Actualités de la sécurité routière en Haute-Savoie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Actualités de la sécurité routière en Haute-Savoie"

Transcription

1 PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Conférence de presse Actualités de la sécurité routière en Haute-Savoie 15 décembre 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie

2 Actualités de la sécurité routière en Haute-Savoie Point presse mardi 15 décembre 2015 Contact presse : Service interministériel de la communication tél : portable : courriel : Contact technique : Coordination sécurité routière Rachel Chapuis tél : courriel : Site internet des service de l État

3 L accidentalité en Haute-Savoie au 30 novembre 2015 DDT74 - SATS - ODSR L observatoire départemental de sécurité routière présente les chiffres provisoires de l accidentalité pour la période du 1 er janvier au 30 novembre L'accidentalité en Haute- Savoie Le bilan de l accidentalité dans le département durant les 11 premiers mois de l année montre une baisse de l ensemble des indicateurs pour le département de la Haute-Savoie. Du 1er Janvier au 30 Novembre 2015 Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés Dont hospitalisés Du 1er janvier au 30 Novembre 2015 (provisoires) Du 1er janvier au 30 Novembre 2014 (définitifs) Différence 2015/ Evolution 2015/2014-7% -12% -2% -5% Moyenne , ,4 Evolution 2015/ moyenne % -6% -13% -9% PM : Evolution nationale 2015/2014-4% 2% -4% -2% Au 30 novembre 2015, 36 personnes sont mortes sur les routes de Haute-Savoie. Au cours des 11 premiers mois de 2015, la mortalité routière a baissé de 12 % dans notre département par rapport à 2014 (41 tués au 30 novembre 2014) alors qu au niveau national on enregistre une légère augmentation (+2 %). Les autres indicateurs sont également en baisse : accidents corporels 344 contre 371 (-7 %) ; blessés hospitalisés 300 contre 317 (-5 %) ; blessés légers contre 151 contre 143 (+6 %). Pour mémoire, en 2013, année au cours de laquelle nous avons comptabilisé la plus faible mortalité routière de notre département depuis le début des recensements avec 37 morts, nous dénombrions 34 morts au 30 novembre 2013, soit deux de moins que cette année. Cependant, en terme de sécurité routière, rien n est acquis. En effet, entre le 20 juin et le 30 août 2015, 16 personnes ont perdu la vie lors de 15 accidents mortels, dont 10 dus à une vitesse excessive ou inadaptée. C est pour cela qu il est important de rappeler à chacun le respect des règles pour la sécurité de tous. Conception - ESR-DDT74 - décembre 2015

4 Concernant les accidents mortels, les causes sont essentiellement de trois types : une vitesse excessive ou inadaptée (21 accidents en 2015, 16 en 2014), un conducteur sous l emprise alcoolique (11 accidents en 2015, 12 en 2014), un conducteur sous l emprise de stupéfiants (5 accidents en 2015, 11 en 2014). Ces facteurs peuvent se cumuler : 8 accidents mortels impliquent la vitesse et l alcool contre 3 en 2014, 4 impliquent la vitesse et la consommation de stupéfiants contre 6 en 2014, 2 impliquent une conduite avec un taux d alcool illégal et une consommation de stupéfiants contre 6 en En ce qui concerne les accidents mortels : Parmi les 36 victimes depuis le début de l année, 16 sont des personnes vulnérables (11 motocyclistes, 1 cycliste et 4 piétons). Dans 26 cas, le présumé responsable d un accident mortel est tué. 17 accidents mortels sur les 35 accidents mortels impliquent un seul véhicule. 8 des victimes d accident mortel sur les 18 victimes VL ou PL ne portaient pas la ceinture et deux motards sur les 11 tués n avaient pas de casque ou celui-ci n était pas attaché. Les principales causes des accidents corporels sont liées au comportement des conducteurs : 4 - SATS - ODSR L'accidentalité en Haute- Savoie 139 accidents dus à une vitesse excessive ou inadaptée 104 accidents pour non respect des priorités 53 accidents avec un conducteur présentant une alcoolémie illégale Du 1er Janvier au 30 Novembre 2015 Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés Dont hospitalisés Alcool Vitesse excessive ou indaptée Stupéfiant Priorité Téléphone ou distracteur Malaise Somnolence / fatigue Inattention Véhicule Obstacle sur la voie Contresens Dépassement dangereux Changement de fil Distance de sécurité Autres Indéterminées

5 Répartition des tués par catégorie d usager et par tranche d âge au 30 novembre 2015 VL moto cyclo vélo piéton PL autres total 2015 total 2014 Moyenne 2010/ ans , ans , ans , ans ,4 65 ans et ,6 total total Moyenne 2010/ ,8 9,6 2,8 1,6 5 0,4 0,2 38,4 Répartition par tranches d âge des présumés responsables des accidents corporels En Haute-Savoie, deux tranches d âge sont surreprésentées dans les accidents en tant que présumés responsables par rapport à leur part dans la population. Les ans sont responsables de : 21 % des accidents 14 % des accidents mortels Les ans sont responsables de : 29 % des accidents 37 % des accidents mortels En Haute-Savoie les ans c est : 21 % DES ACCIDENTS les ans c est : 8 % DE LA POPULATION TOTALE 29 % DES ACCIDENTS 23 % DE LA POPULATION TOTALE les + de 65 ans c est : 11 % DES ACCIDENTS 14 % DE LA POPULATION TOTALE Répartition femmes/hommes des présumés responsables des accidents corporels

6 Les infractions au 30 novembre 2015 Extraits des infractions relevées Au 30 novembre 2015 Au 30 novembre 2014 total % total % alcoolémie globale casque téléphone vitesse hors CSA autres contraventions (ceintures, dépassement dangereux, lignes continues...) stupéfiant permis de conduire Total des infractions relevées

7 La vitesse En Haute-Savoie, les services de l État luttent contre les excès de vitesses : 1 ère cause de mortalité sur nos routes Les contrôles radars du 1 er janvier au 30 novembre 2015 Radars Nombre d unités au 30 novembre 2015 au 30 novembre 2014 évolution à feux % vitesse discriminant % vitesse fixe % moyenne vitesse mobile % embarqué % total % Infractions constatées au 30 novembre 2015 au 30 novembre 2014 Contrôles vitesse janvier février mars avril mai juin juillet août sept octobre novembre Total 2015 Rétentions dont uniquement due à la vitesse Suspensions dont uniquement due à la vitesse On constate que : le comportement des conducteurs s est modifié uniquement à l approche des radars fixes, dont la localisation est connue. les taux de rétention et de suppression de permis dans ce type de délits restent élevés Conception - ESR-DDT74 - décembre 2015

8 Carte de déploiement des radars en Haute-Savoie DEPLOIEMENT DES RADARS Thonon-les-Bains Meillerie Sciez Allinges Reyvroz adars vitesse adars discriminants adars vitesse moyenne adars feux rouge adars pédagogiques adars double sens Chens-sur-Leman Loisin Bossey StJulien Annemasse Etrembières Fillinges Reignier Scientrier Les Gets Eloise Clarafond Présilly Bonneville Vanzy Copponex Etaux Sallenoves Allonzier Groisy Magland Epagny Argonay Pringy Les Houches Poisy Annecy Thônes Chamonix-Tunnel Chamonix-Tunnel Faverges Faverges ise à jour DDT74/SATS/CSC le 09/12/2015 Les 3 radars enregistrant le moins d infractions au 30 novembre 2015 Localisation Type Vitesse Sens évolution Thonon Ferry/Vieux feux 50 km/h % Marignier - RD19 fixe 90 km/h Bonneville-Marignier % Thonon Corniche/parc feux 50 km/h % Les 3 radars enregistrant le plus d infractions au 30 novembre 2015 Localisation Type Vitesse Sens évolution Saint-Julien - A41 fixe 50 km/h France-Suisse % Les Houches - RN205 fixe 90 km/h Chamonix-St Gervais % Clarafond - A40 discriminant 110 km/h Genève-Lyon %

9 L hiver est là! 10 conseils pour adapter sa conduite routière à la situation hivernale. Les températures négatives, la neige en plaine, le risque de verglas et la baisse sensible de la luminosité le jour sont des situations que chaque usager de la route doit anticiper pour effectuer ses déplacements en toute sécurité. Voici les dix conseils de la sécurité routière pour traverser cette période très particulière. 1 - Consulter les prévisions météorologiques et de circulation Avant de partir, il est indispensable de bien s informer sur les conditions de trafic et sur les conditions météorologiques : ou (appel gratuit depuis un poste fixe) pour l ensemble du réseau routier national. Pendant le trajet, suivre les conseils de prudence diffusées sur les ondes et sur les panneaux à messages variables. Conditions de conduite délicates : du verglas localisé ou de la neige en faible épaisseur rendent les routes particulièrement dangereuses. Il faut être très vigilant. Conditions de conduite difficiles : du verglas ou de la neige généralisée risquent de bloquer le trafic. Il convient de différer son déplacement. Conditions de conduite impossibles : des conditions météorologiques très dures, voire exceptionnelles, rendent la circulation impossible. Il ne faut pas partir. 2 - Vérifier la pression des 4 pneus En hiver, la pression des 4 pneus doit être vérifiée «à froid» car celle-ci varie en fonction de la température extérieure. Plus la température est basse, plus la pression mesurée est faible. Il convient de rajouter 0,2 bar à froid à la pression recommandée. 3 - Privilégier les pneus hiver Dès que la température moyenne est inférieure à 7 C, il est conseillé d utiliser des pneus hiver. Adaptées à toutes les conditions hivernales, leur gomme plus tendre et leurs sculptures plus profondes, améliorent l adhérence et le freinage. Il est indispensable d équiper les 4 roues afin de conserver un niveau d adhérence similaire à l avant et à l arrière. Les pneus à clous ou à crampons peuvent être montés dès la mi-octobre et démontés vers la mi-mars. La vitesse de ces véhicules ainsi équipés est limitée à 90 km/h. Conception - ESR-DDT74 - décembre 2015

10 4 - En montagne, mettre des chaînes Les chaînes à neige sont autorisées sur les routes enneigées. Elles sont obligatoires sur certains axes routiers. 5 - Tester les éléments sensibles au froid La batterie, le système d allumage et d alimentation sont des éléments sensibles au froid qu il convient de faire tester avant de prendre la route. Il faut vérifier également le niveau du liquide lave-glace antigel et la qualité des balais d essuie-glace qui se dégrade encore plus sous l effet du givre. 6 - Emporter un «kit de survie» au froid Circuler en cas de températures négatives c est s exposer à un certain nombre de situations difficiles en cas d arrêt forcé. Il est donc très sage d avoir avec soi des accessoires complémentaires qui peuvent s avérer fort utiles : une raclette pour gratter un pare-brise givré, un chiffon pour nettoyer des vitres embuées et des phares souillés, des ampoules de rechange, une lampe de poche, des vêtements chauds, une couverture de survie et de l eau en quantité en cas d immobilisation prolongée. 7 - Bien voir et être bien vu En hiver, quelle que soit l heure de la journée, la luminosité est globalement plus faible et la perception de l environnement plus difficile. Il faut donc être particulièrement attentif aux usagers vulnérables (conducteurs de bicyclette, souvent mal éclairés, conducteurs de deux-roues motorisés ou piétons généralement vêtus de sombre en cette saison). Si la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse ne doit pas excéder 50 km/h, quel que soit l état de la chaussée. Il convient également d allumer les feux de croisement dès que la luminosité est insuffisante pour être bien vu par les autres usagers. 8 - Rouler lentement et à bonne distance Par temps de grand froid, Il faut rouler lentement et donc prévoir plus de temps pour se déplacer : très souvent, les dérapages ont lieu lorsque le conducteur roule trop vite compte tenu de l état de la chaussée. 9 - Allonger les distances de sécurité et adopter une conduite souple Sur chaussée glissante, il ne faut pas hésiter à allonger de façon significative les distances de sécurité. Les dépassements intempestifs, les accélérations soudaines ou les freinages brusques sont autant de risques de perte de contrôle du véhicule en cas de verglas Ne jamais dépasser un engin de service hivernal en action Le dépassement d un engin de service hivernal en action est interdit à tout véhicule motorisé.

11 Opération "Dans la rue, soyons vus!" La coordination sécurité routière de la Haute-Savoie innove! Pour les personnes âgées, un sac corail muni de deux bandes rétroréfléchissantes est mis à leur disposition, dès cet hiver, dans les grandes agglomérations de notre département. Un seul objectif : «Dans la rue, soyons vus!» Depuis 2010, 43 personnes de plus de 65 ans ont perdu la vie sur les routes de Haute-Savoie : elles représentent à elles seules presque 25 % des tués alors qu elles ne composent que 15 % de la population du département. Entre 2010 et 2014, les plus de 65 ans, ont été impliqués dans près de 394 accidents (19 %) dans le département. 18 % des blessés et 21 % des tués sont des seniors. Personnes particulièrement vulnérables, les seniors sont plus fragiles en cas d accidents : à blessure égale une personne jeune survit, une personne âgée décède ou deviendra handicapée. Répartition des victimes de +65 ans (tués et blessés) par catégorie d usager conducteur VL conducteur vélo passager 35 % 14 % piéton 35 % 9 % 7 % conducteur autre véhicule les + de 65 ans c est : 17 % DE LA POPULATION TOTALE 50 % DES TUÉS PARMI En France les + de 75 ans c est : 9 % DE LA POPULATION TOTALE 30 % 20 % DES BLESSÉS PARMI DES BLESSÉS PARMI 37 % DES TUÉS PARMI En Haute-Savoie les + de 65 ans c est : 15 % DE LA POPULATION TOTALE 26 % DES BLESSÉS PARMI 61 % DES TUÉS PARMI les + de 75 ans c est : 7 % DE LA POPULATION TOTALE 14 % DES BLESSÉS PARMI 51 % DES TUÉS PARMI Conception - ESR-DDT74 - décembre 2015

12 Les seniors piétons entre 2010 et 2014 Entre 2010 et 2014, 5 % des accidents du département impliquent un senior en tant que piéton. Les plus exposés : les plus de 75 ans et les femmes. Les accidents ont lieu principalement : en semaine en agglomération (90 %), lors de traversées de chaussée(77 %), sur passage piétons (70 %), à des intersections (77 %). Ils sont plus fréquents en hiver, notamment entre 15 h et 18 h. Autre constat, les personnes accidentées étaient souvent habillées avec des vêtements sombres. Or, dès la tombée de la nuit, une personne, sans équipement spécifique n est visible qu à 30 mètres, et à 50 km/h il faut 26 mètres à une voiture pour s arrêter. Forte de cette analyse réalisée par l observatoire départemental, la coordination sécurité routière a cherché un moyen de sensibiliser les seniors et surtout de les rendre plus visibles lors de leurs déplacements. Le choix du sac s est imposé : de petite taille (un peu plus grand qu un format A3), il permet de réaliser les courses quotidiennes, mais peut également être le compagnon de la prochaine partie de boules. il peut être porté à l épaule ou à la main, en PP tissé, il garde sa forme rectangulaire et ainsi une surface visible constante, sa couleur corail lui permet d être vu de jour et ces deux bandes rétroréfléchissantes de nuit à près de 130 mètres. Dans un premier temps, sa diffusion a été limitée aux seniors de nos trois principales agglomérations que sont Annecy, Annemasse et Thonon-les-Bains. Cet hiver, un déploiement plus large est également prévu dans les pôles urbains de plus de habitants. Ils seront disponibles sur les marchés de : Agglomération d Annemasse : Ambilly, Annemasse, Gaillard, Vétraz-Mouthoux et Ville-la-Grand Agglomération d Annecy : Annecy, Annecy-le-Vieux, Cran-Gevrier et Poisy Agglomération de Thonon : Evian et Thonon-les-Bains Pôle urbain de plus de habitants : Bonneville, Chamonix, Cluses, la Roche-sur-Foron, Passy, Reignier, Rumilly, Saint-Julien-en-Genevois et Sallanches Il convient de préciser que cette action est également accompagnée d actions de sensibilisation et de répression auprès des conducteurs (partage de la route, lutte contre les vitesses excessives ou inadaptées ). Notre objectif : ne plus entendre "mais je ne l avais pu vu!". De jour De nuit

13 Depuis le 1 er juillet 2015 Dans le cadre du plan d action pour la sécurité routière annoncé en janvier dernier par le ministre de l Intérieur, Bernard CAZENEUVE, les mesures n 6 et 22 sont entrées en vigueur depuis le 1 er juillet Désormais, le taux d alcool autorisé en conduisant pour tous les permis probatoires est de 0,2 gramme par litre de sang. Mesure n 6 : les conducteurs novices ne peuvent plus boire d alcool avant UN SEUL VERRE SUFFIT À DÉPASSER CE SEUIL. de 0,2 conduire G/L, C EST ZÉRO VERRE D ALCOOL. La limite d alcool autorisée en conduisant passe de 0,5 g/l à 0,2 g/l d alcool dans le sang pour tous les titulaires d un permis probatoire ou les conducteurs en apprentissage. Pourquoi une telle mesure? 1. Les conducteurs novices sont impliqués dans ¼ des accidents mortels sur la route. 2. La route reste la première cause de mortalité chez les jeunes : en 2014, personnes âgées entre 15 et 29 ans ont perdu la vie sur les routes de France et ont subi des blessures graves. 3. Dans 28 % des accidents de la route, une alcoolémie excessive est en cause. Le permis probatoire est d une durée de trois ans après la date d obtention du permis de conduire et deux ans si ce permis a été obtenu dans le cadre de la conduite accompagnée (AAC). Cette mesure concerne tous les nouveaux candidats reçus à l examen du permis de conduire, y compris ceux qui le repassent après avoir perdu leurs 12 points ou après annulation. Tout détenteur d un permis probatoire qui contreviendra à cette règle sera passible d une amende de 135 euros et d un retrait de 6 points. Ainsi, les usagers en possession d un permis de conduire depuis moins d un an (crédité de 6 points), le perdront automatiquement s ils conduisent avec plus de 0,2 g/l d alcool. Ils devront donc repasser les épreuves théorique et pratique s ils souhaitent à nouveau conduire. Pour des raisons d équité, le choix de «0,2 g/l» a été privilégié au 0 g/l pour tenir compte de l ingestion d aliments ou de médicaments pouvant contenir des traces d alcool. Cependant, cette limite peut être dépassée dès le premier verre d alcool, et le message de cette réforme aux conducteurs novices est clair : 0,2 g/l = 0 verre d alcool, on ne boit pas d alcool du tout avant de conduire. À travers cette mesure forte, le gouvernement s attaque directement aux ravages de l alcool au volant chez les conducteurs novices, une population majoritairement jeune. Il espère que les nouvelles générations de conducteurs prendront ainsi de bonnes habitudes à l égard de la consommation d alcool avant de conduire.

14 Mesure n 22 : interdiction du port d écouteurs, oreillette ou casque audio en conduisant Il est désormais interdit à tous les conducteurs (de voiture, de camion, de moto, de cyclo ou de vélo) de porter à l oreille tout dispositif susceptible d émettre du son (conversations téléphoniques, musique, radio). Pourquoi une telle mesure? La conversation téléphonique isole le conducteur de l environnement routier entraînant : 1. une diminution de 30 % des informations enregistrées par le cerveau, 2. une diminution de 50 % de l exploration visuelle de la scène routière, 3. un allongement des temps de réaction (+100 mètres à 130 km/h) 4. une diminution de la maîtrise des dépassements et des trajectoires. Conduire avec un téléphone à la main ou en portant à l oreille un dispositif audio de type écouteurs, oreillette ou casque est passible d une amende forfaitaire de 135 et d un retrait de 3 points du permis de conduire. Engagez-vous! Téléchargez l application MODE CONDUITE Rendre la route plus sûre... c est parfois simple comme une appli! MULTIPLIE PAR 23 Comment ça marche? renvoie automatiquement un message personnalisable indiquant que vous êtes en voiture et que vous ne pouvez pas répondre. à la fin de chaque trajet, vous accédez à un récapitulatif : liste des appels, sms reçus et nombre de km parcourus pendant l activation du Mode Conduite. Conception - ESR-DDT74 - mars 2015

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 213 www.haute-savoie.gouv.fr Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Bilan

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

Les journées "Trajectoires" au service des motards

Les journées Trajectoires au service des motards PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Point presse Les journées "Trajectoires" au service des motards 19 avril 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Les journées

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Juin 2015 Dans le Bas-Rhin, le nombre de personnes décédées et le nombre de personnes blessées dans un accident de la route en juin 2015 ont baissé, par rapport à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 24 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction Lundi 2 octobre 24 à 5h Sur la RD

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

Baromètre mensuel janvier 2015

Baromètre mensuel janvier 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel janvier 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

CARNET POUR ELEVES ET ACCOMPAGNATEURS. EN A.A.C et C.S. ETATS-UNIS CONDUITE 31200 TOULOUSE. Secourir Si vous n êtes pas secouriste, il faut éviter :

CARNET POUR ELEVES ET ACCOMPAGNATEURS. EN A.A.C et C.S. ETATS-UNIS CONDUITE 31200 TOULOUSE. Secourir Si vous n êtes pas secouriste, il faut éviter : CARNET POUR ELEVES ET ACCOMPAGNATEURS EN A.A.C et C.S. 15 : SAMU ou SMUR 17 : POLICE ou GENDAMERIE 18 : POMPIERS 112 : NUMERO UNIQUE A PARTIR D UN PORTABLE Secourir Si vous n êtes pas secouriste, il faut

Plus en détail

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 DOSSIER DE PRESSE Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 Dossier de presse ordre public et sécurité routière Page 1 de 14 Bilan Sécurité routière 2014 Le bilan de l année 2014 est encourageant

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail Le code de la route Ce qui a changé MAJ octobre 2007 La vitesse, en agglomération, est toujours limitée à 50 Km/h Vrai 50 Faux 70 Le maire peut créer des zones à 30 et à 70 km/h 30 30 Le maire peut créer

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir :

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir : CODE DE LA ROUTE Points particuliers à savoir / à retenir : - Distance écart avec un cycliste ou un piéton que l on double : 1,5 m en campagne, 1 m en ville. - Les lampes bleues dans un tunnel sont des

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse mardi 9 décembre 0 Forum IDSR source Google (intervenants départementaux de sécurité routière) Observatoire Départemental de Sécurité Routière Direction

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Janvier 2015 11 2 16 7

Janvier 2015 11 2 16 7 TABLEAU DE BORD DE LA SECURITE ROUTIERE DANS L YONNE - JANVIER Accidents Corporels Tués Blessés dont Hospitalisés Janvier 6 7 Janvier 4 6 6 Evolution Janvier / 4 YONNE - 4 % - 66,7 % % - 4,7 % Évolution

Plus en détail

Quizz Sécurité Routière

Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière 30 questions 20 secondes pour répondre Plusieurs réponses possibles Question N 1 Combien de personnes perdent la vie sur les routes de France chaque jour?

Plus en détail

Risques de la conduite et comportement:

Risques de la conduite et comportement: Risques de la conduite et comportement: La nuit : Conduire la nuit est plus dangereux que la conduite en journée. Malgré le trafic moins dense il y a autant d accidents mortels que la journée Les risques

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Octobre 2015 Le nombre d'accidents corporels survenus en octobre 2015 sur les routes du Bas-Rhin, ainsi que le nombre de personnes blessées, ont augmenté, par rapport

Plus en détail

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route»

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Partageons la route La route est un espace emprunté par différent type de véhicules, avec des besoins, des dimensions, des vitesses et

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

Facilitez vos démarches,

Facilitez vos démarches, Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer CIRCULER EN TOUTE SÉCURITÉ Conducteurs de deux-roues motorisés Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contrôle routier du 26 juin 2015 Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contacts presse : Préfecture de région : 04 67 61 61 25 pref-communication@herault.gouv.fr Facebook : facebook.com/prefet34lr

Plus en détail

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Contact presse Préfecture de l Isère - Service communication 04 76 60 48 05 communication@isere.pref.gouv.fr @Préfet38 L accidentologie en

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2015

Baromètre mensuel avril 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l

Plus en détail

Quelques éléments pour réviser l ASSR

Quelques éléments pour réviser l ASSR Quelques éléments pour réviser l ASSR En 2007, en moyenne, chaque jour en France, plus de 13 personnes sont décédées des suites d un accident de la route. Si l on prend uniquement en considération le nombre

Plus en détail

Campagne motards 2015 Les chiffres

Campagne motards 2015 Les chiffres Campagne motards 2015 Les chiffres Le printemps est synonyme du retour de nombreux motards sur nos routes. Le mois d avril marque également le début de la période la plus meurtrière pour les motards. Même

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 et inférieure à 0,8 g/ l de

Plus en détail

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 202 20 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE /24 2/24 Quelques données sur les radars dans le département En 202,

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques Livret d information Jeunes au volant les principaux facteurs de risques Jeunes au volant les principaux facteurs de risques «Sur la route, chaque prise de liberté avec la règle, chaque comportement à

Plus en détail

Bilan sécurité routière 2014

Bilan sécurité routière 2014 CABINET DU PREFET BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTERIELLE PREFECTURE DE L'AUDE Bilan sécurité routière 2014 Conférence de presse du 6 février 2015 Sommaire 1) L'accidentalité en 2014 2) Les actions

Plus en détail

Circulez à vélo, roulez en toute sécurité

Circulez à vélo, roulez en toute sécurité Prudence sur les routes de Saône-et-Loire La Saône-et-Loire déplore une mortalité routière particulièrement défavorable depuis le début de l année 2015, notamment chez les deux roues : 71 accidents de

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE A travers cette charte, nous voulons rappeler le bon comportement de l automobiliste pour permettre le mieux vivre des gens et la sécurité de tous. Nous

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique.

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique Observatoire départemental de sécurité routière les données 29 Bilan annuel des accidents corporels Sommaire I - LE BILAN GLOBAL...4

Plus en détail

Relevé et évolution des accidents corporels en. Seine-et-Marne

Relevé et évolution des accidents corporels en. Seine-et-Marne Sommaire Pages Eléments de contexte...2 Comparatif régional de l accidentalité...3 Bilan et évolution de l accidentalité 2012-...4 Évolution de l accidentalité en sur 20 ans...5 La politique de contrôle

Plus en détail

Pneus hiver et équipements spéciaux

Pneus hiver et équipements spéciaux Pneus hiver et équipements spéciaux L hiver est synonyme de froid, de pluie, de neige et de verglas. Ils rendent la route glissante et votre véhicule est mis à rude épreuve. Pour entretenir votre voiture

Plus en détail

Sur la route, soyons responsables!

Sur la route, soyons responsables! Juillet 2015 Sur la route, soyons responsables! L'insécurité routière augmentant en ce 1 er semestre à La Réunion, le préfet Dominique SORAIN a choisi de se rendre sur des contrôles routiers pour appeler

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Avril 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en avril 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées ont baissé par rapport à la même période de l année 2013.

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel FEVRIER 211 7/3/11 Données de l'observatoire départemental 211 21 Variation 21/211 Aisne National 23 3-7 -23,3% +1,6% Tués 3 4-1 -25,% +7,5% Blessés

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice RÉPUBLIQUE FRANÇAISE F le permis à specimen factice Qu est-ce que le permis à? Le permis de conduire est un certificat de capacités, obtenu après une formation et un examen, attestant qu une personne est

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Les conduites addictives Depuis 2006, l alcool est le premier facteur d accidents au niveau national et est responsable de plus de 29 % des accidents mortels il est présent dans 9% des accidents corporels

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Correction détaillée ASSR2. Session 2011

Correction détaillée ASSR2. Session 2011 détaillée ASSR2 Epreuve principale Session 2011 Question 1 Piétons Rollers Dépasser un piéton C est bien sur le trottoir que le roller, qui est considéré comme un piéton, doit circuler. Mais, plus rapide

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES! CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES

CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES! CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES! CET HIVER, ADHEREZ EN TOUTES CIRCONSTANCES LA ROUTE EN HIVER La route en hiver présente des conditions particulières de circulation (visibilité, adhérence) dues

Plus en détail

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013 Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier Dossier de presse 24 septembre 2013 1 Quelques chiffres - On dénombre 15 000 passages à niveau sur des lignes ouvertes

Plus en détail

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!!

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Les délits : Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré)

Plus en détail

Le permis à points. Comment fonctionne le permis à points? R. Comment restituer votre capital de points? R BIZART

Le permis à points. Comment fonctionne le permis à points? R. Comment restituer votre capital de points? R BIZART 10 Le permis à points Comment fonctionne le permis à points? R Comment restituer votre capital de points? R Février 01 BIZART Le permis à points Comment fonctionne le permis à points? Le permis à points

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Février 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en février 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées, et particulièrement le nombre de personnes blessées

Plus en détail

SE DÉPLACER EN TOUTE SÉCURITÉ, LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE

SE DÉPLACER EN TOUTE SÉCURITÉ, LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE SE DÉPLACER EN TOUTE SÉCURITÉ, LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE C est quoi ce panneau? La journée Sécurité Routière de Philippe 8:30 Encore tous ces médicaments! /// CONDUITE ET MÉDICAMENTS /// Sur plus de 9000

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 février 2013 Plus vous roulez vite, plus les conséquences sont irréversibles La Sécurité routière lance samedi 9 février une nouvelle campagne pour sensibiliser les usagers

Plus en détail

Le permis de conduire. Préfecture des Bouches-du-Rhône Coordination départementale S.R

Le permis de conduire. Préfecture des Bouches-du-Rhône Coordination départementale S.R Le permis de conduire HISTORIQUE 1893 : Création d un «Certificat de capacité» par le Préfet de police de Paris. 1897 : Duchesse d Uzes Uzes,, première femme à obtenir ce certificat. 1899 : Décret instituant

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Le risque routier 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Sécurité routière : les jeunes et les femmes? Pierre GUENEBAUT 1 Et pour le travail?

Plus en détail

BILAN 2011 ET ORIENTATIONS 2012 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE

BILAN 2011 ET ORIENTATIONS 2012 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE BILAN 211 ET ORIENTATIONS 212 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE Point presse de M. Raphaël BARTOLT, Préfet de Meurthe-et-Moselle Mardi 31 janvier 212, à 15h3 Bureau de M. le préfet SOMMAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière Le ministère de l Intérieur organise, du mercredi 8 au samedi 11 octobre 2014 inclus, les deuxièmes Rencontres de la sécurité sur l ensemble du territoire, en métropole

Plus en détail

PERMIS A POINTS. Faisons le point

PERMIS A POINTS. Faisons le point PERMIS A POINTS Faisons le point Capital de départ 12 POINTS (6 points pendant la période probatoire de 3 ans) 1, 2, 3, 4 ou 6 points sont retirés à chaque infraction. Quand il ne reste plus aucun point,

Plus en détail

100 questions sur le livre de code

100 questions sur le livre de code 100 questions sur le livre de code 1)quel poids maximum de matériel peut transporter un véhicule conduisible avec un permis B(3,5 tonnes) 2)citer 3 catégories de conducteurs soumis à une visite médicale

Plus en détail

Connaissances à retenir

Connaissances à retenir Connaissances à retenir Le cyclomoteur et sa réglementation : Le cyclomoteur est un véhicule à deux roues équipé d'un moteur ne dépassant pas cm3. La vitesse maximale autorisée est 45 Km/h. Les cyclomoteurs

Plus en détail

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE Par tage de la route 6 6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE N oubliez pas que de nombreux usagers circulent dans nos rues et sur nos routes. Il incombe à chaque usager de tenir compte de la présence et des

Plus en détail

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans Conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise d'un état alcoolique (de 0,8 g/l de sang ou 0,4 mg/l d'air expiré Refus de se soumettre au contrôle d'alcoolémie ou de produits stupéfiants. Conduite sous l'influence

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSR 2 LES PIETONS LES CYCLISTES. 1 ) La circulation des cyclistes peut se faire sur les trottoirs si j ai :

QUESTIONNAIRE ASSR 2 LES PIETONS LES CYCLISTES. 1 ) La circulation des cyclistes peut se faire sur les trottoirs si j ai : LES PIETONS 1 ) Quels sont les usagers des trottoirs? (citez-en 8) Adultes, enfants, animaux, utilisateurs en rollers, patins à roulettes, planches à roulettes, personnes handicapées en fauteuil roulant,

Plus en détail

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers G- Annexe du plan départemental de contrôles routiers 2013 Annexe 1 : répartition des accidents mortels en Morbihan en 2012 Annexe 2 : répartition des accidents mortels en Morbihan sur la période 2008-2012

Plus en détail

ASSR1. Repère épreuve : 841a875423. Ce document contient 25 pages. page 1 sur 5

ASSR1. Repère épreuve : 841a875423. Ce document contient 25 pages. page 1 sur 5 ASSR1 Repère épreuve : 841a875423 Ce document contient 25 pages. page 1 sur 5 ASSR1 - FICHE RÉPONSES Nom : Prénom : Classe : Numéro Titre Sous-titre A B C D Question 1 Question 2 Question 3 Question 4

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2014

Baromètre mensuel avril 2014 Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 214 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l accidentologie par mois (provisoire)

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

¾ des cyclistes urbains mal éclairés la nuit : l association Prévention Routière et l assureur MMA se mobilisent!

¾ des cyclistes urbains mal éclairés la nuit : l association Prévention Routière et l assureur MMA se mobilisent! COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 9 octobre 2013 ¾ des cyclistes urbains mal éclairés la nuit : l association Prévention Routière et l assureur MMA se mobilisent! 3/4 des cyclistes urbains qui utilisent un

Plus en détail

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom :

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom : CC by-sa http://bdemauge.free.fr Cette série de petits tests quotidiens te servira d entraînement pour te repérer et saisir rapidement les informations importantes dans un document. Note chaque fois ton

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu jeunes de moins de 25 ans Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : 2009-2013 Direction Départementale

Plus en détail

Observatoire Régional de Sécurité Routière

Observatoire Régional de Sécurité Routière Mardi 24 mars 2015 à 15H00 Préfecture Salle Félix Eboué Réunion des référents scolaires sécurité routière Bilan Sécurité Routière Martinique (2013 et 2014) Comparatif DOM 2014 et métropole Chiffres 2015

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

LE RÈGLEMENT SUR LES POINTS D INAPTITUDE EN MATIÈRE DE PERMIS DE CONDUIRE

LE RÈGLEMENT SUR LES POINTS D INAPTITUDE EN MATIÈRE DE PERMIS DE CONDUIRE CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR VOTRE COMPORTEMENT AU VOLANT COMPTE, MAINTENANT PLUS QUE JAMAIS ***LE SAVIEZ-VOUS*** Les «points d inaptitudes» sont des points déduits de votre permis. L accumulation de points

Plus en détail

Faire de la moto. Le plaisir de la conduite deux-roues en toute sécurité. bpa Bureau de prévention des accidents

Faire de la moto. Le plaisir de la conduite deux-roues en toute sécurité. bpa Bureau de prévention des accidents Faire de la moto Le plaisir de la conduite deux-roues en toute sécurité bpa Bureau de prévention des accidents Faire de la moto: la délicieuse sensation du vent, un sentiment de liberté absolu, une franche

Plus en détail

UN BON COMPORTEMENT. Anticiper sur les éventuels dangers : ouverture de portière, traversée des piétons, véhicule changeant de file.

UN BON COMPORTEMENT. Anticiper sur les éventuels dangers : ouverture de portière, traversée des piétons, véhicule changeant de file. UN BON COMPORTEMENT Respecter le Code de la route. - Je m arrête au Stop, aux feux jaune et rouge fixe et rouge clignotant. - J utilise le sas cycliste lorsqu il existe. - Je respecte le sens interdit.

Plus en détail

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. Session du 09 mai 2007

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. Session du 09 mai 2007 MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS J. 7 000927 BEPECASER : EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 09 mai 2007 Question n 1 Selon le code de la route, les voitures doivent circuler hors agglomération

Plus en détail

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques.

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques. Fiche 13 L ALCOOL Evaluation specifique Questions Connaissez-vous des effets de l alcool sur le conducteur? Quelles peuvent être les conséquences? Dans quel cas? Quelles solutions connaissez vous pour

Plus en détail

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE Les points d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE points En vue d améliorer la sécurité routière au Québec, la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) applique depuis 17 un système de points d inaptitude.

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

Liste des délits et infractions au code de la route.

Liste des délits et infractions au code de la route. Liste des délits et infractions au code de la route. Délits Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré) CR: code de la route,

Plus en détail