L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane"

Transcription

1 L BÉSITÉ INFANTILE Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane

2 SOMMAIRE 1 L ÉQUIPE 4 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 8 LES PARTENARIATS

3 L EQUIPE MORGANE BUS CHARNAY Formation Bac Scientifique BTS communication à l ISCOM de Lyon Bachelor 3 «Responsable marketing et développement commercial» à l Idrac de Lyon Expérience professionnelle 3 mois de stage en tant que coordinatrice des séminaires et banquets au Sofitel Lyon Bellecour. Valeurs Responsable professionnelle - compétitrice Motivations pour le projet -Lutter contre l exclusion sociale. «Mon frère a été obèse petit jusqu au lycée et j ai été témoin de sa souffrance et des moqueries. Les raisons principales de cette obésité venaient de ses habitudes alimentaires». -Le sport pour un bon équilibre de vie. «Le sport a toujours été présent dans ma vie, que ce soit pour garder la forme, ou dans un but plus compétitif. Le sport pour moi est un moment où le temps s arrête et où je peux relativiser sur ma vie au quotidien». MARLENE TIRINANZI Formation Bac ES - BTS Assistante Manager - Bachelor 3 «Responsable marketing et développement commercial» à l Idrac de Lyon Expériences professionnelles 3 mois de stage durant lequel elle a organisé deux voyages scolaires : en Espagne et en Russie. Tous deux lui ont permis d acquérir une bonne maitrise de l organisation. Lors d un stage en Irlande, elle s est occupée de faire la promotion de concerts organisés dans l hôtel pour lequel elle travaillait. Valeurs Intègre dynamique autonome Motivation pour le projet Changer notre hygiène de vie actuelle : «l obésité infantile me tient a cœur parce que je trouve qu à notre époque on était plus souvent dehors, plus souvent en train de se dépenser, et qu on mangeait mieux. Maintenant les enfants sont collés à leurs écrans et décident de ce qu ils veulent manger en fonction des publicités à la télévision». 1

4 L EQUIPE DEBORAH DARCET Formation BEP sanitaire et social BTS Assistante de Gestion - Bachelor 3 «Responsable marketing et développement commercial» à l Idrac de Lyon Expériences professionnelles Stage et remplacement en école maternelle en tant qu ATSMEM et en crèche. Ce qui lui a permis d acquérir une véritable connaissance de l univers des enfants. Chaque été, elle est bénévole pour un festival de musique. Valeurs Solidaire Généreuse - Réactive Motivations pour le projet Ayant eu l habitude des colonies de vacances étant enfant, elle comprend bien les besoins et les priorités du jeune public. L obésité infantile est un sujet qui lui tient plus particulièrement à cœur : «j ai moi même été obèse, je connais parfaitement les conséquences d une malnutrition et c est avec une réelle conviction que je souhaite faire de la prévention auprès des plus jeunes». CHARLOTTE PERRIER Formation Bac STG BTS Tourisme - Bachelor 3 «Responsable marketing et développement commercial» à l Idrac de Lyon Expériences professionnelles Possède le BAFA. 7 ans d expérience terrain avec le jeune public en ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) et en villages vacances. Depuis 3 ans, responsable clubs enfants et directrice colonies de vacances. Elle a également été fille au pair pendant un an en Irlande. Charlotte a également travaillé sur plusieurs projets, notamment avec des associations en tant que bénévole, et dans des structures d accueil, en lien avec l écologie. Valeurs Impliquée Créative - Dévouée Motivations pour le projet - l enfance est une période importante et déterminante pour le futur de chacun (autonomie, vie quotidienne, rapport avec les autres). Il est donc important de faire de la prévention dès le plus jeune âge. - l importance de transmettre des valeurs telles que le respect, la politesse, la solidarité, le partage 2

5 L EQUIPE 3 Conformément à notre charte nous souhaitons toutes nous impliquer dans ce projet de façon responsable et professionnelle afin d atteindre les objectifs que nous nous sommes fixées. Mais surtout, nous souhaitons vivre cette expérience humaine comme une véritable opportunité de nous faire plaisir tout en faisant une bonne action.

6 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 4 Dans le cadre de notre cursus scolaire, il nous a été demandé d organiser un projet événementiel par groupe de 4-5 étudiants. Ce projet a pour but de confronter les étudiants aux contraintes de la gestion d un projet. Mais aussi de développer leurs capacités profesionnelles. Chaque individu devra trouver sa place au sein du groupe et se montrer fort de proposition pour le bon fonctionnement de l équipe. Nous nous sommes tout d abord posé la question du sujet. Nous souhaitions travailler autour d un fait d actualité mais aussi avec des enfants afin de partager un moment avec eux. Lors de nos recherches nous nous sommes rendues compte que le nombre d enfant en surpoids ou obèses en Europe ne cesse d augmenter et qu il est admis que des mesures préventives s imposent dès le plus jeune âge. En échangeant nous nous sommes rendu compte que nous avions toutes une expérience ou des proches souffrants d obésité. La finalité de notre projet est venue naturellement. Nous souhaitons au cours de notre événement lutter contre l obésité infantile. En d autres termes de mettre en œuvres un système de préventions et d actions afin de limiter les risques d obésité chez les plus jeunes.

7 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 5 Le projet s articule autour de quatre grands axes : Prévenir l obésité infantile Promouvoir l équilibre alimentaire Sensibiliser et éduquer les enfants aux bienfaits d une alimentation saine Lutter contre la discrimination Promouvoir l activité sportive régulière Nos objectifs et nos moyens pour y parvenir: Cette journée de lutte contre l obésité infantile a pour objectif de Sensibiliser les enfants à l importance d une alimentation saine et équilibrée Découvrir comment poussent les fruits et les légumes Développer le goût des enfants de façon ludique Encourager les enfants à développer leur sens critique et à changer leur habitude alimentaire Présenter des activités sportives aux enfants qui permettent de dépenser des calories

8 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 6 PowerPoint de présentation Afin d expliquer aux enfants le fonctionnement et le but de cette journée, nous leur présenterons un PowerPoint attractif et ludique en début de journée pour commercer à les sensibiliser à une alimentation saine et équilibrée. Nous ferons une démonstration de ce que représente un verre de Coca en terme de quantité de sucre, un croissant en terme de quantité de beurre, etc. Mais nous sensibiliserons également les enfants à la discrimination dont sont victimes les enfants en surpoid. Quizz Nous aménerons aux enfants des fruits et des légumes atypiques, nous leur demanderons quel est leur plat préféré et le légume qu ils détestent le plus. Nous ferons un jeu sur les goûts, en cachant les yeux des enfants et en leur faisant manger des légumes d une autre manière (pousse d épinard) en leur demandant de deviner ce qu ils ont mangé. Le potager Nous créerons un potager avec la classe grâce à un partenariat avec une jardinerie pour nous procurer des graines, du terreau et le matériel nécessaire. Ceci permettra aux enfants de comprendre d où viennent les fruits et légumes.

9 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 7 Atelier cuisine Les enfants pourront eux-mêmes préparer leur repas à travers des ateliers de cuisine. Ils apprendront alors comment se faire plaisir sans conséquences, et à développer leur sens gustatif. Les enfants pourront apprécier une autre alimentation pour ceux qui n auraient pas l habitude de manger de cette manière chez eux. Ateliers sportif Afin que les enfants comprennent l importance de l activité sportive au quotidien, nous leur ferons faire du sport en leur disant ce qu ils ont dépensé en terme de calorie (un petit beure = 30 minutes de corde à sauter). Questionnaire de satisfaction Un questionnaire de satisfaction sera distribué aux enfants à la fin de la journée dans le but de nous évaluer sur le déroulement de la journée, sur la pertinence des moyens que nous avons choisi mais aussi sur l impact de ce projet. Livret pédagogique Nous leur ferons parvenir également un petit livret qui récapitulera le déroulement de la journée, des astuces pour mieux manger, avoir une bonne hygiène de vie.

10 LES PARTENARIATS Le projet impliquera une école, une jardinerie, un primeur et un journal local Les intérêts de l école à partager ce projet avec nous Une prévention de la lutte contre l obésité infantile auprès de ces élèves Une journée d animation et de sortie totalement organisée par nos soins Une façon de promouvoir l école à travers le journal local Des photos seront prises par Déborah et seront mises à votre disposition afin de les divulguer aux parents d élèves mais aussi sur vos supports de communication Les intérêts pour le journal local Participer à un événement de sa commune Communiquer sur une bonne action et un fait d actualité Les intérêts pour le primeur Communiquer sur sa boutique à travers nos supports de communication Faire une bonne action Les intérêts pour la jardinerie Faire connaître leur secteur d activité Promouvoir leur magazin et leur marque Etre présent sur nos supports de communication 8

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine

Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine LICENCE PRO Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Spécialité Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Dossier de Presse Stages Cuisine d Eté 2012 Enfants & Adolescents

Dossier de Presse Stages Cuisine d Eté 2012 Enfants & Adolescents Dossier de Presse Stages Cuisine d Eté 2012 Enfants & Adolescents Stage TOQUE CHEF Du 9 au 13 juillet du 6 au 10 août 2012 De 8 à 15 ans - Stage de 5 jours de 10h à 17h Stage l ETE des GOURMANDISES Du

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Accueil de Loisirs de Métabief Familles Rurales Rue du village 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Description du centre : Ce centre est un accueil de loisirs sans hébergement. Il est

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le Comité Départemental d Éducation à la santé des Bouches du Rhône (Co.D.E.S 13) met en œuvre des actions de promotion et d éducation pour la

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

Résumés des projets méritants d'une bourse Cœur et berlingot 2014

Résumés des projets méritants d'une bourse Cœur et berlingot 2014 Résumés des projets méritants d'une bourse Cœur et berlingot 2014 Grand gagnant Intergeneration cooking creation (Mansonville Elementary School) Ce projet a pour principal objectif le développement de

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) est l instance de référence en matière de nutrition.

Plus en détail

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage)

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage) A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE Résumé par Olivier Descamps (Manage) Ceci n est qu un résumé des discussions très intéressantes et très interactives de l atelier 2. J ai préféré garder

Plus en détail

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE TOURISME DES JEUNES Le développement du tourisme des jeunes est l une des préoccupations majeures de la direction du Tourisme. L accès aux vacances participe à la formation et à la socialisation des jeunes

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

Colloque du CDOS 21 février 2013

Colloque du CDOS 21 février 2013 Protection des mineurs Colloque du CDOS 21 février 2013 Quelques principes fondamentaux Un mineur ne peut souscrire aucun contrat en son nom Il est représenté dans tout acte de la vie civile par son responsable

Plus en détail

PROGRAMME «NUTRITION, PREVENTION ET SANTE DES ENFANTS ET ADOLESCENTS EN AQUITAINE»

PROGRAMME «NUTRITION, PREVENTION ET SANTE DES ENFANTS ET ADOLESCENTS EN AQUITAINE» PROGRAMME «NUTRITION, PREVENTION ET SANTE DES ENFANTS ET ADOLESCENTS EN AQUITAINE» Réunion du Comité Départemental de Pilotage du 30 juin 2011 à la MSA à AGEN Présents Dr THIBAULT, Coordinatrice régionale

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. aquatiques, tu aro maohi, tai chi ).

DOSSIER DE PRESSE. aquatiques, tu aro maohi, tai chi ). DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE La 5 ème édition de l événement santé «Tu aro no te Ora», organisé par la CPS aura lieu cette année sur l île de Raiatea le samedi 24 octobre 2015 de 9h00 à 16h30, sur

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

les consommateurs allergiques Découvrir, Goûter, Toucher, Sentir de nouveaux produits

les consommateurs allergiques Découvrir, Goûter, Toucher, Sentir de nouveaux produits le Salon des Allergies Alimentaires et des Produits «SANS» Nous sommes très fières d organiser, pour la première fois en Europe continentale, le Salon des Allergies Alimentaires et des Produits «SANS»,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Plan détaillé du règlement intérieur

Plan détaillé du règlement intérieur Plan détaillé du règlement intérieur Présentation 1. Les fonctions de la directrice. A) Son rôle auprès des enfants B) Son rôle auprès des familles C) Son rôle auprès du personnel D) Son rôle administratif

Plus en détail

Direction générale de la santé. Elaboration du PNNS 2011-2015 Actualités

Direction générale de la santé. Elaboration du PNNS 2011-2015 Actualités Direction générale de la santé Elaboration du PNNS 2011-2015 Actualités Téléchargeable à l adresse suivante : http://www.sante.gouv.fr/programme-national-nutrition-sante-2011-2015.html 2 Nutrition : le

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT PROJET D'ÉTABLISSEMENT Une école qui apprend à vivre ensemble Le projet d établissement est issu de la réflexion collective des enseignants afin de respecter les projets éducatif et pédagogique définis

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique 4 e - 3 e * À l issu d une 5 e ou 4 e du collège * Avoir 14 ans avant la fin de l année civile de l inscription * Après entretien avec le jeune et sa famille * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle

Plus en détail

Salariés Bénévoles Volontaires. L action sociale dédiée au monde associatif

Salariés Bénévoles Volontaires. L action sociale dédiée au monde associatif Bénévoles Volontaires L action sociale dédiée au monde associatif sommaire Chèque Déjeuner, la solution restauration plébiscitée par les salariés Spécialiste de l émission de chèques à vocation sociale

Plus en détail

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CALAS est un Titre Professionnel reconnu par l Etat de niveau IV (Bac), délivré par l Ecole THE VILLAGE, école rattachée à la Chambre de Commerce

Plus en détail

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR INFORMATIONS DIETETIQUES SERVICE RESTAURATION DE LA VILLE D YZEURE DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR I - DEFINITION DE LA DIETETIQUE : La diététique est une science qui n est pas uniquement destinée à

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

Un partenariat de synergies un adn commun «le tourisme et l art de vivre»

Un partenariat de synergies un adn commun «le tourisme et l art de vivre» Un partenariat de synergies un adn commun «le tourisme et l art de vivre» qui sommes nous Golf & France est le produit d une agence réceptive spécialisée dans le tourisme golfique (Call & Golf SAS, 59

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

VACANCES VACANCES. jeunes. Faites confiance. à la Ligue de l enseignement

VACANCES VACANCES. jeunes. Faites confiance. à la Ligue de l enseignement VACANCES P O U R T O U S Enfantsjeunes jeunes Faites confiance à la Ligue de l enseignement Le secteur vacances de la Ligue de l enseignement La Ligue de l enseignement et les hommes Former des hommes

Plus en détail

NOTE AUX FAMILLES REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS PERISCOLAIRES LE PERMIS DE BONNE CONDUITE. P.PARISOT Le Maire

NOTE AUX FAMILLES REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS PERISCOLAIRES LE PERMIS DE BONNE CONDUITE. P.PARISOT Le Maire NOTE AUX FAMILLES REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS PERISCOLAIRES LE PERMIS DE BONNE CONDUITE La commune de Plaudren propose aux familles un service de Restauration Scolaire le midi, un Accueil Périscolaire

Plus en détail

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Projet d éducation pour la santé auprès des jeunes enfants dans les établissements scolaires BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Contacts : Service Prévention/Education pour la santé CPAM de la

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Alimentation - nutrition

Alimentation - nutrition Alimentation - nutrition catalogue des modules d intervention Programme 2013 Mce 81 bd Albert 1 er 35200 Rennes 02 99 30 30 35 50 www.mce-info.org Udaf 35 Maison de l agriculture, rue Maurice Le Lannou

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DE LA CRECHE FAMILIALE DE CHANTILLY

PROJET PEDAGOGIQUE DE LA CRECHE FAMILIALE DE CHANTILLY PROJET PEDAGOGIQUE DE LA CRECHE FAMILIALE DE CHANTILLY «Les Cantilous» Notre principal objectif est la perception de l enfant comme un être unique en soulignant l importance de sa prise en charge individuelle.

Plus en détail

PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA

PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA Un groupe formé de sept résidents du Foyer d Hébergement APEI «Montjay», Accompagnés de trois éducateurs, et soutenus par l ensemble des professionnels.

Plus en détail

AU PROGRAMME. Zoom sur la clientèle groupes

AU PROGRAMME. Zoom sur la clientèle groupes AU PROGRAMME Zoom sur la clientèle groupes CONFÉRENCE /DÉBAT Partie 1 : Quelques données chiffrées Partie 2 : Analyse du marché des groupes marché en mutation Partie 3 : Progresser en commercialisation

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

Programme d'éducation nutritionnelle à l'école maternelle

Programme d'éducation nutritionnelle à l'école maternelle Programme d'éducation nutritionnelle 1 La lutte contre l'obésité infantile : une priorité nationale La prévalence de l obésité infantile ne cesse d augmenter en France et représente une véritable préoccupation

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR Dossier de presse POINT PRESSE Mardi 3 septembre 2013 A 8h45 à l école élémentaire le Bois En présence de Rodolphe THOMAS, Maire d Hérouville Saint-Clair, Conseiller

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Signature Convention de partenariat Ville de Paris Région Guadeloupe. Espace régional du Raizet, Abymes Le 8 septembre 2010 10h30

DOSSIER DE PRESSE Signature Convention de partenariat Ville de Paris Région Guadeloupe. Espace régional du Raizet, Abymes Le 8 septembre 2010 10h30 DOSSIER DE PRESSE Signature Convention de partenariat Ville de Paris Région Guadeloupe Espace régional du Raizet, Abymes Le 8 septembre 2010 10h30 SYNTHESE UNE CONVENTION DE PARTENARIAT POUR Développer

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Les accueils collectifs de mineurs et les loisirs éducatifs en France

Les accueils collectifs de mineurs et les loisirs éducatifs en France DOSSIER DE PRESSE ÉTÉ 2013 Les accueils collectifs de mineurs, réglementés par le code de l action sociale et des familles (articles L.227-4 à L.227-12 et R.227-1 à R.227-30), sont des espaces d éducation

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN NOM PROSPECT + DATE LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN DÈS SEPTEMBRE 2000, LE PARIS SAINT-GERMAIN S EST ENGAGÉ SUR LE TERRAIN DE L ACTION SOCIALE EN CRÉANT LA

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR Les années Primaire et Collège : 7-14 ans Le seul baromètre en France qui vous apporte des données actualisées tous les 6 mois avec : o une analyse nourrie de l'expertise

Plus en détail

Expérience à l internationale

Expérience à l internationale Expérience à l internationale Semestre Erasmus Période effectuée de Février à Juin 2011 EET-UPC (Escola d Enginyeria de Terrassa Universitat Politecnica de Catalunya) Année : 2010/2011 Mélissa MELGIRE

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Prix: Amélioration du quotidien des consommateurs

Prix: Amélioration du quotidien des consommateurs DOSSIER DE CANDIDATURE Prix: Amélioration du quotidien des consommateurs Tous les champs sont à renseigner. Date limite de renvoi des dossiers complétés : 3 octobre 2014 à minuit, par mail à l adresse

Plus en détail

Le Programme «Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine» www.nutritionenfantaquitaine.fr

Le Programme «Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine» www.nutritionenfantaquitaine.fr Le Programme «Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine» www.nutritionenfantaquitaine.fr Programme Nutrition, Prévention, Santé des enfants et adolescents en Aquitaine Volet

Plus en détail

BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR. Les années Pré-school et Maternelle Terrain : Février 2014

BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR. Les années Pré-school et Maternelle Terrain : Février 2014 BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR Les années Pré-school et Maternelle Terrain : Février 2014 Objectifs de Pré-Kids Mirror : Mettre à jour les tendances et les chiffres clés de l'univers des 1-6 ans, dans le but

Plus en détail

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif > Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert réunir les associations bourguignonnes en une seule journée > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif La solidarité, La lutte contre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen.

CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen. CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen. SOMMAIRE La finalité Compétence globale du CAP petite

Plus en détail

Temps d activités pédagogiques (TAP) Projet pédagogique de la commune d Ymare

Temps d activités pédagogiques (TAP) Projet pédagogique de la commune d Ymare Temps d activités pédagogiques (TAP) Projet pédagogique de la commune d Ymare Année scolaire 2014-2015 1 SOMMAIRE 1) Présentation organisateur 2) Rappel du projet éducatif territorial 3) L équipe encadrante

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

AGREMENTS Ministère de l Education Nationale - Ministère de la Jeunesse et des Sports - Ministère des affaires sociales - Maison familiale

AGREMENTS Ministère de l Education Nationale - Ministère de la Jeunesse et des Sports - Ministère des affaires sociales - Maison familiale AGREMENTS Ministère de l Education Nationale - Ministère de la Jeunesse et des Sports - Ministère des affaires sociales - Maison familiale Qui sommes-nous? L'AROEVEN de Reims Champagne-Ardenne, comme celle

Plus en détail

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse Projet éducatif Ville de Rungis Service scolaire Service enfance/jeunesse Autonomie RESPONSABILISER VIVRE ENSEMBLE Sensibiliser Epanouissement SOLIDARITE Projets Citoyenneté IMPLICATION Devenir adulte

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF CHEVAL ALSACE

PROJET EDUCATIF CHEVAL ALSACE PROJET EDUCATIF CHEVAL ALSACE 1) L organisateur: l association Cheval Alsace L association Cheval Alsace, adhérente à la fédération française d équitation, a été créée en 2007 dans le but de faire découvrir

Plus en détail

NUTRIAWORK ORGANISME DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AGRÉÉ

NUTRIAWORK ORGANISME DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AGRÉÉ NUTRIAWORK ORGANISME DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AGRÉÉ Action Santé & Bien-être Fruits & Formations La livraison de vos paniers de fruits frais bio au bureau éligible au cofinancement NutriAtWork

Plus en détail

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS!

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! DOSSIER DE PRESSE SAINT DENIS, LE 13 FÉVRIER 2015 SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! L OBJECTIF : CRÉER LA POCHETTE

Plus en détail

H. Tiffou a, F. Lardillon b. Atelier santé ville Marseille, France ; b Association «Université du Citoyen», Marseille, France

H. Tiffou a, F. Lardillon b. Atelier santé ville Marseille, France ; b Association «Université du Citoyen», Marseille, France Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 I2 - Les ateliers santé citoyenneté, une expérience innovante de promotion de la santé

Plus en détail

CET ACM ACCUEILLE 55 ENFANTS SCOLARISÉS DE 3 À 6 ANS. LIEU D ACCUEIL : ÉCOLE MATERNELLE EYDOUX 18, RUE EYDOUX 13006 MARSEILLE

CET ACM ACCUEILLE 55 ENFANTS SCOLARISÉS DE 3 À 6 ANS. LIEU D ACCUEIL : ÉCOLE MATERNELLE EYDOUX 18, RUE EYDOUX 13006 MARSEILLE LE CENTRE SOCIAL JULIEN ORGANISE UN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (ACM) TOUS LES MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES AINSI QUE LE LUNDI, MARDI, JEUDI ET VENDREDI APRÈS L ÉCOLE. CET ACM ACCUEILLE 55 ENFANTS

Plus en détail

QUALITÉ séjours et stages linguistiques

QUALITÉ séjours et stages linguistiques www.loffice.org contrat QUALITÉ séjours et stages linguistiques loffice.org Voyages Scolaires Educatifs L Office national de garantie des séjours et stages linguistiques 8, rue César Franck 75015 Paris

Plus en détail

SPORTS DE NEIGE ET MONTAGNE 2040

SPORTS DE NEIGE ET MONTAGNE 2040 SPORTS DE NEIGE ET MONTAGNE 2040 SOMMAIRE OBJECTIFS PRESENTATION DES OPERATIONS BILAN PROBLEMATIQUE PROJET DE DEVELOPPEMENT OBJECTIFS Organiser la découverte des sports de neige pour les rhônalpins afin

Plus en détail

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux Alimenter son jeu Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs Bélénos - Santé-en-jeux Dr Isabelle DURACK Objectifs Sensibiliser les enfants aux plaisirs et bienfaits D une alimentation

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS Année 2011

RAPPORT D ACTIVITÉS Année 2011 RAPPORT D ACTIVITÉS Année 2011 L association Evasion et Loisirs Pour Tous est heureuse de vous présenter son rapport d activités 2011. Une fenêtre ouverte sur nos activités variées, mais aussi sur les

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

ANIMATIONS CULINAIRES

ANIMATIONS CULINAIRES ANIMATIONS CULINAIRES -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

NICE BASKET ASSOCIATION OUEST

NICE BASKET ASSOCIATION OUEST NICE BASKET ASSOCIATION OUEST DEMANDE DE SPONSORING / FINANCEMENT POUR LE TOURNOI EUROBASKET A WASHINGTON QUI SOMMES NOUS? L association NBAO ( Nice Basket Association Ouest)est totalement atypique puisque

Plus en détail

Loisirs Education & Citoyenneté Grand Sud Exemple Projet Pédagogique Conception: équipe d animation A.L.A.E.

Loisirs Education & Citoyenneté Grand Sud Exemple Projet Pédagogique Conception: équipe d animation A.L.A.E. Le projet pédagogique de l A.L.A.E. de la CALMETTE orientera ses objectifs en adéquation avec le projet éducatif de LE&C GS et s adaptera aux attentes éducatives de la commune en matière d enfance / Jeunesse.

Plus en détail

Découvrez de nouvelles solutions de repas savoureux, à toute heure et sans contrainte

Découvrez de nouvelles solutions de repas savoureux, à toute heure et sans contrainte Découvrez de nouvelles solutions de repas savoureux, à toute heure et sans contrainte Malissieusement Bon... Page 1 CONCEPT PRÉSENTATION MALISSE DISTRIBUTEUR AUTOMATIQUE Vous êtes une entreprise ou un

Plus en détail

Le Programme National Nutrition Santé 2 (PNNS2) 2006-2010

Le Programme National Nutrition Santé 2 (PNNS2) 2006-2010 Le Programme National Nutrition Santé 2 (PNNS2) 2006-2010 Pr Serge Hercberg U 557 Inserm / U 1125 Inra / Cnam «Nutrition et Santé Publique» Unité de Surveillance et d Epidémiologie Nutritionnelle (USEN),

Plus en détail

PROJET D ACTION VISANT LA REUSSITE DES ELEVES DE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EN STS «PEDAGOGIE DIFFERENCIEE EN BTS CGO» LYCEE LE CORBUSIER DE POISSY

PROJET D ACTION VISANT LA REUSSITE DES ELEVES DE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EN STS «PEDAGOGIE DIFFERENCIEE EN BTS CGO» LYCEE LE CORBUSIER DE POISSY Cité scolaire Le CORBUSIER 88, rue de Villiers 78300 POISSY Tél.: 01-39-65-13-55 / Fax: 01-30-65-99-22 www.lyc-lecorbusier-poissy.acversailles.fr Logo établissement conçu par une élève de 3 ème B du collège

Plus en détail

Concernant les adultes, l'obésité des adultes francs-comtois a progressé de 9.3% (2000) à 15.4% (2012) (moyenne France : 15%).

Concernant les adultes, l'obésité des adultes francs-comtois a progressé de 9.3% (2000) à 15.4% (2012) (moyenne France : 15%). AU SOMMAIRE : -Organisateurs -Partenaires -Contexte -Objectifs -Concept -Programme réalisé -Animations sur les différentes dates -Outils de communication -Relations presse -Résultats ORGANISATEURS : PARTENAIRES

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Année 2013-2014 2014 Page 2 Résultats enquêtes de satisfaction entreprises 2013-2014 L enquête présentée sous la forme d un formulaire

Plus en détail

Projet Pédagogique de l ALAE (Accueil de Loisirs Associés à l Ecole) et TAP

Projet Pédagogique de l ALAE (Accueil de Loisirs Associés à l Ecole) et TAP Projet Pédagogique de l ALAE (Accueil de Loisirs Associés à l Ecole) et TAP Commune de Coudoux «Maternelle et élémentaire» 2014-2015 1- Contexte L.E.C Grand Sud est gestionnaire de l accueil de loisirs

Plus en détail

Tous les garçons et filles sont acceptés sans sélection préalable et tous participent aux compétitions sans aucun élitisme.

Tous les garçons et filles sont acceptés sans sélection préalable et tous participent aux compétitions sans aucun élitisme. >> La charte 2014 Labellisée FFR, notre école de rugby regroupe en son sein entre 150 et 180 enfants selon les saisons. Ces enfants en provenance de 18 communes environnantes représentent une mosaïque

Plus en détail

«Savoir s adapter aux nouveautés, pour mieux recruter»

«Savoir s adapter aux nouveautés, pour mieux recruter» «Savoir s adapter aux nouveautés, pour mieux recruter» Nous intervenons en tant que «conseillères» auprès de votre entreprise. Nous comptabilisons à ce jour 35 PME pour lesquelles nous travaillons chaque

Plus en détail