Pointe-Noire. A propos de Pointe Noire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pointe-Noire. A propos de Pointe Noire"

Transcription

1 Pointe-Noire Autrefois considérée comme la capitale de la Côte sous le vent, la commune de Pointe Noire est reconnue pour ses activités autour du bois. Pour autant, d autres secteurs tels que la pêche et l agriculture ont une place très importante dans l économie de la commune. A propos de Pointe Noire Habitants Il y avait 7086Pointe Noiriens et Pointe Noiriennes en 2008 Repères Géographiques Les coordonnées de la commune sont : Nord Ouest Repères Historiques Le saviez vous? Autrefois, la commune s appelait «Caillou» à cause de Joseph CAILLOU, un des premiers habitants de la commune.

2 Fiche Ressource Enseignant Le raton laveur L'époque de l'introduction du Raton laveur en Guadeloupe et son origine sontinconnues. Cependant, l'absence de données paléontologiques et archéozoologiques,l'absence de citation par les premiers chroniqueurs, la présence isolée au centre despetites Antilles et le rattachement à une espèce non néo tropicale, font penser à uneintroduction à la Guadeloupe. Celle ci ne serait pas le fait des Amérindiens,contrairement à celles du Manicou et de l'agouti, mais aurait eu lieu plus récemment àpartir d'individus de la côte est des Etats Unis. Nous l'avons donc placé, avec uncertain arbitraire, parmi les espèces introduites après le début de la colonisationeuropéenne. En Guadeloupe, le Ratonlaveur est cité de la Basse Terre et de lagrande Terre. Il est présent à Marie Galante depuis une date qui nous est inconnue. Dans cette île, il a été signalé des collines de Ducos (est de Grand Bourg) et dedorot, dans la forêt de La Barre de l'île (Michel Grandguillotte, comm. pers., septembre2001), ainsi que des Mornes Lalanne et Beaufils (est de Grand Bourg), des Sources(sud de Saint Louis) et de l'anse du Coq au nord de l'île (David Guyader, comm. pers.,septembre 2001). Des ratons laveurs sont présents depuis quelques années à LaDésirade (Alain Saint Aurey, comm. pers., mars 2001 &MaguyDulormne, comm.pers., septembre 2001) où ils causaient déjà des dégâts dans les jardins en janvier1994 (Philippe Feldmann, comm. pers., septembre 2001). Des ratons laveurs d'origineinconnue (Guadeloupe?) sont observés au moins depuis 1954 à la Martinique (BonSaint Côme &Tanasi, 1994) où l'espèce semble durablement installée. L'espèce estégalement présente à Saint Martin (Bon Saint Côme &Tanasi, 1994) où la première observation connue remonte à 1985 et où les indices deprésence semblent de plus en plus fréquents depuis (Eric Dubois Millot, comm. pers.,septembre 2001). Le raton laveur, appelé «racoon» en Guadeloupe, est un mammifère. (Il a été introduit en Guadeloupe. On rencontre cette espèce seulement en Guadeloupe). Il vit surtout le soir. Il dort la journée dans les troncs creux ou les branches à l'ombre des feuilles, car il grimpe facilement. C'est aussi un excellent nageur. Il peut peser 2,5 à 15 kg. Son corps est trapu, sa tête triangulaire avec un crâne large et son museau court. Ses yeux sont rapprochés et ses oreilles bien écartées ont les bouts arrondis. Ses pattes longues et minces se terminent par des pieds aux plantes nues et aux doigts fins, munies de griffes non rétractiles*. On le reconnaît surtout à son masque noir et sa queue annelée (5 à 6 anneaux noirs). En Guadeloupe, il se rencontre dans le massif forestier de la Soufrière ainsi que dans les forêts sèches de la côte sous le Vent (Bouillante, Pointe Noire...) ainsi qu'en Grande Terre, surtout dans la mangrove et dans l'arrière mangrove.

3 Il se reproduit surtout pendant le carême (entre janvier et juin). La gestation dure 2 mois. La femelle met bas 2 à 5 petits qu'elle allaite entre 2 et 4 mois. A la tombée de la nuit, il se met en quête de nourriture. Il se nourrit essentiellement d'écrevisses, de crabes, de mollusques, d'œufs, mais aussi de cannes à sucre, de maïs et de melons. C'est donc un omnivore. Animal arboricole, le racoon est plutôt leste à l état sauvage. Malgré son apparence charmante, il est chassé, en Guadeloupe, par de nombreuses personnes pour sa chair comestible, mais également en raison de sa capacité à détruire les plantations et les volailles de la basse cour. Cependant, depuis 1954, le racoon est classé parmi les animaux protégés en territoire guadeloupéen. Mieux encore, la Guadeloupe l a choisi comme emblème représentatif de sa beauté faunistique la même année. Sources parcnational.fr

4 Fiche Elève 1 Le loup et le Raton laveur Avec ton professeur, écoute le conte du Loup et du Raton Laveur que tu trouveras en ouvrant le lien suivant et répond aux questions. Question 1 De quoi parle cette histoire? Question 2 A ton avis, cette histoire s est elle passée en Guadeloupe? Justifie ta réponse Question 3 : Qui fait quoi? Qui veut manger le raton laveur? Qui met trois boules noires dans une feuille d érable? Qui chante une chanson? Qui attend près du feu? Qui marche en ne voyant rien? Qui parle à la place du saule? Qui marche dans la rivière? Qui se noie? Qui demande au raton laveur à la fin de l histoire pourquoi il a agi comme il l a fait? Qui donne la morale de l histoire à la fin? Question 4 Que dit la morale à la fin?

5 Fiche Enseignant 1 Le loup et le Raton laveur Avec ton professeur, écoute le conte du Loup et du Raton Laveur que tu trouveras en ouvrant le lien suivant et répond aux questions.http://www.youtube.com/watch?v=piemuvo10ig Question 1 De quoi parle cette histoire? Cette histoire parle d un loup qui voulait manger un raton laveur Question 2 A ton avis, cette histoire s est elle passée en Guadeloupe? Justifie ta réponse. Cette histoire ne peut pas se passer en Guadeloupe car il n y a pas loup en Guadeloupe et les arbres qui parlent n existent pas tous sur l île. Question 3 : Qui fait quoi? Qui veut manger le raton laveur? C est le loup Qui met trois boules noires dans une feuille d érable? C est le raton laveur Qui chante une chanson? C est le raton laveur Qui attend près du feu? C est le loup Qui marche en ne voyant rien? C est le loup Qui parle à la place du saule? C est le raton Qui marche dans la rivière?c est le loup Qui se noie?c est le loup Qui demande au raton laveur à la fin de l histoire pourquoi il a agi comme il l a fait? C est le saule Qui donne la morale de l histoire à la fin? C est le raton laveur Question 4

6 Que dit la morale à la fin? La morale de la fin dit qu on appelle pas son ami celui qu on veut manger Fiche Ressource Enseignant La plage Caraïbes : les initiatives de la mairie et du Conservatoire du littoral pour protéger l environnement Le Conservatoire du littoral est chargé de mener une politique foncière de protection et d'ouverture des espaces naturels littoraux. L'intégration économique et sociale de ses sites dans le développement local fait partie des fondements implicites de son intervention. La Mairie de Pointe Noire soucieuse de la biodiversité et du développement durable réfléchit en partenariat avec le conservatoire du littoral (propriétaire des lieux) à des actions et projets permettant de développer durablement, notamment : le maintien des activités économiques traditionnelles, la valorisation du patrimoine naturel et culturel par «l'entretien de l'esprit des lieux», la recherche d'équilibre entre le développement touristique et la protection du site. Il faut savoir que la plage Caraïbes constitue un site de ponte pour les tortues carets, et la période de ponte est du mois d'avril au mois d'octobre. Nécessité impérieuse, le développement économique est à l'origine de beaucoup de dégâts environnementaux; des erreurs ont été commises par le passé et le constat est clair : il faut concilier le développement économique et l utilisation rationnelle des espaces naturels. Il en va de la sauvegarde de cette plage. A savoir : Le domaine d'intervention du Conservatoire du littoral commence à partir du rivage sur environ 30 mètres en allant vers la terre. Après les 30 mètres du rivage la commune redevient propriétaire. L espace maritime jusqu'à la bande des 300 mètres est de l'autorité de la commune Il est donc assez complexe pour la municipalité d'intervenir sur la plage, d'organiser des manifestations et d'aménager la plage aussi. Quel projet pour la plage Caraïbes? L équipe Municipale et le Maire veulent faire de cette plage non un espace développé à outrance avec activités diverses, mais un espace protégé qui permettrait à la population de fréquenter la plage en harmonie avec la nature et les espèces.

7 L équipe municipale souhaiterait et tente de mettre en place un cahier des charges avec le conservatoire du littoral pour faire de cette plage un espace fréquenté, mais protégé. La tortue doit être perçue comme un fleuron écologique à préserver mais aussi associé à une démarche de séduction touristique pour notre commune; pour mieux protéger la nature et les espèces, ne vaut il pas mieux les encadrer au lieu d'interdire l'accès? Règlementer l'entretien de la plage permettrait aux tortues Carets d'avoir un espace de ponte protégé, adéquat et pratique ; tout en offrant aux résidants et aux touristes la possibilité de jouir d un espace éco touristique valorisé. Sources

8 Fiche Elève 2 La tortue karet La tortue karet est aussi appelée «tortue imbriquée». On la retrouve sur la plage Caraïbes à Pointe Noire d avril à octobre pour un évènement exceptionnel, la ponte. En effet, les tortues karet viennent y pondre leurs œufs chaque année. Cette tortue est très reconnaissable : elle mesure près d un mètre de long et pèse entre 60 et 70 kilos! Elle a des écailles jaunes brun ou rouge brun et son bec est crochu et pointu. Elles se nourrissent près des coraux et vivent à peu près à 100 mètres des côtes, là où les eaux sont peu profondes. On peut retrouver des tortues karet sur d autres plages de Guadeloupe, notamment à Marie Galante mais elles pondent également dans d autres pays comme le Mexique ou Antigua. A Pointe Noire, on essaie de protéger la plage Caraïbes pour que les tortues karet reviennent y pondre car la pollution et les activités humaines mettent en péril la ponte de ces animaux, si attachés à leur plage d origine. Question 1 En faisant des recherches, essaie d expliquer pourquoi la tortue karet s appelle également «tortue imbriquée». Question 2 Où se trouve la plage Caraïbes? Question 3 Où la tortue karet pond t elle? Question 4 Remplis le tableau ci dessous. Attention, il y a des pièges Singulier Pluriel Singulier Pluriel Une plage Des plag Un p. Des pays Un corail Des Cor Un ani Des animaux Une tortue Des Tortu Un ki Des kilos Un mètre Des mètre Un oeu Des œufs Une eau Des eau Un bec Des becs Une écaille Des éc. Un évènement Des évènements

9 Fiche Enseignant 2 La tortue karet La tortue karet est aussi appelée «tortue imbriquée». On la retrouve sur la plage Caraïbes à Pointe Noire d avril à octobre pour un évènement exceptionnel, la ponte. En effet, les tortues karet viennent y pondre leurs œufs chaque année. Cette tortue est très reconnaissable : elle mesure près d un mètre de long et pèse entre 60 et 70 kilos! Elle a des écailles jaunes brun ou rouge brun et son bec est crochu et pointu Elles se nourrissent près des coraux et vivent à peu près à 100 mètres des côtes, là où les eaux sont peu profondes. On peut retrouver des tortues karet sur d autres plages de Guadeloupe, notamment à Marie Galante mais elles pondent également dans d autres pays comme le Mexique ou Antigua. A Pointe Noire, on essaie de protéger la plage Caraïbes pour que les tortues karet reviennent y pondre car la pollution et les activités humaines mettent en péril la ponte de ces animaux, si attachés à leur plage d origine. Question 1 En faisant des recherches, essaie d expliquer pourquoi la tortue karet s appelle également «tortue imbriquée»la tortue est aussi appelée «tortue imbriquée» parce ses écailles ont la forme des tuiles d un toit, qui sont imbriquées. Question 2 Où se trouve la plage Caraïbes? Cette plage se trouve à Pointe Noire Question 3 Où la tortue karet pond t elle? La tortue karet pond sur la plage où elle est née. Les tortues katerpondent à Pointe Noire mais aussi sur d autres plages de Guadeloupe, et dans d autres pays de la Caraïbe

10 Question 4 Remplis le tableau ci dessous. Attention, il y a des pièges Singulier Pluriel Singulier Pluriel Une plage Des plages Un pays Des pays Un corail Des Coraux Un animal Des animaux Une tortue Des Tortues Un kilo Des kilos Un mètre Des mètres Un œuf Des œufs Une eau Des eaux Un bec Des becs Une écaille Des écailles Un évènement Des évènements

Le hérisson Fiche n 1

Le hérisson Fiche n 1 Source : Hachette Son corps Le hérisson Fiche n 1 La tête du hérisson et ses pattes sont couvertes de poils. Le hérisson a un museau pointu et une petite queue. Le dos et les côtés sont couverts de piquants.

Plus en détail

Un chat pas si méchant!

Un chat pas si méchant! Fiche 1 Un chat pas si méchant! 1 Un chat pas si méchant! (sur l air de Il était un petit navire) Monsieur le chat vient à la ferme, Monsieur le chat vient à la ferme. Qui répond : «Ch, ch, ch» quand on

Plus en détail

Le grizzli. Kevin Mboko

Le grizzli. Kevin Mboko Le lynx La queue du lynx est courte. L ouïe du Lynx est développée. Le Lynx chasse pour manger. Le Lynx vit dans les montagnes rocheuses. Le Lynx est un excellent grimpeur. Le Lynx est un excellent nageur.

Plus en détail

Liste des enfants. Je visite avec ma classe

Liste des enfants. Je visite avec ma classe A chaque arrêt : on observe l'animal et son environnement, l'adulte lit le panneau en expliquant les mots difficiles, puis ensemble on essaie de répondre aux questions (une seule au choix par animal pour

Plus en détail

Agriculture traditionnelle et développement durable

Agriculture traditionnelle et développement durable Agriculture traditionnelle et développement durable La problématique générale : quels sont les enjeux de l agriculture traditionnelle aujourd hui? Montrer que l agriculture traditionnelle dans le monde

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 2. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 2. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions SOMMAIRE Des jeux tout prêts A chacun son bec Les modes de locomotion Animaux à plumes, à poils ou à écailles Des empreintes à rechercher Ovipare ou vivipare? Des familles bien différentes page 2 page

Plus en détail

Domino des contes. Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux -

Domino des contes. Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux - Domino des contes Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux - Objectif : - E.C. d associer un texte court à l image qui y correspond

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

S8 : les milieux de vie

S8 : les milieux de vie Animal Qui? Nourriture Milieu Milieu Savoir compléter le tableau pour 1 animal (autre qu un oiseau) cm1 ; 2 cm2 Autres renseignements Le crocodile Thomas Des animaux Dans les fleuves et les marais des

Plus en détail

Schéma. Sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe»

Schéma. Sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» Schéma Sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» Analyse du sujet: Analyse du sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» Analyse du sujet: «Organisation et dynamiques

Plus en détail

Plan de restauration des tortues marines en Guyane 2007-2012

Plan de restauration des tortues marines en Guyane 2007-2012 Plan de restauration des tortues marines en Guyane 2007-2012 La tortue olivâtre Lepidochelys olivacea et la tortue verte Chelonia mydas. Qu est ce qu un plan de restauration? la tortue luth Dermochelys

Plus en détail

Points à relier. Relie les points pour chacune des illustrations; tu découvriras les animaux mystère!

Points à relier. Relie les points pour chacune des illustrations; tu découvriras les animaux mystère! Points à relier Relie les points pour chacune des illustrations; tu découvriras les animaux mystère! 2 Famille des Mustélidés 75 à 120 cm de longueur Longévité : 10 ans Le pékan est l un des seuls prédateurs

Plus en détail

Comment vit la fourmi?

Comment vit la fourmi? Comment vit la fourmi? Le corps Le corps de la fourmi est construit en trois parties: il y a la tête, le thorax et l abdomen. Le corps est tout recouvert d un subterfuge, un peu comme une carapace. La

Plus en détail

jeu de piste CAHIER ENFANT JOLIVET NOM : PRénom :

jeu de piste CAHIER ENFANT JOLIVET NOM : PRénom : LE jeu de piste CAHIER ENFANT NOM : PRénom : JOLIVET Le pommier Complète les expressions suivantes qui parlent de la pomme : - Jacques s est évanoui, il est _ dans les pommes - Les garçons ont sur le cou

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ENQUETE

QUESTIONNAIRE D ENQUETE 1 QUESTIONNAIRE D ENQUETE Sujet : «Contribution à l étude des savoirs et des pratiques locaux ayant une incidence directe sur les ressources naturelles collectives : cas de la Commune RUTEGAMA et de la

Plus en détail

EXPOSÉ SUR L ILE DE LA RÉUNION PRÉPARÉ PAR PAULINE GREILLET YVAN CHABOT YAN TACHE ÉLÈVES DE L UPI DE MEYTHET

EXPOSÉ SUR L ILE DE LA RÉUNION PRÉPARÉ PAR PAULINE GREILLET YVAN CHABOT YAN TACHE ÉLÈVES DE L UPI DE MEYTHET EXPOSÉ SUR L ILE DE LA RÉUNION PRÉPARÉ PAR PAULINE GREILLET YVAN CHABOT YAN TACHE ÉLÈVES DE L UPI DE MEYTHET 1 L île de la Réunion 1) Présentation de l île a) Géographie La Réunion est une petite île tropicale

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées

Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées Ferdy LOUISY Président du Parc national de Guadeloupe Vice-président de l Agence des

Plus en détail

informatifs textes informatifs activités 6 pour chaque texte Lire et comprendre des textes de lecture Échantillon gratuit

informatifs textes informatifs activités 6 pour chaque texte Lire et comprendre des textes de lecture Échantillon gratuit 1 de lecture 2 3 6 activités 6 pour chaque texte textes informatifs Chaque activité vise à développer une habileté spécifique bien identifiée, pour laquelle des stratégies de lecture précises sont proposées.

Plus en détail

Cétaki? Jeu sur les parties du corps des animaux de la ferme

Cétaki? Jeu sur les parties du corps des animaux de la ferme Cétaki? Jeu sur les parties du corps des animaux de la ferme Contenu de l outil : Pour les animaux suivants : poule, âne, chèvre, oie, lapin, canard de barbarie et cochon, 2 exemplaires de trois parties

Plus en détail

À la découverte de la Polynésie Française Livret d'activités niveau maternelle

À la découverte de la Polynésie Française Livret d'activités niveau maternelle À la découverte de la Polynésie Française Livret d'activités niveau maternelle Merci d'avoir téléchargé ce fichier. J'espère que vos enfants prendront plaisir à le remplir et qu'ensemble vous aurez ainsi

Plus en détail

www.notre-dame-de-gravenchon.fr

www.notre-dame-de-gravenchon.fr L ALLÉE NOTRE-DAME L allée Notre-Dame s épanouit davantage lors du printemps. L allée Notre-Dame est l axe majeur du parc de la vallée du Télhuet. C est en parcourant cette allée que vous pourrez observer

Plus en détail

1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti. 2. Comment se déplace le petit oiseau?

1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti. 2. Comment se déplace le petit oiseau? Ministèredel éducationnationale, dela jeunesseetdelavieassociative Directiongénéralede l enseignementscolaire Exercice 2 Ecoute les deux questions 1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti avec les

Plus en détail

365 PINGOUINS Défi Maths

365 PINGOUINS Défi Maths Score : /20 365 PINGOUINS Défi Maths Chaque jour, depuis le 1er janvier 2011, un pingouin arrive à la maison. 1 - Quel jour est arrivé le 200ème pingouin? 2 - Combien de pingouins y avait-il le 1er mai?..

Plus en détail

Mon cahier d écriture. J appartiens à..

Mon cahier d écriture. J appartiens à.. Mon cahier d écriture J appartiens à.. Programmation écriture des lettres majuscules cursives Le zèbre est une sorte de cheval d Afrique, herbivore (il mange de l herbe). Sa peau est rayée de noir ou brun.

Plus en détail

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm Nom : Conifères 6-13 cm 8-20 cm Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 10-15 cm Pin Rouge J ai des aiguilles rigides en faisceaux de 2. 4-6 cm 3-7 cm 4-6 cm Pin Sylvestre Je possède

Plus en détail

Photographie tirée de l article «Deux pandas géants sèment le trouble en Belgique», http://www.huffingtonpost.fr

Photographie tirée de l article «Deux pandas géants sèment le trouble en Belgique», http://www.huffingtonpost.fr Photographie tirée de l article «Deux pandas géants sèment le trouble en Belgique», http://www.huffingtonpost.fr Le sais-tu? Le panda a un sixième doigt! Il lui sert à saisir les brindilles de bambou,

Plus en détail

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang?

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? QUE SAIS-TU? Les êtres vivants dans leur environnement Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? Écris sur ton cahier la liste des animaux, des végétaux (plantes) qui peuvent habiter dans un étang

Plus en détail

Fiche didactique Le climat et les coraux

Fiche didactique Le climat et les coraux Fiche didactique Le climat et les coraux Thème: Changement climatique Niveau: Ecole primaire Durée: 45 minutes Matériel: Texte d introduction Fiche de travail Crayons de couleur Objectifs : Apprendre à

Plus en détail

Vocabulaire - CE1 Les familles de mots Fiche n 1

Vocabulaire - CE1 Les familles de mots Fiche n 1 Vocabulaire - CE1 Les familles de mots Fiche n 1 ❶ Relie les paires de mots de la même famille. long déplacer froid observation triangle allonger calculatrice grand place plante agrandir tablier plantation

Plus en détail

Annexe1 : cartes «Bêtes» et cartes «Trouve-moi» - Planche 1/4 recto

Annexe1 : cartes «Bêtes» et cartes «Trouve-moi» - Planche 1/4 recto 25 Annexe1 : cartes «s» et cartes - Planche 1/4 recto Corneille Ecureuil roux Gendarme Hérisson Mulot Pic-vert Annexe1 : cartes «s» et cartes - Planche 1/4 verso Ce petit mammifère fréquente les lieux

Plus en détail

Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010

Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010 Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010 1 er octobre 2010 Dossier de Presse Direction de la Communication du Conseil Général - courriel : presse@cg974.fr - Tél. : 0262 21 86 30 - Fax : 0262 21 39

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Ton passeport pour le Jardin d éveil. L Espace Laure Manadou

Ton passeport pour le Jardin d éveil. L Espace Laure Manadou Ton passeport pour le Jardin d éveil L Espace Laure Manadou Nom : Pénom : Le Jardin d éveil est une activité à partager en famille. C est un moment priviligié entre les parents et leurs enfants ; Un moment

Plus en détail

ANIMAL HYBRIDE. Créer un animal en jumelant deux animaux déjà existants. Sur le plan linguistique, les étudiants sont amenés à :

ANIMAL HYBRIDE. Créer un animal en jumelant deux animaux déjà existants. Sur le plan linguistique, les étudiants sont amenés à : FAUNE ET FLORE Titre Activité ANIMAL HYBRIDE Créer un animal en jumelant deux animaux déjà existants. Intention Sur le plan culturel, les étudiants sont amenés à : Sur le plan linguistique, les étudiants

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Tous les forfaits sont disponibles sur réservation seulement

Tous les forfaits sont disponibles sur réservation seulement & KANATHA-AKI Tous les forfaits sont disponibles sur réservation seulement Venez partager notre passion et notre amour des chiens de traîneau et offrezvous des aventures inoubliables Partagez des moments

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Noël en France. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-6 Fiche professeur.. 7-8 Sources..

Fiche Pédagogique. Noël en France. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-6 Fiche professeur.. 7-8 Sources.. Fiche Pédagogique Noël en France Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-6 Fiche professeur.. 7-8 Sources.. 9 1 Tableau descriptif Noël en France Niveau A2 Descripteur CECR,

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Le cadre : la convention de Cartagena

Le cadre : la convention de Cartagena Le cadre : la convention de Cartagena La convention de Cartagena a été adoptée en mars 1983 à Cartagena de Indias (Colombie) par les Etats de la Caraïbe pour la protection et la mise en valeur de la Mer

Plus en détail

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P Année scolaire 2015-2016 Mme Sicot 1 Préambule : Les élèves de la classe de 6 ème P ont d'abord rédigé diverses situations initiales à partir de cartes

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Consignes 1) Retrouve l ordre du texte et numérote les phrases et les images.

Consignes 1) Retrouve l ordre du texte et numérote les phrases et les images. Dès qu il repère sa proie, il saute sur elle..la proie est capturée par surprise. Au petit matin, le renard quitte silencieusement son terrier.il flaire les alentours avec son museau. Le redoutable chasseur

Plus en détail

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie Découverte du monde en cycle 2 Étudier un espace lointain : l Australie Etude d un espace lointain : l Australie (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle

Plus en détail

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Le mont Royal Leçons de Montréal Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Présentation Qu est-ce que le mont Royal? Une histoire d amour et d engagement

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

Etude des différents milieux

Etude des différents milieux séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Etude des différents milieux Des paysages de montagnes (1) séance 1 Étages de végétation Voici quatre exemples de montagnes que l on peut voir en France. Le Plomb du Cantal

Plus en détail

MAMELLE DE PETIT-BOURG Nord Basse-Terre - Petit-Bourg

MAMELLE DE PETIT-BOURG Nord Basse-Terre - Petit-Bourg Autres itinéraires Piton de Bouillante par la Mamelle de Petit-Bourg MAMELLE DE PETIT-BOURG Nord Basse-Terre - Petit-Bourg Afin de vérifier que les sentiers soient praticables et pour en savoir plus sur

Plus en détail

Terre de Bas des Saintes

Terre de Bas des Saintes Terre de Bas des Saintes Cette île peu fréquentée est plutôt escarpée et montagneuse. Elle fut colonisée au 17 ème siècle par des français et des hollandais. Aujourd hui, l île est très appréciée des touristes

Plus en détail

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Sur l'île de Au sud de l', en novembre 1963, une île volcanique apparaît

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

VOYAGE A RODRIGUES LA BIODIVERSITE

VOYAGE A RODRIGUES LA BIODIVERSITE VOYAGE A RODRIGUES LA BIODIVERSITE SOMMAIRE I- LE MILIEU MARIN 1- Etat des lieux 2- Les problèmes 3- Les solutions apportées II- LE MILIEU TERRESTRE 1-La réserve François Leguat 2-La réserve de Grande

Plus en détail

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Ce tableau ne reprend plus des différences morphologiques qui ont été décrites dans le tableau des critères d identification

Plus en détail

DICTEES Période 4. Semaine du 4 mars : révision présent + pluriel

DICTEES Période 4. Semaine du 4 mars : révision présent + pluriel DICTEES Période 4 Semaine du 4 mars : révision présent + pluriel Le chat dort dans son panier et le chien est allongé sur son coussin. Nadia et Julie sont dans le jardin. La maison est tranquille et silencieuse.

Plus en détail

Billard Hollandais (Jakkolo)

Billard Hollandais (Jakkolo) Billard Hollandais (Jakkolo) 30 palets en bois Marquer le plus de points possible. Chaque joueur dispose de 30 palets pour marquer des points. En faisant glisser le palet sur la planche de jeu, le joueur

Plus en détail

hectares Partenaires Le Conservatoire de l espace littoral et des rivages lacustres La commune de Sciez paysage paysage martinique Pointe Borgnesse

hectares Partenaires Le Conservatoire de l espace littoral et des rivages lacustres La commune de Sciez paysage paysage martinique Pointe Borgnesse paysage paysage martinique Pointe Borgnesse Préserver une plage et un récif coralien La Safer acquiert, via son droit de préemption, un terrain sur le site de la Pointe Borgnesse destiné à accueillir un

Plus en détail

Prendre en compte les ressources génétiques dans une gestion durable des forêts

Prendre en compte les ressources génétiques dans une gestion durable des forêts Prendre en compte les ressources génétiques dans une gestion S. Girard Institut pour le Développement Forestier Centre National de la Propriété Forestière La Forêt Privée et la CRGF Animation du réseau

Plus en détail

Une alimentation saine pour des yeux sains

Une alimentation saine pour des yeux sains 5 Une alimentation saine pour des yeux sains Voici l histoire d Atibilla Rockson. Depuis un certain temps, il n arrive plus à bien voir la nuit. Sa mère l emmena au centre médical. On lui dit que c était

Plus en détail

ARRETE MUNICIPAL ANNULE ET REMPLACE L ARRETE DU 4 OCTOBRE 2006

ARRETE MUNICIPAL ANNULE ET REMPLACE L ARRETE DU 4 OCTOBRE 2006 Département de : Seine et Marne Arrondissement de : Meaux Commune de : Condé-Ste-Libiaire ARRETE MUNICIPAL ANNULE ET REMPLACE L ARRETE DU 4 OCTOBRE 2006 Réglementant l accès à certaines voies, portions

Plus en détail

Etat d avancement de BIOS Environnement, Impact mer et Levesque Birding Enterprise : février 2011.

Etat d avancement de BIOS Environnement, Impact mer et Levesque Birding Enterprise : février 2011. Développement de programmes de recherches spécifiques, v5. : Structure des peuplements de l'avifaune en fonction des différents habitats forestiers des zones humides de Guadeloupe et de Martinique. Etat

Plus en détail

12 JOURS 10 NUITS. Transfert vers l aéroport de départ Hôtel 3* en bord de mer Deux nuits sur Marie Galante, une île hors du temps Excursions incluses

12 JOURS 10 NUITS. Transfert vers l aéroport de départ Hôtel 3* en bord de mer Deux nuits sur Marie Galante, une île hors du temps Excursions incluses I L'OEIL DU GUIDE : Un programme bien rythmé qui permet de découvrir la Martinique et la Guadeloupe incluant un séjour sur Marie Galante restée en dehors du temps. N hésitez pas à faire le plein de saveurs

Plus en détail

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte GRAMMAIRE La phrase 1 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte quelque chose. 2. Au début de la phrase, on trouve une majuscule. 3. A la fin de la phrase, on trouve un point. Lis

Plus en détail

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable Une campagne du Une campagne répondant aux enjeux régionaux La Région Provence-Alpes-Côte d Azur : première région

Plus en détail

Les différentes espèces présentes en Guadeloupe. Fiche pédagogique de l activité n 25: «Appelez-moi Karet» (la tortue imbriquée)

Les différentes espèces présentes en Guadeloupe. Fiche pédagogique de l activité n 25: «Appelez-moi Karet» (la tortue imbriquée) Fiche pédagogique de l activité n 25: «Appelez-moi Karet» (la tortue imbriquée) Trois espèces de tortues marines pondent sur les plages guadeloupéennes : la tortue imbriquée, la tortue verte et la tortue

Plus en détail

On l'appelle le Grand Panda ou Panda Géant. Panda veut dire "grand-ours-chat" en chinois.

On l'appelle le Grand Panda ou Panda Géant. Panda veut dire grand-ours-chat en chinois. Le thème du panda Au retour des vacances de la Toussaint, nous avons travaillé autour du thème du panda. Pour commencer, nous nous sommes posé beaucoup de questions sur le panda et son mode de vie. Nous

Plus en détail

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Contact presse : Murielle THERMED Directrice du Développement et de la Communication Parc Naturel Régional de la Martinique Tél. : 06

Plus en détail

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L.

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L. Le réseau FRENE de Forêts Rhônalpines en Évolution NaturellE Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex Pourquoi constituer ce réseau? Les peuplements âgés, grâce à leur bois mort et à cavités,

Plus en détail

Petit-Canal. A propos de Petit Canal La commune comptait 8 177 Canaliens et Canaliennes en 2008

Petit-Canal. A propos de Petit Canal La commune comptait 8 177 Canaliens et Canaliennes en 2008 Petit-Canal Autrefois axée sur l industrie cannière, Petit canal fut la première ville à entrer dans la révolution industrielle : en effet, l usine centrale de DUVAL fut l une des premières usines à s

Plus en détail

LE SAINT TROPEZ. Commencez par faire un démêlage complet. Les Parties Tondeuses :

LE SAINT TROPEZ. Commencez par faire un démêlage complet. Les Parties Tondeuses : LE SAINT TROPEZ Le Saint Tropez est une toilette référencée dans les grands classiques du toilettage. Cette toilette portait autrefois le nom de «Cote d'azur», «Bord de Plage», ce qui en dit long sur l'origine

Plus en détail

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: le cas de la maison Mary-Dorothy-Molson José Froment, 12 juin 2009 Denise Caron,

Plus en détail

Le manchot. Le savais-tu?

Le manchot. Le savais-tu? Auteur: Monica Le manchot Le manchot vit sur une banquise. Le manchot est un carnivore. Il mange du plancton et du poisson. Le cri du manchot c est le braiement ou le jabotement. Auteur: Mohamed L orque

Plus en détail

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal)

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) L Île Bizard est située au nord-ouest de l archipel montréalais. Elle est reconnue pour sa qualité de vie, son magnifique

Plus en détail

Le blaireau. Préserver la biodiversité dans le Grand Lyon

Le blaireau. Préserver la biodiversité dans le Grand Lyon Le blaireau Préserver la biodiversité dans le Grand Lyon Le Blaireau sur le territoire du Grand Lyon La grande faune aux portes de la ville Le Blaireau européen (Meles meles) est l un des plus gros mammifères

Plus en détail

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés!

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! SITES, MONUMENTS, PAYSAGESREMARQUABLESOUCLASSES MENACESPARLEPROLONGEMENTDEA12 La

Plus en détail

Cette publication a été rendue possible grâce au financement accordé par Pour plus d' informations, contacter:

Cette publication a été rendue possible grâce au financement accordé par <Partemaire> Pour plus d' informations, contacter: Ces fiches d'identification sont produites dans le cadre d'une série d'outils de sensibilisation développés par la Commission des Thons de l'océan Indien et le Secrétariat Général de la Communauté du Pacifique

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) REPONSES AUX QUESTIONS

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) REPONSES AUX QUESTIONS ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) REPONSES AUX QUESTIONS Ce document est destiné à l enseignant. Il contient les réponses au document d enquête distribué aux élèves. Les

Plus en détail

Gloupp, un loup. un texte de Liliane Gerbail sur des images de Fan. dès 4 ans www.majuscrit.fr

Gloupp, un loup. un texte de Liliane Gerbail sur des images de Fan. dès 4 ans www.majuscrit.fr Gloupp, un loup un texte de Liliane Gerbail sur des images de Fan dès 4 ans www.majuscrit.fr J ai de grands yeux bridés. Non, je n ai pas d écailles! Mes griffes sont longues et acérées. Non, je n ai pas

Plus en détail

LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT

LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT Module UN: Jeunes: comprendre votre cadre de vie et participez à sa gestion durable. TERRE DES JEUNES RDC Formation organisée par PLAN NOTIONS SUR L ENVIRONNEMENT - Qu est-ce

Plus en détail

Exposition Georges Durand

Exposition Georges Durand Il y a plusieurs techniques pour collecter les papillons et les chenilles. Tu les trouveras dans le texte Des ruses d'indiens au mur. Tu trouveras aussi autour de ce texte quelques photos en noir et blanc

Plus en détail

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21.

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21. Guide thématique En Cote-d Or, AGIR au quotidien Utilisons les ressources vertes du jardin pour en savoir plus : www.ecotidiens21.fr Edito Chaque français produit annuellement plus de 374 kg de déchets

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Présentation générale. Présentation du territoire:

Présentation générale. Présentation du territoire: Présentation générale Organisateur: Graines de fermiers Dates du séjour: du 4 juillet au 29 juillet 2011 nombre d'animateurs: 2 Nom du directeur: Pessi Violette Numéro de téléphone sur le centre: 06.60.39.41.58

Plus en détail

Grammaire : le verbe et son sujet FGVS

Grammaire : le verbe et son sujet FGVS Grammaire : le verbe et son sujet FGVS progression 1. trouver le verbe qui convient ds liste 2. remplacer un v par un autre ds liste 3. repérer v d action dans ph simples, même sujet : que fait Paul? 4.

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième:

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE DVD scientifique et pédagogique de 15 minutes Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: Des pratiques au service

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe MAEC Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe Conditions générales Pas de condition d âge, mais obligation de poursuivre le contrat sur 5 ans Mesures «Biodiversité» attention

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

Le frelon asiatique ou Frelon à pattes jaunes. (vespa velutina nigrithorax)

Le frelon asiatique ou Frelon à pattes jaunes. (vespa velutina nigrithorax) Le frelon asiatique ou Frelon à pattes jaunes (vespa velutina nigrithorax) Plan de la présentation 1) Caractéristiques et mode de vie du frelon asiatique L anatomie du frelon asiatique Cycle du vespa velutina

Plus en détail

La guerre des trolls

La guerre des trolls La guerre des trolls Il était une fois, un jeune paysan nommé Titou. Il vivait seul, à l orée d une forêt et il cultivait des champs. Un jour, il alla dans la forêt pour chasser. Au détour d un chemin,

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 Gestion du patrimoine arboré de la vallée de l Orge aval Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 170 ha de boisements Athis Aval : Collège Mozart : Coteau des Vignes : Prés Saint Martin : Parc Duparchy

Plus en détail

Gouvernance de la mer et du littoral

Gouvernance de la mer et du littoral Séminaire «Gestion de l environnement marin et côtier» Gouvernance de la mer et du littoral 20 octobre 2011 Biarritz 1 La gestion intégrée de la mer et du littoral, promue par le travail du Grenelle de

Plus en détail

2. Elle porte les vêtements du coureur des bois. 3. Simon la surprend dans l arbre.

2. Elle porte les vêtements du coureur des bois. 3. Simon la surprend dans l arbre. Chapitre 30: 1. Le trappeur Charron arrive avec des mauvaises nouvelles. 2. Frontenac a issue une loi que tous les trappeurs reçoivent un permis afin de faire la chasse et échanger les fourrures. Simon

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Traduction juridique du concept de réserve de biosphère en droit national Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Ce projet de modèle de loi a été

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail