INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42"

Transcription

1 CERN INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 Edms TIS IS 48 Publié par : TIS/GS Date de Publication : juin 2001 Original : Anglais PREVENTION DES INCENDIES POUR CABLES, CHEMINS DE CABLES ET CONDUITS 1. INTRODUCTION La présente Instruction de Sécurité a pour objectif de minimiser les risques d'incendie au niveau du câblage et des équipements y associés. 2. DANGERS Les risques intrinsèques associés aux câbles, chemin de câbles et conduits sont l'échauffement, l'amorçage, la corrosion, le micro-amorçage, la destruction de l'isolement, les vibrations, les contraintes et mouvements thermiques. Les risques extrinsèques incluent les dépôts ou les surchauffes ayant pour origine des équipements ou des activités à proximité, les dommages mécaniques ou les rayonnements et les gaz acides. 3. MINIMISER LE RISQUE D'INCENDIE 3.a) Conduits Obturation des passages, résistance au feu Les conduits utilisés pour faire passer des câbles à travers des murs, des plafonds ou autres doivent être obturés avec un matériau d'une classe de résistance au feu égale ou supérieure à celle de la barrière d'origine. Les chemins de câbles ou les conduits de câbles non métalliques doivent être réalisés dans un matériau sans halogènes et non-propagatoire aux flammes. 3.b) Chemin de câbles Installation, charge Les chemins de câbles doivent être conçus et installés correctement, conformément à la description technique du fournisseur, afin d'éviter toute défaillance mécanique. Il convient de respecter la charge mécanique maximum admissible par unité de longueur d'un chemin de câbles.

2 Accès L'accès aux chemins de câbles doit rester libre en permanence. On doit conserver en permanence des espaces libres de 30 cm dans le sens vertical et de 45 cm sur l'un des côtés. En particulier, l'accès à toutes les connexions doit être assuré en permanence pour la maintenance. Il ne faut pas marcher sur les chemins de câbles. Des avertissements doivent être placés aux points stratégiques où le chemin de câbles risquerait d'être confondu avec une voie d'accès, ou aux emplacements où il obstrue l'accès à d'autres équipements. Mise à la terre Les chemins de câbles, conduits ou enveloppes métalliques contenant des équipements électriques doivent être reliés à la terre de manière à supporter le courant de terre maximum. Les tronçons des chemins de câbles métalliques doivent être interconnectés électriquement par des barrettes de terre conçues pour résister au courant de terre maximum. Abus de chemins de câbles On ne doit pas installer d'équipements électriques ou autres sur les chemins de câbles. Les chemins de câbles ne doivent pas être utilisés pour le stockage. Ils ne doivent contenir aucun matériau combustible autre que des câbles ou des colliers de fixation. Propreté La propreté des chemins de câble est la condition sine qua non de la prévention des incendies. Tout dépôt de débris subsistant après des travaux doit être soigneusement retiré, en particulier les particules de métal et les déchets combustibles. 3.c) Câbles et connecteurs Règles du fournisseur Les instructions données par les fournisseurs de câbles pour l'utilisation, la manipulation et la pose des câbles doivent être rigoureusement suivies. La force exercée par les sections de câbles verticales sur les connecteurs doit être limitée et conforme aux spécifications de ces connecteurs. La longueur maximale de câble librement suspendu ne doit pas dépasser la longueur indiquée dans les spécifications du câble. Le rayon minimal défini pour chaque type de câble doit être respecté. Fixation Les câbles doivent être fixés sur les chemins de câbles. Il faut éviter de causer des dégâts mécaniques lors de la pose des câbles et de la fixation. L'usage d'outils de fixation correctement réglés est recommandé. Connexions directes aux circuits imprimés Il faut apporter une attention particulière aux câbles reliés directement à des cartes de circuits imprimés. Ces dernières ne doivent être ni pliées, ni retirées de leur emplacement par l'action des forces mécaniques exercées par les câbles. 2

3 Câbles hors service Il est recommandé de retirer tous les câbles inutilisés des chemins de câbles et des conduits. Si des câbles inutilisés restent sur les chemins de câbles, l'ensemble des conducteurs et des écrans devra être relié à la terre aux deux extrémités. Connecteurs et connexions de haute intensité Les connecteurs de haute intensité ne doivent pas être corrodés ou endommagés mécaniquement. Les connecteurs qui se fixent par insertion doivent être totalement insérés avant la mise sous tension. Les connecteurs doivent avoir des détrompeurs pour éviter une insertion incorrecte ou inversée. Les systèmes concernés doivent comporter un système de verrouillage assurant une mise hors tension lorsque des connecteurs de haute intensité sont retirés entièrement ou partiellement. Les câbles de haute intensité connectés par vis doivent être serrés avec le couple de serrage permettant d'assurer la pression de contact requise. Il est interdit de boulonner des extrémités de câbles soudés. Les conducteurs utilisés pour les mesures de tensions doivent être munis d'un fusible ou connectés à une résistance permettant de limiter l'intensité. 3.d) Équipement électrique Protection des circuits à la discrétion des utilisateurs Les moyens de protection pour les systèmes de puissance des domaines HT, BT et TBT ne faisant pas partie du système de distribution électrique standard sous la responsabilité de la division ST doivent garantir une protection contre la mise à la terre accidentelle, les courtscircuits et l'ouverture partielle de tout conducteur sous tension. Câbles avec refroidissement supplémentaire Les câbles de puissance refroidis des domaines de la basse et très basse tension installés dans les zones souterraines doivent posséder au minimum deux systèmes de verrouillage séparés. Au moins un système de verrouillage doit réagir aux élévations de température. Le système de verrouillage doit être à sécurité positive 1. Circuits isolés Les circuits des réseaux électriques isolés des domaines de la HT, BT ou TBT sont autorisés. Les circuits isolés doivent être équipés d'un contrôle de l'impédance de terre et d'une coupure sur défaut à la terre 2. Les réseaux électriques isolés du domaine de la BT et de la TBT qui sont reliés à d'autres circuits électriques ou à la terre par des sections non définies 3 doivent être soumis à une évaluation des risques pour apprécier les conséquences d'un contact accidentel avec la terre, d'une interruption ou d'un court-circuit en un point quelconque des conducteurs sous tension du réseau. 1 Toute coupure ou défaillance d'un composant sur une partie quelconque du système met le système en sécurité. 2 Excepté : sources de sécurité pour TBT ou isolation double pour les circuits TBT et BT. 3 S applique principalement aux expériences de physique : leurs circuits électriques sont souvent reliés à la terre par les systèmes électroniques ou les capteurs d'un détecteur de particules. Par conséquent, les systèmes ne peuvent être considérés comme isolés au sens de la norme CEI

4 Rayonnement ionisant Les câbles électriques exposés aux rayonnements ionisants présentent une probabilité accrue de corrosion et de vieillissement prématuré de leur isolation. La prévention du micro-amorçage et de l'amorçage doit être intégrée dans la conception du système. 3.e) Re-routage Routage et géométrie Le réacheminement de câbles sur des chemins de câbles, des parties de chemins de câbles ou des conduits contenant des câbles électriques d'un type différent peut aller à l'encontre du principe de séparation souhaité et compromettre ainsi les mesures existantes de prévention des incendies. Tout réacheminement ou toute addition de cette nature doit être subordonné à une évaluation des risques. Routage et interférence Le cheminement des câbles doit être de nature à réduire au minimum ou à supprimer tout champ magnétique laissant supposer un retour de puissance sur le même chemin de câbles ou la présence de conducteurs torsadés. Il faut tenir compte des forces magnétiques dues aux champs magnétiques ambiants et à d'éventuels courants de défaut. Cela permettra également de réduire au minimum les interférences électromagnétiques. Ségrégations existantes L'installation de nouveaux câbles doit respecter le principe de ségrégation existant. Addition de nouveaux câbles Il faut procéder avec prudence lors de l'installation de câbles supplémentaires ou d'autres services sur des chemins de câbles existants afin de s'assurer que les câbles déjà installés ne soient pas écrasés, abrasés ou endommagés d'une quelconque autre façon. 3.f) Voisinage Condensation de l'eau Les chemins de câbles ne doivent pas être placés sous des sources de condensation d'eau. Services dangereux Les chemins de câbles ne doivent ni gêner, ni être gênés par d'autres chemins de câbles se trouvant à proximité, ou par des conduites d'air chaud, d'eau, de fumée, de gaz chauffés, de canalisations de gaz ou de gaines de chauffage. On ne doit pas installer de conduites de gaz ou autres tuyaux, etc. sur des chemins de câbles. Conformément au Code de sécurité Gaz inflammables (Code G), les câbles électriques doivent être placés à au moins 0,5 m des tuyauteries transportant des gaz inflammables. Protection ignifuge La pose d'une protection ignifuge sur les câbles ou d'une canalisation, l'application d'une peinture intumescente ou tout autre moyen d'empêcher les apports d'oxygène au niveau des chemins de câbles sont recommandés, à condition que le refroidissement des câbles reste suffisant. 4

5 4. DETAILS LEGISLATIFS 4.a) Remarque générale Les éditions les plus récentes des règlements européens, ainsi que des normes et recommandations CEI 4 ou CENELEC 5 constituent la réglementation de base qui régit les équipements et les installations électriques du CERN. La présente Instruction de sécurité se fonde sur la norme française NF C (installations électriques basse tension), qui correspond à la norme CEI de la série 364, ainsi qu'au document d'harmonisation CENELEC de la série HD 384. Les prescriptions de la présente Instruction de sécurité ne dispensent pas d'appliquer les prescriptions des normes correspondantes lorsqu'elles sont plus strictes. 4.b) Base juridique Le présent document de sécurité est publié par la Division TIS dans le cadre de la procédure exposée dans le document SAPOCO/42 sur la politique de sécurité au CERN et conformément aux Statut et Règlement du personnel du CERN. Codes de sécurité applicables : C1 E G Code de sécurité relatif à l'électricité Protection contre l'incendie Code de sécurité Gaz inflammables IS 23 Critères et méthodes d'essai standard pour le choix des câbles, fils électriques et autres équipements isolés, en fonction de leur sécurité au feu et de leur résistance aux radiations IS 24 Réglementation applicable aux installations électriques IS 28 IS 33 IS 36 IS 40 Dangers de l'électricité Domaines de tension selon la CEI Règles de sécurité pour l utilisation des champs magnétiques statiques au CERN Achat et installation d'alimentations sans coupure IS 41 L'emploi de matières plastiques et autres matières non métalliques au CERN en fonction de leur sécurité au feu et de leur résistance aux radiations NS 13 Explosion Protection of Electrical Apparatus in Experimental Areas 6 NS 24 Procédure de dépose des câbles électriques hors tension 4 Commission électrotechnique internationale 5 Comité Européen de Normalisation Electrique 6 N'existe qu'en Anglais 5

6 GLOSSAIRE CEI Commission Électrotechnique Internationale CENELEC Comité Européen de Normalisation Électrique EN Norme Européenne HD Document harmonisé (Harmonised document) NF C Norme Française : installations électriques basse tension SAPOCO Comité pour la Politique de Sécurité du CERN (Safety Policy Committee) TBT Très basse tension (U 50 VAC, U 120 VDC) BT Basse tension (50 VAC < U 1000 VAC, 120 VDC < U 1500 VDC) HT Haute tension (U > 1000 VAC, U > 1500 VDC) ST Support Technique 6

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Détecteur de condensation QXA2000. Siemens Building Technologies HVAC Products

Détecteur de condensation QXA2000. Siemens Building Technologies HVAC Products 1 542 1542P01 1542P02 Détecteur de condensation Dispositif de surveillance permettant d'éviter les dégâts dus à la condensation sur les plafonds rafraîchissants et dans les installations CVC. Pour alimentation

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité.1 Selon les prescriptions de l'aeai (4Norme de protection incendie de l'association des établissements cantonaux

Plus en détail

SINAMICS G130 / G150. Filtre d'harmoniques réseau. Instructions de service 05/2010 SINAMICS

SINAMICS G130 / G150. Filtre d'harmoniques réseau. Instructions de service 05/2010 SINAMICS SINAMICS G130 / G150 Instructions de service 05/2010 SINAMICS s Consignes de sécurité 1 Généralités 2 SINAMICS SINAMICS G130 / G150 Instructions de service Installation mécanique 3 Installation électrique

Plus en détail

Introduction à la Protection par Fusibles

Introduction à la Protection par Fusibles Introduction à la Protection par Fusibles Surintensités 2 types de surintensités: Surcharge Court circuit 2/ 37 Surintensités Surcharges Surcharge: inférieure à 8 à 10 fois le courant nominal Courant de

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

Manuel d utilisation du modèle

Manuel d utilisation du modèle Manuel d utilisation du modèle FLOWMAX-90 Chauffe-eau à condensation 85 000 BTU AVERTISSEMENT Si les consignes suivantes ne sont pas attentivement respectées, un feu ou une explosion peut se produire et

Plus en détail

Directives. d entente avec l Office fédéral des Transports (OFT).

Directives. d entente avec l Office fédéral des Transports (OFT). Annexe 5 Directives tendant à prévenir les accidents et la formation d étincelles dus au courant électrique lors de la vidange de combustibles liquides ou de gaz sur le domaine des chemins de fer (en abrégé

Plus en détail

Détecteur de condensation

Détecteur de condensation 1 542 1542P01 1542P01 1542P02 QXA2001 QXA2000 AQX2000 Détecteur de condensation QXA2000 QXA2001 Dispositif de surveillance permettant d'éviter les dégâts dus à la condensation sur les plafonds rafraîchissants

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques Marque de commande Caractéristiques Possibilité de positionner la tête du détecteur par rotations successives 40 mm, non noyable Fixation rapide Propre à l'emploi jusqu'à SIL 2 selon IEC 61508 Accessoires

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP 1 Table des matières Contenu de la livraison Page 2 Introduction Page 3 Préparation Page 4 Lieu d'installation Page 5 Instructions de montage Page 6 Indications

Plus en détail

em4 Accessoires Extensions analogiques

em4 Accessoires Extensions analogiques em4 Accessoires Extensions analogiques Extensions d entrées analogiques et de sorties statiques permettant de connecter un plus grand nombre de capteurs et d actionneurs à votre petit automate programmable

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

REMKO EST Radiateur électrique à infrarouge

REMKO EST Radiateur électrique à infrarouge REMKO EST Radiateur électrique à infrarouge Mode d emploi Technique Pièces de rechange Édition F P12 REMKO c'est fort. Mode d'emploi Lire attentivement ce mode d'emploi avant la mise en service / l'emploi

Plus en détail

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane 1 1. Définition LPG On entend par LPG (Liquefied Petroleum Gas) du BUTANE, PROPANE et leurs

Plus en détail

CONSIGNES DE SÉCURITÉ IMPORTANTES

CONSIGNES DE SÉCURITÉ IMPORTANTES Consignes de sécurité importantes CONSIGNES DE SÉCURITÉ IMPORTANTES AVERTISSEMENT : Si les consignes contenues dans ce manuel ne sont pas suivies à la lettre, une explosion ou un feu peuvent en résulter,

Plus en détail

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance RÉGLEMENTATION L éclairage de sécurité et l alarme incendie (suite) 2. Les établissements recevant des travailleurs (ERT) Pour les Établissements Recevant des Travailleurs (ERT), l effectif théorique des

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS

COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS REPUBLIQUE FRANCAISE ---- COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS Paris, le 4 décembre 1996 AVIS RELATIF AUX APPAREILS DE CHAUFFAGE ELECTRIQUE LA COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS, VU le

Plus en détail

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES ***************************************** ****************************************** Avertissement : Tout diagnostic d installations électriques

Plus en détail

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES Laurent NABOULET Chef de service Logistique PAC Victoire Responsable PCSI PAC Victoire LA REGLEMENTATION Abrogation du décret du 14 novembre

Plus en détail

Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public

Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, décembre 2007 ITM-SST 1708.1 Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public Prescriptions de sécurité types Autre prescription à considérer :

Plus en détail

Sur le rapport du ministre du travail et du ministre délégué auprès du ministre de l'industrie, chargé de l'énergie,

Sur le rapport du ministre du travail et du ministre délégué auprès du ministre de l'industrie, chargé de l'énergie, Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées à assurer la sécurité des travailleurs contre les dangers d'origine électrique lors des travaux de construction, d'exploitation

Plus en détail

Goulottes avec : performances spécifiques au feu

Goulottes avec : performances spécifiques au feu 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 Goulottes avec : SOMMAIRE PAGES 1.Goulottes 1 à 2 2.Accessoires 3 à 9 3.Supports 10 4.Caractéristiques techniques 11 5.Caractéristiques

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE ET DE MISE EN SERVICE DES RUBANS CHAUFFANTS ELECTRIQUES

NOTICE DE MONTAGE ET DE MISE EN SERVICE DES RUBANS CHAUFFANTS ELECTRIQUES NOTICE DE MONTAGE ET DE MISE EN SERVICE DES RUBANS CHAUFFANTS ELECTRIQUES SOMMAIRE I. Système de base...2 II. Stockage...2 III. Vérifications Préliminaires...2 IV. Préparation...2 V. Réalisation...3 VI.

Plus en détail

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur;

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur; Arrêté royal du 4 décembre 2012 concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail (M.B. 21.12.2012) Section I er. - Champ d'application et définitions

Plus en détail

A-MIP 200 Manuel d installation et de fonctionnement

A-MIP 200 Manuel d installation et de fonctionnement 00 A-MIP 00 Manuel d installation et de fonctionnement Informations Générales Important Lisez ce mode d'emploi avant l installation et l utilisation de l Aivia. Lisez attentivement cette section et suivez

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a)

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a) CODE DU TRAVAIL Art. R. 235-4.- Les dispositions de la présente section s'appliquent aux établissements mentionnés à l'article R. 232-12. Les bâtiments et les locaux régis par la présente section doivent

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Détecteur de mouvement 70 blanc 0831 02 Détecteur de mouvement 70 anthracite 0831 10 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5500 0/2003 FR (FR) Pour l'opérateur Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

Mode d'emploi. Interrupteur > 8030/51

Mode d'emploi. Interrupteur > 8030/51 Mode d'emploi > Sommaire 1 Sommaire 1 Sommaire...2 2 Indications générales...2 3 Consignes de sécurité...3 4 Conformité aux normes...3 5 Fonction...3 6 Caractéristiques techniques...4 7 Montage...5 8 Installation...6

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Chauffe bain mural à gaz Notice technique destinée à l INSTALLATEUR. Notice d emploi et d entretien destinée à l USAGER.

Chauffe bain mural à gaz Notice technique destinée à l INSTALLATEUR. Notice d emploi et d entretien destinée à l USAGER. Chauffe Bain gaz à Condensation Ind 06 Chauffe bain mural à gaz Notice technique destinée à l INSTALLATEUR. Notice d emploi et d entretien destinée à l USAGER. Généralités : Le Chauffe bain SERIE CBC à

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

Instructions d Installation & Entretien 10-2015

Instructions d Installation & Entretien 10-2015 Instructions d Installation & Entretien 1 10-2015 SECURITE ET USAGE APPROPRIE Pour assurer la sécurité et la performance de ce produit, vous devez vous conformer strictement aux instructions incluses ciinclus.

Plus en détail

Chauffage central à eau chaude

Chauffage central à eau chaude Chauffage central à eau chaude Le point sur la normalisation en Belgique (2012) Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

L énergie électrique et ses dangers

L énergie électrique et ses dangers Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique L énergie électrique et ses dangers Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe : Première Date

Plus en détail

CONSIGNES DE SECURITE ET D'INSTALLATION

CONSIGNES DE SECURITE ET D'INSTALLATION l CONSIGNES DE SECURITE ET D'INSTALLATION NOTICE ORIGINALE IMPORTANT : Lire attentivement tous les documents avant le stockage, l'installation ou la mise en service du matériel concerné (à usage strictement

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Page 1 / 18 Sommaire 1. Normes 2. Politique et règles techniques 2.1. Branchement monophasé ou triphasé 2.2. Accessibilité relève

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

Label habitat existant, Promotelec. objectif atteint! Aujourd hui, Promotelec simplifie la démarche d attribution du. La campagne d affichage qui a

Label habitat existant, Promotelec. objectif atteint! Aujourd hui, Promotelec simplifie la démarche d attribution du. La campagne d affichage qui a Actualité Label habitat existant, Promotelec innove Double changement, cette année, pour le Label Promotelec habitat existant : une procédure simplifiée pour la demande d attribution du label et, à titre

Plus en détail

7204 6200 09/2000 EU (FR)

7204 6200 09/2000 EU (FR) 7204 6200 09/2000 EU (FR) Pour l'utilisateur Notice d utilisation Chaudière murale au gaz Logamax U002 / U004 Logamax U102 / U104 Prière de lire cette instruction avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

Notice d installation VAR. Console Monobloc à air. 1 modèle Froid Seul 2 520 W. Français. 6 Néant

Notice d installation VAR. Console Monobloc à air. 1 modèle Froid Seul 2 520 W. Français. 6 Néant Notice d installation La Clim, c'est Airwell. VAR Console Monobloc à air 1 modèle Froid Seul 2 520 W Français 6 Néant Instructions d'installation PRECAUTIONS DE SECURITE Veuillez lire avec attention les

Plus en détail

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie CEN/TR 15276-1 Installations fixes de lutte contre l'incendie - Systèmes d'extinction à aérosol - Partie 1 : Exigences et méthodes d'essais pour les

Plus en détail

Brochure. IEC 61439 La nouvelle norme relative aux ENSEMBLES d'appareillage à basse tension. Énergie et productivité pour un monde meilleur

Brochure. IEC 61439 La nouvelle norme relative aux ENSEMBLES d'appareillage à basse tension. Énergie et productivité pour un monde meilleur Brochure IEC 61439 La nouvelle norme relative aux ENSEMBLES d'appareillage à basse tension Énergie et productivité pour un monde meilleur Sommaire Page Introduction... 1 L'actuelle norme IEC 60439... 2

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4 Énergie

Plus en détail

CABLES SOUPLES INDUSTRIELS

CABLES SOUPLES INDUSTRIELS L ensemble des caractéristiques de l enveloppe isolante et de la gaine du câble TENFLEX garantit une forte ténacité, une grande résistance aux huiles et aux graisses minérales. Il est idéal pour les équipements

Plus en détail

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 16 Janvier 2011 Infos Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT 1- Les lieux de

Plus en détail

Instructions d'installation KMR1124 G, KMR1134 G, KMR1135 G KMR1136 G, KMR1354 G, KMR1355 G

Instructions d'installation KMR1124 G, KMR1134 G, KMR1135 G KMR1136 G, KMR1354 G, KMR1355 G Instructions d'installation KMR1124 G, KMR1134 G, KMR1135 G KMR1136 G, KMR1354 G, KMR1355 G KMR1356 G fr-ca L installation, les réparations et l entretien doivent être effectués par un technicien autorisé

Plus en détail

Kit «ciel étoilé» Conseils d installation

Kit «ciel étoilé» Conseils d installation Kit «ciel étoilé» Conseils d installation Kit «ciel étoilé» Conseils d installation Vous venez d acheter le Kit «ciel étoilé». Pour vous simplifier sa mise en œuvre, il suffit de suivre quelques instructions.

Plus en détail

CONTROLE DE L INSTALLATION

CONTROLE DE L INSTALLATION CONTROLE DE L INSTALLATION 1.1. Remarques générales Au travers de l audit qui sera effectué sur les équipements et leur installation, un certain nombre de remarques générales ou d observations récurrentes

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 TRANSPORT: Classement du produit pour le transporteur Le classement du produit Chemtane 2 pour le transporteur est le suivant:

Plus en détail

4 Installation des parafoudres

4 Installation des parafoudres 4 nstallation des parafoudres 4.1 Raccordement Les connexions aux récepteurs d'un parafoudre doivent être les plus courtes possibles afin de réduire la valeur du niveau de protection en tension (Up installé)

Plus en détail

Dossier Technique Ventilation de gaine d ascenseurs

Dossier Technique Ventilation de gaine d ascenseurs Dossier Technique Ventilation de gaine d ascenseurs Avril 2012 1 Sommaire Avant-propos... 3 1 Objet du dossier technique... 3 2 Domaine d application... 3 3 Référentiels... 4 3.1 Historique des textes

Plus en détail

Plan de formation installateur en chauffage CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation installateur en chauffage CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Objectifs évaluateurs Remplir correctement les rapports de travail et les listes de matériel Respecter

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

HD4 équipé de contacts auxiliaires Kraus & Naimer Instructions pour le remplacement des contacts auxiliaires

HD4 équipé de contacts auxiliaires Kraus & Naimer Instructions pour le remplacement des contacts auxiliaires Medium voltage products HD4 équipé de contacts auxiliaires Kraus & Naimer Instructions pour le remplacement des contacts auxiliaires Table des matières Pour votre sécurité! 2 1. Description 3 1.1. Généralités

Plus en détail

L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. Cela détermine

L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. Cela détermine Quelques notions d humidité L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. Cela détermine le degré d humidité d une pièce. La capacité de l air de contenir de la vapeur d eau

Plus en détail

Fiche 1 (Observation): Définitions

Fiche 1 (Observation): Définitions Fiche 1 (Observation): Définitions 1. Introduction Pour définir et expliquer de manière simple les notions d'électricité, une analogie est faite cidessous avec l écoulement de l'eau dans une conduite.

Plus en détail

NATTE CHAUFFANTE MONOCONDUCTRICE BICONDUCTRICE MANUEL D INSTALLATION

NATTE CHAUFFANTE MONOCONDUCTRICE BICONDUCTRICE MANUEL D INSTALLATION NATTE CHAUFFANTE MONOCONDUCTRICE BICONDUCTRICE MANUEL D INSTALLATION Pour votre sécurité Principes généraux pour l'installation de nattes chauffantes électriques mono et bi conductrices MH et MHH : Installez

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire Norme 2015 - généralités Les objectifs de protection définis aujourd hui ont été repris sans modification. Les nouvelles PI favorisent, pour les nouvelles

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca

Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca L installation, les réparations et l entretien doivent être effectués par un technicien autorisé de Miele, conformément aux normes de sécurité nationales et locales

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX)

BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX) BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX) 2 e émission MARS 2011 OBJECTIF Ce bulletin technique d installation concerne les circuits alimentant des

Plus en détail

CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT

CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT 05 CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT 05-1 PARCOURS DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT PIECE DE LEVAGE DE CARBURATEUR THERMOSOUPAPE PIECE DE LEVAGE DE COLLECTEUR D'ADMISSION EMPLACEMENT DU SYSTEME INDICATEUR DE TEMPERATURE

Plus en détail

Ce qu'il faut savoir sur. KefaTherm. Protection physique anti condensation sans alternative, simple et efficace

Ce qu'il faut savoir sur. KefaTherm. Protection physique anti condensation sans alternative, simple et efficace Ce qu'il faut savoir sur KefaTherm Protection physique anti condensation sans alternative, simple et efficace Il existe un moyen sûr pour éviter la formation d'eau de condensation sur des surfaces problématiques

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Commission pour la technique de construction

Commission pour la technique de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Commission pour la technique de Récapitulation des concordances admissibles entre la classification

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Systèmes d Aspiration. Centralisée. www.sachvac.com. d nstallation

Systèmes d Aspiration. Centralisée. www.sachvac.com. d nstallation Systèmes d Aspiration Centralisée www.sachvac.com d nstallation INDEX MANUEL D INSTALLATION COMMENT PLANIFIER LE SYSTÈME? 1. COMMENT FONCTIONNE LE SYSTÈME D ASPIRATION? PAG. 1 2. QUELS SONT LES BESOINS

Plus en détail

SURVEILLANCE DE MISE Á LA TERRE : TES-01

SURVEILLANCE DE MISE Á LA TERRE : TES-01 StuvEx NV (Belgium) SURVEILLANCE DE MISE Á LA TERRE: TES-01 Contexte Lorsque des produits combustibles sont chargés / déchargés d'un camion-citerne, il ya un risque d'une explosion survenant en raison

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

IS 28 INSTRUCTION DE SECURITE SAFETY INSTRUCTION DANGERS DUE TO ELECTRICITY DANGERS DE L ELECTRICITE - - - CERN. Edms 335796

IS 28 INSTRUCTION DE SECURITE SAFETY INSTRUCTION DANGERS DUE TO ELECTRICITY DANGERS DE L ELECTRICITE - - - CERN. Edms 335796 CERN INSTRUCTION DE SECURITE SAFETY INSTRUCTION Edms 335796 IS 28 Publié par TIS Date de publication : 1986 DANGERS DUE TO ELECTRICITY - - - DANGERS DE L ELECTRICITE DANGERS DE L'ELECTRICITE Table des

Plus en détail

1. Domaine d'utilisation

1. Domaine d'utilisation Habilitation 2 Les niveaux d habilitation S 5.1 L habilitation c'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est

Plus en détail

Guide d'installation Enseignes Lumineuses

Guide d'installation Enseignes Lumineuses Guide d'installation Enseignes Lumineuses Norme NF EN 50107-1 - Avril 2003 (C 15-150-2) Guide élaboré avec la collaboration de la Direction des Techniques et des Méthodes de Edition Mars 2012 1 rue du

Plus en détail

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510 Entrée Vous effectuez des tâches d ordre non électrique (ex : Peinture, menuiserie, maçonnerie,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE RELATIVE AUX AVIS TECHNIQUES SUR LES PROJETS

Plus en détail

Centre de gestion de la fonction publique de la Vienne

Centre de gestion de la fonction publique de la Vienne AMÉNAGEMENT D'UN LOCAL D'ARCHIVES NORMES ET CONSEILS RAPPEL RÈGLEMENTAIRE Code du Patrimoine,, art. R.212 212-54 : "Les collectivités territoriales informent le préfet [le directeur des Archives départementales]

Plus en détail

FOT-100 capteur de température à fibre optique. Manuel d installation

FOT-100 capteur de température à fibre optique. Manuel d installation FOT-100 capteur de température à fibre optique Manuel d installation Informations de sécurité Ce manuel contient de l information et des consignes de sécurité qui doivent être respectées afin de prévenir

Plus en détail

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires DOCUMENTATION TECHNIQUE DE RÉFÉRENCE (DTR) d ESR RACCORDEMENT PROVISOIRE guide technique des raccordements provisoires Résumé Ce document est associé à la «Procédure de traitement des demandes de raccordement

Plus en détail

http://www.lamoot-dari.fr Distribué par Lamoot Dari contact@lamoot-dari.fr GTS-L 5 / 10 / 15 DONNEES TECHNIQUES

http://www.lamoot-dari.fr Distribué par Lamoot Dari contact@lamoot-dari.fr GTS-L 5 / 10 / 15 DONNEES TECHNIQUES GTS-L / 0 / GROUPES STATIQUES DE PUISSANCE A COMMANDE LOGIQUE Applications principales Lignes d'extrusion et presses d'injection pour matières plastiques Canaux chauds Thermoformeuses Machines d'emballage

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC Rapport réalisé avec le soutien du fonds social européen (FSE) DAFCO Formation continue Académie de Reims 2010 ORGANISATION MATÉRIELLE Mesureurs : - voltmètre, - pince

Plus en détail

SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS

SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS Le système de chauffage et de production de chaleur fait partie des postes à contrôler pour assurer la rationalisation des

Plus en détail

Notice d'installation et de maintenance

Notice d'installation et de maintenance Notice d'installation et de maintenance Régulateur solaire 7747006071-00.1 SD Logamatic SC40 Pour l installateur Lire attentivement avant le montage et entretien SVP 7 747 008 485 (04/2007) fr Sommaire

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de la norme NF C 14-100

Présentation de la nouvelle édition de la norme NF C 14-100 Présentation de la nouvelle édition de la norme NF C 14-100 Jeudi 13 Mars 2008 Centre de Conférences Etoile Saint Honoré Paris 8 éme Introduction à la C 14-100 «Février 2008» par Jean-Philippe SIGAL Président

Plus en détail

Batteries COSYS PFC automatique. Notice d utilisation

Batteries COSYS PFC automatique. Notice d utilisation Batteries COSYS PFC automatique Notice d utilisation F F Sommaire CONDITIONS DE GARANTIE 3 CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ ET D UTILISATION 4 DESCRIPTION DU SYSTÈME 5 Généralités 5 Fonction 5 Construction

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

D001(F)-D. Moteur de ventilateur électrique Série HE (CSA,CE,GB) Instructions d'utilisation et Avertissements

D001(F)-D. Moteur de ventilateur électrique Série HE (CSA,CE,GB) Instructions d'utilisation et Avertissements D001(F)-D Moteur de ventilateur électrique Série HE (CSA,CE,GB) Instructions d'utilisation et Avertissements Nous vous remercions d'avoir acheté ce produit Showa Denki. Ces Instructions d'utilisation et

Plus en détail