Rapport de certification

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de certification"

Transcription

1 Rapport de certification Évaluation EAL 2 + du produit Data Loss Prevention Version Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs Gouvernement du Canada, Centre de la sécurité des télécommunications Canada, 2012 Numéro de document : CR Version : 1.0 Date : 5 mars 2012 Pagination : 1 sur iii, 1 sur 8

2 AVERTISSEMENT Le produit de technologies de l information (TI) décrit dans le présent rapport et sur le certificat afférent a été évalué selon la Méthodologie d évaluation commune pour la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 3, afin d en déterminer la conformité aux Critères communs pour l évaluation de la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 3, par un centre d évaluation approuvé, établi dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC). Ce rapport et le certificat afférent valent uniquement pour la version indiquée du produit, dans la configuration qui a été évaluée. L évaluation a été effectuée conformément aux dispositions du SCCC, et les conclusions formulées dans le rapport technique d évaluation correspondent aux éléments présentés en preuve. Le présent rapport et le certificat afférent ne constituent pas une homologation des produits de TI par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada (CSTC) ou par toute autre organisation qui reconnaît ou entérine ce rapport et le certificat afférent, et ne signifie pas, ni implicitement ni explicitement, que les produits de TI sont garantis par le CSTC ou par toute autre organisation qui reconnaît ou entérine ce rapport et le certificat afférent. Version mars Page i sur iii -

3 AVANT-PROPOS Le Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) offre un service d évaluation par une tierce partie en vue de déterminer la fiabilité des produits de sécurité des TI. Les évaluations sont réalisées par un centre d évaluation selon les Critères communs (CECC) sous la direction de l organisme de certification du SCCC, ce dernier étant géré par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada. Un CECC est une installation commerciale qui a obtenu l approbation de l organisme de certification du SCCC en vue d effectuer des évaluations selon les Critères communs. Une des exigences principales, à cette fin, est l obtention de l accréditation selon les prescriptions du Guide ISO/IEC 17025:2005, Prescriptions générales concernant la compétence des laboratoires d étalonnage et d essais. L accréditation est obtenue dans le cadre du Programme d accréditation des laboratoires Canada (PALCAN) régi par le Conseil canadien des normes. Le CECC qui a mené la présente évaluation est EWA-Canada situé à Ottawa, au Canada. En décernant un certificat Critères communs, l organisme de certification affirme que le produit est conforme aux exigences de sécurité précisées dans la cible de sécurité connexe. Une cible de sécurité est un document qui comporte des spécifications requises, définit les activités d évaluation et en établit la portée. L utilisateur d un produit de TI certifié devrait examiner la cible de sécurité, en plus du rapport de certification, pour comprendre les hypothèses formulées dans le cadre de l évaluation, l environnement d exploitation prévu pour le produit, ses exigences de sécurité et le niveau de fiabilité (qui correspond au niveau d assurance de l évaluation) auquel le produit satisfait aux exigences de sécurité. Le présent rapport de certification accompagne le certificat d évaluation du produit daté du 5 mars 2012 et la cible de sécurité énoncée à la section 4 du présent rapport. Le rapport de certification, le certificat d évaluation du produit et la cible de sécurité sont affichés sur la liste des produits certifiés (LPC) dans le cadre du SCCC et sur le portail des Critères communs (site Web officiel du programme des Critères communs). Le présent rapport de certification fait référence à la marque déposée suivante : est une marque déposée de Corporation aux États-Unis et dans d autres pays. Toute reproduction du présent rapport est autorisée pourvu qu il soit reproduit dans sa totalité. Version mars Page ii sur iii -

4 TABLE DES MATIÈRES AVERTISSEMENT... i AVANT-PROPOS... ii Sommaire Définition de la cible d évaluation Description de la TOE Fonctionnalités de sécurité évaluées Cible de sécurité Conformité aux Critères communs Politiques de sécurité Hypothèses et clarification de la portée HYPOTHÈSES LIÉES À L UTILISATION SÛRE HYPOTHÈSES LIÉES À L ENVIRONNEMENT CLARIFICATION DE LA PORTÉE Configuration évaluée Documentation Activités d analyse et d évaluation Essais des produits de sécurité des TI ÉVALUATION DES TESTS RÉALISÉS PAR LE DÉVELOPPEUR TESTS FONCTIONNELS INDÉPENDANTS TESTS DE PÉNÉTRATION INDÉPENDANTS EXÉCUTION DES TESTS RÉSULTATS DES TESTS Résultats de l évaluation Acronymes, abréviations et sigles Références... 8 Version mars Page iii sur iii -

5 Sommaire Le produit Data Loss Prevention Version (désigné ci-après sous le nom de DLP), de, est la cible d évaluation (TOE) de la présente évaluation (EAL) 2 augmentée. La TOE est un système de prévention de la perte de données, qui assure la détection et la prévention de l utilisation et de la transmission non autorisées d informations confidentielles ou sensibles à partir de ressources TI sécurisées. Le produit DLP détermine d abord si les données sont sensibles puis, le cas échéant, il prend des mesures afin de protéger les données et signale toute infraction qui a eu lieu. EWA-Canada est le CECC qui a réalisé cette évaluation. L évaluation s est terminée le 1 er février 2012 et a été effectuée selon les règles prescrites par le Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC). La portée de l évaluation est définie dans la cible de sécurité, laquelle décrit les hypothèses formulées dans le cadre de l évaluation, l environnement projeté du produit DLP, les exigences de sécurité ainsi que le niveau de confiance (niveau d assurance de l évaluation) auquel le produit est destiné afin de satisfaire aux exigences de sécurité. On recommande aux utilisateurs du produit de s assurer que leur environnement d exploitation est conforme à celui qui est défini dans la cible de sécurité et de tenir compte des observations et des recommandations énoncées dans le présent rapport de certification. Les résultats consignés dans le rapport technique d évaluation (RTE) 1 de ce produit indiquent que celui-ci répond aux exigences d assurance EAL 2 augmentée pour les fonctions de sécurité qui ont été évaluées. L évaluation a été réalisée selon la Méthodologie d évaluation commune pour la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 3, afin d en déterminer la conformité aux Critères communs pour l évaluation de la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 3. L augmentation prise en compte lors de l évaluation est la suivante : ALC_FLR.2 Procédures pour signaler les anomalies. Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada, à titre d organisme de certification selon le SCCC, affirme que l évaluation du produit DLP satisfait à toutes les conditions de l Arrangement relatif à la reconnaissance des certificats liés aux Critères communs et que le produit figurera sur la liste des produits certifiés (LPC) dans le cadre du SCCC et sur le portail des Critères communs (site Web officiel du projet des Critères communs). 1 Définition de la cible d évaluation Le produit Data Loss Prevention Version (désigné ci-après sous le nom de DLP), de, est la cible d évaluation (TOE) de la présente évaluation (EAL) 2 augmentée. 1 Le rapport technique d évaluation est un document du SCCC qui contient de l information exclusive au propriétaire ou à l évaluateur, et qui n est pas rendu public. - Page 1 sur 8 -

6 2 Description de la TOE La TOE est un système de prévention de la perte de données, qui assure la détection et la prévention de l utilisation et de la transmission non autorisées d informations confidentielles ou sensibles à partir de ressources TI sécurisées. Le produit DLP détermine d abord si les données sont sensibles puis, le cas échéant, il prend des mesures afin de protéger les données et signale toute infraction qui a eu lieu. Voici une brève description des composants principaux de la TOE : Enforce Server : fournit une console d administration centralisée permettant à un administrateur autorisé de gérer la TOE. Endpoint Server : comprend les composants Endpoint Discover et Endpoint Prevent. Le composant Endpoint Server gère les agents DLP qui sont installés sur les postes de travail et les ordinateurs portatifs d extrémité. Network Discover/Network Protect Server : exécute des balayages et empêche les infractions à la sécurité sur les serveurs réseau et les points d extrémité sur lesquels les agents DLP ne sont pas installés. Le Network Discover/Network Protect Server est connecté au réseau local de l entreprise. Network Monitor/Network Prevent Server : exécute des balayages de trafic réseau et empêche la fuite de données sensibles dans le réseau cible. Une description détaillée de l architecture du produit DLP se trouve à la section 1.6 de la cible de sécurité (ST). 3 Fonctionnalités de sécurité évaluées La liste complète des fonctionnalités de sécurité évaluées pour le produit DLP se trouve à la section 6 de la ST. 4 Cible de sécurité La ST associée au présent rapport de certification est définie comme suit : Titre : Security Target Data Loss Prevention Version : 1.0 Date : 23 janvier Conformité aux Critères communs L évaluation a été réalisée selon la Méthodologie d évaluation commune pour la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 3, afin d en déterminer la conformité aux Critères communs pour l évaluation de la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 3. Le produit DLP est : a. conforme à la partie 2 des Critères communs, avec les exigences fonctionnelles de sécurité basées uniquement sur les composants fonctionnels de la partie 2; - Page 2 sur 8 -

7 b. conforme à la partie 3 des Critères communs, avec les exigences d assurance de sécurité basées uniquement sur les exigences d assurance de la partie 3; c. conforme au niveau EAL 2 augmenté des Critères communs, contenant toutes les exigences d assurance de sécurité du paquet EAL 2, ainsi que l augmentation suivante : ALC_FLR.2 Procédures pour signaler les anomalies. 6 Politiques de sécurité Le produit DLP applique une politique de contrôle du flux d information qui met en œuvre des actions définies par l administrateur pour la transmission de fichiers ou de données sensibles. La section 6 de la ST contient plus de détails sur cette politique de sécurité. Par ailleurs, le produit DLP applique des politiques de vérification de sécurité, d identification et d authentification, et de gestion de la sécurité. Davantage de détails sur les politiques de sécurité se trouvent à la section 6 de la ST. 7 Hypothèses et clarification de la portée Les utilisateurs du produit DLP devraient tenir compte des hypothèses formulées au sujet de son utilisation et des paramètres environnementaux requis pour l installation du produit et son environnement opérationnel. Cela permettra d utiliser la TOE de manière adéquate et sûre. 7.1 Hypothèses liées à l utilisation sûre Les hypothèses liées à l utilisation sûre ci-dessous figurent dans la ST : Une ou plusieurs personnes compétentes seront chargées de gérer la TOE et de protéger l information qu elle contient. La TOE sera gérée de façon à traiter de manière appropriée les changements au système de TI qu elle contrôle. Les administrateurs autorisés ne sont pas insouciants, volontairement négligents ni hostiles, et ils suivent et respectent les consignes fournies dans la documentation de la TOE. 7.2 Hypothèses liées à l environnement Les hypothèses liées à l environnement ci-dessous figurent dans la ST : La TOE a accès à toutes les ressources de TI dont elle a besoin pour exécuter ses fonctions. L accès à la base de données utilisée par la TOE à l aide de mécanismes qui dépassent les limites de la TOE est limité aux utilisateurs autorisés. Les ressources de traitement de la TOE seront situées dans des installations à accès contrôlé, ce qui empêchera tout accès physique non autorisé. Le matériel et les logiciels de la TOE sur lesquels elle s appuie pour appliquer la politique de sécurité seront protégés contre toute modification physique non autorisée. - Page 3 sur 8 -

8 7.3 Clarification de la portée Le produit DLP n a pas été conçu pour être placé ou exploité dans un environnement hostile et devrait être protégé au moyen d autres produits conçus expressément pour contrer les menaces sophistiquées. 8 Configuration évaluée La configuration évaluée du produit DLP comprend : a. logiciel serveur DLP Enforce, version ; b. logiciel serveur DLP Network Discover, version ; c. logiciel serveur DLP Network Monitor, version ; d. logiciel serveur DLP Network Prevent, version ; e. logiciel serveur DLP Network Protect, version ; f. logiciel serveur DLP Endpoint Discover, version ; g. logiciel serveur DLP Endpoint Prevent, version ; h. logiciel serveur DLP Agent, version Le logiciel tiers sur lequel la TOE a été testée se trouve dans le tableau 4 de la ST. La publication DLP 11.1 Operational User Guidance and Preparative Procedures Supplement version 1.0 décrit les procédures nécessaires pour installer et exécuter le produit DLP dans la configuration qui a été évaluée. 9 Documentation Les documents que fournit aux utilisateurs sont les suivants : a. DLP 11.1 Administration Guide, 2011; b. DLP 11.1 Installation Guide for Windows, 2011; c. DLP 11.1 Installation Guide for Linux, 2011; d. DLP Oracle 11g Installation and Upgrade Guide, 2011; e. DLP 11.1 System Requirements Guide, 2011; f. DLP 11.1 Operational User Guidance and Preparative Procedures Supplement version Activités d analyse et d évaluation Les activités d analyse et d évaluation ont consisté en une évaluation structurée du produit DLP, notamment des éléments suivants : Développement : Les évaluateurs ont analysé les spécifications fonctionnelles et la documentation de conception du produit DLP. Ils ont déterminé que la conception décrit de manière exacte et complète les interfaces des fonctionnalités de sécurité de la TOE (TSF) et les sous-systèmes TSF, de même que le processus des TSF lié à la mise en œuvre des - Page 4 sur 8 -

9 exigences fonctionnelles de sécurité (SFR). Ils ont analysé la description de l architecture de sécurité du produit DLP et ont déterminé que le processus d initialisation est sécurisé, que les fonctions de sécurité sont protégées contre le trafiquage et les contournements, et que les domaines de sécurité sont maintenus. De plus, ils ont indépendamment vérifié que les renvois dans les documents de conception sont corrects. Guides : Les évaluateurs ont examiné les guides d utilisation préparatoires et opérationnels du produit et ont déterminé qu ils décrivent suffisamment en détail et sans ambiguïté la façon de transformer de manière sûre la TOE en configuration évaluée et la manière d utiliser et de gérer le produit. Ils ont examiné et testé les guides d utilisation préparatoires et opérationnels et ont déterminé qu ils sont complets et suffisamment détaillés pour assurer une configuration sûre. - Page 5 sur 8 -

10 Support au cycle de vie : Les évaluateurs ont analysé le système de gestion de la configuration du produit DLP et la documentation connexe. Ils ont constaté que les éléments de configuration du produit étaient clairement indiqués. Pendant la visite du site, le système de gestion de la configuration du développeur a également été observé, et les évaluateurs l ont jugé évolué et bien développé. Les évaluateurs ont examiné la documentation de livraison et ont établi qu elle décrit toutes les procédures nécessaires pour préserver l intégrité du produit DLP quand il est distribué aux utilisateurs. Les évaluateurs ont examiné les procédures de correction d anomalies utilisées par pour le produit DLP. Lors d une visite du site, ils ont également examiné la preuve générée par le respect des procédures. Ils ont conclu que celles-ci étaient adéquates et permettaient de pister et de corriger les anomalies de sécurité et de communiquer cette information, et les corrections pertinentes, aux utilisateurs du produit. Estimation des vulnérabilités : Les évaluateurs ont effectué une analyse de vulnérabilité indépendante du produit DLP. De plus, ils ont effectué une recherche dans les bases de données des vulnérabilités disponibles dans le domaine public afin de cerner des vulnérabilités potentielles du produit DLP. Ils ont relevé des vulnérabilités qui pouvaient faire l objet de tests dans l environnement opérationnel du produit. Toutes ces activités d évaluation ont obtenu la cote RÉUSSITE. 11 Essais des produits de sécurité des TI Les tests au niveau EAL 2 comportent les étapes suivantes : évaluation des tests réalisés par le développeur, exécution de tests fonctionnels indépendants et exécution de tests de pénétration Évaluation des tests réalisés par le développeur Les évaluateurs ont vérifié que le développeur avait satisfait à ses responsabilités en matière de tests en examinant les preuves connexes ainsi que les résultats consignés dans le RTE 2. Les évaluateurs ont analysé la couverture des tests du développeur et ont conclu qu elle est complète et précise. La correspondance entre la spécification fonctionnelle et les tests indiqués dans la documentation des tests du développeur est complète Tests fonctionnels indépendants Pendant l évaluation, les évaluateurs ont élaboré des tests fonctionnels afin d étayer les tests du développeur en examinant la documentation de conception et les guides, en examinant la documentation des tests du développeur, en répétant un sous-ensemble des procédures de test du développeur et en créant des scénarios de test allant au-delà des tests réalisés par le développeur. 2 Le rapport technique d évaluation est un document du SCCC qui contient de l information exclusive au propriétaire ou à l évaluateur, et qui n est pas rendu public. - Page 6 sur 8 -

11 Tous les tests ont été planifiés et documentés de manière suffisamment détaillée pour permettre la reproductibilité des procédures d essai et des résultats. La liste suivante des objectifs de test a ainsi été établie par EWA-Canada : a. Initialisation : Ce scénario de test vise à confirmer que l administrateur peut installer et configurer la TOE en suivant les guides fournis avec le produit et qu il peut reproduire les paramètres et l environnement tel qu il est énoncé dans la ST. b. Réexécution des tests de développeur : Ce scénario de test vise à répéter un sous-ensemble des tests du développeur. c. Découverte réseau : Ce scénario de test vise à confirmer la capacité de la TOE de protéger les données contre leur perte et leur utilisation abusive, conformément aux politiques prédéfinies par l administrateur. d. Inscription et configuration des serveurs de détection : Ce scénario de test vise à confirmer qu un administrateur autorisé peut ajouter et configurer des serveurs de détection au moyen de la console d administration Enforce Server. e. Politique relative aux mots de passe robustes : Ce scénario de test vise à confirmer que la TOE applique des mots de passe robustes Tests de pénétration indépendants Après l examen indépendant des bases de données sur les vulnérabilités du domaine public et de tous les résultats de l évaluation, les évaluateurs ont effectué des tests indépendants et limités de pénétration. Les tests de pénétration concernaient principalement ce qui suit : a. Balayage des ports : Ce scénario de test vise à identifier les ports ouverts suspects sur le système de la TOE. b. Sessions administrateur parallèles : Ce scénario de test vise à confirmer que la TOE gère bien les sessions administrateur parallèles. c. Gestion des sessions utilisateur : Ce scénario de test vise à confirmer que la TOE interrompt une session utilisateur de manière adéquate. d. Injections SQL : Ce scénario de test vise à déterminer si la TOE est résistante aux attaques standards par injection SQL au moment de l ouverture de session. Les tests de pénétration indépendants n ont permis de découvrir aucune vulnérabilité exploitable dans l environnement d exploitation prévu Exécution des tests Le produit DLP a fait l objet d une série complète de tests fonctionnels et de pénétration indépendants documentés de manière officielle. Les tests ont eu lieu dans les installations EEPSTI (Évaluation et essais des produits de sécurité des technologies de l information), à EWA-Canada. Des représentants de l organisme de certification du SCCC ont assisté à une partie des tests indépendants. Les activités détaillées de test, y compris les configurations, les procédures, les scénarios de test, les résultats prévus et les résultats observés, sont documentées dans un document de résultats de test distinct. - Page 7 sur 8 -

12 11.5 Résultats des tests Les tests réalisés par le développeur et les tests fonctionnels indépendants ont produit les résultats prévus, ce qui donne l assurance que le produit DLP se comporte de la manière spécifiée dans la ST et dans les spécifications fonctionnelles. 12 Résultats de l évaluation Cette évaluation a constitué la base du niveau d assurance EAL 2 +. Toutes les activités d évaluation ont obtenu la cote RÉUSSITE. Ces résultats sont corroborés par les preuves contenues dans le RTE. 13 Acronymes, abréviations et sigles Acronymes, abréviations et sigles CECC DLP EAL EEPSTI LPC PALCAN RTE SCCC SFR ST TI TOE TSF 14 Références Description Centre d évaluation selon les Critères communs Prévention de la perte de données Niveau d assurance de l évaluation Évaluation et essais de produits de sécurité des technologies de l information Liste des produits certifiés Programme d accréditation des laboratoires Canada Rapport technique d évaluation Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs Exigences fonctionnelles de sécurité Cible de sécurité Technologies de l information Cible d évaluation Fonctionnalité de sécurité de la TOE Voici tous les documents de référence utilisés pour la compilation du présent rapport : a. SCCC, Publication n 4, Contrôle technique, version 1.8, octobre b. Critères communs pour l évaluation de la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 3, juillet c. Méthodologie d évaluation commune pour la sécurité des technologies de l information, CEM, version 3.1, révision 3, juillet d. Security Target Data Loss Prevention , Document Version 1.0, 23 janvier e. Evaluation Technical Report for EAL 2+ Common Criteria Evaluation of Data Loss Prevention Version , Version 1.1, 1 er février Page 8 sur 8 -

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2 + du produit EMC RecoverPoint version 3.4 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification NetIQ Secure Configuration Manager 5.9.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit McAfee Enterprise Mobility Management 9.7 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification Schéma canadien

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 3 + du produit Symantec Risk Automation Suite 4.0.5 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2 + du système d exploitation Data Domain version 5.2.1.0 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification McAfee Enterprise Mobility Management 12.0 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification BMC Real End User Experience Monitoring and Analytics 2.5 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les critères

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit Symantec Endpoint Protection Version 12.1.2 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification Schéma canadien

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification NetApp Data ONTAP v8.1.1 7-Mode Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Memory Arrays avec Memory Gateways Version 5.5.2 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 3 + du produit McAfee Application Control v5.0, Change Control v5.0, and Integrity Monitor v5.0 with McAfee Agent v4.5 and epolicy Orchestrator v4.5 Préparé par

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification with Premium Encryption Security v8.1 Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Commutateur de services photonique 1830 Photonic Service Switch (PSS) R7.0 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4 + du produit VMware ESX 4.0 Update 1 and vcenter Server 4.0 Update 1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification NetScout ngeniusone Unified Performance Management Platform V5.2.1 and ngenius InfiniStream V5.2.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification McAfee Management for Optimized Virtual Environments Antivirus version 3.0.0 with epolicy Orchestrator version 5.1.1 Préparé par Le Centre de la sécurité des télécommunications

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification EMC NetWorker v8.0.1.4 Préparé par Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du logiciel McAfee Email Gateway (MEG) v7.0.1, tournant sur VMware Server Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification, version de base RÉVISION v2.8.2 préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les critères

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit de Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications, à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation conforme au NDPP v1.1 du logiciel McAfee Email Gateway (MEG), v7.0.1 exécutable sur les modèles d'appliances 4000-B, 4500-B, 5000(B, C et C-2U), 5500(B et C), et du

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit Sonus Trunking Suite (GSX/NBS 9000, SGX 4000, PSX, DSI, EMS), Release v09.00 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation du Standard Protection Profile for Enterprise Security Management Access Control Version 2.0 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4+ du produit JUNOS-FIPS for SRX Series version 10.4R4 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification Schéma canadien

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4 du système Check VPN- 1/FireWall-1 Next Generation Feature Pack 1 Préparée par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4+ de Firewall Enterprise v8.2.0 and Firewall Enterprise Control Center v5.2.0 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4+ du produit Riverbed Steelhead Appliance v4.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Oracle Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications Organisme de certification : Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs Gouvernement

Plus en détail

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 6 Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 Contrôle technique de la continuité de l assurance d une TOE certifiée Août 2005 ii Version

Plus en détail

Rapport de certification 2001/24

Rapport de certification 2001/24 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la Défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies

Plus en détail

Rapport de certification PP/0002

Rapport de certification PP/0002 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

Mise à jour de la Certification des critères communs (ISO15408)

Mise à jour de la Certification des critères communs (ISO15408) Mise à jour de la Certification des critères communs (ISO15408) Novembre 2012 Résumé Ce document est destiné à epliquer le but et les objectifs de la Certification des critères communs. Il couvre la direction

Plus en détail

Rapport de certification PP/0101

Rapport de certification PP/0101 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14 Fonctionnalités

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur les composants Shibboleth Service Provider v2.5.1 et Identity Provider v2.3.

PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur les composants Shibboleth Service Provider v2.5.1 et Identity Provider v2.3. PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

Rapport de certification PP/9908

Rapport de certification PP/9908 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de

Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de la PCI (PCI DSS) Version : 1.2 Date : Octobre 2008

Plus en détail

Schéma Français. de la Sécurité des Technologies de l Information

Schéma Français. de la Sécurité des Technologies de l Information Schéma Français de la Sécurité des Technologies de l Information Ce document constitue le rapport de certification du produit Composant ST19SF04 masqué par l application B4/B0 V3 (référence ST19SF04AB/RVK).

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité

NOTE D INFORMATION. Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité Date : Le 28 octobre 2013 NOTE D INFORMATION Destinataires : Institutions financières fédérales Objet : Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité Les cyberattaques sont de plus en plus

Plus en détail

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CSG-16\S Novembre Page intentionnellement laissée en blanc. Avant-propos Le document est non classifié et il

Plus en détail

Standard de contrôle de sécurité WLA

Standard de contrôle de sécurité WLA Association mondiale des loteries Standard de contrôle de sécurité WLA Standard d intégrité et de sécurité des opérations liées aux loteries et aux jeux WLA-SCS:2012 Édition Septembre 2012 Tous droits

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2012/04. CRYPT2Protect Version 8.04-03i

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2012/04. CRYPT2Protect Version 8.04-03i PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2012/04 CRYPT2Protect

Plus en détail

Standard de contrôle de sécurité WLA

Standard de contrôle de sécurité WLA Standard de contrôle de sécurité WLA Standard de sécurité et d intégrité des activités de loterie et de jeu WLA-SCS:2012 Association mondiale des loteries (World Lottery Association) Édition Novembre 2014

Plus en détail

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA Octobre 2009 La présente norme est assujettie aux demandes

Plus en détail

IBM Tivoli Compliance Insight Manager

IBM Tivoli Compliance Insight Manager Simplifier les audits sur la sécurité et surveiller les activités des utilisateurs privilégiés au moyen d un tableau de bord permettant de contrôler la conformité aux exigences de sécurité IBM Points forts

Plus en détail

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >>

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >> Access MD Online Vue d ensemble Access MD Online fournit aux organisations un accès en temps réel à leurs programmes de carte commerciale au sein d un environnement sécurisé, n importe où et n importe

Plus en détail

Règles pour les interventions à distance sur les systèmes d information de santé

Règles pour les interventions à distance sur les systèmes d information de santé VERSION V0.3 Règles pour les interventions à distance sur les systèmes d information de santé Politique Générale de Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) - Avril 2014 MINISTÈRE DES AFFAIRES

Plus en détail

IBM Tivoli Service Desk

IBM Tivoli Service Desk Déployer des services de qualité tout en maîtrisant les coûts IBM Tivoli Service Desk Points forts Rationalise la gestion des problèmes et des incidents afin de permettre la restauration rapide et économique

Plus en détail

Ce guide n a pas vocation à se substituer à une démarche de certification PCI DSS.

Ce guide n a pas vocation à se substituer à une démarche de certification PCI DSS. Guide à l attention des développeurs / hébergeurs de sites web marchands sur le niveau minimum de sécurité pour le traitement de numéros de cartes bancaires Préambule Ce guide n a pas vocation à se substituer

Plus en détail

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc CONNECTIVITÉ Microsoft Dynamics AX Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX Livre blanc Ce document décrit les possibilités offertes par Microsoft Dynamics AX en terme de connectivité et de montée

Plus en détail

La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques

La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques IBM Software Livre blanc sur le leadership éclairé Avril 2013 La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques Exploitez des informations décisionnelles afin de réduire les risques

Plus en détail

Rapport de certification PP 2004/01. Profil de Protection pour services bancaires et/ou financiers sur Internet

Rapport de certification PP 2004/01. Profil de Protection pour services bancaires et/ou financiers sur Internet PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d'information Profil de Protection pour services bancaires et/ou financiers sur Internet Paris,

Plus en détail

Note de service À : De :

Note de service À : De : Note de service À : De : Tous les Fellows, affiliés, associés et correspondants de l Institut canadien des actuaires et autres parties intéressées Jim Christie, président Conseil des normes actuarielles

Plus en détail

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 19770-1 Deuxième édition 2012-06-15 Technologies de l information Gestion des actifs logiciels Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité Information technology

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES

LA PROTECTION DES DONNÉES LA PROTECTION DES DONNÉES PROTECTION DES BASES DE DONNÉES 22/11/2012, Swissôtel Métropole INTRODUCTION UNE CIBLE DE CHOIX Contient énormément de données confidentielles Rarement protégée autrement que

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2014/36. ZonePoint version 3.0, build 330

Rapport de certification ANSSI-CC-2014/36. ZonePoint version 3.0, build 330 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CC-2014/36 ZonePoint version

Plus en détail

Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1

Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 Systancia Publication : Septembre 2010 Résumé La nouvelle version AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 apporte des changements importants au produit AppliDis

Plus en détail

La prévention contre la perte de données (DLP) de Websense offre à votre entreprise les outils dont elle a besoin. Websense TRITON AP-DATA

La prévention contre la perte de données (DLP) de Websense offre à votre entreprise les outils dont elle a besoin. Websense TRITON AP-DATA TRITON AP-DATA Mettez un terme au vol et à la perte de données, respectez les exigences de conformité et préservez votre marque, votre réputation et votre propriété intellectuelle. Entre une réputation

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2010/15. OmniPCX Enterprise Solution : logiciels OmniPCX Enterprise (release 9.0) et OmniVista 4760 (release 5.

Rapport de certification ANSSI-CC-2010/15. OmniPCX Enterprise Solution : logiciels OmniPCX Enterprise (release 9.0) et OmniVista 4760 (release 5. PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information OmniPCX Enterprise Solution : logiciels OmniPCX Enterprise (release 9.0) et OmniVista

Plus en détail

Gestion des accès aux ressources à l aide des groupes

Gestion des accès aux ressources à l aide des groupes Gestion des accès aux ressources à l aide des groupes Un groupe est un ensemble de comptes d utilisateur. Les groupes permettent de simplifier la gestion de l accès des utilisateurs et des ordinateurs

Plus en détail

Rapport de maintenance ANSSI-CC-2013/43-M01

Rapport de maintenance ANSSI-CC-2013/43-M01 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information Rapport de maintenance Microcontrôleurs sécurisés ST33F1MF,

Plus en détail

Payment Card Industry (PCI) Normes en matière de sécurité des données

Payment Card Industry (PCI) Normes en matière de sécurité des données Payment Card Industry (PCI) Normes en matière de sécurité des données Procédures de balayage de sécurité Version 1.1 Date de publication : septembre 2006 Table des matières Niveau 5... 6 Niveau 4... 6

Plus en détail

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de la norme PCI DSS entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte un

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS MGL 804 RÉALISATION ET MAINTENANCE DE LOGICIELS TRAVAIL DE SESSION N O 4 ÉVALOUER ET IMPLÉMANTER LE PROCESSUS DE MAINTENACE

Plus en détail

COMMERCE ELECTRONIQUE - Signature électronique et cryptographie 71. Sommaire

COMMERCE ELECTRONIQUE - Signature électronique et cryptographie 71. Sommaire COMMERCE ELECTRONIQUE - Signature électronique et cryptographie 71 SIGNATURE ELECTRONIQUE ET CRYPTOGRAPHIE Sommaire A- Signature électronique I - Textes luxembourgeois 1. Code civil (Extrait: Articles

Plus en détail

SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION. #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/

SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION. #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/ SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/ Aujourd'hui, les clients des banques peuvent effectuer la plupart

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final Il y a un astérisque quand des renseignements sensibles ont été enlevés aux termes de la Loi sur l'accès à l'information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels. BUREAU DU CONSEIL

Plus en détail

Service d échange HP Foundation Care

Service d échange HP Foundation Care Données techniques Service d échange HP Foundation Care Services HP Care Pack Le service d échange HP Foundation Care regroupe un ensemble de services matériels et logiciels qui vous permettent d accroître

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-1061 rév. 1

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-1061 rév. 1 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1061 rév. 1 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation (Cofrac) certifies

Plus en détail

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Applications Web Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Les vulnérabilités au sein des applications Web sont un vecteur majeur du cybercrime. En effet, selon le rapport d enquête 2012

Plus en détail

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre La tendance actuelle vers une conception distribuée de l entreprise, avec des agences, des centres de

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2012/47. EJBCA, version 5.0.4

Rapport de certification ANSSI-CC-2012/47. EJBCA, version 5.0.4 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CC-2012/47 EJBCA, version 5.0.4

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

McAfee Data Loss Prevention Discover 9.4.0

McAfee Data Loss Prevention Discover 9.4.0 Notes de version Révision B McAfee Data Loss Prevention Discover 9.4.0 Pour une utilisation avec McAfee epolicy Orchestrator Sommaire A propos de cette version Fonctionnalités Produits compatibles Instructions

Plus en détail

Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0

Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0 Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données d application de paiement Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte

Plus en détail

Exigences relatives à l accréditation des installations d essais de modules et d algorithmes cryptographiques

Exigences relatives à l accréditation des installations d essais de modules et d algorithmes cryptographiques Exigences relatives à l accréditation des installations d essais de modules et d algorithmes cryptographiques EXIGENCES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DES INSTALLATIONS D ESSAIS DE MODULES ET D ALGORITHMES

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR

REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES CENTRE D IDENTIFICATION DES MATERIELS DE LA DEFENSE REF_080423_CIMD REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR Relatif aux PRESTATIONS D IDENTIFICATION/CODIFICATION

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

Vérification des Centres de données de recherche Universités de Calgary et de Lethbridge

Vérification des Centres de données de recherche Universités de Calgary et de Lethbridge Rapport de vérification Vérification des Centres de données de recherche Universités de Calgary et de Lethbridge Décembre 2011 Numéro de projet : 80590-66 Table des matières Sommaire exécutif... 1 Introduction...

Plus en détail

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Cette politique regroupe et remplace la Politique du CCPA

Plus en détail

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints www.kaspersky.fr KASPERSKY FRAUD PREVENTION 1. Techniques d attaque du système bancaire en ligne L'appât du gain constitue la principale motivation de la cyber-criminalité.

Plus en détail

Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information

Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information Organisme de certification Comité directeur de la certification des T.I.

Plus en détail

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire 1. Définitions Chercheur principal le candidat principal d une demande de subvention ou de bourse qui a été approuvée

Plus en détail

Annexe 5. Kaspersky Security For SharePoint Servers. Consulting Team

Annexe 5. Kaspersky Security For SharePoint Servers. Consulting Team Annexe 5 Kaspersky Security For SharePoint Servers Consulting Team 2015 K A S P E R S K Y L A B Immeuble l Européen 2, rue 1 Joseph Monier 92859 Rueil Malmaison Cedex Table des matières Table des matières...

Plus en détail

Date de découverte 16 Octobre 2014 Révision du bulletin 1.0

Date de découverte 16 Octobre 2014 Révision du bulletin 1.0 Vulnérabilité OpenSSL Date de découverte 16 Octobre 2014 Révision du bulletin 1.0 Déni de service Niveau de compétence de l attaquant Bas Provenance de l attaque Internet et réseau local Popularité Introduction

Plus en détail

Rapport de certification DCSSI-2008/38. ExaProtect Security Management Solution (SMS)

Rapport de certification DCSSI-2008/38. ExaProtect Security Management Solution (SMS) PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information ExaProtect Security Management Solution (SMS) Paris, le 27 novembre 2008 Le Directeur

Plus en détail

Test d évaluation en éducation générale

Test d évaluation en éducation générale Test d évaluation en éducation générale GED : un service d évaluation permettant aux adultes d obtenir l équivalent d un diplôme d études secondaires INDEPENDE NT LE ARNI NG CE NTRE CENTRE D ÉTUDES INDÉPENDANTES

Plus en détail

Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité

Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité Le premier ministre, Sur le rapport du ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie, Vu le code de l énergie,

Plus en détail

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM)

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) ios prend en charge la gestion des appareils mobiles (MDM), donnant aux entreprises la possibilité de gérer le déploiement d iphone et

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurance-vie) Catégorie : Comptabilité N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice énonce les

Plus en détail

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO)

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO) CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS (Product for Advanced SSO) Préparé pour : ANSSI Préparé par: Thales Communications & Security S.A. 4 Avenue des Louvresses 92622 GENNEVILLIERS CEDEX France This document

Plus en détail