le 25 mars 2008 Date d affichage: le 25 mars 2008 Nombre de Conseillers en exercice : 15 Présents : 14 Votants

Plus en détail

MAIRIE D AIGNAN PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du lundi 17 novembre 2014 à 21 Heures.

MAIRIE D AIGNAN PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du lundi 17 novembre 2014 à 21 Heures. MAIRIE D AIGNAN PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du lundi 17 novembre 2014 à 21 Heures. L'an deux mille quatorze, le lundi 17 novembre à 21 heures, le Conseil Municipal dûment convoqué,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2015

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2015 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2015 L an deux mille quinze, le mercredi vingt-quatre juin à 20 H 30, le Conseil Municipal de MAISSE s est réuni en Mairie en séance ordinaire sous la Présidence

Plus en détail

Conseil d Administration du 12 octobre 2015 Compte rendu

Conseil d Administration du 12 octobre 2015 Compte rendu Centre Communal d Action Sociale Conseil d Administration du 12 octobre 2015 Compte rendu Le Douze Octobre Deux Mille Quinze, le Conseil d Administration du Centre Communal d'action Sociale de La Côte

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2010

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2010 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2010 L'an deux mille dix, le 29 mars à 19 h 00, le Conseil municipal de la Commune de Lormes dûment convoqué s'est réuni en session ordinaire à la Mairie, sous

Plus en détail

Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer la convention avec l I.F.A.P.E.

Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer la convention avec l I.F.A.P.E. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 24 OCTOBRE 2014 Le Conseil Municipal dûment convoqué s'est réuni en session ordinaire à la Salle Fontanarosa sous la présidence de Mr René JOURDAN Date de convocation : 17

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010 Etaient présents : M. ARBEY, M. BERNARD, M. BOUDONIS, M. CHATONNAY, M. COMMENGE, Mme COURTEIX, M. EYNARD, M. FABIOLE, M. FEDERICI, Mme

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 18 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 18 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 18 DECEMBRE 2014 L an deux mille quatorze, le jeudi 18 décembre à dix-neuf heures, le Conseil Municipal de Messigny-et-Vantoux, s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, sous la

Plus en détail

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION 6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que France TELECOM envisage de procéder à une extension

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 L an deux mille quatorze et le vingt-trois avril à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni

Plus en détail

PROCES VERBAL SOMMAIRE

PROCES VERBAL SOMMAIRE PROCES VERBAL SOMMAIRE L'an deux mille sept, le lundi 24 septembre à 19 heures, le Conseil de la Communauté de communes des deux Rives de la Seine, légalement convoqué, s'est réuni en son siège, en séance

Plus en détail

COMMUNE DE DUPPIGHEIM

COMMUNE DE DUPPIGHEIM Département du Bas-Rhin Arrondissement de MOLSHEIM COMMUNE DE DUPPIGHEIM EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015 République Française Département du Gard Commune de CORBES PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015 L an deux mille quinze le quatorze avril, le conseil municipal dument convoqué s est

Plus en détail

PROCES VERBAL DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 25 AVRIL 2014 *****

PROCES VERBAL DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 25 AVRIL 2014 ***** PROCES VERBAL DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 25 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le vingt-cinq du mois d avril à vingt heures, le Conseil Municipal, dûment convoqué le seize avril s est

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 Avril 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 Avril 2015 République Française Département du GARD Commune de MIALET Date de convocation : 31.03.2015 Membres : En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 (13 pour les votes des comptes administratifs) PROCES VERBAL

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

RELEVE DE DECISIONS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 NOVEMBRE 2015

RELEVE DE DECISIONS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 NOVEMBRE 2015 RELEVE DE DECISIONS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 NOVEMBRE 2015 Le Conseil municipal s est réuni en séance publique, le Mercredi 25 Novembre 2015, à 20H, en la Salle d Honneur de l Hôtel de Ville,

Plus en détail

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 Mars 2011 à 20 H

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 Mars 2011 à 20 H DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 Mars 2011 à 20 H L'an deux mil onze et le vingt huit mars à vingt heures, le Conseil Municipal de cette Commune,

Plus en détail

SEANCE DU 10 avril 2015

SEANCE DU 10 avril 2015 SEANCE DU 10 avril 2015 Le Conseil Municipal de Berneuil en Bray dûment convoqué le 03 avril 2015 s est réuni en séance ordinaire le vendredi 10 avril 2015 à vingt heures trente sous la Présidence de Monsieur

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2014

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2014 Lizy-sur-Ourcq, le 20 Février 2014 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2014 L an deux mille quatorze, le dix-huit février à vingt heures. Le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni

Plus en détail

Lundi 28 janvier 2013 à 19 H ORDRE DU JOUR

Lundi 28 janvier 2013 à 19 H ORDRE DU JOUR REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Lundi 28 janvier 2013 à 19 H Le maire, Jean-Paul PETIT ORDRE DU JOUR I Rythmes scolaires II - Participation mutuelle III - Document unique IV Désignation bureau de contrôle

Plus en détail

Secrétaire de séance : M. Jean MADER.

Secrétaire de séance : M. Jean MADER. SEANCE DU 17 MARS 2014 L'an deux mille quatorze, le 17 mars à 19h00, le Conseil Municipal de la Commune de Pinsaguel dûment convoqué s'est réuni dans la Salle du Conseil Municipal en session ordinaire

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MERVILLE

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MERVILLE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MERVILLE Séance du 24 Février 2012 L an deux mille douze et le vingt-quatre février à 21 heure(s) 00, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

Absents excusés :, Joêl LANGLIN donne pouvoir à Pierre POIRIER. Absents non excusés : Emmanuelle MARCHANDET Jean-Claude RABOT

Absents excusés :, Joêl LANGLIN donne pouvoir à Pierre POIRIER. Absents non excusés : Emmanuelle MARCHANDET Jean-Claude RABOT Présents : Alain LANGE, Thérèse RUAULT, Michel FERON, Pierre POIRIER, Jacques GALLOT, Eliane DENIAUX, Agnès GUIMOND, François BAILLE, Stéphane JOURDANT, Gilbert VAN DER HAEGEN, Gilles MARIE, Sébastien

Plus en détail

************************

************************ COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 20 mai 2014 ************************ Prés. exc. Ludovic BUISSON Maire X Bruno CARPENTIER CM X François LAURENT Adj X Ghislaine ROGER CM X Christine DAVAL Adj

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

MAIRIE Téléphone : 02 33 52 05 52 4 Village de l Eglise Fax : 02 33 08 06 49 50690 SIDEVILLE sideville.50@wanadoo.fr CONSEIL MUNICIPAL

MAIRIE Téléphone : 02 33 52 05 52 4 Village de l Eglise Fax : 02 33 08 06 49 50690 SIDEVILLE sideville.50@wanadoo.fr CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE Téléphone : 02 33 52 05 52 4 Village de l Eglise Fax : 02 33 08 06 49 50690 SIDEVILLE sideville.50@wanadoo.fr CONSEIL MUNICIPAL Du mardi 11 août 2015 Le Conseil Municipal de la Commune de SIDEVILLE

Plus en détail

COMMUNE DE CHEFFES PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 4 Juillet 2012

COMMUNE DE CHEFFES PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 4 Juillet 2012 COMMUNE DE PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 4 Juillet 2012 Sont présents : Est absent et excusé : Pouvoir : ANCELLE Christian, BLONDET Jacques, LE BERRE Jean, LE SOLLIEC Stéphane, CHOISY

Plus en détail

COMPTE RENDU DES DELIBERES DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 mars 2014.

COMPTE RENDU DES DELIBERES DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 mars 2014. DEPARTEMENT DE L ESSONNE REPUBLIQUE FRANCAISE Mairie de Leudeville COMPTE RENDU DES DELIBERES DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 mars 2014. L an deux mil quatorze, le vingt-huit mars à vingt heures trente

Plus en détail

CR réunion du conseil municipal du 02 11 2015

CR réunion du conseil municipal du 02 11 2015 CR réunion du conseil municipal du 02 11 2015 L an deux mille quinze et le deux novembre, à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal de la Commune de BALAN, régulièrement convoqué le vingt

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 L an deux mille six, le jeudi 23 novembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 17 novembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2014

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2014 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2014 Date de convocation : 11 juin 2014 Date d affichage : 11 juin 2014 Nombre de membres : en exercice : 19 présents : 18 votants : 19 L an deux

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MARS 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MARS 2015 VILLE DE TOURNEFEUILLE HAUTE-GARONNE PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MARS 2015 L'an deux mil quinze, le trente mars à dix-huit heures, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement

Plus en détail

1/ RENOVATION DU TERRAIN DE FOOTBALL

1/ RENOVATION DU TERRAIN DE FOOTBALL 1 L an deux mille dix, le dix mai à dix neuf heures, les membres du Conseil Municipal se sont assemblés au lieu ordinaire de leurs séances, sous la Présidence de Monsieur VELAY Robert, Maire. Présents

Plus en détail

Conseil Municipal Mercredi 24 septembre 2014 21h

Conseil Municipal Mercredi 24 septembre 2014 21h Présents : MEDEVIELLE Pierre, BOUBEE Alain, PERES Danielle, FRECOURT Laurence, BON Yves, DESSACS Denis, CAUBET Fabienne, BOUAS Aude, GEORG Béatrice, PELOU Thierry, BOSC Hervé, CADEAC Hélène, LAURENTIES

Plus en détail

Mardi 15 décembre 2015

Mardi 15 décembre 2015 DEPARTEMENT de la MARNE ----------- ARRONDISSEMENT d EPERNAY ----- CANTON de SEZANNE-BRIE ET CHAMPAGNE -------- COMMUNE LES ESSARTS LE VICOMTE COMPTE-RENDU SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Mardi 15 décembre

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Vendredi 10 Octobre 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Vendredi 10 Octobre 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Vendredi 10 Octobre 2014 Le 10 Octobre 2014, à 19 H 00, le conseil municipal de LOUVEMONT s est réuni à la mairie, en vertu de la convocation adressée par Mr Jacques DELMOTTE,

Plus en détail

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU Département de la Gironde Arrondissement de Lesparre Canton de Castelnau de Médoc

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 12 décembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 12 décembre 2013 Étaient présents :, J-L. CORRE, M. LE BER, G. BRUNEL J-M. BELOT, G. LESCOAT a donné pouvoir à N 13-12-12/01 COMMERCE / LOCATION-GÉRANCE / BAIL / LOYER / TARIFS / RENOUVELLEMENT Par délibération n 12-04-24/01

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 19 MAI 2014 A 20 H Date de convocation : 12 Mai 2014 Présents : MM. HOTE, Maire. COSSIAUX. VARCELICE. BRACCO. DA COSTA GONCALVES. ALLIGIER. COINT. DESERABLE. LUCAND.

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Compte-rendu extrait du procès-verbal de la réunion du jeudi 21 mai 2015 à 18 heures 30. Grande salle du conseil

CONSEIL MUNICIPAL Compte-rendu extrait du procès-verbal de la réunion du jeudi 21 mai 2015 à 18 heures 30. Grande salle du conseil CONSEIL MUNICIPAL Compte-rendu extrait du procès-verbal de la réunion du jeudi 21 mai 2015 à 18 heures 30. Grande salle du conseil Conseillers en exercice : 15 Présents : 11 Votants : 11 Convocations du

Plus en détail

REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014

REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 L an deux mil quatorze, le dix-huit mars à dix-huit trente le Conseil Municipal de COUHE (Vienne), appelé à siéger régulièrement par l envoi d une convocation

Plus en détail

Compte Rendu du conseil municipal du 27 juin 2014

Compte Rendu du conseil municipal du 27 juin 2014 Compte Rendu du conseil municipal du 27 juin 2014 Présents : Désirée Duhem, Bernard Omietanski, Gérard Plancq, Hélène Mesurolle, Marie Noëlle Lefebvre, Vincent Manent, Bruno Kordalski, Olivier Doyelle,

Plus en détail

COMMUNE D ATTENSCHWILLER PV DU CM du 30.08.2011

COMMUNE D ATTENSCHWILLER PV DU CM du 30.08.2011 PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D ATTENSCHWILLER DE LA SEANCE DU 30 AOUT 2011 Sous la présidence de Monsieur Denis WIEDERKEHR, Maire Monsieur le Maire souhaite la bienvenue

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

Convention d utilisation d une salle des fêtes de la ville de Fumel

Convention d utilisation d une salle des fêtes de la ville de Fumel Convention d utilisation d une salle des fêtes de la ville de Fumel Entre Monsieur le Maire de la Commune de Fumel dûment habilité par délibération en date du 19 Février 2009 d une part, Et Monsieur, Madame

Plus en détail

Compte-rendu de séance du Conseil municipal du mercredi 16 mai 2012

Compte-rendu de séance du Conseil municipal du mercredi 16 mai 2012 Compte-rendu de séance du Conseil municipal du mercredi 16 mai 2012 Le Conseil municipal, régulièrement convoqué, s est réuni en Mairie en séance publique, mercredi 16 mai 2012 à 21h sous la présidence

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30 L'AN DEUX MIL DOUZE, le 10 février, à 20h30, le Conseil Municipal de la commune de JOSSIGNY, légalement convoqué le 03

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE Date de convocation : L an deux mille quinze, le premier Juin à dix-neuf heures le 22 Mai 2015 Conseil Municipal, légalement convoqué, s est

Plus en détail

Département de l Aisne

Département de l Aisne Département de l Aisne Commune de Montreuil aux Lions COMPTE RENDU DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 21 avril 2008 L an deux mil huit, le vingt et un du mois d avril, les membres composant le

Plus en détail

Extrait du procès-verbal des délibérations du conseil municipal Séance du 26 Janvier 2012 Sous la présidence de M. Jean-Louis RENAUDIN, Maire

Extrait du procès-verbal des délibérations du conseil municipal Séance du 26 Janvier 2012 Sous la présidence de M. Jean-Louis RENAUDIN, Maire DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE RUSS Conseillers élus : 15 Conseillers en fonction : 14 Conseillers présents : 13 Date de convocation : 18 janvier 2012 Extrait du procès-verbal

Plus en détail

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 REPUBLIQUE FRANCAISE SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006 RAPPORTEUR : Le président OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 Le 10 juillet 2006, le comité syndical

Plus en détail

Signataire Date Annotation

Signataire Date Annotation Bordereau de signature 071/BUR Groupement de commandes de matériels informatiques entre le Service Départemental d'incendie et de Secours du TARN et le Conseil Départemental du TARN Signataire Date Annotation

Plus en détail

SÉANCE DU 27 FEVRIER 2015

SÉANCE DU 27 FEVRIER 2015 Convocation du 13 février 2015 SÉANCE DU 27 FEVRIER 2015 Logement communal n 2 : Le Conseil Municipal prend connaissance du courrier de Mr Rémi CRESPIN concernant son souhait d accéder à partir du 02 janvier

Plus en détail

PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Affiché le 28 Mars 2013 COMMUNE DE SAALES DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de conseillers Nombre de conseillers Nombre de conseillers

Plus en détail

PROCES VERBAL RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL : 21 MAI 2014

PROCES VERBAL RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL : 21 MAI 2014 PROCES VERBAL RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL : 21 MAI 2014 Le vingt et un mai deux mille quatorze, les membres du Conseil Municipal Michel BERIL, Serge ISCHARD, Serge DEZETTE, Elodie BROSSARD, Philippe MERCIER,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014 L an deux mil quatorze, le seize du mois de Décembre, à dix-huit heures, le conseil Municipal, dûment convoqué, s est réuni en séance

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 04 FEVRIER 2015

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 04 FEVRIER 2015 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 04 FEVRIER 2015 Séance du Conseil Municipal du : 04 février 2015 Le Conseil Municipal de la commune de Trausse Minervois, légalement convoqué, s est rassemblé

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN SEANCE DU 11 JUIN 2015 L'an deux mille quinze et le onze du mois de

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2014

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2014 57 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2014 Le Conseil Municipal de la Commune de MALLEMOISSON convoqué le 27 mai 2014, s est réuni le lundi 2 juin 2014 sous la présidence de Mme MARTIN Emmanuelle,

Plus en détail

Arrondissement de PRIVAS MAIRIE DE SAINT-JUST D ARDECHE (07700) CONSEIL MUNICIPAL MENTION DE LA CONVOCATION AU REGISTRE DES DELIBERATIONS

Arrondissement de PRIVAS MAIRIE DE SAINT-JUST D ARDECHE (07700) CONSEIL MUNICIPAL MENTION DE LA CONVOCATION AU REGISTRE DES DELIBERATIONS République Française Arrondissement de PRIVAS MAIRIE DE SAINT-JUST D ARDECHE (07700) CONSEIL MUNICIPAL Département de l Ardèche MENTION DE LA CONVOCATION AU REGISTRE DES DELIBERATIONS Convocation du 20

Plus en détail