Effets inductifs et mésomères

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Effets inductifs et mésomères"

Transcription

1 CHIMIE RGANIQUE (Stage de pré-rentrée UE1) Effets inductifs et mésomères

2 bjectifs: Découvrir les effets électroniques inductifs et mésomères. Aborder l ordre de priorité des groupes fonctionnels donneurs et attracteurs. Se familiariser avec l écriture des formes limites de résonance.

3 Plan: Introduction I Effets inductifs Effets inductifs statiques (I S ) Classement des effets inductifs Conséquences Moment dipolaire Force des acides Effets inductifs dynamiques (I D ) II Effets Mésomères Définition Classement des effets mésomères Conséquences Aromaticité du Benzène

4 Introduction

5 Il existe 2 types d effets électroniques : Les effets inductifs : pour les e- des liaisons σ Ils sont dûs à la polarisation d une liaison. Les effets mésomères : pour les e- des liaisons π et p (= doublets libres) Ils sont dûs à la délocalisation des électrons. Ces 2 effets peuvent co-exister dans une même molécule. L effet mésomère prédominera toujours sur l effet inductif. Effet Mésomère > Effet Inductif

6 I Effets inductifs

7 1.1 - Effets inductifs statiques (I S ) Définition : Effet de polarisation permanente des liaison σ par des atomes ou groupement d atomes. L effet inductif ne concerne que les e - des liaisons σ Rappel : les 2 électrons d une liaison occupent l ensemble du volume de l orbitale moléculaire sans que l on puisse leur affecter une position précise à un instant donné. n ne leur attribue qu une probabilité de présence. Lorsque les 2 atomes sont identiques, cette probabilité de présence est maximale à mi-longueur de la liaison entre les 2 atomes. La liaison est non polarisée (= liaison covalente pure.) Exemple : (Moment dipolaire µ = 0) La répartition de la charge est équivalente Si les 2 atomes sont différents, la probabilité de présence est dissymétrique. La polarité d une liaison est d autant plus importante que la différence d électronégativité entre les atomes est élevée. +δ -δ (µ = 0) Au niveau de cette liaison σ, le doublet électronique aura plus (χ = 3,1) (χ=3,5) tendance à aller vers le Chlore. (= liaison covalente partiellement ionisée)

8 Comment connaître le sens de polarisation de la liaison? Cela dépend de l électronégativité (notée χ ) des atomes qui constituent la liaison. Fluor (F)

9 Notion d électronégativité: L électronégativité augmente de bas en haut dans les familles d éléments (les colonnes). Elle augmente de gauche à droite au sein des périodes (les lignes) du tableau périodique. Augmentation de l électronégativité La famille des gaz rares (flèche orange) n a pas d électronégativité car sa couche de valence est saturée. Augmentation de l électronégativité

10 L électronégativité inclut la propriété d un atome à attirer vers lui les électrons des liaisons établies avec d autres atomes (= affinité électronique). n attribue pour chaque élément de la classification périodique, une valeur (χ) représentative du caractère électronégatif de cet atome. +δ -δ Exemple : Soit la liaison A B (avec B plus électronégatif que A). n dit que : A est polarisé positivement (électropositif) = «électrodonneur» Et B est polarisé négativement (électronégatif) = «électroattracteur»

11 1.2 - Classement des effets inductifs Effet inductif électroattracteur (-I s ) Effet inductif électrodonneur (+I s ) +δ -δ -δ +δ C X C M Référence C-H Concerne les atomes ou groupes d atomes électronégatifs -F > -Cl > -Br > -I -N 2 > -H > -CH 3 > -NH 2 Concerne les atomes ou groupes d atomes électropositifs (= d électronégativité + faible que l atome de carbone) -Na > -Mg -C(CH 3 ) 3 > -CH(CH 3 ) 2 > -C 2 H 5 > -CH 3

12 Exemple : groupement isopropyl (+ I S ) H 3 C halogène (- I S ) CH X H 3 C n considère qu il n y a plus d effet au-delà de 3 liaisons : +δ C +δ C X -δ C X -δ polarisation importante affaiblissement de la polarisation +δ C C C X -δ au-delà de ces 3 liaisons, l influence de l halogène sur la polarisation est quasi-nulle.

13 1.3 - Conséquences Moment dipolaire Une grandeur directement liée à ce phénomène est le moment dipolaire noté μ. Dans une molécule symétrique : les électrons participant H Br alcène E aux liaisons sont répartis également entre les atomes. C C (μ = 0) Les centres de gravité des charges positives et négatives coïncident. Br H Centre de symétrie Dans une molécule asymétrique : un des atomes retient la alcène Z majeure partie des électrons, il apparaît un dipôle composé des (μ = 0) noyaux porteurs chacun de la différence de charges à chaque -δ Répartition extrémités H Br C C H Br des charges Ce moment dipolaire est mesurable en Coulombs par mètres, mais on lui préfère souvent une unité plus parlante le DEBYE μ = q x r q : charge d un e- (1D = 3, C.m) r : longueur de la liaison

14 Force des acides R donneur d e - : acidité R C H - la densité électronique augmente au niveau de l hydroxyle - l atome d xygène retient mieux le proton l acidité (pk a ) R attracteur d e - : acidité R C - la densité électronique diminue au niveau de l hydroxyle - l atome d xygène retient moins le proton, départ de H+ facilité l acidité (pk a ) H Nous en rediscuterons la prochaine fois à l occasion de l exposé sur l acido-basicité au sens de Brönsted.

15 1.4 - Effets inductifs dynamiques (I D ) Cette polarisation est temporaire (par opposition à la polarisation permanente) et fait appel à la notion de polarisabilité de la liaison. La polarisabilité d une liaison est son aptitude à se polariser (=déformation des orbitales) à l approche d un réactif. Nu - X +δ -δ L approche d un réactif peut modifier momentanément X la répartition électronique entre 2 atomes identiques. La polarisabilité dépend du rayon atomique, et est inversement proportionnelle à la polarisation de la liaison au départ. + - Polarité C-F > C-Cl > C-Br > C-I Polarisabilité C-F < C-Cl < C-Br < C-I - + C-Cl est moins polarisable que C-I car I est plus volumineux (rayon atomique + grand) que Cl et donc la liaison sera plus facilement "déformée" a proximité d'un réactif.

16 II Effets mésomères

17 Exemple : Chlorure d éthyle +δ -δ H 3 C CH 2 Cl μ = 2,05 D Chlorure de vinyle - CH3 CH Cl + μ = 1,44 D n sait que l atome de Chlore est très électroattracteur par effet inductif, pourtant il existe une polarisation dans l autre sens. L effet inductif seul n explique pas cela. Ceci est dû à l effet mésomère (concerne les e- π et p) Les doublets du Chlore restent localisés quand cet atome est lié à un carbone sp 3, et ils sont délocalisés quand il est lié à un atome de carbone sp 2 ou sp. (χ Carbone sp > χ Carbone sp2 > χ Carbone sp3 ). Structures limites de résonance : _ H 2 C CH Cl - CH3 CH Cl +

18 2.1 - Définition Les effets mésomères sont dûs à la délocalisation des électrons π et p, favorisée par l'électronégativité relative des atomes liés. Ce phénomène existe dans des systèmes dits conjugués π. σ. π / π. σ. p / +. σ. π /.σ. π Il modifie les propriétés chimiques de la molécule. Exemple : π σ. p. σ H 2 C CH.. CH 3 H C H π C p.. H σ.. H C H σ H La liaison σ permettant la libre rotation n appartient pas au système conjugué (S.C.) Chaque liaison du S.C. a un caractère partiel de double liaison NB : Ce sont des e- qui se déplacent et non des lacunes électroniques ( = absence d e-) 2.. H 2 C CH.. CH 3 1

19 n distingue : Les Structures limites de résonance L Hybride de Résonance H 3 C H 3 C CH CH C CH 2 CH 3 - H 3 C +δ CH CH C -δ H 2 C CH 3 +CH CH C CH 2 CH 3 Représentation de la molécule à un moment donné. C est une représentation figée. Elle ne représente pas la réalité. Représentation de la molécule en général. C est une représentation réelle qui montre tous les déplacements chimiques lors de la délocalisation. n écrit des charges entières (+ et -) et la charge globale conservée Charges partielles (+ δ et -δ ) à chaque extrémité du système conjugué.

20 2.2 - Classement des effets mésomères A nouveau, on note deux types d'effets mésomères : Effet mésomère électroattracteur (-M) Effet mésomère électrodonneur (+M) Exemple de système π σ π σ C C A π σ A' π (avec χ A > χ A ) Exemple de système π σ p.. C C D π σ p D pour «donneur» Groupements à effet -M Groupements à effet +M C N > > N + - S H.-. C > > > > Ō N.. F > > C C N C > C > C CH 3 C.. F.... > Cl > Br >.. I H R H

21 2.3 - Conséquences (diapo importante!) Pas de libre rotation de la liaison σ, car les liaisons d un système conjugué (S.C.) ont un caractère partiel de double liaison. Planéité (+++) des S.C., ils ne concernent pas forcément toute la molécule. Modification de la longueur des liaisons : π σ (intermédiaires) La stabilité de la molécule augmente, grâce à l Energie de Résonance. S il n y avait qu une chose à retenir: Mésomérie = stabilisation!!

22 2.4 - Aromaticité du Benzène Définition de l aromaticité : Règle de Hückel Une molécule est aromatique si : - elle est monocyclique - elle est polyènique conjuguée (= plusieurs liaisons C C ) - elle est plane - elle possède un total de (4n+2) électrons π ou p délocalisables (n étant un entier : 0, 1, 2, 3 ) NB : L aromaticité est un concept qui ne concerne pas seulement le benzène, il peut être étendu à d autres molécules : systèmes polycycliques, hétérocycles ou molécules chargées.

23 Structure : Le benzène est constitué par un hexagone parfait de 6 atomes de carbones hybridés sp 2. (formation d un nuage électronique au dessus et en dessous du plan) Les 6 liaisons C-C sont de même longueur (alors qu une double liaison π est plus courte qu une liaison σ) 120 0,154 nm 1,40 A ou 0,140 nm 0,134 nm formes limites (de Kékulé) et hybride de résonance

24 La réelle structure du benzène est de 150 kj/moles plus stable que la représentation du benzène par Kékulé. Cette forte stabilisation de la vraie molécule de benzène est dûe à la délocalisation de ses e- π = Energie de Résonance. benzène structure de Kékulé + 3 H 2 cyclohexa-1,4-diène Δ E R ou E R = 150 kj/mole 3 ΔE + 2 H 2 cyclohexène + H 2 2 ΔE Δ E = 210 kj/mole Δ E = 120 kj/mole observée calculée observée observée cyclohexane Chaleur d'hydrogénation libérée (exothermie)

25 Parmi les propositions suivantes, lesquelles sont exactes? 1 - L effet inductif dépend de la présence d électrons π. 2 - L influence qu exerce une liaison polaire sur les liaisons adjacentes est appelée effet inductif. 3 - Plus une liaison est polaire plus elle est polarisable. 4 - La polarisabilité mesure l aptitude à la polarisation d une liaison, c est un phénomène qui dépend de facteurs extérieurs et à ce titre temporaire. 5 - L effet de polarisation permanente d une molécule est dû à la nature de l hétéroatome ou du groupe d atomes accroché à la chaîne hydrocarbonée. 6 - Les groupements méthyle, éthyle et isopropyle sont des attracteurs d électrons. 7 - L effet inductif s atténue rapidement quand la molécule ne contient que des liaisons σ. 8 - La polarisation des liaisons σ est plus importante que celle des liaisons π. 9 - Dans une liaison polarisée, la densité électronique est plus forte du côté de l atome le plus électronégatif La polarisation d une liaison est un phénomène statique, tandis que la polarisabilité d une liaison est un phénomène dynamique La molécule de difluor est plus polarisable que la molécule de diiode Les atomes d halogènes (tels que Br, Cl et I) n ont pas d effet inductif Les atomes d halogènes ont un effet donneur +M Les groupements d atomes -NH-C-CH3 et -C-NH-CH3 ont tous les deux un effet mésomère attracteur M.

26 Représenter les différentes structures limites et l hybride de résonance des molécules suivantes : 1) CH CH CH CH 2 + H 2 C 2) H 3 C CH CH NH 2 3) H 3 C CH CH CH NH 4) NH 2

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE I L atome de carbone dans la molécule 1) L atome de carbone C(Z=6) : [He] 2s 2 2p 2 V=2 à l état fondamental V=4 à son état excité 99,99 % des atomes de carbone de la

Plus en détail

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion V.1. Propriétés physiques V.1.a. Le rayon atomique Dans une même colonne quand on change de période n d'une unité, le volume effectif de l atome croît brusquement dans une même colonne r quand n. Au sein

Plus en détail

Effets électroniques-acidité/basicité

Effets électroniques-acidité/basicité Université du Maine Faculté des Sciences Retour Révisions de cours Effets électroniquesacidité/basicité Il est très important dans un cours de himie organique de connaitre ces notions qui vont intervenir

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules

CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules I. La liaison covalente 1) Formation d une liaison covalente Les molécules sont des assemblages d atomes liés par des liaisons chimiques résultant d interactions

Plus en détail

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Chapitre 3 : Liaisons chimiques GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Contenu 1. Liaisons ioniques 2. Liaisons covalentes 3. Liaisons métalliques 4. Liaisons moléculaires 5. Structure de Lewis 6. Électronégativité

Plus en détail

CH 1. Liaisons-Isoméries. Formations de liaisons Structures moléculaires

CH 1. Liaisons-Isoméries. Formations de liaisons Structures moléculaires 1. Liaisons-Isoméries Formations de liaisons Structures moléculaires 1. LIAISNS-ISMERIES 1. Rappel : atomes et électrons Quelques éléments importants du tableau de Mendeleev n M n' numéro atomique masse

Plus en détail

Structures électroniques et géométrie des molécules

Structures électroniques et géométrie des molécules Structures électroniques et géométrie des molécules Sommaire I) La liaison covalente localisée.2 A. Notations de Lewis des atomes 2 B. La règle de l octet 2 C. Notations de Lewis des molécules et des ions

Plus en détail

Molécules et Liaison chimique

Molécules et Liaison chimique Molécules et liaison chimique Molécules et Liaison chimique La liaison dans La liaison dans Le point de vue classique: l approche l de deux atomes d hydrogd hydrogènes R -0,9-1 0 0,5 1 1,5,5 3 3,5 4 R

Plus en détail

Principes généraux de la biochimie

Principes généraux de la biochimie Principes généraux de la biochimie «La biochimie a pour but de décrire, expliquer et exploiter les structures et le comportement des molécules biologiques en se servant de la chimie, de la physique et

Plus en détail

Chapitre 5 Structure des molécules polyatomiques

Chapitre 5 Structure des molécules polyatomiques Chapitre 5 Structure des molécules polyatomiques On distingue trois cas: Molécules polyatomiques non conjuguées, formées de liaisons simples ou multiples isolées, considérées comme la juxtaposition de

Plus en détail

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE chapitre i prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE La chimie organique a pour objet l'étude des composés du carbone. Restreinte à l'origine aux composés du carbone que l'on pouvait extraire

Plus en détail

Les effets électroniques

Les effets électroniques Les effets électroniques 1 I. Rappel 1. Liaison non polarisée Si deux atomes d une liaison covalente identiques le doublet électronique de la liaison équitablement partagé entre les deux atomes liaison

Plus en détail

Cours CH2. Molécules & solvants moléculaires

Cours CH2. Molécules & solvants moléculaires Cours C2 Molécules & solvants moléculaires David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Structure des ions et des molécules - Modèle de la

Plus en détail

Réactions de Substitution Nuclé

Réactions de Substitution Nuclé Réactions de Substitution clé ucléophile I. INTRODUTION La substitution nucléophile résulte de l attaque nucléophile sur un substrat par une espèce riche en électrons (molécule neutre ou anion) et du départ

Plus en détail

Éléments de chimie organique Résumé

Éléments de chimie organique Résumé Éléments de chimie organique Résumé Note : e résumé indique quelques éléments qui ont été étudiés en classe. Il est largement insuffisant pour compléter votre étude. Il vous permettra de mieux structurer

Plus en détail

Chapitre 1 Concepts fondamentaux

Chapitre 1 Concepts fondamentaux Chapitre 1 Concepts fondamentaux Maitrisez-vous les notions essentielles de cours Réponses p. 127 à 129 1. La règle de l octet représente : A- la tendance d un atome à atteindre la configuration électronique

Plus en détail

Chapitre 6: PROPRIETES DES LIAISONS CHIMIQUES LES REACTIFS ET REACTIONS EN CHIMIE ORGANIQUE

Chapitre 6: PROPRIETES DES LIAISONS CHIMIQUES LES REACTIFS ET REACTIONS EN CHIMIE ORGANIQUE UNIVERSITE DES ANTILLES Faculté de médecine ours de Mr PELMARD Robert rpelmard@univag.fr Les cours seront complétés par la suite. hapitre 6: PRPRIETES DES LIAISNS IMIQUES LES REATIFS ET REATINS EN IMIE

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie La structure d une molécule permet d en expliquer en grande partie les propriétés chimiques. Ceci est particulièrement important dans le cas des molécules biologiques. Une légère modification de la structure

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. tous les ; tous les b. deux c. remplacé d. électronégatif ; liaison e. moins f. donneur g. donneur ; accepteur h. donneur 2. QCM a. Addition.

Plus en détail

FORME DES MOLECULES. La théorie donne l arrangement des paires liantes et non liantes autour de l atome central.

FORME DES MOLECULES. La théorie donne l arrangement des paires liantes et non liantes autour de l atome central. FORME DES MOLECULES I) Répulsion des paires électroniques La forme des molécules dépend des angles de liaison. Un angle de liaison est défini par l angle entre deux atomes formant une liaison. Les angles

Plus en détail

Réactivité en chimie organique

Réactivité en chimie organique Réactivité en chimie organique I Effets inductifs : Pour une liaison, l atome le plus électronégatif, sans nécessairement accepter le doublet, l attire vers lui au détriment de l atome le moins électronégatif.

Plus en détail

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe?

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe? Les molécules I Introduction : Dans de nombreux composés chimiques, les atomes forment des édifices possédant un nombre d atomes déterminé. Une molécule est une particule électriquement neutre formé d

Plus en détail

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence.

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence. Règle de l octet : tendance qu on les atomes à s entourer de 8 électrons dans l édifice moléculaire. Ce n est pas une règle générale. Composés respectant la règle de l octet Composés ne respectant pas

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental Compétences travaillées : Extraire une information utile Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental E1. Construire le modèle moléculaire de la molécule

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

CHAPITRE 6 LIAISONS CHIMIQUES : CONCEPTS GÉNÉRAUX QUESTIONS

CHAPITRE 6 LIAISONS CHIMIQUES : CONCEPTS GÉNÉRAUX QUESTIONS APITRE 6 LIAISS IMIQUES : EPTS GÉÉRAUX QUESTIS 11. P 2 5 est le seul composé qui ne contient que des liaisons covalentes. omposés comportant des liaisons ioniques : ( 4 ) 2 S 4, a 3 (P 4 ) 2, K 2 et Kl.

Plus en détail

Chimie Générale Les liaisons chimiques

Chimie Générale Les liaisons chimiques Définition: La liaison chimique représente un lien qui existe entre les électrons de la couche externe des atomes pour former des orbitales moléculaires à partir des orbitales atomiques. Cette liaison

Plus en détail

molécule dans laquelle il y a une succession de simples et de doubles liaisons alternées.

molécule dans laquelle il y a une succession de simples et de doubles liaisons alternées. Molécule conjuguée molécule dans laquelle il y a une succession de simples et de doubles liaisons alternées. système conjugué: ensemble d'atomes ayant des orbitales atomiques pouvant se recouvrir latéralement

Plus en détail

Les interactions de faible énergie Pierre-Alexis GAUCHARD

Les interactions de faible énergie Pierre-Alexis GAUCHARD Chapitre 5 : Les interactions de faible énergie Pierre-Alexis GAUCHARD UE1 : Chimie Chimie physique Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble

Plus en détail

MOLECULES POLYATOMIQUES

MOLECULES POLYATOMIQUES J.C. Gressier Retour 9/12/2002 MOLECULES POLYATOMIQUES I - Polarisation des liaisons Une molécule polyatomique est un édifice d atomes reliés entre eux par des liaisons formées par recouvrement d orbitales

Plus en détail

La classification périodique des éléments chimiques

La classification périodique des éléments chimiques I] La classification périodique I- / Historique Depuis le début du 19 ème siècle, divers scientifiques ont cherché à classer les éléments chimiques dans un tableau. 1 er essai : B. de Chamcourtois (1862)

Plus en détail

CHAPITRE VI : HYBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES

CHAPITRE VI : HYBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES CAPITRE VI : YBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES VI.1 : YBRIDATION DES ORBITALES ATOMIQUES. VI.1.1 : Introduction. La théorie d hybridation a été développée au cours des années 1930, notamment par le chimiste

Plus en détail

I. Hybridation du carbone

I. Hybridation du carbone I. Hybridation du carbone I. Hybridation des orbitales atomiques La méthode LCAO ne peut pas expliquer le fait que dans la molécule de méthane (CH 4 ), les 4 liaisons C-H sont identiques et que la molécule

Plus en détail

Chimie Générale-CH101 Modèle de Lewis de la liaison covalente Structure de Lewis (doublets, charges partielles ) Formes mésomères

Chimie Générale-CH101 Modèle de Lewis de la liaison covalente Structure de Lewis (doublets, charges partielles ) Formes mésomères Modèle de Lewis de la liaison covalente Structure de Lewis (doublets, charges partielles ) Formes mésomères 1 Le modèle de Lewis et la liaison Chimique covalente Une approche non-quantique de la liaison

Plus en détail

Chapitre 15 Transformations en chimie organique

Chapitre 15 Transformations en chimie organique Chapitre 15 Transformations en chimie organique Manuel pages 303 à 320 Choix pédagogiques Le cours de ce premier chapitre présente tout d'abord la nomenclature des espèces chimiques polyfonctionnelles

Plus en détail

Théories de Lewis et de Gillepsie. Théorie de Lewis I- THEORIE DE LEWIS : REGLE DE L'OCTET...4. 1- Rappels concernant l atome... 4. a- Symbole...

Théories de Lewis et de Gillepsie. Théorie de Lewis I- THEORIE DE LEWIS : REGLE DE L'OCTET...4. 1- Rappels concernant l atome... 4. a- Symbole... Théorie de Lewis Plan (liquer sur le titre pour accéder au paragraphe) ********************** I- TERIE DE LEWIS : REGLE DE L'TET...4 1- Rappels concernant l atome... 4 a- Symbole... 4 b- Electronégativité...

Plus en détail

Cours CH1. Structure électronique des atomes

Cours CH1. Structure électronique des atomes Cours CH1 Structure électronique des atomes David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 L atome et l élément chimique 1 1.1 Constitution de

Plus en détail

Structure des molécules

Structure des molécules Structure des molécules La connaissance de la structure de la matière, ébauchée en Seconde, se concrétise par une modélisation des liaisons entre les atomes, au sein des molécules. Cette modélisation,

Plus en détail

Chapitre 1 - Concepts fondamentaux

Chapitre 1 - Concepts fondamentaux Chapitre 1 - Concepts fondamentaux I. Liaisons chimiques Structures moléculaires Pour répondre aux questions suivantes, vous devez maîtriser : la notion de liaisons covalent et dative la représentation

Plus en détail

CHM 2520 Chimie organique II

CHM 2520 Chimie organique II M 2520 M 2520 himie organique II RMN et IR l étude de l interaction entre la matière et l absorbance, l émission ou la transmission de. utilisée pour déterminer la (e.g. en synthèse organique) infrarouge

Plus en détail

PRÉSENTATION. Pr Stéphane Azouley 16h de cours 8 QCM au concours 40 points Apprentissage et compréhension

PRÉSENTATION. Pr Stéphane Azouley 16h de cours 8 QCM au concours 40 points Apprentissage et compréhension CHIMIE ORGANIQUE PRÉSENTATION Pr Stéphane Azouley 16h de cours 8 QCM au concours 40 points Apprentissage et compréhension PLAN I. Tableau périodique des éléments II. Définitions de bases III. VSEPR IV.

Plus en détail

Résumé de cours : Spectres Infrarouge

Résumé de cours : Spectres Infrarouge Résumé de cours : Spectres Infrarouge I. Introduction : Le rayonnement infrarouge (IR), invisible à l œil nu, est situé dans domaine de longueur d onde supérieur à 800 nm. Lorsqu un échantillon est traversé

Plus en détail

LA LIAISON COVALENTE. + H H ( " " : doublet de liaison)

LA LIAISON COVALENTE. + H H (   : doublet de liaison) LA LIAISON COVALENTE I Modèle de Lewis 1) ypothèses - mise en commun de deux électrons de spin opposés - obtenir une configuration électronique stable (règle de l octet) Exemple 1 : molécule de 2 (homonucléaire)

Plus en détail

Le tableau périodique

Le tableau périodique Le tableau périodique Le développement du tableau périodique à l époque de Mendeleïev, on n avait même pas encore découvert l électron Mendeleïev était convaincu que les propriétés des éléments avaient

Plus en détail

O contient deux atomes d hydrogène et un seul atome d oxygène. Pourquoi?

O contient deux atomes d hydrogène et un seul atome d oxygène. Pourquoi? 1. La molécule d eau L eau est composée d oxygène et d hydrogène. Elle possède des propriétés extraordinaires qui ont permis en particulier le développement de la vie sur la Terre : c est par exemple l

Plus en détail

La liaison chimique : formation des molécules

La liaison chimique : formation des molécules La liaison chimique : formation des molécules variation de l'énergie potentielle, lorsque l'on fait varier la distance entre 2 atomes d''hydrogène courtes distances : interaction répulsive grandes distances

Plus en détail

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés Molécules et matériaux organiques Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés bjectifs du chapitre Notions à connaître

Plus en détail

Délocalisation électronique Mésomérie et aromaticité

Délocalisation électronique Mésomérie et aromaticité ATMES ET MLÉCULES chapitre 5 Délocalisation électronique Mésomérie et aromaticité Le modèle de Lewis de la liaison covalente ne permet pas d expliquer les caractéristiques de certaines molécules. Par exemple,

Plus en détail

Etude des mécanismes réactionnels. écanismes

Etude des mécanismes réactionnels. écanismes Mécanism écanismes Réactionnel éactionnels L écriture du bilan d une réaction ne renseigne pas sur les différentes étapes permettant la transformation des réactifs en produits. Il peut y avoir plusieurs

Plus en détail

SM3. Exercices supplémentaires

SM3. Exercices supplémentaires PTSI Exercices Structure de la matière 2012-201 SM Exercices supplémentaires Ex-SM.6 Aluminium et composés Le chlorure d aluminium a pour formule AlCl. 1) Donner sa formule de Lewis et préciser, en la

Plus en détail

...# N # 2 # 1 # N M $ # p p. = C pi

...# N # 2 # 1 # N M $ # p p. = C pi Chapitre X Une application qualitative de la théorie orbitalaire La méthode de Hückel En 1933, Hückel propose une méthode quantique de description de la partie π du nuage électronique des molécules planes

Plus en détail

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE JC GRESSIER La liaison chimique en chimie organique 03/09/98 LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE La liaison ionique telle qu elle existe dans les composés minéraux (ex : NaCl) ne permet pas d expliquer l établissement

Plus en détail

SDM Module Ph13 Marie Girardot IPSA 2012/13

SDM Module Ph13 Marie Girardot IPSA 2012/13 SDM Module Ph13 Marie Girardot IPSA 2012/13 Plan du cours Cours 1 : La lumière, onde ou corpuscule? Cours 2 : Les limites de la mécanique classique Cours 3 : Les bases de la mécanique quantique Cours 4

Plus en détail

Chimie Générale Notions et exercices résolus

Chimie Générale Notions et exercices résolus Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Echahid Hamma Lakhdar El Oued Chimie Générale Notions et exercices résolus 1 ère année S.N.V. S.M. Rassemblés par : Mr.

Plus en détail

CH II) : Constitution de la matière : La molécule.

CH II) : Constitution de la matière : La molécule. C II) : Constitution de la matière : La molécule. Un atome se rencontre rarement à l état isolé, seuls les gaz rares restent à l état d atomes isolés (élium, Néon, ). Les atomes s associent les uns aux

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

EFFETS DE STRUCTURE AU SEIN DES MOLECULES

EFFETS DE STRUCTURE AU SEIN DES MOLECULES J.C. GESSIE Effets de structure au sein des molécules 03/12/98 EFFETS DE STUCTUE AU SEIN DES MLECULES Un même groupe fonctionnel peut présenter une réactivité sensiblement différente suivant son environnement.

Plus en détail

Complément : les gaz à effet de serre (GES)

Complément : les gaz à effet de serre (GES) Complément : les gaz à effet de serre (GES) n appel «gaz à effet de serre» un gaz dont les molécules absorbent une partie du spectre du rayonnement solaire réfléchi (dans le domaine des infrarouges) Pour

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

Jeudi 6 octobre Séance tutorat Chimie

Jeudi 6 octobre Séance tutorat Chimie Jeudi 6 octobre 2016 Séance tutorat Chimie Sommaire I. Effets électroniques a. Effet inductif b. Effet mésomère II. Stéréochimie a. Rappels des différentes conformations b. Notion de chiralité c. Les différents

Plus en détail

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 DS S THÈME OBSERVER/COHÉSION DE LA MATIÈRE/ Page / NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 a) Établir la formule de Lewis du cyanure d hydrogène Configurations électroniques

Plus en détail

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Comment identifier la structure d une molécule à partir de ses différents spectres? Introduction : La spectroscopie est

Plus en détail

LES SUBSTITUTIONS NUCLÉOPHILES EN SÉRIE ALIPHATIQUE S N 1 ET S N 2

LES SUBSTITUTIONS NUCLÉOPHILES EN SÉRIE ALIPHATIQUE S N 1 ET S N 2 Pr atem BEN ROMDANE LES SUBSTITUTIONS NUCLÉOPILES EN SÉRIE ALIPATIQUE S N 1 ET S N 2 3 - LE MÉCANISME S N 2 a - Constatations expérimentales Cinétique : l'étude des réactions de substitution nucléophile

Plus en détail

PCSI Chimie Organique Cours Travaux Dirigés Partie 1

PCSI Chimie Organique Cours Travaux Dirigés Partie 1 PSI himie Organique ours Travaux Dirigés Partie 1 STRUTURE ET FORME DES MOLÉULES ORGANIQUES ISOMÉRIE IMIQUE 1) Représentation simplifiées d une molécule organique 2) Notion d insaturation 3) Isomérie de

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse Spectroscopie infrarouge Sommaiire -I- Comment se présente un spectre IR? -----------------------------------2 -II- Quelles sont les informations apportées par un spectre IR? -----------------4 1. Spectre

Plus en détail

BF3 : Séance de TD N 5

BF3 : Séance de TD N 5 Séance de TD N 5 L atome dont le symbole est souligné est l atome central Les rayons de covalence des atomes seront évalués par la formule R (A ) = 0,215 (n*2/z*) + 0,148 n* + 0,225 (avec n*=n pour n=1

Plus en détail

CH 2 OH. CH 3 CH 2 δ+ CH 3. C- par ordre de pouvoir inductif attracteur ou répulsif par rapport à l'hydrogène. acide carboxylique -CO 2

CH 2 OH. CH 3 CH 2 δ+ CH 3. C- par ordre de pouvoir inductif attracteur ou répulsif par rapport à l'hydrogène. acide carboxylique -CO 2 EFFETS ÉLETRIQUES DAS LES MLÉULES RGAIQUES RRETIS 1 Polarisation des liaisons Indiquer la polarisation des liaisons dans les composés suivants : δ δ δ Br 2 2 2 δ+ δ δ+ 3 Zn 3 3 3 2 2 2 δ+ δ δ δ 2 2 2 δ+

Plus en détail

Atomes, Molécules & Liaisons chimiques

Atomes, Molécules & Liaisons chimiques TD1 de Chimie Générale: Exercice 1: constituants de l atome Atomes, Molécules & Liaisons chimiques L atome de Fer possède 4 isotopes naturels: 54 Fe (5,8%), 56 Fe (91,7%), 57 Fe (2,2%) et 58 Fe (0,3%).

Plus en détail

Spectroscopie infrarouge

Spectroscopie infrarouge Spectroscopie infrarouge I Spectroscopies d absorption 1. Généralités Reposent sur les interactions entre la matière et la lumière absorption : excitation après absorption d un quanta d énergiehν transitions

Plus en détail

En chimie organique les orbitales les plus importantes sont s et p.

En chimie organique les orbitales les plus importantes sont s et p. I. Valence et hybridation I.1. Rappel sur les orbitales Dans un atome les électrons sont répartis dans des Orbitales Atomiques. L orbitale est un domaine de probabilité de présence de l électron. Une orbitale

Plus en détail

Les éléments chimiques : La molécule.

Les éléments chimiques : La molécule. .S.2.2. Comment établir la composition d un liquide courant Les éléments chimiques : La molécule. L univers est formé à partir des atomes de éléments naturels. Un atome se rencontre rarement à l état isolé,

Plus en détail

1- Comment nommer une molécule en chimie organique? La nomenclature

1- Comment nommer une molécule en chimie organique? La nomenclature T ale S COURS Chimie 4 NOM et REPRESNTATION des MOLECULES Compétences Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le cas des alcool, aldéhyde, cétone acide carboxylique, ester, amine, amide

Plus en détail

Chimie organique 1A. Introduction à la chimie organique. CHM Hiver Chapitre 3

Chimie organique 1A. Introduction à la chimie organique. CHM Hiver Chapitre 3 himie organique 1A Introduction à la chimie organique Université de Montréal Faculté des arts et des sciences Département de chimie M 1301 - iver hapitre 3 hapitre 3 Réaction organiques : les acides et

Plus en détail

TD1-Solutions - Éléments de chimie 2011

TD1-Solutions - Éléments de chimie 2011 1. Le nombre de masse et le numéro atomique de chaque atome sont indiqués dans le tableau suivant: 4 He, 12 C, 14 N, 16 O, et Atome de masse: A Numéro atomique: Z de protons de neutrons d'électrons He

Plus en détail

ETUDE QUALITATIVE PAR SPECTROMETRIE INFRAROUGE ET RAMAN

ETUDE QUALITATIVE PAR SPECTROMETRIE INFRAROUGE ET RAMAN 1 ETUDE QUALITATIVE PAR SPECTROMETRIE INFRAROUGE ET RAMAN INTRODUCTION Les radiations infrarouges se situent dans la partie du spectre électromagnétique comprise entre la région visible et celle des micro-ondes.

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 I. Domaines d étude de ces deux techniques. Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 9 : Spectroscopie I.R et R.M.N http://actions.maisondelachimie.com/outils_pedagogiques.html I.R. :

Plus en détail

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques I. Formation des molécules I.1. Formule brute d une molécule Une molécule est un assemblage d atomes liés par des forces électrostatiques.

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Stage de pré-rentrée. Chapitre 5 et 6

Stage de pré-rentrée. Chapitre 5 et 6 Stage de pré-rentrée Chapitre 5 et 6 PLAN 1. Effets électroniques intramoléculaires 2. Contrôle cinétique et thermodynamique 3.Propriétés et rôle des solvants 4. Electrophile et nucléophilie 5. Réactions

Plus en détail

Schéma de Lewis des molécules et structures spatiales

Schéma de Lewis des molécules et structures spatiales Schéma de des molécules et structures spatiales Décrire à l aide des règles du «duet» et de l octet les liaisons que peut établir un atome (, N,, ) avec les atomes voisins. Interpréter la représentation

Plus en détail

Architecture moléculaire

Architecture moléculaire hapitre 4 : UE1 : himie himie physique Architecture moléculaire Pierre-Alexis GAUARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Exceptions à la règle de l octet

Exceptions à la règle de l octet Exceptions à la règle de l octet Participation des orbitales p ou d vides: couches de valence étendues, les composés hypervalents (composés avec formellement plus que 8 électrons de valence) Autres exemples:

Plus en détail

I. Avant- propos sur la représentation de Lewis :

I. Avant- propos sur la représentation de Lewis : 1 Thème : Lois et modèles Partie : Structure et transformation de la matière Cours 25 : Transformations en Chimie organique Partie B : Mécanismes réactionnels - Les grandes catégories de réactions en Chimie

Plus en détail

!!! ATTENTION!!! les pages 3 & 4 du sujet sont à remettre avec votre copie.

!!! ATTENTION!!! les pages 3 & 4 du sujet sont à remettre avec votre copie. ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 SESSIN 1 D AUTMNE ETAPE : SVTE Epreuve de : CIMIE UE : SVE104 Date : 10 Janvier 2011 Durée : 1h30 Documents non autorisés Epreuve de Mme N. Geneste, Mrs F. Godde, Y. annachi,

Plus en détail

UE1: Liaisons chimiques

UE1: Liaisons chimiques UE1: Liaisons chimiques But du cours: connaître les différents types de liaisons et comprendre la formation de liaisons covalentes entre les atomes Intervenants: E. Baudrin P. Vanlemmens 0 Variation de

Plus en détail

CHIMIE VOLUME HORAIRE TOTAL = 120 HEURES 1. CHIMIE GENERALE VOLUME HORAIRE TOTAL = 45 HEURES

CHIMIE VOLUME HORAIRE TOTAL = 120 HEURES 1. CHIMIE GENERALE VOLUME HORAIRE TOTAL = 45 HEURES 7 CHIMIE VOLUME HORAIRE TOTAL = 120 HEURES COURS = 72 heures. TRAVAUX PRATIQUES = 24 heures TRAVAUX DIRIGES = 24 heures. 1. CHIMIE GENERALE VOLUME HORAIRE TOTAL = 45 HEURES COURS = 27 heures. TRAVAUX PRATIQUES

Plus en détail

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques SAR du 22 septembre : chimie générale Partie atomistiques Exercice 1 Le soufre appartient à la famille des chalcogènes (la même que l oxygène). Son numéro atomique est Z=16. Il est utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Chapitre 4 : Bases de la réactivité des molécules organiques : effets électroniques

Chapitre 4 : Bases de la réactivité des molécules organiques : effets électroniques hapitre 4 2009-2010 45 hapitre 4 : Bases de la réactivité des molécules organiques : effets électroniques 1. Liaisons covalentes polarisées - effet inductif 1.1. Définitions ous avons défini précédemment

Plus en détail

Chapitre 15 Transformations en chimie organique

Chapitre 15 Transformations en chimie organique Chapitre 15 Transformations en chimie organique Corrigés des parcours en autonomie Préparer l évaluation 13 18 27 13 Zoom sur les représentations de molécules 1. a. La première représentation (formule

Plus en détail

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS 1 LES MOLÉCULES: UNE MOLÉCULE, C'EST UN ENSEMBLE DE PLUSIEURS ATOMES LIÉS CHIMIQUEMENT. UNE LIAISON CHIMIQUE, C'EST LE

Plus en détail

CHIM 121 BASES DE LA CHIMIE ORGANIQUE ET INORGANIQUE CC N 1 AVRIL 2009 PARTIE A : BASES DE LA CHIMIE ORGANIQUE CORRIGE

CHIM 121 BASES DE LA CHIMIE ORGANIQUE ET INORGANIQUE CC N 1 AVRIL 2009 PARTIE A : BASES DE LA CHIMIE ORGANIQUE CORRIGE PARTIE A : BASES DE LA CHIMIE ORGANIQUE CORRIGE Toutes les questions sont indépendantes. Vous devez choisir pour chacune l'unique proposition exacte. Barème sur 10 : 2 points par question Exercice 1 :

Plus en détail

EPST-Tlemcen 2012/2013. Les effets inductifs et les intermédiaires réactionnels

EPST-Tlemcen 2012/2013. Les effets inductifs et les intermédiaires réactionnels Mme M.BENYARU EPST-Tlemcen 2012/2013 Département de chimie Chimie 4 : cours Les effets inductifs et les intermédiaires réactionnels A-Effets inducteurs ou inductifs et mésomères Généralités n note 2 types

Plus en détail

S 1 PC - SPI - SPA. PARTIEL DE CHIMIE n 2 Durée : 1h 30 Les calculatrices sont autorisées

S 1 PC - SPI - SPA. PARTIEL DE CHIMIE n 2 Durée : 1h 30 Les calculatrices sont autorisées LICENCE PHYSIQUE-CHIMIE ET SCIENCES POUR L'INGÉNIEUR S 1 PC - SPI - SPA PARTIEL DE CHIMIE n 2 Durée : 1h 30 Les calculatrices sont autorisées Lundi 24 novembre 2014 Exercice 1 : Tableau périodique ( 5

Plus en détail

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires IV-1- Les cristaux covalents Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires Les cristaux covalents sont des cristaux macromoléculaires dans lesquels les nœuds du réseau sont occupés par

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1- Atomistique... 17. Chapitre 2- Liaisons chimiques... 47

Table des matières. Chapitre 1- Atomistique... 17. Chapitre 2- Liaisons chimiques... 47 Table des matières Chapitre 1- Atomistique... 17 1. Structure de l atome... 17 2. Modèle corpusculaire : cas de l atome H... 19 2.1 Objectif... 19 2.2 Modèle de Rutherford... 19 2.3 Modèle de Bohr... 20

Plus en détail

Chapitre 1- Atomistique et liaisons chimiques

Chapitre 1- Atomistique et liaisons chimiques Chapitre 1- Atomistique et liaisons chimiques I. Notions essentielles de Cours 1. Les atomes a. Caractérisation des atomes La matière est constituée d atomes, lesquels ont une structure centrale appelée

Plus en détail

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE ONDES 1. Ondes et particules 2. Caractéristiques des ondes 3. Propriétés des ondes ANALYSE CHIMIQUE 4. Analyse spectrale 5. Réaction chimique par échange

Plus en détail