Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs"

Transcription

1 Mai 2014 Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Comme nous l avons annoncé dans notre bulletin du 15 avril, l ICIS prévoit lancer son nouveau site Web interactif sur les données des établissements et des régions en septembre 2014, dans le cadre de son initiative sur la performance du système de santé (PSS). Le site Web sur la PSS (régions et établissements) remplacera l outil du Projet de production de rapports sur les hôpitaux canadiens () et le rapport en version papier. Les résultats de certains indicateurs auparavant accessibles au moyen de ces outils et les résultats de nouveaux indicateurs (comme Sepsie à l hôpital) seront présentés sur le nouveau site, de même que des mesures contextuelles à l échelle des établissements et des régions. Les indicateurs seront affichés sous leur nom simplifié afin de rendre le site Web facile à comprendre pour le grand public. De plus, 4 indicateurs ont fait l objet d améliorations d ordre méthodologique afin d améliorer leur comparabilité entre les hôpitaux et avec l étranger. Nouveaux indicateurs 2 indicateurs, qui n étaient auparavant pas déclarés dans nos rapports réguliers, seront publiés dans le site Web sur la PSS (régions et établissements) : Sepsie à l hôpital Il s agit d un nouvel indicateur développé par l ICIS pour évaluer les taux de sepsie à l hôpital, qui constitue l une des principales causes de décès. Un dépistage précoce et des mesures de prévention et de gestion appropriées des infections pendant l hospitalisation peuvent réduire le taux d évolution des infections en sepsie. Cet indicateur évalue l efficacité des hôpitaux de soins de courte durée en matière de prévention de la sepsie. Il aide également les hôpitaux à trouver des hôpitaux semblables de qui ils pourront tirer des leçons. Médicaments potentiellement contre-indiqués prescrits aux personnes âgées Cet indicateur, même s il n est pas nouveau, est désormais diffusé dans nos rapports réguliers à l échelle régionale. Les personnes âgées présentent un risque accru de réactions indésirables aux médicaments et d autres types d événements indésirables liés aux médicaments en raison du nombre de médicaments qu elles prennent, de la prévalence élevée de certaines affections chroniques au sein de leur groupe et des changements corporels liés à l âge. Cet indicateur est fondé sur la liste Beers (Beers Criteria for Potentially Inappropriate Medication Use in Older Adults) de l American Geriatrics Society et mesure le nombre de personnes âgées qui consomment des médicaments potentiellement inefficaces ou qui présentent des risques inutilement élevés. Page 1

2 Indicateurs ayant subi des changements méthodologiques Des changements méthodologiques ont été apportés à 4 indicateurs afin d améliorer la comparabilité entre les hôpitaux ou d harmoniser les méthodologies avec celles utilisées pour des mesures similaires déclarées à l étranger. Les 4 indicateurs dont la méthodologie a été modifiée sont : Mortalité dans les 5 jours suivant une chirurgie majeure; Taux de césariennes excluant les accouchements avant terme et les grossesses multiples; Traumatisme obstétrical accouchement vaginal avec instrument; Développement sain de l enfant. Les indicateurs révisés et la justification de ces changements méthodologiques sont décrits à l annexe 1. Indicateurs avec des noms simplifiés Le nouveau site Web sur la PSS (régions et établissements) utilise des noms d indicateurs simplifiés ou abrégés pour certains indicateurs afin de rendre le site plus facile à comprendre pour le grand public. Le Répertoire des indicateurs contient une description brève et une description détaillée de la méthodologie et d autres renseignements pertinents au sujet des indicateurs. Les noms des indicateurs reconnus à l échelle mondiale seront toujours utilisés dans le Répertoire des indicateurs. Voici quelques exemples de noms d indicateurs simplifiés : Nom de l indicateur dans le site Web sur la PSS (régions et établissements) Dépenses administratives Recours à la contention en soins de longue durée Coût d un séjour standard à l hôpital Nom de l indicateur révisé dans le Répertoire des indicateurs Dépenses administratives en pourcentage des dépenses totales Pourcentage des résidents en soins de longue durée qui étaient contraints physiquement sur une base quotidienne Coût par cas pondéré Indicateurs dont le mode de diffusion a été modifié Tous les indicateurs présentés actuellement dans l outil du et la publication en ligne Indicateurs de la santé ne seront pas inclus dans le site Web sur la PSS (régions et établissements) ou mis à jour cette année. Ces indicateurs seront traités de l une ou l autre de ces façons : Diffusion indépendante : Certains indicateurs, même s ils ne sont pas inclus dans nos publications électroniques ou affichés sur notre site Web, peuvent être fournis sur demande à nos intervenants pour leur propre organisation, et ce gratuitement. Pour consulter la liste de ces indicateurs, voir l annexe 2. Suspension de la diffusion : La diffusion de certains indicateurs a été suspendue temporairement en attendant la consultation des intervenants au cours d une conférence consensuelle sur invitation prévue cet automne. Pour consulter la liste de ces indicateurs, voir l annexe 3. Page 2

3 Période d examen préliminaire des données La période d examen préliminaire des données aura lieu du 2 au 27 juin Les détails concernant ce processus seront fournis au cours des prochaines semaines. Coordonnées Restez à l affût d autres renseignements sur la période d embargo et les dates des conférences Web qui permettront de découvrir le nouveau site Web sur la PSS (régions et établissements). Si vous avez des questions, écrivez-nous à Page 3

4 Annexe 1 : Indicateurs révisés et justification des changements à la méthodologie Nom de l indicateur révisé pour le site Web sur la PSS (régions et établissements) Décès à l hôpital à la suite d une chirurgie majeure Césariennes à faible risque Traumatisme obstétrical (avec instrument) Développement sain de l enfant Nom de l indicateur révisé dans le Répertoire des indicateurs Mortalité à l hôpital dans les 30 jours, chirurgie majeure Taux de césariennes à faible risque Traumatisme obstétrical, accouchement vaginal avec instrument Développement sain de l enfant avant son entrée à l école primaire Ancien nom de l indicateur Mortalité dans les 5 jours suivant une chirurgie majeure Taux de césariennes excluant les accouchements avant terme et les grossesses multiples Traumatisme obstétrical accouchement vaginal avec instrument Développement sain de l enfant Justification des changements à la méthodologie L indicateur Mortalité dans les 5 jours suivant une chirurgie majeure (du ) a été remplacé par Mortalité à l hôpital dans les 30 jours, chirurgie majeure, qui s harmonisera avec les recherches et les mesures similaires déclarées à l échelle internationale (tel que par le National Surgical Quality Improvement Program du American College of Surgeons). Le modèle d ajustement selon les risques a été élargi afin d inclure plus de facteurs de risques, ce qui améliorera la comparabilité entre les hôpitaux. Par le passé, l indicateur sur les césariennes (du ) comprenait 2 critères d exclusion cliniques (grossesses multiples et accouchements avant terme). La version révisée de l indicateur comprendra des exclusions supplémentaires, dans le but de déclarer les taux de césariennes parmi les femmes à faible risque de césarienne. Cet indicateur révisé est plus facilement comparable avec les mesures similaires déclarées à l échelle internationale (tel que par la U.S. Joint Commission). Par le passé, l indicateur sur les traumatismes obstétricaux (du ) ne comprenait que les déchirures du quatrième degré. La version révisée de l indicateur comprendra les déchirures du troisième et du quatrième degré et s harmonisera avec les indicateurs similaires déclarés à l échelle internationale (tel que par l OCDE). Dans sa version précédente, l indicateur Développement sain de l enfant était calculé comme étant un pourcentage d enfants de 5 ans qui ne démontraient aucune vulnérabilité dans les 5 domaines du développement, mesurés par l Instrument de mesure du développement de la petite enfance (IMDPE). La version révisée calcule cet indicateur sous forme de pourcentage d enfants de 5 ans qui sont vulnérables dans 1 ou plusieurs domaines de développement. Ce changement a été apporté afin de se conformer à l approche adoptée par plusieurs provinces et territoires du Canada et recommandée par le Centre Offord for Child Studies de l Université McMaster. Page 4

5 Annexe 2 : Indicateurs disponibles gratuitement sur demande* Indicateur Moyen de diffusion antérieur Niveau de déclaration Fracture de la hanche à l hôpital chez les patients âgés (65 ans ou plus) National Région (selon le lieu d hospitalisation) Traumatisme obstétrical accouchement vaginal sans instrument Mortalité hospitalière dans les 30 jours suivant un infarctus aigu du myocarde (IAM) Mortalité hospitalière dans les 30 jours suivant un accident vasculaire cérébral (AVC) Événements indésirables liés aux soins infirmiers dans les cas de soins médicaux Événements indésirables liés aux soins infirmiers dans les cas de soins chirurgicaux National Région (selon le lieu d hospitalisation) National Région (selon le lieu d hospitalisation) National Région (selon le lieu d hospitalisation) National Région (selon le lieu d hospitalisation) National Région (selon le lieu d hospitalisation) Remarque * Pour faire la demande de ces indicateurs pour votre organisation, communiquez avec nous à Page 5

6 Annexe 3 : Indicateurs suspendus temporairement dans l attente d une consultation auprès des intervenants Indicateur Réadmission suivant une hystérectomie Réadmission suivant une prostatectomie Réadmission suivant une arthroplastie de la hanche Réadmission suivant une arthroplastie du genou Réadmission suivant un IAM Réadmission suivant un AVC Hospitalisation liée à la maladie mentale Jours-patients associés à une maladie mentale Chirurgies à la suite d une fracture de la hanche pratiquées dans les 48 heures suivant l admission : temps d attente à l échelle de l établissement Traumatisme à la naissance Taux de césariennes Taux de césariennes primaires Accouchement vaginal après césarienne (AVAC) Arthroplastie de la hanche Arthroplastie du genou Hystérectomie Revascularisation cardiaque Pontage aortocoronarien Intervention coronarienne percutanée Omnipraticiens/médecins de famille Médecins spécialistes Coronarographie à la suite d un IAM Heures par cas pondéré Pourcentage des heures d absence rémunérées Heures rémunérées du personnel infirmier autorisé en pourcentage du nombre total d heures rémunérées du personnel en soins infirmiers pour patients hospitalisés Dépenses de soutien aux bénéficiaires de services en pourcentage des dépenses totales Rendement du personnel producteur d unités en soins infirmiers aux patients hospitalisés Moyen de diffusion antérieur et Outil à accès restreint du Outil à accès restreint du Outil à accès restreint du Outil à accès restreint du Outil à accès restreint du Outil à accès restreint du Page 6

Contenu. Introduction. Établissement des priorités pour l élaboration des indicateurs. Retrait de certains indicateurs. Répondants au sondage

Contenu. Introduction. Établissement des priorités pour l élaboration des indicateurs. Retrait de certains indicateurs. Répondants au sondage Contenu Introduction Répondants au sondage Établissement des priorités pour l élaboration des indicateurs Pour chacun des quadrants Pour les dimensions des quadrants Retrait de certains indicateurs Indicateurs

Plus en détail

Le projet de production de rapports sur les hôpitaux canadiens (PPRHC)

Le projet de production de rapports sur les hôpitaux canadiens (PPRHC) Le projet de production de rapports sur les hôpitaux canadiens (PPRHC) Partage de connaissances de l Atlantique sur la qualité des soins et la sécurité des patients; les 14 et 15 mai 2013 Jeanie Lacroix,

Plus en détail

PROJET DE PRODUCTION DE RAPPORTS SUR LES HÔPITAUX CANADIENS DÉVELOPPÉ PAR L INSTITUT CANADIEN D INFORMATION SUR LA SANTÉ

PROJET DE PRODUCTION DE RAPPORTS SUR LES HÔPITAUX CANADIENS DÉVELOPPÉ PAR L INSTITUT CANADIEN D INFORMATION SUR LA SANTÉ PROJET DE PRODUCTION DE RAPPORTS SUR LES HÔPITAUX CANADIENS DÉVELOPPÉ PAR L INSTITUT CANADIEN D INFORMATION SUR LA SANTÉ ANALYSE DES RÉSULTATS DES HÔPITAUX DE LA MONTÉRÉGIE Présentation L Institut canadien

Plus en détail

19-01-2012. Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE :

19-01-2012. Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE : NOM DE L INDICATEUR RNI PRÉVENTION DES INFECTIONS DES PLAIES OPÉRATOIRES NUMÉRO D IDENTIFICATION DE L INDICATEUR RNI 92 DATE DE LA DERNIÈRE RÉVISION (JJ-MM-AAAA) 19-01-2012 DESCRIPTION DE L INDICATEUR

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Audrey Samalea Suarez Pharmacien hospitalier CHU de Liège Service de pharmacie clinique Plan Contexte Objectifs/ attentes du séjour Présentation

Plus en détail

Assurance maladies graves. Second souffle simplifié 6 maladies et chirurgies couvertes

Assurance maladies graves. Second souffle simplifié 6 maladies et chirurgies couvertes Assurance maladies graves Second souffle simplifié 6 maladies et chirurgies couvertes Second souffle simplifié Donnez-vous les moyens de payer les dépenses supplémentaires liées à une maladie grave Un

Plus en détail

Plan analytique provisoire de l ICIS de 2015 à 2017 : aperçu des projets d élaboration d indicateurs et des nouveaux rapports

Plan analytique provisoire de l ICIS de 2015 à 2017 : aperçu des projets d élaboration d indicateurs et des nouveaux rapports Plan analytique provisoire de l ICIS de 2015 à 2017 : aperçu des projets d élaboration d indicateurs Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre

Plus en détail

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Dossier de presse AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Contact presse Lauranne Cournault 03 80 41 99 94 lauranne.cournault@ars.sante.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE La télémédecine au service

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux 13 mai 2011 1 Messages Le système de santé et de services sociaux du Québec

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Indicateurs de rendement de base de la Stratégie canadienne de l AVC Mise à jour de 2010

Indicateurs de rendement de base de la Stratégie canadienne de l AVC Mise à jour de 2010 Indicateurs de rendement de base de la Stratégie canadienne de l AVC Mise à jour de 2010 Préparé par le Groupe de travail sur l information et l évaluation Juin 2010 Tableau 1 : Ensemble d indicateurs

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

Notre offre pour les frontaliers

Notre offre pour les frontaliers Notre offre pour les frontaliers Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Bienvenue chez le leader de l assurance-maladie en Suisse. Sécurité Le Groupe Helsana est le premier assureur

Plus en détail

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches L apprentissage en ligne UNE DÉFINITION Mode d'apprentissage

Plus en détail

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie La couverture indispensable de toutes vos dépenses hospitalières Swiss santé Hospitalisation et chirurgie L hospitalisation, tout le monde y pense un jour ou l autre, surtout lorsqu un proche, suite à

Plus en détail

Formulaire D : CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL - ANESTHÉSIOLOGIE

Formulaire D : CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL - ANESTHÉSIOLOGIE DÉFINITION DU CHAMP DE PRATIQUE : 1. Le champ de pratique de chaque médecin est différent. 2. Le champ de pratique d un médecin est déterminé par les patients qu il traite, par les interventions qu il

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Josette Roussel, inf. M.Sc.,M.Éd Infirmière-conseillère principale Association des infirmières et infirmiers du Canada

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT POUR MALADIE GRAVE

DEMANDE DE RÈGLEMENT POUR MALADIE GRAVE DEMANDE DE RÈGLEMENT POUR MALADIE GRAVE Demande de règlement pour maladie grave - Directives Preneur (employeur ou administrateur du régime) Veuillez remplir la Déclaration du preneur, en prenant soin

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE AVIS AU SECTEUR Novembre 2012 FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE Objet La Société ontarienne

Plus en détail

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde Deepening our Understanding of Quality Improvement in Europe ENQUETE PATIENT Code Hôpital : N Patient Motif d admission Infarctus du myocarde AVC Fracture du fémur Accouchement Patient 1 Deepening our

Plus en détail

De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3»

De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3» Dossier de Presse 12 Novembre 2008 De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3» Contact : Professeur Bruno Vellas Responsable du Pôle Gériatie du CHU de Toulouse et du

Plus en détail

Rapport de recommandations

Rapport de recommandations Comment s assurer que les personnes souffrant d ostéo-arthrite et d arthrite rhumatoïde reçoivent des soins optimaux de par l Europe: recommandations EUMUSC.NET En partenariat avec EULAR et 22 centres

Plus en détail

Forer plus loin : AQESSS Montréal (Québec) Jason Sutherland, Ph. D.

Forer plus loin : AQESSS Montréal (Québec) Jason Sutherland, Ph. D. Connaissez-vous vos données? Forer plus loin : les possibilités et les risques AQESSS Montréal (Québec) Le 11 novembre 2011 Jason Sutherland, Ph. D. Centre for Health Services and Policy Research Données

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

PLANIFIEZ AVEC CONFIANCE. Assurance collective Régimes sur mesure Avantages hors pair VIVRE AVEC CONFIANCE.

PLANIFIEZ AVEC CONFIANCE. Assurance collective Régimes sur mesure Avantages hors pair VIVRE AVEC CONFIANCE. PLANIFIEZ AVEC CONFIANCE. Assurance collective Régimes sur mesure Avantages hors pair VIVRE AVEC CONFIANCE. PLANIFIEZ AVEC CONFIANCE. «Notre expérience et nos connaissances en matière de régimes d assurance

Plus en détail

La gestion des risques en hygiène hospitalière

La gestion des risques en hygiène hospitalière La gestion des risques en hygiène hospitalière Rappels des fondamentaux Dr J-L. Quenon Comité de Coordination de l Évaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine Séminaire de la SF2H, 19 novembre 2013,

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Soins hospitaliers en cas de crise cardiaque chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis

Soins hospitaliers en cas de crise cardiaque chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis Soins hospitaliers en cas de crise cardiaque chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis Facteurs qui influent sur la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

Révision de 2011 des Normes SIG

Révision de 2011 des Normes SIG 17 mars 2011 Révision de 2011 des Normes SIG L aperçu qui suit souligne les principales révisions apportées aux Normes SIG qui entreront en vigueur le 1er avril 2011. Pour consulter un sommaire détaillé

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015 Rapport au ministre chargé de la sécurité sociale et au Parlement sur l'évolution des

Plus en détail

1. Recommandations de l AFSSAPS

1. Recommandations de l AFSSAPS E08-1 E08 Hypolipémiants Depuis une dizaine d années de nombreux résultats se sont accumulés pour prouver l intérêt de l abaissement du LDL-cholestérol en prévention primaire et secondaire des évènements

Plus en détail

COMMENTLES CASCPRODIGUENT

COMMENTLES CASCPRODIGUENT COMMENTLES CASCPRODIGUENT DESSOI NS: Mi seàj oursurl amél i oraon del aqual i tépourl espaents Comment les CASC prodiguent des soins : Mise à jour sur l amélioration de la qualité pour les patients Mise

Plus en détail

ATOUT 2-25 RÉGIME D ASSURANCES COLLECTIVES POUR GROUPES DE 2 À 25 EMPLOYÉS. Un régime flexible à votre mesure

ATOUT 2-25 RÉGIME D ASSURANCES COLLECTIVES POUR GROUPES DE 2 À 25 EMPLOYÉS. Un régime flexible à votre mesure ATOUT 2-25 RÉGIME D ASSURANCES COLLECTIVES POUR GROUPES DE 2 À 25 EMPLOYÉS Un régime flexible à votre mesure FLEXIBLE ET ACCESSIBLE Les entreprises de 2 à 25 employés peuvent désormais bénéficier d un

Plus en détail

GUIDE DE L ASSURÉ. Optez pour l assurance. qui peut regrouper maladies graves et assurance vie

GUIDE DE L ASSURÉ. Optez pour l assurance. qui peut regrouper maladies graves et assurance vie GUIDE DE L ASSURÉ Optez pour l assurance qui peut regrouper maladies graves et assurance vie Ne laissez rien au hasard AU CANADA ON ESTIME QUE À chaque heure : 16,65 personnes apprendront qu elles sont

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE Valérie Berger Inf, Ph.D, Cadre Supérieur de santé CHU de Bordeaux Renée Lacomère Cadre supérieur diététicienne ARC CHU de Bordeaux Christine Germain Statisticienne USMR, pole santé publique, CHU de Bordeaux

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES INFIRMIÈRES

SONDAGE AUPRÈS DES INFIRMIÈRES Page 1 of 10 SONDAGE AUPRÈS DES INFIRMIÈRES Le Groupe de travail canadien sur la malnutrition (GTCM) a mené une étude à l échelle nationale de 2010 à 2013 afin de déterminer la prévalence de la malnutrition

Plus en détail

Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques

Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques Avant 1969 Le Bureau fédéral de la statistique 1 (appelé aujourd hui Statistique Canada) recueillait des données sur les avortements en provenance

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

LE FICHIER MED-ÉCHO DU QUÉBEC EST-IL LA SOURCE DE DONNÉES APPROPRIÉE POUR DÉNOMBRER LES INTERVENTIONS CORONARIENNES PERCUTANÉES (ICP)?

LE FICHIER MED-ÉCHO DU QUÉBEC EST-IL LA SOURCE DE DONNÉES APPROPRIÉE POUR DÉNOMBRER LES INTERVENTIONS CORONARIENNES PERCUTANÉES (ICP)? LE FICHIER MED-ÉCHO DU QUÉBEC EST-IL LA SOURCE DE DONNÉES APPROPRIÉE POUR DÉNOMBRER LES INTERVENTIONS CORONARIENNES PERCUTANÉES (ICP)? Préparé à l intention du ministère de la Santé et des Services sociaux

Plus en détail

Demande d inscription au répertoire des FLS d Ostéoporose Canada Marche à suivre

Demande d inscription au répertoire des FLS d Ostéoporose Canada Marche à suivre Demande d inscription au répertoire des FLS d Ostéoporose Canada Marche à suivre 1. 2. 3. Veuillez remplir un seul formulaire par FLS ou hôpital. Assurez-vous de répondre à toutes les questions (à moins

Plus en détail

Déclaration d admission Coût de l hospitalisation

Déclaration d admission Coût de l hospitalisation Déclaration d admission Coût de l hospitalisation Choix de chambre et conditions financières pour une admission classique ou en hôpital de jour. Introduction Le présent document vise à vous informer des

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

Niveau de soins alternatif (NSA) Liste des codes de diagnostic : des précisions sur son utilisation (en vigueur à compter du 1 er avril 2016)

Niveau de soins alternatif (NSA) Liste des codes de diagnostic : des précisions sur son utilisation (en vigueur à compter du 1 er avril 2016) Niveau de soins alternatif (NSA) Liste des codes de diagnostic : des précisions sur son utilisation (en vigueur à compter du 1 er avril 2016) Table des matières Objet de cet aide-mémoire...2 Pourquoi est-il

Plus en détail

Avis importants sur la portée des données

Avis importants sur la portée des données Avis importants sur la portée des données L ICIS saisit les données administratives, cliniques et démographiques sur les avortements provoqués effectués dans les unités de soins de courte durée et de chirurgie

Plus en détail

Marche à suivre pour importer votre base de données Guide santé CV MC ) (Réservé à l usage de Clinemetrica)

Marche à suivre pour importer votre base de données Guide santé CV MC ) (Réservé à l usage de Clinemetrica) December 1, 2010 Klick Inc. Marche à suivre pour importer votre base de données Guide santé CV MC ) (Réservé à l usage de Clinemetrica) Les utilisateurs de l application Guide santé CV MC qui souhaitent

Plus en détail

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013 Cadre de développement du jeune enfant aux TNO Mai 2013 Un message du ministre de l Éducation, de la Culture et de la Formation et du ministre de la Santé et des Services sociaux Nous sommes heureux de

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

La responsabilité professionnelle des médecins obstétriciens / gynécologues au Canada

La responsabilité professionnelle des médecins obstétriciens / gynécologues au Canada Association canadienne de protection médicale Service de gestion des risques La responsabilité professionnelle des médecins obstétriciens / gynécologues au Canada Dr Robert Sabbah, FRCSC président de l

Plus en détail

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C Lien à la version électronique de le formulaire l Apprentissage à la Pratique : https://www.formrouter.net/forms@cfpc/mainpro_linking_learning_practice_fr.html Relier l apprentissage à la pratique Comment

Plus en détail

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins!

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! PROTÉGEZ-VOUS CONTRE LES FRAIS D HOSPITALISATION ÉLEVÉS! Une hospitalisation peut coûter cher et l intervention de l assurance maladie

Plus en détail

MONOGRAPHIE. tenecteplase. Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée. Agent fibrinolytique

MONOGRAPHIE. tenecteplase. Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée. Agent fibrinolytique MONOGRAPHIE Pr TNKase tenecteplase Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée Agent fibrinolytique Distribué par : Hoffmann-La Roche Limitée 2455, boulevard Meadowpine Mississauga (Ontario)

Plus en détail

Les soins de santé primaires au N.-B. selon les expériences des citoyens : vue d ensemble. Le 20 octobre 2011

Les soins de santé primaires au N.-B. selon les expériences des citoyens : vue d ensemble. Le 20 octobre 2011 Les soins de santé primaires au N.-B. selon les expériences des citoyens : vue d ensemble Le 20 octobre 2011 Objectifs Contexte pour le système de santé du Nouveau- Brunswick Révision brève des intrants

Plus en détail

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES Services à l enfant et à la famille Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES Section : 542 Page : 1 SERVICES Révision : 1 er déc. 99 Sujet : SERVICES AUX REQUÉRANTS APPROUVÉS NORMES 542.1 Inscription

Plus en détail

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance Comité provincial d examen des bulletins scolaires Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Aout 2014 Vue d ensemble des

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE CLINIQUE: SOINS ET RECHERCHE. Ronald R Lett MD MSc. FCS(ECSA) FRCSC RCCI &Injury Control Center, Ouganda

TRAUMATOLOGIE CLINIQUE: SOINS ET RECHERCHE. Ronald R Lett MD MSc. FCS(ECSA) FRCSC RCCI &Injury Control Center, Ouganda TRAUMATOLOGIE CLINIQUE: SOINS ET RECHERCHE Ronald R Lett MD MSc. FCS(ECSA) FRCSC RCCI &Injury Control Center, Ouganda OBJECTIFS 1. Comprendre les protocoles de soins des blessures 2. Définir et comprendre

Plus en détail

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif :

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif : Élaborer un régime d assurance-médicaments pour les Néo-Brunswickois non assurés Introduction Au cours des importantes consultations publiques réalisées pendant les premières phases du projet Ensemble

Plus en détail

QUA121 Contrôle statistique de la qualité

QUA121 Contrôle statistique de la qualité Département de génie mécanique Programme de certificat Enseignant : Groupe 01 : Fayçal Benhamed Préalable : MAT321 PLAN DE COURS HIVER 2013 QUA121 1 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES L étudiant sera en mesure de :

Plus en détail

MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins. RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010

MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins. RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010 MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010 1 OBJECTIF : Réduire le temps passé aux urgences partout en Ontario Presque 50 % des patients qui se

Plus en détail

Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit

Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit Notre objectif est de veiller à ce que vous receviez le meilleur service et toute l attention désirée durant le processus

Plus en détail

Les garanties facultatives ajoutez du zeste à votre programme d avantages sociaux!

Les garanties facultatives ajoutez du zeste à votre programme d avantages sociaux! Les garanties facultatives ajoutez du zeste à votre programme d avantages sociaux! A S S U R A N C E C O L L E C T I V E Les garanties personnelles Les garanties facultatives sont depuis toujours un excellent

Plus en détail

Hôpitaux pour personnes âgées en France

Hôpitaux pour personnes âgées en France Hôpitaux pour personnes âgées en France Evelyne GAUSSENS Directrice générale Hôpital Gériatrique «Les Magnolias» Ballainvilliers,Île de France, France Relever le «défi du vieillissement», c est avant tout

Plus en détail

mondial assurance de base selon la LCA (pays de résidence à l étranger)

mondial assurance de base selon la LCA (pays de résidence à l étranger) Vos primes pour 2015 Cette année, les primes pour 2015 ont été soumises à une observation particulièrement attentive en prévision de la votation sur l instauration d une caisse publique d assurance-maladie.

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent de la condition féminine

Mémoire présenté au Comité permanent de la condition féminine Mémoire présenté au Comité permanent de la condition féminine 2 avril 2014 M. Brent Diverty Vice-président, Programmes 2 Au nom de l Institut canadien d information sur la santé (ICIS), je vous remercie

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE Prof. G. DURANT La Belgique (11 millions d habitants) est un pays fédéral. Le financement est organisé au niveau national sauf le financement des infrastructures

Plus en détail

Demandez votre devis personnalisé à :

Demandez votre devis personnalisé à : Spécial moniteurs d escalade Votre complémentaire santé à partir de 14./mois * Tarif spécialement négocié pour vous par le SNAPEC auprès de MMAMillau. Remboursement de vos dépenses de santé Protection

Plus en détail

PROJET SIPA Bilan de l usage des ressources alternatives d hébergement Site Bordeaux-Cartierville

PROJET SIPA Bilan de l usage des ressources alternatives d hébergement Site Bordeaux-Cartierville CLSC désigné Centre Affilié Universitaire PROJET SIPA Bilan de l usage des ressources alternatives d hébergement Site Bordeaux-Cartierville INTRODUCTION Le présent document vise à apporter un éclairage

Plus en détail

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT La Compagnie d'assurance Everest du Canada doit recevoir votre formulaire de réclamation dûment rempli dans les trente (30) jours

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d INformations sur les Établissements de Santé FICHE ÉTABLISSEMENT

PLATINES : PLATeforme d INformations sur les Établissements de Santé FICHE ÉTABLISSEMENT MAISON DE SANTÉ PROTESTANTE DE BORDEAUX-BAGATELLE 203 route de Toulouse - 33401 TALENCE Tél. : 05 57 12 34 56 - Fax : 05 56 37 20 21 bagatelle@mspb.com - www.mspb.com TALENCE TALENCE (33) (33) PLATINES

Plus en détail

L infirmière Clinicienne

L infirmière Clinicienne DIRECTIVES AUX AUTEURS L Infirmière clinicienne est une revue scientifique en ligne. Elle diffuse principalement les travaux des infirmières, qu elles soient étudiantes, cliniciennes ou professeures. L

Plus en détail

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE»

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE» Manuel de mise en œuvre de la communication pour le changement social et comportemental (CCSC) à destination des adolescents en milieu urbain en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR) Organisation

Plus en détail

Décrire les plaintes autour du sommeil présentées par un échantillon de la population accueillie

Décrire les plaintes autour du sommeil présentées par un échantillon de la population accueillie METHODOLOGIE Justificatif : - bonnes pratiques préconisées en ehpad - choix de l amcoorhb dans les thèmes à traiter en 2008 - données personnelles à l ehpad : GMP ; % démences ;. Population : EHPAD volontaires

Plus en détail

Quelques informations relatives à la mise en œuvre d un programme de dépistage prénatal du syndrome de Down au Québec NOTE

Quelques informations relatives à la mise en œuvre d un programme de dépistage prénatal du syndrome de Down au Québec NOTE COMMISSAIRE À LA SANTÉ ET AU BIEN-ÊTRE Quelques informations relatives à la mise en œuvre d un programme de dépistage prénatal du syndrome de Down au Québec NOTE POUR LA CONSULTATION SUR LE DÉPISTAGE DU

Plus en détail

Notre offre pour les frontaliers

Notre offre pour les frontaliers Le «Swiss Package Santé»: Notre offre pour les frontaliers Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Bienvenue chez le leader de l assurance-maladie en Suisse. Sécurité Le Groupe

Plus en détail

Présentation d un exemple de site internet de pharmacie hospitalière

Présentation d un exemple de site internet de pharmacie hospitalière 1 Présentation d un exemple de site internet de pharmacie hospitalière Dr Anne Florence Wasilewski-Rasca Pharmacie des HUG Séminaire DESS - 16 juin 2003 Plan Historique du site Pharmacie des HUG Intérêt

Plus en détail

RÉMUNÉRATION et INCITATIFS Rémunération. Modèles d exercice de la médecine familiale

RÉMUNÉRATION et INCITATIFS Rémunération. Modèles d exercice de la médecine familiale RÉMUNÉRATION et INCITATIFS 1. RÉMUNÉRATION et INCITATIFS Rémunération Modèles d exercice de la médecine familiale Vous envisagez d exercer la médecine familiale en Ontario? Le ministère de la Santé et

Plus en détail

SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE

SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE PAGES TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 CONSULTATION EN LIGNE ET EN PERSONNE : PRINCIPALES CONSTATATIONS

Plus en détail

BESOIN RECONNU D UNE SUBVENTION POUR LA GARDE D ENFANTS

BESOIN RECONNU D UNE SUBVENTION POUR LA GARDE D ENFANTS Comté de Simcoe Services sociaux Services à l enfance et à la communauté 1110, Autoroute 26, Midhurst (Ontario) L0L 1X0 Ligne principale : 705 722-3132 Sans frais 1 866 893-9300 Téléc. 705 725-9539 simcoe.ca

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé.

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé. Santé Il est important de maintenir un mode de vie sain pour prévenir les maladies mangez correctement, faites de l exercice et maintenez un bon niveau d hygiène. Au Centre d Accueil, dites au personnel

Plus en détail

pic Indicateurs de santé 2011 : définitions, sources de données et raisonnement, juin 2011

pic Indicateurs de santé 2011 : définitions, sources de données et raisonnement, juin 2011 pic Indicateurs de santé 2011 : définitions, sources de données et raisonnement, juin 2011 Qui nous sommes Fondé en 1994, l ICIS est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit de l information

Plus en détail

ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013

ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013 Forum qualité sécurité HUG, 20 novembre 2014 Hôpitaux ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013 Patricia Francis Gerstel Pierre Chopard Service qualité des soins Etre Direction les

Plus en détail

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier?

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? DISPOSITIFS MEDICAUX Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? Guide pour le dossier déposé par les fabricants/distributeurs Adopté en séance de la CEPP* le 13 juillet 2005 *CEPP

Plus en détail

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire Automne 2010 Types de soins Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction Nous avons le plaisir de vous présenter l édition de l automne 2010 du RCRA, qui vous renseignera davantage

Plus en détail

Pharmacie hospitalière canadienne 2015 (SCPH 2015) *

Pharmacie hospitalière canadienne 2015 (SCPH 2015) * Pharmacie hospitalière canadienne 2015 () * Buts et objectifs visés par la SCPH, d ici 2015, pour la pratique pharmaceutique dans les établissements de santé 1 But 1 : Accroître le degré d intervention

Plus en détail

Enquête sur les allégations visant l Association des

Enquête sur les allégations visant l Association des Enquête sur les allégations visant l Association des pompiers autochtones du Manitoba 2014 Contexte La Direction générale des services d examen et d enquête du Ministère a reçu des allégations de détournement

Plus en détail

Les pensions alimentaires pour enfants

Les pensions alimentaires pour enfants Les pensions alimentaires pour enfants IMPORTANT Tous les renseignements juridiques contenus dans cette présentation sont offerts à titre d information générale seulement. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer

Plus en détail