L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane"

Transcription

1 L BÉSITÉ INFANTILE Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane

2 SOMMAIRE 1 L ÉQUIPE 4 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 8 LES PARTENARIATS

3 L EQUIPE MORGANE BUS CHARNAY Formation Bac Scientifique BTS communication à l ISCOM de Lyon Bachelor 3 «Responsable marketing et développement commercial» à l Idrac de Lyon Expérience professionnelle 3 mois de stage en tant que coordinatrice des séminaires et banquets au Sofitel Lyon Bellecour. Valeurs Responsable professionnelle - compétitrice Motivations pour le projet -Lutter contre l exclusion sociale. «Mon frère a été obèse petit jusqu au lycée et j ai été témoin de sa souffrance et des moqueries. Les raisons principales de cette obésité venaient de ses habitudes alimentaires». -Le sport pour un bon équilibre de vie. «Le sport a toujours été présent dans ma vie, que ce soit pour garder la forme, ou dans un but plus compétitif. Le sport pour moi est un moment où le temps s arrête et où je peux relativiser sur ma vie au quotidien». MARLENE TIRINANZI Formation Bac ES - BTS Assistante Manager - Bachelor 3 «Responsable marketing et développement commercial» à l Idrac de Lyon Expériences professionnelles 3 mois de stage durant lequel elle a organisé deux voyages scolaires : en Espagne et en Russie. Tous deux lui ont permis d acquérir une bonne maitrise de l organisation. Lors d un stage en Irlande, elle s est occupée de faire la promotion de concerts organisés dans l hôtel pour lequel elle travaillait. Valeurs Intègre dynamique autonome Motivation pour le projet Changer notre hygiène de vie actuelle : «l obésité infantile me tient a cœur parce que je trouve qu à notre époque on était plus souvent dehors, plus souvent en train de se dépenser, et qu on mangeait mieux. Maintenant les enfants sont collés à leurs écrans et décident de ce qu ils veulent manger en fonction des publicités à la télévision». 1

4 L EQUIPE DEBORAH DARCET Formation BEP sanitaire et social BTS Assistante de Gestion - Bachelor 3 «Responsable marketing et développement commercial» à l Idrac de Lyon Expériences professionnelles Stage et remplacement en école maternelle en tant qu ATSMEM et en crèche. Ce qui lui a permis d acquérir une véritable connaissance de l univers des enfants. Chaque été, elle est bénévole pour un festival de musique. Valeurs Solidaire Généreuse - Réactive Motivations pour le projet Ayant eu l habitude des colonies de vacances étant enfant, elle comprend bien les besoins et les priorités du jeune public. L obésité infantile est un sujet qui lui tient plus particulièrement à cœur : «j ai moi même été obèse, je connais parfaitement les conséquences d une malnutrition et c est avec une réelle conviction que je souhaite faire de la prévention auprès des plus jeunes». CHARLOTTE PERRIER Formation Bac STG BTS Tourisme - Bachelor 3 «Responsable marketing et développement commercial» à l Idrac de Lyon Expériences professionnelles Possède le BAFA. 7 ans d expérience terrain avec le jeune public en ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) et en villages vacances. Depuis 3 ans, responsable clubs enfants et directrice colonies de vacances. Elle a également été fille au pair pendant un an en Irlande. Charlotte a également travaillé sur plusieurs projets, notamment avec des associations en tant que bénévole, et dans des structures d accueil, en lien avec l écologie. Valeurs Impliquée Créative - Dévouée Motivations pour le projet - l enfance est une période importante et déterminante pour le futur de chacun (autonomie, vie quotidienne, rapport avec les autres). Il est donc important de faire de la prévention dès le plus jeune âge. - l importance de transmettre des valeurs telles que le respect, la politesse, la solidarité, le partage 2

5 L EQUIPE 3 Conformément à notre charte nous souhaitons toutes nous impliquer dans ce projet de façon responsable et professionnelle afin d atteindre les objectifs que nous nous sommes fixées. Mais surtout, nous souhaitons vivre cette expérience humaine comme une véritable opportunité de nous faire plaisir tout en faisant une bonne action.

