ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 26

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 26"

Transcription

1 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 26 HYGIENE ET SÉCURITÉ MARS 2003 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : Secrétariat : Brigitte BARRIER poste Fax : ou Préambule Cette note d information est relative à l ergonomie du poste informatique. L étude à été réalisée dans divers établissements tels le Rectorat, le Centre Départemental de Documentation Pédagogique d Eure et Loir, des lycées et des écoles maternelles et élémentaires de l Académie. Un chapitre est destiné aux postes utilisés par les adultes, un autre traite plus particulièrement des installations informatiques mises à disposition des enfants dans les salles de classe. Sommaire - Introduction - Données physiologiques et techniques - Installations destinées aux adultes - Installations d espaces informatiques destinés à la pédagogie - Bibliographie Nota : Le contenu de cette note d information s inspire des différentes publications existantes dans le domaine de l hygiène et de la sécurité, et des textes réglementaires ; il ne saurait s y substituer. Les textes réglementaires sont repérés en caractères italiques 1

2 1- INTRODUCTION Il n existe pas d installation informatique dont l ergonomie soit parfaite. Dire cela n est pas une provocation, ou un aveu d échec avant même d avoir déterminé quelques pistes de travail, c est constater que l activité autour de l ordinateur est diverse, et que l on ne peut retenir les mêmes critères dans le choix du matériel et de sa disposition suivant que le poste est utilisé en permanence ou que son usage est occasionnel, suivant qu il est toujours affecté à une seule personne ou que des enfants de tailles diverses sont amenés à s en servir. Quelques réglementations et normes seront signalées dans ce document, mais seront surtout détaillés les enseignements qui découlent de situations concrètes observées. Une partie de l ergonomie s intéresse à la structure même des logiciels, à la commodité d usage de ceux-ci. Une fatigue importante peut être liée à l emploi de nouveaux programmes informatiques, de nouvelles bases de données si leur conception initiale est insuffisamment aboutie ou si une formation adéquate n a pas précédé leur mise à disposition. Ce domaine est hors du champ de cette étude, mais ces disfonctionnements sont à l origine de plaintes récurrentes pour un grand nombre d utilisateurs. 2- DONNEES PHYSIOLOGIQUES ET TECHNIQUES Divers critères sont à prendre en compte dans l organisation du travail sur ordinateur et pour l installation du poste ; les choix qui seront faits ont pour objectif principal de réduire la pénibilité du travail donc d atténuer les sollicitations de l organisme : - repérer les conditions de travail sur l ordinateur parmi les autres tâches confiées à l opérateur : nature du travail, temps passé devant l écran. - prendre en compte l environnement du poste, tant humain que matériel - adapter le mobilier à la morphologie de chacun - optimiser la perception des informations sur l écran et les conditions d éclairage 2

3 2-1 Organisation du travail L Institut National de Recherche et de Sécurité (I.N.R.S.) souligne dans divers articles que ce sont plus les conditions de travail sur écran que l écran lui-même qui peuvent constituer un risque pour la santé des opérateurs. La fatigue visuelle, les troubles musculosquelétiques (mal de dos, tendinite, syndrome du canal carpien.) et le stress sont les problèmes les plus souvent évoqués. On peut, de façon simplifiée, dire qu il existe deux grandes familles d utilisateurs : - ceux dont le travail se fait quasi exclusivement sur ordinateur devant écran, y consacrant entre 6 et 8 heures par jour. Tel est le cas par exemple des personnes réalisant en permanence de la saisie de texte. Pour ces personnes on veillera à respecter scrupuleusement les données (réglementations et préconisations) qui résultent des diverses études, principalement médicales, sur le sujet, et qui sont décrites dans les textes et les croquis suivants. La durée prolongée d un travail ininterrompu est un facteur de fatigue visuelle et de stress. Il est fatiguant de regarder continuellement un objet rapproché, et est donc conseillé de quitter fréquemment l écran des yeux pour regarder au loin, ce qui constitue une pause pour la vue. Il n existe pas de posture idéale, si elle est maintenue fixe longtemps, un temps de pause est donc nécessaire (2 heures de présence statique au poste peuvent être considérées comme un maximum). Les études montrent que lorsque ces dispositions sont mises en place avec la participation des opérateurs eux-mêmes, les conditions de travail sont nettement améliorées. L uniformisation et la monotonie de la tâche sont des facteurs de stress importants : une plus grande autonomie dans l organisation de son propre travail ainsi qu une diversification de celui-ci sont à préconiser. - ceux dont le travail sur ordinateur est occasionnel. C est le cas du plus grand nombre - adultes ou enfants - à l Éducation nationale. L organisation retenue est souvent le résultat d un compromis entre les différentes activités. L analyse de cas concrets rencontrés dans l académie servira à mettre en évidence les atouts et les écueils de ces dispositions. 3 RÉGLEMENTATION ET NORMALISATION 3-1 Réglementation relative au travail sur écran Le décret n du 14 mai 1991 est relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation. Sont reproduits ici quelques extraits du texte. Champ d'application Sont soumis aux dispositions du présent décret les établissements [.] dans lesquels des travailleurs utilisent de façon habituelle et pendant une partie non négligeable du temps de travail des équipements à écran de visualisation. Toutefois le présent décret ne s'applique pas aux équipements suivants : [.] Les systèmes portables dès lors qu'ils ne font pas l'objet d'une utilisation soutenue à un poste de travail ; 3

4 Analyse et organisation du travail sur écrans de visualisation L'employeur est tenu de procéder à une analyse des risques professionnels et des conditions de travail pour tous les postes comportant un écran de visualisation. [.] Il est tenu, en outre, de concevoir l'activité du travailleur de telle sorte que son temps quotidien de travail sur écran soit périodiquement interrompu par des pauses ou par des changements d'activité réduisant la charge de travail sur écran. [.] Surveillance médicale Un travailleur ne peut être affecté à des travaux sur écran de visualisation que s'il a fait l'objet d'un examen préalable et approprié des yeux et de la vue par le médecin du travail. [.]. L'employeur est tenu de faire examiner par le médecin du travail tout travailleur se plaignant de troubles pouvant être dus au travail sur écran de visualisation.[.] Équipement[.] L'écran doit être exempt de reflets et de réverbérations susceptibles de gêner l'utilisateur. L'espace devant le clavier doit être suffisant pour permettre un appui pour les mains et les avant-bras de l'utilisateur[.] Le plateau de la table ou de la surface de travail doit avoir une surface peu réfléchissante et de dimensions suffisantes pour permettre de modifier l'emplacement respectif de l'écran, du clavier, des documents et du matériel accessoire.[.] Les sièges doivent être, s'il y a lieu, adaptables en hauteur et en inclinaison. Un reposepieds sera mis à la disposition des travailleurs qui en font la demande.[.] Les dimensions et l'aménagement du poste de travail doivent assurer suffisamment de place pour permettre au travailleur de changer de position et de se déplacer[.]. 3-2 Ergonomie informatique préconisée par des constructeurs (voir bibliographie) L'aménagement du poste de travail L'aménagement et l'organisation d'une situation de travail seront des compléments indispensables pour une informatisation réussie. Les réunions et les confrontations qui permettent d'analyser avec les utilisateurs tous ces éléments, sont parfois longues et difficiles, mais nécessaires pour aboutir à un consensus satisfaisant et à des conditions de travail efficaces. L'écran clavier. Lorsque l'écran devient l'outil principal, l'étude de la situation de travail faite d'un point de vue ergonomique n'est pas un luxe mais une nécessité. Un guide est généralement livré avec les écrans. Les utilisateurs doivent le lire attentivement. Il explique en détail les caractéristiques de la machine et détaille les conditions d'installation et de sécurité, les réglages, les attributs et les symboles mis à leur disposition : - réglage de l'intensité lumineuse des caractères ; - réglage du contraste entre les caractères et le fond ; - attributs techniques : inversion vidéo, touches répétitives, surbrillance, curseur clignotant, multifenêtres, couleurs... 4

5 La surface et l'espace de travail. Le genre de travail (sédentaire ou non), le type d'activité (besoin ou non de réflexion, d'échanges, de confidentialité), les caractéristiques individuelles et l'environnement (bruit, déplacements...) détermineront la surface nécessaire et la forme de l'espace. Il faut rappeler que la notion d'espace fait appel à de profondes valeurs culturelles et que suivant le pays, que l'on soit Français ou Japonais par exemple, le même espace, partagé ou individuel, ne sera pas perçu de la même façon par les utilisateurs. Là encore, en plus des normes existantes, le point de vue des utilisateurs et l'avis des spécialistes doivent être pris en considération. L'équipement mobilier. Il doit être modulaire pour pouvoir s'adapter aux conditions d'utilisation de l'écran et permettre à l'utilisateur d'adopter une variété de positions différentes et confortables. La mobilité du support clavier/écran, l'usage éventuel des accessoires (porte-documents, repose-pieds et repose-mains) alliés aux réglages disponibles sur le siège, aideront l'utilisateur à trouver la meilleure position par rapport à l'écran en lui évitant tout mouvement de torsion du cou, du tronc ou des jambes. Sur ce sujet quelques conseils sont à retenir : - la distance de vision recommandée varie suivant le type d'activité de 40 cm à 1 m ; L angle visuel sous lequel sont perçus les caractères devrait idéalement être compris entre 16 et 22 (le choix de la taille des caractères à l écran peut être ajustée dans ce sens) X - l'écran ne doit pas être placé trop haut par rapport au regard afin d'éviter une fatigue inutile au niveau des muscles du cou (l axe du regard passant par le centre de l écran fera idéalement un angle de l ordre de 20 en dessous du plan horizontal ; à l horizontale le regard passe au dessus de la partie supérieure du moniteur). Le siège C'est un élément très important à considérer. En plus des caractéristiques habituellement connues (piétement à cinq branches, roulettes, réglage en hauteur de l'assise...), il doit posséder un dossier réglable en hauteur à moins qu'il ne soutienne à la fois la colonne vertébrale lombaire et dorsale basse. Il est préférable que ce dossier soit inclinable d'avant en arrière avec la possibilité de le bloquer dans différentes positions. Il peut être équipé d'accoudoirs courts. Le support clavier/écran Pour le travail de bureau, claviers et écrans sont dissociés l'un de l'autre. De ce fait, la mise en place d'un support avec deux plateaux indépendants et réglables en hauteur permet une meilleure adaptation du poste de travail à la morphologie de l'utilisateur. 5

6 Le piétement, comme celui du plan de travail doit être conçu pour ne pas gêner les jambes lors des déplacements en position assise. Il faut prévoir de la place : - à gauche ou à droite pour le déplacement de la "souris" ; - devant le support pour reposer mains et poignets lorsque les utilisateurs sont handicapés ou peu expérimentés dans l'utilisation d'un clavier. Le plan de travail Il est, comme le support clavier/écran, mat et d'une teinte qui évite d'avoir des contrastes trop importants avec les divers éléments du poste de travail et de l'environnement. Sa dimension et sa position par rapport à l'écran doivent être étudiées en fonction de la tâche et de la morphologie de l'utilisateur. Les éléments de rangement Facilement accessibles, ils doivent permettre : un déplacement aisé autour du poste de travail. La lampe d'appoint. Comme le prévoit la réglementation, elle devient un accessoire obligatoire qui apporte le complément d'éclairage nécessaire aux luminaires pour les activités n'impliquant pas l'écran. Il existe des lampes spécialement étudiées qui ne provoquent pas de reflet gênant au niveau de l'écran. Le porte-documents. Il sera utilisé dans le même plan vertical que l'écran, à la même hauteur et à la même distance du regard de l'utilisateur pour favoriser une bonne position de la tête et un meilleur confort visuel. Il doit être stable et ajustable pour utiliser des documents d'épaisseur et de formats différents. Le repose-pieds. En position assise les pieds doivent reposer sur le sol pour éviter les problèmes de circulation du sang dans les jambes. C'est en général pour les personnes de petite taille que le repose-pieds est le plus fréquemment utilisé. Le repose-mains. Il peut être utile pour les personnes handicapées ou peu habituées à l'usage du clavier. Ambiance sonore et imprimante. Les technologies d'impression actuelles proposent des imprimantes quasiment silencieuses. Lorsque ce n'est pas le cas et que l'attention et la conversation sont gênées par le niveau sonore de l'imprimante, il est recommandé d'isoler celle-ci dans un local technique. Si cela n'est pas possible, l'utilisation d'un capot acoustique peut améliorer la situation. L'ambiance lumineuse. L'éclairage d'un local où s'effectue un travail avec écran doit être soigneusement étudié. Le confort visuel est obtenu par la recherche de contrastes convenables dans le champ visuel de l'utilisateur. Un plafond doit être très clair, un sol relativement foncé et les murs de teinte moyenne. L'éclairage naturel Depuis 1985, la réglementation oblige les chefs d'établissement à aménager les nouveaux locaux de travail avec une lumière naturelle et une vue sur l'extérieur. Pour éviter les reflets et l'éblouissement que peut provoquer cet éclairage, il est souhaitable d'éloigner au maximum les écrans des fenêtres et préférable de les 6

7 disposer de façon que la direction moyenne du regard soit parallèle aux prises de jour. L'usage de stores permettant de régler la pénétration de la lumière est obligatoire, quellle que soit la façade, car le contraste important entre la lumière du jour et la surface de l'écran est source de fatigue. Les surfaces trop claires ou trop réfléchissantes sont à proscrire. Attention aux motifs géométriques fatigants et aux couleurs, trop stimulantes ou trop tristes. Les écrans sont généralement traités anti-reflets et l'usage des filtres est rarement recommandé par les constructeurs, car ceux-ci modifient la brillance, le contraste, la lisibilité des caractères et dégradent les qualités ergonomiques du produit. Enfin, pour un meilleur confort visuel, il est conseillé de nettoyer régulièrement la surface des écrans. L'éclairage artificiel Les conditions idéales d'éclairage ne sont pas les mêmes pour lire un document et lire à l'écran. Les écrans réclament un niveau d'éclairement ambiant relativement faible (300 lux) pour permettre une bonne lisibilité de l'affichage et limiter le phénomène d'éblouissement. Cette ambiance lumineuse étant insuffisante pour lire un document écrit (500lux sont recommandés), un éclairage d'appoint s'avère nécessaire. L'éclairage artificiel ne doit générer ni reflet au niveau des écrans, ni éblouissement pour l'utilisateur. Pour cela, en plus des lampes d'appoint étudiées spécialement, il est préférable d'installer des luminaires de type «basse ou très basse luminance» pour l'éclairage d'ambiance général. Pour une meilleure sensation de confort, la qualité des tubes fluorescents doit restituer correctement les couleurs. L'éclairage de type indirect est à proscrire si la hauteur du plafond est insuffisante : trop proche du plafond il risque de provoquer une tâche lumineuse aussi éblouissante qu'un luminaire classique. L'installation d'éclairages ayant un trop fort apport calorifique, comme les halogènes, est déconseillée. L'ambiance climatique. L'humidité L'humidité joue un rôle important dans le travail sur écran car elle évite les décharges d'électricité statique et l'assèchement des muqueuses oculaires. La présence d'une moquette nécessite souvent la réalisation d'un traitement antistatique. La vitesse de l'air Quand l'utilisateur maintient une position immobile prolongée, une climatisation mal réglée peut créer des courants d'air au niveau du dos, du cou ou des épaules et favoriser des contractures musculaires. L'organisation du travail Comme d'autres activités, le travail sur écran de visualisation nécessite une organisation du travail soignée avec des logiciels ergonomiques permettant une activité mentale équilibrée. Les activités répétitives. Certaines tâches sont très répétitives (saisie de données par exemple). Il est reconnu que tout individu a besoin d'exercer son jugement et prendre des décisions à sa mesure. L'organisation du travail doit favoriser l'exercice d'activités variées avec une certaine marge d'autonomie. 7

8 Le déroulement quotidien du travail Comme toutes les activités requérant une attention soutenue, le travail prolongé sur écran sera effectué dans de meilleures conditions de confort et d'efficacité s'il est interrompu ou alterné avec d'autres activités qui sollicitent d'autres fonctions et d'autres muscles. Pauses ou changements de nature de la tâche sont recommandés. 3-3 Normes sur les sièges et les plans de travail La norme européenne Mobilier de bureau - Siège de travail EN 1335 a pour objectif de satisfaire les exigences et les contraintes du marché unique qui intéresse près de 60 millions de postes de travail en Europe. Son élaboration a mis plus d une dizaine d années, traduisant la difficulté de concilier les diverses habitudes de travail, les différentes statures des utilisateurs entre le nord et le sud de l Europe et surtout les approches très diverses dans le domaine de l ergonomie d un pays à l autre. Principales caractéristiques ergonomiques retenues : - La hauteur d assise doit être réglable sur une plage d au moins 110mm ( ) afin de convenir à des personnes de taille comprise entre 1,51m et 1,92m (l ancienne norme donnait une fourchette entre ). - La stabilité du siège doit être assurée, permettant des changements de position afin d éviter des contraintes statiques du système musculaire, ce qui se traduit par une base constituée de cinq pieds montés sur des roulettes adaptées à la nature du sol. - Une résistance suffisante, les paramètres d essai étant basés sur une utilisation du siège par une personne pesant jusqu à 110 kg pendant 8 heures par jour. La norme NF EN concerne les hauteurs des surfaces de travail ; la valeur standard est de 720 mm, un réglage étant, dans certains cas, envisageable ( ). L espace minimum réservé au jambes est de 650mm en hauteur sur 650mm en profondeur. La taille du plateau recommandée étant de 800 mm de profondeur sur une largeur de 1600 mm (mini 1200 mm) sans que soit faite une distinction entre bureau d usage général ou bureau pour écran. 4 INSTALLATIONS DESTINÉES A DES ADULTES 4-1 Un poste de documentaliste de Centre de Documentation Pédagogique photo a L écran semi encastré (photo b et c) permet une bonne visibilité entre les interlocuteurs. Le plan de travail est dégagé des divers câbles de raccordement, et de taille convenable pour l emprunteur du livre. Il est par contre de taille insuffisante pour la personne qui enregistre l ouvrage, le passage de la douchette (lecture du code barre) étant peu aisé pour les ouvrages encombrants (photo a). 8

9 Photo b Le plan de travail ne facilite guère la prise de note, surtout pour un gaucher(photo b). Photo c L assise de l opérateur (photo c) est satisfaisante, il dispose d un siège réglable en hauteur et d une base stable (5 pieds munis de roulettes permettant un déplacement commode sur ce sol lisse). La position de l écran semi encastré est convenable, bien que sensiblement plus basse que les dispositions préconisées ; elle est compatible avec le port de verres progressifs adapté à la presbytie. Le reflet de la fenêtre, qui apparaît sur la photo d, n est pas perçu par l opérateur. Une amélioration possible du poste consisterait à disposer d un espace plus conséquent devant l écran, la disposition du clavier sur tablette rétractable présentant peut d intérêt ici. On pourrait également imaginer une disposition en quart de cercle. 4-2 Poste d une salle d informatique destinée à des formations d adultes La disposition du poste est ici très médiocre du point de vue ergonomique : - l écran est situé trop haut - le siège non réglable ni en hauteur ni en inclinaison est dépourvu de roulettes - le piétement de table empêche un bon positionnement des pieds et des jambes - le plateau coulissant supportant le clavier offre peu de stabilité, un confort restreint pour le maniement de la souris et aucune place pour déposer un document ou prendre des notes. Si les installations mobiles comme celle-ci peuvent présenter quelque intérêt en terme de souplesse d utilisation, elles sont rarement des modèles d ergonomie. Photo d 9

10 4.3 Postes informatiques à la Division de la Formation (DIFOR) La disposition du bureau en quart de cercle permet de combiner divers activités : prise de notes manuscrites, saisies sur ordinateur et accueil des personnes. Le siège réglable en hauteur, offre un bon support lombaire. entre les utilisateurs et chacun peut voir les photo e L écran est disposé à une hauteur convenable, mais son orientation par rapport à la fenêtre génère des reflets parasites. La disposition en vis à vis des postes présents dans la pièce facilite le dialogue visiteurs entrants sans avoir à se contorsionner (la porte d entrée est ici à l opposé du mur extérieur). 4-4 Postes présents dans un Centre de Documentation et d Information de lycée Ces postes sont destinés à la consultation de sites internet ou de CD ROM. L écran est ici totalement encastré, et protégé par une vitre (photo f). Sa position par rapport à l axe du regard impose une forte inclinaison de la tête qui est peu pénalisante pour un usage occasionnel. La disposition des postes doit être réalisée de façon cohérente par rapport à la position des éclairages artificiels, les risques de reflets parasites étant à éviter impérativement. Photo f L usage de la souris est plus commode que celui du clavier. Cette disposition offre un plan de travail totalement dégagé permettant d entreposer des document ou de prendre des notes. En dehors de l utilisation des postes, clavier rentré, l espace est net et dégagé de tout câble. Le nettoyage est facilité. 10

11 4-5 Salle pédagogique section secrétariat Photo g photo h On retrouve dans cette disposition de salle (photo g) les avantages présents dans la salle de C.D.I., avec une très bonne lisibilité du tableau facilitant le dialogue enseignant / élèves. Les contraintes posturales (photo h) sont ici plus gênantes compte tenu du temps passé sur ces postes par les élèves. Une structure avec des écrans semi encastrés, et un clavier posé sur un plan fixe éviterait cet inconvénient, en conservant une bonne perception des messages présents sur le tableau. 4-6 Salle pédagogique attenante à un atelier photo i Ces postes sont mis à disposition des enseignants et des lycéens dans une salle de lycée professionnel. L écran et l unité centrale reposent sur un plan arrière situé plus bas que le plan de travail et dégagent ainsi celui-ci. L espace, à hauteur de bureau, est vaste et permet de consulter ou de prendre des notes ou d utiliser le clavier et la souris de façon confortable (d où un encombrement en profondeur important). La vision de l écran est satisfaisante, la vue étant d autre part dégagée au dessus de celui-ci (la fenêtre donne ici sur l atelier et génère peu d écarts de luminance, et facilite éventuellement la surveillance). Le câblage pose peu problème dès lors que les postes sont installés contre une paroi ; il serait à optimiser pour une salle de cours de secrétariat (en disposant par exemple l unité centrale en dessous du plan de travail). 11

12 5 POSTES INFORMATIQUES UTILISÉS PAR DES ENFANTS 5-1 Postes d adulte utilisé par un enfant de Cours Moyen Le poste est ici utilisé par l enseignant et par les élèves. Son ergonomie est globalement bonne pour les adultes : siège réglable, positions d écran, de clavier et de souris satisfaisantes, présence d un support de document. La tablette située devant le clavier est appréciée de certains, mais non indispensable ; par contre on doit veiller à ce que le rebord de table soit arrondi. Le tapis de souris facilite son utilisation et peut réduire l encrassement. Photo j Pour l élève, l écran est situé légèrement trop haut (à l horizontale, l axe du regard passe au milieu de l écran), il en est de même pour la position du clavier. C est surtout l impossibilité pour l élève de poser les pieds au sol qui est ici contraignante. 5 2 Postes utilisés par un enfant de grande section Le siège est bien adapté à la taille de l enfant. Un plateau de table situé plus bas améliorerait la position du coude d une part et de l écran par rapport au niveau des yeux d autre part ; celui-ci est à placé de préférence dans l axe du regard, il est ici décentré. Photo k 12

13 5-3 Préconisations pour l installation de postes informatiques destinés à des enfants Dans la disposition du matériel, quelques principes sont à retenir : - éviter tout reflet parasite et les forts écarts de luminance, ce qui consiste généralement à disposer les postes à distance des baies vitrées, le plan des écrans étant perpendiculaire aux fenêtres, et décalé par rapport à l axe des lumières artificielles. Le croquis propose une disposition pour quatre postes Sont représentés les claviers, les écrans et une imprimante. L alimentation réseau électrique et internet - est assurée par une goulotte longeant le mur borgne. - Choisir du mobilier le plus adapté possible à la morphologie des enfants, les tables support et les sièges pour adultes sont donc peu recommandables. Si des sièges réglables pour enfants existent, leurs usage au quotidien peut être contraignant, compte tenu du temps passé à chaque séquence. Un siège et une table ou plan de travail de hauteur proche de celle préconisée par la norme XP-D est une bonne solution. 13

14 Norme XP-D (extrait) Stature (cm) Chaise (hauteur assise) Table (hauteur plateau) 80/ / / / / / On peut, pour l équipement informatique, conseiller les hauteurs de plateau suivantes, l écran étant posé directement sur celui-ci : - Cycle 1 : 54 cm (chaise 31 cm) - Cycle 2 : 61 cm (36 cm) - Cycle 3 : 68 cm (41 cm) Un espacement d au moins 80cm est nécessaire entre les postes. La profondeur minimum du plateau est de 80 cm, afin de disposer d un espace pour déposer un ouvrage ou écrire. 5-4 QUELQUES ERREURS A ÉVITER La disposition de ce poste devant une fenêtre le réserve à un usage occasionnel, l écart de luminosité entre la fenêtre et l écran est une source de fatigue importante, sauf à utiliser les rideaux. Windows ou fenêtre? Les reflets parasites sont importants lorsque l écran est en face d une baie vitrée 14

15 Bien que les unités centrales d ordinateur et les écrans ne soient pas parmi les appareils consommant le plus d énergie électrique, le raccordement par de multiple prises multiples est à proscrire, surtout lorsque, comme dans cette salle d école, une prise unique sert à l alimentation de 10 postes! L alimentation par bandeau électrique intégrant les raccordements internet est une des solutions les plus rationnelles, les câbles étant insérés dans des goulottes. Cette disposition évite d autre part d avoir des connections arrachées lors du nettoyage. BIBLIOGRAPHIE Mieux vivre avec votre écran INRS ED 712 Le travail sur écran en 50 questions INRS ED 728 Les écrans de visualisation INRS ED 666 Travail et sécurité Mobilier de bureau TS Pour un bureau plus confortable TS Les sièges de travail INRS ED 70 L aménagement des bureaux INRS ED 23 Ergonomie de conception en bureautique - Charles BERNARD Brochure «Ergonomie informatique» de la société IBM Traité d ergonomie - Octares 15

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g Le TRAVAIL sur ÉCRAN Comment bien s installer à son poste de travail w w w. s t c - q u i m p e r. o r g ERGONOMIE DU POSTE DE TRAVAIL Bien se positionner > Assis au fond du siège face à son écran, dos

Plus en détail

Causes Risque de TMS Prévention

Causes Risque de TMS Prévention Synthèse sur les réglages des postes de travail Causes Risque de TMS Prévention Le siège Assise à trop basse : Appui trop important sur les ischions. Flexion de hanche donc enroulement lombaire : Risques

Plus en détail

Mieux vivre avec votre écran

Mieux vivre avec votre écran Mieux vivre avec votre écran Ajustez le poste de travail La position la plus confortable pour la lecture de l écran et la frappe sur clavier est celle qui permet le respect des principes suivants : A.

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ECRAN

LE TRAVAIL SUR ECRAN LE TRAVAIL SUR ECRAN Travailler intensivement devant un écran peut engendrer des troubles de la santé : fatigue visuelle, troubles musculosquelettiques, stress... L aménagement convenable du poste de travail

Plus en détail

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE MILIEU PHYSIQUE (TEMPÉRATURE, ÉCLAIRAGE, BRUIT). LE BUREAU:

Plus en détail

ECRAN DE VISUALISATION

ECRAN DE VISUALISATION Prévention et Intérim 1. Explications et illustrations Il s agit de prendre en compte toutes les fonctions administratives pour lesquelles le travail sur écran est important (au moins 4 h par jour), telles

Plus en détail

Délibération du congrès n 311 du 22 juillet 1992 Relative à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant

Délibération du congrès n 311 du 22 juillet 1992 Relative à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant Source : www.juridoc.gouv.nc Relative à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation Historique : Créé par relative à la prévention des risques liés

Plus en détail

Arrêté royal du 27 août 1993 relatif au travail sur des équipements à écran de visualisation (M.B. 7.9.1993)

Arrêté royal du 27 août 1993 relatif au travail sur des équipements à écran de visualisation (M.B. 7.9.1993) Arrêté royal du 27 août 1993 relatif au travail sur des équipements à écran de visualisation (M.B. 7.9.1993) Modifié par: (1) arrêté royal du 20 février 2002 modifiant l'arrêté royal du 27 mars 1998 relatif

Plus en détail

è Risques et prévention...1 è Organisation du travail...2 è Aménagement et conception des locaux de travail...3 è L espace de travail...

è Risques et prévention...1 è Organisation du travail...2 è Aménagement et conception des locaux de travail...3 è L espace de travail... è Risques et prévention...1 AISMT-Avril 2013 TRAVAIL SUR ÉCRAN è Organisation du travail...2 è Aménagement et conception des locaux de travail...3 è L espace de travail... 4 è Choix du matériel...5 Document

Plus en détail

Le travail sur écran & l aménagement des bureaux.

Le travail sur écran & l aménagement des bureaux. etin Santé Sécurité au ail dans les Collectivités N 1 - Avril FICHE DE PREVENTION N 1 Syndicat de Médecine Préventive de l Ariège 4, rue Raoul LAFAGETTE - 09 000 FOIX Tel : 05 34 09 81 63 Fax : 05 34 09

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE BUREAU ACHAT DE MOBILIERS ET D ACCESSOIRES DE BUREAU CRITÈRES ERGONOMIQUES

AMÉNAGEMENT DE BUREAU ACHAT DE MOBILIERS ET D ACCESSOIRES DE BUREAU CRITÈRES ERGONOMIQUES AMÉNAGEMENT DE BUREAU ACHAT DE MOBILIERS ET D ACCESSOIRES DE BUREAU CRITÈRES ERGONOMIQUES Service des ressources humaines Secteur santé et sécurité du travail Janvier 2007 Depuis plus de 15 ans, le Secteur

Plus en détail

Bien régler et bien aménager son poste de travail informatisé permet d'adopter une posture naturelle et confortable.

Bien régler et bien aménager son poste de travail informatisé permet d'adopter une posture naturelle et confortable. Bien régler et bien aménager son poste de travail informatisé permet d'adopter une posture naturelle et confortable. Pour continuer Pour bien régler et bien aménager son poste de travail informatisé en

Plus en détail

05/08/2008. Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.

05/08/2008. Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu. Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL o p t i o n 1 Ergonomie

Plus en détail

Le travail sur écran dans de mauvaises conditions peut engendrer de la fatigue visuelle et des troubles musculosquelettiques

Le travail sur écran dans de mauvaises conditions peut engendrer de la fatigue visuelle et des troubles musculosquelettiques FATIGUE VISUELLE TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Elle peut se manifester par : - une baisse de la performance visuelle - des picotements des yeux - des éblouissements - une vision moins nette - des maux

Plus en détail

COMMENT AMÉNAGER SON ESPACE DE TRAVAIL SUR ÉCRAN?

COMMENT AMÉNAGER SON ESPACE DE TRAVAIL SUR ÉCRAN? CONSEIL PRÉVENTION Notre équipe au cœur de vos métiers! COMMENT AMÉNAGER SON ESPACE DE TRAVAIL SUR ÉCRAN? TRAVAILLER SUR ÉCRAN POURQUOI AMÉNAGER MON POSTE DE TRAVAIL? S il n est pas bien installé, mon

Plus en détail

L ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL INFORMATISÉ

L ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL INFORMATISÉ Pour ce faire, il faut disposer le poste de travail de sorte que la ligne de vision de l utilisateur à l écran soit parallèle aux fenêtres et aux luminaires et entre les rangées de luminaires (Figure E).

Plus en détail

Évaluation ergonomique d un poste de travail

Évaluation ergonomique d un poste de travail Évaluation ergonomique d un poste de travail 1. Évaluation du type de travail effectué par la personne rencontrée Dès le début de l évaluation, il s agit de déterminer les tâches principales dont la personne

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations COU Vous penchez la tête vers l avant pour regarder: L écran est trop bas Les imprimés à plat sur le bureau Le clavier

Plus en détail

Ergonomie. Prévention des risques: Travailler en sécurité, cela me concerne! Infos pratiques sur l assurance-accidents. page 1.

Ergonomie. Prévention des risques: Travailler en sécurité, cela me concerne! Infos pratiques sur l assurance-accidents. page 1. Prévention des risques: Ergonomie Travailler en sécurité, cela me concerne! Infos pratiques sur l assurance-accidents Page: 1 page 1 1 Les risques, c est quoi? Tout ce qui peut mener à des accidents ou

Plus en détail

ACTIVTE N 2 CONTRAT D ACTIVITE NIVEAU 6 ème Objets techniques Matériaux Energies Evolution objets techniques Réalisation T.I.C DECOUVERTE DU POSTE INFORMATIQUE PRESENTATION DE L ACTIVITE Cette activité

Plus en détail

Ergonomie au bureau. Votre santé avant tout

Ergonomie au bureau. Votre santé avant tout Ergonomie au bureau Votre santé avant tout L individu est unique, sa morphologie aussi. L aménagement ergonomique de la place de travail doit tenir compte des spécificités de chacun. Il permet d éviter

Plus en détail

06/08/2008. Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 PARIS cedex 13. Directeur du diplôme

06/08/2008. Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 PARIS cedex 13. Directeur du diplôme Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 PARIS cedex 13 DIPLÔME D ERGONOMIED ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL o p t i o n 3 Ergonomie des gestes et des postures Directeur

Plus en détail

des parties communes H.27

des parties communes H.27 des parties communes H.27 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux portes situées dans ou donnant sur les parties communes, des articles R.111-18 à R.111-18-3 du

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RÉSULTAT DE L ÉVALUATION DES RISQUES POUR LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS DÉCRET n 2001-1016 du 5 novembre 2001

DOCUMENT UNIQUE RÉSULTAT DE L ÉVALUATION DES RISQUES POUR LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS DÉCRET n 2001-1016 du 5 novembre 2001 1 DOCUENT UNQUE RÉULTAT DE L ÉVALUATON DE RQUE POUR LA ÉCURTÉ ET LA ANTÉ DE TRAVALLEUR DÉCRET n 2001-1016 du 5 novembre 2001 CABNET : ADREE : UNTÉ DE TRAVAL NOBRE DE ALARÉ UNTÉ DE TRAVAL 1 : ECRETARE UNTÉ

Plus en détail

Travail sur écran Conseils pour travailler confortablement sur ordinateur

Travail sur écran Conseils pour travailler confortablement sur ordinateur Travail sur écran Conseils pour travailler confortablement sur ordinateur Eviter les reflets et les éblouissements Placez l écran et le plan de travail de façon perpendiculaire à la source de lumière naturelle.

Plus en détail

Les matériels et produits

Les matériels et produits Les matériels et produits Faible utilisation du lève-malade : «Ils n'aiment pas être suspendus, ça les angoisse» Pour les personnels de soins, le risque le plus important est le risque lié à la manutention

Plus en détail

Ergonomie du poste informatique. Ce qu est l ergonomie. Ergonomie francophone. Phase de compromis. Phase de régulation 28/03/2012

Ergonomie du poste informatique. Ce qu est l ergonomie. Ergonomie francophone. Phase de compromis. Phase de régulation 28/03/2012 Ergonomie du poste informatique Ce qu est l ergonomie Le mot «ergonomie» vient du grec ergon (travail) et nomos (lois, règles). L'ergonomie peut donc être définie comme la science du travail ayant pour

Plus en détail

S asseoir efficacement. Astuces ergonomiques pour le travail sur écran

S asseoir efficacement. Astuces ergonomiques pour le travail sur écran S asseoir efficacement Astuces ergonomiques pour le travail sur écran Adoptez une assise appropriée Conservez les courbures naturelles de votre dos Cela se traduit par: un léger creux au niveau de la nuque

Plus en détail

La position parfaite pour un travail sur écran

La position parfaite pour un travail sur écran La position parfaite pour un travail sur écran Vous travaillez souvent sur l ordinateur? Alors veillez à votre confort car sinon vous risquez des douleurs (chroniques) à la nuque, au dos ou ailleurs. Voici

Plus en détail

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

76bis, rue de Vernon 27000 Évreux Tél./Fax : 02 32 31 25 12 Courriel : contact@qualidesk.fr www.qualidesk.fr

76bis, rue de Vernon 27000 Évreux Tél./Fax : 02 32 31 25 12 Courriel : contact@qualidesk.fr www.qualidesk.fr L ERGONOMIE GLOBALE ou quand le siège ne suffit pas Pourquoi parler d ergonomie? L ergonomie s occupe de l adaptation des conditions de travail des travailleurs. Données et statistiques générales : Une

Plus en détail

Les Supports Acrylique pour écran LCD et Laptop

Les Supports Acrylique pour écran LCD et Laptop Les Supports Acrylique pour écran LCD et Laptop Le verre acrylique est à la fois solide et esthétique, grâce à sa transparence, il donne l'impression de n'occuper que très peu d'espace sur le bureau www.ergonoflex.fr

Plus en détail

L'aménagement des bureaux - Principales données ergonomiques

L'aménagement des bureaux - Principales données ergonomiques *Dossiers Pour nous contacter : info@inrs.fr Mise à jour : 24 oct. 2001 L'aménagement des bureaux Principales données ergonomiques Les principales données ergonomiques concernant l'aménagement des bureaux

Plus en détail

Ergonomie dans les services publics Expérience du service Empreva. Christophe Janssens, CP Ergonome - Empreva

Ergonomie dans les services publics Expérience du service Empreva. Christophe Janssens, CP Ergonome - Empreva Ergonomie dans les services publics Expérience du service Empreva Christophe Janssens, CP Ergonome - Empreva SICPPT fédéral AFFILIES Comité de gestion SIPPT 1 SIPPT SIPPT n 2 EMPREVA Management Office

Plus en détail

Ergonomie du poste de travail assis

Ergonomie du poste de travail assis Ergonomie du poste de travail assis Introduction: Paul Boillat, ing. spéc. SST, Convention patronale horl. Conférencier: Urs Kaufmann, ing. EPFZ, ergonome, Suva Lucerne Glovelier, 23 janvier 2014. 1 Je

Plus en détail

LES LOCAUX ADMINISTRATIFS

LES LOCAUX ADMINISTRATIFS F I C H E P R E V E N T I O N N 1 0 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LES LOCAUX ADMINISTRATIFS INTRODUCTION Les maîtres d ouvrage entreprenant la construction ou l aménagement de bâtiments destinés à l

Plus en détail

L ACCUEIL DU PUBLIC 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ CE QUE DIT LA LOI RECOMMANDATIONS

L ACCUEIL DU PUBLIC 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ CE QUE DIT LA LOI RECOMMANDATIONS 3 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L accueil doit pouvoir être identifié et atteint dès le franchissement de la porte d accès du bâtiment. Pour les personnes déficientes

Plus en détail

ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO

ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO SOMMAIRE Historique Types de tâches effectuées sur ordinateur La réglementation Les conséquences sur la santé Les mesures de prévention Etude

Plus en détail

ERGONOMIE ET MICRO INFORMATIQUE

ERGONOMIE ET MICRO INFORMATIQUE Cahier des charges ERGONOMIE ET MICRO INFORMATIQUE LES TEXTES 29 mai 1990 : Directive Européenne 90/270/CEE J.O. décret N 91-45, 14 mai 1991 applicable depuis le 1er janvier 1993 S adressent surtout aux

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES

FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES Le travail à l ordinateur peut parfois entraîner de l inconfort chez l utilisateur. Fréquemment, cette situation

Plus en détail

Comment créer un environnement de travail confortable, favorisant la productivité des salariés?

Comment créer un environnement de travail confortable, favorisant la productivité des salariés? Comment créer un environnement de travail confortable, favorisant la productivité des salariés? La démarche à suivre pour améliorer l ergonomie d un poste de travail 1 Sommaire 3 Introduction 4 Concilier

Plus en détail

AMBIANCES DE TRAVAIL FAISONS RESPECTER LE DROIT!

AMBIANCES DE TRAVAIL FAISONS RESPECTER LE DROIT! AMBIANCES DE TRAVAIL FAISONS RESPECTER LE DROIT! Trop chaud? Trop froid? Trop sombre?...dans la fonction publique, c est la réglementation du Code du travail qui fait loi sur ces questions. La loi n est

Plus en détail

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 Pour fonctionner correctement, un muscle doit être alimenté en énergie et en oxygène. Un blocage du débit

Plus en détail

Conseils pratiques pour plus de sécurité au travail et de protection de la santé au bureau

Conseils pratiques pour plus de sécurité au travail et de protection de la santé au bureau Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione Svizzera Confederaziun svizra Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail CFST Conseils pratiques pour plus de sécurité

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ECRAN. Marjorie HELLIER - Service de Prévention et de Sécurité DR05

LE TRAVAIL SUR ECRAN. Marjorie HELLIER - Service de Prévention et de Sécurité DR05 LE TRAVAIL SUR ECRAN Marjorie HELLIER - Service de Prévention et de Sécurité DR05 Introduction Qui est exposé? les métiers du secrétariat les métiers de l informatique les métiers qui font appel à la rédaction

Plus en détail

Activités de bureau. Travail avec l outil informatique. C.Chrétien - 09/12/2014 1

Activités de bureau. Travail avec l outil informatique. C.Chrétien - 09/12/2014 1 Activités de bureau Travail avec l outil informatique 1 Pourquoi cette information? Enquête DARES, 2007 : Environ 1 salarié sur 5 travaille plus de 4 heures par jour sur écran Evolution dans toutes les

Plus en détail

Travailler. au binoculaire. z Essayez d alterner les périodes. z Si le travail comporte des ASTUCES

Travailler. au binoculaire. z Essayez d alterner les périodes. z Si le travail comporte des ASTUCES E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL Les accidents strictement de nature «ergonomique» coûtent une fortune aux entreprises canadiennes. En effet, Statistique Canada évaluait en 1996 à 1,5 milliards de dollars les coûts annuels associés aux

Plus en détail

Livret métier Postes administratifs. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Livret métier Postes administratifs. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Livret métier Postes administratifs Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis 1 Sommaire Pourquoi ce livret?...p 3 Quels sont les risques?...p 4 Risques liés à la posture de travail...p

Plus en détail

Stationnement automobile

Stationnement automobile H.02 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux parcs de stationnement automobile, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11du code

Plus en détail

Fiche n 6. Sanitaire

Fiche n 6. Sanitaire Fiche n 6 Sanitaire Réalisé par THIEBAUT Manon pour la Mission Handicap du CCAS de Nancy Février 2012 1 1 WC Hauteur de la cuvette entre à 0,45 et 0,50m Commande de chasse d eau facilement accessible et

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles GL5 GLS5 Lève-personnes mobiles Lève-personnes mobile GL5 Les lève-personnes mobiles GL5 sont les alternatives au sol des appareils de levage fixés au plafond de la gamme de produits Guldmann. Depuis plus

Plus en détail

Le sens du détail. Veillez à la santé de vos yeux dans un monde numérique

Le sens du détail. Veillez à la santé de vos yeux dans un monde numérique Le sens du détail Veillez à la santé de vos yeux dans un monde numérique Le sens du détail Vie numérique Longue vie à l ère numérique! Grâce à des appareils tels que smartphones, tablettes, ordinateurs

Plus en détail

Bricofiche 04.09 AMENAGER UNE CUISINE LES CUISINES EN KIT ELEMENTS HAUTS ET BAS LA CONCEPTION DU PLAN LA CONCEPTION DU PLAN LA CONCEPTION DU PLAN

Bricofiche 04.09 AMENAGER UNE CUISINE LES CUISINES EN KIT ELEMENTS HAUTS ET BAS LA CONCEPTION DU PLAN LA CONCEPTION DU PLAN LA CONCEPTION DU PLAN Bricofiche 04.09 AMENAGER UNE CUISINE LES CUISINES EN KIT ELEMENTS HAUTS ET BAS LA CONCEPTION DU PLAN LA CONCEPTION DU PLAN LA CONCEPTION DU PLAN REALISATION PORTES ET FENÊTRES LES CUISINES EN KIT CONCEPT:

Plus en détail

Etude des conditions de travail dans les cabinets d expertise comptable du bassin Annecien

Etude des conditions de travail dans les cabinets d expertise comptable du bassin Annecien Etude des conditions de travail dans les cabinets d expertise d comptable du bassin Annecien 2006-2007 Docteurs BERTHET, MICHAUD & DESTEE Mme GARÇON & Mr DUBOIS Le service 7 centres médicaux répartis sur

Plus en détail

Eclairages et écrans d ordinateur Quelle ambiance?

Eclairages et écrans d ordinateur Quelle ambiance? Eclairages et écrans d ordinateur Quelle ambiance? Bernard Duval Délégué général de l AFE Assemblée générale AFE Paris, 22 mars 2012 Eclairages et écrans d ordinateur Quelle ambiance? Enjeux Objectifs

Plus en détail

2012-11-28. Ergonomie du travail à l ordinateur. Introduction. Sondage. Webinaire

2012-11-28. Ergonomie du travail à l ordinateur. Introduction. Sondage. Webinaire Webinaire Ergonomie du travail à l ordinateur Jocelyn Villeneuve Asstsas 2011 Introduction Ce Webinaire s adresse aux utilisateurs directs. Sommaire : Principes ergonomiques Postures ergonomiques pour

Plus en détail

Work Smart - Feel Good. Aménagement d un poste de travail

Work Smart - Feel Good. Aménagement d un poste de travail Aménagement d un poste de travail Introduction En dépit de toutes les lois relatives aux conditions de travail, directives et bons soins des fournisseurs, les postes de travail équipés d écran dans les

Plus en détail

Utilisation de XnView

Utilisation de XnView http://www.rakforgeron.fr 27/02/2015 Utilisation de XnView Les photos d'actes généalogiques, les scans de documents réalisés par vous, ou vos saisies d'écran de documents téléchargés sur Internet, au-delà

Plus en détail

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux -

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - 17 septembre 2014 (mis à jour le 31 octobre 2014) Afin d avoir une idée du niveau d accessibilité de son cabinet et des principales

Plus en détail

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP K1 ELEGANT ET COMPACT 2 K1 ETAP K1 possède une forme élégante et compacte qui s intègre aux environnements les plus variés. La gamme très complète utilise différentes sources lumineuses et des possibilités

Plus en détail

Toilettes publiques. Problématiques traitées : FICHE9

Toilettes publiques. Problématiques traitées : FICHE9 Toilettes publiques Les toilettes publiques constituent un maillon essentiel d un réseau piéton, en particulier pour les personnes âgées qui souffrent souvent d incontinence. L absence des WC peut représenter

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire 1 2 3 4 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire Partie 1 Chapitre 3: Locaux et matériel 5 6 7 8 9 10 11 12 13 PRINCIPE Les locaux et le matériel doivent être situés,

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

POSTES DE TRAVAIL INFORMATISÉS : AMÉNAGEMENT ET ÉCLAIRAGE

POSTES DE TRAVAIL INFORMATISÉS : AMÉNAGEMENT ET ÉCLAIRAGE POSTES DE TRAVAIL INFORMATISÉS : AMÉNAGEMENT ET ÉCLAIRAGE Une version électronique de ce document existe au site Web du ministère du Travail (www.labour.gov.on.ca). On peut commander un exemplaire imprimé

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Exigences particulières (Ergonomie)

Exigences particulières (Ergonomie) Article 24 Exigences particulières (Ergonomie) 1 L espace libre autour des postes de travail doit être suffisant pour permettre aux travailleurs de se mouvoir librement durant leurs activités. 2 Les postes

Plus en détail

LA VOITURE, UN VÉRITABLE OUTIL DE TRAVAIL. Guide de bonnes pratiques

LA VOITURE, UN VÉRITABLE OUTIL DE TRAVAIL. Guide de bonnes pratiques LA VOITURE, UN VÉRITABLE OUTIL DE TRAVAIL Guide de bonnes pratiques Du fait de leur métier et des conditions de circulation rendues difficiles, de plus en plus de personnes passent de nombreuses heures

Plus en détail

Conçu pour le confort et construit pour durer

Conçu pour le confort et construit pour durer Conçu pour le confort et construit pour durer Au bureau ou à la maison, nous sommes nombreux à passer la majeure partie de notre journée à une table de travail. Il est donc particulièrement important pour

Plus en détail

Circulaire du 11 avril 1984 Commentaire technique des décrets du 2 août 1983

Circulaire du 11 avril 1984 Commentaire technique des décrets du 2 août 1983 Circulaire du 11 avril 1984 Commentaire technique des décrets du 2 août 1983 Le décret n 83-721 du 2 août 1983 est pris en application de l'article L. 231-2 (1 ) du Code du travail. Son article 1 er substitue

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s)

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s) Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie Guide pratique Règlementation, recommandations et préconisations Préambule 2 Définition d un ERP: Sont considérés comme des Établissements

Plus en détail

*XLGHG HUJRQRPLHSRXUO DPpQDJHPHQWGHYRWUH SRVWHGHWUDYDLODYHFRUGLQDWHXU

*XLGHG HUJRQRPLHSRXUO DPpQDJHPHQWGHYRWUH SRVWHGHWUDYDLODYHFRUGLQDWHXU Centre national de la recherche scientifique Délégation aux systèmes d'information *XLGHG HUJRQRPLHSRXUO DPpQDJHPHQWGHYRWUH SRVWHGHWUDYDLODYHFRUGLQDWHXU 5pIpUHQFH : CNRS/DSI/BQUAL/ERGONOMIE/POSTETRAVAIL.doc

Plus en détail

Pièces de l unité de vie

Pièces de l unité de vie H.47 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux cheminements accessibles, des articles R.111-18-4 à R.111-18-7 du code de la construction et de l habitation. Ce document

Plus en détail

ERGONOMIE DU BUREAU Ajouts d information

ERGONOMIE DU BUREAU Ajouts d information ERGONOMIE DU BUREAU Ajouts d information ASSTSAS 1 LES SUJETS ABORDÉS Le travail sur surface «unique» Le travail en coin Le travail assis et debout en alternance Les écrans de plus en plus grands et nombreux

Plus en détail

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves:

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves: 1. REGLEMENTATION Code du travail articles R. 4541-1 à R. 4541-11 et R. 4612-7 (décret du 3 septembre 1992 fixant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à la manutention manuelle

Plus en détail

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures,

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures, Copyright Leem 2011 L'emploi des seniors en France est un véritable défi que l ensemble des acteurs concernés doit relever. Pour se faire, les partenaires sociaux des entreprises du médicament ont signé,

Plus en détail

Information produit Sedus mastermind

Information produit Sedus mastermind Famille de produits mastermind Tables individuelles, tables de conférence groupées Que ce soit la grande salle de conférence de prestige pour les entretiens au plus haut niveau ou les salles de réunion

Plus en détail

PRÉSENTATION DES PRODUITS RANGEMENT MOBILIER POLYVALENT. Making life better at work

PRÉSENTATION DES PRODUITS RANGEMENT MOBILIER POLYVALENT. Making life better at work PRÉSENTATION DES PRODUITS RANGEMENT MOBILIER POLYVALENT Making life better at work 2 RANGEMENTS Solutions Innovation Retour sur investissement Design Qualité Ergonomie Expertise Développement durable CHANGER

Plus en détail

StandMaster II. Type Cadre gris foncé Poids net Nº art. en kg. Type Cadre gris foncé Poids net Nº art. en kg. StandMaster IA 11200040 13

StandMaster II. Type Cadre gris foncé Poids net Nº art. en kg. Type Cadre gris foncé Poids net Nº art. en kg. StandMaster IA 11200040 13 StandMaster I StandMaster I I Table de projection mobile, de haute qualité, pour une projection professionnelle à n importe quel endroit. La StandMaster I est une table de projection fiable et solide aux

Plus en détail

Aménager son poste de travail

Aménager son poste de travail Aménager son poste de travail Vinciane Duwelz Infirmière de santé au travail GlaxoSmithKline Biologicals Evolution au sein de GlaxoSmithKline 1996-1997 1 journée de formation 1500 travailleurs 360 visites

Plus en détail

Sanitaires Lavabo accessible

Sanitaires Lavabo accessible Fiche H.11 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux sanitaires, des articles R.111-19 à R.111-19- 3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11 du code de la construction

Plus en détail

Ce document présente un caractère informatif et ne prétend pas être exhaustif par rapport à la réglementation en vigueur.

Ce document présente un caractère informatif et ne prétend pas être exhaustif par rapport à la réglementation en vigueur. Portes - Portiques - Sas Fiche H.09 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux portes, portiques et sas, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8

Plus en détail

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI PRÉSENTATION sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI Un bon éclairage est nécessaire pour créer des conditions visuelles optimums. En planifiant une installation d'éclairage un certain nombre de facteurs

Plus en détail

Pourquoi utiliser des visuels et des logiciels de présentation?

Pourquoi utiliser des visuels et des logiciels de présentation? Pourquoi utiliser des visuels et des logiciels de présentation? Jacques Lanarès 3 fonctions principales Mémorisation Compréhension Renforcer Attention Les visuels peuvent faciliter la mémorisation : En

Plus en détail

Travail sur écran. Comment bien s installer à son poste de travail? L écran n abîme pas la vue, l écran révèle les défauts visuels latents

Travail sur écran. Comment bien s installer à son poste de travail? L écran n abîme pas la vue, l écran révèle les défauts visuels latents Travail sur écran Comment bien s installer à son poste de travail? Éclairage Vision Fatigue visuelle Matériel Posture Organisation du travail Charge mentale Stress Troubles musculosquelettiques L écran

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie TMS et travail sur écran : Que faire? Sommaire Les TMS : définition p 3 Les facteurs de risque des TMS p 4 Les enjeux des TMS p 5 Les obligations des employeurs p 6 Législation : quelques textes p 7 Les

Plus en détail

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments Descripteurs acoustiques des espaces paysagers Quelques éléments Acoustique des espaces paysagers Le confort acoustique dans les espaces paysagers Éléments d appréciation Une ambiance sonore modérée mais

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Initiation à l ergonomie Toute personne désirant découvrir les bases de l ergonomie et de la prévention de la santé au travail - Connaître les différents axes et champs de l ergonomie

Plus en détail

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 Introduction : Initiation à la Micro- Informatique 1. Matériel 2. Périphériques a) Le clavier b) La souris c) L écran d) L unité centrale e) L imprimante

Plus en détail