MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES AMBASSADE DE FRANCE EN ARGENTINE FICHE ARGENTINE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES AMBASSADE DE FRANCE EN ARGENTINE FICHE ARGENTINE"

Transcription

1 MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES AMBASSADE DE FRANCE EN ARGENTINE FICHE ARGENTINE I- Organisatin de l enseignement supérieur Caractères généraux Le système d enseignement supérieur argentin cmpte envirn étudiants dnt snt inscrits à l université (chiffres 2008, Ministère argentin de l éducatin natinale). Ce système, régi par la li de 1995 est cmpsé de deux catégries d établissements : les universités et instituts universitaires et les établissements d enseignement supérieur nn universitaire. Les deux systèmes demeurent faiblement articulés avec ntamment peu de passerelles existantes entre les frmatins de même dmaine. Il faut y vir en grande partie la cnséquence des différents types de frmatins prpsées par ces établissements. Ainsi, alrs que les universités prpsent des frmatins délivrant un diplôme au terme d un minimum de quatre années d études, les établissements nn universitaires ffrent des frmatins suvent plus curtes et prfessinnalisantes, même si ces cursus curts se dévelppent rapidement dans les universités depuis quelques années. Typlgie des institutins d'éducatin supérieure, sus la crdinatin du Ministère fédéral de l éducatin : Établissements universitaires : - Universités - Instituts universitaires Établissements nn universitaires, sus la tutelle des autrités éducatives prvinciales : - de frmatin des enseignants - d'enseignement artistique, technique et prfessinnel D'après la dernière publicatin statistique du Ministère argentin de l'éducatin («Crdinación de Investigacines e Infrmación Estadística, CIIES» - «Secretaría de Plíticas Universitarias, SPU»), n recense, en 2010, 47 universités natinales (publiques), 46 universités privées, 7 instituts universitaires publics, 12 instituts universitaires privés, 1 université départementale (Université Autnme d Entre Rís Prvince d Entre Rís), 1 université internatinale (Faculté Latin-américaine de Sciences Sciales, FLACSO), 1 université étrangère (Université de Blgna, Italie) et des centaines d'établissements nn universitaires. Opérant dans un cadre cncurrentiel au sein duquel le plitique n'est pas absent, les universités rivalisent d'ingénisité pur cnquérir et fidéliser la ppulatin étudiante, par des apprches qui vnt de la recherche de l'excellence académique (grandes universités natinales, universités privées élitistes) jusqu'aux techniques de marketing publicitaire. Étant dnnées la nature fédérale de la République argentine et l autnmie très frte des établissements, le système universitaire n est pas unifié, ni au plan académique, ni au plan territrial. Les universités nt dévelppé des réseaux multiples, les établissements de la capitale fédérale u de prvince dispsent de plusieurs antennes dans d autres prvinces. Organisatin des universités Les universités snt autnmes et rganisées en facultés. Elles peuvent avir des implantatins dans plusieurs régins. La frmatin équivalente à ntre niveau de licence se fait en quatre u cinq ans, seln la discipline et l établissement, sans titre intermédiaire.

2 Depuis la crise plitic-écnmique de 2001, les frmatins de master et dctrat snt frtement dévelppées, tant au niveau des effectifs que des frmatins prpsées avec, à l heure actuelle, près de masters («psgrads») accrédités. En effet, la crise a cnsidérablement renfrcé, au sein de la sciété argentine, l idée seln laquelle la frmatin universitaire reste le myen le plus sûr pur accéder à un meilleur niveau de vie, ainsi qu à une cnditin sciale plus favrable. Effectifs, nuveaux inscrits, diplômés et disciplines chisies L'indicateur le plus adéquat pur rendre cmpte du rapprt public-privé dans l'enseignement supérieur est le purcentage d'étudiants respectivement inscrits dans l'université publique et privée, parmi les étudiants recensés en En effet, l'effectif du crps enseignant est un mauvais indicateur statistique, car, la rémunératin des prfesseurs étant particulièrement faible, la plupart d entre eux enseignent dans plusieurs établissements, publics et/u privés. Un autre indicateur est furni par la cntributin des universités privées à la dépense de Recherche et Dévelppement, qui représente seulement 1,5% du ttal de la dépense natinale, cntre 26% pur l'université publique. Les universités publiques nt accueilli, en 2008, étudiants, sit 84 % du nmbre ttal d étudiants, dnt pur l'université de Buens Aires (UBA). En ce qui cncerne l'évlutin du nmbre de nuveaux inscrits, entre 2001 et 2008, mise à part une légère augmentatin entre 2001 et 2002, la baisse a été cnstante. Les universités privées nt accueilli, en 2008, étudiants (16 % du nmbre ttal d étudiants). Il est à nter que le nmbre de nuveaux inscrits, après avir diminué entre 2001 et 2002, a augmenté de manière cnstante entre 2002 et Entre 2001 et 2008, le nmbre de nuveaux inscrits a augmenté, en myenne, de 7,8 %. En 2008, étudiants snt srtis diplômés de l'université publique, et de l'université privée. Le rapprt entre nuveaux inscrits et diplômés pur l'année 2008 est dnc de 24% pur l université publique et de 31 % pur l université privée. La durée myenne des études dans l'université publique est de plus de 7 ans. Les disciplines les plus prisées par les étudiants de l'université publique snt les Sciences Sciales (37 % des nuveaux inscrits en 2008), les Sciences Appliquées (28 %), les Sciences Humaines (18 %), les Sciences de la Santé (13 %) et les Sciences Exactes (4 %). II- Organisatin des études et enseignements dispensés Cycles et années d'études ; crrespndance avec le système français (depuis la réfrme LMD) La distinctin fndamentale entre les cycles se fait entre les études de «grad» (allant de la srtie du secndaire jusqu'à l'btentin de la «licenciatura») et de «psgrad» («especialización», «maestría» et dctrat). Le cycle de «licenciatura» cmpte 4 u 5 ans seln la discipline, la «maestria» 2 ans, et le dctrat 3 ans. Le nmbre d'années d'études, ntamment au niveau de «grad», est cependant une ntin très thérique, dans la mesure ù la pratique des études à temps partiel - généralement en curs du sir, en raisn d'une activité prfessinnelle - est extrêmement répandue. Le taux d'étudiants exerçant une activité prfessinnelle peut même dépasser les 60 % dans certaines disciplines, cmme en philsphie et lettres. La «licenciatura» est traditinnellement recnnue par les établissements français cmme équivalente à un niveau de Master 1 (maîtrise; bac+4). De fait, le niveau atteint par les 21% de diplômés argentins ayant une «licenciatura» leur permet tut à fait d'entamer un Master 2 à rientatin prfessinnelle u de recherche. III- Principaux atuts du système d'enseignement supérieur L'Argentine a «prduit» depuis 1947 tris prix Nbel scientifiques dans les dmaines de la physilgie et de la chimie appliqués à la médecine. Elle pssède différents centres d'excellence répartis sur l'ensemble de sn 2

3 territire avec, il est vrai, une très frte cncentratin au sein de la géante «Universidad de Buens Aires» (UBA), référence dans de nmbreux dmaines. L'État fédéral s'effrce d'équilibrer, par le renfrcement d'unités décentralisées, les pids relatifs de la capitale et des prvinces. Ainsi, certains centres d'excellence nt été dévelppés en fnctin de spécialisatins réginales, autur de prblématiques spécifiques. Ntns, à titre d'exemple, que la chimie, la bichimie, le génie des prcédés et la mdélisatin se snt frtement dévelppés au sein de l'université du «Litral» (Santa Fe). Un pôle de transfrmatin de la prductin primaire (céréales, lait) est situé dans la régin pampéenne. Et des centres imprtants en nivlgie-glacilgie et sismlgie, en technlgies de l'irrigatin, nt cnnu un dévelppement dans les universités du piémnt andin (Cuy). La frte crise écnmique de 2001 a été lurde de cnséquences pur l'enseignement supérieur, agissant sur l'rganisatin des universités, du fait des cupes budgétaires dans les universités publiques. Depuis 2007, le guvernement actuel a fixé plusieurs bjectifs pur amélirer la situatin des universités publiques, en fnctin desquels sernt attribués des fnds additinnels au curs des prchaines années, sus la frme de cntratsprgrammes entre le Ministère de l Éducatin, le Ministère de la Science, de la Technlgie et de l innvatin prductive et les universités. Les bjectifs snt : - dévelpper l infrmatin sur la fnctin sciale des universités, - actualiser l ffre académique et la frmatin des prfesseurs, - amélirer les cursus en Sciences de l ingénieur, - amélirer l articulatin entre sphères académique et prductive, - dévelpper des cycles généraux de cnnaissances, partagés entre plusieurs institutins, dans les premières années d université, - crdnner les deuxièmes et trisièmes cycles universitaires, - articuler enseignement secndaire et supérieur. Pratique du recrutement par cncurs Le recrutement des prfesseurs et chercheurs se fait par cncurs. Cette pratique a également curs pur l'accès à l'internat (résidence) dans les spécialités médicales, mais il n'existe pas d'établissement apparenté à ns grandes écles, basant la sélectivité de sn recrutement sur le cncurs d'entrée. IV- Cpératins existantes avec les établissements d enseignement supérieur a) français Il n'y a pas d'accrd d'équivalence de prtée natinale, sauf pur le «bachillerat» (équivalent du baccalauréat). En Argentine, cmme en France, chaque université détermine le niveau de recnnaissance qu'elle attribuera au diplôme présenté par un étudiant qui suhaite y pursuivre sa frmatin. Envirn 400 accrds interuniversitaires franc-argentins existent actuellement et 25 de dubles diplômes au niveau master. Chaque année, il y a 150 étudiants argentins qui partent en échange en France dans le cadre de ces accrds. IV- Cpératins existantes avec les établissements d enseignement supérieur b) d autres pays, ntamment eurpéens La mbilité des étudiants argentins dans les principaux PAYS EUROPÉENS * : ALLEMAGNE Organisme chargé de la prmtin des études, du cnseil aux étudiants, de l attributin des burses et de la cpératin universitaire : DAAD. * Les infrmatins nt été furnies par les rganismes suivants : DAAD, «Cnsejería de Educación» de l Ambassade d Espagne, Institut Culturel Italien, Cnsulat d Italie et British Cuncil. 3

4 Accrds : pur les échanges d enseignants : avec les 8 plus grandes universités natinales et avec le Cnicet (Cnsej Nacinal de Investigacines Cientificas y Technicas, rganisme argentin chargé de la recherche scientifique et technique). Pur les échanges d étudiants : plusieurs accrds pur les frmatins d ingénieur, d écnmie et de langues. 20 prjets de recherche avec le MINCYT (Ministeri de Ciencia, Tecnlgía e Innvación Prductiva). Burses: 250 pur les étudiants et 80 pur des enseignants u chercheurs (aucune discipline n est priritaire mais le plus grand nmbre est attribué pur les frmatins d ingénieur et les sciences naturelles). Étudiants: Plus de 300 étudiants en masters et dctrats. Envirn 100 échanges universitaires en 2009/2010. ESPAGNE Organisme chargé de la prmtin des études, du cnseil aux étudiants, de l attributin des burses et de la cpératin universitaire : en 2008 la «Fundación para la pryección internacinal de las universidades españlas» a été crée. Cette fndatin n a pas de représentatin en Argentine. Actuellement, l AECID et la «Cnsejería de Educación» de l Ambassade d Espagne en Argentine infrment et mettent à dispsitin des étudiants les cntacts, adresses, burses, etc. Accrds: Plus de 500 accrds avec des universités argentines. Burses: 100 burses de dctrat et 30 pst dctrat sur les attribuées à l ensemble de l Amérique latine (MAE et FONDATION CAROLINA). Étudiants: Plus de étudiants desquels 60 % snt inscrits en masters et dctrats. ITALIE Organisme chargé de la prmtin des études, du cnseil aux étudiants, de l attributin des burses et de la cpératin universitaire : Il n existe aucun rganisme chargé de la prmtin des études en Italie mais l Institut Culturel Italien gère les burses. Il existe également le CUIA, Cnsrtium Universitaire Italien pur l Argentine. Il s agit d une assciatin d universités italiennes, à but nn lucratif, qui cntribue annuellement à hauteur de eurs pur renfrcer la cpératin universitaire entre l Italie et l Argentine, dans les dmaines de la recherche, de la mbilité des étudiants et des enseignants, de l hmlgatin des diplômes, de l éducatin à distance, etc. Le CUIA bénéficie du sutien institutinnel de l Ambassade d Italie. Accrds: Plus de 200 accrds avec des universités argentines et un accrd MAE-SECYT pur des prjets de recherche. Burses: 30 bursiers en 2009/2010. Étudiants: Envirn 160 étudiants en 2009/2010. ROYAUME-UNI Organisme chargé de la prmtin des études, du cnseil aux étudiants, de l attributin des burses et de la cpératin universitaire : British Cuncil et Educatin UK. Accrds: Avec envirn 30 universités argentines cncernant les échanges d étudiants et d enseignants, et pur des prjets de recherche, entre autres. La majrité des accrds relèvent des sciences sciales, sciences plitiques, enseignement de l anglais, frmatins d ingénieur, éducatin, technlgie, littérature et sciences exactes. Burses: Envirn 15 bursiers en 2009/2010 (Burses Chevening). Il existe également un prgramme «Assistants langue étrangère», une burse pur un master en enseignement de l anglais (Hrnby) et d autres burses nn exclusives pur les candidats argentins. Étudiants: Envirn 300 étudiants universitaires (40 % masters et 35 % dctrats u recherche), 100 étudiants du tertiaire et un grand nmbre d étudiants en anglais en 2009/

5 V- Orientatin à dnner à la cpératin universitaire franc-argentine La stratégie en 2009/2010 a cnsisté à accmpagner la partie argentine dans sa démarche vers l internatinalisatin du système universitaire (créatin de centres franc-argentins, créatin de réseaux, prgrammes de mbilité, visites et séances d infrmatin, missin d expertise). Des pôles réginaux très actifs snt déjà à l initiative de cpératins cnséquentes avec les écles et universités françaises et intègrent ns grands prgrammes de cpératin (Rsari, Santa Fe, Crdba, Mendza, Salta, La Plata, Bahia Blanca, en particulier). Cinq axes principaux définissent les directins de ns actins : Cpératin institutinnelle et réseaux francphnes Le suivi du dialgue institutinnel vise, d une part, à répndre aux demandes d expertise de la partie argentine et, d autre part, à pursuivre le rapprchement et la cpératin entre les différentes cnférences : CPU (Cnférence des Présidents d Universités) et CDEFI (cnférence des directeurs des écles françaises d ingénieurs), CIN (Cnseil Interuniversitaire Natinal) et CONFEDI (Cnférence des Dyens des Facultés d Ingénierie). Cncrètement, ce dialgue se pursuivra dans le cadre de la manifestatin EUROPOSGRADOS rganisée à Buens Aires les 14 et 15 avril 2011 avec ns principaux partenaires eurpéens (Espagne, Allemagne, Italie, Ryaume Uni) et la Délégatin de l UE en Argentine. Au delà d un saln universitaire traditinnel et d une turnée en prvince, cette manifestatin se veut lieu de rencntres et de dialgue entre les autrités institutinnelles et académiques du mnde universitaire eurpéen et argentin. Prgrammes de burses burses d excellence de l AEFE, burses Saint-Exupéry, cfinancées avec par le Ministère de l Éducatin natinale argentin, burses Master Ile-de-France, financées par la régin Île de France et mises en place avec la participatin active de l Ambassade de France, Service de cpératin et d actin culturelle (SCAC), burses d excellence EIFFEL, burses Bernard Hussay, burse ENA, cfinancée avec par le Ministère de l Éducatin natinale argentin, burses Master Erasmus Mundus, burses ECOS, burses Hermès, burses de recherche de la Ville de Paris. Au ttal, ce snt une centaine de bursiers argentins qui étudiernt en France en au niveau Licence- Master-Dctrat-PstDctrat. CampusFrance Argentine Depuis 2008, le pste diplmatique dispse d un util supplémentaire avec l uverture de CampusFrance Argentine à prcédure CEF dans les lcaux du SCAC. Prgramme de frmatin d ingénieurs (ARFITEC) Le prgramme ARFITEC (Argentine-France Ingénierie-Technlgie), prgramme phare de la cpératin universitaire franc-argentine, a pur vcatin de créer et de cnslider des partenariats durables entre les établissements d enseignement supérieur français et argentins respnsables de la frmatin des ingénieurs. 12 prgrammes étaient en fnctinnement depuis 2008 et 19 prjets liant des réseaux argentins d universités et des réseaux d écles d ingénieur françaises nt été sélectinnés pur les années La mbilité est d envirn 75 étudiants et enseignants par année dans chaque directin. Cpératin en Sciences Humaines et Sciales Le Centre Franc-Argentin (CFA) de l Université de Buens Aires (UBA) est devenu en 10 ans un pôle réginal de référence pur les Sciences humaines et sciales. Véritable util de cpératin, c-dirigé par un directeur argentin et un directeur français, il remplit plusieurs fnctins : 5

6 - participer à la frmatin des étudiants en master et dctrat (rganisatin de séminaires, ctutelles) ; - favriser le débat d idées entre la France et l Argentine ; - assurer la prmtin de la recherche française en Sciences humaines et sciales ; - devenir prgressivement la tête d un réseau franc-sud américain en Sciences humaines et sciales. Au CFA de l UBA viennent s ajuter le Centre franc-argentin de l Université natinale de Crdba, et l Institut franc-argentin de l Université natinale de Cuy créés par des accrds entre l Ambassade de France en Argentine et ces deux universités natinales prestigieuses implantées dans deux des régins les plus dynamiques de la prvince argentine (Córdba et Mendza). L bjectif principal est de renfrcer la cpératin universitaire et scientifique avec le système universitaire français, principalement au travers de la participatin de prfesseurs invités dans des activités d enseignement et de recherche. VI- Cntacts utiles - Ministère de l Éducatin : - Ministère des Sciences, Technlgies et Innvatins prductives : - Ministère des Affaires Étrangères : - CONICET : Agence natinale de prmtin de la recherche : Mise à jur 15 ctbre

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 Directin de l Enseignement Supérieur de la Recherche et du Transfert de Technlgie APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 1. CADRE GENERAL Cmme les années précédentes, la Régin attribuera

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Formation professionnelle et insertion

Formation professionnelle et insertion Frmatin prfessinnelle et insertin REPERES L insertin prfessinnelle reste une catégrie d actin publique située à la crisée des cmpétences des différents niveaux de cllectivités territriales et de l Etat.

Plus en détail

Projet d harmonisation des trois organismes du Programme de bourses d études supérieures du Canada : Guide de discussion

Projet d harmonisation des trois organismes du Programme de bourses d études supérieures du Canada : Guide de discussion Prjet d harmnisatin des tris rganismes du Prgramme de burses d études supérieures du Canada : Guide de discussin Intrductin Le Canada et la plupart des autres pays industrialisés se penchent sur l évlutin

Plus en détail

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur.

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur. Expsé «La culture entrepreneuriale au Marc» 1- Entrepreneuriat au Marc : Visin glbale sur l envirnnement entrepreneurial : plusieurs dimensins impactent ntre envirnnement entrepreneurial : -Dimensin sciculturelle

Plus en détail

DÉCEMBRE 2015 FÉVRIER 2016 APPEL OUVERT BOURSES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE MASTER / DOCTORAT

DÉCEMBRE 2015 FÉVRIER 2016 APPEL OUVERT BOURSES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE MASTER / DOCTORAT 15 DÉCEMBRE 2015 28 FÉVRIER 2016 APPEL OUVERT BOURSES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE MASTER / DOCTORAT Depuis les années 90, l Ambassade de France en Rumanie mène une plitique active de sutien à la

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

Science Factor Mars 2014

Science Factor Mars 2014 Science Factr Mars 2014 Science Factr : présentatin Objectif Organisatin Prgramme préliminaire rencntre 19/3/2014 Lieu Participants Prgramme indicatif Science Factr en 2013 Implicatin des lycéens Science

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE 1 SOMMAIRE REGLEMENT D INTERVENTION Entreprises ciblées et prirités réginales Présentatin des

Plus en détail

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne Cnférence réginale pur les Institutins Supérieures de Cntrôle de la régin du visinage eurpéen du sud Prfil de la Cur des Cmptes Tunisienne Présentatin de la Cur des Cmptes La Cur des Cmptes est une juridictin

Plus en détail

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme Axe VI - Tus publics Objectif : Permettre aux persnnes illettrées et à ceux qui les accmpagnent de cnnaître l ffre dispnible dans la régin, en matière de réapprentissage des savirs fndamentaux Fiche actin

Plus en détail

DÉCEMBRE 2015 FÉVRIER 2016 APPEL OUVERT BOURSES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE MASTER / DOCTORAT

DÉCEMBRE 2015 FÉVRIER 2016 APPEL OUVERT BOURSES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE MASTER / DOCTORAT 15 DÉCEMBRE 2015 28 FÉVRIER 2016 APPEL OUVERT BOURSES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE MASTER / DOCTORAT Depuis les années 90, l Ambassade de France en Rumanie mène une plitique active de sutien à la

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

CURRICULUM VITAE FORMATION

CURRICULUM VITAE FORMATION CURRICULUM VITAE C Pham, PhD, ing., Cnsultant en énergie 329 avenue Devn, Mnt-Ryal H3R 1B8, Québec, Canada Adresse électrnique : c.pham@sympatic.ca Tél. : (514) 345-8772 FORMATION 1972 Dctrat ès Sciences

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015 Schéma sectriel Créatin Bureau de la CCI Midi-Pyrénées Transmissin Reprises d Entreprises du 25-09-2012 2010 / 2015 Schéma Créatin Transmissin Reprises d Entreprises 2010 / 2015 La missin des CCI d appui

Plus en détail

GOUVERNEMENTS REGION WALLONNE COMMUNAUTE FRANCAISE

GOUVERNEMENTS REGION WALLONNE COMMUNAUTE FRANCAISE Page 1 sur 5 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Présidence de l Unin eurpéenne : Les prirités de la Wallnie et de la Cmmunauté française (04-03-10) L Unin se dtera, à l ccasin du prchain Smmet de printemps les 25 et

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-3 : FORMATIONS PROFESSIONNELLES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISES ACCORD CADRE DU CONSEIL REGIONAL 1 Pririté d investissement

Plus en détail

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014 JURA & TROIS-LACS Mnt-Sujet (Jura bernis) Vincent Burrut CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI Prgramme de dévelppement turistique Masterplan - Cndensé. INTRODUCTION Purqui un Masterplan?

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

Les activités de promotion de l huile d olive et des olives de table menées par l Interprofession en France

Les activités de promotion de l huile d olive et des olives de table menées par l Interprofession en France Les activités de prmtin de l huile d live et des lives de table menées par l Interprfessin en France Assciatin Française Interprfessinnelle de l Olive Intervenant : Christian ARGENSON, directeur 40 ème

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015 Picardie Technple Appel A Prjets Innvatin 2015 Règlement Cet Appel à Prjets se substitue à l Appel à Prjets INDUSTRILAB, en l élargissant à tutes les thématiques de la Stratégie de Spécialisatin Intelligente

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Institut d études politiques de Paris

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Institut d études politiques de Paris Sectin des Frmatins et des diplômes Evaluatin de l écle dctrale de l Institut d études plitiques de Paris juillet 2009 2 Sectin des Frmatins et des diplômes Évaluatin de l écle dctrale de l'institut d

Plus en détail

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Ministère de l'educatin natinale COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES FEUILLE DE ROUTE COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Règlement de la Bourse "Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal" organisée en 2015 Par la SFED et MSD France

Règlement de la Bourse Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal organisée en 2015 Par la SFED et MSD France Règlement de la Burse "Endscpie au curs des MICI : Recherche chez l'hmme et/u chez l'animal" rganisée en 2015 Par la SFED et MSD France 1. Cntexte La SFED et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013

Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» Cmpte rendu des 8èmes rencntres

Plus en détail

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT SAEM Haute Brne PLAN D ACTIONS 2011 Plan d actins Haute Brne Dévelppement - Technple Lille Métrple 2011 1 SOMMAIRE A - CONTEXTE... 3 B - ACTIONS... 4 Axe 1 : Favriser la créatin

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs Plitique d investissement de la MRC de Caniapiscau Jeunes prmteurs Adptée le 15 septembre 2015 JEUNES PROMOTEURS Ce prgramme vise à aider les jeunes entrepreneurs (18-40 ans) à créer, à acquérir u à assurer

Plus en détail

Dossier de presse Séminaire prospectif

Dossier de presse Séminaire prospectif Frmatin prfessinnellee et technlgique 13 & 14 nvembre 2014 Hôtel la Batelière DOSSIER DE PRESSE Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembree 2014 Présentatin L académie et le Cnseil réginal de la Martinique

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Guide à destinations des équipes de direction

Guide à destinations des équipes de direction Guide à destinatins des équipes de directin Il est ressrti des auditins du cmité de piltage que le dialgue des assciatins d étudiants avec la guvernance des établissements était un réel facteur de prtectin

Plus en détail

4 NOVEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA FRANCE

4 NOVEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA FRANCE 4 NOVEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE FRANÇAISE France Principaux indicateurs, 2014 Ppulatin (en millins) 63,9 PIB (en G$ US curants) 2 846,9 PIB par habitant (en $ US curants) 44 538,1 Taux de

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES»

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» Règlement : INITIATIVES JEUNES Le département du Calvads suhaite dévelpper une plitique visant à susciter, sutenir, dévelpper et faire cnnaître la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Écle Paul-Hubert Rimuski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 PROCÈS-VERBAL de la deuxième réunin régulière du cnseil d établissement de l écle Paul-Hubert, tenue le cinquième jur de nvembre deux

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES pour le recrutement d un consultant en appui à la réalisation de l analyse de situation et à la préparation du cadre logique

TERMES DE REFERENCES pour le recrutement d un consultant en appui à la réalisation de l analyse de situation et à la préparation du cadre logique Réserve de Bisphère Transfrntalière du Fleuve Sénégal (Mauritanie Sénégal) - Prcessus de Préparatin du prjet GEF-UICN RBT fleuve Sénégal TERMES DE REFERENCES pur le recrutement d un cnsultant en appui

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017 HAUTE-LOIRE Prjet assciatif Prjet de service 2013-2017 Versin 2013 Page 1 sur 14 Smmaire Résumé...3 Méthdlgie...4 Présentatin en 2012...5 1. Le réseau UNA en France... 5 2. Les structures adhérentes à

Plus en détail

Accompagnement. des projets d investissement

Accompagnement. des projets d investissement Accmpagnement des stratégies Dévelppement internatinal Assistance technique - Organisatin Accmpagnement des prjets d investissement Viabilité écnmique et financière BK CONSULTANTS 2002-2014 NECESSITE D

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La rentrée. dans l enseignement. supérieur. Photo : Hugo Miserey

DOSSIER DE PRESSE. La rentrée. dans l enseignement. supérieur. Photo : Hugo Miserey DOSSIER DE PRESSE La rentrée dans l enseignement supérieur 2015 Pht : Hug Miserey Smmaire Panrama de l enseignement supérieur à la rentrée 2015 I - la rentrée 2015 en chiffres II - Les établissements d

Plus en détail

Décret réforme 2016. Instances : L organisation des enseignements. contenus disciplinaires déclinant le socle commun

Décret réforme 2016. Instances : L organisation des enseignements. contenus disciplinaires déclinant le socle commun Décret réfrme 2016 1 L rganisatin des enseignements Enseignements cmmuns à tus Enseignements cmplémentaires Accmpagnement persnnalisé Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) Enseignement de cmplément

Plus en détail

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes 1/4 Dssier de candidature Grand Prix Essec de la Distributin Respnsable PRIX 4. Empli et dévelppement des Hmmes Présentatin générale de l initiative >Origine de sa mise en place LA POLITIQUE DIVERSITE

Plus en détail

Liège, le 13 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/066

Liège, le 13 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/066 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 13 avril 2015 APPEL

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES (Prjet Assciatif de Structure 2010-2013) 1 - Préambule La péride de la jeunesse révèle les transfrmatins prfndes d'une sciété en mutatin ; elle renvie

Plus en détail

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS Fiche de pste Chargé(e) de missin «Prjet glbal» Assciatin les Sheds Présentatin de l assciatin LES SHEDS L assciatin Les Sheds a été fndée en 2007 et cmpte aujurd hui près de 400 membres. Sn prjet : la

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015

APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP Bpifrance PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES Ministère de l Éducatin, du Lisir et du Sprt Directin de la frmatin générale des adultes ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CURRICULUM DE

Plus en détail

LE POIDS ECONOMIQUE DU SECTEUR DES VOLONTARIATS INTERNATIONAUX D ECHANGES ET DE SOLIDARITE (VIES) LE SECTEUR DES VIES EN FRANCE

LE POIDS ECONOMIQUE DU SECTEUR DES VOLONTARIATS INTERNATIONAUX D ECHANGES ET DE SOLIDARITE (VIES) LE SECTEUR DES VIES EN FRANCE LE POIDS ECONOMIQUE DU SECTEUR DES VOLONTARIATS INTERNATIONAUX D ECHANGES ET DE SOLIDARITE (VIES) 1 Cette étude explratire, cnduite par l Observatire entre avril et ctbre 2013, avait 2 grands bjectifs

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Comment suivre mes informations RSE?

Comment suivre mes informations RSE? Cmment suivre mes infrmatins RSE? Intervenant : sarah GUEREAU 21 nvembre 2014 Smmaire Définitin de la Respnsabilité Sciétale des Entreprises Purqui se lancer? Analyse du marché Rapprt RSE et publicatins

Plus en détail

Directive - Stage en entreprise

Directive - Stage en entreprise mb/01/05/2014 Smmaire 1. Objectif... 1 2. Terminlgie... 1 3. Dmaine d applicatin... 1 4. Objectifs du stage... 1 5. Exigences du stage Bachelr (semestre 6)... 1 6. Péride de stage... 2 7. L'entreprise

Plus en détail

Règlement de la Bourse HOPIPHARM MSD organisée en 2016 par le SYNPREFH et MSD France

Règlement de la Bourse HOPIPHARM MSD organisée en 2016 par le SYNPREFH et MSD France Règlement de la Burse HOPIPHARM MSD rganisée en 2016 par le SYNPREFH et MSD France 1. CONTEXTE Le SYNPREFH et MSD France (MSD) décernent en 2016 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le

Plus en détail

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème éditin 2015-2016 RÈGLEMENT 1 RÈGLEMENT de la 5 e éditin (2015 2016) du Prix SUEZ initiatives - Institut de France Article 1. ORGANISATEURS Le Fnds SUEZ

Plus en détail

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015 TROPHEE DE L INNOVATION RH Dssier de candidature 2015 Trphée de l innvatin en Ressurces Humaines FHF MNH Pur la 3ème année cnsécutive, la FHF et la MNH prpsent de récmpenser des établissements sanitaires,

Plus en détail

Attentes du Bloc Québécois en vue du discours du Trône

Attentes du Bloc Québécois en vue du discours du Trône Attentes du Blc Québécis en vue du discurs du Trône Fiche technique Le rétablissement des transferts en santé et en éducatin Le Blc Québécis prpse de maintenir la hausse de 6 % par année du transfert canadien

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Cessin de matériel infrmatique réfrmé à titre gracieux aux enfants cnfiés au Département Depuis 2006, la cmmissin permanente a appruvé une décisin cédant à titre gracieux aux cmmunes de mins de 1500 habitants

Plus en détail

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer Cnseiller préventin facility fficer 4 avril 2012.dc MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Cnseiller(e) en Preventin niveau 2 et Facility Officer I. CONTEXTE Médecins Sans Frntières est une rganisatin

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

Lieu de la réunion : Skol Diwan 1. Etaient présents : Thèmes abordés : Kermesse : Communication :

Lieu de la réunion : Skol Diwan 1. Etaient présents : Thèmes abordés : Kermesse : Communication : SKOL DIWAN NAONED 1 & 2 KUZUL SKOL RENTAÑ -KONT 09/04/13 19h Lieu de la réunin : Skl Diwan 1 Etaient présents : Enseignants : Diwan 1 cycle 1 : Krin Radan Claire Duet Anjela Brustal Olier Biguet cycle

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Résultat d explitatin (REX) : 1,4 M (-33.1%) Résultat curant avant impôts (RCAI) : 2,2 M (-21,6%) Résultat Net avant amrtissement des écarts d acquisitin : 1,2 M (-37,7%) Aix en

Plus en détail

Recherche et Innovation

Recherche et Innovation Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Hrizn 2020 (2014-2020) Recherche et Innvatin Hrizn 2020 est le prgramme-cadre pur la recherche et l'innvatin 2014-2020. Il cnstitue le principal util de

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE Nm / Prénm : Qualificatin : Crdnnées prfessinnelles : Prtable : Secteur Gégraphique : Adhésin : ui nn N URSSAF : Signature cnventin de partenariat : ui nn

Plus en détail

Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentations du bonheur 23 mars 2015

Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentations du bonheur 23 mars 2015 Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentatins du bnheur 23 mars 2015 Ainsi que prévu à sn article 8, la Sciété rganisatrice suhaite mdifier le

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail»

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail» Directin générale Statistique et Infrmatin écnmique 44, rue de Luvain - 1000 Bruxelles Numér d entreprise : 0314.595.348 ENQUÊTE CONTINUE SUR LES FORCES DE TRAVAIL Mdule spécial «Accès des jeunes au marché

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Création d une pension de famille de 22 logements. Immeuble 109, rue de Crimée Paris 19 ème. Photos studio 11 h45

DOSSIER DE PRESSE Création d une pension de famille de 22 logements. Immeuble 109, rue de Crimée Paris 19 ème. Photos studio 11 h45 DOSSIER DE PRESSE Créatin d une pensin de famille de 22 lgements Immeuble 109, rue de Crimée Paris 19 ème Phts studi 11 h45 18 Décembre 2013 1 PENSION DE FAMILLE 22 LOGEMENTS COLLECTIFS PLAI 109, rue de

Plus en détail

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République Le Pôle Santé, Sécurité des Sins Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Dr Brun LANDI Médecin crdnnateur Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Nvembre 2009 DIALOGUER,

Plus en détail

FICHE PROJET «ATELIERS NUTRITION»

FICHE PROJET «ATELIERS NUTRITION» FICHE PROJET «ATELIERS NUTRITION» Mise en place d ateliers de sensibilisatin sur la nutritin des femmes pendant et après la grssesse et sur la nutritin du jeune enfant Présentatin du réseau périnatal Le

Plus en détail

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription.

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription. RÈGLEMENT Article 1 - Sciété rganisatrice Le pôle événementiel de la sciété Leaders League, immatriculée au RCS de Paris sus le numér Paris B 422 584 532, ayant sn siège scial au 15 avenue de la Grande-Armée

Plus en détail

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne DOSSIER DE PRESSE Assemblées annuelles de quartier, Carrefur de la participatin cityenne Cntact presse Crine BUSSON BENHAMMOU Respnsable des relatins presse Ville d Angers/Angers Lire Métrple 02 41 05

Plus en détail

Recrutement de Consultants individuels pour la traduction des documents et/où l interprétariat des réunions techniques du CORAF/WECARD

Recrutement de Consultants individuels pour la traduction des documents et/où l interprétariat des réunions techniques du CORAF/WECARD Cnseil Ouest et Centre Africain pur la Recherche et le Dévelppement Agricles West and Central African Cuncil fr Agricultural Research and Develpment APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM),

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM), COMITE DES USAGERS COMPTE RENDU PORT DE L ERDRE 21 NOVEMBRE 2013 18H30 RAPPEL DE L ORDRE DU JOUR : 1. Présentatin du cmité des usagers et de sn fnctinnement aux nuveaux élus, 2. Présentatin des tarifs

Plus en détail