PROFIL DE POSTE PRATICIEN ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROFIL DE POSTE PRATICIEN ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES"

Transcription

1 ETABLISSEMENT CENTRE HOSPITALIER PUBLIC DU COTENTIN (CHPC) CHERBOURG (50) Deuxième établissement hospitalier de Basse-Normandie. SPECIALITE RECHERCHEE Anatomie et cytologie pathologiques (ACP). COMPETENCES COMPLEMENTAIRES SOUHAITEES Titulaire du DES d'anatomie pathologique. Si possible ancien assistant spécialiste et expérience dans les différents domaines de l'anatomie pathologique et de la cytologie. POSITION DU DANS LA STRUCTURE Possibilité de fonction de chef de service ou de responsable d'unité fonctionnelle. Le service d'acp appartenant au pôle "prestataires". STATUT DE RECRUTEMENT Praticien Hospitalier Titulaire ou médecin contractuel. Temps plein. CARACTERISTIQUES DES FONCTIONS 1. Organisation de l activité et de la permanence des soins En journée : - 9h à 17h30 tous les jours sauf samedi, dimanche et fériés, sur le site de Cherbourg. La nuit et le week-end : - Pas d'astreintes. 2. Valences Service validant pour le DES. Possibilité d activité de recherche par convention entre le CHPC et l université de Caen. 3. Modalités particulières d exercice Convention avec la Polyclinique du Cotentin permettant de recevoir des prélèvements histologiques (en extemporané et technique standard) et cytologiques. Convention avec le CHU Sud de la Réunion qui adresse des prélèvements histologiques. Date de création : 20/02/2014 1/5

2 OBJECTIFS ET ACTIONS 1. Assurer l activité de routine Lire des lames d histologie (biopsies et pièces opératoires) et de cytologie (gynécologique et non gynécologique). Réaliser les examens extemporanés. Superviser la macroscopie. Assurer des délais de réponse brefs. Pratiquer occasionnellement des autopsies (fœtus, nouveau-nés et adultes). Contrôler le codage et la cotation des actes. 2. Fonctions de chef de service Gérer le fonctionnement du service et les équipements. Tâches administratives, statistiques d activité 3. Enseignement Encadrer l interne de spécialité (correction des lames ). 4. Recherche Encadrer des travaux de recherche en analyse d images. MOYENS MIS EN OEUVRE A) DESCRIPTION DE L ACTIVITE DU SERVICE Le service comprend 4 secteurs : Histologie, Cytologie, Immuno-histochimie et Recherche. 1. Domaines d activité a) En histopathologie (biopsies et pièces opératoires) Les prélèvements concernent principalement, et par ordre décroissant : l appareil digestif, la pneumologie, l appareil génital féminin, la pathologie cutanée, la sphère ORL. b) En cytopathologie (étalements, cyto-centrifugation, apposition de filtres, étalements couche mince, inclusion des culots de centrifugation). Les prélèvements intéressent essentiellement l appareil génital féminin, l appareil respiratoire, les séreuses, l appareil urinaire, le liquide céphalo-rachidien et les liquides synoviaux. c) Immuno-histochimie La technique est automatisée. 80 anticorps environ sont disponibles pour les marquages. d) Recherche en analyse d'images dans le cadre d'une convention avec l'université de Caen (programme OLOCYG en cours). 2. Pathologies rencontrées Pathologies variées. La cancérologie occupe une place importante dans l activité du service. 3. Recrutement des examens CHPC (sites de Cherbourg et de Valognes). Polyclinique du Cotentin. CHU Sud de la Réunion. Date de création : 20/02/2014 2/5

3 4. Niveau d'activité (chiffres 2014) - Activité globale : 9326 actes L'activité (mesurée en cotations CCAM) est en forte progression (20,5%) par rapport à B) LOCAUX - Activité selon le mode de recrutement : 55% de ces actes (62% des cotations) concernent des patients hospitalisés. 39% de ces actes (30% des cotations) concernent les consultations. 6% de ces actes (8% des cotations) proviennent d'autres établissements. - Ventilation par secteur : Histologie : représente 55% des actes, et 69% des cotations. Cytologie : représente 45% des actes, et 31% des cotations. - dont 47% de cytologie gynécologique (30% des cotations de cytologie), - et 53% pour les autres cytologies (70% des cotations de cytologie). Examens extemporanés : 328. Autopsies : 2 (dont une d adulte). Immuno-histochimie : 528 examens (4036 lames). - Le service dispose de 400 m² : 1 laboratoire de macroscopie équipé avec 2 tables aspirantes. 2 laboratoires d histologie. 1 laboratoire d immuno-histochimie. Des locaux techniques (laverie, salle des automates, réserves, salle d informatique). 1 secrétariat avec pièce d accueil. 2 bureaux pour les cyto-techniciens. 2 bureaux pour les médecins. 2 pièces et un bureau pour l analyse d images. - Ventilation des locaux avec remise aux normes. Climatisation de 4 pièces. - Locaux annexes : une réserve de produits inflammables, 2 caves pour l archivage. - Une salle d autopsie est aménagée à la chambre mortuaire. C) MOYENS MATERIELS - Pour la macroscopie : une scie électrique, un appareil photo numérique. - Pour l histologie : un équipement performant avec en particulier, un automate d imprégnation sous vide, une station d enrobage, 2 microtomes motorisés, une station de coloration couplée à une monteuse de lamelles. - Examens extemporanés : 2 cryostats. - Automate d immuno-histochimie. - Automate pour cytologie en phase liquide, centrifugeuse et cyto-centrifugeuse microscopes dont un équipé pour la fluorescence, 2 microscopes à 2 têtes, et 2 autres à 3 têtes. - Un système de gestion de laboratoire (SGL) avec programme de requête statistique sur AS 400, connecté au réseau de l hôpital micro-ordinateurs pour le SGL, la bureautique et l accès à intranet et internet. - Equipement pour la transmission et l analyse d images : un scanner grand champ (Leica SCN 400), un microscope avec platine motorisée multi-lames, 3 stations de stockage, 3 micro-ordinateurs. Date de création : 20/02/2014 3/5

4 D) MOYENS HUMAINS - Personnel médical : 2 ETP. - Personnel non médical : Secrétaires (2 ETP), techniciens d histologie (4,25 ETP), cytotechniciennes (1,9 ETP), aide de laboratoire (0,5 ETP). - Encadrement : cadre de proximité commun avec la biologie. - Un biotechnologiste détaché pour la recherche. E) MOYENS D'AIDE AU DIAGNOSTIC 1. Bibliothèque du service Plus de 300 ouvrages sont disponibles dans le service. Ils couvrent tous les domaines de la pathologie spéciale, et également la pathologie générale, l histologie et les techniques. Abonnement aux Annales de Pathologies. 2. Photocopies d articles : accord avec la bibliothèque universitaire de Caen pour commander des articles. 3. Liens avec le Centre de lutte contre le cancer de Caen (Centre François Baclesse), assuré par un médecin du CFB, détaché à temps partiel dans le service et concepteur de la base de données bibliographique ANABIBLE disponible sur Internet. 4. Télépathologie Equipement pour la télépathologie avec un scanner à lames grand champ permettant des demandes d avis sur lames virtuelles, par Internet, en particulier avec le CHU de Caen. F) EXAMENS SOUS-TRAITES 1. Avec la plate-forme GENECAN : examens de biologie moléculaire. 2. Avec le CHU de Caen : Fœto-pathologie, immunofluorescence sur biopsies rénales et cutanées, cytométrie en flux. SERVICE D'ANATOMIE PATHOLOGIQUE Hubert ELIE Responsable de service DIRECTION DES AFFAIRES MEDICALES Lenaïg LE DEN Date de création : 20/02/2014 4/5

5 TABLEAU DE DIFFUSION ET EVOLUTIONS Diffusion : Direction des affaires médicales Service d'anatomie pathologique Cellule de recrutement - CME REDACTION APPROBATION (Fond) VALIDATION (Forme) H. ELIE C. DESCAMPEAUX S. DUPONT-MONFORT H. GERVES M. MORIN Chef de service Chef de pôle Praticien hospitalier Cellule recrutement Président de la CME Date : Date : Date : Date : Date : Directeur EVOLUTIONS V2 : modification niveau d'activité Date de création : 20/02/2014 5/5

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Tumorothèque Caen Basse-Normandie Nathalie Rousseau, Ingénieur Tumorothèque Rencontres annuelles des Data Managers Académiques 12 et 13 Juin

Plus en détail

Laboratoires. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 119

Laboratoires. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 119 Laboratoires Centre de Formation des Professions de Santé 2013 119 Hématologie cellulaire Formation continue en hématologie cellulaire Laboratoire d hématologie Pr Corberand Hôpital Rangueil Toulouse 587

Plus en détail

d anatomo-pathologiste

d anatomo-pathologiste Le métierm d anatomo-pathologiste Paul P. de SAINT-MAUR Université Paris 6 -Hôpital Saint-Antoine Le 19 Novembre 2002 Le métier m d anatomopathologisted Qu est est-ce qu un un anatomo-pathologiste? Comment

Plus en détail

RAPPORT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES

RAPPORT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE RAPPORT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES Le 15 avril 2012 Table des matières 1. Introduction... 7 2. L anatomie et cytologie pathologiques (ACP)... 9

Plus en détail

2. Domaine d application Cette instruction s adresse au médecin préleveur et/ou prescripteur de l examen anatomopathologique standard.

2. Domaine d application Cette instruction s adresse au médecin préleveur et/ou prescripteur de l examen anatomopathologique standard. Date de mise en application :10/09/2013 Page 1/5 1. Objet Cette instruction à pour objet le conditionnement et le transport des prélèvements (biopsies et pièces opératoires) destinés à un examen anatomo-pathologique

Plus en détail

LE CONTRÔLE DE QUALITÉ AU LABORATOIRE D'ANATOMIE PATHOLOGIQUE au CHU Hassan II de Fès

LE CONTRÔLE DE QUALITÉ AU LABORATOIRE D'ANATOMIE PATHOLOGIQUE au CHU Hassan II de Fès UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDIMOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2010 Thèse N 124/ 10 LE CONTRÔLE DE QUALITÉ AU LABORATOIRE D'ANATOMIE PATHOLOGIQUE

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

1. Méthodes d'études en histologie

1. Méthodes d'études en histologie 1. Méthodes d'études en histologie 9 1. Méthodes d'études en histologie 1. Quel(s) ordre(s) est(sont) possible(s) pour l analyse histologique A. Fixation, macroscopie, inclusion, coupe, coloration, B.

Plus en détail

Intégration à la profession de technologiste médical

Intégration à la profession de technologiste médical Intégration à la profession de technologiste médical CLA.05 Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 53,33

Plus en détail

L'archivage en Anatomie et Cytologie Pathologiques. A la recherche d'une optimisation et d'une standardisation

L'archivage en Anatomie et Cytologie Pathologiques. A la recherche d'une optimisation et d'une standardisation 1 L'archivage en Anatomie et Cytologie Pathologiques A la recherche d'une optimisation et d'une standardisation Etat des lieux et propositions après enquête nationale auprès des pathologistes français

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION OBJET : AVIS DE VACANCE D'UN POSTE DE SECRETAIRE MEDICALE AU POLE LABORATOIRE BIOLOGIE PATHOLOGIE

NOTE D'INFORMATION OBJET : AVIS DE VACANCE D'UN POSTE DE SECRETAIRE MEDICALE AU POLE LABORATOIRE BIOLOGIE PATHOLOGIE jg^u^ccotrc- JB II «jhospjtsîîer de Nice: INFORMATION COMMUNICATION DIRECTION DES RELATIONS HUMAINES NOTE D'INFORMATION Elaboration : Mme ROCCA Poste 34603 CIMIEZ Page 1 sur3 MJV/COURRIER/2010 - N A& Affaire

Plus en détail

Liège, le 4 février 2015 APPEL INTERNE / EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/003

Liège, le 4 février 2015 APPEL INTERNE / EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/003 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 4 février 2015

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR

DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE Septembre 2007 Arrêté modifié portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION OBJET : AVIS DE VACANCE D'UN POSTE DE SECRETAIRE MEDICALE AU POLE BIOLOGIE PATHOLOGIE

NOTE D'INFORMATION OBJET : AVIS DE VACANCE D'UN POSTE DE SECRETAIRE MEDICALE AU POLE BIOLOGIE PATHOLOGIE INFORMATION COMMUNICATION DIRECTION DES RELATIONS HUMAINES ' NOTE D'INFORMATION Elaboration : Mme ROCCA Poste 34603 20/06/201 1. 2(H)6'201 i CTMIEZ.Page 1 sur 2 SS/JR/poste -j-ij-x. 20/06/201 i 21/06/201,1.

Plus en détail

Laboratoires cliniques et services connexes. Zoom sur. Le nouveau site Glen simplifie et accélère nos activités aux

Laboratoires cliniques et services connexes. Zoom sur. Le nouveau site Glen simplifie et accélère nos activités aux s cliniques et services connexes no re Zoom sur site GLEN Le nouveau site Glen simplifie et accélère nos activités aux laboratoires cliniques, aux centres de prélèvements ainsi qu en pathologie grâce à

Plus en détail

INTÉRÊT DE LA CYTOPONCTION DANS L EXPLORATION DES NODULES FROIDS DE LA THYROÏDE

INTÉRÊT DE LA CYTOPONCTION DANS L EXPLORATION DES NODULES FROIDS DE LA THYROÏDE 5 ÈME CONGRÈS NATIONAL 01 AU 03 OCTOBRE 2015 INTÉRÊT DE LA CYTOPONCTION DANS L EXPLORATION DES NODULES FROIDS DE LA THYROÏDE DR SAADAOUI.E ; DR DJILALI AIAD.k CHU SIDI BELABBES - SERVICE ORL INTRODUCTION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

La gamme HERMES. Stations Hermès Vidéo. Stations Hermès Endo. Stations Hermès Intranet

La gamme HERMES. Stations Hermès Vidéo. Stations Hermès Endo. Stations Hermès Intranet La gamme HERMES Stations Hermès Vidéo Stations Hermès Endo Stations Hermès Intranet Architecture fonctionnelle HERMES HERMES ou SIH SIH Nettement optimisé dans Hermès Tâches linéaires (Cycle d exécution

Plus en détail

«La rapidité ne doit pas primer sur la qualité»

«La rapidité ne doit pas primer sur la qualité» Interview avec le Prof. Dr Fernando Schmitt «La rapidité ne doit pas primer sur la qualité» Prof. Dr Fernando Schmitt Anatomopathologiste En septembre 2014, le Prof. Fernando Schmitt a rejoint le Laboratoire

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE DE BIOTECHNOLOGIES

LICENCE PROFESSIONNELLE DE BIOTECHNOLOGIES LICENCE PROFESSIONNELLE DE BIOTECHNOLOGIES Option Génie Biologique, Microscopie, Qualité Date d ouverture de la formation : octobre 2001 Page Web: http://www.unice.fr/licenceprobiotech Courriel: licenceprobiotech@unice.fr

Plus en détail

Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif

Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif SMART Automation, optimiser la productivité SMART Automation, optimiser la productivité Introduction Depuis plus de

Plus en détail

Projet Base de Données Génie Logiciel Le Système d Information Hospitalier

Projet Base de Données Génie Logiciel Le Système d Information Hospitalier Projet Base de Données Génie Logiciel Le Système d Information Hospitalier Fabrice Dubost fabrice.dubost@ujf-grenoble.fr BDGL TIS2 2008/2009 - F Dubost 1 Cadre pédagogique Objectifs : connaître les différents

Plus en détail

1 Informations du document :

1 Informations du document : Site IMC LAP_4_01_PR02 Page 1 sur 19 1 Informations du document : Références : Propriétaire du document Stockage du document Documents associés Rédaction : LAP_4_01_PR02_FE001 Demande d analyse Générale

Plus en détail

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés Centre Hospitalier Pontoise Chiffres Clés 2013 Capacité d accueil 961 lits 40 SSR 10 psychiatrie infanto-juvénile/ adolescents 201 EHPAD psychiatrie 106 adultes 76 obstétrique 137 chirurgie 391 médecine

Plus en détail

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples Anatomie Pathologique et Cancer Missions, Moyens, Exemples DIU d Onco-Gériatrie 8 février 2012 Dr Julie Gonin et Mathilde Sibony, Hôpital Tenon Anatomie pathologique et Cancer : Missions Dépistage Diagnostic

Plus en détail

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Pr. Christian Chabannon Directeur Cancéropôle PACA Lundi 19 septembre 2011 Place croissante de la biologie dans la

Plus en détail

FICHE DE POSTE TECHNICIEN DE LABORATOIRE LABORATOIRE DE GARDE PLURIDISCIPLINAIRE

FICHE DE POSTE TECHNICIEN DE LABORATOIRE LABORATOIRE DE GARDE PLURIDISCIPLINAIRE FICHE DE POSTE TECHNICIEN DE LABORATOIRE LABORATOIRE DE GARDE PLURIDISCIPLINAIRE ETABLISSEMENT : ROBERT DEBRE Adresse : 48 boulevard Sérurier 75019 PARIS Accès par : Métro : Stations Porte des Lilas (ligne

Plus en détail

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les tumorothèques, enjeu structurant des Cancéropôles Charline Frandemiche, chargée de mission pour la coordination des ressources biologiques

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique 1. Equipements utilisés L isolement des cellules mononucléées du sang périphérique est effectué à partir d échantillons sanguins par une technique

Plus en détail

CHAPITRES DU COURS LE TISSU CANCEREUX ET CELLULES CANCEREUSES MOYENS DE DIAGNOSTIC ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER

CHAPITRES DU COURS LE TISSU CANCEREUX ET CELLULES CANCEREUSES MOYENS DE DIAGNOSTIC ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER CHAPITRES DU COURS GENERALITES SUR LES TUMEURS LE TISSU CANCEREUX ET CELLULES CANCEREUSES HISTOIRE NATURELLE ET BASES MOLECULAIRES DU CANCER MOYENS DE DIAGNOSTIC ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Liège, le 3 août 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015-115

Liège, le 3 août 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015-115 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 3 août 2015

Plus en détail

Proposition de formation

Proposition de formation Proposition de formation Programme selon Arrêté du 27 septembre 2012 fixant la composition du jury et les modalités d'organisation des concours externe et interne permettant l'accès au premier grade du

Plus en détail

Recueil des consentements éclairés au sein du CRB

Recueil des consentements éclairés au sein du CRB Hôpital Cimiez 4, avenue Reine Victoria - BP 1179 06003 Nice cedex 1 Laboratoire Pôle\Labo LPCE Page 1 sur 7 LABO-LPC-PR-053 VERSION 003 Christelle BONNETAUD (Laboratoire Ingénieur - Veronique HOFMAN (Laboratoire

Plus en détail

CONVENTION FHP-MCO Du 23 et 24 juin 2015 UNE PROFESSION DEBOUT ET EN MARCHE

CONVENTION FHP-MCO Du 23 et 24 juin 2015 UNE PROFESSION DEBOUT ET EN MARCHE CONVENTION FHP-MCO Du 23 et 24 juin 2015 UNE PROFESSION DEBOUT ET EN MARCHE LES ENJEUX DE L AVENIR DES PLATEFORMES DE GENOMIQUE DR OLIVIER VIRE MÉDECIN ANATOMOPATHOLOGISTE LIBÉRAL SYNDICAT DES MÉDECINS

Plus en détail

Expérience d accréditation ISO 22870 en biologie délocalisée

Expérience d accréditation ISO 22870 en biologie délocalisée Expérience d accréditation ISO 22870 en biologie délocalisée Dr Pascal PERNET Dr Bénédicte BÉNÉTEAU-BURNAT Hôpitaux Universitaires Est Parisien, Site Saint-Antoine Pôle de Biologie médicale et Pathologie

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

Moyens et objectifs de l anatomie pathologique en médecine. Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Moyens et objectifs de l anatomie pathologique en médecine. Collège Français des Pathologistes (CoPath) Moyens et objectifs de l anatomie pathologique en médecine Collège Français des Pathologistes (CoPath) Date de création du document 2011_2012 Sommaire 1 Historique... 3 2 Place de l'anatomie pathologique

Plus en détail

FROTTIS CERVICO-UTERIN EN MILIEU LIQUIDE : QUELS AVANTAGES PRATIQUES POUR LE PRATICIEN?

FROTTIS CERVICO-UTERIN EN MILIEU LIQUIDE : QUELS AVANTAGES PRATIQUES POUR LE PRATICIEN? FROTTIS CERVICO-UTERIN EN MILIEU LIQUIDE : QUELS AVANTAGES PRATIQUES POUR LE PRATICIEN? M. Courtade-Saïdi, L. Collin, J. Aziza UF d Histologie-Cytologie - Service d Anatomie Pathologique et Histologie-Cytologie

Plus en détail

AVANTAGES ET DIFFICULTES DE L EXAMEN ANTOMOPATHOLOGIQUE PARTENARIAT AVEC UNE ONG AU BENIN

AVANTAGES ET DIFFICULTES DE L EXAMEN ANTOMOPATHOLOGIQUE PARTENARIAT AVEC UNE ONG AU BENIN AVANTAGES ET DIFFICULTES DE L EXAMEN ANTOMOPATHOLOGIQUE DANS L ULCERE L DE BURULI PARTENARIAT AVEC UNE ONG AU BENIN Dr Chemaly Ph(1), Dr Wann AR(2), Pr Akpo MT(3), Dr Ballé MC(4) 1. Association PCD 2.

Plus en détail

Accompagnement à la mise en œuvre d une démarche de benchmark des consultations externes en établissements de santé MCO

Accompagnement à la mise en œuvre d une démarche de benchmark des consultations externes en établissements de santé MCO Conseil et accompagnement des établissements de santé Accompagnement à la mise en œuvre d une démarche de benchmark des consultations externes en établissements de santé MCO 02/04/2013 ANNEXE 3 : Présentation

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) POLYCLINIQUE MAJORELLE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) POLYCLINIQUE MAJORELLE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE POLYCLINIQUE MAJORELLE 1240, AVENUE RAYMOND PINCHARD 54100 NANCY CEDEX AVRIL 2007 PARTIE 1 Nom de l établissement Situation géographique

Plus en détail

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC Présentation des modes d exercice hospitalier! Organisation du concours de praticien -------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Centre de Ressources Biologiques

Centre de Ressources Biologiques Centre de Ressources Biologiques Règlement Intérieur ARTICLE 1 Création Il est créé au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rennes, un Centre de Ressources Biologiques (CRB) labellisé par les Ministères

Plus en détail

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 1. OU EN EST LE CENTRE HOSPITALIER DE LOURDES? En dépit du contexte difficile que connaît le milieu de la santé, le Centre Hospitalier de Lourdes poursuit sa progression.

Plus en détail

Définition de l activité de radiothérapie

Définition de l activité de radiothérapie Equipe médicale : Dr Claudine BEAUMONT-RAYMOND : 03 25 49 48 87 (secrétariat) Dr Dominique EYCHENNE : 03 25 49 47 56 (secrétariat) Dr Ulrich NIEWOEHNER : 03 25 49 47 82 (secrétariat) Définition de l activité

Plus en détail

Le!projet!Picardie! Fiche!signalétique!

Le!projet!Picardie! Fiche!signalétique! L HistoireduProjet LeprojetPicardie Fichesignalétique Après le succès de la phase expérimentale du DSP (Dossier Santé Picardie) en 2006, les acteurs,(professionnels de santé, institutionnels et patients)

Plus en détail

Site Internet : www.promsoc-arlon.be E-mail : info@promsoc-arlon.be : www.facebook.com/promsocarlon

Site Internet : www.promsoc-arlon.be E-mail : info@promsoc-arlon.be : www.facebook.com/promsocarlon Document n : D-D06-21 Indice de révision: A Date D.M.: 10/02/2014 Site Internet : www.promsoc-arlon.be E-mail : info@promsoc-arlon.be : www.facebook.com/promsocarlon Implantation ARLON Implantation MUSSON

Plus en détail

leucémie lymphoïde chronique

leucémie lymphoïde chronique la leucémie lymphoïde chronique S.Taoussi, M.T. Abad Service hématologie, EHS ELCC Blida Ce travail a été réalisé au laboratoire hématologie du CAC Blida avec le soutien du CMNG et du laboratoire de recherche

Plus en détail

Stations de traitement des effluents

Stations de traitement des effluents Stations de traitement des effluents Laboratoires - Morgues - Médecine nucléaire Blanchisserie et stérilisation - Industriel Stations de traitement des effluents 2 Le traitement d'effluents liquides en

Plus en détail

Projet régional BIOMOL. Accès aux tests de biologie moléculaire pour les patients atteints de cancer

Projet régional BIOMOL. Accès aux tests de biologie moléculaire pour les patients atteints de cancer Projet régional BIOMOL Accès aux tests de biologie moléculaire pour les patients atteints de cancer Réseau Régional de Cancérologie Mise en application des Plans Cancer Agences Régionales de Santé 3C ONCOPACA-Corse

Plus en détail

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Offre de service PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Les besoins propres aux établissements de sante Enregistrer toutes les activités de soins et service pour une

Plus en détail

Présentation du groupe hospitalier. Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard

Présentation du groupe hospitalier. Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard Présentation du groupe hospitalier Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard 2011 1634-2000 Laënnec Boucicaut Broussais 2000 HOPITAL EUROPEEN GEORGES POMPIDOU 2011 : HEGP Corentin

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE GROUPE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE CAREMEAU Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES cedex 9 CENTRE MULTIDISCIPLINAIRE DE DIAGNOSTIC PRENATAL Tél. secrétariat : 04.66.68.43.67

Plus en détail

Pôle Départem ment d Information Médicale DIM 1950

Pôle Départem ment d Information Médicale DIM 1950 Direction des Ressources Humaines Gestion prévisionnelle des emplois ett des compétences Définition de fonction Fonction : Technicien en Information Médicale Direction / Département / d Information Médicale

Plus en détail

Dr Fatiha Boulmerka Laboratoire CHdN ETTELBRUCK

Dr Fatiha Boulmerka Laboratoire CHdN ETTELBRUCK Dr Fatiha Boulmerka Laboratoire CHdN ETTELBRUCK 1 Démarche Qualité 2010: Mise place documents qualité (procédures, modes opératoires, formulaires, etc.) 2013: Engagement à l accréditation OLAS 2014: Obtention

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

Diplôme d Etat. Technicien de laboratoire médical Référentiel de compétences

Diplôme d Etat. Technicien de laboratoire médical Référentiel de compétences Diplôme d Etat Technicien de laboratoire médical Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier de technicien de laboratoire médical ne se substituent pas au cadre

Plus en détail

La biologie clinique : un cas particulier de la nomenclature. Dr J. Legrand INAMI Service des soins de santé 14 octobre 2015

La biologie clinique : un cas particulier de la nomenclature. Dr J. Legrand INAMI Service des soins de santé 14 octobre 2015 La biologie clinique : un cas particulier de la nomenclature. Dr J. Legrand INAMI Service des soins de santé 14 octobre 2015 1 Résumé Remboursement des prestations de biologie clinique : 25 % «à l acte»

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : Thème 1 Les systèmes vivants présentent une organisation particulière de la matière Sous-thèmes

Plus en détail

Historique - Généralités Introduction (Chapitre 1) Auteurs : M.C. Rousselet, D. Hénin et P. Josset Mai 2005

Historique - Généralités Introduction (Chapitre 1) Auteurs : M.C. Rousselet, D. Hénin et P. Josset Mai 2005 1 Historique - Généralités Introduction (Chapitre 1) Auteurs : M.C. Rousselet, D. Hénin et P. Josset Mai 2005 Prérequis Programme d histologie et d embryologie du premier cycle des études médicales Objectifs

Plus en détail

Les ressources médicales et non médicales nécessaires au bon fonctionnement des structures d'urgence (Samu, Smur, Service des Urgences, UHCD)

Les ressources médicales et non médicales nécessaires au bon fonctionnement des structures d'urgence (Samu, Smur, Service des Urgences, UHCD) Les ressources médicales et non médicales nécessaires au bon fonctionnement des structures d'urgence (Samu, Smur, Service des Urgences, UHCD) Samu-Urgences de France Ressources Médicales 2 Principes :

Plus en détail

Liège, le 29 juillet 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013-085

Liège, le 29 juillet 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013-085 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 29 juillet 2013

Plus en détail

Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision

Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision DOSSIER DE PRESSE Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision Inauguration du CyberKnife M6 au Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis de Rennes 20 février

Plus en détail

Collège Français des Pathologistes (CoPath) Enseignement d Anatomie pathologique POLYCOPIE

Collège Français des Pathologistes (CoPath) Enseignement d Anatomie pathologique POLYCOPIE Collège Français des Pathologistes (CoPath) Enseignement d Anatomie pathologique POLYCOPIE Sommaire Chapitre 1 - Moyens et objectifs de l'anatomie pathologique en médecine Chapitre 2 - Lésions élémentaires

Plus en détail

ANNUAIRE TELEPHONIQUE

ANNUAIRE TELEPHONIQUE Hôpitaux Universitaires Paris Seine Saint Denis HUPSSD Unité de Coordination Onco-Gériatrique (UCOG 93) ANNUAIRE TELEPHONIQUE SOMMAIRE - Hôpital René Muret - Hôpital Avicenne - Centre Hospitalier Intercommunal

Plus en détail

Cadre supérieur de santé formateur en IFCS

Cadre supérieur de santé formateur en IFCS PROFIL DE POSTE Cadre supérieur de santé formateur en IFCS. Informations sur le poste. Date de parution : - 28/04/2015. Lieu : - IFCS région Auvergne CHU Clermont-Ferrand. Type de contrat : - Fonction

Plus en détail

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES V. LE PLATEAU TECHNIQUE VI. LES ACTIVITES DE LA CLINIQUE

Plus en détail

Responsable qualité en ACP

Responsable qualité en ACP FORMATION Responsable qualité en ACP CONSEIL QUALITÉ SANTÉ Audit Conseil Formation Informatique CURSUS DE FORMATION QUALIFIANTE : CONSEIL QUALITÉ SANTÉ Responsable qualité en ACP Conseil Qualité Santé

Plus en détail

ANNEXE 2 : TABLEAUX A TRANSMETTRE * * *

ANNEXE 2 : TABLEAUX A TRANSMETTRE * * * ANNEXE 2 : TABLEAUX A TRANSMETTRE * * * TABLEAU 1 SI 6 SI 4 SI 5 SI 3 SI 2 SI 1 TOTAL Dépenses enregistrées au C.A.A services médico-techniques services hôteliers logististique et gestion générale hors

Plus en détail

Charte du Réseau des Tumorothèques du Centre

Charte du Réseau des Tumorothèques du Centre Charte du Réseau des Tumorothèques du Centre Les tumorothèques sont des structures d Etablissements de Santé ayant pour missions la collecte et la conservation d échantillons provenant de tissus tumoraux

Plus en détail

La recherche clinique :

La recherche clinique : La recherche clinique : Aspects Administratifs et Financiers Pascal Thomas EMRC PACA 20 juin 2014 Essai thérapeutique Tester un nouveau traitement (ou existant), ou un dispositif L'objectif principal =

Plus en détail

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille 0 L AP-HM un CHU dans son environnement en région PACA 1 3 397 lits et places 2 2 CHU, 33 CH (+ 2 hôpitaux militaires) et 2 centres

Plus en détail

Plan global d assurance qualité en anatomopathologie RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF EN ANATOMOPATHOLOGIE

Plan global d assurance qualité en anatomopathologie RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF EN ANATOMOPATHOLOGIE Plan global d assurance qualité en anatomopathologie RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF EN ANATOMOPATHOLOGIE Le présent rapport ne constitue pas les orientations du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Plus en détail

À qui s adresse cet ouvrage?

À qui s adresse cet ouvrage? DOSSIER DE PRESSE À qui s adresse cet ouvrage? Cet ouvrage a été rédigé pour un public très large : Les personnes atteintes de maladie cancéreuse au premier chef, bien sûr. Nous espérons qu elles trouverons

Plus en détail

3 - CONTENU DE LA FORMATION ACCOMPAGNEMENT 63 H

3 - CONTENU DE LA FORMATION ACCOMPAGNEMENT 63 H SECRETAIRE MEDICALE DU LUNDI 1ER JUIN AU JEUDI 26 NOVEMBRE 2015 DUREE TOTALE DE LA FORMATION Total d'heures : formation théorique Du 1er juin au 7 août 2015 du 24 août au 9 octobre 2015 et du 24 au 26

Plus en détail

BAP Sciences du vivant. Technicien de Recherche

BAP Sciences du vivant. Technicien de Recherche BAP Sciences du vivant Technicien de Recherche Concours n 33 5 Postes 1 er poste Emploi-type : Technicien en élevage et production animale Affectation : Unité 862, Neurocentre Magendie, Bordeaux Nom du

Plus en détail

Centre Hospitalier de Béziers

Centre Hospitalier de Béziers Centre Hospitalier de Béziers Edito Établissement public de santé, le Centre Hospitalier de Béziers est l hôpital de référence du bassin de santé Ouest-Hérault de plus de 200 000 habitants. Sa taille et

Plus en détail

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE L HOPITAL DE JOUR CHIMIOTHERAPIE

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE L HOPITAL DE JOUR CHIMIOTHERAPIE L hôpital de jour de chimiothérapie accueille les patients des services d oncologie, d hépato-gastro-entérologie et d hématologie, nécessitant des séances de chimiothérapie. Article 1 : Organisation de

Plus en détail

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

F I C H E D E P O S T E

F I C H E D E P O S T E DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnot - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 F I C H E D E P O S T E I D E N T I F I C A T I O N D U P O S T E N d e l e m p l o i : I n t i t u l é d u

Plus en détail

MANUEL DE QUALITE 1. INTRODUCTION... 4 2. OBJET DU MANUEL QUALITÉ... 5. 2.1 Périmètre d application... 5. 2.2 Exclusions... 5

MANUEL DE QUALITE 1. INTRODUCTION... 4 2. OBJET DU MANUEL QUALITÉ... 5. 2.1 Périmètre d application... 5. 2.2 Exclusions... 5 Date de mise en application : 06/10/2014 Page 1/42 Service MANUEL DE QUALITE TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION... 4 2. OBJET DU MANUEL QUALITÉ... 5 2.1 Périmètre d application... 5 2.2 Exclusions... 5

Plus en détail

ONDPS. Les métiers du diagnostic biologique du cancer. anatomie et cytologie pathologiques, biologie médicale, génétique. Le rapport 2008-2009 ONDPS

ONDPS. Les métiers du diagnostic biologique du cancer. anatomie et cytologie pathologiques, biologie médicale, génétique. Le rapport 2008-2009 ONDPS couvtome1 2009:Mise en page 1 12/10/09 17:00 Page1 Ce rapport consacré aux métiers du diagnostic biologique du cancer constitue le premier tome du rapport annuel de l ONDPS. Issu d un travail mené en partenariat

Plus en détail

Analyse de tissu biologique et histopathologie numérique

Analyse de tissu biologique et histopathologie numérique Journées du GDR ISIS 2015 Analyse de tissu biologique et histopathologie numérique La pathologie digitale et ses applications Catherine Guettier Hôpital Paul Brousse Hôpitaux universitaires Paris Sud INSERM

Plus en détail

Liège, le 22 juin 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/091

Liège, le 22 juin 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/091 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 22 juin 2015

Plus en détail

Liège, le 5 mars 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/043

Liège, le 5 mars 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/043 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 5 mars 2015

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Décret n o 2008-321 du 4 avril 2008 relatif à l examen des caractéristiques génétiques

Plus en détail

Manuel qualité du département de biopathologie

Manuel qualité du département de biopathologie PR-0104.12 Page 1 / 20 OBJET : Ce manuel d assurance qualité décrit les dispositions générales prises par le département de Biopathologie pour assurer la qualité de ses prestations. DOMAINE D APPLICATION

Plus en détail

Intérêts et limites de la cytoponction à l aiguille fine de la thyroïde

Intérêts et limites de la cytoponction à l aiguille fine de la thyroïde Dr Monique RIVES-ANZIEU Dr Bernard ANZIEU Dr Carole MUSSO-RIGAL OCCITANIE PATHOLOGIE Intérêts et limites de la cytoponction à l aiguille fine de la thyroïde I - Introduction Intérêts : - geste simple,

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET ASSURANCE QUALITE POUR L EVALUATION DU STATUT Cerb-2 DANS LE CANCER GASTRIQUE

RECOMMANDATIONS ET ASSURANCE QUALITE POUR L EVALUATION DU STATUT Cerb-2 DANS LE CANCER GASTRIQUE 7 Novembre 2014 RECOMMANDATIONS ET ASSURANCE QUALITE POUR L EVALUATION DU STATUT Cerb-2 DANS LE CANCER GASTRIQUE Armor Pathologie Docteurs Agathe Coeugnet Fernanda Garcia Pimenta Pierre Marie Girardot

Plus en détail

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 INSTRUCTIONS GENERALES Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00 Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 Aucun prélèvement ne doit être

Plus en détail

L objectif général du réseau est la surveillance du syndrome nerveux chez les équidés. Les objectifs spécifiques sont :

L objectif général du réseau est la surveillance du syndrome nerveux chez les équidés. Les objectifs spécifiques sont : OBJECTIFS L objectif général du réseau est la surveillance du syndrome nerveux chez les équidés. Les objectifs spécifiques sont : La détection précoce : - de la ré-émergence de maladies d importance zoonotique

Plus en détail

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME LES MISSIONS DES CHU FONCTIONS DE SOINS (1) Proximité,Territoire,Région Corps médical avec l ensemble des

Plus en détail