Protection incendie dans le bâtiment

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protection incendie dans le bâtiment"

Transcription

1 Protection incendie dans le bâtiment

2 Rev Protection incendie passive 2 Quelques notions sur la protection incendie passive dans le bâtiment. Table des matières 2 Concepts de base Inflammabilité, stabilité au feu, pare-flamme et coupe-feu, combustibles Protection passive des structures et des vecteurs de propagation Protection passive d'éléments structurels contre le feu Structures en béton armé Structures en acier Structures en bois Technique du plénum infini Protection passive d'éléments structurels contre le feu Gaines de ventilation Conduits d extraction, gaines de désenfumage Les solutions proposées par Projiso Produits fibreux, pâteux et intumescents PROJISO S.A. 139, avenue de la République Bresson France Téléphone: Fax: Site détaillé: Site court: 6

3 Rev Protection incendie passive 3 La protection passive contre les incendies, spécialité de Projiso La protection incendie se divise en deux grands chapitres: La protection active: elle vise à signaler un début d'incendie (détecteurs de fumée, de chaleur etc.) ou à mettre en œuvre des moyens de lutte (sprinklers, extincteurs automatiques) La protection passive: elle s'attache à couper la transmission du feu, à retarder ses effets en renforçant la résistance de certains éléments structurels. C'est le domaine couvert par Projiso. Concepts de base Inflammabilité: les matériaux ont des capacités à s'enflammer diverses et sont classés en fonction de cette capacité. Suivant les normes françaises on distingue les matériaux ininflammables (M0), difficilement inflammables (M1) etc. Stabilité au feu: les matériaux ont des réactions différentes face à la chaleur de l'incendie. Par exemple l'acier qui est ininflammable verra la température de l'âme s'élever et quand elle parviendra aux alentours de 500 C. il n'offrira plus de résistance mécanique suffisante. À l'opposé, le bois qui est inflammable est beaucoup plus stable au feu, la température de l'âme s'élève beaucoup plus lentement et malgré la combustion une poutre offrira une résistance mécanique suffisante pendant un temps plus long. Pare-flamme et coupe-feu: dans le premier cas il s'agit d'empêcher une flamme d'atteindre un objet, dans le deuxième cas il s'agit d'éviter la transmission du feu en l'absence même de flamme, par transmission de chaleur. Nature du combustible: suivant la nature du combustible principal de l'incendie, l'élévation de température sera plus ou moins rapide. À titre d'exemple, un feu d'hydrocarbures provoque une montée en température de 1100 C. en 5 minutes, la plupart des autres combustibles provoquent une montée à environ 1000 C. en un peu plus d'une heure. Construction: protection coupe-feu éléments structurels et conduits Les principaux matériaux visés sont l'acier, le béton et le bois en ce qui concerne la structure et les conduits de ventilation ou d'extraction en tant que vecteurs de propagation. Les techniques et matériaux de protection sont divers. Projiso fabrique des revêtements fibreux, des enduits spéciaux et des peintures intumescentes, appliqués sur l'élément à protéger ou sur un plénum. Vous trouverez dans ce document et sur le site Internet des situations types analysées et les préconisations correspondantes de produits avec tous les détails en matière de caractéristiques et d'essais. La protection du béton armé contre le feu La stabilité au feu des structures et supports béton armé est obtenue par la limitation de la montée en température des aciers et des armatures inclus dans ce béton. On considère généralement qu'un élément structurel en béton est stable au feu deux heures dès lors que son épaisseur minimale est de 11 cm et que l'enrobage des aciers est de 40 mm. Or dans pratiquement toutes les constructions l'enrobage courant est de 25 mm. C'est pour cette raison que les éléments en béton ont besoin dans la majorité des cas d'une protection incendie venant pallier cette différence d'enrobage. On considère généralement que 1 cm de produit coupe-feu fibreux ou pâteux amène une équivalence béton de 3 cm. Poutres, poteaux et piliers Les poutres en béton armé peuvent recevoir une protection passive contre l'incendie par revêtements coupe-feu fibreux (laine minérale projetée), pâteux ou intumescents. Quand une autre fonction est requise, par exemple isolation thermique ou correction acoustique, le revêtements fibreux à base de laine de laitier sont les plus adaptés. Quand seule est demandée la fonction de résistance au feu, le principal critère de choix est esthétique. Aux contraintes des poutres, les poteaux, piliers et mis verticaux ajoutent la nécessité d'une protection mécanique des parties exposées aux chocs afin de préserver l'intégrité du revêtement coupe-feu. En effet tout dommage à la protection permettrait, en cas d'incendie, une montée en température rapide. Les fibreux sont les plus fragiles, les pâteux ont une meilleure résistance mécanique plus grande, mais nécessitent également une protection. Les peintures intumescentes doivent également être protégées des agressions. Planchers Les sous faces de planchers en béton se protègent exactement comme les autres éléments structurels, avec les mêmes produits coupe-feu. Les planchers mixtes à bacs acier collaborants réclament en général un léger supplément de protection. Il est par contre fréquent qu'une fonction d'isolation thermique soit demandée, et dans ce cas, l'emploi de revêtements fibreux garantira à la fois la résistance au feu et procurera le degré d'isolation requise, tout en améliorant l'acoustique.

4 Rev Protection incendie passive 4 Protection incendie passive: suite La protection des éléments structurels en acier contre le feu La stabilité au feu des structures métalliques en acier est obtenue par la limitation de la montée en température des éléments structurels. On considère que la résistance au feu d'un élément en acier est défaillante au-delà d'une température critique allant de 470 C. à 550 C., et en cas d'incendie cette température est rejointe en moins de 10 minutes. Une protection incendie passive par application d'un revêtement fibreux ou d'un enduit pâteux peut retarder cette montée en température jusqu'à trois ou quatre heures selon le type d'acier et sa massiveté, la peinture intumescente ayant une bonne efficacité jusqu à une heure. Poutres Chaque élément devra être considéré séparément en fonction de sa massiveté pour recevoir la protection nécessaire à l'obtention de la résistance au feu désirée. L'application devra garantir une épaisseur homogène et en tous cas jamais inférieure à l'épaisseur spécifiée pour la protection recherchée. On emploiera des revêtements épais fibreux ou pâteux pour obtenir des durées coupe-feu élevées. Un revêtement coupe-feu fibreux procure d'autres fonctions, notamment anti-condensation en luttant efficacement contre les ponts thermiques. La peinture intumescente convient pour les éléments architecturaux devant rester visibles quand la protection demandée ne doit pas excéder une heure. Poteaux et piliers Aux contraintes des poutres, pour les poteaux s'ajoute la nécessité d'une protection mécanique des parties exposées aux chocs afin de préserver l'intégrité du revêtement coupe-feu. En effet tout dommage à la protection permettrait, en cas d'incendie, une montée en température rapide. Les fibreux sont les plus fragiles, les pâteux ont une meilleure résistance mécanique plus grande, mais nécessitent également une protection. Les peintures intumescentes doivent également être protégées des agressions. La protection contre le feu des éléments structurels en bois La stabilité au feu des supports et structures en bois est obtenue en limitant la montée en température du bois. En effet, le bois commence à dégager des substances inflammables à partir de 300 C. Cette température est considérée comme la limite admissible pour les structures bois. La protection incendie du bois ne peut s'appliquer directement sur celui-ci et doit absolument s'accompagner de la pose d'un grillage ou d'un métal déployé. Une alternative: la technique du plénum infini pour la protection contre le feu des structures en acier, en béton armé et en bois La technique consiste à augmenter la résistance au feu des éléments structurels non plus par application directe d'un revêtement coupe-feu, mais à limiter leur montée en température en créant un plénum d'une certaine hauteur entre eux et le produit coupe-feu. Pour ce faire, un treillis métallique sur lequel sera appliqué le revêtement coupe-feu est suspendu à la structure au moyen de tiges filetées et fixations spéciales. Des conditions précises de température dans le plénum sont requises pour obtenir le niveau de protection incendie requis. Plénum infini sous acier La température maximale dans le plénum ne doit pas dépasser 450 C. Plenum infini sous béton La température maximale dans le plénum ne doit pas dépasser 500 C. Plenum infini sous bois La température maximale dans le plénum ne doit pas dépasser 300 C. La protection contre le feu des conduits de ventilation et des gaines d'extraction et de désenfumage Gaines de ventilation Prévention de la propagation d'un feu par le flux d'air de la gaine de ventilation: il s'agit de limiter la montée en température de l'air circulant dans la gaine en la protégeant de la chaleur d'un feu extérieur à la gaine. Gaines de désenfumage Prévention de la propagation d'un feu intérieur à la gaine (gaz enflammés) au reste du bâtiment: il s'agit ici de limiter la transmission de chaleur vers l'extérieur de la gaine.

5 Protection incendie passive Rev Les produits Projiso pour la protection incendie passive Gamme bâtiment FIBREXPAN: isolation thermique et protection incendie sur béton Revêtement fibreux à base de laine minérale destiné à l'isolation thermique et à la protection contre l'incendie des éléments structurels en béton armé. Fonctions complémentaires: isolation thermique, correction acoustique de la réverbération. FIBROFEU: protection des structures contre l'incendie Revêtement fibreux coupe-feu très performant à base de laine de laitier destiné à augmenter la résistance au feu des structures en acier, béton armé et bois. Fonctions complémentaires: isolation thermique, correction acoustique de la réverbération, contrôle de la condensation. FIBROGAINE: protection passive des gaines et conduits contre le feu Revêtement fibreux à base de laine de laitier (de roche) destiné à la protection incendie passive des gaines et conduits de ventilation, de climatisation ou d'extraction de fumées. NEWSPRAY: protection incendie en application directe ou par plénum infini Enduit pâteux à base de vermiculite destiné à la protection incendie passive à très hautes températures des structures en acier, en béton armé et en bois par projection directe ou plénum infini. WIP: protection incendie sur béton et acier Peinture intumescente de dernière génération pour la protection au feu des structures métalliques ou en béton. Pour trouver tous les produits en détail sur le site web: Pour toute information, PROJISO est à votre disposition: Téléphone: +33 (0) Fax: +33 (0)

6 Rev Protection incendie passive 6 Téléphone: +33 (0) Facsimile: +33 (0) Toute la protection incendie sur Internet: Notes

PROTECTION PASSIVE INCENDIE DES STRUCTURES : LES PRODUITS DE PROJECTION

PROTECTION PASSIVE INCENDIE DES STRUCTURES : LES PRODUITS DE PROJECTION Groupement Technique Français contre l incendie Fiche technique Des compétences au service de la sécurité incendie Les produits de projection sont destinés à la protection passive incendie et possèdent

Plus en détail

DOSSIER PRESCRIPTION

DOSSIER PRESCRIPTION DOSSIER PRESCRIPTION ISOLATION THERMIQUE PROTECTION PASSIVE CONTRE L INCENDIE CORRECTION ACOUSTIQUE ARCHITECTES B.E.T. ECONOMISTES **** Exemples pour CCTP **** Et **** Fiches Techniques Produits **** Contactez

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La prévention de l'incendie est une discipline dont la finalité est la protection de la vie humaine et la sauvegarde des biens.

SECURITE INCENDIE. La prévention de l'incendie est une discipline dont la finalité est la protection de la vie humaine et la sauvegarde des biens. SECURITE INCENDIE La prévention de l'incendie est une discipline dont la finalité est la protection de la vie humaine et la sauvegarde des biens. Elle est régie par un ensemble conséquent de règlements

Plus en détail

Ouverture aménagée ou créée dans une paroi en maçonnerie, parpaings, béton, etc...

Ouverture aménagée ou créée dans une paroi en maçonnerie, parpaings, béton, etc... A APSAD La marque APSAD est une marque privée gérée par le CNPP, elle distingue les professionnels qui par leur compétence, leurs moyens et leur organisation garantissent la qualité des prestations techniques

Plus en détail

AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE

AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE IDEE QUE NOUS N AYONS JAMAIS EUE. CAR N EST-CE PAS LA CHOSE LA PLUS SIMPLE ET LA PLUS NATURELLE QUE DE VOULOIR AVOIR BIEN CHAUD? ON A BESOIN POUR CELA D

Plus en détail

FLOCAGE COUPE-FEU PROMASPRAY F250

FLOCAGE COUPE-FEU PROMASPRAY F250 FLOCAGE COUPE-FEU PROMASPRAY F250 Lambda Composition Masse volumique Finition 0.05 W/m.k Laine de laitier 180 à 300 kg / m3 Brut Taloché Roulé Laine de laitier est un revêtement projeté à base de laine

Plus en détail

Isolant en laine minérale à flocons de fibre de verre

Isolant en laine minérale à flocons de fibre de verre Fiche technique BI-BWJ-DS-FC 5-15 AX Isolant en laine minérale à flocons de fibre de verre Garantit une performance MAX-imale lorsqu'il est installé dans les combles et les parois d'un bâtiment. Ne s'affaisse

Plus en détail

Tuyauterie combustible ou incombustible

Tuyauterie combustible ou incombustible CT HC H N Q U C T H C H N Q U CT HC N M Coupe-feu dans vide sanitaire Matériaux servant de coupe-feu NTRACTONS Si non protégé par gicleurs ou non considéré comme sous-sol. Utilisés pour diviser en compartiments.

Plus en détail

Panneau de toiture polyuréthanne type DP

Panneau de toiture polyuréthanne type DP BRUCHAPaneel panneau de toiture type DP BRUCHAPaneel panneau de toiture polyuréthanne CO BRUCHAPaneel Panneau de toiture polyuréthanne type DP pour toitures à pans inclinés haute résistance aux intempéries

Plus en détail

Calculs et bilan des déperditions thermiques

Calculs et bilan des déperditions thermiques Calculs et bilan des déperditions thermiques Calculer les déperditions thermiques c'est déterminer la quantité de chaleur à fournir pour le chauffage d'une pièce à température donnée. Cette chaleur fournie

Plus en détail

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade.

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. 2 ISOVER Exigences maximales pour l enveloppe du bâtiment. La technique du bâtiment «moderne» confronte les architectes, les planificateurs

Plus en détail

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 CERN INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 Edms 335813 TIS IS 48 Publié par : TIS/GS Date de Publication : juin 2001 Original : Anglais PREVENTION DES INCENDIES

Plus en détail

Matériaux et éléments de construction

Matériaux et éléments de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Matériaux et éléments de construction

Plus en détail

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les Les présentes informations traitent des approches d'ingénierie incendie les plus appropriées dans des cas spécifiques

Plus en détail

Notions et contenus : transferts d'énergie entre systèmes macroscopiques Compétence travaillée ou évaluée : extraire et exploiter des informations

Notions et contenus : transferts d'énergie entre systèmes macroscopiques Compétence travaillée ou évaluée : extraire et exploiter des informations Thème : COMPRENDRE Type de ressources : Activités Documentaires Notions et contenus : transferts d'énergie entre systèmes macroscopiques Compétence travaillée ou évaluée : extraire et exploiter des informations

Plus en détail

Cloison Plastbau, une solution aux multiples avantages

Cloison Plastbau, une solution aux multiples avantages Le système Plastbau comprend trois types d éléments : Plastbau-3 (mur), Plastbau hourdis (plancher) et les cloisons Plastbau. Celles-ci viennent ainsi compléter la gamme des produits composant le système

Plus en détail

construction Poutres en I pour toitures, murs et planchers Systèmes constructifs STEICO en bois, naturellement

construction Poutres en I pour toitures, murs et planchers Systèmes constructifs STEICO en bois, naturellement construction Poutres en I pour toitures, murs et planchers Systèmes constructifs STEICO en bois, naturellement DOMAINES D APPLICATION Construction ossature bois minimisant les ponts thermiques. Planchers

Plus en détail

Fiche descriptive poêle Askja 235.17-AUT 0423517000000

Fiche descriptive poêle Askja 235.17-AUT 0423517000000 Art. Nr. 423517921 V9 F2 Fiche descriptive poêle Askja 235.17-AUT 423517 combustibles appropriés : Seuls les combustibles suivants peuvent être brûlés dans votre poêle (voir aussi chapitre 5.1.) : bois

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie FERMACELL Firepanel A1 La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie Firepanel A1 La nouvelle plaque pare-feu de FERMACELL Partout en Europe, le choix exigé pour la finition sèche des bâtiments publics

Plus en détail

Plâtre Incendie PF200

Plâtre Incendie PF200 Plâtre Incendie PF200 Le plâtre PF200 est un plâtre haute dureté particulièrement destiné à la protection au feu des ouvrages verticaux exposés aux chocs (murs, poteaux).. Qualités particulières Ne contient

Plus en détail

documentation g e n e r a l e

documentation g e n e r a l e documentation g e n e r a l e D O C U M E N T A T I O N GENERALE protection incendie passive FLOCAGES CALFEUTREMENTS CF MACONNERIE CF CAROTTAGES JOINTS CF CTP / VTP PORTES CF Cheminement Technique Protégé

Plus en détail

Rayonnage en porte-àfaux (Cantilever) Entreposage de toute taille, de toute forme

Rayonnage en porte-àfaux (Cantilever) Entreposage de toute taille, de toute forme Rayonnage en porte-àfaux (Cantilever) Entreposage de toute taille, de toute forme Rayonnage en porte-à-faux TM Vous imag nez Nous réalisons Utilisations Rayonnage en porte-à-faux pour l'entreposage de

Plus en détail

Code de sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) ATPIQ 46 e Colloque annuel Rivière-du-Loup 6 et 7 octobre 2011

Code de sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) ATPIQ 46 e Colloque annuel Rivière-du-Loup 6 et 7 octobre 2011 Code de sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) ATPIQ 46 e Colloque annuel Rivière-du-Loup 6 et 7 octobre 2011 Plan de présentation I - Législation actuelle pour les bâtiments occupés II - Futur Code de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

Big bags de granulats de pneus usagés

Big bags de granulats de pneus usagés Protection, prévention et impact environnemental des incendies de stockages de pneumatiques Dossier de retour d expérience du SNCP Big bags de granulats de pneus usagés Préconisations relatives à la protection

Plus en détail

Installations Classées pour la Protection de l'environnement Calculs de flux thermiques SOMMAIRE

Installations Classées pour la Protection de l'environnement Calculs de flux thermiques SOMMAIRE SOMMAIRE I. OBJECTIF... 2 II. CALCUL DE FLUX THERMIQUES CORRELATION DE THOMAS... 2 A- Méthodologie... 2 1) Principe... 2 2) Evolution de l'incendie... 4 3) Montée rapide de la température ambiante... 4

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad COMPORTEMENT AU FEU DU BETON. Le feu est

Plus en détail

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de 1 Objectifs de la protection incendie La protection incendie a pour objet de préserver des intérêts divers, tels que la

Plus en détail

D9A DOCUMENT TECHNIQUE Défense extérieure contre l'incendie et rétentions

D9A DOCUMENT TECHNIQUE Défense extérieure contre l'incendie et rétentions D9A DOCUMENT TECHNIQUE Défense extérieure contre l'incendie et rétentions Guide pratique pour le dimensionnement des rétentions des eaux d'extinction Édition 08.2004.0 (août 2004) INESC - FFSA - CNPP INESC

Plus en détail

La Chape Liquide. Un modèle de sol. Economique et performante, La Chape Liquide permet de réaliser des sols parfaitement plans.

La Chape Liquide. Un modèle de sol. Economique et performante, La Chape Liquide permet de réaliser des sols parfaitement plans. Un modèle de sol AVIS n TECHNIQUE 1 2 / 0 4-1 3 9 2 Economique et performante, permet de réaliser des sols parfaitement plans. Chape de Sol Économique et performante, permet de réaliser des sols parfaitement

Plus en détail

www.rockwool-coresolutions.com Des solutions innovantes pour les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine de roche

www.rockwool-coresolutions.com Des solutions innovantes pour les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine de roche www.rockwool-coresolutions.com Des solutions innovantes pour les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine de roche Depuis des dizaines d année, les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine

Plus en détail

Engineered Timber Systems. Septembre 2015. Unidek Aero LA BASE POUR CHAQUE TOITURE CONFORT PLUS RAPIDE PLUS SOLIDE

Engineered Timber Systems. Septembre 2015. Unidek Aero LA BASE POUR CHAQUE TOITURE CONFORT PLUS RAPIDE PLUS SOLIDE Engineered Timber Systems Septembre 2015 Unidek Aero LA BASE POUR CHAQUE TOITURE CONFORT PLUS RAPIDE CONFORT Plus de confort Confort acoustique amélioré Choix de la finition intérieure Isoler durablement

Plus en détail

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm.

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm. EN ALUMINIUM page 1 de 8 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Clauses générales.1 Les clauses générales de ce contrat font partie intégrante des travaux de la présente section. 1.2 Critères de calculs.1 Les panneaux d aluminium

Plus en détail

Castelmonte Poêles à bois: Instructions d'emploi et de placement

Castelmonte Poêles à bois: Instructions d'emploi et de placement Castelmonte Poêles à bois: Instructions d'emploi et de placement Le poêle Castelmonte: Introduction Depuis que l'homme a découvert le feu, le bois est utilisé comme combustible. l'usage arbritaire d'un

Plus en détail

Plafond Fiches dapplication

Plafond Fiches dapplication Fiches dapplication Faux s Panneau Perforé Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur la page Téléchargements. Autres Fichiers de Solutions Recommandées Viroc,

Plus en détail

PORTES COULISSANTES VULCANO

PORTES COULISSANTES VULCANO PORTES COULISSANTES VULCANO MANUEL D INSTALLATION, USAGE ET ENTRETIEN Portes coulissantes coupe-feu. 1. Avertissements généraux 3 2. Emballage et transport 3 3. Conditions environnementales 3 4. Avertissements

Plus en détail

Guide d installation C 780. www.contura.eu

Guide d installation C 780. www.contura.eu Guide d installation C 780 www.contura.eu 38 CERTIFICAT Déclaration de conformité EC www.contura.eu FABRICANT Nom Adresse Lieu de fabrication NIBE AB/NIBE STOVES Box 134, Skulptörvägen 10, SE-285 23 Markaryd

Plus en détail

La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée

La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée L ITI CONFORME ET MOINS CHÈRE En maçonnerie La performance d isolation de la ThermoPrédalle est suffisante pour rester en maçonnerie courante. En béton

Plus en détail

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels Contenu de la présentation Projet d Annexe 6 Bâtiments industriels Yves Martin, Chef de Laboratoire, CSTC Antenne Normes Prévention Incendie http://www.normes.be/feu 2. Structure du projet d Annexe 6 3.

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

[Armatures de liaison de dalles en porte-à-faux] Le vaste assortiment d éléments d armature pour l isolation thermique

[Armatures de liaison de dalles en porte-à-faux] Le vaste assortiment d éléments d armature pour l isolation thermique Journal pour la clientèle de F.J. Aschwanden SA Mai 2010 [Armatures de liaison de dalles en porte-à-faux] Le vaste assortiment d éléments d armature pour l isolation thermique Les armatures de liaison

Plus en détail

PHÉNOMÈNES DE LA COMBUSTION PROPAGATION DU FEU - COMPORTEMENT AU FEU DES MATÉRIAUX

PHÉNOMÈNES DE LA COMBUSTION PROPAGATION DU FEU - COMPORTEMENT AU FEU DES MATÉRIAUX Ingénieurs en Sécurité Industrielle Inflammabilité - Lutte contre l'incendie PHÉNOMÈNES DE LA COMBUSTION PROPAGATION DU FEU - COMPORTEMENT AU FEU DES MATÉRIAUX I - COMPOSANTS SUSCEPTIBLES DE BRÛLER SUR

Plus en détail

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux 5 bonnes raisons de construire en mono mur bio bric La RT 2012 fixe 3 objectifs de résultats : besoins bioclimatiques, consommation d énergie primaire, confort d été. La réponse à ces objectifs est notamment

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Arrêtons: Art. 2. Définitions.

Arrêtons: Art. 2. Définitions. Etablissements classés - Garages/parkings de 5 à 20 places Règlement grand-ducal du 26 juillet 1999 fixant les prescriptions générales pour les garages et parkings couverts pouvant recevoir entre 5 et

Plus en détail

Chainage Longrines Semelles Poteaux Linteaux

Chainage Longrines Semelles Poteaux Linteaux Édition n 3 5 5 2 3 4 5 Chainage Longrines Semelles Poteaux Linteaux 4 2 3 5 3 Profils, dimensions gérés en stock Autre format, nous consulter Les poids indiqués dans les tableaux sont théoriques 2 Assemblage

Plus en détail

Documentation technique

Documentation technique Documentation technique Produits et procès-verbaux vitrages pare-flammes et coupe-feu FIR GLASS SOLUTIONS Sommaire Fire Glass Solutions 3 lassification générique des vitrages résistants au feu 4 aractéristiques

Plus en détail

Inauguration du Nouveau Centre National de Tir à Luxembourg-Reckenthal de la Police Grand-Ducale

Inauguration du Nouveau Centre National de Tir à Luxembourg-Reckenthal de la Police Grand-Ducale Inauguration du Nouveau Centre National de Tir à Luxembourg-Reckenthal de la Police Grand-Ducale DOSSIER DE PRESSE 28 juillet 2015 Historique Après la deuxième guerre mondiale, l Armée luxembourgeoise

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Roger Cadiergues MémoCad ma35.a LA PROTECTION INCENDIE SOMMAIRE ma35.1. La protection incendie ma35.2. Les composants de la protection incendie ma35.3. L organisation du compartimentage ma35.4. Les concepts

Plus en détail

Caractéristiques et manuel d installation. du radiateur haute performance à infrarouge long HEATSCREEN

Caractéristiques et manuel d installation. du radiateur haute performance à infrarouge long HEATSCREEN Caractéristiques et manuel d installation du radiateur haute performance à infrarouge long HEATSCREEN 2 versions : HPH-2300 (2300 Watt) HPH-1300 (1300 Watt) 1. Contenu du colis à la livraison 2. Présentation

Plus en détail

Ventilation «PAMAflex»

Ventilation «PAMAflex» 1. Description La ventilation dans une maison passive PAMAflex est réalisée par une ventilation mécanique. Ce système de ventilation assure, en permanence, une entrée d air frais dans les locaux de vie

Plus en détail

- isolation par l intérieur-

- isolation par l intérieur- Amélioration des performances thermiques des parois opaques - isolation par l intérieur- Fiche technique Répartition des déperditions thermiques 1 - Définitions et principes Pourquoi isoler? Dans un appartement,

Plus en détail

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds 1392 S F Service public fédéral Intérieur Direction générale Sécurité et Prévention Conseil supérieur de la sécurité contre l'incendie et l'explosion Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux

Plus en détail

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation SOMMAIRE Avant-propos......................................... 5 Domaine d application du guide.............................. 6 Les produits isolants................................... 9 Les laines minérales....................................

Plus en détail

Concepts de réhabilitation par Schöck. Pour les constructions existantes.

Concepts de réhabilitation par Schöck. Pour les constructions existantes. Concepts de réhabilitation par Schöck. Pour les constructions existantes. Diminution des ponts thermiques au niveau des liaisons de balcons dans les bâtiments anciens. Avec le rupteur Schöck Isokorb. 2

Plus en détail

argenta opening doors

argenta opening doors Grilles pour porte Grilles de porte pour diverses applications Introduction En collaboration avec Renson Ventilation, le spécialiste de la ventilation naturelle, Argent Alu, le spécialiste des solutions

Plus en détail

Liste des produits soumis à la procédure de reconnaissance conditions et normes d essai applicables

Liste des produits soumis à la procédure de reconnaissance conditions et normes d essai applicables QHB Edition juin 2013 remplace édition de septembre 2011 Liste des produits soumis à la procédure de reconnaissance conditions et normes d essai applicables Anerkennungspflichtige Produkte und Prüfnormen_2013-07-08_V1-1_f.docx

Plus en détail

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Economie d énergie et respect de l environnement de série Chaudières bois Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Chaudière bois à combustion inversée BVG-Lambda Chaudière à combustion inversée

Plus en détail

TP Thermique des locaux

TP Thermique des locaux TP Thermique des locaux Choix de solutions Mise en situation Ce TP abordera deux points particuliers de dimensionnement : tout d'abord, nous allons voir comment choisir un système de ventilation adapté,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

Formation incendie. Les feux de cheminées

Formation incendie. Les feux de cheminées Formation incendie Les feux de cheminées Formation incendie Sommaire Généralités Les différents foyers Les différents conduits Les indices du feu de cheminée Le matériel d extinction L extinction du feu

Plus en détail

FLUX ET RESISTANCE THERMIQUE Compétences et connaissances exigibles. Document 1 : Fiche descriptive de la laine de roche. Document technique

FLUX ET RESISTANCE THERMIQUE Compétences et connaissances exigibles. Document 1 : Fiche descriptive de la laine de roche. Document technique PARTIE COMPRENDRE CH20 TRANSFERTS THERMIQUES FLUX ET RESISTANCE THERMIQUE Compétences et connaissances exigibles Notions de système et d énergie interne. Interprétation microscopique. Capacité thermique.

Plus en détail

ISOLATION BELGE POUR DEMAIN

ISOLATION BELGE POUR DEMAIN ISOLATION BELGE POUR DEMAIN ININTERROMPUE - IGNIFUGE - UNIVERSELLE - FIABLE BÉNÉFICES CUMULÉS Qu est-ce qui est important pour vous lorsque vous choisissez un matériau d isolation? De bonnes valeurs d

Plus en détail

Réchauffeurs d air d appoint à feu direct

Réchauffeurs d air d appoint à feu direct Réchauffeurs d air d appoint à feu direct SÉRIE SDM E EXTÉRIEUR MANUEL DE SPÉCIFICATIONS FABRIQUÉS PAR : TABLE DES MATIÈRES Description sommaire de l'appareil...4 Puissance nécessaire de brûleur...6 Dimensions

Plus en détail

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012 Le Grenelle de l environnement a prévu la mise en œuvre d un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments, avec deux objectifs majeurs: la généralisation des bâtiments basse consommation

Plus en détail

Fiche technique. Portes intérieures

Fiche technique. Portes intérieures Fiche technique Portes intérieures 2 5 6 8 Connaître Fonctions des portes intérieures Composition des portes intérieures Type de portes intérieures Matériaux utilisés Performances des menuiseries Regarder

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles. Prescriptions de sécurité et de santé types

Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles. Prescriptions de sécurité et de santé types GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 10 septembre 1991 ITM-CL71 Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles ------------------------------ Prescriptions de sécurité

Plus en détail

STOCKAGE DE PRODUITS INFLAMMABLES

STOCKAGE DE PRODUITS INFLAMMABLES R.D. 379/2001 RÈGLEMENT DU STOCKAGE DE PRODUITS CHIMI- QUES Règlement de stockage de produits chimiques et instructions techniques complémentaires dirigées aux produits spécifiques ou à leurs catégories.

Plus en détail

LOT N 02 CLOISONS, DOUBLAGES, FAUX-PLAFONDS

LOT N 02 CLOISONS, DOUBLAGES, FAUX-PLAFONDS Nota : Les entreprises répondant au présent appel d offres sont tenues d avoir pris connaissance de l intégralité du présent C.C.T.P. LOT N 02 CLOISONS, DOUBLAGES, FAUX-PLAFONDS 1 SOMMAIRE 2. LOT N 02

Plus en détail

CAISSON KERTO RIPA. Caractéristiques techniques

CAISSON KERTO RIPA. Caractéristiques techniques CAISSON KERTO RIPA Caractéristiques techniques Le caisson Kerto-Ripa est un système sous Avis Technique permettant de passer de grandes portées en plancher et en toiture. Fruit de la R&D Metsä Wood, il

Plus en détail

Prescriptions suisses de protection incendie (AEAI) dans l agriculture

Prescriptions suisses de protection incendie (AEAI) dans l agriculture Formation continue en construction rurale 14/15 novembre 2006 Grangeneuve, Posieux Prescriptions suisses de protection incendie (AEAI) dans l agriculture Renzo Bianchi Responsable du département de la

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Logements encadrés

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Logements encadrés GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1513.1 Prescriptions

Plus en détail

HEMPACORE. Protection incendie passive

HEMPACORE. Protection incendie passive HEMPACORE Protection incendie passive Durabilite La résistance de nos revêtements limite les dommages liés au transport, à la manutention et aux intempéries. Vous pouvez compter sur une qualité durable.

Plus en détail

LES BARDAGES. 1 Introduction : 2 Différents types de bardages : 2.1 Bardages fibres-ciment : 2.2 Bardages en matériaux métalliques : Définition :

LES BARDAGES. 1 Introduction : 2 Différents types de bardages : 2.1 Bardages fibres-ciment : 2.2 Bardages en matériaux métalliques : Définition : TS1 CM Technologie générale et environnante Page 1 sur 19 1 Introduction : Définition : LES BARDAGES Revêtement de façade mis en place par fixation mécanique. Façade légère à une ou double peau avec isolant

Plus en détail

Votre facture d énergie ne vous laisse pas de glace? JETSPRAY

Votre facture d énergie ne vous laisse pas de glace? JETSPRAY Votre facture d énergie ne vous laisse pas de glace? JETSPRAY La solution innovante et respectueuse de l environnement pour l isolation des vides ventilés et des caves. JETSPRAY PROJETTE DES ÉCONOMIES

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil L'article R 123-14 du Code de la Construction et de l'habitation stipule que: " les établissements, dans lesquels

Plus en détail

La meilleure source de chaleur vient d en haut!

La meilleure source de chaleur vient d en haut! 1 DOCUMENTATION TECHNIQUE MONTAGE DE FILMS CHAUFFANTS POUR PLAFOND RAYONNANT PLÂTRE Edition juin 2013 La meilleure source de chaleur vient d en haut! efilm conseil: 06 62 38 05 41 SOS maison et bâtiment

Plus en détail

CHOIX ET IMPLANTATION DU MATERIEL INCENDIE

CHOIX ET IMPLANTATION DU MATERIEL INCENDIE CHOIX ET IMPLANTATION DU MATERIEL INCENDIE 1. Détecteurs automatiques ponctuels 1.1 Choix L objectif principal du choix judicieux d un type de détecteur est d obtenir une détection précoce et sûre d un

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons Réalisé par Mathilde et Maxime 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Nous connaissons deux types d isolant : - les isolants thermiques - les isolants

Plus en détail

Plandoor 30 Plandoor 60. Fermeture coupe-feu affleurée de la classe de résistance au feu EI 30 et EI 60 Description du système en bois

Plandoor 30 Plandoor 60. Fermeture coupe-feu affleurée de la classe de résistance au feu EI 30 et EI 60 Description du système en bois Fermeture coupe-feu affleurée de la classe de résistance au feu EI 30 et EI 60 Copyright by GLASTEC - Rosenheimer Glastechnik GmbH - 1/008 Sommaire Remarques préalables I. Généralités II. Description du

Plus en détail

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Ce guide est une introduction à l isolation thermique du bâtiment. Il permet de saisir les principales notions techniques entourant

Plus en détail

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Objectifs évaluateurs Expliquer et respecter les procédures en Remplir correctement les rapports de travail et les listes vigueur dans l'entreprise de matériel Citer

Plus en détail

CALCUL DES PERTES D'ÉNERGIE THERMIQUE À TRAVERS UN PONT THERMIQUE

CALCUL DES PERTES D'ÉNERGIE THERMIQUE À TRAVERS UN PONT THERMIQUE CALCUL DES PERTES D'ÉNERGIE THERMIQUE À TRAVERS UN PONT THERMIQUE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Utiliser et exploiter un logiciel de modélisation.

Plus en détail

Nestaan, votre partenaire. en protection passive incendie.

Nestaan, votre partenaire. en protection passive incendie. Nestaan, votre partenaire en protection passive incendie. Nestaan est fabricant de protection passive incendie. SLMW En complément de notre SLV, nous pouvons également proposer un produit à base de laine

Plus en détail

Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande

Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande Un stade de football couvert de 70 m de portée, construit au moyen d'un arc en acier, a été soumis à une analyse selon les principes

Plus en détail

PCB Plancher collaborant

PCB Plancher collaborant V1/2012 PCB Plancher collaborant Guide de mise en œuvre PCB 20 PCB 0 PCB 80 1PCB PCB ZS 1 Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com 2 Version 01 / 2012 Rédaction : Bacacier Conception

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons Louisa Praszezynki 5 2 Flora Penot L des pavillons 1 Que connaissez vous comme type d. Donnez une définition. Il y a 2 types d : l phonique et l. Isolation : pour se protéger du froid et des intempéries.

Plus en détail

Pourquoi les bâtiments devraient être thermiquement protégés

Pourquoi les bâtiments devraient être thermiquement protégés Pourquoi les bâtiments devraient être thermiquement protégés La protection thermique des bâtiments est un défi complexe qui nécessite une analyse approfondie des aspects suivants: la physique du bâtiment,

Plus en détail

CRET avec de nouvelles utilisations pour des déplacements horizontaux importants et pour les cas de séisme

CRET avec de nouvelles utilisations pour des déplacements horizontaux importants et pour les cas de séisme ASCHwAndEn QuALiTy MAi 2014 Goujons CRET pour la transmission de charges transversales: la solution économique pour toute transmission de charges transversales CRET avec de nouvelles utilisations pour

Plus en détail

CapTeuRS AcouSTic Panel 2v. color. picture. design

CapTeuRS AcouSTic Panel 2v. color. picture. design Les capteurs Acoustic Panel 2v Color, Acoustic Panel 2v Picture, ou Acoustic Panel 2v Design sont un système acoustique suspendu aux plafonds. Ils s adaptent à toutes vos envies en terme de couleur et

Plus en détail

SEPARATEUR AERAULIQUE

SEPARATEUR AERAULIQUE Séparateur Séparateur Aéraulique Aéraulique Westeria Westeria Pour Pour une une séparation séparation propre propre et et précise précise des des matières matières valorisables valorisables SEPARATEUR

Plus en détail

être bien chez soi un impératif de qualité un désir d esthétisme LAFARGE, LA QUALITÉ À TOUTES LES ÉTAPES Vous êtes exigeants? Vous avez raison.

être bien chez soi un impératif de qualité un désir d esthétisme LAFARGE, LA QUALITÉ À TOUTES LES ÉTAPES Vous êtes exigeants? Vous avez raison. QUELQUES CENTIMÈTRES QUI COMPTENT Vous êtes exigeants? Vous avez raison. être bien chez soi Les sols deviennent de plus en plus complexes. Au fil du temps, les exigences se renforcent : mécaniques, esthétiques,

Plus en détail

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Fournit des informations nécessaires à la prise de décisions efficaces

Plus en détail

SCHILTZ handling. wh-120602-fr POTEAUX DE PROTECTION EN ACIER

SCHILTZ handling. wh-120602-fr POTEAUX DE PROTECTION EN ACIER 1 POTEAUX DE PROTECTION EN ACIER Ces poteaux sont prévus pour protéger les ouvertures de portes, les rayonnages et les piétons des chocs éventuels avec les chariots élévateurs ou les camions. Ils doivent

Plus en détail

Fiche du projet Menuiserie Bechoux

Fiche du projet Menuiserie Bechoux Fiche du projet Menuiserie Bechoux Portée métallique de 14 m sur 28 La menuiserie Bechoux était à la recherche d'un atelier de qualité. Elle nous a commandé un hall Sigma de 14 m de large, 28 m de long

Plus en détail

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE NOUVEAU LANGUETTE DEBORDANTE Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE ISOLANT MINCE TRISO-LAINE MAX Un isolant mince unique Isolant à base

Plus en détail