DIRECTIVES DE FONCTIONNEMENT, D INSTALLATION ET D ENTRETIEN POUR LES SÉPARATEURS SERIES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIRECTIVES DE FONCTIONNEMENT, D INSTALLATION ET D ENTRETIEN POUR LES SÉPARATEURS 5000-5100 SERIES"

Transcription

1 DIRECTIVES DE FONCTIONNEMENT, D INSTALLATION ET D ENTRETIEN POUR LES SÉPARATEURS SERIES CARACTÉRISTIQUES Les séparateurs series de Wade sont certifiés par la PDI (Plumbing & Drainage Institute). Ils sont tous munis d un couvercle monopièce fixé par des vis mécaniques. Un joint élastomère est attaché au corps du séparateur pour empêcher la propagation des odeurs. Un purgeur d air est inclus pour éliminer le siphonage et chaque unité est livrée avec un régulateur de débit assurant que l appareil fonctionne à sa capacité nominale. FONCTIONNEMENT L eau usée qui s écoule vers le séparateur passe à travers le régulateur de débit, qui module la vélocité selon un débit contrôlé. À mesure que l eau s écoule dans le séparateur, la chicane réduit la turbulence pour permettre une séparation efficace. Durant le processus de séparation, la graisse flotte et s accumule sur la surface. L eau usée, libérée des contaminants, continue de circuler vers le siphon et le système de drainage. Voir le diagramme. ADMISSION D'AIR RÉGULATEUR DE DÉBIT COUVERCLE CHICANE PURGEUR D'AIR EXTENSION (SI REQUIS) GRAISSE NIVEAU STATIQUE DE L'EAU SÉPARATEUR DE GRAISSE 5100 SERIES

2 INSTALLATION Installez le séparateur le plus près possible des appareils desservis. Éviter les installations où de longues canalisations (plus de 25 pi) seront nécessaires pour atteindre le séparateur. Cette précaution empêchera que la graisse se fige dans le tuyau avant d atteindre le séparateur. L unité peut être placée sur le plancher, partiellement encastrée dans le plancher, encastrée avec le couvercle au niveau du plancher ou placée sous le plancher dans un boîtier adéquat tenant compte des considérations relatives à la tuyauterie et à la structure. Peu importe la méthode choisie, prévoyez assez d espace pour pouvoir enlever le couvercle et la chicane lors des nettoyages. Assurez-vous qu aucune obstruction ne sera placée sur le séparateur après l installation. Un espace libre minimal égal à la hauteur du séparateur (sans extension, le cas échéant) est recommandé. Ne pas installer le séparateur de graisse sur la tuyauterie reliée à un broyeur. Les déchets en provenance d un broyeur doivent contourner le séparateur, car l accumulation rapide de solides risque de réduire l efficacité nominale du séparateur de façon significative. Dans une application comprenant la présence de solides, un séparateur de solides doit être utilisé. Il est recommandé d installer un séparateur de graisse pour chaque lavevaisselle commercial. La dimension est calculée selon le débit d écoulement du lave-vaisselle, tel qu indiqué par le fabricant. L installation d un séparateur dans un endroit sujet à une forte circulation est une considération importante. Si l unité est installée au niveau du plancher, il est important de considérer la charge nominale du couvercle du séparateur. Les séparateurs standard de Wade sont conçus pour une circulation piétonnière et légère. Si des charges élevées sont prévues, le séparateur doit être muni d un couvercle renforcé. Une extension est souvent utilisée pour augmenter la dimension pour plomberie brute entre le point central entrée/sortie et le plancher fini. La bride d ancrage de l extension n est pas conçue pour supporter le séparateur au complet. Pour les installations au niveau du plancher, la chambre du séparateur doit être placée sur une surface solide ou une dalle en béton. Pour les installations au-dessus du niveau du plancher (suspendu au-dessus du plafond du plancher), le séparateur doit être supporté à l aide de supports adéquats. L utilisation d un seul séparateur desservant plusieurs appareils n est recommandée que dans les cas où les appareils sont situés près les uns des autres. Dans ce type d installation, chaque appareil doit être siphonné et ventilé de manière individuelle.

3 RÉGULATION DU DÉBIT Le régulateur de débit comprend un orifice intégré conçu pour maintenir un débit optimal prédéterminé, permettant d éliminer la turbulence et de limiter les surpressions dans la canalisation de drainage. La dimension de l orifice est déterminée selon la dimension et le débit nominal du séparateur de graisse. Les dimensions standard des orifices sont prévues pour des conditions de débit gravitationnel où aucune accumulation de pression n est anticipée. Si un séparateur fonctionne à son débit maximal, la pression peut s accumuler, ce qui peut causer une surcharge. L utilisation du régulateur de débit fourni avec le séparateur de graisse est importante pour son bon fonctionnement. Le régulateur de débit doit être installé sur la canalisation d eau usée en amont du séparateur. Typiquement, le régulateur est placé après le dernier raccordement de l appareil et le plus près possible du côté inférieur de l appareil situé le plus bas. Si au moins deux éviers ou appareils sanitaires sont combinés et desservis par un seul séparateur, un seul régulateur de débit peut être utilisé. Le régulateur de débit inclus avec le séparateur doit être éventé adéquatement pour permettre le mélange d air avec le liquide circulant dans le séparateur. L air facilite la séparation et, surtout, est essentielle pour maintenir une pression optimale, permettant ainsi que maintenir des conditions de fonctionnement adéquates dans la chambre du séparateur. La prise d aire du régulateur de débit peut être terminée sous le drain de l évier le plus élevé possible, afin d empêcher le débordement. Une autre méthode consiste à terminer l évent à l extérieur du bâtiment. Il est recommandé que l installateur s informe auprès du code de plomberie local. VENTILATION Les séparateurs de graisse doivent être munis d une décharge ventilée, dimensionnée en conformité avec les exigences du code pour les siphons de ventilation, pour conserver un siphon isolateur et pour empêcher le siphonage.

4 PERFORMANCE DU SÉPARATEUR Facteurs affectant le fonctionnement du séparateur de graisse Débit de l eau en amont Un débit d eau plus élevé contribue à la turbulence et ralentit le processus de séparation de la graisse, ce qui affecte l efficacité. Il peut être nécessaire d installer des régulateurs de débit additionnels pour toutes les sources de débit. Concentration de graisse dans l eau Une concentration plus élevée de particules de graisse dans l eau réduit l efficacité du séparateur si des concentrations élevées sont prévues, augmentez la dimension du séparateur par une ou deux unités. Présence de détergents dans le système Les agents de dégraissage et les détergents antigraisse ont pour effet de séparer la graisse liquide en infimes particules qui peuvent ralentir la séparation, permettant à ces même particules de traverser le séparateur. En augmentant la dimension du séparateur, le temps de rétention est allongé et l efficacité peut être améliorée. Capacité de débit Si le débit maximal recommandé est dépassé, l efficacité du séparateur est réduite. Installez des régulateurs de débit additionnels à toutes les sources de débit ou installez un séparateur plus grand. Gravité spécifique des filtrats La graisse possède une gravité spécifique inférieure à celle de l eau, ce qui lui permet de se séparer et de flotter à la surface rapidement. Si l eau usée comprend des particules de nourriture ou des solides possédant une gravité spécifique supérieure à l eau, ces filtrats risquent de s accumuler au fond et d être évacué à terme. Si des concentrations élevées de solides sont prévues, l installation d un séparateur de solides est recommandée. Emplacement de l installation Le séparateur doit être placé le plus près possible de la source de graisse. La tuyauterie vers le séparateur peut être bloquée si le liquide se refroidit avant d entrer dans le séparateur.

5 ENTRETIEN Considérations générales La conception et l installation sont des éléments clés dans le fonctionnement d un séparateur de graisse. Cependant, sans un programme d entretien rigoureux, l efficacité et la performance peuvent être réduites. Sans entretien adéquat, une accumulation excessive de graisse peut se produire, jusqu au point où l eau chargée de graisse traversera l unité sans être retenue. Peu importe l efficacité théorique et l installation du système, la performance du séparateur de graisse dépend entièrement de son entretien. Nettoyage (5000 et 5100 Series) La fréquence de nettoyage est déterminée par le facteur d utilisation et la capacité du séparateur installé. Un cycle de nettoyage idéal peut être établi une fois que l unité est en service depuis plusieurs semaines. Un calendrier de nettoyage logique est habituellement déterminé en vérifiant l unité après un quart de travail normal, ou après une période d utilisation intensive. La fréquence de nettoyage de la graisse peut varier d une fois par semaine à une fois par plusieurs semaines. Ne jamais nettoyer un séparateur durant une période où des clients sont présents, car des odeurs nauséabondes peuvent se développer dans le séparateur. Le nettoyage est effectué en suivant les étapes ci-dessous : 1. Desserrez et retirez les attaches fixant le couvercle au corps du séparateur Détachez le couvercle du corps, en prenant soin de ne pas endommager le joint. Une fois le couvercle enlevé, nettoyez la graisse à l intérieur et placez-là dans un contenant jetable. Ne videz jamais la graisse dans le système de plomberie. Retirez la chicane et le panier à sédiments (le cas échéant) pour les nettoyez. Enlevez les solides accumulés au fond du séparateur. Replacez les éléments internes et fixez le couvercle. Il est recommandé d inspecter régulièrement l orifice du régulateur de débit. COUVERCLE AVEC JOINT PURGEUR D'AIR ENTRÉE CHICANE NIVEAU STATIQUE DE L'EAU SORTIE PANIER À SÉDIMENTS (SI REQUIS) VUE DE CÔTÉ WADE. 6200, Rue Principale, Ste-Croix, Québec. Tél. : (418) , p Téléc. : (418)

6 Nettoyage d un séparateur semi-automatique (5100-JCX Series) Pour faciliter l entretien et le nettoyage, Wade offre une unité comprenant un orifice de décharge sur le dessus pour le nettoyage de la graisse. Le couvercle possède une hotte d accumulation pour capturer la graisse liquide et l acheminer vers l orifice de décharge. Le nettoyage est effectué en suivant les étapes ci-dessous : 1. Durant le fonctionnement normal du séparateur, le régulateur de débit et l orifice de décharge sont fermés. Lorsqu un nettoyage est nécessaire, faites couler de l eau chaude dans un appareil desservi par le séparateur. Cela permet de liquéfier la graisse pour l extraire. Une période de deux minutes est requise. Après avoir fermé l alimentation d eau chaude, tournez le robinet de fermeture en position complètement fermée. Enlevez le bouchon en bronze du couvercle et insérez le raccord du boyau et le boyau de décharge flexible, en prenant soin de bien serrer le raccord. Placez l extrémité du boyau dans un contenant adéquat. Rétablissez l alimentation d eau chaude et laissez la pression de l eau graduellement forcer la graisse liquéfiée à travers le boyau. Avertissement : La graisse liquide peut être chaude à la sortie du boyau; prenez soin de conserver un débit aussi laminaire que possible afin d éviter les déversements de graisse. Lorsqu il n y a plus de graisse visible à l extrémité de décharge, fermez l alimentation en eau. Disposez de la graisse de manière adéquate. Ne videz jamais la graisse dans le système de plomberie. Retirez le boyau et le raccord, puis replacez le bouchon en bronze. Ouvrez complètement le régulateur de débit. Il est recommandé d inspecter régulièrement l orifice du régulateur de débit. Il est recommandé d inspecter les éléments internes du séparateur au moins deux fois par année. Inspectez et nettoyez la chicane, puis nettoyez le corps pour éliminer les solides et les débris. ROBINET D'ARRÊT COUVERCLE FIXE BOYAU DE DÉCHARGE ENTRÉE CHICANES CÔNE DE DÉCHARGE NIVEAU STATIQUE DE L'EAU SORTIE WADE. 6200, Rue Principale, Ste-Croix, Québec. Tél. : (418) , p Téléc. : (418)

7 SÉLECTION PDI (Plumbing & Drainage Institute) Méthode de sélection Débit (GPM) Capacité (lb) Procédure L exemple suivant démontre les étapes pour la sélection d un séparateur de graisse selon les exigences des appareils. Étape Formule Exemple 1 Déterminez la capacité en po 3 de l appareil en appliquant la formule : long. x larg. x prof. 2 Convertissez la capacité en gallons. 231 po 3 = 1 gallon 3 Déterminez la charge réelle de vidange. Les appareils sont habituellement remplis à 75 %, alors que les objets en nettoyage déplacent env. 25 % du contenu de l appareil. La charge réelle de vidange est donc égale à 75 % de la capacité. 4 Déterminez le débit et la période de vidange. Les meilleures pratiques recommandent une période de vidange de 1 min. Quand les conditions le permettent, une période de 2 minutes est possible. La période de vidange est le temps réel requis pour complètement vider l appareil. Débit = Charge réelle de vidange Période de vidange. 5 Choisissez un séparateur dans le tableau de réf. (ci-haut) correspondant au débit calculé. Lorsque le débit est situé entre deux dimensions, choisissez le modèle plus volumineux. Cuve de 36 x 24 x 14 36x24x14 = po 3 Contenu en gallons : = 52,36 gal Charge réelle de vidange 52,36 gal x 0,75 = 39,3 GPM Calculez le débit pour une période de 1 min : 39,3 1 = 39,3 GPM une période de 2 min : 39,3 2 = 19,65 GPM Pour une période de 1 minute : Séparateur de 50 GPM Pour une période de 2 minutes : Séparateur de 20 GPM Autre méthode de sélection (basée sur le facteur de drainage) Sortie de l'app. Facteur de drainage Équivalent Dimension PDI (dim. du siphon) de l'appareil en GPM 1-1/4 1 7, /2 2 15, , /2 4 30, , ,0 50 WADE. 6200, Rue Principale, Ste-Croix, Québec. Tél. : (418) , p Téléc. : (418)

8 INSTALLATIONS TYPIQUES ADMISSION D'AIR ÉVENT RÉGULATEUR DE DÉBIT SÉPARATEUR INSTALLATION SUR LE PLANCHER TUYAUTERIE D'ÉVACUATION ADMISSION D'AIR ÉVENT RÉGULATEUR DE DÉBIT SÉPARATEUR ENCASTRÉ DANS LE PLANCHER (EXTENSION REQUISE) TUYAUTERIE D'ÉVACUATION WADE. 6200, Rue Principale, Ste-Croix, Québec. Tél. : (418) , p Téléc. : (418)

9 SPÉCIFICATIONS MATÉRIELLES Corps du séparateur et éléments internes : Acier fabriqué de calibre 14 avec revêtement époxyde blanc antiacide. Couvercle du séparateur : Plaque en acier laminé avec tenon en relief, épaisseur de 3/16. Acier à faible teneur en carbone ASTM A786, numéro 4. Revêtement époxyde blanc antiacide. Régulateur de débit : Corps en fonte ASTM A48-83, classe 25 avec revêtement époxyde blanc antiacide. Plaque d orifice en acier inoxydable de type CF8 (304), un matériau austénitique 18-8 avec excellente résistance à la corrosion. Attaches et quincaillerie : Alliage d acier ANSI B18.3 UNC avec revêtement d oxyde. Acier inoxydable 304 en option.

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Présentation à la 44 ième rencontre du RTHQ Mai 2011 Sommaire Codes applicables Produits approuvés Évacuation Ventilation Alimentation en eau potable

Plus en détail

Les problématiques concernant les bâtiments

Les problématiques concernant les bâtiments Bonnes pratiques FICHE PL-5 Évacuation des eaux pluviales Solutions acceptables et mesures différentes pour les bâtiments existants à toit plat Cette fiche Bonnes pratiques complète le guide produit sur

Plus en détail

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction Guide de conception de projets GC-3.2.4 Fabrication et distribution de l'air comprimé et de l'eau réfrigérée (11/2007)

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE

GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE 2004-11-04 1/18 1. Résumé de la réglementation américaine 3 2. Conditions générales à l installation des équipements 4 3. Sélection

Plus en détail

GESTION DES EAUX D ORAGE. HYDROVEX Station de mesure et de contrôle du débit sans siphon FluidMID (Type U)

GESTION DES EAUX D ORAGE. HYDROVEX Station de mesure et de contrôle du débit sans siphon FluidMID (Type U) GESTION DES EAUX D ORAGE HYDROVEX Station de mesure et de contrôle du débit sans siphon FluidMID (Type U) STATION DE MESURE ET DE CONTRÔLE DE DÉBIT SANS SIPHON HYDROVEX FLUIDMID (TYPE U) APPLICATION La

Plus en détail

Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca

Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca L installation, les réparations et l entretien doivent être effectués par un technicien autorisé de Miele, conformément aux normes de sécurité nationales et locales

Plus en détail

TECNOLUX CR-48B. Mode d emploi

TECNOLUX CR-48B. Mode d emploi TECNOLUX CR-48B Mode d emploi REFRIGERATEUR SEMI CONDUCTEUR MODE D EMPLOI PRECAUTIONS DE SECURITE Lisez toutes les instructions avant d utiliser cet appareil. Appliquez toujours les précautions de sécurité

Plus en détail

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 1, rue d Orfeuil 51000 Châlons-en-Champagne Tél : 03 26 69 38 68 Fax : 03

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Système direct au drain STATFlow

Système direct au drain STATFlow MC Système direct au drain STATFlow POUR LES AUTOCLAVES STATIM MD 2000 ET STATIM 5000 Guide d installation et manuel de l utilisateur Guide d installation et manuel de l utilisateur du STATFlow 95-113193

Plus en détail

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 LES PRÉCISIONS A. Diagnostiquer des problèmes simples de fonctionnement : d un système de drainage Reconnaître les composants d un système

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

GESTION DES EAUX D ORAGE. HYDROVEX Régulateur à vortex commandé HHV-E

GESTION DES EAUX D ORAGE. HYDROVEX Régulateur à vortex commandé HHV-E GESTION DES EAUX D ORAGE HYDROVEX Régulateur à vortex commandé HHV-E HYDROVEX RÉGULATEUR À VORTEX COMMANDÉ HHV-E APPLICATION Le régulateur de débit hydromécanique HYDROVEX HHV, type E est conçu spécialement

Plus en détail

Directives d installation des Chauffe-Air d adjonction électriques montés dans les plénums

Directives d installation des Chauffe-Air d adjonction électriques montés dans les plénums Directives d installation des Chauffe-Air d adjonction électriques montés dans les plénums Août 2008 VERSION 4 CES INSTRUCTIONS D INSTALLATIONS COUVRENT: MODÈLES T-4 à T-30 (4Kw à 30 Kw) NOTES GÉNÉRALES

Plus en détail

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie faire profiter de notre expérience Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie Des milliers de réclamations enregistrées chaque année en assurance habitation. Des dommages parfois sérieux, d autres fois

Plus en détail

Eaux usées Fosses septiques

Eaux usées Fosses septiques EN BREF Dans une goutte d eau Eaux usées Fosses septiques Les eaux usées sont fréquemment appelées eaux d égout. Il s agit d eau qui a été utilisée pour le lavage et le nettoyage par chasse d eau dans

Plus en détail

Modifications au Code d installation B-149.1-10

Modifications au Code d installation B-149.1-10 Modifications au Code d installation B-149.1-10 En vigueur le 31 juillet 2010 Charles Côté Ing. Conseiller technique Groupe DATECH Présentation ASPE 5 octobre 2010 Plan de la présentation 1. Formalités

Plus en détail

Instructions d installation

Instructions d installation Instructions d installation Dessus de cuisinière au gaz KM 320 G Lisez ces instructions avant d installer ou d utiliser ces appareils pour prévenir les accidents etéviter de les endommager. l M.-Nr. 05

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION F MANUEL D INSTALLATION - La présence de bruits, de vibrations excessives et de fuites d eau peut être le résultat d une installation incorrecte. - Ne déplacer jamais la machine en la tenant par le plan

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Classification des pièces. Toutes. Supérieur et de confinement. Intermédiaire, supérieur et de confinement.

Classification des pièces. Toutes. Supérieur et de confinement. Intermédiaire, supérieur et de confinement. Commentaires spécifiques à certains points du formulaire de conformité. Dans la deuxième colonne, les classifications marquées en jaune sont celles pour lesquelles des changements ont été recommandés par

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

MODÈLES 400416T 400417T POMPES D ÉGOUT

MODÈLES 400416T 400417T POMPES D ÉGOUT WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest TEL: 514.337.4415 LAVAL (QUÉBEC) FAX: 514.337.4029 CANADA H7L 5X9 info@burcam.com MODÈLE ILLUSTRÉ 400416T INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLES 400416T 400417T POMPES

Plus en détail

GUIDE pour l aménagement sanitaire des établissements alimentaires. Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale

GUIDE pour l aménagement sanitaire des établissements alimentaires. Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale GUIDE pour l aménagement sanitaire des établissements alimentaires Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale La «marche en avant» consiste à éviter autant que possible le croisement

Plus en détail

Entretien Série 50 ATTENTION. Code de surchauffe

Entretien Série 50 ATTENTION. Code de surchauffe 29-10-2013 ATTENTION Avant de réinitialiser votre carte électronique qui affiche un code d erreur. Code de surchauffe Faire l entretien du poêle COMPLET tel que décrit dans ce manuel. Vérifier les tuyaux

Plus en détail

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats Evacuation des eaux des toitures plates SOMMAIRE 1. Introduction 2. Bases 3. Evacuation des eaux des toits plats 1. Introduction La conception et le calcul des installations d évacuation des eaux de toitures

Plus en détail

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire!

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! N OUBLIEZ PAS! L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! En entretenant régulièrement votre assainissement, vous participez

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN DE VOTRE SYSTEME

GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN DE VOTRE SYSTEME SIAEPA des Sources de la Varenne et de la Béthune Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Siège : Mairie 76680 Saint Martin Osmonville Bureau : 11 Chemin de la Varenne 76680 SAINT MARTIN

Plus en détail

Instructions d Installation & Entretien 10-2015

Instructions d Installation & Entretien 10-2015 Instructions d Installation & Entretien 1 10-2015 SECURITE ET USAGE APPROPRIE Pour assurer la sécurité et la performance de ce produit, vous devez vous conformer strictement aux instructions incluses ciinclus.

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Un réseau d évacuation d eaux pluviales conventionnel est

Un réseau d évacuation d eaux pluviales conventionnel est {Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document téléchargeable ne satisfait pas à toutes les exigences du standard du Gouvernement du Québec SGQRI 008-02, car il s'adresse à des personnes faisant partie

Plus en détail

La gravité n est pas toujours une bonne idée

La gravité n est pas toujours une bonne idée La gravité n est pas toujours une bonne idée Ralf Schomäcker, Responsable Produit Déplacer de grandes quantités de sol, placer des tuyauteries interminables, déplacer les conduits des égouts, creuser dans

Plus en détail

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX

ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX E03 ADDUCTION D EAU; ÉVACUATION DES EAUX XXXX INSTALLATIONS OU PROCÉDÉS POUR OBTENIR, RECUEILLIR OU DISTRIBUER L EAU (forage de puits, obtention de fluides en général à partir de puits E21B; systèmes

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

La vidange de votre installation septique

La vidange de votre installation septique La vidange de votre installation septique Guide du Propriétaire SAISON 2012-2013 «La vidange de votre installation septique un geste important pour l environnement» NOUVEAU SERVICE La municipalité de Saint-Aubert

Plus en détail

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 Victori Victori - Version: 01 623538 FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 [01] x 2 [02] x 2 [03] x 2 [04] x 1 [05] x 1 [06] x 2 623538 Mitigeur thermostatique bain/douche 623538

Plus en détail

PRODUITS DE DRAINAGE SPÉCIFIÉS. www.wadedrains.ca 1-800-463-3480, poste 2227 PRODUITS DE DRAINAGE SPÉCIFIÉS. Centres de distribution WADE

PRODUITS DE DRAINAGE SPÉCIFIÉS. www.wadedrains.ca 1-800-463-3480, poste 2227 PRODUITS DE DRAINAGE SPÉCIFIÉS. Centres de distribution WADE Centres de distribution 6200, Rue Principale Ste-Croix, Québec G0S 2H0 Tél. : (800) 463-3480, poste 2227 Téléc. : (418) 926-2430 801, Smelter Ave. S.E. Medicine Hat, AB T1A 3N4 Tél. : (403) 527-3553 Téléc.

Plus en détail

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE Tous les jours, des milliers de Néo-Brunswickois travaillent près de produits chimiques dangereux. Même si

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT

RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 11-010 RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT Vu les articles 118, 119 et 120 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre

Plus en détail

Hotte Bio-Vent md avec dégraissoirs modulaires Nettoyage biotechnologique Modèle CA-1-S-M

Hotte Bio-Vent md avec dégraissoirs modulaires Nettoyage biotechnologique Modèle CA-1-S-M 1 Hotte Bio-Vent md Modèle CA-1-S-M La hotte est fabriquée en acier inoxydable 304, d une épaisseur de 1,09 mm (18 MSG) avec un fini n o 4 pour les surfaces apparentes. Chaque section de hotte possède

Plus en détail

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»).

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»). Exercice 1.12 Pose de l unité de condensation et de l évaporateur Durée : But : 2 heures 30 minutes Apprendre à faire l installation des composants frigorifiques. Préalable : Avoir complété les exercices

Plus en détail

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Présentation basé sur le Guide d intégration du gaz naturel à un bâtiment Par Serge Rivard, Formateur, École des Technologies Gazières 11 novembre

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Liquéfaction par fermentation anaérobie

Liquéfaction par fermentation anaérobie fosse septique ovoïde en polyéthylène Fabrication en polyéthylène haute densité traité anti U.V. Entrée et sortie munies d un joint souple à lèvre Ø 100 mm qui assure l emboîtement et l étanchéité du raccordement

Plus en détail

Robinet thermostatique antigel Bydrain

Robinet thermostatique antigel Bydrain IM-P670-01 ST-BEf-04 4.1.2.100 Robinet thermostatique antigel Bydrain Notice de montage et d entretien 1. Informations de sécurité 2. Description 3. Installation 4. Mise en service 5. Fonctionnement 6.

Plus en détail

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE 1.1 INSPECTION 1.1.1 Périodicité : Les extincteurs portatifs doivent être inspectés une

Plus en détail

Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif

Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif Conseils d utilisation Afin d assurer la pérennité et le bon fonctionnement de la filière d assainissement non collectif

Plus en détail

octobre 2014 Page 1 de 7

octobre 2014 Page 1 de 7 age - 22 07 00 Partie 1 Généralités 1.1 Sommaire.1 À moins d indication contraire, suivre les standards ci-dessous pour la division nommée. Ces standards ne sont pas destinés à restreindre ou remplacer

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

ETAT DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT COLLECTIF SARL NEWTON 520 rue d Orroire 60400 NOYON Tél. : 03 44 41 01 38 Fax : 03 44 40 34 70 agendalain@orange.fr 1 er réseau national ETAT DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Article L2224-8 du Code

Plus en détail

ACO Passavant. www.aco.be. Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques

ACO Passavant. www.aco.be. Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques www.aco.be 2012 Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques ponts avec reprises à double effet toitures plates à gravier ou avec végétation regards

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D OTTAWA. Présentation sur la modernisation d installations d eaux ménagères

SOCIÉTÉ DE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D OTTAWA. Présentation sur la modernisation d installations d eaux ménagères SOCIÉTÉ DE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D OTTAWA Présentation sur la modernisation d installations d eaux ménagères Conservation à LCO LCO dépense plus de 23 M$ par année pour les services publics Les appareils

Plus en détail

PROTECTION DES RESEAUX

PROTECTION DES RESEAUX Purgeur de type 100 Purgeurs disponibles en 4 versions : série 100, série 110, série 111, série 112 et série 113 Les purgeurs de type 100 permettent l évacuation de petites quantités d air accumulées aux

Plus en détail

OLEOCLEAN COMPACT. www.groupeseb.com

OLEOCLEAN COMPACT. www.groupeseb.com OLEOCLEAN COMPACT FR NL D www.groupeseb.com 1.a 1.b 1.c 1.d 1 2 2.a 2.b RESET 15 5 7 3 3.a 3.b 8 4 6 14 9 11 13 12 12.a 10 12.b 2 Description 1. Couvercle a. Filtre permanent b. Filtre c. Poignée d. Hublot

Plus en détail

Vanne de mélange DirectConnect série AMX300

Vanne de mélange DirectConnect série AMX300 Vanne de mélange DirectConnect série AMX300 DIRECTIVES D'INSTALLATION APPLICATION Les vannes de mélange DirectConnect série AMX 300 conviennent à toutes les applications nécessitant une régulation précise

Plus en détail

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour 99 Avaloirs pour parking couvert, siphons de terrasse/cour, avaloirs de toit -les avantages typiques

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT > MANUEL PRATIQUE ENTRETIEN MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Comment entretenir et réparer? Tout locataire est tenu d entretenir et de prendre en charge l entretien courant du logement

Plus en détail

POMPE Ȧ CARBURANT GT

POMPE Ȧ CARBURANT GT GT10F 1461 0001 POMPE Ȧ CARBURANT GT MANUEL D INSTRUCTION INTRODUCTION Nous vous remercions d avoir acheté la pompe à carburant GT RAPIDFLO Macnaught. Veuillez lire et conserver la présente feuille d instructions,

Plus en détail

Il est proposé par Claude Beauchemin, appuyée par Roger Simard;

Il est proposé par Claude Beauchemin, appuyée par Roger Simard; PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-FRANÇOIS-DE-L ÎLE-D ORLÉANS M.R.C. ÎLE D ORLÉANS Règlement numéro 012-111 pourvoyant à la vidange des fosses septiques et à l entretien et l installation des systèmes

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Membrane élastomère PLASET

Membrane élastomère PLASET Membrane élastomère PLASET P DESCRIPTION La membrane élastomère PLASET est un composé polymérique synthétique en émulsion, constitué de deux fractions. Appliqué sous forme liquide, le produit a été spécifiquement

Plus en détail

Évier utilitaire, robinet et armoire

Évier utilitaire, robinet et armoire Évier utilitaire, robinet et armoire 1 Guide d installation et manuel de l utilisateur Modèle : 8OTH125WHI / 8OTH125ESP Peut différer de l illustration Unité Espresso illustrée ci-dessus. Disponible en

Plus en détail

Procédure d hivernisation :

Procédure d hivernisation : Procédure d hivernisation : 1. Vidanger et bien rincer les réservoirs d eau grise et noire. 2. Fermer l interrupteur électrique du chauffe-eau situé à l extérieur. (Photo No. 1) 3. Vidanger le chauffe-eau

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE FOSSE SEPTIQUE

CONSTRUCTION D UNE FOSSE SEPTIQUE CONSTRUCTION D UNE FOSSE SEPTIQUE La construction d'une fosse septique exige habituellement l'assistance et la supervision d'un technicien ou au moins d'un contremaître compétent en la matière. Le positionnement

Plus en détail

NOTICE D INSTRUCTIONS

NOTICE D INSTRUCTIONS NOTICE D INSTRUCTIONS Cabine de sablage 630 x 530 x 480 mm Manuel d utilisation et nomenclature Cabine de sablage de finition par abrasifs, modèle SBC Note : Toute cabine de sablage produit un puissant

Plus en détail

4 Meubles de rangement

4 Meubles de rangement Notre système d agencement de laboratoire SCALA vous offre un maximum de choix au niveau des variantes de rangement pour un accès rapide et un stockage sûr. Tous les espaces de rangement peuvent être équipés

Plus en détail

1.1. Réglementation et règles de l art

1.1. Réglementation et règles de l art Afin d assurer la qualité de l assainissement collectif, la loi a donné l obligation aux particuliers de se raccorder au réseau d eaux usées lorsqu il est en place. Pour faciliter en pratique la réalisation

Plus en détail

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif juillet 2009 Guide d entretien de votre assainissement non collectif Votre système d assainissement n est pas raccordé au «tout à l égout». Il est dit «non-collectif», «autonome» ou encore «individuel».

Plus en détail

CHAUFFE-EAU COMMERCIAUX ÉLECTRIQUES MANUEL DU PROPRIÉTAIRE DIRECTIVES D UTILISATION ET D ENTRETIEN

CHAUFFE-EAU COMMERCIAUX ÉLECTRIQUES MANUEL DU PROPRIÉTAIRE DIRECTIVES D UTILISATION ET D ENTRETIEN ISO 9001 CHAUFFE-EAU COMMERCIAUX ÉLECTRIQUES MANUEL DU PROPRIÉTAIRE DIRECTIVES D UTILISATION ET D ENTRETIEN Assurez-vous de bien suivre les directives données dans ce manuel afin de réduire au minimum

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

Rinçage et nettoyage d une installation clim

Rinçage et nettoyage d une installation clim Rinçage et nettoyage d une installation clim Lors d une pollution ou d une panne d une installation clim, Le rinçage est l étape la plus importante pendant les travaux de maintenance et le rétablissement

Plus en détail

TITRE Manuel des Pipelines et Distribution / Volume 3 - Entretien SECTION 02 : Procédures critiques SUJET 06 : Piquage sur conduite en charge

TITRE Manuel des Pipelines et Distribution / Volume 3 - Entretien SECTION 02 : Procédures critiques SUJET 06 : Piquage sur conduite en charge TITRE Manuel des Pipelines et Distribution / Volume 3 - Entretien SECTION 02 : Procédures critiques SUJET 06 : OBJET ET CHAMP D'ACTION Il s agit d une méthode servant à raccorder un embranchement de conduite

Plus en détail

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI VILLE DE VAL-D'OR RÈGLEMENT 2012-22 Règlement relatif à la vidange périodique des boues des fosses septiques, des fosses de rétention et des puisards et abrogeant

Plus en détail

Les meilleures pratiques de gestion. Les eaux de ruissellement des installations pétrolières

Les meilleures pratiques de gestion. Les eaux de ruissellement des installations pétrolières Les meilleures pratiques de gestion Les eaux de ruissellement des installations pétrolières Préparé par l Institut canadien des produits pétroliers (ICPP) Mars 2004 DÉCLARATION DE DÉSISTEMENT Ni l ICPP

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif Décider, construire et vivre le Saulnois SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif GUIDE D ENTRETIEN de votre dispositif d Assainissement Non Collectif Sommaire Introduction p 3 Les ouvrages

Plus en détail

FONTAINE mirage. Manuel technique

FONTAINE mirage. Manuel technique FONTAINE mirage Manuel technique Edition avril 2015 Précautions d utilisation :... 2 Fonctionnement en mode bonbonne... 3 Fonctionnement en mode RESEAU... 4 Procédure technique... 4 Procédures pour connecter

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION ASPIRATEUR SANS SAC COMPACT REF ZW1011S23010 Puissance NOM. : 1000W / Puissance MAX. : 1200W / 220-240V 50hz NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION

Plus en détail

Service des eaux et des déchets. avez-vous fait tout ce que vous pouvez?

Service des eaux et des déchets. avez-vous fait tout ce que vous pouvez? Service des eaux et des déchets Empêchez l inondation de votre sous-sol avez-vous fait tout ce que vous pouvez? Peu importe où vous vivez à Winnipeg, votre sous-sol risque d être inondé. Les grosses averses

Plus en détail

GESTION DES EAUX D ORAGE. (Mesure de débit) Godet à bascule Tipper. (Clapets) Clapet anti-retour CCV Clapet sur seuil LCV

GESTION DES EAUX D ORAGE. (Mesure de débit) Godet à bascule Tipper. (Clapets) Clapet anti-retour CCV Clapet sur seuil LCV GESTION DES EAUX D ORAGE Produits HYDROVEX Contrôle et traitement des surverses d égouts unitaires Interception de débit sanitaire Gestion des eaux d orage Drainage urbain CONTRÔLE DE DÉBIT (Sans énergie

Plus en détail

info Pellets Domaine spécialisé clima chauffage Septembre 2011 Exigences techniques Local de stockage

info Pellets Domaine spécialisé clima chauffage Septembre 2011 Exigences techniques Local de stockage Domaine spécialisé clima chauffage info Septembre 2011 Exigences techniques Pellets Local de stockage Le local de stockage doit pouvoir contenir les réserves de pellets pour une année. Cela est valable

Plus en détail

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content 1 Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content Adresse Téléphone RAPPORT Inspection 742, Rue l heureux 418-777-7777 Québec, Qc XXX XXX dddthhtthermographiqu Thermographe Caméra Distance

Plus en détail

Instructions d'installation KMR1124 G, KMR1134 G, KMR1135 G KMR1136 G, KMR1354 G, KMR1355 G

Instructions d'installation KMR1124 G, KMR1134 G, KMR1135 G KMR1136 G, KMR1354 G, KMR1355 G Instructions d'installation KMR1124 G, KMR1134 G, KMR1135 G KMR1136 G, KMR1354 G, KMR1355 G KMR1356 G fr-ca L installation, les réparations et l entretien doivent être effectués par un technicien autorisé

Plus en détail

L aménagement d une fosse de réparation

L aménagement d une fosse de réparation Sécurité L aménagement d une fosse de réparation Les fosses sont des emplacements situés sous le niveau du sol qui servent à l en tretien ou à la réparation des véhicules. Il existe notamment : des fosses

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION DES BAIGNOIRES W2

GUIDE D INSTALLATION DES BAIGNOIRES W2 GUIDE D INSTALLATION DES BAIGNOIRES W2 INDEX Avant de commencer p. 1 Installation Les baignoires autoportantes W2 p. 2 Outils et équipement p. 3 Guide d installation p. 3 Guide de nettoyage p. 6 Garantie

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION

GUIDE D INSTALLATION PRÉPARATION 1. Les chambres sont livrées soit sur une remorque ouverte, soit sur une remorque fermée. Dans le cas d une remorque fermée, lorsque possible, les chambres seront chargées vers l arrière de

Plus en détail

GUIDE POUR UNE BONNE VENTILATION. Imprimé au Canada. www.leventilateur.ca

GUIDE POUR UNE BONNE VENTILATION. Imprimé au Canada. www.leventilateur.ca GUIDE POUR UNE BONNE VENTILATION MD Imprimé au Canada www.leventilateur.ca Canplas, fabricant de Duraflo Le Ventilateur, compte plus de 45 ans d expérience dans la fabrication de matériaux de construction

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES Cuve à enterrer 1600 L Cuve à enterrer 2650 L Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation,

Plus en détail

F I C H E. V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 3

F I C H E. V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 3 N U M É R O 1 7 - J U I N 2 0 1 3 V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 3 Climatiseur ou thermopompe air/air combiné(e) à un réseau de distribution d air Un appareil de climatisation

Plus en détail

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION Aspirateur avec sac Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION 1 MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver ce

Plus en détail

Notice d installation et d utilisation. (à conserver précieusement) Hygromaster

Notice d installation et d utilisation. (à conserver précieusement) Hygromaster R Notice d installation et d utilisation (à conserver précieusement) Hygromaster INDICATIONS PORTEES SUR LA PLAQUE SIGNALETIQUE PLACEE SUR L'APPAREIL : o Modèle :.. o N de série :.. o Date d'achat :...

Plus en détail

ANNEXE 1: Entretien de la filie re

ANNEXE 1: Entretien de la filie re ANNEXE 1: Entretien de la filie re 1 A ) ENTRETIEN DE LA COLLECTE DES EAUX USEES : Objectif : assurer un bon écoulement des eaux usées. Vérifier le bon écoulement par les tés ou regards de visite Nettoyer

Plus en détail

Les économies d eau, l affaire de tous

Les économies d eau, l affaire de tous Les économies d eau, l affaire de tous La robinetterie Les toilettes L électroménager Liens vers sites spécialisé Sources La robinetterie les réducteurs de pression individuel robinets mitigeurs robinets

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES

RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES RÈGLEMENT NUMÉRO 276 RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES ATTENDU QUE le conseil municipal estime qu il est dans l intérêt de la Municipalité d adopter un règlement établissant

Plus en détail