Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement."

Transcription

1 Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais Programme inter-établissement Evaluation

2 Sommaire 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme Résultats de l enquête par questionnaire : fin de programme... 4 ANNEXES... 6 Annexe 1 : questionnaire début de programme... 6 Annexe 2 : questionnaire fin de programme... 9 Annexe 3 : Paroles de lycéens fin de programme Page 2 sur 11

3 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme 1 La population concernée par le programme est constituée de 73 lycéens, 32 garçons et 41 filles, de section professionnelle des lycées des métiers de l automobile, Mathias et Emiland Gauthey de Chalon sur Saône : - 24 BEP conduite automobile - 29 BEP vente - 20 Bac Pro comptabilité. Les lycéens sont âgés de 15 à 20 ans. 69 % ont 17 ou 18 ans. 75 % des élèves vivent un risque d accident routier, pour sortir avec des amis, à pied, en vélo, en scooter, en mobylette, en moto, en voiture Ce risque est minoré les jours scolaires par l utilisation d un transport collectif (80 % prennent le bus ou le train). 92 % des lycéens savent que la première cause de mortalité pour les ans est l accident de la route. Pour autant ce n est pas l accident de la route qui les préoccupe le plus : le risque le plus inquiétant pour eux est l attentat, suivi du SIDA. L accident de la route ne venant qu en troisième position. 57 élèves sur 73 classent en première position, la conduite sous l effet de l alcool comme comportement le plus «à risque d accident grave». L excès de vitesse est considéré comme comportement à risque d accident grave par seulement 4 élèves. 38 % des lycéens estiment que les limitations de vitesse sont trop sévères. 9 % des élèves (uniquement des garçons) déclarent prendre volontairement des risques sur la route, et dépasser les limites de vitesse, assez souvent. 24 filles (sur 35 opinions exprimées) et 14 garçons (sur 29 opinions exprimées) déclarent ne jamais ou rarement prendre ce risque) Environ 60 % des élèves ont déjà été concernés par un accident de la route, 36 % comme témoin, 32 % comme victime non blessée, 18 % comme victime blessée, 11,4 % comme responsable non blessé, 2,3 % comme responsable blessé. Près de 60 % des jeunes ont déjà été «touchés» par l accident d un de leurs proches. 86 % ont déjà pensé au problème du handicap après l accident. Les lycéens se sentent bien informés sur le taux d alcool autorisé pour conduire, mais moins bien informés sur les données de l accidentologie, les conséquences physiques, matérielles, et financières de l accident en cas d alcoolémie, les nouvelles règles du code de la route. Pour qu il y ait moins d accidents, ils estiment qu il faudrait des actions de communication télévisées qui montrent des images fortes, plus de surveillance et de sanctions des infractions, des actions de prévention organisées dans les lycées, et pour la plupart, organisées par les élèves euxmêmes. 81 % des élèves pensent qu il est important que ce soit les jeunes qui adressent euxmêmes des messages de prévention aux autres jeunes. Devant un ami qui souhaite conduire son véhicule alors qu il a bu, 72 élèves sur 73 déclarent agir pour l empêcher de le faire, en lui prenant ses clés, en lui proposant de dormir, en le ramenant chez lui ou en appelant quelqu un pour le véhiculer. Un seul élève estime que cela ne le regarde pas. Conclusion : L enquête montre que la majorité des élèves a déjà été concernée par l accident de la route. 1 Questionnaire en annexe 1 Page 3 sur 11

4 Tous n ont pas forcément une perception très objective des risques encourus et même si la conduite sous l effet de l alcool est bien perçue comme un risque majeur, ils relativisent beaucoup le risque lié à la vitesse et à la fatigue. Ils estiment ne pas être suffisamment informés sur plusieurs points (les données de l accidentologie, les conséquences de l accident avec une alcoolémie positive ). Les résultats de cette enquête justifient la mise en place de programme de prévention sur la sécurité routière dans les établissements scolaires puisqu ils sont très nombreux à penser que les lycéens peuvent eux-mêmes être acteurs de prévention. 2 Résultats de l enquête par questionnaire : fin de programme 2 Sur les 73 lycéens concernés par le projet, 61 élèves ont répondu au questionnaire en fin de programme 98 % des lycéens savent que la première cause de mortalité pour les ans est l accident de la route (92 % en début de programme). L accident de la route est classé en première position comme étant le risque le plus inquiétant par 48 % des élèves, puis vient l attentat (20 %), et le SIDA (16%). (Au début du programme, le risque le plus inquiétant pour eux était l attentat, (24 %) suivi du SIDA (21 %). L accident de la route ne venant qu en troisième position. (17 %) 15 % des garçons et 54 % des filles affirment avoir changé de comportement au cours du programme, 50 % des garçons et 26 % des filles déclarent ne pas avoir changé de comportement, les autres ne prenant pas position sur ce sujet. 46 % des garçons et 66 % des filles déclarent prendre moins de risques sur la route aujourd hui. A la fin du programme la majorité des lycéens se sent bien informé sur les différents thèmes de la sécurité routière et notamment sur le taux d alcool autorisé pour conduire, les conséquences physiques, matérielles, et financières de l accident en cas d alcoolémie, le permis probatoire, ou les données de l accidentologie. 81 % des élèves pensaient en début de programme qu il est important que ce soit les jeunes qui adressent eux-mêmes des messages de prévention aux autres jeunes. Ils continuent de penser, en fin de programme qu il est important de développer des projets comme celui-là, en lycée (85 %), et en collège (87 %). A travers les observations spontanées des élèves, il ressort que les animations théâtrales (du 20 octobre, des 14 et 21 mai), le jeu Quiz sécurité routière et le tableau de bord ont été des moments forts, même s ils reconnaissent leurs difficultés à s engager sur un travail de longue durée. Des élèves ont apprécié le travail de groupe dans leur classe autour d un véritable projet, les échanges avec les autres établissements. Certains, particulièrement parmi les comédiens, ont vécu quelque chose d intense qui les a valorisés (ils ne se croyaient pas capables de, ils ont appris à se «lâcher» à travailler en groupe ) 2 Questionnaire en annexe 2 Page 4 sur 11

5 Recueil de la parole des jeunes 3 : Dans deux établissements, les jeunes ont pu s exprimer autour de ce qu ils avaient vécu en tant que participant à l action ou de spectateur. Il ressort de ces moments de parole que malgré des conditions météorologiques défavorables, l Opération Commando a été un événement particulièrement marquant, non seulement pour les lycéens-comédiens mais également pour les spectateurs. Quant au tableau de bord, il apparaît un bon moyen de prévention auprès des jeunes, bien que moins impressionnant que l animation théâtrale. Les élèves sont enfin très nombreux à penser qu ils peuvent être, eux-mêmes, des acteurs de prévention. Il est donc pertinent de tenter de concevoir, avec eux, un programme de promotion de la santé sur le thème des risques de la route dans leur établissement scolaire. 3 Recueil de la parole en annexe 3 Page 5 sur 11

6 ANNEXES Annexe 1 : questionnaire début de programme 1 Quelle est selon toi la principale cause de mortalité des jeunes de 15 à 24 ans? cancer accidents de la route SIDA suicide 2 Classe les risques suivants, du plus inquiétant pour toi (n 1), au moins inquiétant (n 6) :. une agression dans la rue. le SIDA. le handicap. un attentat. le cancer. un accident de la route 3 Classe les comportements suivants, selon qu ils te paraissent «le plus à risque d accident grave» (n 1), ou «le moins à risque d accident grave» (n 7)? le non-respect des distances de sécurité la conduite en état de fatigue la conduite sous l effet de l alcool et/ou de produits l utilisation du téléphone en conduisant le non port du casque ou de la ceinture de sécurité le non-respect des règles du code de la route l excès de vitesse 4-8- Pour chacune des propositions suivantes, es-tu : tout à fait d accord, plutôt d accord, indifférent, plutôt pas d accord, ou pas d accord du tout. (Mets une croix dans la case choisie) Propositions 4- Sur la route il faut avant tout se méfier de l inattention des autres 5- Les personnes qui ont de bons réflexes ne sont pas dangereuses 6- S il ne ressent pas l effet de l alcool, quelqu un qui a bu est capable de conduire un véhicule. 7- Lorsqu on commet une infraction, le plus grand risque est de se faire prendre 8- Les limitations de vitesse sont souvent trop sévères Tout à fait d accord Plutôt d accord Indifférent Plutôt pas d accord Pas d accord du tout 9- Si tu conduis un véhicule, comment notes-tu ta façon de conduire? (Les notes vont de 1, conduite exécrable, à 10, conduite excellente) :.. /10 Page 6 sur 11

7 10- Classe : 11- Age :. 12- Sexe : M F Possèdes-tu : (plusieurs réponses possibles) 13 - l ASSR (attestation scolaire de sécurité routière) oui non je ne sais pas 14 - le BSR (brevet de sécurité routière) oui non je ne sais pas 15 - l attestation de conduite accompagnée oui non en cours 16 - le permis de conduire voiture (B) oui non en cours 17 - le permis de conduire moto (A) oui non en cours 18 Le plus souvent, pour te rendre au lycée : (deux réponses maximum) Tu circules : à pied en roller ou tu conduis : un vélo une mobylette (ou scooter) une moto une voiture ou tu es véhiculé par quelqu un d autre : en mobylette (ou scooter) en moto en voiture en bus ou en train en stop 19 Le plus souvent, pour sortir avec tes amis : (deux réponses maximum) tu circules : à pied en roller ou tu conduis : un vélo une mobylette (ou scooter) une moto une voiture ou tu es véhiculé par quelqu un d autre : en mobylette (ou scooter) en moto en voiture en bus ou en train en stop T arrive-t-il : Propositions 20- de rouler en dépassant les limites de vitesse 21- de ne pas porter le casque ou la ceinture de sécurité 22- de prendre volontairement des risques sur la route 23- de conduire un véhicule après avoir un peu bu 24- d être véhiculé par quelqu un qui a bu 25 de parler en famille de la sécurité routière assez souvent de temps en temps rarement jamais 26 La nuit, un de tes amis a trop bu et veut tout de même utiliser son véhicule pour rentrer. Que fais-tu? 27 As-tu déjà été concerné(e) par un accident de la route : oui non (si non passe à la question 29) 28 - Si oui comme : témoin victime non blessée victime blessée Page 7 sur 11

8 responsable non blessé responsable blessé 29 As-tu déjà été «touché(e)» par l accident d un de tes proches? oui non 30 Se retrouver handicapé à cause d un accident de la route, y as-tu déjà pensé? oui non 31 Te sens-tu personnellement bien informé(e) sur : (Mets une croix devant la ou les réponses de ton choix) le taux d alcool autorisé pour la conduite le permis probatoire les distances de freinage selon la vitesse et l état de la route les conséquences pénales, financières d un accident si on a bu les conséquences de l accident (physiques, psychologiques.) le nombre de morts ou de blessés graves par accidents de la route l évolution des règles du code de la route 32- Selon toi, pour qu il y ait moins d accidents de jeunes sur la route, faut-il? Classe de 1 (proposition préférée) à 5 (proposition la moins utile), les propositions suivantes : Propositions plus de surveillance et de sanctions des infractions classement des actions de communication télévisées qui montrent des images fortes (qui font peur) des actions de prévention organisées dans les lycées des actions montées par les élèves eux-mêmes autre :.. 33 Pour qu il y ait moins d accidents de jeunes sur la route, faut-il que les lycéens adressent eux-mêmes des messages de prévention à d autres jeunes Tout à fait d accord Plutôt d accord Plutôt pas d accord Pas d accord du tout Observations complémentaires : Page 8 sur 11

9 Annexe 2 : questionnaire fin de programme DONNE-NOUS TON AVIS! Tu as participé au programme sur la prévention des risques sur la route. Tu l as trouvé intéressant ou pas Nous souhaiterions avoir ton avis 1- Age :. 2- Sexe : M F 3 - Quels sont les moments que tu as préférés? Quels sont les moments que tu as le moins aimés? Pourquoi? Est-ce que tu penses avoir appris quelque chose? sur les risques à consommer de l alcool sur les risques à ne pas respecter les limites de vitesse sur les conséquences des accidents sur ta santé sur toi-même 6- Est-ce que le fait de participer à ce projet a changé ton comportement sur la route? oui non je ne sais pas Si oui, à quel niveau? Aujourd hui, estimes-tu prendre moins de risques sur la route? oui non je ne sais pas 8- Est-ce qu il faut développer des projets comme celui-là ailleurs? - dans d autres lycées oui non je ne sais pas - au collège oui non je ne sais pas Page 9 sur 11

10 9 Quelle est la principale cause de mortalité des jeunes de 15 à 24 ans? cancer accidents de la route SIDA suicide 10 Classe les risques suivants, du plus inquiétant pour toi (1), au moins inquiétant (6) :. une agression dans la rue. le SIDA. le handicap. un attentat. le cancer. un accident de la route 11 Classe les comportements suivants, selon qu ils te paraissent «le plus à risque d accident grave» (1) ou «le moins à risque d accident grave» (7)?.. le non-respect des distances de sécurité.. la conduite en état de fatigue.. la conduite sous l effet de l alcool et/ou de produits.. l utilisation du téléphone en conduisant.. le non port du casque ou de la ceinture de sécurité.. le non-respect des règles du code de la route.. l excès de vitesse T arrive-t-il aujourd hui : Propositions 12- de rouler en dépassant les limites de vitesse 13- de ne pas porter le casque ou la ceinture de sécurité 14- de prendre volontairement des risques sur la route 15- de conduire un véhicule après avoir un peu bu 16- d être véhiculé par quelqu un qui a bu 17 de parler en famille de la sécurité routière assez souvent de temps en temps rarement jamais 18 Te sens-tu personnellement aujourd hui bien informé(e) sur : le taux d alcool autorisé pour la conduite le permis probatoire les distances de freinage selon la vitesse et l état de la route les conséquences pénales, financières d un accident si on a bu les conséquences de l accident (physiques, psychologiques, financières.) le nombre de morts ou de blessés graves par accidents de la route l évolution des règles du code de la route Merci pour ta collaboration Page 10 sur 11

11 Annexe 3 : Paroles de lycéens fin de programme A propos de l animation théâtrale : Entrée impressionnante, Klaxon très bien (cité 6 fois). Manifestation enrichissante et intéressante : le fait de reconstituer un accident, d annoncer le lourd bilan, de lire des témoignages d accidents réels a sensibilisé un minimum les jeunes, sur l importance de ne pas boire et de ne pas prendre tout de suite après le volant (cité 2 fois) Bonne idée d avoir utilisé des masques. Bonne idée le drap et les chaussures représentant le nombre de tués sur la route. Bien joué (cité 3 fois), A renouveler (cité 3 fois). Bonne initiation, Bien pensé, Instructif. Bonne organisation (cité 2 fois). Bon travail de la part des élèves. Bonne mise en scène (cité 2 fois). Belle leçon de morale. Bon animateur «men in black». Scène intéressante, Musique adaptée Cela m a fait ouvrir les yeux sur la sécurité routière. Témoignages marquants et touchants (cité 2 fois). Témoignages saisissant d accidents proche de chez nous, de personnes que l on connait Intéressant et bien fait (cité 6 fois). Bonne idée de partir d exemples concrets (peut-être pas assez ). Les comédiens nous ont bien fait ressentir les dangers de la route. Permet de se rendre compte qu un accident arrive très vite. On voit la gravité des choses. Cela nous a montré qu il faut faire attention sur la route. Ca fait réfléchir et ça informe (cité 2 fois). Cela fait un rappel de la sécurité routière, des statistiques. Bien car c est un autre moyen de faire de la prévention pour la sécurité routière. Cela m a rappelé les dangers de la route. Il faudrait plus d intervention dans les lycées. Trop de bruits autour, on entendait mal, on ne voyait rien (cité 2 fois). L avertisseur ne devrait être utilisé qu en cas de danger. Impact possible sur certaines personnes mais pas sur tous Pas d impact sur le public. Pas assez long (cité 2 fois). Aurait pu être approfondi (cité 2 fois) Manque de dynamisme. Beaucoup de personnes n ont pas respecté le travail en parlant Météo défavorable (cité 2 fois). Pas assez de son (cité 9 fois). Pas assez de place pour le public L animation est utile pour les élèves qui ont participé mais je ne pense pas qu elle ait un impact pour les spectateurs. Les premiers gestes de secours étaient trop rapides, le public n avait pas le temps de voir comment ils devaient être faits (cité 2 fois) A propos du tableau de bord : Permet d informer sur des sujets que nous ne connaissons pas Très bien fait (cité 2 fois) Original et intéressant Bonne idée de découvrir le dessin petit à petit (cité 2 fois) Informations instructives (cité 2 fois) Divertissant Donne envie d aller voir dans les tiroirs Moins d impact que le spectacle Tableau de bord à tiroir mal placé dans l établissement Idées intéressantes, esthétiquement bien réussi! Belle lettre dans un tiroir Idée intéressante de la lettre d une fille à sa mère (cité 2 fois) Prévention complète Page 11 sur 11

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque Communiqué de presse Mardi 16 septembre 2014 Baromètre AXA Prévention sur le comportement des Français en deux-roues motorisés Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité

Plus en détail

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés.

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés. La Réforme 2010 - La consommation de drogue peut être décelée avec un test salivaire ou urinaire. - La première cause de mortalité des jeunes de 18 à 24 ans au volant est l alcool. - Dans une «zone 30»les

Plus en détail

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention COMMUNIQUE DE PRESSE Paris - 19 mai 2011 Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Embouteillages, problèmes

Plus en détail

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l'étude GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l étude L association GEMA

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

La sécurité routière. çadépend. aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr

La sécurité routière. çadépend. aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr La sécurité routière çadépend de aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr 42 morts et plus de 3 000 blessés dans les rues de notre ville en deux ans : ça suffit. La sécurité routière, c est aussi notre affaire.

Plus en détail

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE Bonjour. Voici un questionnaire anonyme pour lequel nous demandons la participation des élèves de 6 ème primaire, 1 ère,

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

La vitesse dans la circulation routière

La vitesse dans la circulation routière Promotion de la sécurité: feuilles didactiques Safety Tool N o 1 La vitesse dans la circulation routière 16 18 ans bpa Bureau de prévention des accidents La vitesse dans la circulation routière Safety

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR Introduction: - Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans. - C'est entre 14 et 18 ans qu'il y a le plus de cyclomotoristes

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

Questionnaire 6-12 ans

Questionnaire 6-12 ans N D IDENTIFICATION DE LA FAMILLE : E Questionnaire 6-12 ans Protocole de passation : Lorsque la réponse de l enfant est suggérée ou influencée par une autre personne présente (parent, frère ou sœur.),

Plus en détail

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours.

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours. Les ID Comment vas-tu? Questionnaire pour les enfants Bonjour! Ce questionnaire est composé de plusieurs parties. Tes réponses nous sont nécessaires pour mieux comprendre ce qui, à ton avis, est important

Plus en détail

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES POUR VITESSE EXCESSIVE Chaque année, sur les routes du Québec, la vitesse tue environ 175 personnes et en blesse près de

Plus en détail

Simulation d une entrevue

Simulation d une entrevue Simulation d une entrevue Grande compétence B : Communiquer des idées et de l information Groupe de tâches B1 : Interagir avec les autres B3 : Remplir et créer des documents Voies : Emploi, Formation en

Plus en détail

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse Sommaire Le communiqué de presse Page 3 Quelle ampleur et quelle évolution? Page 5 Quel est le profil des non-assurés? Page

Plus en détail

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Qu est-ce que la distraction au volant? La distraction au volant s entend de tout ce qui détourne l attention accordée à la conduite.

Plus en détail

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS OUTIL PRATIQUE L Arene propose aux porteurs de projet de plan de déplacements d école deux modèles de questionnaire modifiables et reproductibles

Plus en détail

Questionnaire aux enfants

Questionnaire aux enfants Questionnaire aux enfants QE SANTÉ QUÉBEC 1200, avenue McGill College, bureau 700 Montréal (Québec) H3B 4J8 (514) 873-4749 N o de dossier : N o de l intervieweur : ADM LA 1 Date de réception : jr ms an

Plus en détail

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Le 29 janvier 2015 Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Campagne conducteur-d-elite.ch: suivre des cours, c est avoir une conduite plus sûre. L objectif de la campagne

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR POUVOIR CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA? Vous devez être âgé d au moins 16 ans et être détenteur d un permis de conduire valide. Il y a

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE

QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE Santé et pollution intérieure dans les écoles : Réseau d observation en Europe QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE A compléter par les enfants

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

L enfant et la rue. Introduction : «Les oubliés de la circulation» contact. Pour une ville plus sûre et plus agréable à vivre

L enfant et la rue. Introduction : «Les oubliés de la circulation» contact. Pour une ville plus sûre et plus agréable à vivre Pour une ville plus sûre et plus agréable à vivre Rue de l Avenir - Association loi de 1901 Les oubliés de la circulation La perception de l enfant La représentation de l enfant L accident Un objectif

Plus en détail

En cas d échec à l attestation de 1 er niveau, vous ne pourrez pas passer le BSR. La conduite d un cyclo est donc impossible.

En cas d échec à l attestation de 1 er niveau, vous ne pourrez pas passer le BSR. La conduite d un cyclo est donc impossible. ASSR Passer son attestation : Lors du passage de l attestation de 1 er ou 2 ème niveau, 20 questions vont vous être posées. Vous devrez répondre correctement à au moins 10 questions pour réussir le test.

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES UN VÉHICULE LOURD?... 7 CONDUCTEUR?... 8 DE CONDUIRE DE LA CLASSE 1, 2 OU 3?...10

TABLE DES MATIÈRES UN VÉHICULE LOURD?... 7 CONDUCTEUR?... 8 DE CONDUIRE DE LA CLASSE 1, 2 OU 3?...10 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION............................ 2 2. QUELQUES DÉFINITIONS..................... 3 3. RÉPONDEZ-VOUS AUX EXIGENCES DE BASE?.... 5 4. POUR ACQUÉRIR DES CONNAISSANCES.........

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

Je me prépare pour mon plan de transition

Je me prépare pour mon plan de transition Depuis que tu es en route vers ton avenir tu as identifié plusieurs rêves. Tous ces rêves ne peuvent pas être réalisés en même temps. Pour t aider à choisir, prends le temps de te préparer à ta rencontre

Plus en détail

La conduite accompagnée

La conduite accompagnée La conduite accompagnée L âge minimal requis pour s inscrire en conduite accompagnée est 16 ans révolu. POUR ACCEDER A LA FORMATION CONDUITE ACCOMPAGNEE VOUS DEVEZ ETRE DETENTEUR de L A.S.S.R.2 ou de L

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Nouveau permis de conduire européen

Nouveau permis de conduire européen Nouveau permis de conduire européen Nouvelles catégories de permis entrant en vigueur le 19 janvier 2013 - dossier de presse - SOMMAIRE Le nouveau permis européen Nouvelle carte sécurisée Les nouvelles

Plus en détail

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation.

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation. Ecole Niveau Le maire de Brest souhaite mieux connaître les enfants de la ville. Il veut savoir si vous vous plaisez à Brest, si vous connaissez les loisirs, activités que vous pouvez faire, si vous savez

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex Délégation à la sécurité

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

QUESTIONNAIRE. Enquête sur la santé des jeunes en lycées en région Centre. Nom de l établissement : Ne rien remplir ci-dessous

QUESTIONNAIRE. Enquête sur la santé des jeunes en lycées en région Centre. Nom de l établissement : Ne rien remplir ci-dessous QUESTIONNAIRE Enquête sur la santé des jeunes en lycées en région Centre Nom de l établissement : Ne rien remplir ci-dessous Numéro du questionnaire : Code de l établissement : Enquête mise en œuvre par

Plus en détail

Les français et les jeunes conducteurs

Les français et les jeunes conducteurs DOSSIER DE PRESSE Paris, 4 mai 2015 www.jeune-conducteur-assur.com Les français et les jeunes conducteurs Révélation de l étude Jeune Conducteur Assur / Ifop Enquête menée auprès d un échantillon de 1000

Plus en détail

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Mercredi 13 mai 2015 Question 1 A Tout dépassement est interdit aux traversées de voies ferrées non munies de barrières ou de demi-barrières.

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

Sommaire. 1. Communiqué de presse 2. Campagne Assurons-nous de transmettre les bons gestes 3. L association Assureurs Prévention

Sommaire. 1. Communiqué de presse 2. Campagne Assurons-nous de transmettre les bons gestes 3. L association Assureurs Prévention Sommaire 1. Communiqué de presse 2. Campagne 3. L association Assureurs Prévention 2 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre 2014 Communiquée éde Presse Nouvelle campagne de sensibilisation d Assureurs

Plus en détail

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011 J. 11 1203 MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 septembre 2011 Question 1 Dans le cadre de l apprentissage

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant cannabis au volant Réalisation Association des intervenants en toxicomanie du Québec inc. www.aitq.com Cannabis au volant cool ou risqué? Cette brochure a pour but de t informer de l impact du cannabis

Plus en détail

Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile. Octobre 2009

Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile. Octobre 2009 Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile Octobre 2009 1. Quelle est la panoplie multi-média des adolescents en 2009? 2. Et le téléphone mobile en particulier, qui est équipé / qui

Plus en détail

2 ROUES, Adoptez la bonne conduite en toute sécurité L S C O N P R É V E N T I O N. www.groupama.fr

2 ROUES, Adoptez la bonne conduite en toute sécurité L S C O N P R É V E N T I O N. www.groupama.fr 2 ROUES, QUADS C O N S E I L S P R É V E N T I O N Adoptez la bonne conduite en toute sécurité www.groupama.fr SOMMAIRE 1 Le 2 roues à moteur : un mode de déplacement dangereux p. 4 2 Quel permis pour

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

PRENOM NOM DE L ENTREPRISE DATE DU STAGE METIER

PRENOM NOM DE L ENTREPRISE DATE DU STAGE METIER NOM DATE DU STAGE METIER PRENOM NOM DE L ENTREPRISE L ENTREPRISE L ENTREPRISE Dates du stage :... Nom de l entreprise :.. Adresse de l entreprise :...... Que fait-on dans cette entreprise?. Combien de

Plus en détail

N 2527 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2527 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2527 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 mai 2010. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16

SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16 SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16 La rubrique des Safety Officers Les signes à connaître Le

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire.

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire Sensibilisation Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise ou du délégataire 1N 2N Sommaire 1- La réglementation 1-1- La responsabilité

Plus en détail

Compte rendu rencontre ENFANTS A ENFANTS

Compte rendu rencontre ENFANTS A ENFANTS Compte rendu rencontre ENFANTS A ENFANTS - CEB : Saaba - Lieu : Saaba «B» - Date : 16/07/09 - Horaire : 8h 30-12h 30 - Nombre d élèves présents: 37 (dont 22 filles) Participants à la rencontre : Estelle

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE

CONFERENCE DE PRESSE Union nationale des associations familiales CONFERENCE DE PRESSE RESEAUX SOCIAUX : Quelles sont, dès 8 ans, les pratiques de nos enfants? Quel est le rôle des parents? Résultats de l enquête réalisée par

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

LE HARCELEMENT A L ECOLE

LE HARCELEMENT A L ECOLE 1 05/05/2014 LE HARCELEMENT A L ECOLE l'essentiel : Selon une statistique nationale, un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école. Pour la moitié ce sont des cas de harcèlement sévère. Le harcèlement

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Date: Avant de commencer, nous aimerions savoir à qui nous devons un immense MERCI! pour t avoir référé à nous

Date: Avant de commencer, nous aimerions savoir à qui nous devons un immense MERCI! pour t avoir référé à nous 1 457 route 105, unité 2 Chelsea (QC) J9B 1L2 (819) 827-4499 Fax : (819) 827-4459 Drmartine4kids@hotmail.com www.chelseachiro.com Formulaire pour les nouveaux Petits Date: Avant de commencer, nous aimerions

Plus en détail

Les stages de sensibilisation à la sécurité routière visent à éviter la réitération des comportements dangereux. Ils sont composés :

Les stages de sensibilisation à la sécurité routière visent à éviter la réitération des comportements dangereux. Ils sont composés : PROGRAMME DE FORMATION DES STAGES DE SENSIBILISATION A LA SECURITE ROUTIERE (ARTICLES L.223-6 ET R 223.5 DU CODE DE LA ROUTE) Les stages de sensibilisation à la sécurité routière visent à éviter la réitération

Plus en détail

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM 1 HEG- 2006- Cours Statistique et techniques d'enquête Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM "Nous sommes des étudiants de la Haute Ecole de Gestion à Genève nous faisons des études pour travailler

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ETAT-ASSURANCES POUR LA LUTTE CONTRE L'INSECURITE ROUTIERE Entre Monsieur Jean-Pierre RAFFARIN Premier ministre, représentant l'etat, et Monsieur Gérard DE LA MARTINIERE, Président

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Brevet pour l exercice de la profession d enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (B.E.P.E.C.A.S.E.R.) LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

NE TENTE PAS LA CHANCE

NE TENTE PAS LA CHANCE NE TENTE PAS LA CHANCE Ce que tu dois savoir au sujet de la sécurité près des barrages, des centrales hydroélectriques et des cours d eau à proximité. Énergie Yukon NE TENTE PAS LA CHANCE Le guide pour

Plus en détail

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ Pour réduire efficacement ses consommations liées aux déplacements C'est parti! Ce quizz vous permettra d évaluer les gestes que vous faites déjà en matière d éco-déplacements

Plus en détail

Section Responsabilités des exploitants d autobus scolaires et des conducteurs et conductrices d autobus Type Responsabilités.

Section Responsabilités des exploitants d autobus scolaires et des conducteurs et conductrices d autobus Type Responsabilités. exploitants d autobus scolaires et 1 de 6 Énoncé Les exploitants d autobus scolaires et les conducteurs et conductrices d autobus doivent respecter les modalités et conditions des ententes de transport

Plus en détail

Ecrire le règlement de la classe, de l école

Ecrire le règlement de la classe, de l école Ecrire le règlement de la classe, de l école Objectifs : - prendre part à l élaboration collective des règles de vie de la classe et de l école. - participer activement à la vie de la classe et de l école

Plus en détail

Janvier 2015. Enquête CLCV Assurances et sinistres

Janvier 2015. Enquête CLCV Assurances et sinistres Janvier 2015 Enquête CLCV Assurances et sinistres 1 Synthèse Au cours du deuxième semestre 2014, nous avons réalisé une enquête auprès de 442 assurés ayant subi un sinistre automobile ou habitation aux

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail