L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action"

Transcription

1

2 Page 2 L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Lionel MELETON Pôle PID Cetim

3 L économie circulaire en quelques mots Page 3 Pour mémoire, l économie circulaire est un concept à la croisée des enjeux environnementaux et économiques, dont l objectif est de produire des biens et des services tout en limitant l utilisation et le gaspillage des matières premières, de l eau et de l énergie. L objectif ultime est de parvenir à décorréler la croissance économique et l utilisation des ressources naturelles en créant des produits, des services, des modèles d affaires et des modèles économiques innovants. Cela suppose de nouveaux modes de : conception : éco-conception, approvisionnements durables, production : prévention des déchets, écologie industrielle territoriale ( entre les sites de production d une même zone, synergie de substitution, récupération de chaleur, valorisation des déchets, échanges de produits chimiques et synergie de mutualisation, partage d infrastructures.), mise à disposition du produit : l économie de fonctionnalité tend à vendre la fonctionnalité du produit (= les services fournis par le produit) plutôt qu à vendre le produit lui-même (ce que l on résume par privilégier l usage à la possession) utilisation des produits : prolongement de la durée d usage via le remanufacturing ; le réemploi, la réutilisation, le recyclage.

4 L économie circulaire lorsqu on est concepteur de produits Page 4 Approche cycle de vie & éco-conception Anticiper LE PLUS EN AMONT POSSIBLE les problématiques de fin de vie lors de la conception des produits

5 Pourquoi s intéresser à ces sujets et pour quelles bénéfices pour l entreprise? Page 5 Répondre à des demandes / attentes client Respect des exigences grandissantes des donneurs d ordre (exprimées dans leurs cahiers des charges) Se différencier sur le marché / Eco-innover Devenir / Rester leader en : Mettant en avant les performances du produit (y compris environnementales) Utilisant des Labels, déclarations,... appropriés en fonction de votre secteur Répondre à la réglementation / Anticiper les contraintes futures Rester sur le marché / attaquer de nouveaux marchés Etre plus compétitif (Economique/Environnement) / Gagner des parts de marché Conserver / augmenter les marges Conserver / augmenter le chiffre d affaires

6 Retombées économiques : REX d autres entreprises Page 6 Rapport sur la profitabilité de l écoconception publié en Janvier (par le pôle Eco-conception) 750 entreprises interrogées dans l UE et au Québec Impact sur les profits Autres retombées

7 Comment s y prendre concrètement? Page 7 Les outils d évaluation Connaître / communiquer sur la performance environnementale d un produit (que vaut-il?) Les outils de conception / d innovation NF E Disposer d une méthodologie pragmatique et simple pour améliorer la performance environnementale des produits, en considérant les autres exigences à respecter (comment faire progresser le produit?) Cahier des charges Prix de revient Conformité réglementaire (RoHS, Sécurité des machines, CEM, REACh, ) Les outils d organisation FD E Savoir intégrer la composante «environnementale produit» dans le processus de conception de l entreprise (comment s approprier la démarche de prise en compte de l environnement dans mon organisation?)

8 Outil pour l évaluation : Données environnementales en mécanique Page 8 La cartographie des besoins de données de la mécanique a été réalisée à partir de : Cartographie générale des procédés et matériaux utilisés dans la mécanique réalisée par le CETIM Retours d expériences de l équipe éco-conception Analyse des nomenclatures produits utilisées dans les démarches d éco-conception Projet de publication sous forme d un fascicule de documentation FD E Répartition des données

9 Cliquez ici pour ajouter une légende de photo ou de schéma Salon Exemple de fiche de données d impact Page 9 Nom du matériau, procédé Informations complémentaires Unité Référence, type Indicateur, valeur, unité

10 Outil d éco-conception : Norme NF E / CEN TS Page 10 Démarche d éco-conception Norme NF E «Méthodologie de réduction des impacts environnementaux à la conception et au développement des produits mécaniques» : Décembre 2013 Norme portée au niveau européen (CEN TC406) Publiée dans les différents Etats Membres sous forme d une norme expérimentale CEN/TS Intérêt industriel Avoir une démarche simple s intégrant dans les pratiques actuelles de l entreprise

11 Principe d actions Page 11 Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 Etape 5 Connaître la situation actuelle Imaginer des améliorations possibles Considérer les autres contraintes de conception Mesurer les améliorations obtenues Capitaliser et valoriser les travaux accomplis Evaluation simplifiée (35 questions) Guide de bonnes pratiques (± 100 propositions) Système de notation simple (Technique, économique, stratégique) Indicateurs de suivi (technique+ environnement) Trame d autodéclaration (démarche + performances produit)

12 Outil d éco-conception : Mise à disposition de l outil informatique ATEP Page 12 Plusieurs intérêts : Conformité à la norme NF E Réduire le temps de mise en œuvre (Saisie, édition de rapports) Faciliter la gestion de projet d éco-conception Outil bilingue français-anglais, possibilité de traduction dans d autres langues Outil remis lors des formations et accompagnements éco-conception

13 Exemples : Résultats suite à des démarches d éco-conception Page 13 Motivations - Clients interrogent la société sur la filière (inexistante) de fin de vie du consommable - Une entreprise (d un secteur proche) propose une reprise et une remise commerciale pour l achat d un nouveau consommable - Le consommable contient des terres rares considérées comme ressource stratégique et à fort impact environnemental Actions menées - Récupération des produits en fin de vie chez les clients - Ré-emploi de certains composants contenant des matériaux rares et coûteux Gains obtenus - Améliorations environnementales après action - Economies de terres rares : - 67 % (3 cycles de réutilisation au lieu d un seul) - Améliorations économiques après action - Système de collecte entièrement financé par la réutilisation du composant contenant des terres rares - Réduction pour le client sur le produit neuf pour inciter au renvoi du produit

14 Exemples : Résultats suite à des démarches d éco-conception Page 14 Motivations Reconception du produit pour diminuer le prix de revient : Réducteur planétaire MNT 140 Actions menées - Design de certaines fonctions Gains obtenus :

15 Exemples : Résultats suite à des démarches d éco-conception Page 15 Motivations Réduction de l impact et du coût du transport du produit vers le client Actions menées - Organisation de la production Gains obtenus - Améliorations environnementales après action - Réduction de l impact global CO2 (hors phase d utilisation) : - 50 % - Améliorations économiques après action - Coût de transport - Coût des pénalités de retard de livraison

16 Exemples : Résultats suite à des démarches d éco-conception Page 16 Motivations Reconception d un moule à béton Actions menées - Démarche d innovation pour trouver de nouveaux concepts permettant d assurer la même fonction, en intégrant le critère environnemental Gains obtenus - Améliorations environnementales après action - Réduction de la masse du moule : - 60 % - Réduction de la consommation d eau pour laver le moule - Améliorations économiques après action - Réduction du coût de fabrication : - 50 % - Réduction du temps de fabrication - Réduction du coût d utilisation pour le client

17 Exemples : Valorisation de l entreprise et de ses produits Page 17

18 En conclusion Page 18 L économie circulaire peut apparaître initialement comme un concept éloigné des préoccupations actuelles des industriels A CONDITION d avoir une approche pragmatique et d utiliser des outils adaptés

19 Page 19 En résumé, les outils disponibles dans la Mécanique Méthode d éco-conception (NF E / CEN TS 16524) Accompagnement à la mise en œuvre d une démarche d éco-conception : de 5 à 8 jours sur site ATEP Outil informatique permettant la gestion d un projet d éco-conception selon NF E : remis lors des accompagnements et formations Données environnementales en mécanique (FD E ) Base de données d impacts environnementaux pour le secteur de la mécanique : utilisée dans les accompagnements pour identifier, mesurer, évaluer les axes d amélioration environnementale CETINNOV : Méthode permettant de générer de nouveaux concepts pour éco-innover

20 Page 20 Vos questions Lionel MELETON CETIM à St Etienne

21

Introduction à l économie circulaire

Introduction à l économie circulaire Introduction à l économie circulaire Rémy Le Moigne 25 juin 2015 Agenda Les limites de l économie circulaire Les enjeux de l économie circulaire La mise en œuvre de l économie circulaire 2 Agenda Les limites

Plus en détail

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES

3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES 3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES Association multi-acteurs Créée en 1992 Réflexion commune sur les meilleures pratiques environnementales à l échelle

Plus en détail

VERS UNE ECONOMIE CIRCULAIRE. Accélérer son adoption à travers les chaînes d approvisionnement mondiales

VERS UNE ECONOMIE CIRCULAIRE. Accélérer son adoption à travers les chaînes d approvisionnement mondiales VERS UNE ECONOMIE CIRCULAIRE Accélérer son adoption à travers les chaînes d approvisionnement mondiales 2 Vers une économie circulaire Introduction Depuis l avènement de l ère industrielle au XIXe siècle,

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise Des formations interentreprises

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie

Analyse du Cycle de Vie Cluster de recherche Excellence en éco-conception & recyclage Analyse du Cycle de Vie Un outil de quantification environnementale au service de votre stratégie 2015-2 e Edition Sommaire LE CLUSTER CRÉER

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

BECOME inclue stratégie, innovation et marketing pour générer le développement des entreprises.

BECOME inclue stratégie, innovation et marketing pour générer le développement des entreprises. BECOME est une action collective complète et globale qui aide les entreprises de Poitou-Charentes à créer et commercialiser de nouveaux produits et services à forte valeur ajoutée écologique et économique.

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Sommaire. Normes, directives, réglementations relatives à l environnement. Définitions Directive Règlement Label

Sommaire. Normes, directives, réglementations relatives à l environnement. Définitions Directive Règlement Label Normes, directives, réglementations relatives à l environnement Sommaire Définitions Directive Règlement Label Les directives RoHS DEEE EUP Les éco-labels NF environnement EU Ecolabel Les normes ISO 14001

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs -

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Brigitte LOUBET Adjointe au Chef du Service Energie, Climat, Véhicules Direction Régionale

Plus en détail

L ÉCONOMIE CIRCULAIRE DANS VOTRE RÉGION? COMPRENDRE POUR DÉCIDER

L ÉCONOMIE CIRCULAIRE DANS VOTRE RÉGION? COMPRENDRE POUR DÉCIDER L ÉCONOMIE CIRCULAIRE DANS VOTRE RÉGION? COMPRENDRE POUR DÉCIDER Conscients que la crise qui caractérise la période actuelle traduit davantage une lente métamorphose plutôt qu une secousse conjoncturelle,

Plus en détail

L éco-innovation dans l industrie : favoriser la croissance verte

L éco-innovation dans l industrie : favoriser la croissance verte Eco-Innovation in Industry: Enabling Green Growth Summary in French L éco-innovation dans l industrie : favoriser la croissance verte Résumé en français L éco-innovation sera un élément essentiel des efforts

Plus en détail

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Présentation: Audrey Bulidon Lyon, le 23 novembre 2011 Marchés publics et DD Etapes Définition des besoins Moyens et méthodes Obligation juridique de

Plus en détail

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02 JECO ATELIER AT02 L éco-conception expliquée journée des éco-entreprises Présentation de l événement PRESENTATION Définition et principes de l écoconception (Stéphanie CAPDEVILLE - EcoConcevoir) Définition

Plus en détail

L'économie circulaire

L'économie circulaire L'économie circulaire Les notions de l'economie Circulaire L'économie circulaire est un système économique qui vise à optimiser l'utilisation des ressources naturelles et à réduire les impacts environnementaux

Plus en détail

Appel à projets Economie Circulaire en Bretagne Année 2015

Appel à projets Economie Circulaire en Bretagne Année 2015 Appel à projets Economie Circulaire en Bretagne Année 2015 La Direction Régionale de l ADEME lance en 2015 un nouvel appel à projets concernant l économie circulaire portant sur différents volets thématiques

Plus en détail

Le cluster d'entreprises CREER: partage d'expériences et amélioration des démarches d'innovation environnementale Dijon, le 13 décembre 2011

Le cluster d'entreprises CREER: partage d'expériences et amélioration des démarches d'innovation environnementale Dijon, le 13 décembre 2011 Le cluster d'entreprises CREER: partage d'expériences et amélioration des démarches d'innovation environnementale Dijon, le 13 décembre 2011 Sébastien Zinck Chef d équipe Eco-conception, Europe, Steelcase

Plus en détail

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 Les outils et ressources Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 1 Les guides pratiques et méthodologiques L économie circulaire,

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

EcoMundo. 21 octobre 2014 UPMC

EcoMundo. 21 octobre 2014 UPMC EcoMundo 21 octobre 2014 UPMC La triple expertise EcoMundo Projets EDIT ECODIS Création EcoMundo Expertises Réglementaire & Tox-Écotox Expertise Informatique Expertise Éco-conception EcoMundo au service

Plus en détail

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise Table des matières Préface Avant-propos PREMIERE PARTIE Le diagnostic des risques environnementaux Introduction _ Les risques industriels,

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1 CHAPITRE VII L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I plan du chapitre Diapo 1 L approche intégrée et multisectorielle Niveau I Diapo 2 Deux traditions méthodologiques Niveau II Diapo 3 Le tout

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013 Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable Matinfo3 CNRS - 2013 Questionnaire pour les postes fixes et portables : Questionnaire DD Dans le présent document,

Plus en détail

Approches territoriales AAPs et Aides

Approches territoriales AAPs et Aides Approches territoriales AAPs et Aides Stéphane LECOINTE ADEME - Direction Régionale Bretagne Chargé de missions déchets / économie circulaire stephane.lecointe@ademe.fr 02 99 85 87 10 L ADEME en quelques

Plus en détail

Restitution des ateliers

Restitution des ateliers 25 février 2015 Restitution des ateliers Atelier C : Relations Entreprise-Territoire dans les parcs d activités, Comment mieux animer demain? GreenFit cinq partenaires qui travaillent ensemble à la redynamisation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE :

TERMES DE REFERENCE : TERMES DE REFERENCE : ETUDE SUR L ECONOMIE D ENERGIE DANS LES UNITES DE TRANSFORMATION DES PRODUITS DE LA MER DE LA REGION SOUSS MASSA DRAA EN FAVEUR D AGADIR HALIOPOLE CLUSTER 1 - Contexte de l étude

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

Formation automobile Normes Qualité EVOLUTION DES NORMES QUALITES

Formation automobile Normes Qualité EVOLUTION DES NORMES QUALITES EVOLUTION DES NORMES QUALITES Evolution des normes qualité Première version avant 1987 Deuxième version 1994 Troisième version 2000 Quatrième version novembre 2008 ISO 9000 : Origine et enjeux 1979 Création

Plus en détail

Page 1 Innover en mécanique niq

Page 1 Innover en mécanique niq Page 1 Innover en mécanique Page 2 L efficacité énergétique des produits et procédés de l industrie mécanique Présentation de la vision et des projets suivis par le Cetim Thierry Ameye Contenu de la présentation

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Vous êtes forcément concerné!

Vous êtes forcément concerné! Maintenance de vos installations électriques Vous êtes forcément concerné! En partenariat avec Le poste de livraison : un équipement stratégique Vous dirigez une PMI ou une PME. Quel que soit votre domaine

Plus en détail

Management de l Expertise Technique. BASSETTI : Missions et Compétences

Management de l Expertise Technique. BASSETTI : Missions et Compétences Management de l Expertise Technique BASSETTI est spécialisée dans le Management de l Expertise Technique. Notre métier : aider les entreprises industrielles à capitaliser, valoriser et structurer leur

Plus en détail

Centre ressource et d expertise collaboratif en Analyse en Cycle de Vie en région Nord-Pas de Calais. www.avnir.org

Centre ressource et d expertise collaboratif en Analyse en Cycle de Vie en région Nord-Pas de Calais. www.avnir.org Centre ressource et d expertise collaboratif en Analyse en Cycle de Vie en région Nord-Pas de Calais. www.avnir.org La plateforme [avnir] a pour objectif de favoriser l intégration de l ACV dans les démarches

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets Actions de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Industries de Santé Projet de renforcement des compétences dans les Industries de Santé Action nationale Emploi/ Formation n 9.2 : Projets

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dominique Bourg et les industriels d inovallée réunis pour une nouvelle approche de l économie

DOSSIER DE PRESSE. Dominique Bourg et les industriels d inovallée réunis pour une nouvelle approche de l économie DOSSIER DE PRESSE Dominique Bourg et les industriels d inovallée réunis pour une nouvelle approche de l économie Comment repenser la croissance économique à travers le prisme du Développement Durable?

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

Plan de Communication Après Life

Plan de Communication Après Life Numéro du projet LIFE LIFE08 ENV/F/000492 Plan de Communication Après Life Livrable 6.13 : CORINE Contenu I. Le projet CORINE : vers de nouveaux objectifs... 3 II. Atteindre les objectifs 2030... 4 III.

Plus en détail

INTERCALAIRE 04 ÉCo-CoNCEpTIoN

INTERCALAIRE 04 ÉCo-CoNCEpTIoN INTERCALAIRE SOMMAIRE PARTIE A. Définition et étapes du processus ÉCO-CONCEPTION PARTIE A. DÉFINITION ET ÉTAPES DU PROCESSUS Partie A. DÉFINITION ET ÉTAPES DU PROCESSUS 1. Définition 02 1. Définition...

Plus en détail

L éco-conception appliquée aux papiers

L éco-conception appliquée aux papiers L éco-conception appliquée aux papiers Quelques mots sur l éco-conception Pourquoi éco-concevoir? L éco-conception, une démarche préventive L éco-conception est une approche préventive qui consiste à intégrer

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de technologie supérieure Colloque AGPI 2013 1 er octobre 2013 1 ère partie : La génération de matières résiduelles en milieu hospitalier Présenté par Sylvain Gigliesi 2 e partie : Implantation d

Plus en détail

Objet : Quelles sont vos mesures pour lutter contre l obsolescence programmée?

Objet : Quelles sont vos mesures pour lutter contre l obsolescence programmée? Sophie BRINGUY Tête de liste Europe Ecologie Les Verts Pays de la Loire Elections régionales décembre 2015 HOP// Halte à l obsolescence programmée Laetitia Vasseur Présidente Objet : Quelles sont vos mesures

Plus en détail

Point de Contact National Défi 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières

Point de Contact National Défi 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières Point de Contact National Défi 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières Poitiers - 2/02/205 Horizon 2020 Défi sociétal n 5 Présentation des sujets «Déchets» Poitiers

Plus en détail

PDE = quel retour sur investissement? Club Mobilité Capitale :: Paris :: 15 octobre 2009

PDE = quel retour sur investissement? Club Mobilité Capitale :: Paris :: 15 octobre 2009 PDE = quel retour sur investissement? Club Mobilité Capitale :: Paris :: 15 octobre 2009 Ce que recherchent les entreprises + est décrit spontanément par les décideurs - dans l esprit des décideurs Investir

Plus en détail

LOGICIEL TEKLA POUR LE BÉTON COULÉ SUR SITE

LOGICIEL TEKLA POUR LE BÉTON COULÉ SUR SITE LOGICIEL TEKLA POUR LE BÉTON COULÉ SUR SITE MODÈLES EXPLOITABLES P O U R LE BÉ TON C O ULÉ S UR SITE a La modélisation de l information du bâtiment (BIM) est en cours d implantation dans l industrie de

Plus en détail

Secteur public : une nouvelle façon d'acheter du conseil

Secteur public : une nouvelle façon d'acheter du conseil Secteur public : une nouvelle façon d'acheter du conseil Enquête 2009-2010 CPC PROVENCE - 16 place du général de Gaulle - 13001 MARSEILLE 04 91 57 71 45 - secretariat@cpcprovence.fr - www.cpcprovence.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

FICHE N 12 La diffusion d une trame de mémoire technique

FICHE N 12 La diffusion d une trame de mémoire technique FICHE N 12 La diffusion d une trame de mémoire technique OBJECTIF L objectif est de conduire et guider les entreprises dans l élaboration de leur réponse à la consultation, de manière à faciliter ultérieurement

Plus en détail

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Le baromètre des «professionnels du développement durable au sein des» est la première enquête nationale réalisée avec eux

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Julie BEELMEON Service énergie climat véhicule Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie 05

Plus en détail

Organisation d événements écoresponsables. Aide mémoire

Organisation d événements écoresponsables. Aide mémoire Organisation d événements écoresponsables Aide mémoire Organisation d événements écoresponsables Pour ne rien oublier : CHOIX DU LIEU MODES DE TRANSPORTS COMMUNICATION RESTAURATION COLLECTE DES DECHETS

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS «ECO INNOVATIONS EN PICARDIE»

REGLEMENT APPEL A PROJETS «ECO INNOVATIONS EN PICARDIE» REGLEMENT APPEL A PROJETS «ECO INNOVATIONS EN PICARDIE» INITIE PAR : PORTE PAR : La perception des questions énergétiques dans les entreprises, jusque là concentrées sur le processus de fabrication, évolue

Plus en détail

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Nettoyage du Matériel Roulant

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Nettoyage du Matériel Roulant CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Nettoyage du Matériel Roulant Ce document décrit le niveau d exigence relatif à chacun des critères du système d évaluation appliqué à la

Plus en détail

Que recouvre le secteur des éco-entreprises?

Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Ce sont les entreprises qui produisent des biens et des services destinés à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l environnement.

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

Construire un projet de développement durable dans les secteurs de la santé et du médico-social : Accompagnements et outils financiers disponibles

Construire un projet de développement durable dans les secteurs de la santé et du médico-social : Accompagnements et outils financiers disponibles Construire un projet de développement durable dans les secteurs de la santé et du médico-social : Accompagnements et outils financiers disponibles Agences Régions Limousin Maîtrise de Limousin l Environnement

Plus en détail

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Fiche n 10 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Pour faire de l environnement une seconde nature Dans cette fiche sont présentés les objectifs du management environnemental ainsi

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie Le composite conforté par les résultats de la première étude comparative sur les compteurs

Analyse du Cycle de Vie Le composite conforté par les résultats de la première étude comparative sur les compteurs Analyse du Cycle de Vie Le composite conforté par les résultats de la première étude comparative sur les compteurs Cycleco, bureau d études indépendant spécialisé en analyse du cycle de vie et en éco-conception,

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : DEVR1405019A Intitulé du texte : Projet d arrêté modifiant l arrêté du 7 février 2007 relatif aux profils et aux droits unitaires de stockage. Ministère

Plus en détail

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac.

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Mise en ligne sur : www.depac.fr Descriptif : La Politique responsable de la société DEPAC est organisée autour de 4 axes

Plus en détail

Appel à exposition de produits éco-conçus

Appel à exposition de produits éco-conçus Appel à exposition de produits éco-conçus Colloque Eco-conception 2016 Les 2 et 3 mai 2016 à St-Etienne Co organisateurs : : Le présent document constitue le cahier des charges de l appel à projets «Exposition

Plus en détail

LA GESTION COMMERCIALE DES VEHICULES

LA GESTION COMMERCIALE DES VEHICULES LA GESTION COMMERCIALE DES VEHICULES Sommaire Sommaire... 2 1. Création d un document... 3 1.1. Entête du document... 4 1.2. Recherche du véhicule / matériel... 5 1.3. Lignes fréquentes... 6 1.4. Intégration

Plus en détail

APPEL A PROJETS R&D 2015

APPEL A PROJETS R&D 2015 APPEL A PROJETS R&D 2015 CONTEXTE ET PRESENTATION L agrément de l éco organisme Eco TLC a été renouvelé pour six ans par l arrêté ministériel des ministères de l écologie et du redressement productif du

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité Rédacteur des Fournisseurs : C. Chevrel de Salzgitter Mannesmann Date : 21/02/2011 Précision Etirage Page Page

Plus en détail

Produits de Consommation non alimentaires Réglementation Sécurité/Environnement Nouveaux risques et enjeux pour les Entreprises

Produits de Consommation non alimentaires Réglementation Sécurité/Environnement Nouveaux risques et enjeux pour les Entreprises P a g e 1 Petit-Déjeuner du 18 mars 2014 organisé par le Cabinet Savin Martinet Sylvie Pugnet, Avocat & Yvon Martinet Avocat Associé Débat animé en présence de Christian Zolesi, Directeur Associé Eveio

Plus en détail

Economie circulaire et économie de fonctionnalité : vers de nouveaux modèles économiques

Economie circulaire et économie de fonctionnalité : vers de nouveaux modèles économiques Billet d étonnement Economie circulaire et économie de fonctionnalité : vers de nouveaux modèles économiques Réalisé par Carine Duwat Le 01/04/2014 SOMMAIRE Introduction 3 Programme 3 Note d observation

Plus en détail

LE REMANUFACTURING. Colloque National d Eco-conception 26 Mars 2015. g.moenne-loccoz@neopost.com

LE REMANUFACTURING. Colloque National d Eco-conception 26 Mars 2015. g.moenne-loccoz@neopost.com LE REMANUFACTURING Colloque National d Eco-conception 26 Mars 2015 g.moenne-loccoz@neopost.com Neopost en quelques mots 2 ème fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier Acteur majeur dans

Plus en détail

En 2010, le tourisme d affaires représentait en volume global 8,81 milliards d euros,

En 2010, le tourisme d affaires représentait en volume global 8,81 milliards d euros, L écoresponsabilité, un enjeu pour les organisateurs d événements professionnels B É A T R I C E E A S T H A M Directrice de Green Événements [beatrice@green-evenements.com] En 2010, le tourisme d affaires

Plus en détail

CONFERENCE AOCA 12th August 2009 - BUENOS AIRES- ARGENTINE- PDF created with pdffactory trial version www.pdffactory.com

CONFERENCE AOCA 12th August 2009 - BUENOS AIRES- ARGENTINE- PDF created with pdffactory trial version www.pdffactory.com CONFERENCE AOCA 12th August 2009 - BUENOS AIRES- ARGENTINE- 1 DESIGNING STANDS WITH MORE COMMUNICATION AND LESS RAW MATERIAL» 2 SOMMAIRE ETAT DES LIEUX 1 /Présentation générale des évolutions dans la conception

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

Partenariats collectivité-entreprise dans le cadre de la Responsabilité Sociétale

Partenariats collectivité-entreprise dans le cadre de la Responsabilité Sociétale 1/ Du développement durable à la RSE 2/ Perception de la RSE par les entreprises 3/ Quelles actions locales possibles : exemples et perspectives Marie-Jo HAMARD, Communauté de Communes de Pouancé-Combrée

Plus en détail

SESSION 2011 UE11 - CONTRÔLE DE GESTION. Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1,5

SESSION 2011 UE11 - CONTRÔLE DE GESTION. Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1,5 1110011 DCG SESSION 2011 UE11 - CONTRÔLE DE GESTION Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1,5 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et sans aucun

Plus en détail

L experience. Laissez-vous

L experience. Laissez-vous L experience Laissez-vous prendre au jeu! Laissez-vous prendre au jeu! UN OUTIL D APPRENTISSAGE ET DE SENSIBILISATION CONVIVIAL ET SIMPLE, BASÉ SUR UN JEU DE PLATEAU ASTUCIEUX ET UNE PÉDAGOGIE ASSOCIÉE.

Plus en détail

SECTEUR PLASTURGIE INNOVATION ET COLLABORATION : PRIORITES STRATEGIQUES FACE A LA CRISE?

SECTEUR PLASTURGIE INNOVATION ET COLLABORATION : PRIORITES STRATEGIQUES FACE A LA CRISE? SECTEUR PLASTURGIE INNOVATION ET COLLABORATION : PRIORITES STRATEGIQUES FACE A LA CRISE? en partenariat avec Sommaire I. Méthodologie de l étude 3 II. Contexte et objectifs de l étude 4 III. Enjeux du

Plus en détail

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma LA VISION SUPPLY CHAIN GLOBALE COMME ENJEU DE LA COMPÉTITIVITÉ

Plus en détail

Intégrer l écoconception dans son organisation 5 ème étape: Communication

Intégrer l écoconception dans son organisation 5 ème étape: Communication Intégrer l écoconception dans son organisation 5 ème étape: Communication Quelles possibilités de communication externe? A destination des consommateurs (B2C) Concerne exclusivement les produits Expérimentation

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

Programme d ateliers. Tirez profit de l amélioration du profil environnemental de vos produits. Écoconception

Programme d ateliers. Tirez profit de l amélioration du profil environnemental de vos produits. Écoconception Des gens. Du savoir-faire. Des résultats. Programme d ateliers Écoconception Tirez profit de l amélioration du profil environnemental de vos produits Démarche d écoconception De plus en plus, les attentes

Plus en détail

IQE 7.4.2 Mise à jour du 29/04/10 Page 1 de 6 CAHIER DES CHARGES DES ACHATS VERTS

IQE 7.4.2 Mise à jour du 29/04/10 Page 1 de 6 CAHIER DES CHARGES DES ACHATS VERTS SYSTEME DE MANAGEMENT INTEGRE QUALITE ET ENVIRONNEMENT ISO 9001 : 2008 ISO 14001 : 2004 CAHIER DES CHARGES DES ACHATS VERTS IQE 7.4.2 Mise à jour du 29/04/10 Page 1 de 6 SOMMAIRE 1 BUT...2 2 CHAMP D APPLICATION...2

Plus en détail

Intégration des ICI dans la planification territoriale du PMGMR. Mémoire présenté aux audiences de la CMM sur son projet de PMGMR

Intégration des ICI dans la planification territoriale du PMGMR. Mémoire présenté aux audiences de la CMM sur son projet de PMGMR Intégration des ICI dans la planification territoriale du PMGMR Mémoire présenté aux audiences de la CMM sur son projet de PMGMR Présenté par Marc OLIVIER au nom du CTTÉI 16 septembre 2015 Table des matières

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME SOMMAIRE : Introduction Quelques définitions Principes du management de la qualité Enjeux de la mise en place d une démarche qualité La mise en oeuvre du «SMQ» : 1. L engagement

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

l esprit libre www.thalesgroup.com/security-services

l esprit libre www.thalesgroup.com/security-services > L infogérance l esprit libre Ou comment contribuer à la performance de l entreprise en externalisant ses systèmes d information critiques www.thalesgroup.com/security-services >> PERFORMANCE ET INFOGERANCE

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail