Optimisation des processus de gestion des stocks et d évaluation des fournisseurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Optimisation des processus de gestion des stocks et d évaluation des fournisseurs"

Transcription

1 Optimisatin des prcessus de gestin des stcks et d évaluatin des furnisseurs Lab TEAM site de Liancurt : 4, Place du chanine Snejdareck THESE PROFESSIONNELLE Pur l btentin du Mastère spécialisé : Nrmalisatin, Qualité, Certificatin, Essais Rédigé par Sylvain-Akichi ADJE Sus la directin de Valérie DELAHAYE Référent UTC : Jean-Pierre CALISTE Respnsable Qualité SEPTEMBRE

2 SOMMAIRE TABLE DES ILLUSTRATIONS.3 TERMES ET DEFINITIONS 4 ABREVIATIONS ET ACRONYMES...8 REMERCIEMENTS.9 RESUME 10 ABSTRACT...10 INTRODUCTION CONTEXTE ET ENJEUX DEFINITION ET CADRAGE DU PROJET REALISATION DU PROJET Etude de l existant Elabratin d une méthde pur l ptimisatin du prcessus de gestin des stcks Elabratin d une méthde pur l ptimisatin du prcessus d évaluatin des furnisseurs MISE EN ŒUVRE DES OUTILS ET APPORT POUR LE LABO EAM..51 CONCLUSION ET PERSPECTIVES 52 BIBLIOGRAPHIE..53 ANNEXES..56 2

3 TABLE DES ILLUSTRATIONS Figure 1 : Les différents dmaines d analyses du labratire LABO TEAM. Figure 2 : Répartitin des dmaines d analyses de LABO TEAM seln les sites. Figure 3 : Organigramme de l entreprise LABO TEAM. Figure 4 : Répartitin du persnnel seln les sites Figure 5 : Répartitin du persnnel seln les fnctins. Figure 6 : cartgraphie des prcessus du labratire LABO TEAM. Figure 7 : Descriptin des prcessus de l entreprise. Figure 8 : Les enjeux de sécurité et de prévisin. Figure 9 : Schématisatin du prcessus de gestin des stcks (Prcessus : entrées/srties) Figure 10 : Schématisatin du prcessus d évaluatin des furnisseurs. Figure 11 : Définitin du type de prduit géré en stck. Figure 12 : Descriptin d un prduit en stck. Figure 13 : Pht d une étiquette cde barres. Figure 14 : Indicateurs de gestin des stcks. Figure 15 : Méthdlgie de réapprvisinnement des stcks. Figure 16 : Schéma simplifié illustrant la quantité d articles à cmmander. Figure 17 : Fiche de suivi et de cllecte d anmalies. Figure 18 : Fiche d évaluatin du furnisseur. Figure 19 : Schéma d un prcessus 3

4 TERMES ET DEFINITIONS Le stck : C est une quantité d article nn encre utilisé sit pur l en-curs, sit pur la cnsmmatin ; à un endrit dnné, en un mment dnné [1]. C est dnc l ensemble des articles livrés par un u plusieurs furnisseurs, stckés dans l attente d être utilisés et d alimenter les activités du labratire. Ces articles snt pur l entreprise LABO TEAM : les réactifs pur analyses, les cntrôles, les calibrateurs et les matériels pur prélèvement et analyses. Tenue d un stck : Actin d effectuer les entrées, les srties, les inventaires physiques des articles enregistrés sur fiche u infrmatiquement. Elle cnsiste aussi à valriser les stcks, pur alimenter la cmptabilité de l entreprise. Gestin de stck : La gestin des stcks u encre l rdnnancement des matières, c est planifier, rganiser, cntrôler et suivre les activités relatives au stck [1]. C est décider de quand et cmbien cmmander et apprvisinner, en vue de gérer les délais patients. C est aussi, mettre en œuvre une méthde pur maximiser la rentabilité. Sn but est d assurer la dispnibilité des articles pur satisfaire les besins en temps vulu. Une bnne gestin de stck cnsiste à avir la quantité nécessaire au bn mment. Si le stck n est pas assez imprtant, n parle de rupture de stck, ce qui est mauvais pur les activités qui risquent d être interrmpues. Avant de gérer les stcks, il faut au préalable les tenir. Piltage d un stck : C est définir : une plitique de stck et d apprvisinnement, leurs répercussins financières ainsi que les niveaux de risques. Optimiser un stck : C est btenir le niveau de stck qui va crrespndre au taux de service vulu. C est dispser de stck à tut mment et minimiser le cut du stck. Pur ce faire, il faut : Travailler avec un lgiciel de gestin des stcks Passer une cmmande au furnisseur lrsque le stck minimum est atteint, Ne pas faire de sur-stckage, 4

5 Travailler avec la cmmande livrée jusqu au seuil minimum, puis passer une nuvelle cmmande. Stck virtuel (lgiciel) et stck physique (stck réel) divent être en phase de manière à faire la gestin de stck à partir du lgiciel. Zne de stckage : Une zne de stckage est le lieu ù snt stckés un u plusieurs articles. Chaque article répnd à des règles de sécurité stricte. La grande variété de prduits utilisés dans un labratire de bilgie médicale nécessite un stckage adéquat en raisn : des différents états et natures des prduits (slide, liquide, inflammable, cmburant, txique ), des vlumes stckés, des matériaux d emballage. Furnisseur : Le furnisseur est la persnne u l entité qui furnit des biens et / u des services à un client. Les relatins de l entreprise avec ses furnisseurs snt étudiées d un duble pint de vue : écnmique : l entreprise a un puvir de négciatin variable, elle peut être en psitin de dépendance vis-à-vis d un furnisseur qui détient un mnple pur un prduit ; elle peut au cntraire être en psitin de dminatin en tant que dnneur d rdre. juridique : les relatins entreprise/furnisseurs snt variées en raisn de : - la nature des biens et des services prpsés - la nature des cntrats cnclus : cntrat de lcatin u cntrat de crédit-bail de matériel, cntrat de sus- traitance, etc. [1]. Client : Le client est la persnne u l entité qui achète un bien u un service à un cmmerçant, à une sciété de services, à un furnisseur [11]. Exemple : l entreprise LABO TEAM est client du furnisseur de réactifs Rche. Cmmande : Ordre par lequel est déclenché un prcessus de mise à dispsitin de celui dnt il émane, de certains prduits, dans les cnditins déterminées [1]. La cmmande peut se faire par tut myen de cmmunicatin : ralement, par téléphne, currier, télécpie, minitel, internet. Tute fis, pur puvir servir de preuve en cas de différends éventuels, la cmmande est passée par écrit. Dans certains cas, des dcuments préétablis (Bn de cmmande, bulletin de cmmande) snt utilisés. 5

6 Réceptin d une cmmande : Acte par lequel le destinataire de la cmmande prend pssessin de cette dernière au mment de sa livraisn par le furnisseur u le tiers désigné (transprteur). Elle est faite par un réceptinnaire. La remise de la cmmande par le furnisseur est effectuée cntre signature par le client réceptinnaire d un bn de livraisn. Livraisn : Acte par lequel le furnisseur remet les articles (prduits) cmmandés au dnneur d rdre. Le furnisseur exécute là sn bligatin de délivrance. Délai de livraisn : C est le nmbre de jurs séparant la cmmande de sa livraisn Patient : Un patient est une persnne qui suffre et attend un sulagement physique et mral de la part du persnnel médical. Au Labratire de Bilgie Médicale, le patient arrive pur un prélèvement de sang, d urine u autre. Cet acte est déterminant pur le diagnstic et le suivi de sa maladie et de ses sins. Prcessus : Un prcessus est un ensemble de myens et d activités interactives qui transfrment les éléments entrants en éléments srtants [1]. Un prcessus a pur bjectif de dnner, au prduit u à la persnne, les caractéristiques de l état final à partir des caractéristiques de l état initial. C est un ensemble d pératins, d actins, de prcédés agissant sur un milieu extérieur (matières premières, cnstituants, dcuments ) pur en changer les caractéristiques. Ces caractéristiques peuvent être : - physic-chimiques (prcessus de transfrmatin ) - psychlgiques (prcessus de frmatin ) - gégraphiques (prcessus de déplacement, de transprt ) [1]. La représentatin graphique appliquée pur schématiser un prcessus est la suivante : Cntrôle du prcessus Entrée Ensemble des activités Srtie (Livrable) Myens : -Matériel, humain, 6

7 -écnmique, financier. Figure 19 : Schéma d un prcessus [15] Prcédure : Manière spécifiée d accmplir une activité. Lrs d un prcessus de qualificatin, mis en place dans le cadre d une démarche d assurance qualité visant une certificatin, il est nécessaire de déterminer un ensemble de prcédures seln lesquelles les tâches snt réalisées. La définitin de ces prcédures, l étendue de leur applicatin et le détail de la rédactin snt fnctin de la cmplexité des tâches [1]. Labratire de Bilgie Médicale : Un labratire de Bilgie Médicale est un lieu ù snt prélevés et analysés les fluides bilgiques d rigine humaine (sang, urine, selle, crachat, sperme, liquide céphal-rachidien ) sus la respnsabilité des bilgistes médicaux. En France, n distingue tris types de labratires seln que l n exerce en milieu public u privé [13] : les labratires hspitaliers que l n retruve au sein des CHU u des CHR participant aux diagnstics des maladies et à la recherche au sein des hôpitaux. Les labratires privés qui se subdivisent en deux catégries : Les labratires plyvalents uverts au public dans lesquels les patients viennent se faire prélever sur prescriptin médicale u nn et qui réalisent l ensemble des analyses les plus curantes de chaque dmaine de la bilgie médicale. Les labratires spécialisés qui réalisent des analyses plus rares. 7

8 ABREVIATIONS ET ACRONYMES ARS CHU CHR : Agence Réginale de Santé : Centre Hspitalier Universitaire : Centre Hspitalier Réginal COFRAC : Cmité Français d Accréditatin EDTA HLA HPST ISO LBM M NQCE : Ethylène Diamine Tétra acétique Acide (Anticagulant) : Human Leuccyt Antigen (Antigènes des Leuccytes Humains) : Hpital, Patients, Santé et Territires : Internatinal Standard Organizatin (Organisatin Internatinale de Nrmalisatin) : Labratire de Bilgie Médicale : Prcessus de Management : Nrmalisatin, Qualité, Certificatin, Essais. QQOQCP : Qui, Qui, Où, Quand, Cmment, Purqui? R RAQ S SELARL TCA : Prcessus de Réalisatin : Respnsable Assurance Qualité : Prcessus Supprt : Sciété d Exercice Libéral à Respnsabilité Limitée : Temps de Céphaline Activée 8

9 REMERCIEMENTS Je suhaite adresser, en premier lieu, mes remerciements à tus les bilgistes crespnsables de l entreprise LABO TEAM: Madame Mnique RENOU, Mnsieur Aziz EL BORDI, Mnsieur Thierry BELLANGER, Mnsieur Abdel ALKASSAR, Mnsieur Kdj EQUAGOO, Mnsieur Mdeste MBALOULA, Mnsieur David AFONSO, Mnsieur Fabrice KRAUT, d avir accepté ma demande de stage et de m avir permis d avancer dans les démarches de ce prjet. Je remercie également Madame Valérie DELAHAYE, Respnsable Qualité et Tutrice de stage, pur m avir accueilli au sein de l entreprise et avec qui j ai eu le plaisir de travailler. Merci aussi pur la cnfiance accrdée et les activités enrichissantes cnfiées. Je remercie tute l équipe de la technique à Cmpiègne, que j ai énrmément côtyée durant mn stage. Merci à tut le persnnel de l entreprise LABO TEAM, ntamment: Les techniciens, la cmptable, les secrétaires, les infirmières, les cursiers, et le persnnel d entretien. Merci à Mnsieur Alain Dnadey et à sn équipe qui s ccupe, entre autres, de l accueil des étudiants venant de la Côte d Ivire pur l UTC. Merci à Mme Crinne Deletile et à tute l équipe du secrétariat du mastère spécialisé NQCE l UTC pur leur implicatin dans ns dssiers de stage. de Merci à tus les étudiants du Master Qualité Perfrmance dans les Organisatins de l UTC ainsi que ceux du Mastère spécialisé NQCE prmtin Enfin, je suhaite remercier Mnsieur Gilbert FARGES, et Mnsieur Jean-Pierre CALISTE, Enseignants et Chercheurs à l Université de Technlgie de Cmpiègne, pur leurs enseignements et leurs précieux cnseils. Je remercie particulièrement Mnsieur Jean-Pierre CALISTE, Respnsable du Mastère spécialisé NQCE, pur sn sutien et sn suivi tut au lng du stage et de la frmatin. 9

10 RESUME La législatin relative à la bilgie médicale impse depuis le 16 janvier 2010 la mise en place de l accréditatin seln la nrme NF EN ISO de tus les labratires (privés et publics) de bilgie médicale en France, et ceci pur le 31 ctbre 2016, date à laquelle le régime des autrisatins administratives prend fin [10]. L avenir pur cette accréditatin et la mise en place de l ISO est de se turner vers l accmpagnement technique dans les dmaines qui ne snt pas le cœur de métier des labratires tels que la gestin des stcks, l évaluatin des furnisseurs, facteurs cnditinnant le fnctinnement des labratires. Aujurd hui, pur ptimiser leurs activités, les labratires rérganisent leurs stcks pur parer, par exemple, à la pénurie, aux cnséquences imprévues qui peuvent influencer l arrêt des activités à tut mment. L entreprise LABO TEAM n est pas en reste, elle a décidé, pur les mêmes raisns, de se rérganiser ntamment, en ptimisant ses prcessus de : stcks et évaluatin des furnisseurs. Ces quelques pages présenternt dnc des enjeux, diagnstics, et méthdlgies en vue d une ptimisatin de ces prcessus. Mts clés : Prcessus, ptimisatin d un prcessus, stck, gestin de stck, furnisseur, évaluatin d un furnisseur, ISO ABSTRACT Legislatin relating t medical bilgy requires, since January 16, 2010 the establishment f accreditatin accrding t DIN EN ISO fr all medical bilgy labratries (public and private) in France, and this fr Octber 31, 2016, when the regime f administrative authrizatins ends [10]. The future fr the certificatin and implementatin f ISO is t turn t the technical supprt in areas that are nt the heart f business labratries such as inventry management, evaluatin suppliers, factrs affecting the peratin f labratries. Tday, t ptimize their peratins, labratries rerganize their stcks t deal, fr example, the shrtage f unintended cnsequences that may influence the cessatin f activities at any time. The cmpany LAB TEAM is nt utdne and decided, fr the same reasns, t rerganize, especially, by ptimizing its prcesses: inventry and assessment f suppliers. These pages therefre shw sme f the issues, diagnstics, and methdlgies fr ptimizing these prcesses. Key Wrds: Prcess, Optimizing a prcess, stck, inventry management, supplier, supplier evaluatin, ISO

11 INTRODUCTION La gestin des stcks et l évaluatin des furnisseurs snt, aujurd hui, l bjet d enjeux très imprtants pur les entreprises. La nrme ISO définit les règles nécessaires pur accmpagner les labratires de bilgie médicale dans ces dmaines [6]. Dans un univers écnmique de plus en plus cmplexe et dans le suci d aider les patients à recuvrer la santé à partir des analyses bilgiques, beaucup de labratires de bilgie médicale nt repensé l rganisatin de leur stck adaptant sa gestin à partir de lgiciel. Cette rganisatin nuvelle a pu leur permettre de crriger des prblèmes récurrents liés à des ruptures imprévues, aux pertes incntrôlées de matériel et au final à un manque à gagner nn négligeable. Cnscient de cette réalité et de la nécessité de s amélirer en permanence, l entreprise LABO TEAM a décidé de se rérganiser en ptimisant en plus de sn prcessus de gestin des stcks, celui de l évaluatin des furnisseurs sur l ensemble de ses sites. Cette ptin purra lui permettre, par exemple, de : éviter les pénuries de réactifs, se prtéger cntre un délai de livraisn instable, diagnstiquer efficacement et sereinement les maladies à partir des analyses de labratire, répndre à tut mment à la demande des patients, L ambitin affichée de l entreprise est la maitrise et l améliratin cntinue des prcessus de gestin des stcks et d évaluatin des furnisseurs, prcessus vitaux pur alimenter cntinuellement les activités du labratire. 11

12 1. CONTEXTE ET ENJEUX 1.1 CONTEXTE L Entreprise LABO TEAM Structure juridique La structure juridique de l entreprise LABO TEAM est une SELARL. L Entreprise LABO T.E.A.M. est un labratire de bilgie médicale multi-sites regrupés sur sept sites d activités : Cmpiègne, Cuise la Mtte, Liancurt, Muy, Margny lès Cmpiègne, Thurtte et Clermnt de l Oise. Sn siège scial est situé au 21 rue de Slferin à Cmpiègne Les grandes lignes de sa créatin : La SELARL LABO TEAM a été créée en Elle était cnstituée de grupement de cinq labratires de bilgie médicale de la régin de l Oise : le labratire MONTEILHET de Cmpiègne, le labratire AL KASSAR de Clermnt de l Oise, le labratire EQUAGOO de Muy, le labratire TOUSSAINT de Margny lès Cmpiègne et le labratire de LIANCOURT. En 2010, le labratire BELLANGER de Thurtte et le labratire de bilgie médicale de Cuise la Mtte rejignent la SELARL LABO TEAM. Le nm TEAM dnné à l entreprise qui signifie : équipe en langue anglaise, est inspiré des initiaux des nms des bilgistes crespnsables, avec : T cmme TOUSSAINT E cmme EQUAGOO A cmme AL KASSAR M cmme MONTEILHET. L entreprise prpse une gamme d analyses médicales qui permettent de faire le diagnstic et le suivi de certaines maladies chez les patients. Une fièvre inexpliquée, une fatigue qui traine, une interventin chirurgicale en vue etc., snt autant de raisns qui justifient une prise de sang chez les patients et dnc des analyses à faire. 12

13 Le labratire est uvert du lundi au vendredi de 7heures à 12heures 30 puis de 13heures 30 à 18heures et le samedi entre 7heures 30 et 14heures Une implantatin dans l Oise : Le labratire fnctinne sur les 7 sites suivants : 8, rue du Dcteur Mussaud à Cuise la Mtte, site uvert au public 11, rue de la République à Thurtte, site uvert au public 21, rue de Slferin à Cmpiègne, site uvert au public 387, avenue Octave Buttin à Margny Lès Cmpiègne, site uvert au public 31, rue du général De Gaulle à Clermnt, site uvert au public 27, place de Cantrel à Muy, site uvert au public 4, Place du chanine à Liancurt, site uvert au public Ces différents sites implantés dans le département de l Oise prximité à la ppulatin. Chaque site réalise ses spécialités et ses activités Activités du labratire : permettent d ffrir un service de Le labratire réalise des analyses de bilgie médicale dans différents dmaines de bilgie médicale : Bichimie, Immunlgie, Hématlgie, Spermilgie, Parasitlgie-myclgie, Bactérilgie, Pharmaclgie, Txiclgie, Immun-hématlgie. Prescrite par un médecin, une analyse permet de vérifier l état général d un individu. Des infrmatins sur les différents dmaines d analyses réalisées par le labratire LABO TEAM snt dnnées dans le tableau ci-dessus. (Figure 1) Dmaine d analyse Bichimie médicale Immunlgie Eléments d infrmatin sur le dmaine La Bichimie médicale appelée aussi bichimie clinique est le dmaine de la bilgie médicale qui est cncerné par l analyse des mlécules cntenues dans les fluides crprels (sang, liquide céphal-rachidien, urines, etc.) et l interprétatin de ces résultats par un bilgiste médical dans le but de caractériser l rigine physipathlgique d une maladie. C est l étude de la cnstitutin et des réactins de la matière vivante [2] Les analyses bichimiques permettent de détecter des maladies rénales, hrmnales, métabliques, les anmalies de l hydratatin, les cnséquences d un traitement par antidiurétique, les gaz du sang, les glucides, les lipides, les prtéines rganiques, etc. L immunlgie permet d analyser les répnses immunitaires de l rganisme à partir des examens de sang. Par exemple le dépistage de l hépatite B u C u le dépistage du virus de l immundéficience humaine, fait partie de ce dmaine d analyse. Echantilln examiné Sang, urines sang 13

14 Hématlgie L hématlgie est l étude du sang au pint de vue cytlgique, physilgique et pathlgique [2]. L Hématlgie permet d analyser les éléments figurés du sang (glbules blancs, glbules ruges, plaquettes) et ses maladies (hémpathies). Elle permet d analyser également certaines mlécules plasmatiques que snt les facteurs de cagulatin. Par exemple la numératin frmule sanguine (NFS) u le temps de cagulatin (TCA) fait partie de ce dmaine d analyse. Sang, Lymphe Spermilgie La spermilgie est la spécialité de la bilgie médicale qui étudie le sperme. Le sperme est le liquide libéré lrs de l éjaculatin se prduisant pendant un rapprt sexuel u lrs d une masturbatin. C est un liquide qui est cmpsé de 10% de cellules reprductrices, les spermatzïdes qui snt fabriqués par les testicules, et 90% de liquide séminal prvenant de la prstate et des vésicules séminales [2]. La spermilgie permet d analyser la quantité et la qualité des spermatzïdes. Elle se pratique dans le cntexte de l éthique médicale et de la biéthique mais aussi avec les cntraintes des cntextes sciaux et culturels, idélgiques et juridiques. L analyse du sperme est l examen le plus imprtant dans l évaluatin de la fertilité masculine. Sperme Parasitlgiemyclgie La parasitlgie médicale étudie les parasites et les maladies de l hmme prvquées directement u indirectement par ces parasites.les parasites snt les rganismes qui vivent aux dépens d un autre rganisme vivant [2]. Les examens de parasitlgie - myclgie permettent de diagnstiquer des parasitses et/u des mycses chez l hmme. Celles-ci peuvent être respnsables des diarrhées accmpagnées d autres symptômes qui varient seln les parasites et/u les mycses en cause. Sang, Selles La bactérilgie médicale étudie les bactéries et les maladies de l hmme prvquées directement u indirectement par ces bactéries. Les bactéries snt des Bactérilgie rganismes micrscpiques qui infectent l rganisme humain hôte [2]. Une infectin bactérienne peut être accmpagnée de : éruptin cutanée, tux, fatigue, Urines, nausées, fièvre, duleurs musculaires Liquides de La bactérilgie permet la recherche et l identificatin sécrétin de bactéries respnsables d infectins. Par exemple génitale, pus l analyse bactérilgique des sécrétins génitales u de pus permet de rechercher et d identifier des bactéries puvant être respnsables d infectins génitales u d infectins lcales. Pharmaclgie La pharmaclgie est l étude des substances dnt les médicaments, capables d agir sur l rganisme [2]. Elle permet d analyser les effets et le devenir de ces Médicaments 14

15 Txiclgie Immunhématlgie substances dans l rganisme. La txiclgie est l étude de l identificatin et des effets sur l rganisme, des pisns [2]. La txiclgie permet d isler, d identifier et de dser un xénbitique (substance étrangère à l rganisme) à partir d un échantilln bilgique afin de déterminer sa cncentratin. Le plus suvent, ce n est pas la nature du prduit qui détermine sa txicité, mais c est sa cncentratin. L immun-hématlgie crrespnd à l étude [3] : Des antigènes prtés par les éléments figurés du sang De l immunisatin qu ils peuvent induire Des cnflits qui en résultent L immun-hématlgie étudie : les grupes sanguins ABO, les systèmes rhésus et HLA, les réactins allergiques tuchant les éléments figurés du sang Substances txiques (pisns) Sang Figure 1 : Les différents dmaines d analyses du labratire LABO TEAM Répartitin des activités sur les sites Les analyses snt reparties sur les sites de la façn suivante : (Figure 2) Figure 2 : Répartitin des dmaines d analyses de LABO TEAM seln les sites 15

16 Organisatin et management L rganisatin de l entreprise LABO TEAM est décrite au sein de l rganigramme ci-dessus : (Figure 3) Figure 3 : Organigramme de l entreprise LABO TEAM La Directin L entreprise LABO TEAM est dirigée par 7 Bilgistes crespnsables : Un bilgiste, Respnsable du Site de Clermnt Un bilgiste, Respnsable du Site de Cmpiègne Un bilgiste, Respnsable du site de Cuise Un bilgiste, Respnsable du Site de Liancurt Un bilgiste, Respnsable du Site de Margny lès Cmpiègne Un bilgiste, Respnsable du Site de Muy Un bilgiste, Respnsable du Site de Thurtte 16

17 La plitique qualité Le labratire s est engagé dans la démarche natinale BIOQUALITE et qualificatin jusqu à Les bilgistes directeurs de la SELARL LABO TEAM s engagent à : a btenu sa Garantir une ffre d examens dans les secteurs de la bilgie médicale humaine à des hraires adaptés à la patientèle de chaque site Offrir aux patients et aux prescripteurs des cmptes-rendus de résultats fiables, dans des délais curts Amélirer cntinuellement l efficacité du système qualité en vue de dévelpper un système de management de la qualité cnfrme aux dispsitins de la nrme ISO pur tutes les analyses et tus les sites Furnir les myens pur maintenir la qualificatin Biqualité Respecter les bnnes pratiques prfessinnelles Dévelpper par la frmatin et par une prise en cmpte qutidienne, la culture qualité du persnnel Maintenir le haut niveau de technicité et de cmpétences via un prgramme de frmatin cntinue et de veille technlgique. La directin s est fixé 5 bjectifs : Identifier et satisfaire l'évlutin des besins des patients et des prescripteurs Renfrcer la cnfiance dans les résultats d'analyses en utilisant des myens techniques perfrmants, innvants et fiables Cnslider et dévelpper les cmpétences du persnnel par la frmatin tant externe qu interne Dévelpper une participatin active de chacun des membres du persnnel dans le système qualité Expliter tutes les pssibilités d améliratin de l rganisatin Dans ce cadre, LABO TEAM s engage à mettre en place un système de mangement de la qualité permettant d ptimiser les différents prcessus internes et de maîtriser pleinement les systèmes analytiques Répartitin du persnnel Seln les sites (Figure 4) 86 persnnes travaillent au LABO TEAM dnt : 21 à Clermnt 24 à Cmpiègne 6 à Cuise 7 à Liancurt 8 à Margny lès Cmpiègne, 12à Muy 8 à Thurtte. 17

18 La répartitin du persnnel sur les sites est représentée par le graphique ci-dessus : 9% 14% 28% Cmpiègne Clermnt Cuise 12% Liancurt Margny 8% 7% 22% Muy Thurtte Figure 4 : Répartitin du persnnel seln les sites [15] Seln les fnctins : Outre les bilgistes crespnsables, l entreprise fnctinne avec : 2 Respnsables d Assurance Qualité (RAQ) 24 Techniciens de labratire 15Infirmières 24Secrétaires 1Cmptable 8Cursiers 4Persnnes d entretien La répartitin du persnnel seln les fnctins est représentée par le graphique ci dessus : 9% 1% 5% 9% BIOLOGISTES TECHNICIENS 28% RAQ INFIRMIERES 28% SECRETAIRES COURSIERS 2% COMPTABLE 18% PERS. ENTRETIEN Figure 5 : Répartitin du persnnel seln les fnctins [15] 18

19 Organisatin des prcessus du labratire : L ensemble des activités de l entreprise LABO TEAM est regrupé en tris prcessus que snt : le prcessus de management, le prcessus de réalisatin, et le prcessus supprt. Ces prcessus snt regrupés au sein de la cartgraphie ci-dessus : (Figure 6) Figure 6 : Cartgraphie des prcessus du labratire LABO TEAM Descriptin des éléments clés des prcessus du labratire Afin de mieux cerner les prcessus du labratire, une descriptin des différentes activités de chaque prcessus a été mise en place. (Figure 7) Prcessus Activités du prcessus Persnne cncernée Pilter le labratire Bilgiste crespnsable PROCESSUS DE Manager la qualité, l hygiène et la sécurité Bilgiste MANAGEMENT crespnsable/raq (Garant des Bilgiste bjectifs généraux) Gérer la cmmunicatin crespnsable/raq Prcessus Pré analytique Prescrire l analyse Médecin traitant Enregistrer l analyse Secrétaire 19

20 PROCESSUS DE REALISATION Prélever l échantilln Infirmière /Bilgiste/Technicien Identifier l échantilln prélevé Infirmière/Bilgiste/ Technicien Prétraiter avant l analyse Technicien/Bilgiste/RA Q/Cursier/Pers ménage Prcessus analytique Analyser techniquement l échantilln Technicien permettant l btentin d un résultat Valider techniquement le résultat Technicien Valider bilgiquement le résultat Bilgiste Gérer le cntrôle qualité RAQ Prcessus pst-analytique Transmettre les résultats au patient et/u au Secrétaire /Cursier médecin Réaliser la sérthèque Technicien /Bilgiste Evacuer des échantillns traités Archiver les résultats et les demandes d analyses Gérer la dcumentatin : Cnceptin et mise en œuvre Technicien /persnnel de ménage Secrétaire RAQ Gérer la lgistique Etablir le budget lgistique Directeur des ressurces humaines et lgistiques Evaluer les besins matériels (transprt des échantillns, gestin du parc véhicule) Directeur des ressurces humaines et lgistiques Cncevir et gérer dcumentatin RAQ Gérer l infrmatique Etablir le budget infrmatique Directeur infrmatique Maintenance Gérer les myens financiers, techniques et humains relatifs à l infrmatique Prpser des équipements infrmatiques (matériels, lgiciels, réseaux) Directeur infrmatique Maintenance Directeur infrmatique Maintenance Gérer les licences infrmatiques Directeur infrmatique Maintenance Cncevir et gérer la dcumentatin Directeur infrmatique Maintenance/ RAQ Gérer le matériel Archiver les dcuments et enregistrements relatifs au matériel Mettre à jur l inventaire du matériel et leurs fiches signaler les besins d infrmatin et de mise à jur au respnsable qualité Référent Matériel et Métrlgie Référent Matériel et Métrlgie / RAQ Référent Matériel et Métrlgie 20

21 PROCESSUS SUPPORT Gérer le persnnel Définir, prpser et mettre en œuvre une plitique de recrutement Prmuvir la gestin des carrières (mbilité, affectatins, frmatins ) Directeur des ressurces humaines et lgistiques Directeur des ressurces humaines et lgistiques Prpser une plitique de rémunératins Directeur des ressurces humaines et lgistiques / Cmptable Evaluer les besins humains Directeur des ressurces humaines et lgistiques Encadrer la gestin administrative des emplyés (préparatin des cntrats, suivi des dssiers, etc.) Directeur des ressurces humaines et lgistiques Superviser le dérulement des campagnes de recrutement et de licenciement, Directeur des ressurces humaines et lgistiques/ RAQ Planifier et rganiser les frmatins. Directeur des ressurces humaines et lgistiques Gérer la paie Cmptable Gérer les achats et la sus -traitance Définir la plitique en matière d achats et pilter directement sa mise en œuvre Directeur des Achats et Finances Gérer les suivis et les litiges furnisseurs et sus traitants Négcier les meilleures cnditins en tenant cmpte des bjectifs techniques, qualité et cmmerciaux ; Chisir et évaluer les furnisseurs et les sus traitants ; Directeur des Achats et Finances Directeur des Achats et Finances Directeur des Achats et Finances Payer les furnisseurs et frais généraux cmptable Cntrôler l avancement des travaux et garantir le succès des pératins. Directeur des Achats et Finances / RAQ Figure 7 : Descriptin des prcessus de l entreprise [15] 21

22 Les prcessus de gestin des stcks et d évaluatin des furnisseurs Ces prcessus fnt partie du prcessus de gestin des achats et de la sus-traitance qui fait partie des prcessus supprt du labratire. La gestin des stcks et l évaluatin des furnisseurs restent des cmpsantes primrdiales de la gestin de l entreprise. C est purqui, maitriser les enjeux de ces prcessus est très imprtant ENJEUX Les raisns incitant l entreprise LABO TEAM à mettre en œuvre une ptimisatin de la gestin des stcks et de l évaluatin des furnisseurs snt nmbreuses. Premièrement, la gestin des stcks ainsi que bligatire impsée par la réglementatin. l évaluatin des furnisseurs est une démarche Deuxièmement, c est une manière pur la directin du labratire de relever les imperfectins et de les crriger. Ces différentes raisns permettent de créer des enjeux divers : Enjeux rganisatinnels Enjeux cmmerciaux Enjeux écnmiques Enjeux de gestin Enjeux de sécurité et de prévisin Enjeux rganisatinnels L idée d ptimiser ses prcessus de gestin des stcks et d évaluatin des furnisseurs permet de repenser l rganisatin du stck et des furnisseurs en cherchant cntinuellement à les amélirer. Il s agit d rganiser ces services afin de mieux satisfaire les usagers. En effet : Optimiser la gestin des stcks implique une rérganisatin des activités de stck. Cela engage nécessairement la directin de l entreprise à désigner un respnsable stck qui s ccupera de la gestin pleine et entière de ce prcessus. Optimiser l évaluatin des furnisseurs va permettre à l entreprise de se rérganiser en vue de prcéder à l évaluatin cntinuelle des furnisseurs pur n en retenir que les plus perfrmants Enjeux cmmerciaux L ptimisatin des prcessus de gestin des stcks et d évaluatin des furnisseurs laisse des avantages dans le chix des matériels et des réactifs utilisés pur la réalisatin des activités de l entreprise. 22

23 En effet, le fait d évaluer les furnisseurs permet nn seulement de cnnaitre la perfrmance de ces derniers, seln les critères du labratire, mais il permet également de furnir des éléments décisinnels dans la mise en œuvre des plitiques et stratégies d achat. L évaluatin des furnisseurs est dnc stratégique dans la mesure ù elle peut permettre une différenciatin de la cncurrence par un chix judicieux de matériels et de réactifs et cnsmmables utilisés au labratire Enjeux écnmiques D un pint de vue écnmique, la << nn qualité >> représente un cût nn négligeable pur l entreprise. En effet, l ptimisatin des prcessus de gestin des stcks et d évaluatin des furnisseurs permet de : Maitriser les stcks Garder les meilleurs furnisseurs. Ceci respecte les exigences de la qualité. Ces exigences favrisent la maitrise des cûts et permettent à termes de réaliser des perfrmances écnmiques à l entreprise cntrairement à la << nn qualité >> qui peut faire perdre ttalement l entreprise Enjeux de gestin L ptimisatin des prcessus de gestin des stcks et d évaluatin des furnisseurs permet, à termes, de mieux gérer les dépenses et les activités du labratire. Elle permet d éviter deux écueils : la carence en stck et la rupture. En effet, la carence en stck multiplie les risques de rupture qui purraient entrainer des arrêts d activités. Il faut dnc accrder particulièrement une grande attentin à la gestin des stcks dnt les enjeux s articulent autur de deux pints majeurs : Dispser à tut mment d un stck suffisant pur répndre aux besins des activités du labratire Minimiser les cûts de gestin des stcks Enjeux de sécurité et de prévisin Purqui une entreprise garde des stcks, sachant qu ils représentent une grsse smme d argent pur la plupart des cas? Deux raisns fndamentales permettent de l expliquer : la prévisin et la sécurité (Figure 8) Enjeux Objectifs De prévisin Répndre à tut mment à la demande des patients Fnctinner durant la péride de vacances des furnisseurs Absrber la grève d un furnisseur Atténuer et prfiter des hausses de prix 23

24 De sécurité Se prtéger cntre un délai de livraisn instable Eviter une pénurie Assurer une hausse subite de demandes d analyses Figure 8 : Les enjeux de sécurité et de prévisin [15] 24

25 2. DEFINITION ET CADRAGE DU PROJET 2.1. Définitin de la prblématique Dans le cadre de la validatin du mastère spécialisé en Nrmalisatin, Qualité, Certificatin et Essais, de l Université de Technlgie de Cmpiègne (UTC), un stage de fin d études est réalisé. Cette péride de 6 mis (du 18 février au 17 Aût 2013) en entreprise a pur bût de mettre en pratique et d élargir les différentes cnnaissances acquises à l UTC en menant un prjet dans le dmaine de la qualité au labratire de bilgie médicale LABO TEAM. La missin cnfiée cnsiste à ptimiser les prcessus de gestin des stcks et d évaluatin des furnisseurs. A cet effet, pur mieux appréhender ntre missin, la principale questin de ntre étude peut être frmulée cmme suit : Cmment le labratire LABO TEAM dit il gérer ses stcks afin de satisfaire pleinement les besins des patients? Cmment évaluer ses furnisseurs pur ne retenir que les plus perfrmants? De manière plus claire, ntre étude cherche à répndre aux préccupatins suivantes : Quelle méthdlgie utilisée pur gérer les stcks afin d éviter des ruptures et dnc satisfaire à tut mment les patients? Quelle méthdlgie utilisée pur évaluer les furnisseurs afin de ne travailler qu avec les plus perfrmants? Répndre à ces interrgatins nus permettra d atteindre ns bjectifs Identificatin des bjectifs Les bjectifs du prjet snt les suivants : - Relancer la dynamique de gestin des stcks - Dispser de stck de prduits à tut mment, pur puvir mener à bien les activités du labratire, - Avir des furnisseurs perfrmants, - Avir la traçabilité des prduits en stck (matériels, réactifs, calibrateurs, cntrôles) ainsi qu après leur cnsmmatin - Paramétrer les rubriques du lgiciel PROSTOCK nécessaires pur mener à bien le prjet. - Mettre en place une prcédure d évaluatin des furnisseurs, - Mettre en place une prcédure de gestin des stcks. - Frmer le persnnel par rapprt aux nuvelles dispsitins. Le stage abutira à la mise à dispsitin d utils qualité reflétant l entreprise et permettant à chacun de s y référer. la nuvelle rganisatin de 25

26 2.3. Cadre réglementaire et nrmatif Exigences législatives réglementaires : La bilgie médicale est un élément central du parcurs de sin des patients. Aussi, la li HPST du 21 Juillet 2009 a rendu bligatire l accréditatin des labratires de bilgie médicale en France, afin de garantir la qualité des examens [4]. De par l rdnnance du 13 Janvier 2010 du guvernement Français et d autres textes réglementaires, tus les labratires devrnt être accrédités seln la nrme ISO à partir de Nvembre 2016, afin de puvir exercer leurs activités [5]. L applicatin des recmmandatins incluses dans les lignes directrices cntribue à prmuvir les bnnes pratiques dans tus les prcessus du labratire : Management, Réalisatin, Supprt Le cntexte de la nrme ISO :2012 La nrme ISO est une nrme internatinale publiée par l ISO en 2012 qui spécifie les exigences de qualité et de cmpétences prpres aux Labratires de Bilgie Médicale (LBM). [6] Cette nrme est spécifique aux LBM à la différence de la nrme ISO/CEN (dnt elle est dérivée) qui cncerne tus les labratires d analyses et d essais. La versin de décembre 2012 cnstitue une révisin technique de la versin précédente, celle de Cnstitutin de la dite nrme Elle est cnstituée de 5 chapitres structurés de la façn suivante : Chapitres intrductifs : 1,2 et 3 Chapitre 4 : Exigences relatives au management Chapitre 5 : Exigences techniques. Cette nrme remplace la nrme hmlguée NF EN ISO d Aût 2007, qui reste en vigueur jusqu en Nvembre Nrme ISO et Gestin des stcks Nrme NF EN ISO (2012) : Réactifs et cnsmmables Gestin des stcks <<Le labratire dit établir un système de gestin du stck des réactifs et cnsmmables. Le système de gestin des stcks dit distinguer les réactifs et cnsmmables nn inspectés et nn acceptables de ceux qui nt été acceptés pur utilisatin>> [6]. L adaptant à ntre prjet, il est à nter que le labratire dit établir un système efficace de gestin des stcks qui cmprend : - L identificatin des matériels et réactifs gérés en stck - Un rangement et classement efficace de ces prduits - La gestin de leur apprvisinnement - La réalisatin d inventaires 26

27 - le suivi et le cntrôle de l intégrité des prduits. Lrsque l n parle de gestin des stcks, il s agit de la tenue et du suivi des quantités d articles en stck dans une zne de stckage. Dans le cas du labratire TEAM, il s agit plus précisément des réactifs, des calibrateurs, des échantillns de cntrôle et des matériels de prélèvement. En cnclusin, la nrme ISO cntient des dispsitins relatives à la gestin des stcks du labratire. L établissement d un système efficace de gestin des stcks, par le labratire lui-même, va permettre de maitriser les activités de stck. Ces activités snt regrupées par les Prcessus entrées et srties (Schématisatin figure 9).L bjectif principal est, entre autre, l évictin de tute rupture u ralentissement d activités. Prcessus entrées Livraisn des Prduits (par le Furnisseur) Vérificatin de l état des prduits livrés (Par le labratire) Chérence entre livraisn et Bn de cmmande Oui Nn Gérer la Nn-cnfrmité Infrmer le Furnisseur Gérer les litiges Rangement en zne tempraire de stck Enregistrement de la livraisn Editin d étiquettes cde barres Rangement des prduits livrés et leur classement dans le stck Cllage des étiquettes cde barres sur les prduits rangés et classés. Prcessus srties Srtie Prduit de stck Déstckage Prduit Utilisatin du prduit pur activités du labratire (cnsmmatin). Suivi et inventaire des stcks. Réalisatin d une Nuvelle cmmande (Par le labratire) Livraisn Prduits (Par le furnisseur) Figure 9 : schématisatin du prcessus de gestin des stcks (Prcessus : entrées/ srties) [15] 27

28 Nrme ISO et évaluatin des furnisseurs : Nrme NF EN ISO (2012) : 4.6. Services externes et apprvisinnement << Le labratire dit sélectinner et appruver les furnisseurs en fnctin de leur capacité à furnir des services externes, matériels, réactifs et cnsmmables cnfrmément aux exigences du labratire; il peut cependant être nécessaire de cllabrer avec d autres départements u fnctins de l rganisatin pur répndre à cette exigence. Les critères de sélectin divent être établis. Une liste des furnisseurs sélectinnés et appruvés de matériel, réactifs et cnsmmables dit être mise à jur. Les infrmatins nécessaires à l achat divent inclure les exigences relatives au prduit u au service. Le labratire dit surveiller la perfrmance des furnisseurs pur garantir que les services u matériels achetés répndent en permanence aux critères mentinnés >> [6]. L adaptant à ntre prjet, il est à nter que le labratire dit chisir ses prestataires sur la base d une étude et des critères. C est ainsi qu il purra définir parmi ses furnisseurs ceux qui snt cnsidérés cmme critiques, et perfrmants. Rejeter les mauvais furnisseurs seln ses critères. Une évaluatin péridique dit être menée afin de garantir le maintien de la qualité. L évaluatin dit tenir cmpte de la spécificité de chaque furnisseur et des exigences relatives aux prduits. En cnclusin, la nrme ISO cntient des dispsitins relatives à l évaluatin des furnisseurs du labratire. L évaluatin régulière du niveau de qualité des furnisseurs permet de garder les plus perfrmants et de rejeter les mins bns. Avir des furnisseurs perfrmants, c est aider à vite gagner la santé des patients. C est aussi sauver la vie des patients. C est sauver des vies humaines. C est faire gagner la sciété. La figure 10, ci dessus, schématise le prcessus d évaluatin des furnisseurs. Réaliser une EPF : Evaluatin Préliminaire des Furnisseurs EPF : Satisfaisante Furnisseur retenu EPF : Nn Satisfaite Furnisseur rejeté Frmaliser dans un cntrat avec le furnisseur les exigences du labratire Utiliser l util de suivi des livraisns et de cllecte d anmalies Furnisseur cnçu à cet effet pur suivre chaque furnisseur Enregistrer sur cet util : chaque date de livraisn, tute anmalie cnstatée et tus les manquements aux clses du cntrat et seln les critères retenus : Respect des délais, Qualité du matériel à la livraisn, Réclamatins nn traitées, Respect du prix, SAV Traiter mensuellement, puis annuellement les dnnées de l util en : définissant le nmbre de cmmandes livrées, le nmbre de livraisns nn cnfrmes et en quantifiant tus les manquements aux clses du cntrat. Attribuer une nte à chaque critère : De 1 à 4. 1= Résultat Inacceptable ( Trp de défaillances) ; 2=Résultat Insatisfaisant ( Des défaillances ntables) 3=Résultat Acceptable (Puvant s amélirer) ; 4= Résultat Cnfrme aux attentes Attribuer une nte à chaque furnisseur : Classement en catégrie A, B, C, D. A= Niveau très satisfaisant (Nte supérieure à 16 sur 20) ; B= Niveau satisfaisant ( Nte cmprise entre 12 et 16 ) C=Niveau Passable (Nte cmprise entre 10 et 12) ; D= Niveau Insuffisant ( Nte inférieure à 10 ) Infrmer l entreprise des résultats du traitement des dnnées Suivi Furnisseur Décider de la recnduite u nn du référencement du furnisseur. Figure 10: schématisatin du prcessus d évaluatin des furnisseurs [15] 28

29 3. REALISATION DU PROJET 3.1. Etude de l existant Un état des lieux est fait pur cnnaitre les actins qui avaient déjà été menées afin d y dégager les améliratins à apprter. Une visite sur l ensemble des sites et une bnne cnnaissance du lgiciel PROSTOCK (lgiciel de gestin des stcks) snt nécessaires, autant pur la gestin des stcks que pur l évaluatin des furnisseurs. La méthdlgie utilisée pur réaliser l état des lieux est la suivante : Etape 1 : Dresser un questinnaire aux différents sites (ANNEXE 1 : Etat des lieux) cncernant : L utilisatin du lgiciel PROSTOCK Dcuments utilisés pur la gestin des stcks par défaut de lgiciel Désignatin d un respnsable stck Frmatin et sensibilisatin du persnnel à la gestin des stcks Maitrise de la réalisatin des inventaires et de l évaluatin des Furnisseurs Znes de stckage, type de stck, rangement physiques des stcks Améliratins suhaitées Etape 2 : Faire la synthèse des répnses Ce cnstat avec le persnnel a permis de se rendre cmpte que : 6 sites sur 7 visités utilisent le lgiciel PROSTOCK 3 sites sur 7 nt suivi une frmatin sur la gestin des stcks 6 sites sur 7 nt des stcks mal rangés (ANNEXE 2 : Phts de rangement des stcks en début de prjet ) Les quantités des stcks physiques sur sites et les quantités virtuelles indiquées sur le lgiciel snt discrdantes u ininterprétables Des lts d articles périmés nt été signalés Des ruptures de stck nt été signalées Evaluatin de Furnisseur inexistante Etape 3 : Plans d actins (ANNEXE 3 : Prpsitin de plan d actins) Cette étape primrdiale a permis d énumérer les actins à déplyer cncernant la gestin des stcks, l évaluatin des furnisseurs ainsi que l ptimisatin de ces prcessus Elabratin d une méthde pur l ptimisatin du prcessus de gestin des stcks (ANNEXE 9 : Prcédure de gestin des stcks) Pur mieux maitriser cette apprche méthdlgique, il faut d abrd cnnaitre les différents prduits gérés en stck Les différents types de prduit gérés en stck : 29

30 Calibrateurs d autmate Cntrôles qualité Réactifs pur analyses Matériel de prélèvement En gérant ces prduits en stck, le labratire entend marquer leur traçabilité. Ce snt des prduits qui snt d une part utilisés pur la réalisatin d analyses et d autre part pur le cntrôle qualité des analyses et le prélèvement de prduits bilgiques à analyser. Sans ces prduits, il n y a pas d analyses pssibles et dnc pas de résultats d analyses Définitin du type de prduit géré en stck La définitin du type de prduit en stck (Figure 11) permet de cnnaitre les différents types de prduits gérés en stck. Type de Prduit en stck Calibrateurs et cntrôles Réactifs Matériel de prélèvement Définitin du type de prduit Ils assurent la précisin des résultats d analyses. Les calibrateurs snt des prduits chimiques qui permettent de faire la calibratin de l autmate (appareil de mesure). Cette méthde cnsiste à utiliser l autmate sur un étaln (cntrôle) et à vérifier que la valeur prduite crrespnde bien à la valeur attendue. Si ce n est pas le cas, le réglage de l appareil dit être crrigé: cette pératin s appelle calibrage. Il existe des calibrateurs et cntrôles de chimie, d hématlgie (cagulatin), d immun-hématlgie. ce snt des suspensins liquides cnditinnées en cartn, cffret et cassette. Ce snt des substances chimiques utilisées pur faire des analyses de bilgie médicale. Elles snt spécifiques aux différents dmaines d analyses. On peut citer les réactifs de bichimie, d hématlgie, d immunlgie Ces réactifs snt cnservés sus frme de cffret, de cassette, de bite, de cartn Quelques réactifs de bichimie dnnés en exemple: - Acide urique - Chlestérl ttal - Urée - Glucse - Magnésium - Créatinine - Transaminases - Phsphatase alcaline - Digxine - Créatine Kinase Ce snt les matériels qui permettent de faire le prélèvement (sang, urines, selles, sperme ) Exemples de matériel de prélèvement de sang : -Tubes de prélèvement sanguin : tubes secs, tubes citrates, tubes héparines, tubes EDTA - Vacutainers - Cmpresses 30

31 -Gants latex - Prduits antiseptiques - Seringues -Aiguilles de prélèvement Figure 11 : Définitin du type de prduit géré en stck [15] Descriptin d un prduit géré en stck : Chaque article (Figure 12) est identifié par sn étiquette cde barres qui cmprend : le nm du prduit, l identifiant, le numér de lt et le nm du furnisseur, la date d entrée en stck et la zne de stckage. Furnisseur N Lt Zne de stckage Nm du prduit Identifiant Date d entrée en stck Date de péremptin Figure 12 : Descriptin d un prduit en stck [15] L entreprise recnnait le prduit géré en stck à travers sn étiquette cde barres (Figure 13) Furnisseur Nm du prduit Date de Zne de stckage Péremptin Identifiant Numér de lt Figure 13 : Pht d une étiquette cde barres Date d entrée en stck 31

32 3.2.4 Suivre la gestin du stck à partir d un lgiciel Pur gérer les stcks à partir du lgiciel, il faut d abrd rattacher des indicateurs à chaque prduit suivi en stck Le rattachement d indicateurs à chaque prduit suivi en stck : stck minimum, stck maximum, stck de sécurité, stck alerte, Stck myen. Pur ce faire, un paramétrage est effectué sur le lgiciel PROSTOCK, utilisé par l entreprise LABO TEAM pur la gestin des stcks Cmment le Stck minimum a-t-il été défini? Exemple de déterminatin du stck minimum pur les cassettes d urée : - La cassette d urée permet de réaliser 500 tests au ttal. - Or le labratire réalise 125 tests d urée en myenne par jur : Il faut dnc cnsmmer ¼ de cassette d urée par jur de travail (125/500) - Le stck minimum est par définitin le stck qui crrespnd à la cnsmmatin du réactif pendant le délai de livraisn [1]. - Ce stck est calculé en multipliant le délai(d) de livraisn(en jur) par la quantité de réactif cnsmmé par jur (Q). - D ù le calcul du stck minimum d un article dnné par la frmule suivante : Stck minimum= Q*D - Pur un délai de livraisn de 3 jurs et un taux de cnsmmatin de 1/4 cassette d urée par jur, nus avns : Stck minimum urée = 1/4 *3= 0.75 sit envirn 1 cassette C est ainsi que le stck minimum de chaque article a été défini et calculé. Les autres calculs (stck de sécurité, stck alerte, stck myen, stck maximum) dérivent du calcul du stck minimum. Pur calculer le stck minimum d un article, il faut cnnaitre dnc : sn délai de livraisn et la quantité cnsmmée par jur Les indicateurs de gestin des stcks Pur puvir utiliser crrectement le lgiciel PROSTOCK, il faut d abrd cmprendre la significatin de ces indicateurs de stck (Figure 14). 32

33 Le Stck minimum : Le stck minimum est le stck qui crrespnd aux srties d articles pur cnsmmatin pendant le délai de livraisn [1]. Exemple : Le délai de livraisn d un furnisseur est d une semaine. Si la cnsmmatin d un article est de 15 unités par semaine, c est le stck minimum. Si l entreprise attend pur cmmander lrsqu il n en reste que 10 unités, elle sera en rupture de stck avant la fin de la semaine prévue pur la livraisn. Le Stck de sécurité u stck tampn: Le stck de sécurité est une quantité de prduit à avir en stck en plus du stck minimum qui permet de faire face à un retard éventuel de livraisn[1].exemple : Pur un stck minimum de 15 articles, un stck de sécurité de 2 articles peut être suffisant. Le Stck alerte : Le stck alerte est le stck qui déclenche la cmmande. Il est égal à : Stck minimum + Stck de sécurité. Le Stck maximum : Le stck maximum est la quantité de stck crrespndant à l espace de stckage dispnible. Le Stck myen : Le stck myen est le stck de sécurité + la myenne de série d apprvisinnement. Figure 14 : indicateurs de gestin des stcks [7] 33

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

La Conduite de Projet Informatique

La Conduite de Projet Informatique La Cnduite de Prjet Infrmatique La Ntin de Prjet Un prjet est un prcessus unique qui cnsiste en un ensemble d activités qui snt crdnnées, maitrisées, qui cmprte une date de début et de fin. Le prjet est

Plus en détail

ISO22301 Lead Implementer et Plan de Continuité d Activité

ISO22301 Lead Implementer et Plan de Continuité d Activité ISO22301 Lead Implementer et Plan de Cntinuité d Activité Du 17 au 21 Nvembre 2014 Hôtel NOVOTEL Mhamed V - Tunis Page 1/6 Intrductin La frmatin certifiante ISO22301 Lead Implementer et Plan de Cntinuité

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France 1 NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France Date limite de dépôts des dssiers : 24 juillet 2013 à 12h00

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

APPEL EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/103 Bis. En vue de pourvoir à 2 postes d électriciens (H/F) à temps plein (38h/sem.)

APPEL EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/103 Bis. En vue de pourvoir à 2 postes d électriciens (H/F) à temps plein (38h/sem.) Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 16 Nvembre 2015

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Achats Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous?

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous? Cahier des charges GPEC Territriale Script Empli Natinal : Métier de la relatin client Nvembre 2015 Eléments de cntexte Qui smmes-nus? Le Fnds d Assurance Frmatin du Travail Tempraire (FAF-TT), OPCA (Organisme

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Liège, le 15 janvier 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/004

Liège, le 15 janvier 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/004 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 15 janvier 2015

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

FICHE DE POSTE Frigoriste coordonnateur opérationnel

FICHE DE POSTE Frigoriste coordonnateur opérationnel 1/5 1/ ORGANISATION DU POSTE 1.1/ Métier : Frigriste / climaticien(ne) d'installatin et de maintenance avec missins de crdinatin le 1.2/ Pste : Nm de la persnne recrutée : Grade : Agent de Maîtrise 1.3/

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS

PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS Guide d intégrité dans la cnduite des affaires Plitiques glbales Service Éthique & Cnfrmité La relatin de bimérieux avec ses partenaires Chez bimérieux, nus

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Analyse des Dnnées du Cmmerce Extérieur Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE ANALYSE DES DONNEES DU COMMERCE EXTERIEUR DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 96 09 69 0142 (Cette fiche annule et remplace à cmpter Du 08/11//2012 la précédente fiche d identité) REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT SÉLECTION DE BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES PAR LES BÉNÉFICIARES DE FINANCEMENT DE L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT Prgramme d Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritinnelle

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

ITIL V3. Les principes de la conception des services

ITIL V3. Les principes de la conception des services ITIL V3 Les principes de la cnceptin des services Créatin : janvier 2008 Mise à jur : janvier 2010 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Comment se présente le système?

Comment se présente le système? Mise en place d!une plitique de cntrôle de gestin au sein de d!un Etablissement public. L!exemple de l!etablissement public de la prte Drée Cité natinale de l'histire de l'immigratin. La bnne gestin d

Plus en détail

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises MODULES DE FORMATION Envirnnement Dévelppement Durable Respnsabilité Sciétale des Entreprises Cntact : Séverine OPSOMER 06 14 81 21 91 spsmer@ecgitactins.cm PROGRAMME 2012-2013 Beaujlais Bleu EURL au capital

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE

PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE PASSEPORT POUR L ENTREPRISE LOGO DU LYCEE PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE PARTENARIAT LE STAGIAIRE Nm. Prénm. DEVRA ACCUEIL Avir une attitude de cnfiance et de dialgue avec sn tuteur SECURITE SERIEUX

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44 Assistance à maitrise d uvrage (AMO) du «Prjet expérimental de sécurisatin des parcurs prfessinnels pur les métiers de la cmptabilité» Cahier des charges PRESENTATION DU PROJET Le cntexte du prjet Le prjet

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 9 février 2015 APPEL

Plus en détail

<> Services d abonnement Cisco pour l authentification réseau

<<Cisco Subscription Services for Network Authentication>> Services d abonnement Cisco pour l authentification réseau Page 1 sur 5 Descriptin de service : Services d abnnement Cisc pur l authentificatin réseau (CON-AS-NETAUTH)

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI CURRICULUM VITAE 2 1. Infrmatins persnnelles Prénm : Kuassi Nm de famille : KOUASSI Date de naissance : en 1953 Natinalité : Ivirienne Situatin matrimniale : Marié, père de 3 enfants e-mail : lkkuassi@yah.fr

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail