Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations en Île de France 5. Conseiller en économie sociale familiale 11. Assistant de service social 17

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations en Île de France 5. Conseiller en économie sociale familiale 11. Assistant de service social 17"

Transcription

1 La formation aux professions sociales en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2013 Août 2015

2 Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations en Île de France 5 Conseiller en économie sociale familiale 11 Assistant de service social 17 Éducateur spécialisé 23 Technicien de l intervention sociale et familiale 29 Éducateur de jeunes enfants 35 Éducateur technique spécialisé 41 Moniteur éducateur 47 Aide médico psychologique 53 Médiateur familial 59 Fonction d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale 65 Fonction de directeur d établissement et de service d intervention sociale 71 Auxiliaire de vie sociale 77 Assistant familial 83 Ingénierie sociale 89 Evolution entre 2011 et 2013 de quelques données, d après le fichier école 95 Annexes Présentation des formations sociales en Changements opérés dans les recueils des enquêtes 2013 pour l Île de France 102 Lexique des sigles 104

3 Introduction Depuis de nombreuses années, une enquête nationale sur le nombre et les caractéristiques des établissements de formation aux professions sociales ainsi que sur leurs étudiants est réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (DREES) en collaboration avec le ministère de l Education nationale, la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et les Directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS). Si l exploitation se fait en premier lieu au niveau national, la DRJSCS d Île de France a souhaité avoir un traitement de ces données à l échelle de son territoire pour l année Présentation de l'enquête sur les formations aux professions sociales «L enquête auprès des écoles de formation aux professions sociales est réalisée annuellement depuis Elle a pour objectifs de dénombrer et d identifier les établissements de formation aux professions du social, et de recueillir des informations sur le nombre et les caractéristiques des étudiants ou élèves en formation (sexe, âge, niveau de formation générale, modes de prise en charge financière, etc.). Elle permet aussi de mettre à jour le fichier FINESS, qui recense l inventaire des équipements dans le domaine sanitaire et social, et d établir la statistique des diplômes délivrés chaque année. L analyse des flux d entrée dans ces formations constitue également un thème majeur de cette enquête. Les résultats de ces enquêtes servent à analyser la démographie des professions du social, tant au niveau national que régional. Ils sont aussi utilisés à des fins budgétaires (détermination prévisionnelle des bourses) ou pour le suivi de mesures plus ponctuelles. Ils permettent enfin au ministère de l Éducation nationale de recenser l ensemble des effectifs scolarisés, pour calculer le taux de scolarisation par âge ou encore suivre le parcours des tout jeunes bacheliers.» 1 Champ de l'enquête source du présent recueil Les données présentées ici concernent l ensemble des établissements de formation aux professions sociales situés en Île de France ainsi que leurs étudiants. Pour l année 2013, le champ de l enquête recouvre alors les formations suivantes 2 (par ordre de présentation des résultats) : Conseiller en économie sociale familiale ; Assistant de service social ; Éducateur spécialisé ; Technicien de l intervention sociale et familiale ; Éducateur de jeunes enfants ; Éducateur technique spécialisé ; Moniteur éducateur ; Aide médico psychologique ; Médiateur familial ; Fonction d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale ; Fonction de directeur d établissement et de service d intervention sociale ; Auxiliaire de vie sociale ; 1 annuelle sur les ecoles de formation aux professions sociales,6552.html 2 Pour avoir davantage d informations sur ces formations (durée, conditions d entrée, ) se reporter en annexes page 99. 1

4 Assistant familial ; Ingénierie sociale. Présentation générale des résultats du recueil Les résultats sont tout d abord présentés pour l ensemble des formations, à l échelle régionale. Ils sont ensuite déclinés par formation. De façon à permettre une comparaison, les données ont été exploitées sur le modèle de l enquête nationale 3. Elles sont ici réparties sous quatre thèmes : Effectifs en formation en 2013 : nombre d inscrits par année, nouveaux inscrits, allègements de formation (au niveau régional uniquement), diplômes délivrés, sélection à l entrée. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants : âge, origine géographique et sociale (PCS des parents). Parcours scolaire antérieur des étudiants : niveau d étude, série du baccalauréat, diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu, situation avant l entrée en formation. Modalités de formation : modes de prise en charge, statut des inscrits. Seuls les résultats apparaissant dans «Effectifs en formation en 2013» sont issus des données fournies par les établissements de formation. Le reste provient des fiches individuelles renseignées par les étudiants. En fin de document, se trouvent également des tableaux, dont les données sont issues des fichiers écoles, permettant de voir pour chaque formation et pour l ensemble de l Île de France, l évolution entre 2011 et 2013 des effectifs suivants : des inscrits ; ; Présentés au diplôme 4 ; Reçus au diplôme 4 ; Allègement VAE (que pour l ensemble des formations) ; Allègement hors VAE (que pour l ensemble des formations). Un lexique permet enfin de retrouver la signification de l ensemble des sigles mentionnés dans ce document. Observations Les nouveaux inscrits correspondent aux étudiants qui sont entrés en première année, moins les redoublants. Dans les tableaux sont affichés les effectifs des répondants, les non réponses n étant pas prises en compte. 3 Se reporter au recueil national pour plus de détail : formation aux professions sociales en 2013,11392.html 4 Après parcours de formation uniquement, hors VAE. 2

5 En plus de ce qui est présenté dans le recueil national, apparaissent des données sur l origine géographique des nouveaux inscrits de première année, douze mois avant leur entrée en formation (tableaux 2b). Cette information est détaillée par département pour l Île de France. Sont ensuite distingués ceux venant d une autre région française, avec une précision pour hors métropole, et ceux venant de l étranger. Pour le parcours scolaire antérieur des étudiants, des réponses ont fait l objet de regroupements. La première donnée concerne le niveau d étude le plus élevé des inscrits (tableaux 3a). Les étudiants ayant des diplômes ou années d études de même niveau ont été assemblés en une même catégorie. La deuxième se rapporte à la série du baccalauréat des inscrits en formation (tableaux 3b). Les différentes séries ont été regroupées au sein de trois filières : générale, technologique et professionnelle. Seules les séries littéraires (L) et économiques et sociales (ES), pour la filière générale, et sciences médico sociales (SMS), pour la filière technologique, ont été isolées du fait de leur importance. 3

6 4 Présentation des résultats

7 Ensemble des formations en Île de France 1. Effectifs en formation en 2013 Tableau 1.b : Allègement de formation Tableau 1.a : Répartition des inscrits en 2013 Femmes Hommes Dont étrangers 1ère année ème année ème année Dont nouveaux inscrits Femmes Hommes Dont étrangers Allègement VAE dont en formation assistant de service social dont en formation aide médicopsychologique dont en formation CAFERUIS Allègement hors VAE dont en formation éducateur spécialisé dont S en formation CAFERUIS Sont présentées ici les formations les plus concernées par chaque type d'allègement de formation. Tableau 1.c : Diplômes délivrés en 2013 Femmes Hommes Nombre de présentés hors VAE Nombre de reçus hors VAE Nombre de présentés après VAE puis parcours de formation Nombre de reçus après VAE puis parcours de formation Tableau 1.d : Sélection à l entrée Nombre de candidats ayant passé les épreuves de sélection ou déposé un dossier* Nombre de candidats admis suite à des épreuves de sélection Femmes Hommes *Certains établissements ont des épreuves communes, doublons possibles. 5

8 6 Ensemble des formations en Île de France 2. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants Tableau 2.a : Répartition des inscrits par âge (en %) Tableau 2.b : Département des nouveaux inscrits en 1 ère année, douze mois avant la formation (en %) 20 ans et moins 20,4 13, ans 28,4 37, ans 12,5 13, ans 9,4 8, ans 10,4 8, ans 8,0 7, ans 6,4 6,0 Plus de 50 ans 4,6 4, Île de France 81,6 Paris 9,1 Seine et Marne 12,9 Yvelines 10,7 Essonne 12,8 Hauts de Seine 6,4 Seine Saint Denis 12,1 Val de Marne 8,6 Val d Oise 8,9 Hors Île de France 18,1 hors métropole 0,8 Etrangers 0, Lecture : 81,6% des nouveaux inscrits vivaient en Île de France les douze mois précédant la formation. 9,1% habitaient à Paris.

9 Ensemble des formations en Île de France Tableau 2.c : Origine sociale des inscrits (en %) du père de la mère du père de la mère Agriculteur 2,6 1,3 2,4 1,1 Artisan, commerçant et chef d entreprise 10,9 5,0 10,7 4,5 Cadre et profession intellectuelle du supérieur 23,4 11,7 24,2 12,5 Profession intermédiaire 9,6 12,7 10,1 14,0 Employé 31,6 45,7 31,1 44,8 Ouvrier 19,8 6,0 19,2 6,1 Inactif (n a jamais travaillé) 2,0 17,7 2,4 16,

10 8 Ensemble des formations en Île de France 3. Parcours scolaire antérieur des étudiants Tableau 3.a : Niveau d'études des inscrits (en %) Tableau 3.b : Série du baccalauréat des inscrits en formation (en %) Cycle d études primaires ou niveau 6e, 5e, 4e 4,2 3,4 BEPC (Niveau ou diplôme)/bep/cap/ fin 2 nde ou 1 ère 19,5 16,5 Niveau fin terminale 6,6 5,6 Baccalauréat ou équivalence (BTA, BTI) 45,1 47,6 Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST, L2) 12,9 13,4 L3 (Licence) 7,6 9,0 Master 1 et 2 (Maîtrise, DEA, DESS) 3,9 4,4 Doctorat 0,2 0, Filière générale 51,5 53,5 série L 21,6 22,5 série ES 20,2 21,8 Filière technologique 34,8 34,6 série SMS 14,7 15,0 Filière professionnelle 16,8 16, Lecture : 51,5 % des nouveaux inscrits de formation sont issus d une filière générale. 21,6 % ont fait un bac L. Tableau 3.c : Diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu (en %) Aucun diplôme sanitaire ou social 73,7 74,1 CAFAD, DEAVS 1,8 1,6 Aide médico psychologique 1,8 1,9 Travailleuse familiale ou TISF 0,7 0,6 Moniteur éducateur 0,7 1,4 ASS, ES, CESF, ETS, EJE et DEFA 8,7 7,6 Autres diplômes sociaux 8,4 8,6 Diplômes paramédicaux 4,2 4,

11 Ensemble des formations en Île de France Tableau 3.d : Situation principale des inscrits en formation l année précédant leur entrée en formation (en %) Autre formation sociale que celle suivie actuellement 5,1 4,9 Études secondaires (niveau inférieur ou égal au bac) 12,2 12,8 Études supérieures 14,0 17,9 Emploi dans le secteur social ou médico social 34,8 35,1 Emploi dans un autre secteur 15,7 15,6 Suivi de la même formation dans un autre établissement 0,2 0,3 Participation à un dispositif de formation professionnelle destiné aux 1,4 1,1 personnes à la recherche d un emploi ou d une qualification Chômage 13,3 9,4 Inactivité liée à la maladie ou à la maternité 0,7 0,6 Autres cas d'inactivité 2,5 2,

12 10 Ensemble des formations en Île de France 4. Modalités de formation Tableau 4.a : Répartition des modes de prise en charge* (en effectif) Aucune aide financière Étudiants : bourse du Conseil Régional Étudiants : autre aide financière du Conseil régional, bourse d un Conseil général ou autre organisme Contrats d apprentissage Salariés : contrat de professionnalisation Salariés ou agents de la fonction publique : contrat aidé Salariés ou agents de la fonction publique : formation continue Congé individuel de formation ou congé de formation professionnelle Demandeurs d emploi (bénéficiant à ce titre d une aide financière) Autre prise en charge ou demande de prise en charge en cours *Jusqu à deux modes de prises en charge renseignés par étudiants. Tableau 4.b : Statut des inscrits en formation (en %) Etudiants/élèves 41,7 45,2 Apprentis 4,7 5,5 Salariés ou en congés individuels de formation (CIF) 26,8 25,9 Agents de la fonction publique (titulaires, contractuels ou 6,5 5,8 vacataires) ou en congés de formation professionnelle (CFP) Demandeurs d emploi 20,3 17,

13 Conseiller en économie sociale familiale 1. Effectifs en formation en 2013 Tableau 1.a : Répartition des inscrits en 2013 Femmes Hommes Dont étrangers 1ère année Dont nouveaux inscrits Tableau 1.b : Diplômes délivrés en 2013 Femmes Hommes Nombre de présentés hors VAE Nombre de reçus hors VAE Nombre de présentés après VAE puis parcours de formation Nombre de reçus après VAE puis parcours de formation Tableau 1.c : Sélection à l entrée Nombre de candidats ayant passé les épreuves de sélection ou déposé un dossier* Nombre de candidats admis suite à des épreuves de sélection Femmes Hommes *Certains établissements ont des épreuves communes, doublons possibles. 11

14 12 Conseiller en économie sociale familiale 2. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants Tableau 2.a : Répartition des inscrits par âge (en %) Tableau 2.b : Département des nouveaux inscrits en 1 ère année, douze mois avant la formation (en %) 20 ans et moins 28,4 16, ans 68,7 73, ans 3,0 4, ans 0,0 2, ans 0,0 0, ans 0,0 1, ans 0,0 0,4 Plus de 50 ans 0,0 0, Île de France 74,1 Paris 0,0 Seine et Marne 20,4 Yvelines 9,3 Essonne 9,3 Hauts de Seine 9,3 Seine Saint Denis 0,0 Val de Marne 5,6 Val d Oise 20,4 Hors Île de France 25,9 hors métropole 0 Etrangers 0 54 Lecture : 74,1% des nouveaux inscrits vivaient en Île de France les douze mois précédant la formation. Aucun n habitait à Paris.

15 Conseiller en économie sociale familiale Tableau 2.c : Origine sociale des inscrits (en %) du père de la mère du père de la mère Agriculteur 0,0 0,0 1,3 1,2 Artisan, commerçant et chef d entreprise 10,6 4,1 8,3 1,8 Cadre et profession intellectuelle du supérieur 14,9 14,3 22,9 11,0 Profession intermédiaire 10,6 14,3 8,3 9,8 Employé 38,3 51,0 33,8 55,2 Ouvrier 21,3 0,0 19,1 6,1 Inactif (n a jamais travaillé) 4,3 16,3 6,4 14,

16 14 Conseiller en économie sociale familiale 3. Parcours scolaire antérieur des étudiants Tableau 3.a : Niveau d'études des inscrits (en %) Tableau 3.b : Série du baccalauréat des inscrits en formation (en %) Cycle d études primaires ou niveau 6e, 5e, 4e 0,0 0,0 BEPC (Niveau ou diplôme)/bep/cap/ fin 2 nde ou 1 ère 0,0 1,0 Niveau fin terminale 0,0 0,0 Baccalauréat ou équivalence (BTA, BTI) 1,5 7,2 Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST, L2) 97,0 90,4 L3 (Licence) 1,5 1,0 Master 1 et 2 (Maîtrise, DEA, DESS) 0,0 0,5 Doctorat 0,0 0, Filière générale 36,4 31,5 série L 4,5 5,4 série ES 24,2 19,7 Filière technologique 60,6 63,5 série SMS 7,6 17,2 Filière professionnelle 53,0 43, Lecture : 36,4 % des nouveaux inscrits de formation sont issus d une filière générale. 4,5 % ont fait un bac L. Tableau 3.c : Diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu (en %) Aucun diplôme sanitaire ou social 17,2 59,0 CAFAD, DEAVS 1,6 0,5 Aide médico psychologique 0,0 0,0 Travailleuse familiale ou TISF 0,0 0,0 Moniteur éducateur 0,0 0,0 ASS, ES, CESF, ETS, EJE et DEFA 1,6 0,5 Autres diplômes sociaux 79,7 39,0 Diplômes paramédicaux 0,0 1,

17 Conseiller en économie sociale familiale Tableau 3.d : Situation principale des inscrits en formation l année précédant leur entrée en formation (en %) Autre formation sociale que celle suivie actuellement 25,9 9,7 Études secondaires (niveau inférieur ou égal au bac) 7,4 14,8 Études supérieures 63,0 62,2 Emploi dans le secteur social ou médico social 0,0 5,1 Emploi dans un autre secteur 1,9 3,6 Suivi de la même formation dans un autre établissement 0,0 0,0 Participation à un dispositif de formation professionnelle destiné aux 0,0 1,0 personnes à la recherche d un emploi ou d une qualification Chômage 0,0 2,6 Inactivité liée à la maladie ou à la maternité 0,0 0,5 Autres cas d'inactivité 1,9 0,

18 16 Conseiller en économie sociale familiale 4. Modalités de formation Tableau 4.a : Répartition des modes de prise en charge* (en effectif) Aucune aide financière Étudiants : bourse du Conseil régional Étudiants : autre aide financière du Conseil régional, bourse d un 5 14 Conseil général ou autre organisme Contrats d apprentissage 0 5 Salariés : contrat de professionnalisation 0 4 Salariés ou agents de la fonction publique : contrat aidé 0 1 Salariés ou agents de la fonction publique : formation continue 0 1 Congé individuel de formation ou congé de formation professionnelle 0 5 Demandeurs d emploi (bénéficiant à ce titre d une aide financière) 0 8 Autre prise en charge ou demande de prise en charge en cours 0 3 *Jusqu à deux modes de prises en charge renseignés par étudiants. Tableau 4.b : Statut des inscrits en formation (en %) Etudiants/élèves,0 89,2 Apprentis 0,0 2,2 Salariés ou en congés individuels de formation (CIF) 0,0 3,9 Agents de la fonction publique (titulaires, contractuels ou 0,0 0,0 vacataires) ou en congés de formation professionnelle (CFP) Demandeurs d emploi 0,0 4,

19 Assistant de service social 1. Effectifs en formation en 2013 Tableau 1.a : Répartition des inscrits en 2013 Femmes Hommes Dont étrangers 1ère année e année e année Dont nouveaux inscrits Tableau 1.b : Diplômes délivrés en 2013 Femmes Hommes Nombre de présentés hors VAE Nombre de reçus hors VAE Nombre de présentés après VAE puis parcours de formation Nombre de reçus après VAE puis parcours de formation Tableau 1.c : Sélection à l entrée Nombre de candidats ayant passé les épreuves de sélection ou déposé un dossier* Nombre de candidats admis suite à des épreuves de sélection Femmes Hommes *Certains établissements ont des épreuves communes, doublons possibles. 17

20 18 Assistant de service social 2. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants Tableau 2.a : Répartition des inscrits par âge (en %) Tableau 2.b : Département des nouveaux inscrits en 1 ère année, douze mois avant la formation (en %) 20 ans et moins 38,0 20, ans 28,1 45, ans 12,4 12, ans 6,6 7, ans 8,5 6, ans 4,3 4, ans 1,5 2,3 Plus de 50 ans 0,6 0, Île de France 73,9 Paris 9,6 Seine et Marne 8,9 Yvelines 10,0 Essonne 9,1 Hauts de Seine 7,2 Seine Saint Denis 9,6 Val de Marne 10,4 Val d Oise 9,1 Hors Île de France 25,2 hors métropole 3,5 Etrangers 0,9 460 Lecture : 73,9% des nouveaux inscrits vivaient en Île de France les douze mois précédant la formation. 9,6% habitaient à Paris.

21 Assistant de service social Tableau 2.c : Origine sociale des inscrits (en %) du père de la mère du père de la mère Agriculteur 2,1 1,1 1,8 0,6 Artisan, commerçant et chef d entreprise 5,7 2,9 8,0 3,3 Cadre et profession intellectuelle du supérieur 28,2 14,4 29,3 14,6 Profession intermédiaire 12,3 16,5 11,3 16,0 Employé 33,4 49,4 30,8 47,1 Ouvrier 16,4 3,8 15,4 4,2 Inactif (n a jamais travaillé) 1,9 11,7 3,5 14,

22 20 Assistant de service social 3. Parcours scolaire antérieur des étudiants Tableau 3.a : Niveau d'études des inscrits (en %) Tableau 3.b : Série du baccalauréat des inscrits en formation (en %) Cycle d études primaires ou niveau 6e, 5e, 4e 0,4 0,2 BEPC (Niveau ou diplôme)/bep/cap/ fin 2 nde ou 1 ère 2,0 1,8 Niveau fin terminale 4,6 3,0 Baccalauréat ou équivalence (BTA, BTI) 66,2 64,3 Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST, L2) 13,0 15,7 L3 (Licence) 9,5 9,5 Master 1 et 2 (Maîtrise, DEA, DESS) 4,2 5,4 Doctorat 0,0 0, Filière générale 55,7 61,5 série L 26,2 27,5 série ES 23,0 27,9 Filière technologique 33,2 30,1 série SMS 15,1 14,5 Filière professionnelle 16,5 13, Lecture : 55,7 % des nouveaux inscrits de formation sont issus d une filière générale. 26,2 % ont fait un bac L. Tableau 3.c : Diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu (en %) en 1ère année Aucun diplôme sanitaire ou social 88,6 89,2 CAFAD, DEAVS 0,0 0,3 Aide médico psychologique 0,5 0,3 Travailleuse familiale ou TISF 1,0 0,9 Moniteur éducateur 1,0 0,7 ASS, ES, CESF, ETS, EJE et DEFA 0,2 0,6 Autres diplômes sociaux 3,7 3,8 Diplômes paramédicaux 5,0 4,

23 Assistant de service social Tableau 3.d : Situation principale des inscrits en formation l année précédant leur entrée en formation (en %) Autre formation sociale que celle suivie actuellement 4,6 4,2 Études secondaires (niveau inférieur ou égal au bac) 24,8 23,2 Études supérieures 28,0 31,0 Emploi dans le secteur social ou médico social 11,5 12,5 Emploi dans un autre secteur 17,9 16,6 Suivi de la même formation dans un autre établissement 0,2 0,7 Participation à un dispositif de formation professionnelle destiné aux 0,9 0,9 personnes à la recherche d un emploi ou d une qualification Chômage 9,4 7,5 Inactivité liée à la maladie ou à la maternité 0,9 1,0 Autres cas d'inactivité 1,8 2,

24 22 Assistant de service social 4. Modalités de formation Tableau 4.a : Répartition des modes de prise en charge* (en effectif) Aucune aide financière Étudiants : bourse du Conseil régional Étudiants : autre aide financière du Conseil régional, bourse d un Conseil général ou autre organisme Contrats d apprentissage 0 11 Salariés : contrat de professionnalisation 0 0 Salariés ou agents de la fonction publique : contrat aidé 2 8 Salariés ou agents de la fonction publique : formation continue Congé individuel de formation ou congé de formation professionnelle Demandeurs d emploi (bénéficiant à ce titre d une aide financière) Autre prise en charge ou demande de prise en charge en cours *Jusqu à deux modes de prises en charge renseignés par étudiants. Tableau 4.b : Statut des inscrits en formation (en %) Etudiants/élèves 69,6 73,1 Apprentis 0,0 0,7 Salariés ou en congés individuels de formation (CIF) 4,7 4,4 Agents de la fonction publique (titulaires, contractuels ou 6,4 5,7 vacataires) ou en congés de formation professionnelle (CFP) Demandeurs d emploi 19,4 16,

25 Educateur spécialisé 1. Effectifs en formation en 2013 Tableau 1.a : Répartition des inscrits en 2013 Femmes Hommes Dont étrangers 1ère année e année e année Dont nouveaux inscrits Tableau 1.b : Diplômes délivrés en 2013 Femmes Hommes Nombre de présentés hors VAE Nombre de reçus hors VAE Nombre de présentés après VAE puis parcours de formation Nombre de reçus après VAE puis parcours de formation Tableau 1.c : Sélection à l entrée Nombre de candidats ayant passé les épreuves de sélection ou déposé un dossier* Nombre de candidats admis suite à des épreuves de sélection Femmes Hommes *Certains établissements ont des épreuves communes, doublons possibles. 23

26 24 Educateur spécialisé 2. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants Tableau 2.a : Répartition des inscrits par âge (en %) Tableau 2.b : Département des nouveaux inscrits en 1 ère année, douze mois avant la formation (en %) 20 ans et moins 33,1 16, ans 44,7 53, ans 11,9 17, ans 3,9 6, ans 3,5 3, ans 2,2 2, ans 0,6 0,9 Plus de 50 ans 0,2 0, Île de France 77,8 Paris 9,5 Seine et Marne 11,8 Yvelines 12,3 Essonne 11,4 Hauts de Seine 6,7 Seine Saint Denis 9,0 Val de Marne 8,4 Val d Oise 8,5 Hors Île de France 22,1 hors métropole 0,2 Etrangers 0,1 819 Lecture : 77,8% des nouveaux inscrits vivaient en Île de France les douze mois précédant la formation. 9,5% habitaient à Paris.

27 Educateur spécialisé Tableau 2.c : Origine sociale des inscrits (en %) du père de la mère du père de la mère Agriculteur 2,1 0,6 1,6 0,4 Artisan, commerçant et chef d entreprise 11,1 5,2 10,1 4,1 Cadre et profession intellectuelle du supérieur 33,2 16,3 30,9 17,4 Profession intermédiaire 10,7 17,7 12,8 19,9 Employé 28,4 46,5 28,1 44,3 Ouvrier 12,8 3,8 14,3 4,6 Inactif (n a jamais travaillé) 1,7 9,9 2,1 9,

28 26 Educateur spécialisé 3. Parcours scolaire antérieur des étudiants Tableau 3.a : Niveau d'études des inscrits (en %) Tableau 3.b : Série du baccalauréat des inscrits en formation (en %) Cycle d études primaires ou niveau 6e, 5e, 4e 0,0 0,1 BEPC (Niveau ou diplôme)/bep/cap/ fin 2 nde ou 1 ère 1,7 2,4 Niveau fin terminale 3,3 3,3 Baccalauréat ou équivalence (BTA, BTI) 69,1 66,0 Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST, L2) 14,2 13,4 L3 (Licence) 8,4 11,7 Master 1 et 2 (Maîtrise, DEA, DESS) 3,2 3,1 Doctorat 0,1 0, Filière générale 53,5 55,5 série L 20,8 22,2 série ES 23,9 24,6 Filière technologique 36,8 36,1 série SMS 16,9 17,1 Filière professionnelle 16,8 15, Lecture : 53,5 % des nouveaux inscrits de formation sont issus d une filière générale. 20,8 % ont fait un bac L. Tableau 3.c : Diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu (en %) Aucun diplôme sanitaire ou social 86,9 82,6 CAFAD, DEAVS 0,3 0,3 Aide médico psychologique 3,2 3,5 Travailleuse familiale ou TISF 1,5 1,2 Moniteur éducateur 0,7 3,7 ASS, ES, CESF, ETS, EJE et DEFA 0,7 0,7 Autres diplômes sociaux 4,4 6,3 Diplômes paramédicaux 2,3 1,

29 Educateur spécialisé Tableau 3.d : Situation principale des inscrits en formation l année précédant leur entrée en formation (en %) Autre formation sociale que celle suivie actuellement 6,3 6,5 Études secondaires (niveau inférieur ou égal au bac) 16,3 14,5 Études supérieures 25,4 27,7 Emploi dans le secteur social ou médico social 24,4 25,9 Emploi dans un autre secteur 18,5 17,3 Suivi de la même formation dans un autre établissement 0,1 0,2 Participation à un dispositif de formation professionnelle destiné aux 1,4 1,1 personnes à la recherche d un emploi ou d une qualification Chômage 5,9 5,2 Inactivité liée à la maladie ou à la maternité 0,4 0,2 Autres cas d'inactivité 1,3 1,

30 28 Educateur spécialisé 4. Modalités de formation Tableau 4.a : Répartition des modes de prise en charge* (en effectif) Aucune aide financière Étudiants : bourse du Conseil régional Étudiants : autre aide financière du Conseil régional, bourse d un Conseil général ou autre organisme Contrats d apprentissage Salariés : contrat de professionnalisation 9 63 Salariés ou agents de la fonction publique : contrat aidé 2 9 Salariés ou agents de la fonction publique : formation continue Congé individuel de formation ou congé de formation professionnelle Demandeurs d emploi (bénéficiant à ce titre d une aide financière) Autre prise en charge ou demande de prise en charge en cours *Jusqu à deux modes de prises en charge renseignés par étudiants. Tableau 4.b : Statut des inscrits en formation (en %) Etudiants/élèves 70,1 63,9 Apprentis 9,7 9,6 Salariés ou en congés individuels de formation (CIF) 6,0 8,9 Agents de la fonction publique (titulaires, contractuels ou 1,7 1,3 vacataires) ou en congés de formation professionnelle (CFP) Demandeurs d emploi 12,5 16,

31 Technicien de l intervention sociale et familiale 1. Effectifs en formation en 2013 Tableau 1.a : Répartition des inscrits en 2013 Femmes Hommes Dont étrangers 1ère année e année Dont nouveaux inscrits Tableau 1.b : Diplômes délivrés en 2013 Femmes Hommes Nombre de présentés hors VAE Nombre de reçus hors VAE Nombre de présentés après VAE puis parcours de formation Nombre de reçus après VAE puis parcours de formation Tableau 1.c : Sélection à l entrée Nombre de candidats ayant passé les épreuves de sélection ou déposé un dossier* Nombre de candidats admis suite à des épreuves de sélection Femmes Hommes *Certains établissements ont des épreuves communes, doublons possibles. 29

32 30 Technicien de l intervention sociale et familiale 2. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants Tableau 2.a : Répartition des inscrits par âge (en %) Tableau 2.b : Département des nouveaux inscrits en 1 ère année, douze mois avant la formation (en %) 20 ans et moins 8,0 7, ans 48,0 41, ans 10,0 15, ans 10,0 7, ans 10,0 10, ans 6,0 8, ans 4,0 7,2 Plus de 50 ans 4,0 2, Île de France 83,0 Paris 8,5 Seine et Marne 4,3 Yvelines 14,9 Essonne 31,9 Hauts de Seine 6,4 Seine Saint Denis 2,1 Val de Marne 4,3 Val d Oise 10,6 Hors Île de France 17,0 hors métropole 0 Etrangers 0 47 Lecture : 83 % des nouveaux inscrits vivaient en Île de France les douze mois précédant la formation. 8,5% habitaient à Paris.

33 Technicien de l intervention sociale et familiale Tableau 2.c : Origine sociale des inscrits (en %) du père de la mère du père de la mère Agriculteur 2,3 0,0 2,4 1,1 Artisan, commerçant et chef d entreprise 11,6 0,0 8,2 3,3 Cadre et profession intellectuelle du supérieur 20,9 2,3 22,4 2,2 Profession intermédiaire 16,3 11,4 15,3 14,3 Employé 25,6 54,5 28,2 51,6 Ouvrier 16,3 4,5 17,6 5,5 Inactif (n a jamais travaillé) 7,0 27,3 5,9 22,

34 32 Technicien de l intervention sociale et familiale 3. Parcours scolaire antérieur des étudiants Tableau 3.a : Niveau d'études des inscrits (en %) Tableau 3.b : Série du baccalauréat des inscrits en formation (en %) Cycle d études primaires ou niveau 6e, 5e, 4e 2,1 2,1 BEPC (Niveau ou diplôme)/bep/cap/ fin 2 nde ou 1 ère 21,3 27,8 Niveau fin terminale 17,0 17,5 Baccalauréat ou équivalence (BTA, BTI) 42,6 38,1 Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST, L2) 8,5 7,2 L3 (Licence) 6,4 5,2 Master 1 et 2 (Maîtrise, DEA, DESS) 2,1 2,1 Doctorat 0,0 0, Filière générale 36,7 35,6 série L 16,7 15,3 série ES 13,3 11,9 Filière technologique 36,7 33,9 série SMS 23,3 20,3 Filière professionnelle 3,3 5,1 30 Lecture : 36,7 % des nouveaux inscrits de formation sont issus d une filière générale. 16,7 % ont fait un bac L. 59 Tableau 3.c : Diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu (en %) Aucun diplôme sanitaire ou social 77,5 76,0 CAFAD, DEAVS 2,5 1,3 Aide médico psychologique 0,0 2,7 Travailleuse familiale ou TISF 0,0 0,0 Moniteur éducateur 2,5 1,3 ASS, ES, CESF, ETS, EJE et DEFA 0,0 0,0 Autres diplômes sociaux 10,0 14,7 Diplômes paramédicaux 7,5 4,

35 Technicien de l intervention sociale et familiale Tableau 3.d : Situation principale des inscrits en formation l année précédant leur entrée en formation (en %) en 1ère année Autre formation sociale que celle suivie actuellement 6,1 4,4 Études secondaires (niveau inférieur ou égal au bac) 8,2 7,8 Études supérieures 4,1 3,3 Emploi dans le secteur social ou médico social 22,4 21,1 Emploi dans un autre secteur 24,5 23,3 Suivi de la même formation dans un autre établissement 0,0 0,0 Participation à un dispositif de formation professionnelle destiné aux 2,0 2,2 personnes à la recherche d un emploi ou d une qualification Chômage 22,4 27,8 Inactivité liée à la maladie ou à la maternité 2,0 1,1 Autres cas d'inactivité 8,2 8,

36 34 Technicien de l intervention sociale et familiale 4. Modalités de formation Tableau 4.a : Répartition des modes de prise en charge* (en effectif) Aucune aide financière Étudiants : bourse du Conseil régional Étudiants : autre aide financière du Conseil régional, bourse d un 0 19 Conseil général ou autre organisme Contrats d apprentissage 0 1 Salariés : contrat de professionnalisation 8 16 Salariés ou agents de la fonction publique : contrat aidé 0 0 Salariés ou agents de la fonction publique : formation continue 3 3 Congé individuel de formation ou congé de formation professionnelle 1 4 Demandeurs d emploi (bénéficiant à ce titre d une aide financière) Autre prise en charge ou demande de prise en charge en cours 6 8 *Jusqu à deux modes de prises en charge renseignés par étudiants. Tableau 4.b : Statut des inscrits en formation (en %) Etudiants/élèves 36,0 46,8 Apprentis 2,0 0,9 Salariés ou en congés individuels de formation (CIF) 20,0 17,1 Agents de la fonction publique (titulaires, contractuels ou 4,0 1,8 vacataires) ou en congés de formation professionnelle (CFP) Demandeurs d emploi 38,0 33,

37 Educateur de jeunes enfants 1. Effectifs en formation en 2013 Tableau 1.a : Répartition des inscrits en 2013 Femmes Hommes Dont étrangers 1ère année e année e année Dont nouveaux inscrits Tableau 1.b : Diplômes délivrés en 2013 Femmes Hommes Nombre de présentés hors VAE Nombre de reçus hors VAE Nombre de présentés après VAE puis parcours de formation Nombre de reçus après VAE puis parcours de formation Tableau 1.c : Sélection à l entrée Nombre de candidats ayant passé les épreuves de sélection ou déposé un dossier* Nombre de candidats admis suite à des épreuves de sélection Femmes Hommes *Certains établissements ont des épreuves communes, doublons possibles. 35

38 36 Educateur de jeunes enfants 2. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants Tableau 2.a : Répartition des inscrits par âge (en %) Tableau 2.b : Département des nouveaux inscrits en 1 ère année, douze mois avant la formation (en %) 20 ans et moins 41,5 21, ans 39,0 50, ans 6,9 12, ans 4,8 5, ans 4,3 4, ans 2,3 3, ans 1,1 2,0 Plus de 50 ans 0,0 0, Île de France 80,1 Paris 11,6 Seine et Marne 8,8 Yvelines 9,1 Essonne 8,8 Hauts de Seine 10,8 Seine Saint Denis 12,8 Val de Marne 10,0 Val d Oise 8,3 Hors Île de France 19,9 hors métropole 0,3 Etrangers Lecture : 80,1% des nouveaux inscrits vivaient en Île de France les douze mois précédant la formation. 11,6% habitaient à Paris.

39 Educateur de jeunes enfants Tableau 2.c : Origine sociale des inscrits (en %) du père de la mère du père de la mère Agriculteur 1,6 0,2 1,6 0,5 Artisan, commerçant et chef d entreprise 12,7 3,2 11,9 3,5 Cadre et profession intellectuelle du supérieur 31,6 17,1 29,9 15,7 Profession intermédiaire 11,5 20,4 11,4 19,9 Employé 27,6 46,9 30,3 47,0 Ouvrier 13,8 4,2 13,7 4,4 Inactif (n a jamais travaillé) 1,2 8,0 1,2 9,

40 38 Educateur de jeunes enfants 3. Parcours scolaire antérieur des étudiants Tableau 3.a : Niveau d'études des inscrits (en %) Tableau 3.b : Série du baccalauréat des inscrits en formation (en %) Cycle d études primaires ou niveau 6e, 5e, 4e 0,0 0,1 BEPC (Niveau ou diplôme)/bep/cap/ fin 2 nde ou 1 ère 2,4 3,9 Niveau fin terminale 2,4 2,6 Baccalauréat ou équivalence (BTA, BTI) 72,6 68,4 Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST, L2) 11,9 10,7 L3 (Licence) 6,7 9,8 Master 1 et 2 (Maîtrise, DEA, DESS) 4,1 4,4 Doctorat 0,0 0, Filière générale 55,1 57,7 série L 22,7 23,1 série ES 21,8 23,4 Filière technologique 39,8 37,7 série SMS 11,9 13,1 Filière professionnelle 26,6 23, Lecture : 55,1 % des nouveaux inscrits de formation sont issus d une filière générale. 22,7 % ont fait un bac L. Tableau 3.c : Diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu (en %) Aucun diplôme sanitaire ou social 80,9 77,6 CAFAD, DEAVS 0,0 0,1 Aide médico psychologique 0,4 0,3 Travailleuse familiale ou TISF 0,5 0,2 Moniteur éducateur 0,4 0,4 ASS, ES, CESF, ETS, EJE et DEFA 0,4 0,5 Autres diplômes sociaux 10,4 11,4 Diplômes paramédicaux 7,1 9,

41 Educateur de jeunes enfants Tableau 3.d : Situation principale des inscrits en formation l année précédant leur entrée en formation (en %) Autre formation sociale que celle suivie actuellement 8,7 6,0 Études secondaires (niveau inférieur ou égal au bac) 17,7 16,0 Études supérieures 28,2 26,6 Emploi dans le secteur social ou médico social 20,6 25,6 Emploi dans un autre secteur 15,2 17,5 Suivi de la même formation dans un autre établissement 0,0 0,2 Participation à un dispositif de formation professionnelle destiné aux 1,3 1,0 personnes à la recherche d un emploi ou d une qualification Chômage 4,9 4,4 Inactivité liée à la maladie ou à la maternité 0,5 0,5 Autres cas d'inactivité 2,9 2,

42 40 Educateur de jeunes enfants 4. Modalités de formation Tableau 4.a : Répartition des modes de prise en charge* (en effectif) Aucune aide financière Étudiants : bourse du Conseil régional Étudiants : autre aide financière du Conseil régional, bourse d un 5 28 Conseil général ou autre organisme Contrats d apprentissage Salariés : contrat de professionnalisation 5 18 Salariés ou agents de la fonction publique : contrat aidé 3 9 Salariés ou agents de la fonction publique : formation continue Congé individuel de formation ou congé de formation professionnelle Demandeurs d emploi (bénéficiant à ce titre d une aide financière) Autre prise en charge ou demande de prise en charge en cours *Jusqu à deux modes de prises en charge renseignés par étudiants. Tableau 4.b : Statut des inscrits en formation (en %) Etudiants/élèves 73,2 65,0 Apprentis 10,3 11,6 Salariés ou en congés individuels de formation (CIF) 2,9 3,5 Agents de la fonction publique (titulaires, contractuels ou 3,5 6,6 vacataires) ou en congés de formation professionnelle (CFP) Demandeurs d emploi 10,1 13,

43 Educateur technique spécialisé 1. Effectifs en formation en 2013 Tableau 1.a : Répartition des inscrits en 2013 Femmes Hommes Dont étrangers 1ère année e année e année Dont nouveaux inscrits Tableau 1.b : Diplômes délivrés en 2013 Femmes Hommes Nombre de présentés hors VAE Nombre de reçus hors VAE Nombre de présentés après VAE puis parcours de formation Nombre de reçus après VAE puis parcours de formation Tableau 1.c : Sélection à l entrée Nombre de candidats ayant passé les épreuves de sélection ou déposé un dossier* Nombre de candidats admis suite à des épreuves de sélection Femmes Hommes *Certains établissements ont des épreuves communes, doublons possibles. 41

44 42 Educateur technique spécialisé 2. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants Tableau 2.a : Répartition des inscrits par âge (en %) Tableau 2.b : Département des nouveaux inscrits en 1 ère année, douze mois avant la formation (en %) 20 ans et moins 0,0 0, ans 10,0 4, ans 0,0 7, ans 10,0 11, ans 50,0 33, ans 10,0 14, ans 20,0 19,0 Plus de 50 ans 0,0 9, Île de France 80,0 Paris 20,0 Seine et Marne 10,0 Yvelines 10,0 Essonne 10,0 Hauts de Seine 10,0 Seine Saint Denis 10,0 Val de Marne 10,0 Val d Oise 0,0 Hors Île de France 20,0 hors métropole 0,0 Etrangers 0,0 10 Lecture : 80 % des nouveaux inscrits vivaient en Île de France les douze mois précédant la formation. 20% habitaient à Paris.

45 Educateur technique spécialisé Tableau 2.c : Origine sociale des inscrits (en %) du père de la mère du père de la mère Agriculteur 22,2 0,0 8,6 2,8 Artisan, commerçant et chef d entreprise 0,0 12,5 2,9 2,8 Cadre et profession intellectuelle du supérieur 11,1 12,5 17,1 11,1 Profession intermédiaire 0,0 0,0 11,4 8,3 Employé 33,3 62,5 20,0 38,9 Ouvrier 33,3 0,0 40,0 16,7 Inactif (n a jamais travaillé) 0,0 12,5 0,0 19,

46 44 Educateur technique spécialisé 3. Parcours scolaire antérieur des étudiants Tableau 3.a : Niveau d'études des inscrits (en %) Tableau 3.b : Série du baccalauréat des inscrits en formation (en %) Cycle d études primaires ou niveau 6e, 5e, 4e 0,0 2,4 BEPC (Niveau ou diplôme)/bep/cap/ fin 2 nde ou 1 ère 50,0 42,9 Niveau fin terminale 30,0 14,3 Baccalauréat ou équivalence (BTA, BTI) 20,0 26,2 Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST, L2) 0,0 14,3 L3 (Licence) 0,0 0,0 Master 1 et 2 (Maîtrise, DEA, DESS) 0,0 0,0 Doctorat 0,0 0, Filière générale 50,0 15,0 série L 0,0 5,0 série ES 50,0 10,0 Filière technologique 50,0 40,0 série SMS 50,0 15,0 Filière professionnelle 0,0 10,0 2 Lecture : 50 % des nouveaux inscrits de formation sont issus d une filière générale, tous ont fait un bac ES. 20 Tableau 3.c : Diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu (en %) Aucun diplôme sanitaire ou social 0,0 62,5 CAFAD, DEAVS 0,0 0,0 Aide médico psychologique 75,0 20,8 Travailleuse familiale ou TISF 0,0 0,0 Moniteur éducateur 25,0 4,2 ASS, ES, CESF, ETS, EJE et DEFA 0,0 0,0 Autres diplômes sociaux 0,0 12,5 Diplômes paramédicaux 0,0 0,0 4 24

47 Educateur technique spécialisé Tableau 3.d : Situation principale des inscrits en formation l année précédant leur entrée en formation (en %) Autre formation sociale que celle suivie actuellement 0,0 0,0 Études secondaires (niveau inférieur ou égal au bac) 20,0 4,9 Études supérieures 0,0 0,0 Emploi dans le secteur social ou médico social 80,0 92,7 Emploi dans un autre secteur 0,0 0,0 Suivi de la même formation dans un autre établissement 0,0 0,0 Participation à un dispositif de formation professionnelle destiné aux 0,0 0,0 personnes à la recherche d un emploi ou d une qualification Chômage 0,0 0,0 Inactivité liée à la maladie ou à la maternité 0,0 0,0 Autres cas d'inactivité 0,0 2,

48 46 Educateur technique spécialisé 4. Modalités de formation Tableau 4.a : Répartition des modes de prise en charge* (en effectif) Aucune aide financière 0 0 Étudiants : bourse du Conseil régional 0 0 Étudiants : autre aide financière du Conseil régional, bourse d un 0 0 Conseil général ou autre organisme Contrats d apprentissage 0 0 Salariés : contrat de professionnalisation 0 7 Salariés ou agents de la fonction publique : contrat aidé 0 0 Salariés ou agents de la fonction publique : formation continue 7 18 Congé individuel de formation ou congé de formation professionnelle 3 17 Demandeurs d emploi (bénéficiant à ce titre d une aide financière) 0 0 Autre prise en charge ou demande de prise en charge en cours 0 0 *Jusqu à deux modes de prises en charge renseignés par étudiants. Tableau 4.b : Statut des inscrits en formation (en %) Etudiants/élèves 0,0 0,0 Apprentis 0,0 0,0 Salariés ou en congés individuels de formation (CIF) 90,0 90,5 Agents de la fonction publique (titulaires, contractuels ou 10,0 9,5 vacataires) ou en congés de formation professionnelle (CFP) Demandeurs d emploi 0,0 0,

49 Moniteur éducateur 1. Effectifs en formation en 2013 Tableau 1.a : Répartition des inscrits en 2013 Femmes Hommes Dont étrangers 1ère année e année e année Dont nouveaux inscrits Tableau 1.b : Diplômes délivrés en 2013 Femmes Hommes Nombre de présentés hors VAE Nombre de reçus hors VAE Nombre de présentés après VAE puis parcours de formation Nombre de reçus après VAE puis parcours de formation Tableau 1.c : Sélection à l entrée Nombre de candidats ayant passé les épreuves de sélection ou déposé un dossier* Nombre de candidats admis suite à des épreuves de sélection Femmes Hommes *Certains établissements ont des épreuves communes, doublons possibles. 47

50 48 Moniteur éducateur 2. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants Tableau 2.a : Répartition des inscrits par âge (en %) Tableau 2.b : Département des nouveaux inscrits en 1 ère année, douze mois avant la formation (en %) 20 ans et moins 19,3 13, ans 40,1 46, ans 18,0 17, ans 9,2 8, ans 6,2 5, ans 2,8 3, ans 2,8 2,9 Plus de 50 ans 1,5 2, Île de France 83,8 Paris 5,5 Seine et Marne 16,8 Yvelines 12,4 Essonne 13,3 Hauts de Seine 3,3 Seine Saint Denis 12,9 Val de Marne 9,2 Val d Oise 10,5 Hors Île de France 15,7 hors métropole 0,2 Etrangers 0,4 458 Lecture : 83,8% des nouveaux inscrits vivaient en Île de France les douze mois précédant la formation. 5,5% habitaient à Paris.

51 Moniteur éducateur Tableau 2.c : Origine sociale des inscrits (en %) du père de la mère du père de la mère Agriculteur 1,6 0,7 1,5 1,1 Artisan, commerçant et chef d entreprise 11,2 4,4 10,5 4,2 Cadre et profession intellectuelle du supérieur 15,5 9,6 17,2 10,3 Profession intermédiaire 7,8 10,6 9,4 10,4 Employé 40,4 55,8 35,6 52,7 Ouvrier 21,7 6,6 22,9 7,8 Inactif (n a jamais travaillé) 1,9 12,3 2,8 13,

52 50 Moniteur éducateur 3. Parcours scolaire antérieur des étudiants Tableau 3.a : Niveau d'études des inscrits (en %) Tableau 3.b : Série du baccalauréat des inscrits en formation (en %) Cycle d études primaires ou niveau 6e, 5e, 4e 1,8 2,0 BEPC (Niveau ou diplôme)/bep/cap/ fin 2 nde ou 1 ère 25,3 27,4 Niveau fin terminale 14,3 14,8 Baccalauréat ou équivalence (BTA, BTI) 48,9 47,3 Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST, L2) 6,5 5,4 L3 (Licence) 2,5 2,3 Master 1 et 2 (Maîtrise, DEA, DESS) 0,4 0,7 Doctorat 0,2 0, Filière générale 27,6 25,2 série L 11,2 11,3 série ES 11,9 9,1 Filière technologique 36,4 38,0 série SMS 16,0 16,6 Filière professionnelle 15,0 16, Lecture : 27,6 % des nouveaux inscrits de formation sont issus d une filière générale. 11,2 % ont fait un bac L. Tableau 3.c : Diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu (en %) Aucun diplôme sanitaire ou social 76,5 76,6 CAFAD, DEAVS 0,9 0,6 Aide médico psychologique 8,6 8,4 Travailleuse familiale ou TISF 0,0 0,0 Moniteur éducateur 0,0 0,0 ASS, ES, CESF, ETS, EJE et DEFA 0,0 0,0 Autres diplômes sociaux 10,4 11,7 Diplômes paramédicaux 3,6 2,

53 Moniteur éducateur Tableau 3.d : Situation principale des inscrits en formation l année précédant leur entrée en formation (en %) Autre formation sociale que celle suivie actuellement 4,1 5,2 Études secondaires (niveau inférieur ou égal au bac) 11,2 15,0 Études supérieures 6,7 6,5 Emploi dans le secteur social ou médico social 42,6 42,4 Emploi dans un autre secteur 22,0 19,8 Suivi de la même formation dans un autre établissement 0,2 0,1 Participation à un dispositif de formation professionnelle destiné aux 1,9 1,3 personnes à la recherche d un emploi ou d une qualification Chômage 8,9 7,3 Inactivité liée à la maladie ou à la maternité 0,7 0,6 Autres cas d'inactivité 1,7 1,

54 52 Moniteur éducateur 4. Modalités de formation Tableau 4.a : Répartition des modes de prise en charge* (en effectif) Aucune aide financière Étudiants : bourse du Conseil régional Étudiants : autre aide financière du Conseil régional, bourse d un 7 18 Conseil général ou autre organisme Contrats d apprentissage Salariés : contrat de professionnalisation Salariés ou agents de la fonction publique : contrat aidé Salariés ou agents de la fonction publique : formation continue Congé individuel de formation ou congé de formation professionnelle Demandeurs d emploi (bénéficiant à ce titre d une aide financière) Autre prise en charge ou demande de prise en charge en cours *Jusqu à deux modes de prises en charge renseignés par étudiants. Tableau 4.b : Statut des inscrits en formation (en %) Etudiants/élèves 45,2 44,9 Apprentis 6,4 7,1 Salariés ou en congés individuels de formation (CIF) 27,2 27,1 Agents de la fonction publique (titulaires, contractuels ou 1,1 2,0 vacataires) ou en congés de formation professionnelle (CFP) Demandeurs d emploi 20,1 18,

55 Aide médico psychologique 1. Effectifs en formation en 2013 Tableau 1.a : Répartition des inscrits en 2013 Femmes Hommes Dont étrangers 1ère année e année Dont nouveaux inscrits Tableau 1.b : Diplômes délivrés en 2013 Femmes Hommes Nombre de présentés hors VAE Nombre de reçus hors VAE Nombre de présentés après VAE puis parcours de formation Nombre de reçus après VAE puis parcours de formation Tableau 1.c : Sélection à l entrée Nombre de candidats ayant passé les épreuves de sélection ou déposé un dossier* Nombre de candidats admis suite à des épreuves de sélection Femmes Hommes *Certains établissements ont des épreuves communes, doublons possibles. 53

56 54 Aide médico psychologique 2. Quelques éléments sur le portrait socio démographique des étudiants Tableau 2.a : Répartition des inscrits par âge (en %) Tableau 2.b : Département des nouveaux inscrits en 1 ère année, douze mois avant la formation (en %) 20 ans et moins 9,2 7, ans 23,8 22, ans 17,0 17, ans 12,9 11, ans 12,4 12, ans 10,8 11, ans 8,5 9,7 Plus de 50 ans 5,5 6, Île de France 86,8 Paris 6,2 Seine et Marne 18,3 Yvelines 10,8 Essonne 17,9 Hauts de Seine 4,5 Seine Saint Denis 10,1 Val de Marne 8,9 Val d Oise 10,2 Hors Île de France 13,1 hors métropole 0,7 Etrangers 0,1 915 Lecture : 86,8% des nouveaux inscrits vivaient en Île de France les douze mois précédant la formation. 6,2% habitaient à Paris.

57 Aide médico psychologique Tableau 2.c : Origine sociale des inscrits (en %) du père de la mère du père de la mère Agriculteur 3,5 2,2 3,7 2,5 Artisan, commerçant et chef d entreprise 9,8 7,4 10,6 7,2 Cadre et profession intellectuelle du supérieur 15,5 7,0 13,6 6,6 Profession intermédiaire 5,7 4,3 5,0 4,1 Employé 35,1 43,2 36,9 43,7 Ouvrier 28,0 10,4 27,0 9,0 Inactif (n a jamais travaillé) 2,4 25,4 3,2 26,

58 56 Aide médico psychologique 3. Parcours scolaire antérieur des étudiants Tableau 3.a : Niveau d'études des inscrits (en %) Tableau 3.b : Série du baccalauréat des inscrits en formation (en %) Cycle d études primaires ou niveau 6e, 5e, 4e 9,6 11,0 BEPC (Niveau ou diplôme)/bep/cap/ fin 2 nde ou 1 ère 48,9 51,1 Niveau fin terminale 10,7 10,0 Baccalauréat ou équivalence (BTA, BTI) 23,2 20,6 Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST, L2) 4,7 4,6 L3 (Licence) 1,8 1,7 Master 1 et 2 (Maîtrise, DEA, DESS) 1,1 1,0 Doctorat 0,0 0, Filière générale 40,1 37,3 série L 23,7 21,4 série ES 7,3 6,8 Filière technologique 30,0 32,1 série SMS 15,8 15,8 Filière professionnelle 9,1 11, Lecture : 40,1 % des nouveaux inscrits de formation sont issus d une filière générale. 23,7 % ont fait un bac L. Tableau 3.c : Diplôme professionnel du secteur sanitaire et social déjà obtenu (en %) Aucun diplôme sanitaire ou social 78,6 77,1 CAFAD, DEAVS 8,3 9,6 Aide médico psychologique 0,0 0,0 Travailleuse familiale ou TISF 0,7 0,5 Moniteur éducateur 0,0 0,1 ASS, ES, CESF, ETS, EJE et DEFA 0,0 0,3 Autres diplômes sociaux 9,3 10,0 Diplômes paramédicaux 3,2 2,

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions sociales en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations de base en Île de France 5. Ambulancier 12. Infirmier 19. Sage femme 26. Masseur kinésithérapeute 33

Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations de base en Île de France 5. Ambulancier 12. Infirmier 19. Sage femme 26. Masseur kinésithérapeute 33 La formation aux professions de santé en Île-de-France Exploitation statistique de l enquête 2013 Août 2015 Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations de base en Île de

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions de santé en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

document La formation aux professions sociales en 2013 de travail SÉRIE STATISTIQUES N 193 JANVIER 2015

document La formation aux professions sociales en 2013 de travail SÉRIE STATISTIQUES N 193 JANVIER 2015 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES document de travail SÉRIE STATISTIQUES N 193 JANVIER 2015 La formation aux professions sociales en 2013 Sandra Nahon Direction

Plus en détail

N 8 - Août 2008. Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006. De plus en plus d étudiants

N 8 - Août 2008. Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006. De plus en plus d étudiants N 8 - Août 2008 Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006 L enquête 2006 auprès des établissements de formation aux professions sociales a concerné l IRTS basée à St Benoît et recensant

Plus en détail

DRASS Bretagne. L info Statistique DOSSIERS N 5. Octobre 2005. Enquête : écoles 2004. Les formations sociales en Bretagne

DRASS Bretagne. L info Statistique DOSSIERS N 5. Octobre 2005. Enquête : écoles 2004. Les formations sociales en Bretagne DRASS Bretagne L info Statistique DOSSIERS N 5 Octobre 2005 Enquête : écoles 2004 Les formations sociales en Bretagne Cette publication présente les résultats de l enquête annuelle réalisée auprès des

Plus en détail

A renvoyer au C.F.A. (Vous devez obligatoirement avoir trouvé un employeur avant l envoi de ce dossier dûment complété)

A renvoyer au C.F.A. (Vous devez obligatoirement avoir trouvé un employeur avant l envoi de ce dossier dûment complété) A renvoyer au C.F.A. (Vous devez obligatoirement avoir trouvé un employeur avant l envoi de ce dossier dûment complété) Nom :... Photo Prénom :... Vous voulez préparer le Diplôme d État de* : AMP ME ES

Plus en détail

Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012

Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012 N 19 / Juin 2014 L'INFO STATISTIQUE Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012 En 2012, la Bretagne accueille plus d'un millier d'étudiants en formation aux métiers d'éducateur

Plus en détail

en Ile-de-France Ile-de-France Mars 2017

en Ile-de-France Ile-de-France Mars 2017 La formation formation La aux professions de santé santé de professions aux en Ile-de-France Ile-de-France en Exploitation statistique de l enquête 2015 Mars 2017 Sommaire Introduction... 2 Présentation

Plus en détail

aux professions sociales sociales Ile-de-France en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2014

aux professions sociales sociales Ile-de-France en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2014 La formation formation La aux professions sociales sociales professions aux en Ile-de-France Ile-de-France en Exploitation statistique de l enquête 2014 Mars 2016 Sommaire Introduction 1 Présentation des

Plus en détail

la vae en franche-comté

la vae en franche-comté emploi formation insertion Franche-comté CHIFFREs sur la vae en franche-comté En 2014, 800 Francs-Comtois se sont lancés dans une démarche Vae en bénéficiant, pour certains, d'un entretien conseil au préalable.

Plus en détail

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs N 61 Décembre 2015 Introduction La Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche a publié au mois d octobre dernier

Plus en détail

Devenir des diplômés de Licence Pro 2005 de l Université de Provence Développement et protection du patrimoine

Devenir des diplômés de Licence Pro 2005 de l Université de Provence Développement et protection du patrimoine Devenir des diplômés de Licence Pro 005 de l Université de Provence Développement et protection du patrimoine. Effectif de l enquête Licence Pro Diplômés Taux de Développement NPAI* Répondants Taux de

Plus en détail

Les formations aux professions de la Santé. LA RéUNION / MAYOTTE. Enquête Ecole 2011. N 25 Nov. 2013

Les formations aux professions de la Santé. LA RéUNION / MAYOTTE. Enquête Ecole 2011. N 25 Nov. 2013 N 25 Nov. 2013 L enquête école 2011 auprès des écoles de formation aux professions de la santé couvre la métropole et les DOM. L analyse des résultats issus de cette enquête traitée ciaprès, concerne la

Plus en détail

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel BULLETIN DU SANITAIRE ET SOCIAL EN PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR n 4 Décembre 211 Tableau de bord Formation En ligne Sanitaire et Social en Provence Alpes Côte d'azur Pour cette troisième édition, le tableau

Plus en détail

Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire

Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «Le conseiller en économie sociale familiale (CESF) est un travailleur social qualifié dont

Plus en détail

Philippe GERMAIN Secrétaire Général de l'observatoire National des Métiers de l Animation et du Sport

Philippe GERMAIN Secrétaire Général de l'observatoire National des Métiers de l Animation et du Sport 1 Ministère de l Education Nationale, de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Ministère de la Jeunesse des Sports et de la Vie Associative Paris le mercredi 27 avril 2005 Objet :Résultat de l étude

Plus en détail

2016-2017. Dossier d inscription

2016-2017. Dossier d inscription Dossier d inscription 2016-2017 Licence professionnelle Métiers de l industrie : Conception et amélioration de processus et procédés industriels Process industriel automatisé / robotisé DOSSIER D INSCRIPTION

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de projet et conduite de travaux de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

POURSUITES D ÉTUDES. Après s un bac professionnel. Après le bac technologique ST2S

POURSUITES D ÉTUDES. Après s un bac professionnel. Après le bac technologique ST2S POURSUITES D ÉTUDES Après s un bac professionnel Après le bac technologique ST2S ENTRÉE E EN BTS Quelques règlesr Les bachelierstechnologiques sont prioritaires pour l'entrée e en BTS et ils doivent tous

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

Les éducateurs spécialisés En région Centre

Les éducateurs spécialisés En région Centre Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement

Plus en détail

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial Editorial 31,30,11 ce seront en 2005 les nombres de promotions de diplômés pour les départements de notre I.U.T., Carrières Sociales, Gestion Logistique et, et Communication. Au fi l de ces années, les

Plus en détail

résultats Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie N 781 novembre 2011

résultats Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie N 781 novembre 2011 études résultats et N 781 novembre 211 Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie En 29, 5 775 étudiants se sont inscrits à une formation d

Plus en détail

En 2004, la France comptait 108 601 étudiants

En 2004, la France comptait 108 601 étudiants Ministère de l Emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la Santé et des Solidarités En 2004, 947 instituts de formation aux professions paramédicales ont formé 108601 étudiants inscrits

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) Gestion

Plus en détail

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Magali Beffy, Delphine Perelmuter* Pour l année scolaire 2007-2008, les

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

à Parcours des bacheliers professionnels

à Parcours des bacheliers professionnels #32 #21 observatoire régional Synthèse régionale février avril 2013 2012 à Parcours des bacheliers professionnels Néo-bacheliers professionnels aquitains 2006 entrés d l enseignement supérieur en 2006-2007

Plus en détail

Les équivalences de diplômes pouvant être accordées afin de se présenter au concours externe :

Les équivalences de diplômes pouvant être accordées afin de se présenter au concours externe : LES DIFFERENTES DEROGATIONS PERMETTANT DE S INSCRIRE AU CONCOURS D'ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1ère CLASSE SANS ETRE TITULAIRE DU DIPLOME REQUIS. L'inscription à de nombreux concours est réservée aux candidats

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) Production

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

Edito. SUBANOR 2008-2 - Réorientation après une année dans le supérieur, selon le bac

Edito. SUBANOR 2008-2 - Réorientation après une année dans le supérieur, selon le bac Edito Fruit d un partenariat entre différents acteurs du système éducatif (rectorat de Rouen, région Haute-Normandie, universités de Rouen et du Havre, DRAAF Haute-Normandie), le projet SUBANOR s intéresse

Plus en détail

ANNUAIRE STATISTIQUE DU NIGER 2006-2010 G. ENSEIGNEMENT, FORMATION, RECHERCHE

ANNUAIRE STATISTIQUE DU NIGER 2006-2010 G. ENSEIGNEMENT, FORMATION, RECHERCHE G. ENSEIGNEMENT, FORMATION, RECHERCHE 117 118 1 3. É D U C A T I O N 1. Sources M inistère de l'educatio n nationale M inistère des Enseignements Secondaire, Supérieur, de la Recherche et de la Technologie

Plus en détail

D.E.V.E. Observatoire de la Vie Etudiante - Maison de l Etudiant Rue de Tours BP 6749 45067 Orléans Cedex 2 mail : deve.ove@univ-orleans.

D.E.V.E. Observatoire de la Vie Etudiante - Maison de l Etudiant Rue de Tours BP 6749 45067 Orléans Cedex 2 mail : deve.ove@univ-orleans. D.E.V.E. Observatoire de la Vie Etudiante - Maison de l Etudiant Rue de Tours BP 6749 45067 Orléans Cedex 2 mail : deve.ove@univ-orleans.fr 25/07/2008 TABLE DES MATIERES I DONNEES DEMOGRAPHIQUES 2006-2007...4

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Collaborateur social et paie de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés de la réparation automobile (G0B) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés de la réparation automobile (G0B) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés de la réparation automobile (G0B) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 9 768 171 926 1 297 398 Part dans l emploi 0,8 0,7 Répartition par

Plus en détail

FICHES INSERTION PROFESSIONNELLE

FICHES INSERTION PROFESSIONNELLE FICHES INSERTION PROFESSIONNELLE LICENCE PRO. PROMO 2008 DOMAINE : SCIENCES, HUMAINES ET SOCIALES Le SOFIP-Observatoire a réalisé une enquête sur l insertion professionnelle des diplômés de Licences Professionnelles

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

Confédération Française de l'encadrement-cgc

Confédération Française de l'encadrement-cgc Les classes moyennes www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc Les problématiques d éducation On peut dresser un premier constat : «l environnement familial et le voisinage scolaire pèsent

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment (B4Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment (B4Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment (B4Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 30 120 491 320 1 297 398 Part dans l emploi 2,3 1,9 Répartition par

Plus en détail

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 à Master recherche Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master recherche promotion 2011 1 046 diplômés de M2 recherche en

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

FILIÈRE ADMINISTRATIVE

FILIÈRE ADMINISTRATIVE Tel : 03.85.21.19.19 Fax : 03.85.21.19.10 6 rue de Flacé 71 000 MACON Site Internet : www.cdg71.fr CONCOURS DE LA COMPETENCE DES CENTRES DE GESTION DE LA FPT PRINCIPALES CONDITIONS D ACCES Mise à jour

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Formateur d'adultes de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite.

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite. CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Moniteur Educateur Le Métier de Moniteur Educateur Le moniteur-éducateur exerce ses fonctions auprès d enfants ou d adolescents

Plus en détail

L accueil VAE dans la démarche lycée des métiers

L accueil VAE dans la démarche lycée des métiers Formation L accueil VAE dans la démarche lycée des métiers RÉUSSIR SON PARCOURS VAE et Lycée des métiers Labellisation des établissements selon 4 critères fondamentaux : Offre cohérente de formations technologiques

Plus en détail

CQP Inter-branches Agent Logistique

CQP Inter-branches Agent Logistique CQP Inter-branches Agent Logistique Dossier candidat Dossier à adresser au secrétariat des CQP des Industries Chimiques Le Diamant A 14, rue de la République 92800 PUTEAUX OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

Assistantes maternelles, gardiennes d enfants, familles d accueil

Assistantes maternelles, gardiennes d enfants, familles d accueil Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Assistantes maternelles, gardiennes d enfants, familles d accueil Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a

Plus en détail

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e

Plus en détail

à Master mixte observatoire régional #51 Synthèse régionale Octobre 2015

à Master mixte observatoire régional #51 Synthèse régionale Octobre 2015 observatoire régional #51 Synthèse régionale Octobre 2015 à Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2014 des diplômés de Master mixte promotion 2012 556 diplômés de M2 mixte en 2012 sur 673

Plus en détail

Le domaine sanitaire et social en Ile-de-France (2/2) :

Le domaine sanitaire et social en Ile-de-France (2/2) : InfoCarif n 15 - UNE PUBLICATION DU GIP CARIF ILE-DE-FRANCE Des données, une synthèse Le domaine sanitaire et social en (2/2) : u n p o r t r a i t d e l e m p l o i e t d e l a formation des aides-soignants

Plus en détail

Projet subventionné par la Commission Européenne.

Projet subventionné par la Commission Européenne. Projet du Ministère de la Promotion Féminine «L égalité de salaire, défi du développement démocratique et économique» réalisé dans le cadre de la stratégie communautaire en matière d égalité entre les

Plus en détail

Évolution des questions du recensement sur la formation

Évolution des questions du recensement sur la formation Évolution des questions du recensement sur la formation Cnis, 3 février 2012 Daniel Martinelli Insee DR Paca, Pôle diplômes et spécialités de formation L origine des propositions du pôle Diplômes et spécialités

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007 StatEA N 08-04 Avril 2008 BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE L enquête 2007 auprès des diplômés BAC PRO sortis en 2003 confirme la finalité

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion comptable de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

RUBRIQUE N 1 : Informations vous concernant

RUBRIQUE N 1 : Informations vous concernant Intitulé complet du titre que vous souhaitez obtenir :. Attention, vérifiez avec précision le libellé du titre. Vous trouverez ces informations sur le site Internet www.cncp.gouv.fr RUBRIQUE N 1 : Informations

Plus en détail

DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS»

DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS» UNIVERSITE RENNES HAUTE BRETAGNE DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS» ETUDE DE L'INSERTION PROFESSIONNELLE DE LA PROMOTION 00/004 Observatoire des Parcours Etudiants et de l'insertion

Plus en détail

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Méthodologie La direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (DREES) mène annuellement une enquête auprès

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la chaîne logistique de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales

Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales Master professionnel : Document et Technologies de l Information et de la Communication >> Mention : Sciences de la Cognition et de l Information (Lorient)

Plus en détail

Les parcours VAE en Rhône-Alpes entre 2010 et 2012. Résultats généraux en région et approche comparative des parcours de VAE

Les parcours VAE en Rhône-Alpes entre 2010 et 2012. Résultats généraux en région et approche comparative des parcours de VAE Les études emploi formation Les parcours VAE en Rhône-Alpes entre 2010 et 2012 mars 2015 Résultats généraux en région et approche comparative des parcours de VAE Pôle Rhône-Alpes de l Orientation ÉTAT

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Production, qualité et management en restauration commerciale et collective de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019

Plus en détail

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005.

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005. PARIS 1954 1999 Données statistiques Population, logement, emploi InterAtlas 13 e arrondissement Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005 Avertissement La série de recueils «Paris Evolution 1954-1999»

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) Industries

Plus en détail

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL > LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL En bref En termes d effectif, avec 5 190 professionnels en emploi en région Provence Alpes Côte d Azur en 2011, le métier d assistant de service social représente le

Plus en détail

Séjours à l étranger en cours d études : analyse de l enquête Génération 2010

Séjours à l étranger en cours d études : analyse de l enquête Génération 2010 Séjours à l étranger en cours d études : analyse de l enquête Génération 2010 Rapport du CEREQ Annexe 1 de l Observatoire Erasmus + / notes Portrait des jeunes en mobilité internationale (1/2) Table des

Plus en détail

Française 50. 2,0% Total 51. Autre 1 10,4% 14,6% 6,3% 2,1% 8,3% 6,3% 3,9% Situation de la mère

Française 50. 2,0% Total 51. Autre 1 10,4% 14,6% 6,3% 2,1% 8,3% 6,3% 3,9% Situation de la mère 1 Signalétique et Cursus Sexe Un homme 19 37,3% Nationalité Une femme 32 62,7% Française 50 98,0% Autre 1 Situation du père Agriculteur 7 14,6% Artisan, commerçant, chef d'entreprise 5 10,4% Cadre, ingénieur,

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Synthèse d enquête terrain pour la Branche Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des Rappel méthodologique Méthodologie employée pour

Plus en détail

DESS Modélisation et Analyse Statistique de l Information - MASI

DESS Modélisation et Analyse Statistique de l Information - MASI DESS Modélisation et Analyse Statistique de l Information - MASI La population de diplômés de l IUP Modélisation et Analyse Statistique de l Information est de 13 pour l année 2003, moins nombreuse que

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commercialisation des produits et des services industriels - CPSI de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Plus en détail

DEMANDE DE DIPLÔME OU DE TITRE DELIVRÉ PAR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE AU NOM D UN MINISTÈRE

DEMANDE DE DIPLÔME OU DE TITRE DELIVRÉ PAR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE AU NOM D UN MINISTÈRE LIVRET 1 à remplir par le candidat DEMANDE DE DIPLÔME OU DE TITRE DELIVRÉ PAR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE AU NOM D UN MINISTÈRE LIVRET DE RECEVABILITÉ Code de l éducation art. R335-5 à R335-11

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL, DE 2000 À 2008 - Premiers résultats

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL, DE 2000 À 2008 - Premiers résultats ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL, DE 2000 À 2008 - Premiers résultats Observatoires des métiers CCIJP 2 Contexte et objectifs Contexte de l étude 3 «S il est bien un point

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Gestion des ressources humaines / Sciences et techniques de la gestion salariale Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 32 / Nombre de répondants : 28 Taux de réponse : 8 Origine des étudiants

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ORGANISATION DES ÉPREUVES D ADMISSION TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

RÈGLEMENT D'ORGANISATION DES ÉPREUVES D ADMISSION TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE Institut Régional du Travail Social Poitou-Charentes 1 rue Guynemer BP 215 86005 POITIERS CEDEX - 05/49/37/60/02 (ligne directe admissions) site internet : www.irts-poitou-charentes.org mail : admissions@irts-pc.eu

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION D A

DOSSIER D INSCRIPTION D A DOSSIER D INSCRIPTION D A CONCOURS D ASSISTANT SSISTANT(E) DE SERVICE SOCIAL FORMATION SUR 36 MOIS (SEPTEMBRE 201 EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE 75 2016 / JUIN 2019) CLÔTURE DES INSCRIPTIONS : LE L 20

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

MASTER MENTION SCIENCES DE L ÉDUCATION SPÉCIALITÉ POLITIQUES SOCIALES, TERRITOIRES ET STRATÉGIES DE DIRECTION

MASTER MENTION SCIENCES DE L ÉDUCATION SPÉCIALITÉ POLITIQUES SOCIALES, TERRITOIRES ET STRATÉGIES DE DIRECTION MASTER MENTION SCIENCES DE L ÉDUCATION SPÉCIALITÉ POLITIQUES SOCIALES, TERRITOIRES ET STRATÉGIES DE DIRECTION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Session 2001 Naghmeh ROBIN Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale et de la Recherche Direction de la programmation et du développement

Plus en détail

Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans

Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans Éducation, formation 2 Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans Fabienne Rosenwald* En 2004, comme vingt ans auparavant, les parcours scolaires des filles se distinguent de ceux des

Plus en détail

SCHEMAS REGIONAUX DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES. Travaux préparatoires Schémas 2013/2017 RECUEIL DE DONNEES EMPLOI FORMATION

SCHEMAS REGIONAUX DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES. Travaux préparatoires Schémas 2013/2017 RECUEIL DE DONNEES EMPLOI FORMATION SCHEMAS REGIONAUX DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Travaux préparatoires Schémas 2013/2017 RECUEIL DE DONNEES EMPLOI FORMATION Document de travail Novembre 2012 RRA / DRJSCS / ARS Novembre 2012 Page

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 n o 14 2014 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 77,3% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 4,5% TAUX D INACTIVITE 1,2% OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Insertion professionnelle et poursuite d études 6 à 9 mois après l obtention en 2014 d un Master 2 de TSE de l Université Toulouse 1 Capitole

Insertion professionnelle et poursuite d études 6 à 9 mois après l obtention en 2014 d un Master 2 de TSE de l Université Toulouse 1 Capitole Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Insertion professionnelle et poursuite d études 6 à 9 mois après l obtention en 2014 d un Master 2 de TSE de l Université Toulouse 1 Capitole

Plus en détail

Devenir des titulaires de la Licence Professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Promotion 2011

Devenir des titulaires de la Licence Professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Promotion 2011 Année 2014 Devenir des titulaires de la Licence Professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Promotion 2011 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, 10 étudiants

Plus en détail

LES INDICATEURS ARRONDISSEMENT D ABBEVILLE DE COHÉSION SOCIALE

LES INDICATEURS ARRONDISSEMENT D ABBEVILLE DE COHÉSION SOCIALE LES INDICATEURS DE COHÉSION SOCIALE ARRONDISSEMENT D ABBEVILLE Démographie -------------------------------------------------------- Emploi, fragilité professionnelle et revenu ------------------ Éducation

Plus en détail

de l Enseignement supérieur

de l Enseignement supérieur L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche en France E X T R A I T S (9 i n d i c a t e u r s) n 4 décembre 2010 www.enseignementsu p- recherche. gouv.f r 07 À la session 2009, le taux de réussite

Plus en détail

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010]

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010] 14 La réussite des étudiants inscrits dans une filière professionnelle courte est importante. Les lauréats d un BTS et surtout d un DUT poursuivent de plus en plus leurs études au moins jusqu au niveau

Plus en détail

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP Septembre 2015 Social - Se former aux métiers du social à l URCA - Qui recrute dans le secteur social? - Exemples d offres d emploi dans le secteur social - Quelques métiers du Social - L Economie Sociale

Plus en détail

GUIDE DE L ADMISSION. PARTICULIèRE. A L UNIVERSITé LILLE 1

GUIDE DE L ADMISSION. PARTICULIèRE. A L UNIVERSITé LILLE 1 GUIDE DE L ADMISSION PARTICULIèRE A L UNIVERSITé LILLE 1 Avant de pouvoir procéder à votre inscription administrative à Lille 1 (à partir de juillet), vous devez d abord (entre novembre et juin) effectuer

Plus en détail

Licence Terre et environnement

Licence Terre et environnement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Terre et environnement Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Animation professionnelle et développement de projets pour l'action sociale, culturelle et socioculturelle de l

Plus en détail

Avril 2016. Données brutes. Le Tampon. www.pole-emploi.fr. Commune -2- Bassin -3- Région -4- Sources et définitions -5-

Avril 2016. Données brutes. Le Tampon. www.pole-emploi.fr. Commune -2- Bassin -3- Région -4- Sources et définitions -5- Avril 2016 Données brutes Le Tampon www.pole-emploi.fr Commune -2- Bassin -3- Région -4- Sources et définitions -5- Commune : Le Tampon Nombre de demandeurs d'emploi 12 770 14 780 17 450 Poids de la commune

Plus en détail

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess N 38 - MARS 2007 LES CENTRES D HÉBERGEMENT ET DE RÉINSERTION SOCIALE : la situation en Midi-Pyrénées au 1 er janvier 2005 Anne ARDITI * - Valérie GIBEL* - Bernard MAGNIER** - Anne PHILIPPE ** A u jour

Plus en détail

du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l'entrée

du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l'entrée EDUCATEUR SPECIALISE Un Educateur Spécialisé c est quoi? L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui contribue à l'éducation d'enfants et d'adolescent, au soutien d'adultes et de personnes âgées

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE - Master 2 ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017

DOSSIER DE CANDIDATURE - Master 2 ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017 DOSSIER DE CANDIDATURE - Master 2 ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017 LILLE ECOLE UNIVERSITAIRE D E M A N A G E M E N T Master Management M2 MSG MANAGEMENT GÉNÉRAL DES BUSINESS UNITS ou RECHERCHE EN MANAGEMENT

Plus en détail