I- COMMENT L HOMME RESSENT LA DOULEUR?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I- COMMENT L HOMME RESSENT LA DOULEUR?"

Transcription

1 LA DOULEUR DANS LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE Miancheng ZHU Professeur de médecine traditionnelle chinoise, faculté de médecine, université Paris 13, Bobigny Aujourd hui, 21 janvier 2004, est le dernier jour de l année chinoise. Demain commencera l année du singe. Je vous souhaite à tous «bonne année chinoise». Pour vous expliquer ce qu est la douleur dans la médecine traditionnelle chinoise je voudrais commencer par vous dire que dans notre médecine il n y a pas de cerveau, ni de nerfs. Alors comment parler de douleur sans faire référence au cerveau ou aux nerfs? Pour cela je vais tenter de vous expliquer petit à petit les principaux principes de la médecine chinoise concernant la douleur, en suivant trois parties : 1- Comment l homme ressent la douleur? 2- Comment la douleur se produit-elle? 3- Comment la douleur est-elle traitée? I- COMMENT L HOMME RESSENT LA DOULEUR? Il n y a donc pas de cerveau ni de nerf dans la médecine traditionnelle chinoise. Mais chez l homme il existe un système de méridiens qui se partagent en différents organes en liaison autour de trois flux, et qui est à la base du ressenti de la douleur. La place du cœur dans la perception de la douleur Quand on parle du cœur, il ne s agit pas de l organe auquel on fait référence dans l anatomie occidentale. Le cœur est l organe qui gouverne l esprit, les émotions et les sensations. Dans le premier livre classique de la médecine chinoise on trouve la référence au cœur comme l organe qui s occupe de l ensemble de la clarté de l esprit et de toutes les sensations anormales du corps, dont la douleur. Le cœur a un rapport avec le feu, parmi les cinq agents auquel fait référence la médecine traditionnelle chinoise. C est le feu qui donne la clarté et la tranquillité de l esprit, et il doit être équilibré par l eau du rein (et là encore, bien entendu, l idée de rein ne se limite pas seulement au rein de la médecine occidentale). Douleur et souffrance dans les situations de handicap - De l évaluation à l accompagnement de la personne p.1

2 Il faut en fait, pour essayer de comprendre les concepts de la médecine chinoise, changer de références et concevoir les différents organes dont il est fait mention en rapport avec les cinq agents essentiels et leur équilibre. Parmi ces agents se trouvent le feu et l eau. Par exemple si la chaleur du feu du cœur n est pas contrôlée et équilibrée par la tranquillité de l eau, alors ce premier peut devenir très violent. La place du rein dans la perception de la douleur Souvent on traduit le mot nao par cerveau. Ce n est pas correct, parce que la conception de nao correspond à l océan de moelle qui est transformé par l essence subtile du rein, cette fonction de transformation étant assurée en liaison avec le réchauffement du feu du cœur. Comme pour la cuisson en cuisine où il n y a pas de transformation sans chaleur, dans le corps humain c est le feu du cœur qui aide la fonction de rein. Les reins et le cœur jouent donc conjointement un rôle extrêmement important dans le processus du nao. L axe central de la perception de la douleur se trouve au croisement de la descente du feu du cœur et de la montée de l eau du rein après sa transformation en moelle. Pour sentir la douleur on doit donc se situer au niveau de ce mouvement de descente du feu et de montée de l eau. Pour mieux comprendre la place du rein dans la perception de la douleur, je vais analyser maintenant la décomposition du mot douleur en chinois. Ce mot est composé de deux caractères. Ils contiennent tous les deux la même clé «maladie», le premier caractère contenant l idéogramme «hiver». La caractéristique énergétique de la saison hiver est le froid qui est la cause principale des spasmes et contractures. Dans la médecine traditionnelle chinoise, la saison hiver est en liaison avec le système du rein, sous entendu avec l ensemble rein-moelle-nao. La place du foie dans la perception de la douleur Le foie régularise et stabilise le croisement du feu du cœur et de l eau du rein. Dans la relation des cinq agents, le foie représente le bois et assure le pivot entre le feu du cœur et l eau du rein. Ainsi, la sensibilité du corps est particulièrement gouvernée par le foie. Douleur et souffrance dans les situations de handicap - De l évaluation à l accompagnement de la personne p.2

3 Par ailleurs ce sont les méridiens qui maintiennent la correspondance entre les diverses parties du corps et leurs diverses fonctions organiques. Les fonctions du cœur, du foie ou du rein importent surtout dans leur combinaison, dans les liaisons que ces différentes fonctions entretiennent entre elles. Ces liaisons sont assurées par le système des méridiens. La place du terrain dans la perception de la douleur Le chapitre 53 du premier livre classique de médecine traditionnelle chinoise discute des études sur la douleur et souligne l importance de la qualité de la chair, de la solidité des os et de la force psychique dans le système complexe de perception de la douleur. Conclusion On pourrait donc résumer la perception de la douleur dans la médecine traditionnelle chinoise en disant que le cœur joue le rôle de chef (par la clarté de l esprit), que les reins constituent un soutien principal de ce premier (par l équilibre que l eau apporte au feu), que le foie assure la fonction de pivot entre ces deux premiers, que les méridiens représentent les ambassadeurs de ce système (par l envoi et la collecte d information pour la perception de la douleur depuis les divers points du corps vers la voie centrale) et que le terrain est la base de l homme sur laquelle peut ou pas être ressentie la douleur. II- COMMENT LA DOULEUR SE PRODUIT-ELLE? Si l on s intéresse au deuxième caractère qui compose le mot douleur en chinois, ce caractère signifie en fait «blocage», mais il peut aussi être associé à l idée de marche. Ainsi, les caractères qui composent le mot douleur sont ambivalents dans le sens où ils peuvent à la fois signifier le blocage ou la marche. Autrement dit, on pourrait résumer le sens des caractères qui composent le mot douleur en disant que le blocage provoque la douleur mais aussi que celle-ci disparaît avec la disparition du blocage, et donc avec la marche. En l absence de blocage il n y a pas de douleur. Mais la question est maintenant de savoir quel genre de blocage survient dans notre corps pour provoquer de la douleur? Douleur et souffrance dans les situations de handicap - De l évaluation à l accompagnement de la personne p.3

4 Le trouble des trois flux dans la douleur Les flux correspondent à des éléments en mouvement dans notre corps. Les flux peuvent être bloqués à trois niveaux principaux et créer ainsi de la douleur. Il y a d abord le blocage de l énergie (qi zhi), qui est souvent lié à un problème du foie, celui-ci étant à l origine de la régularisation des mouvements énergétiques. Il y a ensuite les problèmes liés aux stases sanguines (xue yu), qui peuvent être très variées et concernent globalement tous les effets qui sont plutôt en relation avec le ralentissement du mouvement du sang dépendant de toutes les toxines qui pénètrent dans le sang. Le troisième trouble concerne les glaires (tan yin), c est à dire tous les problèmes liés aux mouvements des liquides organiques. Les glaires sont également très variés puisqu elles sont liées à n importe quelle partie du corps en relation avec le système des méridiens. Si on pousse notre explication des troubles des trois flux et pour synthétiser ce point, on peut dire que ceux-ci peuvent être liés soit : - au manque de force de mouvement (déficience de l énergie ou du sang ou des liquides organiques), - au changement de la qualité des flux (ce qui signifie une perturbation de la qualité de l énergie, du sang ou des liquides organiques), - au blocage de la voix de circulation (ceci se centre essentiellement sur un problème au niveau du système des méridiens, qui constitue le support du mouvement des trois flux entre les diverses fonctions organiques), - à la modification de la vitesse de mouvement (le ralentissement du mouvement du sang est par exemple très fréquent chez les personnes âgées). Les trois phases de la douleur Pour comprendre la douleur nous avons une conception de celle-ci qui s articule autour de trois phases distinctes. La première phase est celle-ce que nous avons déjà évoquée et qui se situe au niveau du blocage qui provoque la douleur. Cette phase n est pas encore très grave et l on verra plus loin qu il existe à ce niveau différentes méthodes pour dégager la douleur. Douleur et souffrance dans les situations de handicap - De l évaluation à l accompagnement de la personne p.4

5 La deuxième phase de la douleur s appelle le spasme, et il aggrave celle-ci. Le spasme est plus profond que le blocage. Dans la médecine chinoise traditionnelle, le spasme est en liaison avec le tendino- musculaire, lui-même occupé par la fonction du foie. La troisième phase est le nœud, et c est ce niveau de douleur qui la rend chronique. Pour nous la douleur chronique correspond à des nœuds (nœuds de dysfonction organique, noeuds des trois flux : sang, énergie ou liquides organiques). III- LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR Bien que le cerveau ou les nerfs n existent pas dans la médecine traditionnelle chinoise, elle propose malgré tout des solutions pour traiter la douleur. L acupuncture L acupuncture est reconnue dans les pays occidentaux pour le traitement des problèmes de douleur. L acupuncture agit sur le système des méridiens. Le système des méridiens établit des liaisons énergétiques dans l ensemble du corps, en connexion avec les trois flux et avec les différents organes centraux qui jouent un rôle important dans la douleur. Le système des méridiens connecte donc l homme avec l environnement. L acupuncture fonctionne pour traiter la douleur du fait qu il s agit d un système de communication à l intérieur et à l extérieur du corps. Le massage Le massage pour traiter la douleur n est pas un massage de confort. Il y a par exemple les massages de la colonne pour les personnes handicapées. On peut aussi prescrire le massage de la tête, des mains ou des pieds qui présentent de très bons résultats. Il existe Douleur et souffrance dans les situations de handicap - De l évaluation à l accompagnement de la personne p.5

6 en Chine des cliniques et des services hospitaliers où des personnes handicapées sont essentiellement soignées à partir des massages. La pratique corporelle Dans la médecine chinoise, on considère que l absence de mouvement, l immobilisme aggrave le blocage. Il faut donc provoquer le mouvement, mais un mouvement qui soit contrôlé et spécialement étudié par rapport au blocage en cause. Le mouvement doit être réalisé en liaison avec la concentration de l esprit sur la sensation énergétique à l intérieur du corps. Le mouvement corporel doit ainsi intégrer le système des méridiens, y compris le système tendino-musculaire. Méditation La méditation peut sembler très éloignée de notre sujet, et pourtant la pratique de la méditation est une bonne méthode pour calmer l excès de feu du cœur qui joue un rôle important pour sentir la douleur. Souvent un trouble de la sensation de la douleur provient d un trouble de la fonction du cœur. Par la méditation, on peut équilibrer la fonction du cœur, mais aussi celle du foie ou du rein. La méditation s incorpore donc aux méthodes pour soigner la douleur. Diététique Pour que les efforts portés sur les massages, les travaux corporels ou l acupuncture soient efficaces il faut que l alimentation des personnes soit adaptée et équilibrée selon le principe du ying et du yang. Une attention particulière doit donc être portée sur la qualité de l alimentation. Pharmacopée La pharmacopée tient une place importante dans l ensemble des soins médicaux traditionnels chinois, soit environ 85 % des soins proposés en particulier pour les soins dits intérieurs. La pratique corporelle, les massages ou l acupuncture sont des soins extérieurs, alors que la pharmacopée constitue les soins apportés à l intérieur. Certains médicaments peuvent cibler directement certains organes qui provoquent la douleur. Douleur et souffrance dans les situations de handicap - De l évaluation à l accompagnement de la personne p.6

7 Nos soins sont donc très variés. Devant des patients qui présentent de la douleur, le médecin chinois doit diagnostiquer si le patient a des problèmes au niveau de la voie centrale, au niveau de la communication, au niveau du système des méridiens en liaison avec les trois flux et avec l extérieur. Le médecin doit ensuite chercher la méthode en utilisant les différents aspects du traitement évoqués précédemment, afin de proposer les soins les plus complets possibles et aider le patient à sortir de la douleur. Douleur et souffrance dans les situations de handicap - De l évaluation à l accompagnement de la personne p.7

Le doute. Et le Questionnement. Une tombe intouchée, excavée en 1972 Date sûre de -168 3000 objets

Le doute. Et le Questionnement. Une tombe intouchée, excavée en 1972 Date sûre de -168 3000 objets Le doute Et le Questionnement 1 Ma Wang Dui? 馬 王 堆 Une tombe intouchée, excavée en 1972 Date sûre de -168 3000 objets 2 Livres médicaux variés Details sur 11 méridiens MAIS Différences entre les textes

Plus en détail

PROGRAMME TROISIEME ANNEE

PROGRAMME TROISIEME ANNEE PROGRAMME TROISIEME ANNEE 117 heures (minimum) Plus une pratique personnelle d au moins 140 heures est souhaitable - COURS 1-3 ème Objectifs de la troisième Rédaction d une fiche patient Réflexions à propos

Plus en détail

33 cas de cancer du sein traités par acupuncture

33 cas de cancer du sein traités par acupuncture 33 cas de cancer du sein traités par acupuncture Auteur : GUO Zhao Qi (acupuncteur chinois exerçant à Ottawa, Canada). Source : «Shang Hai Zhen Jiu Za Zhi» (Revue d'acupuncture-moxibustion de Shang Hai)

Plus en détail

Principes et thérapeutiques de la douleur par Acupuncture

Principes et thérapeutiques de la douleur par Acupuncture Principes et thérapeutiques de la douleur par Acupuncture La théorie du Yin/Yang constitue le pilier fondamental de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), introduisant la notion de dualité dans la

Plus en détail

L arthrose. L acuponcture peut vous aider

L arthrose. L acuponcture peut vous aider L arthrose L acuponcture peut vous aider Personne n est plus surpris, que les facteurs climatologiques ont une influence sur le corps humain. On le savait déjà lors de la conception des premiers baromètres

Plus en détail

Traitement des articulations et ligaments du membre inférieur dans les atteintes climatiques. Les Bi

Traitement des articulations et ligaments du membre inférieur dans les atteintes climatiques. Les Bi Etude des trois articulations principales du membre inférieur. - Cheville - Genou - Hanche. Traitement des articulations et ligaments du membre inférieur dans les atteintes climatiques. Les Bi A) Atteinte

Plus en détail

LES TROUBLES CÉPHALALGIQUES D ORIGINE ÉMOTIONNELLE

LES TROUBLES CÉPHALALGIQUES D ORIGINE ÉMOTIONNELLE LES TROUBLES CÉPHALALGIQUES D ORIGINE ÉMOTIONNELLE Distinguons deux type de pathologies céphalalgiques : d origine vasculaire ou d origine tensionelle Il s agit d une pression exercée en partie haute du

Plus en détail

QCM questions type A une seule réponse possible

QCM questions type A une seule réponse possible 1 QCM questions type A une seule réponse possible 1- un patient présente les signes suivants : fièvre vespérale, rougeur des pommettes, chaleur des paumes et plantes, sudation nocturne, sécheresse de la

Plus en détail

LE SANG ET LA FEMME INTRODUCTION

LE SANG ET LA FEMME INTRODUCTION LE SANG ET LA FEMME INTRODUCTION Le sang domine la physiologie de la femme et rythme les étapes importantes de sa vie (apparition des règles à la puberté perte de sang lors de la première relation sexuelle

Plus en détail

A healthy decision LA DOULEUR

A healthy decision LA DOULEUR A healthy decision Mieux vivre avec LA DOULEUR Tout à propos de la douleur, de ses causes et de ses possibilités de traitement. Parlez-en avec votre médecin ou pharmacien. Contenu Qu est-ce que la douleur

Plus en détail

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Qu'est-ce-que la douleur? La douleur est une sensation désagréable et complexe (sensorielle et émotionnelle). Cette sensation provient de l'excitation

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 «Tu as vu Pierre, depuis son accident? Oui, son casque lui a sauvé la vie, mais il risque d être bloqué sur un fauteuil roulant. Mais comment est-ce arrivé? Eh bien, en fait,

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

Tout travail effectué en condition de chaleur excessive constitue un risque pour la santé, quelle que soit la brièveté de l activité considérée.

Tout travail effectué en condition de chaleur excessive constitue un risque pour la santé, quelle que soit la brièveté de l activité considérée. Lucerne, le 1.6.2006 Factsheet Chaleur 1. Introduction Toute activité impliquant une exposition à la chaleur combinée avec des efforts intenses et le port de vêtements inappropriés provoque un échauffement

Plus en détail

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R)

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R) L Accompagnement des personnes âgées et des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer par différentes approches: - l haptonomie - le Sensitive Gestalt Massage)R( - la Réflexologie plantaire Préparé

Plus en détail

Conseils pour le traitement des douleurs persistantes

Conseils pour le traitement des douleurs persistantes Page -1- Conseils pour le traitement des douleurs persistantes Ce qu'il faut savoir avant tout, c'est que les douleurs persistantes sont des "douleurs particulières", qui doivent donc être traitées en

Plus en détail

6 Sommes-nous (les malades) tous égaux face à cette pathologie?

6 Sommes-nous (les malades) tous égaux face à cette pathologie? 6 Sommes-nous (les malades) tous égaux face à cette pathologie? Sans doute NON car la chronicisation des symptômes n est pas vécue de façon identique selon que le malade a en lui les ressources nécessaires

Plus en détail

Qu est-ce que l anesthésie?

Qu est-ce que l anesthésie? Qu est-ce que l anesthésie? Le mot «Anesthésie» signifie «insensibilité à la douleur et autres sensations» provoquées par les actes diagnostiques ou thérapeutiques. L anesthésie, en réalité, n est pas

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION ELIXIR FORMATION CONTINUE POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

INSTITUT DE FORMATION ELIXIR FORMATION CONTINUE POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE INSTITUT DE FORMATION ELIXIR FORMATION CONTINUE POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE Elixir est un organisme spécialisé dans les formations autour du bien-être et du toucher. Nous sommes des formateurs

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

C.A.T.C. COMPRENDRE, APPRENDRE, et PRATIQUER LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

C.A.T.C. COMPRENDRE, APPRENDRE, et PRATIQUER LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE C.A.T.C. COMPRENDRE, APPRENDRE, et PRATIQUER LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE Une formation complète Un enseignement structuré et progressif La fidélité au langage traditionnel 1 Bienvenue au CATC!

Plus en détail

MODULE D INITIATION AUX HUILES ESSENTIELLES.

MODULE D INITIATION AUX HUILES ESSENTIELLES. CURSUS DE FORMATION EN HUILES ESSENTIELLES. Module d Initiation. Initiation aux Huiles Essentielles Cycle de 148 heures Module Aroma Pro Les bases fondamentales de l usage et de la pratique des huiles

Plus en détail

LA PREPARATION DU SPORTIF DE HAUT NIVEAU A UNE COMPETITION

LA PREPARATION DU SPORTIF DE HAUT NIVEAU A UNE COMPETITION LA PREPARATION DU SPORTIF DE HAUT NIVEAU A UNE COMPETITION Dr François Marion 22 avenue de l allier 63670 Le Cendre tel :0473693970 Dr Alain Schmidt (AMAC) 30 rue de la gare 63350 Joze tel :0473702179

Plus en détail

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM.

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Retrouvez dans ce rabat : votre suivi biologique NSM. 14/09/2015 15:44 Ce

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble!

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble! Direction générale Vous avez mal? Agissons ensemble! Vous avez mal? Vous redoutez de souffrir à cause d une intervention ou d un examen? Un de vos proches est concerné par ce problème? Cette brochure vous

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Qu est-ce que l EFT?

Qu est-ce que l EFT? Joëlle Maurel, Docteur en Sciences de l éducation ; psychothérapeute, formée aux approches psychanalytiques, à la psychogénéalogie, aux constellations familiales, à l EFT, l EMDR, aux techniques psychocorporelles,

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Comment simplifier les traitements par acupuncture des troubles fonctionnels?

Comment simplifier les traitements par acupuncture des troubles fonctionnels? Comment simplifier les traitements par acupuncture des troubles fonctionnels? 1 Que faire lorsqu un patient se plaint de troubles fonctionnels? 1. Examen médical et diagnostic occidental. 2. Alors, ou

Plus en détail

METHODE D APPLICATION DE L OSTÉOPATHIE. Liste des 155 modèles thérapeutiques du Référentiel RÉÉQUILIBRATION FONCTIONNELLE Méthode SOLÈRE

METHODE D APPLICATION DE L OSTÉOPATHIE. Liste des 155 modèles thérapeutiques du Référentiel RÉÉQUILIBRATION FONCTIONNELLE Méthode SOLÈRE METHODE D APPLICATION DE L OSTÉOPATHIE Liste des 155 modèles thérapeutiques du Référentiel RÉÉQUILIBRATION FONCTIONNELLE Méthode SOLÈRE Notre formation a pour objet la diffusion de connaissances dans le

Plus en détail

Pour quelles raisons avons-nous, ainsi que plus de 100 kinésithérapeutes belges, choisi Mastercare la table thérapeutique suédoise?

Pour quelles raisons avons-nous, ainsi que plus de 100 kinésithérapeutes belges, choisi Mastercare la table thérapeutique suédoise? Article rédigé par Madame Karin Timmermans (en 2003), directrice du centre du dos 'Mastercare Rugcentrum' près d Anvers où elle exerce la profession de kinésithérapeute. Madame Timmermans a près de 20

Plus en détail

Elle gouverne le transport et la transformation

Elle gouverne le transport et la transformation 1 La Rate La Rate est un Organe essentiellement métabolique qui intervient dans la production des substrats corporels. En relation avec la Terre, elle reçoit facilement les excès d'humidité du corps qui

Plus en détail

FACE A LA DOULEUR QUI PERSISTE

FACE A LA DOULEUR QUI PERSISTE FACE A LA DOULEUR QUI PERSISTE AVANT-PROPOS Cette brochure est destinée aux patients souffrant de douleurs persistantes, mal soulagées par les méthodes habituelles de traitement. Son but est de les aider

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Pathologie de l épaule

Pathologie de l épaule Centre d Enseignement et de Centre d Enseignement et de Développement de l Homéopathie Développement de l Homéopathie 2 ème Rencontres Régionales de Méditerranée Pathologie de l épaule Aix-en-Provence

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

Offre de massages. Ce massage se concentre sur les points douloureux, les tensions, les courbatures

Offre de massages. Ce massage se concentre sur les points douloureux, les tensions, les courbatures Offre de massages * Massage classique: Ce massage se concentre sur les points douloureux, les tensions, les courbatures 25 min. = 80 CHF 40 min. = 125 CHF 50 min. = 145 CHF Pour un massage plus énergique,

Plus en détail

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients Stimulation médullaire et douleur neuropathique Brochure d information destinée aux patients La douleur neuropathique et ses conséquences Cette brochure vous a été remise par votre médecin : Les différents

Plus en détail

Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF

Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF 1 Collège Jean-Baptiste Carpeaux Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF Quelques chiffres : Environ 10% des jeunes de moins de 25 ans présentent une perte auditive pathologique.

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins?

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins? Le VIH et vos reins Le VIH et vos reins Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Le VIH peut affecter vos reins et peut parfois causer une maladie rénale. Certains médicaments peuvent être dangereux pour

Plus en détail

BIENVENUE A L ESPACE BIEN ÊTRE DU CHATEAU DE BEZYL

BIENVENUE A L ESPACE BIEN ÊTRE DU CHATEAU DE BEZYL BIENVENUE A L ESPACE BIEN ÊTRE DU CHATEAU DE BEZYL Profitez de votre séjour au Château de BEZYL pour prendre un peu de temps pour votre bien être, afin de vous retrouver avec vous même en découvrant ou

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie TROUBLES ANXIEUX Filipe Galvão interne DES psychiatrie PLAN Historique du concept de trouble anxieux Attaque de panique - Trouble panique Trouble anxieux généralisé Les troubles phobiques : Agoraphobie

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

Acupuncture et médecine traditionnelle chinoise (ASA)

Acupuncture et médecine traditionnelle chinoise (ASA) Acupuncture et médecine traditionnelle chinoise (ASA) Programme de formation complémentaire du 1 er janvier 1999 2 Texte d accompagnement pour la version révisée du programme de formation complémentaire

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Intérêt du shiatsu chez des patients cancéreux traités par chimiothérapie

Intérêt du shiatsu chez des patients cancéreux traités par chimiothérapie Savoirs Contribution originale Intérêt du shiatsu chez des patients cancéreux traités par chimiothérapie DOMINIQUE CHEVALIER Après le dossier que nous avons publié sur le Shiatsu (numéro 34), voici un

Plus en détail

L ACUPUNCTURE ET LA DOULEUR PREMIERE PARTIE : INTRODUCTION

L ACUPUNCTURE ET LA DOULEUR PREMIERE PARTIE : INTRODUCTION L ACUPUNCTURE ET LA DOULEUR Michel BRESSET Chirurgien Dentiste Ancien AHU Paris V 1 ère partie Historique de l acupuncture Acupuncture et moxibustion ; définition de l acupuncture Les aiguilles PREMIERE

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

AU-DELÁ DES MAUX IL-Y-A PEUT-ÊTRE

AU-DELÁ DES MAUX IL-Y-A PEUT-ÊTRE Informations à l intention des patients souffrant de lombosciatique AU-DELÁ DES MAUX IL-Y-A PEUT-ÊTRE Pour toute information complémentaire, consultez le site www.douleurnonidentifiee.com Vous êtes peut-être

Plus en détail

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT Maladie inflammatoire, chronique, «démyélinisante» du système nerveux central. Décrite pour la première fois par Charcot en 1866. Apparition «successive

Plus en détail

L articulation temporo-mandibulaire - Cas clinique Jan De Laere - Physiothérapeute et thérapeute manuel - Direction TMNO

L articulation temporo-mandibulaire - Cas clinique Jan De Laere - Physiothérapeute et thérapeute manuel - Direction TMNO L articulation temporo-mandibulaire - Cas clinique Jan De Laere - Physiothérapeute et thérapeute manuel - Direction TMNO Un patient de 35 ans souffre d un syndrome crâniomandibulaire depuis qu il a reçu

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Enquête sur le don de moelle osseuse

Enquête sur le don de moelle osseuse Enquête sur le don de moelle osseuse Réalisée auprès des étudiants de première année à l Université de Poitiers en septembre 2012 En France, pour que leur vie continue, 2 400 malades ont besoin d un don

Plus en détail

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 Grégory GUILLAN Formateur I.F.S.I. Charles Foix Octobre 2011 1 Raisonnement et démarche clinique L infirmier(ère) comprend le problème de santé d un patient et

Plus en détail

La psychologie médicale. sa place en médecine et dans l enseignement médical

La psychologie médicale. sa place en médecine et dans l enseignement médical La psychologie médicale sa place en médecine et dans l enseignement médical La psychologie médicale! Tout médecin qui soigne perçoit que des liens particuliers se nouent entre les patients et lui.! Ces

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

La douleur chronique : témoignage de patiente

La douleur chronique : témoignage de patiente La douleur chronique : témoignage de patiente A lire sur place Jocelyne PADERI Jocelyne PADERI La complexité de la douleur chronique 14èmes rencontres du Réseau Régional Douleur en Basse Normandie CAEN

Plus en détail

PRESTATIONS BIEN-ÊTRE

PRESTATIONS BIEN-ÊTRE ONEX SANTÉ PRESTATIONS BIEN-ÊTRE SAISON 2010-2011 Réception SPPS - Guichet principal : Rue des Evaux 13, 1213 Onex Tél. : 022-879.89.11 ; fax : 022-879.89.10) Tous les jours de 9h à 12h et les lundis,

Plus en détail

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets 236 l examen musculosquelettique I. Exercices pour l entorse de la cheville Initialement, l objectif du traitement est de limiter l enflure et la douleur. Lorsque la cheville n est plus douloureuse et

Plus en détail

FORMATION «ACCOMPAGNANT PETITE ENFANCE»

FORMATION «ACCOMPAGNANT PETITE ENFANCE» FORMATION «ACCOMPAGNANT PETITE ENFANCE» Thème Bien qu un enfant soit unique, il est le fruit d un même schéma de développement dès sa conception. Ce schéma repose sur une succession d étapes précises,

Plus en détail

Comprendre l OMD : un guide

Comprendre l OMD : un guide OMD Œdème maculaire diabétique Comprendre l OMD : un guide Table des matières Œdème maculaire diabétique (OMD) 3 Présentation de l OMD 7 Quels sont les facteurs de risque de l OMD? 9 Quels sont les symptômes

Plus en détail

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs,

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Les étirements Introduction : Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Le choix des méthodes doit être en liaison avec l objectif

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

Alain Tardif. Maux de tête. et migraines. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol

Alain Tardif. Maux de tête. et migraines. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Alain Tardif Maux de tête et migraines Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol D où viennent les maux de tête? Les céphalées primaires ont une origine assez variable selon leur nature. Nous

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie de Crohn

La prise en charge de votre maladie de Crohn G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie de Crohn Vivre avec une maladie de Crohn Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

La fibromyalgie Mieux l'évaluer pour mieux la traiter

La fibromyalgie Mieux l'évaluer pour mieux la traiter La fibromyalgie Mieux l'évaluer pour mieux la traiter Dr Patrick GINIES, Anesthésiste, Centre d'évaluation et de traitement de la douleur CHU MONTPELLIER Patient partenaire et soignant partenaire Le rôle

Plus en détail

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 Bâtiment et rapport à l énergie Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 La perception culturelle de l énergie Dans l histoire humaine, la compréhension de l énergie provient de l expérience du froid Les

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

La surcompensation et le surentraînement

La surcompensation et le surentraînement La surcompensation et le surentraînement Définition de la surcompensation : Réaction de compensation à la fatigue due à un effort ciblé pour améliorer le potentiel futur d une charge musculaire et du volume

Plus en détail

Attention vague. de très grand froid

Attention vague. de très grand froid Attention vague VAGUE DE TRÈS GRAND FROID COMPRENDRE & AGIR de très grand froid Les conseils du Ministère de la Santé et de l Inpes Comprendre ce qui se passe dans mon corps en cas de vague de très grand

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

BRÛLURES. Circonstances. Risques

BRÛLURES. Circonstances. Risques Les patients ne viennent consulter le généraliste que pour des brûlures limitées en étendue et douloureuses. Dans la majorité des cas, des conseils simples donnés par le généraliste sont utiles et efficaces.

Plus en détail

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE.

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE. 2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS Avec le Haut Patronage de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative CANCER ET ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

Recherche documentaire sur. Le Mal de dos. Stella Interiora. Formation Shiatsu atsi. Traditionnel Maître G. SABY

Recherche documentaire sur. Le Mal de dos. Stella Interiora. Formation Shiatsu atsi. Traditionnel Maître G. SABY Recherche documentaire sur Le Mal de dos Stella Interiora Formation Shiatsu atsi Traditionnel Maître G. SABY François Mary 2005 2012 Sommaire LE TEXTE DE CE MEMOIRE DE FIN D ETUDE ET CERTIFIANT A ETE ECOURTE

Plus en détail

Comprendre la formule sanguine complète (FSC)

Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Notre mission Ce que vous devez savoir Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Environ 14% de patients diabétiques souffrent de douleurs neuropathiques. (1) Mais 50% des diabétiques de type 2 sont méconnus.

Environ 14% de patients diabétiques souffrent de douleurs neuropathiques. (1) Mais 50% des diabétiques de type 2 sont méconnus. Environ 14% de patients diabétiques souffrent de douleurs neuropathiques. (1) Mais 50% des diabétiques de type 2 sont méconnus. (2) S O M M A I R E 1. Le diabète A Qu est-ce que le diabète? B Comment

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

droits des malades et fin de vie

droits des malades et fin de vie DOCUMENT à CONSERVER ET À EMPORTER si VOUS êtes HOSPITALISé droits des malades et fin de vie La loi Leonetti Le respect de la personne Le rôle de votre médecin L accès aux soins palliatifs Photo couverture

Plus en détail