ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 26

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 26"

Transcription

1 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 26 HYGIENE ET SÉCURITÉ MARS 2003 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : Secrétariat : Brigitte BARRIER poste Fax : ou Préambule Cette note d information est relative à l ergonomie du poste informatique. L étude à été réalisée dans divers établissements tels le Rectorat, le Centre Départemental de Documentation Pédagogique d Eure et Loir, des lycées et des écoles maternelles et élémentaires de l Académie. Un chapitre est destiné aux postes utilisés par les adultes, un autre traite plus particulièrement des installations informatiques mises à disposition des enfants dans les salles de classe. Sommaire - Introduction - Données physiologiques et techniques - Installations destinées aux adultes - Installations d espaces informatiques destinés à la pédagogie - Bibliographie Nota : Le contenu de cette note d information s inspire des différentes publications existantes dans le domaine de l hygiène et de la sécurité, et des textes réglementaires ; il ne saurait s y substituer. Les textes réglementaires sont repérés en caractères italiques 1

2 1- INTRODUCTION Il n existe pas d installation informatique dont l ergonomie soit parfaite. Dire cela n est pas une provocation, ou un aveu d échec avant même d avoir déterminé quelques pistes de travail, c est constater que l activité autour de l ordinateur est diverse, et que l on ne peut retenir les mêmes critères dans le choix du matériel et de sa disposition suivant que le poste est utilisé en permanence ou que son usage est occasionnel, suivant qu il est toujours affecté à une seule personne ou que des enfants de tailles diverses sont amenés à s en servir. Quelques réglementations et normes seront signalées dans ce document, mais seront surtout détaillés les enseignements qui découlent de situations concrètes observées. Une partie de l ergonomie s intéresse à la structure même des logiciels, à la commodité d usage de ceux-ci. Une fatigue importante peut être liée à l emploi de nouveaux programmes informatiques, de nouvelles bases de données si leur conception initiale est insuffisamment aboutie ou si une formation adéquate n a pas précédé leur mise à disposition. Ce domaine est hors du champ de cette étude, mais ces disfonctionnements sont à l origine de plaintes récurrentes pour un grand nombre d utilisateurs. 2- DONNEES PHYSIOLOGIQUES ET TECHNIQUES Divers critères sont à prendre en compte dans l organisation du travail sur ordinateur et pour l installation du poste ; les choix qui seront faits ont pour objectif principal de réduire la pénibilité du travail donc d atténuer les sollicitations de l organisme : - repérer les conditions de travail sur l ordinateur parmi les autres tâches confiées à l opérateur : nature du travail, temps passé devant l écran. - prendre en compte l environnement du poste, tant humain que matériel - adapter le mobilier à la morphologie de chacun - optimiser la perception des informations sur l écran et les conditions d éclairage 2

3 2-1 Organisation du travail L Institut National de Recherche et de Sécurité (I.N.R.S.) souligne dans divers articles que ce sont plus les conditions de travail sur écran que l écran lui-même qui peuvent constituer un risque pour la santé des opérateurs. La fatigue visuelle, les troubles musculosquelétiques (mal de dos, tendinite, syndrome du canal carpien.) et le stress sont les problèmes les plus souvent évoqués. On peut, de façon simplifiée, dire qu il existe deux grandes familles d utilisateurs : - ceux dont le travail se fait quasi exclusivement sur ordinateur devant écran, y consacrant entre 6 et 8 heures par jour. Tel est le cas par exemple des personnes réalisant en permanence de la saisie de texte. Pour ces personnes on veillera à respecter scrupuleusement les données (réglementations et préconisations) qui résultent des diverses études, principalement médicales, sur le sujet, et qui sont décrites dans les textes et les croquis suivants. La durée prolongée d un travail ininterrompu est un facteur de fatigue visuelle et de stress. Il est fatiguant de regarder continuellement un objet rapproché, et est donc conseillé de quitter fréquemment l écran des yeux pour regarder au loin, ce qui constitue une pause pour la vue. Il n existe pas de posture idéale, si elle est maintenue fixe longtemps, un temps de pause est donc nécessaire (2 heures de présence statique au poste peuvent être considérées comme un maximum). Les études montrent que lorsque ces dispositions sont mises en place avec la participation des opérateurs eux-mêmes, les conditions de travail sont nettement améliorées. L uniformisation et la monotonie de la tâche sont des facteurs de stress importants : une plus grande autonomie dans l organisation de son propre travail ainsi qu une diversification de celui-ci sont à préconiser. - ceux dont le travail sur ordinateur est occasionnel. C est le cas du plus grand nombre - adultes ou enfants - à l Éducation nationale. L organisation retenue est souvent le résultat d un compromis entre les différentes activités. L analyse de cas concrets rencontrés dans l académie servira à mettre en évidence les atouts et les écueils de ces dispositions. 3 RÉGLEMENTATION ET NORMALISATION 3-1 Réglementation relative au travail sur écran Le décret n du 14 mai 1991 est relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation. Sont reproduits ici quelques extraits du texte. Champ d'application Sont soumis aux dispositions du présent décret les établissements [.] dans lesquels des travailleurs utilisent de façon habituelle et pendant une partie non négligeable du temps de travail des équipements à écran de visualisation. Toutefois le présent décret ne s'applique pas aux équipements suivants : [.] Les systèmes portables dès lors qu'ils ne font pas l'objet d'une utilisation soutenue à un poste de travail ; 3

4 Analyse et organisation du travail sur écrans de visualisation L'employeur est tenu de procéder à une analyse des risques professionnels et des conditions de travail pour tous les postes comportant un écran de visualisation. [.] Il est tenu, en outre, de concevoir l'activité du travailleur de telle sorte que son temps quotidien de travail sur écran soit périodiquement interrompu par des pauses ou par des changements d'activité réduisant la charge de travail sur écran. [.] Surveillance médicale Un travailleur ne peut être affecté à des travaux sur écran de visualisation que s'il a fait l'objet d'un examen préalable et approprié des yeux et de la vue par le médecin du travail. [.]. L'employeur est tenu de faire examiner par le médecin du travail tout travailleur se plaignant de troubles pouvant être dus au travail sur écran de visualisation.[.] Équipement[.] L'écran doit être exempt de reflets et de réverbérations susceptibles de gêner l'utilisateur. L'espace devant le clavier doit être suffisant pour permettre un appui pour les mains et les avant-bras de l'utilisateur[.] Le plateau de la table ou de la surface de travail doit avoir une surface peu réfléchissante et de dimensions suffisantes pour permettre de modifier l'emplacement respectif de l'écran, du clavier, des documents et du matériel accessoire.[.] Les sièges doivent être, s'il y a lieu, adaptables en hauteur et en inclinaison. Un reposepieds sera mis à la disposition des travailleurs qui en font la demande.[.] Les dimensions et l'aménagement du poste de travail doivent assurer suffisamment de place pour permettre au travailleur de changer de position et de se déplacer[.]. 3-2 Ergonomie informatique préconisée par des constructeurs (voir bibliographie) L'aménagement du poste de travail L'aménagement et l'organisation d'une situation de travail seront des compléments indispensables pour une informatisation réussie. Les réunions et les confrontations qui permettent d'analyser avec les utilisateurs tous ces éléments, sont parfois longues et difficiles, mais nécessaires pour aboutir à un consensus satisfaisant et à des conditions de travail efficaces. L'écran clavier. Lorsque l'écran devient l'outil principal, l'étude de la situation de travail faite d'un point de vue ergonomique n'est pas un luxe mais une nécessité. Un guide est généralement livré avec les écrans. Les utilisateurs doivent le lire attentivement. Il explique en détail les caractéristiques de la machine et détaille les conditions d'installation et de sécurité, les réglages, les attributs et les symboles mis à leur disposition : - réglage de l'intensité lumineuse des caractères ; - réglage du contraste entre les caractères et le fond ; - attributs techniques : inversion vidéo, touches répétitives, surbrillance, curseur clignotant, multifenêtres, couleurs... 4

5 La surface et l'espace de travail. Le genre de travail (sédentaire ou non), le type d'activité (besoin ou non de réflexion, d'échanges, de confidentialité), les caractéristiques individuelles et l'environnement (bruit, déplacements...) détermineront la surface nécessaire et la forme de l'espace. Il faut rappeler que la notion d'espace fait appel à de profondes valeurs culturelles et que suivant le pays, que l'on soit Français ou Japonais par exemple, le même espace, partagé ou individuel, ne sera pas perçu de la même façon par les utilisateurs. Là encore, en plus des normes existantes, le point de vue des utilisateurs et l'avis des spécialistes doivent être pris en considération. L'équipement mobilier. Il doit être modulaire pour pouvoir s'adapter aux conditions d'utilisation de l'écran et permettre à l'utilisateur d'adopter une variété de positions différentes et confortables. La mobilité du support clavier/écran, l'usage éventuel des accessoires (porte-documents, repose-pieds et repose-mains) alliés aux réglages disponibles sur le siège, aideront l'utilisateur à trouver la meilleure position par rapport à l'écran en lui évitant tout mouvement de torsion du cou, du tronc ou des jambes. Sur ce sujet quelques conseils sont à retenir : - la distance de vision recommandée varie suivant le type d'activité de 40 cm à 1 m ; L angle visuel sous lequel sont perçus les caractères devrait idéalement être compris entre 16 et 22 (le choix de la taille des caractères à l écran peut être ajustée dans ce sens) X - l'écran ne doit pas être placé trop haut par rapport au regard afin d'éviter une fatigue inutile au niveau des muscles du cou (l axe du regard passant par le centre de l écran fera idéalement un angle de l ordre de 20 en dessous du plan horizontal ; à l horizontale le regard passe au dessus de la partie supérieure du moniteur). Le siège C'est un élément très important à considérer. En plus des caractéristiques habituellement connues (piétement à cinq branches, roulettes, réglage en hauteur de l'assise...), il doit posséder un dossier réglable en hauteur à moins qu'il ne soutienne à la fois la colonne vertébrale lombaire et dorsale basse. Il est préférable que ce dossier soit inclinable d'avant en arrière avec la possibilité de le bloquer dans différentes positions. Il peut être équipé d'accoudoirs courts. Le support clavier/écran Pour le travail de bureau, claviers et écrans sont dissociés l'un de l'autre. De ce fait, la mise en place d'un support avec deux plateaux indépendants et réglables en hauteur permet une meilleure adaptation du poste de travail à la morphologie de l'utilisateur. 5

6 Le piétement, comme celui du plan de travail doit être conçu pour ne pas gêner les jambes lors des déplacements en position assise. Il faut prévoir de la place : - à gauche ou à droite pour le déplacement de la "souris" ; - devant le support pour reposer mains et poignets lorsque les utilisateurs sont handicapés ou peu expérimentés dans l'utilisation d'un clavier. Le plan de travail Il est, comme le support clavier/écran, mat et d'une teinte qui évite d'avoir des contrastes trop importants avec les divers éléments du poste de travail et de l'environnement. Sa dimension et sa position par rapport à l'écran doivent être étudiées en fonction de la tâche et de la morphologie de l'utilisateur. Les éléments de rangement Facilement accessibles, ils doivent permettre : un déplacement aisé autour du poste de travail. La lampe d'appoint. Comme le prévoit la réglementation, elle devient un accessoire obligatoire qui apporte le complément d'éclairage nécessaire aux luminaires pour les activités n'impliquant pas l'écran. Il existe des lampes spécialement étudiées qui ne provoquent pas de reflet gênant au niveau de l'écran. Le porte-documents. Il sera utilisé dans le même plan vertical que l'écran, à la même hauteur et à la même distance du regard de l'utilisateur pour favoriser une bonne position de la tête et un meilleur confort visuel. Il doit être stable et ajustable pour utiliser des documents d'épaisseur et de formats différents. Le repose-pieds. En position assise les pieds doivent reposer sur le sol pour éviter les problèmes de circulation du sang dans les jambes. C'est en général pour les personnes de petite taille que le repose-pieds est le plus fréquemment utilisé. Le repose-mains. Il peut être utile pour les personnes handicapées ou peu habituées à l'usage du clavier. Ambiance sonore et imprimante. Les technologies d'impression actuelles proposent des imprimantes quasiment silencieuses. Lorsque ce n'est pas le cas et que l'attention et la conversation sont gênées par le niveau sonore de l'imprimante, il est recommandé d'isoler celle-ci dans un local technique. Si cela n'est pas possible, l'utilisation d'un capot acoustique peut améliorer la situation. L'ambiance lumineuse. L'éclairage d'un local où s'effectue un travail avec écran doit être soigneusement étudié. Le confort visuel est obtenu par la recherche de contrastes convenables dans le champ visuel de l'utilisateur. Un plafond doit être très clair, un sol relativement foncé et les murs de teinte moyenne. L'éclairage naturel Depuis 1985, la réglementation oblige les chefs d'établissement à aménager les nouveaux locaux de travail avec une lumière naturelle et une vue sur l'extérieur. Pour éviter les reflets et l'éblouissement que peut provoquer cet éclairage, il est souhaitable d'éloigner au maximum les écrans des fenêtres et préférable de les 6

7 disposer de façon que la direction moyenne du regard soit parallèle aux prises de jour. L'usage de stores permettant de régler la pénétration de la lumière est obligatoire, quellle que soit la façade, car le contraste important entre la lumière du jour et la surface de l'écran est source de fatigue. Les surfaces trop claires ou trop réfléchissantes sont à proscrire. Attention aux motifs géométriques fatigants et aux couleurs, trop stimulantes ou trop tristes. Les écrans sont généralement traités anti-reflets et l'usage des filtres est rarement recommandé par les constructeurs, car ceux-ci modifient la brillance, le contraste, la lisibilité des caractères et dégradent les qualités ergonomiques du produit. Enfin, pour un meilleur confort visuel, il est conseillé de nettoyer régulièrement la surface des écrans. L'éclairage artificiel Les conditions idéales d'éclairage ne sont pas les mêmes pour lire un document et lire à l'écran. Les écrans réclament un niveau d'éclairement ambiant relativement faible (300 lux) pour permettre une bonne lisibilité de l'affichage et limiter le phénomène d'éblouissement. Cette ambiance lumineuse étant insuffisante pour lire un document écrit (500lux sont recommandés), un éclairage d'appoint s'avère nécessaire. L'éclairage artificiel ne doit générer ni reflet au niveau des écrans, ni éblouissement pour l'utilisateur. Pour cela, en plus des lampes d'appoint étudiées spécialement, il est préférable d'installer des luminaires de type «basse ou très basse luminance» pour l'éclairage d'ambiance général. Pour une meilleure sensation de confort, la qualité des tubes fluorescents doit restituer correctement les couleurs. L'éclairage de type indirect est à proscrire si la hauteur du plafond est insuffisante : trop proche du plafond il risque de provoquer une tâche lumineuse aussi éblouissante qu'un luminaire classique. L'installation d'éclairages ayant un trop fort apport calorifique, comme les halogènes, est déconseillée. L'ambiance climatique. L'humidité L'humidité joue un rôle important dans le travail sur écran car elle évite les décharges d'électricité statique et l'assèchement des muqueuses oculaires. La présence d'une moquette nécessite souvent la réalisation d'un traitement antistatique. La vitesse de l'air Quand l'utilisateur maintient une position immobile prolongée, une climatisation mal réglée peut créer des courants d'air au niveau du dos, du cou ou des épaules et favoriser des contractures musculaires. L'organisation du travail Comme d'autres activités, le travail sur écran de visualisation nécessite une organisation du travail soignée avec des logiciels ergonomiques permettant une activité mentale équilibrée. Les activités répétitives. Certaines tâches sont très répétitives (saisie de données par exemple). Il est reconnu que tout individu a besoin d'exercer son jugement et prendre des décisions à sa mesure. L'organisation du travail doit favoriser l'exercice d'activités variées avec une certaine marge d'autonomie. 7

8 Le déroulement quotidien du travail Comme toutes les activités requérant une attention soutenue, le travail prolongé sur écran sera effectué dans de meilleures conditions de confort et d'efficacité s'il est interrompu ou alterné avec d'autres activités qui sollicitent d'autres fonctions et d'autres muscles. Pauses ou changements de nature de la tâche sont recommandés. 3-3 Normes sur les sièges et les plans de travail La norme européenne Mobilier de bureau - Siège de travail EN 1335 a pour objectif de satisfaire les exigences et les contraintes du marché unique qui intéresse près de 60 millions de postes de travail en Europe. Son élaboration a mis plus d une dizaine d années, traduisant la difficulté de concilier les diverses habitudes de travail, les différentes statures des utilisateurs entre le nord et le sud de l Europe et surtout les approches très diverses dans le domaine de l ergonomie d un pays à l autre. Principales caractéristiques ergonomiques retenues : - La hauteur d assise doit être réglable sur une plage d au moins 110mm ( ) afin de convenir à des personnes de taille comprise entre 1,51m et 1,92m (l ancienne norme donnait une fourchette entre ). - La stabilité du siège doit être assurée, permettant des changements de position afin d éviter des contraintes statiques du système musculaire, ce qui se traduit par une base constituée de cinq pieds montés sur des roulettes adaptées à la nature du sol. - Une résistance suffisante, les paramètres d essai étant basés sur une utilisation du siège par une personne pesant jusqu à 110 kg pendant 8 heures par jour. La norme NF EN concerne les hauteurs des surfaces de travail ; la valeur standard est de 720 mm, un réglage étant, dans certains cas, envisageable ( ). L espace minimum réservé au jambes est de 650mm en hauteur sur 650mm en profondeur. La taille du plateau recommandée étant de 800 mm de profondeur sur une largeur de 1600 mm (mini 1200 mm) sans que soit faite une distinction entre bureau d usage général ou bureau pour écran. 4 INSTALLATIONS DESTINÉES A DES ADULTES 4-1 Un poste de documentaliste de Centre de Documentation Pédagogique photo a L écran semi encastré (photo b et c) permet une bonne visibilité entre les interlocuteurs. Le plan de travail est dégagé des divers câbles de raccordement, et de taille convenable pour l emprunteur du livre. Il est par contre de taille insuffisante pour la personne qui enregistre l ouvrage, le passage de la douchette (lecture du code barre) étant peu aisé pour les ouvrages encombrants (photo a). 8

9 Photo b Le plan de travail ne facilite guère la prise de note, surtout pour un gaucher(photo b). Photo c L assise de l opérateur (photo c) est satisfaisante, il dispose d un siège réglable en hauteur et d une base stable (5 pieds munis de roulettes permettant un déplacement commode sur ce sol lisse). La position de l écran semi encastré est convenable, bien que sensiblement plus basse que les dispositions préconisées ; elle est compatible avec le port de verres progressifs adapté à la presbytie. Le reflet de la fenêtre, qui apparaît sur la photo d, n est pas perçu par l opérateur. Une amélioration possible du poste consisterait à disposer d un espace plus conséquent devant l écran, la disposition du clavier sur tablette rétractable présentant peut d intérêt ici. On pourrait également imaginer une disposition en quart de cercle. 4-2 Poste d une salle d informatique destinée à des formations d adultes La disposition du poste est ici très médiocre du point de vue ergonomique : - l écran est situé trop haut - le siège non réglable ni en hauteur ni en inclinaison est dépourvu de roulettes - le piétement de table empêche un bon positionnement des pieds et des jambes - le plateau coulissant supportant le clavier offre peu de stabilité, un confort restreint pour le maniement de la souris et aucune place pour déposer un document ou prendre des notes. Si les installations mobiles comme celle-ci peuvent présenter quelque intérêt en terme de souplesse d utilisation, elles sont rarement des modèles d ergonomie. Photo d 9

10 4.3 Postes informatiques à la Division de la Formation (DIFOR) La disposition du bureau en quart de cercle permet de combiner divers activités : prise de notes manuscrites, saisies sur ordinateur et accueil des personnes. Le siège réglable en hauteur, offre un bon support lombaire. entre les utilisateurs et chacun peut voir les photo e L écran est disposé à une hauteur convenable, mais son orientation par rapport à la fenêtre génère des reflets parasites. La disposition en vis à vis des postes présents dans la pièce facilite le dialogue visiteurs entrants sans avoir à se contorsionner (la porte d entrée est ici à l opposé du mur extérieur). 4-4 Postes présents dans un Centre de Documentation et d Information de lycée Ces postes sont destinés à la consultation de sites internet ou de CD ROM. L écran est ici totalement encastré, et protégé par une vitre (photo f). Sa position par rapport à l axe du regard impose une forte inclinaison de la tête qui est peu pénalisante pour un usage occasionnel. La disposition des postes doit être réalisée de façon cohérente par rapport à la position des éclairages artificiels, les risques de reflets parasites étant à éviter impérativement. Photo f L usage de la souris est plus commode que celui du clavier. Cette disposition offre un plan de travail totalement dégagé permettant d entreposer des document ou de prendre des notes. En dehors de l utilisation des postes, clavier rentré, l espace est net et dégagé de tout câble. Le nettoyage est facilité. 10

11 4-5 Salle pédagogique section secrétariat Photo g photo h On retrouve dans cette disposition de salle (photo g) les avantages présents dans la salle de C.D.I., avec une très bonne lisibilité du tableau facilitant le dialogue enseignant / élèves. Les contraintes posturales (photo h) sont ici plus gênantes compte tenu du temps passé sur ces postes par les élèves. Une structure avec des écrans semi encastrés, et un clavier posé sur un plan fixe éviterait cet inconvénient, en conservant une bonne perception des messages présents sur le tableau. 4-6 Salle pédagogique attenante à un atelier photo i Ces postes sont mis à disposition des enseignants et des lycéens dans une salle de lycée professionnel. L écran et l unité centrale reposent sur un plan arrière situé plus bas que le plan de travail et dégagent ainsi celui-ci. L espace, à hauteur de bureau, est vaste et permet de consulter ou de prendre des notes ou d utiliser le clavier et la souris de façon confortable (d où un encombrement en profondeur important). La vision de l écran est satisfaisante, la vue étant d autre part dégagée au dessus de celui-ci (la fenêtre donne ici sur l atelier et génère peu d écarts de luminance, et facilite éventuellement la surveillance). Le câblage pose peu problème dès lors que les postes sont installés contre une paroi ; il serait à optimiser pour une salle de cours de secrétariat (en disposant par exemple l unité centrale en dessous du plan de travail). 11

12 5 POSTES INFORMATIQUES UTILISÉS PAR DES ENFANTS 5-1 Postes d adulte utilisé par un enfant de Cours Moyen Le poste est ici utilisé par l enseignant et par les élèves. Son ergonomie est globalement bonne pour les adultes : siège réglable, positions d écran, de clavier et de souris satisfaisantes, présence d un support de document. La tablette située devant le clavier est appréciée de certains, mais non indispensable ; par contre on doit veiller à ce que le rebord de table soit arrondi. Le tapis de souris facilite son utilisation et peut réduire l encrassement. Photo j Pour l élève, l écran est situé légèrement trop haut (à l horizontale, l axe du regard passe au milieu de l écran), il en est de même pour la position du clavier. C est surtout l impossibilité pour l élève de poser les pieds au sol qui est ici contraignante. 5 2 Postes utilisés par un enfant de grande section Le siège est bien adapté à la taille de l enfant. Un plateau de table situé plus bas améliorerait la position du coude d une part et de l écran par rapport au niveau des yeux d autre part ; celui-ci est à placé de préférence dans l axe du regard, il est ici décentré. Photo k 12

13 5-3 Préconisations pour l installation de postes informatiques destinés à des enfants Dans la disposition du matériel, quelques principes sont à retenir : - éviter tout reflet parasite et les forts écarts de luminance, ce qui consiste généralement à disposer les postes à distance des baies vitrées, le plan des écrans étant perpendiculaire aux fenêtres, et décalé par rapport à l axe des lumières artificielles. Le croquis propose une disposition pour quatre postes Sont représentés les claviers, les écrans et une imprimante. L alimentation réseau électrique et internet - est assurée par une goulotte longeant le mur borgne. - Choisir du mobilier le plus adapté possible à la morphologie des enfants, les tables support et les sièges pour adultes sont donc peu recommandables. Si des sièges réglables pour enfants existent, leurs usage au quotidien peut être contraignant, compte tenu du temps passé à chaque séquence. Un siège et une table ou plan de travail de hauteur proche de celle préconisée par la norme XP-D est une bonne solution. 13

14 Norme XP-D (extrait) Stature (cm) Chaise (hauteur assise) Table (hauteur plateau) 80/ / / / / / On peut, pour l équipement informatique, conseiller les hauteurs de plateau suivantes, l écran étant posé directement sur celui-ci : - Cycle 1 : 54 cm (chaise 31 cm) - Cycle 2 : 61 cm (36 cm) - Cycle 3 : 68 cm (41 cm) Un espacement d au moins 80cm est nécessaire entre les postes. La profondeur minimum du plateau est de 80 cm, afin de disposer d un espace pour déposer un ouvrage ou écrire. 5-4 QUELQUES ERREURS A ÉVITER La disposition de ce poste devant une fenêtre le réserve à un usage occasionnel, l écart de luminosité entre la fenêtre et l écran est une source de fatigue importante, sauf à utiliser les rideaux. Windows ou fenêtre? Les reflets parasites sont importants lorsque l écran est en face d une baie vitrée 14

15 Bien que les unités centrales d ordinateur et les écrans ne soient pas parmi les appareils consommant le plus d énergie électrique, le raccordement par de multiple prises multiples est à proscrire, surtout lorsque, comme dans cette salle d école, une prise unique sert à l alimentation de 10 postes! L alimentation par bandeau électrique intégrant les raccordements internet est une des solutions les plus rationnelles, les câbles étant insérés dans des goulottes. Cette disposition évite d autre part d avoir des connections arrachées lors du nettoyage. BIBLIOGRAPHIE Mieux vivre avec votre écran INRS ED 712 Le travail sur écran en 50 questions INRS ED 728 Les écrans de visualisation INRS ED 666 Travail et sécurité Mobilier de bureau TS Pour un bureau plus confortable TS Les sièges de travail INRS ED 70 L aménagement des bureaux INRS ED 23 Ergonomie de conception en bureautique - Charles BERNARD Brochure «Ergonomie informatique» de la société IBM Traité d ergonomie - Octares 15

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Mieux vivre avec votre écran

Mieux vivre avec votre écran Mieux vivre avec votre écran Ajustez le poste de travail La position la plus confortable pour la lecture de l écran et la frappe sur clavier est celle qui permet le respect des principes suivants : A.

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

L ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL INFORMATISÉ

L ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL INFORMATISÉ Pour ce faire, il faut disposer le poste de travail de sorte que la ligne de vision de l utilisateur à l écran soit parallèle aux fenêtres et aux luminaires et entre les rangées de luminaires (Figure E).

Plus en détail

Bien régler et bien aménager son poste de travail informatisé permet d'adopter une posture naturelle et confortable.

Bien régler et bien aménager son poste de travail informatisé permet d'adopter une posture naturelle et confortable. Bien régler et bien aménager son poste de travail informatisé permet d'adopter une posture naturelle et confortable. Pour continuer Pour bien régler et bien aménager son poste de travail informatisé en

Plus en détail

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE MILIEU PHYSIQUE (TEMPÉRATURE, ÉCLAIRAGE, BRUIT). LE BUREAU:

Plus en détail

Ergonomie dans les services publics Expérience du service Empreva. Christophe Janssens, CP Ergonome - Empreva

Ergonomie dans les services publics Expérience du service Empreva. Christophe Janssens, CP Ergonome - Empreva Ergonomie dans les services publics Expérience du service Empreva Christophe Janssens, CP Ergonome - Empreva SICPPT fédéral AFFILIES Comité de gestion SIPPT 1 SIPPT SIPPT n 2 EMPREVA Management Office

Plus en détail

LES LOCAUX ADMINISTRATIFS

LES LOCAUX ADMINISTRATIFS F I C H E P R E V E N T I O N N 1 0 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LES LOCAUX ADMINISTRATIFS INTRODUCTION Les maîtres d ouvrage entreprenant la construction ou l aménagement de bâtiments destinés à l

Plus en détail

Activités de bureau. Travail avec l outil informatique. C.Chrétien - 09/12/2014 1

Activités de bureau. Travail avec l outil informatique. C.Chrétien - 09/12/2014 1 Activités de bureau Travail avec l outil informatique 1 Pourquoi cette information? Enquête DARES, 2007 : Environ 1 salarié sur 5 travaille plus de 4 heures par jour sur écran Evolution dans toutes les

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES

FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES Le travail à l ordinateur peut parfois entraîner de l inconfort chez l utilisateur. Fréquemment, cette situation

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

Ergonomie au bureau. Votre santé avant tout

Ergonomie au bureau. Votre santé avant tout Ergonomie au bureau Votre santé avant tout L individu est unique, sa morphologie aussi. L aménagement ergonomique de la place de travail doit tenir compte des spécificités de chacun. Il permet d éviter

Plus en détail

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL Les accidents strictement de nature «ergonomique» coûtent une fortune aux entreprises canadiennes. En effet, Statistique Canada évaluait en 1996 à 1,5 milliards de dollars les coûts annuels associés aux

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE BUREAU ACHAT DE MOBILIERS ET D ACCESSOIRES DE BUREAU CRITÈRES ERGONOMIQUES

AMÉNAGEMENT DE BUREAU ACHAT DE MOBILIERS ET D ACCESSOIRES DE BUREAU CRITÈRES ERGONOMIQUES AMÉNAGEMENT DE BUREAU ACHAT DE MOBILIERS ET D ACCESSOIRES DE BUREAU CRITÈRES ERGONOMIQUES Service des ressources humaines Secteur santé et sécurité du travail Janvier 2007 Depuis plus de 15 ans, le Secteur

Plus en détail

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations COU Vous penchez la tête vers l avant pour regarder: L écran est trop bas Les imprimés à plat sur le bureau Le clavier

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Travail sur écran Conseils pour travailler confortablement sur ordinateur

Travail sur écran Conseils pour travailler confortablement sur ordinateur Travail sur écran Conseils pour travailler confortablement sur ordinateur Eviter les reflets et les éblouissements Placez l écran et le plan de travail de façon perpendiculaire à la source de lumière naturelle.

Plus en détail

ACTIVTE N 2 CONTRAT D ACTIVITE NIVEAU 6 ème Objets techniques Matériaux Energies Evolution objets techniques Réalisation T.I.C DECOUVERTE DU POSTE INFORMATIQUE PRESENTATION DE L ACTIVITE Cette activité

Plus en détail

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie TMS et travail sur écran : Que faire? Sommaire Les TMS : définition p 3 Les facteurs de risque des TMS p 4 Les enjeux des TMS p 5 Les obligations des employeurs p 6 Législation : quelques textes p 7 Les

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

L ordinateur portable

L ordinateur portable L ordinateur portable Conseils pratiques pour bénéficier d un meilleur confort APSSAP Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur «Administration provinciale» L ordinateur portable

Plus en détail

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

des parties communes H.27

des parties communes H.27 des parties communes H.27 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux portes situées dans ou donnant sur les parties communes, des articles R.111-18 à R.111-18-3 du

Plus en détail

Prévention des risques liés aux positions de travail statiques

Prévention des risques liés aux positions de travail statiques FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ ED 131 Cette fiche de sécurité propose des repères visant à aider aux choix d acquisition d équipements de travail permettant aux personnes qui travaillent debout de s asseoir

Plus en détail

FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ. À contrario, la position assise prolongée favorise la survenue de troubles musculosquelettiques

FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ. À contrario, la position assise prolongée favorise la survenue de troubles musculosquelettiques FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ ED 131 Cette fiche de sécurité propose des repères visant à aider aux choix d acquisition d équipements de travail permettant aux personnes qui travaillent debout de s asseoir

Plus en détail

LE POSTE DE TRAVAIL INFORMATISE

LE POSTE DE TRAVAIL INFORMATISE LE POSTE DE TRAVAIL INFORMATISE Mission Hygiène et Sécurité - Académie de Rouen Haut de page Principaux Risques Composition classique d'un poste de travail informatisé: Chaque élément peut être une cause

Plus en détail

Depuis les débuts de l informatique,

Depuis les débuts de l informatique, Point de repère LE POINT SUR Le TRAVAIL INFORMATISÉ h François CAIL, INRS, département Homme au travail Depuis les débuts de l informatique, le nombre de personnes qui travaillent sur ordinateur ne cesse

Plus en détail

Extraits et adaptations

Extraits et adaptations Extraits et adaptations Guide de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire - 2007 MOYENS DE RÉCUPÉRATION MUSCULAIRE Il est difficile de donner des soins dentaires en évitant

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

RECO. Définition des bonnes pratiques de prévention dans les centres d appels téléphoniques R.470

RECO. Définition des bonnes pratiques de prévention dans les centres d appels téléphoniques R.470 RECO DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES ACTIVITES DE SERVICES 1 Définition des bonnes pratiques de prévention dans les centres d appels téléphoniques Yves Cousson - INRS Pour vous aider à : réduire le bruit

Plus en détail

L APPROCHE SYNETIK NOS VALEURS QUALITÉ, ÉQUIPE ET DÉVELOPPEMENT

L APPROCHE SYNETIK NOS VALEURS QUALITÉ, ÉQUIPE ET DÉVELOPPEMENT CATALOGUE 2015-2016 L APPROCHE SYNETIK Pour Synetik, l ergonomie est l analyse de la relation entre le travailleur et son environnement, ayant comme objectif central le confort et l efficacité du travail.

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Aménagement général des postes de travail

Aménagement général des postes de travail Aménagement général des postes de travail Aménagement général des postes de travail Page 1 sur 15 Dangers principaux Principes La surface libre à disposition de chaque travailleur à son poste de travail

Plus en détail

L ACCUEIL DU PUBLIC 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ CE QUE DIT LA LOI RECOMMANDATIONS

L ACCUEIL DU PUBLIC 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ CE QUE DIT LA LOI RECOMMANDATIONS 3 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L accueil doit pouvoir être identifié et atteint dès le franchissement de la porte d accès du bâtiment. Pour les personnes déficientes

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49 E D I T I O N 2 0 0 8 Comprendre Agir DT 49 PREVENTION DES TMS ( TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES) COMPRENDRE - AGIR Objectifs du document Ce document est un outil pour faciliter le repérage du risque TMS

Plus en détail

Tables LAN (Local Area Network), postes de sécurité, postes de contrôle de processus industriels, postes d'essai. varantec

Tables LAN (Local Area Network), postes de sécurité, postes de contrôle de processus industriels, postes d'essai. varantec VLes composants du système varantec pour des postes LAN et IT 118 Tables LAN (Local Area Network), postes de sécurité, postes de contrôle de processus industriels, postes d'essai varantec Aujourd'hui la

Plus en détail

Bien travailler sur plusieurs écrans

Bien travailler sur plusieurs écrans Bien travailler sur plusieurs écrans Pour améliorer votre confort sur votre ordinateur et travailler plus efficacement, vous pouvez lui ajouter un second voire un troisième écran. En étendant la surface

Plus en détail

Le travail sur écran en 50 questions

Le travail sur écran en 50 questions ? Le travail sur écran en 50 questions L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique et technique

Plus en détail

Ergonomie & écrans de visualisation

Ergonomie & écrans de visualisation Ergonomie & écrans de visualisation Christophe Janssens, Kinésithérapeute CP Ergonome - Empreva SECURA 2013 Vendredi 22 mars 2013 EMPREVA & Structure fédérale de la prévention SCPPT Comité de Gestion SIPPT

Plus en détail

Présence dans l entreprise. 14 mars - 28 mars 2013 9 avril - 30 avril 2013

Présence dans l entreprise. 14 mars - 28 mars 2013 9 avril - 30 avril 2013 Présence dans l entreprise 14 mars - 28 mars 2013 9 avril - 30 avril 2013 POSTE ADMINISTRATION DES VENTES 1- PRÉSENTATION DU POSTE ET HYPOTHÈSE ERGONOMIQUE. 2- CONSÉQUENCES DU TRAVAIL RÉEL ET VALIDATION

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Ce document présente un caractère informatif et ne prétend pas être exhaustif par rapport à la réglementation en vigueur.

Ce document présente un caractère informatif et ne prétend pas être exhaustif par rapport à la réglementation en vigueur. Portes - Portiques - Sas Fiche H.09 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux portes, portiques et sas, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8

Plus en détail

Aperçu Souris Ergonomiques

Aperçu Souris Ergonomiques Aperçu Souris Ergonomiques Introduction Souris L emploi d un clavier compact a pour avantage de rapprocher la souris près du corps ce qui se traduit par une moindre contrainte pour les cervicales et les

Plus en détail

L'ORDINATEUR ET LA VUE

L'ORDINATEUR ET LA VUE 45 L'ORDINATEUR ET LA VUE On parle beaucoup des troubles liés au travail devant écran d'ordinateur. Qu'en est-il des recherches dans ce domaine? On peut dire que les problèmes de la vision sur écran en

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Fiche 1 (Observation): Les problèmes de santé liés au travail avec écran

Fiche 1 (Observation): Les problèmes de santé liés au travail avec écran Fiche 1 (Observation): Les problèmes de santé liés au travail avec écran Problèmes visuels Le regard passe plus ou moins rapidement de l'écran au clavier, aux documents, à l'environnement général... Ceci

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

GUIDE POUR AMÉLIORER LE CONFORT AU TRAVAIL Travail à l écran en imprimerie

GUIDE POUR AMÉLIORER LE CONFORT AU TRAVAIL Travail à l écran en imprimerie GUIDE POUR AMÉLIORER LE CONFORT AU TRAVAIL Travail à l écran en imprimerie Mise en garde Le rôle de l Association paritaire de santé et de sécurité du travail, secteur imprimerie et activités connexes

Plus en détail

AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE

AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE FICHE TECHNIQUE #54 AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE Entre le bureau et le comptoir conventionnels, il est possible d aménager un comptoir de service permettant d alterner

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Les postes de travail informatisés

Les postes de travail informatisés Les postes de travail informatisés Informations importantes pour votre bien-être Lorsque vous travaillez sur écran, ressentez-vous fréquemment des douleurs? Vous arrive-t-il par exemple d avoir les yeux

Plus en détail

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs (Arrêté du 1 août 2006 modifié par l'arrêté du 30 novembre 2007) Direction Départementale de l'équipement des Hautes-Alpes - SAUL/HG - 05/11/09

Plus en détail

Accessoires - section 8

Accessoires - section 8 Accessoires - section 8 M O B I L I E R C O R P O R A T I F INDEX - Accessoires Porte-clavier sur coulisses Plateau sur roues Code: AC900 Page: 8.5 Code: AC 704 Page: 8.6 Porte-clavier articulé Support

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

A qui proposer ce concept?

A qui proposer ce concept? 29 Praticiens qui souhaitent créer une salle de chirurgie Praticiens qui souhaitent avoir une solution polyvalente 2 éclairages = soins en chirurgie 1 éclairage = soins omni-pratiques Pour quelles raisons

Plus en détail

Station informatique STATION INFORMATIQUE STATION INFORMATIQUE INDEX

Station informatique STATION INFORMATIQUE STATION INFORMATIQUE INDEX Station informatique INDEX Une fois de plus à l'avant-garde, Rousseau vous présente ici tout un éventail de nouveaux produits et accessoires pour compléter et agrémenter votre station informatique. Désormais

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Assis ou debout? Aménagement ergonomique des postes de travail. Informations pour les spécialistes et les personnes intéressées

Assis ou debout? Aménagement ergonomique des postes de travail. Informations pour les spécialistes et les personnes intéressées Assis ou debout? Aménagement ergonomique des postes de travail Informations pour les spécialistes et les personnes intéressées Nous remercions l Hôpital cantonal de Lucerne ainsi que les entreprises Berset,

Plus en détail

Introduction. Inleiding

Introduction. Inleiding En forme au bureau Introduction Assis devant votre écran, quelques milliers de mouvements de souris par jour tout en fixant votre écran d ordinateur. Vous vous demandez si ce n est pas à cause de cela

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Résumé des principales dispositions à respecter lors de l'aménagement de locaux de travail

Résumé des principales dispositions à respecter lors de l'aménagement de locaux de travail DEEE - Etat de Genève Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Résumé des principales dispositions à respecter lors de l'aménagement de locaux de travail (Loi sur le travail et ordonnances

Plus en détail

Ecrans à poser. Ecrans Semi-encastrés. Ecrans encastrés

Ecrans à poser. Ecrans Semi-encastrés. Ecrans encastrés Panneau central ventilé et escamotable. Gamme Bahia Plateau mélaminé sur base médium ép 25 mm chants vernis. Panneau central en médium ventilé et amovible avec en partie centrale un obturateur diamètre

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION SIEGE COQUILLE INNOV SA NOTICE D UTILISATION SIEGE NOTICE COQUILLE D UTILISATION INNOV SA SIEGE COQUILLE INNOV SA INNOV SA NOTICE D UTILISATION SIEGE Fauteuils

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Aménager. son point de vente

Aménager. son point de vente Aménager son point de vente L aménagement du point de vente est l un des principaux piliers de la réussite d une entreprise commerciale. La conception de l espace marchand doit permettre : une identification

Plus en détail

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Prothésistes dentaires Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Carsat Centre Ouest Assurance des risques professionnels 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX LOCAUX DE TRAVAIL

Plus en détail

NEX-3/NEX-5/NEX-5C A-DRG-100-22(1) 2010 Sony Corporation

NEX-3/NEX-5/NEX-5C A-DRG-100-22(1) 2010 Sony Corporation NEX-3/NEX-5/NEX-5C Les fonctions 3D fournies par cette mise à jour de microgicielle sont décrites dans ce livret. Veuillez vous référez au «Mode d emploi», ainsi qu au «Guide pratique de α» présent sur

Plus en détail

Station informatique. Station informatique

Station informatique. Station informatique STATION informatique Rousseau vous présente ici tout un éventail de produits et accessoires pour compléter et agrémenter votre station informatique. Désormais présents dans tous les services, les ordinateurs

Plus en détail

Travail sur écran. Informations importantes pour votre bien-être

Travail sur écran. Informations importantes pour votre bien-être Travail sur écran Informations importantes pour votre bien-être Ressentez-vous régulièrement des douleurs lorsque vous travaillez sur ordinateur? Par exemple dans la nuque, les épaules ou les poignets?

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Ergonomie à la place de travail et au quotidien. Votre santé avant tout

Ergonomie à la place de travail et au quotidien. Votre santé avant tout Ergonomie à la place de travail et au quotidien Votre santé avant tout Combien d heures par jour êtes-vous assis(e)? Combien de pauses faites-vous pour bouger ou vous détendre? Votre place de travail est-elle

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

les Manutentions manuelles. fiche 1 - Zone de confort

les Manutentions manuelles. fiche 1 - Zone de confort fiche Manutentions manuelles. La préparation et la livraison des commandes sont des tâches très exigeantes physiquement : en termes de charges unitaires à manipuler (ex. packs d'eau, sacs d'aliments, lessives

Plus en détail

Les Supports UC d ordinateur

Les Supports UC d ordinateur Les Supports UC d ordinateur Les solutions pour Unité Centrale sont bien plus que de simples supports pour unités centrales. Voilà de bonnes raisons de choisir les solutions pour UC pour protéger votre

Plus en détail

FICHE D'ENTREPRISE N 1 DE BOSSONS FUTE FICHE D'ENTREPRISE. Raison sociale de l'entreprise CENTRE D'APPEL PLATE-FORME TELEPHONIQUE

FICHE D'ENTREPRISE N 1 DE BOSSONS FUTE FICHE D'ENTREPRISE. Raison sociale de l'entreprise CENTRE D'APPEL PLATE-FORME TELEPHONIQUE 1 sur 6 06/03/2007 15:51 FICHE D'ENTREPRISE N 1 DE BOSSONS FUTE FICHE D'ENTREPRISE Raison sociale de l'entreprise CENTRE D'APPEL PLATE-FORME TELEPHONIQUE Etablie en application de l'article R. 241-41-3

Plus en détail

Guide pratique du travail sur écran

Guide pratique du travail sur écran Guide pratique du travail sur écran Auteur Dr Frédérique ROSENFELD, Médecin de prévention Photographies Michel DEPARDIEU, Bureau de l'image Mise en page Vanessa GRONDIN Edition Juin 2007 Téléchargeable

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

M a n u e l d a p p l i c a t i o n s OVISIO L ECRAN NUMERIQUE

M a n u e l d a p p l i c a t i o n s OVISIO L ECRAN NUMERIQUE M a n u e l d a p p l i c a t i o n s OVISIO L ECRAN NUMERIQUE 2 ovisio, liste du matériel Caméra numérique de type webcam Dispositif de réglage de la distance de travail Ecran blanc de travail et écran

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

Informations produits scalamobil S35 scalacombi S36

Informations produits scalamobil S35 scalacombi S36 Informations produits Sommaire scalamobil S35 scalacombi S36 Aperçu 40 Avantages du produit 41 Visuel du produit 42 Descriptif 43 Accessoires 44 scalacombi S36 46 scalasiège X3 47 Accessoires scalasiège

Plus en détail

Chariots à livres Schulz. Chariots de transport Chariots dessertes Chariots de poste de travail Système pour retour de documents QUALITY IN DETAIL

Chariots à livres Schulz. Chariots de transport Chariots dessertes Chariots de poste de travail Système pour retour de documents QUALITY IN DETAIL Chariots à livres Schulz Chariots de transport Chariots dessertes Chariots de poste de travail Système pour retour de documents QUALITY IN DETAIL Média au voyage Les chariots à livres font partis des éléments

Plus en détail

UNE LISTE DE VERIFICATION POINT PAR POINT AFIN D ÉTABLIR UN POST DE TRAVAIL D INFORMATIQUE POUR VOUS

UNE LISTE DE VERIFICATION POINT PAR POINT AFIN D ÉTABLIR UN POST DE TRAVAIL D INFORMATIQUE POUR VOUS UNE LISTE DE VERIFICATION POINT PAR POINT AFIN D ÉTABLIR UN POST DE TRAVAIL D INFORMATIQUE POUR VOUS TABLE DES MATIÈRES Ajuster votre Chaise... 1 Ajuster une Surface de Fonctionnement Non Ajustable...

Plus en détail

Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER

Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER Vous reconnaissez-vous? Vous avez une tablette porte-clavier et vous savez qu elle est ajustable mais ne savez pas comment faire. Peut-être

Plus en détail

La visioconférence en pratique

La visioconférence en pratique La visioconférence en pratique Sommaire Intérêts/difficultés de mise en oeuvre de la visioconférence... 2 Agencement de la salle de visioconférence... 2 Matériel de visioconférence... 3 Disposition des

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

CLEANassist Emballage

CLEANassist Emballage Emballage Dans la zone d emballage, il est important de vérifier exactement l état et la fonctionnalité des instruments, car ce sont les conditions fondamentales pour la réussite d une opération. Il est

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

FORMULAIRE DE REPONSE

FORMULAIRE DE REPONSE Lot 1 : Item 2 : Table d Etudiant Dimensions : 70 X 50X75 cm - Piètement en tube acier carré type «serrurier» de 30X30X1.5 mm - Traverses du cadre en tube acier rectangulaire tube «serrurier» de 30X15X1.5

Plus en détail

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base énovation.4..escalie. 4.1 Concept de base S assurer que l emplacement des escaliers soit uniforme d un étage à l autre pour que leur localisation soit prévisible. egrouper l'escalier et les principaux

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P. Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Accessibilité Avril 2009 (d'autres types

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail