Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG"

Transcription

1 Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG

2 Economies d énergie, d argent et de CO 2 Les bâtiments anciens qui n'ont bénéficié d'aucun assainissement depuis longtemps consomment beaucoup d énergie inutilement. Il y a là un énorme potentiel d économie. Les propriétaires qui investissent dans l efficacité énergétique de leur bâtiment - profitent de subventions - réduisent à long terme leurs dépenses énergétiques, - augmentent la valeur marchande de leur bien immobilier - apportent une importante contribution à la protection du climat (en réduisant les émissions de CO 2 ). Diapo 2, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

3 Investir et obtenir une subvention Les propriétaires obtiennent l'aide du Programme Bâtiments pour assainir leur bien immobilier intelligemment et efficacement. Le Programme encourage deux domaines: - Au niveau de toute la Suisse: l assainissement de l enveloppe du bâtiment - Dans la plupart des cantons: l utilisation d énergies renouvelables (énergie solaire, bois, géothermie, récupération de chaleur résiduelle, composants domotiques) Diapo 3, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

4 Conditions cadres (enveloppe du bâtiment) Responsables: les cantons et la Confédération Nouveauté majeure par rapport au programme précédent du Centime Climatique: éléments subventionnés dès que le montant de l aide dépasse francs Durée du programme: 10 ans Subvention: près de 130 millions de francs par an, issus de la taxe sur le CO 2 et de contributions cantonales des subventions uniformes dans toute la Suisse et des bonus cantonaux Diapo 4, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

5 Enveloppe des bâtiments: des subventions uniformes dans toute la Suisse Diapo 5, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

6 Assainir, ça paye Toit, mur, sol - Subvention couvrant 20% de l investissement - En plus, 30% du fait des frais de chauffage économisés *) Fenêtres - Subvention couvrant 10% de l investissement - En plus, 20% du fait des frais de chauffage économisés *) *) Hypothèse fondée sur les prix de l énergie actuels Diapo 6, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

7 Contributions Diapo 7, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

8 Conditions pour obtenir une subvention Les principales conditions s appliquant à l attribution d une subvention sont les suivantes: - Les exigences requises en matière d isolation thermique doivent être remplies - Le bien immobilier doit avoir été construit avant l an Le bien immobilier doit être chauffé - La demande doit être déposée avant le début des travaux - Le montant par demande doit atteindre au moins francs - Les mesures doivent être planifiées et accomplies dans les règles de l art - L attribution d une subvention est valable pendant deux ans à compter de la date d allocation Les conditions d octroi détaillées sont répertoriées dans le formulaire de demande. Diapo 8, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

9 Subventions complémentaires cantonales Suivant les cantons, des assainissements globaux ou l utilisation d une énergie renouvelable sont aussi encouragés. Renseignez-vous auprès du service de l énergie de votre canton. Diapo 9, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

10 Procédure à suivre Les six étapes à franchir pour obtenir une subvention: dûment remplie signée pièces-jointes Diapo 10, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

11 Tout en un coup d œil Des informations, le formulaire de demande et un guide peuvent être facilement consultés à tout moment sur le site: Pour en savoir plus sur les mesures d encouragement au niveau cantonal et vos interlocuteurs directs, sélectionnez votre canton. Souhaitez-vous être tenu au courant de l actualité? Alors, abonnez-vous à la lettre d information relative au Programme Bâtiments. Diapo 11, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

12 canton lettre d information Diapo 12, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

13 Informations et formulaires de demande: Diapo 13, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

14 Merci

15 Annexe Diapo 15, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

16 Différences par rapport au Centime Climatique Principales différences: - Subvention portant désormais aussi sur les éléments de construction individuel, tels que les fenêtres, le toit, les murs, le sol - Subvention indépendante du mode de chauffage du bâtiment (pas seulement à partir de combustibles fossiles) - Début des travaux possible immédiatement après le dépôt de la demande (aux risques et périls du requérant) - Moyens financiers amplifiés: de 280 à 300 millions de francs par an - Durée du programme: 10 ans - Exigences nouvelles quant à l isolation - Autres taux de subvention Diapo 16, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

17 Structure Affectation partielle de la taxe sur le CO 2 Budget Art. 10 al. 1 bis lit. a et Art. 15 bis al millions Fr. Art. 10 al. 1 bis lit. b et Art. 15 bis al millions Fr. >72 millions Fr. 5 millions Fr. Le Programme Bâtiments Convention-programme entre OFEV/ OFEN et EnDK via EnDK Système contributions globales (LEne Art. 15) affectation partielle via système contributions glob. Budget Cantons via les cantons Budget Conféde ration Enveloppe de bâtiments (éléments de construction, chauffés aux combustibles fossiles et non fossiles) Énergies renouvelables Installations techniques Récupération des rejets de chaleur Bonus cantonaux enveloppe Information Conseils Formation continue Diapo 17, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

18 Constructions et éléments de construction protégés Facilités accordées quant aux valeurs U à atteindre Condition: justificatif écrit d une autorité attestant que les valeurs U prescrites ne sont pas réalisables Valeurs U exigées: - Fenêtres 1.1 W/m²K au lieu de 0.7 W/m²K - Mur, toit, sol contre l extérieur: valeur U de 0.25 W/m²K au lieu de 0.2 W/m²K - Mur, plafond, sol contre des locaux non chauffés ou contre terre: valeur U de 0.28 W/m²K au lieu de 0.25 W/m²K Diapo 18, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

19 Économies d énergie, d argent et de CO 2 Potentiel d économie quant aux émissions de CO 2 d une habitation individuelle suisse typique : jusqu à 2 tonnes par an Ce qui équivaut approximativement à 1/3 des émissions par tête Somme économisée au niveau des frais de chauffage: près de 900 francs par an Diapo 19, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

20 Astuces & conseils: généralités Comment déceler les points faibles de votre maison sur le plan énergétique? - CECB: Certificat énergétique cantonal des bâtiments - Uniforme dans tous les cantons - Transparence du marché sur la qualité énergétique des bâtiments - Source de précieuses conseils d assainissement de base - CECB de à par habitation individuelle - Conseils CECB plus à env. par maison Concept d assainissement à long terme: - Même si vous ne rénovez que certains éléments de construction, n oubliez pas de planifier les prochaines étapes Diapo 20, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

21 Astuces & conseils: fenêtres Le Programme Bâtiments ne prescrit que la valeur U du vitrage Veillez à ce que le cadre soit bien isolé et que sa surface soit aussi petite que possible Si vous ne remplacez que les fenêtres, tenez compte de l isolation (ultérieure) de l embrasure des fenêtres (de 2 à 4 cm au moins) Si vous envisagez de rénover également la façade au cours de l étape suivante, respectez alors le double impératif: - Un assainissement global doit être parfaitement planifié! - Il faut absolument demander conseil à un spécialiste Diapo 21, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

22 Astuces & conseils: façade Exigence requise en matière d isolation thermique: au moins 16 cm Si vous ne remplacez pas les fenêtres en même temps: - Incluez l isolation de l embrasure des fenêtres (de 2 à 4 cm au moins) - Afin que l eau ne puisse pas pénétrer dans la couche isolante, il est nécessaire de poser de nouveaux appuis de fenêtre en tôle Diapo 22, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

23 Astuces & conseils: toit Exigence requise en matière d isolation thermique: 20 cm Solution optimale: poser la couche isolante au-dessus des chevrons Isolation sous / entre les chevrons: - Déploiement de plus grands moyens - Perte de volume intérieur Diapo 23, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

24 Astuces & conseils: dalle des combles Exigence requise en matière d isolation thermique: 14 cm Isolation de la dalle des combles: - simple - peu chère - efficace Réalisable également par ses propres moyens Diapo 24, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

25 Astuces & conseils: plafond de la cave Exigence requise en matière d isolation thermique: 12 cm Recommandation des spécialistes: entre 12 et 16 cm Si vous souhaitez isoler les murs et le sol de la cave plutôt que son plafond: - Conseils techniques indispensables - Coûts supérieurs Diapo 25, 15 avril 2010, Energissima-ecoHome

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Évaluations statistiques

Évaluations statistiques 1 / 20 Évaluations statistiques Statistiques annuelles 2010, analyses pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 18.03.2011 Centre national

Plus en détail

Canton de Vaud Formulaire de demande de subvention pour l assainissement de l enveloppe du bâtiment

Canton de Vaud Formulaire de demande de subvention pour l assainissement de l enveloppe du bâtiment Canton de Vaud Formulaire de demande de subvention pour l assainissement de l enveloppe du bâtiment Adresse Le Programme Bâtiments Centre de traitement du canton de Vaud Neugasse 10 8005 Zurich N omettez

Plus en détail

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Contenu Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Actualités dans le domaine de l énergie et des bâtiments Le programme Ecobuilding Comment entreprendre les rénovations Les check-up

Plus en détail

Aides financières pour la rénovation. sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat.

Aides financières pour la rénovation. sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat. Aides financières pour la rénovation sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat. Les aides financières accordés aux mesures individuelles réalisées sur l enveloppe du bâtiment dépendent du standard

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Chauffage électrique - parlons en Après la crise pétrolière

Plus en détail

Guide du formulaire de demande de subvention pour l assainissement de l enveloppe du bâtiment

Guide du formulaire de demande de subvention pour l assainissement de l enveloppe du bâtiment Canton de Neuchâtel Guide du formulaire de demande de subvention pour l assainissement de l enveloppe du bâtiment Ce guide vous aidera à remplir correctement le formulaire de demande. 1 Procédure 2 Propriétaire

Plus en détail

Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices

Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices Exploitation énergétique efficiente agissons MAINTENANT! Changement climatique La consommation d énergie globale et par conséquent l émission

Plus en détail

Rénover son bâtiment Mode d emploi

Rénover son bâtiment Mode d emploi Un Article de presse de Fribourg, le 31 mai 2010 Rénovation, énergie solaire : comment bien faire et quel financement? Rénover son bâtiment Mode d emploi En Suisse, près de deux millions de bâtiments,

Plus en détail

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance.

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance. 82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Le fait est, qu'en Suisse, les bâtiments consomment aujourd'hui 50% de l'énergie fossile. Avec les émissions de

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

Rénovation de bâtiments publics

Rénovation de bâtiments publics Rénovation de bâtiments publics Conrad Lutz architecte Ecohome 7.10.2013 Yann Arthus-Bertrand / La terre Vue du ciel Consommation suisse d énergie Electricité Gaz 10% nucléaire 13% Carburants 34% 70% Énergies

Plus en détail

SOUS TOIT ET À L ARBRI ASSAINISSEMENT DE TOITURES

SOUS TOIT ET À L ARBRI ASSAINISSEMENT DE TOITURES SOUS TOIT ET À L ARBRI ASSAINISSEMENT DE TOITURES LE BON MOMENT CONTRÔLE ET ÉVALUATION Un toit doit être nettoyé régulièrement afin d éviter la provenance de mousse, de lichen et d écarter les feuilles

Plus en détail

Fribourg, le 17 juin 2014. Rapport explicatif accompagnant l avant-projet de

Fribourg, le 17 juin 2014. Rapport explicatif accompagnant l avant-projet de Volkswirtschaftsdirektion VWD Boulevard de Pérolles 25 case postale 1350, 1701 Fribourg T +41 26 305 24 02, F +41 26 305 24 09 www.fr.ch/dee Fribourg, le 17 juin 2014 Rapport explicatif accompagnant l

Plus en détail

Guide du formulaire de demande

Guide du formulaire de demande Guide du formulaire de demande Ce guide vous aidera à remplir correctement le formulaire de demande. 1 Propriétaire (requérant/e) Le programme de subventionnement ne fait aucune distinction quant aux propriétaires.

Plus en détail

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE Séances d information aux communes et aux professionnels Novembre 2014 1 LE PROGRAMME 17h00 17h30 17h30 17h40 17h40 18h10 18h10 18h30 18h30 19h30

Plus en détail

Rénovation. Modernisation futée avec la laine de verre Isover.

Rénovation. Modernisation futée avec la laine de verre Isover. Rénovation. Modernisation futée avec la laine de verre Isover. Table des matières Introduction à la thématique de la rénovation des bâtiments Rénover aujourd hui Le Certificat énergétique cantonal des

Plus en détail

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale M. Jacques Spicher Maîtrise fédérale Administrateur Chammartin & Spicher SA Grangeneuve 27 mai 2014 1 Assainissement de chaudière Tolérances:

Plus en détail

Remplacement des chauffages électriques (chauffages électriques fixes à résistance)

Remplacement des chauffages électriques (chauffages électriques fixes à résistance) Remplacement des chauffages électriques (chauffages électriques fixes à résistance) Exemple de remplacement réussi d'un chauffage électrique dans le cadre d'un assainissement globale, considéré également

Plus en détail

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA Amt für Verkehr und Enegie VEA Conférence AFMC Fribourg, 8 novembre 2011 Politique énergétique «Société à 4000 Watts» Entre mesures contraignantes et programmes d incitation Serge Boschung(FR), Chef de

Plus en détail

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover son bâtiment Genève février 2014 Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover programme Enjeux énergétiques à venir Bien comprendre sa consommation d énergie Comment

Plus en détail

fermacell Assainissement avec un gain énergétique

fermacell Assainissement avec un gain énergétique fermacell Assainissement avec un gain énergétique Version: mars 2014 Édition Suisse Subventions possibles Vérifiez les subventions possibles pour vos travaux 2 Sommaire 1. Produits utilisés dans l assainissement

Plus en détail

Figure 1 : Consommation du parc immobilier du canton de Zurich représentatif pour la Suisse.

Figure 1 : Consommation du parc immobilier du canton de Zurich représentatif pour la Suisse. Argumentaire pour l assainissement des bâtiments 19 octobre 2009 1. Objectifs Le présent document a pour objectifs : de montrer pour quelles raisons la rénovation du parc immobilier est nécessaire; d énoncer

Plus en détail

Sont exclus du présent règlement communal les locaux à usage professionnel ou commercial.

Sont exclus du présent règlement communal les locaux à usage professionnel ou commercial. Règlement communal concernant l'octroi d'une subvention pour l'utilisation rationnelle de l'énergie et la mise en valeur des sources d'énergie renouvelables Article 1 Il est accordé sous les conditions

Plus en détail

Une étude récente le démontre : «PAVATEX isole durablement»

Une étude récente le démontre : «PAVATEX isole durablement» Communiqué de presse Une étude récente le démontre : «PAVATEX isole durablement» La nouvelle brochure «Construire et habiter avec la nature» démontre les nombreux avantages des matériaux isolants en fibres

Plus en détail

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par assainir l enveloppe de votre bâtiment? comment procéder? quelques pistes par en partenariat avec banque présentation du chauffage des bâtimentsyc eau chaude sanitaire (ECS) 50% transports 17% 33% 17%

Plus en détail

Assainissement sur mesure Pour un confort optimal

Assainissement sur mesure Pour un confort optimal Office fédéral de l énergie SuisseEnergie Assainissement sur mesure Pour un confort optimal Conférence Romande des Délégués à l Energie www.crde.ch Votre objectif Murs Toits et fenêtres Meilleur confort:

Plus en détail

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions ULC Artikel März 2015 A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions 1. Modification règlementaires À partir du 1 janvier 2015 les nouvelles constructions se rapprocheront

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase OrganisaBon : Amis de Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase, 19.01.2012 UNE HISTOIRE ORDINAIRE Il était une fois en 1970 ConstrucBon d une villa

Plus en détail

ASSAINIR INTELLIGEMMENT RÉDUCTION DE 50% DE L ÉNERGIE

ASSAINIR INTELLIGEMMENT RÉDUCTION DE 50% DE L ÉNERGIE ASSAINIR INTELLIGEMMENT RÉDUCTION DE 50% DE L ÉNERGIE L édifice dans son ensemble Considération globale Les anciennes bâtissent offrent charme, prestance et qualité quant à leur emplacement. Pourtant,

Plus en détail

Le standard de construction MINERGIE

Le standard de construction MINERGIE Le standard de construction MINERGIE INFO POUR LES PROFESSIONELS DU BÂTIMENT MINERGIE : les standards Les plafonds de la consommation d énergie Facteur de pondération énergétique Fraction utiles Solutions

Plus en détail

Modèle PME avec le soutien des Services industriels de Lausanne. Le modèle PME. La gestion énergétique pour les PME

Modèle PME avec le soutien des Services industriels de Lausanne. Le modèle PME. La gestion énergétique pour les PME Modèle PME avec le soutien des Services industriels de Lausanne Le modèle PME La gestion énergétique pour les PME Le modèle PME Le modèle PME de l Agence de l énergie pour l économie (AEnEC) offre aux

Plus en détail

Rénovation MINERGIE d un petit immeuble collectif des années 50 (Travaux en 2005-2007)

Rénovation MINERGIE d un petit immeuble collectif des années 50 (Travaux en 2005-2007) Rénovation MINERGIE d un petit immeuble collectif des années 50 (Travaux en 2005-2007) par Jean-Luc Juvet Ingénieur dipl. Ecole Polytechnique Fédérale Chef du service de l énergie du Canton de Neuchâtel

Plus en détail

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Un communiqué de presse de Fribourg, le 26 août 2010 "Open Days Rénover selon MINERGIE " Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Bon nombre de propriétaires se contentent

Plus en détail

Energie. économies domestiques. En pratique

Energie. économies domestiques. En pratique Energie économies domestiques L isolation et l acquisition d une chaudière performante peuvent engendrer des économies substantielles et être rentable plus vite que vous ne l imaginez! 4 000 À 5 000 C

Plus en détail

Rénover mieux tout simplement avec les produits isolants SAGER

Rénover mieux tout simplement avec les produits isolants SAGER Rénover mieux tout simplement avec les produits isolants SAGER Le moment de rénover un vieil immeuble n a jamais été aussi propice. Nous vous montrons comment restaurer aujourd hui de façon durable et

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE 120113DLPLB RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE VENDREDI 10 FEVRIER 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique,

Plus en détail

Aide à l'application Isolation thermique des bâtiments Edition décembre 2007

Aide à l'application Isolation thermique des bâtiments Edition décembre 2007 Aide à l'application Isolation thermique des bâtiments Edition décembre 2007 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en oeuvre des législations cantonales

Plus en détail

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés! Le diagnostic énergétique des anciens bâtiments! Exigences et solutions constructives

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 Émissions de CO 2 du bâtiment : 14799 kg CO 2/an Émissions de CO 2 spécifiques : 66 kg CO 2/m².an Description du bâtiment

Plus en détail

Rénovations: de Minergie

Rénovations: de Minergie Rénovations: de Minergie à zéro énergie Conrad Lutz architecte Source: OFEN, Satistique globale suisse de l énergie 2012 Les bâtiments en Suisse sont les plus gros consommateurs d énergie Transports 35%

Plus en détail

Envie d air frais? Pluggit befresh Systèmes d air frais. Toujours de l air frais.

Envie d air frais? Pluggit befresh Systèmes d air frais. Toujours de l air frais. Envie d air frais? Pluggit befresh Systèmes d air frais Toujours de l air frais. 2 Pluggit befresh Systèmes d air frais 2Q Le système d air frais befresh de Pluggit est une idée géniale typiquement suédoise.

Plus en détail

Les Vitrages à Isolation Renforcée

Les Vitrages à Isolation Renforcée Les Vitrages à Isolation Renforcée Vitrage à Isolation Renforcée En neuf et en réhabilitation, les VIR s imposent en tant que solutions efficaces et rentables Glasstec : 24 oct 2006 1 Les Vitrages à Isolation

Plus en détail

Ordonnance cantonale sur l énergie (OCEn) (Modification)

Ordonnance cantonale sur l énergie (OCEn) (Modification) 1 741.111 7 août 008 Ordonnance cantonale sur l énergie (OCEn) (Modification) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, vu l article 9, alinéas et de la loi fédérale du 6 juin 1998 sur l énergie (loi sur

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

PRIME MAINTENANT TRIPLE AVANTAGE. Adieu ancienne chaudière. Bienvenue pompe à chaleur. Tu dois partir, parce que tu brûles notre argent.

PRIME MAINTENANT TRIPLE AVANTAGE. Adieu ancienne chaudière. Bienvenue pompe à chaleur. Tu dois partir, parce que tu brûles notre argent. BANNISSEZ LES COMBUSTIBLES FOSSILES. Adieu ancienne chaudière. Bienvenue pompe à chaleur. DEMANDEZ VOTRE PRIME DE TRANSITION Tu dois partir, parce que tu brûles notre argent. MAINTENANT TRIPLE AVANTAGE

Plus en détail

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée Choix libre du système de chauffage Indépendance Une chose judicieuse Membres Les associations suivantes sont membres de la Communauté d intérêt «CI Pro Cheminée»:

Plus en détail

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels Promotion des énergies renouvelables Les formulaires incomplets seront retournés au requérant! Requérant (propriétaires) : N de dossier : Nom

Plus en détail

PROPRIÉTAIRES DE BÂTIMENT ASSAINISSEMENT DES FENÊTRES ET AUTRES EMBRASURES EN FAÇADE

PROPRIÉTAIRES DE BÂTIMENT ASSAINISSEMENT DES FENÊTRES ET AUTRES EMBRASURES EN FAÇADE LOI GENEVOISE SUR L ÉNERGIE PROPRIÉTAIRES DE BÂTIMENT ASSAINISSEMENT DES FENÊTRES ET AUTRES EMBRASURES EN FAÇADE SOMMAIRE Assainissement obligatoire d ici fin janvier 2016 3 Vos avantages 4 Le parc immobilier

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

DELTA -MAXX COMFORT spécial rénovation

DELTA -MAXX COMFORT spécial rénovation DELTA protège les valeurs. Economise l énergie. Procure le confort. Le 1er écran de sous-toiture isolant DELTA -MAXX COMFORT spécial rénovation Q U A L I T E P R E M I U M L hiver vous le révèle : Petites

Plus en détail

Rénovez votre bâtiment! Pas à pas vers le confort moderne

Rénovez votre bâtiment! Pas à pas vers le confort moderne Office fédéral de l énergie SuisseEnergie Rénovez votre bâtiment! Pas à pas vers le confort moderne Conférence Romande des Délégués à l Energie www.crde.ch Vous pensez rénover? Alors choisissez les bonnes

Plus en détail

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA «La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA Energie Solaire SA - Histoire Plus de 40 années d expérience dans le domaine

Plus en détail

On n a pas de pétrole, mais des sapins

On n a pas de pétrole, mais des sapins On n a pas de pétrole, mais des sapins Echange d expérience du 25 février 2010 à Valpellets SA UTO-Uvrier Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) 14h15 Accueil Actualités

Plus en détail

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété Les Certificats d Economies d Energie Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Introduction au dispositif Méconnu du grand public

Plus en détail

Que nous enseigne la base de données PAE?

Que nous enseigne la base de données PAE? Que nous enseigne la base de données PAE? Séminaire auditeurs PAE 8 juin 2009 Nicolas Heijmans, ir Division Energie et Climat CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 00/00/2006 Contenu

Plus en détail

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire PROJET EUROPEEN ECO N HOME ACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUE DES PARTICULIERS RETOUR D EXPERIENCE DANS LA LOIRE 27 Février 2009 Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire 36 groupements

Plus en détail

Rapport d audit énergétique

Rapport d audit énergétique Rapport d audit énergétique Version du logiciel 2.0.0#124 Date d enregistrement : 26.07.2013 Date de modification : 29.07.2013 Certificat PEB d origine n : 1 Type de bâtiment : APPARTEMENT Type d audit

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 83 28 avril 2009. S o m m a i r e ECONOMIES D ENERGIE ET ENERGIES RENOUVELABLES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 83 28 avril 2009. S o m m a i r e ECONOMIES D ENERGIE ET ENERGIES RENOUVELABLES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 979 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 83 28 avril 2009 S o m m a i r e ECONOMIES D ENERGIE ET ENERGIES RENOUVELABLES

Plus en détail

BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE THERMOGRAPHIE DE VOTRE BÂTIMENT BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Les avantages de l éco-conseil Diagnostic de l efficacité énergétique de votre bâtiment Identification

Plus en détail

Programme Chaleur renouvelable

Programme Chaleur renouvelable Programme Chaleur renouvelable 27 septembre 2013 Matthias Rüetschi Responsable du programme Plan présentation Contexte Description du programme Communication aux propriétaires de villas Simulateur web

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Sommaire Rénovation optimale Rénovation optimale Gaz naturel/biogaz Choisir le système de chauffage approprié Chaudière à condensation Chaudière à

Plus en détail

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Claudio Buccola Ingénieur HES / MAS EPFL claudio.buccola@amstein-walthert.ch 02 avril 2012 Sommaire - 1 ère partie: Introduction - Objectif

Plus en détail

Le service d information sur les économies. d énergie du Jura bernois. Apéro-énergie Moutier 2015

Le service d information sur les économies. d énergie du Jura bernois. Apéro-énergie Moutier 2015 Le service d information sur les économies d énergie du Jura bernois Apéro-énergie Moutier 2015 Présenté par le conseiller en matière d énergie pour le Jura Bernois : Pierre Renaud économies d énergie

Plus en détail

Propriétaires de bâtiment

Propriétaires de bâtiment Loi genevoise sur l énergie Propriétaires de bâtiment Rénover pour économiser de l énergie: une opération gagnante En vigueur depuis août 2010, la révision de la loi genevoise sur l énergie vise à réduire

Plus en détail

Une fonction essentielle pour économiser de l énergie

Une fonction essentielle pour économiser de l énergie 2 Economiser de l énergie: pas besoin d être un génie! Flumroc vous conseille avec cette brochure et sur son site www.isoler-maintenant.ch afin que votre maison soit prête pour le futur. 3 Il est temps

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

Cours SIA 380/1, édition 2009

Cours SIA 380/1, édition 2009 Cours SIA 380/1, édition 2009 HES-SO Valais Pierre-André Seppey Novembre 2009 Aujourd hui Il y a quelques années La norme SIA 380/1, édition 2009 Les 6 chapitres de la norme: 0 Domaine d application 1

Plus en détail

DOSSIER N : C53-12-10-016

DOSSIER N : C53-12-10-016 RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE LUNDI 8 OCTOBRE 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique, pour les

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue du Mistral N : 32 Boîte : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue du Mistral N : 32 Boîte : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : 1970 Version du protocole: 22/10/2012

Plus en détail

Passive House Institute

Passive House Institute Passive House Institute Dr. Wolfgang Feist Rheinstr. 44/46 D-64283 Darmstadt www.passiv.de Certification en tant que «Maison Passive certifiée» Critères pour les maisons passives en tant que bâtiment d

Plus en détail

Rénover selon le standard MINERGIE

Rénover selon le standard MINERGIE Assurer à long terme la valeur d usage Rénover selon le standard MINERGIE 1 Enveloppe et installations techniques du bâtiment forment un tout 2 L aération douce en fait intégralement partie 3 Les habitants

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AUX PROJETS DE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE

PROGRAMME DE SOUTIEN AUX PROJETS DE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE PROGRAMME DE SOUTIEN AUX PROJETS DE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE GUIDE DU PARTICIPANT Hydro-Québec novembre 2014 2013G1172 Table des matières Avant-propos... 2 Avis... 3 Section 1. Nature du programme...

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de la Vouée Juetta N : 19 Boîte : CP : 4600 Localité : Richelle Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de la Vouée Juetta N : 19 Boîte : CP : 4600 Localité : Richelle Type de bâtiment : CP : 4600 Localité : Richelle Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction :

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006!

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006! Économies d énergie et énergies renouvelables Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Le crédit d impôt? Il est fait pour moi! Illustrations : Claire Laffargue Les nouvelles dispositions

Plus en détail

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés Objectif du diagnostic énergétique Revue de quelques méthodes d analyse énergétique des bâtiments

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

FENÊTRES OU PORTES FENÊTRES COMPLÈTES AVEC VITRAGE ISOLANT

FENÊTRES OU PORTES FENÊTRES COMPLÈTES AVEC VITRAGE ISOLANT FENÊTRES OU PORTES FENÊTRES COMPLÈTES AVEC VITRAGE ISOLANT Critères d éligibilité & pièces justificatives Sommaire Travaux avec date d engagement en 2014 page 2 I. Qu est ce que la date d engagement? page

Plus en détail

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Une averse fraîche, délassante et économe De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant d

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

Vous construisez transformez rénovez

Vous construisez transformez rénovez Vous construisez transformez rénovez En accord avec l environnement et votre budget L avenir appartient aux énergies renouvelables! L amenuisement des ressources énergétiques et la problématique du réchauffement

Plus en détail

MINERGIE en questions

MINERGIE en questions Confort Economies Techniques Rentabilité en questions Toutes les réponses pour faire votre choix en toute connaissance de cause Le label Depuis son lancement, le label connaît un développement spectaculaire

Plus en détail

Rénovation des fenêtres

Rénovation des fenêtres Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Rénovation des fenêtres Le changement des fenêtres (ou vitrages), réduit les consommations de chauffage, fait diminuer l effet paroi froide et les condensations, améliore

Plus en détail

Rénovation énergétique Guide pour les maîtres d ouvrage

Rénovation énergétique Guide pour les maîtres d ouvrage Rénovation énergétique Guide pour les maîtres d ouvrage Impressum Editeur: Office fédéral de l énergie OFEN Groupe d accompagnement: Daniel Brunner, Martin Ciocarelli, Pius Hüsser, Jules Pikali Textes

Plus en détail

Présentation Energies Solidaires

Présentation Energies Solidaires Présentation SEY 78 : Réunions de proximité Jeudi 7 novembre 2013 Présentation Energies Solidaires ASSOCIATION créée en 1998 Une équipe de 8 salariés : Solidarité internationale Sensibilisation / Conseil

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue des Combattants N : 70 Boîte : CP : 1490 Localité : Court-Saint-Etienne Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue des Combattants N : 70 Boîte : CP : 1490 Localité : Court-Saint-Etienne Type de bâtiment : CP : 1490 Localité : Court-Saint-Etienne Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 INFORMATIONS GENERALES SERVICE CANTONAL DES CONTRIBUTIONS Nicolas Mathys Coordinateur de la formation et de l information Charte du SCC Charte SCC Respect

Plus en détail

La Rénovation. N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse. Les Fondamentaux. pour améliorer la performance énergétique

La Rénovation. N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse. Les Fondamentaux. pour améliorer la performance énergétique La Rénovation pour améliorer la performance énergétique Les Fondamentaux N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse La Rénovation pour améliorer la performance énergétique La Rénovation pour améliorer

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Vers des Bâtiments à Energie Positive. Alain Maugard, Jean-Robert Millet, Daniel Quenard

Vers des Bâtiments à Energie Positive. Alain Maugard, Jean-Robert Millet, Daniel Quenard Vers des Bâtiments à Energie Positive Alain Maugard, Jean-Robert Millet, Daniel Quenard 1 La place des bâtiments dans les consommations d'énergie Demande Energétique Finale Europe 2002 Bâtiments Industrie

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail