Implantation en Russie et business sur le territoire russe

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Implantation en Russie et business sur le territoire russe"

Transcription

1 Implantation en Russie et business sur le territoire russe avantages, aléas, conseils utiles

2 Pourquoi Russie? 142 millions d habitants. La forte croissance de la consommation; 60,4 milliards dollars des investissements étrangers (1-er trimestre 2013). Croissance 65,4%; La stratégie gouvernementale vers la modernisation et le renouvellement d économie nationale; Larges possibilités pour l outsourcing et outstaffing (main-d'œuvre bon marché, les capacités de production libres).

3 Les formes d implantation : Business de la part d un agent ou distributeur Ouverture d un bureau de représentation Ouverture d une structure séparée de droit russe (filiale)

4 Bureau de représentation Agit de la part de la société-mère; Ne possède pas de statut de personne morale; Est responsable pour ses engagements par les avoirs de société-mère; Est considéré comme «non-résident» de Russie ; Appartient aux régimes spéciaux en matière fiscale et en terme d imposition.

5 La structure séparée Agit de son propre part; Possède le statut de personne morale; Est responsable pour ses engagements par ses propres actifs; Est considérée comme un résident de Russie ; Appartient aux régimes généraux en matière fiscale et en terme d imposition.

6 Les types des sociétés en Russie L entreprise unitaire Société à responsabilité limitée Société anonyme de type fermé Société anonyme de type ouvert

7 L'analyse comparative des types principaux des sociétés L entreprise unitaire Un fondateur unique Le fondateur est la structure d Etat (fédérale ou municipale) Société à responsabilité limitée Nombre de fondateurs de 1 à 50 Les actifs, transmis à la société, deviennent la propriété de la société La responsabilité des fondateurs est limitée aux apports Société anonyme de type fermé Nombre d actionnaires de 1 à 50, la responsabilité des actionnaires est limitée aux prix d actions Les actions ne peuvent pas être vendues aux tierces personnes sans l accord des autres actionnaires, qui ont le droit d achat prioritaire Est contrôlé par Le service Fédéral du marché boursier Société anonyme de type ouvert Nombre d actionnaires non limité; la responsabilité des actionnaires est limitée aux prix d action Les actions peuvent être vendues aux tierces personnes, par exemple sur le marché boursier Est contrôlé par Le service Fédéral du marche boursier

8 Les impôts principaux Les impôts fédéraux Les impôts locaux Les impôts spéciaux TVA (18%) L impôt sur les services L impôt pour le système d imposition simplifié (6% de CA ou 15%de bénéfice) L impôt sur les bénéfices des entreprises (20%) Les accises L impôt sur les revenues des personnes physiques (13%) Le charges sociales (après le 01/01/ % de la masse salariale) La taxe de séjour La taxe écologique Les impôts pour les régimes économiques spéciaux

9 Le système de l imposition simplifiée + Control fiscal est plus faible; comptabilité moins compliquée et chère. - L absence de TVA ne permet pas aux contractants de récupérer cet impôt

10 Les conditions d utilisation du système de l imposition simplifiée CA annuelle pas plus que 60 millions roubles ; La partie des personnes morales dans le capital de la société ne doit pas surpasser 25%; Le nombre des salariés ne surpasse pas 100 personnes.

11 Les régimes économiques spéciaux Les zones d économie spéciale (ZES) Le centre d innovation «Skolkovo»

12 Les avantages des ZES Les ZES sont créées sur les territoires avec des infrastructures développées, y compris en termes de solutions logistiques; Les ZES sont créées en régions avec un bassin de main-d'œuvre qualifiée; Les résidents des ZES accèdent à de nombreux avantages fiscaux et douaniers.

13 Les avantages fiscaux pour les ZES (sur l exemple de ZES «Kaliningrad») Pas d impôt sur les bénéfices pendant 6 ans après l immatriculation, ensuite cet impôt est réduit de 50% - (10%); Pas d impôt sur l immobilier; Des nombreux déductions additionnelles pour le TVA et les taxes douanièrs.

14 Le centre d innovation «Skolkovo» Le fort support gouvernemental et présidentiel ; Les résidents du Skolkovo doivent mener leurs activités dans les domaines des innovations ; Les résidents du Skolkovo ne paient pas: TVA, l impôt sur les bénéfices, les taxes douanières (s ils importent l équipement nécessaire pour leur activité); Les résidents du Skolkovo reçoivent les visas et les permis de travail pour ses salariés étrangers par la procédure simplifiée; La construction et la location des bureaux sur le terrain du Skolkovo donnent droit aux nombreux avantages.

15 La certification et les licenses Les principaux domaines d activité économique, qui exigent l obtention des licences: - l activité financière (banque, assurance, marché boursier) - l activité liée avec l alcool (production, distribution) - l activité liée avec la sécurité d Etat (la production des armes, l énergie nucléaire, les communications, la cryptographie); - la médecine, y compris la pharmacie. Les établissements d Etat responsables pour les licences dépend du domaine d activité.

16 Le main d œuvre étranger L embauchage du main d œuvre étranger exige l autorisation d Etat; Chaque année le Gouvernement Russe sanctionne le quota d embauchage des étrangers; Chaque salarié étranger doit obtenir le permis de travail.

17 Les délais L accréditation du BDR 2-3 mois L immatriculation de la société 2-3 semaines L achat de la société de 2 semaines jusqu à 1 ans (s il est nécessaire d obtenir le permis du Service Fédérale de contrôle de la concurrence) La certification des produits de 2 semaines jusqu à plusieurs mois; L obtention des licences de 1 mois jusqu à 1 an; L obtention du permis de travail 4-6 semaines.

18 Aléas Une énorme corruption aux tous les niveaux de la société; Une forte bureaucratie; La centralisation et la concentration de la vie économique autour les «2 capitales» (Moscou et Saint-Petersbourg); L infrastructure obsolète dans la plupart du territoire; Emigration des élites et des jeunes talents.

19 Vos questions, S.V.P.

Guide export Le marché russe en toute simplicité avec la CCIFR!

Guide export Le marché russe en toute simplicité avec la CCIFR! Guide export Le marché russe en toute simplicité avec la CCIFR! LE MARCHÉ RUSSE EN TOUTE SIMPLICITÉ AVEC LA CCIFR! Vous êtes une société française en quête d opportunités de croissance à l international?

Plus en détail

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal Abdelwaret KABBAJ Expert-comptable diplômé en France Fondateur du cabinet Kabbaj Erradi advisory firm: Conseil en fiscalité des entreprises et des individus Formations fiscales Marocaines et internationales

Plus en détail

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc A- Implantation d une société au Maroc : 1. Aspects juridiques - Implantation sous forme de société commerciale (les formes les plus courantes) : Société

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Suppression d avantage Particuliers : quelques projets Un seuil relevé BTP intempéries

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Suppression d avantage Particuliers : quelques projets Un seuil relevé BTP intempéries EXTRAITS DU N 45 NOVEMBRE 2010 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Suppression d avantage Particuliers : quelques projets Un seuil relevé BTP intempéries Des

Plus en détail

Pour son implantation au Maroc, une société dispose de plusieurs choix d organisation

Pour son implantation au Maroc, une société dispose de plusieurs choix d organisation S implanter au Maroc : Quelle forme juridique choisir? Pour son implantation au Maroc, une société dispose de plusieurs choix d organisation juridique. Ces choix ont des conséquences sur les plans juridique,

Plus en détail

Fiche récapitulative de Doing Business 2011 Sommaire des réformes en Europe de l Est et en Asie centrale

Fiche récapitulative de Doing Business 2011 Sommaire des réformes en Europe de l Est et en Asie centrale Fiche récapitulative de Doing Business 2011 Sommaire des réformes en Europe de l Est et en Asie centrale L Albanie a rendu le paiement des taxes et impôts plus facile et moins cher pour les entreprises

Plus en détail

SOLUTIONS BANQUE PRO. À vos côtés pour votre activité professionnelle

SOLUTIONS BANQUE PRO. À vos côtés pour votre activité professionnelle SOLUTIONS BANQUE PRO À vos côtés pour votre activité professionnelle TOUTES NOS SOLUTIONS POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE Pour développer et pérenniser votre activité professionnelle,

Plus en détail

LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN

LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN EXTRAIT DE LA LOI N 2013/004 DU 11 AVRIL 2013 TITRE II CHAPITRE I DES INCITATIONS FISCALES ET DOUANIERES ARTICLE 5. Les incitations

Plus en détail

PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET ET DE SES ASSOCIES

PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET ET DE SES ASSOCIES PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET ET DE SES ASSOCIES ETAT CIVIL Nom : Prénom : Adresse : Code Postal : Ville : Date de naissance : Lieu de naissance : FORMATION EXPERIENCE PROFESSIONNELLE PRESENTATION

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Les Professionnels du Conseil en Habitat et en Immobilier

