Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement."

Transcription

1 Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais Programme inter-établissement Evaluation

2 Sommaire 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme Résultats de l enquête par questionnaire : fin de programme... 4 ANNEXES... 6 Annexe 1 : questionnaire début de programme... 6 Annexe 2 : questionnaire fin de programme... 9 Annexe 3 : Paroles de lycéens fin de programme Page 2 sur 11

3 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme 1 La population concernée par le programme est constituée de 73 lycéens, 32 garçons et 41 filles, de section professionnelle des lycées des métiers de l automobile, Mathias et Emiland Gauthey de Chalon sur Saône : - 24 BEP conduite automobile - 29 BEP vente - 20 Bac Pro comptabilité. Les lycéens sont âgés de 15 à 20 ans. 69 % ont 17 ou 18 ans. 75 % des élèves vivent un risque d accident routier, pour sortir avec des amis, à pied, en vélo, en scooter, en mobylette, en moto, en voiture Ce risque est minoré les jours scolaires par l utilisation d un transport collectif (80 % prennent le bus ou le train). 92 % des lycéens savent que la première cause de mortalité pour les ans est l accident de la route. Pour autant ce n est pas l accident de la route qui les préoccupe le plus : le risque le plus inquiétant pour eux est l attentat, suivi du SIDA. L accident de la route ne venant qu en troisième position. 57 élèves sur 73 classent en première position, la conduite sous l effet de l alcool comme comportement le plus «à risque d accident grave». L excès de vitesse est considéré comme comportement à risque d accident grave par seulement 4 élèves. 38 % des lycéens estiment que les limitations de vitesse sont trop sévères. 9 % des élèves (uniquement des garçons) déclarent prendre volontairement des risques sur la route, et dépasser les limites de vitesse, assez souvent. 24 filles (sur 35 opinions exprimées) et 14 garçons (sur 29 opinions exprimées) déclarent ne jamais ou rarement prendre ce risque) Environ 60 % des élèves ont déjà été concernés par un accident de la route, 36 % comme témoin, 32 % comme victime non blessée, 18 % comme victime blessée, 11,4 % comme responsable non blessé, 2,3 % comme responsable blessé. Près de 60 % des jeunes ont déjà été «touchés» par l accident d un de leurs proches. 86 % ont déjà pensé au problème du handicap après l accident. Les lycéens se sentent bien informés sur le taux d alcool autorisé pour conduire, mais moins bien informés sur les données de l accidentologie, les conséquences physiques, matérielles, et financières de l accident en cas d alcoolémie, les nouvelles règles du code de la route. Pour qu il y ait moins d accidents, ils estiment qu il faudrait des actions de communication télévisées qui montrent des images fortes, plus de surveillance et de sanctions des infractions, des actions de prévention organisées dans les lycées, et pour la plupart, organisées par les élèves euxmêmes. 81 % des élèves pensent qu il est important que ce soit les jeunes qui adressent euxmêmes des messages de prévention aux autres jeunes. Devant un ami qui souhaite conduire son véhicule alors qu il a bu, 72 élèves sur 73 déclarent agir pour l empêcher de le faire, en lui prenant ses clés, en lui proposant de dormir, en le ramenant chez lui ou en appelant quelqu un pour le véhiculer. Un seul élève estime que cela ne le regarde pas. Conclusion : L enquête montre que la majorité des élèves a déjà été concernée par l accident de la route. 1 Questionnaire en annexe 1 Page 3 sur 11

4 Tous n ont pas forcément une perception très objective des risques encourus et même si la conduite sous l effet de l alcool est bien perçue comme un risque majeur, ils relativisent beaucoup le risque lié à la vitesse et à la fatigue. Ils estiment ne pas être suffisamment informés sur plusieurs points (les données de l accidentologie, les conséquences de l accident avec une alcoolémie positive ). Les résultats de cette enquête justifient la mise en place de programme de prévention sur la sécurité routière dans les établissements scolaires puisqu ils sont très nombreux à penser que les lycéens peuvent eux-mêmes être acteurs de prévention. 2 Résultats de l enquête par questionnaire : fin de programme 2 Sur les 73 lycéens concernés par le projet, 61 élèves ont répondu au questionnaire en fin de programme 98 % des lycéens savent que la première cause de mortalité pour les ans est l accident de la route (92 % en début de programme). L accident de la route est classé en première position comme étant le risque le plus inquiétant par 48 % des élèves, puis vient l attentat (20 %), et le SIDA (16%). (Au début du programme, le risque le plus inquiétant pour eux était l attentat, (24 %) suivi du SIDA (21 %). L accident de la route ne venant qu en troisième position. (17 %) 15 % des garçons et 54 % des filles affirment avoir changé de comportement au cours du programme, 50 % des garçons et 26 % des filles déclarent ne pas avoir changé de comportement, les autres ne prenant pas position sur ce sujet. 46 % des garçons et 66 % des filles déclarent prendre moins de risques sur la route aujourd hui. A la fin du programme la majorité des lycéens se sent bien informé sur les différents thèmes de la sécurité routière et notamment sur le taux d alcool autorisé pour conduire, les conséquences physiques, matérielles, et financières de l accident en cas d alcoolémie, le permis probatoire, ou les données de l accidentologie. 81 % des élèves pensaient en début de programme qu il est important que ce soit les jeunes qui adressent eux-mêmes des messages de prévention aux autres jeunes. Ils continuent de penser, en fin de programme qu il est important de développer des projets comme celui-là, en lycée (85 %), et en collège (87 %). A travers les observations spontanées des élèves, il ressort que les animations théâtrales (du 20 octobre, des 14 et 21 mai), le jeu Quiz sécurité routière et le tableau de bord ont été des moments forts, même s ils reconnaissent leurs difficultés à s engager sur un travail de longue durée. Des élèves ont apprécié le travail de groupe dans leur classe autour d un véritable projet, les échanges avec les autres établissements. Certains, particulièrement parmi les comédiens, ont vécu quelque chose d intense qui les a valorisés (ils ne se croyaient pas capables de, ils ont appris à se «lâcher» à travailler en groupe ) 2 Questionnaire en annexe 2 Page 4 sur 11

5 Recueil de la parole des jeunes 3 : Dans deux établissements, les jeunes ont pu s exprimer autour de ce qu ils avaient vécu en tant que participant à l action ou de spectateur. Il ressort de ces moments de parole que malgré des conditions météorologiques défavorables, l Opération Commando a été un événement particulièrement marquant, non seulement pour les lycéens-comédiens mais également pour les spectateurs. Quant au tableau de bord, il apparaît un bon moyen de prévention auprès des jeunes, bien que moins impressionnant que l animation théâtrale. Les élèves sont enfin très nombreux à penser qu ils peuvent être, eux-mêmes, des acteurs de prévention. Il est donc pertinent de tenter de concevoir, avec eux, un programme de promotion de la santé sur le thème des risques de la route dans leur établissement scolaire. 3 Recueil de la parole en annexe 3 Page 5 sur 11

6 ANNEXES Annexe 1 : questionnaire début de programme 1 Quelle est selon toi la principale cause de mortalité des jeunes de 15 à 24 ans? cancer accidents de la route SIDA suicide 2 Classe les risques suivants, du plus inquiétant pour toi (n 1), au moins inquiétant (n 6) :. une agression dans la rue. le SIDA. le handicap. un attentat. le cancer. un accident de la route 3 Classe les comportements suivants, selon qu ils te paraissent «le plus à risque d accident grave» (n 1), ou «le moins à risque d accident grave» (n 7)? le non-respect des distances de sécurité la conduite en état de fatigue la conduite sous l effet de l alcool et/ou de produits l utilisation du téléphone en conduisant le non port du casque ou de la ceinture de sécurité le non-respect des règles du code de la route l excès de vitesse 4-8- Pour chacune des propositions suivantes, es-tu : tout à fait d accord, plutôt d accord, indifférent, plutôt pas d accord, ou pas d accord du tout. (Mets une croix dans la case choisie) Propositions 4- Sur la route il faut avant tout se méfier de l inattention des autres 5- Les personnes qui ont de bons réflexes ne sont pas dangereuses 6- S il ne ressent pas l effet de l alcool, quelqu un qui a bu est capable de conduire un véhicule. 7- Lorsqu on commet une infraction, le plus grand risque est de se faire prendre 8- Les limitations de vitesse sont souvent trop sévères Tout à fait d accord Plutôt d accord Indifférent Plutôt pas d accord Pas d accord du tout 9- Si tu conduis un véhicule, comment notes-tu ta façon de conduire? (Les notes vont de 1, conduite exécrable, à 10, conduite excellente) :.. /10 Page 6 sur 11

7 10- Classe : 11- Age :. 12- Sexe : M F Possèdes-tu : (plusieurs réponses possibles) 13 - l ASSR (attestation scolaire de sécurité routière) oui non je ne sais pas 14 - le BSR (brevet de sécurité routière) oui non je ne sais pas 15 - l attestation de conduite accompagnée oui non en cours 16 - le permis de conduire voiture (B) oui non en cours 17 - le permis de conduire moto (A) oui non en cours 18 Le plus souvent, pour te rendre au lycée : (deux réponses maximum) Tu circules : à pied en roller ou tu conduis : un vélo une mobylette (ou scooter) une moto une voiture ou tu es véhiculé par quelqu un d autre : en mobylette (ou scooter) en moto en voiture en bus ou en train en stop 19 Le plus souvent, pour sortir avec tes amis : (deux réponses maximum) tu circules : à pied en roller ou tu conduis : un vélo une mobylette (ou scooter) une moto une voiture ou tu es véhiculé par quelqu un d autre : en mobylette (ou scooter) en moto en voiture en bus ou en train en stop T arrive-t-il : Propositions 20- de rouler en dépassant les limites de vitesse 21- de ne pas porter le casque ou la ceinture de sécurité 22- de prendre volontairement des risques sur la route 23- de conduire un véhicule après avoir un peu bu 24- d être véhiculé par quelqu un qui a bu 25 de parler en famille de la sécurité routière assez souvent de temps en temps rarement jamais 26 La nuit, un de tes amis a trop bu et veut tout de même utiliser son véhicule pour rentrer. Que fais-tu? 27 As-tu déjà été concerné(e) par un accident de la route : oui non (si non passe à la question 29) 28 - Si oui comme : témoin victime non blessée victime blessée Page 7 sur 11

8 responsable non blessé responsable blessé 29 As-tu déjà été «touché(e)» par l accident d un de tes proches? oui non 30 Se retrouver handicapé à cause d un accident de la route, y as-tu déjà pensé? oui non 31 Te sens-tu personnellement bien informé(e) sur : (Mets une croix devant la ou les réponses de ton choix) le taux d alcool autorisé pour la conduite le permis probatoire les distances de freinage selon la vitesse et l état de la route les conséquences pénales, financières d un accident si on a bu les conséquences de l accident (physiques, psychologiques.) le nombre de morts ou de blessés graves par accidents de la route l évolution des règles du code de la route 32- Selon toi, pour qu il y ait moins d accidents de jeunes sur la route, faut-il? Classe de 1 (proposition préférée) à 5 (proposition la moins utile), les propositions suivantes : Propositions plus de surveillance et de sanctions des infractions classement des actions de communication télévisées qui montrent des images fortes (qui font peur) des actions de prévention organisées dans les lycées des actions montées par les élèves eux-mêmes autre :.. 33 Pour qu il y ait moins d accidents de jeunes sur la route, faut-il que les lycéens adressent eux-mêmes des messages de prévention à d autres jeunes Tout à fait d accord Plutôt d accord Plutôt pas d accord Pas d accord du tout Observations complémentaires : Page 8 sur 11

9 Annexe 2 : questionnaire fin de programme DONNE-NOUS TON AVIS! Tu as participé au programme sur la prévention des risques sur la route. Tu l as trouvé intéressant ou pas Nous souhaiterions avoir ton avis 1- Age :. 2- Sexe : M F 3 - Quels sont les moments que tu as préférés? Quels sont les moments que tu as le moins aimés? Pourquoi? Est-ce que tu penses avoir appris quelque chose? sur les risques à consommer de l alcool sur les risques à ne pas respecter les limites de vitesse sur les conséquences des accidents sur ta santé sur toi-même 6- Est-ce que le fait de participer à ce projet a changé ton comportement sur la route? oui non je ne sais pas Si oui, à quel niveau? Aujourd hui, estimes-tu prendre moins de risques sur la route? oui non je ne sais pas 8- Est-ce qu il faut développer des projets comme celui-là ailleurs? - dans d autres lycées oui non je ne sais pas - au collège oui non je ne sais pas Page 9 sur 11

10 9 Quelle est la principale cause de mortalité des jeunes de 15 à 24 ans? cancer accidents de la route SIDA suicide 10 Classe les risques suivants, du plus inquiétant pour toi (1), au moins inquiétant (6) :. une agression dans la rue. le SIDA. le handicap. un attentat. le cancer. un accident de la route 11 Classe les comportements suivants, selon qu ils te paraissent «le plus à risque d accident grave» (1) ou «le moins à risque d accident grave» (7)?.. le non-respect des distances de sécurité.. la conduite en état de fatigue.. la conduite sous l effet de l alcool et/ou de produits.. l utilisation du téléphone en conduisant.. le non port du casque ou de la ceinture de sécurité.. le non-respect des règles du code de la route.. l excès de vitesse T arrive-t-il aujourd hui : Propositions 12- de rouler en dépassant les limites de vitesse 13- de ne pas porter le casque ou la ceinture de sécurité 14- de prendre volontairement des risques sur la route 15- de conduire un véhicule après avoir un peu bu 16- d être véhiculé par quelqu un qui a bu 17 de parler en famille de la sécurité routière assez souvent de temps en temps rarement jamais 18 Te sens-tu personnellement aujourd hui bien informé(e) sur : le taux d alcool autorisé pour la conduite le permis probatoire les distances de freinage selon la vitesse et l état de la route les conséquences pénales, financières d un accident si on a bu les conséquences de l accident (physiques, psychologiques, financières.) le nombre de morts ou de blessés graves par accidents de la route l évolution des règles du code de la route Merci pour ta collaboration Page 10 sur 11

11 Annexe 3 : Paroles de lycéens fin de programme A propos de l animation théâtrale : Entrée impressionnante, Klaxon très bien (cité 6 fois). Manifestation enrichissante et intéressante : le fait de reconstituer un accident, d annoncer le lourd bilan, de lire des témoignages d accidents réels a sensibilisé un minimum les jeunes, sur l importance de ne pas boire et de ne pas prendre tout de suite après le volant (cité 2 fois) Bonne idée d avoir utilisé des masques. Bonne idée le drap et les chaussures représentant le nombre de tués sur la route. Bien joué (cité 3 fois), A renouveler (cité 3 fois). Bonne initiation, Bien pensé, Instructif. Bonne organisation (cité 2 fois). Bon travail de la part des élèves. Bonne mise en scène (cité 2 fois). Belle leçon de morale. Bon animateur «men in black». Scène intéressante, Musique adaptée Cela m a fait ouvrir les yeux sur la sécurité routière. Témoignages marquants et touchants (cité 2 fois). Témoignages saisissant d accidents proche de chez nous, de personnes que l on connait Intéressant et bien fait (cité 6 fois). Bonne idée de partir d exemples concrets (peut-être pas assez ). Les comédiens nous ont bien fait ressentir les dangers de la route. Permet de se rendre compte qu un accident arrive très vite. On voit la gravité des choses. Cela nous a montré qu il faut faire attention sur la route. Ca fait réfléchir et ça informe (cité 2 fois). Cela fait un rappel de la sécurité routière, des statistiques. Bien car c est un autre moyen de faire de la prévention pour la sécurité routière. Cela m a rappelé les dangers de la route. Il faudrait plus d intervention dans les lycées. Trop de bruits autour, on entendait mal, on ne voyait rien (cité 2 fois). L avertisseur ne devrait être utilisé qu en cas de danger. Impact possible sur certaines personnes mais pas sur tous Pas d impact sur le public. Pas assez long (cité 2 fois). Aurait pu être approfondi (cité 2 fois) Manque de dynamisme. Beaucoup de personnes n ont pas respecté le travail en parlant Météo défavorable (cité 2 fois). Pas assez de son (cité 9 fois). Pas assez de place pour le public L animation est utile pour les élèves qui ont participé mais je ne pense pas qu elle ait un impact pour les spectateurs. Les premiers gestes de secours étaient trop rapides, le public n avait pas le temps de voir comment ils devaient être faits (cité 2 fois) A propos du tableau de bord : Permet d informer sur des sujets que nous ne connaissons pas Très bien fait (cité 2 fois) Original et intéressant Bonne idée de découvrir le dessin petit à petit (cité 2 fois) Informations instructives (cité 2 fois) Divertissant Donne envie d aller voir dans les tiroirs Moins d impact que le spectacle Tableau de bord à tiroir mal placé dans l établissement Idées intéressantes, esthétiquement bien réussi! Belle lettre dans un tiroir Idée intéressante de la lettre d une fille à sa mère (cité 2 fois) Prévention complète Page 11 sur 11

Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario

Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario NOUVEAUTÉS! Délivrance graduelle des permis de conduire Pénalités plus sévères pour non respect des conditions du permis Conducteurs

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière.

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière. Page 2 : Sommaire Page 3 : Présentation du petit guide Page 4 et 5: Le petit guide des piétons Page 6 et 7 : Le petit guide du cyclisme Page 8 : Le petit guide des planches à rou lettes, patins et trottinettes

Plus en détail

DÉPART ARRIVÉE. un tour en perm! savoir. quizz. quizz + 3 cases. quizz quizz savoir quizz bonus. malus. savoir. un tour en perm!

DÉPART ARRIVÉE. un tour en perm! savoir. quizz. quizz + 3 cases. quizz quizz savoir quizz bonus. malus. savoir. un tour en perm! DÉPART + 3 cases un tour en perm! ARRIVÉE bonus malus bonus T as ton casque? un tour en perm! +4 cases un tour en perm! un tour en perm! bonus + 3 cases Que signifie ce panneau? Ces panneaux signalent

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Tu viens de voir que le système nerveux permet de s adapter à notre environnement, grâce à des réactions coordonnées par notre cerveau. Dans certains cas, le fonctionnement du

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Juillet 2014 Date : juillet 2014 Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay Le contexte et les objectifs de l étude Contexte et objectifs Assureurs

Plus en détail

Faites partie des solutions

Faites partie des solutions COMMENCE PAS TA VIE PAR LA FIN! Faites partie des solutions Vos jeunes et l alcool au volant Il y a plusieurs solutions pour éviter que nos jeunes prennent le volant sous l effet de l alcool. Découvrez-les

Plus en détail

MMA et la Prévention Routière Les jeunes et la sécurité routière Baromètre 2è vague / mai 2006

MMA et la Prévention Routière Les jeunes et la sécurité routière Baromètre 2è vague / mai 2006 MMA et la Prévention Routière Les jeunes et la sécurité routière Baromètre 2è vague / mai 2006 Présentation Mai 2006 Version n 1 De: Hugues Cazenave et Marc Rota Contexte et objectifs Contexte et objectifs

Plus en détail

Quelques éléments pour réviser l ASSR

Quelques éléments pour réviser l ASSR Quelques éléments pour réviser l ASSR En 2007, en moyenne, chaque jour en France, plus de 13 personnes sont décédées des suites d un accident de la route. Si l on prend uniquement en considération le nombre

Plus en détail

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ 01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La rue peut être un lieu dangereux. L enfant doit connaître les risques liés à sa petite taille pour agir en conséquence.

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

Campagnes de prévention Information aux enseignants

Campagnes de prévention Information aux enseignants Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail Objectif Diverses campagnes ont été réalisées pour augmenter la sécurité routière. En nous appuyant sur l exemple d une campagne actuelle (turbosieste),

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers des images télévisuelles. Objectif spécifique Prendre conscience du comportement de téléspectateur

Plus en détail

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques Livret d information Jeunes au volant les principaux facteurs de risques Jeunes au volant les principaux facteurs de risques «Sur la route, chaque prise de liberté avec la règle, chaque comportement à

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

ASSR 2. http://www.eduscol.education.fr/cid45642/l-education-securite-routiere-college.html

ASSR 2. http://www.eduscol.education.fr/cid45642/l-education-securite-routiere-college.html Eduscol.fr pour s'entraîner ASSR 2 http://www.eduscol.education.fr/cid45642/l-education-securite-routiere-college.html http://applications.eduscol.education.fr/d0125/assr2_2006_principale.htm 1) L'ASSR

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

Bien vivre sur les territoires ruraux de Seille et Mauchère et entre Natagne et Chantereine

Bien vivre sur les territoires ruraux de Seille et Mauchère et entre Natagne et Chantereine Questionnaire à destination des jeunes (< 18 ans) Bien vivre sur les territoires ruraux de Seille et Mauchère et entre Natagne et Chantereine Une enquête est menée sur ces deux territoires afin de savoir

Plus en détail

Les jeunes conducteurs en Europe

Les jeunes conducteurs en Europe Les jeunes conducteurs en Europe Association Prévention Routière Fédération française des sociétés d assurances - FFSA - - Introduction MÉTHODOLOGIE 2 Étude «Les jeunes conducteurs européens» Méthodologie

Plus en détail

Ma représentation du problème

Ma représentation du problème Niveaux : 6 e et 8 e année, secondaire 3 Ma représentation du problème (Collecte de données) Matières scolaires : sciences de la nature, français, mathématiques Objectifs de l ERE : les connaissances,

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Les aventures du Petit Prudent

Les aventures du Petit Prudent Les aventures du Petit Prudent Action Sécurité Routière le cadeau d'anniversaire Demain, c'est un grand jour. C'est l'anniversaire de la maman de Petit Prudent. Suivons-le dans ses aventures à vélo et

Plus en détail

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l'étude GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l étude L association GEMA

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE Bonjour. Voici un questionnaire anonyme pour lequel nous demandons la participation des élèves de 6 ème primaire, 1 ère,

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

Accidents et mortalité:

Accidents et mortalité: Vous trouverez divers questionnaires pour tester vos connaissances en matière de sécurité routière. En dessous de chaque questionnaire, un lien vous dirigera vers les réponses. Accidents et mortalité:

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours.

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours. Les ID Comment vas-tu? Questionnaire pour les enfants Bonjour! Ce questionnaire est composé de plusieurs parties. Tes réponses nous sont nécessaires pour mieux comprendre ce qui, à ton avis, est important

Plus en détail

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque Communiqué de presse Mardi 16 septembre 2014 Baromètre AXA Prévention sur le comportement des Français en deux-roues motorisés Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE

QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE Santé et pollution intérieure dans les écoles : Réseau d observation en Europe QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE A compléter par les enfants

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Conseil national de la sécurité routière Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Sommaire 27 novembre 2012 : Manuel Valls, ministre de l Intérieur, relance le Conseil national de la sécurité routière (CNSR)

Plus en détail

Correction détaillée ASSR2. Session 2011

Correction détaillée ASSR2. Session 2011 détaillée ASSR2 Epreuve principale Session 2011 Question 1 Piétons Rollers Dépasser un piéton C est bien sur le trottoir que le roller, qui est considéré comme un piéton, doit circuler. Mais, plus rapide

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques.

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques. Fiche 13 L ALCOOL Evaluation specifique Questions Connaissez-vous des effets de l alcool sur le conducteur? Quelles peuvent être les conséquences? Dans quel cas? Quelles solutions connaissez vous pour

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

Les Accidents de la Voie Publique Chez les Jeunes de 18 à 24 ans

Les Accidents de la Voie Publique Chez les Jeunes de 18 à 24 ans Les Accidents de la Voie Publique Chez les Jeunes de 8 à ans INTRODUCTION Selon l observatoire interministériel de sécurité routière, les jeunes de 8- ans ne constituent que 9% de l ensemble de la population

Plus en détail

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage TEST D'ACCÈS AU DALF CO. ÉPREUVE ÉCRITE 1 : COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement le document ci-dessous, puis répondez aux questions : Sécurité routière : les Français amorcent un virage Systématisation

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

ASSR TD 1 : ASSR ET BSR. M.Desmares. Brevet de Sécurité Routière. (examen théorique du permis de conduire) Etre titulaire du BSR

ASSR TD 1 : ASSR ET BSR. M.Desmares. Brevet de Sécurité Routière. (examen théorique du permis de conduire) Etre titulaire du BSR TD1 TD 1 : ET BSR 1- L'attestation scolaire de sécurité routière comporte 4- Le BSR est obligatoire pour conduire un cyclomoteur - une attestation scolaire de sécurité routière () de premier niveau qui

Plus en détail

Sommaire. Jean-Luc Millard

Sommaire. Jean-Luc Millard Deuxième tirage 2005 Vous préparez votre permis de conduire et vous avez choisi cette nouvelle édition du Code de la route Codoroute : je vous en remercie. Né en 1961, ce Code a développé au fil des ans

Plus en détail

EXPOSITION CONTENEUR DE BERNE. «La vérité sur l alcool, la fumette et la conduite» AUX COLLEGES DE LA PLANTA ET DES CREUSETS A SION 2006

EXPOSITION CONTENEUR DE BERNE. «La vérité sur l alcool, la fumette et la conduite» AUX COLLEGES DE LA PLANTA ET DES CREUSETS A SION 2006 EXPOSITION CONTENEUR DE BERNE «La vérité sur l alcool, la fumette et la conduite» AUX COLLEGES DE LA PLANTA ET DES CREUSETS A SION 2006 L EXPOSITION Exposition ambulante financée par le Fonds de sécurité

Plus en détail

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention COMMUNIQUE DE PRESSE Paris - 19 mai 2011 Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Embouteillages, problèmes

Plus en détail

Simulation d une entrevue

Simulation d une entrevue Simulation d une entrevue Grande compétence B : Communiquer des idées et de l information Groupe de tâches B1 : Interagir avec les autres B3 : Remplir et créer des documents Voies : Emploi, Formation en

Plus en détail

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés.

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés. La Réforme 2010 - La consommation de drogue peut être décelée avec un test salivaire ou urinaire. - La première cause de mortalité des jeunes de 18 à 24 ans au volant est l alcool. - Dans une «zone 30»les

Plus en détail

En sécurité sur le chemin de l école!

En sécurité sur le chemin de l école! opération cartable En sécurité sur le chemin de l école! 5 histoires à découvrir plus des jeux très amusants! à l école à pied Une, deux Une, deux Un pas, puis un autre et nous voilà à l école. Facile

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Responsable sur les routes bpa Bureau de prévention des accidents Conduire requiert de bonnes facultés de concentration et de réaction. Il suffit de peu d alcool pour entraver ces facultés.

Plus en détail

La sécurité routière. çadépend. aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr

La sécurité routière. çadépend. aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr La sécurité routière çadépend de aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr 42 morts et plus de 3 000 blessés dans les rues de notre ville en deux ans : ça suffit. La sécurité routière, c est aussi notre affaire.

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC

LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC LUNDI 29 MARS AU VENDREDI 2 AVRIL 2004 La semaine de la Prévention routière organisée au Lycée professionnel Bel Air de Tinténiac dans le cadre du C.E.S.C s est déroulée

Plus en détail

Questionnaire 6-12 ans

Questionnaire 6-12 ans N D IDENTIFICATION DE LA FAMILLE : E Questionnaire 6-12 ans Protocole de passation : Lorsque la réponse de l enfant est suggérée ou influencée par une autre personne présente (parent, frère ou sœur.),

Plus en détail

Quel est ton sexe? 56% 44% Garçon Fille

Quel est ton sexe? 56% 44% Garçon Fille Quel est ton sexe? 56% 44% Garçon Fille 1- As-tu un téléphone portable? 52% 48% oui non 2-A la maison, tu as : Un ordinateur Un ordinateur, Un lecteur MP3/MP4 4% Une console de jeux, Une console de jeux

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 2 : «Doubler en toute sécurité»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 2 : «Doubler en toute sécurité» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 2 : «Doubler en toute sécurité» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

Évaluation des connaissances Éducation à la santé sexuelle : La puberté

Évaluation des connaissances Éducation à la santé sexuelle : La puberté Évaluation des connaissances Éducation à la santé sexuelle : La puberté 1. À la puberté, filles et garçons vivent des changements physiques très importants. a) Nomme au moins 3 changements physiques que

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

marchant dans la rue. fauteuil roulant... possible. jouer avec sur le trottoir. les conditions de visibilité sont bonnes. gilet jaune.

marchant dans la rue. fauteuil roulant... possible. jouer avec sur le trottoir. les conditions de visibilité sont bonnes. gilet jaune. A pieds Je n écoute pas de musique (casque) en marchant dans la rue. Je facilite le passage des personnes âgées, des parents avec des poussettes, des personnes en fauteuil roulant... Si le trottoir est

Plus en détail

Les dangers de l alcool et la conduite

Les dangers de l alcool et la conduite Les dangers de l alcool et la conduite Sciences de la vie et de la Terre 4e - 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques.

Plus en détail

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR POUVOIR CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA? Vous devez être âgé d au moins 16 ans et être détenteur d un permis de conduire valide. Il y a

Plus en détail

ASSR MATHEMATIQUES 3EME

ASSR MATHEMATIQUES 3EME Réussir l attestation de sécurité routière (ASSR) Les cyclomoteurs Exercices Enchaînement d opérations 1. Bruno consent à acheter un scooter à sa fille Éva, si cela ne lui revient pas à plus de 100 par

Plus en détail

Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR?

Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR? Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR? EN PROLOGUE Les personnes âgées qui doivent arrêter de conduire vivent

Plus en détail

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS OUTIL PRATIQUE L Arene propose aux porteurs de projet de plan de déplacements d école deux modèles de questionnaire modifiables et reproductibles

Plus en détail

Modules spécifiques. Outil Proxy. OUTIL Domaines Items Age. Version Durée CHQ-CF87 DISABKIDS KINDL-R. KIDSCREEN 10 52/27/10 8-18 Non Europe OK-ADO

Modules spécifiques. Outil Proxy. OUTIL Domaines Items Age. Version Durée CHQ-CF87 DISABKIDS KINDL-R. KIDSCREEN 10 52/27/10 8-18 Non Europe OK-ADO OUTIL Domaines Items Age CHQ-CF87 DISABKIDS KINDL-R 12 Fonctionnement physique, rôle socio-émotionnel, rôle socio-comportemental, rôle socio-physique, douleur, comportements, santé mentale, estime de soi,

Plus en détail

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Trouver sa mission dans la vie sous l inspiration de l Esprit saint Catéchèse 1 1 Les talents et les dons de l Esprit se découvrent souvent dans ce qui passionne les jeunes Accueil et chant Tu seras lumière

Plus en détail

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Objectifs et méthodologie Objectifs La Fondation BMW a mandaté l institut d études BVA

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE

L EMPREINTE ECOLOGIQUE L EMPREINTE ECOLOGIQUE Quelle est ton empreinte écologique? L empreinte écologique mesure la surface de terre nécessaire pour que tu puisses satisfaire ton mode de vie. Elle prend en compte les différentes

Plus en détail

Dossier de Presse Présentation du bilan du

Dossier de Presse Présentation du bilan du Grand-Duché de Luxembourg Ministère des Transports Conférence de presse Dossier de Presse Présentation du bilan du Permis à points Présentation de la campagne de sensibilisation De Kick? Awer net op der

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 Les Français ont de moins en moins conscience des dangers de la route, ce qui entraîne une dégradation de leur comportement au volant Enquête

Plus en détail

Quel est ton sexe? Garçon 72 48% Fille 77 52% Quel est ton niveau scolaire? 6e 0 0% 5e 149 100% 4e 0 0% 3e 0 0%

Quel est ton sexe? Garçon 72 48% Fille 77 52% Quel est ton niveau scolaire? 6e 0 0% 5e 149 100% 4e 0 0% 3e 0 0% 1 sur 9 15/12/2011 15:47 149 responses Résumé Quel est ton sexe? Garçon 72 48% Fille 77 52% Quel est ton niveau scolaire? 6e 0 0% 5e 149 100% 4e 0 0% 3e 0 0% 1- As-tu un téléphone portable? Oui 98 66%

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

La vitesse dans la circulation routière

La vitesse dans la circulation routière Promotion de la sécurité: feuilles didactiques Safety Tool N o 1 La vitesse dans la circulation routière 16 18 ans bpa Bureau de prévention des accidents La vitesse dans la circulation routière Safety

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

INDEX. ABRÉVIATIONS... x VADE-MECUM VÉHICULES RÈGLEMENTS

INDEX. ABRÉVIATIONS... x VADE-MECUM VÉHICULES RÈGLEMENTS INDEX ABRÉVIATIONS... x VADE-MECUM VÉHICULES Piéton... 1 Engin de déplacement... 3 Cycle (à deux roues)... 5 Cyclomoteur classe A (à deux roues)... 9 Cyclomoteur classe B (à deux roues)...13 Motocyclette...18

Plus en détail

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse Sommaire Le communiqué de presse Page 3 Quelle ampleur et quelle évolution? Page 5 Quel est le profil des non-assurés? Page

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR Introduction: - Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans. - C'est entre 14 et 18 ans qu'il y a le plus de cyclomotoristes

Plus en détail

Les Français au volant

Les Français au volant Les Français au volant Juillet 2012 Date : Juillet 2012 A : Benoît Dutartre - Entre Nous Soit Dit De : Sylvie Lacassagne / Oriane Léti - OpinionWay OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice RÉPUBLIQUE FRANÇAISE F le permis à specimen factice Qu est-ce que le permis à? Le permis de conduire est un certificat de capacités, obtenu après une formation et un examen, attestant qu une personne est

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Connaissances à retenir

Connaissances à retenir Connaissances à retenir Le cyclomoteur et sa réglementation : Le cyclomoteur est un véhicule à deux roues équipé d'un moteur ne dépassant pas cm3. La vitesse maximale autorisée est 45 Km/h. Les cyclomoteurs

Plus en détail

C est toi qui décides si tu veux te marier, quand et avec qui!

C est toi qui décides si tu veux te marier, quand et avec qui! C est toi qui décides si tu veux te marier, quand et avec qui! AS-TU PEUR DE DEVOIR TE FIANCER OU TE MARIER CONTRE TA VOLONTÉ? TU VEUX METTRE FIN À TON MARIAGE, MAIS TU NE SAIS PAS COMMENT? PARMI TES AMIS,

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail