APS. Année Audit en protection sociale Jean-Claude GOUJON Pascal SOULAINE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APS. Année 2013. Audit en protection sociale Jean-Claude GOUJON Pascal SOULAINE"

Transcription

1 APS Année 2013 Audit en protection sociale Jean-Claude GOUJON Pascal SOULAINE 1

2 CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Comptable est primordial car il est souvent le seul interlocuteur du Chef d Entreprise face aux organismes sociaux et aux assureurs. D une part, nous constatons que, dans de nombreuses Entreprises, les régimes facultatifs de Prévoyance et de Retraite évoluent peu et sont rarement renégociés alors que le marché de l assurance complémentaire est lui très évolutif. D autre part, la législation sociale et fiscale a beaucoup modifié l environnement financier et social du Chef d Entreprise. Certaines stratégies judicieuses mises en place, il y a quelques années, peuvent nécessiter une nouvelle approche dans le contexte actuel. Aujourd hui, la finance sociale représente un poste de dépenses dont l analyse peut permettre de réaliser des économies et / ou des améliorations de prestations très substantielles. 1

3 OBJECTIF L acquisition d une bonne connaissance des différents régimes de protection sociale obligatoires et complémentaires facultatifs permet à l Expert-Comptable de : SENSIBILISER ses clients à la nécessité de gérer par anticipation les différents risques sociaux, REPONDRE aux attentes croissantes (formulées ou latentes) des Chefs d Entreprise, SE POSITIONNER EN CONSEIL AVISE en assistant au mieux ses clients dans leur prise de décision en matière de mise en place ou d aménagement de leur protection sociale et financière. 2

4 Pages MODULE N 1 LES RETRAITES 4 à 10 MODULE N 2 LA PROTECTION SOCIALE «PREVOYANCE ET SANTE» 11 à 15 MODULE N 3 LE STATUT SOCIAL ET FISCAL ET LES DIFFERENTS MODES DE REMUNERATION DU CHEF D ENTREPRISE 16 à 19 MODALITES D INTERVENTION 20 3

5 MODULE N 1 LES RETRAITES 4

6 LES RETRAITES LES RETRAITES OBLIGATOIRES DUREE PAR MODULE LES RETRAITES OBLIGATOIRES (BASE ET COMPLEMENTAIRE) DES DIFFERENTS REGIMES :. Salarié,. Artisan, après la. Commerçant, Loi FILLON. Professions Libérales. Module de base COMMUN Initiation : une journée Perfectionnement : une journée LES RETRAITES FACULTATIVES PAR CAPITALISATION DUREE PAR MODULE LES DIFFERENTES FORMES DE L ASSURANCE-VIE CLASSIQUE ET LE PERP Module de base COMMUN une journée LES ASSURANCES RETRAITES PAR CAPITALISATION DU «SALARIE» :. Sursalaire,. Article 83 du CGI,. Article 39 du CGI.. L Epargne Salariale LES ASSURANCES RETRAITES PAR CAPITALISATION DU «BIC-BNC» LOI MADELIN :. La retraite «Loi Madelin» Module spécifique SALARIE Module spécifique BIC - BNC Initiation : une journée Perfectionnement : une journée Initiation : une journée Perfectionnement : une journée 5

7 LES RETRAITES OBLIGATOIRES LES RETRAITES OBLIGATOIRES (BASE ET COMPLEMENTAIRE) DES DIFFERENTS REGIMES PROGRAMME Le principe général de la retraite par Répartition. Les différents régimes de retraite obligatoires : Salariés, Artisans, Commerçants, Professions libérales. - Régimes de base - Régimes complémentaires La reconstitution de carrière ou COMMENT EVITER DE PERDRE DES DROITS PAR IGNORANCE? Les différentes périodes validables, Les rachats. Le calcul des droits Retraite et des droits de Réversion dans chaque régime : Age de liquidation, Taux de liquidation et abattements, Modalités de calcul de la Retraite. L évaluation des droits à ce jour et espérés en fin de carrière. Le principe de l Assurance volontaire vieillesse en cas de cessation anticipée d activité professionnelle. La construction d une stratégie «Retraite» sur la durée : L évaluation des besoins, Mise en évidence des découverts, Les moyens d amélioration du revenu pendant la retraite. 6

8 LES RETRAITES FACULTATIVES PAR CAPITALISATION LES DIFFERENTES FORMES DE L ASSURANCE-VIE CLASSIQUE ET LE PERP PROGRAMME Le placement Assurance-vie «Multi-usages». Les différents types de contrats «Assurance-vie» : Capital différé avec Contre-Assurance, Mixte, Terme Fixe, Vie Entière. Les différents modes de versements : Primes périodiques, Prime unique, Versements libres. La fiscalité de l assurance-vie : CSG, Capital, Rente viagère, Succession. Les différents supports financiers : Obligataire, Multi-supports, Gestion à «horizons différés». Le plan d Epargne Retraite Populaire : Un nouveau cadre technique et fiscal de capitalisation, Une vraie alternative à l Assurance-vie? Méthode d analyse et les critères de sélection d un bon contrat d assurance. 7

9 LES RETRAITES FACULTATIVES PAR CAPITALISATION LES ASSURANCES FACULTATIVES PAR CAPITALISATION DU «SALARIE» PROGRAMME Les besoins de revenus complémentaires pendant la Retraite : Rappel concernant l évolution des régimes obligatoires de Retraite du Salarié (Sécurité Sociale, ARRCO et AGIRC). La retraite par capitalisation : Principe juridique, Les techniques de capitalisation :. viagère. financière Les différents types de support financier :. obligataire. multi-supports. gestion à «horizons différés» Les Retraites complémentaires d Entreprise : Les régimes à cotisations définies (Sursalaire, Article 83), Les régimes à prestations définies (Article 39, Indemnité de fin de Carrière), Comparatif fiscal et social entre les différents régimes existants. L Epargne Salariale Méthode d analyse des contrats proposés sur le marché : La définition des garanties, Les frais de gestion (cotisation, épargne, ), Les garanties annexes (en cas de décès, en cas d incapacité et d invalidité), Les pièges à éviter. La négociation d un contrat de Retraite par capitalisation. 8

10 LES RETRAITES FACULTATIVES PAR CAPITALISATION LES ASSURANCES RETRAITE PAR CAPITALISATION DU«BIC BNC» LOI MADELIN PROGRAMME Les besoins de revenus complémentaires pendant la Retraite : Rappel concernant l évolution des régimes obligatoires de Retraite du Non Salarié (Artisan, Commerçant, Profession libérale). Principes généraux : Les techniques de capitalisation :. viagère. financière Les différents types de support financier :. obligataire,. multi-supports. gestion à «horizons différés» La Retraite par Capitalisation «Loi Madelin» : Principe juridique, La fiscalité : le calcul du délai de récupération, La définition des garanties, Les critères de sélection d un bon contrat de Retraite «Loi Madelin». Méthode d analyse des contrats «Loi Madelin» proposés sur le marché : La définition des garanties, Les frais de gestion (cotisation, épargne, ), Les garanties annexes (en cas de décès, en cas d incapacité et d invalidité), Les pièges à éviter. La négociation d un contrat de Retraite par capitalisation «Loi Madelin». 9

11 MODULE N 2 LA PROTECTION SOCIALE «PREVOYANCE ET SANTE» 10

12 LA PROTECTION SOCIALE «PREVOYANCE ET SANTE» LA PROTECTION SOCIALE OBLIGATOIRE DU «SALARIE» ET DU «NON SALARIE» DUREE PAR MODULE Les garanties DECES INCAPACITE INVALIDITE MALADIE des différents régimes obligatoires :. SALARIE,. NON SALARIE (Artisan, Commerçants, Professions Libérales). Module de base COMMUN Initiation : une journée Perfectionnement : une journée LA PROTECTION SOCIALE FACULTATIVE DU «NON SALARIE» DUREE PAR MODULE. Les différents types de garanties,. Les différents types de contrats,. La fiscalité des cotisations (Loi Madelin) et des prestations,. Les régimes spécifiques du «Gérant, Majoritaire Non Salarié». Module spécifique BIC - BNC Initiation : une journée Perfectionnement : une journée LA PROTECTION SOCIALE FACULTATIVE DU «SALARIE» DUREE PAR MODULE. Les différents types de garanties,. Les différents types de contrats,. La Convention Collective,. La fiscalité des cotisations et des prestations,. La négociation groupée. Module spécifique SALARIE 11 Initiation : une journée Perfectionnement : une journée

13 LA PROTECTION SOCIALE «PREVOYANCE ET SANTE» LA PROTECTION SOCIALE OBLIGATOIRE DU «SALARIE» ET DU «NON SALARIE» PROGRAMME Les prestations Prévoyance et Santé de la Sécurité Sociale «Salarié» : Décès, Incapacité temporaire, Invalidité, Maladie. Les prestations Prévoyance et Santé de l Artisan : Décès, Incapacité au métier, Invalidité, Maladie. Les prestations Prévoyance et Santé du Commerçant : Décès, Invalidité, Maladie. Les prestations Prévoyance et Santé du Professionnel Libéral : Décès, Incapacité, Particularités de chaque Invalidité, Profession Libérale Maladie. L évaluation des besoins «Prévoyance» : Du couple, Du conjoint survivant en terme de : - Revenus - Succession Pendant la carrière professionnelle et au-delà. 12

14 LA PROTECTION SOCIALE «PREVOYANCE ET SANTE» LA PROTECTION SOCIALE FACULTATIVE DU «NON SALARIE» PROGRAMME La «LOI MADELIN» : Définition d un contrat Loi Madelin Prévoyance Santé, Fiscalité des cotisations, Fiscalité des prestations. La définition des garanties facultatives : Décès (Capital, Rente de Conjoint, Rente Education), Incapacité temporaire au travail, Invalidité totale (Rente, Capital), Maladie (Mutuelle Complémentaire). La garantie «Chômage» du Chef d Entreprise, La négociation des régimes individuels de Prévoyance et de Maladie : Analyse comparative des garanties, Analyse comparative des coûts, L optimisation du rapport «Coût / Prestations» et du budget d assurance complémentaire, Négociation individuelle et négociation collective. La préparation de la cessation d activité professionnelle. 13

15 LA PROTECTION SOCIALE «PREVOYANCE ET SANTE» LA PROTECTION SOCIALE FACULTATIVE DU «SALARIE» PROGRAMME La Prévoyance collective d Entreprise : Principe juridique, Principe fiscal et social. Les différents types de risques : Décès, Incapacité, Invalidité :. en cas de maladie ou d accident. dans le cadre de la vie privé ou de la vie professionnelle Rente Education et Rente de Conjoint, Mutuelle complémentaire maladie, Mensualisation. Comparaison des garanties avec les obligations de la Convention Collective. La négociation des régimes collectifs de Prévoyance et de Maladie : Analyse comparative des garanties, Analyse comparative des coûts, L optimisation du rapport «Coût / Prestations» et du budget d assurance complémentaire, Négociation groupée. La préparation de la cessation d activité professionnelle. 14

16 MODULE N 3 LE STATUT SOCIAL ET FISCAL ET LES DIFFERENTS MODES DE REMUNERATION DU CHEF D ENTREPRISE 15

17 LE STATUT SOCIAL ET FISCAL ET LES DIFFERENTS MODES DE REMUNERATION DU CHEF D ENTREPRISE ANALYSE COMPARATIVE DU STATUT SOCIAL ET FISCAL DU CHEF D ENTREPRISE SELON LE MODE D EXERCICE DE L ACTIVITE PROFESSIONNELLE. Les différents statuts fiscaux du Chef d Entreprise,. Les différents statuts sociaux du Chef d Entreprise, DUREE PAR MODULE. Analyse financière comparative des différentes rémunérations : - Salaires - Dividendes - Revenus. Analyses sociale comparative,. Incidences sur la Protection Sociale complémentaire de la recherche de l optimisation financière. Module de base COMMUN Initiation : une journée Perfectionnement : une journée 16

18 LE STATUT FISCAL ET SOCIAL ET LES DIFFERENTS MODES DE REMUNERATION DU CHEF D ENTREPRISE PROGRAMME Les différents statuts fiscaux du Chef d Entreprise : BIC BNC, Gérant Majoritaire à l Impôt sur les Sociétés ou à l Impôt sur les Revenus, PDG Gérant Minoritaire à l Impôt sur les Sociétés. Les différents statuts sociaux du Chef d Entreprise «Salarié» et du Chef d Entreprise «Non Salarié» en terme de : Prévoyance immédiate, Retraite. Analyse financière comparative entre les différents modes de rémunération possibles : Salaires, Dividendes, Revenus. Analyse sociale des incidences liées à chaque statut social et à chaque mode de rémunération sur : Le revenu disponible après impôt du Chef d Entreprise, La Prévoyance sociale immédiate du Chef d Entreprise en cas de :. décès. incapacité. invalidité. frais de santé La Retraite future du Chef d Entreprise. 17

19 Incidences de la protection sociale complémentaire sur la recherche de l optimisation financière, Stratégie de recherche de l optimisation sociale et financière en faveur : De l Entreprise, Du Chef d Entreprise. Synthèses comparatives de différentes solutions possibles. 18

20 MODALITES D INTERVENTION Pédagogie. Exposé,. Etude de cas. Animation Pascal SOULAINE Spécialistes, Consultants en protection sociale, Nombre de participants par stage. 5 à 10 (maximum) Matériel à prévoir. Un écran (nous avons notre vidéo-projecteur). Un tableau papier. 19

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS»

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» APS Frmatin 15 Rue de Ngent 51100 REIMS Tel : 03.26.82.84.84 / Fax : 03.26.82.58.23 www.apscnsult.fr CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Cmptable

Plus en détail

Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1

Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1 Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1 La retraite du régime général 164 trimestres requis pour une retraite au taux plein en

Plus en détail

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable Intervenants Philippe SORIA Direction Technique GAN ASSURANCE VIE Gilles GOURMAND Expert-Comptable SOMMAIRE 1- Intérêt d une opération de changement de statut 2- Faisabilité 3- Régime social du dirigeant

Plus en détail

Audit de Protection Sociale

Audit de Protection Sociale Audit de Protection Sociale Réunion Créateurs Réunion cabinet Réunion CCI Grenoble Présentation du groupe Présentation du groupe SGAM (crée en 2008) 1 er groupe de protection sociale en France Une offre

Plus en détail

SOMMAIRE. La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83. Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP)

SOMMAIRE. La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83. Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP) SOMMAIRE Approche générale de la capitalisation Différents systèmes disponibles : L Assurance-Vie La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83 Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP) L Epargne Salariale

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS Certains produits d épargne retraite vous permettent de percevoir une rente viagère. Un certain nombre d entre-eux bénéficient d incitations

Plus en détail

Cédants et Repreneurs d Affaires 22 juin 2010. Rémunération du repreneur en LBO : Optimisations fiscale et sociale

Cédants et Repreneurs d Affaires 22 juin 2010. Rémunération du repreneur en LBO : Optimisations fiscale et sociale Cédants et Repreneurs d Affaires 22 juin 2010 Rémunération du repreneur en LBO : Optimisations fiscale et sociale Optimisation fiscale : Maître Sylvie Lérat, avocat associé spécialiste en droit fiscal

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP Les Arènes du Patrimoine 2013 La Retraite Loi Madelin - PERP Présentation Votre animateur Yannick BOUET (CGPI) Marie HIDALGO (Expert-Compable) Laurence DAGORNE (AVIVA) Laurent MULLER (CARDIF) Quelques

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT 1 La protection sociale du dirigeant 1 - Qu est-ce que la Protection Sociale? 2 - Le Statut social des dirigeants - Salarié - Non Salarié (TNS) 3 Les garanties des régimes

Plus en détail

Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial?

Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial? Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial? Invité expert : Alexis de Rozières, co-fondateur de 163x, plateforme dédiée au Perp pour les CGPI filiale de Debory Eres ASSURANCE RETRAITE A

Plus en détail

Protection sociale des salariés et non salariés. www.creassur.org

Protection sociale des salariés et non salariés. www.creassur.org Protection sociale des salariés et non salariés www.creassur.org La Retraite dans l Entreprise Robert Jeanneret Responsable Prévoyance Gras Savoye S.A. L environnement de la retraite Constat L évolution

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT Christian RIEUTORT Didier TEXIER Conseils en Protection Sociale et Financière des Dirigeants 5-7, ave des Frères Lumière 93370 Montfermeil Protection sociale du Dirigeant

Plus en détail

Epargne retraite et fonds de pension. Expérience française. CPAP Septembre 2007 FFSA - 1

Epargne retraite et fonds de pension. Expérience française. CPAP Septembre 2007 FFSA - 1 Epargne retraite et fonds de pension Expérience française CPAP Septembre 2007 FFSA - 1 Epargne retraite et fonds de pension 1 Contexte européen 2 Organisation de la retraite en France 3 Principaux produits

Plus en détail

Sommaire. 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19. Introduction... 15

Sommaire. 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19. Introduction... 15 Sommaire Introduction... 15 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19 Chapitre 1 : Qu est-ce qu un travailleur non salarié?... 21 Les différentes catégories de travailleurs indépendants...

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Cette fiche présente les principales caractéristiques du Perp ainsi que les derniers bilan et Avis réalisés par le CCSF sur ce sujet.

Cette fiche présente les principales caractéristiques du Perp ainsi que les derniers bilan et Avis réalisés par le CCSF sur ce sujet. Le PERP Le Plan d épargne retraite populaire (Perp) a pour objectif de permettre la mise en place d une épargne de long terme, par capitalisation en vue de la retraite. Ce dispositif, ouvert à tous, est

Plus en détail

solutions d assurances

solutions d assurances GENERALI GENERALI, solutions d assurances En Europe, 1 er assureur en assurance de personnes En France, 6 millions de clients particuliers et entreprises Un réseau de spécialistes Un réseau de spécialistes

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Financer des engagements santé par un contrat de retraite Ou comment valoriser la politique sociale de l entreprise tout en maîtrisant son coût Louis LINŸER

Plus en détail

Le cumul. «Emploi / Retraite»

Le cumul. «Emploi / Retraite» Le cumul «Emploi / Retraite» Le jeudi 17 octobre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2013 Les différents

Plus en détail

Quelle forme juridique choisir pour sa création d entreprise?

Quelle forme juridique choisir pour sa création d entreprise? Quelle forme juridique choisir pour sa création d entreprise? Caroline DESCHASEAUX, Avocat au Barreau de Paris Guillaume PROUST, Expert-comptable et commissaire aux comptes associé (Compagnie Fiduciaire)

Plus en détail

PERP Plan d Epargne Retraite Populaire

PERP Plan d Epargne Retraite Populaire PERP Plan d Epargne Retraite Populaire Ce mode d épargne n est pas soumis au plafonnement global des niches fiscales! Il permet aux contribuables qui le souhaitent, de réduire leur Impôt sur le Revenu

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION ARTISANS

RÉUNION D INFORMATION ARTISANS RÉUNION D INFORMATION ARTISANS Objectif de la conférence Vous informer sur la prévoyance destinée aux artisans. Gan Prévoyance, un partenaire proche des artisans Gan Prévoyance en quelques mots Spécialiste

Plus en détail

CABINET. Audit & Expertise Comptable.

CABINET. Audit & Expertise Comptable. CABINET Audit & Expertise Comptable. ASSURANCE COLLECTIVE Prévoyance Santé Retraite 2 1/ Prévoyance a/ Prévoyance Classique b/ Prévoyance Conventionnelle c/ Prévoyance 1,50 Cadres d/ Prestations e/ Fiscalité

Plus en détail

A. Les connaissances en Assurances Collectives

A. Les connaissances en Assurances Collectives Choix 1 : LES STAGES DE FORMATION NIVEAU 1 : INITIATION A. Les connaissances en Assurances Collectives Les Bases : Retraites obligatoires des salariés : sécurité sociale et retraites complémentaires (ARRCO

Plus en détail

3 et 4 septembre 2001

3 et 4 septembre 2001 VARSOVIE 3 et 4 septembre 2001 Jean-Claude GUERY Conseiller social du directeur du Trésor Les dispositions légales, financières et fiscales de soutien au développement des systèmes paritaires dans le domaine

Plus en détail

INSTRUCTION FISCALE MADELIN BIC

INSTRUCTION FISCALE MADELIN BIC INSTRUCTION FISCALE MADELIN BIC PREAMBULE La loi Fillon du 21/08/2003 portant réforme des retraites a procédé à une refonte du régime fiscal des contrats de retraite et de prévoyance dits «Madelin». L

Plus en détail

Epargne salariale et Retraites supplémentaires

Epargne salariale et Retraites supplémentaires PEE PERCO Art.83 Epargne salariale et Retraites supplémentaires Information de dernière minute par la Direction de Siemens France : L intéressement, prochainement versé, devrait être abondé à hauteur de

Plus en détail

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés?

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? La réforme des retraites, au delà de la problématique du financement, consacre un titre entier à l'épargne retraite

Plus en détail

LA LOI MADELIN Romain MALBOSC www.longin.fr

LA LOI MADELIN Romain MALBOSC www.longin.fr LA LOI MADELIN LA LOI MADELIN PREAMBULE Loi du 11/02/1994 permettant aux TNSNA de bénéficier de compléments de retraite et de prévoyance grâce à des cotisations déductibles du bénéfice imposable. LA LOI

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION EUROPEAN FINANCIAL ADVISER COMPLEMENTAIRE DE LA CERTIFICATION CGPC

REFERENTIEL DE CERTIFICATION EUROPEAN FINANCIAL ADVISER COMPLEMENTAIRE DE LA CERTIFICATION CGPC REFERENTIEL DE CERTIFICATION EUROPEAN FINANCIAL ADVISER COMPLEMENTAIRE DE LA CERTIFICATION CGPC 1. LA CAPACITÉ Unité 1 - ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DU PATRIMOINE 1.1. La capacité juridique, attribut juridique

Plus en détail

L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social

L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social 1 PLAN DE LA PRESENTATION :! Le Régime GSC! Les dirigeants et la perte d emploi! Les solutions proposées! Les conditions requises 2 Le Régime

Plus en détail

L OPTIMISATION DE LA PROTECTION SOCIALE ET FINANCIERE DU CHEF D ENTREPRISE

L OPTIMISATION DE LA PROTECTION SOCIALE ET FINANCIERE DU CHEF D ENTREPRISE L OPTIMISATION DE LA PROTECTION SOCIALE ET FINANCIERE DU CHEF D ENTREPRISE APS Formation 15 Rue de Nogent 51100 REIMS Tel : 03.26.82.84.84 / Fax : 03.26.82.58.23 www.apsconsult.fr LA FORMATION APS NOTRE

Plus en détail

Etude de la forme juridique du dirigeant

Etude de la forme juridique du dirigeant Au bonheur des dames 25 rue des fleurs 75010 Paris Etude de la forme juridique du dirigeant SOCIC et Associés 25 Place Albert 1er 04 94 89 05 18 jljavelaud@socic.fr 1 1. Introduction L'objectif de cette

Plus en détail

PEE EFFIGIE. PLAN D EPARGNE ENTREPRISE Créez votre plan d épargne salariale court terme. et complément de rémunération de l entreprise

PEE EFFIGIE. PLAN D EPARGNE ENTREPRISE Créez votre plan d épargne salariale court terme. et complément de rémunération de l entreprise ENTREPRISES PEE EFFIGIE PLAN D EPARGNE ENTREPRISE Créez votre plan d épargne salariale court terme en combinant effort volontaire individuel et complément de rémunération de l entreprise Ensemble, dessinons

Plus en détail

Programme de la Certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC»

Programme de la Certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC» Programme de la Certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC» Le programme de cette épreuve est un sous-ensemble de l examen de certification CGPC/CFP. Cette certification a pour objectif

Plus en détail

Programme de la certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC»

Programme de la certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC» Programme de la certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC» Le programme de cette épreuve est un sous-ensemble de l examen de certification CGPC/CFP. 1 / 5 BLOC 1 - PRÉVOYANCE RETRAITE

Plus en détail

Dossier : - La loi Madelin

Dossier : - La loi Madelin Dossier : - La loi Madelin Ceci est un document à caractère publicitaire. Les informations sont fournies à titre indicatif en fonction de la réglementation en vigueur au moment de sa rédaction. Avant toute

Plus en détail

N 5 : RETRAITE ET PREVOYANCE

N 5 : RETRAITE ET PREVOYANCE N 5 : RETRAITE ET PREVOYANCE 0 Ma couverture Sociale ( retraite et prévoyance ) Comment ça marche??? La Réole, le 1 PLAN Des constats effectifs Mécanismes retraite Mécanismes prévoyance Exemples chiffrés

Plus en détail

SOCIAL QUIZ «MAItrISeZ vous votre protection SOCIALe?»

SOCIAL QUIZ «MAItrISeZ vous votre protection SOCIALe?» SOCIAL QUIZ «Maitrisez vous votre protection sociale?» 2 3 APPLICATION TABLETTE À DESTINATION DES EXPERTS-COMPTABLES AG2R LA MONDIALE lance l application Social Quiz pour tablette «Maitrisez-vous votre

Plus en détail

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA La réforme FILLON et la retraite complémentaire 2 La réforme Fillon

Plus en détail

SwissLife Retraite Entreprises

SwissLife Retraite Entreprises Publicité Ensemble optimisons notre retraite SwissLife Retraite Entreprises Assurance vie : contrat collectif de retraite en euros et en unités de compte. * les dossiers de l épargne - Guide retraite collective

Plus en détail

La prévoyance Paramédical libéral

La prévoyance Paramédical libéral La prévoyance Paramédical libéral Votre Régime Obligatoire CARMF, CARCDSF, CARPIMKO Un professionnel de santé (Médical ou paramédical) inscrit au Conseil de l Ordre, installé ou remplaçant, exerçant à

Plus en détail

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008 Bilan Protection Sociale & Rémunération Etude réalisée pour Monsieur DUPONT Le 25/04/2008 Contact : Madame MARTIN Casagande & Associés, Membre de PRAGMA 1 LES OBJECTIFS DE L ETUDE Votre système de rémunération

Plus en détail

Le Rachat d années en 2012, de quoi parle-t-on?

Le Rachat d années en 2012, de quoi parle-t-on? Le Rachat d années en 2012, de quoi parle-t-on? Qu est-ce que le rachat d années? Tout affilié a la possibilité de racheter toutes les années pendant lesquelles il n a pas cotisé à Préfon-Retraite entre

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

SOMMAIRE. Gemini Investment Tous droits réservés. 1 - Cas de déblocage. 2 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour l employeur et les salariés

SOMMAIRE. Gemini Investment Tous droits réservés. 1 - Cas de déblocage. 2 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour l employeur et les salariés Fiche mise à jour le 15 juin 2013 SOMMAIRE 1 - Cas de déblocage 2 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour l employeur et les salariés 3 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour un TNS / Madataire

Plus en détail

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale.

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. Ressources Sélection Vie II Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. EN BREF Ressources Sélection Vie II est un contrat collectif d assurance sur la vie

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Et de ses conséquences en 2011

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Et de ses conséquences en 2011 Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Et de ses conséquences en 2011 APLRL, 28 Février 2012 Objectifs : Vous aider à mieux cerner les effets de cette réforme Vous présenter les

Plus en détail

Chefs d entreprise, Indépendants

Chefs d entreprise, Indépendants Chefs d entreprise, Indépendants La gestion de patrimoine sociale des salariés Votre protection sociale Mon patrimoine Privé Votre vie professionnelle Mon patrimoine Professionnel du dirigeant Votre vie

Plus en détail

Préparez votre retraite avec sérénité. PERP Vie Plus

Préparez votre retraite avec sérénité. PERP Vie Plus Préparez votre retraite avec sérénité PERP Vie Plus PLATES-FORMES ASSURANCE VIE Qui sommes-nous? Vie Plus est une filière de Suravenir, compagnie d assurance de personnes du Crédit Mutuel Arkéa. Parmi

Plus en détail

PréPa- rer votre avenir

PréPa- rer votre avenir Préparer votre avenir 2 UNE RÉPONSE PERSONNA- LISÉE À CHACUNE DE VOS ATTENTES prévoyance Je veux être mieux protégé(e) pour gérer sereinement mon activité Des solutions de prévoyance sur mesure pour vous

Plus en détail

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée Bien vivre sa retraite pour en profiter pleinement est le souhait de chacun. Pour cela, il est

Plus en détail

Pourquoi préparer votre retraite le plus tôt possible?

Pourquoi préparer votre retraite le plus tôt possible? PROFESSIONNELS DE SANTÉ : Pourquoi préparer votre retraite le plus tôt possible? P En moyenne, le passage à la retraite entraîne une baisse de 50% des derniers revenus d'activité. Les professionnels de

Plus en détail

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour Sommaire ASSURANCE... 1 Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour... 1 Module 2 : L épargne / Durée : 1,5 jour... 2 Module 3 : La retraite / Durée : 1,5 jours... 5 Module 4 : Les contrats

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES I MAJ.06-2016 SOMMAIRE A - DÉTERMINATION DU SALAIRE LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES Principe : la libre fixation du salaire Respect du SMIC Fixation du SMIC Respect du minimum conventionnel Rémunération

Plus en détail

GESTION ET TRANSMISSION DU PATRIMOINE PROFESSIONNEL Une décennie de grande révolution!

GESTION ET TRANSMISSION DU PATRIMOINE PROFESSIONNEL Une décennie de grande révolution! GESTION ET TRANSMISSION DU PATRIMOINE PROFESSIONNEL Une décennie de grande révolution! Conseiller un chef d entreprise dans la gestion et la transmission du son patrimoine professionnel constitue une opération

Plus en détail

8 e Journée Régionale de la Cession Reprise d entreprise. Avec nos partenaires. Cabinet Remy Cabinet DESCHAMPS SAMTA

8 e Journée Régionale de la Cession Reprise d entreprise. Avec nos partenaires. Cabinet Remy Cabinet DESCHAMPS SAMTA 8 e Journée Régionale de la Cession Reprise d entreprise Avec nos partenaires Cabinet Remy Cabinet DESCHAMPS SAMTA VOS OBLIGATIONS SOCIALES ET FISCALES... QUEL STATUT CHOISIR? LES NOUVEAUTES 8 ème Journée

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

(CADRES & ASSIMILES) CADRES et assimilés Option 1 : Capital décès seul

(CADRES & ASSIMILES) CADRES et assimilés Option 1 : Capital décès seul PREVOYANCE 1 DECES NON ACCIDENTEL OU DECES TOUTE CAUSE ELYO CADRES ET NON CADRES - Capital de base : 250% du salaire brut - Majoration : 75% par enfant à charge (CADRES & ASSIMILES) CADRES et assimilés

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial social que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

SOMMAIRE I MAJ.06-2014 A - BASES DE LA PRÉVOYANCE HISTORIQUE ET DÉFINITION DE LA PRÉVOYANCE COUVERTURE SÉCURITÉ SOCIALE LA PRÉVOYANCE COMPLÉMENTAIRE

SOMMAIRE I MAJ.06-2014 A - BASES DE LA PRÉVOYANCE HISTORIQUE ET DÉFINITION DE LA PRÉVOYANCE COUVERTURE SÉCURITÉ SOCIALE LA PRÉVOYANCE COMPLÉMENTAIRE I MAJ.06-2014 SOMMAIRE A - BASES DE LA PRÉVOYANCE HISTORIQUE ET DÉFINITION DE LA PRÉVOYANCE n Historique n Quelques définitions actuelles A10 A10 A11 COUVERTURE SÉCURITÉ SOCIALE n Plans de financement

Plus en détail

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I)

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Il s agit d un régime de retraite collectif par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de tout ou partie

Plus en détail

atollprévoyance - TNS Entreprendre librement

atollprévoyance - TNS Entreprendre librement particuliers PROFESSIONNELS entreprises atollprévoyance - TNS Entreprendre librement Un programme de prévoyance sur mesure Un audit prévoyance personnalisé La protection de vos proches doit être envisagée

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

PARTICIPATION INTERESSEMENT PEE PERCO

PARTICIPATION INTERESSEMENT PEE PERCO Ingénierie Sociale Sommaire 1. Ingénierie Sociale 2. Qu est-ce que l épargne salariale? PARTICIPATION INTERESSEMENT PEE PERCO Les fonds solidaires La Gestion ISR 3. Les Indemnités de Fin de Carrière (IFC)

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 Financement de la Sécurité Sociale pour 2009 Adoption définitive de la loi (validation du Conseil Constitutionnel) I Cotisations et contributions A Forfait

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DE LA PAIE DES SALARIES INTERIMAIRES

LES FONDAMENTAUX DE LA PAIE DES SALARIES INTERIMAIRES v230714-nm LES FONDAMENTAUX DE LA PAIE DES SALARIES INTERIMAIRES OBJECTIF FINAL Etre capable de répondre aux interrogations de salariés intérimaires à la lecture de leurs bulletins de paie OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance vie DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance vie DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions CURRICULUM PQAP MODULE : DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions Compétence : Recommander des produits individuels et collectifs d assurance vie adaptés à la situation et aux

Plus en détail

PERP D AXA : Pour réduire vos impôts tout en préparant votre retraite.

PERP D AXA : Pour réduire vos impôts tout en préparant votre retraite. PERP D AXA : Pour réduire vos impôts tout en préparant votre retraite. Aujourd hui, épargnez malin : vos versements sont fiscalement déductibles. Vous épargnez sans bouleverser votre budget Vous pouvez

Plus en détail

Optimisez vos revenus!

Optimisez vos revenus! BIENVENUE Chefs d entreprise : Optimisez vos revenus! Acquérir des connaissances juridiques fiscales et sociales pour faire des choix stratégiques Choix du statut du chef d entreprise Gestion patrimoniale

Plus en détail

M. FLORENT LAVENIR vendredi 23 janvier 2015 1

M. FLORENT LAVENIR vendredi 23 janvier 2015 1 M. FLORNT LAVNIR vendredi 23 janvier 2015 1 Sommaire Sommaire... 2 1. Vos données personnelles et professionnelles... 3 2. Vos chiffres clés... 5 4. Le détail des calculs des régimes obligatoires... 9

Plus en détail

Études & Économie N 17 octobre 2007. Comment réformer le PERP? par Jean-Pierre Thomas et Philippe Crevel

Études & Économie N 17 octobre 2007. Comment réformer le PERP? par Jean-Pierre Thomas et Philippe Crevel Études & Économie N 17 octobre 2007 Comment réformer le PERP? par Jean-Pierre Thomas et Philippe Crevel Jean-Pierre Thomas, associé gérant à la Banque Lazard, ancien député et auteur de la première loi

Plus en détail

LES INDEMNITÉS DE FIN DE CARRIÈRE

LES INDEMNITÉS DE FIN DE CARRIÈRE LES INDEMNITÉS DE FIN DE CARRIÈRE Présentation pour : Ordre des Experts Comptables mardi 11 mai 2010 Intervenant(s) : Caroline DUJEUX et Thierry BINETRUY AG2R LA MONDIALE Sommaire Présentation du groupe

Plus en détail

les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE

les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE les projets d aménagement!! les deux composantes du projet

Plus en détail

Repreneurs, Votre futur statut social

Repreneurs, Votre futur statut social Repreneurs, Votre futur statut social 1. Vos intervenants 2. Protection sociale : définition 3. Les idées reçues 4. Trouver le bon équilibre 5. Cas pratique 6. Solutions complémentaires 7. Conclusion 8.

Plus en détail

PERP D AXA : Pour réduire vos impôts tout en préparant votre retraite.

PERP D AXA : Pour réduire vos impôts tout en préparant votre retraite. PERP D AXA : Pour réduire vos impôts tout en préparant votre retraite. Aujourd hui, épargnez sans effort : vos versements sont fiscalement déductibles. Vous épargnez sans bouleverser votre budget Vous

Plus en détail

Edition 2009 n 3 -Janvier 2009. Pour comprendre. PERE, Article 83, Article 39,...

Edition 2009 n 3 -Janvier 2009. Pour comprendre. PERE, Article 83, Article 39,... Edition 2009 n 3 -Janvier 2009 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le Sixième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission du Conseil d

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Table des matières Préambule........................................................ 7 Présentation......................................................

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE DÉMARCHE TEO : Transmission d Entreprise Optimisée Accompagner le dirigeant avant, pendant et après la reprise ou la transmission de son entreprise, dans

Plus en détail

Le PERP et la problématique de la retraite. Michel Gahinet

Le PERP et la problématique de la retraite. Michel Gahinet PREDICA - ASSURANCES DE PERSONNES Le PERP et la problématique de la retraite Michel Gahinet Directeur commercial de Predica Plan de la présentation La situation sur le financement des retraites en France

Plus en détail

La prévoyance des salariés :comment gérer les contraintes. Comité social 23 septembre 2010

La prévoyance des salariés :comment gérer les contraintes. Comité social 23 septembre 2010 La prévoyance des salariés :comment gérer les contraintes Comité social 23 septembre 2010 INTRODUCTION 2 Les 4 piliers d AG2R LA MONDIALE Retraite Prévoyance Assurance Prévoyance complémentaire Santé collective

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors Comprendre pour mieux décider des rendez-vous pédagogiques des échanges avec des experts des conférences en ligne LE REGIME JURIDIQUE Qu est ce que le contrat de capitalisation?

Plus en détail

Sage One Paie Le Bulletin de paie décrypté

Sage One Paie Le Bulletin de paie décrypté Sage One Paie Le Bulletin de paie décrypté Dans la plupart des cas, le récipiendaire d un bulletin de paye ne consulte que le «bas de bulletin», notamment son «Net à Payer». Néophyte ou plus averti, voici

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES Le jeudi 20 mars 2014 de 18h à 20h, au 10 Allée des Bois de Florence à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2014

Plus en détail

Focus sur le bulletin de paye

Focus sur le bulletin de paye Dans la plupart des cas, le récipiendaire d un bulletin de paye ne consulte que le «bas de bulletin», notamment son «Net à Payer». Néophyte ou plus averti, voici comment décrypter par grands blocs ce document

Plus en détail

Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital?

Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital? Conférence AROMED du 23 septembre 2015 Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital? Par Jean-Marc Morier Conseiller en planification patrimoniale ROUTE DE BERNE 52, CP 128, 1000

Plus en détail

Compte à terme. Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée.

Compte à terme. Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée. Compte à terme Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée. Il ne fait pas partie de l épargne «réglementée». Le Compte À Terme a une échéance contractuelle

Plus en détail

SOLUTION PERP DDITIONNER LES FORCES IPLIER LES CHANCES

SOLUTION PERP DDITIONNER LES FORCES IPLIER LES CHANCES SOLUTION PERP Une solution pour compléter vos revenus lors de votre retraite, dans un cadre fiscal attrayant * * Selon les conditions légales, fiscales et contractuelles en vigueur. Document à caractère

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

Le PEE (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE. Animé par : Margaret GAUTIER

Le PEE (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE. Animé par : Margaret GAUTIER Le (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE Animé par : Margaret GAUTIER Qui sommes-nous? Un acteur majeur en Epargne Entreprise 1 er Soci é t é de gestion Encours sous gestion 37.46

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO EPARGNE SALARIALE : FICHE CONSEIL Nom du Document : EPARGNE SALARIALE Page : 1/7 EPARGNE SALARIALE : Le plan d épargne salariale est un système d'épargne collectif ouvrant au personnel de l'entreprise

Plus en détail

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 24 mars 2016

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 24 mars 2016 AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 24 mars 2016 Sommaire Page 3 Introduction Page 6 Qu est-ce que la retraite par capitalisation? Page 8 Page 13 Page

Plus en détail

LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS

LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS 36 Ave Charles de Gaulle 92200-NEUILLY SUR SEINE tel 01 47 45 08 13 Courriel : maretraite@sauvant.org - www.sauvant.org 1 QUI SONT LES AFFILIÉ(E)S

Plus en détail

La protection sociale des salariés

La protection sociale des salariés La protection sociale des salariés Joël Bienassis Directeur des Accords Collectifs Bruno de la Porte Directeur Associé 03 février 2011 Sommaire! 1 La protection sociale en France Bruno de la Porte! Définition!

Plus en détail