COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL"

Transcription

1 COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL 6 décembre 2004 Révisé automne 2007 Adopté le 8 novembre 2007 par le Comité régional de coordination des stages

2 TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE VALEURS GUIDANT LES ACTIONS DU COMITÉ OBJECTIFS PRINCIPES DIRECTEURS MANDAT DU COMITÉ RÉGIONAL DE SUIVI DE STAGES COMPOSITION DU COMITÉ RÉGIONAL ET FONCTIONNEMENT MANDAT DU COMITÉ LOCAL DE SUIVI DE STAGES COMPOSITION DU COMITÉ LOCAL ÉVALUATION DU CADRE DE FONCTIONNEMENT...6 Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie 2

3 Coordination des places de stages en Montérégie COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL 1. CONTEXTE Au cours des quinze prochaines années, selon les études prévisionnelles du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), les établissements de santé et de services sociaux rencontreront des besoins de recrutement importants, notamment pour les professions du domaine des soins infirmiers. Certes, la responsabilité de former cette importante relève incombe au ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) mais, pour ce faire, il a besoin de la collaboration des établissements du réseau de la santé et des services sociaux pour l accueil, l accompagnement et la supervision des étudiants dans les milieux de travail. Comme la planification des stages représente une organisation relativement complexe et essentielle pour l acquisition des compétences que doivent acquérir les étudiants, la participation de tous les acteurs concernés est requise. 2. VALEURS GUIDANT LES ACTIONS DU COMITÉ Un esprit d entraide qui respecte les différences locales et favorise des relations de collaboration de même que de mise en commun; Une recherche de solidarité qui place à haut niveau l intérêt sur les enjeux collectifs de la coordination des stages au plan régional et local; Un souci d efficacité qui se reflète dans ses mécanismes de fonctionnement et l obtention de résultats concrets; Une qualité de relation qui favorise une communication ouverte et un partage d expertise et d expérience entre les membres; Une volonté d interdépendance dans le cadre des orientations nationales et de la coordination inter établissement en vue de renforcer l action régionale; Une contribution individuelle de chacun des membres afin de faciliter la coordination des stages dans note région 3. OBJECTIFS Assurer la coordination, faciliter et maximiser l accès à des places de stages aux établissements de formation secondaire, collégiale et universitaire oeuvrant sur le territoire de la Montérégie et offrant les programmes de formation du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport : Assistance aux bénéficiaires en établissement de santé, Santé, Assistance et soins infirmiers, Assistance familiale et sociale aux personnes à domicile, Soins infirmiers et Baccalauréat en sciences infirmières. Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie 3

4 Coordination des places de stages en Montérégie Les instances de concertation régionale découlant de la mise en place de ce cadre opérationnel ne sont pas décisionnelles. Elles sont consultatives et recommandent des façons de faire aux membres des réseaux concernés. 4. PRINCIPES DIRECTEURS 1. La responsabilité première de la planification des stages appartient au réseau scolaire de même que la supervision pédagogique et l évaluation des stagiaires; la coordination de l offre de places de stages relève des établissements de santé et de services sociaux. 2. Les établissements de santé et de services sociaux s engagent à prendre les moyens nécessaires, selon les ententes MSSS MELS, pour accueillir les stagiaires des établissements de formation et à leur fournir un appui logistique qui rende les lieux de stages le plus propice possible à l apprentissage. 3. La priorité est donnée aux établissements de formation publics et privés de la Montérégie qui offrent les programmes de formation cités précédemment. 4. À partir de la localisation des cégeps et des habitudes de collaboration entre les réseaux de la santé et de l éducation, la Montérégie est subdivisée en sept territoires pour le bénéfice de l organisation des stages : un comité local est formé sur chacun de ces territoires. Les territoires sont les suivants : 1. Longueuil 2. Saint Hyacinthe 3. Granby Cowansville 4. Valleyfield 5. Châteauguay 6. Saint Jean 7. Sorel Tracy 5. Les établissements de formation situés sur le territoire local ont priorité sur les places de stages offertes sur leur territoire. 6. Lorsqu un établissement de formation projette d augmenter son nombre d élèves, il doit travailler en étroite collaboration avec les membres des comités locaux concernés afin de développer le nombre de places de stage requises. 7. Les problèmes locaux se règlent dans les comités locaux. En cas de litige, le comité régional peut être interpellé et faire des recommandations en tenant compte des pratiques antérieures, et ce, dans le respect des compétences à atteindre par les niveaux de formation secondaire, collégial et universitaire et des différences de chacun des établissements des deux réseaux. Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie 4

5 5. MANDAT DU COMITÉ RÉGIONAL DE SUIVI DE STAGES Coordination des places de stages en Montérégie Partager les expériences et pratiques novatrices mises en œuvre sur chacun des territoires. Assurer la planification et/ou une coordination optimale entre les besoins de stages de plus en plus grandissants du réseau scolaire et la capacité d accueil des milieux de stages. Harmoniser l offre et la demande de stages pour l ensemble de la Montérégie. Fournir une grille commune de planification et de gestion des stages. Recommander des solutions aux problèmes soumis par les comités locaux et faire, s il y a lieu, des représentations auprès des instances appropriées. Alimenter le Comité national sur les stages (solutions novatrices, situation régionale, recommandations de solutions à portée nationale). 6. COMPOSITION DU COMITÉ RÉGIONAL ET FONCTIONNEMENT Trois représentants de chacun des comités locaux : une personne du niveau de formation collégiale et une personne du niveau secondaire ayant son centre administratif principal situé en Montérégie et une personne représentant le réseau de la santé et des services sociaux. Une personne représentant les universités offrant des formations en Montérégie. Une personne représentant la Direction régionale du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport en Montérégie. Une personne représentant l Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie. Une personne représentant le Regroupement des DSI de la Montérégie Chaque membre officiel se nomme un substitut afin de permettre au comité régional de siéger en présence de toutes les catégories d établissements concernés. Au besoin et après approbation des responsables du comité régional, des personnes ressources pourront assister aux réunions dudit comité afin de présenter des problématiques particulières. Les membres du comité régional doivent se réunir au moins deux fois par année. La coordination est assumée par l Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie et la Direction régionale du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport de la Montérégie. 7. MANDAT DU COMITÉ LOCAL DE SUIVI DE STAGES Dresser le portrait de l offre et de la demande de stages sur son territoire à l aide d une grille commune pour la Montérégie. Assurer l adéquation entre l offre et la demande de stages sur son territoire en priorisant les demandes en provenance de son territoire. Maximiser l offre de places de stages. Solutionner, dans le respect des principes directeurs, les problèmes rencontrés par le réseau scolaire et les établissements de santé et de services sociaux offrant les stages. Transmettre au Comité régional de suivi des stages les problèmes non solutionnés. Déléguer des représentants au Comité régional de suivi de stages et l informer sur les pratiques novatrices mises de l avant sur son territoire. Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie 5

6 Coordination des places de stages en Montérégie Recevoir, au moins une fois par année, les établissements de formation d autres territoires de la Montérégie requérant des stages sur son territoire. Traiter, en priorité, les demandes des établissements de formation de son territoire tout en respectant les allocations antérieures offertes aux établissements en dehors de son territoire. Porter à l attention des directions d établissements de santé et de services sociaux ainsi qu à celles des établissements de formation, les problèmes rencontrés dans l organisation des stages Déposer les demandes de places de stages aux établissements de santé au plus tard les 15 juin et 15 novembre (date de tombée) 8. COMPOSITION DU COMITÉ LOCAL Responsables des stages de chacun des établissements de formation privés et publics situés sur le territoire et offrant les programmes de formation cités précédemment en soins infirmiers reconnus par le MELS. Responsable de chacun des établissements de santé et de services sociaux offrant ou susceptibles d offrir des places de stages aux élèves inscrits dans les établissements de formation privés et publics présents sur le territoire de la Montérégie et offrant les programmes de formation cités précédemment. La responsabilité du fonctionnement du comité local est assumée par deux personnes : l une représentant le réseau de l éducation et l autre, le réseau de la santé et des services sociaux. Ces derniers s assurent de la représentation et du renouvellement des participants. Les membres du comité local se réunissent au moins deux fois par année. 9. ÉVALUATION DU CADRE DE FONCTIONNEMENT Le comité régional et les comités locaux devront dresser un bilan triennal de leurs activités, des objectifs atteints en fonction du cadre opérationnel et de la satisfaction des partenaires membres ainsi qu évaluer le niveau d implantation du nouveau cadre opérationnel de coordination des stages. L outil d évaluation élaboré en 2006 par le comité régional avec la collaboration des partenaires impliqués peut être utilisé. Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie 6

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE CSSS de Bordeaux-Cartierville Saint-Laurent (CSSS-06) & Hôpital Sacré-Cœur de Montréal 20

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal lors du séminaire en éducation Beijing, le 23 septembre 2005 Sanghai, le 26 septembre

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Devis d évaluation de programme

Devis d évaluation de programme Direction des études Devis d évaluation de programme Tourisme 1 er décembre 2009 www.cegepgranby.qc.ca 235, rue St-Jacques C.P. 7000, Granby (Québec) J2G 3N1 Téléphone : (450) 372-6614 Télécopieur : (450)

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté par le conseil d'administration lors de sa 275 e assemblée du 29 juin 2009. (résolution n o 2321) Tout au long du document, le masculin a été utilisé dans

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO Références : 140-CA-2146, 203-CA-2972 208-CA-3038, 240-CA-342, 330-CA-4947

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL

CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL Section 1 Service de garde 1. Définition : Les services de garde en milieu scolaire

Plus en détail

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe!

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! D ans le cadre du 3 e webinaire organisé par le CAPRES Animation : Anne-Louise Fournier, Coordonnatrice,

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE POUR ÉLABORER DES PROJETS CLIINIIQUES EN TENANT COMPTE DES BESOIINS ET DES PARTIICULARIITÉS DES PERSONNES D EXPRESSIION ANGLAIISE ET DU CADRE LÉGIISLATIIF EN PLACE L AIDE-MÉMOIRE SECRÉTARIAT À L ACCÈS

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Pour relever le défi de l accessibilité et de la qualification dans toutes les régions du Québec Table des matières Une approche

Plus en détail

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec et des services sociaux au Québec David Levine Président-directeur général Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de Montréal, 2005 Une réforme majeure Un

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental XVI e Colloque de l AQRP Rétablissement et pleine citoyenneté : du discours à l action Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental Bernard Deschênes Agence de la santé

Plus en détail

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Aide-mémoire destiné aux CD/RP D i r e c t i o n d e s é t u d e s Juin 2 0 1 3 Présentation L insertion professionnelle est un processus dynamique

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE. Révisé mars 2014

GUIDE DE RÉFÉRENCE. Révisé mars 2014 GUIDE DE RÉFÉRENCE Révisé mars 2014 Table des matières I) Définition du concept P. 3 a) Définition II) Objectifs de «Mes premiers Jeux» P. 3 III) Rôle et mandats des partenaires P. 3-4 a) SPORTSQUÉBEC

Plus en détail

Cadre de formation de la profession enseignante

Cadre de formation de la profession enseignante Cadre de formation de la profession enseignante Les membres de l Ordre cherchent à parfaire les connaissances, les compétences et les valeurs énoncées dans les normes d exercice et de déontologie de la

Plus en détail

Le savoir-faire québécois en éducation : un gage d excellence

Le savoir-faire québécois en éducation : un gage d excellence Le savoir-faire québécois en éducation : un gage d excellence Profil organisationnel de la coopérative Fondée en avril 2001, Éducation internationale est une coopérative de services de développement et

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle PLAN D ACTION 2012-2013 Adopté à l assemblée générale annuelle Octobre 2012 Plan d action 2012-2013 : vers un Québec apprenant L ICÉA entreprend avec l année 2012-2013 la deuxième moitié de sa planification

Plus en détail

GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE

GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE SOMMAIRE I. PREAMBULE... 1 II. OBJECTIFS... 2 III. ORGANES DE LA HEDS... 2 DIRECTION... 2 CONSEIL DE DIRECTION... 3 CONSEIL ACADÉMIQUE... 4 COMMISSION MIXTE...

Plus en détail

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Cahier des charges Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Sommaire I. Contexte et objectifs de l expérimentation...3 II. Critères d éligibilité...3

Plus en détail

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS ANNEXE 2009-CA534-08-R5524 A ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS Modification des responsabilités des Modes d organisation et de fonctionnement de l École internationale

Plus en détail

Formation interprofessionnelle en promotion de la santé : des étudiants au service de la communauté francophone d Ottawa

Formation interprofessionnelle en promotion de la santé : des étudiants au service de la communauté francophone d Ottawa 4e Colloque international des programmes locaux et régionaux de santé, Ottawa, Juin 2011 Formation interprofessionnelle en promotion de la santé : des étudiants au service de la communauté francophone

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont :

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont : The following information is an excerpt from the Letter of Intent submitted to the J.W. McConnell Family Foundation in response to the RECODE Request for Proposals of Spring 2014. Cégep de Sherbrooke Description

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Profil des compétences génériques d un conseiller agricole

Profil des compétences génériques d un conseiller agricole Profil des compétences génériques d un conseiller agricole Réalisé par M. Gaétan Lehouillier, Consultant en ressources humaines Groupe Conseil Progesco inc. 18 avril 2007 Ce projet a été réalisé dans le

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) POLITIQUE N O 2 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) Modifiée le 12 mai 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration :optée lu conseil d administration :

Plus en détail

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07 RECUEIL DE GESTION Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR SRÉJA SUJET Pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif IDENTIFICATION CODE : 54-10-01

Plus en détail

Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016

Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016 Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016 Date limite pour la soumission : 11 décembre 2015 Objectif Ce programme vise à soutenir la qualité de la formation en enseignement et en

Plus en détail

OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016

OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016 OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016 Tu as 16 ans et plus, tu es étudiant et tu cherches un emploi d été? Tu as de l entregent, tu es autonome, débrouillard et tu as à cœur la qualité du service à la

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012-2013 PLAN D ACTION

PLAN D ACTION 2012-2013 PLAN D ACTION 2 Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique 2009-2014 pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux pratiques ainsi

Plus en détail

FORMATION INFIRMIERE

FORMATION INFIRMIERE FORMATION INFIRMIERE UN NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION Sources : documents de travail de la DHOS (de décembre 2008 à mars 2009) LE POURQUOI DE LA REINGENERIE DE LA FORMATION LMD ECTS Ministère de l enseignement

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 27 2 mars 2010. S o m m a i r e FORMATION PROFESSIONNELLE DE BASE STAGES DE FORMATION

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 27 2 mars 2010. S o m m a i r e FORMATION PROFESSIONNELLE DE BASE STAGES DE FORMATION MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 525 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 27 2 mars 2010 S o m m a i r e FORMATION PROFESSIONNELLE DE BASE STAGES

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF POLITIQUE POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF FORMATION GÉNÉRALE DES JEUNES FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES FORMATION PROFESSIONNELLE # 48-01 Adoption le 12 juin 2007

Plus en détail

FORMULAIRE. , Directeur des ressources humaines - Centre de santé et de services sociaux de la Baie des Chaleurs

FORMULAIRE. , Directeur des ressources humaines - Centre de santé et de services sociaux de la Baie des Chaleurs FORMULAIRE PROPOSITION POUR L APPLICATION DE MESURES ADMINISTRATIVES PERSONNEL DE LA CATÉGORIE IV TECHNICIENS ET PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX NOM DE / DES ÉTABLISSEMENT/S : PERSONNE/S-RESSOURCE

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 2015-2016 Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 29 avril 2015 Table des matières 1. Introduction... 1 2. Orientations stratégiques... 1 3. Principes

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM AOÛT 2012 PRÉPARÉ PAR LE BUREAU DU LOISR DE LA DIRECTION DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE 2 1. Présentation À Montréal, 80 % des activités de sport et de

Plus en détail

Guide de l entreprise Collège Mérici

Guide de l entreprise Collège Mérici Guide de l entreprise Collège Mérici Programme Alternance Travail-Études Tourisme d aventure et écotourisme Table des matières L'Alternance Travail-Études en Tourisme d'aventure et écotourisme... 3 L'ATE:

Plus en détail

COMITÉ D ALLOCATION DES RESSOURCES ET DE SUIVI DES ENTENTES DE GESTION (CAR)

COMITÉ D ALLOCATION DES RESSOURCES ET DE SUIVI DES ENTENTES DE GESTION (CAR) RÉUNION ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DATE : Mardi 14 février 2012 HEURE : 18 h SALLE : 107 9 RAPPORT DU COMITÉ D ALLOCATION DES RESSOURCES ET DE SUIVI DES ENTENTES DE GESTION 9.5 Proposition sur

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF 2004-2005 DE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE

GUIDE ADMINISTRATIF 2004-2005 DE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE GUIDE ADMINISTRATIF 2004-2005 DE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Sylvie Demers Direction de la formation continue et du soutien Septembre 2004 Table des matières Introduction

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

La qualité, ça compte!

La qualité, ça compte! La qualité, ça compte! Outil d autoévaluation d un carrefour multiservices enfance et famille francophone au Canada Mise en contexte La qualité est un incontournable dans l offre de programmes et de services

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012-2015

PLAN D ACTION 2012-2015 VOLET FORMATION Des enseignants et d autres acteurs du milieu formés en santé et sécurité du travail (SST), soutenus par la gestion, pour un enseignement professionnel et technique intégrant les savoirs

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE

TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE TABLE DES MATIÈRES Préambule p. 1 1. Objectifs du programme p. 2 2. Critères de reconnaissance des organismes p. 2 3. Types de soutien p. 2 3.1 Aide financière p. 3 3.2 Aide technique p. 3 4. Critères

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Outaouais Établissement : Centre de santé et de services sociaux de Gatineau

Plus en détail

Règlement relatif à l organisation du Conseil suisse d accréditation

Règlement relatif à l organisation du Conseil suisse d accréditation Règlement relatif à l organisation du Conseil suisse d accréditation (ROrg-CSA) du mars 0 Le Conseil suisse d accréditation, vu l art., al., de la loi du 0 septembre 0 sur l encouragement et la coordination

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/CST(3)/4 Conseil économique et social Distr.: Générale 8 octobre 2012 Français Original: Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Comité de statistique

Plus en détail

LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL

LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL L ORGANISATION MÉDICALE LES DIRECTEURS MÉDICAUX DES REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Préparé par: Préparé par: Dr Michèle Drouin Conseillère médicale aux dossiers stratégiques

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT GUIDE D ACCOMPAGNEMENT Mesure de sensibilisation à l entrepreneuriat Volet «Esprit d entreprise» Formation professionnelle - Septembre 2014 Le présent document a été réalisé par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : CHSLD HEATHER inc. Installation (CHSLD) : CHSLD

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Mission de Formation des Cadres Tout au Long de la Vie Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Présentation du dispositif 1 Formation préparatoire aux fonctions de directeur

Plus en détail

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT Le Cégep de l Outaouais accueille, dans ses trois campus et son Centre d études collégiales, plus de 5 150 étudiantes et étudiants à qui il offre un riche éventail de 5 programmes pré universitaires et

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Titre # Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS Mohamed Cherif Belmihoub Alger, 17 juin 2014 Projet EBESM 1 Pourtant des initiatives et

Plus en détail

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION 1 Présentation de l École nationale d administration publique Fondée en 1969, l ENAP est une école universitaire et professionnelle qui regroupe

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC)

RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC) Adopté le 21.01.2009, entrée en vigueur le 01.01.2009 - Etat au 01.06.2010 (en vigueur) RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC) du 21 janvier 2009 LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Chaudière-Appalaches Établissement : Centre de santé et de services sociaux

Plus en détail

Colloque sur l Approche Orientante 26 mars 2014 / Québec. TÉVA Estrie 2014

Colloque sur l Approche Orientante 26 mars 2014 / Québec. TÉVA Estrie 2014 Colloque sur l Approche Orientante 26 mars 2014 / Québec 1 TÉVA Estrie 2014 Définition légale de la personne handicapée (2004) Toute personne ayant une déficience entraînant une incapacité significative

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014-2015

RAPPORT ANNUEL 2014-2015 RAPPORT ANNUEL 2014-2015 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE LÉVIS Le Centre de formation professionnelle de Lévis (CFP de Lévis) est composé d environ 100 membres du personnel et de 750 élèves. Il

Plus en détail

Rédaction. Soutien à la rédaction. Recherche. Soutien à la recherche. Collaborateurs

Rédaction. Soutien à la rédaction. Recherche. Soutien à la recherche. Collaborateurs Rédaction Soutien à la rédaction Recherche Soutien à la recherche Collaborateurs Table des matières Introduction 1 PREMIÈRE PARTIE 3 1 Méthodologie 3 1.1 MÉTHODOLOGIE DE LA PRÉSENTE ÉTUDE 3 1.2 DÉFINITION

Plus en détail

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 présenté à L APPUI BAS-SAINT-LAURENT par de la MRC de Rivière-du-Loup Mars 2013 VISION Les proches aidants d une personne aînée en perte d autonomie

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

ORGANISATION POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE 6.2. DIRECTION GÉNÉRALE Page 1 de 6 DIRECTRICE GÉNÉRALE DIRECTEUR GÉNÉRAL

ORGANISATION POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE 6.2. DIRECTION GÉNÉRALE Page 1 de 6 DIRECTRICE GÉNÉRALE DIRECTEUR GÉNÉRAL DIRECTION GÉNÉRALE Page 1 de 6 DIRECTRICE GÉNÉRALE DIRECTEUR GÉNÉRAL Fonctions Conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur, l emploi de directrice générale ou de directeur général

Plus en détail

Utilisation de la subvention

Utilisation de la subvention Utilisation de la subvention Avant-propos Les lignes directrices suivantes ont été établies pour aider les titulaires d une subvention, les co-chercheurs et les administrateurs des établissements et établissements

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES POSTSECONDAIRES NISHKATSH UPAHUATSH

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES POSTSECONDAIRES NISHKATSH UPAHUATSH Développement de la main-d œuvre 124, rue Pileu Mashteuiatsh (Québec) G0W 2H0 Téléphone : 418 275-5386, poste 260 Télécopieur : 418 275-7062 PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION En raison notamment des prochains départs massifs à la retraite et de la disponibilité restreinte d une main-d œuvre qualifiée, il devient essentiel pour les entreprises du secteur du caoutchouc

Plus en détail

Loi modernisant la gouvernance du Conservatoire de musique et d art dramatique du Québec

Loi modernisant la gouvernance du Conservatoire de musique et d art dramatique du Québec PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 48 Loi modernisant la gouvernance du Conservatoire de musique et d art dramatique du Québec Présentation Présenté par Madame Hélène David

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE06-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Éducation coopérative et autres formes d apprentissage par l expérience

RECUEIL DES POLITIQUES ADE06-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Éducation coopérative et autres formes d apprentissage par l expérience RÉSOLUTION 183-03 Date d adoption : 23 septembre 2003 En vigueur : 23 septembre 2003 À réviser avant : DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS Éducation coopérative 1. Expérience d apprentissage pratique

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail