LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers"

Transcription

1 LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF Atelier «accueil des étudiants étrangers» 8 décembre d

2 Accompagner l inscription Aider les établissements dans leur sélection Un guichet unique en ligne pour l inscription et les démarches liées à un séjour d études en France 2

3 Placer l étudiant étranger au cœur du système Moderniser nos pratiques administratives et donner de la France une image moderne en améliorant et intensifiant le dialogue entre tous les acteurs (étudiant, universités, services de coopération universitaire, services consulaires) Permettre une parfaite transparence par tous les acteurs des procédures et une traçabilité des demandes Offrir aux établissements, aux services culturels, aux ministères de tutelle un observatoire des flux d étudiants et un outil d aide à la décision Les objectifs visés à travers le CEF Renforcer l attractivité de l offre française de formations supérieures pour les meilleurs étudiants étrangers Optimiser l examen du dossier de demande de visa Apporter support et expertise aux établissements d enseignement supérieur 3

4 Les Centres pour les Études en France : un déploiement progressif 2003 ouverture en Chine avec le CELA 2005 ouverture dans 5 pays : Maroc, Algérie, Tunisie, Sénégal, Vietnam ouverture dans 4 pays : Corée, Cameroun, Mexique, Turquie er semestre ouvert dans 20 pays représentant 70 % des flux : Algérie, Brésil, Cameroun, Canada, Chine, Colombie, Corée, États-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Madagascar, Maroc, Mexique, Sénégal, Syrie, Tunisie, Turquie, Vietnam et République Tchèque (expérimentation dans un pays de l UE) ème semestre : Congo Brazzaville, Liban, Mali, Maurice, Russie, Taiwan er trimestre ouverture prévue : Argentine, Bénin, Chili dernier trimestre (perspectives) : Haïti, Thaïlande 4

5 Les Centres pour les Études en France Une approche intégrée, fondée sur un dialogue permanent entre le MAEE, le MESR, le MCC et les établissements par l intermédiaire des conférences (CPU, CDEFI, CGE) Convention cadre Signée le 14 décembre 2005 Reconduite le 10 janvier 2007 Avenant à la convention CEF en octobre le Ministère des Affaires étrangères et européennes - le Ministère de l Enseignement Supérieur - le Ministère de la Culture - la Conférence des Présidents d Université - la Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d Ingénieurs - la Conférence des Grandes Écoles définissant la place des établissements dans le processus d accueil des étudiants étrangers à travers les Centres pour les Études en France fixant les termes de l expérimentation CEF (Extranet Établissements) 5

6 Établissements adhérents à la convention CEF Doublement du nombre d adhérents à la convention CEF entre 2006 et 2007 : 82 établissements adhérents à la fin au 1er novembre 2007 dont : - 52 établissements membres de la CPU établissements membres de la CDEFI et/ou de la CGE - 20 écoles d architecture 567 comptes établissements créés dans le logiciel Pastel 6

7 Avantages pour l étudiant CEF : guichet unique de proximité L espace personnel de l étudiant : interactivité et individualisation Suivi de manière électronique de son dossier de demande de pré inscription et de son dossier de visa Le visa étudiant délivré dans les pays CEF permet le délivrance de plein droit d un titre de séjour (après visite médicale) si l établissement d enseignement supérieur est signataire de la convention CEF 7

8 Avantages pour l université Espace de dialogue avec les services de coopération universitaire et les étudiants (organisation d examens, entretiens communs, promotion) Suivi des demandes de pré inscription, des confirmations des étudiants, des décisions consulaires : une procédure plus transparente Expertise de la part des postes sur les formations locales et sur le profil d un étudiant (entretien) : par rapport aux pays sans CEF, l avis SCAC éclaire systématiquement la décision de l établissement et du consulat. Détection des faux documents 8

9 Avantages pour l ambassade Approche moderne de l accueil allant de l information à la mise en place des mobilités donnant une nouvelle image de la France Dialogue véritable avec les établissements et l étudiant Réconciliation des pratiques administratives in situ (consulaires et de coopération notamment) Une plus grande cohérence accordée à la politique d attractivité et à la coopération universitaire dans les services, une importance accrue du rôle de la coopération universitaire 9

10 Indicateurs d activité des CEF au 1er octobre étudiants ayant créé un compte dossiers validés par l étudiant dossiers validés par le CEF messages traités entretiens dossiers de demandes d inscription traités par les établissements au 1er octobre 2007 ( accord, refus)

11 Délivrance des visas Source MAE : comparatif de délivrance entre 2006 et 2007 du 1er Août au 1er novembre En 2007, la procédure CEF a permis d accélérer le traitement des dossiers de demande de visas pour études par rapport à l année Une accélération du traitement des dossiers août 15-août 01-sept 15-sept 01-oct 15-oct 01-nov

12 Indicateurs d activité des Consulats Source MAE : délivrance de visas long séjour (LS) étudiants du 1er janvier au 1er novembre 2007 Pour les pays à procédure CEF : +10% de visas LS étudiants délivrés pour cette période par rapport à 2006 Pour l ensemble du monde : +2,36% de visas LS étudiants délivrés par rapport à 2006 Hausse de plus de 10% : Brésil, Cameroun, Canada, Chine, Maroc, Tunisie et Vietnam

13 Enquête de satisfaction auprès des étudiants Enquête anonyme réalisée en août 2007 dans 17 pays auprès d environ 8000 étudiants En moyenne 80% des étudiants indiquent qu ils sont satisfaits du dispositif : - points positifs : qualité de l accueil, réponses rapides aux questions via la messagerie intégrée, entretien CEF - points négatifs : problèmes liés au logiciel (accessibilité, ergonomie)

Date limite d envoi du dossier le 15 mai 2015 Cachet de la poste faisant foi, à l adresse suivante :

Date limite d envoi du dossier le 15 mai 2015 Cachet de la poste faisant foi, à l adresse suivante : MASTER ARTS - SPECIALITE ARTS PLASTIQUES Parcours Création & Gestion de l Image Numérique DOSSIER DE CANDIDATURE ANNÉE 2015-2016 Deuxième année PARCOURS PROFESSIONNEL Date limite d envoi du dossier le

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION MASTER 1 MANAGEMENT SECTORIEL ANTENNE DE MENDE

DOSSIER D ADMISSION MASTER 1 MANAGEMENT SECTORIEL ANTENNE DE MENDE Année universitaire 2015/2016 DOSSIER D ADMISSION MASTER 1 MANAGEMENT SECTORIEL ANTENNE DE MENDE Information importante : Compte tenu de la capacité d accueil limitée, l établissement ne pourra donner

Plus en détail

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide de candidature des candidats internationaux

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide de candidature des candidats internationaux Admissions en formation initiale sous statut étudiant Guide de candidature des candidats internationaux Session 2013 Table des matières I. Baccalauréat Scientifique (ou équivalent)...3 II. Classe Préparatoire

Plus en détail

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES Demande d admission en 1 ère année de Master Le dossier est à envoyer à : Master Sciences Humaines & Sociales, mention GEOGRAPHIE ou HISTOIRE Secrétariat Master

Plus en détail

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document.

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES - Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. - Pour une demande d admission

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE U N I V E R S I T É T O U L O U S E 2 L E M I R A I L en partenariat avec y Diplôme Universitaire Responsable de site e-commerce et e-tourisme appliqués au développement des territoires

Plus en détail

Visa pour venir en France Document préparé par le Bureau des Affaires Etudiantes

Visa pour venir en France Document préparé par le Bureau des Affaires Etudiantes Ce document a été préparé par le Bureau des Affaires Etudiantes de l ESSEC pour vous aider à répondre aux questions suivantes: 1. Qui doit s inscrire à Campus France? 2. Qui a besoin d un visa, qui est

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

Master Professionnel (M2) Droit, Economie et Management des Collectivités Territoriales

Master Professionnel (M2) Droit, Economie et Management des Collectivités Territoriales Pendant l année universitaire, êtes-vous ou serez-vous demandeur d emploi, salarié en congé de formation ou au RSA. Oui Non Si c est le cas, vous relevez du service de formation continue (UNIFOP), pour

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

UFR Sciences Espaces Sociétés (SES) Département de Géographie et Aménagement. Ecole Doctorale TESC

UFR Sciences Espaces Sociétés (SES) Département de Géographie et Aménagement. Ecole Doctorale TESC UFR Sciences Espaces Sociétés (SES) Département de Géographie et Aménagement Photo Ecole Doctorale TESC Année 2014-2015 MASTER MENTION : Géographie et Aménagement Spécialité: GEP Géographie de l Environnement

Plus en détail

L ATTRACTIVITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR FRANÇAIS

L ATTRACTIVITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR FRANÇAIS L ATTRACTIVITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR FRANÇAIS 1/ Un enseignement très ouvert aux étudiants étrangers En raison de l importance des partenariats développés par des universités et grandes écoles françaises

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI

Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI Pays Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI Les pays ouverts à l adoption internationale En Bleu : les pays signataires de La Convention de La Haye En rouge : obligation de passer par

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Choisir la France www.campusfrance.org

Choisir la France www.campusfrance.org 2011 Choisir la France CHOISIR LA FRANCE La France, 3 e pays d accueil pour les étudiants étrangers ROYAUME UNI BELGIQUE ALLEMAGNE p. 4 p. 8 p. 10 p. 12 p. 14 p. 16 p. 18 Introduction Les diplômes La formation

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Master Sciences Actuarielle et Financière, Ingénierie des Risques (SAFIR). Université Claude Bernard Lyon 1.

Master Sciences Actuarielle et Financière, Ingénierie des Risques (SAFIR). Université Claude Bernard Lyon 1. Section des formations et diplômes Caractérisation et autoévaluation d une formation L, LP ou M dans sa dimension internationale Vague A : campagne d évaluation 2014-2015 Master Sciences Actuarielle et

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

étudiants internationaux L essentiel des Chiffres Clés 7 Juin 2013

étudiants internationaux L essentiel des Chiffres Clés 7 Juin 2013 3 6 étudiants internationaux 7 Juin 213 CHIFFRES CLÉS MONDE Selon l UNESCO en 21, on comptait 3 6 étudiants internationaux dans le monde. Ce nombre a augmenté de 38 % depuis 26. Les premiers continents

Plus en détail

La France, 3 e pays d accueil pour les étudiants étrangers

La France, 3 e pays d accueil pour les étudiants étrangers La France, 3 e pays d accueil pour les étudiants étrangers p. 4 p. 8 p. 10 p. 12 p. 14 p. 16 p. 18 p. 20 p. 22 p. 24 p. 26 CHOISIR LA FRANCE Introduction Les diplômes La formation doctorale Les universités

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Un bon début d année en ligne avec les objectifs 2015 Chiffre d'affaires: 2 427 millions d euros +17,6% par rapport au premier trimestre 2014 Prises de

Plus en détail

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Statistiques 2014 2014 C Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche

Plus en détail

LA GESTION ADMINISTRATIVE DU RETOUR DES EXPATRIES

LA GESTION ADMINISTRATIVE DU RETOUR DES EXPATRIES ADILE Hayette GIFFARD Claire OCKMAN Maëva par le groupe NOUVELLE ZELANDE Au terme de toute expatriation et lors d un retour en France, vous serez amenés à effectuer diverses démarches administratives :

Plus en détail

Les conditions relatives à l âge pour les candidats à l adoption dans les pays d accueil

Les conditions relatives à l âge pour les candidats à l adoption dans les pays d accueil Mission de l Adoption Internationale, Direction des Français à l Étranger et de l Administration Consulaire Schwengler Isabelle Les conditions relatives à l âge pour les candidats à l adoption d les pays

Plus en détail

Licences. Masters. Doctorats... L offre de formation 2014-2015

Licences. Masters. Doctorats... L offre de formation 2014-2015 Licences Masters Doctorats... L offre de formation 2014-2015 Février 2014 Organisation des études Année d étude FORMATIONS 6, 7, 8 Doctorats Crédits ECTS 5 4 3 Masters 2 e année Masters 1 re année Licences

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Statistiques 2013 Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche d Age des

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2011-2012 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 28 juin (1 er août en ligne) au 28 octobre 2011 (minuit,

Plus en détail

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur Service de Messagerie Evoluée Option Mail to Fax Guide Utilisateur Mars 2004 Mail to Fax Guide utilisateur 1 SOMMAIRE 1. ENVOI DE FAX DEPUIS VOTRE BOITE AUX LETTRES EVOLUEE... 3 1.1. CREATION/PREPARATION

Plus en détail

La réforme de l assurance prospection s articule autour de 5 axes principaux :

La réforme de l assurance prospection s articule autour de 5 axes principaux : MESURE 1 REFORME DES PROCEDURES FINANCIERES PUBLIQUES DE LA COFACE La réforme concerne particulièrement deux procédures : l Assurance Prospection et l Assurance Crédit. L objectif est de simplifier et

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

touristique : quelle vision partager? Les perspectives de normalisation AFNOR Responsable Développement Sport, Loisirs

touristique : quelle vision partager? Les perspectives de normalisation AFNOR Responsable Développement Sport, Loisirs Sport, loisirs et développement touristique : quelle vision partager? Les perspectives de normalisation internationales Marie Solange BUREAU AFNOR Responsable Développement Sport, Loisirs 1 Normalisation

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

La France, 3 e pays d accueil pour les étudiants étrangers

La France, 3 e pays d accueil pour les étudiants étrangers La France, 3 e pays d accueil pour les étudiants étrangers p. 4 p. 8 p. 10 p. 12 p. 14 p. 16 p. 18 p. 20 p. 22 p. 24 p. 26 CHOISIR LA FRANCE Introduction Les diplômes La formation doctorale Les universités

Plus en détail

Les adoptions simples et plénières en 2007

Les adoptions simples et plénières en 2007 Secrétariat Général Service support et moyens du ministère Sous-direction de la Statistique et des Études Les adoptions simples et plénières en 2007 Zakia Belmokhtar Juin 2009 2/71 3/71 SOMMAIRE Origine

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXPAT L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver?

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? «Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? Mme BLEYER et M. LEMESRE (Banque Populaire) M. BREHIER (Oséo) M. BRUN (Coface) M. HAM (DIRRECTE) Sommaire 1. Je m informe Grâce

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

Polytechnique Montréal. Renseignements à l intention des étudiants internationaux

Polytechnique Montréal. Renseignements à l intention des étudiants internationaux Polytechnique Montréal Renseignements à l intention des étudiants internationaux Admission hiver et automne 2014 BIENVENUE À MONTRÉAL! VIVRE À MONTRÉAL, C EST MENER UNE VIE À PROXIMITÉ DE TOUT DANS UNE

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2010-2011 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 10 novembre 2010 au 10 janvier 2011 1. DOCUMENT DE PRESENTATION

Plus en détail

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s REGARD SUR COFACE / Le Groupe Coface est un leader mondial de l assurance-crédit et un expert reconnu des risques commerciaux. Il propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger

Plus en détail

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale Banque de Détail à l International - BHFM Zoom sur la microfinance à la Société Générale JUIN 2007 LA SOCIETE GENERALE Un Groupe solide et performant Chiffres clés fin 2006 : Notations : 59 milliards EUR

Plus en détail

Dossier de mariage. De M et de M. Date du mariage :

Dossier de mariage. De M et de M. Date du mariage : Dossier de mariage De M et de M Date du mariage : Documents à fournir au moment du dépôt du dossier Le dossier doit être déposé complet 3 semaines avant la date du mariage Son enregistrement, qui s effectue

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

La gamme Indigo Expat en un coup d œil

La gamme Indigo Expat en un coup d œil La gamme Indigo Expat en un coup d œil www.indigo-expat.com 2015 «Classic», la solution Santé au 1 er Euro Indigo Expat Classic est disponible pour les expatriés âges de moins de 70 ans s ils sont Français,

Plus en détail

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT)

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) UNESCWA ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) AYADI Lotfi SELLLAMI Noureddine Décembre 2014 PLAN Résumé Méthodologie

Plus en détail

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques)

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ÉLECTION DE DÉPUTÉS PAR LES FRANÇAIS ÉTABLIS HORS DE FRANCE Complément au Guide du candidat et du mandataire (Dispositions spécifiques) Ce mémento constitue un addendum au Guide du

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2012-2013 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 10 septembre 2012 au 15 novembre 2012 (17h, heure de Bucarest)

Plus en détail

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M Catalogue Tarifaire 2010 Les Solutions M2M 60 3 Les Solutions M2M E changer entre objets communicants, c est établir à distance un contact permanent et interactif entre un parc de machines et un serveur

Plus en détail

Dossier de presse. Nos actions pour la jeunesse. 21 février 2014

Dossier de presse. Nos actions pour la jeunesse. 21 février 2014 + Dossier de presse Nos actions pour la jeunesse. 21 février 2014 + Le Centre des Jeunes 2 Dirigeants! Le CJD est un mouvement patronal, né en 1938, qui rassemble 4500 chefs d entreprise et cadres dirigeants

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXP A T L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats

Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats Pôle volontariat 27, rue de la Convention CS 91533 75732 Paris cedex 15 Téléphone : 01 43 17 62 94 Statistiques relatives aux Volontaires

Plus en détail

Commission des finances

Commission des finances Autorité internationale des fonds marins ISBA/21/FC/5 Commission des finances Distr. limitée 4 juin 2015 Français Original : anglais Vingt et unième session Kingston (Jamaïque) 13-24 juillet 2015 État

Plus en détail

COLLÈGE O'SULLIVAN GUIDE POUR ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX

COLLÈGE O'SULLIVAN GUIDE POUR ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX COLLÈGE O'SULLIVAN DE MONTRÉAL INC. GUIDE POUR ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX COLLÈGE O'SULLIVAN VOTRE PREMIER CHOIX QUAND VOUS ÉTUDIEZ À L ÉTRANGER Le Collège O Sullivan est une institution privée d enseignement

Plus en détail

UBIFRANCE. et les Missions économiques

UBIFRANCE. et les Missions économiques UBIFRANCE et les Missions économiques VOS PARTENAIRES A L EXPORT L EXPORT : IL EST URGENT DE S Y METTRE! Un réseau de partenaires pour accompagner les PME Pour mieux accompagner les PME, UBIFRANCE et

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés Résolution n o 428 (V) de l Assemblée générale du 14 décembre 1950 s t a t u t d u h a u t c o m m i s s a r i a t d e s n a

Plus en détail

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Groupe Crédit Agricole Une Banque Universelle de Proximité à votre service Métiers

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

Adoption internationale par des expatriés français et par des étrangers résidant en France

Adoption internationale par des expatriés français et par des étrangers résidant en France Adoption internationale par des expatriés français et par des étrangers résidant en France I- Définitions 1) Adoption nationale L adoption nationale suit la législation du pays d origine de l enfant, qu

Plus en détail

Choisir la France www.campusfrance.org

Choisir la France www.campusfrance.org 2012 Choisir la France CHOISIR LA FRANCE La France, 4 e pays d accueil pour les étudiants étrangers ROYAUME UNI BELGIQUE PAYS-BAS ALLEMAGNE p. 4 p. 8 p. 10 p. 12 p. 14 p. 16 p. 18 Introduction Les diplômes

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Région Haute-Normandie Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Novembre 2013 ! "# $"% &%'' $ (')#!*+,*'-#&+,./ 0 $1&/2+,(.'1&/2+,(.'' 3,/,// 4 (553 5#+' 2 '+ 0 6 #

Plus en détail

Bourse Master Île-de-France

Bourse Master Île-de-France Bourse d accueil d étudiants étrangers Vade-mecum Dans le cadre de sa politique en faveur de la mobilité internationale des étudiants, la Région Île-de-France a mis en place un dispositif d aide intitulé

Plus en détail

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles*

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* La liste qui suit indique, pour chaque pays, le grade qui est habituellement accepté par la Faculté des études supérieures et

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Table des matières. Les défis de la Comptabilité Fournisseurs 3. La meilleure stratégie pour relever les défis de la Comptabilité Fournisseurs 4

Table des matières. Les défis de la Comptabilité Fournisseurs 3. La meilleure stratégie pour relever les défis de la Comptabilité Fournisseurs 4 Kofax AP Agility Table des matières Les défis de la Comptabilité Fournisseurs 3 La meilleure stratégie pour relever les défis de la Comptabilité Fournisseurs 4 La solution TotalAgility Accounts Payable

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

BOURSES ET LECTORATS MAEC AECID 2015-2016. Pour en savoir plus www.aecid.es/es/becas-y-lectorados

BOURSES ET LECTORATS MAEC AECID 2015-2016. Pour en savoir plus www.aecid.es/es/becas-y-lectorados BOURSES ET LECTORATS MAEC AECID 2015-2016 Pour en savoir plus www.aecid.es/es/becas-y-lectorados Bourses ET Lectorats AECID 2015-2016 (Journal officiel espagnol B.O.E. du 4 février 2015) Pour en savoir

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps T/L-1a Généralités Les plages de tarifs (si pas indiqué autrement) Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Plus en détail

Pour tout savoir sur la retraite " à la française " dans le monde entier. Des solutions d avenir au quotidien

Pour tout savoir sur la retraite  à la française  dans le monde entier. Des solutions d avenir au quotidien Pour tout savoir sur la retraite " à la française " dans le monde entier Des solutions d avenir au quotidien Ce guide s adresse aux salariés travaillant hors de leur pays d origine et à leur employeur.

Plus en détail

L anonymisation des botnets soulève de nouveaux problèmes de sécurité.

L anonymisation des botnets soulève de nouveaux problèmes de sécurité. L anonymisation des botnets soulève de nouveaux problèmes de sécurité. Bien que les botnets, de grands réseaux d ordinateurs compromis gérés par des pirates à partir d un serveur de commande et de contrôle

Plus en détail

Procédure de demande de Visa

Procédure de demande de Visa Procédure de demande de Visa (pour votre usage personnel ne pas joindre au dossier)! 1 - Commandez votre Visa en ligne Lors de votre commande vous pouvez choisir de payer en ligne par carte bancaire ou

Plus en détail

www.fortinet.com Les Services FortiCare

www.fortinet.com Les Services FortiCare www.fortinet.com Les Services FortiCare Services FortiCare Service et satisfaction des clients: Les priorités de Fortinet SERVICES PROFESSIONNELS FORTICARE SERVICES PREMIUM FORTICARE P R E M P I U R ME

Plus en détail

BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010

BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010 BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010 Présentation : Sadamba TCHAGBELE, Directeur EAMAC, Niamey - NIGER Slide 1 Sommaire Introduction ti Bilan de la formation à l

Plus en détail