Les Professionnels du Conseil en Habitat et en Immobilier Présentation FRANCHISE ECO TRAVAUX PRESENTATION DU RESEAU Groupe ECO TRAVAUX MEMBRE EUROPEEN Siège administratif Tour Suisse 1 bd Vivier Merle 69003 LYON N INDIGO 0820.820.535. Email contact@eco-travaux.com

Plus en détail

SOLUTIONS BANQUE PRO. À vos côtés pour votre activité professionnelle

SOLUTIONS BANQUE PRO. À vos côtés pour votre activité professionnelle SOLUTIONS BANQUE PRO À vos côtés pour votre activité professionnelle TOUTES NOS SOLUTIONS POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE Pour développer et pérenniser votre activité professionnelle,

Plus en détail

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Octobre 1999 IMPACT DE LA NON-INDEXATION DU RÉGIME D IMPOSITION

Plus en détail

FORMULAIRE D IMMATRICULATION

FORMULAIRE D IMMATRICULATION FORMULAIRE D IMMATRICULATION Dans le cadre de la modernisation de ses services, l Office Burundais des Recettes procède à l implantation d un nouveau logiciel de gestion intégrée des impôts et des taxes

Plus en détail

Environnement des affaires et fiscalité aux EAU. Virginie Deutsch Conseil juridique (Abu Dhabi Dubaï) Colloque Classe Export Paris 20 Octobre 2015

Environnement des affaires et fiscalité aux EAU. Virginie Deutsch Conseil juridique (Abu Dhabi Dubaï) Colloque Classe Export Paris 20 Octobre 2015 Environnement des affaires et fiscalité aux EAU Virginie Deutsch Conseil juridique (Abu Dhabi Dubaï) Colloque Classe Export Paris 20 Octobre 2015 1/ Communautés et territoires juridiques Dubaï : Au centre

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2011

Conférence du 14 juin 2011 Barretto Ferreira, Kujawski e Brancher Sociedade de Advogados Conférence du 14 juin 2011 Le droit des sociétés et le droit fiscal au Brésil Me Olivier Costa, Avocat au Barreau de Lyon, Cabinet Bismuth

Plus en détail

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS I) CONTEXTE II) LES GRANDS CHANGEMENTS III) DISPOSITIF DE GESTION DU CODE REGIMES: BENEFICE DES AVANTAGES PLUS FAVORABLES MECANISME DE CONTRÔLE ET DE SUIVI EVALUATI

Plus en détail

GUIDE EXPORT LE MARCHÉ RUSSE EN TOUTE SIMPLICITÉ AVEC LA CCI FRANCE RUSSIE!

GUIDE EXPORT LE MARCHÉ RUSSE EN TOUTE SIMPLICITÉ AVEC LA CCI FRANCE RUSSIE! GUIDE EXPORT LE MARCHÉ RUSSE EN TOUTE SIMPLICITÉ AVEC LA CCI FRANCE RUSSIE! LE MARCHÉ RUSSE EN TOUTE SIMPLICITÉ AVEC LA CCI FRANCE RUSSIE! La Russie traverse actuellement une période d incertitude économique

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

CONSITUTION D UNE SOCIETE AU CAMBODGE

CONSITUTION D UNE SOCIETE AU CAMBODGE CONSITUTION D UNE SOCIETE AU CAMBODGE 1 REGIME JURIDIQUE Le régime juridique des sociétés au Cambodge résulte d une circulaire du Ministère du Commerce. Différents types de sociétés Le droit des sociétés

Plus en détail

FICHE PAYS ETATS-UNIS

FICHE PAYS ETATS-UNIS FICHE PAYS ETATS-UNIS IMMIGRATION // Permis de travail // Visa business Comme dans la grande majorité des pays, pour pouvoir travailler aux Etats-Unis, en tant qu étranger, il faut obtenir une autorisation

Plus en détail

Biens étrangers à déclarer ou à ne pas déclarer! Andrea Agnoloni

Biens étrangers à déclarer ou à ne pas déclarer! Andrea Agnoloni Biens étrangers à déclarer ou à ne pas déclarer! Andrea Agnoloni Les résidents canadiens sont assujettis à un impôt sur le revenu qu ils gagnent partout dans le monde. Depuis quelques années, l Agence

Plus en détail

Obtenir un permis de travail en Russie

Obtenir un permis de travail en Russie Obtenir un permis de travail en Russie SOMMAIRE Introduction : service d assistance à l obtention des permis de travail..................... 2 I. Service d assistance à l obtention des permis de travail

Plus en détail

L E R É G I M E F I S C A L E T I M M O B I L I E R A U P O R T U G A L

L E R É G I M E F I S C A L E T I M M O B I L I E R A U P O R T U G A L i M a i 2013 L E R É G I M E F I S C A L E T I M M O B I L I E R A U P O R T U G A L L ACQUISITON IMT - Impôt municipal sur les transmissions d immeubles.à titre onéreux TAX & BUSINESS This Tax Information

Plus en détail

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales.

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. FRANCE DETERMINATION DU LIEU DE RESIDENCE Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Espagne, Etats-Unis, Inde,

Plus en détail

Les avantages de la charte de l investissement

Les avantages de la charte de l investissement Les avantages de la charte de l investissement La charte de l investissement a pour objectif de fixer l action de l Etat en matière de promotion des investissements pour les dix années à venir. Elle remplace

Plus en détail

RESUME ENTREPRISE FRANCHE D EXPORTATION ET DISPOSITIFS INCITATIFS DU CGI

RESUME ENTREPRISE FRANCHE D EXPORTATION ET DISPOSITIFS INCITATIFS DU CGI RESUME ENTREPRISE FRANCHE D EXPORTATION ET DISPOSITIFS INCITATIFS DU CGI Révision : 26/02/13 Impression : 23/04/13 RESUME ENTREPRISE FRANCHE D EXPORTATON ET DISPOSITIFS INCITATIFS DU CGI Révision : 26/02/13

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES Table des matières. les frais d études EN 2030, UNE RÉALITÉ FRAPPANTE 2 2. Des subventions attrayantes canadienne pour l épargne-études (SCEE) 4 Bon d études canadien

Plus en détail

Business Plan (plan des affaires)

Business Plan (plan des affaires) Business Plan (plan des affaires) 1. Conditions personnelles Vos objectifs personnels En termes d évolution personnelle (voulez-vous avoir une famille avec des enfants, devenir un officier supérieur à

Plus en détail

Les Iles Vierges Britanniques (BVI):

Les Iles Vierges Britanniques (BVI): Les Iles Vierges Britanniques (BVI): Les International Business Companies (IBC) sont des sociétés offshore instituées dans les îles Vierges Britanniques (BVI), en vertu de l'international Business Companies

Plus en détail

La Fiducie à L Ile Maurice A member of Appavoo Group

La Fiducie à L Ile Maurice A member of Appavoo Group La Fiducie à L Ile Maurice A member of Appavoo Group Finance Management Development LA FIDUCIE A L ILE MAURICE La Fiducie permet, dans une relation triangulaire, le transfert de biens ou de droits du patrimoine

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 6 Objectifs Identifier les soldes intermédiaires de gestion. Pré-requis Fiches 1, 2 et 3. Mots-clés Soldes intermédiaires de gestion, tableau des soldes intermédiaires

Plus en détail

Le prêt d honneur croissance

Le prêt d honneur croissance Initiative Réunion Entreprendre accorde des prêts d honneur, sans intérêts et sans garanties personnelles, remboursable sur 5 ans maximum. Le prêt d honneur est un prêt personnel et non un prêt accordé

Plus en détail

Imposition d après la dépense (imposition forfaitaire) dans les cantons / recommandations de la CDF

Imposition d après la dépense (imposition forfaitaire) dans les cantons / recommandations de la CDF Décision de l'assemblée plénière de la CDF du 28 septembre 2007 Imposition d après la dépense (imposition forfaitaire) dans les cantons / recommandations de la CDF 1. Bases légales La possibilité d'être

Plus en détail

Sécurité juridique des investissements français en Russie :

Sécurité juridique des investissements français en Russie : Sécurité juridique des investissements français en Russie : Conseils pratiques. Les branches de sécurisations Sécurisation d implantation Sécurisation des relations contractuelles Recouvrement des dettes

Plus en détail

Sociétés de capitaux : les sociétés d exercice libéral. Jean VILANOVA jean.vilanova@ca-predica.fr

Sociétés de capitaux : les sociétés d exercice libéral. Jean VILANOVA jean.vilanova@ca-predica.fr Sociétés de capitaux : les sociétés d exercice libéral jean.vilanova@ca-predica.fr Généralités Définition du praticien libéral Les raisons du succès de l exercice associé L organisation d un cabinet de

Plus en détail

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES PORTEURS DE PROJETS DE GITES & CHAMBRES D HOTES

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES PORTEURS DE PROJETS DE GITES & CHAMBRES D HOTES PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES PORTEURS DE PROJETS DE GITES & CHAMBRES D HOTES Avec V o u s, le Conseil Général fait bouger les Vosges! Création Développement CONSEIL GENERAL DES VOSGES

Plus en détail

Présentation de l actualité. Actionnariat salarié dans le cadre de la loi Macron

Présentation de l actualité. Actionnariat salarié dans le cadre de la loi Macron Présentation de l actualité Actionnariat salarié dans le cadre de la loi Macron Colin Bernier / People Advisory Services Avocat - Associé Office: + 33 (0)1 55 61 12 41 colin.bernier@ey-avocats.com Page

Plus en détail

CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE

CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE Page CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE Les conseils de l expert-comptable Salon de la création de l entreprises 18/10/2008 Page Intervenants Agnès Bricard Expert-comptable, Commissaire aux comptes Page

Plus en détail

ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS. Virginie Molinier Barcelone, le 27 juin 2013

ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS. Virginie Molinier Barcelone, le 27 juin 2013 ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS Virginie Molinier Barcelone, le 27 juin 2013 OBJECTIF DE L ACQUISITION Développer son patrimoine personnel : acquisition

Plus en détail

1. La fondation de l entreprise

1. La fondation de l entreprise 1. La fondation de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 1.1. Créer ou reprendre une entreprise? Notoriété Investissement initial Charges fixes Engagements cachés (risques) Profits 2 1.2. Choix

Plus en détail

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE?

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR En pratique, le régime de la micro-entreprise est un régime fiscal simplifié pouvant s appliquer à tous les exploitants individuels,

Plus en détail

Note commune N 33/ 2010

Note commune N 33/ 2010 REPUBLIQUE TUNISIENNE BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2010/10/42 0.1.0.0.1.2 Documents Administratifs --------------------- ( IMPOTS ) Texte n DGI 2010/66 Note commune

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

Entreprise totale, un nouveau concept.

Entreprise totale, un nouveau concept. Entreprise totale, un nouveau concept. Le concept d entreprise totale s utilise de plus en plus dans la pratique. Une entreprise totale doit prendre en main un projet de A à Z en tenant compte des financements,

Plus en détail

SOCIÉTÉ EN SUISSE. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CHF = 0.80. Délai de création : 18 jours. Sociétés pré-constituées : Non

SOCIÉTÉ EN SUISSE. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CHF = 0.80. Délai de création : 18 jours. Sociétés pré-constituées : Non INFORMATIONS GÉNÉRALES Présentation du pays Délai de création : 18 jours Sociétés pré-constituées : Non Comptabilité : Obligatoire Secrétariat : Obligatoire Actionnariat anonyme : Oui Directeur nominé

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 La loi Duflot La LOI DUFLOT est accessible aux investisseurs depuis le 1er janvier 2013. Ce dispositif de défiscalisation consiste

Plus en détail

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble. 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble. 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5 Table des matières Avant-propos.... 1 Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5 1.1. Vente d un immeuble.... 5 1.1.1. Taux de droit

Plus en détail

Démystifiez votre comptabilité et fiscalité

Démystifiez votre comptabilité et fiscalité Démystifiez votre comptabilité et fiscalité PRÉSENTÉ AUX MEMBRES DE MON RÉSEAU PLUS Présenté par Diane Fortin 23 septembre 2014 Qui sommes-nous? Cabinet de comptables professionnels agréés (CPA) Fondé

Plus en détail

Avocat spécialiste en droit fiscal

Avocat spécialiste en droit fiscal Jean-Marie Baldo Avocat spécialiste en droit fiscal 1 Les opérations juridiques - La vente à un tiers : - La vente du fonds de commerce - La vente des parts ou actions de la société - La vente de l immobilier

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 INTRODUCTION : Le projet de loi de finances est bâti sur une prévision de croissance de +0,1 % en 2013 et de +0,9 % en 2014. Cette dernière

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

1) L impôt sur le revenu des personnes physiques

1) L impôt sur le revenu des personnes physiques DIRECTION DE LA LEGISLATION FISCALE Sous-Direction E - Bureau E 2 139, RUE DE BERCY - TELEDOC 568 75572 PARIS CEDEX 12 DLF/E/DO/2006000762 Fiscalités étrangères FE n 11/06 Anne Galmace 01 53 18 92 24 Fax

Plus en détail

BUSINESS PLAN. Business Plan CBI 1

BUSINESS PLAN. Business Plan CBI 1 BUSINESS PLAN Business Plan CBI 1 PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET ET DE SES ASSOCIES ETAT CIVIL Nom :... Prénom :... Adresse :... Code Postal :... Ville :... Date de naissance :... Lieu de naissance

Plus en détail

Code de déontologie de l auto-entrepreneur

Code de déontologie de l auto-entrepreneur Code de déontologie de l auto-entrepreneur Ce code a été rédigé par Monsieur HABI Hacène, créateur de Habi Consultant International (HCI), pour offrir aux entrepreneurs et aux organismes un support de

Plus en détail

COMMUNE DE SULLENS MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL. Sullens, le 5 mai 2014 PREAVIS MUNICIPAL N 2/2014

COMMUNE DE SULLENS MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL. Sullens, le 5 mai 2014 PREAVIS MUNICIPAL N 2/2014 COMMUNE DE SULLENS MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DE SULLENS Sullens, le 5 mai 2014 PREAVIS MUNICIPAL N 2/2014 ARRETE D IMPOSITION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT Exercice d imposition 2016 - Année de revenus 2015 10 raisons d investir en R&D en Belgique

Plus en détail

Gibraltar: www.icd-london.fr. CECROPS Limited - Registered office in England N 574 1196

Gibraltar: www.icd-london.fr. CECROPS Limited - Registered office in England N 574 1196 Gibraltar: Gibraltar est une péninsule située à l'extrémité sud de l'espagne et d une superficie d'environ 7 km ². Gibraltar a une position stratégique à la jonction de l'atlantique et la Méditerranée.

Plus en détail

PETERKA & PARTNERS. Bratislava, SLOVAQUIE Prague, REPUBLIQUE TCHEQUE

PETERKA & PARTNERS. Bratislava, SLOVAQUIE Prague, REPUBLIQUE TCHEQUE PETERKA & PARTNERS Bratislava, SLOVAQUIE Prague, REPUBLIQUE TCHEQUE Droit des sociétés après l entrée de la Slovaquie dans l Union européenne Přemysl Marek le 18 mars 2004 Contenu Introduction Sources

Plus en détail

TD n 1 : la Balance des Paiements

TD n 1 : la Balance des Paiements TD n 1 : la Balance des Paiements 1 - Principes d enregistrement L objet de la Balance des Paiements est de comptabiliser les différentes transactions entre résidents et non-résidents au cours d une année.

Plus en détail

Nom du créateur :.. Entreprise :... Téléphone :... Mail :...

Nom du créateur :.. Entreprise :... Téléphone :... Mail :... DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR Nom du créateur :.. Entreprise :... Téléphone :... Mail :... A RETOURNER A Monsieur le Président Initiative Centre Bretagne 77 bd de Penthièvre 22 600 LOUDEAC Tél :

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Information pratique...................................................................................7

Plus en détail

Le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS)

Le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS) Le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS) Le 13 février 2007, le Parlement luxembourgeois a adopté une loi introduisant le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS). Cette nouvelle loi remplace la loi du

Plus en détail

Fiscalité liée à un logement locatif au Luxembourg. BIL IMMO Day 02 Octobre 2014

Fiscalité liée à un logement locatif au Luxembourg. BIL IMMO Day 02 Octobre 2014 Fiscalité liée à un logement locatif au Luxembourg BIL IMMO Day 02 Octobre 2014 Sommaire I. Acquisition II. Détention III. Cession IV. Transmission V. Quid si la personne physique est non résidente VI.

Plus en détail

Investir dans l avenir : le financement des infrastructures municipales

Investir dans l avenir : le financement des infrastructures municipales Investir dans l avenir : le financement des infrastructures municipales Financement municipal : prendre l équité au sérieux Congrès de 2015 de la Fédération canadienne des municipalités Edmonton (Alberta),

Plus en détail

www.rh-solutions.com

www.rh-solutions.com www.rh-solutions.com Les Entreprises et Vous Les Entreprises externalisent leurs compétences ; se spécialisent, s adaptent, mutualisent, se transforment, exportent, innovent. Vous souhaitez retrouver une

Plus en détail

Note commune N 3 / 2014

Note commune N 3 / 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 3 / 2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54

Plus en détail

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES Emploi et Économie GUIDE D ACCÈS AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES établi conformément aux articles s. 11.13 à 11.17 de la Loi de l impôt sur le revenu (Manitoba)

Plus en détail

Comment réussir la création. Aspects fiscaux. François-Xavier RUAU Expert-Comptable

Comment réussir la création. Aspects fiscaux. François-Xavier RUAU Expert-Comptable Comment réussir la création de son entreprise? Aspects fiscaux François-Xavier RUAU Expert-Comptable 1 Le choix de la forme juridique Il doit tenir compte notamment des critères suivants : Éléments financiers

Plus en détail

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Provenant du transfert d une partie des revenus de la taxe fédérale d accise sur l essence

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Transmission d entreprise Fiscalité : pièges et opportunités

Transmission d entreprise Fiscalité : pièges et opportunités Transmission d entreprise Fiscalité : pièges et opportunités 1 Transmission d entreprise - fiscalité Pièges = Revenu indépendant Soumis aux impôts et à l AVS Soumis aux allocations familiales dès le 01.01.2013

Plus en détail

CREDIT IMPOT CARBONE APPLICABLE AUX ENTREPRISES PROJET

CREDIT IMPOT CARBONE APPLICABLE AUX ENTREPRISES PROJET CREDIT IMPOT CARBONE APPLICABLE AUX ENTREPRISES PROJET Présenté par François SAINT-CAST 7-9 rue de Montevideo-Paris 75016 33.1.53.57.30.33 fsaintcast@diagnosticetsystems.fr CREDIT IMPOT CARBONE ENTREPRISE

Plus en détail

SOCIÉTÉ AU CANADA. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CAD = 0.99. Délai de création : 5 jours. Sociétés pré-constituées : Oui

SOCIÉTÉ AU CANADA. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CAD = 0.99. Délai de création : 5 jours. Sociétés pré-constituées : Oui INFORMATIONS GÉNÉRALES Présentation du pays Délai de création : 5 jours Sociétés pré-constituées : Oui Comptabilité : Obligatoire Secrétariat : Obligatoire Actionnariat anonyme : Oui Directeur nominé :

Plus en détail

De l'implantation au rythme de croisière

De l'implantation au rythme de croisière De l'implantation au rythme de croisière Contexte recherché (entreprises et Etat) Conditions cadre ordinaires (sociétés) Octroi et portée des allégements fiscaux Cas des salariés Politique économique Que

Plus en détail

Le statut d auto-entrepreneur

Le statut d auto-entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur Un nouveau cadre fiscal et social, aménageant le système d immatriculation, principalement pour des activités complémentaires 2008 08 CNE Cnam Benoit Willot Le cadre légal

Plus en détail

Matinale Economie sociale et solidaire

Matinale Economie sociale et solidaire Matinale Economie sociale et solidaire Le 21 octobre 2014 Patrick Chavalle 06-19-65-28-81 1 Les fonds de dotation 2 Les fonds de dotation 1 847 fonds de dotation au 31 août 2014 45 % en Ile de France Action

Plus en détail

La création d une entreprise de biotechnologie. Des premiers pas à l entrée en bourse

La création d une entreprise de biotechnologie. Des premiers pas à l entrée en bourse La création d une entreprise de biotechnologie La création d une entreprise de biotechnologie La société de biotechnologie: la mise sur le marché La société de biotechnologie devenue publique Fonctionnement

Plus en détail

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE ESSEC Business School Mastère Techniques Financières - 2011 COURS : GESTION DE PATRIMOINE LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE Samuel DRUGEON Charles MOATI Karim SOYAH Introduction La crise a incité la plupart

Plus en détail

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises (Articles 44 à46 bis) I. Nouveaux promoteurs : 1. Définition (art 44) : Sont considérés nouveaux promoteurs (N.P), les personnes physiques de nationalité

Plus en détail

La zone économique spéciale "Lotus" Présentation spéciale zone économique "Lotus" région d'astrakhan

La zone économique spéciale Lotus Présentation spéciale zone économique Lotus région d'astrakhan La zone économique spéciale "Lotus" Présentation spéciale zone économique "Lotus" région d'astrakhan 2015 La zone économique spéciale "Lotus" RUSSIE Astrakhan Zone économique spéciale "LOTUS" type industriel

Plus en détail

Présentation du groupe

Présentation du groupe GEO Chapter France: Sonepar ou le défi de la mise en place d un plan mondial de stockoptions dans un groupe non coté 12 février 2009 1 Présentation du groupe Sonepar, distributeur de matériel électrique

Plus en détail

Les Seychelles: Sociétés offshore aux Seychelles:

Les Seychelles: Sociétés offshore aux Seychelles: Les Seychelles: Les International Business offshore Companies des Seychelles constituent des alternatives valables aux sociétés offshore de juridictions réputées telles que les Iles Vierges Britanniques

Plus en détail

FORUM DES CHEFS D ENTREPRISES MESURES POUR UNE CROISSANCE FORTE ET DURABLE

FORUM DES CHEFS D ENTREPRISES MESURES POUR UNE CROISSANCE FORTE ET DURABLE FORUM DES CHEFS D ENTREPRISES MESURES POUR UNE CROISSANCE FORTE ET DURABLE Les mesures proposées ont pour objectif d assurer à l économie une croissance de plus de 6%. Dans l état actuel d organisation

Plus en détail

Quelles sont les aspects juridiques de la stratégie des entreprises en Afrique?

Quelles sont les aspects juridiques de la stratégie des entreprises en Afrique? Quelles sont les aspects juridiques de la stratégie des entreprises en Afrique? Maître Cheikna Toure, Il est avocat au Barreau Du Mali. Il est titulaire d un doctorat en droit de l Université Paris II

Plus en détail

Quelques aspects juridiques et fiscaux. liés au secteur du e-learning au Brésil. Octobre 2013 Roberta LARA FERNANDES

Quelques aspects juridiques et fiscaux. liés au secteur du e-learning au Brésil. Octobre 2013 Roberta LARA FERNANDES Quelques aspects juridiques et fiscaux liés au secteur du e-learning au Brésil Octobre 2013 Roberta LARA FERNANDES Problème Vide entre le cadre réglementaire et juridique et les nouvelles technologies

Plus en détail

ALERTE budget provincial

ALERTE budget provincial Mars 2015 ALERTE budget provincial présence locale portée mondiale Dans un premier budget équilibré depuis des années, le ministre des Finances Carlos Leitão a introduit plusieurs changements qui affectent

Plus en détail

Venir travailler en Russie : les démarches

Venir travailler en Russie : les démarches Venir travailler en Russie : les démarches Actualisation au 19 août 2008 MINEFE DGTPE Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001 NB : Cette fiche a pour but de

Plus en détail

ARTICLES du TITRE I AMENDEMENT N THEME LIBERER L ACTIVITE

ARTICLES du TITRE I AMENDEMENT N THEME LIBERER L ACTIVITE ARTICLES du TITRE I AMENDEMENT N THEME LIBERER L ACTIVITE 2 Transports publics 5-7 Ouverture des lignes de transports collectifs non urbains par autocar avec respect dispositions écologiques et wifi Après

Plus en détail

Fiduciaire Michel Favre SA Lausanne

Fiduciaire Michel Favre SA Lausanne Fiduciaire Michel Favre SA Lausanne depuis 1975 Comptabilité - Fiscalité - Expertises - Organisation et Gestion - Conseil d Entreprise - Conseil Juridique - Contentieux - Révision SOMMAIRE DOMAINES DE

Plus en détail

ZONE DE COMMERCE INTERNATIONAL DE MONTRÉAL À MIRABEL (ZCIMM)

ZONE DE COMMERCE INTERNATIONAL DE MONTRÉAL À MIRABEL (ZCIMM) ZONE DE COMMERCE INTERNATIONAL DE MONTRÉAL À MIRABEL (ZCIMM) Afin de favoriser une utilisation optimale des installations aéroportuaires de Mirabel et l implantation d entreprises stratégiques qui contribuent

Plus en détail

9. FRANCE - Impôt sur le revenu Déduction des frais de double résidence. 10. FRANCE - TVA Location partielle de locaux nus à usage professionnel

9. FRANCE - Impôt sur le revenu Déduction des frais de double résidence. 10. FRANCE - TVA Location partielle de locaux nus à usage professionnel Lettre mensuelle Décembre 2004 La loi de finances pour 2005 et la loi de finances rectificative pour 2004 feront l objet d une lettre spéciale courant janvier 2005. SOCIETES 1. FRANCE - Retenue à la source

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Plus-values immobilières 2012 Une déclaration unique Un timbre de 35 euros

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Plus-values immobilières 2012 Une déclaration unique Un timbre de 35 euros EXTRAITS DU N 47 NOVEMBRE 2011 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 A apprécier Plus-values immobilières 2012 Une déclaration unique Un timbre de 35 euros Vers

Plus en détail

Pour votre retraite, ne choisissez plus entre sécurité et performance!

Pour votre retraite, ne choisissez plus entre sécurité et performance! Pour votre retraite, ne choisissez plus entre sécurité et performance! Allianz Retraite Invest4Life Un complément de ressources garanti pour votre retraite, qui profite des hausses des marchés financiers

Plus en détail