INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42"

Transcription

1 CERN INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 Edms TIS IS 48 Publié par : TIS/GS Date de Publication : juin 2001 Original : Anglais PREVENTION DES INCENDIES POUR CABLES, CHEMINS DE CABLES ET CONDUITS 1. INTRODUCTION La présente Instruction de Sécurité a pour objectif de minimiser les risques d'incendie au niveau du câblage et des équipements y associés. 2. DANGERS Les risques intrinsèques associés aux câbles, chemin de câbles et conduits sont l'échauffement, l'amorçage, la corrosion, le micro-amorçage, la destruction de l'isolement, les vibrations, les contraintes et mouvements thermiques. Les risques extrinsèques incluent les dépôts ou les surchauffes ayant pour origine des équipements ou des activités à proximité, les dommages mécaniques ou les rayonnements et les gaz acides. 3. MINIMISER LE RISQUE D'INCENDIE 3.a) Conduits Obturation des passages, résistance au feu Les conduits utilisés pour faire passer des câbles à travers des murs, des plafonds ou autres doivent être obturés avec un matériau d'une classe de résistance au feu égale ou supérieure à celle de la barrière d'origine. Les chemins de câbles ou les conduits de câbles non métalliques doivent être réalisés dans un matériau sans halogènes et non-propagatoire aux flammes. 3.b) Chemin de câbles Installation, charge Les chemins de câbles doivent être conçus et installés correctement, conformément à la description technique du fournisseur, afin d'éviter toute défaillance mécanique. Il convient de respecter la charge mécanique maximum admissible par unité de longueur d'un chemin de câbles.

2 Accès L'accès aux chemins de câbles doit rester libre en permanence. On doit conserver en permanence des espaces libres de 30 cm dans le sens vertical et de 45 cm sur l'un des côtés. En particulier, l'accès à toutes les connexions doit être assuré en permanence pour la maintenance. Il ne faut pas marcher sur les chemins de câbles. Des avertissements doivent être placés aux points stratégiques où le chemin de câbles risquerait d'être confondu avec une voie d'accès, ou aux emplacements où il obstrue l'accès à d'autres équipements. Mise à la terre Les chemins de câbles, conduits ou enveloppes métalliques contenant des équipements électriques doivent être reliés à la terre de manière à supporter le courant de terre maximum. Les tronçons des chemins de câbles métalliques doivent être interconnectés électriquement par des barrettes de terre conçues pour résister au courant de terre maximum. Abus de chemins de câbles On ne doit pas installer d'équipements électriques ou autres sur les chemins de câbles. Les chemins de câbles ne doivent pas être utilisés pour le stockage. Ils ne doivent contenir aucun matériau combustible autre que des câbles ou des colliers de fixation. Propreté La propreté des chemins de câble est la condition sine qua non de la prévention des incendies. Tout dépôt de débris subsistant après des travaux doit être soigneusement retiré, en particulier les particules de métal et les déchets combustibles. 3.c) Câbles et connecteurs Règles du fournisseur Les instructions données par les fournisseurs de câbles pour l'utilisation, la manipulation et la pose des câbles doivent être rigoureusement suivies. La force exercée par les sections de câbles verticales sur les connecteurs doit être limitée et conforme aux spécifications de ces connecteurs. La longueur maximale de câble librement suspendu ne doit pas dépasser la longueur indiquée dans les spécifications du câble. Le rayon minimal défini pour chaque type de câble doit être respecté. Fixation Les câbles doivent être fixés sur les chemins de câbles. Il faut éviter de causer des dégâts mécaniques lors de la pose des câbles et de la fixation. L'usage d'outils de fixation correctement réglés est recommandé. Connexions directes aux circuits imprimés Il faut apporter une attention particulière aux câbles reliés directement à des cartes de circuits imprimés. Ces dernières ne doivent être ni pliées, ni retirées de leur emplacement par l'action des forces mécaniques exercées par les câbles. 2

3 Câbles hors service Il est recommandé de retirer tous les câbles inutilisés des chemins de câbles et des conduits. Si des câbles inutilisés restent sur les chemins de câbles, l'ensemble des conducteurs et des écrans devra être relié à la terre aux deux extrémités. Connecteurs et connexions de haute intensité Les connecteurs de haute intensité ne doivent pas être corrodés ou endommagés mécaniquement. Les connecteurs qui se fixent par insertion doivent être totalement insérés avant la mise sous tension. Les connecteurs doivent avoir des détrompeurs pour éviter une insertion incorrecte ou inversée. Les systèmes concernés doivent comporter un système de verrouillage assurant une mise hors tension lorsque des connecteurs de haute intensité sont retirés entièrement ou partiellement. Les câbles de haute intensité connectés par vis doivent être serrés avec le couple de serrage permettant d'assurer la pression de contact requise. Il est interdit de boulonner des extrémités de câbles soudés. Les conducteurs utilisés pour les mesures de tensions doivent être munis d'un fusible ou connectés à une résistance permettant de limiter l'intensité. 3.d) Équipement électrique Protection des circuits à la discrétion des utilisateurs Les moyens de protection pour les systèmes de puissance des domaines HT, BT et TBT ne faisant pas partie du système de distribution électrique standard sous la responsabilité de la division ST doivent garantir une protection contre la mise à la terre accidentelle, les courtscircuits et l'ouverture partielle de tout conducteur sous tension. Câbles avec refroidissement supplémentaire Les câbles de puissance refroidis des domaines de la basse et très basse tension installés dans les zones souterraines doivent posséder au minimum deux systèmes de verrouillage séparés. Au moins un système de verrouillage doit réagir aux élévations de température. Le système de verrouillage doit être à sécurité positive 1. Circuits isolés Les circuits des réseaux électriques isolés des domaines de la HT, BT ou TBT sont autorisés. Les circuits isolés doivent être équipés d'un contrôle de l'impédance de terre et d'une coupure sur défaut à la terre 2. Les réseaux électriques isolés du domaine de la BT et de la TBT qui sont reliés à d'autres circuits électriques ou à la terre par des sections non définies 3 doivent être soumis à une évaluation des risques pour apprécier les conséquences d'un contact accidentel avec la terre, d'une interruption ou d'un court-circuit en un point quelconque des conducteurs sous tension du réseau. 1 Toute coupure ou défaillance d'un composant sur une partie quelconque du système met le système en sécurité. 2 Excepté : sources de sécurité pour TBT ou isolation double pour les circuits TBT et BT. 3 S applique principalement aux expériences de physique : leurs circuits électriques sont souvent reliés à la terre par les systèmes électroniques ou les capteurs d'un détecteur de particules. Par conséquent, les systèmes ne peuvent être considérés comme isolés au sens de la norme CEI

4 Rayonnement ionisant Les câbles électriques exposés aux rayonnements ionisants présentent une probabilité accrue de corrosion et de vieillissement prématuré de leur isolation. La prévention du micro-amorçage et de l'amorçage doit être intégrée dans la conception du système. 3.e) Re-routage Routage et géométrie Le réacheminement de câbles sur des chemins de câbles, des parties de chemins de câbles ou des conduits contenant des câbles électriques d'un type différent peut aller à l'encontre du principe de séparation souhaité et compromettre ainsi les mesures existantes de prévention des incendies. Tout réacheminement ou toute addition de cette nature doit être subordonné à une évaluation des risques. Routage et interférence Le cheminement des câbles doit être de nature à réduire au minimum ou à supprimer tout champ magnétique laissant supposer un retour de puissance sur le même chemin de câbles ou la présence de conducteurs torsadés. Il faut tenir compte des forces magnétiques dues aux champs magnétiques ambiants et à d'éventuels courants de défaut. Cela permettra également de réduire au minimum les interférences électromagnétiques. Ségrégations existantes L'installation de nouveaux câbles doit respecter le principe de ségrégation existant. Addition de nouveaux câbles Il faut procéder avec prudence lors de l'installation de câbles supplémentaires ou d'autres services sur des chemins de câbles existants afin de s'assurer que les câbles déjà installés ne soient pas écrasés, abrasés ou endommagés d'une quelconque autre façon. 3.f) Voisinage Condensation de l'eau Les chemins de câbles ne doivent pas être placés sous des sources de condensation d'eau. Services dangereux Les chemins de câbles ne doivent ni gêner, ni être gênés par d'autres chemins de câbles se trouvant à proximité, ou par des conduites d'air chaud, d'eau, de fumée, de gaz chauffés, de canalisations de gaz ou de gaines de chauffage. On ne doit pas installer de conduites de gaz ou autres tuyaux, etc. sur des chemins de câbles. Conformément au Code de sécurité Gaz inflammables (Code G), les câbles électriques doivent être placés à au moins 0,5 m des tuyauteries transportant des gaz inflammables. Protection ignifuge La pose d'une protection ignifuge sur les câbles ou d'une canalisation, l'application d'une peinture intumescente ou tout autre moyen d'empêcher les apports d'oxygène au niveau des chemins de câbles sont recommandés, à condition que le refroidissement des câbles reste suffisant. 4

5 4. DETAILS LEGISLATIFS 4.a) Remarque générale Les éditions les plus récentes des règlements européens, ainsi que des normes et recommandations CEI 4 ou CENELEC 5 constituent la réglementation de base qui régit les équipements et les installations électriques du CERN. La présente Instruction de sécurité se fonde sur la norme française NF C (installations électriques basse tension), qui correspond à la norme CEI de la série 364, ainsi qu'au document d'harmonisation CENELEC de la série HD 384. Les prescriptions de la présente Instruction de sécurité ne dispensent pas d'appliquer les prescriptions des normes correspondantes lorsqu'elles sont plus strictes. 4.b) Base juridique Le présent document de sécurité est publié par la Division TIS dans le cadre de la procédure exposée dans le document SAPOCO/42 sur la politique de sécurité au CERN et conformément aux Statut et Règlement du personnel du CERN. Codes de sécurité applicables : C1 E G Code de sécurité relatif à l'électricité Protection contre l'incendie Code de sécurité Gaz inflammables IS 23 Critères et méthodes d'essai standard pour le choix des câbles, fils électriques et autres équipements isolés, en fonction de leur sécurité au feu et de leur résistance aux radiations IS 24 Réglementation applicable aux installations électriques IS 28 IS 33 IS 36 IS 40 Dangers de l'électricité Domaines de tension selon la CEI Règles de sécurité pour l utilisation des champs magnétiques statiques au CERN Achat et installation d'alimentations sans coupure IS 41 L'emploi de matières plastiques et autres matières non métalliques au CERN en fonction de leur sécurité au feu et de leur résistance aux radiations NS 13 Explosion Protection of Electrical Apparatus in Experimental Areas 6 NS 24 Procédure de dépose des câbles électriques hors tension 4 Commission électrotechnique internationale 5 Comité Européen de Normalisation Electrique 6 N'existe qu'en Anglais 5

6 GLOSSAIRE CEI Commission Électrotechnique Internationale CENELEC Comité Européen de Normalisation Électrique EN Norme Européenne HD Document harmonisé (Harmonised document) NF C Norme Française : installations électriques basse tension SAPOCO Comité pour la Politique de Sécurité du CERN (Safety Policy Committee) TBT Très basse tension (U 50 VAC, U 120 VDC) BT Basse tension (50 VAC < U 1000 VAC, 120 VDC < U 1500 VDC) HT Haute tension (U > 1000 VAC, U > 1500 VDC) ST Support Technique 6

CODE DE SECURITE RELATIF A L'ELECTRICITE

CODE DE SECURITE RELATIF A L'ELECTRICITE CERN 1 Edms 335725 CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE C1 Publié par : Le Directeur général Date de révision: 1990 Original: français/french CODE DE SECURITE RELATIF A L'ELECTRICITE ELECTRICAL SAFETY CODE CODE

Plus en détail

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 ARRETS D'URGENCE EMERGENCY STOPS

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 ARRETS D'URGENCE EMERGENCY STOPS CERN INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 Edms 335742 TIS IS 5 Rev Publié par : TIS/GS Date de Publication : avril 2001 Original : Français ARRETS D'URGENCE

Plus en détail

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par : Le Directeur général Date de révision : mai 1998 Original : anglais EQUIPEMENTS SOUS PRESSION

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par : Le Directeur général Date de révision : mai 1998 Original : anglais EQUIPEMENTS SOUS PRESSION CERN CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE EDMS 335727 D 2 Rev.2 Publié par : Le Directeur général Date de révision : mai 1998 Original : anglais EQUIPEMENTS SOUS PRESSION 1 BASE JURIDIQUE Le présent Code est publié

Plus en détail

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes ANNEXE III Tableau de correspondance entre les articles R.4215-3 à R.4215-13 exprimant les principes généraux qui s appliquent à la conception et à la réalisation des installations électriques et les parties,

Plus en détail

Voie qui mène vers un emplacement sûr en cas d'urgence.

Voie qui mène vers un emplacement sûr en cas d'urgence. 5.6.4 Classification 5.6.2.10 Service de veille Etat de service d'un système d'éclairage dans lequel les lampes de l'éclairage de secours sont en service uniquement après une défaillance de l'alimentation

Plus en détail

Règlementation Domaine : ELECTRIQUE

Règlementation Domaine : ELECTRIQUE Règlementation Domaine : ELECTRIQUE DIRECTIVE 2007/30/CE «Lieux de travail» Parlement européen et du conseil du 20 juin 2007 (modifie la directive 89/391/CEE) (JO L 393 du 30.12.1989, p. 1) CONCERNANT

Plus en détail

Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final. X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance

Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final. X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02 Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance X2 - X3 - AC Gearless Réception - Stockage Mise en service Afin d'obtenir

Plus en détail

BKP-EN Clapet coupe-feu

BKP-EN Clapet coupe-feu BKP-EN Clapet coupe-feu Contenu CONDITIONS GÉNÉRALES... 1 DESCRIPTION... 3... 4 Certificat de constance des performances 0761 CPR 0350 Déclaration de performance 09-23-DoP-BKP-EN-2013-11-01 SCHAKO Ferdinand

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

Servomoteurs électriques

Servomoteurs électriques 4 864 Servomoteurs électriques pour petites vannes VVP47, VXP47 et VMP47 SSP31... SSP81... SSP61... SSP31... alimentation 230 V~, signal de commande 3 points SSP81... alimentation 24 V~, signal de commande

Plus en détail

Fiche de montage HOGGAR C-D

Fiche de montage HOGGAR C-D HOGGAR C-D 1 - Présentation du produit 2 - Fonctionnement - Montage 4 - Défauts de fonctionnement 5 - Sécurité P 15 www.siroco.fr Page 1 sur 7 1 - Présentation du produit Le chauffage HOGGAR est constitué

Plus en détail

SS 20.500 Ex supplément pour l'utilisation ATEX Mode d emploi

SS 20.500 Ex supplément pour l'utilisation ATEX Mode d emploi Capteur de flux SCHMIDT SS 20.500 Ex supplément pour l'utilisation ATEX Mode d emploi Capteur de flux SCHMIDT SS 20.500 Ex version ATEX Table des matières 1 Information importante... 3 2 Stockage et transport...

Plus en détail

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La norme NF C 18-510 «Opérations sur les ouvrages et installations électriques dans un environnement électrique Prévention du risque

Plus en détail

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage)

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage) Module Tronc commun n 1 avec module Manœuvre en bas se tension (BE Manœuvre) et module Intervention BT de remplacement et raccordement (BS). Initial ou Recyclage Conformément à la norme NF C 18-510 Public

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 Installations électriques Code du Travail Articles R4215-1 à R4215-3 Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

Bilan des contrôles sur les installations de production à énergie renouvelable dans le cadre du décret n 72-1120 du 14 déc.

Bilan des contrôles sur les installations de production à énergie renouvelable dans le cadre du décret n 72-1120 du 14 déc. Bilan des contrôles sur les installations de production à énergie renouvelable dans le cadre du décret n 72-1120 du 14 déc. 1972 modifié 1. Introduction Au titre du décret n 72-1120 du 14 déc. 1972 modifié,

Plus en détail

SC 3003 COLLECTION SOUFFLANT SÈCHE-SERVIETTES 29257-07-09

SC 3003 COLLECTION SOUFFLANT SÈCHE-SERVIETTES 29257-07-09 NOTICE SC 3003 COLLECTION SOUFFLANT SÈCHE-SERVIETTES 29257-07-09 Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez en choisissant un appareil SUPRA. Nous espérons qu il vous donnera entière

Plus en détail

NOTICE SCV 4330 COLLECTION RADIATEUR SOUFFLANT SECHE-SERVIETTES SECHE-CHEVEUX / SECHE-MAINS 29738-08-10

NOTICE SCV 4330 COLLECTION RADIATEUR SOUFFLANT SECHE-SERVIETTES SECHE-CHEVEUX / SECHE-MAINS 29738-08-10 NOTICE SCV 4330 COLLECTION RADIATEUR SOUFFLANT SECHE-SERVIETTES SECHE-CHEVEUX / SECHE-MAINS Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez en choisissant un appareil SUPRA. Nous espérons

Plus en détail

Réchauffeurs électriques en L équipé NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION

Réchauffeurs électriques en L équipé NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION Réchauffeurs électriques en L équipé NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION IMPORTANT Cette notice d installation fait partie intégrante du produit et doit être impérativement remise à l installateur.

Plus en détail

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS 1- GÉNÉRALITÉS Le coffret comptage S19 est destiné au raccordement des clients basse tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kva et limitée à 250 kva. Celui-ci, conformément à la NF C 14-100,

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

Arrêtons: Art. 2. Définitions.

Arrêtons: Art. 2. Définitions. Etablissements classés - Garages/parkings de 5 à 20 places Règlement grand-ducal du 26 juillet 1999 fixant les prescriptions générales pour les garages et parkings couverts pouvant recevoir entre 5 et

Plus en détail

Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 TRASSACOME

Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 TRASSACOME Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 Rubans chauffants autorégulants Self regulating heating cables Leitungsrohreheizung Système de maintien en température des réseaux d

Plus en détail

Systèmes de pression d eau 2.9 et 3.5 et 5.2 montés sur un moteur à courant continu de 12/24 V

Systèmes de pression d eau 2.9 et 3.5 et 5.2 montés sur un moteur à courant continu de 12/24 V Systèmes de pression d eau 2.9 et 3.5 et 5.2 montés sur un moteur à courant continu de 12/24 V Applications typiques Les systèmes WPS 3.5/5.2 UNO et WPS 2.9/3.5 UNO MAX sont des pompes volumétriques à

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE

NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE CEI 60335-2-29 Edition 4.1 2004-12 Edition 4:2002 consolidée par l amendement 1:2004 Appareils électrodomestiques et analogues Sécurité Partie 2-29: Règles particulières pour les chargeurs

Plus en détail

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE FORMATION ATEX (risque explosion) SéConForm Sécurité, Conseil, Formation GOARDOU Vincent 06.82.08.07.52 vincent.goardou@sfr.fr Savoir avancer Formations «Sécurité

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10 à 13 du code de la construction et de l'habitation. Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008

Plus en détail

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Démarches à suivre en vue de L'habilitation des personnes en électricité Table

Plus en détail

Protection incendie dans le bâtiment

Protection incendie dans le bâtiment Protection incendie dans le bâtiment Rev. 20021128 Protection incendie passive 2 Quelques notions sur la protection incendie passive dans le bâtiment. Table des matières 2 Concepts de base Inflammabilité,

Plus en détail

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus.

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus. CHAPITRE VI INSTALLATIONS AUX GAZ COMBUSTIBLES ET AUX HYDROCARBURES LIQUÉFIÉS Section V Aération et ventilation des locaux, évacuation de produits de la combustion Article GZ 20 Définitions 1. Appareil

Plus en détail

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Agence BUREAU VERITAS - Agence Centre Service Risques à l'occupant Normandie Centre 1 rue de Micy 45380 LA CHAPELLE SAINT MESMIN Tél : 02.38.88.18.69 Fax : 02.38.72.50.89 Mel : laurent.renoncet@fr.bureauveritas.com

Plus en détail

Les dispositifs différentiels résiduels 30 ma et les centres informatiques

Les dispositifs différentiels résiduels 30 ma et les centres informatiques LIVRE BLANC Les dispositifs différentiels résiduels 30 ma et les centres informatiques 1 INTRODUCTION Ce livre blanc se veut exhaustif et regroupe les divers argumentaires explicites et existants pour

Plus en détail

SM-RESOLVER. Module interface résolveur pour UNIDRIVE SP. Mise en service. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final

SM-RESOLVER. Module interface résolveur pour UNIDRIVE SP. Mise en service. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final M Bornier Module SM-Resolver 9 10 11 12 13 14 15 16 17 SINLOW SINHIGH COSLOW COSHIGH REF HIGH (excitation) REF LOW (excitation) 0V 1x.10 1x.13 1x.15 Résolution Excitation Pôles Niveau détection défaut

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION POUR LES SYSTÈMES D APPORT D AIR FRAIS FER

INSTRUCTIONS D INSTALLATION POUR LES SYSTÈMES D APPORT D AIR FRAIS FER INSTRUCTIONS D INSTALLATION POUR LES SYSTÈMES D APPORT D AIR FRAIS FER JUIN 2012 VERSION 1.2 Lire attentivement les instructions avant de faire l installation Cette unité est un système complet d apport

Plus en détail

Module amplificateur analogique

Module amplificateur analogique Module amplificateur analogique RF 30221/06.08 remplace: 12.05 1/8 type VT-MRPA1-... série 1X H7076 Table des matières titre page Caractéristiques spécifiques 1 Codification 2 Fonctionnement 2 Schéma fonctionnel

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION DES FLEXIBLES LED

NOTICE D INSTALLATION DES FLEXIBLES LED NOTICE D INSTALLATION DES FLEXIBLES LED SOMMAIRE. INSTRUCTIONS DE SÉCURITÉ IMPORTANTES. MESURES DE SÉCURITÉ GÉNÉRALES. COMPATIBILITÉ. PRÉSENTATION. DESCRIPTION. CARACTÉRISTIQUES. PRÉSENTATION. ACCESSOIRES.5

Plus en détail

FS 124320 FS 127920 FSE 24301 FS124330. Refrigerator Kühlschrank/Gefrierschrank Congélateur/Réfrigérateur Koelkast Køleskab

FS 124320 FS 127920 FSE 24301 FS124330. Refrigerator Kühlschrank/Gefrierschrank Congélateur/Réfrigérateur Koelkast Køleskab FS 124320 FS 127920 FSE 24301 FS124330 Refrigerator Kühlschrank/Gefrierschrank Congélateur/Réfrigérateur Koelkast Køleskab Veuillez d abord lire la notice d utilisation! Chère cliente, cher client, Nous

Plus en détail

Notice d'utilisation (partie concernant la protection Ex) pour la sonde de niveau PS3xxA selon la directive UE 94/9/CE annexe VIII (ATEX) groupe II,

Notice d'utilisation (partie concernant la protection Ex) pour la sonde de niveau PS3xxA selon la directive UE 94/9/CE annexe VIII (ATEX) groupe II, Notice d'utilisation (partie concernant la protection Ex) pour la sonde de niveau PS3xxA selon la directive UE 94/9/CE annexe VIII (ATEX) groupe II, catégorie 1D / 1G 14001470.03 07 / 2014 Instructions

Plus en détail

Classes* de signaux véhiculés. Choix des câbles. Type de câbles recommandés en fonction de la classe* du signal véhiculé. Paires torsadées.

Classes* de signaux véhiculés. Choix des câbles. Type de câbles recommandés en fonction de la classe* du signal véhiculé. Paires torsadées. L Les câbles Classes* de signaux véhiculés Classification des signaux par niveau de perturbation Classe* Sensible Peu sensible Perturbateur Sensible ++ + Exemple de signaux véhiculés ou matériels connectés

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique Georges Fénié Élodie Diederichs L installation électrique dans l Habitat existant Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13309-7 l'installation électrique SOMMAIRE Chapitre 1 - Généralités...7 Domaine d

Plus en détail

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6 Contexte légal : Sécurité électrique BO N 10 de mars 1998. «La mise en œuvre, dans les établissements scolaires, des

Plus en détail

Fabricant français de panneaux solaires. Notice d installation pour module équipé du cadre solrif

Fabricant français de panneaux solaires. Notice d installation pour module équipé du cadre solrif Fabricant français de panneaux solaires 20 13 Mars Notice d installation pour module équipé du cadre solrif 1 Introduction 2 Sécurité 3 Montage et Raccordement 4 Maintenance et Entretien 5 Caractéristiques

Plus en détail

Servomoteurs pour volets coupe-feu

Servomoteurs pour volets coupe-feu 4 620 OpenAir Servomoteurs pour volets coupe-feu GA126.1E/T.. GA326.1E/T.. A mouvement rotatif, commande tout ou rien, retour à zéro, unité de contrôle de température, ou 230 V~, fusible thermique ASK79.2

Plus en détail

Conditions d'intervention près du réseau électrique. Date 2010-03-10

Conditions d'intervention près du réseau électrique. Date 2010-03-10 Exigences minimales régissant l'installation de cabinet de source d'alimentation, d'antenne de communication et de leurs équipements par une entreprise de télécommunication Conditions d'intervention près

Plus en détail

De Dietrich T H E R M I Q U E

De Dietrich T H E R M I Q U E NOTICE D INSTALLATION, D UTILISATION, D ENTRETIEN DES CHAUFFE-EAU BLOCS 10 L sous-évier 10 L sur-évier 15 L sous-évier 15 L sur-évier 30 L sur-évier De Dietrich T H E R M I Q U E INSTRUCTIONS GENERALES

Plus en détail

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Objectifs évaluateurs Expliquer et respecter les procédures en Remplir correctement les rapports de travail et les listes vigueur dans l'entreprise de matériel Citer

Plus en détail

Sèche-mains ALIZE Manuel d utilisation & d installation REF OS13ALI04

Sèche-mains ALIZE Manuel d utilisation & d installation REF OS13ALI04 Sèche-mains ALIZE Manuel d utilisation & d installation REF OS13ALI04 Sèche-mainS ALIZE Nouveau, design, économique et robuste, le sèche-mains ALIZE est équipé d un jet d air haute pression qui sèche vos

Plus en détail

Notice d utilisation Capteur de débit magnéto-inductif SM8050 704625 / 00 04 / 2010

Notice d utilisation Capteur de débit magnéto-inductif SM8050 704625 / 00 04 / 2010 Notice d utilisation Capteur de débit magnéto-inductif SM8050 704625 / 00 04 / 2010 Contenu 1 Remarque préliminaire 3 1.1 Symboles utilisés 3 2 Consignes de sécurité 3 3 Fonctionnement et caractéristiques

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.15/2011/3 Distr. générale 9 février 2011 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de 1 Objectifs de la protection incendie La protection incendie a pour objet de préserver des intérêts divers, tels que la

Plus en détail

INSTRUCTIONS. Installation and operating guide. Installations- und Bedienungsanleitung. Guide d installation et d utilisation

INSTRUCTIONS. Installation and operating guide. Installations- und Bedienungsanleitung. Guide d installation et d utilisation GOBI INSTRUCTIONS Installation and operating guide Installations- und Bedienungsanleitung Guide d installation et d utilisation Istruzioni per l'installazione e l'uso Guía de instalación y funcionamiento

Plus en détail

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES But de la protection des moteurs PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES Les protections des moteurs électriques contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) ont

Plus en détail

38RA Régulation PRO-DIALOG

38RA Régulation PRO-DIALOG 38RA Régulation PRO-DIALOG Instructions de fonctionnement et d'entretien Table des matières 1 - MESURES DE SÉCURITÉ... 3 1.1 - Généralités... 3 1.2 - Protection contre les électrocutions... 3 2 - DESCRIPTION

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Notice d utilisation TS325A

Notice d utilisation TS325A Notice d utilisation (partie concernant la protection Ex) pour les capteurs de température selon la directive de l UE 94/9/CE annexe VIII (ATEX) groupe II, catégorie 3D / 3G TS325A 706292 / 00 11 / 2012

Plus en détail

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier 1 FORMATIONS CONCERNÉES (RÉFÉRENTIEL DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE ÉLECTRIQUE (juin 2013)) Professeurs

Plus en détail

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil Chapitre 3 Performances du RPT Version 2 applicable à compter du 24 avril 2009 6 pages Page:2/6 1. RAPPEL DU CADRE REGLEMENTAIRE Cahier des charges annexé à l avenant, en date du 30 octobre 2008, à la

Plus en détail

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée LABEL PROMOTELEC PERFORMANCE LES EXIGENCES TECHNIQUES à RESPECTER PAR POSTE CLé DU BÂTiMENT Spécifications des pompes à chaleur à absorption à chauffage direct au gaz Caractéristiques Les matériels destinés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 SOMMAIRE Historique Contexte réglementaire Situation actuelle Enjeux du CDC Contenu du

Plus en détail

Chaudière gaz. Notice d utilisation Logano GC 144 II 6 720 810 029 (2013/08) US/CA. A lire attentivement avant le montage et la maintenance.

Chaudière gaz. Notice d utilisation Logano GC 144 II 6 720 810 029 (2013/08) US/CA. A lire attentivement avant le montage et la maintenance. Chaudière gaz Notice d utilisation Logano GC 144 II 6 720 810 029 (2013/08) US/CA A lire attentivement avant le montage et la maintenance. Table des matières Table des matières 1 Consignes de sécurité.................................

Plus en détail

TAABLE DES MATIERES Annexe D-12 TABLE DES MATIERES 4. RÉSEAUX DE DISTRIBUTION SECONDAIRE 1. 4.1. Généralités 1. 4.2. Bases de calcul et performances 1

TAABLE DES MATIERES Annexe D-12 TABLE DES MATIERES 4. RÉSEAUX DE DISTRIBUTION SECONDAIRE 1. 4.1. Généralités 1. 4.2. Bases de calcul et performances 1 TAABLE DES MATIERES Annexe D-12 TABLE DES MATIERES 4. RÉSEAUX DE DISTRIBUTION SECONDAIRE 1 4.1. Généralités 1 4.2. Bases de calcul et performances 1 4.3. Canalisations électriques 2 4.3.1. Généralités

Plus en détail

MODE D EMPLOI FRANCAIS

MODE D EMPLOI FRANCAIS MODE D EMPLOI FRANCAIS Merci d avoir choisi ce produit Ghost. Pour votre sécurité et pour une utilisation optimale de toutes les possibilités de l appareil, lisez attentivement cette notice avant l utilisation

Plus en détail

Ressources Textes et normalisations... BTS ETT 2008

Ressources Textes et normalisations... BTS ETT 2008 1 Introduction. 1.1 Problème posé. Tout le monde a déjà entendu ou dit «la norme impose...», «la norme dit...» ou «ce n est pas normalisé!». Mais que dit réellement la norme et d ailleurs laquelle? Lors

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

Interventions sur les véhicules à gaz. Généralités relatives aux véhicules à gaz. Gaz pour véhicule

Interventions sur les véhicules à gaz. Généralités relatives aux véhicules à gaz. Gaz pour véhicule Généralités relatives aux véhicules à gaz Généralités relatives aux véhicules à gaz Véhicules à gaz est un nom collectif désignant les véhicules roulant au gaz pour véhicule. Le gaz pour véhicule est constitué

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE. Arrêté royal modifiant les articles 90, 91 et 92 du Règlement Général sur les Installations Electriques

ROYAUME DE BELGIQUE. Arrêté royal modifiant les articles 90, 91 et 92 du Règlement Général sur les Installations Electriques ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL ECONOMIE, P.M.E., CLASSES MOYENNES ET ENERGIE ET SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI, TRAVAIL ET CONCERTATION SOCIALE Arrêté royal modifiant les articles 90, 91 et

Plus en détail

Cadenassage. Université McGill. Gestion et développement des installations Services universitaires

Cadenassage. Université McGill. Gestion et développement des installations Services universitaires Cadenassage Université McGill Gestion et développement des installations Services universitaires 1010, rue Sherbrooke Ouest, 10 e étage Montréal (Québec) H3A 2R7 Mise à jour : septembre 2012 OBJECTIFS

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique Thierry Gallauziaux David Fedullo L installation électrique Quatrième édition 2012 Groupe Eyrolles, 1996, 2004, 2009, 2012, ISBN 978-2-212-13450-6 Réalisez votre installation La pose apparente La pose

Plus en détail

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) EXPLOSION SUR LES LIEUX DE TRAVAIL

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) EXPLOSION SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) EXPLOSION SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Introduction La présente fiche traite du risque d explosion susceptible d

Plus en détail

Sommaire général détaillé

Sommaire général détaillé Sommaire général détaillé 1 - Les établissements accueillant des personnes âgées (MR.1) Chap. 1 Les maisons de retraite : une réalité complexe (MR.11)... 31 1/1 Généralités (MR.111)... 31 1/2 La typologie

Plus en détail

Notice technique. Séparation galvanique des réseaux d eau potable et des mises à terre. W 10 015 f Edition février 2011 INFORMATION

Notice technique. Séparation galvanique des réseaux d eau potable et des mises à terre. W 10 015 f Edition février 2011 INFORMATION Schweizerischer Verein des Gas- und Wasserfaches Société Suisse de l Industrie du Gaz et des Eaux Società Svizzera dell Industria del Gas e delle Acque Swiss Gas and Water Industry Association SVGW SSIGE

Plus en détail

État de l installation intérieure d électricité

État de l installation intérieure d électricité État de l installation intérieure d électricité Articles L134-7 et R134-10 à 13 du Code de la Construction et de l Habitation Arrêté du 08/07/2008 Norme XP C 16-600 LIMITES DU DOMAINE D APPLICATION DU

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

RADIATEUR SOUFFLANT MOBILE OU MURAL POUR SALLE DE BAINS

RADIATEUR SOUFFLANT MOBILE OU MURAL POUR SALLE DE BAINS 01-03 - 05-06 - 10-25 RADIATEUR SOUFFLANT MOBILE OU MURAL POUR SALLE DE BAINS PLANEO 10 PLANEO 01/03/05/06/25 www.supra.fr 31873-05-11 31873-PLANEO.indd 1 06/06/2011 11:09:03 SOMMAIRE Introduction...p.

Plus en détail

GALAXY 20C-29C-40C-67-115

GALAXY 20C-29C-40C-67-115 INFORMATIONS TECHNIQUES NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN GENERATEUR D AIR CHAUD MOBILES FIOUL A COMBUSTION DIRECTE GALAXY 20C-29C-40C-67-115 MB.GALAXY.2010V1 A lire attentivement avant toute opération

Plus en détail

Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles. Prescriptions de sécurité et de santé types

Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles. Prescriptions de sécurité et de santé types GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 10 septembre 1991 ITM-CL71 Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles ------------------------------ Prescriptions de sécurité

Plus en détail

DESCRIPTION TECHNIQUE DU PLAFOND CLIMATISANT

DESCRIPTION TECHNIQUE DU PLAFOND CLIMATISANT DESCRIPTION TECHNIQUE DU PLAFOND CLIMATISANT TYPE DE PLAFOND : JB COOL PLASTERBOARD 1. Spécifications techniques plafond Le plafond climatisant comprend les éléments suivants : - La structure portante

Plus en détail

La sécurité dans les mesurages

La sécurité dans les mesurages I. Les dangers : La mesure de grandeurs électriques est une situation dangereuse. En effet, les niveaux de tension et les risques de surtension présentent un danger pour le technicien. Les risques principaux

Plus en détail

Nouveau TITANEX PREMIUM. No limit! * *Sans limite

Nouveau TITANEX PREMIUM. No limit! * *Sans limite Nouveau TITANEX PREMIUM No limit! * *Sans limite Un seul et unique câble souple... TITANEX PREMIUM répond à vos besoins spécifiques, quel que soit votre domaine d activité : métiers du spectacle, du cinéma

Plus en détail

SIGMAGYR Module embrochable. Eau chaude sanitaire / Régulation complémentaire

SIGMAGYR Module embrochable. Eau chaude sanitaire / Régulation complémentaire 2 615 SIGAGYR odule embrochable Eau chaude sanitaire / Régulation complémentaire AZY55.31 odule embrochable pour régulateur RVL55. Régulation d'une boucle de réglage supplémentaire, soit du circuit d'eau

Plus en détail

NOTICE D EXPLOITATION EAE-AES CORAIL 24/2

NOTICE D EXPLOITATION EAE-AES CORAIL 24/2 NOTICE D EXPLOITATION EAE-AES CORAIL 24/2 CONSIGNES DE SECURITE CE MATERIEL EST DESTINE A ETRE RACCORDE AU RESEAU DE DISTRIBUTION PUBLIC. AFIN D EVITER TOUT RISQUE DE CHOC ELECTRIQUE, L INSTALLATION DOIT

Plus en détail

1.3 ENROULEURS A USAGE DOMESTIQUE. Présentation SCAME. Section 1.3

1.3 ENROULEURS A USAGE DOMESTIQUE. Présentation SCAME. Section 1.3 Section ENROULEURS A USAGE DOMESTIQUE Présentation SCAME Au pied des Alpes, SCAME est parfaitement intégrée à l environnement montagnard! Série TRIS Série CARAVANE 44 45 SERIE TRIS CARACTERISTIQUES GENERALES

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES AUTO/IND/PLOMB DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation

Plus en détail

Français AUTOMATISMES POUR PORTAILS COULISSANT. Instructions d installation et utilisation BRAVO524

Français AUTOMATISMES POUR PORTAILS COULISSANT. Instructions d installation et utilisation BRAVO524 Français AUTOMATISMES POUR PORTAILS COULISSANT Instructions d installation et utilisation BRAVO524 v.0 Rev 08/202 INDEX ) Consignes Générales de Sécurité... pág. 0 2) Description... pág. 02 3) Spécifcations

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE.

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 1 2 LE SAVIEZ-VOUS? UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 3 SOURCE INRS 4 Identification des atmosphères explosives Faire l inventaire

Plus en détail

ETNO WALL SECHE-SERVIETTES SOUFFLANT. www.supra.fr 38825-01-15

ETNO WALL SECHE-SERVIETTES SOUFFLANT. www.supra.fr 38825-01-15 SECHE-SERVIETTES SOUFFLANT www.supra.fr 38825-01-15 CONSIGNES DE SÉCURITÉ ETNO WALL L appareil doit être installé en respectant les règles nationales d installation électrique (définies par la norme NF

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

Veuillez réutiliser la batterie.

Veuillez réutiliser la batterie. Consignes de sécurité sur le serveur Ce document s applique aux cartes serveur, au châssis de serveur (sur pieds et sur rack) et aux périphériques installés. Pour réduire les risques de dommages corporels,

Plus en détail

VIESMANN. Notice de montage VITODENS 200-W. Vitodens 200-W type WB2B, 80 et 105 kw Chaudière murale gaz à condensation

VIESMANN. Notice de montage VITODENS 200-W. Vitodens 200-W type WB2B, 80 et 105 kw Chaudière murale gaz à condensation Notice de montage VIESMANN Vitodens 200-W type WB2B, 80 et 105 kw Chaudière murale gaz à condensation VITODENS 200-W 1/2008 Consignes de sécurité Respecter scrupuleusement ces consignes de sécurité afin

Plus en détail

Tension nominale 230V AC Volume d'air 24 m³/h Puissance nominale 13W Taille 1. 21 55 102 Débit d'air (flux libre)

Tension nominale 230V AC Volume d'air 24 m³/h Puissance nominale 13W Taille 1. 21 55 102 Débit d'air (flux libre) Série 7F - Ventilateurs à filtre (24 500) Caractéristiques 7F.50.8.230.1020 7F.50.8.230.2055 7F.50.8.230.3100 Ventilateurs à filtres pour armoires et tableaux électriques, version en 230 V AC Niveau sonore

Plus en détail

Détecteur de présence

Détecteur de présence 5 484 Détecteur de présence avec une sortie de commande, couverture 18 ; pour montage mural QPA83.1 Détecteur de présence infrarouge passif commandé par microprocesseur, pour la commande de fonctions CVC

Plus en détail

Instructions de fonctionnement

Instructions de fonctionnement Instructions de fonctionnement Le SunseiTM CC10000 est un contrôleur de charge très fiable qui est idéal pour les chargeurs solaires Sunsei jusqu'à 10A. Il chargera vos batteries efficacement et offrira

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 13 00 50

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 13 00 50 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Département Feu et Environnement Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 33 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 68 PROCES

Plus en détail

D9A DOCUMENT TECHNIQUE Défense extérieure contre l'incendie et rétentions

D9A DOCUMENT TECHNIQUE Défense extérieure contre l'incendie et rétentions D9A DOCUMENT TECHNIQUE Défense extérieure contre l'incendie et rétentions Guide pratique pour le dimensionnement des rétentions des eaux d'extinction Édition 08.2004.0 (août 2004) INESC - FFSA - CNPP INESC

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail