Préface. Le cœur des territoires bat au rythme du tourisme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Préface. Le cœur des territoires bat au rythme du tourisme"

Transcription

1 Préface Le cœur des territoires bat au rythme du tourisme car leur population varie tout au long de l année par le double mouvement des visiteurs qui viennent y séjourner et des habitants qui partent en voyage. C est, porté par la rigueur des chiffres et la pédagogie des graphiques et des cartes, le message fort qui ressort de cet ouvrage réalisé par la direction du Tourisme. Ces statistiques qui nous sont présentées ici ne pouvaient émaner que du monde du tourisme et je remercie les professionnels pour l appui donné à mes services pour ce travail remarquable. Mais il est clair que leur usage ne doit pas rester cantonné aux seuls acteurs du tourisme : je formule le souhait que tous les acteurs publics qui préparent et mettent en œuvre des politiques territoriales, s appuient sur les enseignements fournis par cet ouvrage de référence pour prendre pleinement en compte cette dimension essentielle d une population présente qui varie au rythme du tourisme. Il est en effet primordial pour les pouvoirs publics de prévoir des équipements calibrés en fonction des pointes de fréquentation. Cette prise en compte me paraît essentielle pour les territoires qui veulent offrir un accueil digne de ce nom à leurs visiteurs en même temps qu une bonne qualité de vie à tous leurs habitants quel que soit leur statut : résidents permanents, séjournants habitués ou passants éphémères. Au-delà d une bonne gestion des équipements publics, l information présentée ici permet de donner une base chiffrée à la prise en compte de l économie présentielle qui est générée par la consommation de biens et de services par les personnes qui sont présentes à un moment donné sur un territoire. Une étude récemment publiée par l INSEE, en collaboration avec la direction du Tourisme, a montré l impact sur l emploi local de la présence des touristes sur un territoire. Ce ne sont donc pas seulement les acteurs traditionnels du tourisme qui sont concernés mais l ensemble de l économie locale, y compris les boulangers, les médecins et les supermarchés. Toutes ces informations le montrent et le chiffrent : le cœur des territoires bat au rythme du tourisme. Léon BERTRAND Ministre délégué au Tourisme 1

2 La population présente n est pas la population résidente LA POPULATION «résidente» est en général la seule population connue, en particulier grâce au recensement de la population mené par l INSEE. Mais avec le développement de la mobilité, la population «présente» en un lieu donné à un moment donné peut être notablement différente de cette population «résidente». La préparation et la conduite d une bonne gestion publique rendent nécessaire l estimation de cette population présente. En effet, certains équipements doivent être calibrés en fonction de la population maximale pouvant être présente sur les lieux. Nous avons été sollicités par le ministère de la Santé pour la préparation d un plan de vaccination d urgence de la population en cas d alerte bactériologique. Il s agissait de stocker un nombre suffisant de vaccins pour être prêts, à tout moment de l année, à vacciner très rapidement tout le monde sur place. Il était donc nécessaire de connaître la population maximale pouvant être présente un jour donné en un lieu donné. Il n est évidemment pas concevable, en de telles circonstances, de réserver la vaccination aux seuls «habitants» en ignorant les «touristes». Nous avons donc, sur la base des données d enquête disponibles, entrepris d analyser les variations de population induites par le tourisme. En analyse de la mobilité, la définition du créneau spatio-temporel sur lequel on travaille a une importance considérable. Pour cet exercice nous avons adopté le département, territoire de base de la gestion publique, et la journée (24 heures), qui correspond au champ du tourisme. En effet, selon les normes internationales, est touriste toute personne qui voyage, quel qu en soit le motif, avec au moins une nuit passée hors du domicile. Nous avons donc cherché à estimer, jour par jour, la population présente dans chaque département de France métropolitaine. Nous avons combiné deux approches s appuyant sur des sources de données différentes, l une portant sur la population résidant en France, l autre sur les touristes étrangers. Pour la population résidant en France, nous avons utilisé l enquête SDT (Suivi de la Demande Touristique), réalisée par TNS-Sofres pour le ministère du Tourisme, basée sur un panel de 2 Français interrogés mensuellement sur leurs déplacements touristiques du mois écoulé. On connaît, par l INSEE (RP + actualisation annuelle), la population résidente d un département. À partir du SDT, on détermine, dans un premier temps, la population résidente absente de chez elle pour cause de déplacement. Ces «absents» peuvent être en déplacement touristique (c est-à-dire comportant au moins une nuitée hors du domicile) dans le même département, dans un autre département français métropolitain ou hors de France métropolitaine. Toujours à partir de la même source on mesure le nombre de Français résidant dans un autre département et qui sont en voyage dans le département considéré. Sur le plan théorique, cette approche de la présence de population française ne pose pas de problème conceptuel autre que le choix du créneau spatio-temporel déjà évoqué. Elle pose par contre des problèmes de validité statistique et d extrapolations nécessaires compte tenu de l échantillon, de sa taille et du mode d échantillonnage. La problématique des touristes étrangers est plus simple puisqu ils ne génèrent pas d absences mais seulement un surcroît de population. Mais pour estimer leur présence un jour donné nous disposons d informations beaucoup moins précises. Il ne peut cependant pas être question d ignorer cette population : on estime à environ 76 millions le nombre d entrées de touristes étrangers en France chaque année. Nous avons donc été amenés à combiner un ensemble de sources, notamment l Enquête aux frontières de 1996 et les enquêtes mensuelles de fréquentation hôtels et campings (INSEE/Direction du Tourisme). Sur la base de ces données, nous avons estimé le volume et la répartition spatio-temporelle de ces touristes étrangers. Les résultats montrent l importance de cette approche de la population «présente» distincte de la population «résidente» : certains départements vont jusqu à doubler de population à certaines périodes de l année, tandis que d autres ont une population présente presque toujours inférieure à leur population résidente. Ces recherches ouvrent la voie à un autre regard sur les problématiques de gestion et d aménagement des territoires. Elles servent également de base à une nouvelle approche de l économie territoriale, l économie présentielle, dont le principe est qu une consommation, et donc une activité économique, est induite par la présence de personnes à un moment donné sur ce territoire. 2

3 Mobilité touristique et population présente Les bases de l économie présentielle des départements Sommaire Cartes de synthèse Cartes en anamorphose Fiches départementales Fiche FRANCE Population présente : méthodes de détermination Tableaux départementaux Bibliographie Page Ouvrage réalisé sous la direction de Christophe TERRIER par Ludovic ARMAND et Marie ANTCZAK avec la participation de : Frédéric TARDIEU, Béatrice LÉVY, Abdel KHIATI, Marguerite SYLVANDER, Catherine RABY (Département Stratégie, Prospective, Évaluation et Statistiques) (Direction du Tourisme) La réalisation a été assurée par Cartographie et Décision : Jean de HÉDOUVILLE, Christophe GRANIER, Sylviane HUGON Une version électronique interactive de cet ouvrage a été réalisée par Cartographie et Décision Elle est accessible sur le site internet du ministère du Tourisme : 3

4 4 LA FRÉQUENTATION touristique a une saisonnalité très variable d un département à l autre : si à Paris la fréquentation des touristes français ou étrangers est régulière, les départements de montagne montrent deux pics de fréquentation tandis que les départements littoraux atteignent leur maximum seulement pendant l été. Dans certains départements comme les Hautes-Alpes ou la Corse la population double lors de la saison d été. La consommation en un point du territoire varie en fonction de la population réellement présente un jour donné sur ce territoire. La prise en compte des déplacements touristiques, aussi bien des Français que des étrangers, conduit à une autre approche de l économie territoriale, l économie «présentielle». Avec le développement de la mobilité, notamment touristique, la population «présente» en un lieu donné à un moment donné est presque toujours différente de la population «résidente». Par exemple le 13 août 2, 14 millions de Français séjournaient hors de leur domicile, dont plus d un million et demi à l étranger. En tenant compte des 4 millions de touristes étrangers présents en France à la même date, près de 16 millions de personnes se trouvaient sur le territoire français hors de leur domicile, ce qui il est intéressant de le noter correspond à peu de choses près à la capacité totale d hébergement touristique estimée en France métropolitaine, y compris les résidences secondaires. Il est bien sûr utile aux pouvoirs publics de disposer d une estimation de la population présente au jour le jour, et en particulier d appréhender les pics de fréquentation. Pour calibrer certains services, il convient également de bien estimer la population touristique annuelle moyenne. Des flux d arrivées comme de départs Par définition, tout habitant d un département se transforme en touriste dès qu il voyage dans un autre. Dans chaque département, l écart entre population résidente et population présente résulte du double mouvement entre les départs en voyage des habitants et les arrivées des touristes, français ou étrangers. Presque partout en France, la fréquentation touristique atteint son maximum au mois d août. Mais il résulte du chassé-croisé entre les habitants et les touristes que le maximum de population présente est atteint à des dates différentes selon les départements : vers le 1 août pour la Haute-Savoie et le Morbihan, mais début décembre pour Paris et le Bas-Rhin, quand la proximité des fêtes fait affluer les touristes français et étrangers, tandis que les résidents restent sur place. Les villes, surtout les plus grandes, se caractérisent par un nombre élevé de départs, en particulier l été et pendant les vacances scolaires. En effet, elles concentrent une population importante qui part souvent en voyage. Certains départements très urbanisés sont à la fois fortement émetteurs et fortement récepteurs de touristes. C est à l évidence le cas de Paris, où le nombre pourtant très élevé de touristes français et étrangers ne compense pas tout au long de l année les absences des Parisiens partis ailleurs. Ce phénomène se retrouve de façon moins marquée dans d autres départements, surtout du littoral, qui regroupent sur leur territoire à la fois des villes fortement exportatrices de touristes et des lieux de villégiature qui attirent de nombreux touristes. Ainsi dans les Bouches-du-Rhône, les Marseillais sont nombreux à quitter leur département l été tandis que les touristes y convergent : la population présente y reste à peu près constante. Dans les départements moins urbanisés, qui attirent les touristes par leurs atouts naturels (littoral, montagne), la saisonnalité est plus marquée, entraînant un surcroît de population d hiver ou d été plus important. La haute saison n est pas toujours l été À Paris, la saisonnalité de la fréquentation des touristes est peu marquée. En effet, l environnement urbain ne génère pas une fréquentation accrue à une période spécifique de l année. La population de Paris ne varie pas tant du fait des touristes français ou étrangers, présents tout au long de l année, qu en fonction des habitants, massivement absents en août. En Savoie, comme dans la plupart des départements présentant une offre de sports d hiver, la fréquentation touristique présente un pic d été en juillet-août et deux pics d hiver, à Noël et en février-mars. La population locale ne s absente pas pendant les vacances d hiver, alors qu elle diminue l été. Dans le Morbihan, la fréquentation des touristes est également très saisonnière mais avec un seul pic d été : plus de la moitié des nuitées sont concentrées sur les mois de juillet et août. En effet, l offre touristique de ce département est essentiellement centrée sur le littoral ce qui limite la fréquentation touristique en dehors de la saison estivale. Mais contrairement à Paris, le nombre minimum d habitants présents hors saison reste très proche de la population résidente. Un doublement de la population dans certains départements Certains départements vont jusqu à doubler de population à certaines périodes de l année, tandis que dans d autres la population présente est presque toujours inférieure à la population résidente. En 2, le record a été atteint par le département des Hautes-Alpes dont la population présente fin juillet atteignait 2,7 fois la population résidente. Ce rapport n était plus que de,9 début mai. Répartie sur l année, la population présente dans ce département est de 1, fois la population résidente quand on la calcule en équivalent habitant permanent (on compte un équivalent habitant permanent pour 36 nuitées touristiques). Dans neuf autres départements, la population double pendant l été : les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes- Alpes, la Charente-Maritime, la Corse, les Landes, la Lozère, les Pyrénées-Orientales, la Savoie et la Vendée.

5 En revanche, c est dans les départements d Ile-de-France que les taux d absence sont les plus forts. En effet, la population présente à Paris passe de 19 % de la population résidente au début du mois de décembre à 6 % le 14 août. Dans les Hautsde-Seine, la population présente au 13 août ne représente plus que 8 % de la population résidente. L importance de l économie présentielle Définitions Population résidente dans un département : population ayant sa résidence principale dans le département. Population présente un jour donné dans un département : population résidente résidents en voyage ce jour hors du département + touristes présents ce jour. Le nombre de touristes étrangers, estimé à 7 millions par an, est supérieur à la population française. Mais les arrivées de ces visiteurs s étalent sur 36 jours, et ils ne séjournent pas tous ensemble en France. La pointe journalière, atteinte en été, est d un peu moins de 4 millions de touristes étrangers en France métropolitaine. Dans le même temps, 1,7 million de Français sont en voyage à l étranger : la surpopulation induite par le tourisme n excède donc jamais 3 millions de personnes. Les estimations de population présente ouvrent la voie à un autre regard sur les problématiques de gestion et d aménagement des territoires. En effet, certains équipements doivent être calibrés en fonction de la population maximale pouvant être présente à un moment donné sur les lieux : usines de traitement des déchets, stations d épuration des eaux Les entreprises peuvent utiliser ces estimations de population présente pour optimiser l implantation de leurs réseaux (transports publics, bureaux de poste, téléphonie mobile ). Ces estimations peuvent aussi aider les pouvoirs publics à préparer un plan de vaccination d urgence de la population en cas d alerte bactériologique ou d épidémie. En effet, il est nécessaire de prévoir la population maximale pouvant être présente un jour donné en un lieu donné afin de stocker un nombre suffisant de doses pour pouvoir rapidement, à tout moment de l année, traiter toute la population présente sur place. L analyse des variations de population induites par le tourisme sert également de base à une nouvelle approche de l économie territoriale : l économie présentielle. Son principe est que la présence de personnes à un moment donné sur un territoire induit des consommations et donc une activité économique. Ainsi, la présence de touristes stimule l activité des commerces et des services les plus courants : boulangers, coiffeurs, médecins Une étude récemment publiée par l INSEE en collaboration avec la direction du Tourisme montre son impact sur l emploi local. Cette présence stimule également des activités plus spécifiques comme la fréquentation des musées. La part des touristes dans le chiffre d affaires des grands magasins à Paris est loin d être négligeable. L économie présentielle peut être de première importance pour certaines régions fortement touristiques, telles le littoral ou la montagne. Elle doit également être prise en compte dans des régions moins fréquentées mais où le poids relatif de la population touristique est important au regard de la population résidente. Équivalent habitant permanent (EHP) : on compte un EHP pour 36 nuitées touristiques (pouvant être effectuées par un nombre quelconque de touristes tout au long de l année). Voyage, séjour, nuitée Un «voyage» est défini par un départ du domicile et retour à celui-ci avec au moins une nuit passée en dehors. Ces voyages se décomposent en «séjours» définis par le fait d avoir passé au moins une nuit en lieu fixe. La durée des séjours est comptabilisée en nuitées. Économie présentielle La science économique régionale, encore nommée géographie économique, se partage en deux approches : l une prend pour objet principal la localisation des firmes sur le territoire (économie productive), l autre est centrée sur les populations qui habitent sur ce territoire (économie résidentielle). L économie résidentielle est basée sur l idée que la population qui réside sur un territoire génère une activité économique en même temps que des besoins de service. Le développement de la mobilité et en particulier du tourisme dans le monde moderne modifie notablement le fonctionnement de cette économie car la population réellement présente sur le territoire devient variable, formée pour partie de résidents et pour partie de séjournants. Cette évolution crée une dissociation marquée entre temps et lieux de production et temps et lieux de consommation. Il devient dès lors nécessaire d adopter un nom qui ne fasse plus référence aux seuls résidents. À Laurent Davezies qui travaillait sur cette problématique, Christophe Terrier a proposé le nom d «économie présentielle». Les travaux de la direction du Tourisme sur l estimation de la population présente ont constitué un apport majeur pour le développement des travaux sur ce nouveau concept.

6 Solde touristique au 1 février 2 Solde touristique absolu (population présente ) Solde touristique relatif (population présente / population résidente) Positif Négatif départements 6 départements Nombre de personnes présentes pour 1 personnes résidentes Départements Solde C&D C&D Valeurs extrêmes : Savoie Haute-Savoie Bas-Rhin Bouches-du-Rhône Région Département Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : Valeurs extrêmes : Hautes-Alpes Savoie Cher Deux-Sèvres 194 % 174 % 9 % 89 % Région Département Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : 11 % Solde touristique au 1 août 2 Solde touristique absolu (population présente ) Solde touristique relatif (population présente / population résidente) Positif Négatif départements 39 départements Nombre de personnes présentes pour 1 personnes résidentes Départements Solde C&D C&D Valeurs extrêmes : Var Charente-Maritime Hauts-de-Seine Paris Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : Valeurs extrêmes : Corse Hautes-Alpes Hauts-de-Seine Yvelines 232 % 229 % 61 % 6 % Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : 14 % Solde touristique au 2 décembre 2 Solde touristique absolu (population présente ) Solde touristique relatif (population présente / population résidente) 6 Positif départements 3 départements Valeurs extrêmes : Savoie Pas-de-Calais Hauts-de-Seine Paris Négatif Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : + 62 Nombre de personnes présentes pour 1 personnes résidentes Départements Solde C&D C&D Valeurs extrêmes : Hautes-Alpes Savoie Val-de-Marne Hauts-de-Seine 12 % 138 % 83 % 81 % C&D 2 km Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : 1,1 %

7 Solde touristique annuel 2 Solde touristique absolu (population présente ) Solde touristique relatif (population présente ) Positif Négatif départements 37 départements Nombre de personnes présentes pour 1 personnes résidentes Départements Solde C&D C&D Valeurs extrêmes : Var Savoie Val-de-Marne Hauts-de-Seine Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : Valeurs extrêmes : Hautes-Alpes Alpes-de-Haute-Provence Essonne Hauts-de-Seine 147,6 % 132,7 % 92, % 9,9 % Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : 11,6 % Surcroît maximum de population un jour dans l année* Surcroît absolu Surcroît relatif maximum entre population présente et population résidente Nombre de personnes présentes pour 1 personnes résidentes Départements * Ce jour n est pas le même selon les départements. C&D * Ce jour n est pas le même selon les départements. C&D Valeurs extrêmes : Var Charente-Maritime Hauts-de-Seine Val-d Oise Région Département Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : Valeurs extrêmes : Hautes-Alpes Lozère Val-d Oise Hauts-de-Seine 273,2 % 24,6 % 1,8 % 1,7 % Région Département Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : 14, % Population étrangère maximale présente un jour dans l année* Valeur absolue Valeur relative maximum entre population présente et population résidente * Ce jour n est pas le même selon les départements. C&D * Ce jour n est pas le même selon les départements. C&D Valeurs extrêmes : Var Paris Mayenne Territoire-de-Belfort Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : Nombre de personnes présentes pour 1 personnes résidentes Départements Valeurs extrêmes : Hautes-Alpes Alpes-de-Haute-Provence Sarthe Mayenne 8,6 % 44,8 % 1,2 % 1, % C&D 2 km Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : 6,6 % 7

8 Date du maximum et du minimum de population présente en 2 Maximum Saison et date du maximum de population présente Départements PRINTEMPS ÉTÉ AUTOMNE HIVER Printemps : 2 mars Été : 21 juin Automne : 22 septembre Hiver : 21 décembre /8 Minimum 14/2 13/8 14/8 8/12 1/2 14/8 2/11 1/2 21/11 23/7 13/8 13/8 6/8 29/1 22/12 9/12 14/8 23/ 12/8 1/8 27/3 24/7 16/8 6/8 2/6 11/12 24/12 24/12 26/1 2/2 12/8 13/8 31/12 11/8 9/7 1/8 27/8 3/4 1/12 4/8 28/ 17/9 2/7 13/8 18/8 23/7 14/8 13/1 18/6 23/12 26/12 2/2 14/8 / 31/12 26/3 24/12 Saison et date du minimum 6/8 17/8 11/8 9/8 8/8 27/1 13/8 24/12 1/12 27/3 /1 16/7 2/3 6/8 23/4 2/12 de population présente 1/12 1/9 1/8 2/12 2/8 / 22/4 2/12 1/7 16/ 13/8 9/8 1/4 19/8 1/8 28/7 3/9 /8 Départements 2/8 31/3 13/8 23/12 1/7 27/8 /8 24/3 1/2 9/11 7/ 6/7 2/12 12/6 PRINTEMPS 13 12/8 21/2 1/7 14/8 1/8 12/8 4/7 1/8 3/7 /11 18/2 11/ 24/12 16/2 1/12 ÉTÉ 4 22/4 26/8 13/8 18/2 2/8 13/8 /11 1/8 17/8 2/3 11/2 7/8 21/8 AUTOMNE 14 1/3 19/12 2/4 4/8 7/8 13/8 14/8 6/8 2/8 23/7 31/12 24/12 21/12 27/6 1/ 13/8 22/7 HIVER 24 29/12 23/4 13/8 26/2 13/8 14/8 4/8 23/7 11/8 13/12 22/12 26/3 23/2 14/2 26/12 13/8 21/7 11/8 3/4 16/8 Printemps : 2 mars 12/11 12/11 2/12 9/8 12/8 2/1 /8 31/12 26/11 18/7 12/8 Été : 21 juin 4/8 1/11 24/12 14/2 C&D C&D 13/8 Automne : 22 septembre 17/11 19/8 Hiver : 21 décembre 19/12 Source : Estimation direction du Tourisme Région Département Source : Estimation direction du Tourisme Absence maximale de Français du domicile un jour dans l année* Valeur absolue Valeur relative Absence maximale de population * Ce jour n est pas le même selon les départements. Nombre de personnes absentes pour 1 personnes résidentes Départements C&D C&D Valeurs extrêmes : Paris Yvelines Creuse Lozère Région Département Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : Valeurs extrêmes : Yvelines Paris Corse Pyrénées-Orientales 1,7 % 49,3 % 1, % 1,3 % Région Département Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : 22,9 % Fréquentation touristique totale (EHP) Valeur absolue Valeur relative 8 Fréquentation touristique totale en équivalent habitant permanent (EHP) Valeurs extrêmes : Paris Var Haute-Marne Territoire-de-Belfort Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : Nombre de personnes présentes (en EHP) pour 1 personnes résidentes Départements C&D C&D Valeurs extrêmes : Hautes-Alpes Alpes-de-Haute-Provence Val-d Oise Seine-Saint-Denis 8,1 % 38,3 % 1,8 % 1,4 % 2 km Source : Estimation direction du Tourisme FRANCE : 24, %

9 Campings Hôtels Densité d hébergement (équivalent lits par km 2 ) Départements Capacité d hébergement (équivalent lits par département) Densité d hébergement (équivalent lits par km 2 ) Départements Capacité d hébergement (équivalent lits par département) Extrêmes : (densité) Pyrénées-Orient. Vendée 26,2 24,7 Mayenne,6 Hauts-de-Seine, (capacité) Vendée 167 Charente-Mar. 149 Seine-St-Denis 8 Hauts-de-Seine Source : INSEE - RP C&D 1 C&D FRANCE :,1 lits par km équivalent lits Extrêmes : (densité) Paris 1 469,4 Hauts-de-Seine 14, Meuse,3 Creuse,2 (capacité) Paris Alpes-Marit. 1 4 Territoire-de-B. 1 6 Creuse 1 3 Source : INSEE - RP 1999 FRANCE : 2,2 lits par km équivalent lits Résidences secondaires Part des résidences secondaires Densité d hébergement (équivalent lits par km 2 ) Départements Capacité d hébergement (équivalent lits par département) 2 1 Nombre de résidences secondaires pour 1 résidences principales Départements Effectifs C&D C&D Extrêmes : Paris Hauts-de-Seine Meuse Marne (densité) 1 34, 27,2 4, 3, Var Alpes-Marit. Seine-St-Denis Territoire-de-B. (capacité) Source : INSEE - RP 1999 FRANCE : 24,2 lits par km équivalent lits Valeurs extrêmes : Hautes-Alpes Savoie Nord Seine-St-Denis 91,4 % 66,6 % 1,4 % 1,4 % Source : INSEE - RP 1999 FRANCE : 12,2 % ( résidences secondaires) Altitude de résidence Ensoleillement 1 6 Altitude moyenne de résidence 6 m m 4 m 3 m 2 m 1 m Valeurs extrêmes : Hautes-Alpes Lozère Charente-Maritime Loire-Atlantique 939 mètres 83 mètres 22 mètres 22 mètres Région Département C&D Source : Inventaire communal 1998 Nombre annuel moyen d heures d ensoleillement Altitude 1 m Source : Météo France Rennes Nantes Caen C&D 2 km Tours Orléans Dijon Besançon Poitiers Limoges Clermont-Fd Lyon 2 2 Bordeaux Rouen Lille Amiens PARIS Châlons 1 6 Metz Strasbourg 2 4 Toulouse Montpellier Nice Marseille 2 6 Perpignan C&D Ajaccio

10 Touristes présents Ces cartes sont réalisées en anamorphose. La déformation de surface des départements est proportionnelle au nombre moyen de touristes présents ce mois dans le département. Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre 1 Nombre moyen de touristes présents mois par mois dans les départements. Source : Estimation direction du Tourisme Logiciel Anamorphose : P. Langlois, Université de Rouen - Cartographie : direction du Tourisme / DSPES

11 Population présente Ces cartes sont réalisées en anamorphose. La déformation de surface des départements est proportionnelle au nombre moyen de personnes présentes ce mois dans le département. Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Nombre moyen de personnes présentes mois par mois dans les départements. Source : Estimation direction du Tourisme Logiciel Anamorphose : P. Langlois, Université de Rouen - Cartographie : direction du Tourisme / DSPES 11

12 Académies et zones scolaires ROYAUME - UNI Seine- Pas-de-Calais BELGIQUE St-Denis 92 Lille 7 Paris Hautsde-Seine 94 Val-de- 9 Nord 8 Marne Seine- Somme 76 Maritime Amiens 2 8 LUX. 6 Aisne Ardennes Rouen Oise Nancy-Metz Manche 14 Calvados Val-d Oise Moselle 67 Caen Eure Versailles Marne 4 Créteil Meuse 7 Bas- 61 Yvelines Seineet-Marnet-Moselle Reims Meurthe- Rhin Orne Côtes-d Armor 91 Finistère Essonne Strasbourg 3 Mayenne Eureet-Loir Rennes Ille-et Aube Haute- Vosges 68 Morbihan Vilaine 4 Marne Haut- Sarthe Loiret Rhin Yonne 21 Haute- Nantes 9 Saône Loire- 37 Loir-et-Cher Côte-d Or Maineet-Loire Indre- Orléans- Dijon Doubs de-belfort 2 Territoire- Atlantique 49 et-loire Tours 18 8 Besançon Cher Nièvre SUISSE 8 71 Deux- 86 Indre 39 Vendée Saône-et-Loire Sèvres Vienne 3 Jura Allier 74 Poitiers Lyon Haute- Ain Savoie Charente- Haute- Creuse Maritime Vienne Charente Puy-de-Dôme Loire Rhône Limoges Clermont- 19 Grenoble Savoie Ferrand 24 Corrèze ITALIE Dordogne Cantal Haute-Loire Isère Hautes- Gironde Ardèche Drôme Alpes Lot Lot-et- 12 Lozère Bordeaux 4 Alpes- Garonne 82 Aveyron 84 de-haute- 6 4 Tarn-et Vaucluse Provence Alpes- Landes Maritimes 32 Garonne Gard Tarn Aix-Marseille Gers Toulouse Nice Hérault Bouchesdu-Rhône Haute- Pyrénées- 83 Var 6 Haute- Montpellier Atlantiques 11 Hautes- Garonne Corse 9 Aude Pyrénées Corse 2B Ariège ESPAGNE Pyrénées- 2A 66 Orientales Corsedu-Sud 1 2 km ANDORRE Cartographie & Décision - 26 ZONE A ZONE B ZONE C ALLEMAGNE 12

13 Fiches départementales Ain (1) Page 1 Maine-et-Loire (49) Page 63 Aisne (2) Page 16 Manche () Page 64 Allier (3) Page 17 Marne (1) Page 6 Alpes-de-Haute-Provence (4) Page 18 Haute-Marne (2) Page 66 Hautes-Alpes () Page 19 Mayenne (3) Page 67 Alpes-Maritimes (6) Page 2 Meurthe-et-Moselle (4) Page 68 Ardèche (7) Page 21 Meuse () Page 69 Ardennes (8) Page 22 Morbihan (6) Page 7 Ariège (9) Page 23 Moselle (7) Page 71 Aube (1) Page 24 Nièvre (8) Page 72 Aude (11) Page 2 Nord (9) Page 73 Aveyron (12) Page 26 Oise (6) Page 74 Bouches-du-Rhône (13) Page 27 Orne (61) Page 7 Calvados (14) Page 28 Pas-de-Calais (62) Page 76 Cantal (1) Page 29 Puy-de-Dôme (63) Page 77 Charente (16) Page 3 Pyrénées-Atlantiques (64) Page 78 Charente-Maritime (17) Page 31 Hautes-Pyrénées (6) Page 79 Cher (18) Page 32 Pyrénées-Orientales (66) Page 8 Corrèze (19) Page 33 Bas-Rhin (67) Page 81 Corse (2A et 2B) Page 34 Haut-Rhin (68) Page 82 Côte-d Or (21) Page 3 Rhône (69) Page 83 Côtes-d Armor (22) Page 36 Haute-Saône (7) Page 84 Creuse (23) Page 37 Saône-et-Loire (71) Page 8 Dordogne (24) Page 38 Sarthe (72) Page 86 Doubs (2) Page 39 Savoie (73) Page 87 Drôme (26) Page 4 Haute-Savoie (74) Page 88 Eure (27) Page 41 Paris (7) Page 89 Eure-et-Loir (28) Page 42 Seine-Maritime (76) Page 9 Finistère (29) Page 43 Seine-et-Marne (77) Page 91 Gard (3) Page 44 Yvelines (78) Page 92 Haute-Garonne (31) Page 4 Deux-Sèvres (79) Page 93 Gers (32) Page 46 Somme (8) Page 94 Gironde (33) Page 47 Tarn (81) Page 9 Hérault (34) Page 48 Tarn-et-Garonne (82) Page 96 Ille-et-Vilaine (3) Page 49 Var (83) Page 97 Indre (36) Page Vaucluse (84) Page 98 Indre-et-Loire (37) Page 1 Vendée (8) Page 99 Isère (38) Page 2 Vienne (86) Page 1 Jura (39) Landes (4) Loir-et-Cher (41) Loire (42) Haute-Loire (43) Loire-Atlantique (44) Loiret (4) Lot (46) Lot-et-Garonne (47) Lozère (48) Page 3 Page 4 Page Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 6 Page 61 Page 62 Haute-Vienne (87) Vosges (88) Yonne (89) Territoire-de-Belfort (9) Essonne (91) Hauts-de-Seine (92) Seine-Saint-Denis (93) Val-de-Marne (94) Val-d Oise (9) FRANCE Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 1 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 11 13

14 Lecture des fiches départementales Les graphiques donnent des valeurs journalières du 1 er janvier au 31 décembre. Le graphique de bas de page affiche les 3 composantes de la population présente par jour en 2 dans le département. Le trait de niveau fait référence à la population résidant dans le département (source : INSEE, recensement de la population). La courbe du dessous indique le nombre (échelle de gauche) et la part (échelle de droite en %) de la population résidente qui est absente de son domicile un jour donné. Les deux courbes du dessus affichent le nombre de touristes (français d une part, étrangers d autre part) qui séjournent ce jour-là dans le département. Le graphique du haut de page indique jour par jour la population présente dans le département. Un trait donne le niveau de la population résidente, un autre (en tirets) celui de la population présente en moyenne dans l année. Une population présente moyenne supérieure à la population résidente traduit un bilan touristique net positif pour le département. Deux courbes se superposent, l une portant sur l année 2 et l autre donnant une moyenne lissée sur 3 ans (23, 24 et 2). La courbe annuelle est la seule à pouvoir rendre compte finement de l événementiel en 2. Elle comporte évidemment plus d aléas statistiques que la courbe pluriannuelle. Un tableau situé sous la courbe résume l information 2 à trois valeurs par mois (population présente maxi, moyenne, mini). Échelles des graphiques : attention, pour rendre les graphiques plus lisibles, les échelles sont adaptées à chaque département. Les amplitudes de variation sont toujours indiquées en valeur absolue à gauche du graphique et en valeur relative (%) à droite. Note-1 La plupart des chiffres donnés ici portent sur un nombre de personnes alors que les chiffres de fréquentation touristique sont en général donnés en nuitées. Pour un jour donné, les deux notions sont équivalentes : une personne présente vaut une nuitée. Pour une année, on compte 36 nuitées pour faire un «équivalent habitant permanent» (EHP). Le nombre d «équivalent habitant permanent» est donc égal au nombre de nuitées annuelles divisé par 36. Ces 36 nuitées de séjour peuvent indifféremment avoir été réalisées par une seule personne présente toute l année ou par 36 personnes présentes chacune un seul jour. Note-2 Le tourisme intradépartemental ne fait pas varier la population présente. Les personnes qui effectuent un séjour touristique dans leur propre département de résidence ne sont pas prises en compte ici dans la fréquentation touristique du département. Par contre les chiffres donnés ici sur les absences comprennent toutes les absences du domicile y compris pour le tourisme infradépartemental. La dernière ligne de chiffres donne la part des nuitées intradépartementales dans le nombre total de nuitées touristiques. Avertissement Toute statistique a ses limites. Celles-ci sont détaillées dans la méthodologie donnée en fin d ouvrage. Pour la plupart des départements, l échantillonnage est suffisant pour assurer une bonne représentativité. Il faut cependant se garder de vouloir interpréter trop finement certaines variations de population pour les départements peu peuplés ou dont la fréquentation touristique est faible. Pour cette raison les deux départements formant la Corse ont été regroupés ici en une seule fiche. 14

15 Ain (1) En moyenne annuelle, la population présente est sensiblement égale à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 1 juillet avec 6 2 personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 1 juillet 2 1 er août ,3 + 9,7-8, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 19 4 habitants permanents (dont 66, % de Français et 33, % d étrangers) atteint le 1 juillet 2 atteint le 4 août 2 atteint le 1 juillet 2 atteint le 21 juillet soit 4,7 millions de nuitées annuelles soit 2,4 millions de nuitées annuelles soit 8, millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : dont nuitées intradépartementales (soit 4,2 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

16 Aisne (2) En moyenne annuelle, la population présente est inférieure de 1,4 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 9 décembre avec 6 personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 9 décembre 2 1 août ,4 + 4, - 14, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 13 9 habitants permanents (dont 66,2 % de Français et 33,8 % d étrangers) atteint le 24 décembre atteint le 11 août 2 atteint le 24 décembre 2 atteint le 17 juillet soit 3,4 millions de nuitées annuelles soit 1,7 million de nuitées annuelles soit 8, millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : 26 dont nuitées intradépartementales (soit 3,3 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

17 Allier (3) En moyenne annuelle, la population présente est supérieure de 1,3 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 12 juin avec 38 4 personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 12 juin 2 21 février ,3 + 1, - 8, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 16 3 habitants permanents (dont 78, % de Français et 21, % d étrangers) atteint le août 2 atteint le 19 août 2 atteint le août 2 atteint le 11 août soit 4,7 millions de nuitées annuelles soit 1,3 million de nuitées annuelles soit,2 millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : dont nuitées intradépartementales (soit 12,9 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

18 Alpes-de-Haute-Provence (4) En moyenne annuelle, la population présente est supérieure de 32,7 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 13 août avec 33 2 personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 13 août 2 13 décembre ,7 + 13,4-1, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 7 habitants permanents (dont 6,9 % de Français et 39,2 % d étrangers) atteint le 13 août 2 atteint le 2 juillet 2 atteint le 13 août 2 atteint le 26 juillet soit 12,4 millions de nuitées annuelles soit 7,9 millions de nuitées annuelles soit 3,3 millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : dont 36 7 nuitées intradépartementales (soit 1,8 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

19 Hautes-Alpes () En moyenne annuelle, la population présente est supérieure de 47,6 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 23 juillet avec personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 23 juillet 2 1 mai , ,3 -, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 74 3 habitants permanents (dont 2,9 % de Français et 47,1 % d étrangers) atteint le 23 juillet 2 atteint le 6 août 2 atteint le 23 juillet 2 atteint le 26 juillet soit 14,3 millions de nuitées annuelles soit 12,8 millions de nuitées annuelles soit,1 millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : dont 187 nuitées intradépartementales (soit,7 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

20 Alpes-Maritimes (6) En moyenne annuelle, la population présente est supérieure de 8,7 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 11 août avec personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 11 août 2 26 décembre ,7 + 23,1-4, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de habitants permanents (dont 6,2 % de Français et 43,8 % d étrangers) atteint le 6 août 2 atteint le 14 août 2 atteint le 6 août 2 atteint le 26 juillet soit 27,1 millions de nuitées annuelles soit 21,2 millions de nuitées annuelles soit 1,3 millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : dont nuitées intradépartementales (soit 1,3 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

21 Ardèche (7) En moyenne annuelle, la population présente est supérieure de 9,9 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 14 août avec 4 3 personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 14 août 2 21 décembre ,9 + 82,7-7, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 4 6 habitants permanents (dont 63,2 % de Français et 36,8 % d étrangers) atteint le 14 août 2 atteint le 4 août 2 atteint le 14 août 2 atteint le 1 août soit 1, millions de nuitées annuelles soit 6,1 millions de nuitées annuelles soit 6,3 millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : dont 46 3 nuitées intradépartementales (soit 2,7 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

22 Ardennes (8) En moyenne annuelle, la population présente est inférieure de,3 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 14 août avec 38 8 personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 14 août 2 27 mars ,3 + 7, - 8, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 9 4 habitants permanents (dont 62,8 % de Français et 37,2 % d étrangers) atteint le 13 août 2 atteint le 13 août 2 atteint le 13 août 2 atteint le 14 août soit 2,1 millions de nuitées annuelles soit 1,3 million de nuitées annuelles soit 3,8 millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : dont nuitées intradépartementales (soit 1,6 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

23 Ariège (9) En moyenne annuelle, la population présente est supérieure de 9,2 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 4 août avec personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 4 août 2 24 décembre ,2 + 62,4-12, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 17 8 habitants permanents (dont 77, % de Français et 23, % d étrangers) atteint le 4 août 2 atteint le 24 décembre 2 atteint le 4 août 2 atteint le 11 août soit, millions de nuitées annuelles soit 1, million de nuitées annuelles soit 1,7 million de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : 6 17 dont 21 9 nuitées intradépartementales (soit,3 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

24 Aube (1) En moyenne annuelle, la population présente est supérieure de 1,1 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 31 décembre avec personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 31 décembre 2 9 août ,1 + 12,7-11, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 14 6 habitants permanents (dont 8,2 % de Français et 41,8 % d étrangers) atteint le 24 décembre 2 atteint le 9 août 2 atteint le 24 décembre 2 atteint le 14 août soit 3,1 millions de nuitées annuelles soit 2,2 millions de nuitées annuelles soit 4,3 millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : 44 dont nuitées intradépartementales (soit 2,3 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

25 Aude (11) En moyenne annuelle, la population présente est supérieure de 12,2 % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 12 août avec 66 8 personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 12 août 2 14 février ,2 + 72,1-7, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 49 7 habitants permanents (dont 6,4 % de Français et 34,6 % d étrangers) atteint le août 2 atteint le 24 décembre 2 atteint le août 2 atteint le 11 août soit 11,9 millions de nuitées annuelles soit 6,3 millions de nuitées annuelles soit 4,2 millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : dont nuitées intradépartementales (soit 3,7 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

26 Aveyron (12) En moyenne annuelle, la population présente est supérieure de 9, % à la population résidente. En 2, le maximum de population présente a été atteint le 22 juillet avec personnes présentes. Population résidente au 1 er janvier 24 (INSEE) en 2 22 juillet 2 26 février , + 3,2-7, Population résidente 2 Population présente 2 Population présente lissée sur 3 ans, moyenne et minimale par mois en La fréquentation touristique totale représente l équivalent de 32 6 habitants permanents (dont 71,2 % de Français et 28,8 % d étrangers) atteint le 22 juillet 2 atteint le 12 août 2 atteint le 22 juillet 2 atteint le 26 juillet soit 8, millions de nuitées annuelles soit 3,4 millions de nuitées annuelles soit 2,7 millions de nuitées annuelles Nuitées touristiques annuelles dans le département : dont nuitées intradépartementales (soit 1,9 %) Touristes français 2 Touristes étrangers 2 Résidents absents

Contingent de promotions à l'échelle de rémunération des professeurs des écoles 2015-2016

Contingent de promotions à l'échelle de rémunération des professeurs des écoles 2015-2016 Fédération Nationale de l Enseignement, de la Culture et de la Formation Professionnelle, de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière SECTION FEDERALE DES SYNDICATS DEPARTEMENTAUX DES PERSONNELS

Plus en détail

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables Dénombrement des entreprises 2014 Liste des variables Index des variables : s de localisation : REGION DEP AU ZE UU COM s économiques : APE A64 A38 A21 A10 TAILLE s d identification : CHAMP CJ1 CJ2 ARTISAN

Plus en détail

Enquête auprès des établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 (EHPA 2011, DREES)

Enquête auprès des établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 (EHPA 2011, DREES) Ministère de l'économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Enquête auprès des établissements

Plus en détail

LES CHIFFRES - CLEFS DES SEJOURS EN CENTRES DE VACANCES

LES CHIFFRES - CLEFS DES SEJOURS EN CENTRES DE VACANCES LES CHIFFRES - CLEFS DES SEJOURS EN CENTRES DE VACANCES Extraits 1994-2002 Ministère de la Jeunesse, de l Education Nationale et de la Recherche DJEPVA A1 Bureau des Centres de Vacances et de Loisirs Sommaire

Plus en détail

338 465 créations d entreprises au premier semestre 2010

338 465 créations d entreprises au premier semestre 2010 LA CRÉATION D ENTREPRISES EN FRANCE AU PREMIER SEMESTRE 2010 338 465 créations d entreprises au premier Un nombre record de créations d entreprises a été enregistré en France durant le premier avec 338

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Commission nationale de toponymie Collectivités territoriales françaises

Commission nationale de toponymie Collectivités territoriales françaises Forme longue Forme courte Nature grammaticale de la forme courte Usage de la forme courte en complément de nom 1 la région Alsace l Alsace nom féminin d Alsace, ou de l Alsace le département du Bas-Rhin

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

NOR MEN. Commissions administratives paritaires DGRH B2-1

NOR MEN. Commissions administratives paritaires DGRH B2-1 1 er degré version du 2/05/2008 NOR MEN Commissions administratives paritaires DGRH B2-1 Elections des représentants du personnel aux commissions administratives paritaires nationale et locales uniques

Plus en détail

Paris, le 15 juin 2004. Le Président de La Poste

Paris, le 15 juin 2004. Le Président de La Poste Paris, le 15 juin 2004 Le ministre de la Culture et de la Communication à Mesdames et Messieurs les présidents des Conseils généraux à l attention des Mesdames et Messieurs les directrices et directeurs

Plus en détail

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement Fédération Départementale de l Ain (01) Fédération Départementale de l Aisne (2) 03.23.54.53.20 fol02@hotmail.com Fédération Départementale de l Allier (03) 04.70.46.85.23 fal.allier@wanadoo.fr Fédération

Plus en détail

Section Gestion comptable publique n 13-0016

Section Gestion comptable publique n 13-0016 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES Section Gestion comptable publique n 13-0016 NOR : BUDE1320668N Note de service du 1 er août 2013 L EVOLUTION DE L APPLICATION REGLEMENT MAGNETIQUE HOPAYRA (R.M.H.)

Plus en détail

Contenu du fichier «décès»

Contenu du fichier «décès» Contenu du fichier «décès» Liste des s Code Libellé Page ACTIV Code activité du décédé 2 ADEC Année de décès 2 ANAIS Année de naissance du décédé 2 DEPDEC Département de décès 2 DEPDOM Département de domicile

Plus en détail

A plusieurs, on est plus fort!

A plusieurs, on est plus fort! S.A.S. DiaStemm 17 rue Paul Maillot 25310 HERIMONCOURT A plusieurs, on est plus fort! Avec DiaStemm, donnez une chance à votre avenir Le dentaire, un secteur qui ne connaît pas la crise!!! La Société DiaStemm,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 27 mars 2014 modifiant l arrêté du 15 mai 2007 relatif à la représentation des

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2008

DOCUMENT DE TRAVAIL. L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2008 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SERIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2008 Enquête annuelle

Plus en détail

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce?

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Répondues : 6 351 Ignorées : 28 Enseignant(e) En phase de reprise d'entreprise Autre (veuillez préciser) En phase de création d'entreprise ou d'auto-entreprise

Plus en détail

NOR: DEVL1403186A JORF n 0078 du 2 avril 2014 page 6323 texte n 48

NOR: DEVL1403186A JORF n 0078 du 2 avril 2014 page 6323 texte n 48 Arrêté du 27 mars 2014 modifiant l'arrêté du 15 mai 2007 relatif à la représentation des collectivités territoriales et des usagers aux comités de bassin NOR: DEVL1403186A JORF n 0078 du 2 avril 2014 page

Plus en détail

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variable Libellé 1998 à 2014 ACTIV Code activité du décédé X ADEC Année du décès X ANAIS Année de naissance du décédé X DEPDEC Département du

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations applicables

Plus en détail

INSTRUCTION. N 11-001-B3 du 5 janvier 2011 NOR : BCR Z 11 00001 J

INSTRUCTION. N 11-001-B3 du 5 janvier 2011 NOR : BCR Z 11 00001 J INSTRUCTION N 11-001-B3 du 5 janvier 2011 NOR : BCR Z 11 00001 J LES NOUVELLES RÈGLES D'ASSIGNATION DES PENSIONS DE L'ÉTAT, DES RETRAITES ADDITIONNELLES DE LA FONCTION PUBLIQUE, DES RETRAITES DU COMBATTANT,

Plus en détail

Fonds de Dotations L observatoire Deloitte. 1 er janvier 2011

Fonds de Dotations L observatoire Deloitte. 1 er janvier 2011 Fonds de Dotations L observatoire Deloitte 1 er janvier 2011 Éditorial. Avec 505 fonds de dotation créés depuis la promulgation de la loi fondatrice, un seuil symbolique vient d être franchi au 1 er janvier

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires

Plus en détail

Cliquez sur «Electeur» pour récupérer dans le tableau de droite les électeurs répondant à la sélection.

Cliquez sur «Electeur» pour récupérer dans le tableau de droite les électeurs répondant à la sélection. ELECTION Export des électeurs au format txt ou xls Novembre 009 Lors d une propagande électorale, les préfectures peuvent demander un fichier texte ou excel. Cette notice vous guide pas à pas dans la réalisation

Plus en détail

Tableaux de chasse ongulés sauvages

Tableaux de chasse ongulés sauvages Supplément N 289 4 e trimestre 21 Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 29 21 Le tableau de chasse du cerf se stabilise. Les prélèvements du chevreuil sont à nouveau en légère augmentation, tandis

Plus en détail

Carnet pour jouer en voiture

Carnet pour jouer en voiture Carnet pour jouer en voiture Idées de jeux pour s occuper en voiture avec Petitestetes.com Dans la même collection Carnet de comptines Règles de jeux de cartes Mots croisés Retrouvez des idées de sorties

Plus en détail

DUA (durée d'utilité administrative) Sort final

DUA (durée d'utilité administrative) Sort final 1. Administration du CTR 1.1. Secrétariat " cahiers d'enregistrement du courrier à l'arrivée et au départ chrono du courrier départ chrono du courrier à l'arrivée De plus en plus, sont tenus de manière

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE SÉCURITÉ

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE SÉCURITÉ MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE NATIONALE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L ADMINISTRATION DU MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE LA ZONE SUD DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Les Ptits Géographes Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Géographie Tu es mon ptit géographe Tu vas découvrir le territoire français Objectif : Comprendre les notions de territoire

Plus en détail

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS RETROUVEZ VOTRE POLE DE GESTION DES CONSIGNATIONS EN FONCTION DE VOTRE DEPARTEMENT VOTRE DEPARTEMENT VOTRE

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les entreprises artisanales Mise à jour de juillet 2014 1 4 Millions d adresses email BtoB couvrant plus de 2 Millions d entreprises

Plus en détail

II Transporteur public routier de personnes Arrêté du 28 décembre 2011 modifié (J.O. du 30 décembre 2011)

II Transporteur public routier de personnes Arrêté du 28 décembre 2011 modifié (J.O. du 30 décembre 2011) Ministère chargé des transports Demande d attestation(s) de capacité professionnelle permettant l exercice des professions de : I Transporteur public routier de marchandises, de déménagement et/ou de loueur

Plus en détail

support media destinataire ville département

support media destinataire ville département support media destinataire ville département Tf1 Rédacteur en chef national France 2 Rédacteur en chef national France 3 Rédacteur en chef national Europe 1 Rédacteur en chef national M6 Rédacteur en chef

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

ATTESTATION DE PARUTION

ATTESTATION DE PARUTION LE PARISIEN PARIS Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE ET MARNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN YVELINES Le 20/12/2013 LE PARISIEN ESSONNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN HAUTS DE SEINE Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE

Plus en détail

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2015 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

LOIS. LOI n o 2015-1786 du 29 décembre 2015 de finances rectificative pour 2015 (1) NOR : FCPX1525022L

LOIS. LOI n o 2015-1786 du 29 décembre 2015 de finances rectificative pour 2015 (1) NOR : FCPX1525022L L Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré, LOIS LOI n o 2015-1786 du 29 décembre 2015 de finances rectificative pour 2015 (1) NOR : FCPX1525022L L Assemblée nationale a adopté, Vu la décision du Conseil

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE SÉCURITÉ

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE SÉCURITÉ MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE NATIONALE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L ADMINISTRATION DU MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE LA ZONE OUEST DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE

Plus en détail

TRANSVERSAL ET DEMOGRAPHIE

TRANSVERSAL ET DEMOGRAPHIE B.C.P TRANSVERSAL ET DEMOGRAPHIE Démographie INSEE et DEPP UNIVERS démographie INSEE et DEPP (démographie INSEE et DEPP) Années de 1981 à 2017 Editée le 30 mars 2015 UNIVERS BOb origine des données et

Plus en détail

Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 2013 2014

Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 2013 2014 Supplément N 34 3 e trimestre 214 Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 213 214 Le cerf continue sa progression régulière cette année, alors que le chevreuil stagne et que les prélèvements du sanglier

Plus en détail

INSTRUCTION. N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RÈGLEMENT SANS MANDATEMENT PRÉALABLE DES FACTURES ET MÉMOIRES D'ÉLECTRICITÉ

Plus en détail

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées note d informationdécembre 12.24 À la rentrée 2012, 6 718 900 élèves sont accueillis publiques et privées du premier degré de métropolitaine et des DOM (y compris Mayotte), dont 2 557 000 élèves l enseignement

Plus en détail

ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS, LOISIRS ET ACCUEILS DES ENFANTS ET ADOLESCENTS AUTOUR DU TEMPS SCOLAIRE

ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS, LOISIRS ET ACCUEILS DES ENFANTS ET ADOLESCENTS AUTOUR DU TEMPS SCOLAIRE ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS, LOISIRS ET ACCUEILS DES ENFANTS ET ADOLESCENTS AUTOUR DU TEMPS SCOLAIRE : DIVERSITE DE L OFFRE ET DISPARITES D ACCES SELON LES TERRITOIRES ANNEXES Janvier 2013 1 ANNEXE 1...

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France En septembre, poursuite de la croissance Après un été ensoleillé, la croissance se confirme au mois de septembre. La clientèle d affaires est au rendez-vous. En province,

Plus en détail

Réseaux Privatif des Communes pour Sites Internet. Plaquette de Présentation

Réseaux Privatif des Communes pour Sites Internet. Plaquette de Présentation Réseaux Privatif des Communes pour Sites Internet Plaquette de Présentation La visibilité internet pour un site devient de plus en plus complexe pour être positionné en première page des moteurs de recherche

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Service de l application Sous-direction de la gestion des impôts des particuliers, de la fiscalité directe locale, des études et des statistiques Bureau M1 Droits d enregistrement

Plus en détail

1,6 MILLION DE PARTICULIERS EMPLOYEURS FIN 2002

1,6 MILLION DE PARTICULIERS EMPLOYEURS FIN 2002 ACO S S STA T BILAN 1,6 MILLION DE PARTICULIERS EMPLOYEURS FIN 2002 N 06 - JUIN 2003 Le nombre de particuliers employeurs de personnel à domicile s est fortement accru depuis 1990, passant d environ 500

Plus en détail

Tarifs 33 titres, 58 départements, plus de 3 millions d exemplaires, près de 9,3 millions de lecteurs.

Tarifs 33 titres, 58 départements, plus de 3 millions d exemplaires, près de 9,3 millions de lecteurs. Tarifs 2007 33 titres, 58 départements, plus de 3 millions d exemplaires, près de 9,3 millions de lecteurs. Une communauté de 14 groupes de presse Groupe Presse de l Ouest 1 011 650 ex. 2 817 000 lecteurs

Plus en détail

Annexe I EMPLOIS DE SGASU DU GROUPE I

Annexe I EMPLOIS DE SGASU DU GROUPE I 2884 TRAITEMENTS Annexe I DU GROUPE I Aix-Marseille, chargé des affaires générales Directeur des relations et des ressources de l académie Secrétaire général de l inspection académique des Bouches-du-Rhône

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

LES BIBLIOTHÈQUES DÉPARTEMENTALES DE PRÊT : DONNÉES 2005

LES BIBLIOTHÈQUES DÉPARTEMENTALES DE PRÊT : DONNÉES 2005 1 LES BIBLIOTHÈQUES DÉPARTEMENTALES DE PRÊT : DONNÉES 2005 Table des matières ÉCHANTILLON ET MÉTHODOLOGIE... LES GRANDES TENDANCES EN 2005... 2.1 L'INVESTISSEMENT : LE CONCOURS PARTICULIER DÉPARTEMENTAL...

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 18 avril 2013 pris pour l application de l article 233 du décret n o 2012-1246 du 7 novembre 2012

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales NOR: MCCE1240070A Version consolidée au 16 janvier 2015 Le ministre de l'économie

Plus en détail

Bilan Collège au cinéma 2009/2010

Bilan Collège au cinéma 2009/2010 Bilan Collège au cinéma 2009/2010 Bilan Collège au cinéma 2009-2010 2 Bilan Collège au cinéma 2009-2010 Editorial Le bilan national Collège au cinéma 2009-2010 confirme l importance de cette action qui,

Plus en détail

DIRECTIONS RÉGIONALES DES AFFAIRES CULTURELLES (DRAC)

DIRECTIONS RÉGIONALES DES AFFAIRES CULTURELLES (DRAC) VIE PROFESSIONNELLE DIRECTIONS RÉGIONALES DES AFFAIRES CULTURELLES (DRAC) AVRIL 2015 Département Ressources professionnelles LE CND Un centre d art pour la danse 1, rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex 01

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France 2011 s achève sur un mois de décembre mitigé Le mois de décembre 2011 a été marqué par un ralentissement de la croissance dans l hôtellerie économique et 2 étoiles. Sur

Plus en détail

- Éléments de référence 2015 pour 2016 -

- Éléments de référence 2015 pour 2016 - - Éléments de référence 2015 pour 2016 - I - TAXE FONCIÈRE DÉPARTEMENTALE SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES moyen de 2015 L article 1636 B septies VI du CGI indique que le taux de la taxe foncière sur les propriétés

Plus en détail

Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile. Année 2008

Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile. Année 2008 Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile Année 2008 15 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES 5 1ERE PARTIE : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ modifiant l arrêté du 18 avril 2013 pris pour l application de l article 233 du décret n 2012-1246 du 7 novembre

Plus en détail

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS ANNEXE 2 TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS 001 AIN 050 MANCHE 002 AISNE 051 MARNE 003 ALLIER 052 HAUTE MARNE 004 ALPES DE HTE PROVENCE 053 MAYENNE 005 HAUTES ALPES 054 MEURTHE ET MOSELLE 006 ALPES

Plus en détail

Les Finances des départements 2012

Les Finances des départements 2012 MINISTERE DE L'INTERIEUR MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les Finances des départements 2012 Statistiques et finances locales (tableaux) Direction générale

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE CONTRÔLE 2011

PROCÈS-VERBAL DE CONTRÔLE 2011 PERIODICITE Quotidien N CPPAP 0110 C 86826 PROCÈS-VERBAL DE CONTRÔLE de la des Média PRIX DE VENTE 1,00 ABO FRANCE 330,00 CONTACT PUB. M. GRUDLER Christophe TEL 03.89.32.70.00 ABO ETRANGER FAX DATE CONTROLE

Plus en détail

En 2006, 831 000 enfants sont nés vivants en

En 2006, 831 000 enfants sont nés vivants en et leurs bébés, davantage de sécurité, moins de souffrances et de mutilations. Mais le lieu où la femme accouche et où naît son enfant est bien plus qu un simple espace de soins. Il participe à la symbolique

Plus en détail

Les résidences secondaires en France métropolitaine Essor des propriétaires résidant à l étranger

Les résidences secondaires en France métropolitaine Essor des propriétaires résidant à l étranger Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-3 Les résidences secondaires en France métropolitaine Essor des propriétaires résidant à

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 390 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 23 juillet 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Préface. Le cœur des territoires bat au rythme du tourisme

Préface. Le cœur des territoires bat au rythme du tourisme Préface Le cœur des territoires bat au rythme du tourisme car leur population varie tout au long de l année par le double mouvement des visiteurs qui viennent y séjourner et des habitants qui partent en

Plus en détail

LOI LOI n 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (1) NOR: FCPX1422605L

LOI LOI n 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (1) NOR: FCPX1422605L LOI LOI n 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (1) NOR: FCPX1422605L ELI: http://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2014/12/29/fcpx1422605l/jo/texte ELI: http://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2014/12/29/2014-1654/jo/texte

Plus en détail

CAF Numéro de téléphone: 0821019967 Numéro non surtaxé: 0388376870 Détails, Adresse: Bas Rhin 67

CAF Numéro de téléphone: 0821019967 Numéro non surtaxé: 0388376870 Détails, Adresse: Bas Rhin 67 Numéro de téléphone: 0821019967 Numéro non surtaxé: 0388376870 Détails, Adresse: Bas Rhin 67 Numéro non surtaxé: 0472356222 Détails, Adresse: Tarn Numéro non surtaxé: 0299291752 Détails, Adresse: Rennes

Plus en détail

APOSTILLE DE LA HAYE

APOSTILLE DE LA HAYE APOSTILLE DE LA HAYE En France l apostille de la haye s obtient auprès de la cour d appel du lieu ou a été émis le document. Cour d appel de : PARIS Palais de Justice 2 et 4 Bd du Palais 75001 PARIS Tel

Plus en détail

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse Observatoire UNPI des Taxes Foncières Conférence de presse 4 décembre 2008 I/ Présentation des taux régionaux Classement des plus forts taux régionaux en 2008 Classement par taux les moins Région Taux

Plus en détail

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SÉRIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 Enquête annuelle

Plus en détail

L évolution des températures hivernales

L évolution des températures hivernales Thème : Changement climatique et maîtrise de l énergie Orientation : Réduire les émissions de GES et anticiper les effets du changement climatique L évolution des températures hivernales par stations météorologiques

Plus en détail

etudes INFOS pour qui? Formations La newsletter du Service Étudiant-Formation-Jeunesse / mars 2013 Inscriptions les admissions postbac

etudes INFOS pour qui? Formations La newsletter du Service Étudiant-Formation-Jeunesse / mars 2013 Inscriptions les admissions postbac etudes INFOS La newsletter du Service Étudiant-Formation-Jeunesse / mars 2013 onjour, Vous êtes étudiant calédonien et vous souhaitez étudier en métropole? Il est temps de préparer votre départ et de vous

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France La tendance baissière s accentue Janvier avait donné le ton. La tendance baissière se confirme et s étend sur les catégories économique et super-économique. Dans les entreprises,

Plus en détail

REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES. enseignements formation recherche

REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES. enseignements formation recherche REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES enseignements formation recherche 2014 les académies Hautsde-Seine 971 92 Finistère 29 Seine-Saint-Denis 93 PARIS 75 GUADELOUPE MARTINIQUE 973 GUYANE Côtes-d'Armor 22

Plus en détail

L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale

L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale Inspection Académique des Bouches-du-Rhône Division des Personnels Bureau des Actes Collectifs - DP 2 - Le Chef de

Plus en détail

Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes

Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes Scrutin de mai 2014 Guide technique pour le téléchargement des fichiers XML à l usage de la presse Version : 28 avril

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

Comité Local des Usagers «QUALIPREF» Réunion d installation 8 Février 2012

Comité Local des Usagers «QUALIPREF» Réunion d installation 8 Février 2012 Comité Local des Usagers «QUALIPREF» Réunion d installation 8 Février 2012 - Déploiement de la démarche «Qualipref» - Préfecture du Cher 1 ACCUEIL DU PUBLIC EN PREFECTURE DU CHER - Année 2011-29 000 usagers

Plus en détail

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience ISO 50 001 Méthode et retour d expérience 27/09/2013 DALKIA FRANCE A OBTENU EN 2013 LA CERTIFICATION ISO 50 001 SUR L ENSEMBLE DE SES CONTRATS AVEC MANAGEMENT DE L ENERGIE 27/09/2013 Pourquoi une certification

Plus en détail

Répertoire ( / /9) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977

Répertoire ( / /9) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977 Education nationale ; Direction des écoles ; Division de la formation et de la gestion administrative des personnels ; Bureau formation Initiale et continue des instituteurs (1970-1974) Répertoire (19770578/1-19770578/9)

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI Récépissés de déclarations et arrêtés

Plus en détail

II Transporteur public routier de personnes Arrêté du 28 décembre 2011modifié (J.O. du 30 décembre 2011)

II Transporteur public routier de personnes Arrêté du 28 décembre 2011modifié (J.O. du 30 décembre 2011) Ministère chargé des transports Demande d attestation(s) de capacité professionnelle permettant l exercice des professions de : I Transporteur public routier de marchandises, de déménagement et/ou de loueur

Plus en détail

Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton

Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton VOIRIE ENVIRONNEMENT Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton : >> Afin de toujours mieux répondre aux exigences du marché, l Industrie du Béton est

Plus en détail

Présentation de l enquête «Établissements sociaux» (ES)

Présentation de l enquête «Établissements sociaux» (ES) Présentation de l enquête «Établissements sociaux» (ES) 7 Historique des enquêtes ES L enquête établissements sociaux (ES) est réalisée par la DREES auprès des gestionnaires de structures sociales et médico-sociales

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

Accompagnement RH de la réforme territoriale. Séminaire national des acteurs RH régionaux 29 février 2016

Accompagnement RH de la réforme territoriale. Séminaire national des acteurs RH régionaux 29 février 2016 Accompagnement RH de la réforme territoriale Séminaire national des acteurs RH régionaux 29 février 2016 1 2 Sommaire La réforme territoriale e...p9 Loin 201529du16janvier2015relativeàladélimitationdesrégions,auxélectionsrégionaleset

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD

CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD 2006-2007 1 Académie d'aix-marseille académique des Alpes Hautes-Alpes Bouche du Rhône Vaucluse de Haute-Provence (n envoie pas de travaux au jury) établissements 2 3

Plus en détail

Productions et consommations d eau chaude

Productions et consommations d eau chaude Roger Cadiergues Productions et consommations d chaude L19. SOMMAIRE 1. Panorama technique p. 3 1.01. Les services d chaude 1.02. Les résx d chaude 1.03. L chaude solaire 2. Les consommations p. 5 2.01.

Plus en détail

Enquête Temps d attente pour les consultations hospitalières

Enquête Temps d attente pour les consultations hospitalières Enquête Temps d attente pour les consultations hospitalières Le temps passé dans une salle d attente avant un rendez-vous médical est diversement vécu. Certains jugent cette attente normale, un médecin

Plus en détail

Projet de modification de

Projet de modification de RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Projet de modification de Arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d application de la troisième période du

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Directions däpartementales ou interdäpartementales des Anciens Combattants et Victimes de Guerre :

Directions däpartementales ou interdäpartementales des Anciens Combattants et Victimes de Guerre : Directions däpartementales ou interdäpartementales des Anciens Combattants et Victimes de Guerre : ILE DE FRANCE 75 PARIS 77 SEINE-ET-MARNE 78 YVELINES 91 ESSONNE 92 HAUTS-DE-SEINE 93 SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail