Dr Mathieu BADOLO Centre Régional AGRHYMET www. Agrhymet.ne.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Mathieu BADOLO Centre Régional AGRHYMET www. Agrhymet.ne. m.badolo@agrhymey.ne m_badolo@yahoo.fr"

Transcription

1 PROGRAMME REGIONAL D AUGMENTATION D DES PRECIPITATIONS PAR ENSEMENCEMENT DES NUAGES AU SAHEL - APENS Dr Mathieu BADOLO Centre Régional AGRHYMET www. Agrhymet.ne

2 Plan de la communication Contexte Historique et antécédents Objectifs du programme Impacts attendus du programme Stratégie de mise en œuvre Principales activités du programme Formation et recherche d accompagnement Faisabilité du programme Etat de mise en œuvre du programme

3 I. Contexte

4 Vulnérabilité de l agriculture face aux aléas du climat au Sahel Au Sahel, l agriculture qui joue un rôle prépondérant dans les économies, est essentiellement une agriculture pluviale Aussi, au nombre des contraintes en lien avec une sécurité alimentaire durable et une gestion rationnelle des ressources naturelles au Sahel, il y a en premier lieu la pluviométrie L'évolution défavorable de la pluviométrie, marquée par des déficits pluviométriques récurrents depuis quelques décennies, se traduit donc par des incidences négatives sur la production agricole et les ressources naturelles

5 Des déficits pluviométriques devenus chroniques dans le Sahel 1,75 1,50 1,25 1,00 0,75 0,50 0,25 0,00-0,25-0,50-0,75-1,00-1,25-1,50-1, annual Index

6 Incidences des déficits pluviométriques chroniques sur les ressources en eau : un amenuisement des ressources en eau au Sahel débit (m3/s) Le fleuve Niger à Niamey - débits journaliers 1967/ / / / / / mai 31-mai 30-juin 30-juil 29-août 28-sept 28-oct 27-nov 27-déc 26-janv 25-févr 27-mars 26-avr

7 23/01/ /01/ /01/1997

8 Incidences des déficits pluviométriques chroniques sur l environnement Ils contribuent à la désertification Revisit Ground Sites to Study Changes in Natural Resources

9 Au Sahel une sécurité alimentaire durable, ainsi qu une gestion durable des ressources naturelles requièrent une maîtrise des ressources en l eau. Le programme d augmentation des précipitations par ensemencement des nuages APENS- est un élément de la stratégie sahélienne en la matière

10 II. Historique et antécédents de APENS Le programme APENS est l aboutissement d un processus politique et scientifique dont les principaux éléments sont : Recommandations du Conseil des Ministres du CILSS (Banjul, décembre 2002) : Entreprendre et renforcer les activités du CILSS particulièrement sur la petite irrigation et l augmentation des précipitations par ensemencement des nuages; Déclaration des Chefs d États et de Gouvernements lors du XIV ème Sommet des pays du CILSS - (Nouakchott, 25 janvier 2004):«Maîtriser l eau pour faire reculer la faim au Sahel» Expériences passées : pour des raisons multiples, plusieurs pays du Sahel ont entrepris des ensemencements des nuages de par le passé, sur des périodes généralement courtes; Expérience opérationnelle en cours au Sahel : le Programme SAAGA du Burkina Faso;

11 III. Objectifs du programme Les principaux objectifs du programme sont : contribuer au renforcement de la sécurité alimentaire des populations sahéliennes par l accroissement des ressources en eau, en liaison avec l amélioration des capacités de production des sols ; assurer une gestion durable des ressources naturelles ; assurer la préservation et l amélioration de l environnement, tout en réduisant la vulnérabilité des populations sahéliennes ; asseoir une stratégie régionale de lutte contre la sécheresse par une sécurisation des ressources en eau

12 IV. Impacts attendus du programme Les impacts attendus du programme pour les populations, les économies et l environnement sont une contribution substantielle à: la réduction de la vulnérabilité des principaux secteurs socio-économiques vis à vis de la variabilité et des changements du climat ; la réduction de la pauvreté et une amélioration des conditions de vie des populations ; la résolution du problème de l eau et de la sécurité alimentaire ;

13 IV. Impacts attendus du projet(suite) l augmentation des ressources en eau de surface et souterraines ; la lute contre la désertification à travers la régénérescence du couvert végétal ; le renforcement des capacités scientifiques des pays membres à travers des programmes de formation et de recherche associés au Programme Régional d Augmentation des Précipitations par Ensemencement des Nuages.

14 V. Stratégie de mise en œuvre du projet Le Programme APENS aura deux composantes : une composante régional et neuf (09) composantes nationales. La composante régionale aura un rôle de coordination dans les aspects suivants : mise en œuvre du programme en liaison avec l OMM, mobilisation des ressources financières nécessaires, harmonisation des équipements et moyens d intervention, développement de méthodologies, développement des bases de données, partage d expériences, développement et renforcement des capacités, recherche de synergie avec d autres programmes régionaux, réduction d échelle pour acquisition des moyens et méthodologies. Chaque composante nationale est chargée de l organisation et de la conduite des opérations dans son pays. Il est attendu que chaque composante nationale s inspire des expériences conduites dans les autres pays membres en matière de gestion des équipements et du développement des applications sectorielles.

15 VI. Les principales activités du programme Les principales activités du programme sont : Mise en place de la composante régionale du programme ; Mise en place des composantes nationales du programme ; Renforcement des capacités scientifiques, techniques, opérationnelles des composantes nationales ; Dotation en équipements des composantes nationales ; Conduite des campagnes d ensemencement des nuages par les composantes nationales ; Mise en œuvre des programmes de formation et de recherche au niveau sous régional ; Évaluations scientifique et socio-économique des campagnes aux niveaux national et sous régional.

16 VII. Formation et recherche d accompagnement Un programme de formation et de recherche d accompagnement de APENS est prévu: La formation : En vue de mettre en place au niveau régional et dans chaque pays membre du CILSS les ressources humaines qualifiées pour la conduite du programme APENS, un important programme de formation diplômante et de formation continue sera mis en place. La recherche : l augmentation des précipitations par ensemencement des nuages relevant encore du domaine de la recherche, un programme de recherche sera conduit en vue de bien comprendre les mécanismes de formation des précipitations en zone sahélienne, la dynamique et la microphysique des nuages dans la région ainsi que, les moyens qui permettront d optimiser les opérations d ensemencement. Le Centre régional AGRHYMET, l ACMAD, les universités sahéliennes et d autres institutions de recherche et de formation auront à conduire ce programme de formation et de recherche.

17 VIII. Faisabilité du programme APENS Une étude de faisabilité du programme APENS a été conduite. Elle vise à compléter et à préciser davantage le contenu du programme, de manière à mieux répondre aux attentes des autorités politiques et des partenaires au développement. Elle a permis de disposer d informations consistantes sur la faisabilité technique, la faisabilité économique et la faisabilité financière du programme. Le Document est disponible

18 IX. Etat de Mise en œuvre du programme L organisation d une conférence scientifique internationale qui a permis d élaborer les principales articulations du contenu scientifique, technique, organisationnel et opérationnel du programme du 25 au 28 mai 2004 à Ouagadougou au Burkina Faso), Le CILSS est engagé dans une dynamique de préparation et d organisation d une conférence ministérielle à Genève à l OMM. Elle servira de cadre de concertation regroupant les décideurs politiques, la société civile et les partenaires en vue d un consensus des décideurs politiques sahéliens autour de APENS et de la formalisation d un cadre de financement de ce programme

19 X. Le Budget Le Budget estimatif du programme pour la première phase de cinq années s élève à soixante cinq milliards cent quatre vingt millions trois cent douze mille francs ( ) CFA et se décompose comme suit : Contributions des états membres et de programmes internationaux = FCFA Contributions attendues des partenaires au développement = FCFA

20

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com Blog: http:// iavs.6mablog.com.

01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com Blog: http:// iavs.6mablog.com. 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com Blog: http:// iavs.6mablog.com Fiche descriptive Du Séminaire régional d information et de formation sur le processus

Plus en détail

CENTRE REGIONAL AGRHYMET

CENTRE REGIONAL AGRHYMET CENTRE REGIONAL AGRHYMET Etude de Faisabilité du Programme Régional d'augmentation des Précipitations par Ensemencement des Nuages au Sahel - APENS Avril 2006 Table des matières AVANT PROPOS 4 Introduction

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Cahier de l'energie 144444444444444444 244444444444444444 3 Une publication de au Sahel l'institut d'applications et de vulgarisations en Sciences Informations générales Renforcement des capacités institutionnelles

Plus en détail

Welcome to AGRHYMET. Dr Abdou ALI, Expert hydrologue, Centre Régional AGRHYMET, Niamey, Niger a.ali@grhymet.ne

Welcome to AGRHYMET. Dr Abdou ALI, Expert hydrologue, Centre Régional AGRHYMET, Niamey, Niger a.ali@grhymet.ne L information hydroclimatique en Afrique de l Ouest, base de la maîtrise de l eau pour la Sécurité alimentaire Welcome to AGRHYMET Dr Abdou ALI, Expert hydrologue, Centre Régional AGRHYMET, Niamey, Niger

Plus en détail

Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016

Calendrier prévisionnel Responsable en Ressources Humaines 2015-2016 Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016 Semaine Jour Date Institut ou Jours Heures Lundi 05-oct 15 Entreprise Mardi 06 oct 15 Semaine 41 Mercredi 07 oct 15 Jeudi 08-oct-15

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

Cas de la Plateforme du Niger

Cas de la Plateforme du Niger Plateformes Nationales de Dialogue entre Acteurs pour l Adaptation de l Agriculture au Changement Climatique Cas de la Plateforme du Niger M me HIMA Fatimatou, Plateforme Paysanne/Niger avril 2013 UNE

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA)

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION DE TROIS (3) SITES PILOTES POUR LA QUANTIFICATION DU STOCK DE CARBONE ET DU SUIVI DE SA DYNAMIQUE

Plus en détail

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE Protocole d Accord de Coopération Entre Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba

TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba Recrutement d un consultant individuel en appui à la mise en œuvre des activités de visibilité et de communication au sein de projets du CILSS Financement

Plus en détail

Conception et mise en œuvre de l Alerte Précoce par FEWS NET

Conception et mise en œuvre de l Alerte Précoce par FEWS NET Le Réseau de Systèmes d Alerte Précoce contre la Famine Conception et mise en œuvre de l Alerte Précoce par FEWS NET Ouagadougou, Burkina Faso 18-20 Novembre 2013 Plan A. Qu est-ce que FEWS NET? B. Les

Plus en détail

Rapport de mission :

Rapport de mission : COMITÉ PERMANENT INTER-ÉTATS DE LUTTE CONTRE LA SÉCHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IIN THE SAHEL Rapport de mission : Echanges avec les experts du CRA pour la mise

Plus en détail

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Bulletin mensuel d information du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel. >> Partenariat CILSS-USAID

Bulletin mensuel d information du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel. >> Partenariat CILSS-USAID Newsletter 40 ans 1973 >>> 2013 Bulletin mensuel d information du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel >> 1 ère édition de la foire aux savoirs au Sahel et en l Afrique

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Multifonctionnelles» du Mali

Multifonctionnelles» du Mali COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION DES ENERGIES

Plus en détail

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole.

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. Par Papa Boubacar Soumaré 12 et Massimo Martini 13 Résumé

Plus en détail

Termes de références :

Termes de références : Benin Environment and Education Society BEES NGO www.bees-ong.org bees@hotmail.fr 03 BP 779 Jéricho, Cotonou Bénin, Tel: (229) 68 487 909; (229) 97 167 835; Termes de références : Recrutement de consultants

Plus en détail

CONTRIBUTION DU PROGRAMME MAJEUR FORMATION (CRA) AU RENFORCEMENT DES CAPACITES

CONTRIBUTION DU PROGRAMME MAJEUR FORMATION (CRA) AU RENFORCEMENT DES CAPACITES Atelier Régional pour l Afrique sur la mise en oeuvre de l article 6 de la CCNUCC (Education, Formation et Sensibilisation du Public CONTRIBUTION DU PROGRAMME MAJEUR FORMATION (CRA) AU RENFORCEMENT DES

Plus en détail

Centre Régional AGRHYMET

Centre Régional AGRHYMET Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel Permanent Interstate Committe for Drought Control in the Sahel Centre Régional AGRHYMET Rapport Annuel 2005 Rapport Annuel 2005

Plus en détail

TERME DE REFERENCE. Aperçu & contexte

TERME DE REFERENCE. Aperçu & contexte TERME DE REFERENCE Aperçu & contexte 1.1 Le Comité permanent Inter- Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a été créé le 12 septembre 1973 à Ouagadougou (Burkina Faso). Il regroupe treize

Plus en détail

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA INTITULE DU PROJET : PROJET DE PROMOTION DE L INITIATIVE LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT D AGUIE 1 Intitulé du Projet : Projet de Promotion de l Initiative Locale pour le

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Guide Méthodologique de Conduite du Dialogue Inclusif Pays «Formulation des Priorités Résilience Pays (PRP-AGIR)» Version Finale (Septembre

Plus en détail

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Juin 2015 I. TERMES DE REFERENCES 1.1. Contexte et justification

Plus en détail

Termes de Référence (TDR) du

Termes de Référence (TDR) du 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) du Séminaire de formation à la planification

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES DANS UNE PERSPECTIVE D AUTONOMIE RÉGIONALE JANVIER 2008

Plus en détail

Appel à projets en vue de subventionner les meilleures innovations régionales pour la conception d'outils d'information et de communication

Appel à projets en vue de subventionner les meilleures innovations régionales pour la conception d'outils d'information et de communication Renforcement de la résilience par le biais de services liés à l innovation, à la communication et aux connaissances (BRICKS) Sahel and West Africa Program in support of the Great Green Wall Initiative

Plus en détail

Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE

Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE COMMUNICATION Mot de bienvenue et d ouverture Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE Réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires au Sahel et en

Plus en détail

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES 1. L agriculture et la pêche sont des secteurs essentiels pour le développement social et économique

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Adaptation Aux changements climatiques Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Sommaire Le Le contexte Notion Notion d adaptation Stratégies Stratégies et techniques d adaptation Les Les

Plus en détail

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 1 sommaire 1 faits marquants 2 résultats opérationnels 3 résultats financiers 4 perspectives 5 annexes 2 1 faits marquants 3 1 faits marquants S1 2010

Plus en détail

Programme d Appui à l Autonomisation des Femmes Rurales et Périurbaines au Niger (PAAFRPN)

Programme d Appui à l Autonomisation des Femmes Rurales et Périurbaines au Niger (PAAFRPN) UA/CIEFFA Centre International pour l Education des Filles et des Femmes en Afrique de l Union Africaine Programme d Appui à l Autonomisation des Femmes Rurales et Périurbaines au Niger (PAAFRPN) Projet

Plus en détail

La triade «eau bleue, eau verte, eau virtuelle» et la sécurité alimentaire en Tunisie

La triade «eau bleue, eau verte, eau virtuelle» et la sécurité alimentaire en Tunisie Tunisie : la triade «eau bleue, eau verte, eau virtuelle» 65 La triade «eau bleue, eau verte, eau virtuelle» et la sécurité alimentaire en Tunisie par Monsieur Abdelkader Hamdane Ancien directeur général

Plus en détail

(BRICKS) Recueil des meilleures pratiques en matière de gestion durable des terres en vue de leur diffusion

(BRICKS) Recueil des meilleures pratiques en matière de gestion durable des terres en vue de leur diffusion PROJET DE RENFORCEMENT DE LA RESILIENCE PAR LE BIAIS DE SERVICES LIES A L INNOVATION, A LA COMMUNICATION ET AUX CONNAISSANCES (BRICKS) Recueil des meilleures pratiques en matière de gestion durable des

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP Mission menée par M. Djibo Bagna, PCA du ROPPA et membre du Comité de pilotage du GAFSP Du 08 au 11 septembre 2012 1 PLAN DU RAPPORT ABREVIATIONS...

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST Rapport atelier ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST 28 et 29 janvier 2015 GWP/ Afrique de l Ouest NOTE CONCEPTUELLE ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET

Plus en détail

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE B U R K I N A F A S O BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2011 DIRECTION DES STATISTIQUES ET DES SYNTHESES ECONOMIQUES Juin 2011 2 SOMMAIRE SOMMAIRE.. 2 AVANT PROPOS.. 3 SIGLES ET ABREVIATIONS.

Plus en détail

BRICKS. Synthèse des travaux. De la cérémonie d ouverture

BRICKS. Synthèse des travaux. De la cérémonie d ouverture & SAWAP Programme Sahel et Afrique de BRICKS SAWAP BRICKS Synthèse des travaux SAWAP 1 12 3 La conférence du Programme Sahel et Afrique de l Ouest en appui à la Grande muraille verte (SAWAP) et le lancement

Plus en détail

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE B U R K I N A F A S O BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE 2ème trimestre 2011 DIRECTION DES STATISTIQUES ET DES SYNTHESES ECONOMIQUES Septembre 2011 2 SOMMAIRE SOMMAIRE.. 2 AVANT PROPOS.. 3 SIGLES ET ABREVIATIONS.

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel INFORMATIONS GÉNÉRALES Sources d information Rapport final sur les Micro doses d engrais pour la prospérité

Plus en détail

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization)

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization) DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio IV Cadre Pays Stream 2013-2015 BURKINA FASO 1. Contexte et finalités de la présence de la coopération italienne Le Burkina Faso est l'un des

Plus en détail

AUTORITÉ DU BASSIN DU NIGER (ABN)

AUTORITÉ DU BASSIN DU NIGER (ABN) Langue: Français Original: Français Diffusion: Restreinte AUTORITÉ DU BASSIN DU NIGER (ABN) PROGRAMME INTÉGRÉ DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE ET D ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LE BASSIN DU NIGER

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

Note Technique sur les Banques de Céréales

Note Technique sur les Banques de Céréales SECRETARIAT EXECUTIF DU CILSS PROGRAMME REGIONAL D APPUI SECURITE ALIMENTAIRE - LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION - POPULATION ET DEVELOPPEMENT Fonds Italie-CILSS Lutte contre la Désertification pour la

Plus en détail

! " # " $ % "!&'( ) ** "!&'!* "! * $! %! +,-.//( 0!"1*! * " 2 *3 4 4 ' " " #! (

!  #  $ % !&'( ) ** !&'!* ! * $! %! +,-.//( 0!1*! *  2 *3 4 4 '   #! ( ! "#$%$"&! " # " $ % "!&'( ) ** "!&'!* "! * $! %! +,-.//(!"1*! * " 2 *3 4 4 ' " " #! ( 5! * " " ( 5 *6 $ 6! 6 (! *6 6 ( " #!$ 6 * " ( 5 "!&' # 7* (8( #! 3 ( '()* +$" $+%,-)./%! +) $ % * $%!) *!&1!) **1!

Plus en détail

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI Dr Max MILLIEN PLAN DE LA PRESENTATION Coup d œil sur les menaces et catastrophes naturelles en Haïti Vulnérabilité d Haïti par rapport

Plus en détail

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Fonds pour l Environnement Mondial. Décembre 2014 1 1.

Plus en détail

Marché Financier Régional UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries. Jeddah, du 2 au 4 juin 2008

Marché Financier Régional UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries. Jeddah, du 2 au 4 juin 2008 UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries Jeddah, du 2 au 4 juin 2008 BR\/M - DC/BR Jean Paul GILLET Directeur Général Directeur Général ;: Jean-Paul Gillet Abidjan, janvier 2007

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Accélérer la déclinaison de la Feuille de Route Régionale en «Priorités Résilience Pays» (PRP-AGIR) Atelier/Clinique Régional de Lancement

Plus en détail

CONSOMMATION FRANCAISE D ELECTRICITE CARACTERISTIQUES ET METHODE DE PREVISION

CONSOMMATION FRANCAISE D ELECTRICITE CARACTERISTIQUES ET METHODE DE PREVISION CONSOMMATION FRANCAISE D ELECTRICITE CARACTERISTIQUES ET METHODE DE PREVISION Ce document présente : les principales caractéristiques cycliques de la consommation d électricité en France, les différents

Plus en détail

PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGERT

PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGERT 1 PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT (PNUD) FONDS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL (FEM) FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGERT I. INFORMATIONS DE BASE

Plus en détail

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme Foire aux savoirs Consolider la Résilience à l insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel / Afrique de l Ouest Ouagadougou, Burkina Faso, 5-7 Novembre 2013 Appel à propositions Venez nous rejoindre

Plus en détail

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 REPUBLIQUE DE LA GUINEE EQUATORIALE MINISTERE DE LA PÊCHE ET DE L ENVIRONNEMENT Direction Générale de l Environnement Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 Titre du projet: Renforcement

Plus en détail

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT Lors de la réunion des Experts sur

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Etude Volumes Prélevables sur les Usses 2010-2012 5 avril 2013 SMECRU Syndicat Mixte d Etude du Contrat de Rivières des Usses Le bassin

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1 CHAPITRE VII L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I plan du chapitre Diapo 1 L approche intégrée et multisectorielle Niveau I Diapo 2 Deux traditions méthodologiques Niveau II Diapo 3 Le tout

Plus en détail

Termes de Référence. Pour un Consultant Chargé d une «étude ex ante sur l impact socioéconomique et environnemental des OGM en Afrique de l Ouest»

Termes de Référence. Pour un Consultant Chargé d une «étude ex ante sur l impact socioéconomique et environnemental des OGM en Afrique de l Ouest» CED EAO Co mmunau t é Économiq u e de s Ét ats d Af r iq u e d e l O u es t Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles ECOWAS Econo m ic Co mmunit y of West Af r ica

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE 2 Projet organisation administrative et technique > Sommaire Sommaire PREAMBULE POURQUOI? Les objectifs

Plus en détail

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE :

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : Résultats du séminaire de Sikasso 4-7 mars 2002 www.afriquefrontieres.org WABI/DT/04/03 2 LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE»

Plus en détail

SIGNATURE DE L ACCORD DE DON EN FAVEUR DU MALI

SIGNATURE DE L ACCORD DE DON EN FAVEUR DU MALI UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ SIGNATURE DE L ACCORD DE DON EN FAVEUR DU MALI POUR LE FINANCEMENT DE LA BONIFICATION PARTIELLE DES INTERETS

Plus en détail

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS UE 1/8 AIDE MULTILATERALE EUROPEENNE

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS UE 1/8 AIDE MULTILATERALE EUROPEENNE CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS UE 1/8 AIDE MULTILATERALE EUROPEENNE FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT COORDONNEES Siège Burkina Cap Vert Gambie Guinée Bissau DIRECTION GENERALE DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

Agence du Bassin Hydraulique du Souss Massa

Agence du Bassin Hydraulique du Souss Massa Agence du Bassin Hydraulique du Souss Massa 1 AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA - AGADIR 2 CONTEXTE GEOGRAPHIQUE REGION DU SOUSS MASSA ET DRAA 5 provinces et préfectures 30.000 km2 1,9 Millions

Plus en détail

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond www.cnaop.gouv.fr Tableau de bord 1 janv. 211-31 déc. 211 Comparaison avec : 1 janv. 21-31 déc. 21 Précédente : Visites Visites 2 2 1 1 3 janv. 5 févr. 1 mars 12 avr. 15 mai 17 juin 2 juil. 22 août 24

Plus en détail

Les principales similitudes. Les principales différences

Les principales similitudes. Les principales différences BTS technico- rénové versus BTS technico- actuel Les principales similitudes Les principales différences Rénovation du BTS Technico- Les principales similitudes Cycle d études de 2 ans Heures hebdomadaires

Plus en détail

PLANET GUARANTEE MALI. One World to protect

PLANET GUARANTEE MALI. One World to protect PLANET GUARANTEE MALI One World to protect Sommaire Sommaire I. Présentation de PlaNet Guarantee II. Présentation de PlaNet Guarantee Mali I. Assurance Récolte Sahel II. Santé pour tous III. Lakana 2 3

Plus en détail

ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA

ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA ATELIER DE VALIDATION DES RÉSULTATS DE LA PHASE II 20 ET 21 JUILLET 2011 . Introduction La BOAD a

Plus en détail

Note sur les indices mensuels des prix du Commerce Extérieur (Août 2014)

Note sur les indices mensuels des prix du Commerce Extérieur (Août 2014) Note sur les indices mensuels des prix du Commerce Extérieur (Août 2014) Rocade Fann Bel-air Cerf-volant. BP 116 Dakar RP -Sénégal Tel 33 869 21 39, Fax 33 824 36 15 ANSD/DSECN /DSC/ BEE/ Indice des Prix

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3"

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3 République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3" Termes de référence Pour le recrutement d un consultant spécialisé en Gestion Axée sur les Résultats

Plus en détail

Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi OULD BEDREDINE Ing.

Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi OULD BEDREDINE Ing. Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) : Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi OULD BEDREDINE Ing. Du

Plus en détail

Programme Biotechnologie et Biosécurité

Programme Biotechnologie et Biosécurité Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles CEDE AO Communauté Éco nomique des État s d Af rique de l Ou es t ECOW AS Economic Communit y of W est Af rican S ta t es

Plus en détail

TELEPHONE BUREAU : 50 34 21 15 E-MAIL : grefco@fasonet.bf; personnel : thieba@fasonet.bf SITE WEB : www.grefco.net

TELEPHONE BUREAU : 50 34 21 15 E-MAIL : grefco@fasonet.bf; personnel : thieba@fasonet.bf SITE WEB : www.grefco.net Curriculum vitae 1- IDENTITE NOM & PRENOMS : THIEBA Daniel Armand DATE DE NAISSANCE : 9 Décembre 1958 NATIONALITE : Burkinabé PROFESSION : Consultant LANGUES : - Français : très bien - Anglais : (très

Plus en détail

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général --------

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- Colloque UEMOA-CRDI, du 08-10 Décembre 2009, Ouagadougou Samuel T. KABORE; Dieudonné OUEDRAOGO,

Plus en détail

Qu est-ce que l adaptation au changement climatique?

Qu est-ce que l adaptation au changement climatique? Note de position de CARE sur le changement climatique Qu est-ce que l adaptation au changement climatique? Le changement climatique représente une menace sans précédent pour les populations des pays en

Plus en détail

PROJET D ÉLABORATION ET DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION NATIONAL DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU (PANGIRE)

PROJET D ÉLABORATION ET DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION NATIONAL DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU (PANGIRE) Langue: Français Original: Français Diffusion: Restreinte RÉPUBLIQUE DU NIGER PROJET D ÉLABORATION ET DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION NATIONAL DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU (PANGIRE) RAPPORT

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN STOCK REGIONAL ALIMENTAIRE

MISE EN PLACE D UN STOCK REGIONAL ALIMENTAIRE MISE EN PLACE D UN STOCK REGIONAL ALIMENTAIRE UNE ACTION DU RESEAU DES SOCIETES, COMMISSARIATS, OFFICES CHARGES DE LA GESTION DES STOCKS DE SECURITE ALIMENTAIRE AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE L OUEST (RESOGEST)

Plus en détail

La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger

La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger Saint Brieuc le mercredi 17 avril 2013 Ir. Ludovic Andres Sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger 1. Le GRAP 3A 2. La sécurité alimentaire nutritionnelle

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

L OSS FAIT DE LA GESTION CONCERTEE DES RESSOURCES EN

L OSS FAIT DE LA GESTION CONCERTEE DES RESSOURCES EN L OSS FAIT DE LA GESTION CONCERTEE DES RESSOURCES EN EAU PARTAGEES ET NON RENOUVELABLES UNE REALITE Créé en 1992, l Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) a accordé dès le départ une importance particulière

Plus en détail

MALI RAPPORT ECONOMIQUE BI-ANNUEL

MALI RAPPORT ECONOMIQUE BI-ANNUEL MALI RAPPORT ECONOMIQUE BI-ANNUEL Janvier 2013 CGIAR Climate AFTP4 Région Afrique Banque mondiale Sommaire Préambule... 3 RESUME... 4 1. Contexte politique... 5 2. Situation économique en 2012... 5 Croissance...

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

COMPTE RENDU DES TRAVAUX DE LA QUATRIEME REUNION DU COMITE DIRECTEUR REGIONAL DU PROGRAMME PREDAS

COMPTE RENDU DES TRAVAUX DE LA QUATRIEME REUNION DU COMITE DIRECTEUR REGIONAL DU PROGRAMME PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF PRA-SA/LCD/POP/DEV PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

Jean-Baptiste Ouedraogo

Jean-Baptiste Ouedraogo Jean-Baptiste Ouedraogo 1 La vulnérabilité sociale peut être caractérisée par une situation de précarité liée à l exclusion sociale ou à l absence de droits civiques (aspects sociaux et politiques). Elle

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER CABINET DU PREMIER MINISTRE CONSEIL NATIONAL DE L ENVIRONNEMENT POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETARIAT EXECUTIF =============

REPUBLIQUE DU NIGER CABINET DU PREMIER MINISTRE CONSEIL NATIONAL DE L ENVIRONNEMENT POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETARIAT EXECUTIF ============= REPUBLIQUE DU NIGER CABINET DU PREMIER MINISTRE CONSEIL NATIONAL DE L ENVIRONNEMENT POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETARIAT EXECUTIF ============= DEUXIEME RAPPORT NATIONAL DU NIGER DANS LE CADRE DE

Plus en détail

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES 1 Le groupe a progressé dans une année contrastée CA Cegid Group 264 M +5,7 % UN PREMIER SEMESTRE AVEC DES PERSPECTIVES FAVORABLES UN SECOND SEMESTRE MARQUÉ PAR UNE NOUVELLE CRISE 2 Les principales tendances

Plus en détail

I. ACTIVITES. 1. Administration

I. ACTIVITES. 1. Administration I. ACTIVITES 1. Administration Au cours de l année 2010, les organes de la Banque ont continué d exercer leurs missions conformément à la Loi n 1/34 du 2 décembre 2008 portant Statuts de la Banque de la

Plus en détail

Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification. Principaux enjeux de la CdP11

Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification. Principaux enjeux de la CdP11 1 Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification Principaux enjeux de la CdP11 Mme Rajae CHAFIL Spécialiste du Programme Négociations Internationales sur l'environnement et le développement

Plus en détail

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS Dans ce travail, nous avons évalué les possibilités d une intensification de l agriculture dans le Plateau Central à partir des nouvelles technologies (techniques traditionnelles

Plus en détail

Exemple : Dans 35, le chiffre 3 vaut 3 dizaines ou 30 unités. 35, c est 3 dizaines et 5 unités. 35 = 30 + 5 35 = 10 + 10 + 10 + 5

Exemple : Dans 35, le chiffre 3 vaut 3 dizaines ou 30 unités. 35, c est 3 dizaines et 5 unités. 35 = 30 + 5 35 = 10 + 10 + 10 + 5 Numération La valeur des chiffres N1a Les nombres jusqu à 99 s écrivent avec 1 ou 2 chiffres. Dans un nombre de 2 chiffres, chaque chiffre a une valeur différente : celui de droite est le chiffre des unités

Plus en détail

Gestion des risques climatiques: suivi, évaluation, alerte rapide et réactions

Gestion des risques climatiques: suivi, évaluation, alerte rapide et réactions Septième Forum pour le développement de l Afrique Agir face aux changements climatiques pour promouvoir un développement durable en Afrique Gestion des risques climatiques: suivi, évaluation, alerte rapide

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014

Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014 Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014 Contents I. Présentation d ARS II. Approche I. Produits II. Distribution III. Marketing III. Performances IV. Principaux challenges

Plus en détail