1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015"

Transcription

1 Présents : 24 syndiqués salle Rivat 1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février ) Intervention de Denis GUILLET, secrétaire du SADTV : cher(e)s camarades, Bienvenue à ce premier congrès du syndicat autonome. La formation de notre organisation syndicale est née d une volonté de ne pas accepter la division des personnels selon les catégories. Toutes les revendications des personnels sont légitimes dans la mesure où elles répondent à des demandes majoritaires et à des objectifs de défense ou de développement du service public. Le score de 27% aux élections professionnelles de décembre 2014 place notre organisation devant de grandes responsabilités. Nous sommes 50 adhérents à ce jour. Ce congrès fondateur doit nous permettre de préciser sur quelles revendications nous pouvons nous réunir et rassembler l ensemble du personnel en respectant les 2 principes énoncés plus avant à savoir des revendications majoritaires et répondant aux besoins de la population. Ce congrès doit également préciser notre mode d organisation pour aider à la construction des revendications et au mode de revendication, à la stratégie permettant de gagner des avancées dans le rendu du service public. Le contexte général du pays nous incite à ne pas laisser faire d autres acteurs que nous-même pour construire un service public à la hauteur des besoins de la population. Ces besoins sont immenses En matière sociale En matière d organisation de la production En matière de respect de l environnement En matière d urbanisme En matière agricole Le statut de la fonction publique est le garant d un service public rendu sur tout le territoire en respectant les principes d égalité de traitement de la population comme des agents et de continuité de service. 1

2 Ce statut est mis à mal régulièrement en instillant des mesures de mise en concurrence des agents, et maintenant des collectivités entre elles, avec l abandon programmé des communes au profit des métropoles. Je rappelle que la première ligne du texte de loi présentant les métropoles indique que celles- ci doivent servir à améliorer la compétitivité des territoires. Améliorer la compétitivité des territoires, c est diminuer la fiscalité des entreprises donc diminuer les rentrées financières des services publics ; nos rémunérations sont directement visées. C est pourquoi, il nous semble indispensable d affirmer l existence d une grille nationale des salaires allant de 1 à 5 avec un minimum à Une grille de régime indemnitaire liée au grade et non à la fonction en vue de son intégration au salaire. La reconnaissance d une fonction publique de carrière et non de fonction. C est à dire que la reconnaissance de la qualification est réalisée par le grade dont nous sommes propriétaire et non par la fonction qui est maitrisée par l employeur. L évaluation individuelle des agents doit être remplacée par une évaluation collective du travail dans un cadre collectif type CHSCT. La volonté gouvernementale de lier la prime aux résultats de l agent via l évaluation est une prise de contrôle de l agent par la hiérarchie. On est loin du débat nécessaire sur la qualité du travail et les moyens de répondre avec équité aux besoins de la population que nous voulons défendre. Nous voulons défendre et promouvoir des services publics de proximité à la hauteur des besoins de la population et maitrisés par elle. La métropole, en éloignant le centre de décision du terrain, n est pas un outil de coopération entre services publics. L exemple de la disparition du syndicat intercommunal des «Grandes Terres» avec la mise en place de la métropole, laisse un vide alors que les populations avec leurs élus avaient trouvé une solution originale pour, à la fois, préserver l espace agricole et l ouvrir à la promenade pour des milliers de citadins. Nous devons défendre et développer le droit syndical - Droit de se rassembler sur le temps de travail - Droit de revendiquer - Droit de grève Ce dernier droit est attaqué partout dans le monde ( en Espagne, des simples grévistes sont en prison) et en France, également, où le droit de grève est limité avec l instauration du service minimum à la SNCF et l obligation de recevoir les enfants dans les écoles en cas de grève dans l Education Nationale. La question du pouvoir d achat présente un double enjeu : - l enjeu de la vie quotidienne avec des pertes énormes depuis 2000 ( - 14%) et depuis 2010 avec le blocage du point d indice ( de 85 à 250 mensuel selon les catégories) augmentation du prélèvement pour la retraite depuis 2010 ( de 20 à 75 mensuel selon les catégorie) - l enjeu du développement économique et environnemental du pays En effet, comment relancer la production et développer un pays avec des salaires en constante diminution? 2

3 Pour répondre à ces objectifs, pas d autres solutions que développer le syndicalisme nous proposons ici : - d organiser toutes les catégories - de mettre au point l outil syndical avec l élection d une commission exécutive et d un bureau conformément à nos statuts. Je vous propose, en tant que secrétaire général, l ouverture des débats qui commence par la présentation de chacun d entre nous. Merci de votre engagement et de votre travail syndical. 2) Intervention de Dominique BARZASI, Responsable à l organisation du SADTV Organisation de notre syndicat : Notre syndicat s est créé à la hâte lorsque nous devions préparer les élections professionnelles. Aujourd hui, nous sommes là pour le structurer et nous donner les moyens de travailler démocratiquement et dans le respect des engagements pris avec les salariés qui nous ont apporté leur confiance en nous donnant plus de 27% des voix aux élections de décembre Nous tenons une réunion de bureau chaque jeudi après-midi et une réunion de commission exécutive chaque mois (environ). Notre commission exécutive sera élue aujourd hui, elle regroupe de droit les élus aux instances partiaires et les membres du bureau, nous souhaitons l élargir aux adhérents qui souhaitent s impliquer syndicalement. Il est important qu un maximum de services et de catégories professionnelles soient représentées dans cette commission qui est l organe décisionnel du syndicat. Nous avons syndiqués les agents de catégories C, filière administrative, il est nécessaire de nous organiser en section afin de prendre le temps d étudier les textes, de renforcer en proposant l adhésion, et de travailler les revendications. Je peux, pendant ma dernière année d activité, organiser cette section et prendre deux demi-journées par semaine pour la faire vivre et rencontrer les collègues C dans les différents services, en plus de mon travail avec les B. Il faudra bien sûr que des collègues C plus jeunes se forment avec moi pour prendre le relais à mon départ. Le quota d heures que nous avons obtenu grâce à notre bon résultat électoral nous permet de prévoir une décharge régulière et le fait que l administration permette d appliquer le règlement local du droit syndical pendant toute l année 2015, ouvre la possibilité de prendre des heures de collectage diffusion qui ne sont pas décomptées des droits à absences syndicales pour bureau, commission exécutive etc. Le droit syndical sera sans doute rediscuté avec la Direction Générale courant 2015 car ce chantier n a pas pu se tenir en

4 Alors n hésitez pas à vous impliquer, Je pense notamment à des services où nous sommes très peu présents comme la Police Municipale, le secrétaire départemental des autonomes est prêt à organiser une rencontre avec les policiers municipaux, il est lui-même policier municipal à Feyzin et connait bien les problématiques de ces métiers. Il nous faut également relancer la section des agents de maîtrise, de nouveaux textes sont sortis, il faudrait en faire l étude et réunir les agents de maîtrises concernés. Voilà en quelques mots nos objectifs, merci à tous d avoir pris sur votre temps pour participer au congrès de notre syndical. Nous ne savons pas ce qui sortira des urnes à l occasion des nouvelles élections municipales dans un mois, mais de toute manière notre syndicat aura toute sa place pour la défense des agents et du service public à Vénissieux. 3) Intervention de Rosa RECAS, secrétaire Adjointe : Il est proposé que les syndiqués ayant un mandat d élus dans les instances représentatives du personnel (CASC, CAP, CTP et CHSCT) soient de droit membres de la Commission Exécutive. Elle sera complétée par des candidatures au Congrès, soumises au vote. La CE se réunira à raison d une fois/ mois. A l issue de ce congrès, le bureau a été élu : - Secrétaire Général : Denis GUILLET - Secrétaire Adjointe : Rosa RECAS - Trésorière : Chantal SECOND - Responsable organisation : Dominique BARZASI - Responsable à la diffusion : Catherine CAMPY Le Bureau continuera à se réunir tous les jeudis après-midi. 4) Intervention de Catherine CAMPY, responsable à la diffusion, Cadre d emploi des agents de maîtrise : les grilles indiciaires. Les réformes statutaires successives ont abouti à un écrasement des grilles indiciaires dans toutes les catégories et le cadre d emploi des agents de maîtrise n est pas épargné. Le cadre d emploi des agents de maîtrise se compose en 2 grades : 1 Agent de maîtrise (échelle 5). 2 Agent de maîtrise principal (échelle spécifique). 4

5 Problème pour le premier grade Agent de Maîtrise (AM): Le début de carrière des AM se situe à l échelle 5. Ils se retrouvent à encadrer des agents situés sur une grille indiciaire supérieure : un Adjoint technique principal de 1 ère classe se trouve en échelle 6. -Dernier échelon Adjoint Technique Principal de 1 ère niveau457 IM. classe arrive au -Dernier échelon Agent de maîtrise arrive au niveau 402 IM. (Soit une différence de 55 points soit 255 euros). Les régimes indemnitaires compensent cette anomalie mais avec la revalorisation du RI de la catégorie C l écart diminue de plus en plus. Revendication : repositionner le grade d agent de maîtrise (à l échelle 6? en catégorie B?) ce qui permettrait entre autre aux ATP1 bénéficiant d une promotion au grade d AM de ne pas redescendre à l échelle 5. Problème pour le deuxième grade Agent de Maîtrise Principal (AMP) : Le tassement des grilles indiciaires entre AMP et le grade de Technicien, entraîne un déroulement de carrière identique entre les deux grilles (à un point prêt). B). -Dernier échelon du grade AMP arrive au niveau 485 IM (catégorie C) -Dernier échelon du grade de Technicien arrive au niveau 486 IM (catégorie Alors que le niveau de recrutement passe de bac (niveau de recrutement AM) à bac +2 (niveau de recrutement Technicien). Revendication :la pertinence plus que jamais de l'intégration au minimum du grade AMP en catégorie B. La grille étant aujourd'hui similaire à celle de Technicien 1er grade. Conclusion : Ce tassement déstructure l architecture et la cohérence du statut en dévalorisant au passage la reconnaissance des niveaux de qualifications à travers les grilles indiciaires et le déroulement de carrière des fonctionnaires. Un combat syndical est à mener au niveau national. Au niveau local une revendication de revalorisation du RI pour AM et Technicien est toujours d actualité. Denis GUILLET énonce les 3 axes d orientation approuvés par le Congrès : Travailler ensemble toutes catégories confondues Développer une action syndicale à l échelle de la commune et de la métropole. Réflexion sur les embauches et les conditions de travail 5

En catégorie C, B ou A, chaque agent tire bénéfice de la proposition de FO, que ce soit dans sa période d activité ou en retraite.

En catégorie C, B ou A, chaque agent tire bénéfice de la proposition de FO, que ce soit dans sa période d activité ou en retraite. Fédération Générale des Fonctionnaires Force Ouvrière Pour une véritable Réforme de la grille indiciaire!... Les revendications Force Ouvrière La réforme de la grille indiciaire : Une nécessité pour maintenir

Plus en détail

BIENVENUE DANS. Nouvelle. Statutaire. des personnels Sociaux. De la Fonction Publique État, Territoriale, Hospitalière

BIENVENUE DANS. Nouvelle. Statutaire. des personnels Sociaux. De la Fonction Publique État, Territoriale, Hospitalière BIENVENUE DANS LE LA Nouvelle Escroquerie Espace Statutaire des personnels Sociaux De la Fonction Publique État, Territoriale, Hospitalière Commençons par voir comment nous sommes considérés aujourd hui

Plus en détail

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux SNUCLIAS FSU 173 rue de Charenton 75012 Paris 01 3 7 53 95 01 9 88 06 17 snuclias-fsu@orange.fr www.snuclias-fsu.fr Réforme de la Catégorie B s Territoriaux Le 21 février 2008, organisations syndicales,

Plus en détail

MOTIONS ADOPTEES par l'assemblee GENERALE du SEJS le 5 octobre 2013 à AIX-en-Provence

MOTIONS ADOPTEES par l'assemblee GENERALE du SEJS le 5 octobre 2013 à AIX-en-Provence MOTIONS ADOPTEES par l'assemblee GENERALE du SEJS le 5 octobre 2013 à AIX-en-Provence MOTION 1 : «Pour le maintien et la promotion du cadre d exercice professionnel» Le triptyque management-pilotage stratégique/conseil-expertise/inspection-évaluation

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal Séance du 13 octobre 2009

Compte-rendu du conseil municipal Séance du 13 octobre 2009 Compte-rendu du conseil municipal Séance du 13 octobre 2009 1- Droit de préemption sur une maison sise au 11 rue de la Bonne Rencontre Le Maire fait part au Conseil Municipal d une déclaration d intention

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 19 : La pyramide et les offres Célébration? Mon intention Votre intention? Cette leçon se divise en 3 parties : 1. La pyramide des services

Plus en détail

INFO FLASH Conseils d établissement

INFO FLASH Conseils d établissement INFO FLASH Conseils d établissement Numéro 1 Novembre 2011 Les conditions gagnantes d un conseil d établissement Les conseils d établissement tel que nous les connaissons aujourd hui existent depuis 1998,

Plus en détail

Propositions de la CGT dans la négociation sur le dialogue social. Petit-déjeuner de presse. jeudi 13 novembre 2014 Siège de la CGT Montreuil

Propositions de la CGT dans la négociation sur le dialogue social. Petit-déjeuner de presse. jeudi 13 novembre 2014 Siège de la CGT Montreuil Dossier de presse Propositions de la CGT dans la négociation sur le dialogue social Petit-déjeuner de presse jeudi 13 novembre 2014 Siège de la CGT Montreuil Agnès LE BOT et Mohammed OUSSEDIK Dossier de

Plus en détail

CAMPAGNE ELECTORALE 2014

CAMPAGNE ELECTORALE 2014 CAMPAGNE ELECTORALE 2014 Editorial C est dans un contexte de remise en cause des statuts de la Fonction Publique et à la veille de nouvelles grandes réformes territoriales pour 2015 qu il est absolument

Plus en détail

NOR : DEVK1129140D 1/17

NOR : DEVK1129140D 1/17 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l énergie Décret n du fixant les conditions d intégration dans les cadres d emplois de la fonction publique territoriale des

Plus en détail

Actualités Fonction Publique - Mardi 19 avril 2011-

Actualités Fonction Publique - Mardi 19 avril 2011- SECRÉTARIAT D ÉTAT CHARGÉ DE LA FONCTION PUBLIQUE Actualités Fonction Publique - Mardi 19 avril 2011- La politique salariale dans la Fonction publique Le calendrier des négociations salariales a été défini

Plus en détail

e ntretien professionnel côté sa l A rié

e ntretien professionnel côté sa l A rié e ntretien professionnel côté sa l A rié se prendre au je de son avenir professionnel Collection entreprise EntrE tie n profe ssionne l l opportunité de jouer le j e moment d échange avec votre employeur,

Plus en détail

L INDISPENSABLE. Ma rémunération. Ma carrière La CFDT m informe et me défend! Fonctionnaires 2014. f3c-cfdt.fr

L INDISPENSABLE. Ma rémunération. Ma carrière La CFDT m informe et me défend! Fonctionnaires 2014. f3c-cfdt.fr L INDISPENSABLE Fonctionnaires 2014 Ma rémunération f3c-cfdt.fr Ma carrière La CFDT m informe et me défend! INTRODUCTION V ous retrouverez dans ce fascicule les échelles indiciaires des fonctionnaires

Plus en détail

SECRETARIAT GENERAL CONGRES CFDT 2014

SECRETARIAT GENERAL CONGRES CFDT 2014 SECRETARIAT GENERAL CONGRES CFDT 2014 Intervention de la Fédération sur le rapport d activité Marseille, le 2 juin 2014 A la lecture du rapport, ces quatre années passées peuvent donner le tournis, tant

Plus en détail

AVENIR DES PARCS. ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement durables

AVENIR DES PARCS. ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement durables AVENIR DES PARCS Perspectives pour les personnels OPA des parcs ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement durables Selon les quatre rubriques, recrutement, rémunération, carrière et

Plus en détail

Emanant d un individu ou d un groupe d individus

Emanant d un individu ou d un groupe d individus Emanant d un individu ou d un groupe d individus A sa présentation elle doit dégager de l enthousiasme Même si celle-ci semble utopique, elle a le mérite d exister Elle fédèrera tous vos adhérents sur

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? La qualification, c est quoi? p.8 C

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2010 COMPTE RENDU DETAILLE

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2010 COMPTE RENDU DETAILLE CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2010 COMPTE RENDU DETAILLE VOTE : APPROUVE Approbation du procès verbal de la séance précédente Rappel des Arrêtés du Maire pris en application des articles L 2122-22 et L

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

élections professionnelles

élections professionnelles élections professionnelles 23 juin 2016 Jeudi 23 juin 2016, chaque agent va élire ses représentants aux instances consultatives. L élection des représentants du personnel au Comité technique (C) et aux

Plus en détail

LES EMPLOIS FONCTIONNELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE

LES EMPLOIS FONCTIONNELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE République française Polynésie française www.cgf.pf LES EMPLOIS FONCTIONNELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE (Mode d emploi) (Applicable à partir du 1 er août 2012 pour toutes les communes) SOMMAIRE

Plus en détail

Conclusions et recommandations du colloque Forum Belge pour la Sécurité Urbaine du 31 mars 2003 à St Gilles

Conclusions et recommandations du colloque Forum Belge pour la Sécurité Urbaine du 31 mars 2003 à St Gilles Conclusions et recommandations du colloque Forum Belge pour la Sécurité Urbaine du 31 mars 2003 à St Gilles Au terme de cette journée, il nous a paru important de dégager, sur base des différentes interventions,

Plus en détail

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Toute reprise ou reproduction totale ou partielle du texte ou illustration de cette brochure n est autorisée que moyennant mention

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

La lettre du Syndicat des enseignants de l Essonne. jeudi 10 avril 2014

La lettre du Syndicat des enseignants de l Essonne. jeudi 10 avril 2014 La lettre du Syndicat des enseignants de l Essonne Merci aux directeurs de bien vouloir faire suivre à leurs adjoints jeudi 10 avril 2014 Notre équipe est à votre écoute au 01.60.79.10.05. Lundi, mardi,

Plus en détail

SYNDICAT CGT RENAULT DOUAI. : 03.27.87.22.67 FAX:03.27.96.89.38 BP40 040 Intérieur:39591 59553 CUINCY cgt.renaultdouai@wanadoo.fr

SYNDICAT CGT RENAULT DOUAI. : 03.27.87.22.67 FAX:03.27.96.89.38 BP40 040 Intérieur:39591 59553 CUINCY cgt.renaultdouai@wanadoo.fr Le 04/03/2015 Déclaration des élus de CE CGT sur le BILAN social 2014 : La CGT s est penchée sur les "Chiffres clés du Bilan Social 2014", en d'autres termes, sur une synthèse avec plein de graphiques,

Plus en détail

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Adoptée au comité de Régie interne du 1er mars 2016 1. Introduction Notre système d assurance qualité comprend déjà toutes les composantes

Plus en détail

REFORME DE LA CATEGORIE C 1 ère PARTIE AGENTS RELEVANT DES ECHELLES 3, 4, 5 et 6 DE REMUNERATION

REFORME DE LA CATEGORIE C 1 ère PARTIE AGENTS RELEVANT DES ECHELLES 3, 4, 5 et 6 DE REMUNERATION REFORME DE LA CATEGORIE C 1 ère PARTIE AGENTS RELEVANT DES ECHELLES 3, 4, 5 et 6 DE REMUNERATION Date d application : 1 er février 2014 Cadre juridique : - Décret n 2014-78 du 29 janvier 2014 modifiant

Plus en détail

PALLIER AU MANQUE DE STAGE. OU SACRIFIER UNE PROFESSIONNALISATION DE QUALITE?

PALLIER AU MANQUE DE STAGE. OU SACRIFIER UNE PROFESSIONNALISATION DE QUALITE? COMMUNIQUE DU 29 JUIN 2015 PALLIER AU MANQUE DE STAGE. OU SACRIFIER UNE PROFESSIONNALISATION DE QUALITE? Préambule : C est dans le contexte des Etats Généraux du travail social, initiés en 2013 et qui

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL

FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL Consternant mais réel constat dans le secteur associatif : la représentation du personnel dans nos structures reste anecdotique, en dépit des obligations légales

Plus en détail

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté.

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté. Conférence PFUE «Inclusion sociale : une approche européenne de la scolarisation des élèves handicapés» 29 octobre 2008 Ouverture par Jean-Louis Nembrini, DGESCO Madame la vice-présidente du Conseil général

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

Le Droit d'option dans la Fonction Publique Hospitalière trois ans après... BILAN

Le Droit d'option dans la Fonction Publique Hospitalière trois ans après... BILAN Le Droit d'option dans la Fonction Publique Hospitalière trois ans après... BILAN Page 1 sur 5 Il y a environ trois ans, l ensemble des IADE travaillant dans la Fonction Publique Hospitalière (FPH) était

Plus en détail

Quand deux projets se rencontrent.. 2 ème Forum Régional Santé et Travail 3 avril 2008

Quand deux projets se rencontrent.. 2 ème Forum Régional Santé et Travail 3 avril 2008 Quand deux projets se rencontrent.. 2 ème Forum Régional Santé et Travail 3 avril 2008 Plan La santé au travail : une priorité de la CFDT Une action soutenue financièrement Les points clefs de la démarche

Plus en détail

!"#$%&'#()#*+!(,+(-#'#.)-//+0#12$3# (+456+#/+#'#.)-//+0#12$3! =>"5?=!(!

!#$%&'#()#*+!(,+(-#'#.)-//+0#12$3# (+456+#/+#'#.)-//+0#12$3! =>5?=!(! "#$%&'((')'*%+, (",./$01', 12.%.+, 3'3, 4"5"*5'3+, 50**"$33'*%, &*, /"('*%$33')'*%, 1', (2"5%$4$%., 36*1$5"('7, "#$%&'((')'*%+, (', /$*%')3, "6"*%,.%., /0$5', 8, 1', 9/"*1'3, )0#$($3"%$0*3+, 4$5%0/$'&3'3,

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique»

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» CLÔTURE DES TRAVAUX PAR MADAME CYNTHIA LIGEARD PRESIDENTE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE 6 novembre 2014 1 Mesdames, Messieurs les

Plus en détail

Document stagiaire n 20. Charte de l élu-e et mandaté-e CGT

Document stagiaire n 20. Charte de l élu-e et mandaté-e CGT Charte de l élu-e et mandaté-e CGT Des élu-e-s et mandaté-e-s solidaires, démocratiques et efficaces Mandaté-e-s Délégué-e syndical-e Sécurité Sociale Administrateur mutuelle Conseiller du salarié Conseiller

Plus en détail

CQP Certificat de qualification professionnelle

CQP Certificat de qualification professionnelle CQP Certificat de qualification professionnelle Agent de service de remplacement La reconnaissance d un métier Professionnalisme Adaptabilité Savoir-faire Polyvalence Une qualification reconnue Le Certificat

Plus en détail

Discours du Chef de projet pour ouverture PASCRENA. 17 décembre 2012. Je vous remercie d avoir bien voulu répondre par votre

Discours du Chef de projet pour ouverture PASCRENA. 17 décembre 2012. Je vous remercie d avoir bien voulu répondre par votre Discours du Chef de projet pour ouverture PASCRENA 17 décembre 2012 Salutations protocolaires Chers amis de la société civile, Je vous remercie d avoir bien voulu répondre par votre présence à cette invitation

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS

CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS CIBC Artois Ternois 3 rue Abbé Pierre 62000 Arras 03.21.48.17.97 cibcarras@nordnet.fr www.cibcarras.org SOMMAIRE Le Bilan de Compétences La Validation des Acquis de l Expérience

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole Pourquoi une complémentaire santé? Aujourd hui, 84% de la population souscrit

Plus en détail

RACIALES À L EMPLOI. Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007

RACIALES À L EMPLOI. Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007 discriminations RACIALES À L EMPLOI Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007 Dans le cadre du pôle discriminations à l emploi avec la participation

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

Votre rémunération, RESPECTES

Votre rémunération, RESPECTES Votre rémunération, RESPECTES 2 AGIR ENSEMBLE Une politique absurde de suppression d emplois Depuis 2005 tout semble «bon» pour organiser les 22000 départs : pressions individuelles, réorganisations, fermetures

Plus en détail

L ère de l infirmière exécutante est abolie au bloc opératoire. URGENCES ET SECURITE AU BLOC OPERATOIRE AFISO 2015 Christine Robin

L ère de l infirmière exécutante est abolie au bloc opératoire. URGENCES ET SECURITE AU BLOC OPERATOIRE AFISO 2015 Christine Robin L ère de l infirmière exécutante est abolie au bloc opératoire URGENCES ET SECURITE AU BLOC OPERATOIRE AFISO 2015 Christine Robin La profession infirmière a considérablement évolué depuis un siècle. S'il

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-083. Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-083. Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 16 avril 2015 Décision du Défenseur des droits MLD-2015-083 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

Séance du 18/03/2011. Marche de travaux : Rénovation et mise aux normes de la salle polyvalente et de la salle du trait d union de Bétaille : Lot N 2

Séance du 18/03/2011. Marche de travaux : Rénovation et mise aux normes de la salle polyvalente et de la salle du trait d union de Bétaille : Lot N 2 Séance du 18/03/2011 Marche de travaux : Rénovation et mise aux normes de la salle polyvalente et de la salle du trait d union de Bétaille : Lot N 2 Dans le cadre de la rénovation et la mise aux normes

Plus en détail

Les emplois d avenir sont pour vous

Les emplois d avenir sont pour vous Vous avez entre 16 et 25 ans? Peu ou pas qualifié(e) ou résidant sur des territoires à fort taux de chômage? Fortement motivé(e) pour trouver un emploi? Les emplois d avenir sont pour vous Une entrepris

Plus en détail

Intervention de Steve DUMONT lors du Débat d'orientation Budgétaire

Intervention de Steve DUMONT lors du Débat d'orientation Budgétaire Intervention de Steve DUMONT lors du Débat d'orientation Budgétaire Comme l année dernière vous dénoncez la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement à juste titre mais je crains que, même si demain,

Plus en détail

Compétences Ecoute. Suivi. Accompagnement. Concours. Promotions Expérience. CAP n 4 adjoint administratif. Soyez acteur de votre carrière : Votez UNSA

Compétences Ecoute. Suivi. Accompagnement. Concours. Promotions Expérience. CAP n 4 adjoint administratif. Soyez acteur de votre carrière : Votez UNSA Compétences Ecoute Accompagnement Suivi Concours Promotions Expérience CAP n 4 adjoint administratif Soyez acteur de votre carrière : Votez UNSA Concours Suivi Compétences Accompagnement Ecoute Promotions

Plus en détail

Analyse des projets Fillon-Raffarin par Jean-Jacques Chavigné source : http://www.democratie-socialisme.org

Analyse des projets Fillon-Raffarin par Jean-Jacques Chavigné source : http://www.democratie-socialisme.org Analyse des projets Fillon-Raffarin par Jean-Jacques Chavigné source : http://www.democratie-socialisme.org SALARIES DU PRIVE Aujourd hui Réforme Fillon Commentaires DUREE DE COTISATION 40 années de cotisations

Plus en détail

Chaud devant! A. Dimension juridique... 2 B. Dimension morale... 2 C. Dimension éthique... 3

Chaud devant! A. Dimension juridique... 2 B. Dimension morale... 2 C. Dimension éthique... 3 Analyse de situations professionnelles Analyse et synthèse du cas n 6 Chaud devant! Analyse et synthèse réalisées par Jean-Pierre OBIN Inspecteur général de l'éducation nationale (IGEN) Expert associé

Plus en détail

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS ENTRE L Association. dont le siège social est situé.., représentée par M.. en sa qualité de.., ET L organisation syndicale représentée par M.., en sa qualité

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE La table de patrimoine-histoire est heureuse de participer à cette réflexion dans le cadre de l élaboration d une vision de la Ville de Québec en soutien aux professionnels

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE MARTINIQUE : QUESTIONS ET REPONSES PAR. Emmanuel JOS Professeur émérite de droit public

LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE MARTINIQUE : QUESTIONS ET REPONSES PAR. Emmanuel JOS Professeur émérite de droit public LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE MARTINIQUE : QUESTIONS ET REPONSES PAR Emmanuel JOS Professeur émérite de droit public La création de la Collectivité Territoriale de Martinique pouvait-elle se faire sans

Plus en détail

Session II: «Fonctionnaires» ou professionnels des administrations de l émergence.

Session II: «Fonctionnaires» ou professionnels des administrations de l émergence. MARDI 08 OCTOBRE 2013 Présentation : 11:15 11:45 Session II: «Fonctionnaires» ou professionnels des administrations de l émergence. Les personnels des administrations, un capital et une ressource cruciale

Plus en détail

DELIBERATIONS ORDRE DU JOUR

DELIBERATIONS ORDRE DU JOUR DELIBERATIONS L an deux mille quatorze, le 26 juin; Le Conseil Municipal de la commune de Salaunes dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la présidence de Monsieur Jean Marie

Plus en détail

Calculer la réduction Fillon

Calculer la réduction Fillon Calculer les exonérations de charges Calculer la réduction Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à cette fiche actualisée

Plus en détail

PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE

PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE Grégoire DE PRÉNEUF Directeur-Associé, Deuzzi, www.deuzzi.fr (France) 1. PARADOXES DE LA CROISSANCE DU SECTEUR DES SERVICES EN INGÉNIERIE INFORMATIQUE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD

Plus en détail

Contribution sur l Intégration de la filière sage-femme au sein des universités

Contribution sur l Intégration de la filière sage-femme au sein des universités Kg,gk,fkg,kg,dgk Contribution sur l Intégration de la filière sage-femme au sein des «Le service public de l enseignement supérieur contribue à l élévation du niveau scientifique, culturel et professionnel

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

Accord relatif à l avenir de la fonction publique : La modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations

Accord relatif à l avenir de la fonction publique : La modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations Accord relatif à l avenir de la fonction publique : La modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations Le gouvernement et les signataires du présent accord souhaitent renforcer

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Prévention des risques professionnels Année 2011-2012 La prévention des risques professionnels est un sujet de plus en plus présent dans les organisations actuelles. Pour être efficaces

Plus en détail

Guide opérationnel. Thème : Contrat à Durée Indéterminée Intermittent (CDII) Assia GUERRIB

Guide opérationnel. Thème : Contrat à Durée Indéterminée Intermittent (CDII) Assia GUERRIB Guide opérationnel Thème : Contrat à Durée Indéterminée Intermittent (CDII) Assia GUERRIB Carinne DEUX RGRH42 1 SOMMAIRE INTRODUCTION I Qu est-ce que le CDII? II Quels sont les secteurs concernés et les

Plus en détail

Québec, le 11 mai 2013 Conseil national du Parti Québécois Rapport du président du conseil exécutif national

Québec, le 11 mai 2013 Conseil national du Parti Québécois Rapport du président du conseil exécutif national Québec, le 11 mai 2013 Conseil national du Parti Québécois Rapport du président du conseil exécutif national La promotion de notre option est au cœur de notre action. Lors de notre dernière rencontre à

Plus en détail

SONDAGE CNAPS - ADHÉRENTS SNES

SONDAGE CNAPS - ADHÉRENTS SNES L E S R É S U L T A T S Retrouvez le détail complet des résultats sur www.e-snes.org 4 7 R U E A R I S T I D E B R I A N D 9 2 3 0 0 L E VA L L O I S P E R R E T - T É L. 0 1 4 1 3 4 3 6 5 2 - F A X 0

Plus en détail

UN RECUL IMPORTANT UD CGT AIN 2011 1

UN RECUL IMPORTANT UD CGT AIN 2011 1 UN RECUL IMPORTANT UD CGT AIN 2011 1 Allongement de la durée de cotisation des fonctionnaires de 37 ans ½ à 40 ans puis 41 ans Mise en place de la décote en 2006 : amputation de la pension pour chaque

Plus en détail

IMPACT DES MODIFICATIONS STATUTAIRES SUR LA FONCTION DE P.H

IMPACT DES MODIFICATIONS STATUTAIRES SUR LA FONCTION DE P.H IMPACT DES MODIFICATIONS STATUTAIRES SUR LA FONCTION DE P.H Dr Brodeur, Dr Cazaban, SMARNU Mapar 2007 1 - Conséquences des modifications d octobre 2006 sur la carrière des PH - Mise en place du Centre

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CONSEQUENCES DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE (EPCI) A FISCALITE PROPRE SUR LES PERSONNELS EMPLOYES PAR CES ETABLISSEMENTS L article

Plus en détail

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C FILIÈRE ADMINISTRATIVE DE LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT PERSONNELS ADMINISTRATIFS DU PÔLE ÉDUCATIF Éducation Nationale - Enseignement Supérieur - Jeunesse et Sports NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C Une revalorisation

Plus en détail

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales Fédération FAMILLES RURALES de Charente-Maritime 21 rue des vendanges 17 100 Saintes Tél : 05 46 93 46 83 Fax : 05 46 74 00 59 Qu est

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général

Plus en détail

Et si je préparais...... ma retraite?

Et si je préparais...... ma retraite? Et si je préparais...... ma retraite? l enseignant supplément n 191 décembre 2015 Demain, ma retraite Adhérent, vous pouvez bénéficier d une aide spécifique et d une estimation de votre pension (p.8).

Plus en détail

Ce que vous devez savoir

Ce que vous devez savoir LIVRET D ACCUEIL ET D INFORMATION Salarié(e)s d entreprises sous-traitantes françaises et étrangères Ce que vous devez savoir Connaître vos droits en matière de : salaires, contrat de travail, conditions

Plus en détail

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 09 NOV 2011 Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n 11- MFPF1130836C Le ministre de la fonction publique A Monsieur le ministre

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

Bilan social 2011. " Assurer sur tout le territoire essonnien des secours équitables et de qualité"

Bilan social 2011.  Assurer sur tout le territoire essonnien des secours équitables et de qualité Bilan social 2011 " Assurer sur tout le territoire essonnien des secours équitables et de qualité" Effectifs arrétés au 31/12/2011 Éditorial L humain au centre Pour les agents du Sdis, retrouvez l'exhaustivité

Plus en détail

les services d emploi en Nouvelle-Écosse

les services d emploi en Nouvelle-Écosse Une nouvelle vision pour les services d emploi en Nouvelle-Écosse En prévision des changements careers.novascotia.ca Aperçu La Nouvelle-Écosse est sur le point de connaître des changements importants en

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER. Depuis le dernier congrès, 2009-2010 2011-2012

RAPPORT FINANCIER. Depuis le dernier congrès, 2009-2010 2011-2012 RAPPORT FIACIER 9- - Maurice Lecomte responsable à la politique financière En lien avec toute la Cgt, le syndicalisme spécifique retraité agit pour une meilleure protection sociale, un bon niveau des retraites

Plus en détail

UNIVERSITE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE

UNIVERSITE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE UNIVERSITE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE La COMUE UBFC est créée depuis le 1 er avril 2015 L essentiel sur UBFC, en quelques questions La COMUE UBFC, qu est-ce que c est? La COMUE (COMmunauté d Universités et

Plus en détail

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Kevin G. Lynch Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet Pour l année finissant le 31 mars 2006 Catalogage avant

Plus en détail

salaires et rémunérations

salaires et rémunérations salaires et rémunérations professionnel libre apolitique pragmatique Des femmes et des hommes au service de leurs collègues professionnel Le salaire fixe Il constitue l élément principal de la rémunération.

Plus en détail

LA BONNE PERSONNE AU BON POSTE. Nous recrutons pour vous des spécialistes en construction & immobilier

LA BONNE PERSONNE AU BON POSTE. Nous recrutons pour vous des spécialistes en construction & immobilier LA BONNE PERSONNE AU BON POSTE Nous recrutons pour vous des spécialistes en construction & immobilier PROFITEZ DE NOS COMPÉTENCES DE RECRUTEMENT NOUS METTONS EN RELA- TION LES ENTREPRISES ET LEURS COLLABORATEURS

Plus en détail

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON 1419 Séance du lundi 16 décembre 2013 D-2013/758 Marché des Capucins. Actualisation des tarifs des droits de place du Marché et du parc stationnement des Capucins.

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail