Dr. Angel ANGELIDIS L'ABSURDITÉ POLITIQUE DE LA GRÈCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr. Angel ANGELIDIS L'ABSURDITÉ POLITIQUE DE LA GRÈCE"

Transcription

1 Dr. Angel ANGELIDIS L'ABSURDITÉ POLITIQUE DE LA GRÈCE LA GRÈCE INVESTIT À L'USAGE DU MULTILINGUISME AU PARLEMENT EUROPÉEN QUI NE LUI APPORTE STRICTEMENT RIEN PLUTÔT QU À L'AGRICULTURE, LA PÊCHE ET LES FORÊTS, SECTEURS D'UNE IMPORTANCE CRUCIALE POUR SON ÉCONOMIE SURTOUT AUX TEMPS DE CRISE Doc. AA 11 FR / EN

2 Auteur: Dr. Angel ANGELIDIS Docteur Ingénieur Agronome (ETSIA - Université Polytechnique de Madrid), Docteur d Etat ès Sciences Economiques (Université de Montpellier), Ex-Membre du Cabinet du Commissaire G. Contogeorgis, (Commission Thorn ) Ex-Chef de Division et Conseiller auprès du Parlement Européen, Ex-professeur invité à l Ecole Diplomatique de Madrid et à l Université Montesquieu Bordeaux IV, Comendador de la Orden Civil de Mérito Agrícola de España Comendador de la Real Orden de Isabel la Católica de España, American Order of Excellence and Academician for lifetime, American Bibliographical Institute, USA, Vice-Président de l Institut de Gestion des Crises Géopolitiques, Thessalonique, Grèce. De gauche à droite: Βυζάντιοv, Αυτοκρατορικός Θυρεός κατά τήν περίοδον τών Παλαιολόγων (Blason de l Empire Byzantin, Dynastie de Paléologues - Coat of Arms of the Byzantine Empire, Paleologos Dynasty - Escudo del Imperio Bizantino, Dinastía de Paleólogos); Emblème du Patriarcat Orthodoxe de Constantinople - Coat of arms of the Orthodox Patriarchate of Constantinople - Escudo del Patriarcado Ortodoxo de Constantinopla; Aigle bicéphale russe impériale et contemporaine - Russian double-headed eagle Imperial and contemporary - Águila bicéfala rusa imperial y contemporánea; Armoiries de l'alcazar de Tolède, Espagne - Coat of arms of the Alcazar of Toledo, Spain - Escudo del Alcázar de Toledo, España. Éditeur : Dr. Angel ANGELIDIS 97, Avenue Marcel Thiry B Bruxelles BELGIQUE TÉL. & FAX : (+32) WEBSITES : Les opinions exprimées dans ce document relèvent de la responsabilité exclusive de l auteur. La reproduction et la traduction de ce document à des fins non commerciales sont autorisées, à condition que la source soit expressément mentionnée et que l'auteur et l'éditeur en soient préalablement informés et qu'ils aient reçu un exemplaire de la publication. Imprimé à Bruxelles (2014). 2

3 L'ABSURDITÉ POLITIQUE DE LA GRÈCE LA GRÈCE INVESTIT À L'USAGE DU MULTILINGUISME AU PARLEMENT EUROPÉEN QUI NE LUI APPORTE STRICTEMENT RIEN PLUTÔT QU À L'AGRICULTURE, LA PÊCHE ET LES FORÊTS, SECTEURS D'UNE IMPORTANCE CAPITALE POUR SON ÉCONOMIE SURTOUT AUX TEMPS DE CRISE Tous les Etats-membres de l'union Européenne essaient de se faire représenter au sein des Institutions Européennes par des ressortissants compétents occupant des postes qui vont de l'intérêt économique et politique du pays en question. La République Hellénique constitue une des rares exceptions à cette règle, la majorité écrasante des grecs qui ont occupé des postes de responsabilité élevée au sein de la fonction publique européenne ayant été proposés par les différents gouvernements du PASOK et de la "Nouvelle Démocratie" en application des principes du clientélisme politique, et non pas sur base de la compétence des candidats et de l'intérêt du poste pour le pays. Lors des négociations pour l'adhésion de la Grèce aux Communautés Européennes, le Haut comité des négociations avait suivi mon conseil et avait proposé à la Commission Européenne le regroupement des postes à attribuer à la Grèce suite à l adhésion (le dit «quota grec») prioritairement dans les domaines de l agriculture, de la pêche, des forêts, du développement rural, du développement régional et des petites et moyennes entreprises, soit dans des domaines qui relèvent d'un intérêt primordial pour le pays. Une liste des postes avait été alors préparée par Mr. Georges Contogeorgis (ministre sans portefeuille responsable des négociations pour l'adhésion de la Grèce), avec mon concours (j étais alors Directeur et Conseiller au Ministère de la Coordination), qui a été remise à la Commission au printemps de Toutefois, il était clair que la procédure d'attribution de ces postes à des ressortissants grecs devrait attendre l'entrée en vigueur du Traité d'adhésion de la Grèce aux Communautés Européennes prévue pour le La victoire du PASOK aux élections d octobre 1981 a modifié radicalement la donne, dans la mesure où ce parti politique affichait une position franchement antieuropéenne, assortie d un bouleversement profond des structures de l administration nationale qui furent envahies voire dominées par des «conseillers hors classe» dévoués au parti. A peine acquise, l'adhésion de la Grèce fut remise en question par le nouveau gouvernement d'andréas Papandréou qui a déposé un «Mémorandum» mettant en cause les acquis de l Acte de 1979 et demandant la modification des règles fondamentales des traités régissant l adhésion de la Grèce. Les autres Etats-membres et la Commission n ont pas cédé à cette demande, toutefois la Commission a marqué son accord pour un accroissement des aides communautaires pour la Grèce, notamment dans le cadre de la mise en œuvre de Programmes Méditerranéens Intégrés (PIM) prévus pour préparer la CEE de faire face aux défis posés par l adhésion de l Espagne et du Portugal. J'avais alors participé à l élaboration 3

4 des PIM qui ont sensiblement augmenté les bénéfices économiques que la Grèce tirait de son adhésion aux CE. 1 Mais, la conséquence du comportement de nouveau gouvernement socialiste grec fut la méfiance de la CEE à l égard du nouvel Etat-membre et conséquemment la Commission a révisé à la baisse le quota grec, d un point de vue aussi quantitatif que qualitatif. Une mission des services de la Commission sous l autorité du Commissaire Lorenzo Natali, responsable de l élargissement, fut réalisée à Athènes en 1982, qui comprenait aussi dans son agenda la question de réexamen du quota grec. Faisant partie de la délégation de la Commission, j avais alors rencontré Grigoris Varfis, nouveau Ministre des Affaires Etrangères, qui m a clairement indiqué qu' - après avoir fait participé aux négociations d adhésion de la Grèce qui ont été menées par le gouvernement précédent de la "Nouvelle Démocratie" - je ne pouvais absolument pas prétendre au soutien du gouvernement de PASOK pour occuper un de ces postes. En conséquence de cette attitude, tous les postes dont l attribution dépendait d'un accord du gouvernement de PASOK furent attribués à des individus bénéficiant de la bénédiction du parti, mais sans tenir compte s ils avaient réellement la formation, l expérience ou la capacité de remplir les fonctions requises par les postes en question. Le résultat fut une très mauvaise représentation de la Grèce au sein des Institutions Européennes pour les grades élevés nommés directement avec l accord des autorités politiques du pays. Par la suite, la plupart de ces postes ont été perdus pour le pays en conséquence de l insuffisance de leurs titulaires placés par des politiciens. En revanche, pour les grades de niveau moyen et inférieur où le recrutement passait par des concours externes généraux et impartiaux, quelques candidats compétents réussirent à passer à travers des mailles des filets tendus par des politiciens grecs en quête de placer en priorité les favoris du parti. Tel fut mon cas, car en 1982, suite à un concours externe dont le résultat m a placé à la tête de la liste des lauréats, j ai été nommé administrateur principal à la Commission. Début 1988, j ai réussi à être nommé sur le poste du Chef de Division pour l agriculture, la pêche, les forêts et le développement rural dans la Direction Générale des Etudes du Secrétariat Général Parlement Européen à Luxembourg. Ce poste, faisait partie du quota grec, mais son affichage/attribution furent retardés jusqu à 1987, ce qui a fait qu il a échappé de l attention des conseillers du PASOK (parti toujours au pouvoir en Grèce), les procédures d attribution du quota grec ayant été terminées dès 1982/83. D autre part, le poste en question était à pourvoir moyennant un concours externe, dont le résultat m a placé à la tête de la liste des lauréats, ce qui rendait impossible toute tentative politique de m évincer au bénéfice d un candidat favorisé par le parti. 1 Malheureusement une partie importante des fonds dont les PIM furent dotés n a pas été destiné à des projets, mais a fait l objet de manipulations politiciennes dans le cadre de la pratique «Mazí ta fágame» (nous les avons tous bouffé ensemble) de Théodore Pángalos. 4

5 Depuis ma nomination (début 1988) jusqu à mon départ à la retraite (fin 2011), je me suis affronté à un désintérêt total des politiciens grecs à l égard de mes fonctions, ce qui a eu pour conséquence que la masse de travail que j ai accompli durant cette longue période fut au bénéfice des autres Etats- membres de l UE et des pays tiers associés. Ce désintérêt est paradoxal compte tenu de l intérêt irréfutable que ces secteurs ont pour l économie et la société grecque. Il a eu des graves répercussions sur le développement de ces secteurs, qui ont reculé au lieu de progresser et qui a contribué à la crise économique de 2007 et à la détérioration de l'image du pays au niveau international. Par contre, les représentants des partis politiques (eurodéputés et vice-présidents grecs) ont préféré investir dans d autres domaines, tels que la question du multilinguisme au sein du Parlement Européen, qui est pourtant sans aucun intérêt pour la Grèce. Le résultat de cette approche, fut que la Grèce a obtenu le poste d un Directeur général dans le domaine de l interprétation, qui certes va de l intérêt pécuniaire pour son titulaire, mais qui n apporte strictement rien au pays 2. La Grèce a même réussi d augmenter son score des postes européens inutiles pour le pays suite à la nomination d un deuxième Directeur général grec dans le domaine de l Infrastructure (bâtiments, équipements, etc.). Mais le prix à payer fut que la Grèce a ainsi perdu l'occasion de bénéficier de l'apport d'un ressortissant grec d expérience reconnue au niveau international, notamment en termes de concours pour des projets et programmes européens dans des secteurs très importants, tels que l agro-alimentaire, la pêche-aquaculture, l'aménagement du territoire et le développement rural, la prévention et la lutte contre les incendies de forêts, etc., qui furent sous ma responsabilité et pour lesquels les politiciens grecs n ont démontré aucun intérêt. De plus, suite à mon départ à la retraite fin 2011, mon poste (grade et fonctions) a été définitivement perdu pour la Grèce. C'est avec une infinie tristesse que je conclus avec le constat que quasiment la totalité des mes nombreuses activités professionnelles se sont déroulées à la demande d autres Etatsmembres de l'union Européenne et de pays tiers associés, qui ont su en bénéficier (cf. Curriculum Vitae et liste des travaux). Dr Angel ANGELIDIS Bruxelles, novembre Nombreux sont ceux qui critiquent le multilinguisme et soutiennent que l'union Européenne ne peut plus fonctionner efficacement avec tant de langues officielles (actuellement 24, ce qui fait qu il existe 506 combinaisons linguistiques possibles)! Le coût total des services d'interprétation pour les réunions dans les institutions européennes en 2008 était de 240 millions d'euros. Le Parlement Européen occupe environ 350 interprètes permanents, assistés par des interprètes «free-lance» recrutés selon les besoins sur une liste de plus de candidats. La semaine de la session plénière de Strasbourg requiert la présence simultanée de interprètes. Le coût de l interprétation pour les services du Secrétariat Général du PE fut de 58 millions d Euros en Cf. 5

6 THE POLITICAL ABSURDITY OF GREECE GREECE INVESTS IN THE USE OF MULTILINGUALISM IN THE EUROPEAN PARLIAMENT WHICH BRINGS IT STRICTLY NOTHING RATHER THAN IN AGRICULTURE, FISHERIES AND FORESTS, AREAS OF CAPITAL IMPORTANCE FOR ITS ECONOMY ESPECIALLY IN TIMES OF CRISIS All Member States of the European Union are trying to be represented in the European Institutions by qualified nationals in positions which are to the economic and political interest of the country in question. The Hellenic Republic is one of the few exceptions to this rule, the overwhelming majority of Greeks who have held positions of high responsibility within the European public function having been proposed by the various of PASOK and the "New Democracy" Governments in application of the principles of political patronage, and not on basis of the competence of candidates and the interest of the position for the country. During the negotiations for the accession of Greece to the European Communities, the High Committee of negotiations had followed my advice and had proposed to the European Commission the consolidation of the posts to be allocated to Greece following the accession (the said Greek quota ) primarily in the areas of agriculture, fishing, forestry, rural development, regional development and small and medium-sized enterprises, i.e. in areas which are of vital interest to the country. A list of the posts was then prepared by Mr. Georges Contogeorgis (Minister without portfolio responsible for the negotiations for the accession of the Greece), with my contribution (I was then Director and Advisor to the Ministry of Coordination), which was submitted to the Commission in the spring of However, it was clear that the procedure for the allocation of these posts to Greek nationals should await the entry into force of the Treaty of accession of the Greece to the European communities foreseen for the The PASOK victory in the October 1981elections radically modified the situation, to the extent where this political party was displaying a frankly anti-european position, accompanied by a deep change in the national administration structures that were invaded and dominated by "senior advisors" dedicated to the party. Just acquired, the accession of the Greece was questioned by the new of Andreas Papandreou Government, which deposited a "Memorandum" questioning the achievements of the 1979 Act and requesting the modification of the fundamental rules of the treaties governing the accession of Greece. The other Member States and the Commission did not fulfilled this request, however the Commission gave its consent for an increase in Community aid for the Greece, namely in the context of the implementation of the Integrated Mediterranean Programmes (IMP) planned to prepare the EEC to cope with the challenges posed by the accession of Spain and Portugal. I then participated in the IMPs development 6

7 which have significantly increased the economic benefits that Greece pulled out of its accession to the EEC. 3 But the consequence of the Greek Socialist Government s behavior was the EEC distrust towards the new Member State and consequently the Commission revised the Greek quota downwards, from both a qualitative as well as quantitative perspective. A mission of the Commission services under the authority of Commissioner Lorenzo Natali, responsible for enlargement, was carried out in Athens in 1982, which also included in its agenda the question of the Greek quota review. As part of the Commission delegation, I then met Grigoris Varfis, new Minister of Foreign Affairs, who told me clearly that - after having participated in the negotiations for the Greek membership that had been conducted by the previous "New Democracy "Government - I could absolutely not account to any PASOK Government support to occupy any one of those positions. As a result of this attitude, all positions the allocation of which depended on an approval of the PASOK Government were attributed to individuals with the blessing of the party, but without taking into account whether they actually had the training, experience or the ability to perform the required functions by the positions in question. The result was a very poor representation of Greece within the European Institutions for high grades directly appointed with the agreement of the political authorities of the country. Most of these positions have been lost for the country as a result of the inadequacy demonstrated by their holders placed by politicians. However, for the middle and lower level grades where recruitment took place through general and impartial external competitions, a few qualified candidates managed to pass through the mesh stretched by Greek politicians seeking to place in priority the party favorites. This was my case, as in 1982, following an external competition whose outcome put me at the head of the winners list, I was appointed principal administrator in the Commission. In early 1988, I managed to be appointed on the position of the head of Division for agriculture, fisheries, forestry and rural development in the Directorate General of Research of the Secretariat General of the European Parliament (EP) in Luxembourg. This post, formed part of the Greek quota, but its display/attribution were delayed until 1987, thereby escaping the PASOK attention (party still in power in Greece), as the Greek quota allocation procedures had been completed since 1982/83. On the other hand, the position in question was to be filled through an open competition, the result of which put me again at the head of the winners list, which made it impossible for any political attempt to oust me for the benefit of a candidate favored by the party. Since my appointment (early 1988) until my retirement (end of 2011), I have been confronted to a total neglect of Greek politicians respect to my duties, which had the 3 Unfortunately an important part of the funds which the PIM were endowed with has not been intended for projects, but has been the subject of political manipulation in the framework of the practice "Mazí ta fágame" (we have all ate them together) Theodore Pangalos. 7

8 consequence that the mass of work that I have done during this period was at the request and for the benefit of other EU-Member States and associated countries. This lack of interest is inconsistent in the light of the irrefutable interest that these sectors have for the Greek economy and society. It has had a serious impact on the development of these sectors, which fell back instead of progressing and contributed to the economic crisis of 2007 and the deterioration of the country s image internationally. On the contrary, representatives of political parties (MEPs and Greek vice-presidents) preferred to invest in other areas, such as the issue of multilingualism in the European Parliament, which is an issue with no interest for Greece. The result of this approach was that Greece got the job of a Director-general in the field of interpretation, which certainly goes for the pecuniary interest for the holder, but that brings strictly nothing to the country 4. Greece has even managed to increase its score of useless top European jobs to the country following the appointment of a second Greek Director-general in the field of the EP Infrastructure (buildings, equipment, etc.). But the price to pay was that Greece has lost the opportunity to benefit from the contributions of a Greek national with a world-wide experience, especially in terms of elaboration of projects and programmes in important sectors, such as agri-food, fisheriesaquaculture, land-use planning and rural development, the prevention and the fight against forest fires, etc., which were under my responsibility and for which the Greek politicians have shown no interest at all. In addition, following my departure to retirement end 2011, my post (grade and functions) was definitively lost to the Greece. It is with infinite sadness that I conclude with the observation that almost all my professional activities were held to the request of other Member States of the European Union and of associated third countries, which have thus been able to benefit from them (see Curriculum Vitae and list of works). Dr. Angel ANGELIDIS Brussels, November There are many who criticize the multilingualism and argue that the European Union can no longer function effectively with so many official languages (currently 24, which makes that there are 506 possible language combinations)! The total cost of the interpretation services for the 18,000 meetings in the European institutions in 2008 was EUR 240 million. The European Parliament occupies approximately 350 permanent interpreters, assisted by freelance' interpreters recruited according to the needs on a list of more than 2,000 candidates. The week of the plenary session in Strasbourg requires the simultaneous presence of 1,000 interpreters. The cost of the interpretation services of the EP General Secretariat was EUR 58 million in See 8

9 Images N 1 & 2: Olga Cosmidou (connue comme the "Big fat Interpreter"), fut nommée Directeur-général de l'interprétation du Secrétariat Général du PE en "Ses activités professionnelles antérieures étaient: traducteur pour les chemins de fer grecs, traductrice et interprète, professeur de langue, traducteur et présentateur des nouvelles en Français sur la radio et la télévision grecque...", (extrait de son Curriculum Vitae). Pour sa nomination, elle a cherché de l'appui tous azimuts notamment auprès de la Viceprésidente Rodi KRATSA-TSAGAROPOULOU (Nouvelle Démocratie, Groupe PPE) et du Vice-président Miguel Angel MARTINEZ MARTINEZ (PSOE, PSE), lui-même linguiste et ardent défenseur du multilinguisme au PE. En tant que membre du "comité des rapports" du Secrétariat Général du PE, Olga Cosmidou a participé en 2002 à un complot administratif visant à m'évincer. De son côté, Rodi KRATSA-TSAGAROPOULOU en tant que membre de Bureau du PE a voté en faveur d'un candidat italien lors de l'attribution d'un poste de Directeur pour lequel j'avais également postulé (2007). Pour atteindre ses objectifs, Olga Cosmidou (qui arborait les couleurs conservateurs), était soutenue officiellement par le groupe politique PPE, notamment de la part de la député et vice-présidente Rodi KRATSA-TSAGAROPOULOU; ceci n'étant pas suffisant, elle a cherché et bénéficié en plus du soutien d'autres groupes politiques tels que le Groupe Socialiste (notamment de la part du député espagnol et vice-président Miguel Angel MARTINEZ MARTINEZ, 1er de la gauche à droite). 2ème de la gauche à droite, le secrétaire général du PE en fonction (ex-secrétaire du Groupe PPE) Klaus Welle. 9

10 Images N 3 & 4: Rodi Kratsa-Tsagaropoulou, MdPE (Groupe PPE, Grèce), Une promenade culinaire européenne dans le cadre de la Présidence belge du Conseil de l'ue. A noter son expression de vanité devant les applaudissements des spectateurs! Rodi Kratsa-Tsagaropoulou (1àre à gauche), avec Costas Karamanlis et Marietta Giannakou-Koutsikou, en

11 Images N 5 & 6: Olga Cosmidou La Grèce telle que représentée au Parlement Européen. Au sein du Secrétariat Général du PE, deux postes de Directeur-général (sur les douze au total) sont occupés par des grecs, mais ils sont complètement inutiles pour la Grèce: 1) DG de l'interprétation (titulaire Olga Cosmidou, 2ème de gauche à droite) et 2) DG de l'infrastructure (titulaire Constantin Stratigakis, dernier à droite). Ils sont aisément repérables car tous les deux portent des gerbes de fleurs. 1er à gauche, le secrétaire général du Parlement Européen en fonction (ex-secrétaire du Groupe PPE) Klaus Welle. Photo prise le

12 Images N 7-13: La bande des conspirateurs : De gauche à droite : Dietmar Nickel, Gérard Laprat, Alfredo de Feo, Ismael Olivares, Didier Petresheim, Olga Cosmidou. Leurs combines ont réussi Image N 14: Le Dr. Angel ANGELIDIS (1 er de droite à gauche), avec le prince Albert II de Monaco (au centre) et le député Gaston FRANCO (1 er de gauche à droite), lors de la Conférence forestière du , à Bruxelles. Image N 15: Le Dr. Angel ANGELIDIS avec l archiprêtre Timothée vicaire de la Cathédrale Orthodoxe grecque St Nicolas de La Havane, Cuba. 12

13 Images N 16-19: Quelques exemples des activités du Dr. Angel ANGELIDIS 13

14 Images N 20 & 21: Quelques exemples des activités du Dr. Angel ANGELIDIS Avertissement: Projet de texte terminé en NOVEMBRE 2014, basé sur du contenu et des images recueillis du web et de diverses autres sources écrites considérées du domaine public. Tout cela a été élaboré, terminé, adapté et placé de bonne foi, après contrôle de la fiabilité et de l impartialité de l'information citée et dans le respect du droit d'auteur, sans aucune intention de violer la propriété intellectuelle d aucune des sources consultées. Warning: Draft text completed in NOVEMBER 2014, based on the content and images collected from the web and various other written sources considered in the public domain. All this was elaborated, finished, adapted and placed in good faith, after control of the reliability and impartiality of cited information and in the respect of copyright, with no intention of infringing the intellectual property of any of the sources consulted. Aviso: Proyecto completado en NOVIEMBRE de 2014, basado en el contenido de texto e imágenes recogidos de la web y varias otras fuentes escritas consideradas en el dominio público. Todo esto fue elaborado, terminado, adaptado y colocado de buena fe, después de control de la fiabilidad y la imparcialidad de la información citada y en el respeto del derecho de autor, sin intención de violar la propiedad intelectual de cualquiera de las fuentes consultadas. Copyright: Dr. Angel ANGELIDIS, Brussels, November

Dr. Angel ANGELIDIS. REPÈRES CHRONOLOGIQUES DE LA 1ère GUERRE MONDIALE

Dr. Angel ANGELIDIS. REPÈRES CHRONOLOGIQUES DE LA 1ère GUERRE MONDIALE Dr. Angel ANGELIDIS REPÈRES CHRONOLOGIQUES DE LA 1ère GUERRE MONDIALE PARTIE II : IMAGES Une vision différente de l histoire Doc. AA 20 / IMAGES FR 05 2015 Auteur: Dr. Angel ANGELIDIS Docteur Ingénieur

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

THE BOARD OF HEATLH REFERRED THE FOLLOWING REPORT RECOMMENDATIONS TO CITY COUNCIL:

THE BOARD OF HEATLH REFERRED THE FOLLOWING REPORT RECOMMENDATIONS TO CITY COUNCIL: 1 2. APPOINTMENT OF ASSOCIATE MEDICAL OFFICERS OF HEALTH IN CAMERA - PERSONAL MATTERS ABOUT IDENTIFIABLE THE BOARD OF HEATLH REFERRED THE FOLLOWING REPORT RECOMMENDATIONS TO CITY COUNCIL: 1. That Council

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour:

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour: Règlement (CEE) n 3598/84 du Conseil sur l'aide financière destinée à l'amélioration des structures agricoles et de pêche au Portugal (18 décembre 1984) Légende: Le 18 décembre 1984, dans la perspective

Plus en détail

Loi sur le Bureau de la traduction. Translation Bureau Act CODIFICATION CONSOLIDATION. R.S.C., 1985, c. T-16 L.R.C. (1985), ch.

Loi sur le Bureau de la traduction. Translation Bureau Act CODIFICATION CONSOLIDATION. R.S.C., 1985, c. T-16 L.R.C. (1985), ch. CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Translation Bureau Act Loi sur le Bureau de la traduction R.S.C., 1985, c. T-16 L.R.C. (1985), ch. T-16 Current to September 30, 2015 À jour au 30 septembre 2015 Published

Plus en détail

LOI SUR L ORGANISATION JUDICIAIRE

LOI SUR L ORGANISATION JUDICIAIRE JUDICATURE ACT FEES AND ALLOWANCES REGULATIONS R-031-96 In force April 1, 1996 LOI SUR L ORGANISATION JUDICIAIRE RÈGLEMENT SUR LES HONORAIRES DROITS ET INDEMNITÉS R-031-96 er En vigueur le 1 avril 1996

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE COUNCIL OF EUROPE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION DU CONSEIL DE L EUROPE POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form

Plus en détail

BY-LAW 7. Made: January 28, 1999 Amended: March 26, 1999 February 22, 2007 Revoked: May 1, 2007 BENCHERS

BY-LAW 7. Made: January 28, 1999 Amended: March 26, 1999 February 22, 2007 Revoked: May 1, 2007 BENCHERS BY-LAW 7 Made: January 28, 1999 Amended: March 26, 1999 February 22, 2007 Revoked: May 1, 2007 BENCHERS HONORARY BENCHERS 1. Convocation may make any person an honorary bencher. DISBURSEMENTS 2. A bencher

Plus en détail

Appointment or Deployment of Alternates Regulations. Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants CONSOLIDATION CODIFICATION

Appointment or Deployment of Alternates Regulations. Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Appointment or Deployment of Alternates Regulations Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants SOR/2012-83 DORS/2012-83 Current to August 30, 2015 À jour

Plus en détail

SE/05/C/F/TH-82601. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=3295

SE/05/C/F/TH-82601. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=3295 (EuroguideVAL) SE/05/C/F/TH-82601 1 Information sur le projet Implementing the Common European Principles through Improved Guidance and Titre: Implementing the Common European Principles through Improved

Plus en détail

CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 30, 2015 À jour au 30 août 2015

CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 30, 2015 À jour au 30 août 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Transferring to the Department of Supply and Services the Control and Supervision of the Government Telecommunications Agency and the Translation Bureau and Transferring

Plus en détail

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada 2. Public funding for the industry 2. Les aides publiques à l industrie 2.5. International cooperation 2.5. Coopération internationale 2.5.1. Co-production agreements 2.5.1. Accords de coproduction 2.5.1.6.

Plus en détail

Règlement sur l indemnisation des employés de l État. Government Employees Compensation Regulations

Règlement sur l indemnisation des employés de l État. Government Employees Compensation Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Government Employees Compensation Regulations Règlement sur l indemnisation des employés de l État C.R.C., c. 880 C.R.C., ch. 880 Current to February 3, 2016 À jour au

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD. Systèmes d'alarme

NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD. Systèmes d'alarme NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD Première édition First edition 1987-12 Systèmes d'alarme Partie 2: Prescriptions pour les systèmes d'alarme anti-intrusion Section trois Prescriptions

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service

Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service Dear colleagues, Please find herebelow the request of Service representatives of the Council of the European

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DES PAYS-BAS LA HAYE

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DES PAYS-BAS LA HAYE MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DES PAYS-BAS LA HAYE CONVENTION SUR LA PROTECTION DES ENFANTS ET LA COOPÉRATION EN MATIÈRE D'ADOPTION INTERNATIONALE (La Haye, le 29 mai 1993) Notification

Plus en détail

Canadian Films and Video Tapes Certification Fees Order. Décret sur les droits d émission de visas de films et bandes magnétoscopiques canadiens

Canadian Films and Video Tapes Certification Fees Order. Décret sur les droits d émission de visas de films et bandes magnétoscopiques canadiens CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Canadian Films and Video Tapes Certification Fees Order Décret sur les droits d émission de visas de films et bandes magnétoscopiques canadiens SOR/82-550 DORS/82-550

Plus en détail

Order Transferring Certain Portions of the Department of Foreign Affairs to the Department of International Trade

Order Transferring Certain Portions of the Department of Foreign Affairs to the Department of International Trade CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Transferring Certain Portions of the Department of Foreign Affairs to the Department of International Trade Décret transférant certains secteurs du ministère des

Plus en détail

1975-1979: Bachelor of Laws, Law School, University of Thessaloniki, (Grade: Distinction).

1975-1979: Bachelor of Laws, Law School, University of Thessaloniki, (Grade: Distinction). Asteris Pliakos Office Address: Athens University of Economics and Business Department of International and European Economic Studies; 76 Patission St., Athens 10434, Greece; Phone: (301) 210 8203128,

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

New Brunswick Translated Documents Regulations. Règlement du Nouveau- Brunswick sur les documents traduits CONSOLIDATION CODIFICATION

New Brunswick Translated Documents Regulations. Règlement du Nouveau- Brunswick sur les documents traduits CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION New Brunswick Translated Documents Regulations Règlement du Nouveau- Brunswick sur les documents traduits SOR/93-9 DORS/93-9 Current to October 27, 2015 À jour au 27 octobre

Plus en détail

ARCHIVES REGULATIONS R-026-2008 In force May 1, 2008. RÈGLEMENT SUR LES ARCHIVES R-026-2008 En vigueur le 1 er mai 2008 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY

ARCHIVES REGULATIONS R-026-2008 In force May 1, 2008. RÈGLEMENT SUR LES ARCHIVES R-026-2008 En vigueur le 1 er mai 2008 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY ARCHIVES ACT LOI SUR LES ARCHIVES ARCHIVES REGULATIONS R-026-2008 In force May 1, 2008 RÈGLEMENT SUR LES ARCHIVES R-026-2008 En vigueur le 1 er mai 2008 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY MODIFIÉ PAR This consolidation

Plus en détail

Province of Alberta LANGUAGES ACT. Revised Statutes of Alberta 2000 Chapter L-6. Current as of January 1, 2002. Office Consolidation

Province of Alberta LANGUAGES ACT. Revised Statutes of Alberta 2000 Chapter L-6. Current as of January 1, 2002. Office Consolidation Province of Alberta LANGUAGES ACT Revised Statutes of Alberta 2000 Chapter L-6 Current as of January 1, 2002 Office Consolidation Published by Alberta Queen s Printer Alberta Queen s Printer 7 th Floor,

Plus en détail

Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement. Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act

Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement. Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement S.C. 1987, c. 27 L.C. 1987,

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

LOI SUR LA RECONNAISSANCE DE L'ADOPTION SELON LES COUTUMES AUTOCHTONES ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION ACT

LOI SUR LA RECONNAISSANCE DE L'ADOPTION SELON LES COUTUMES AUTOCHTONES ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION ACT ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION ACT ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION REGULATIONS R-085-95 In force September 30, 1995 LOI SUR LA RECONNAISSANCE DE L'ADOPTION SELON LES COUTUMES AUTOCHTONES

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT SUR LES FORMULES DES CAISSES DE CRÉDIT R-041-91 En vigueur le 15 juillet 1991.

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT SUR LES FORMULES DES CAISSES DE CRÉDIT R-041-91 En vigueur le 15 juillet 1991. CREDIT UNION ACT CONSOLIDATION OF CREDIT UNION FORMS REGULATIONS R-041-91 In force July 15, 1991. The following provision has been deleted for the purposes of this consolidation: s.4 (Commencment) LOI

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD. Systèmes d'alarme

This is a preview - click here to buy the full publication NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD. Systèmes d'alarme NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD 60839-2-5 Première édition First edition 1990-07 Systèmes d'alarme Partie 2: Prescriptions pour les systèmes d'alarme anti-intrusion Section 5 Détecteurs

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Canada Cycle and Motor Company Limited Enterprise Development Regulations

Canada Cycle and Motor Company Limited Enterprise Development Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Canada Cycle and Motor Company Limited Enterprise Development Regulations Règlement sur l expansion des entreprises Canada Cycle and Motor Company Limited SOR/78-415 DORS/78-415

Plus en détail

I-12 Insurance Act 2001-56 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2001-56 NEW BRUNSWICK REGULATION 2001-56. établi en vertu de la.

I-12 Insurance Act 2001-56 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2001-56 NEW BRUNSWICK REGULATION 2001-56. établi en vertu de la. I-12 Insurance Act 2001-56 NEW BRUNSWICK REGULATION 2001-56 under the INSURANCE ACT (O.C. 2001-344) Filed July 27, 2001 1 Section 6 of New Brunswick Regulation 85-151 under the Insurance Act is amended

Plus en détail

Pension Plan Transfer Agreements Regulations. Règlement sur les régimes de pension visés par les accords de transfert

Pension Plan Transfer Agreements Regulations. Règlement sur les régimes de pension visés par les accords de transfert CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Pension Plan Transfer Agreements Regulations Règlement sur les régimes de pension visés par les accords de transfert SOR/98-445 DORS/98-445 Current to June 6, 2016 À jour

Plus en détail

Dr. Angel ANGELIDIS. REPÈRES CHRONOLOGIQUES DE LA 1ère GUERRE MONDIALE

Dr. Angel ANGELIDIS. REPÈRES CHRONOLOGIQUES DE LA 1ère GUERRE MONDIALE Dr. Angel ANGELIDIS REPÈRES CHRONOLOGIQUES DE LA 1ère GUERRE MONDIALE Partie III : CARTES 1 Une vision différente de l histoire Doc. AA 20 / CARTES 1 (MONDE) FR 05 2015 Auteur: Dr. Angel ANGELIDIS Docteur

Plus en détail

Members' Salaries Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur les traitements des députés

Members' Salaries Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur les traitements des députés THE LEGISLATIVE ASSEMBLY ACT (C.C.S.M. c. L110) Members' Salaries Regulation, amendment LOI SUR L'ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE (c. L110 de la C.P.L.M.) Règlement modifiant le Règlement sur les traitements des

Plus en détail

La définition des micro, petites et moyennes entreprises

La définition des micro, petites et moyennes entreprises La définition des micro, petites et moyennes entreprises Salle de Presse de la Commission 8 mai 2003 Présentation de Pierre Vigier Direction générale des entreprises 08/05/2003 1 19 330 millions d entreprises

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Règlement sur la cession à bail des ports pour petits bateaux. Small Craft Harbours Leasing Regulations CODIFICATION CONSOLIDATION

Règlement sur la cession à bail des ports pour petits bateaux. Small Craft Harbours Leasing Regulations CODIFICATION CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Small Craft Harbours Leasing Regulations Règlement sur la cession à bail des ports pour petits bateaux C.R.C., c. 1330 C.R.C., ch. 1330 Current to October 27, 2015 À jour

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

CORONERS REMUNERATION, EXPENSES AND FEES REGULATIONS R-045-2005 RÈGLEMENT SUR LA RÉMUNÉRATION, LES DROITS ET LES HONORAIRES DES CORONERS R-045-2005

CORONERS REMUNERATION, EXPENSES AND FEES REGULATIONS R-045-2005 RÈGLEMENT SUR LA RÉMUNÉRATION, LES DROITS ET LES HONORAIRES DES CORONERS R-045-2005 CORONERS ACT CORONERS REMUNERATION, EXPENSES AND FEES REGULATIONS R-045-2005 LOI SUR LES CORONERS RÈGLEMENT SUR LA RÉMUNÉRATION, LES DROITS ET LES HONORAIRES DES CORONERS R-045-2005 INCLUDING AMENDMENTS

Plus en détail

Aggregate Financial Exposure (Banks) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (banques) CONSOLIDATION CODIFICATION

Aggregate Financial Exposure (Banks) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (banques) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Aggregate Financial Exposure (Banks) Regulations Règlement sur le total des risques financiers (banques) SOR/2001-363 DORS/2001-363 Current to October 27, 2015 À jour

Plus en détail

INTERNATIONAL COURT OF JUSTICE REPORTS OF JUDGMENTS, ADVISORY OPINIONS AND ORDERS

INTERNATIONAL COURT OF JUSTICE REPORTS OF JUDGMENTS, ADVISORY OPINIONS AND ORDERS INTERNATIONAL COURT OF JUSTICE REPORTS OF JUDGMENTS, ADVISORY OPINIONS AND ORDERS JUDGMENT NO. 2867 OF THE ADMINISTRATIVE TRIBUNAL OF THE INTERNATIONAL LABOUR ORGANIZATION UPON A COMPLAINT FILED AGAINST

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

Loi liquidant Sport Sélect et Loto Canada. Sports Pool and Loto Canada Winding-Up Act CODIFICATION CONSOLIDATION. S.C. 1985, c. 22 S.C. 1985, ch.

Loi liquidant Sport Sélect et Loto Canada. Sports Pool and Loto Canada Winding-Up Act CODIFICATION CONSOLIDATION. S.C. 1985, c. 22 S.C. 1985, ch. CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Sports Pool and Loto Canada Winding-Up Act Loi liquidant Sport Sélect et Loto Canada S.C. 1985, c. 22 S.C. 1985, ch. 22 Current to October 27, 2015 À jour au 27 octobre

Plus en détail

Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada. Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act CODIFICATION CONSOLIDATION

Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada. Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act CODIFICATION CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada S.C. 1985, c. 9 S.C. 1985, ch. 9 Current to September 10,

Plus en détail

CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to November 24, 2015 À jour au 24 novembre 2015

CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to November 24, 2015 À jour au 24 novembre 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Transferring to the Department of Industry, Science and Technology the Control and Supervision of Certain Portions of the Public Service and Transferring to the

Plus en détail

Diplomatic Motor Vehicle Diversion Remission Order. Décret de remise pour affectation de véhicules automobiles à des fins diplomatiques

Diplomatic Motor Vehicle Diversion Remission Order. Décret de remise pour affectation de véhicules automobiles à des fins diplomatiques CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Diplomatic Motor Vehicle Diversion Remission Order Décret de remise pour affectation de véhicules automobiles à des fins diplomatiques SI/78-162 TR/78-162 Current to January

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

General Import Permit No. 106 Apparel Goods or Other Textile Articles. Licence générale d importation n o 106 vêtements ou autres articles textiles

General Import Permit No. 106 Apparel Goods or Other Textile Articles. Licence générale d importation n o 106 vêtements ou autres articles textiles CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION General Import Permit No. 106 Apparel Goods or Other Textile Articles Licence générale d importation n o 106 vêtements ou autres articles textiles SOR/97-170 DORS/97-170

Plus en détail

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods C-539 C-539 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 An Act to promote

Plus en détail

DNA Data Bank Advisory Committee Regulations. Règlement sur le Comité consultatif de la banque nationale de données génétiques CONSOLIDATION

DNA Data Bank Advisory Committee Regulations. Règlement sur le Comité consultatif de la banque nationale de données génétiques CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION DNA Data Bank Advisory Committee Regulations Règlement sur le Comité consultatif de la banque nationale de données génétiques SOR/2000-181 DORS/2000-181 Current to October

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

Règlement relatif à l examen fait conformément à la Déclaration canadienne des droits. Canadian Bill of Rights Examination Regulations CODIFICATION

Règlement relatif à l examen fait conformément à la Déclaration canadienne des droits. Canadian Bill of Rights Examination Regulations CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Canadian Bill of Rights Examination Regulations Règlement relatif à l examen fait conformément à la Déclaration canadienne des droits C.R.C., c. 394 C.R.C., ch. 394 Current

Plus en détail

CLAUSES TYPES en génie-conseil

CLAUSES TYPES en génie-conseil CLAUSES TYPES en génie-conseil 1. LIMITATION DE RESPONSABILITE... 2 2. PROPRIÉTÉ ET UTILISATION DES DOCUMENTS, BREVETS ET MARQUES DE COMMERCE... 3 2.1 OWNERSHIP AND USE OF DOCUMENTS, PATENTS AND TRADEMARKS...

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4 PROPERTY ASSESSMENT AND TAXATION ACT CONSOLIDATION OF CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.P-4 LOI SUR L'ÉVALUATION ET L'IMPÔT FONCIERS CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF

Plus en détail

AWICO instrument pour le bilan de compétences élargie

AWICO instrument pour le bilan de compétences élargie AWICO instrument pour le bilan de compétences élargie No. 2009 LLP-LdV-TOI-2009-164.603 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Description:

Plus en détail

Rassegna del 05/02/2014

Rassegna del 05/02/2014 Rassegna del 05/02/2014... 04/02/14 africanmanager.com 1 4-02-2014 : L aéroport de Monastir se dote du système de navigation européen EGNOS 04/02/14 airtrafficmanagement.n et 2 1 ENAV tests first EGNOS

Plus en détail

AVIS DE COURSE. Nom de la compétition : CHALLENGE FINN OUEST TOUR 3 Dates complètes : 14, 15 et 16 mai 2015 Lieu : Saint Pierre Quiberon

AVIS DE COURSE. Nom de la compétition : CHALLENGE FINN OUEST TOUR 3 Dates complètes : 14, 15 et 16 mai 2015 Lieu : Saint Pierre Quiberon AVIS DE COURSE Nom de la compétition : CHALLENGE FINN OUEST TOUR 3 Dates complètes : 14, 15 et 16 mai 2015 Lieu : Saint Pierre Quiberon Autorité Organisatrice : Société des Régates Saint Pierre Quiberon

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form must be completed electronically in the

Plus en détail

Persée. http://www.persee.fr. Conversion ou reniement? Modalités d'une adhésion ambiguë des chrétiens à l'islam (XVIe-XVIIe siècles)

Persée. http://www.persee.fr. Conversion ou reniement? Modalités d'une adhésion ambiguë des chrétiens à l'islam (XVIe-XVIIe siècles) Persée http://www.persee.fr Conversion ou reniement? Modalités d'une adhésion ambiguë des chrétiens à l'islam (XVIe-XVIIe siècles) Bartolomé Bennassar Benassar Bartolomé. Conversion ou reniement? Modalités

Plus en détail

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 1. INSTALLATION... 2 2. CONFIGURATION... 2 3. LICENCE ET COPYRIGHT... 3 4. MISES

Plus en détail

Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China)

Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China) Règlement sur l origine (mesures de sauvegarde visant la République populaire de Chine)

Plus en détail

Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order. Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec

Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order. Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec SI/2004-55 TR/2004-55

Plus en détail

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques TR/06/B/P/PP/178009 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2006

Plus en détail

Ontario Onion Growers Marketing Order. Décret relatif à la vente des oignons des producteurs de l Ontario

Ontario Onion Growers Marketing Order. Décret relatif à la vente des oignons des producteurs de l Ontario CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Ontario Onion Growers Marketing Order Décret relatif à la vente des oignons des producteurs de l Ontario SOR/62-1 DORS/62-1 Published by the Minister of Justice at the

Plus en détail

BY-LAW 31. Made: January 25, 2001 Amended: May 24, 2001 September 28, 2001 January 24, 2002 October 23, 2003 Revoked: May 1, 2007

BY-LAW 31. Made: January 25, 2001 Amended: May 24, 2001 September 28, 2001 January 24, 2002 October 23, 2003 Revoked: May 1, 2007 BY-LAW 31 Made: January 25, 2001 Amended: May 24, 2001 September 28, 2001 January 24, 2002 October 23, 2003 Revoked: May 1, 2007 UNCLAIMED TRUST FUNDS Delegation of powers and duties of Secretary: Professional

Plus en détail

Subsidiaries Holding Association Shares (Cooperative Credit Associations) Regulations

Subsidiaries Holding Association Shares (Cooperative Credit Associations) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Subsidiaries Holding Association Shares (Cooperative Credit Associations) Regulations Règlement sur la détention des actions de l association par ses filiales (associations

Plus en détail

Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt)

Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2001-365 DORS/2001-365

Plus en détail

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE 1. M DU (OU DE LA) CHERCHEUR(E): NAME OF RESEARCHER: 3. TITRE DU COLLOQUE: TITLE OF CONFERENCE: 2. VEUILLEZ COCHER

Plus en détail

BOURSE DU FONDS DE SOLIDARITE INTERNATIONALE DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE RENNES

BOURSE DU FONDS DE SOLIDARITE INTERNATIONALE DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE RENNES Institut d Etudes Politiques de Rennes Service des Relations Internationales 104 Bd de la Duchesse Anne 35700 Rennes France Tél : + 33 2 99 84 39 18 Fax : + 33 2 99 84 39 50 BOURSE DU FONDS DE SOLIDARITE

Plus en détail

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL A BY-LAW CONCERNING THE CHIEF ADMINISTRATIVE OFFICER En vertu de l autorité que lui confère la Loi sur les municipalités, L.R.N.-B.

Plus en détail

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON First Session of the Thirty-third Legislative Assembly ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON Première session de la trente-troisième Assemblée législative BILL NO. 46 ACT TO AMEND

Plus en détail

LOI SUR LES AUXILIAIRES DENTAIRES. DENTAL AUXILIARIES REGULATIONS R-053-2010 In force July 1, 2010. R-053-2010 En vigueur le 1 er juillet 2010

LOI SUR LES AUXILIAIRES DENTAIRES. DENTAL AUXILIARIES REGULATIONS R-053-2010 In force July 1, 2010. R-053-2010 En vigueur le 1 er juillet 2010 DENTAL AUXILIARIES ACT LOI SUR LES AUXILIAIRES DENTAIRES DENTAL AUXILIARIES REGULATIONS R-053-2010 In force July 1, 2010 RÈGLEMENT SUR LES AUXILIAIRES DENTAIRES R-053-2010 En vigueur le 1 er juillet 2010

Plus en détail

British Council LearnEnglish Online

British Council LearnEnglish Online British Council LearnEnglish Online Kiros Langston, English Programmes Manager, British Council Tunisia Nick Cherkas, English Programmes Manager, British Council Morocco British Council LearnEnglish Online

Plus en détail

Public Documents Act. Loi sur les documents publics CODIFICATION CONSOLIDATION. R.S.C., 1985, c. P-28 L.R.C. (1985), ch. P-28

Public Documents Act. Loi sur les documents publics CODIFICATION CONSOLIDATION. R.S.C., 1985, c. P-28 L.R.C. (1985), ch. P-28 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Public Documents Act Loi sur les documents publics R.S.C., 1985, c. P-28 L.R.C. (1985), ch. P-28 Current to September 16, 2013 À jour au 16 septembre 2013 Last amended

Plus en détail

Ontario Hydro Nuclear Facilities Exclusion from Part III of the Canada Labour Code Regulations (Labour Standards)

Ontario Hydro Nuclear Facilities Exclusion from Part III of the Canada Labour Code Regulations (Labour Standards) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Ontario Hydro Nuclear Facilities Exclusion from Part III of the Canada Labour Code Regulations (Labour Standards) Règlement d exclusion des installations nucléaires d

Plus en détail

Société en commandite Gaz Métro

Société en commandite Gaz Métro RÉPONSE DE SOCIÉTÉ EN COMMANDITE GAZ MÉTRO (GAZ MÉTRO) À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 2 DE M. PAUL CHERNICK, EXPERT POUR LE REGROUPEMENT DES ORGANISMES ENVIRONNEMENTAUX EN ÉNERGIE (ROEÉ) ET L UNION

Plus en détail

October 6, 2003. Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF

October 6, 2003. Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF October 6, 2003 Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF Astroparticle Physics European Coordination between European Funding Agencies: France, Germany, Italy, United Kingdom, The Netherlands, Spain, Greece,

Plus en détail

J. Frank Dobie High School Pre-AP and AP Program. Summer Assignment Form

J. Frank Dobie High School Pre-AP and AP Program. Summer Assignment Form Summer Assignment Form Teacher Course Brief Description of Assignment Purpose of Assignment Estimated Length of Time Assessment & Due Date Nicole Barnes AP French Language and Culture The assignment consists

Plus en détail

Order Approving the Proposed Regulations Repealing the Laurentian Pilotage Authority District No. 3 Regulations

Order Approving the Proposed Regulations Repealing the Laurentian Pilotage Authority District No. 3 Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Approving the Proposed Regulations Repealing the Laurentian Pilotage Authority District No. 3 Regulations Arrêté approuvant le projet de Règlement abrogeant le Règlement

Plus en détail

Memorandum 15:17. Date: June 25, 2015. Presidents and Administrative Officers Local, Provincial and Federated Associations

Memorandum 15:17. Date: June 25, 2015. Presidents and Administrative Officers Local, Provincial and Federated Associations Memorandum 15:17 Date: June 25, 2015 To: From: Re: Presidents and Administrative Officers Local, Provincial and Federated Associations David Robinson, Executive Director Vacancy on Equity Committee CAUT

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE English version follows Instructions de la demande FORMULAIRE DE DEMANDE Les établissements canadiens doivent faire la demande au nom du candidat. Le formulaire de demande en ligne doit être rempli et

Plus en détail

General Export Permit No. Ex. 18 Portable Personal Computers and Associated Software

General Export Permit No. Ex. 18 Portable Personal Computers and Associated Software CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION General Export Permit No. Ex. 18 Portable Personal Computers and Associated Software Licence générale d exportation n o Ex. 18 Ordinateurs personnels portatifs et logiciels

Plus en détail

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Main Point of Contact with the Government of Canada in case of Death Act Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès S.C. 2015, c.

Plus en détail

Commercial Loan (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (sociétés de fiducie et de prêt)

Commercial Loan (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (sociétés de fiducie et de prêt) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Commercial Loan (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur les prêts commerciaux (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/92-349 DORS/92-349 Current to January 25,

Plus en détail

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 Board of Directors Conseil d administration Hugh Eliasson Chair

Plus en détail

SUPPLÉMENT AU BULLETIN SUR LES VALEURS MOBILIÈRES DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS

SUPPLÉMENT AU BULLETIN SUR LES VALEURS MOBILIÈRES DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS SUPPLÉMENT AU BULLETIN SUR LES VALEURS MOBILIÈRES DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS 2006-01-20 Vol. 3 n o 3 Règlement modifiant le Règlement Q-28 sur les exigences générales relatives aux prospectus

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail