Les logements neufs privés vus par leurs occupants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les logements neufs privés vus par leurs occupants"

Transcription

1 sur l agglomération nantaise Mode de vie Habitat Les logements neufs privés vus par leurs occupants Résultats d enquête Juin 2013 AURAN

2 Sommaire Pour qui construit-on dans l agglomération nantaise? page On construit davantage pour les locataires que pour les propriétaires...plutôt des jeunes ménages dans le parc privé neuf...toutes les catégories professionnelles sont logées dans le parc privé neuf...le parc privé neuf loge une part importante de familles...peu de ménages en provenance du locatif social dans le parc privé neuf Comment les occupants perçoivent-ils leur logement neuf? page Les ménages choisissent leur logement neuf pour sa tranquillité et sa surface...les logements neufs privés affichent une surface moyenne similaire à l ensemble du parc de Nantes Métropole...La luminosité, un attrait reconnu des logements neufs...des marges de progression sur la qualité de construction apparaissent...plus de 8 occupants sur 10 considèrent qu ils peuvent stationner leur vélo en toute sécurité...le label écologique du logement n est pas un atout déterminant pour les ménages Quelle perception les habitants des logements neufs ont-ils de leur quartier? page 8...La proximité des transports en commun est le premier critère de choix du quartier...un manque de verdure dans les quartiers...une mixité sociale et générationnelle ressentie dans les quartiers Projection des ménages dans leur logement neuf page 9...Dans le parc privé neuf, 1/3 des ménages se projettent à très long terme dans leur logement... les 2/3 des ménages se projettent 3 ans en moyenne dans leur logement Auran Page 2 Sources : enquête occupants des logements neufs privés 2012 TMO Nantes Métropole Nantes Métropole Aménagement SAMOA AURAN

3 Introduction // Enjeux Afin de mesurer l adéquation de la production de logements neufs avec les attentes des ménages qui les occupent et sa concordance avec les objectifs qualitatifs du Programme Local de l Habitat de Nantes Métropole, l Auran, Nantes Métropole, Nantes Métropole Aménagement et la Samoa ont décidé la mise en place d une enquête auprès des ménages qui occupent les logements neufs dans le parc privé (propriétaires et locataires privés) de l agglomération nantaise. Le présent document constitue une synthèse des grands enseignements de cette enquête. Le comité de pilotage a procédé à l analyse des résultats, lesquels ont ensuite été partagés avec les acteurs de l habitat de l agglomération nantaise. Ce partage et cette mise en débat des résultats de l enquête ont permis d objectiver et de confirmer un certain nombre d éléments de diagnostic sur le parc privé neuf pressentis par les acteurs de l habitat, mais aussi de «tordre le cou» à plusieurs idées reçues et enfin d enrichir les analyses et de dégager un certain nombre d enjeux partagés relatifs : à la diversification de la construction neuve : on construit actuellement plus de logements pour les locataires que pour les propriétaires, et, parmi eux, moins de la moitié sont des primoaccédants. Il faut maintenir une vigilance afin que la construction neuve puisse apporter des solutions logements à l ensemble des ménages. Toutefois, rappelons que l enquête a interrogé les occupants des logements construits au cours d une période pendant laquelle les dispositifs fiscaux en place étaient fortement incitatifs pour les investisseurs, ce qui peut expliquer la forte proportion de logements locatifs privés parmi les logements neufs. au coût de sortie des logements : si le niveau de loyer au m 2 observé dans le parc neuf se situe dans la moyenne des loyers pratiqués dans l agglomération, le niveau de coût de sortie du logement neuf pour les accédants à la propriété est relativement élevé. Les ménages accédants déclarent une mensualité moyenne de remboursement importante sur des durées de prêt parfois très longues (45 % ont un prêt de 25 ans et plus). à la population logée dans le parc neuf privé : les logements neufs privés logent toutes les catégories de population, en particulier les familles et les jeunes. On note une alerte toutefois sur les ménages en provenance du parc locatif social auxquels la construction neuve, hormis dans certaines ZAC, ne semble pas apporter de solutions logements. aux types de logements construits : en termes de typologie, les logements neufs privés comptent un nombre moyen de pièces inférieur à l ensemble du parc de l agglomération. Pour autant, plus du tiers de ces logements comptent 4 pièces ou plus. Par ailleurs, en termes de surface, le parc neuf privé est comparable au reste du parc avec une surface déclarée de 77m 2 en moyenne. à la qualité des logements construits : même si les logements neufs privés semblent globalement donner satisfaction aux ménages sur le plan de leur qualité de construction, de finition ou d isolation, des marges de progression ressortent et interrogent la durabilité des logements construits aujourd hui. Sur le plan énergétique, il convient de noter que les trois-quart de ces logements sont chauffés à l électricité. En outre, pour les ménages, le label énergétique du logement n apparaît pas aujourd hui comme un critère déterminant de choix du logement. à l aménagement des quartiers neufs ou en renouvellement : les quartiers qui accueillent les logements neufs de l agglomération sont globalement appréciés par les ménages. Toutefois, il faut maintenir une attention à la connexion de ces quartiers aux transports collectifs, à la présence d espaces de verdure, de services et d un nombre suffisant de places de stationnement. En outre, la question de la sécurité de la circulation à pied et à vélo dans ces quartiers apparaît comme un point de vigilance à maintenir. Méthodologie Les résultats présentés ci-après sont issus d une enquête qualitative réalisée auprès d un échantillon représentatif des ménages occupant les logements neufs privés (propriétaires privés et locataires privés) sur l agglomération nantaise, construits depuis 2007 (soit logements). Ainsi, 750 ménages installés dans des logements neufs de l agglomération nantaise, hors locatif social, ont été interrogés. Cette enquête a été mise en place par 4 partenaires : Nantes Métropole Nantes Métropole Aménagement SAMOA AURAN. Cette enquête par questionnaire confiée (après appel d offre) à TMO région a été réalisée fin 2011 / début 2012, par téléphone et en passation directe. Le corpus de questions a été structuré autour de 4 axes : les caractéristiques du logement, l occupant et son parcours résidentiel, la perception du logement et du quartier, le profil du ménage. Des résultats obtenus sont significatifs à des échelles de territoires variées : les 5 secteurs du PLH de Nantes Métropole, à proximité des gares ou du tramway, 4 Zac (Bottière-Chênaie, Malakoff- Pré Gauchet, île de Nantes Ouest, île de Nantes Est) Sources : enquête occupants des logements neufs privés 2012 TMO Nantes Métropole Nantes Métropole Aménagement SAMOA AURAN Page 3

4 Pour qui construit-on dans l agglomération nantaise? On construit davantage pour les locataires que pour les propriétaires Plutôt des jeunes ménages dans le parc privé neuf Parmi l ensemble des logements privés construits sur l agglomération au cours des dernières années, 55 % sont destinés à être occupés par un locataire privé et 45 % par leur propriétaire. Cette sur-représentation du locatif dans l ensemble de la construction neuve privée sur la période récente est notamment liée à l instauration de dispositifs fiscaux incitatifs à l investissement locatif. Sur les 5 secteurs du PLH, celui du Sud-Ouest affiche un écart significatif sur cette question : seulement 30 % des occupants des logements neufs privés sont des locataires. Statut d occupation des ménages occupant les logements neufs de l agglomération nantaise Occupants du parc privé neuf 68% Ensemble des ménages de Nantes Métropole (hors locataires sociaux) En termes d âge, les occupants des logements neufs privés de l agglomération nantaise présentent un profil varié avec une relative sur-représentation des jeunes : en effet, 60 % des ménages occupants les logements neufs ont moins de 40 ans, contre 37 % à l échelle de l ensemble des résidences principales de l agglomération. Cette part est plus élevée encore parmi les occupants des logements des ZAC (hormis celle de l Ile de Nantes Ouest). Notons que cette répartition par âge varie selon le statut d occupation : les 3/4 des locataires privés ont moins de 40 ans ; chez les accédants à la propriété sont sur-représentés les ans et chez les propriétaires occupants, les plus de 55 ans. Répartition par âge des chefs de ménages occupant les logements neufs de l agglomération nantaise 45% 55% Occupants du parc privé neuf 44% Ensemble des chefs de ménages des résidences principales de Nantes Métropole Propriétaires occupants 32% Locataires privés Part des locataires privés parmi les occupants des logements neufs : Secteur Nord-Ouest : 50 % Secteur Nord-Est : 37 % Secteur Sud-Est : 45 % Secteur Sud-Ouest : 30 % Ville de Nantes : 69 % 16% 11% 26% 18% 27% 15% 12% 10% 21% Moins de 25 ans 25 à 39 ans 40 à 54 ans 55 à 64 ans 65 ans et plus Part des moins de 40 ans parmi les occupants des logements neufs : ZAC Bottière-Chênaie : 80 % ZAC Malakoff-Pré Gauchet : 79 % ZAC Ile de Nantes Est : 63 % ZAC Ile de Nantes Ouest : 53 % Page 4 Sources : enquête occupants des logements neufs privés 2012 TMO Nantes Métropole Nantes Métropole Aménagement SAMOA AURAN

5 Pour qui construit-on dans l agglomération nantaise? Toutes les catégories socioprofessionnelles sont logées dans le parc privé neuf Dans les logements neufs privés de l agglomération, toutes les catégories socioprofessionelles sont représentées. Comparé à l ensemble des logements de Nantes Métropole, le parc privé neuf loge relativement plus d employés, de professions intermédiaires et de cadres. Notons que 14 % des ménages logés dans le parc privé neuf sont ouvriers, soit une proportion comparable à ce qu on observe sur l ensemble de Nantes Métropole. Répartition par catégorie socioprofessionnelle des chefs de ménages occupant les logements neufs de l agglomération nantaise Occupants du parc privé neuf Ensemble des chefs de ménages des résidences principales de Nantes Métropole 27% Le parc privé neuf loge une part importante de familles En termes de type de ménage, on observe, dans le parc privé neuf de l agglomération, une sur-représentation des ménages familiaux (couples avec enfant(s) et familles monoparentales) qui représentent 36 % des ménages résidant dans le neuf. 36 % sont des couples sans enfant et 28 % des personnes seules. La part des ménages familiaux est plus importante encore dans la plupart des ZAC et dans les logements situés à proximité du tramway ou d une gare. Répartition par type de ménage des ménages occupant les logements neufs de l agglomération nantaise Occupants du parc privé neuf 42% 36% Ensemble des chefs de ménages des résidences principales de Nantes Métropole Peu de ménages en provenance du locatif social dans le parc privé neuf Lorsque l on considère la mobilité résidentielle que permet le parc privé neuf, on constate qu il répond moins bien, sous cet angle, aux objectifs de mixité sociale : seulement 4 % des logements neufs privés sont aujourd hui occupés par des ménages en provenance du locatif social. Toutefois, ce taux est plus élevé dans la plupart des ZAC, notamment celle de Bottière-Chênaie où il atteint 16 % Répartition des ménages occupant les logements neufs de l agglomération nantaise selon le statut d occupation de leur précédent logement Occupants du parc privé neuf 52% 47% Ensemble des chefs de ménages des résidences principales de Nantes Métropole 19% 19% 18% 20% 28% 34% 16% 15% 14%14% 13% 25% 25% 25% 29% 18% 15% 9% 9% 11% 4% 3% 8% 4% 1% 0% 0% Agriculteurs exploitants Artisans, commerçants, Cadres chefs d entreprise Professions Employés intermédiaires Ouvriers Retraités Autres inactifs Personnes seules Couples sans enfant Couples avec enfant(s) Familles monoparentales Part des ménages familiaux parmi les occupants des logements neufs : ZAC Bottière-Chênaie : 61 % ZAC Malakoff-Pré Gauchet : 34 % ZAC Ile de Nantes Est : 24 % ZAC Ile de Nantes Ouest : 36 % Propriétaires occupants Locataires privés Locataires sociaux Occupant à titre gratuit Part des ménages originaires du parc locatif social parmi les occupants des logements neufs : ZAC Bottière-Chênaie : 16 % ZAC Malakoff-Pré Gauchet : 8 % ZAC Ile de Nantes Est : 6 % ZAC Ile de Nantes Ouest : 2 % Logements situés à proximité du tramway ou d une gare : 38 % Sources : enquête occupants des logements neufs privés 2012 TMO Nantes Métropole Nantes Métropole Aménagement SAMOA AURAN Page 5

6 Comment les occupants perçoivent-ils leur logement neuf? Les ménages choisissent leur logement neuf pour sa tranquillité et sa surface Quand ils choisissent de louer ou acheter un logement neuf, les ménages de l agglomération nantaise le font tout d abord pour la tranquillité et la surface du logement. Parmi les autres critères importants, la luminosité et l agencement des pièces sont déterminants pour plus de 7 ménages sur 10. À l inverse, la qualité architecturale du logement, la présence d annexes (buanderie..) et le label écologique du logement apparaissent comme des critères moins importants aux yeux des ménages. En dehors du prix, parmi les critères suivants, pouvez-vous me dire ce qui vous a conduit à louer/acheter votre logement actuel? (réponse : oui) La tranquillité du logement La surface du logement La luminosité du logement L'agencement des pièces La présence d'un stationnement privé La présence d'un jardin, terrasse, balcon, Le fait que le logement soit neuf La qualité architecturale du logement 52% 73% 73% 78% 76% 75% 82% 82% Les logements neufs privés affichent une surface moyenne similaire à l ensemble du parc de Nantes Métropole Les logements neufs privés construits sur l agglomération sur la période récente affichent une surface moyenne de 77 m 2, comparable en cela à ce qu on observe dans l ensemble du parc de résidences principales de l agglomération. Elle est de 60 m 2 pour les appartements et 119 m 2 pour les maisons. Selon les secteurs de Nantes Métropole, cette surface moyenne varie de 66 m 2 sur la ville de Nantes à 94 m 2 dans le cadran sud-ouest. Répartition des logements neufs privés selon leur surface 30% 25% 20% 27% 25% Les charges du logement La présence d'annexe(s) et/ou de rangements 38% 50% 15% 14% 11% 14% Le label écologique du logement 18% 10% 8% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 5% 1% La luminosité, un attrait reconnu des logements neufs 0% Moins de de 20 de 40 de 60 de 80 20m 2 à 39 m 2 à 59 m 2 à 79 m 2 à 99 m 2 de 100 à 120m 2 et 119 m 2 plus Sur le plan de la luminosité, les logements neufs de l agglomération séduisent leurs occupants, puisque près des 3/4 d entre eux la jugent très satisfaisante. Tout en restant élevé, ce taux est plus faible dans les ZAC, hormis celle de Bottière- Chênaie dans laquelle 80 % des ménages estiment la luminosité très satisfaisante. Comment jugez-vous la luminosité des pièces? 72% 22% 5% 1% Surface moyenne : 77 m 2 Surface moyenne des logements neufs : Maisons : 119 m 2 Appartements : 60 m 2 Secteur Nord-Ouest : 84 m 2 Secteur Nord-Est : 84 m 2 Secteur Sud-Est : 88 m 2 Secteur Sud-Ouest : 94 m 2 Ville de Nantes : 66 m 2 Très satisfaisante Assez satisfaisante Peu satisfaisante Très insatisfaisante Page 6 Sources : enquête occupants des logements neufs privés 2012 TMO Nantes Métropole Nantes Métropole Aménagement SAMOA AURAN

7 Comment les occupants perçoivent-ils leur logement neuf? Des marges de progression sur la qualité de construction apparaissent Plus de 8 occupants sur 10 considèrent qu ils peuvent stationner leur vélo en toute sécurité Le label écologique du logement n est pas un atout déterminant pour les ménages Globalement, pour 8 occupants d un logement neuf sur 10, la qualité de leur logement est satisfaisante. Toutefois, on observe qu une marge de progression est possible, notamment sur le plan de l isolation phonique et plus encore en ce qui concerne les finitions, qui paraissent insatisfaisantes pour un quart de leur occupants. Comment considérez-vous la qualité de votre logement? Plutôt de bonne qualité 11% Plutôt de mauvaise qualité 13% 18% Ne sait pas 25% Parmi les occupants des logements neufs privés collectifs, 84 % considèrent qu ils peuvent, en toute sécurité, stationner leur(s) vélo(s) dans leur immeuble. Ce taux est plus fort encore dans les logements situés à proximité du tramway ou d une gare et dans les ZAC Bottière-Chênaie et Malakoff-Pré Gauchet ; en revanche, il est inférieur dans les deux ZAC de l Ile de Nantes. Par ailleurs, 83 % considèrent, de surcroît, que l accès à ce stationnement vélo est pratique. Pouvez-vous stationner un ou des vélos en toute sécurité dans votre immeuble? Ne sait pas Non 4% 12% La moitié des occupants des logements enquêtés ignorent si celui-ci est doté ou non d un label écologique. En outre, parmi les habitants déclarant résider dans un logement labellisé, seulement 50 % constatent que celui-ci lui permet de réaliser des économies de charges. Votre logement a-t-il un label concernant ses performances énergétiques? Ne sait pas 50% Oui 18% 32% Non 86% 83% 82% 74% Si oui, avez-vous le sentiment que ce label vous permet de réaliser des économies de charges énergétiques? La construction L'isolation thermique L'isolation phonique Les finitions 84% Oui Oui pour 50 % des ménages Part des occupants des logements neufs privés qui jugent qu ils peuvent stationner leur vélo en toute sécurité dans leur immeuble : Non pour 24 % des ménages Logements situés à proximité du tramway ou d une gare : 86 % 27 % des ménages l ignorent ZAC Bottière-Chênaie : 87 % ZAC Malakoff-Pré Gauchet : 85 % ZAC Ile de Nantes Est : 79 % ZAC Ile de Nantes Ouest : 77 % Sources : enquête occupants des logements neufs privés 2012 TMO Nantes Métropole Nantes Métropole Aménagement SAMOA AURAN Page 7

8 Quelle perception les habitants des logements neufs ont-ils de leur quartier? La proximité des transports en commun est le premier critère de choix du quartier Un manque de verdure dans les quartiers Ce qui détermine en premier le choix des ménages quant à leur quartier de résidence, c est la proximité des transports en commun, partagée par 7 ménages sur 10. Dans les ZAC, ce taux est plus élevé encore : il atteint 87 % chez les ménages de Bottière-Chênaie et 85 % chez ceux de l Ile de Nantes Est. Ce critère de choix est suivi de la proximité du lieu de travail, d étude ou de l entourage et du charme du quartier, déterminant pour environ 2/3 des ménages. En dehors du prix, parmi les critères suivants, pouvez-vous me dire ce qui vous a conduit à louer/acheter votre logement actuel? (réponse : oui) La présence des transports collectifs La proximité du lieu de travail, du lieu d'étude ou de votre entourage Le charme du quartier La présence de commerces La présence d'équipements et de services La présence d'espaces verts, d'espaces naturels La renommée du quartier 43% 50% 48% 59% 57% 71% 69% L aménagement des quartiers neufs vu par les ménages qui les occupent paraît comporter des marges de progression. En effet, un quart des ménages enquêtés considèrent que leur quartier ne compte pas assez d espaces de verdure. Dans certains secteurs du PLH, ce constat est plus flagrant encore : de 7 % dans les secteurs Nord-Est et Sud-Ouest, il atteint 30 % dans le secteur Sud-Est et 32 % sur la Ville de Nantes. Les logements situés à proximité du tramway ou d une gare souffrent aussi d un manque de verdure mis en avant par 38 % de leurs occupants. Votre quartier est-il «vert»? Non 25% Ne sait pas 2% La proximité des écoles 34% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Une mixité sociale et générationnelle ressentie dans les quartiers Les ménages vivant dans les logements neufs de l agglomération nantaise ressentent une certaine mixité dans les quartiers de logements neufs : 75 % d entre-eux considèrent que vivent dans leur quartier toutes sortes de catégories sociales, 88 % que vivent toutes sortes de classes d âge. Ce sentiment est accru dans les ZAC de l agglomération nantaise au sein desquelles le défi de mixité sociale et générationnelle semble atteint. Part des occupants du parc privé qui considèrent que vivent dans leur quartier toutes les catégories sociales : Considérez-vous que, dans votre quartier, vivent toutes sortes de catégories sociales et de classes d âge? 9% 16% 75% Toutes sortes de catégories sociales ZAC Bottière-Chênaie : 97 % ZAC Malakoff-Pré Gauchet : 87 % ZAC Ile de Nantes Est : 94 % ZAC Ile de Nantes Ouest : 77 % 3% 9% 88% Toutes sortes de classes d'âge Ne sait pas Non Oui Part des occupants du parc privé neuf qui considèrent que leur quartier n est pas assez vert : Secteur Nord-Ouest : 17 % Secteur Nord-Est : 7 % Secteur Sud-Est : 30 % Secteur Sud-Ouest : 7 % Ville de Nantes : 32 % Logements situés à proximité du tramway ou d une gare : 38 % 73% Oui Page 8 Sources : enquête occupants des logements neufs privés 2012 TMO Nantes Métropole Nantes Métropole Aménagement SAMOA AURAN

9 Dans le parc privé neuf... Projection des ménages dans leur logement neuf 1/3 des ménages se projettent à très long terme dans leur logement À la question «combien d années environ comptez-vous rester dans ce logement»?, un tiers des occupants des logements neufs répondent «le plus longtemps possible». Cette part varie très fortement selon le statut d occupation du ménage : seulement 13 % les locataires privés se projettent à très long terme dans leur logement, contre 44 % des accédants à la propriété et 75 % chez les propriétaires qui ne remboursent pas de prêt immobilier. C est dans la ZAC Ile de Nantes Est que cette part est la plus élevée. Ceci est à mettre en relation avec le profil des occupants. En effet, parmi les occupants de cette ZAC, on observe une sur-représentation des ménages âgés de 65 ans ou plus, lesquels se projettent plus aisément à long terme dans leur logement. Combien d années souhaitez-vous rester dans votre logement? (réponse : «le plus longtemps possible») 33% Ensemble des occupants des logements neufs 13% Locataires privés 44% Accédants à la propriété 75% Propriétaires Part des occupants du parc privé qui souhaitent rester le plus longtemps possible dans leur logement actuel : ZAC Bottière-Chênaie : 26 % ZAC Malakoff-Pré Gauchet : 13 % ZAC Ile de Nantes Est : 44 % ZAC Ile de Nantes Ouest : 40 % Les 2/3 des ménages se projettent 3 ans en moyenne dans leur logement Les 2/3 restants ont déclaré souhaiter rester 3 ans en moyenne dans le logement qu ils occupent actuellement. Là encore, cette durée moyenne varie fortement selon le statut d occupation : de 1,6 années pour les locataires privés à 7,4 années pour les accédants à la propriété et 6,3 pour les propriétaires occupants (qui ne remboursent pas de prêt immobilier). Dans les secteurs Nord-Est, Sud-Est mais surtout Sud-Ouest, cette durée projetée moyenne est la plus élevée ; elles sont à mettre en relation avec les proportions plus importantes, dans ces secteurs, d accédants à la propriété qui se projettent en moyenne plus longtemps que les locataires. 3,0 années Ensemble des occupants des logements neufs Combien d années souhaitez-vous rester dans votre logement? (hors «le plus longtemps possible») 1,6 années Locataires privés 7,4 années Accédants à la propriété 6,3 années Propriétaires Nombre moyen d années projetées dans le logement : Secteur Nord-Ouest : 2,4 ans Secteur Nord-Est : 4,3 ans Secteur Sud-Est : 4,1 ans Secteur Sud-Ouest : 7,6 ans Ville de Nantes : 2,0 ans Sources : enquête occupants des logements neufs privés 2012 TMO Nantes Métropole Nantes Métropole Aménagement SAMOA AURAN Page 9

10 Nantes Métropole 2 cours du Champ de Mars Nantes Cedex 9 Tél. : Fax : Nantes Métropole Aménagement 2-4 avenue Carnot NANTES CEDEX 1 BP Tél : Fax : Société d aménagement de la Métropole Ouest Atlantique 2ter quai François Mitterrand BP / Nantes cedex 2 Téléphone: Fax: Agence d Urbanisme de la Région Nantaise 2 cours du Champ de Mars- BP Nantes Cedex 1 Tél : Fax :

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain?

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 2000 personnes

Plus en détail

Les jeunes et l accès au logement

Les jeunes et l accès au logement Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Yves-Marie CANN Directeur d études / yves-marie.cann@csa.eu / 01 44 94 34 14

Plus en détail

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Agence d urbanisme de la région nantaise AURAN - 88.07 n Le nombre de seniors dans l Agglomération nantaise progresse et plus particulièrement

Plus en détail

Questionnaire V2 : Le locatif privé dans le Grand Clermont

Questionnaire V2 : Le locatif privé dans le Grand Clermont Questionnaire V2 : Le locatif privé dans le Grand Clermont Bonjour, je m appelle Mme Intel du cabinet d études «Nouveaux Armateurs», je réalise une enquête sur les loyers privés à la demande du Grand Clermont

Plus en détail

Les Français et la vue

Les Français et la vue pour Les Français et la vue Novembre 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : SNOF Echantillon : Echantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée

Plus en détail

ANIL HABITAT ACTUALITE. Les logements en copropriété. Mai. Jean Bosvieux

ANIL HABITAT ACTUALITE. Les logements en copropriété. Mai. Jean Bosvieux Mai ANIL 2010 HABITAT ACTUALITE Les logements en copropriété Jean Bosvieux L enquête logement de l INSEE ne s intéresse pas aux copropriétés en tant qu unités statistiques ; cependant, elle repère et décrit

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes»

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» «Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» Sondage Ifop pour OPTIMHOME CONFERENCE DE PRESSE 19 MAI 2015 Le réseau immobilier OptimHome Un acteur français incontournable

Plus en détail

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes La situation politique à Villefranche sur Mer - Novembre 2013 1 Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes Institut CSA pour Guy Hoquet l Immobilier Avril 2014 Vacances Propres - Post

Plus en détail

Dossier de presse. Le 7 février 2014 à 11 h Quartier Euronantes Gare Mail Picasso à Nantes

Dossier de presse. Le 7 février 2014 à 11 h Quartier Euronantes Gare Mail Picasso à Nantes Dossier de presse Pose de la Première pierre des programmes et Le 7 février 2014 à 11 h Quartier Euronantes Gare Mail Picasso à Nantes Contacts presse SAMO : Alexia Souza - 02 51 89 86 75 - alexia.souza@samo.sni.fr

Plus en détail

La précarité énergétique des ménages dans leur logement sur le SCOT de l Angoumois

La précarité énergétique des ménages dans leur logement sur le SCOT de l Angoumois La précarité énergétique des ménages dans leur logement sur le SCOT de l Angoumois Avril 2013 1. Carte d identité du territoire et chiffres-clefs Nombre d habitants SCOT (2012) : 139 345 Nombre de communes

Plus en détail

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme Juin 2011 MACIF PRESENTATION DES RESULTATS N 23976 Elodie Van Cuyck Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Etude Assurance emprunteur : connaissance de

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Observatoire de l'habitat de Paris L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN

Plus en détail

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse IMMO PRO 2007-22 février 2007 Enquête réalisée par : Créargie Maroc 1 Sommaire

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité. Une étude du Crédit Foncier

Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité. Une étude du Crédit Foncier Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité Une étude du Crédit Foncier synthèse En avant-première du Salon National de l Immobilier (3-6 avril 2014, Paris), le Crédit Foncier

Plus en détail

Les palmarès du bonheur professionnel

Les palmarès du bonheur professionnel Les palmarès du bonheur professionnel Viavoice Le Nouvel Observateur Octobre 2013 Viavoice Paris. Études Viavoice & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Mieux Paris. comprendre + 33 (0)1 40 l opinion 54 13 90

Plus en détail

La colocation vue par les propriétaires

La colocation vue par les propriétaires La colocation vue par les propriétaires Institut CSA pour Weroom Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de propriétaires, composé de 1000 personnes âgées de 18 ans et

Plus en détail

observatoires de l Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer LOUER SOMMAIRE

observatoires de l Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer LOUER SOMMAIRE Observatoire Partenarial de l Habitat du Pays de Saint-Omer observatoires Les de l Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer OBSERVATOIRE PARTENARIAL DE L HABITAT DU PAYS DE SAINT-OMER

Plus en détail

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Assistance pour la modification du Plan Local d Urbanisme. 17 novembre 2014. Atelier Habitat - Equipement. Révision du. Plan Local.

Assistance pour la modification du Plan Local d Urbanisme. 17 novembre 2014. Atelier Habitat - Equipement. Révision du. Plan Local. Atelier Habitat - Equipement 17 novembre 2014 Assistance pour la modification du Plan Local d Urbanisme Révision du Plan Local d Urbanisme 1 Situation et structuration Plan réalisé par CAZAL Source : Département

Plus en détail

Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule

Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule HERTZ Laurence BOISRAME Contacts TNS Sofres Département Sésame Béatrice GUILBERT / Sandrine GHESQUIERS 01.40.92.44.00 / 45.87

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA SOLUTION INVESTISSEMENT ÉTHIQUE. Préparez l avenir en choisissant d investir? Bien sûr, mais dans l immobilier éthique!

PRÉSENTATION DE LA SOLUTION INVESTISSEMENT ÉTHIQUE. Préparez l avenir en choisissant d investir? Bien sûr, mais dans l immobilier éthique! PRÉSENTATION DE LA SOLUTION INVESTISSEMENT ÉTHIQUE Préparez l avenir en choisissant d investir? Bien sûr, mais dans l immobilier éthique! INVESTISSEMENT LOCATIF POUR Préparer votre retraite Générer des

Plus en détail

l émergence d une nouvelle offre pour les actifs et les collectivités locales

l émergence d une nouvelle offre pour les actifs et les collectivités locales l émergence d une nouvelle offre pour les actifs et les collectivités locales Logement intermédiaire : Une réponse pérenne aux besoins des actifs et des collectivités locales En métropole, les grands

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Cliquez Sommaire pour modifier le style du titre 1. Contexte et objectifs 2. Principaux enseignements

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Les Français et les vacances en voiture

Les Français et les vacances en voiture Mai 2011 Référence Contact Damien Philippot Directeur de Clientèle au Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Les Français et les vacances en voiture La méthodologie Etude réalisée pour : FORD Echantillon

Plus en détail

Concertation publique préalable

Concertation publique préalable du 1 er mai au 31 mai 2010 1 ère phase des lignes Chronobus-2010/2014 Concertation publique préalable le contexte du projet A l issue d une réflexion sur le développement urbain et l organisation des déplacements,

Plus en détail

Inauguration du programme Gambetta Mardi 10 novembre 2015

Inauguration du programme Gambetta Mardi 10 novembre 2015 Inauguration du programme Gambetta Mardi 10 novembre 2015 Aujourd hui, Nantes Habitat inaugure le programme neuf «Gambetta» composé de 56 logements locatifs sociaux, de 4 locaux d activités, une résidence

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Concepteur de lieux de vie. Programmes PINEL

Concepteur de lieux de vie. Programmes PINEL Programmes SERI-OUEST 30 ans de réalisation immobilière SERI-OUEST propose une offre diversifiée et adaptée à la demande, en résidence principale, résidence secondaire et pour l investissement locatif.

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005 LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT - Sondage de l'institut CSA - N 0501176B Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel

Plus en détail

Diagnostic. La couronne nord

Diagnostic. La couronne nord Diagnostic La couronne nord Evolutions démographiques et profil des ménages Une densité de population moyenne (1 700 hab/km 2 ), 10% des habitants et 10% des ménages de LMCU Plus d un tiers des ménages

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 4. Et la santé?

Plus en détail

Exemple d une réalisation en division parcellaire

Exemple d une réalisation en division parcellaire Le contrat gagnant COVALEM s adresse aux particuliers qui souhaitent bénéficier de tous les avantages d une offre unique qui permet de produire les plus belles opportunités immobilières du marché. Exemple

Plus en détail

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme)

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture Enquête sur la qualité d usage des logements Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) Centre d'études

Plus en détail

ETAT d AVANCEMENT DES RELOGEMENTS ET PREMIERS BILANS

ETAT d AVANCEMENT DES RELOGEMENTS ET PREMIERS BILANS ETAT d AVANCEMENT DES RELOGEMENTS ET PREMIERS BILANS 1.1 Un cadre formalisé Le GPV de Lyon La Duchère Les objectifs ambitieux du Projet Urbain - Démolition/reconstitution de 1600 logements d ici 2012 pour

Plus en détail

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010 Baromètre Direct Énergie - OpinionWay Vague 1 Septembre 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1038 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 OBSERVATOIRE DE L HABITAT 10 ANS DE TRANSACTIONS : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 Dans le cadre de l Observatoire de l Habitat du Pays d Aix, l AUPA a effectué une analyse des

Plus en détail

Les Jardins d Anthéa TOULOUSE. Les Jardins. Un village dans la. Ville. by TAGERIM

Les Jardins d Anthéa TOULOUSE. Les Jardins. Un village dans la. Ville. by TAGERIM Les Jardins d Anthéa Les Jardins A n Un village dans la Ville th é a by TAGERIM Les Jardins d Anthéa 274 Route de Launaguet Groupe scolaire Les Jardins d Anthéa Commerces Salle de Sports Piscine Restaurant

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens.

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens. Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens 10 Novembre 2009 1 Sommaire Dispositif méthodologique p3 Résultats détaillées

Plus en détail

Enquête globale DE. dans les Bouches-du-Rhône 2007//2010. Enquête Cordon Transports collectifs en train

Enquête globale DE. dans les Bouches-du-Rhône 2007//2010. Enquête Cordon Transports collectifs en train Enquête globale de déplacements Enquête globale DE déplacements dans les Bouches-du-Rhône 2007//2010 Enquête Cordon Transports collectifs en train Courant 2010 une enquête a recensé pour un jour ordinaire

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE OCTOBRE 2011 Institut Viavoice 9 rue Huysmans 75006 Paris Tél : 01 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Synthèse des enseignements

Plus en détail

N... Co-emprunteur. Emprunteur. Nom :... Né(e) le : à...dépt. : Adresse actuelle :... Code postal : Ville :... Téléphone domicile : e-mail :...

N... Co-emprunteur. Emprunteur. Nom :... Né(e) le : à...dépt. : Adresse actuelle :... Code postal : Ville :... Téléphone domicile : e-mail :... PRÊT ACCESSION N... VOTRE ÉTAT CIVIL Emprunteur M. Mme Mlle Co-emprunteur M. Mme Mlle Nom :... Nom :... Nom de jeune fille :... Nom de jeune fille :... Prénoms :... Prénoms :... Né(e) le : Né(e) le : à...

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015 LE MARCHÉ IMMOBILIER AU 1 er SEMESTRE 2015 @JFBuet @FNAIM fnaim.fr VOLUME DES VENTES DANS L EXISTANT 2 LÉGÈRE REPRISE DES VENTES DANS L EXISTANT Sources : CGEDD

Plus en détail

Les lycéens et l orientation post-bac

Les lycéens et l orientation post-bac Les lycéens et l orientation post-bac Avril 2014 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 504 lycéens en terminale,

Plus en détail

Plan de Sauvegarde - La Noue 06/10/2008 Syndicat principal SOMMAIRE

Plan de Sauvegarde - La Noue 06/10/2008 Syndicat principal SOMMAIRE SOMMAIRE LE CONTEXTE 1. Méthodologie 2. Objectifs 3. Un parc de propriétaires occupants 4. Une part importante de familles enquêtées LA STRUCTURE DEMOGRAPHIQUE 1. Une majorité de couples avec enfants 2.

Plus en détail

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER DEcas

Plus en détail

Les Français et la santé solidaire

Les Français et la santé solidaire Les Français et la santé solidaire Anne-Laure GALLAY Directrice d études Département Opinion Tél : 01 55 33 20 90 anne-laure.gallay@lh2.fr - consultation en ligne - Eléna RATOI Chargée d études Département

Plus en détail

«La vie de parent au quotidien» Union Départementale des Associations Familiales de la Vienne

«La vie de parent au quotidien» Union Départementale des Associations Familiales de la Vienne Union Départementale des Associations Familiales de la Vienne 8 ème enquête de l Observatoire départementale de la Famille «La vie de parent au quotidien» Sommaire Introduction... 3 Les difficultés supposées

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

PREMELY Habitat 2. SCPI de type Scellier. Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2010

PREMELY Habitat 2. SCPI de type Scellier. Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2010 PREMELY Habitat 2 SCPI de type Scellier Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2010 Sommaire Avertissement page 3 SCPI PREMELY Habitat 2, tout le dispositif «Scellier» dans une SCPI page 4 Professionnalisez

Plus en détail

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7.1. Une forte progression des prix de l accession jusqu en 2008 Les prix d achat ont presque doublé dans l individuel comme dans le collectif

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

Appartement à Berlin-Friedrichshain

Appartement à Berlin-Friedrichshain A vendre ce bel appartement à Berlin Friedrichshain dans un immeuble neuf construit en 2007. Il est situé au premier étage d'un bâtiment sur cour, qui dispose d'un ascenseur et d'un beau jardin. L'appartement

Plus en détail

A compléter pour un titulaire de droits réels Personne physique I. L OPÉRATEUR SOCIAL. Dénomination :...

A compléter pour un titulaire de droits réels Personne physique I. L OPÉRATEUR SOCIAL. Dénomination :... Rue de Brabant, 1 6000 CHARLEROI Téléphone : 071/207.841-871 Fax : 071/207.757 Courriel : PretsubvOFS@flw.be www.flw.be SCRL RPM n 0421102536 FSMA n 026 575A N de dossier au F.L.W. :... FORMULAIRE À L

Plus en détail

Observatoire de l habitat. Etat du parc et marché du logement de l Entente en 2012

Observatoire de l habitat. Etat du parc et marché du logement de l Entente en 2012 Observatoire de l habitat Etat du parc et marché du logement de l Entente en 2012 décembre 2013 Territoire de l Entente en 2013 Communauté d agglomération Chalon - Val de Bourgogne Communauté urbaine -

Plus en détail

BREST LILLE LYON NICE ROUEN

BREST LILLE LYON NICE ROUEN BORDE BREST AUX IS D PAR GRAN BLE GRENO LILLE LYON EILLE MARS ER PELLI T N O M ES NANT NICE ES RENN ROUEN BOURG STRAS USE TOULO COMMUNIQUÉ DE PRESSE SIMI 2014 L immobilier de bureaux et l attractivité

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Septembre 2013 Synthèse A la veille du Salon Patrimonia (26 et 27 septembre

Plus en détail

LOI SCELLIER. Une mesure exceptionnelle en faveur de l Investissement Locatif Réduction d impôt jusqu à 37% sur 15 ans!

LOI SCELLIER. Une mesure exceptionnelle en faveur de l Investissement Locatif Réduction d impôt jusqu à 37% sur 15 ans! LOI SCELLIER Une mesure exceptionnelle en faveur de l Investissement Locatif Réduction d impôt jusqu à 37% sur 15 ans! I) PRINCIPES DE LA LOI SCELLIER La Loi Scellier, c est une réduction d impôt pouvant

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

REF : 03082015 VILLE : Reims. T1 28 M 2 Avenue de Laon Reims 51100 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 290

REF : 03082015 VILLE : Reims. T1 28 M 2 Avenue de Laon Reims 51100 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 290 REF : 03082015 VILLE : Reims T1 28 M 2 Avenue de Laon Reims 51100 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 290 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T2 28 M 2 REF 03082015 Type de bien... T2 Neuf / Ancien... Ancien

Plus en détail

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse Le parc locatif privé en Loire-Atlantique en 2007 Logements - Occupants - Loyers Synthèse Sommaire Comparaisons nationales page 4 Les caractéristiques du parc locatif privé en Loire-Atlantique page 6 Les

Plus en détail

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Opinion & Corporate Marion Desreumaux,

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?»

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» Etude du marché immobilier du Grand Avignon Intervention : Yohan BREUIL, directeur d agence, Adequation L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» www.adequation.fr Le 07 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE 1 SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE Le parcours résidentiel des salariés L Alternance LOUER Parc social Parc privé Meublés ACHETER Neuf Ancien HLM Accession Sociale FAIRE

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

«PÉRISSOl, BESSON, ROBIEN...

«PÉRISSOl, BESSON, ROBIEN... 11 2010 R EPÈRES CONSTRUIRE «PÉRISSOl, BESSON, ROBIEN... Que sont devenus les logements locatifs neufs?» UNE EXPLOITATION CONJOINTE DE FILOCOM ET DE LA BASE DE LOYERS DE L OLAP AUTEURS GENEVIÈVE PRANDI,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Visite du logement témoin du 1 er «Chalets Seniors» Résidence 143 route de Launaguet à Toulouse

DOSSIER DE PRESSE. Visite du logement témoin du 1 er «Chalets Seniors» Résidence 143 route de Launaguet à Toulouse DOSSIER DE PRESSE Visite du logement témoin du 1 er «Chalets Seniors» Résidence 143 route de Launaguet à Toulouse Mardi 22 novembre 2011 SOMMAIRE I LE 1 er «CHALETS SENIORS» 1. Contexte, objectifs et Les

Plus en détail

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET FICHIER CONTACTS STRUCTURES CONSEIL Agence Départementale d'information sur le Logement - ADIL 1, Ch de ronde du Fort Griffon - Entrée C La vocation de l ADIL est d offrir gratuitement aux habitants du

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine La localisation La ville d Argenteuil, 100 000 habitants, 3ème ville d Ile de France, est située

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Enquête nationale auprès des passagers aériens

Enquête nationale auprès des passagers aériens Enquête nationale auprès des passagers aériens Conseil national de l information statistique Commission «Entreprises et stratégies de marché» Vendredi 16 avril 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011. La meilleure solution au logement des seniors N 1 DES RÉSIDENCES SERVICES SENIORS «NOUVELLE GÉNÉRATION» www.domitys.

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011. La meilleure solution au logement des seniors N 1 DES RÉSIDENCES SERVICES SENIORS «NOUVELLE GÉNÉRATION» www.domitys. DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 N 1 DES RÉSIDENCES SERVICES SENIORS «NOUVELLE GÉNÉRATION» La meilleure solution au logement des seniors LE GROUPE EN QUELQUES LIGNES DOMITYS est une société du Groupe AEGIDE.

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 4

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 4 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 4 N 110937 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Laure Bonneval laure.bonneval@ifop.com Février 2013 1 La méthodologie 1 Note

Plus en détail

Une résidence d'avenir se construit à Rennes. Rennes, Rue de Vern. 51 appartements du studio au 3 pièces, Terrasses, balcons, ascenceurs.

Une résidence d'avenir se construit à Rennes. Rennes, Rue de Vern. 51 appartements du studio au 3 pièces, Terrasses, balcons, ascenceurs. Une résidence d'avenir se construit à Rennes Rennes, Rue de Vern. 51 appartements du studio au 3 pièces, Terrasses, balcons, ascenceurs. Esprit résidentiel, énergie citadine Vivre ou investir à Rennes

Plus en détail

Les Français et la sensibilité dentaire

Les Français et la sensibilité dentaire Juillet 2011 Référence Contact Damien Philippot Directeur de Clientèle au Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Les Français et la sensibilité dentaire La méthodologie Etude réalisée pour : SENSODYNE

Plus en détail

UNE RÉALISATION NACARAT SCHARF VAUBAN. star-immobilier.com

UNE RÉALISATION NACARAT SCHARF VAUBAN. star-immobilier.com UNE RÉALISATION NACARAT SCHARF VAUBAN star-immobilier.com UN ÎLOT PRÉSERVÉ AU CŒUR DE LA VILLE Le projet immobilier STAR bénéficie d une architecture élégante, avec une esthétique raffinée, lumineuse et

Plus en détail