Introduction. A la différence des images produites par les différents arts, où la dimension poétique, mais aussi critique, domine, le

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. A la différence des images produites par les différents arts, où la dimension poétique, mais aussi critique, domine, le"

Transcription

1 Introduction A la différence des images produites par les différents arts, où la dimension poétique, mais aussi critique, domine, le message publicitaire relève d une stratégie de communication. Il est conçu en fonction d une cible précise et a pour objectif susciter chez le destinataire le désir d acquérir le produit promu. Miroir du monde occidental dont elle reflète la volonté de domination économique, la communication publicitaire est le pivot de la société de consommation et contribue à l uniformisation des modes de vie. Son étude constitue une introduction à la lecture des images dont l organisation est intentionnelle. Elle permet de faire apparaître par quels moyens visuels, plastiques, linguistiques, les techniques discursives de l argumentation cherchent à influencer le destinataire et à modifier ses opinions. Elle est l un des éléments de l éducation du jeune citoyen la place de choix de l analyse d image dans les programmes scolaire confirme l importance de cet exercice intellectuel, véritable outil pour apprendre et penser.

2 I. Outils utilisés par les auteurs de la page publicitaire Lacoste Dans une approche classique (Ferdinand Saussure, 1916) tout mot a deux dimensions : le signifiant (sons) et le signifié (sens). 1. Le signifiant Il est porteur de sens. Il désigne également la forme concrète (image acoustique, symbole graphique) du signe linguistique, d après le Petit Larousse. En d autres mots, il est la forme utilisée pour transmettre le message : un dessin, un geste, un mot, qu entend ou voit le récepteur du message. En effet, dans notre image, le signifiant permet de faire ressortir les points suivants : - Environnement coloré, dominantes ; - Organisation des valeurs, des contrastes et de la lumière ; - Formes organiques, géométriques, lignes, masses, pleins vides ; - Composition, structure globale, rapport de masse, lignes directrices, axe de construction ; - Aspect, texture, grain, piqué, flou

3 2. Dénotation La dénotation d une expression linguistique est la portion de réalité que cette expression désigne ou qu un émetteur cherche à désigner à l aide de cette expression). C est l ensemble des éléments fondamentaux et permanent. Elle permet la description objective de l image. Dans le cas échéant, cette description est appuyée par le cadrage, l angle de vue et la profondeur qui traduisent l idée d un homme portant des lunettes la tête légèrement immergée dans une eau calme. 3. Connotation Ensemble de signification seconde prise par un mot en dehors de sa signification première. Par opposition à la dénotation, la connotation entraine une description subjective de l objet. Ici, il est question d un personnage dans un espace aquatique ayant un aspect inquiétant, mais qui renvoie à la ténacité de l ancienne star de tennis René Lacoste, considéré comme un véritable prédateur car il ne lâchait jamais sa proie! Ceci est d autant plus explicite par le logo de Lacoste qui est un Crocodile : la marque Lacoste qui prédomine dans le cartouche du logotype et le scriptovisuel.

4 En outre, la relation entre le signifiant et le signifié est dite «arbitraire» dans la mesure où il n ya pas de relation entre la série des sons prononcés et la signification qui lui est conventionnellement accordée. Il ya donc lieu de dire qu un même signifiant peut être associé à un ou plusieurs signifiés II. D autres approches Les concepteurs de l affiche Lacoste ont réalisé cette image publicitaire en tenant compte de certaines autres approches (iconique, communicationnelle et sociologique). 1. L approche iconique L approche iconique permet de s appuyer sur les constituants de la construction graphique et de la structure de l image pour déterminer les zones prégnantes de l image (masses, formes et couleurs/ hiérarchisation et relations spatiales : afin de susciter le regard du lecteur). 2. L approche communicationnelle

5 Cette approche permet de comprendre la construction d un message dans la relation de l auteur au public c est-à-dire dans le repérage des objectifs marketings : - éveil du besoin ; - confirmation ; - fidélisation, notoriété L identification en quelque sorte de la dimension socio affective : émergence des besoins et des motivations. 3. L approche sociologique Elle vise à situer le message dans un contexte de société, à distinguer l information de la manipulation et de la propagande (phénomène de «théâtralisation» de la consommation, enjeux cachés, vision caricaturale, élitisme, modélisation ). Conclusion En définitive, cette publicité vise à susciter chez les potentiels acheteurs ou consommateurs le désir d acquérir des Lunettes Lacoste dont la qualité et la portée renvoie à celle des

