Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux."

Transcription

1 Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements Mai 2011 Bureau de la direction général adjoint à la pédagogie et aux ressources informatiques

2 2

3 Présentation Ce document a été préparé par les conseillers pédagogiques disciplinaires à la demande du directeur général adjoint à la pédagogie et aux ressources informatiques. Il vise à soutenir les directions d établissement, les conseillers pédagogiques et le personnel en pédagogie dans les réseaux pour l élaboration ou la révision des normes et modalités des établissements par suite des changements faits aux cadres légaux (régime pédagogique, cadres d évaluation) par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport. Le document informe des incidences que les changements dans les orientations apportent à l évaluation et à la constitution des résultats disciplinaires. Particulièrement, le jumelage de certaines compétences et la présence d une pondération des étapes ainsi que le choix par établissement des compétences qui seront évaluées aux étapes 1 et 2 peuvent influencer de différentes façons la constitution des résultats disciplinaires. Les conseillers pédagogiques ont indiqué les éléments maintenus selon la situation actuelle, les modifications apportées à leur discipline et les enjeux liés aux changements selon les choix que pourra faire chacun des établissements. Par la suite, certaines propositions seront énoncées pour permettre aux établissements de mesurer les effets des changements sur la constitution des résultats et soutenir la réflexion des équipes dans l élaboration ou la révision des normes et modalités. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. 3

4 4

5 Table des matières 1. Domaine des langues Français, langue d enseignement Français, accueil Anglais, langue seconde Domaine de la mathématique, de la science et de la technologie Mathématique Science et technologie Domaine de l univers social Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté Domaine du développement personnel Éducation physique et à la santé Éthique et culture religieuse Domaine des arts Art dramatique Arts plastiques Danse Musique

6 6

7 1. Domaine des langues 1.1 Français, langue d enseignement 1.2 Français, accueil 1.3 Anglais, langue seconde 7

8 1.1 Français, langue d enseignement NOUVEAUTÉS/CHANGEMENTS communs à tous les niveaux : Ce qui est maintenu : Le Programme de formation et la Progression des apprentissages comme outils prescriptifs; L évaluation se réalisant dans un aller-retour entre l acquisition des connaissances, leur application et «la mobilisation de celles-ci»; Les résultats présentés par compétence; Les résultats exprimés en pourcentage et proposant une moyenne de groupe; Ce qui change : De nouveaux cadres d évaluation; La maîtrise des connaissances ciblées par la progression des apprentissages; La consignation des résultats au bulletin qui passe de 4 à 3 suite à la fusion des compétences Lire des textes variés et Apprécier des œuvres littéraires; Le libellé des compétences au bulletin : Lire, Écrire et Communiquer oralement; La pondération des compétences;* L apparition d une pondération des étapes;** La formulation et la précision des critères; Le recours aux stratégies et la qualité de la présentation du texte faisant l objet d une rétroaction à l élève mais n étant plus considérés dans les résultats communiqués au bulletin; Un bilan annuel plutôt qu un bilan de fin de cycle; Une épreuve ministérielle qui compte pour 20% du résultat final au 2 e cycle et au 3 e cycle du primaire. 8

9 *Pondération des compétences Compétences 1 er cycle 2 e cycle 3 e cycle Lire des textes variés et apprécier des œuvres littéraires Écrire des textes variés 50 % 50 % 40 % 30 % 30 % 40 % Communiquer oralement 20 % 20 % 20 % **Pondération des résultats pour chacune des étapes du bulletin - 20 % à la 1ère étape - 20 % à la 2 e étape - 60 % à la 3 e étape Considérations importantes: L équipe des conseillères pédagogiques de français du primaire considère qu il est avantageux d évaluer toutes les compétences à toutes les étapes compte tenu de la pondération accordée à chacune d elles et de l impact sur les résultats des élèves. Dans le cas où une équipe niveau en déciderait autrement, chaque compétence devrait être évaluée minimalement 2 fois dans l année. Enfin, compte tenu de l importance de la lecture, celle-ci devrait faire l objet d une communication au bulletin à toutes les étapes. Les répercussions sur le résultat d un élève lorsqu on fait le choix de ne pas évaluer une compétence à une étape donnée méritent donc une réflexion approfondie en équipe niveau; La place accordée aux connaissances par rapport à leur mobilisation en contexte mérite également une réflexion et des discussions en équipe avant de procéder à l évaluation des apprentissages des élèves; L appréciation d œuvres littéraires demeure une dimension importante de la lecture, voilà pourquoi il est essentiel de poursuivre son enseignement de façon formelle; Il est essentiel d accorder une place au développement des stratégies de lecture, d écriture et de communication orale dans la planification des apprentissages même si le critère Recours à des stratégies appropriées n est pas considéré dans la constitution du résultat de chacune des compétences. 9

10 Poids des résultats par étape dans la constitution du résultat disciplinaire 1 er et 2 e cycle Étape 1 (20 %) Étape 2 (20%) Étape 3 (60 %) Résultat final * Lire des textes variés et apprécier des œuvres littéraires 10 % 10 % 30 % 50 % Écrire des textes variés 6 % 6 % 18 % 30 % Communiquer oralement 4 % 4 % 12 % 20 % 3 e cycle Étape 1 (20 %) Étape 2 (20%) Étape 3 (60 %) Résultat final * Lire des textes variés et apprécier des œuvres littéraires 8 % 8 % 24 % 40 % Écrire des textes variés 8 % 8 % 24 % 40 % Communiquer oralement 4 % 4 % 12 % 20 % * Les épreuves obligatoires (MELS) comptent pour 20% du résultat final 10

11 Le but des exemples ci-contre est de faire ressortir le poids des compétences et celui des étapes en lien avec la discipline du français au primaire Exemple d un résultat d élève au 1 er cycle du primaire Dans le cas où toutes les compétences sont évaluées COMPÉTENCES 1 ÈRE ÉTAPE (20%) 2 E ÉTAPE (20%) 3 E ÉTAPE (60%) BILAN RÉSULTAT FINAL (GPI) LIRE DES TEXTES VARIÉS ET APPRÉCIER DES ŒUVRES LITTÉRAIRES (50%) (40) 80% (16) (40) 80% (16) (42,5) 85% (51) 83% ÉCRIRE DES TEXTES VARIÉS (30%) (18) 60 % (12) (18) 60% (12) (21) 70% (42) 66 % (16) 80% (16) 80% (14,4) 72% COMMUNIQUER ORALEMENT (20%) 75% (16) (16) (43,2) RÉSULTAT DISCIPLINAIRE (GPI) 74% 74% 78% 77% (15) (15) (47) MOYENNE DU GROUPE (GPI) 11

12 Exemple d un résultat d élève au 1 er cycle du primaire Dans le cas où une compétence n est pas évaluée à une étape donnée COMPÉTENCES 1 ÈRE ÉTAPE (20%) 2 E ÉTAPE (20%) 3 E ÉTAPE (60%) BILAN RÉSULTAT FINAL (GPI) LIRE DES TEXTES VARIÉS ET APPRÉCIER DES ŒUVRES LITTÉRAIRES (50%) (40) 80% (16) (40) 80% (16) (42,5) 85% (51) 83% ÉCRIRE DES TEXTES VARIÉS (30%) N.É. (18) 60% (12) (21) 70% (42) 68% (16) 80% (16) 80% (14,4) 72% COMMUNIQUER ORALEMENT (20%) 75% (16) (16) (43,2) RÉSULTAT DISCIPLINAIRE (GPI) 80% 74% 78% 77% (16) (15) (47) MOYENNE DU GROUPE (GPI) 12

13 Exemple d un résultat d élève du 2 e ou 3 e cycle Dans le cas où toutes les compétences sont évaluées COMPÉTENCES 1 ÈRE ÉTAPE (20%) 2 E ÉTAPE (20%) 3 E ÉTAPE (60%) BILAN RÉSULTAT FINAL* (GPI) LIRE DES TEXTES VARIÉS ET APPRÉCIER DES ŒUVRES LITTÉRAIRES (40%) (23,2) 58% (11,6) 24) 60% (12) (30,4) 76% (45,6) 69 % ÉCRIRE DES TEXTES VARIÉS (40%) (22,4) 56% (11,2) (29,6) 74% (14,8) (28) 70% (42) 68 % (12,8) 64% (15,2) 76% (15,8) 79% COMMUNIQUER ORALEMENT (20%) 75 % (12,8) (15,2) (47,4) 58 % 69 % 74 % RÉSULTAT DISCIPLINAIRE (GPI) 70 % (11,6) (13,8) (44,4) MOYENNE DU GROUPE (GPI) * Les épreuves obligatoires (MELS) comptent pour 20% du résultat final 13

14 Exemple d un résultat d élève du 2 e ou 3 e cycle Dans le cas où une compétence n est pas évaluée à une étape donnée COMPÉTENCES 1 ÈRE ÉTAPE (20%) 2 E ÉTAPE (20%) 3 E ÉTAPE (60%) BILAN RÉSULTAT FINAL* (GPI) LIRE DES TEXTES VARIÉS ET APPRÉCIER DES ŒUVRES (23,2) 58% (24) 60% (30,4) 76% 69 % LITTÉRAIRES (40%) (11,6) (12) (45,6) ÉCRIRE DES TEXTES VARIÉS (40%) (22,4) 56% (11,2) (26,4) 66% (13,2) (28) 70% (42) 66 % (15,2) 76% (15,8) 79% COMMUNIQUER ORALEMENT (20%) NÉ 78 % (15,2) (47,4) RÉSULTAT DISCIPLINAIRE (GPI) 57 % 66 % 74 % 69 % (11,4) (13,2) (44,4) MOYENNE DU GROUPE * Les épreuves obligatoires (MELS) comptent pour 20% du résultat final 14

15 1.2 Français, accueil NOUVEAUTÉS/CHANGEMENTS communs à tous les niveaux : Ce qui est maintenu : - L évaluation des connaissances se fait par l entremise des compétences; - Les critères d évaluation sont uniformisés pour les deux cycles; - Chacune des compétences continue à faire l objet d une évaluation. Ce qui change : - Le nombre de compétences passe de deux à trois; - Le libellé des compétences change : - Communiquer oralement en français; - Lire; - Écrire; - Se familiariser avec la culture de son milieu (Sera évaluée à travers les trois premières compétences). - Les compétences ne sont pas pondérées, par conséquent : - On ne peut calculer le résultat disciplinaire; - On ne peut calculer le résultat final comme pour les autres disciplines. - Les critères d évaluation sont répartis différemment en fonction des trois nouvelles compétences linguistiques; - L utilisation des stratégies et des ressources est définie dans un critère, qui ne fait que l objet d une rétroaction à l élève (n est pas considéré dans les résultats communiqués à l intérieur du bulletin); - Des éléments explicatifs et observables sont ajoutés aux critères d évaluation; - Des astérisques sont ajoutés à certains éléments explicatifs des critères d évaluation : - ils font partie de la démarche d évaluation; - ils sont évalués sous forme de rétroaction à l élève; - ils ne sont pas considérés dans la note du bulletin. - Les notes aux bulletins ne sont pas en pourcentage; - Il n y a pas de moyenne de groupe au bulletin 15

16 ENJEUX : - Il y a un risque que les critères d évaluation et les éléments explicatifs accompagnés d un astérisque soient ignorés; - Il y a un risque d interprétation de l importance des connaissances versus des compétences, car elles ne sont pas clairement définies. PROPOSITIONS: - Que chaque compétence soit évaluée à chaque étape; - Que la planification de l enseignement des apprentissages se fasse en se basant sur le programme Français, accueil, le Cadre d évaluation des apprentissages, la Progression des apprentissages et les Échelles des niveaux de compétences en Français, Accueil (lorsqu elles seront disponibles); - Que la planification de l évaluation des apprentissages se fasse en se basant sur le programme Français, accueil, le Cadre d évaluation des apprentissages, la Progression des apprentissages et les Échelles des niveaux de compétences en Français, Accueil (lorsqu elles seront disponibles); - Qu il soit ajouté un résultat de fin de séjour en remplacement du résultat final au bulletin. *** L utilisation des Échelles des niveaux de compétences en Français, accueil est un maillon essentiel à la démarche de planification et d évaluation, car elles doivent s utiliser en parallèle avec la Progression des apprentissages en Français, accueil lors de la planification, de l évaluation des étapes, de même que pour la décision de passage du secteur de l accueil au secteur ordinaire. 16

17 1.3 Anglais, langue seconde NOUVEAUTÉS/CHANGEMENTS: Ce qui est maintenu: Le nombre de compétences (2 compétences au 1 er cycle et 3 compétences aux 2 e et 3 e cycles); Les libellés des compétences; La pondération des compétences; Chacune des compétences continue à faire l'objet d évaluation. Ce qui change: L ajout de nouveaux critères d évaluation pour chaque compétence : o o 1 er cycle : Initiation aux connaissances ciblées par la progression des apprentissages. 2 e et 3 e cycle : Maîtrise des connaissances ciblées par la progression des apprentissages. Certains critères ont été éliminés : o o 1 er cycle C1 : utilisation de mots et d expressions tirés des textes 2 e and 3 e cycle C1 : prononciation C3 : respect des consignes Certains critères d évaluation ont été fusionnés et/ou reformulés : 1 er cycle : o Compétence 1 Mobiliser sa compréhension de textes entendus: Signes manifestes de la compréhension de textes Utilisation de stratégies d apprentissage* o Compétence 2 Communiquer oralement en anglais Signes manifestes de la compréhension de messages oraux Utilisation de mots et d expressions pour transmettre un message oral Utilisation de stratégies* 2 e et 3 e cycles : o Compétence 1 Interagir oralement en anglais Utilisation de langage fonctionnel Participation aux échanges Utilisation de stratégies* o Compétence 2 Réinvestir sa compréhension de textes lus et entendus Signes manifestes de la compréhension de textes Utilisation des connaissances tirées des textes dans une tâche de réinvestissement Utilisation de stratégies d apprentissage* o Compétence 3 Écrire des textes Respect des conventions linguistiques ciblées Caractéristiques du texte écrit Utilisation de stratégies* 17

18 Des éléments favorisant la compréhension des critères d évaluation sont ajoutés pour chaque critère d'évaluation des trois compétences. Ces éléments sont en annexes des cadres d évaluation. Des astérisques sont ajoutés à certains critères d'évaluation. Un astérisque indique à l enseignant que le critère d'évaluation ciblé est évalué pour des fins d apprentissages seulement. Les critères d'évaluation avec astérisques font partie de la démarche d'apprentissage. Les critères d'évaluation avec astérisques ne sont pas considérés dans la note du bulletin. Enjeux : Il n y a pas d évaluation de connaissances formelles en ALS au 1er cycle puisque le critère d évaluation Initiation aux connaissances ciblées par la progression des apprentissages* a un astérisque aux deux compétences. Il y a un risque que les critères d'évaluation accompagnés d un astérisque soient ignorés. Il y a un risque que les critères d'évaluation Maîtrise des connaissances ciblées par la progression des apprentissages aux 2e et 3e cycles prennent trop d ampleur sur les autres critères du programme. Propositions: Que chaque compétence soit évaluée minimalement une fois avant le bilan : Suggestions: 1er cycle : 2e et 3e cycles : 1er bulletin : C1 2e bulletin : C2 3e bulletin : C1, C2 1er bulletin : C1 2e bulletin : C2, C3 3e bulletin : C1, C2, C3 OU 1er bulletin : C2 2e bulletin : C1, C3 3e bulletin : C1, C2, C3 Il est irréaliste d'insister sur l'évaluation de chaque compétence des programmes d'als à chaque bulletin à chaque année du primaire: Étant donné que l'als n'est enseignée qu'à titre de 1 à 2 périodes par semaine dans la majorité des écoles primaires de la commission scolaire. o o o Étant donné que les élèves ont besoin de temps pour développer les compétences des programmes d'als. Étant donné que les élèves ont besoin du temps pour intégrer la rétroaction des enseignants en cours d'apprentissage. Étant donné que les spécialistes ont un grand nombre d élèves. 18

19 Que la planification des apprentissages et de l'évaluation se fasse en se basant sur les Programmes d'als, la Progression des apprentissages et les nouveaux Cadres d'évaluation des apprentissages du MELS. Que les spécialistes ne soient pas tenus de participer à la première communication. Que le comité des normes et modalités consulte les enseignants d ALS pour valider ses propositions. Poids des résultats par étape dans la constitution du résultat disciplinaire : 1) 1 er cycle : Anglais, langue seconde Étape 1 (20%) Étape 2 (20%) Étape 3 (60%) Résultat final Comprendre des textes entendus (60%) Communiquer oralement en anglais (40%) 12% 12% 36% 60% 8% 8% 24% 40% Résultat disciplinaire 20% 20% 60% 100% 2) 2 e cycle : Anglais, langue seconde Étape 1 (20%) Étape 2 (20%) Étape 3 (60%) Résultat final Communiquer oralement en anglais (50%) Comprendre des textes lus et entendus (35%) 10% 10% 30% 50% 7% 7% 21% 35% Écrire des textes (15%) 3% 3% 9% 15% Résultat disciplinaire 20% 20% 60% 100% 3) 3 e cycle : Anglais, langue seconde Étape 1 (20%) Étape 2 (20%) Étape 3 (60%) Résultat final Communiquer oralement en anglais (45%) 9% 9% 27% 45% Comprendre des textes (35%) 7% 7% 21% 35% Écrire des textes (20%) 4% 4% 12% 20% Résultat disciplinaire 20% 20% 60% 100% 19

20 20

21 2. Domaine de la mathématique, de la science et de la technologie 2.1 Mathématique 2.2 Science et technologie 21

22 2.1 Mathématique 1 er, 2 e et 3 e cycle du primaire NOUVELLES ORIENTATIONS : Ce qui est maintenu: Le Programme de formation (les trois compétences mathématiques et les savoirs essentiels); La pondération de la compétence 1 au résultat disciplinaire est de 20% (au 1 er cycle) ou de 30% (au 2 e et 3 e cycle). Ce qui change: Le nombre de compétences à communiquer au bulletin (2). La compétence 3 (Communiquer à l aide du langage mathématique) fait l objet d une rétroaction à l élève, mais ne doit pas être considérée dans les résultats communiqués à l intérieur des bulletins; La pondération de la compétence 2 au résultat disciplinaire est de 80% (au premier cycle) ou de 70% (au 2 e et 3 e cycle); Des critères d évaluation plus explicites; L ajout d éléments favorisant la compréhension des critères d évaluation; L ajout d un critère d évaluation Maîtrise des connaissances ciblées par la progression des apprentissages; Le critère Maîtrise des connaissances est pris en compte uniquement dans la compétence Raisonner à l aide de concepts et de processus mathématiques; Dans la compétence 1, le critère Explicitation adéquate (orale ou écrite) de la validation de la solution fait uniquement l objet d une rétroaction à l élève, mais ne doit pas être considéré dans les résultats communiqués à l intérieur des bulletins. ENJEUX : La compétence 3 est toujours présente au Programme bien que son évaluation ne soit plus à communiquer au bulletin. Le développement de la compétence Communiquer à l aide du langage mathématique contribue au développement des deux autres compétences mathématiques; Dans la compétence 2, on doit prendre en compte tous les critères d évaluation. L évaluation s effectue dans un processus d aller-retour entre l acquisition des connaissances et la compréhension, l application ainsi que la mobilisation de celles-ci; Le nombre de tâches vécues en lien avec une compétence donnée devrait être suffisant pour permettre de construire son jugement et d en communiquer le résultat à un bulletin; 22

23 Les résultats de la 3 e étape de l année scolaire consistent en un bilan portant sur l ensemble des apprentissages. Ce bilan devrait représenter les apprentissages de l élève au regard des concepts et processus de tous les champs mathématiques (arithmétique, géométrie, mesure, probabilité et statistique). PROPOSITIONS: Que chaque compétence soit évaluée minimalement une fois avant le bilan; Afin d assurer une suffisance de traces concernant la compétence 1, la communication d un résultat au bulletin pour cette compétence pourrait se faire uniquement au 2 e et au 3 e bulletin. Dans ce cas, le résultat communiqué au 2 e bulletin s appuierait sur les traces recueillies au cours des périodes précédentes; Étant donné la valeur de la compétence 2 dans la constitution du résultat disciplinaire (80% ou 70% selon le cycle), cette compétence devrait être communiquée à chaque bulletin. Exemple 1 Exemple 2 Premier bulletin (20 %) Deuxième bulletin (20 %) Troisième bulletin (60 %) Compétences 1 et 2 Compétences 1 et 2 Compétences 1 et 2 Compétence 2 Compétences 1 et 2 Compétences 1 et 2 23

24 2.2 Science et technologie, 2 e et 3 e cycles du primaire NOUVELLES ORIENTATIONS : Ce qui est maintenu: - Le programme de formation; - Les libellés des compétences. Ce qui change: - Dans le bulletin, l enseignant doit communiquer un seul résultat par étape, à toutes les étapes; - L évaluation des trois compétences est communiquée par le biais de ce résultat; - Le nombre de types de traces dont l enseignant doit faire le suivi en cours d apprentissage et générer le résultat au bulletin est considérablement réduit. ENJEUX : - Les trois compétences sont toujours présentes au programme. La compétence 1 est prépondérante. Les deux autres sont au service de la première. PROPOSITIONS: - L utilisation de la démarche de découverte active (démarche générale en science et technologie) est fortement encouragée. Cette dernière permet de couvrir tous les critères d évaluation. - Les enseignants peuvent faire vivre de nombreuses, mais relativement courtes activités pratiques tout au cours de l étape. - La planification globale des apprentissages peut se faire en équipe-cycle afin de partager les tâches liées à la préparation du matériel de manipulation. - Une planification globale sur deux ans peut être envisagée par une équipe-cycle, particulièrement dans le cas où l école offre des classes multi-niveaux. 24

25 3. Domaine de l univers social 3.1 Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté 25

26 3.1 Géographie et histoire et éducation à la citoyenneté NOUVEAUTÉS/CHANGEMENTS : Ce qui est maintenu : - Le programme par compétences; - Le nombre de compétences et de composantes; - Les libellés des compétences; - Chacune des compétences continue à faire l objet d une évaluation. Ce qui change : - 1 résultat disciplinaire à chaque bulletin C1+ C2 + C3 = 100%; - Les critères d évaluation sont harmonisés d un cycle à l autre; - 2 critères d évaluation : - Maîtrise des connaissances; - Utilisation appropriée des connaissances par la réalisation d opérations intellectuelles ENJEUX : - L enseignement de l univers social devra débuter dès le début de l année scolaire afin de pouvoir fournir un résultat disciplinaire au premier bulletin; - Nouvelle planification de l enseignement et de l évaluation car il y aura plus de communications à produire puisque les enseignants doivent donner un résultat à chaque bulletin; - Les connaissances ciblées par la progression des apprentissages; - La connaissance du programme est essentielle pour faire les bons choix des opérations intellectuelles demandées aux élèves et les compétences qui s y rattachent; - Aucune pondération n est suggérée concernant la maîtrise des connaissances. PROPOSITIONS: - Nouvelle planification de l évaluation : L opération intellectuelle Déterminer des changements est reliée à la compétence 2, cette opération ne devrait pas être évaluée en 3 e année du primaire (connaissances liées au changement : la société iroquoienne entre 1500 et 1745, progression des apprentissages, page 12) À tous les autres niveaux : cette opération ne devrait pas se retrouver à la première étape mais aux 2 étapes suivantes. - L opération intellectuelle Établir des comparaisons est reliée à la compétence 3, cette opération ne devrait pas se retrouver à la première étape mais aux 2 étapes suivantes; - S assurer de l enseignement des trois compétences et de leur contenu; - Révision des normes et modalités puisqu un résultat disciplinaire est obligatoire à chaque bulletin. 26

27 4. Domaine du développement personnel 4.1 Éducation physique et à la santé 4.2 Éthique et culture religieuse 27

28 4.1 Éducation physique et à la santé NOUVEAUTÉS/CHANGEMENTS : Ce qui est maintenu : - Le nombre de compétences (3); - Les libellés des compétences; - Chacune des compétences continue à faire l objet d une évaluation. Ce qui change : - Les cadres d évaluation; - Les tables de conversion (pondération respective et libellés des compétences en termes usuels) qui seront remplacées par les Cadres d évaluation; - Les échelles des niveaux de compétence ne sont plus prescriptives; - Les résultats s appuient sur les Cadres d évaluation afférents aux programmes d études; - L évaluation des apprentissages (connaissances et compétences disciplinaires à partir de données recueillies, analysées et interprétées pour porter un jugement); - Quoi évaluer au 1 er, 2 ième, 3 ième bulletin, puisqu une seule note apparait dans le bulletin? - La progression des apprentissages définit les connaissances reliées à chaque cycle; - Les critères : Revus, réduits en nombre et simplifiés. ENJEUX : - Chacune des compétences du PFEQ devrait être évaluée 2 fois par année - Évaluer toutes les compétences afin d éviter toutes négligences. - Les compétences devraient être évaluées à travers différents types d activités. PROPOSITIONS: - S assurer du développement de la mobilisation des connaissances (compétences); - S assurer d une vision commune de l importance accordée aux connaissances et aux compétences dans les normes et modalités; - Porter une attention particulière à ce que tous les critères soient évalués; - S assurer de l enseignement des 3 compétences et de leur contenu respectif. 28

29 Exemple de modalités d évaluation en éducation physique au primaire (1 er cycle du primaire) 29

30 Exemple de pondération 1 er bulletin - Compétence 1 2/3 de la note - Compétence 3 1/3 de la note 2 e bulletin - Compétence 2 2/3 de la note - Compétence 3 1/3 de la note 3 e bulletin - Compétence 1 1/3 de la note - Compétence 2 1/3 de la note - Compétence 3 1/3 de la note 4.2 Éthique et culture religieuse 30

31 NOUVEAUTÉS/CHANGEMENTS communs à tous les niveaux : C e qui est maintenu: Le programme par compétences en Éthique et culture religieuse; Les deux volets Éthique, et, Culture religieuse; Le nombre de compétences et de composantes; Les libellés des compétences; Chacune des compétences continue à faire l'objet d'une évaluation. Ce qui change: La discipline doit être évaluée à chaque bulletin; Il y a deux notes à entrer au bulletin (CD1-50% et CD2-50%) mais une note globale y sera inscrite; La compétence «Pratiquer le dialogue» n est plus inscrite au bulletin; Nous passons de 9 à 5 critères d évaluation (2 en éthique, 2 en culture religieuse et 1 pour la compétence au dialogue); Le critère de la pratique approprié du dialogue et celui pour la maîtrise des connaissances seront évalués avec l éthique et/ou avec la culture religieuse. La progression des apprentissages définit les connaissances reliées à chaque cycle. ENJEUX : Aucune pondération n est suggérée concernant la place des connaissances; La compétence au dialogue est intégrée aux deux autres avec un critère : toujours travaillée avec les élèves car elle n apparaîtra plus au bulletin; Il faut s assurer qu elle est Les processus, les démarches et la métacognition sont évacués de l évaluation; S assurer que les parents soient au courant du volet qui aura été travaillé dans l étape. On pourrait les informer dans un document remis au début de l année ou par un commentaire au bulletin à chaque étape. Comme la note est globale, il y aurait une possibilité qu un des deux volets ne soit pas travaillé. Toutefois, 31

32 l obligation de traiter de façon équivalente les deux volets est toujours présente. PROPOSITIONS: S assurer du développement de la mobilisation des connaissances (compétences); S assurer d une vision commune de l importance accordée aux connaissances et aux compétences dans les normes et modalités; Porter une attention particulière à ce que tous les critères soient évalués; S assurer que les deux volets (éthique et culture religieuse) soient traités de façon équivalente; S assurer que les parents sont au courant du volet qui aura été travaillé dans l étape. À cet effet, un commentaire informatisé pourrait être inclus au bulletin; S assurer de l enseignement des deux compétences et de leur contenu; S assurer que l équipe de chaque cycle ait réparti le contenu ensemble lors de la planification globale; En secondaire 5, s assurer de débuter par le volet éthique en vue du SRAM pour la préparation au cours de philosophie. EXEMPLE DE MODALITÉS D ÉVALUATION EN 32

33 ÉTHIQUE ET CULTURE RELIGIEUSE AU SECONDAIR E Dans le nouveau cadre d évaluation des apprentissages en éthique et culture religieuse au secondaire, la compétence au dialogue a été regroupée avec la compétence éthique et la compétence en culture religieuse. Ce qui donne les deux volets suivants : Volet éthique (50%) : Réfléchir sur des questions éthiques C1 Pratiquer le dialogue C3 Volet culture religieuse (50%) : Manifester une compréhension du phénomène religieux C2 Pratiquer le dialogue C3 ÉTHIQUE ET CULTURE RELIGIEUSE BULLETIN PONDÉRATION COMPÉTENCES EXPLICITATIONS 1 20% Éthique-dialogue (C1-C3) ou Culture religieuse-dialogue (C2-C3) C1 ou C2 : au moins deux explicitations par critère C3 : au moins une explicitation 2 20% Éthique-dialogue (C1-C3) et Culture religieuse-dialogue (C2-C3) C1, C2 et C3: au moins 2 explicitations par critère 3 60% Éthique-dialogue (C1-C3) et Culture religieuse-dialogue (C2-C3) Toutes les explicitations des critères Résultat disciplinaire 100% final Éthique-dialogue (C1-C3) et Culture religieuse-dialogue (C2-C3) 33

34 34

35 5. Domaine des Arts 5.1 Art dramatique 5.2 Arts plastiques 5.3 Danse 5.4 Musique 35

36 Application du nouveau régime pédagogique Pistes de réflexion - Domaine des arts La combinaison des deux premières compétences de chacune des disciplines artistiques pour la consignation des résultats au bulletin n efface en rien l obligation légale qu auront les enseignants d enseigner chaque compétence disciplinaire du PFÉQ. Il serait souhaitable de prévoir des dispositions dans les normes et modalités des écoles qui permettent de s assurer que la planification globale des enseignants comporte toutes les compétences disciplinaires et que les moments et la nature des évaluations soient planifiés en ce sens. Accompagnant cette planification, une alternance des critères d évaluation des nouveaux cadres permettra, en art dramatique, en danse et en musique, d éviter qu une des deux compétences disciplinaires combinées ne soient évacuées de l enseignement dans les classes. Étant donné l obligation de communiquer un résultat disciplinaire à chaque étape, le respect du temps indicatif d enseignement (surtout en 4e secondaire - sanction des études) est une condition pour permettre à l élève de produire des traces significatives en quantité suffisante afin que l enseignant porte un jugement sur ses apprentissages. Les deux compétences disciplinaires combinées du programme devraient idéalement être prises en compte au moins une fois aux deux premières étapes, étant donné la pondération de 70% que ces compétences représentent. Étant donné l augmentation de la fréquence des communications au bulletin pour les spécialistes, il serait souhaitable que la responsabilité de la consignation des commentaires requis pour les autres compétences (transversales) soit confiée à d autres enseignants au primaire et de trouver un mécanisme équitable de répartition de cette tâche au secondaire. Étant donné le statut des programmes à vocation particulière en arts, il serait souhaitable d augmenter le nombre de résultats consignés par rapport aux scénarios de modulation des compétences proposés aux pages suivantes. Les programmes de formation optionnelle en art permettent à l enseignant de choisir sans restriction les compétences consignées en fonction de sa planification, car les élèves devraient maîtriser davantage le langage disciplinaire. De plus, les deux compétences combinées au bulletin pourraient être considérées à chacune des étapes. Peu importe la modulation, des traces doivent être cumulées pour chaque compétence tout au long de l année afin de transmettre des résultats significatifs. 36

37 5.1 Art dramatique Scénarios proposés à titre d exemples Art dramatique Un seul résultat disciplinaire sera communiqué aux parents à chaque étape. Par contre, l'enseignant aura la possibilité d'inscrire deux résultats dans GPI: - Un résultat qui prend en compte les compétences Inventer et Interpréter (au primaire) ou Créer et Interpréter (au secondaire); - Un résultat pour la compétence Apprécier. Primaire Étant donné la courte échéance avant la 1 re étape, les traces de la compétence Inventer sont généralement plus faciles à amasser et analyser afin de consigner un résultat significatif. Au 1 er cycle, il semble plus difficile d amasser des traces autres qu orales pour les tâches d appréciation. Pour cette raison, la compétence Apprécier pourrait être consignée seulement en fin d année, lors du bilan. L enseignant aura ainsi cumulé des données tout au long de l année scolaire avant de communiquer un résultat aux parents. Aborder un texte à interpréter demande d avoir vu les bases du jeu avec le corps et la voix en début d année sous formes d exercices et d improvisation, c est pour cette raison que la compétence Interpréter ne serait consignée qu à la 2 e étape. Primaire Art dramatique Compétences 1er cycle Étape 1 Étape 2 2e et 3e cycles 1er cycle 2e et 3e cycles Étape 3 Résultat et bilan 1er cycle 2e et 3e cycles Inventer et x x (70%) Interpréter x x x x Apprécier (30%) x x x 37

38 5.2 Arts plastiques Scénarios proposés à titre d exemples - Arts plastiques Un seul résultat disciplinaire sera communiqué aux parents à chaque étape. Par contre, l'enseignant aura la possibilité d'inscrire deux résultats dans GPI: un résultat qui prend en compte les compétences Créer des images plastiques personnelles et Créer des images plastiques médiatiques; Un résultat pour la compétence Apprécier. Primaire Étant donné la courte échéance avant la première étape, les traces des compétences en création sont généralement plus faciles à amasser et à analyser afin de consigner un résultat significatif. Étant donné la courte échéance avant la première étape, seule une des 2 compétences en création pourrait être considérée à la 1 re étape. En cas de continuité dans la discipline artistique, il est espéré que les traces des compétences en création et en appréciation puissent être consignées à l étape 2 aux 2 e et 3 e cycles. Il semble plus difficile d amasser des traces écrites pour les tâches d appréciation au 1 er cycle. Pour cette raison des traces de la compétence Apprécier seront cumulées tout au long de l année, mais un résultat pourra être consigné de façon pertinente en fin d année, lors du bilan. Primaire Arts plastiques Compétences 1er cycle Étape 1 Étape 2 2e et 3e cycles 1er cycle 2e et 3e cycles Étape 3 Résultat et bilan 1er cycle 2e et 3e cycles Créer des images plastiques personnelles et Créer des images plastiques médiatiques (70%) x x x x x x Apprécier (30%) X* x x 38

39 5.3 Danse Scénarios proposés à titre d exemples Danse Un seul résultat disciplinaire sera communiqué aux parents à chaque étape. Par contre, l'enseignant aura la possibilité d'inscrire deux résultats dans GPI: Un résultat qui prend en compte les compétences Inventer et Interpréter (au primaire) ou Créer et Interpréter (au secondaire); Un résultat pour la compétence Apprécier. Primaire Étant donné la courte échéance avant la 1 re étape, les traces de la compétence Interpréter sont généralement plus faciles à amasser et analyser afin de consigner un résultat significatif. Au 1 er cycle, il semble plus difficile d amasser des traces autres qu orales pour les tâches d appréciation. Pour cette raison, la compétence Apprécier pourrait être consignée seulement en fin d année, lors du bilan. L enseignant aura ainsi cumulé des données tout au long de l année scolaire avant de communiquer un résultat aux parents. Inventer une danse demande idéalement d avoir déjà interprété des modèles chorégraphiques montrés par l enseignant afin d être assez à l aise avec le langage de la danse pour créer ses propres chorégraphies. C est pour cette raison que la compétence Inventer ne serait consignée qu à la 2 e étape. Primaire Danse Compétences 1er cycle Étape 1 Étape 2 2e et 3e cycles 1er cycle 2e et 3e cycles Étape 3 Résultat et bilan 1er cycle 2e et 3e cycles Inventer et x x (70%) Interpréter x x x x Apprécier (30%) x x x 39

40 5.4 Musique Scénarios proposés à titre d exemples Musique Un seul résultat disciplinaire sera communiqué aux parents à chaque étape. Par contre, l'enseignant aura la possibilité d'inscrire deux résultats dans GPI: Un résultat qui prend en compte les compétences Inventer et Interpréter (au primaire) ou Créer et Interpréter (au secondaire); Un résultat pour la compétence Apprécier. Primaire Puisque la première étape est courte et que les enseignants ne connaissent pas toujours bien leurs élèves en début d année, il est souvent plus réaliste de n évaluer qu une seule compétence. Puisqu il faut beaucoup de temps pour acquérir une base en interprétation sur les instruments, il est préférable au 1 er cycle, de travailler l interprétation dès le début de l année dans le but de communiquer les résultats de cette compétence à la première étape. Cependant, il est fortement conseillé de travailler et de cumuler des traces pour les compétences Inventer et Apprécier. Au 2 e et au 3 e cycle, lorsque la musique est enseignée en continuité, les élèves ont assez «d expérience» et de vocabulaire pour être évalués en Inventer et Interpréter ou en Apprécier dès la 1 re étape. Dans ce cas, le choix de la ou des compétences consignées au 1 er et au 2 e bulletin est au choix de l enseignant. La seule règle à privilégier serait de s assurer de consigner des résultats pour la compétence Interpréter au moins deux fois dans l année. Si la musique n est pas enseignée en continuité, les conseils prodigués pour le premier cycle s appliquent. Primaire Musique Compétences Étape 1 Étape 2 2e et 3e 2e et 3e 1er cycle 1er cycle 1er cycle cycles cycles Étape 3 Résultat et bilan 2e et 3e cycles Inventer Interpréter et (70%) X* X* X* x X* X* X* x x Apprécier (30%) X* X* X* x x *Si la compétence Interpréter a déjà été évaluée à la 1re étape, l enseignant peut choisir d évaluer la compétence de son choix à la deuxième étape. 40

Pondération des compétences 2011-2012

Pondération des compétences 2011-2012 des compétences 2011-2012 Éducation préscolaire, enseignement primaire et enseignement secondaire Addenda au Programme de formation de l école québécoise Direction de l évaluation, MELS Document de travail

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER TROISIÈME SECONDAIRE Les informations contenues dans ce document vous aideront à comprendre les résultats du bulletin

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Guide à l intention des écoles et des commissions scolaires Formation générale des jeunes Partie II Instrumentation Volet 6 Stratégies de

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources pédagogiques POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

1. Absence lors d une évaluation

1. Absence lors d une évaluation Pour des fins de lisibilité, le masculin neutre désigne les individus des deux sexes. Le Collège étant un lieu d apprentissage, l élève doit accomplir toutes les tâches requises et s abstenir de comportements

Plus en détail

Programme linguistique VERDUN. 2014-2016 français et espagnol 2016-2018 français et anglais

Programme linguistique VERDUN. 2014-2016 français et espagnol 2016-2018 français et anglais Programme linguistique VERDUN 2014-2016 français et espagnol 2016-2018 français et anglais Programme linguistique VERDUN Ce programme s adresse à des élèves qui sont présentement en 2 e et en 3 e année

Plus en détail

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013 Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année,

Plus en détail

Politique de scolarisation à la maison

Politique de scolarisation à la maison Code : 2521-02-12-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique de scolarisation à la maison Date d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur : Date d entrée en vigueur : 13 juin 2012 Services

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Quel sera le parcours des étudiants de 2010?

Quel sera le parcours des étudiants de 2010? Quel sera le parcrs des étudiants de 2010? Les principaux changements Le Programme de formation de l école québécoise (PFÉQ) place l élève au cœur de ses apprentissages. Il vise l élaboration d une vision

Plus en détail

LES PARCOURS EN 4 E SECONDAIRE

LES PARCOURS EN 4 E SECONDAIRE LES PARCOURS EN 4 E SECONDAIRE Deux choix s offrent à toi! 4 e secondaire PARCOURS COMMUNS Français (8 périodes) Anglais (4 périodes) Mathématique (7 périodes) Histoire (5 périodes) Éthique et culture

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

Notre école. D un programme régionalisé en hockey de 6 périodes;

Notre école. D un programme régionalisé en hockey de 6 périodes; Notre école secondaire offre à ses 1150 élèves les cinq années d études du programme général ainsi que des services spécialisés en adaptation scolaire. Nous avons un projet éducatif orienté sur la réussite

Plus en détail

Année scolaire 2013-2014. premier cycle du secondaire FMS

Année scolaire 2013-2014. premier cycle du secondaire FMS Matière : Anglais premier cycle du secondaire FMS Anglais Interagir oralement en anglais Réinvestir sa compréhension des textes 30 % Du 28 août au 8 novembre Du 11 nov. au 7 février Participation aux Participation

Plus en détail

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS 2 INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS PRESENTATION Présentation Ce prospectus contient des informations sur le système scolaire et les principales règles qui le régissent.

Plus en détail

BIENVENUE À L ÉCOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS. 3 E secondaire SECONDAIRE RIVE-NORD

BIENVENUE À L ÉCOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS. 3 E secondaire SECONDAIRE RIVE-NORD BIENVENUE À L ÉCOLE SECONDAIRE RIVE-NORD GUIDE DE CHOIX DE COURS 3 E secondaire Année scolaire 2015-2016 Inscription annuelle En 2015-2016, la réinscription ainsi que le choix de cours sont obligatoires

Plus en détail

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles + SANCTION DES ÉTUDES Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles Formation générale des jeunes (FGJ) Formation générale des adultes (FGA) Formation professionnelle (FP) Édition

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE École secondaire Jean-Paul II POLITIQUE LINGUISTIQUE Adoptée par le conseil d administration le 29 janvier 2013 Résolution 2013/01/20/3 TABLE DES MATIÈRES Introduction Définition... 5 Objet du document...

Plus en détail

Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés

Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés Introduction «Le développement et l expérimentation de l enseignement de l anglais intensif de l anglais, langue seconde, au Québec

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME 1 LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME CYCLES 2 ET 3 Circonscription de Grenoble 4 Evelyne TOUCHARD conseillère pédagogique Mots clé Démarche d enseignement - catégories de problèmes (typologie)- problème du jour-

Plus en détail

Enseignement secondaire 1er et 2e cycle

Enseignement secondaire 1er et 2e cycle 1 Enseignement secondaire 1er et 2e cycle 21 avril 2011 2 Table des matières Introduction 3 Créer des œuvres musicales Interpréter des œuvres musicales 4 Apprécier des œuvres musicales 4 Annexe I 5 Annexe

Plus en détail

Guide pour la rédaction d'une politique linguistique. (Suggestions à l'intention des commissions scolaires francophones) - 2010

Guide pour la rédaction d'une politique linguistique. (Suggestions à l'intention des commissions scolaires francophones) - 2010 Guide pour la rédaction d'une politique linguistique (Suggestions à l'intention des commissions scolaires francophones) - 2010 Gouvernement du Québec Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, 2010

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

Engagement dans l action dans un esprit de coopération et de solidarité

Engagement dans l action dans un esprit de coopération et de solidarité Activité : Guerre et paix Période : Contemporaine Techniques : Modelage, peinture, dessin (logiciel Lopart) Cycle : 3 e But du projet de la ligne du temps virtuelle Se renseigner sur les réalisations plastiques

Plus en détail

Communication des résultats scolaires dans les écoles du Yukon. Décembre 2011

Communication des résultats scolaires dans les écoles du Yukon. Décembre 2011 Communication des résultats scolaires dans les écoles du Yukon Décembre 2011 Communication des résultats scolaires dans les écoles du Yukon i Table des matières PARTIE 1 Processus 1 Introduction 1 Bulletins

Plus en détail

SANCTION DES ÉTUDES. Formation générale des jeunes; Formation générale des adultes; Formation professionnelle. Édition 2012

SANCTION DES ÉTUDES. Formation générale des jeunes; Formation générale des adultes; Formation professionnelle. Édition 2012 SANCTION DES ÉTUDES Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles : Formation générale des jeunes; Formation générale des adultes; Formation professionnelle. Édition 2012 Le

Plus en détail

L enseignement secondaire au Canada Guide de transfert des élèves Québec

L enseignement secondaire au Canada Guide de transfert des élèves Québec L enseignement secondaire au Canada Guide de transfert des élèves Québec Partie 1: Informations sur les études secondaires 1. Introduction En 1998, le Québec a entrepris la révision de son système éducatif

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : SCOLARISATION À LA MAISON Adoptée : En vigueur : Amendement : 9 novembre 2010 (CC-2010-463) 9 novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES.. 3 1.1 Objet et but de la politique 3 1.2 Champ

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

Titre:Un déversement en haute mer

Titre:Un déversement en haute mer PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE Titre:Un déversement en haute mer Thème: Univers matériel, la matière Niveau(x) scolaire(s): 2 e cycle Durée : 2h30 Préalables : Avoir fait certains

Plus en détail

Gestion industrielle alternance études/stages

Gestion industrielle alternance études/stages Gestion industrielle alternance études/stages EJN18 Objectifs du programme Former des individus aptes à agir en tant que superviseur de la production ou contremaître ou technicien en gestion industrielle.

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 02-06-26-12, 13-09-25-13 Référence(s) : Loi sur l instruction publique, (L.R.Q., c.1-13.3); Régime pédagogique (L.R.Q.

Plus en détail

CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE

CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE 2014 2015 MON MONDE MES RÊVES MON AVENIR CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE École secondaire Bernard-Gariépy École secondaire Fernand-Lefebvre École secondaire Saint-Viateur Centre de formation professionnelle

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La musique qui anime Période : XX e siècle Technique : Pixilation Cycle : 3 e cycle primaire Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle Se renseigner

Plus en détail

Adopté par le conseil d établissement à la séance du mardi 14 janvier 2014.

Adopté par le conseil d établissement à la séance du mardi 14 janvier 2014. Adopté par le conseil d établissement à la séance du mardi 1 janvier 01. Chers parents, Le répertoire des crs a été réalisé à l intention des élèves et de leurs parents. Il a été élaboré dans une démarche

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. RÈGLES DE SANCTION DES ÉTUDES 2014-2015... 5 Règles de sanction... 5 Condition minimale d admission aux études collégiales...

TABLE DES MATIÈRES. RÈGLES DE SANCTION DES ÉTUDES 2014-2015... 5 Règles de sanction... 5 Condition minimale d admission aux études collégiales... TABLE DES MATIÈRES INFORMATIONS À L INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS... 3 Présentation... 3 Conditions d admission et d inscription... 3 Choix de crs... Cycles d enseignement... RÈGLES

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

Une école qui répond aux défis du futur. Information concernant la Loi sur l enseignement obligatoire. Votation cantonale du 4 septembre 2011

Une école qui répond aux défis du futur. Information concernant la Loi sur l enseignement obligatoire. Votation cantonale du 4 septembre 2011 département de la formation, de la jeunesse Et de la CUltUrE Information concernant la Loi sur l enseignement obligatoire Contre-projet du Conseil d Etat et du Grand Conseil à l initiative «Ecole 2010»

Plus en détail

2007-2008 Université du Québec à Montréal

2007-2008 Université du Québec à Montréal renez une ongueur avance Quelques suggestions pour les candidats prêts à commencer leurs études universitaires en janvier, mais dont le programme n admet de nouveaux étudiants qu en septembre. 2007-2008

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 7 ans ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 7 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite d une réflexion faite en classe

Plus en détail

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P leo > Degré primaire Années 5P à 8P DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle vise à

Plus en détail

POLITIQUE. POLITIQUE ET PROCÉDURES RELATIVES À LA SCOLARISATION À LA MAISON (adoptée le 17 avril 2015)

POLITIQUE. POLITIQUE ET PROCÉDURES RELATIVES À LA SCOLARISATION À LA MAISON (adoptée le 17 avril 2015) POLITIQUE POLITIQUE ET PROCÉDURES RELATIVES À LA SCOLARISATION À LA MAISON (adoptée le 17 avril 2015) Note : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé dans le seul but d'alléger le texte;

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

PROGRAMME COURT EN ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS LANGUE SECONDE DE L UQAR

PROGRAMME COURT EN ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS LANGUE SECONDE DE L UQAR Volume 16, numéro 10 Le 6 mai 2014 PROGRAMME COURT EN ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS LANGUE SECONDE DE L UQAR SÉANCE D INFORMATION Profitez d une occasion unique et complétez le programme court de premier cycle.

Plus en détail

Séminaire du Sacré-Cœur Description des cours de cinquième secondaire

Séminaire du Sacré-Cœur Description des cours de cinquième secondaire Domaine des langues 132-506 - FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT 132-510 Lire (40%) 132-520 Écrire (50%) 132-530 Communiquer oralement (10%) Pondération dans la moyenne générale : 6 Enseignante : Monic Léger

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry. En vue de ma. 1 re année du 2 e cycle du secondaire. Guide d information.

École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry. En vue de ma. 1 re année du 2 e cycle du secondaire. Guide d information. École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry En vue de ma 1 re année du e cycle du secondaire Guide d information Année scolaire 014-015 Message aux parents... SECTION A 1. Normes de passage au e cycle...

Plus en détail

Opérations entre apparentés

Opérations entre apparentés exposé-sondage CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC PROJET DE NORMES COMPTABLES Opérations entre apparentés Septembre 2012 DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES COMMENTAIRES : LE 21 NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS

RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS Adopté par le conseil d'administration lors de sa 224 e assemblée, le 11 décembre 2001 (résolution n o 1857)

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

LICENCE SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES, SPÉCIALITÉ EDUCATION ET MOTRICITE

LICENCE SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES, SPÉCIALITÉ EDUCATION ET MOTRICITE LICENCE SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES, SPÉCIALITÉ EDUCATION ET MOTRICITE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

CONSULTATION NATIONALE SUR LE PROJET DE PROGRAMME POUR L ÉCOLE MATERNELLE

CONSULTATION NATIONALE SUR LE PROJET DE PROGRAMME POUR L ÉCOLE MATERNELLE CONSULTATION NATIONALE SUR LE PROJET DE PROGRAMME POUR L ÉCOLE MATERNELLE GUIDE POUR L ANIMATION DE LA DEMI-JOURNÉE BANALISÉE ET LA REMONTÉE DES SYNTHÈSES Le Conseil supérieur des programmes a rendu public

Plus en détail

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr LE COLLEGE FRANCOIS VILLON 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr Un environnement agréable Le collège est tout proche du Bd St Marcel, au calme, à l écart de la circulation.

Plus en détail

* Les élèves en enrichissement ont automatiquement ce cours.

* Les élèves en enrichissement ont automatiquement ce cours. GUIDE D INFORMATIONS CHOIX DE COURS 1 re ANNÉE DU DEUXIÈME CYCLE DU SECONDAIRE (3 e secondaire) 2011-2012 Le présent guide a été rédigé afin de répondre aux questions les plus fréquemment posées lorsque

Plus en détail

Politique linguistique Collège Saint-Joseph de Hull

Politique linguistique Collège Saint-Joseph de Hull Politique linguistique Collège Saint-Joseph de Hull Table des matières A-POLITIQUE LINGUISTIQUE : DÉFINITION ET CONTENU... 4 DÉFINITION D UNE POLITIQUE LINGUISTIQUE... 4 FONDEMENTS : LOIS, RÈGLEMENTS,

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

Dossiers personnels de l élève

Dossiers personnels de l élève Dossiers personnels de l élève Pauline Ladouceur Octobre 2008 - 2 - Principes de base à respecter: La protection des renseignements personnels repose sur trois principes de base : le nombre de renseignements

Plus en détail

Maturité mention bilingue

Maturité mention bilingue Maturité mention bilingue Décembre 2012 Deux modèles par enseignement dans la langue choisie Une partie des cours est donnée dans la langue choisie par séjours linguistiques et scolaires Une partie du

Plus en détail

Règlement des études

Règlement des études 3 Règlement des études Conformément à l article 78 du décret «Missions» du 24 juillet 1997, le règlement des études définit, en lien avec les projets éducatifs et pédagogiques, les critères qui doivent

Plus en détail

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Yves Lenoir, D. sociologie Professeur titulaire Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l intervention

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

Principales étapes :

Principales étapes : Comment organiser une une classe de découvertes découvertes? Chalet Albarea / Association Alba DECOUVERTE 164 Route de l'authion (Peira-Cava) 06 440 LUCERAM Informations : Tel : 04 93 91 72 72 / 06 60

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION 2013-2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Préambule... 3 2. Politique linguistique : définition et contenu... 4 2.1. Définition d une politique linguistique... 4 2.2.

Plus en détail

LA SCOLARISATION À LA MAISON. Orientations

LA SCOLARISATION À LA MAISON. Orientations LA SCOLARISATION À LA MAISON Orientations Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2010 ISBN 978-2-550-57703-4 (PDF) Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du

Plus en détail

Information sur le traitement des notes des élèves

Information sur le traitement des notes des élèves EXTRAITS du GUIDE DE GESTION DE LA SANCTION DES ÉTUDES ET DES ÉPREUVES MINISTÉRIELLES (MÉLS) Les notes finales obtenues pour les matières associées à des épreuves uniques tiennent compte, en général, du

Plus en détail

Cheminement scolaire au primaire

Cheminement scolaire au primaire Cheminement scolaire au primaire Préscolaire 4 ans pour les élèves HDAA, à demi - temps 5 ans Primaire (3 cycles de 2 ans) Classes ordinaires Classes spécialisées À la fin du 3 e cycle du primaire, le

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail