CONSTITUTION. Congrès national des cadres en immobilier public fondé à l Université Queen s, Kingston

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSTITUTION. Congrès national des cadres en immobilier public fondé à l Université Queen s, Kingston"

Transcription

1 CONSTITUTION Congrès national des cadres en immobilier public fondé à l Université Queen s, Kingston Statuts et règlements comprenant les modifications apportées dans le cadre de l Assemblée générale annuelle, le 29 janvier Nom et statut Le Congrès national des cadres en immobilier public, appelé anciennement le «Forum immobilier Queen s», est un organisme sans but lucratif, non constitué en société, faisant partie de l Université Queen s, de Kingston. L université approuve le budget et le programme du Congrès, et fournit des services de soutien à son fonctionnement. 2. Objectifs Le Congrès vise à promouvoir l approfondissement et l échange de connaissances et de techniques en matière de gestion de biens immobiliers publics, en fournissant un contexte neutre et un environnement collégial propices au réseautage par des cadres supérieurs responsables de la gestion de biens immobiliers publics à tous les paliers de gouvernement à l échelle du Canada. Le Congrès reçoit l appui de l Université Queen s, de Conseillers académiques, de Conseillers du Congrès et d Associés provenant d entreprises privées intéressées aux objectifs du Congrès. 3. Catégories de membres Les cinq catégories de membres du Congrès figurent ci-dessous. À l exception de l Université Queen s, les membres sont les organismes que le Comité de direction invite à se joindre au Congrès, qui versent les droits d adhésion annuels s il y a lieu, et dont les noms figurent au registre des membres tenu à jour par la Convocatrice du Congrès. Le Comité de direction établit tous droits et privilèges des cinq catégories qui doivent s ajouter aux droits et privilèges définis ci-dessous. 3.1 l Université Queen s L université, par l entremise du Vice-directeur, Recherches, nomme deux représentants au Congrès. Chacun de ces représentants a un droit de vote lors des réunions des membres du Modifié et approuvé par l AGA du 29 janvier

2 Congrès. De plus, un(e) des deux représentant(e)s est membre du Comité de direction ayant un droit de vote. 3.2 Les organisations membres Les organisations membres, représentées par leurs cadres supérieurs, sont des organismes responsables de la gestion de biens immobiliers publics au sein des gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux ainsi que des sociétés d État et des organismes parapublics. Le nombre d organisations membres se limite à un total de 30 organisations, avec une directive de 10 de chaque niveau fédéral, provincial et municipal du gouvernement. Chaque organisation membre a un droit de vote lors des réunions des membres du Congrès, et l un(e) de ses représentant(e)s est admissible à élection au Comité de direction du Congrès. 3.3 Les particuliers ou organisations associés Les Associés sont des particuliers ou des entreprises ou organisations non gouvernementales entretenant un intérêt dans la mission du Congrès. Le Comité de direction invite les Associés à se joindre au Congrès. Le nombre d Associés ne peut être supérieur au nombre d organisations membres. Les représentants des Associés ne peuvent assister aux réunions des membres du Congrès, et ne sont pas admissibles à élection au Comité de direction. 3.4 Les Conseillers académiques Les Conseillers académiques sont des professeurs œuvrant au sein d universités, autres que l Université Queen s, et dont les disciplines appuient le Congrès. Le Comité de direction les invite à se joindre au Congrès pour un mandat renouvelable de deux ans. Chaque Conseiller académique a un droit de vote lors des réunions des membres du Congrès et est admissible à élection au Comité de direction du Congrès. 3.5 Les Conseillers du Congrès Les Conseillers du Congrès sont des particuliers ou représentants des organismes qui entreprennent des activités d appui au Congrès et qui sont activement intéressés à assister aux programmes du Congrès. Ils sont invités à se joindre au Congrès par le Comité de direction pour un mandat renouvelable de deux ans. Chaque conseillers du Congrès a un droit de vote lors des réunions des membres du Congrès et est admissible à élection au Comité de direction du Congrès. 4. Structure 4.1 Le Comité de direction Le Comité de direction est l organe directeur du Congrès. Il établit les politiques qui touchent l adhésion, les droits et privilèges des catégories de membres, la régie, le budget, l embauche de personnel et tous les autres aspects des activités et programmes du Congrès. Le Comité peut Modifié et approuvé par l AGA du 29 janvier

3 toutefois déléguer ses pouvoirs à un Comité consultatif de recherche, à un Service des opérations et à tout autre organe ou particulier qu il juge approprié. Le Comité de direction se compose de huit membres : un(e) est représentant(e) de l Université Queen s, six, incluant l ancien(ne) Président(e), représentent les organisations membres, deux de chaque niveau de gouvernement et un(e) autre est un(e) Conseiller(ère) académique provenant d une université autre que l Université Queen s ou un(e) Conseiller(ère) du Congrès. Le(La) Président(e) est un(e) représentant(e) d une organisation membre, élu(e) par le Comité de direction pour une période d un an. Il est membre du Comité sans droit de vote, mais pourra voter en cas d égalité des voix. L ancien(ne) Président(e) et le(la) Convocateur(trice) sont des membres d office sans droit de vote. Le quorum du Congrès est de trois membres, dont un(e) représentant(e) de l Université Queen s. Les membres du Comité de direction, sauf le (la) représentant(e) de l Université Queen s, font l objet d élection lors de l Assemblée générale annuelle et remplissent un mandat de deux ans. Toutefois, le Comité de direction peut nommer un autre organisation membre afin qu elle termine le mandat d une organisation membre qui a mis fin à son adhésion au Congrès. Les réunions peuvent se tenir par voie électronique. 4.2 Réunions des membres La fin de l année du Congrès tombe le 31 décembre. L Assemblée générale annuelle de celui-ci doit avoir lieu vers le commencement de l année, et on doit y approuver le rapport annuel du(de la) Convocateur(trice) pour l année précédente, y compris les états financiers ainsi que le plan d action et les prévisions budgétaires proposés pour l année à venir. En outre, l Assemblée générale annuelle fixe les droits d adhésion annuels, approuve le registre des membres ainsi que toute modification des Statuts et règlements, et traite aussi toutes autres questions qui lui sont soumises. L approbation du rapport annuel et des modifications des Statuts et règlements n est définitive et n a force obligatoire qu après l approbation de ces éléments par le Comité consultatif de recherche de l Université Queen s, tel que le dispose la Section 5 ci-après. Les membres doivent absolument recevoir un préavis d au moins 30 jours de toute modification des Statuts et règlements, et toute modification proposée requiert l appui des deux tiers des membres qui votent. Il faut soumettre toute procuration au(à la) Convocateur(trice) avant la tenue de la réunion. Les réunions peuvent se tenir par voie électronique. On pourra convoquer les membres ayant droit de vote à des réunions extraordinaires moyennant préavis de quatorze (14) jours donné par le(la) Président(e) ou le(la) Convocateur(trice) par suite d une résolution adoptée par le Comité de direction ou d une demande écrite signée par au moins 20 % des membres ayant droit de vote. Modifié et approuvé par l AGA du 29 janvier

4 4.3 Le Comité consultatif de recherche Le Comité consultatif de recherche élabore le programme de recherche, fixe les modalités de réalisation des projets individuels, examine les propositions de projet et en recommande l approbation par le Comité de gestion. Il se compose d un(e) représentant(e) de chacune d au moins deux organisations membres, un(e) représentant(e) de l Université Queen s, ainsi que d universitaires et de professionnels invités. Le Comité de direction détermine le nombre et la composition des membres invités. 4.4 Le Service des opérations Le Service des opérations, constitué du(de la) Convocateur(trice) et du Coordonnateur en liaison avec le corps enseignant, gère les affaires quotidiennes du Congrès et exerce l autorité que lui délègue le Comité de direction. 4.5 Le Coordonnateur en liaison avec le corps enseignant Le Coordonnateur en liaison avec le corps enseignant du Congrès est nommé(e) par le Viceprincipal, Recherche. Le Coordonnateur en liaison avec le corps enseignant assure la coordination et les communications quotidiennes avec l université. 4.6 Le(La) Convocateur(trice) Le(La) Convocateur(trice) est l administrateur(trice) du Congrès. Il(Elle) se fait engager par le Comité de direction, relève de celui-ci, et reçoit sa rémunération à même les fonds du Congrès. Responsable de l exécution du programme et du budget approuvés par l Assemblée générale annuelle et l Université Queen s, le(la) Convocateur(trice) autorise des dépenses dans les limites du budget approuvé. 5. Relation avec l Université Queen s Les règlements pertinents du Sénat de l Université Queen s régissent le Congrès. L université délègue deux représentants au Congrès, un(e) qui est membre du Comité de direction et chacun ayant un droit de vote lors de l Assemblée générale annuelle. Le Comité consultatif de recherche de l Université Queen s doit approuver le rapport annuel sur les activités du Congrès, y compris les états financiers, le programme et le budget relatifs à l année à venir, et toute modification des Statuts et règlements. L université fournit au Congrès des services comptables, bancaires, de courrier, informatiques et juridiques, de même que des locaux servant à l administration du Congrès. Modifié et approuvé par l AGA du 29 janvier

5 6. Publication et propriété intellectuelle Toute propriété intellectuelle conçue et réalisée par un(e) représentant(e) d une organisation membre, d un(e) Associé(e) ou d un(e) Conseiller(ère) académique du Congrès, ou par toute autre personne qui soumet une communication ou une présentation au Congrès, appartient à cette personne ou à l institution ou organisation qui l emploie ou l engage par contrat, et ce, conformément aux politiques de ladite institution ou organisation. Tout matériel soumis au Congrès pourra faire l objet de distribution par celui-ci sans frais relativement aux activités appuyant sa mission; de plus, le Congrès détiendra licence non exclusive d utilisation ou de publication de tout matériel de ce genre. 7. Clôture S il survient des circonstances qui empêchent le Congrès de poursuivre l accomplissement de son mandat, l université ne sera plus obligée de maintenir son appui au Congrès. Advenant la clôture de celui-ci, toute obligation restante se fera débiter à l actif du Congrès et les actifs restants se feront attribuer à l université. Modifié et approuvé par l AGA du 29 janvier

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF)

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Statuts juridiques adoptés lors de l Assemblée générale constitutive et spéciale du Regroupement des écoles de pêche francophones», tenue à l Institut

Plus en détail

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice STATUTS Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice Article 1 Dénomination, adhésions Il est constitué entre les soussignés et tous ceux qui deviendront membres par la suite une association

Plus en détail

REGLEMENTS GÉNÉRAUX SENTIERS PÉDESTRES DES 3 MONTS DE COLERAINE

REGLEMENTS GÉNÉRAUX SENTIERS PÉDESTRES DES 3 MONTS DE COLERAINE REGLEMENTS GÉNÉRAUX SENTIERS PÉDESTRES DES 3 MONTS DE COLERAINE CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1.1 Nom de la corporation L organisme est incorporé comme association sans but lucratif (loi, chapitre)

Plus en détail

STATUTS DU RÉSEAU LEXICOLOGIE, TERMINOLOGIE, TRADUCTION, AISBL

STATUTS DU RÉSEAU LEXICOLOGIE, TERMINOLOGIE, TRADUCTION, AISBL Statuts du Réseau Lexicologie, Terminologie, Traduction, AISBL : 1 Réseau Lexicologie, terminologie, traduction ASSOCIATION INTERNATIONALE SANS BUT LUCRATIF c/o Centre de recherche en linguistique appliquée

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Le présent Règlement Intérieur précise et compète les dispositions de la Convention de Libreville portant création du RIARC.

Le présent Règlement Intérieur précise et compète les dispositions de la Convention de Libreville portant création du RIARC. VERSION MODIFIEE DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET FINANCIER TITRE I : REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 er : OBJET Le présent Règlement Intérieur précise et compète les dispositions de la Convention de Libreville

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS ARTICLE 1 OBJETS ET BUTS Il est créé, entre les membres qui adhèrent aux présents statuts, une association dénommée : «Réseau des Cités des Métiers», en référence

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de la rémunération et des ressources du personnel de direction

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de la rémunération et des ressources du personnel de direction 1 1. Objectif (1) La principale fonction du Comité de la rémunération et des ressources du personnel de direction est d aider le conseil d administration à s acquitter de ses responsabilités en matière

Plus en détail

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Règlement intérieur du conseil de l Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Titre premier : Dispositions

Plus en détail

STATUTS ET RÈGLEMENTS

STATUTS ET RÈGLEMENTS STATUTS ET RÈGLEMENTS Adoptés le 30 mai 1997 Révisés le 31 mars 2008 Dernière révision le 18 mai 2013 Table des matières Article 1 : Nom 3 Article 2 : Siège social. 3 Article 3 : Année financière 3 Article

Plus en détail

RÈGLE 1 : CONSEIL DE L ÉCOLE

RÈGLE 1 : CONSEIL DE L ÉCOLE Règle 1 : Conseil de l École Conformément à l'article 157 du Gouvernement universitaire, le Conseil de la Faculté établit les règlements afin d'assurer la bonne administration des affaires de la Faculté.

Plus en détail

Diversité des expressions culturelles

Diversité des expressions culturelles Diversité des expressions culturelles 1 IGC Distribution limitée CE/07/1.IGC/RI REGLEMENT INTERIEUR PROVISOIRE DU COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE

COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE Chapitre I er : Objet et attributions de la Commission Article 1 : Dans l esprit de la Charte Communale de l Intégration de la Personne Handicapée,

Plus en détail

Statuts et règlements. Centre d expérience préscolaire et parascolaire

Statuts et règlements. Centre d expérience préscolaire et parascolaire Statuts et règlements Centre d expérience préscolaire et parascolaire 1 Préambule : Définitions : Le «Centre» désigne le Centre d expérience préscolaire et parascolaire. Un «Parent» désigne tout père,

Plus en détail

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY Article 1 constitution et dénomination Il est créé, entre les adhérents aux présents statuts, une association

Plus en détail

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST STATUTS UFR MEDECINE LYON EST Faculté de Médecine Lyon Est TITRE I - CADRE INSTITUTIONNEL MISSIONS MOYENS - Vu le code de la Santé Publique - Vu le Code de l Education - Vu le décret 63-592 du 24 juin

Plus en détail

Association de baseball de la zone Noroît. Noroît. Statuts et règlements. Version Novembre 1994. Révision Novembre 2005

Association de baseball de la zone Noroît. Noroît. Statuts et règlements. Version Novembre 1994. Révision Novembre 2005 Association de baseball de la zone Noroît Noroît Statuts et règlements Version Novembre 1994 Révision Novembre 2005 Révision Octobre 2013 2 TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1 Dispositions générales... 3 Chapitre

Plus en détail

STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT

STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT STATUT TYPE C.O. M.I.O. - version initiale Page 1 de 15 SOMMAIRE ARTICLE 1 : FORME... 3 ARTICLE 2 : DENOMINATION... 3 ARTICLE

Plus en détail

Structure de fonctionnement du Fonds de développement durable de l'aééts

Structure de fonctionnement du Fonds de développement durable de l'aééts Structure de fonctionnement du Fonds de développement durable de l'aééts 1. Nom a. Fonds Désigne le Fonds de développement durable de l AÉÉTS. b. Comité Désigne le comité de gestion composé des personnes

Plus en détail

STATUTS DE L AGENCE BENINOISE DE METROLOGIE ET DE CONTROLE DE LA QUALITE (ABMCQ)

STATUTS DE L AGENCE BENINOISE DE METROLOGIE ET DE CONTROLE DE LA QUALITE (ABMCQ) 22/01/2009 STATUTS DE L AGENCE BENINOISE DE METROLOGIE ET DE CONTROLE DE LA QUALITE (ABMCQ) TITRE PREMIER : DE LA CREATION, DE L OBJET, DU SIEGE SOCIAL ET DE LA DOTATION CHAPITRE 1 : De la création, de

Plus en détail

GROUPE D ENTRAIDE MATERNELLE DE LA PETITE PATRIE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES

GROUPE D ENTRAIDE MATERNELLE DE LA PETITE PATRIE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX CHAPITRE 1 DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES Article 1 NOM DE LA CORPORATION Le Groupe d entraide maternelle de La Petite Patrie, ci-après nommé le GEM. Article 2 SIÈGE SOCIAL Situé sur le

Plus en détail

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL ARTICLE 1 NOM ET DÉFINITIONS CONSTITUTION ET RÈGLEMENT 1.1 Le groupe sera connu sous le nom de Les Amis et amies de la Bibliothèque publique

Plus en détail

STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION

STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION ARTICLE 1. FORME ET DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association par la loi du 1 er juillet 1901 et

Plus en détail

CONSTITUTION TENUE ET CONVOCATION DE RÉUNIONS COMPOSITION BANQUE NATIONALE DU CANADA. 6. Présidence COMITÉ DE RESSOURCES HUMAINES

CONSTITUTION TENUE ET CONVOCATION DE RÉUNIONS COMPOSITION BANQUE NATIONALE DU CANADA. 6. Présidence COMITÉ DE RESSOURCES HUMAINES BANQUE NATIONALE DU CANADA COMITÉ DE RESSOURCES HUMAINES Le comité de ressources humaines (le «Comité») est établi par le conseil d administration (le «Conseil») de la Banque Nationale du Canada (la «Banque»).

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI)

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) MADAGASCAR Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) (du 2 décembre 1992)* TABLE DES MATIÈRES** Articles Titre Ier : De la nature juridique

Plus en détail

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES»

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES» STATUTS ARML-idf Préambule A la suite de l ordonnance du 26 mars 1982, les premières missions locales se sont créées en Ile-de-France, à l initiative des collectivités locales Avec l appui - de l État

Plus en détail

sur la Banque cantonale de Fribourg Le Grand Conseil du canton de Fribourg

sur la Banque cantonale de Fribourg Le Grand Conseil du canton de Fribourg 96. Loi du novembre 988 sur la Banque cantonale de Fribourg Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du mai 988 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE

Plus en détail

CHARTE D'AUDIT INTERNE

CHARTE D'AUDIT INTERNE CHARTE D'AUDIT INTERNE La présente Charte est fondée sur l'article 36 de la loi sur l'université (C1 30). 1. BUT L'Audit interne est une activité indépendante et objective, conduite par le Comité d'audit

Plus en détail

Registre des Energiologues de France STATUTS

Registre des Energiologues de France STATUTS Registre des Energiologues de France STATUTS 1. ARTICLE 1 : FORME Suite au dépôt de ces statuts à la Préfecture de la Vienne (Poitiers), il est projeté de former la présente association, à but non lucratif,

Plus en détail

COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE. Mandat

COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE. Mandat COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE Mandat Préambule L Agrément de l enseignement de la physiothérapie au Canada est l organisme décisionnel qui évalue les rapports d agrément et qui décide du statut d agrément.

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES MODIFIES LE 22 NOVEMBRE 2013 A MARRAKECH

STATUTS DE L ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES MODIFIES LE 22 NOVEMBRE 2013 A MARRAKECH STATUTS DE L ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES MODIFIES LE 22 NOVEMBRE 2013 A MARRAKECH PREAMBULE Désireuses de donner effet aux déclarations adoptées lors des

Plus en détail

SECTION 1 : ADMINISTRATION

SECTION 1 : ADMINISTRATION Un règlement traitant de manière générale de l exécution et de la gestion des affaires du Council of Atlantic University Libraries - Conseil des bibliothèques universitaires de l Atlantique (la «société»)

Plus en détail

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA BANQUE NATIONALE DU CANADA CONSEIL D ADMINISTRATION Les administrateurs sont élus annuellement par les actionnaires pour superviser la gestion, en vertu de la loi, des activités commerciales et des affaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

STATUTS PARTICULIERS DU FONDS NATIONAL POUR L'EDUCATION ET LA RECHERCHE (FONER)

STATUTS PARTICULIERS DU FONDS NATIONAL POUR L'EDUCATION ET LA RECHERCHE (FONER) STATUTS PARTICULIERS DU FONDS NATIONAL POUR L'EDUCATION ET LA RECHERCHE (FONER) 2 CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er Article 2 : Article 3 : : Les attributions, l organisation et le fonctionnement

Plus en détail

STATUTS DE L OFFICE DES SPORTS DE RENNES

STATUTS DE L OFFICE DES SPORTS DE RENNES STATUTS DE L OFFICE DES SPORTS DE RENNES TITRE 1 Dénomination Siège social Objet Ethique Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «LE COLLECTIF MILLE VINGT-TROIS»

STATUTS DE L ASSOCIATION «LE COLLECTIF MILLE VINGT-TROIS» STATUTS DE L ASSOCIATION «LE COLLECTIF MILLE VINGT-TROIS» Forme juridique, but et siège Art. 1 Le Collectif Mille Vingt-Trois est une association sans but lucratif régie par les présents statuts et par

Plus en détail

«MODÈLE» DE RÈGLES DE RÉGIE INTERNE POUR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. La section 47 de la Loi détermine la façon de nommer ou d'élire ses membres.

«MODÈLE» DE RÈGLES DE RÉGIE INTERNE POUR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. La section 47 de la Loi détermine la façon de nommer ou d'élire ses membres. «MODÈLE» DE RÈGLES DE RÉGIE INTERNE POUR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT CONSEIL D'ÉTABLISSEMENT: 1. Les membres La section 47 de la Loi détermine la façon de nommer ou d'élire ses membres. Les parents de l'école

Plus en détail

«Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques»

«Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques» statuts, 24 novembre 2009 «Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques» Statuts I. But Art. 1 Nom et but Sous le nom «Association nationale pour le développement

Plus en détail

Vu le Traité instituant la Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale,

Vu le Traité instituant la Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale, REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA BEAC Le Conseil d Administration de la Banque des Etats de l Afrique Centrale (BEAC), Vu le Traité instituant la Communauté Economique et Monétaire

Plus en détail

AMERICAN CONCRETE INSTITUTE

AMERICAN CONCRETE INSTITUTE AMERICAN CONCRETE INSTITUTE Les dispositions qui suivent constituent les règlements généraux (contrat d association) de l association non personnifiée «American Concrete Institute (ACI) Section du Québec

Plus en détail

STATUTS. Art.3. L'année sociale de l'association commence le 1er juin et se termine le 31 mai de chaque année.

STATUTS. Art.3. L'année sociale de l'association commence le 1er juin et se termine le 31 mai de chaque année. ACCUEIL DES FRANÇAISES À BRUXELLES a.s.b.l. STATUTS Titre 1er. Dénomination, siège, durée, but Article 1er. Il existe une association sans but lucratif sous la dénomination «Accueil des Françaises à Bruxelles

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Statuts. Association pour le Prolongement de la Ligne B du métro

Statuts. Association pour le Prolongement de la Ligne B du métro Statuts Association pour le Prolongement de la Ligne B du métro Contact : Mail : assoplb@gmail.com Site internet : www.associationplb.fr Twitter : https://twitter.com/assoplb Association pour le Prolongement

Plus en détail

Statuts de l UFR Arts, Lettres et Langues Metz

Statuts de l UFR Arts, Lettres et Langues Metz Statuts de l UFR Arts, Lettres et Langues Metz Approuvés à l unanimité par le conseil de l UFR Lettres et Langues du 9 décembre 2013 Avis du comité technique du 30 janvier 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

SOLVAY SA REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU COMITE D AUDIT. Les membres du Comité d Audit sont nommés pour un terme de deux ans, renouvelable.

SOLVAY SA REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU COMITE D AUDIT. Les membres du Comité d Audit sont nommés pour un terme de deux ans, renouvelable. SOLVAY SA REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU COMITE D AUDIT I. COMPOSITION DU COMITÉ D AUDIT 1. Nombre de membres - Durée des mandats Le Comité d Audit compte au moins quatre membres. Les membres du Comité

Plus en détail

Accord instituant la Conférence européenne de biologie moléculaire

Accord instituant la Conférence européenne de biologie moléculaire Accord instituant la Conférence européenne de biologie moléculaire Les Etats parties au présent Accord, conscients du rôle important joué par la biologie moléculaire pour le progrès de la science et le

Plus en détail

Règlement d organisation pour le projet de coopération «E-lib.ch Bibliothèque électronique suisse»

Règlement d organisation pour le projet de coopération «E-lib.ch Bibliothèque électronique suisse» Règlement d organisation pour le projet de coopération «E-lib.ch Bibliothèque électronique suisse» 25 janvier 2008 La Conférence des recteurs des universités suisses (CRUS), s appuyant sur l art. 13, al.

Plus en détail

ﻝﻭﻷﺍ ﺏﺎـــﺒﻟﺍ ﻝﻭﻷﺍ ﻞﺼﻔﻟﺍ ﺔﻣﺎﻋ ﻡﺎﻜﺣﺃ ـ ﻩﺍﺪﻣﻭ ﺔﻴﻌﻤﳉﺍ ﻞﻤﻋ ﺓ ﺪﻣ ـ ﺮﻘﳌﺍ ـ

ﻝﻭﻷﺍ ﺏﺎـــﺒﻟﺍ ﻝﻭﻷﺍ ﻞﺼﻔﻟﺍ ﺔﻣﺎﻋ ﻡﺎﻜﺣﺃ ـ ﻩﺍﺪﻣﻭ ﺔﻴﻌﻤﳉﺍ ﻞﻤﻋ ﺓ ﺪﻣ ـ ﺮﻘﳌﺍ ـ الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية وزارة الداخلية والجماعات المحلية القانون الا ساسي النموذجي للجمعيات ﻣﻼﺣﻈﺔ : ﺗﻀﻊ ﻣﺼﺎﻟﺢ وزارة اﻟﺪاﺧﻠﯿﺔ واﻟﺠﻤﺎﻋﺎت اﻟﻤﺤﻠﯿﺔ ھﺬا اﻟﻘﺎﻧﻮن اﻷﺳﺎﺳﻲ اﻟﻨﻤﻮذﺟﻲ ﺗﺤﺖ ﺗﺼﺮف اﻟﻤﻮاﻃﻨﯿﻦ

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

AG/RES. 1 (XXVI-E/99) STATUT DU CENTRE D ÉTUDES DE LA JUSTICE DES AMÉRIQUES

AG/RES. 1 (XXVI-E/99) STATUT DU CENTRE D ÉTUDES DE LA JUSTICE DES AMÉRIQUES AG/RES. 1 (XXVI-E/99) STATUT DU CENTRE D ÉTUDES DE LA JUSTICE DES AMÉRIQUES (Résolution adoptée à la deuxième séance plénière tenue le 15 novembre 1999) L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, VU le rapport présenté à la

Plus en détail

Cercle des Etudiants Luxembourgeois à Bruxelles Association sans but lucratif Siège social : 14, rue Erasme, L-2082, Luxembourg.

Cercle des Etudiants Luxembourgeois à Bruxelles Association sans but lucratif Siège social : 14, rue Erasme, L-2082, Luxembourg. Cercle des Etudiants Luxembourgeois à Bruxelles Association sans but lucratif Siège social : 14, rue Erasme, L-2082, Luxembourg. Numéro d identification : 442192910 Chapitre I Dénomination, siège, objet,

Plus en détail

DECRET N 92-994 DU 2 DECEMBRE 1992

DECRET N 92-994 DU 2 DECEMBRE 1992 DECRET N 92-994 DU 2 DECEMBRE 1992 PORTANT CREATION ET ORGANISATION DE L OFFICE MALGACHE DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE (OMAPI) (J.O. N 2218 du 09 décembre 1992, p. 2639, Edition spéciale) Téléchargé sur

Plus en détail

L EPU est administrée par un Conseil et dirigée par un Directeur. Elle comporte en outre une commission de choix des enseignants.

L EPU est administrée par un Conseil et dirigée par un Directeur. Elle comporte en outre une commission de choix des enseignants. STATUTS de l Ecole Polytechnique de l Université de Tours TITRE PREMIER : MISSIONS - STRUCTURES. Article premier : Missions. L École Polytechnique de l Université (EPU) de Tours est une école interne de

Plus en détail

RÈGLEMENTS L ASSOCIATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DE QUÉBEC OCTOBRE 2012

RÈGLEMENTS L ASSOCIATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DE QUÉBEC OCTOBRE 2012 RÈGLEMENTS DE L ASSOCIATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DE QUÉBEC OCTOBRE 2012 Article 2 : Le but Le but des présents règlements est de : a) favoriser l établissement des mécanismes nécessaires à la poursuite

Plus en détail

IL EST RÉSOLU D ADOPTER L ARRÊTÉ No 1 DU CLUB VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS

IL EST RÉSOLU D ADOPTER L ARRÊTÉ No 1 DU CLUB VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS IL EST RÉSOLU D ADOPTER L ARRÊTÉ No 1 DU CLUB VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS ARRÊTÉ #1 ARTICLE I - BUT ET OBJETS Les objectifs du Club des Voitures Européennes d Autrefois

Plus en détail

Agence technique départementale au service des collectivités territoriales du Nord STATUTS

Agence technique départementale au service des collectivités territoriales du Nord STATUTS Agence technique départementale au service des collectivités territoriales du Nord STATUTS MODIFIES PAR L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE DU 23 MAI 2005 MODIFIES PAR L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE

Plus en détail

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le présent règlement d ordre intérieur a été adopté par le Conseil d Administration d Econocom Group SA/NV («Econocom»), ci-après également dénommé

Plus en détail

Société des amis de l IMA

Société des amis de l IMA Société des amis de l IMA Projet de modification des statuts Article 1 er Constitution et dénomination Il est formé une association qui est régie par la loi 1901, le décret du 16 Août 1901, et toutes dispositions

Plus en détail

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS Réseau pour Personnes Agées du Pays Lunévillois Statuts Page 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d administration le 29 octobre 2013 CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité d évaluation des risques est chargé d aider le Conseil d administration

Plus en détail

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE Le conseil d administration a constitué le Comité de gouvernance d entreprise (le «comité») pour le seconder dans son devoir de supervision de l efficacité du système de gouvernance d entreprise de la

Plus en détail

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Le Comité de gouvernance du conseil d administration («le comité») a les obligations et responsabilités décrites

Plus en détail

souri SEL Système d échange local

souri SEL Système d échange local souri SEL Système d échange local Statuts de l association ARTICLE 1 : Nom et siège Entre toutes les personnes qui adhèrent aux présents statuts, il est formé une association dénommée souri SEL Cette association

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE

STATUTS DE L ASSOCIATION GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE STATUTS DE L ASSOCIATION GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE ARTICLE 1 : CONSTITUTION DENOMINATION Entre les adhérents aux présents statuts il est créé une association dénommée

Plus en détail

STATUTS DE L IEP DE LILLE

STATUTS DE L IEP DE LILLE STATUTS DE L IEP DE LILLE Mis à jour le 24 mai 2013 TITRE I: DISPOSITIONS GENERALES Article 1 L'Institut d'etudes Politiques de Lille, créé par le Décret n 91-562 du 13 juin 1991, publié au Journal Officiel

Plus en détail

SOCIÉTÉ D HISTOIRE D AHUNTSIC-CARTIERVILLE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX

SOCIÉTÉ D HISTOIRE D AHUNTSIC-CARTIERVILLE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX SOCIÉTÉ D HISTOIRE D AHUNTSIC-CARTIERVILLE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Article 1 Dispositions générales 1.1. Dénomination sociale Société d histoire d Ahuntsic-Cartierville (SHAC) 1.2. Siège social Le siège social

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT MANDAT DU COMITÉ D AUDIT Le comité d audit (le «Comité») est responsable auprès du conseil d administration (le «Conseil») des politiques et pratiques relatives à l intégrité des déclarations financières

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Société exploitée conformément aux lois en vigueur au Canada

Restaurant Brands International Inc. Société exploitée conformément aux lois en vigueur au Canada Objectifs Restaurant Brands International Inc. Société exploitée conformément aux lois en vigueur au Canada Charte du comité sur les conflits Adoptée le 11 décembre 2014 Le Conseil d administration (le

Plus en détail

Réseau des Arts à Bruxelles RAB Statuts de l association : proposition de modifications (AG 10/03/16)

Réseau des Arts à Bruxelles RAB Statuts de l association : proposition de modifications (AG 10/03/16) Réseau des Arts à Bruxelles RAB Statuts de l association : proposition de modifications (AG 10/03/16) Art. 9. Cotisations Les membres effectifs et adhérents sont tenus de payer une cotisation annuelle

Plus en détail

Association des étudiants du master en géosciences de l environnement de l université de Lausanne. Statuts

Association des étudiants du master en géosciences de l environnement de l université de Lausanne. Statuts Association des étudiants du master en géosciences de l environnement de l université de Lausanne Statuts Dans ce document, le masculin est utilisé à titre générique, toutes les fonctions doivent être

Plus en détail

TITRE I Création et dissolution de l Agence - Dispositions générales

TITRE I Création et dissolution de l Agence - Dispositions générales STATUTS DE L AGENCE DEPARTEMENTALE DES YVELINES INGENIERY TITRE I Création et dissolution de l Agence - Dispositions générales Article 1er - Constitution de l Agence En application de l article L.5511-1

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. NOTE : Dans le présent document on pourra lire au masculin ou au féminin, tous les termes désignant les personnes.

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. NOTE : Dans le présent document on pourra lire au masculin ou au féminin, tous les termes désignant les personnes. RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX NOTE : Dans le présent document on pourra lire au masculin ou au féminin, tous les termes désignant les personnes. CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Art 1/ Nom Le présent organisme

Plus en détail

Règlement relatif à l organisation du Conseil suisse d accréditation

Règlement relatif à l organisation du Conseil suisse d accréditation Règlement relatif à l organisation du Conseil suisse d accréditation (ROrg-CSA) du mars 0 Le Conseil suisse d accréditation, vu l art., al., de la loi du 0 septembre 0 sur l encouragement et la coordination

Plus en détail

STATUTS TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE. Article 1 - Constitution, dénomination

STATUTS TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE. Article 1 - Constitution, dénomination Services médicaux interentreprises Bâtiment Travaux Publics et activités annexes de l Oise STATUTS TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 - Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

ARRÊTÉ MUNICIPAL NO. A-010

ARRÊTÉ MUNICIPAL NO. A-010 ARRÊTÉ MUNICIPAL NO. A-010 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DU VILLAGE DE CAP-PELÉ EN VERTU DU POUVOIR que lui confère la Loi sur les municipalités, L.R.N.-B., (1973), ch. M- 22 (la «Loi sur les

Plus en détail

FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux

FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux FACULTÉ D ADMINISTRATION FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux Version 1 Adoptés par le conseil d administration : 2000-06-13 Ratifiés

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION ABC ARBITRAGE - REGLEMENT INTERIEUR

CONSEIL D ADMINISTRATION ABC ARBITRAGE - REGLEMENT INTERIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION ABC ARBITRAGE - REGLEMENT INTERIEUR Préambule Lors de sa réunion du 7 décembre 2010, le Conseil d administration de la société ABC arbitrage s est doté d un règlement intérieur

Plus en détail

STATUTS PROVISOIRES DE L ECOLE D INGENIEUR DE L UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7

STATUTS PROVISOIRES DE L ECOLE D INGENIEUR DE L UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7 STATUTS PROVISOIRES DE L ECOLE D INGENIEUR DE L UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7 Vu le code de l'éducation, et notamment les articles L 713-1-2 et L 713-9, Vu le décret N 85-28 du 07 janvier 1985 modifié

Plus en détail

PROPOSITION DE NOUVEAUX STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS EN GRECE A.E.F.G.

PROPOSITION DE NOUVEAUX STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS EN GRECE A.E.F.G. PROPOSITION DE NOUVEAUX STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS EN GRECE A.E.F.G. 1/ Buts et composition et fonctionnement de l Association ARTICLE 1. Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

STATUTS TYPES DES ASSOCIATIONS DE L U.A.I.C.F.

STATUTS TYPES DES ASSOCIATIONS DE L U.A.I.C.F. UNION ARTISTIQUE ET INTELLECTUELLE DES CHEMINOTS FRANÇAIS STATUTS TYPES DES ASSOCIATIONS DE L U.A.I.C.F. TITRE I - CONSTITUTION - OBJET - SIÈGE SOCIAL - DURÉE Article 1 : Constitution et dénomination Il

Plus en détail

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS Service de Santé au Travail du Bâtiment Et des Travaux Publics de la Loire 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne La Santé au Travail 42 LOIRE STATUTS TITRE I - CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article

Plus en détail

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le Conseil d Administration du 29 juillet 2014 TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le Conseil d administration de TOTAL S.A. 1, a arrêté le présent Règlement intérieur.

Plus en détail

CHARTE DU COMITE D AUDIT

CHARTE DU COMITE D AUDIT CHARTE DU COMITE D AUDIT INTRODUCTION... 2 I. RÔLE... 2 II. RESPONSABILITÉS... 2 1. Reporting financier... 2 2. Contrôle interne - gestion des risques et compliance... 3 3. Audit interne... 3 4. Audit

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE TABLE DES MATIÈRES DISPOSITIONS GÉNÉRALES Dénomination sociale page 4 Nature page 4 Mission page 4 Objets page 4 Investissements

Plus en détail

L association «Comité d usagers du Centre social Kanéveden», structure de participation des habitants, a pour buts :

L association «Comité d usagers du Centre social Kanéveden», structure de participation des habitants, a pour buts : Article 1 : Le siège social Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ci-après dénommée : «L association

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

COMITE ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL COMMUNAL DE SAINT-PAUL (C.O.S)

COMITE ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL COMMUNAL DE SAINT-PAUL (C.O.S) Comité des Oeuvres Sociales (COS) du Personnel Communal de Saint-Paul S T A T U T S Article 1 - Application des statuts Les présents statuts s appliquent aux agents de la Commune de Saint-Paul dont les

Plus en détail

UNION FLEURS. International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs. Statuts

UNION FLEURS. International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs. Statuts UNION FLEURS International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs Statuts I. Dénomination, siège social, objet Article 1 - Nom Il est constitué par la présente une

Plus en détail

Statuts de la Fondation Perceval

Statuts de la Fondation Perceval Document N 10.10.020 Statuts de la Fondation Perceval 1. Titre : Nom, Siège, Durée, But Article 1 - Nom Sous la dénomination de FONDATION PERCEVAL, il est constitué par l ASSOCIATION PERCEVAL - SAINT-PREX

Plus en détail

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ CHARTE DU COMITÉ DU RISQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ Principales responsabilités approuver le cadre de gestion des

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 5 novembre 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 5 novembre 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES Le comité des ressources humaines («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil à s acquitter

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

(FCGA) STATUTS LA FEDERATION CANTONALE GENEVOISE DES AMBULANCIERS. adoptés par son Assemblée générale. le 19 mars 2014

(FCGA) STATUTS LA FEDERATION CANTONALE GENEVOISE DES AMBULANCIERS. adoptés par son Assemblée générale. le 19 mars 2014 STATUTS de LA FEDERATION CANTONALE GENEVOISE DES AMBULANCIERS (FCGA) adoptés par son Assemblée générale le 19 mars 2014 FCGA Case Postale 731 1212 Grand-Lancy 1 secretairefcga@fcga.ch www.fcga.ch Chapitre

Plus en détail

Règlements généraux. De l Association des étudiants en orthophonie et en audiologie (A.D.É.O.A. inc.)

Règlements généraux. De l Association des étudiants en orthophonie et en audiologie (A.D.É.O.A. inc.) Règlements généraux De l Association des étudiants en orthophonie et en audiologie () Propositions faites aux membres réunis en Assemblée générale le 24 septembre 2014 Version précédente adoptée le 9 octobre

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE, DE LA FORMATION DU PERSONNEL, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE, DE LA FORMATION DU PERSONNEL, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE, DE LA FORMATION DU PERSONNEL, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de LES COMPAGNIES LOBLAW LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Les règles de fonctionnement suivantes précisent les dispositions de mise en oeuvre de la CLE en application des articles L.212-4 et R212-29 à

Plus en détail

COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT

COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT 16 NOVEMBRE 2008 I. OBJECTIF A. La principale fonction du Comité de vérification (le «Comité») est d'aider le Conseil d administration à s acquitter de

Plus en détail