Qu'est-ce qu'un assemblage C MOS?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qu'est-ce qu'un assemblage C MOS?"

Transcription

1 Qu'est-ce qu'un assemblage C MOS? C MOS (Complementary MOS) = assemblage technologique permettant de réaliser sur un même substrat des transistors N MOS et P MOS N+ N+ P+ P+ Caisson NECESSITE DE CREER Un CAISSON Dans cette partie nous allons étudier la construction du C MOS ou Complementary MOS qui est un assemblage technologique permettant de réaliser sur un même substrat des transistors N MOS et des transistors P MOS. Pour assembler ces deux types de transistors, il est nécessaire de créer une zone Si de type N dans le substrat Si de type P : Le caisson. Page : 1

2 Comment créer un caisson? A partir d'un substrat silicium de type P Dopage de la zone du caisson (photolithographie + dopage Phosphore) résine P Retrait résine, activation et diffusion du dopant Caisson Pour réaliser un caisson N dans un substrat P, on procède par dopage localisé au phosphore de la zone du caisson. Au cours du recuit, le dopant est activé et diffuse pour former le caisson N. Page : 2

3 Comparaison entre les transistors N MOS et P MOS - Technologie Transistor N MOS Type N Type P Type P Passivation finale Métallisation Contact Protection du transistor INTERCONNEXIONS Source et Drain Grille isolée Canal TRANSISTOR Implantation de champ Zone active Caisson Substrat ISOLATION Transistor P MOS Type P Type N Type N En technologie C MOS : Réalisation des étapes identiques en même temps Dédoublement des étapes différentes Ce transparent résume les différences entre la séquence technologique du N MOS et celle du P MOS. Il reprend le transparent vu précédemment, en y ajoutant le caisson. Ces différences se situent au niveau : Du substrat sur lequel est construit le transistor : pour le N MOS Caisson pour le P MOS Du transistor : canal, source et drain Les autres étapes restent identiques et peuvent donc être réalisées en même temps pour les deux types de transistor. Page : 3

4 La réalisation de l'isolation - 1 A partir d'un substrat P Croissance d'un oxyde de protection (oxydation) 40nm - 400Å Dépôt d'une couche de résine photosensible Les transparents qui suivent présentent comme nous l'avons fait pour le transistor N MOS, la réalisation de l'isolation latérale : définition de la zone caisson formation du caisson par implantation définition des zones de LOCOS formation des zones de LOCOS par dopage aux bore croissance du LOCOS. Page : 4

5 La réalisation de l'isolation - 2 Définition de la zone du caisson (photolithographie) Implantation phosphore (environ 10e12 atomes/cm²) Phosphore Formation du caisson : retrait résine désoxydation recuit caisson légèrement oxydant (environ 20nm - 200Å d'oxyde à 1150 C pendant 30mn à qq heures) Page : 5

6 La réalisation de l'isolation - 3 Désoxydation, puis croissance d'un oxyde piédestal (12nm) Dépôt d'une couche de nitrure de silicium (LPCVD) (80nm) Dépôt d'une couche de résine photosensible Définition des zones par photolithographie Page : 6

7 La réalisation de l'isolation - 4 Gravure du nitrure : mise à nu des zones de croissance du LOCOS Dégagement de la partie N MOS Élimination résine Dépôt d'une couche de résine Photolithographie Bore Dopage ISOSUB Page : 7

8 La réalisation de l'isolation - 5 Retrait résine Croissance du LOCOS (oxydation à 950 C) 600 nm Retrait du masque à l'oxydation : Oxynitrure formé (gravure chimique humide FH) Nitrure de silicium (gravure chimique humide H3PO4) Oxyde piédestal (gravure chimique humide HF) Croissance d'un oxyde sacrificiel (oxydation) 45 nm Page : 8

9 La réalisation du transistor - 1 Dopage du canal conducteur du N MOS Bore 10e12/10e13 at/cm² après protection par résine du P MOS Dopage du canal conducteur du P MOS Phosphore 10e12 at/cm² + BF2 10e13 at/cm² après protection par résine du N MOS Bore Phosphore + BF2 Retrait oxyde sacrificiel (désoxydation chimique FH) Croissance de l'oxyde de grille (oxydation) 17nm-4nm Les transparents suivants décrivent la réalisation des transistors dopage du canal conducteur du N MOS dopage du canal conducteur du P MOS formation de la grille ( en même temps pour les deux types de transistor) réalisation de la source et du drain du N MOS réalisation de la source et du drain du P MOS Page : 9

10 La réalisation du transistor - 2 Formation de la grille : dépôt du silicium polycristallin (LPCVD) dopage silicium polycristallin par P Phosphore Retrait de l'oxyde formé (gravure humide FH) Dépôt d'une couche de siliciure de Tantale Définition de la grille (photolithographie) Gravure de la grille (gravure sèche) Page : 10

11 La réalisation du transistor - 3 Réalisation des sources et drain du N MOS Implantation As 10e15 at/cm² après protection du P MOS par résine As Réalisation des sources et drain du P MOS Implantation BF2 10e15 at/cm² après protection du N MOS par résine BF2 Page : 11

12 La réalisation des interconnexions Dépôt et fluage de deux couches de verre protecteur (four ou recuit lampe) BPSG = BoroPhosophoSilicate Glass USG = Undoped Silicate Glass Activation des dopants Définition et gravure des zones de prise de contact sur silicium ou siliciure de tantale Réalisation d'une couche aluminium-cuivre et gravure des connexions Recuit sous gaz inerte AlCu TiN Le transparent suivant décrit la réalisation des interconnexions, identiques pour les deux types de transistors : dépôt de couches de verre protecteur ouverture des zones de prise de contact dépôt d'une couche conductrice gravure des connexions Page : 12

13 Le circuit C MOS terminé Isolation du caisson (diode) Polarisation nécessaire caisson/substrat Polarisation substrat 0 V Connexion entre transistors Polarisation caisson +Vcc Pour obtenir notre circuit C MOS, il est nécessaire de rajouter des contacts sur le substrat et sur le caisson, afin d'éviter les phénomènes parasites entre caisson et substrat (diode). Page : 13

14 Comment réaliser les prises de polarisation substrat et caisson? Pendant la réalisation des sources et drains des transistors Réalisation source et drain du N MOS réalisation prise caisson As As N+ N+ N+ Réalisation source et drain du P MOS réalisation prise substrat BF2 P+ BF2 N+ N+ P+ P+ N+ La réalisation des prises de polarisation substrat et caisson n'implique pas d'étapes supplémentaires lors de la construction des transistors. Elle est réalisée en même temps que les sources et drain des transistors. Page : 14

15 Qu'est-ce que le "LATCHUP"? Structure C MOS N+ N+ N P N P+ P+ P N P Existence de 2 bipolaires montés en série Risque d'amplification des courants parasites 1 bipolaire amplification 1 x bipolaires amplification 1 x 100 x 100 LATCHUP Risque de dysfonctionnement circuit, destruction métallisations La structure C MOS est une structure relativement complexe, associant des types de transistor différents Cette association peut créer des phénomènes parasites importants parmi lesquels on peut citer le latchup. Ce latchup est lié à l'existence, entre les deux transistors de deux bipolaires NPN et PNP, montés en série. Ce montage peut créer une amplification très importante des courants parasites (x10000) et des risques de dysfonctionnement des circuits ou de destruction des métallisations. Ces phénomènes peuvent être contrôlés par : les règles de dessin : augmentation des distances entre la zone N+ et le caisson La construction des substrats : couche fortement dopée en profondeur pour détourner les courants parasites. Page : 15

16 Suppression du Latchup Le SOI N+ SiO2 N+ P+ P+ P Si bulk En utilisant un substrat SOI (Silicon Over Insulator) et une isolation par tranchée, chaque transistor se trouve confiné dans un bloc de silicium totalement isolé électriquement de ses voisins par un matériau isolant. Page : 16

17 Quels sont les avantages/inconvénients des C MOS? AVANTAGES INCONVENIENTS Intégration forte > mémoires (DRAM, SRAM, EPROM EEPROM) Consommation statique faible Bonne immunité au bruit Nécessite le contrôle du LATCHUP Règles de dessin Rapidité inférieure à celle des bipolaires C MOS = Base des technologies actuelles 0,5µ en début de production (mémoire de 16 Mo) 0,35µ (mémoires de 64 Mo) Ce transparent résume les principaux avantages et inconvénients des assemblages C MOS Les avantages en terme d'intégration, de consommation et d'immunité au bruit expliquent que les C MOS soient à la base de l'essentiel des technologies actuelles. Page : 17

La réalisation de l'isolation

La réalisation de l'isolation La réalisation de l'isolation A partir d'un substrat Si de type P Croissance d'un oxyde de piédestal (oxydation) 120Α Dépôt d'une couche de nitrure de silicium (LPCVD) 800Α Nous allons maintenant décrire

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques

J AUVRAY Systèmes Electroniques LE TRANITOR MO Un transistor MO est constitué d'un substrat semiconducteur recouvert d'une couche d'oxyde sur laquelle est déposée une électrode métallique appelée porte ou grille (gate).eux inclusions

Plus en détail

I. ÉLÉMENTS DE PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS

I. ÉLÉMENTS DE PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS 1 I. ÉLÉMENTS DE PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS Définition Un semi-conducteur est un solide qui est isolant au zéro absolu et conducteur à la température ambiante. Propriétés Dans un semi-conducteur, tout

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) (12) Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets P 0 872 881 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: (51) nt Cl.e: H01L 21/331 21.10.1998 Bulletin 1998/43

Plus en détail

TRANSISTORS A EFFET DE CHAMP DE TYPE MOS. Réalisation d une résistance active de valeur moyenne

TRANSISTORS A EFFET DE CHAMP DE TYPE MOS. Réalisation d une résistance active de valeur moyenne TRANITOR A EFFET E CHAMP E TYPE MO MO de type N à enrichissement du canal Fonctionnement et équations MO de type N à appauvrissement du canal Fonctionnement et équations ilan : Comparaison entre les deux

Plus en détail

Transistors MOSFET haute tension haute température

Transistors MOSFET haute tension haute température G. TOULON 1 Introduc)on Circuits intégrés de puissance Composants haute tension U)lisa)on à haute température Conclusion G. TOULON 2 2 L'électronique dans l'automobile Contraintes Source : V. Von Tils,

Plus en détail

EP 2 141 741 A2 (19) (11) EP 2 141 741 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 06.01.2010 Bulletin 2010/01

EP 2 141 741 A2 (19) (11) EP 2 141 741 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 06.01.2010 Bulletin 2010/01 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 141 741 A2 (43) Date de publication: 06.01. Bulletin /01 (21) Numéro de dépôt: 0916496.0 (1) Int Cl.: H01L 27/07 (06.01) H01L 21/761 (06.01) H01L 29/861 (06.01)

Plus en détail

GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 8: Mémoires semi-conducteur

GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 8: Mémoires semi-conducteur GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 8: Mémoires semi-conducteur Contenu du chapitre Ce chapitre comprend une introduction aux mémoires à base de semi-conducteurs dans les circuits intégrés. ROM ROM

Plus en détail

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ TRANSSTORS bipolaires, MOS et à effet de champ Deux transistors sont principalement utilisés en électronique : le transistor bipolaire et le transistor MOS. Dans une proportion moindre, on trouvera également

Plus en détail

24/10/2013. Qu est-ce qu une technologie? Quels sont les objectifs de la technologie? Exemple : Technologie MOS

24/10/2013. Qu est-ce qu une technologie? Quels sont les objectifs de la technologie? Exemple : Technologie MOS Elaboration des LA TECHNOLOGIE Qu estce qu une technologie? Qu'estce qu'une technologie? Exemple : Technologie MOS Quels sont les objectifs de la technologie? Les étapes de fabrication d'un circuit intégré

Plus en détail

Analogie avec le transistor bipolaire : Grille = Base, Source = Emetteur, Drain = Collecteur.

Analogie avec le transistor bipolaire : Grille = Base, Source = Emetteur, Drain = Collecteur. MOS = Metal Oxyd Silicium 1 ) LES TRANSISTORS E-MOS : Il s'agit d'un transistor à effet de champ dont la grille est isolée du canal par un isolant. A l'état repos : sans alimentation de l'électrode de

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le transistor bipolaire Présentation générale Transistor bipolaire : élément actif à 3 accès (Base (B), ollecteur (), metteur ()) constitué de 3 couches semiconductrices NPN et PNP. Transistor NPN B I

Plus en détail

Microélectronique. TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction 3. 1.1 Définition 3 1.2 Bref historique 3 1.3 Les étapes de la conception d un circuit intégré 3

Microélectronique. TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction 3. 1.1 Définition 3 1.2 Bref historique 3 1.3 Les étapes de la conception d un circuit intégré 3 Microélectronique TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction 3 1.1 Définition 3 1.2 Bref historique 3 1.3 Les étapes de la conception d un circuit intégré 3 2. Organisation du cours 4 3. Les transistors MOS 5

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 677 117 A1 (43) Date de publication: 0.07.2006 Bulletin 2006/27 (21) Numéro de dépôt:

Plus en détail

Electronique ultime. Sylvie Galdin-Retailleau, Arnaud Bournel, Philippe Dollfus

Electronique ultime. Sylvie Galdin-Retailleau, Arnaud Bournel, Philippe Dollfus Electronique ultime Sylvie Galdin-Retailleau, Arnaud Bournel, Philippe Dollfus Institut d'electronique Fondamentale - Bât. 220 - Université Paris Sud - 91405 Orsay Cedex Tél. : 01 69 15 40 25, Fax : 01

Plus en détail

LE TRANSISTOR MOS. Introduction. Description structurelle. Description comportementale. Quelques développements Analytiques. Exemples d'utilisation

LE TRANSISTOR MOS. Introduction. Description structurelle. Description comportementale. Quelques développements Analytiques. Exemples d'utilisation LE TRANSISTOR MOS Introduction Description structurelle Description comportementale Quelques développements Analytiques Exemples d'utilisation 1 INTRODUCTION Avant Actuellement Transistor à effet de champ:

Plus en détail

CHAPITRE I CONCEPTION DE MICROCAPTEURS DE PRESSION PIEZORESISTIFS A MEMBRANE SILICIUM A HAUTES PERFORMANCES

CHAPITRE I CONCEPTION DE MICROCAPTEURS DE PRESSION PIEZORESISTIFS A MEMBRANE SILICIUM A HAUTES PERFORMANCES 21 CHAPITRE I CONCEPTION DE MICROCAPTEURS DE PRESSION PIEZORESISTIFS A MEMBRANE SILICIUM A HAUTES PERFORMANCES Chapitre I : Conception de microcapteurs de pression piézorésisitifs à membrane silicium à

Plus en détail

Institut d Optique 3 ème Année

Institut d Optique 3 ème Année Institut d Optique Graduate School Institut d Optique 3 ème Année Visualisation Chapitre 2 Transistors CMOS rappel & fabrication Yvan Bonnassieux yvan.bonnassieux@polytechnique.edu Sommaire Rappel : le

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot et ébastien Viardot Année universitaire 2011-2012 tructure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 Codage des nombres

Plus en détail

1. TRANSISTOR BIPOLAIRE

1. TRANSISTOR BIPOLAIRE Inventé en 1948 par les Américains J. Bardeen, W. Brattain et W. Shockley, le transistor est un composant à semi-conducteur qui remplit deux fonctions vitales en électronique: celles d'amplificateur (c'est

Plus en détail

Composants à semi conducteurs : Transistor à effet de champ MOS

Composants à semi conducteurs : Transistor à effet de champ MOS Électronique 1 Composants à semi conducteurs : Transistor à effet de champ MOS 1 Transistor MOS (ou MOS FET) MOS : Metal Oxyde Semi-conducteur FET : Field Effect Transistor Transistor à canal N : Transistor

Plus en détail

Transistors à effet de champ (FET)

Transistors à effet de champ (FET) Composants de l'électronique Transistors à effet de champ (FET) 1ère année IFIPS Département Electronique 2008-2009 Cédric KOENIGUER Composants de l'électronique 1 Introduction à l'effet de champ Type

Plus en détail

Atelier Inter Universitaire de Microélectronique

Atelier Inter Universitaire de Microélectronique J3eA - Vol. 4 (2005) DOI : 10.1051/bib-j3ea:2005015 Initiation à la simulation bidimensionnelle Environnement SILVACO ( ATHENA ATLAS) A. CAZARRE, N. NOLHIER, F.MORANCHO, P. AUSTIN, P.CALMON Université

Plus en détail

Les symboles des deux types de transistors sont représentés sur la figure 3.1. (i)

Les symboles des deux types de transistors sont représentés sur la figure 3.1. (i) hapitre 3 Les transistors bipolaires 3.1 Introduction Les transistors bipolaires ont été très utilisés au début (années 60, 70). Leur importance a diminuée avec l apparition des transistors à effet de

Plus en détail

C 460 Annex 40, page 1 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. FR remercie EP pour la version française des définitions de l annexe 37.

C 460 Annex 40, page 1 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. FR remercie EP pour la version française des définitions de l annexe 37. Annex 40, page 1 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Projet : C460 CIB : H01L 27/142 H01L 31/04 Objet : Commentaires de la version française des définitions Date : 15/04/2014 FR remercie EP pour la version

Plus en détail

I Technologie des circuits intégrés

I Technologie des circuits intégrés I Technologie des circuits intégrés 1. Technologie MO - Le transistor MO : présentation générale - Modèle et performances - Technologies MO (nmo, pmo, CMO) et évolutions 2. Fabrication des circuits intégrés

Plus en détail

7ème leçon : Le transistor à effet de champ à grille isolée : le MOSFET. » Régime linéaire ou ohmique» Régime saturé ou transistor

7ème leçon : Le transistor à effet de champ à grille isolée : le MOSFET. » Régime linéaire ou ohmique» Régime saturé ou transistor 7ème leçon : Le transistor à effet de champ à grille isolée : le MOFET I. MO à enrichissement tructure et symbole Comportement du MOFET» Régime linéaire ou ohmique» Régime saturé ou transistor Courbes

Plus en détail

Circuits VLSI programmables

Circuits VLSI programmables Circuits VLSI programmables Alain GUYOT TIMA TIMA Techniques de l'informatique et de la Microélectronique pour l'architecture. Unité associée au C.N.R.S. n B0706 Circuits programmables 1 Du Micro au Micron

Plus en détail

Transistor à effet de champ

Transistor à effet de champ 5. Le transistor à effet de champ 5.1. INTRODUCTION Dans le chapitre sur le transistor bipolaire (Bipolar junction transistor, BJT), non avons vu que le courant de sortie sur le collecteur est proportionnel

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

Mémoire de Thèse de Matthieu Lagouge

Mémoire de Thèse de Matthieu Lagouge Conception de microsystèmes à base d actionneurs en SU8 pour la manipulation de micro-objets en milieu liquide et transfert vers un milieu quasi-sec * * * Annexes Mémoire de Thèse de Matthieu Lagouge soutenue

Plus en détail

TRANSISTORS BIPOLAIRES

TRANSISTORS BIPOLAIRES TRANSISTORS BIPOLAIRES Licence Physique et Application - Semestre 4 1. L effet transistor 2. Polarisation d un transistor 3. Montages de base 4. Classes d amplification 5. transistor à effet de champ Attention,

Plus en détail

Chapitre 6. Transistor bipolaire. Principe Fonctionnement en mode normal Gains Caractéristiques statiques Fonctionnement en fréquence

Chapitre 6. Transistor bipolaire. Principe Fonctionnement en mode normal Gains Caractéristiques statiques Fonctionnement en fréquence Chapitre 6 Transistor bipolaire Principe Fonctionnement en mode normal Gains Caractéristiques statiques Fonctionnement en fréquence Science et génie des matériaux, Romuald Houdré - 2006 /2007 1 Plan du

Plus en détail

Initiation à la microélectronique ultime CMOS

Initiation à la microélectronique ultime CMOS Initiation à la microélectronique ultime CMOS A. Bournel, S. Galdin-Retailleau, J. Sée, V. Yam, V. Aubry-Fortuna bournel@ief.u-psud.fr IEF Université Paris Sud, Bât. 220, 91405 Orsay cedex RESUME Dans

Plus en détail

P ô l e C N F M d e T O U L O U S E

P ô l e C N F M d e T O U L O U S E INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE LABORATOIRE D'ANALYSE ET D'ARCHITECTURE DES SYSTEMES UNIVERSITE PAUL SABATIER A T E L I E R I N T E R U

Plus en détail

Le Transistor Bipolaire simplifié

Le Transistor Bipolaire simplifié Table des matières Le Transistor ipolaire simplifié 1 Un transistor bipolaire c'est quoi, ça sert à quoi?...1 2 La pratique : Le transistor NPN en commutation...2 2.1 as du montage Darlington...2 2.2 as

Plus en détail

Int 1 2 R. Int 2. Figure 1

Int 1 2 R. Int 2. Figure 1 Examen partiel Electronique I 19.03.2003 Systèmes de Communications (Prof. A.M. Ionescu) Durée : 1h45 heures P1 : Soit le circuit de la Figure 1, ci-dessous : 2 M Int 1 A 2 2 N 2 Int 2 U U Figure 1 B Q1

Plus en détail

DIODES ET TRANSISTORS

DIODES ET TRANSISTORS 73 E4 DIODE ET TRANITOR I. INTRODUTION Dans cette expérience, nous allons étudier deux éléments qui sont à la base de la majorité des montages électroniques modernes; la diode et le transistor. es éléments

Plus en détail

Les composants électroniques de commutation

Les composants électroniques de commutation Les composants électroniques de commutation Chapitre IV LE TRANSISTOR MOSFET Sommaire 1 PRINCIPE... 40 1.1 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 41 1.2 COMPOSANTS PARASITES DU MOSFET... 42 1.2.1 Les capacités

Plus en détail

Les transistors et leurs applications

Les transistors et leurs applications Les transistors et leurs applications PLAN 1. Les amplificateurs 2. Les transistors Bipolaires 2.1. Définition 2.2. La commutation 2.3. L amplification 3. Les transistors à effet de champs 3.1. Définition

Plus en détail

CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire

CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire Circuits Analogiques CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire BRS - N3/U3 - Août 2004 - Les dispo semiconducteurs en régime linéaire 1/21 Objectifs A la fin de ce chapitre, vous devez

Plus en détail

Technologie des puces

Technologie des puces Technologie des puces Alain GUYOT TIMA DEA MICROÉLECTRONIQUE (33) 04 76 57 46 16 Alain.Guyot@imag.fr http://tima-cmp.imag.fr/~guyot Techniques de l'informatique et de la Microélectronique pour l'architecture.

Plus en détail

Page 1 sur 5 Recherche sur le site Go Circuits et composants Guide d'achat Emplois Resources externe Forum de discussion Annonces Divers Connexion Datasheet Equiv. Nouv. Cat. Boitiers Broches Audio-Vidéo

Plus en détail

TECHNOLOGIE DES SEMICONDUCTEURS. Eric Fogarassy

TECHNOLOGIE DES SEMICONDUCTEURS. Eric Fogarassy TECHNOLOGIE DES SEMICONDUCTEURS Eric Fogarassy Cours 1A 2005/2006 Introduction Les différentes étapes de la fabrication d un circuit intégré : 1. Fabrication des plaquettes (wafers) : - purification du

Plus en détail

1 Les familles logiques

1 Les familles logiques 1 Les familles logiques 1.1 Fonctions logiques câblées Avec l invention de la diode, et longtemps avant la mise au point du transistor et du circuit intégré, il fut possible de câbler directement certains

Plus en détail

Chapitre III : Le transistor MOS

Chapitre III : Le transistor MOS Chapitre III : Le transistor MOS L'idée de base du transistor MOS est due à J.E. Lilienfeld en 1930. Les premières recherches en laboratoires datent de la fin des années 40, mais il resta dans les laboratoires

Plus en détail

Transistor bipolaire

Transistor bipolaire Transistor bipolaire I. Introduction : Le transistor fait partie des composants que l'on retrouve sans exception dans toutes les applications de l'électronique. Amplification de tension, amplification

Plus en détail

Le Langage VHDL. Plan. Les Composants Reprogrammables. Chapitre 3. Introduction SPLD CPLD FPGA Conclusion

Le Langage VHDL. Plan. Les Composants Reprogrammables. Chapitre 3. Introduction SPLD CPLD FPGA Conclusion Le Langage VHDL Chapitre 3 Les Composants Reprogrammables Plan Introduction SPLD CPLD FPGA Conclusion 2 1 Introduction Objectifs Nous allons succinctement étudier les principales architectures et technologies

Plus en détail

Fabrication des Transistors CMOS

Fabrication des Transistors CMOS Majeure MNO Fabrication des Transistors CMOS Y. BONNASSIEUX Promotion X2003 janvier 2006 Yvan BONNASSIEUX Poste 37.22 Email : yvan.bonnassieux@polytechnique.fr Depuis le début de la microélectronique la

Plus en détail

La microélectronique. 8 > La microélectronique. De l électron à la fabrication des puces > INTRODUCTION

La microélectronique. 8 > La microélectronique. De l électron à la fabrication des puces > INTRODUCTION > De l électron à la fabrication des puces > INTRODUCTION LA COLLECTION 1 > 2 > 3 > 4 > 5 > 6 > 7 > 8 > 9 > 10 > 11 > 12 > 13 > 14 > 15 > L atome La radioactivité L homme et les rayonnements L énergie

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

Le rôle des interconnexions

Le rôle des interconnexions Le rôle des interconnexions Utilisation du transistor en association avec d'autres dispositifs électriques Nécessité de contacts sur le transistor S G D Quel est le rôle des interconnexions? Le transistor

Plus en détail

Chap. 7 - Les transistors

Chap. 7 - Les transistors Chap. 7 - Les transistors ELEC283 MiEL 2003/04 2 Plan du chapitre Plan du chapitre 7.1 Le transistor: généralités 7.2 Le transistor MO utilisé en amplification 7.3 Le transistor bipolaire utilisé en amplification

Plus en détail

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire Électronique 1 Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire 1 Structure d un transistor bipolaire Constitué de 2 Jonctions PN 2 types de transistors : PNP et NPN Base : peu dopée, très mince, quelques

Plus en détail

FASCICULE DE BREVET EUROPEEN. (51) intci.6: H01L 29/772, H01L 23/62. (74) Mandataire: de Beaumont, Michel 1bis, rue Champollion 38000 Grenoble (FR)

FASCICULE DE BREVET EUROPEEN. (51) intci.6: H01L 29/772, H01L 23/62. (74) Mandataire: de Beaumont, Michel 1bis, rue Champollion 38000 Grenoble (FR) (19) (12) Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets EP 0 543 745 B1 FASCICULE DE BREVET EUROPEEN (45) Date de publication et mention de la délivrance du brevet: 28.01.1998

Plus en détail

www.depannezvous.com Table des matières (245 pages)

www.depannezvous.com Table des matières (245 pages) www.depannezvous.com Table des matières (245 pages) Programmation d un API Site internet de référence: Depannezvous.com Omron.com Labvolt.com Mecaniqueindustrielle.com AB.com Schneider.com Livre de Référence:

Plus en détail

Chapitre II Les semi-conducteurs et les diodes

Chapitre II Les semi-conducteurs et les diodes PHYS-F-314 Electronique Chapitre II Les semi-conducteurs et les diodes G. De Lentdecker & K. Hanson 1 Rappels de la structure atomique Table des matières Semi-conducteurs (intrinsèques et extrinsèques)

Plus en détail

Chapitre 3 : l énergie électrique

Chapitre 3 : l énergie électrique STI2D Chapitre 3 : l énergie électrique Partie 6 : les composants de l électronique Pré-requis : Connaissance générales sur l'électricité Connaissances générales sur l'énergie Compétences visées : Être

Plus en détail

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS Transistor MO - introduction à la logique Transistor MO - introduction à la logique I. PARTI THORIQU I.1. Constitution et fonctionnement du transistor MO Un transistor MO (Metal Oxyde emiconducteur) est

Plus en détail

CONCEPTION ET TEST DE CIs. 3. METHODES ET OUTILS DE CONCEPTION DES CIs

CONCEPTION ET TEST DE CIs. 3. METHODES ET OUTILS DE CONCEPTION DES CIs CONCEPTION ET TEST DE CIs 3. METHODES ET OUTILS DE CONCEPTION DES CIs 3.1 Introduction 3.2 Méthodologies de conception des ASICs 3.3 Conception des Circuits Programmables 3. METHODES ET OUTILS - Introduction

Plus en détail

Diodes et transistors

Diodes et transistors et transistors Seatech - 4A Université de Toulon (UTLN) Plan du cours 1 Semi-conducteurs Silicium non dopé Silicium dopé 2 Principe Utilisation Les diodes particulières 3 Principe de fonctionnement Régime

Plus en détail

Étude du comportement de l hélium dans le molybdène

Étude du comportement de l hélium dans le molybdène Étude du comportement de l hélium dans le molybdène, Bernard Lavielle : CNRS-CNAB, Gradignan Christophe Viaud, Gaëlle Carlot, : CEA, Cadarache Thierry Sauvage: CNRS-CEMTHI Orléans Nathalie Moncoffre :

Plus en détail

La diode. Retour au menu. 1 La diode : un dipôle non linéaire. 1.1 Diode idéale. 1.2 Diode réelle à semi-conducteur. 1.3 Association de diodes

La diode. Retour au menu. 1 La diode : un dipôle non linéaire. 1.1 Diode idéale. 1.2 Diode réelle à semi-conducteur. 1.3 Association de diodes etour au menu La diode 1 La diode : un dipôle non linéaire 1.1 Diode idéale 1.2 Diode réelle à semi-conducteur C est un dipôle électrique unidirectionnel dont les bornes sont l anode (A) et la cathode

Plus en détail

L INSTITUT D OPTIQUE - L ECOLE POLYTECHNIQUE TRAVAUX PRATIQUES INITIATION A LA MICROTECHNOLOGIE EN SALLE BLANCHE

L INSTITUT D OPTIQUE - L ECOLE POLYTECHNIQUE TRAVAUX PRATIQUES INITIATION A LA MICROTECHNOLOGIE EN SALLE BLANCHE L INSTITUT D OPTIQUE - L ECOLE POLYTECHNIQUE TRAVAUX PRATIQUES INITIATION A LA MICROTECHNOLOGIE EN SALLE BLANCHE HTELEVESTH MAJEUR ECS Année 2004-2005 1 Le travail proposé dans ce cadre de Travaux pratiques

Plus en détail

Process PolySens : Du Capteur au MicroSystème. Processus MicroSystème de l AIME. PolySens. Réalisation de capteurs multi-physiques à détection Tunnel

Process PolySens : Du Capteur au MicroSystème. Processus MicroSystème de l AIME. PolySens. Réalisation de capteurs multi-physiques à détection Tunnel Processus MicroSystème de l AIME PolySens Réalisation de capteurs multi-physiques à détection Tunnel (Jonction PN en Polysilicium de type Zener) 1 INTRODUCTION & PLANNING :... 2 2 SÉQUENCE DÉTAILLÉE DES

Plus en détail

Simulation, élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques

Simulation, élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques Simulation, élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques Céline Ternon a,b*, Anne Kaminski a,b, Delphine Constantin b, Lionel Claudon a,b, Fabien Volpi a,b, Loïc Vincent b, Quentin Rafhay

Plus en détail

Comparaison des effets de canaux courts entre les technologies MOSFET FDSOI et MOSFET bulk

Comparaison des effets de canaux courts entre les technologies MOSFET FDSOI et MOSFET bulk Comparaison des effets de canaux courts entre les technologies MOSFET FDSOI et MOSFET bulk Quentin Rafhay 1, Antoine Cros 3, Irène Pheng 2, Loic Vincent 2, Ahmad Bsiesy 2 1 Grenoble-INP Phelma, 3 parvis

Plus en détail

Localisation de défauts avec un testeur par faisceau d électrons

Localisation de défauts avec un testeur par faisceau d électrons Localisation de défauts avec un testeur par faisceau d électrons CNES-SOREP failure Analysis Laboratory at the French Space Agency in Toulouse, France Localisation de défauts avec un testeur par faisceau

Plus en détail

GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 3: Le MOSFET

GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 3: Le MOSFET GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 3: Le MOSFET Contenu du chapitre Fonctionnement du MOSFET On verra comment le MOSFET fonctionne, et comment l utiliser dans des circuits simples. Fonctionnement dynamique

Plus en détail

TD n 1 : Dopage des semiconducteurs

TD n 1 : Dopage des semiconducteurs TD n 1 : Dopage des semiconducteurs Exercice 1 : Silicium intrinsèque : On s intéresse au Silicium dans cet exercice On considère le semiconducteur intrinsèque 10 3 qui a une densité n i = 10 cm à T=300K

Plus en détail

Les transistors à effet de champ

Les transistors à effet de champ etour au menu! Les transistors à effet de champ 1 tructure A TANITO à JONCTION (JFET) Contrairement aux transistors bipolaires dont le fonctionnement repose sur deux types de porteurs les trous et les

Plus en détail

Chapitre 1. Les composants de puissance en SiC

Chapitre 1. Les composants de puissance en SiC Chapitre 1 Les composants de puissance en SiC Ce chapitre décrit les propriétés électriques du carbure de silicium et montre les avantages d'employer le SiC à la place d'autres matériaux semiconducteurs.

Plus en détail

Réactivité et diffusion aux interfaces

Réactivité et diffusion aux interfaces Département Matériaux et Nanosciences Réactivité et diffusion aux interfaces campus Saint Jérôme AG, 30 mai 2007 Département Matériaux et Nanosciences Réactivité et diffusion aux interfaces Responsable

Plus en détail

1 Conducteurs et semi-conducteurs

1 Conducteurs et semi-conducteurs Séance de Spécialité n o 20 Diode et redressement Mots-clefs «conducteurs» et «semi-conducteurs». 1 Conducteurs et semi-conducteurs Les semi-conducteurs sont des matériaux qui ont une conductivité électrique

Plus en détail

Hightech by Gerster.

Hightech by Gerster. Hightech by Gerster. Hightech by Gerster: Le spécialiste. Les produits fabriqués en acier, fonte, aluminium ou métaux non ferreux, se comptent par milliers. Les exigences en matière de sécurité, de fiabilité,

Plus en détail

Mini_guide_Ares.pdf le 23/09/2001 Page 1/16

Mini_guide_Ares.pdf le 23/09/2001 Page 1/16 1 Démarrer...2 1.1 L écran Ares...2 1.2 La boite à outils...2 1.2.1 Mode placement...3 1.2.2 Mode pastilles...3 1.2.3 Mode graphique...3 2 Quelques actions...4 2.1 Ouvrir un document existant...4 2.2 Annuler

Plus en détail

TRANSISTOR EN COMMUTATION

TRANSISTOR EN COMMUTATION age 1 I/ ITRODUCTIO TRASISTOR E COMMUTATIO Un transistor bipolaire est constitué de semiconducteur dopé et de façon à former deux jonctions. Selon l'agencement de ces couches et on réalise un transistor

Plus en détail

Acquisition Capteurs

Acquisition Capteurs DOCUMENT Synthèse Centres d intérêt Savoirs 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 A B C D Thèmes associés A1 B11 C11 D1 AF1 R1 E1 E8 E11 E13 E4 E5 I3 I1 I6 I12 A2 B12 C12 D2 AF2 R2 E2 E9 E12 E18 E7 E6 I4 I2 I7 B21

Plus en détail

LE BRUIT COMPOSANTS ELECTRONIQUES

LE BRUIT COMPOSANTS ELECTRONIQUES LE BRUIT DANS LES COMPOSANTS ELECTRONIQUES Richard HERMEL LAPP Ecole d électronique INP3 : Du détecteur à la numérisation Cargèse Mars 004 Sommaire Introduction Sources physique du bruit Influence des

Plus en détail

Les cellules photovoltaïques

Les cellules photovoltaïques Le texte qui suit est extrait intégralement du site web suivant: http://e-lee.hei.fr/fr/realisations/energiesrenouvelables/filieresolaire/mppt/mppt/principes.htm 1 Principe Les cellules photovoltaïques

Plus en détail

L'électronique : comprendre et appliquer Burkhard Kainka. Etape 1 : Introduction

L'électronique : comprendre et appliquer Burkhard Kainka. Etape 1 : Introduction L'électronique : comprendre et appliquer Burkhard Kainka Etape 1 : Introduction...1 Zone de contacts...2 Pile...2 Diodes lumineuses...3 Résistances...3 Transistors NPN...4 Transistors PNP...4 MOSFET...4

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche fonctionnelle Energie Energie de puissance (We) Elaborer les signaux de commande Ordre Commuter la puissance We Transformer l énergie Microcontrôleur, up Préactionneur

Plus en détail

PANNEAUX SOLAIRES IN SITU : ÉNERGIE 2. Réalisation : Noël Faltas Scénario : Alain Lartigue CNDP, 1998 Durée : 02 min 55 s

PANNEAUX SOLAIRES IN SITU : ÉNERGIE 2. Réalisation : Noël Faltas Scénario : Alain Lartigue CNDP, 1998 Durée : 02 min 55 s IN SITU : ÉNERGIE 2 PANNEAUX SOLAIRES Réalisation : Noël Faltas Scénario : Alain Lartigue CNDP, 1998 Durée : 02 min 55 s Ce film montre des applications pratiques des générateurs électriques que sont les

Plus en détail

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS En classe de 5 ème : Comprendre, réaliser et représenter un circuit électrique simple Comprendre ce qu est un courant électrique et déterminer le sens du courant dans un circuit électrique Distinguer conducteur

Plus en détail

Circuits électroniques visualisés par vidéomodèles F. Gueuning

Circuits électroniques visualisés par vidéomodèles F. Gueuning J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, Hors-Série 2, 18 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2005718 EDP Sciences, 2005 Circuits

Plus en détail

IPL5X FABRICATION DE L INTERFACE V2.04. 5 axis linear interpolator for CNC. http://5xproject.co.nr

IPL5X FABRICATION DE L INTERFACE V2.04. 5 axis linear interpolator for CNC. http://5xproject.co.nr IPL5X 5 axis linear interpolator for CNC FABRICATION DE L INTERFACE V2.04 http://5xproject.co.nr Pré séntation L interface IPL5X peut être utilisée avec différentes options. La version de base est constituée

Plus en détail

Histoire de la classification périodique

Histoire de la classification périodique Seconde Thème : la santé Page sur 5 Histoire de la classification périodique C est à Mendeleiev (83-907) chimiste russe que l on doit la première version moderne d une classification cohérente des éléments

Plus en détail

III.1. Introduction III.2. Théorie du transistor bipolaire III.2.1. Principe de fonctionnement [74-75]

III.1. Introduction III.2. Théorie du transistor bipolaire III.2.1. Principe de fonctionnement [74-75] III.1. Introduction Depuis sa première réalisation en 1947 par J. Bardeen et W. H. Brattain, et le développement théorique et physique de son fonctionnement par W. B. Shockley, le transistor bipolaire

Plus en détail

Le transistor à effet de champ (TEC) Field Effect Transistor (FET)

Le transistor à effet de champ (TEC) Field Effect Transistor (FET) Le transistor à effet de champ (TEC) Field Effect Transistor (FET) 1 1 Présentation générale Transistor à effet de champ se présente comme une résistance variable commandée par une tension extérieure Comparaison

Plus en détail

Etude de cas sur la mémoire non volatile

Etude de cas sur la mémoire non volatile Etude de cas sur la mémoire non volatile 1. Introduction Objectif Le but de cette étude de cas est de montrer comment une information peut être mémorisée de façon durable et conservée même sans alimentation.

Plus en détail

TRANSISTOR BIPOLAIRE

TRANSISTOR BIPOLAIRE I Introduction I.1 Constitution Le transistor bipolaire est réalisé dans un monocristal comportant trois zones de dopage différentes. n p n collecteur base émetteur n C On reconnaît deux jonctions PN p

Plus en détail

L énergie photovoltaïque et les cellules solaires. Chapitre I

L énergie photovoltaïque et les cellules solaires. Chapitre I Chapitre I L énergie photovoltaïque et les cellules solaires 5 Energies solaire : 1.Historique : La conversion de la lumière en électricité, appelée effet photovoltaïque, a été découverte par Antoine Becquerel

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) intci.6: H01L 21/8249, H01L 27/06

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) intci.6: H01L 21/8249, H01L 27/06 (19) (12) Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets EP 0 843 355 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 20.05.1998 Bulletin 1998/21 (51) intci.6: H01L 21/8249,

Plus en détail

Composition des catégories de biens TIC (SH 1996)

Composition des catégories de biens TIC (SH 1996) ICT00 Total biens TIC ICT01 Ordinateurs et équipement périphérique 844351 Machines à imprimer à jet d'encre 847050 Caisses enregistreuses 847110 Machines automatiques de traitement de l'information, analogiques

Plus en détail

Stabilité physico-chimique des thermocouples à haute température

Stabilité physico-chimique des thermocouples à haute température Stabilité physico-chimique des thermocouples à haute température Présentation: N. Fleurence Equipe: N. Fleurence, G. Failleau, T. Deuzé, M. Sadli, S. Briaudeau, J-O. Favreau, R. Morice 1 Stabilité physico-chimique

Plus en détail

L actu de la Centrale de Technologie Universitaire IEF-MINERVE

L actu de la Centrale de Technologie Universitaire IEF-MINERVE L actu de la Centrale de Technologie Universitaire IEF-MINERVE Centrale de Technologie Universitaire Volume 1, numéro 2 Eté 2007 Dans ce numéro : Accueil des projets exogènes Etude d un procédé d encapsulation

Plus en détail

Les transistors bipolaires

Les transistors bipolaires Les transistors bipolaires I. Introduction: Définitions: Le transistor bipolaire est un composant à 3 électrodes comportant 2 jonctions PN. C est un cristal de semi-conducteur dans lequel on peut distinguer

Plus en détail

Systèmes électroniques

Systèmes électroniques Systèmes électroniques Introduction Fonctions électroniques analogiques amplification, filtrage, oscillation Conversion Analogique-Numérique Fonctions numériques Microprocesseur Frederic.Gaffiot@ec-lyon.fr

Plus en détail

Le carbure de silicium la base des semi-conducteurs. puissance futurs

Le carbure de silicium la base des semi-conducteurs. puissance futurs Le carbure de silicium la base des semi-conducteurs de haute puissance futurs Au cours de la prochaine décennie, le silicium sera très probablement utilisé de manière croissante à côté du carbure de silicium,

Plus en détail

Composition des catégories de biens TIC (SH 2012)

Composition des catégories de biens TIC (SH 2012) ICT00 Total biens TIC ICT01 Ordinateurs et équipement périphérique 844331 Machines qui assurent au moins deux des fonctions suivantes: impression, copie ou transmission de télécopie, aptes à être connectées

Plus en détail