6 produits de premiers choix. Les auteurs de cette publicité tentent d assimiler les codes énoncés par Maslow (besoin d estime, de domination, d appartenance ). De plus, le consommateur s imagine dans la peau d un prédateur. Par ailleurs, l objectif de cette image publicitaire est de proposer un ensemble d outils méthodologiques aux concepteurs et créatures de ce type d image qui se met au service de l économie d une société de la communication et des services. Sources

7 - du crocodile de Lacoste/analyse type - visuelle - Dictionnaire Le Petit Larousse, 2000, Paris - Cours de communication visuelle de Mr Taïka, 1ere Année ACE,

8

ANALYSE D IMAGE / MÉTHODE GÉNÉRALE

ANALYSE D IMAGE / MÉTHODE GÉNÉRALE ANALYSE D IMAGE / MÉTHODE GÉNÉRALE La découverte première de l œuvre doit rester directe et intuitive. Mais, l analyse méthodique de l œuvre doit permettre, ensuite, d en multiplier les niveaux de lecture.

Plus en détail

ACTIVITÉ 6 La composition

ACTIVITÉ 6 La composition ACTIVITÉ 6 La composition La composition d une image correspond à la disposition et à l organisation de formes, de masses colorées et de lignes directrices. «L impression que produit une image, les réactions

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS Tout enseignant est confronté à la question de l apprentissage de ses élèves. Qu est-il opportun qu ils apprennent? Une partie

Plus en détail

Enseignement de la Culture Générale

Enseignement de la Culture Générale ECOLE PROFESSIONNELLE DE MONTREUX Journal d établissement Enseignement de la Culture Générale Planification de l année scolaire août septembre septembre septembre septembre octobre octobre octobre Tâches/échéances

Plus en détail

Atelier lecture d affiches de films - 1H30

Atelier lecture d affiches de films - 1H30 Atelier lecture d affiches de films - 1H30 I) Quelques principes généraux sur la lecture d affiches Pourquoi lire des affiches de cinéma à l école? 1) Dans le cadre du dispositif «école et cinéma» dans

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

QUELQUES REFLEXIONS SUR : L ARTICLE 21 DE LA LOI N 95-125 DU 8 FEVRIER 1995 DEFINISSANT LA NOTION DE MEDIATION.

QUELQUES REFLEXIONS SUR : L ARTICLE 21 DE LA LOI N 95-125 DU 8 FEVRIER 1995 DEFINISSANT LA NOTION DE MEDIATION. Avocat au Barreau de Paris, Médiateur Président de l IUMA Co-Directeur du D.U. Médiation (Nice) Chargé d enseignements à la Faculté de Droit et Science politique (U.N.S.) L article 21 de la loi n 95-125

Plus en détail

Distinguer trois domaines...

Distinguer trois domaines... Remarque préliminaire : Les éléments qu'il est possible de prendre en compte dans l'analyse de l'image sont multiples et extrêmement variés. La liste proposée ici est là à titre indicatif, un peu comme

Plus en détail

MARTIN PARR : LE PHOTOGRAPHE DE LA RÉALITÉ SOCIALE

MARTIN PARR : LE PHOTOGRAPHE DE LA RÉALITÉ SOCIALE CONTACT MARTIN PARR : LE PHOTOGRAPHE DE LA RÉALITÉ SOCIALE Une série proposée par William Klein Réalisation : Françoise Marie et Jean-Pierre Krief Coproduction : KS Vision, Arte France, Centre national

Plus en détail

DESSIN. Le point. La ligne CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME

DESSIN. Le point. La ligne CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME DESSIN CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME Le point En géométrie, un point est le plus petit élément constitutif de l'espace géométrique, c'est-à-dire un lieu au sein duquel on ne peut distinguer aucun autre

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Nicole Pignier et Benoît Drouillat. Penser le webdesign. Modèles sémiotiques pour les projets multimédias

Nicole Pignier et Benoît Drouillat. Penser le webdesign. Modèles sémiotiques pour les projets multimédias Nicole Pignier et Benoît Drouillat Penser le webdesign Modèles sémiotiques pour les projets multimédias 1 Plan de l ouvrage Introduction Première partie : Nourrir l inspiration créative dans les projets

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

La Grille, moyen fondamental de l analyse

La Grille, moyen fondamental de l analyse Fiche méthodologie #1 La Grille, moyen fondamental de l analyse Cette rubrique présente des notes et documents publiés par Philippe Latour, enseignant au Master Géomarketing et stratégies territoriales

Plus en détail

Cas Michel et Augustin

Cas Michel et Augustin Cas Michel et Augustin Proposition pédagogique pour le traitement de la question de gestion «Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité» Présentation de la ressource Propriétés Intitulé

Plus en détail

Pragmadis est principalement axé sur les messages visuels. Il présente des supports imagés alliés à l écrit. Ainsi, trois modules jouent sur la

Pragmadis est principalement axé sur les messages visuels. Il présente des supports imagés alliés à l écrit. Ainsi, trois modules jouent sur la Pragmadis est principalement axé sur les messages visuels. Il présente des supports imagés alliés à l écrit. Ainsi, trois modules jouent sur la complémentarité des formes visuelles et écrites, afin de

Plus en détail

Bruno Poyard, enseignant en design de communication, ICM

Bruno Poyard, enseignant en design de communication, ICM Bruno Poyard, enseignant en design de communication, ICM À propos de l exposition photographique «Roms en Isère» de Pablo Chignard Intervention dans le cadre du stage de formation du jeudi 3 décembre 2015,

Plus en détail

ANALYSE SEMIOLOGIQUE SYNTHESE YVES ROCHER 50-20 11/03/2013 V

ANALYSE SEMIOLOGIQUE SYNTHESE YVES ROCHER 50-20 11/03/2013 V Ambiances Couleurs S I R E N 5 0 7 8 7 7 2 2 3 www.ambiancesetcouleurs.fr ANALYSE SEMIOLOGIQUE SYNTHESE YVES ROCHER 50-20 11/03/2013 V 1.1 Synthèse Cette synthèse résulte du parcours complet de la grille

Plus en détail

Analyser une séquence de jeu vidéo

Analyser une séquence de jeu vidéo Analyser une séquence de jeu vidéo Document réalisé par Corinne Bourdenet, enseignante en arts plastiques Un jeu video ne peut être analysé en Histoire des arts que si sa portée artistique et culturelle

Plus en détail

Niveau B1-2 (3 ème étape Q. 3. et 6.) - Prolongements A1 A2 B1 B2 Q. 1 Q. 2 Q. 3 Q. 3 Q. 3 Q. 3 Q. 4 Q. 4 Q. 5 Q. 5 Q. 6 Q. 6 Q. 6 Q.

Niveau B1-2 (3 ème étape Q. 3. et 6.) - Prolongements A1 A2 B1 B2 Q. 1 Q. 2 Q. 3 Q. 3 Q. 3 Q. 3 Q. 4 Q. 4 Q. 5 Q. 5 Q. 6 Q. 6 Q. 6 Q. Publicité Auchan Le document comprend 3 volets : - un guide de lecture du spot publicitaire pour l enseignant. - un guide de visionnement pour faire découvrir le spot aux apprenants. - une fiche d activités

Plus en détail

Gilles Huguet. Réunion de familles. Publibook

Gilles Huguet. Réunion de familles. Publibook Gilles Huguet Réunion de familles Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et

Plus en détail

LE TOURISME EN MILIEU EDUCATIF, VECTEUR DE MODIFICATION DES REPRESENTATIONS SPATIALES DES ENFANTS.

LE TOURISME EN MILIEU EDUCATIF, VECTEUR DE MODIFICATION DES REPRESENTATIONS SPATIALES DES ENFANTS. CO-276 LE TOURISME EN MILIEU EDUCATIF, VECTEUR DE MODIFICATION DES REPRESENTATIONS SPATIALES DES ENFANTS. BOGACZ K. Université Lyon 2, LYON, FRANCE INTRODUCTION Dans cette recherche nous questionnons les

Plus en détail

chapitre 2. Approche méthodique de l'annonce publicitaire

chapitre 2. Approche méthodique de l'annonce publicitaire chapitre 2. Approche méthodique de l'annonce publicitaire 2.1. Les signes plastiques Ils reposent sur des lignes, des couleurs, des textures, prises indépendamment de la représentation d un objet : signes

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE SECTORIELLE DES ARTS L.M.D LICENCES APPLIQUEES PROGRAMMES NATIONAUX TYPES

COMMISSION NATIONALE SECTORIELLE DES ARTS L.M.D LICENCES APPLIQUEES PROGRAMMES NATIONAUX TYPES COMMISSION NATIONALE SECTORIELLE DES ARTS L.M.D LICENCES APPLIQUEES PROGRAMMES NATIONAUX TYPES PREAMBULE L élaboration des contenus spécifiques aux intitulés figurant dans les propositions de licences

Plus en détail

Cahier des Participants. Module 6 : Cibles et Canaux. Cycle de formation pour les chargés de communication

Cahier des Participants. Module 6 : Cibles et Canaux. Cycle de formation pour les chargés de communication Cahier des Participants Module 6 : Cibles et Canaux Cycle de formation pour les chargés de communication Auteurs : Alaoui, Lannel Date : Septembre 2010 Sommaire 1 Les Principaux Canaux...2 1.1 Télévision

Plus en détail

TRAVAILLER AVEC PAINT au collège par Julie LACOMBE, professeur d arts plastiques

TRAVAILLER AVEC PAINT au collège par Julie LACOMBE, professeur d arts plastiques TRAVAILLER AVEC PAINT au collège par Julie LACOMBE, professeur d arts plastiques Cet outil rudimentaire peut paraître inintéressant à exploiter tant ses possibilités sont réduites. Une analyse approfondie

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS VOCABULAIRE : LA PUB

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS VOCABULAIRE : LA PUB 1 VOCABULAIRE : LA PUB 2 Mots de base les médias, une annonce publicitaire, publier, convaincre, un produit, un service, une affiche, illustrer, vendre, un.e consommateur/trice, le public, le marché 1.

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Le concept de «littérature africaine» évoque généralement celui de «folklore», l un et l autre ayant été, dès leur apparition, l objet de nombreuses controverses au sujet de leurs

Plus en détail

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Vous devrez être capable de : Situer l œuvre dans le temps, dans l espace et dans son contexte historique, social ou artistique Analyser

Plus en détail

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur.

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Objectifs à atteindre par l enfant : - Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Répartition des compétences

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère année

GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère année GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère année Mai 2015 PSYCHOSOCIOLOGIE ET SEMIOLOGIE CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits MGTB 101 1 20 2 Langue d enseignement Français ou anglais

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

Sponsoring et mécénat

Sponsoring et mécénat Sponsoring et mécénat Sponsoring : association à un événement (retomber commercial) Mécénat : aide (mais pas forcement de retomber médiatique, publique restreint ) Introduction : Il existe un démarche

Plus en détail

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.»

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» EN ALLANT PLUS LOIN. La peinture réaliste La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» Les œuvres choisies appartiennent au courant réaliste.

Plus en détail

ARTS PLASTIQUES PLAN D'ETUDE. collège voltaire 2012

ARTS PLASTIQUES PLAN D'ETUDE. collège voltaire 2012 ARTS PLASTIQUES PLAN D'ETUDE collège voltaire 2012 Remarques modalités : les mêmes modalités peuvent être employées pour aborder des contenus différents durées : elles sont données à titre indicatif; il

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de Ière Éducation artistique I Section E Nombre de leçons: 5.0 Nombre minimal de devoirs: voir point F Langue véhiculaire: Français / allemand I. Organisation du cours La

Plus en détail

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER QU EST-CE QUE LA DANSE? Art de s exprimer en interprétant des compositions chorégraphiques Suite rythmée et harmonieuse de gestes

Plus en détail

Manuel de référence. Sage Paie & RH - génération i7 Gestion des prêts Version 7

Manuel de référence. Sage Paie & RH - génération i7 Gestion des prêts Version 7 Manuel de référence Sage Paie & RH - génération i7 Gestion des prêts Version 7 Composition du progiciel Votre progiciel est composé d un boîtier de rangement comprenant : le cédérom sur lequel est enregistré

Plus en détail

UF1M1 Synthèse niveau 1 2 ECTS 24h

UF1M1 Synthèse niveau 1 2 ECTS 24h UF 1 ulture Générale et Expression 16 ETS UF1M1 Synthèse niveau 1 2 ETS 24h Lien avec la : U1 ulture Générale et Expression oefficient 5 Synthèse niveau 1 : rédaction de présentation d un corpus (thème

Plus en détail

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE Boulevard Haussmann 75009 Paris France Tél : +33 1 80 88 80 30 - Fax : +33 1 80 88 80 31 Site web : - Email : contact@openclassrooms.coau capital social de 70 727,80

Plus en détail

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS NOTION EVALUATION L évaluation, c est la production d un jugement de valeur concernant une politique publique. Elle vise à mesurer les effets de la politique évaluée.

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

PUB TOFFIFEE Avril 2012

PUB TOFFIFEE Avril 2012 PUB TOFFIFEE Avril 2012 Formation Générale 21 Education aux médias Apprentissages à favoriser Exploration des principaux éléments qui composent une image fixe ou animée (cadrage, couleur, lumière, profondeur

Plus en détail

Qu est-ce que la lecture?

Qu est-ce que la lecture? Qu est-ce que la lecture? La lecture peut être définie comme une construction de sens résultant de la rencontre, dans un contexte particulier, entre un sujet et un texte écrit. Cette interaction permet

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

I) Présentation du logiciel Scratch

I) Présentation du logiciel Scratch Rudiments pour l utilisation du logiciel Scratch en lycée par j-a.roddier@wanadoo.fr L objectif de cet atelier est de montrer certaines spécificités du logiciel Scratch, et au-delà de cette présentation

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Règles d usage de la marque Piek

Règles d usage de la marque Piek Règles d usage de la marque Piek Article 1 Description de la marque PIEK - Définitions La marque distinctive PIEK délivrée en France par le Cemafroid est constituée d une étiquette de taille 100 mm X 175

Plus en détail

La Nature du coaching

La Nature du coaching ENJEUX ET FONCTIONS DE LA SUPERVISION EN COACHING 1. INTRODUCTION Le coaching connaît un développement croissant dans l entreprise. Ceci a notamment comme conséquence, une «arrivée» massive de nombreux

Plus en détail

spectateur acteur de l information et de la communication

spectateur acteur de l information et de la communication devenir 2015 16 spectateur acteur de l information et de la communication BACHELIER COMMUNICATION INFORMER, SENSIBILISER, TRANSMETTRE, FAIRE CONNAÎTRE, VALORISER, PROMOUVOIR LA COMMUNICATION EST UN SECTEUR

Plus en détail

LOGOTYPE ET CHARTE GRAPHIQUE

LOGOTYPE ET CHARTE GRAPHIQUE Décembre 2015 CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE LOGOTYPE ET CHARTE GRAPHIQUE LA HAUTE-GARONNE C EST VOUS! Introduction Depuis mars 2015, la Haute-Garonne a connu de nombreux changements : une nouvelle

Plus en détail

Programme de la Formation à la Sémiologie

Programme de la Formation à la Sémiologie Programme de la Formation à la Sémiologie «Clés de l analyse sémiologique» SEMIOPOLIS 128 rue la Boëtie 75008 Paris - SARL au Capital de 7500 - RCS Paris 2008B08359 - Siret 50360299700010 Enregistré à

Plus en détail

CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION Arts appliqués et cultures artistiques

CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION Arts appliqués et cultures artistiques CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION Arts appliqués et cultures artistiques Modalités de l Épreuve : «ARTS APPLIQUÉS ET CULTURES ARTISTIQUES DU BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL» Pour cette épreuve, il vous est demandé

Plus en détail

Communication externe

Communication externe Communication externe PLAN Introduction Générale. I - Fondements généraux Définition de la communication externe ; Buts et Cibles de la communication externe ; Les composantes de la communication externe,

Plus en détail

Matinale de la SFEV MARQUE ET ÉTUDES DE MARQUE PRÉSENTATION DE L APPROCHE FORCE DE MARQUE. Conférence. YVES KRIEF Président SORGEM y.krief@sorgem.

Matinale de la SFEV MARQUE ET ÉTUDES DE MARQUE PRÉSENTATION DE L APPROCHE FORCE DE MARQUE. Conférence. YVES KRIEF Président SORGEM y.krief@sorgem. MARQUE ET ÉTUDES DE MARQUE PRÉSENTATION DE L APPROCHE FORCE DE MARQUE Conférence YVES KRIEF Président SORGEM y.krief@sorgem.com GUY JACQUOT GJACQUOT@SORGEMEVAL.COM 11, rue Leroux 75016 Paris Standard :

Plus en détail

PROGRAMME D ENSEIGNEMENT -Objectifs et Contenus Pédagogiques-

PROGRAMME D ENSEIGNEMENT -Objectifs et Contenus Pédagogiques- Année universitaire 2014 2015 Université Carthage ECOLE NATIONALE D ARCHITECTURE ET D URBANISME de Tunis Département d architecture Modules 2.1 et 2.5 Enseignant : Nebila LAKHOUA AYED / Mohsen BEN HADJ

Plus en détail

Cours WebDev Numéro 2

Cours WebDev Numéro 2 Cours WebDev Numéro 2 Objectifs : Créer un lecteur de pensée Pré-requis : Aucun Gestion de tableau à 1 dimension. Création de procédure. Gestion de table mémoire. Gestion des nombres aléatoires. Nous allons

Plus en détail

Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé

Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé 53 La Direction des affaires scientifiques (Das) de l Inpes a construit une grille d analyse à partir de la liste des critères de qualité

Plus en détail

Le Cadre européen commun de référence pour les langues

Le Cadre européen commun de référence pour les langues Le Cadre européen commun de référence pour les langues Bibliographie Beacco J.-C. (2005) : Niveau A1 pour le français : un référentiel, Paris, Didier Beacco J.-C., Bouquet S., Porquier R. (2004) : Le niveau

Plus en détail

Pierre Pochet ROUGH. le dessin en 2 traits 3 mouvements. Personnages, animaux, décors, objets

Pierre Pochet ROUGH. le dessin en 2 traits 3 mouvements. Personnages, animaux, décors, objets Pierre Pochet ROUGH le dessin en 2 traits 3 mouvements Personnages, animaux, décors, objets Vous savez tracer un carré, un triangle ou un rectangle? Alors, vous savez dessiner! Rough : le dessin en 2 traits

Plus en détail

API08 : Evaluation ergonomique d une IHM

API08 : Evaluation ergonomique d une IHM API08 : Evaluation d une IHM Résumé Twitter : les aspects positifs et négatifs de l interface Web par Ewan C. BURNS L objectif de ce document est de proposer une évaluation de l IHM web proposée par Twitter.

Plus en détail

La direction artistique web

La direction artistique web La direction artistique web Introduction La partie design est une étape délicate à gérer dans le processus de création d un site web car le client est toujours impatient de voir le résultat visuel de son

Plus en détail

Le logotype de la marque Bretagne

Le logotype de la marque Bretagne le code de marque sommaire Une marque de territoire pour la Bretagne Les valeurs et le positionnement Le logotype Les 7 signes d expression La gamme de couleurs Le vocabulaire de la marque le code de marque

Plus en détail

Formation à la sémiologie en E-Learning.

Formation à la sémiologie en E-Learning. Formation à la sémiologie en E-Learning. Une formation en 2 temps 1 jour en one-to-one avec Marina Cavassilas pour intégrer les fonctionnalités du logiciel 1 an d accès au logiciel e-semiotics pour apprendre

Plus en détail

a la maniere d Arthur de Pins

a la maniere d Arthur de Pins JÉRÔME FRÉCHETTE BEAUDIN & ARIELLE TAN GROUPE 1 a la maniere d Arthur de Pins TRAVAIL REMIS À MME SUZANNE ROY DANS LE CADRE DU COURS DE MED A04-04 COLLÈGE JEAN-DE-BRÉBEUF 15-04-2010 Arthur de pins Arthur

Plus en détail

Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire

Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire Questionnaire élaboré par Viviane Lalire, responsable du domaine Architecture à l Action culturelle et Karine Terral, architecte CAUE

Plus en détail

Charte graphique. Bourgogne Tourisme 2009

Charte graphique. Bourgogne Tourisme 2009 Charte graphique Bourgogne Tourisme 2009 2009 : un tournant dans la communication touristique de la Bourgogne. Notre offre est en pleine mutation pour répondre aux nouveaux modes de consommation de nos

Plus en détail

Comment faire une carte thématique avec Edugéo?

Comment faire une carte thématique avec Edugéo? Comment faire une carte thématique avec Edugéo? Ajouter une couche commune de la bd carto : ici l exemple porte sur la zone du Havre. Voici la couche commune affichée sans aucun traitement sémantique.

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

Politique de visibilité

Politique de visibilité Politique de visibilité Préparé par le Service des communications Septembre 2011 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...1 OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...1 DÉFINITIONS...1 PRINCIPES GÉNÉRAUX...2 Quand utiliser l identité

Plus en détail

Comment concevoir des transparents impactants

Comment concevoir des transparents impactants 3 Comment concevoir des transparents impactants Ce chapitre s inspire des pratiques des meilleurs cabinets de conseil en stratégie et management et des agences de communication. En effet, ces deux métiers

Plus en détail

Extrait du manuel d identité visuelle à l attention des graphistes et des imprimeurs Janvier 2014

Extrait du manuel d identité visuelle à l attention des graphistes et des imprimeurs Janvier 2014 Extrait du manuel d identité visuelle à l attention des graphistes et des imprimeurs Janvier 2014 Sommaire Introduction page 3 1 Le logotype, explications page 4 2 Utilisation pour les différents Musées

Plus en détail

APPROCHE JUGEMENTS RÉSULTATS

APPROCHE JUGEMENTS RÉSULTATS LES CONCOURS OFFERTS PAR LA SOCIÉTÉ 2015-2016 APPROCHE RÉSULTATS 5 août 2015 [0] Le présent document présente l APPROCHE générale prise par La Société, les critères et procédures des et enfin les modes

Plus en détail

Incitation Vous réalisez des performances exceptionnelles, faites la une d'un média!

Incitation Vous réalisez des performances exceptionnelles, faites la une d'un média! Notion(s) Les différents types d image. Appropriation et détournement d image. La question du sens (signification) de l image. Détournement. Compétence(s) Identifier les statuts de l'image. S approprier

Plus en détail

EVOLUTION Advance Béton 8.1

EVOLUTION Advance Béton 8.1 EVOLUTION Advance Béton 8.1 MODÈLISATION DE STRUCTURES PLANS DE COFFRAGE PLANS D ARMATURES SOMMAIRE TECHNOLOGIE... 5 Techno 1 : Compatibilité avec les plateformes Autodesk... 5 Techno 2 : Compatibilité

Plus en détail

Titre de la séance : Le document publicitaire imprimé. Auteur, date : Agnès Le Dem, 2014

Titre de la séance : Le document publicitaire imprimé. Auteur, date : Agnès Le Dem, 2014 Titre de la séance : Le document publicitaire imprimé Auteur, date : Agnès Le Dem, 2014 Cadre / contexte (et niveau) / progression : information-documentation 6e. Modalités : lieu, durée (nombre de séances),

Plus en détail

Chapître Valeurs Extrait du livre LA QUALITE AU-DELA DES MOTS

Chapître Valeurs Extrait du livre LA QUALITE AU-DELA DES MOTS Chapître Valeurs page 1 /7 Chapître Valeurs Extrait du livre 5.3 Valeurs, exemple d application Les buts d un système s organisent en hiérarchie de buts, on l a vu au chapitre. Les choix concrets permettent

Plus en détail

1) Brève présentation description des trois sites :

1) Brève présentation description des trois sites : 1) Brève présentation description des trois sites : Nous avions à comparer trois sites d entreprises de production audiovisuelle. A savoir : «Positif» «Dimson» «International Création Vidéo» Cependant

Plus en détail

MESSAGE(1)...> l auxiliaire verbal

MESSAGE(1)...> l auxiliaire verbal b.t.s. communication visuelle option : gep / multimédia technologie de la communication _ LE MESSAGE PUBLICITAIRE [ print ] CONSTRUIRE LE MESSAGE(1)...> l auxiliaire verbal b.t.s. communication visuelle

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

CONSEIL. Directives administratives n o 1,12. Communications. Approuvées le 30 mai 2009 Entrées en vigueur le 30 mai 2009 Modifiées le.

CONSEIL. Directives administratives n o 1,12. Communications. Approuvées le 30 mai 2009 Entrées en vigueur le 30 mai 2009 Modifiées le. Page 1 de 5 PRÉAMBULE La qualité des communications au sein d une organisation dépend de la volonté de l organisme à mettre en place et à respecter les mécanismes encadrant cette communication. OBJECTIF

Plus en détail

Digital Prod CONDITIONS GENERALES DE VENTE CREATIONS GRAPHIQUES. Article 1 Application et opposabilité des conditions générales.

Digital Prod CONDITIONS GENERALES DE VENTE CREATIONS GRAPHIQUES. Article 1 Application et opposabilité des conditions générales. CONDITIONS GENERALES DE VENTE CREATIONS GRAPHIQUES Article 1 Application et opposabilité des conditions générales. Les présentes conditions générales s appliqueront de plein droit à toute prestation de

Plus en détail

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14)

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) 5 10 15 20 25 30 Au-dehors, même à travers le carreau de la fenêtre fermée, le monde paraissait froid. Dans la rue, de petits remous de vent faisaient tourner

Plus en détail

M A NUEL D IDEN T I T É V ISUEL L E

M A NUEL D IDEN T I T É V ISUEL L E M A NUEL D IDEN T I T É V ISUEL L E TABLE DES MATIÈRES 1.1 LE LOGOTYPE Introduction page 3 Auteur page 4 Présentation page 5 Versions positives & négatives page 6 Version positive page 7 Version négative

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : l identité visuelle de TV5MONDE Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans

Plus en détail

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage DANSE A L ECOLE des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage Equipe EPS 40 Septembre 2004 1 DANSE DEFINITION : Activité de production de formes qui s appuie sur un type de symbolisation

Plus en détail

Proposition de Jeu TV Interactif Pour INTERVILLES

Proposition de Jeu TV Interactif Pour INTERVILLES Proposition de Jeu TV Interactif Pour INTERVILLES Janvier 1996 52, Avenue Jean Bart 95000 Cergy Tel : (1) 34 43 77 16 Objet du Document L objet de ce document est de proposer à GLEM d inclure dans son

Plus en détail

Influence des réglages d un appareil photographique

Influence des réglages d un appareil photographique Influence des réglages d un appareil photographique Ce document présente les résultats concernant l influence de différents réglages sur une image lors d une prise de vue par un appareil photographique.

Plus en détail

Constructeurs Automobiles et développement durable : Quels sont les intérêts et les enjeux d une communication éco-responsable?

Constructeurs Automobiles et développement durable : Quels sont les intérêts et les enjeux d une communication éco-responsable? 2009 / 2010 Mémoire Adeline Lambert présente : Constructeurs Automobiles et développement durable : Quels sont les intérêts et les enjeux d une communication éco-responsable? Maître de mémoire : Mr Ouriel

Plus en détail

Petit lexique Audiovisuel

Petit lexique Audiovisuel Option pluri-disciplinaire L1 : Parcours Agriculture Urbaine L agriculture urbaine dans les villes des Nords et des Suds : processus et enjeux associés. Regards croisés. Audiovisuel /fichelexique Petit

Plus en détail

Charte de l animation socioculturelle: comparaison entre les textes de Lucerne, de Lausanne et du Valais.

Charte de l animation socioculturelle: comparaison entre les textes de Lucerne, de Lausanne et du Valais. Charte de l animation socioculturelle: comparaison entre les textes de Lucerne, de Lausanne et du Valais. Afin de réaliser une comparaison de ces trois chartes, nous allons commencer par observer la forme

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

Sylvie Deffayet Davrout

Sylvie Deffayet Davrout Sylvie Deffayet Davrout Les clés de l autorité Renforcez votre légitimité de manager 0 Quelles sont les ressources de l autorité dans l entreprise contemporaine? 0 Quelles sont les situations susceptibles

Plus en détail

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S PRESENTATION DU DESIGN D'ESPACE Le BTS DESIGN D ESPACE met en interaction la richesse des contenus relatifs à plusieurs

Plus en détail

PowerPoint. Pour une présentation réussie avec MAC

PowerPoint. Pour une présentation réussie avec MAC PowerPoint Pour une présentation réussie avec MAC Claire Frenette Commission scolaire Saint-Hyacinthe Février 2002 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...2 INTRODUCTION...4 DÉBUT D UNE SESSION DE TRAVAIL...5

Plus en détail

PENSER LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE, VIE ET MORT DES «CONCEPTS». L exemple du 360 et de la disruption.

PENSER LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE, VIE ET MORT DES «CONCEPTS». L exemple du 360 et de la disruption. Résumé, Conclusion et Plan EXTRAITS DE PENSER LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE, VIE ET MORT DES «CONCEPTS». L exemple du 360 et de la disruption. Di Maria Thibault Soutenu le : 24 novembre 2008 Mention :

Plus en détail

un titre significatif en français et en anglais ;

un titre significatif en français et en anglais ; Janv. 2011 Instructions aux auteurs Rubriques Natures Sciences Sociétés, revue interdisciplinaire, publie des articles originaux en français et en anglais. Elle accepte plusieurs sortes de textes dont

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

LE TRAITEMENT DE TEXTE CREATION D UN DOCUMENT STRUCTURE

LE TRAITEMENT DE TEXTE CREATION D UN DOCUMENT STRUCTURE LE TRAITEMENT DE TEXTE CREATION D UN DOCUMENT STRUCTURE Ce chapitre présente les fonctionnalités permettant de réaliser un document structuré à l aide de Word97. Prérequis : Connaître les fonctions de

Plus en détail