Analyse fonctionnelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse fonctionnelle"

Transcription

1 2 Analyse fonctionnelle Dans ce chapitre, nous commencerons par présenterons les exigences fonctionnelles et techniques que devra satisfaire l intergiciel. Puis nous décrirons les différents acteurs qui seront susceptibles d interagir avec l intergiciel. Par la suite, nous résumons les différentes les services que doit fournir l intergiciel et les propriétés qu il devra posséder. 2.1 Exigences fonctionnelles La table ci-dessous résume les exigences fonctionnelles de l intergiciel. Exigence Description Abstractions communes L intergiciel doit fournir un moyen d abstraire les systèmes embarqués. Intégration et Interopérabilité Il faut l'intégrer et le combiner avec des systèmes hétérogènes. Composition Il doit être possible de regrouper des systèmes pour faciliter leur gestion ou pour créer des fédérations de services. Notification d événements L intergiciel doit prévoir des mécanismes pour notifier des événements réseau. Surveillance Un monitoring des systèmes est parfois nécessaire pour assurer un bon fonctionnement de l ensemble. Communication asynchrone Des systèmes peuvent ne pas opérer en même temps. Pour autant, l intergiciel doit prévoir un procédé pour qu ils puissent se coordonner. Découverte ad hoc A tout moment, les systèmes mobiles peuvent 25

2 apparaître et disparaître du réseau. Il faut donc leur permettre d'une part de se découvrir mutuellement et d'autre part d'offrir leurs services de manière spontanée. Liste des principales exigences fonctionnelles Abstractions communes Afin de s affranchir de la notion même de système embarqué, nous avons besoin d une représentation symbolique qui va nous permettre de considérer chaque système comme un tout [58 p 15]. Pour pouvoir créer des applications qui combinent des éléments logiciels et matériels, l intergiciel doit proposer un modèle de programmation où chaque élément représente un tout. Aussi, dans le modèle de programmation retenu, chaque système embarqué devra être désigné par le terme SystemeEmbarque. Intégration et Interopérabilité Dans certaine situation, il est nécessaire de combiner, plusieurs éléments matériels et logiciels. Pour que cette combinaison puisse fonctionner, l intergiciel devra permettre de résoudre des problématiques liées à l intégration des différents éléments et à leur interopérabilité. Composition Le fait de percevoir chaque système comme un tout ne signifie pas pour autant qu il ne soit pas décomposable [58 p 15]. La prolifération des systèmes embarqués étant un fait [26], l intergiciel doit posséder des fonctionnalités permettant de les organiser et les regrouper lorsqu on les met en réseau. Il devra en outre offrir aux utilisateurs des formalismes de représentation de la topologie réseau qui soient simples et efficaces. De même, il faut qu il puisse faciliter le parcours et la mise à jour des systèmes mis en réseau. Notification d événements D'une manière générale, les systèmes embarqués sont des systèmes réactifs, en ce sens qu ils sont en interaction permanente avec leur environnement via des capteurs et des actionneurs. Les capteurs servent à connaître l état de l environnement, alors que les actionneurs agissent dessus. Les systèmes doivent détecter tout événement qui conduit à un changement de l environnement, et réagir en fonction de celui-ci. Dans le cas d'un réseau, plusieurs systèmes peuvent être intéressés par un même événement (détecté par un autre système). L intergiciel doit donc fournir des mécanismes permettant de notifier tout système intéressé par un événement. 26

3 Surveillance L intergiciel doit posséder des fonctionnalités permettant de surveiller l état des systèmes embarqués qu il interconnecte. Car de plus en plus d appareils sont connectés via un réseau sans fil. Or dans ce type de réseau les déconnexions sont intempestives. Cela peut être dû à plusieurs raisons : arrêt volontaire, mise en veille de l appareil, perte de signal réseau, interférence Il se peut également qu un système puisse se retrouver en état de surcharge (par exemple en cas de mémoire saturée) et ne peut donc plus répondre aux «sollicitations» qui lui sont envoyées. Concrètement, dans notre étude cas, il s agit de surveiller les capteurs, l imprimante et la base de données ; si un dysfonctionnement (déconnexion, surcharge, ) est repéré, il faut en avertir l administrateur. Communication asynchrone Le modèle de communication synchrone doit être supporté par défaut par l intergiciel. Il doit également supporter le modèle de communication asynchrone afin de permettre aux systèmes mis en réseaux d échanger des messages même si les systèmes en question ne sont pas présents en même temps. Ce type de communication est très utile dans le cas des systèmes mobiles, notamment dû au fait que les déconnexions intempestives. Découverte ad hoc L intergiciel est prévu pour être déployé sur des systèmes mobiles. Pour ce type de système, il n existe pas ou peu d infrastructure réseau, ils se connectent les uns aux autres de manière ad hoc au travers d un réseau sans fil de type Wifi ou Bluetooth. Il est nécessaire que l intergiciel permette aux appareils mobiles de se découvrir mutuellement de manière spontanée et de s auto organiser entre eux. De même, il doit leur permettre de découvrir les protocoles de communication en présence et les services disponibles. 27

4 2.2 Exigences techniques Exigence Taille mémoire réduite Flexibilité Sécurité Hétérogénéité et distribution réseau Passage à l échelle et performance Évolution et adaptabilité Description La taille mémoire de l intergiciel ne doit pas dépasser 128 kilo octets. Le calibrage des fonctionnalités de l intergiciel est nécessaire pour permettre son déploiement sur différentes plates-formes. Il est indispensable de garantir l identité d un système et de contrôler ses accès. L intergiciel doit masquer l hétérogénéité et la distribution réseau pour faciliter le développement d applications réparties avec des systèmes embarqués réseau, La prolifération des systèmes embarqués rend d autant plus indispensable le fait que l intergiciel puisse supporter le passage à l échelle. (c quoi le passage à l'échelle?) L intergiciel doit s adapter aux changements de l environnement. Liste des principales exigences non-fonctionnelles Taille mémoire réduite L intergiciel est prévu pour un déploiement sur des appareils de très petite taille, comme des téléphones portables. Or, ces appareils ont des ressources limitées en termes de mémoire, d énergie et de capacité de calcul. Aussi, dans un premier temps, il est nécessaire que l emplacement occupé par l intergiciel dans la mémoire de stockage n excède pas 128 kilooctets. Ce chiffre est conforme aux spécifications JSR-139 [46] de la machine virtuelle Java pour la configuration d appareils limités en termes de connexion réseau (Connected Limited Device Configuration ou encore CLDC 1.1). Flexibilité La taille de la mémoire requise pour exécuter les programmes est proportionnelle au nombre de fonctionnalités que l intergiciel est à même du supporter. Aussi, l intergiciel doit offrir un moyen pour calibrer ses fonctionnalités en rapport avec les caractéristiques de l appareil technique de la machine où il sera installé. Sécurité Dès lors qu'un système embarqué est mis en réseau, ses ressources peuvent être partagées. Dans ce cas, la sécurité revêt une importance capitale. Il s agit de protéger chaque ressource contre toute atteinte pouvant engendrer un dysfonctionnement ou une détérioration et contrôler les accès aux ressources. Il est également utile de pouvoir garder une trace des opérations effectuées sur les ressources. 28

5 Hétérogénéité et distribution réseau La nature-même des systèmes embarqué est très disparate : les capteurs, les systèmes enfouis (électroménager), les systèmes mobiles (GPS, téléphones, assistants personnels, ) [50]. Certains d'entre eux supportent Java et acceptent uniquement des connections infrarouge. D'autres s exécutent sous Windows ou Linux et acceptent des connections Bluetooth ou Wifi. Le développeur va se retrouver souvent confronté à des problématiques liées à l hétérogénéité des systèmes et aux protocoles de communication. Il doit également prendre en compte la distribution de ces systèmes. Alors, pour simplifier la tâche du développeur, il convient donc de masquer et l hétérogénéité et la distribution des systèmes embarqués. Évolution et adaptabilité L exigence d adaptabilité est motivée par deux paramètres : le changement des conditions environnementales et la modification des besoins des utilisateurs. Les systèmes embarqués sont généralement immergés dans un environnement qui est en perpétuel changement. On peut citer par exemple les systèmes d aide à la conduite ou de freinage dans une automobile. En ce qui concerne les besoins utilisateurs, ils sont susceptibles d être modifiés à tout instant. Soit du fait de l évolution technologique, soit de la volonté des utilisateurs qui souhaitent avoir plus de services (connexion à internet, vidéo à la demande, ). Aussi, l intergiciel doit être conçu dès le départ pour être capable d évoluer et d adapter son comportement en fonction des changements. 2.3 Acteurs La figure suivante regroupe les sept rôles possibles pour interagir avec l intergiciel. Ils sont classés selon deux catégories : les acteurs machines et les acteurs humains. SystemEmbarque Utilisateur Contrôleur SESimple SEComposite Integrateur Développeur Figure 14. Les acteurs 29

6 Les acteurs systèmes SystemeEmbarque est une abstraction de n'importe quel système embarqué. Il peut être source d événements tout comme il est capable de réagir à ceux-ci. Il a la possibilité d émettre et de recevoir des messages. Il propose volontiers ses services aux autres acteurs. Du fait de sa mobilité avérée il peut entrer et sortir du réseau à tout moment. Il peut être ajouté en tant qu «enfant» à un système embarqué composite. Par conséquent, il a la possibilité d utiliser des ressources de celle-ci, auquel cas il doit renouveler régulièrement l usage de ces ressources. SEComposite est une spécialisation de l'acteur SystemeEmbarque. Par conséquent, il hérite du comportement de celui-ci. Il regroupe un ou plusieurs systèmes embarqués. Il supporte des opérations de composition telles que l ajout ou le retrait «d enfants». Par ailleurs, il fournit et contrôle le cycle de vie des ressources utilisables par ses enfants. SESimple est une spécialisation de l'acteur SystemeEmbarque. A cet effet, il hérite du comportement de ce dernier. Il est une abstraction d un seul système embarqué. Contrôleur représente un agent chargé de la surveillance de l ensemble du système. Les acteurs humains Utilisateur représente n'importe quel utilisateur intéressé par les services fournis par l intergiciel ou par les applications construites au-dessus de celui-ci. Il initie des actions et en attend les résultats. Il peut souscrire aux événements qui peuvent se produire. Intégrateur représente les personnes en charge de configurer, composer et mettre à jour les applications bâties avec l intergiciel. Développeur crée des applications à l aide de l intergiciel. Il peut moduler des services spécifiques en fonction des besoins de l utilisateur. 30

7 2.4 Services l intergiciel La figure suivante schématise les différents services que devra fournir l intergiciel. Identification et Autorisation System Réaction Observation Notification Publication Subscribe Utilisateur Visualisation Arrivée SystemEmbarque Composition Départ Integrateur Configuration Obtention SESimple Renouvellement Développeur Mise à jour Location SEComposite Monitoring Eviction Contrôleur Figure 15. Les fonctionnalités de l intergiciel Services fonctionnels Composition et Visualisation Composition regroupe toutes les opérations utiles permettant à l administrateur de regrouper des systèmes embarqués réseau. Les structures hiérarchiques (arbres) représentant la composition vont par la suite faciliter leur parcours et leur mise à jour des systèmes réseau. La composition peut être dynamique. Dans ce cas ce sont les systèmes eux-mêmes qui se regroupent, en fonction de la façon dont ils ont été configurés par l administrateur. Visualisation permet aux utilisateurs de connaître l état du système : les appareils connectés, la façon dont ils sont regroupés, leur localisation, Cette visualisation se matérialise sous forme de page html ou d arbre. 31

8 Observation, réaction et notification Observation décrit le processus permettant à un utilisateur ou à un SystemeEmbarque de s inscrire en tant qu observateur auprès d un autre système qui devient l observable. Réaction définit la façon dont un système embarqué réagit à l occurrence d un événement qu il a détecté ou pour lequel il a été notifié. Notification correspond au fait d informer les utilisateurs et les autres systèmes embarqués d'un changement d'état. Publication et souscription La publication permet à une SystemeEmbarque de diffuser via un canal des messages à l intention des utilisateurs ou des autres systèmes. La souscription autorise un utilisateur ou un système à s abonner uniquement aux événements ou aux sujets qui l intéressent auprès d un canal de diffusion. Arrivée et départ L arrivée et le départ correspondent aux connexions et aux déconnexions des systèmes embarqués mobiles. Monitoring Le monitoring définit un mécanisme minimal pour s assurer que l ensemble du système fonctionne correctement. Services techniques Location, obtention, renouvellement et recyclage La location fournit aux SystemeComposite le moyen de gérer la mise à disposition de leurs ressources pour les autres systèmes. Cette gestion passe par l allocation d un bail renouvelable et limité dans le temps qui est rattaché à chaque utilisation d une ressource. L obtention décrit pour des systèmes la façon d acquérir un bail. Le renouvellement est un processus cyclique qui permet aux systèmes embarqués de garder une ressource qu elles ont déjà obtenue. Le recyclage sert à l optimisation de l usage des ressources d un SystemeEmbarque. Cela se traduit par la gestion du cycle de vie de chaque ressource et par la libération des ressources allouées mais dont le bail a expiré. Mise à jour, et Configuration Configuration regroupe toutes les fonctions permettant de configurer et de reconfigurer l intergiciel. Mise à jour est le service qui rassemble toutes les facilités de d installation et déploiement. Identification et autorisation Identification prévoit les mécanismes d authentification pour l ensemble des acteurs de l intergiciel. Autorisation définit les accès pour chaque acteur. 32

ConfigFree : la connectivité simplifiée

ConfigFree : la connectivité simplifiée ConfigFree : la connectivité simplifiée La connectivité sans fil est devenue indispensable à la communication à tout moment et en tous lieux. Elle permet aux utilisateurs d ordinateurs portables de rester

Plus en détail

TD séance n 13 Réseau Windows

TD séance n 13 Réseau Windows 1 Paramètre IP sous Windows Nous avons vu lors de la dernière séance qu un ordinateur connecté à Internet devait avoir une adresse IP. Ce que nous avons vu sous Linux est identique à ce que nous allons

Plus en détail

Rapport sur l installation du Réseau Wifi au Lycée François 1er. Présentation. du Réseau Wi-Fi

Rapport sur l installation du Réseau Wifi au Lycée François 1er. Présentation. du Réseau Wi-Fi SERVICE INFORMATIQUE Page 1/6 Rapport sur l installation du Réseau Wifi au Lycée François 1er Présentation du Réseau Wi-Fi (Rapport à l usage de l ensemble des utilisateurs du système d information du

Plus en détail

Comment effectuer la mise à jour ou la mise à niveau du micrologiciel sur mon appareil Brother?

Comment effectuer la mise à jour ou la mise à niveau du micrologiciel sur mon appareil Brother? Description du problème 1000000253604 Comment effectuer la mise à jour ou la mise à niveau du micrologiciel sur mon appareil Brother? Description de la solution 200000025360 - Utilisateurs Windows - Utilisateurs

Plus en détail

ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE N 15AG004 POUVOIR ADJUDICATEUR :

ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE N 15AG004 POUVOIR ADJUDICATEUR : ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE N 15AG004 POUVOIR ADJUDICATEUR : Ville de PONT-A-MOUSSON Hôtel de Ville 19, Place DUROC 54701 PONT-A-MOUSSON Cedex Et CCAS C.C.T.P Marché à procédure adaptée (Selon

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières Cahier des Clauses Particulières relatif au programme fonctionnel Informatique * * * Amélioration du Système d information de la CCIM Sommaire 1. Objet du Marché P2 2. Contexte P2 2.1- Présentation l environnement

Plus en détail

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu.

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. NOTE DE SYNTHESE : Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. Page 1 sur 21 Sommaire Présentation de l entreprise :... 3 Son histoire:... 3 Infrastructure technique

Plus en détail

Formation professionnelle TIC Suisse

Formation professionnelle TIC Suisse Formation professionnelle TIC Suisse DIRECTIVES concernant l examen professionnel de: Informaticienne / informaticien 1 en technique des systèmes et réseaux TIC Informaticienne / informaticien en développement

Plus en détail

Choisissez l un des modèles et dans la zone Options dans le volet de droite indiquez où vous désirez voir apparaître la Barre de navigation.

Choisissez l un des modèles et dans la zone Options dans le volet de droite indiquez où vous désirez voir apparaître la Barre de navigation. Publisher 2007 Créer une composition de type WEB Pour pouvoir publier votre site Web sur le Web, vous devez vous abonner à un service d'hébergement Web après d'un fournisseur de services Internet. Ce service

Plus en détail

Les livrets & fiches techniques extranat POCKET. FICHE TECHNIQUE SPECIFIQUE N SP-02 : Utilisation d extranat Pocket en réseau

Les livrets & fiches techniques extranat POCKET. FICHE TECHNIQUE SPECIFIQUE N SP-02 : Utilisation d extranat Pocket en réseau FICHE TECHNIQUE SPECIFIQUE N SP-02 : Utilisation d extranat Pocket en réseau Note : Cette fiche technique montre les différentes étapes et les paramétrages spécifiques nécessaires à l utilisation d extranat

Plus en détail

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Données techniques Ce service permet de bénéficier d une installation, d une reconfiguration ou d une installation

Plus en détail

Profil de protection d un automate programmable industriel

Profil de protection d un automate programmable industriel Profil de protection d un automate programmable industriel Version 1.1 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le

Plus en détail

Figure 5-1. 5.2 Paramétrage des Nouvelles Fonctions

Figure 5-1. 5.2 Paramétrage des Nouvelles Fonctions 5. Center V2 Dans cette version, le Center V2 Pro supporte au maximum 500 souscripteurs (Système-GV), à comparer aux 50 souscripteurs de la version précédente. Ce chapitre présente les nouvelles fonctions

Plus en détail

Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER

Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER TABLE DES MATIERES I. Introduction 3 II. Informations générales. 4 2.1 Identification du personnel utilisateur... 4 2.2 Gestion des vêtements

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

3/13. 5 https://eiopa.europa.eu/publications/administrative/jc201377 POG Joint_Position_.pdf. 6 JO L 335 du17.12.2009, p. 1.

3/13. 5 https://eiopa.europa.eu/publications/administrative/jc201377 POG Joint_Position_.pdf. 6 JO L 335 du17.12.2009, p. 1. EIOPABoS16/071 FR Orientations préparatoires sur les modalités de gouvernance et de surveillance des produits par les entreprises d assurance et les distributeurs de produits d assurance 1/13 Introduction

Plus en détail

Service d envoi de messages SMS Avant projet

Service d envoi de messages SMS Avant projet Université numérique Paris Ile-de-France Services numériques mutualisés Service d envoi de messages SMS Avant projet Document annexe au Cahier des Clauses Particulières n 29M04 Version 2 - Mars 2009 29M04

Plus en détail

GMS SYSTÈME DE GESTION GRAPHIQUE

GMS SYSTÈME DE GESTION GRAPHIQUE GMS SYSTÈME DE GESTION GRAPHIQUE 1 GMS Système de gestion de la sécurité pour les organisations ayant plusieurs sites. Le Système de Gestion Graphique (GMS) de PACOM est une application client-serveur

Plus en détail

ENTENTE DE NIVEAU DE SERVICE D ENTREPRISE 2.2 Services d infrastructure (IaaS) en nuage public Centre de données virtuel

ENTENTE DE NIVEAU DE SERVICE D ENTREPRISE 2.2 Services d infrastructure (IaaS) en nuage public Centre de données virtuel ENTENTE DE NIVEAU DE SERVICE D ENTREPRISE 2.2 Services d infrastructure (IaaS) en nuage public Centre de données virtuel 1 Description du service («Services») Le centre de données virtuel (CDV) des services

Plus en détail

Une nouvelle référence dans cette année de jubilé

Une nouvelle référence dans cette année de jubilé 64 Pages romandes Une nouvelle référence dans cette année de jubilé Pour ce 25 ème anniversaire, les développeurs ont entièrement reprogrammé le logiciel de gestion ABACUS. Le résultat: une solution de

Plus en détail

Introduction. Chapitre 1. 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs

Introduction. Chapitre 1. 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs Chapitre 1 Introduction 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs L évolution des télécommunications répond principalement à une double attente : la convergence des réseaux (fixe/mobile et voix/données) et l intégration

Plus en détail

Partie 1 Les fondamentaux

Partie 1 Les fondamentaux Partie 1 Les fondamentaux 1. Débuter avec Outlook 2010... 3 2. La fenêtre d Outlook... 23 3. Envoyer et recevoir des messages électroniques... 79 4. Gérer les contacts... 127 5. Gérer les emplois du temps...

Plus en détail

Système DaisaTest. Fonctions du système DaisaTest. Système de contrôle pour les installations d éclairage de secours

Système DaisaTest. Fonctions du système DaisaTest. Système de contrôle pour les installations d éclairage de secours Système de contrôle pour les installations d éclairage de secours Système DaisaTest Fonctions du système DaisaTest Le système DaisaTest est un type d installation d éclairage de secours capable de surveiller

Plus en détail

CONNECT. Mode d emploi. ios

CONNECT. Mode d emploi. ios CONNECT Mode d emploi ios fr Table des matières 1 Qu est-ce que JURA Connect?... 3 2 Premiers pas...4 3 Smartphones/tablettes compatibles... 5 4 Assistant de configuration...6 Bienvenue dans l assistant

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

ANNEXE BIM Marché : G 1601

ANNEXE BIM Marché : G 1601 ANNEXE BIM Marché : G 1601 MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION DU BATIMENT «GIENAH» SUR LE PARC TECHNOLOGIQUE CITE DE LA PHOTONIQUE (PESSAC, 33) Maître d Ouvrage SEML Route des Lasers Bâtiment

Plus en détail

Documentation utilisateur. BEEM v1.0 Décembre 2009

Documentation utilisateur. BEEM v1.0 Décembre 2009 Documentation utilisateur BEEM v1.0 Décembre 2009 1 Table des matières Table des matières... 2 A propos de ce manuel... 3 Utilisation de ce manuel...3 Touches de navigation...3 Conventions...4 Assistance...5

Plus en détail

Besoins possibles pour l équipe :

Besoins possibles pour l équipe : Besoins possibles pour l équipe : Images ISO de Windows Sever, Windows 8 (ou Windows 7) -Linux (Debian ou Ubntu), VirtualBox -Locations de serveurs chez hébergeurs -Environnements de développement : SQL

Plus en détail

Installation de serveurs DNS, WINS et DHCP sous Windows Server 2003

Installation de serveurs DNS, WINS et DHCP sous Windows Server 2003 Installation de serveurs DNS, WINS et DHCP sous Windows Server 2003 Contexte : Dans le cadre de l optimisation de l administration du réseau, il est demandé de simplifier et d optimiser celle-ci. Objectifs

Plus en détail

Le programme de distribution

Le programme de distribution Le programme de distribution Ce document décrit en bref les concepts de la distribution de solutions de Management de Flotte (AVL) produits par GPS4NET. Les informations présentées ont un caractère purement

Plus en détail

Hexoskin Wearable Body Metrics

Hexoskin Wearable Body Metrics Hexoskin Wearable Body Metrics Guide d utilisation pour les utilisateurs iphone et OS X Dernière mise à jour 14 Juillet 2014 1. Découvrez votre kit Hexoskin Le kit Hexoskin est envoyé dans deux boîtes:

Plus en détail

Chapitre 1 Le matériel (ou hardware) 9

Chapitre 1 Le matériel (ou hardware) 9 Chapitre 1 Le matériel (ou hardware) 9 1.1. Détail des composants et pilotes... 10 Détecter un périphérique mal installé ou rencontrant des problèmes de pilote... 13 Mettre à jour un pilote de périphérique...

Plus en détail

ANALYSER ET REPRESENTER L ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION

ANALYSER ET REPRESENTER L ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION ANALYSER ET REPRESENTER L ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION A5. 3 Gestion de l information Processus 10 L échange d informations dans la PME Quand échange-t-on de l information? Tous les acteurs

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Trustwave Network Access Control (NAC) version 4.1 et Central Manager Software version 4.1 Préparé par Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

Polycopiés Numériques

Polycopiés Numériques SERVICES NUMERIQUES MUTUALISES Polycopiés Numériques Le service de Polycopiés numériques des universités membres de l Université Numérique Paris Île-de-France Un projet de service numérique mutualisé porté

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. INTRODUCTION... 1 2. ÉVALUATION DES BESOINS DE L ÉLÈVE ET DE L ENVIRONNEMENT MATÉRIEL...

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. INTRODUCTION... 1 2. ÉVALUATION DES BESOINS DE L ÉLÈVE ET DE L ENVIRONNEMENT MATÉRIEL... PROJET DE DÉVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Procédure de connexion pour les tableaux blancs interactifs 29 avril 2011 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. INTRODUCTION... 1 2. ÉVALUATION

Plus en détail

Guide d installation et d administration

Guide d installation et d administration Guide d installation et d administration Table des matières Introduction...2 Installer l application... 3 Confirmer les exigences d installation... 5 Installation dans un environnement monoposte... 6 Installation

Plus en détail

Chapitre 1 Le matériel (ou hardware) 11

Chapitre 1 Le matériel (ou hardware) 11 Chapitre 1 Le matériel (ou hardware) 11 1.1. Détail des composants et pilotes... 12 Détecter un périphérique mal installé ou rencontrant des problèmes de pilote... 15 Mettre à jour un pilote de périphérique...

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service courrier dématérialisé avec Bee-POST

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service courrier dématérialisé avec Bee-POST GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service avec Bee-POST 2 1. Créer votre compte 2. Imprimante Bee-POST 3. Votre certificat 4. Envoyer un Sommaire Avant-propos...3 1. Créer votre compte...4 2. Télécharger

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

TP3-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER

TP3-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER TP3-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER MELANIE SISR GR2 Introduction Le but de ce TP est d installer et de configurer un serveur de fichier hautement disponible

Plus en détail

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Version 5 Impartial Software La Longanière 49330 Marigné Tél. : 02 41 69 20 45 e-mail : contact@impartial-software.com web : http://www.impartial-software.com

Plus en détail

CyberLab. Points forts. Aperçu

CyberLab. Points forts. Aperçu Aperçu Points forts CyberLab est une application web pour la saisie de demandes et la consultation de résultats qui communique quasiment avec tous les principaux systèmes de gestion de laboratoire. Le

Plus en détail

Guide d utilisation du projecteur réseau

Guide d utilisation du projecteur réseau Guide d utilisation du projecteur réseau Table des matières Préparation...3 Connecter le projecteur à votre ordinateur...3 Connexion sans fil (pour certains modèles)... 3 QPresenter...5 Configuration minimale

Plus en détail

B3/B7 Réseau (SQL/Citrix)

B3/B7 Réseau (SQL/Citrix) B3/B7 Réseau (SQL/Citrix) Introduction Pour que plusieurs utilisateurs puissent travailler en même temps sur les mêmes données (clients, dossiers, ) il faut disposer d un réseau Plusieurs architectures

Plus en détail

Mode d emploi pour l utilisation du logiciel Magiesta. www.magiesta.com

Mode d emploi pour l utilisation du logiciel Magiesta. www.magiesta.com Mode d emploi pour l utilisation du logiciel Magiesta www.magiesta.com www.magiesta.com Magiesta est un logiciel simple et puissant, dont la fonction est de contrôler les divers équipements au sein d une

Plus en détail

Aquariums et capteurs de niveau

Aquariums et capteurs de niveau http://club2a.free.fr/site/article.php3?id_article=477 Aquariums et capteurs de niveau mercredi 9 mai 2007, par Bricoleau Cet article a pour but de présenter les éléments de base, qui permettent de se

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ- MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DES SYSTÈMES SÉQUENTIELS DÉCRIRE PUIS RÉALISER UN SYSTÈME À PARTIR D UN BESOIN DE MÉMORISATION PROBLÉMATIQUE : Afin de déterminer

Plus en détail

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire 2 1 Les éléments de communication 1.1 Les éléments principaux d une communication Une communication démarre avec un message (ou des informations) qui doit être envoyé d un individu ou d un périphérique

Plus en détail

Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/PFA/5/1

Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/PFA/5/1 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/PFA/5/1 Section du programme, du budget et de l administration Segment du programme, du budget

Plus en détail

Système de mesure du poids de la Cabine - Contrepoids

Système de mesure du poids de la Cabine - Contrepoids Système de mesure du poids de la Cabine - Contrepoids Manuel d instruction TABLE DES MATIÈRES 0. Introduction 1. Contenu du matériel fourni 2. Recommandations 3. Spécifications techniques 4. Fonctionnement

Plus en détail

Logiciel de supervision LVS2 pour BAES adressable

Logiciel de supervision LVS2 pour BAES adressable Logiciel de supervision LVS2 pour BAES adressable notice utilisateur LE05042AB-FR.indd 1 29/05/13 11:58 Sommaire PRESENTATION Types d'installation...3 Les niveaux d'accès...3 INSTALLATION Installation

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG 1. Introduction Le règlement (CE) n 1223/2009 relatif aux produits cosmétiques («règlement Cosmétiques») 1 a jeté les fondements d une gestion uniforme des

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

SYSEO PLANNING. L agenda électronique

SYSEO PLANNING. L agenda électronique SYSEO PLANNING L agenda électronique Sommaire 1 Introduction... 3 2 Caractéristiques du produit... 4 3 Planning médecin... 5 4 La gestion des rendez-vous... 6 4.1 La prise de Rendez-Vous... 7 4.1.1 Par

Plus en détail

Le service de mise à jour internet ARI PartSmart est plus rapide que jamais

Le service de mise à jour internet ARI PartSmart est plus rapide que jamais Dites Oui Le service de mise à jour internet ARI PartSmart est plus rapide que jamais Nous sommes heureux de vous annoncer que le service de mise à jour ARI PartSmart est désormais disponible! Notre objectif

Plus en détail

Conclusions et Perspectives

Conclusions et Perspectives 8 Conclusions et Perspectives Ce chapitre conclut la thèse en donnant un bilan du travail effectué et les perspectives envisageables au terme de cette recherche. Nous rappelons tout d abord les principales

Plus en détail

Communication avec une seule unité programmable NEXIA (Windows 2000, XP, Vista) pour un réseau de plusieurs unités Nexia, se référer au document

Communication avec une seule unité programmable NEXIA (Windows 2000, XP, Vista) pour un réseau de plusieurs unités Nexia, se référer au document Communication avec une seule unité programmable NEXIA (Windows 2000, XP, Vista) pour un réseau de plusieurs unités Nexia, se référer au document "Communication réseau Nexia" Les processeurs NEXIA sont

Plus en détail

FORMATION EN LIGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UN MODÈLE MIXTE (SYNCHRONE ET ASYNCHRONE) OFFERT À L AIDE DE LA PLATE-FORME PERSONN@LISA

FORMATION EN LIGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UN MODÈLE MIXTE (SYNCHRONE ET ASYNCHRONE) OFFERT À L AIDE DE LA PLATE-FORME PERSONN@LISA FORMATION EN LIGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UN MODÈLE MIXTE (SYNCHRONE ET ASYNCHRONE) OFFERT À L AIDE DE LA PLATE-FORME PERSONN@LISA Sauvé Louise Télé-université / SAVIE / SAGE Introduction Une étude de

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu.

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu. P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r et Guide d utilisation 008 www.paruvendu.fr Bienvenu sur l Espace Promoteur A travers ce guide de l utilisateur, nous

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement

Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement Claude Belleil Université de Nantes Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement 1 Introduction Le diagramme de déploiement spécifie un ensemble de constructions qui peuvent être utilisées pour définir

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Manuel d utilisation

UltraBackup NetStation 4. Manuel d utilisation UltraBackup NetStation 4 Manuel d utilisation Table des matières Table des matières... 2 1 Introduction... 12 1.1 Généralités... 12 1.1.1 Note sur la terminologie... 12 1.1.2 Applications clientes... 12

Plus en détail

OpsMailmanager : la solution de référence pour la gestion des emails dans Alfresco

OpsMailmanager : la solution de référence pour la gestion des emails dans Alfresco : la solution de référence pour la gestion des emails dans Alfresco Les fonctionnalités d Comparatif avec Alfresco 3.2 Consultation de la base de documents depuis le client de messagerie Extraction des

Plus en détail

M1 : Ingénierie du Logiciel

M1 : Ingénierie du Logiciel M1 : Ingénierie du Logiciel UNIVERSITE PIERRE & MARIE CURIE (PARIS VI) Examen Réparti 2eme partie 10 Janvier 2013 (2 heures avec documents : tous SAUF ANNALES CORRIGEES). Barème indicatif sur 22 points

Plus en détail

Brevet d Études Professionnelles ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME. Durée 4 heures coefficient 5 DOSSIER SUJET. Notes à l attention du candidat

Brevet d Études Professionnelles ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME. Durée 4 heures coefficient 5 DOSSIER SUJET. Notes à l attention du candidat Brevet d Études Professionnelles SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES INDUSTRIELS et DOMESTIQUES ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention du candidat Vous devrez répondre directement

Plus en détail

Créer un compte utilisateur

Créer un compte utilisateur Les comptes utilisateurs http://vanconingsloo.be/les-cours/modules-informatiques-et-internet/initiation-a-linformatique/decouvertewindows/comptes-utilisateurs Créer et gérer un compte utilisateur Un ordinateur

Plus en détail

Mise en œuvre d une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier

Mise en œuvre d une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier Mise en œuvre d une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier Sommaire : Page 2 à 12 : TP5 Mise en œuvre d une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier o o o Page 2-4

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès Dossier en ligne Guide destiné au responsable de la gestion des accès Table des matières 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Rôle du responsable de la gestion des accès... 3 1.2 Besoin d un code d utilisateur pour

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES ACCÈS SUR LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES ACCÈS SUR LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14-CA(AMT)-15 Politique relative à la gestion des accès sur les sites

Plus en détail

Note Technique. Connexion à un réseau externe Internet / LAN / WAN / ADSL

Note Technique. Connexion à un réseau externe Internet / LAN / WAN / ADSL Note Technique Connexion à un réseau externe Internet / LAN / WAN / ADSL Date de Révision Septembre 2005 Application VT200-N, VT100-N et Supervisor 1. Objet Cette note permet de faciliter l information

Plus en détail

Utilisation d Unix au travers de XWin32

Utilisation d Unix au travers de XWin32 Utilisation d Unix au travers de XWin32 Jean-Yves Didier 19 décembre 2006 Résumé : Le programme XWin32 est un serveur X Window 1 qui permet, grâce à l architecture des systèmes d exploitation de type Unix,

Plus en détail

Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI

Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI Vérification interne 378-1-615 29 avril 2009 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... II 1.0 INTRODUCTION...5 2.0 OBJECTIFS ET PORTÉE DE LA VÉRIFICATION...7

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalSuite

Alcatel-Lucent VitalSuite Alcatel-Lucent VitalSuite Performance Management Software Surveillez, mesurez et améliorez la prestation de services d'entreprise de classe opérateur via une infrastructure multifournisseurs et mutiservices

Plus en détail

Le WordPad est un petit utilitaire qui permet de saisir un texte court, de le mettre en forme et de l imprimer

Le WordPad est un petit utilitaire qui permet de saisir un texte court, de le mettre en forme et de l imprimer Le WordPad est un petit utilitaire qui permet de saisir un texte court, de le mettre en forme et de l imprimer Un autre utilitaire inclus dans WINDOWS est la calculatrice : les résultats obtenus dans cette

Plus en détail

sedex Compétences : Suivi des modifications Equipe sedex Stefan Podolak Fournisseurs de logiciels Version Date Nom ou Rôle Remarque

sedex Compétences : Suivi des modifications Equipe sedex Stefan Podolak Fournisseurs de logiciels Version Date Nom ou Rôle Remarque Nom du projet sedex Numéro du projet 5664 Document Release-Notes client sedex 4.0.4 Version 1.0 (25.07.2013) en travail en examen autorisé pour utilisation Statut X Compétences : Auteurs/Conception: Examen/Approbation:

Plus en détail

INSTALLATION MULTISITES

INSTALLATION MULTISITES INSTALLATION MULTISITES INSTALLATION MULTISITES 1 Remarque importante 2 Installation de GT-SERV 2 Prérequis d installation de GlobalTax GT-SERV 2 Installer GT-SERV 3 Installation de GT-ADMIN 12 Prérequis

Plus en détail

Table des matières INTRODUCTION... 3 1. GOUVERNANCE AU SEIN DES INSTITUTIONS APPLIQUANT L APPROCHE STANDARD AU TITRE DU RISQUE OPÉRATIONNEL...

Table des matières INTRODUCTION... 3 1. GOUVERNANCE AU SEIN DES INSTITUTIONS APPLIQUANT L APPROCHE STANDARD AU TITRE DU RISQUE OPÉRATIONNEL... CADRE DE TRAVAIL Caisses non membres d une fédération, sociétés de fiducie et sociétés d épargne désirant adopter une approche standard pour le calcul des exigences de fonds propres au titre du risque

Plus en détail

Le Grand Robert & Collins (v2) Version réseau Windows

Le Grand Robert & Collins (v2) Version réseau Windows Le Grand Robert & Collins (v2) Version réseau Windows Manuel d installation serveur et postes clients Ce document décrit la procédure d installation pour la version réseau Windows du Grand Robert & Collins

Plus en détail

Pilotage à distance via une liaison LIFI

Pilotage à distance via une liaison LIFI C3 4 VALIDER LE CHOIX D UNE ARCHITECTURE MATERIELLE/LOGICIELLE. C4 1 CABLER ET/OU INTEGRER UN MATERIEL. C4 3 ADAPTER ET/OU CONFIGURER UNE STRUCTURE LOGICIELLE. C4 5 TESTER ET VALIDER UN MODULE LOGICIEL

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la Sûreté de Fonctionnement

Chapitre 1 : Introduction à la Sûreté de Fonctionnement Note de cours : Sûreté de fonctionnement des installations industrielles ENICarthage, M.P CSSA Chapitre 1 : Introduction à la Sûreté de Fonctionnement L une des évolutions essentielles dans la conception

Plus en détail

Procédure de mise à jour. Yourcegid Fiscalité

Procédure de mise à jour. Yourcegid Fiscalité Yourcegid Fiscalité YC - V5.5 08/01/2016 Sommaire 1. Vérifications et préconisations avant l installation... 4 Différentes configurations de mise à jour YourCegid Fiscalité... 4 Prérequis système avant

Plus en détail

007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07

007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07 007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 14.2.2007 SEC(2007) 113 DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION Document accompagnant la proposition

Plus en détail

Démarche projet détaillée

Démarche projet détaillée 3iL Expertise 43, Rue de Sainte-Anne 87000 Limoges Tél : 06.62.46.49.60 E-mail : contact@3il-expertise.fr - www.3il-expertise.fr Date Janvier 2013 Diffusion Public Auteur BOUILLER Romain Relecture CASTEX

Plus en détail

Synoptique présences & absences

Synoptique présences & absences Guide Reference Livre 18 Gestion des ressources humaines Sécurité, contrôle des accès Vidéo surveillance via Internet Gestion d activités, Affichage d informations Distribution d heure synchronisée Audit,

Plus en détail

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale 40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale Le système d information (RIS, PACS, internet, ) est au cœur de l organisation de tout

Plus en détail

Mise en œuvre du déploiement de la suite bureautique OpenOffice.org dans l ensemble des écoles de la Côte-d Or

Mise en œuvre du déploiement de la suite bureautique OpenOffice.org dans l ensemble des écoles de la Côte-d Or Domaine : T.I.C.E. Mise en œuvre du déploiement de la suite bureautique dans l ensemble des écoles de la Côte-d Or Sommaire Introduction 1. Constats états des lieux 1.1. Coût des logiciels de type bureautique

Plus en détail

MARQUE: SEAGATE. REFERENCE: STDR2000200 Backup Plus Slim CODIC: 4057155

MARQUE: SEAGATE. REFERENCE: STDR2000200 Backup Plus Slim CODIC: 4057155 MARQUE: SEAGATE REFERENCE: STDR2000200 Backup Plus Slim CODIC: 4057155 Seagate Dashboard - Guide d'utilisation Seagate Dashboard - Guide d utilisation 2013 Seagate Technology LLC. Tous droits réservés.

Plus en détail

Kit de Bienvenue. Guide de démarrage rapide pour le service de sauvegarde et synchronisation en ligne de Bureau En Gros. Facile à installer et à gérer

Kit de Bienvenue. Guide de démarrage rapide pour le service de sauvegarde et synchronisation en ligne de Bureau En Gros. Facile à installer et à gérer Kit de Bienvenue Guide de démarrage rapide pour le service de sauvegarde et synchronisation en ligne de Bureau En Gros Facile à installer et à gérer Prêt à utiliser en moins de 5 minutes Bienvenue! Bonjour

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Communications, Echanges de données

Communications, Echanges de données Communications, Echanges de données Florence Le Priol LaLICC, Université Paris-Sorbonne flepriol@paris4.sorbonne.fr Technologies sans fil Sources http://www.commentcamarche.net/wifi/wifiintro.php3 http://www.ultimatepocket.com/index.php?option=com_co

Plus en détail

Pour toutes demandes de renseignements concernant le logiciel, veuillez contacter uncac.cop@unodc.org (pour les questions relatives à la Convention

Pour toutes demandes de renseignements concernant le logiciel, veuillez contacter uncac.cop@unodc.org (pour les questions relatives à la Convention Pour toutes demandes de renseignements concernant le logiciel, veuillez contacter uncac.cop@unodc.org (pour les questions relatives à la Convention des Nations Unies contre la corruption) ou untoc.cop@unodc.org

Plus en détail

Profil de protection d un client applicatif MES/SCADA

Profil de protection d un client applicatif MES/SCADA Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

I q Le système d information

I q Le système d information [ Manager le système d information I q Le système d information Au sein d une organisation, les équipements informatiques matériels et les logiciels qui les animent ne constituent que la partie visible

Plus en détail

Attribution des adresses IP dans un réseau Cas d un PC nomade (Sous XP édition familiale)

Attribution des adresses IP dans un réseau Cas d un PC nomade (Sous XP édition familiale) Version du 16 mai 2008 Club Minerve Robert Venot Attribution des adresses IP dans un réseau Cas d un PC nomade (Sous XP édition familiale) 1 Introduction Sur un réseau, chaque PC est repéré par une adresse

Plus en détail

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par:

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par: Catalogue de Formations THERMALISME Accompagnement à la Certification Aquacert HACCP (Certification basée sur le Guide Bonnes Pratiques de la profession Conforme aux exigences règlementaires de janvier

Plus en détail

CONVENTION 2014 HEITZ SYSTEM. Compte rendu de la convention HEITZ Décembre 2014. Voici les différents thèmes abordés lors de cette convention

CONVENTION 2014 HEITZ SYSTEM. Compte rendu de la convention HEITZ Décembre 2014. Voici les différents thèmes abordés lors de cette convention Compte rendu de la convention HEITZ Décembre 2014 Voici les différents thèmes abordés lors de cette convention Nouveau produit financier (Disponible immédiatement): Automatisation totale de la gestion

Plus en détail