Pratique de l éco-conception

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pratique de l éco-conception"

Transcription

1 Pratique de l éco-conception

2 Retrouvez également :

3 Pratique de l éco-conception en 53 outils Philippe SCHIESSER

4 Graphisme de couverture : Maud Warg Dunod, Paris, 2012 ISBN

5 Remer ciements Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont direc te ment ou indi rec te ment contri bué à cet ouvrage : mes proches, mes col la bo ra teurs, mes étu diants et mes clients. Merci éga le ment à ceux qui m ont donné la pos si bi lité de tra vailler dans l éco- conception, et qui depuis m ont confié diverses mis sions (dans leur entre prise) ou res pon sa bi li tés (dans leurs écoles ou uni ver si tés) et ont sou vent contri bué à enri chir cet ouvrage, qui n exis te rait pas sans la confiance renou ve lée de mon édi teur. Merci enfin à tous ceux qui m ins pirent tous les jours. Vous êtes nom breux à me faire pen ser que l éco- conception est une belle concep tion du monde 5

6 Avant-propos En 15 ans, l éco- conception s est impo sée comme une solu tion dans les poli tiques publiques et comme un objec tif dans les pra tiques pro fes sion nelles d une mul ti tude d entre prises. Le terme est désor mais uti lisé cou ram ment par le mar ke ting (voire la publi cité) pour atti rer l atten tion du consommateur sur une démarche ver tueuse qui per met, par ce rac courci séman tique, de mettre en avant une per for mance envi ron ne men tale supé rieure. Reste évi dem ment, au- delà des incan ta tions et du dis cours, à don ner corps à ce métier, dif fus dans les orga ni grammes, tout comme par fois dans les objec tifs régle men taires. Cet ouvrage vise à appor ter un éclai rage nou veau, per met tant de répondre aux ques tions opé ra tion nelles des futurs éco- concepteurs, mais éga le ment des res pon sables R&D, pro duits, achats, mar ke ting et designers. Quid de deux ques tions, parmi d autres : quels outils pour quels objec tifs? Éco- concevoir : avec quels outils? L éco- conception ne peut se résu mer à un outil unique, essen tiel le ment du fait que par son carac tère par ti cu liè re ment glo bal (inté grant toutes les phases de concep tion d un pro duit), chaque étape néces site une réponse en termes de pistes à suivre. Inté grer l envi ron ne ment dans la phase de concep tion conduit à un déploie ment multi- outils. Cet ouvrage trai tera en neuf dos siers des points clefs d une démarche d éco- conception, que l on peut résu mer à 5 axes : i iana ly ser le contexte : la réus site du lan ce ment d un pro duit éco- conçu doit se faire en pre nant en compte les atouts et chal lenges du sec teur donné et du mar ché visé. i idéfi nir des objec tifs envi ron ne men taux : par nature, l éco- conception pro met un pro duit plus éco lo gique. Le déci deur (ou déve lop peur) doit donc for ma li ser un axe clair de pro messe consom ma teurs, construit sur une réa lité démon trable. i iiden ti fier et uti li ser les outils du sec teur : s il existe aujourd hui une méthode d éva lua tion envi ron ne men tale uni ver sel le ment reconnue et nor ma li sée (l ana lyse de cycle de vie, trai tée d ailleurs dans un dos sier spé ci fique), chaque sec teur pro fes sion nel déploie l éco- conception avec des outils adap tés, cer tains étant des exi gences régle men taires, d autres des guides ou des recom man da tions, d autres encore des approches plus qua li ta tives. i iinté grer l éva lua tion envi ron ne men tale dans le déve lop pe ment pro duits : objec tif plu riel, il ne peut se réa li ser sans une mobi li sa tion des personnes- ressources clefs de l entre prise, avec des outils dédiés à leurs compé tences, péri mètres d action et dis po ni bi li tés, tout en décli nant éga le ment, au- delà de l aspect calculatoire, une poli tique d inno va tion, base d une démarche de pro grès durable. 6

7 la boîte à outils Pratique de l eco-conception i icommuniquer auprès de ses par ties inté res sées : l éco- conception englobe éga le ment le volet commu ni ca tion et infor ma tion des publics. Il est utile, voire obli ga toire, de s inté grer intel li gem ment dans le pay sage désor mais for te ment nor ma lisé du sujet. Éco- concevoir : avec quels objec tifs? L objec tif priori taire d une démarche d éco- conception, qui est d ailleurs intrin sè que ment pré sente dans son accep tion, est le pro grès continu. À cette notion rela tive, on constate déjà que beau coup d entre prises se fixent pour 2020 l objec tif de divi ser par deux les impacts envi ron ne men taux de leurs pro duits sur tout le cycle de vie. Dif fé rentes pistes peuvent être envi sa gées, des plus clas siques (inté gra tion de plus de matière recy clée dans les pro duits, réduc tion de la consom ma tion d éner gie des appa reils en phase d usage, meilleure recyclabilité en aval grâce à une re concep tion ) ou plus innovantes (rup tures tech no lo giques, notion de ser vice asso cié ou rem pla çant le pro duit, chan ge ment de para digme et de busi ness model ). Il faut donc repla cer plus glo ba le ment l usage des outils au ser vice d objec tifs à atteindre, pour ne pas res ter contraint, ou perdre trop de temps, dans l édi fi ca tion de mon tagnes métho do lo giques qui accouchent encore sou vent de sou ris Idem éga le ment pour des méthodes très sim pli fiées, qui peuvent conduire au déve lop pe ment de pro duits moins éco lo giques. Cet usage rai sonné, pré cis et adapté du diag nos tic envi ron ne men tal au ser vice de la réduc tion des impacts environnementaux est le che min sur lequel nous vous convions dans cet ouvrage. 7

8 Sommaire Remer ciements...5 Avant-propos...6 Dossier 1 Ana ly ser le contexte...12 outil 1 Diag nos tic stra té gique...14 outil 2 Ana lyse SWOT...18 outil 3 Pro ces sus de concep tion outil 4 Par ties pre nantes...26 outil 5 Choix du ou des pro duits cibles...30 Dossier 2 Défi nir les objec tifs...34 Outil 6 Mapping des enjeux...36 Outil 7 Des flux aux impacts...38 Outil 8 Croi ser étapes et impacts...42 Outil 9 Veille régle men taire...48 Outil 10 Note d éton ne ment...50 Outil 11 Mettre en place une feuille de route...52 Dossier 3 Iden ti fier les outils de l éco- conception...60 outil 12 Mapping des outils d éva lua tion...62 Outil 13 Check- list...64 Outil 14 Listes direc tives...68 Outil 15 Guides sec to riels...70 Outil 16 Contenu éner gé tique...72 Outil 17 Contenu car bone...74 Outil 18 Indi ca teurs de concep tion...76 outil 19 ACV...78 Dossier 4 Réa li ser une ana lyse de cycle de vie...84 outil 20 Uti li ser les normes ISO et Outil 21 Choi sir les indi ca teurs adap tés...88 Outil 22 Choi sir un logi ciel...90 Outil 23 Défi nir l unité fonc tion nelle...92 Outil 24 Recueillir les don nées...94 Outil 25 Choi sir une base de don nées Outil 26 Modé li ser le cycle de vie outil 27 Rédi ger une ana lyse du cycle de vie outil 28 Le cahier des charges d une revue cri tique

9 la boîte à outils Pratique de l eco-conception Dossier 5 Inté grer l ana lyse envi ron ne men tale dans le déve lop pe ment pro duits outil 29 Dis po ser d outils d inter face Outil 30 Déve lop per un éco- calculateur Outil 31 Réa li ser une ana lyse fonc tion nelle Outil 32 Rédi ger un cahier des charges fonc tion nel Outil 33 Réa li ser une ana lyse de la valeur Outil 34 Réa li ser une matrice de trans fert Outil 35 Réa li ser un mapping d éco- efficience Dossier 6 Mobi li ser outil 36 Consti tuer une équipe pro jet Outil 37 Mettre en place une struc ture appre nante Outil 38 Choi sir un pres tataire exté rieur Outil 39 Défi nir une action de for ma tion Outil 40 Orga ni ser un concours Dossier 7 Inté grer la créa ti vité dans l éco- conception outil 41 Formuler le pro blème Outil 42 Reformuler le pro blème et le cahier des charges Outil 43 S impré gner Outil 44 Pur ger Outil 45 Diver ger Outil 46 Conver ger Outil 47 Sélec tion ner les solu tions Dossier 8 Décli ner l éco- conception dans sa commu ni ca tion outil 48 Demander un écolabel (type I) Outil 49 Déve lop per son label éco lo gique (type II) Outil 50 Déve lop per un écoprofil (type III) Outil 51 Expé ri men ter l affi chage envi ron ne men tal Dossier 9 Déve lop per un plan de pro grès outil 52 Mettre en place un tableau de bord Outil 53 S enga ger dans un SME orienté pro duits Diagramme des rapports entre les étapes Bibliographie

10 La boîte à outils, Mode d emploi Les outils sont classés par dossier L intérêt de la thématique vu par un expert Un menu déroulant des outils

11 la boîte à outils Pratique de l eco-conception La représentation visuelle de l outil Une signalétique claire Les apports de l outil et ses limites L outil en synthèse Un cas pratique commenté Un approfondissement pour être plus opérationnel

12 Dossier 1 Ana ly ser le contexte Mieux ana ly ser le contexte per met déjà de trou ver des lignes direc trices qui gui de ront le déci deur sur le che min de l éco- conception, par tielle ou totale, de sa gamme de pro duits. La connais sance du contexte Réa li ser une photo graphie du contexte de la gamme visée implique une vision élar gie des par ties inté res sées : clients, four nis seurs, État, ONG, consom ma teurs Cette photo graphie doit iden ti fier les attentes de chaque par tie pre nante, qui peuvent être dif fé rentes et varier sui vant l étape du cycle de vie concer née. Citons par exemple les élé ments sui vants : iimatières pre mières : régle men ta tions REACH, ROHS, métaux lourds, autres subs tances régle men tées iipro cé dés indus triels : mana ge ment envi ron ne men tal (ISO , EMAS ), type d éner- gie uti li sée, COV, BREF, pro duc tion de déchets iiuti li sation : per for mances énergie, affi chage des é missions de CO sur le cycle de vie, 2 consom ma tion d eau, autres consom mables néces saires, écolabels, labels éco lo giques, bruit, odeurs, qua lité de l air iilogis tique : émis sions de CO asso ciés au mode de trans port uti lisé, risques 2 iifin de vie : recyclabilité réelle sui vant le lieu de col lecte, taux de recyclabilité, déchets dan ge reux, DEEE, VHU Les méthodes d ana lyse du contexte Ce dos sier pro pose cinq types d ana lyse : i iréaliser un diag nos tic stra té gique. Il doit per mettre de défi nir le péri mètre de la démarche, en construi sant sur la base des richesses de l entre prise une vision mar ché. Cette vision mar ché peut concer ner un pro duit, une gamme ou toutes les gammes. i iréaliser une matrice forces- faiblesses. Outil clas sique, il doit per mettre, dans le cadre d un diag nos tic d éco- conception, de recueillir un maxi mum d infor ma tions sur le mar ché visé, en met tant en paral lèle signaux forts et signaux faibles. 12

13 i idé finir le niveau de matu rité de la concep tion. Chaque pro jet n a pas le même degré d avan ce ment en termes de déve lop pe ment Il est donc impor tant d iden ti fier le niveau de matu rité des phases de concep tion, inté grées dans la concep tion des pro duits. Ce niveau de matu rité est éga le ment en lien avec les pos si bi li tés d inté gra tion de l éva lua tion envi ron ne men tale (d ACV géné riques pour les pro jets de R&D à des pro fils envi ron ne men taux pro duits pour des pro duits commer cia li sés). i iiden ti fier les par ties inté res sées. Refrain lan ci nant de toutes les démarches déve lop pe ment durable et RSE/RSO, les par ties inté res sées re présentent déjà un vivier for mi dable d inno va tions par l usage (tra qué d ailleurs par les ser vices mar ke ting). Il pour rait demain repré senter un vivier impor tant d éco- innovations. i ichoi sir les pro duits-cibles. «Ni trop tôt, ni trop tard» pour rait être le mot d ordre de cette démarche. Le choix doit se faire en met tant sur la table bien évi dem ment tous les élé ments stra té giques dans une perspec tive tem po relle la plus adap tée pos sible au contexte de l entre prise. D ici 6 mois, avant 5 ans Ces étapes per met tront de poser la base d un diag nos tic d éco- conception, bien plus large que la réa li sa tion d une seule étude d éva lua tion envi ron ne men tale. Dossier 1 Les outils 1 Diag nos tic stra té gique Ana lyse SWOT Pro ces sus de concep tion Par ties pre nantes Choix du ou des pro duits cibles

14 outil 1 Diag nos tic stra té gique Défi nir le péri mètre de la démarche part de marché stratégie d entreprise gamme ou produit à écoconcevoir demande des parties intéressées activité de conception En résumé Choi sir une gamme ou un pro duit à éco- concevoir requiert une pre mière ana lyse sur les atouts en termes de : Part de mar ché : souhaite- t-on tou cher de suite au pro duit le plus sym bo lique de l entre prise ou commen cer par re conce voir une gamme de façon «pilote»? Stra té gie de l entre prise : s agit- il de décli ner une poli tique de l entre prise ou de trai ter uni que ment d une demande ponc tuelle d un don neur d ordre? Par ties inté res sées : a- t-on inté gré toutes les demandes des par ties inté res sées dans la démarche? Acti vité de concep tion : dispose- t-on de réelles marges de manœuvre dans l acti vité même de concep tion? 14

15 Pour quoi l uti li ser? Objec tif Sui vant le por te feuille pro duits, il est pos sible de démar rer une démarche d éco- conception sur une petite par tie seule ment des réfé rences, mais avec l ambi tion d accroître gra duel le ment cette part. Ceci ne peut se faire que par les quatre élé ments favo rables iden ti fiés dans le diag nos tic. Dossier 1 Ana ly ser le contexte de la démarche, tes tant les outils d éco- conception pour mieux en bais ser les coûts d inté gra tion par une décli nai son plus large par la suite. 4. Vali der la demande des par ties inté res sées : entre les études consom ma teurs et la demande des ONG, pour ne citer qu eux, il existe sou vent un cap à fran chir. Pour ce faire, une décli nai son struc tu rée sur la base de référentiels per met de cir conscrire le péri mètre. outil 36 1 Contexte Ins crire l éco- conception dans l ADN d une entre prise requiert d ana ly ser de façon large et ciblée son contexte. Sui vant le type d acti vi tés, l his toire ou les pres sions des par ties pre nantes, les entre prises ont adopté dif fé rentes stra té gies pour décli ner l éco- conception en leur sein : posi tion ne ment radi cal, décli nai son douce, gamme «labo ra toire» struc tu rée Comment l uti li ser? Métho do logie et conseil Il peut être judi cieux de décli ner un cha pitre éco- conception dans son rap port de déve lop pe ment durable ou, pour les entre prises de taille plus modeste, non aguer ries à ce type d exer cice, de pas ser au crible leur acti vité de concep tion à l aune de diverses grilles exis tantes ou ques tion naires de déve lop pe ment durable. Les bonnes ques tions à se poser Dunod. Toute reproduction non autorisée est un délit. Étapes 1. Mettre à plat les acti vi tés de concep - tion : il faut dans cette pre mière étape ana ly ser le terme même de concep tion et sa réa lité dans l acti vité de l entre prise. La part sou vent domi nante des achats n implique- t-elle pas plu tôt des efforts du côté des four nis seurs? 2. Vali der le lien avec la stra té gie de l entre prise : à l heure du «greenwashing» ambiant, il est utile de vali der le lien entre la poli tique affi chée de l entre prise et la décli nai son per ti nente de sa démarche d éco- conception. Un lien judi cieux doit éga le ment être trouvé entre indi ca teurs rap por tés au niveau corporate et indi ca teurs pré sen tés au niveau des consom ma teurs. 3. Cibler la part de mar ché sen sible, celle qui per met un posi tion ne ment judi cieux 1. Quel péri mètre rete nir pour l éco- conception? 2. Une ana lyse stra té gique per met tant d iden ti fier les nou veaux axes de déve lop pe ment a- t-elle été réa li sée? 3. Une étude de mar ché a- t-elle été réa li sée? Avan tages Se posi tion ner sur un sujet émergent Trou ver le bon angle pour ne pas dis per ser moyens et res sources Pré cau tions à prendre Asso cier les équipes en interne Écou ter la demande des par ties inté res sées Diag nos tic stra té gique 15 suite outil 1

16 outil 1 Diag nos tic stra té gique Cas: Analyser les ten dances du mar ché l exemple de l élec tro mé na ger Dif fé rentes sources, faciles d accès et rapi de ment mobi li sables, per mettent de construire un rai son ne ment stra té gique, préa lable à toute démarche d éco- conception. Pre nons l exemple de l élec tro mé na ger. Le GIFAM (Grou pe ment inter pro fes sion nel des fabri cants d appa reils d équi pe ment ména ger) publie régu liè re ment des don nées fortes inté res santes sur les enjeux et les évo lu tions de la consom ma tion de biens élec tro mé na gers. Le mar ché fran çais de l élec tro mé - na ger en quelques chiffres Les appa reils ména gers par ti cipent à la vie quo ti dienne des Français. Chaque foyer est équipé en moyenne de 6,5 gros appa reils ména gers et de 13 petits appa reils. Légère crois sance de l élec tro mé na ger en 2010 Le nombre d appa reils en ser vice est consi dé rable, 177 mil lions de gros appa reils, 277 mil lions de petits appa reils, plus de 50 mil lions d appa reils élec triques fixes de chauf fage et de pro duc tion d eau chaude. 14,5 mil lions de gros appa reils ména gers, 40 mil lions de petits appa reils et 6,5 mil lions d appa reils de chauf fage et de pro duc tion d eau chaude par l élec tri cité sont ache tés annuel le ment par les consom ma teurs fran çais. Le mar ché des appa reils ména gers est en pro gres sion constante. Au cours des 10 der nières années, le chiffre d affaires exprimé en mil lions d euros cou rants a aug menté d envi ron 20 % pour atteindre les 4,7 milliards d euros en 2010 (prix de ces sion hors taxes) soit envi ron 9 milliards d euros en prix publics. Tendances de l industrie de l électroménager (Indices valeur - cumul mobile en %) oct. 10 2,1% 2,5% 2,9% 0,6% oct. 11-0,3% -0,6% -1,3% -1,1% janv-10 févr-10 mars-10 avr-10 mai-10 juin-10 juil-10 août-10 sept-10 oct-10 nov-10 déc-10 janv-11 févr-11 mars-11 avr-11 mai-11 juin-11 juil-11 août-11 sept-11 oct-11 16

17 Dossier 1 Ana ly ser le contexte outil 1 Petit élec tro mé na ger Un mar ché en nette reprise Après avoir été rela ti ve ment épar gné par la crise en 2009, le mar ché de l élec tro mé na ger enre gistre une crois sance de 2,6 % en Il s est vendu près de 15 mil lions de gros appa reils ména gers et 40 mil lions de petits appa reils élec tro mé na gers. Autant de chiffres qui attestent la soli dité d un sec teur en crois sance régu lière. Grâce à une diver sité de l offre et à une inno va tion per ma nente, le mar ché du petit élec tro mé na ger (PEM) a enre gis tré en 2010 une pro gres sion de 5 % en valeur. L offre des grandes marques génère 85 % du chiffre d affaires et sou tient un mar ché en crois sance pour tous les uni vers du petit élec tro mé na ger. Des inno va tions qui accompagnent les ten dances consom ma teurs Afin de répondre aux attentes des consom ma teurs, les fabri cants mul ti plient les efforts pour rendre les appa reils tou jours plus innovants. Le «pro fes sion nel à la mai son», ten dance à la fois forte et commune à l ensemble des familles de pro duits, est créa teur de valeur des machines à expresso (+9 %), aux tireuses à bière (+26 %), des ton deuses à barbe et fini tion (+20 %) aux brosses coif fantes et lis seurs à che veux (+3 %) en pas sant par les kitchen machines (+40 %). Autre ten dance, le «fait mai son» est consi déré par 94 % des Fran çais comme source de plai sir et d épa nouis se ment. Pour répondre à cette impli ca tion forte du consom ma teur, les fabri cants pro posent une offre tou jours plus complète dans les uni vers de la pré pa ra tion culi naire et de la cuis son (robots, kitchen machines, cen tri fu geuses, mijoteuses élec triques, appa reils conviviaux ). Ils accom pagnent leurs pro duits de livres de recettes de plus en plus sophis ti qués, font figu rer sur leurs sites inter net conseils et idées et signent des par te na riats avec des chefs étoi lés et des écoles de cui sine. Cet accom pa gne ment vers la faci lité d usage et la maî trise des appa reils a per mis à la pré pa ra tion culi naire de pro gres ser de 13 % en 2010, après une année record en 2009 (+ 25 %). (Source : GIFAM) Dunod. Toute reproduction non autorisée est un délit. Diag nos tic stra té gique 17

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e Dossier pour ANT HANDICAPÉ DE L INTÉGRATION D UN ENFEN SERV ICE DE GAR information générale et marche à suivre Document de travail à conser ver au ser vice de garde Le dossier pour l inté gra tion d un

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

I nt rod u ct io n. 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique. Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes

I nt rod u ct io n. 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique. Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes I nt rod u ct io n 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes formes), le déve lop pe ment d une appli ca tion spé ci fique

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8

Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8 Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8 7 La néces sité de réguler la sûreté nucléaire Q uel sujet incongru! La néces sité de réguler la sûreté nucléaire n estelle pas évi dente aux yeux de tous? Il

Plus en détail

INTRODUCTION. Ces trois aspects sont : 1. Animer un projet 2. S intéresser à son ter rain 3. Adapter sa posture

INTRODUCTION. Ces trois aspects sont : 1. Animer un projet 2. S intéresser à son ter rain 3. Adapter sa posture INTRODUCTION L environnement de l entreprise se complexifie et les attentes des sala riés changent : mon dia li - sation des marchés, éloignement des centres de décision, médiatisation des problèmes, perte

Plus en détail

l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité

l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité Bruno Bachy La tra duc tion en anglais des résu més a été réa li sée par Jennifer Weinberg. Les QR codes et

Plus en détail

Conception et rédac tion André Dolbec, pré si dent Hélène Monfet, secré tai re coor don na tri ce

Conception et rédac tion André Dolbec, pré si dent Hélène Monfet, secré tai re coor don na tri ce Pour tout ren sei gne ment rela tif au pré sent document, priè re de s adres ser au : Comité d agré ment des pro gram mes de for ma tion à l ensei gne ment 1035, rue De La Chevrotière, 28 e étage Québec

Plus en détail

Table des matières. Pré face. Intro duc tion 1. 1 La vision client 7

Table des matières. Pré face. Intro duc tion 1. 1 La vision client 7 Pré face V Intro duc tion 1 Quel est le pro blème? 1 De quoi parle- t-on? 2 Les leviers d effi ca cité mar ke ting 3 La place du digi tal dans ce livre 4 À qui s adresse ce livre 4 Chaque cha pitre aborde

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD

EN SER VIC E DE GA RD Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD p l a n d i n t é g r a t i o n Document à conserver au service de garde L éla bo ra tion du plan d inté gra tion a pour but d

Plus en détail

Cor rigé. 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. La Grande Récré Cas 6. Matrice SWOT

Cor rigé. 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. La Grande Récré Cas 6. Matrice SWOT La Grande Récré Cas 6 Cor rigé 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. Forces Matrice SWOT Fai blesses Posi tion ne ment : La Grande Récré a mis en place un réseau de conseillers dans les maga

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD é v a l u a t i o n Document de travail à conser ver au ser vice de garde P A R T I E A R E N S E I G N E M E N T S G É N É R A

Plus en détail

1 Qu est- ce que. la prépa? Qu est-ce que la prépa? Est- ce que c est dur d y ren trer?

1 Qu est- ce que. la prépa? Qu est-ce que la prépa? Est- ce que c est dur d y ren trer? 1 Qu est- ce que la prépa? C est la ques tion que de nom breux lycéens ou parents d élèves se posent. Est- ce qu il faut beau coup tra vailler? Est- ce si dur qu on le dit? Est- ce que c est fait pour

Plus en détail

Je construis mon véhicule électrique

Je construis mon véhicule électrique Je construis mon véhicule électrique Retrouvez aussi : Électrotechnique et énergie électrique 2 e édition Luc Lasne 304 pages Dunod, 2013 Aide-mémoire d électrotechnique Pierre Mayé 320 pages Dunod/L Usine

Plus en détail

l a b o î t e à o u t i l s Chef de projet Avec 6 vidéos d approfondissement Jérôme MAES François debois

l a b o î t e à o u t i l s Chef de projet Avec 6 vidéos d approfondissement Jérôme MAES François debois l a b o î t e à o u t i l s du Chef de projet Avec 6 vidéos d approfondissement Jérôme MAES François debois Nous remercions l ensemble de nos clients, qui ont alimenté cette Boîte à Outils par leur exigence

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Périodes assimilées des travailleurs assujettis à la sécurité sociale pour les quatres trimestres de 2011 (O.N.S.S.) office national de sécurité sociale Institution

Plus en détail

HIGH-TECH MACHINED PARTS

HIGH-TECH MACHINED PARTS HIGH-TECH MACHINED PARTS BULTECH PRECISION SA Route des Rez 1 CH-1667 Enney 1 www.bultech.ch L ENTREPRISE Active depuis 1989, Bultech Précision fabrique vos pièces uni taires et vos sous-ensembles dans

Plus en détail

ADDENDA DROIT POLICIER QUÉBÉCOIS Loi sur la police annotée et règlements concernant la police, 20 e édition. Alain-Robert Nadeau

ADDENDA DROIT POLICIER QUÉBÉCOIS Loi sur la police annotée et règlements concernant la police, 20 e édition. Alain-Robert Nadeau ADDENDA Loi sur la police annotée et règlements concernant la police, 20 e édition 2016-2017 Alain-Robert Nadeau RÈGLEMENT SUR LE DÉROULEMENT DES ENQUÊTES DU BUREAU DES ENQUÊTES INDÉPENDANTES, RLRQ, c.

Plus en détail

Sophie Calli es François Laurent

Sophie Calli es François Laurent Sophie Calli es François Laurent Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-060007-6 Pré face Le mar ke ting digi tal et le CRM, une vraie oppor tunité pour les TPE/PME Pour une petite ou moyenne entre prise, il

Plus en détail

Études de cas d entreprises avec corrigés détaillés

Études de cas d entreprises avec corrigés détaillés MANAGEMENT SUP MARKETING - COMMUNICATION Études de cas d entreprises avec corrigés détaillés Claire Garcia Jean-Louis Martinez Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058816-9 Sommaire Avant-propos V Cas 1 MPO

Plus en détail

Cloud. Personnel. Tout sur le. Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage

Cloud. Personnel. Tout sur le. Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage Cloud Tout sur le Personnel Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage Couverture : Rachid Maraï Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-100-59009-4 Sommaire Avant- propos...vii 1. Qu est- ce que le Cloud?...1

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l O.N.S.S. pour 2009 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l

Plus en détail

TOUTELAFONCTION. Ressources. Commerciale. Humaines. Marie-Paule Le Gall. 2 e édition

TOUTELAFONCTION. Ressources. Commerciale. Humaines. Marie-Paule Le Gall. 2 e édition TOUTELAFONCTION Ressources Commerciale Humaines Annick Marie-Agnès Cohen-Haegel Blanc Marie-Paule Le Gall 2 e édition Merci À Jean- Christophe, Jean- Romain, Nicolas et Oriane, qui m accompagnent tous

Plus en détail

Gilles VER RIER. Stratégie et RH. Du dis cours à l action

Gilles VER RIER. Stratégie et RH. Du dis cours à l action Stratégie et RH Gilles VER RIER Stratégie et RH Du dis cours à l action Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058163-4 À Robin, avec sa sen si bi lité, son sens de l humour et sa pudeur. À Bastien, avec son

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

Aurélie Leclercq-Vandelannoitte

Aurélie Leclercq-Vandelannoitte MANAGEMENT SUP MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES Travail à distance et e-management Organisation et contrôle en entreprise Aurélie Leclercq-Vandelannoitte En collaboration avec Henri Isaac et Michel Kalika

Plus en détail

Sous la direction de Lucile Salesses. Management. Marketing de la. Mode

Sous la direction de Lucile Salesses. Management. Marketing de la. Mode Sous la direction de Lucile Salesses Management et Marketing de la Mode À Alexandre Maquette de couverture : Chloé Lerebours http://graphi-chlo.blogspot.com Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-059120-6 P

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Rémunérations et périodes rémunérées déclarées pour 2010 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Rémunérations et périodes rémunérées

Plus en détail

Responsable marketing

Responsable marketing l a b o î t e à o u t i l s du Responsable marketing Nathalie VAN LAETHEM Yvelise LEBON Béatrice Durand-MÉGRET Les QR codes et liens hypertexte permettant d accéder aux sites Internet proposés dans cet

Plus en détail

L inno va tion managériale

L inno va tion managériale L inno va tion managériale management sup L inno va tion managériale Comptabilité Finance Marketing Contrôle de gestion Stratégie Management Systèmes d information Production Entrepreneuriat RSE Coordonné

Plus en détail

TOUTELAFONCTION Consulting

TOUTELAFONCTION Consulting TOUTEL AFONCTION Consulting TOUTEL AFONCTION Consulting Yves Labat Jean- Marc Schoettl III Crédit pictogrammes : Sharpnose Fotolia.com Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058243-3 Table des matières Préface

Plus en détail

In t r od u ct i o n. à la r e c h e r c h e o p ér at i o nnelle

In t r od u ct i o n. à la r e c h e r c h e o p ér at i o nnelle In t r od u ct i o n à la r e c h e r c h e o p ér at i o nnelle À pre mière vue, la recherche opé ra tion nelle est un ensemble de tech niques récentes, datant tout au plus de la seconde guerre mon diale.

Plus en détail

Les. Techniques. immobilières. en 40 fiches. Pra tiques Appli ca tions cor ri gées. 2 e édition. Serge Bettini Sophie Bettini

Les. Techniques. immobilières. en 40 fiches. Pra tiques Appli ca tions cor ri gées. 2 e édition. Serge Bettini Sophie Bettini Les Techniques immobilières en 40 fiches Pra tiques Appli ca tions cor ri gées 2 e édition Serge Bettini Sophie Bettini Des mêmes auteurs Acheter, vendre, louer, éditions Chiron, 2012/2013 Droit de l immobilier,

Plus en détail

Précis. opérationnelle. de recherche. Méthodes et exercices d application

Précis. opérationnelle. de recherche. Méthodes et exercices d application Précis de recherche opérationnelle Méthodes et exercices d application Robert Faure était professeur de la chaire de recherche opérationnelle au CNAM Bernard Lemaire est professeur émérite de la chaire

Plus en détail

Marketing. l immobilier. Fabrice LARCENEUX n Hervé PARENT Préface de Laurent Batsch

Marketing. l immobilier. Fabrice LARCENEUX n Hervé PARENT Préface de Laurent Batsch Marketing de l immobilier Fabrice LARCENEUX n Hervé PARENT Préface de Laurent Batsch Conseiller éditorial: Christian Pinson, professeur à l Insead Maquette de couverture : Chloé Lerebours http://graphi-chlo.blogspot.com/

Plus en détail

SharePoint 2013. 40 recettes de pros

SharePoint 2013. 40 recettes de pros SharePoint 2013 40 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros N. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement ios7, 60 recettes de pros

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

Chapitre 4. Une inscription européenne de la filière automobile nordiste. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-39

Chapitre 4. Une inscription européenne de la filière automobile nordiste. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-39 Chapitre 4 Une inscription européenne de la filière automobile nordiste Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-39 Une inscription européenne de la filière automobile nordiste

Plus en détail

Contrôle Contrôle de d e g e g s e t s iton o

Contrôle Contrôle de d e g e g s e t s iton o Contrôle de gestion management sup Contrôle de gestion D e s o u t i l s d e g e s t i o n aux pratiques organisationnelles 4 e édition Hélène Löning, Véronique Malleret, Jérôme Méric, Yvon Pesqueux Avec

Plus en détail

LES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE : APPROCHE FONCTION / MÉTIER

LES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE : APPROCHE FONCTION / MÉTIER LES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE : APPROCHE FONCTION / MÉTIER L'activité logistique, une fonction transversale dans les entreprises Au-delà de la " fi lière " lo gis tique pré cé dem ment dé crite, l'ac ti

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

L Auto qui n existait pas

L Auto qui n existait pas L Auto qui n existait pas CHRISTOPHE MIDLER L Auto qui n existait pas Management des projets et transformation de l entreprise Préface de Raymond H. Lévy Conseiller éditorial : Jean-Pierre Détrie Dunod,

Plus en détail

Comptabilité et audit bancaire

Comptabilité et audit bancaire management sup GESTION - FINANCE Comptabilité et audit bancaire Normes fran çaises et IFRS 4 e édition Dov Ogien Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070581-8 1 Table des matières Partie 1 L envi ron ne ment

Plus en détail

BT-887 BT-436. Manuel UTILISATEUR. BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa

BT-887 BT-436. Manuel UTILISATEUR. BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa BT-887 BT-436 Manuel UTILISATEUR BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa Les in for ma tions de ce ma nuel rem pla cent les in for ma tions pu bliées an té rieu

Plus en détail

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS. Le rapport à la lecture et à l écriture à l école (2010) Rapport d évaluation abrégé

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS. Le rapport à la lecture et à l écriture à l école (2010) Rapport d évaluation abrégé ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS Le rapport à la lecture et à l écriture à l école () Rapport d évaluation abrégé Responsable de l éva lua tion Valérie Saysset Direction de la

Plus en détail

7 Étapes pour un business model solide

7 Étapes pour un business model solide 7 Étapes pour un business model solide L entre prise est plus que jamais au cœur des évo lu tions majeures de notre société. Son pro grès passe indiscutablement par celui de ses diri geants. Mais comment

Plus en détail

Comment res ter dans le Top 5 de la dis tri bu tion du jouet?

Comment res ter dans le Top 5 de la dis tri bu tion du jouet? 6 Cas La Grande Récré Présentation Problématique Comment res ter dans le Top 5 de la dis tri bu tion du jouet? Synthèse Cette étude de cas per met de s inté res ser à l indus trie française du jeu et du

Plus en détail

LENDREVIE - LÉVY E D I T I O N

LENDREVIE - LÉVY E D I T I O N MERCATOR THÉORIES ET NOUVELLES PRATIQUES DU MARKETING LENDREVIE - LÉVY E D I T I O N e-book mercator.fr Sommaire Intro duc tion Le rôle du mar ke ting est de créer de la valeur...................... 1

Plus en détail

Enjeux, problématiques, organisation, changement

Enjeux, problématiques, organisation, changement MANAGEMENT SUP Politique d achat et gestion des approvisionnements Enjeux, problématiques, organisation, changement Olivier Bruel Pascal Ménage Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-059012-4 1 Table des matières

Plus en détail

LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9

LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9 LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9 VENTE ET DISTRIBUTION Case postale 1005, Québec (Québec) G1K 7B5 Téléphone : 418 643-5150 ou, sans frais, 1 800 463-2100

Plus en détail

Le Développement ios 7. 60 recettes de pros

Le Développement ios 7. 60 recettes de pros Le Développement ios 7 60 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros S. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement Android 4, 60 recettes

Plus en détail

Réussir l exposé et l entretien de motivation au concours AS-AP. Corinne Pelletier Nadège Aït-Kaci Jean-Michel Texier

Réussir l exposé et l entretien de motivation au concours AS-AP. Corinne Pelletier Nadège Aït-Kaci Jean-Michel Texier Réussir l exposé et l entretien de motivation au concours AS-AP Corinne Pelletier Nadège Aït-Kaci Jean-Michel Texier Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070505-4 Table des matières Préambule IV Partie 1 L

Plus en détail

KARBU KIT. Kit d affichage des prix des carburants. Notice d utilisation et d installation

KARBU KIT. Kit d affichage des prix des carburants. Notice d utilisation et d installation KARBU KIT Kit d affichage des prix des carburants Notice d utilisation et d installation B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf. 605746 L S as su rer

Plus en détail

management sup Gestion internationale des ressources humaines 3 e édition Michel Barabel Olivier Meier

management sup Gestion internationale des ressources humaines 3 e édition Michel Barabel Olivier Meier management sup Gestion internationale des ressources humaines 3 e édition Michel Barabel Olivier Meier Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070942-7 Table des matières Pré face VII Avant- propos 1 L inter

Plus en détail

Aide-mémoire de. réseaux ET TÉLÉCOMS

Aide-mémoire de. réseaux ET TÉLÉCOMS Aide-mémoire de réseaux ET TÉLÉCOMS Claude Servin Aide-mémoire de réseaux ET TÉLÉCOMS Photo de couverture : Vincent TT - fotolia.com Mise en page : Belle Page Dunod, 2012, tirage corrigé 5, rue Laromiguière,

Plus en détail

Des par cours scolaires

Des par cours scolaires L en sei gne ment se con daire Des par cours scolaires La source L étude de la cohorte des élè ves de 6 e qui étaient présents à la rentrée sco laire 19941995 dans les col lè ges pu blics a été réalisée

Plus en détail

Vendre du conseil... efficacement

Vendre du conseil... efficacement Vendre du conseil... efficacement Conseiller éditorial : Catherine LÉGER-JARNIOU Maître de conférences à l université Paris-Dauphine, Responsable du Pôle Entrepreneuriat et Création d Entreprise de l université

Plus en détail

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS Résultats aux épreuves ministérielles d écriture de juin 2009 et 2010 Rapport d évaluation abrégé Responsable de l éva lua tion Valérie Saysset

Plus en détail

STRA TÉ GIE 3 Éta blir le pro fil de votre client idéal

STRA TÉ GIE 3 Éta blir le pro fil de votre client idéal Bâtir votre ave nir 21 STRA TÉ GIE 3 Éta blir le pro fil de votre client idéal Qui sont vos clients idéaux? Imaginez à quoi ressemblerait votre entreprise si votre carnet d adresses était uniquement rempli

Plus en détail

L é tude des indi ca teurs de la stra tégie Europe 2020 et

L é tude des indi ca teurs de la stra tégie Europe 2020 et L é tude des indi ca teurs de la stra tégie 2020 et une ana lyse rétros pec tive des indi ca teurs de la stra tégie de Lis bonne en Nord-Pas-de-Calais don nent une image de la région tou jours défa vo

Plus en détail

l a b o î t e à o u t i l s de la Relation client Avec 5 vidéos d approfondissement Laurence CHABRY Florence GILLET-GOINARD Raphaëlle JOURDAN

l a b o î t e à o u t i l s de la Relation client Avec 5 vidéos d approfondissement Laurence CHABRY Florence GILLET-GOINARD Raphaëlle JOURDAN l a b o î t e à o u t i l s de la Relation client Avec 5 vidéos d approfondissement Laurence CHABRY Florence GILLET-GOINARD Raphaëlle JOURDAN Les QR codes et liens hypertexte permettant d'accéder aux sites

Plus en détail

Renouveler le modèle social de l entreprise

Renouveler le modèle social de l entreprise Frédéric PEtitbon Alain AUBERT Christophe CLAISSE Renouveler le modèle social de l entreprise Du business model au modèle social d entreprise Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-059865-6 Remerciements Ce

Plus en détail

Développement Durable et RSE

Développement Durable et RSE l a b o î t e à o u t i l s Développement Durable et RSE Vincent Maymo Geoffroy Murat Traduction des insights : Juliette Joly Bosse-Platière Les QR codes et liens hypertexte permettant d'accéder aux sites

Plus en détail

Cookbook Développement Android 4. 60 recettes de pros

Cookbook Développement Android 4. 60 recettes de pros Cookbook Développement Android 4 60 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros N. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement ios7, 60

Plus en détail

AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A

AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A AMPLI 24 AL. RESET AL. B.P. 1 49340 TREMENTINES FRANCE Tél.: 02 41 71 72 00 EXPORT : (33) 2 41 71 72 32 Fax : 02 41 71 72 01 FAX : (33) 2 41 71 72 02 Réf. : 604898

Plus en détail

Les ad mis sions à l aide ju ri dic tion nelle. Source : Ré per toire de l Aide Ju ri dic tion nelle

Les ad mis sions à l aide ju ri dic tion nelle. Source : Ré per toire de l Aide Ju ri dic tion nelle INFOSTAT JUSTICE Bulletin d information statistique de la direction de l Administration générale et de l Équipement La diffusion de l aide juridictionnelle dans les pro cé du res ju di ciai res Septembre

Plus en détail

Chapitre 1. Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour la filière. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-07

Chapitre 1. Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour la filière. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-07 Chapitre 1 Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour la filière Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-07 Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour

Plus en détail

L Autorité expliquée aux parents

L Autorité expliquée aux parents CLAUDE HALMOS L Autorité expliquée aux parents Entre tiens avec Hélène Mathieu NIL Savoir dire «non» à ses enfants. Apprendre à leur dire «non». Leur mettre des limites. Pour quoi? Comment? L auto rité

Plus en détail

Jean-Paul TRÉGUER. Les ressorts d un succès

Jean-Paul TRÉGUER. Les ressorts d un succès Jean-Paul TRÉGUER Les ressorts d un succès Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070671-6 À pro pos de l auteur Jean- Paul Tréguer, diplômé EDHEC, est publi ci taire, PDG et fon da teur du groupe de commu ni

Plus en détail

Santé- Sécurité Environnement

Santé- Sécurité Environnement l a b o î t e à o u t i l s en Santé- Sécurité Environnement 2 e édition l a b o î t e à o u t i l s en Santé- Sécurité Environnement 2 e édition Avec 4 vidéos d approfondissement Flo rence Gillet- Goinard

Plus en détail

AINSI FONT, FONT, FONT

AINSI FONT, FONT, FONT AINSI FONT, FONT, FONT & # 4 2 Ain - si font, font, font les pe - RÉ7 & # ti - tes ma - rion - net - tes. Ain - si font, font, & # font trois p'tits RÉ7 tours et puis s'en vont. AH VOUS DIRAI-JE MAMAN

Plus en détail

Gouvernement du Québec, 2012 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport

Gouvernement du Québec, 2012 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Direction de l adap ta tion sco lai re Anne Robitaille, direc tri ce Coordination Lyse Lapointe Rédaction Christine Regalbuto Lyse Lapointe Collaboration Laïla El Amrani Judith Gagné Jolène Lanthier Sylvie

Plus en détail

Marchés et instruments financiers

Marchés et instruments financiers Marchés et instruments financiers management sup gestion finance Marchés et instruments financiers Jérémy Morvan Dunod, 2014 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-070858-1 Table

Plus en détail

Stratégies et changement

Stratégies et changement management sup Stratégies et changement Innovations et transformations des organisations Olivier Meier et al. Du même auteur dans la collection Management Sup : Les fondamentaux du management, 2 e édition,

Plus en détail

A vec ses 4,02 mil lions d ha bi tants, le Nord-Pas-de-Calais

A vec ses 4,02 mil lions d ha bi tants, le Nord-Pas-de-Calais A vec ses 4,02 mil lions d ha bi tants, le Nord-Pas-de-Calais est la qua trième région la plus peuplée de France métropolitaine. Toutefois, son poids démographique impor tant s é rode avec le temps. La

Plus en détail

N 3529 vendredi 3 au jeudi 9 mars 2017 Pages mots

N 3529 vendredi 3 au jeudi 9 mars 2017 Pages mots N 3529 vendredi 3 au jeudi 9 mars 2017 Pages 32 33 1116 mots CINÉMA ENTRETIEN AVEC PIERRE BARNÉRIAS Injustice américaine A près l'in croyable suc cès en salles du do cu men taire de Xa vier de Lau zanne

Plus en détail

Maîtrisez l exposition en photographie

Maîtrisez l exposition en photographie JÉRÔME GEOFFROY Maîtrisez l exposition en photographie Techniques, savoir-faire et astuces de pro Photos de couverture : Jérôme Geoffroy, Patrice Dorizon (en haut à gauche), Céline Montibus (en haut au

Plus en détail

L entrepreneur au 21 e siècle

L entrepreneur au 21 e siècle L entrepreneur au 21 e siècle Sous la direction de Marie GOMEZ- BREYSSE et Annabelle JAOUEN L entrepreneur au 21 e siècle Reflet des évolutions sociétales Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057281-6 TABLE

Plus en détail

Martin DUVAL. Open Innovation. Développez une culture ouverte et collaborative pour mieux innover

Martin DUVAL. Open Innovation. Développez une culture ouverte et collaborative pour mieux innover Open Innovation Martin DUVAL Klaus Speidel Open Innovation Développez une culture ouverte et collaborative pour mieux innover Illustration de couverture : Silvy78-Fotolia.com Dunod, 2014 5 rue Laromiguière,

Plus en détail

Cookbook Référencement Google. 80 recettes de pros

Cookbook Référencement Google. 80 recettes de pros Cookbook Référencement Google 80 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook développement Android 4, 60 recettes de pros D. Gosset, F. Impérial, M. Pybourdin,, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook

Plus en détail

programmez un raspberry pi

programmez un raspberry pi programmez un raspberry pi Retrouvez aussi : La Boîte à outils Arduino 105 techniques pour réussir vos projets Michael Margolis 416 pages Dunod, 2013 Raspberry Pi Prise en main et premières réalisations

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

Conscience de soi et régulations individuelles et sociales

Conscience de soi et régulations individuelles et sociales Conscience de soi et régulations individuelles et sociales P S Y C H O S U P Conscience de soi et régulations individuelles et sociales Laurent Auzoult Illustration de couverture : Franco Novati Dunod,

Plus en détail

DCG 12. Anglais appliqué aux affaires

DCG 12. Anglais appliqué aux affaires DCG 12 Anglais appliqué aux affaires en 17 fiches Françoise Cazenave Professeur en BTS et DCG avec la collaboration de Paul Larreya Collection «Express Expertise comptable» DCG J.-F. Bocquillon, M. Mariage,

Plus en détail

MANAGEMENT SUP. Coordonné par François Ewald Patrick Thourot

MANAGEMENT SUP. Coordonné par François Ewald Patrick Thourot MANAGEMENT SUP Coordonné par François Ewald Patrick Thourot Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-059056-8 Les auteurs Avant-propos Préface Introduction Le sec teur assurantiel fran çais La réglementation de

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux

Guide pratique des réseaux sociaux Guide pratique des réseaux sociaux Guide pratique des réseaux sociaux Twitter, Facebook des outils pour communiquer Marc Fanelli-Isla 2 e édition Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057858-0 Table des matières

Plus en détail

TOUTELAFONCTION. Qualité Santé-Sécurité Environnement

TOUTELAFONCTION. Qualité Santé-Sécurité Environnement TOUTELAFONCTION Qualité Santé-Sécurité Environnement TOUTELAFONCTION Qualité Santé-Sécurité Environnement Florence Gillet-Goinard Christel Monar III À mon père qui m a donné le goût de l entreprise. À

Plus en détail

la santé au menu Recettes faibles en gras et riches en bres Karen Graham, diététiste

la santé au menu Recettes faibles en gras et riches en bres Karen Graham, diététiste Karen Graham, diététiste la santé au menu Recettes faibles en gras et riches en bres Trucs faciles pour : Perdre du poids Traiter son diabète Garder son cœur en bonne santé Réduire les risques de cancer

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

Pratiques de Management de projet

Pratiques de Management de projet Pratiques de Management de projet Vincent DRECQ Pratiques de Management de pro jet 40 outils et tech niques pour prendre la bonne déci sion Dunod, 2014 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN

Plus en détail

L INTÉGRATION D UN ENFANT HANDICAPÉ

L INTÉGRATION D UN ENFANT HANDICAPÉ Dossier pour L INTÉGRATION D UN ENFANT HANDICAPÉ EN SERVICE DE GARDE p l a n d i n t é g r a t i o n Document à conserver au service de garde L éla bo ra tion du plan d inté gra tion a pour but d iden

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence! Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence! Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence! Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070583-2

Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070583-2 Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites internet proposés dans cet ouvrage n engagent pas la responsabilité de DUNOD EDITEUR, notamment quant au contenu de ces sites, à leur éventuel dysfonctionnement

Plus en détail

Le Beau Danube Bleu ˆ Œ ˆ« Œ Œ Œ Œ ˆ« l l l l. Œ ll ˆ«ˆ ˆ« » Œ ˆ« »»ˆ« »»» ============================= l l l l. l l l l. œ_»œ» Œ œ.

Le Beau Danube Bleu ˆ Œ ˆ« Œ Œ Œ Œ ˆ« l l l l. Œ ll ˆ«ˆ ˆ« » Œ ˆ« »»ˆ« »»» ============================= l l l l. l l l l. œ_»œ» Œ œ. _ _ Arrgt PCSL eus, roir des cieux, roir des eux, cieux, dont es ment fots es eus, yeux, dont es yeux, suis cours, suis eux, vers es ords Le Beau Danue Beu reux cours, re fait é co Johann Strauss Paroes

Plus en détail

Pascal BELLO Stratégie et RSE

Pascal BELLO Stratégie et RSE Stratégie et RSE Pascal BELLO Stratégie et RSE La rupture managériale Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070573-3 Avant- propos L es réflexions pré sen tées et déve lop pées dans cet ouvrage sont l expression

Plus en détail

L accompagnement dans la pédagogie du chantier-école. Cet ouvrage a été réalisé grâce au financement du Fonds Social Européen.

L accompagnement dans la pédagogie du chantier-école. Cet ouvrage a été réalisé grâce au financement du Fonds Social Européen. L accompagnement dans la pédagogie du chantier-école Cet ouvrage a été réalisé grâce au financement du Fonds Social Européen. SOMMAIRE Une réflexion qui chemine...page 2 La démarche engagée au sein du

Plus en détail