6 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 4 Dans le cadre de notre cursus scolaire, il nous a été demandé d organiser un projet événementiel par groupe de 4-5 étudiants. Ce projet a pour but de confronter les étudiants aux contraintes de la gestion d un projet. Mais aussi de développer leurs capacités profesionnelles. Chaque individu devra trouver sa place au sein du groupe et se montrer fort de proposition pour le bon fonctionnement de l équipe. Nous nous sommes tout d abord posé la question du sujet. Nous souhaitions travailler autour d un fait d actualité mais aussi avec des enfants afin de partager un moment avec eux. Lors de nos recherches nous nous sommes rendues compte que le nombre d enfant en surpoids ou obèses en Europe ne cesse d augmenter et qu il est admis que des mesures préventives s imposent dès le plus jeune âge. En échangeant nous nous sommes rendu compte que nous avions toutes une expérience ou des proches souffrants d obésité. La finalité de notre projet est venue naturellement. Nous souhaitons au cours de notre événement lutter contre l obésité infantile. En d autres termes de mettre en œuvres un système de préventions et d actions afin de limiter les risques d obésité chez les plus jeunes.

7 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 5 Le projet s articule autour de quatre grands axes : Prévenir l obésité infantile Promouvoir l équilibre alimentaire Sensibiliser et éduquer les enfants aux bienfaits d une alimentation saine Lutter contre la discrimination Promouvoir l activité sportive régulière Nos objectifs et nos moyens pour y parvenir: Cette journée de lutte contre l obésité infantile a pour objectif de Sensibiliser les enfants à l importance d une alimentation saine et équilibrée Découvrir comment poussent les fruits et les légumes Développer le goût des enfants de façon ludique Encourager les enfants à développer leur sens critique et à changer leur habitude alimentaire Présenter des activités sportives aux enfants qui permettent de dépenser des calories

8 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 6 PowerPoint de présentation Afin d expliquer aux enfants le fonctionnement et le but de cette journée, nous leur présenterons un PowerPoint attractif et ludique en début de journée pour commercer à les sensibiliser à une alimentation saine et équilibrée. Nous ferons une démonstration de ce que représente un verre de Coca en terme de quantité de sucre, un croissant en terme de quantité de beurre, etc. Mais nous sensibiliserons également les enfants à la discrimination dont sont victimes les enfants en surpoid. Quizz Nous aménerons aux enfants des fruits et des légumes atypiques, nous leur demanderons quel est leur plat préféré et le légume qu ils détestent le plus. Nous ferons un jeu sur les goûts, en cachant les yeux des enfants et en leur faisant manger des légumes d une autre manière (pousse d épinard) en leur demandant de deviner ce qu ils ont mangé. Le potager Nous créerons un potager avec la classe grâce à un partenariat avec une jardinerie pour nous procurer des graines, du terreau et le matériel nécessaire. Ceci permettra aux enfants de comprendre d où viennent les fruits et légumes.

9 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 7 Atelier cuisine Les enfants pourront eux-mêmes préparer leur repas à travers des ateliers de cuisine. Ils apprendront alors comment se faire plaisir sans conséquences, et à développer leur sens gustatif. Les enfants pourront apprécier une autre alimentation pour ceux qui n auraient pas l habitude de manger de cette manière chez eux. Ateliers sportif Afin que les enfants comprennent l importance de l activité sportive au quotidien, nous leur ferons faire du sport en leur disant ce qu ils ont dépensé en terme de calorie (un petit beure = 30 minutes de corde à sauter). Questionnaire de satisfaction Un questionnaire de satisfaction sera distribué aux enfants à la fin de la journée dans le but de nous évaluer sur le déroulement de la journée, sur la pertinence des moyens que nous avons choisi mais aussi sur l impact de ce projet. Livret pédagogique Nous leur ferons parvenir également un petit livret qui récapitulera le déroulement de la journée, des astuces pour mieux manger, avoir une bonne hygiène de vie.

10 LES PARTENARIATS Le projet impliquera une école, une jardinerie, un primeur et un journal local Les intérêts de l école à partager ce projet avec nous Une prévention de la lutte contre l obésité infantile auprès de ces élèves Une journée d animation et de sortie totalement organisée par nos soins Une façon de promouvoir l école à travers le journal local Des photos seront prises par Déborah et seront mises à votre disposition afin de les divulguer aux parents d élèves mais aussi sur vos supports de communication Les intérêts pour le journal local Participer à un événement de sa commune Communiquer sur une bonne action et un fait d actualité Les intérêts pour le primeur Communiquer sur sa boutique à travers nos supports de communication Faire une bonne action Les intérêts pour la jardinerie Faire connaître leur secteur d activité Promouvoir leur magazin et leur marque Etre présent sur nos supports de communication 8

Dossier de Presse ORLEANS EXPRESS EDITION N 2 LE 23 OCTOBRE 2013. Salle Eiffel 17 rue de la Tour Neuve 45000 ORLEANS à 9 h 30

Dossier de Presse ORLEANS EXPRESS EDITION N 2 LE 23 OCTOBRE 2013. Salle Eiffel 17 rue de la Tour Neuve 45000 ORLEANS à 9 h 30 Dossier de Presse ORLEANS EXPRESS EDITION N 2 LE 23 OCTOBRE 2013 Salle Eiffel 17 rue de la Tour Neuve 45000 ORLEANS à 9 h 30 un célèbre jeu télévisé, revisité et organisé par CITE FORMATION en partenariat

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

«Savoir s adapter aux nouveautés, pour mieux recruter»

«Savoir s adapter aux nouveautés, pour mieux recruter» «Savoir s adapter aux nouveautés, pour mieux recruter» Nous intervenons en tant que «conseillères» auprès de votre entreprise. Nous comptabilisons à ce jour 35 PME pour lesquelles nous travaillons chaque

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Dossier de Presse Stages Cuisine d Eté 2012 Enfants & Adolescents

Dossier de Presse Stages Cuisine d Eté 2012 Enfants & Adolescents Dossier de Presse Stages Cuisine d Eté 2012 Enfants & Adolescents Stage TOQUE CHEF Du 9 au 13 juillet du 6 au 10 août 2012 De 8 à 15 ans - Stage de 5 jours de 10h à 17h Stage l ETE des GOURMANDISES Du

Plus en détail

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013 Sommaire Présentation de cheer up! EMLYON 2 La Course Contre le Cancer 2013 3 La Course Contre le Cancer 2012 4 Pourquoi vous associer à notre événement? 5 1 cheer up! EMLYON cheer up! EMLYON est une association

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Année 2013-2014 2014 Page 2 Résultats enquêtes de satisfaction entreprises 2013-2014 L enquête présentée sous la forme d un formulaire

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement.

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. > Eté 2014 (PROJET COMMUN AUX 3/5 ANS ET 6/12 ANS ) L accueil de loisirs familles rurales

Plus en détail

La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ

La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ Après la 3ème, ou après une réorientation de seconde LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES APRES LA TROISIEME A LA SEP DU LYCEE MARLIOZ A Marlioz, je

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN Damien et Justine, étudiants en Master IIA (promotion 2011) nous livrent ci-dessous leurs points de vue respectifs sur la formation et plus particulièrement sur le TP-Projet,

Plus en détail

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques Enseignements d exploration de seconde Sciences de l Ingénieur Création et Innovation Technologiques SI et CIT enseignements complémentaires pour un développement durable CIT Comprendre comment évoluent

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

Gestion de projets innovants

Gestion de projets innovants Licence pro Gestion de projets innovants Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention Gestion de la production industrielle Spécialité Gestion de projets innovants Conditions

Plus en détail

CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE FRANCOPHONE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANT-E-S DU SECONDAIRE I ET II

CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE FRANCOPHONE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANT-E-S DU SECONDAIRE I ET II MÉMOIRE DE MASTER PRÉSENTÉ À LA FACULTÉ DES LETTRES DE L UNIVERSITÉ DE FRIBOURG (CH) DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L ÉDUCATION CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE FRANCOPHONE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANT-E-S

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Cursus scolaire avant le départ

Cursus scolaire avant le départ Depuis sa création en aout 2007, 326 participants sont partis dans le cadre du programme GO CAMPUS. CALVIN-THOMAS a effectué une enquête auprès des participants partis depuis au moins un an. Voici un compte-rendu

Plus en détail

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Accueil de Loisirs de Métabief Familles Rurales Rue du village 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Description du centre : Ce centre est un accueil de loisirs sans hébergement. Il est

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

PROJET D ÉTABLISSEMENT

PROJET D ÉTABLISSEMENT PROJET D ÉTABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DE ROSIERES 2011 Projet d établissement de l école communale de Rosières Dans le petit village de Rosières, entourée par la nature, l école communale accueille vos

Plus en détail

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise Découvrez la «boîte à outils» du plan TAC : Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication Cibler mon marché

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015.

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. Projet écrit par Elizabeth BOULAIN 1 LE CONTEXTE : Depuis

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

Etape 1 : Constituer une base de données.

Etape 1 : Constituer une base de données. Etape 1 : Constituer une base de données. L importance de la base de données. Les abonnés à votre emailing-liste représentent un patrimoine pour vous : c est la liste de ceux qui souhaitent rester informés

Plus en détail

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail :

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : collegelycee@st-sebastien.fr Site web : www.st-sebastien.fr L assurance

Plus en détail

J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014. «Développement de soi, ouverture sur l autre»

J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014. «Développement de soi, ouverture sur l autre» J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014 «Développement de soi, ouverture sur l autre» L APPROCHE EDUCATIVE - L approche éducative que nous souhaitons porter cette année, inspirée de celle de l OSE, vise

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

PREPARER VOTRE CONCOURS D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS

PREPARER VOTRE CONCOURS D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS E-FORM LEARN PREPARER VOTRE CONCOURS D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS NOUS CHOISIR, C EST ALLER A L ESSENTIEL EN TOUTE SIMPLICITE! DECOUVREZ NOTRE OFFRE FORM@PHASE est un organisme de formation basé à Paris.

Plus en détail

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Saviez-vous que nous retenons 10 % de ce que l'on lit 20% de ce que l'on entend 30% de ce que l'on voit 90% de ce que l'on fait?

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

ANIMATIONS CULINAIRES

ANIMATIONS CULINAIRES ANIMATIONS CULINAIRES -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Guide d organisation

Guide d organisation Guide d organisation Comment organiser une journée sans Viande dans mon lycée? L exemple du lycée Georges Brassens à Rive de Gier (42) Sentience est une association basée à Lyon regroupant des étudiant-e-s.

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour 47 Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour SOMMAIRE INTRODUCTION L Enfant, le Sport et le Handicap 1 HANDISPORT et USEP : Qui sommes-nous? PRESENTATION 2 HISTORIQUE 3 HANDISPORT

Plus en détail

NOM : Prénom : 2SPVL

NOM : Prénom : 2SPVL NOM : Prénom : 2SPVL Rapport de Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) à (indiquer le nom de la structure de PFMP) du (indiquer la date de début et de fin de la PFMP) dans le cadre du BAC

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL Pour tout renseignement complémentaire : Guilhem Chéron - 06 62 71 95 67 guilhem@laruchequiditoui.fr LA RUCHE QUI DIT OUI! UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE ÉQUITABLE

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2 LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE Sommaire 1 - Les principes... 2 2 - Les objectifs... 3 A - Favoriser la conciliation Vie familiale Vie professionnelle...

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen.

CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen. CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen. SOMMAIRE La finalité Compétence globale du CAP petite

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Alimentation - nutrition

Alimentation - nutrition Alimentation - nutrition catalogue des modules d intervention Programme 2013 Mce 81 bd Albert 1 er 35200 Rennes 02 99 30 30 35 50 www.mce-info.org Udaf 35 Maison de l agriculture, rue Maurice Le Lannou

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

FORMATION de «1 000 JEUNES BENEVOLES FUTURS DIRIGEANTS»

FORMATION de «1 000 JEUNES BENEVOLES FUTURS DIRIGEANTS» FORMATION de «1 000 JEUNES BENEVOLES FUTURS DIRIGEANTS» Principe: Le ministère des sports et le mouvement sportif lancent, en 2012, l opération «1000 jeunes bénévoles futurs dirigeants» pour - favoriser

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

CHALLENGEZ VOS ÉTUDIANTS!

CHALLENGEZ VOS ÉTUDIANTS! CHALLENGEZ VOS ÉTUDIANTS! QUI SOMMES-NOUS? Studyka est une plateforme web entièrement gratuite regroupant des concours professionnels à destination des étudiants. Nos challenges leur offrent la possibilité

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS FORUM STAGES JOBS EMPLOIS 6 ème édition Mardi 29 Janvier 2013 DE BAC + 1 À BAC + 5 Objectifs Faciliter les contacts entre entreprises et étudiants Communiquer auprès de l ensemble des participants Faciliter

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON AMBITIVE Station Pizza- 1 Presentation de votre ApplicatiON 2 - Qui sommes-nous - 3 Sommaire Qui sommes-nous? Objectifs Intérêts du client Quelques fonctions phares Accueil & Vue Principale Menus & Carte

Plus en détail

CHEF DE PROJET WEB/MARKETING

CHEF DE PROJET WEB/MARKETING Amaury MICHA de FALETANS 10 rue Sainte Cécile 13005 Marseille Né le 26/11/1981, Français, Célibataire, Permis B 06 09 30 80 29 www.amaurymdf.com artikdesign@hotmail.com http://fr.linkedin.com/in/amaurymdf

Plus en détail

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le Comité Départemental d Éducation à la santé des Bouches du Rhône (Co.D.E.S 13) met en œuvre des actions de promotion et d éducation pour la

Plus en détail

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies 51 ème Concours National de la Commercialisation 29 mars 2012 Support de correction : Grille d évaluation Observations générales relatives à l évaluation des copies Le sujet du concours 2012 porte sur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. aquatiques, tu aro maohi, tai chi ).

DOSSIER DE PRESSE. aquatiques, tu aro maohi, tai chi ). DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE La 5 ème édition de l événement santé «Tu aro no te Ora», organisé par la CPS aura lieu cette année sur l île de Raiatea le samedi 24 octobre 2015 de 9h00 à 16h30, sur

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

Bien manger et bouger

Bien manger et bouger Bien manger et bouger de A à Z INFORMATIF Une alimentation équilibrée couplée à une activité physique adaptée aide à préserver son capital santé. Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Comment varier mon

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS FORUM STAGES JOBS EMPLOIS 7 ème édition Mercredi 16 Octobre 2013 Objectifs Faciliter les contacts entre entreprises et étudiants Communiquer auprès de l ensemble des participants Faciliter vos recherches

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA SOMMAIRE Méthodologie p.3 1. Les pratiquants de randonnée Poids et profils p.4 2. Les comportements de pratique p.17 3. Les

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

FORUM STAGE JOB EMPLOI 8 ème EDITION

FORUM STAGE JOB EMPLOI 8 ème EDITION FORUM STAGE JOB EMPLOI 8 ème EDITION Mercredi 15 janvier 2014 FORUM STAGE JOB EMPLOI 8 ème EDITION Objectifs Faciliter les contacts entre entreprises et étudiants Communiquer auprès de l ensemble des participants

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail

Programme. 2015 / 2016 Formation professionnelle continue. www.famillesrurales.org/maine_et_loire

Programme. 2015 / 2016 Formation professionnelle continue. www.famillesrurales.org/maine_et_loire Programme 2015 / 2016 Formation professionnelle continue www.famillesrurales.org/maine_et_loire > Les thématiques Fonctionnement général de l association Pédagogie et animation Gestion thématique «Se former

Plus en détail

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ AUX PROFITS DES ÉQUIPES DE FOOTBALL DES ASSOCIATIONS ET INSTITUTIONS DU QUÉBEC : En collaboration avec : INVITATION AUX DIRIGEANTS ET ADMINISTRATEURS

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

L accès à l emploi des jeunes diplômés français. Avril 2016

L accès à l emploi des jeunes diplômés français. Avril 2016 L accès à l emploi des jeunes diplômés français Avril 2016 Table des matières 1 Contexte 2 Écart de point de vue entre les recruteurs et les jeunes diplômés français 3 Analyse : Les jeunes diplômés français

Plus en détail

3 ème METTEZ DE L ORDRE DANS VOS IDÉES! 15, 16 et 17 janvier 2015. Guide pédagogique. Classes de. www.carrefourdelorientation.fr

3 ème METTEZ DE L ORDRE DANS VOS IDÉES! 15, 16 et 17 janvier 2015. Guide pédagogique. Classes de. www.carrefourdelorientation.fr Guide pédagogique Classes de 3 ème METTEZ DE L ORDRE DANS VOS IDÉES! 15, 16 et 17 janvier 2015 La Meilleraie Cholet www.carrefourdelorientation.fr TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L APPLICATION Préparez votre

Plus en détail

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

7 minutes chrono QUICK VISION

7 minutes chrono QUICK VISION 7 minutes chrono QUICK VISION Solution mobile et multilingue d'econciergerie pour les hôtels ou comment se payer un vrai concierge, riche de bonnes addresses actualisées quand on n a pas les moyens Hôtelière

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

LE MARKET BOOK 2013. Agence 2POINT1 - Communication par l objet solidaire

LE MARKET BOOK 2013. Agence 2POINT1 - Communication par l objet solidaire LE MARKET BOOK 2013 Agence 2POINT1 - Communication par l objet solidaire Faire une bonne action c'est bien, mais la communiquer c'est mieux. 2point1 est une agence de communication basant son activité

Plus en détail

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier»

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier» 2012 Taxe d apprentissage «Chefs d entreprises, entrepreneurs : vous possédez une fibre sociale et sportive, et vous souhaiteriez mettre en valeur l engagement citoyen de votre entreprise. Faites confiance

Plus en détail

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation.

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation. Ministère chargé des affaires sociales Etablissement de formation Nom du candidat Prénoms du candidat Livret de formation Diplôme d Etat d éducateur spécialisé LE PRESENT LIVRET COMPREND 1 Présentation

Plus en détail

PROGRAMME DU CIO DE SUIVI DE CARRIÈRE DES ATHLÈTES Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org

PROGRAMME DU CIO DE SUIVI DE CARRIÈRE DES ATHLÈTES Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org Veuillez répondre aux questions de manière spontanée. Vos réponses nous permettront d établir les meilleures pratiques pour

Plus en détail

«Golden Twenties» Gala de charité pour une oeuvre caritative. Réalisé par

«Golden Twenties» Gala de charité pour une oeuvre caritative. Réalisé par Delphine Amélie Ambre Adélaïde Julie Allard Sterling CAILLE Roche CAILLET Guiard-Marigny Dossier de sponsor «Golden Twenties» Gala de charité pour une oeuvre caritative Réalisé par Sommaire I. L Equipe

Plus en détail

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants Laurent Michel Délégué Général de l USEM Marie Portal Etudiante en Master 2 Promotion de la santé, ISPED Stagiaire à l USEM L USEM et les SMERS

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

CONFÉRENCES OUVERTES AU PUBLIC LES VENDREDIS SOIRS (20H30-22H)

CONFÉRENCES OUVERTES AU PUBLIC LES VENDREDIS SOIRS (20H30-22H) Formation Professionnelle Petite Enfance Pour Professionnels de la Petite Enfance Assistantes maternelles Educateurs spécialisés Travail de recherche sur la Petite Enfance Professionnalisation des pratiques

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

Commercialisation. Relation-client. Multimédia. E-visibilité

Commercialisation. Relation-client. Multimédia. E-visibilité Commercialisation Relation-client Multimédia E-visibilité Programme Numérique Internet et vous Comment rester «connecté»? Aujourd hui, la majorité des touristes préparent leurs vacances sur Internet. Suivre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail