Quatre stratégies principales ont été définies pour maintenir une réduction de la mortalité liée à la rougeole

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quatre stratégies principales ont été définies pour maintenir une réduction de la mortalité liée à la rougeole"

Transcription

1 Termes de Reference Recrutement d un bureau d étude ou une institution pour l Enquête de Couverture Vaccinale (ECV) post campagne Rougeole en Mauritanie 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Lors de l assemblée Mondiale de la Santé (1989) et du Sommet Mondial pour les Enfants (1990), les objectifs de contrôle de la Rougeole ont été fixés comme suit : Réduire de 90% la morbidité due à la rougeole Réduire de 95% la mortalité due à la rubéole Atteindre 80% de taux de couverture vaccinale de la rougeole en vaccination systématique et dans au moins 80% des districts. Quatre stratégies principales ont été définies pour maintenir une réduction de la mortalité liée à la rougeole 1. Atteindre au moins 80% de couverture vaccinale de routine 2. Renforcement de la gestion des cas de rougeole 3. Surveillance basée sur le cas avec confirmation au laboratoire 4. Offrir une seconde opportunité de vaccination contre la rougeole La dernière stratégie implique l introduction d une deuxième de dose de rougeole dans le PEV de routine et ou organiser de façon périodique les campagnes de vaccination de masse. Il existe trois types de campagnes : 1. Les campagnes de rattrapage «catch up»: Un effort ponctuel, limité dans le temps, pour vacciner tous les enfants de moins de 15 ans. Le but étant la réduction des sujets susceptibles dans une population (non vaccinée ou faisant l objet d échec vaccinal primaire) 2. Les Campagnes de suivi «follow-up»: ou campagnes de masse périodiques, tous les 3 ans en moyenne (suivant la campagne de rattrapage, qui ont pour but de limiter l accumulation de susceptibles depuis la dernière campagne) 3. Campagne de Maintien «keep-up» correspond aux interventions visant à maintenir une couverture de routine élevée pendant la période séparant les campagnes. La Région africaine de l OMS a fixé un objectif de pré-élimination en 2008, qui vise à réduire de 98 % d ici 2012 la mortalité par rougeole, par comparaison avec les estimations de La réduction de l incidence de la rougeole à moins de cinq cas par million d habitants annuellement dans tous les pays, et l atteinte des cibles pour les principaux indicateurs de performance de la surveillance qui sont : i) le taux de maladie éruptive fébrile non rougeoleuse d au moins 2/ habitants); et ii) la proportion de districts notifiant au moins un cas présumé de rougeole, assorti d un prélèvement sanguin (cible, 80 % ou plus par an). La fragilité des progrès accomplis en matière de réduction de la mortalité rougeoleuse a poussé en 2010 le comité régional de l OMS pour l Afrique en sa soixantième session, à adopter une nouvelle résolution dans le but de sensibiliser les états membres à accroître le financement de la vaccination, renforcer la recherche sur la vaccination, et améliorer la

2 qualité de la mise en œuvre des stratégies de lutte contre les maladies évitables par la vaccination. A l instar des autres pays de la sous-région, la Mauritanie, a organisé entre 2003 et 2004, en 4 blocs, une campagne de vaccination de rattrapage contre la rougeole ciblant les enfants de 9 mois à 14 ans révolus avec un taux de couverture vaccinale nationale après évaluation, de 96% ; puis une première campagne de suivi en 2008 qui a permis de vacciner en 5 jours (29 janvier au 02 février) enfants âgés de 9 à 59 mois; ce qui correspond à une couverture administrative de 98%. En 2011 une épidémie de rougeole a évolué au niveau de la partie est du pays et a concerné 03 régions. La particularité de cette épidémie c est qu elle a touché surtout des enfants et adultes jeunes dont l âge varie de 05 à 29 ans. Une campagne de riposte a été conduite en mai 2011 dans les trois régions du sud est du pays touchées par l épidémie et a permis de vacciner un total de personnes âgées de 5 à 29 ans, sur une cible attendue de soit une couverture vaccinale de 98.75%. Cependant la couverture vaccinale actuelle, qui stagne autour de 70% (avec des faibles couvertures vaccinales observées dans certaines régions exposant au risque d épidémies) reste en deçà du niveau qui permettrait l interruption de la circulation du virus de la rougeole. Pour maintenir les acquis et renforcer la lutte accélérée contre cette maladie et conformément aux stratégies adoptées pour l élimination de la rougeole en 2020, une campagne de suivi a été organisé dans les treize régions du pays pour la période du 19 au 28 Novembre 2014, soit trois ans après la dernière campagne et a eu pour cible les enfants de 9 mois à 14 ans, soit une population de Cette intervention majeure de santé publique a permis de vacciner une population de Et donc à dépasser l objectif fixé à 95%. Afin d apprécier la couverture vaccinale réalisé pendant la campagne de vaccination contre la Rougeole, il est recommandé de faire une évaluation post campagne. OBJECTIFS DE L ENQUETE : 1. Objectif Général : Evaluer la campagne de vaccination contre la Rougeole qui s est déroulée du 19 au 28 Novembre 2014 dans les 13 régions de la Mauritanie. 2. Objectifs spécifiques : Déterminer la couverture vaccinale contre la Rougeole par tranche d âge, district et par région ; Déterminer les cas de MAPI suite à l administration du vaccin et le comportement des populations ; Déterminer les principales raisons de non vaccination ; Apprécier le niveau de connaissance générale de la population sur la maladie contre laquelle le vaccin a été administré ; Identifier les principaux canaux d information de la population des régions concernées; Déterminer la CV, les MAPI, les raisons de non vaccination, le niveau de connaissance générale, ainsi que les principaux canaux d information selon les variables sociodémographiques suivantes : âge, sexe, éducation, milieu de résidence (urbain, rural), statut économique (index de richesse), emploi, parité de la mère et la langue parlée, Evaluer la couverture vaccinale du PEV de routine des enfants de 12 à 23 mois

3 Faire une analyse approfondie sur la base des données recueillies, tout en comparant les résultats avec ceux du PEV de routine, et faire des recommandations pour l introduction élaborer un plan d élimination ; I. METHODES : 1. Cadre d étude : L étude se déroulera dans toutes les régions qui ont bénéficié de la campagne de vaccination contre la Rougeole. 2. Population d étude : L étude portera sur les enfants de 9 mois à 14 ans sans distinction de sexe, qui sont les cibles primaires Les cibles secondaires sont les répondants des ménages à enquêter (père, mère ou personne à charge). Critères d inclusion : Etre un enfant âgé de 9 mois à 14 ans pendant la mise en œuvre de la campagne et résident dans les districts des régions enquêtées pendant les 2 mois précédents l enquête ; Type d enquête et méthode d échantillonnage : Il s agit d une enquête transversale descriptive. La méthode d échantillonnage utilisée est celle du sondage en grappes à trois degrés. Le premier degré a consisté au tirage dans chaque Region (wilaya) de 30 grappes avec une probabilité proportionnelle à la taille, selon les normes de l OMS. En faisant l hypothèse que la couverture vaccinale attendue de la campagne est de 95%, avec une précision de 5% et un intervalle de confiance de 95%, la taille d échantillon sera de 300 sujets (30 grappes de 10) âgées de 9 mois à 14 ans. Ce tirage est effectué sur la base des dernières données du RGPH réalisé par l Office National de la Statistique (ONS) en avril 2013, les ménages à enquêter sont tirés au second degré, puis les cibles (enfant de 9 mois a 14 ans) au troisième degré. Une fois le ménage tiré, la table de Kish doit être utilisée pour sélectionner au hasard un seul membre du ménage âgé de 9 mois à 14 ans pour l interview. La technique utilisée dans cette enquête est de type questionnaire. La méthodologie de l échantillonnage est décrite en détails dans le manuel de référence de l OMS (OMS/FCH/IVB/VAM, WHO/IVB/04.23). Objet de la consultation : L institution/consultant sera responsable de l élaboration du protocole (et validation par le MS), la collecte des données, la saisie, la révision, l analyse des données et la production du rapport de l enquête. Durant la période du contrat, il est attendu du consultant de réviser le questionnaire, la méthodologie d analyse, les indicateurs ainsi que leurs conformités avec le plan d analyse. 4. Taches : Sous la supervision de EPI focal point OMS et en étroite collaboration avec le PEV et les autre partenaires, bureau d étude ou une institution aura pour tâches principales de : - Elaborer le protocole de l enquête (et le valider par le MS) - Assurer la collecte des données - Assurer la gestion technique et l analyse des données de l enquête - Réviser les résultats obtenus de l analyse - Réviser les tableaux obtenus de l analyse des résultats bruts

4 - S assurer de la conformité des résultats avec le plan d analyse - Rédiger un rapport d évaluation final axe sur les résultats obtenus suite à l enquête - Formuler des recommandations et activités pertinentes afin d assurer une meilleure couverture vaccinale au niveau nationale - Organiser un atelier national de restitution des résultats de l enquête

5 5. Résultats attendus : - Un rapport détaillé des résultats de l enquête de couverture vaccinale post campagne déterminant : - La couverture vaccinale par le vaccin anti-rougeole - Les cas de MAPI suite à l administration du vaccin et le comportement des populations - Les principales raisons de non vaccination ; - Le niveau de connaissance générale de la population sur la maladie contre laquelle le vaccin a été administré ; - Les principaux canaux d information de la population des régions concernées; - La CV, les MAPI, les raisons de non vaccination, le niveau de connaissance générale, ainsi que les principaux canaux d information selon les variables sociodémographiques suivantes : âge, sexe, éducation, milieu de résidence (urbain, rural), statut économique (index de richesse), emploi, parité de la mère et la langue parlée, la couverture vaccinale du PEV de routine. 6. Contenu du dossier de candidature Les dossiers de candidature devront comprendre : a) une présentation du bureau d étude ou de l institution (activités, nombre d années d expérience, organisation technique et managériale, moyens humains, matériels et financiers, etc.) b) les références des missions dans le domaine de l évaluation c) les références des missions des interventions de façon générale : - Compétences clés, qualifications, et expériences requises pour le consultant principal et/ou ses collaborateurs: Qualifications académiques : en Bio statistique, Santé Publique, Epidémiologie ou autres disciplines similaires (Minimum un diplôme de Master, PHD préférable) Expérience professionnelle : Au moins 10 années d expérience consolidées dans le domaine de gestion et d analyse des données démographiques de santé avec parfaite connaissance du contexte local Mauritanien ; Avoir une expérience attestée dans les enquêtes de sante types EDS ou MICS ; Bonne connaissance du système des Nations Unies et/ou autres partenaires techniques et financiers ; Avoir une bonne connaissance du français. La connaissance de l Anglais sera considérée un plus ; Avoir une parfaite maitrise de l outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, base de données) ; Avoir une maitrise d au moins un logiciel pour l analyse des données statistiques (Epi Info, SPSS, STATA, SAS ou autres). Le candidat désigné par l institution sera évalué sur la base des compétences sus mentionnées. Durée de consultation : - La consultation est prévue pour une durée de quatre semaines du 25 janvier au 25 février Les résultats de l enquête doivent être disponibles au plus tard le 30 mars Compositions et dépôts des candidatures :

6 - Les institutions/candidats intéressés doivent faire parvenir à l OMS sous pli ferme : - Un CV détaillé du consultant et les copies des diplômes et des références, - Une copie (hard ou soft) du rapport de la dernière enquête réalisée - Une proposition méthodologique et de timing pour la réalisation du travail, - Une proposition financière.

7 La date limite de dépôt des dossiers est fixée au vendredi 20 Janvier 2015 à 16 Heures. Le dossier sous pli fermé doit comporter la mention : CandidatureEnquête de Couverture Vaccinale (ECV) post campagne Rougeole en Mauritanie, au bureau de l OMS à l adresse suivante :BP : 320 Nouakchott- Mauritanie. Ilot K Lot en face de la police 4ème. NB : Cet avis peut être annulé ou modifié sans avis préalable. Les documents de candidatures ne seront pas restitués aux postulants

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES Pour l évaluation des dispositifs de préparation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES SECRETARIAT EXECUTIF DE L ORGANISATION DU CORRIDOR ABIDJAN LAGOS PROJET DE FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT SUR LE CORRIDOR ABIDJAN LAGOS (PFCTAL) DON IDA H549-TG TERMES DE REFERENCES Activité

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS POUR UN CONSULTANT INDIVIDUEL / UN CONSULTANT JUNIOR

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS POUR UN CONSULTANT INDIVIDUEL / UN CONSULTANT JUNIOR AVIS A MANIFESTATION D INTERETS POUR UN CONSULTANT INDIVIDUEL / UN CONSULTANT JUNIOR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Bureau du Cameroun Immeuble FOUL ASSI 1067 bis Rue 1750 ; Nouvelle Route

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU)

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Termes de références du consultant Objet : Appui à l élaboration de la suite

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste AFFICHAGE DE POSTE Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Statut : Rémunération : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Conseiller en emploi Stratégie urbaine Coordonnatrice

Plus en détail

- 1 - CONSULTANT(E) INTERNATIONAL(E) : FORMATION DES FORMATEURS EN. Dernier délai de soumission 12/05/2016

- 1 - CONSULTANT(E) INTERNATIONAL(E) : FORMATION DES FORMATEURS EN. Dernier délai de soumission 12/05/2016 CONSULTANT(E) INTERNATIONAL(E) : FORMATION DES FORMATEURS EN JOURNALISME D INVESTIGATION Lieu : Tunis, TUNISIE Dernier délai de soumission 12/05/2016 Catégorie additionnelle Type de Contrat : Langues Requise:

Plus en détail

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

CONTEXTE ET JUSTIFICATION CONTEXTE ET JUSTIFICATION Le tabagisme est l une des plus grandes menaces actuelles pour la santé mondiale. Il crée une forte dépendance chez les consommateurs habituels qu il finit par tuer, et présente

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 009/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles»

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» 1. Contexte de l étude 1.1. A propos de Search For Common Ground Search for Common Ground (SFCG) est une organisation

Plus en détail

Etude pour la mise en place d une stratégie de communication et de visibilité du projet dans l écorégion WAMER

Etude pour la mise en place d une stratégie de communication et de visibilité du projet dans l écorégion WAMER Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l'écorégion WAMER Etude pour la mise en place d une stratégie de communication et de visibilité du projet dans

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Réalisation d un recensement fiscal et élaboration d une stratégie de recouvrement pour la Communauté rurale de Nguéniène Mars 2014 Ircod Alsace

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-014BIS/2014

AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-014BIS/2014 Programme des Nations Unies pour le développement AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-014BIS/2014 Date: 24/07/2014 Pays : Type de contrat : Niveau du poste : Description de la mission : Langue requise

Plus en détail

Fonds des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF) Rabat-Maroc

Fonds des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF) Rabat-Maroc Fonds des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF) Rabat-Maroc Appel à consultation pour l élaboration d un plan de plaidoyer et de communication pour la prévention du Handicap TERMES DE REFERENCES 1. Contexte

Plus en détail

TDR : Etude sur l entrepreneuriat des jeunes et des femmes en Mauritanie

TDR : Etude sur l entrepreneuriat des jeunes et des femmes en Mauritanie République Islamique De Mauritanie Ministère des Affaires Economiques et du Développement Centre Mauritanien d Analyse de Politiques ----- CMAP ----- TDR : Etude sur l entrepreneuriat des jeunes et des

Plus en détail

Les éléments à mentionner dans son mémoire technique

Les éléments à mentionner dans son mémoire technique Les éléments à mentionner dans son mémoire technique Voici les éléments et parties qu'il est indispensable de mentionner dans son mémoire technique : I. Profil Général de la société Nom et raison sociale

Plus en détail

AVIS À MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT

AVIS À MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT AVIS À MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Immeuble du Centre de Commerce International d Abidjan CCIA Avenue Jean-Paul II 01 BP 1387, Abidjan 01 Côte d'ivoire Téléphone : +225 20

Plus en détail

Termes de Référence pour l étude sur le niveau de financement des Services Sociaux Essentiels en faveur des enfants et des femmes de Mauritanie

Termes de Référence pour l étude sur le niveau de financement des Services Sociaux Essentiels en faveur des enfants et des femmes de Mauritanie Termes de Référence pour l étude sur le niveau de financement des Services Sociaux Essentiels en faveur des enfants et des femmes de Mauritanie 1. Contexte et justification La Mauritanie a souscrit à l

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement

Programme des Nations Unies pour le développement Programme des Nations Unies pour le développement Nouakchott DEMANDE DE COTATION POUR CONSULTANT/CONTRACTANT INDIVIDUEL (INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE) N ICN-025/2011 Date: 06/12/2011 Pays :

Plus en détail

PROGRAMME de FORMATION DISPENSÉ EN MAURITANIE FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA POPULATION (FNUAP) RAPPORT SYNTHÈSE D ÉVALUATION

PROGRAMME de FORMATION DISPENSÉ EN MAURITANIE FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA POPULATION (FNUAP) RAPPORT SYNTHÈSE D ÉVALUATION PROGRAMME de FORMATION EN PLANIFICATION OPÉRATIONNELLE ET CONTRÔLE DE PROJET DISPENSÉ EN MAURITANIE POUR LE COMPTE DU FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA POPULATION (FNUAP) DU 16 FEVRIER AU 20 MARS 2003 12

Plus en détail

TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN(E) SECRETAIRE DE DIRECTION BILINGUE (FRANÇAIS/ANGLAIS)

TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN(E) SECRETAIRE DE DIRECTION BILINGUE (FRANÇAIS/ANGLAIS) TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN(E) SECRETAIRE DE DIRECTION BILINGUE (FRANÇAIS/ANGLAIS) CONTEXTE DU PROJET Les Centres Internationaux de Formation des Autorités/Acteurs Locaux (CIFAL) sont des

Plus en détail

Termes de référence Appel à candidature

Termes de référence Appel à candidature Termes de référence Appel à candidature Expert pour analyser & valoriser des données quantitatives 1- Fiche signalétique de la mission Titre étude/recherche : Etude d évaluation de l efficacité de la kinésithérapie

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante;

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante; RÈGLEMENT SUR LES EFFECTIFS, LES NORMES ET BARÈMES DE RÉMUNÉRATION, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement

Programme des Nations Unies pour le développement Programme des Nations Unies pour le développement AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-009/2015 Date: 26/05/2015 Pays : Type de contrat : Niveau de poste : Description de la mission : Langue requise

Plus en détail

UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL

UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL ------------------------------------------------------------------------------------------ Titre: CONSULTANT(E) CHARGE(E) DE L APPUI A LA REVUE ET

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE :

TERMES DE REFERENCE : MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ----------------------- Unité de Coordination des Programmes Emploi (UCP-Emploi) -----------------------

Plus en détail

APPEL A CONSULTATIONS

APPEL A CONSULTATIONS APPEL A CONSULTATIONS DESCRIPTION DES FONCTIONS L UNESCO projette d élaborer un manuel pédagogique de référence pour la formation à la citoyenneté à destination des jeunes de 16 à 25 ans dans le cadre

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg. la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité

Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg. la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité Conférence de presse du 9 septembre 2010 Pourquoi évaluer l état de santé? Collecte

Plus en détail

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE Agence des Nations Unies : Titre : Lieu : Durée : Bureau Régional de l ONUDC pour l Afrique de l'ouest et

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Superviseur (se) Relation Client à Distance Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Dossier du BHI N S1/0501 LETTRE CIRCULAIRE 88/2015 16 décembre 2015 RECRUTEMENT D UN CHARGE DU SOUTIEN DES NORMES TECHNIQUES AU SECRETARIAT DE L OHI

Dossier du BHI N S1/0501 LETTRE CIRCULAIRE 88/2015 16 décembre 2015 RECRUTEMENT D UN CHARGE DU SOUTIEN DES NORMES TECHNIQUES AU SECRETARIAT DE L OHI Dossier du BHI N S1/0501 LETTRE CIRCULAIRE 88/2015 16 décembre 2015 RECRUTEMENT D UN CHARGE DU SOUTIEN DES NORMES TECHNIQUES AU SECRETARIAT DE L OHI Références : A. LC de l OHI 87/2015 du 15 décembre 2015

Plus en détail

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/28 Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire Options pour renforcer le partage d informations sur les produits diagnostiques, préventifs

Plus en détail

Améliorer la par prévention les SSTI : primaire

Améliorer la par prévention les SSTI : primaire Session 1 : Philosophie du travail en réseau Session 1 : Pluridisciplinarité et préservation Action de la de Santé prévention dans les entreprises coordonnées Améliorer la par prévention les SSTI : primaire

Plus en détail

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018.

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018. Termes de référence (TdRs) pour le recrutement d un formateur/mentor en genre sur la gestion des ressources naturelles dans le Paysage du Grand Virunga. 1. Contexte La Collaboration Transfrontalière du

Plus en détail

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO)

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO) Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Durée totale des jours prévus Appui au renforcement des capacités du CCM

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Appel à projetss. trois pays. leurs. et social). Le

Appel à projetss. trois pays. leurs. et social). Le Appel à projetss Etudes par pays sur la comptabilité et la gestion des ressources naturelles SECTION 1. L appel à projets Le Globall Development Network (GDN) invite les chercheurs à soumettre leurs propositions

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/CST(3)/4 Conseil économique et social Distr.: Générale 8 octobre 2012 Français Original: Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Comité de statistique

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Ouverture de l appel : 15 Mars 2013 Clôture de l appel : 08 Avril 2013 AMI N 21/2013

Ouverture de l appel : 15 Mars 2013 Clôture de l appel : 08 Avril 2013 AMI N 21/2013 Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Avis de Sollicitation de Manifestation d intérêt

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT. UN(E) ASSISTANT(E) DE DIRECTION BILINGUE (Français/Anglais) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE

AVIS DE RECRUTEMENT. UN(E) ASSISTANT(E) DE DIRECTION BILINGUE (Français/Anglais) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN(E)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR UNE ACTION DE FORMATION D AUDITEURS EN CERTIFICATION DE SYSTEMES DE MANAGEMENT

TERMES DE REFERENCE POUR UNE ACTION DE FORMATION D AUDITEURS EN CERTIFICATION DE SYSTEMES DE MANAGEMENT REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DE LA TECHNOLOGIE Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle -INNORPI TERMES DE REFERENCE POUR UNE ACTION DE FORMATION D AUDITEURS

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions AGEFOS PME REUNION Appel à propositions SELECTION DE PRESTATAIRE AU TITRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA POE COLLECTIVE Date: 07 FEVRIER 2012 Rédacteur: BRICE VIRGINIUS SOLENE BOISSEL Cet appel à propositions

Plus en détail

BANQUE MONDIALE TERMES DE REFERENCE ET ETENDUE DU TRAVAIL POUR LA REALISATION DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE SUR LA GOUVERNANCE EN CÔTE D IVOIRE

BANQUE MONDIALE TERMES DE REFERENCE ET ETENDUE DU TRAVAIL POUR LA REALISATION DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE SUR LA GOUVERNANCE EN CÔTE D IVOIRE BANQUE MONDIALE TERMES DE REFERENCE ET ETENDUE DU TRAVAIL POUR LA REALISATION DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE SUR LA GOUVERNANCE EN CÔTE D IVOIRE I. Contexte La Banque mondiale est entrain de mener une initiative

Plus en détail

APPEL D OFFRE. Les fondamentaux du formateur REFERENCE A RAPPELER LORS DE LA SOUMISSION : CC/CSL_TTT2015

APPEL D OFFRE. Les fondamentaux du formateur REFERENCE A RAPPELER LORS DE LA SOUMISSION : CC/CSL_TTT2015 APPEL D OFFRE Les fondamentaux du formateur REFERENCE A RAPPELER LORS DE LA SOUMISSION : CC/CSL_TTT2015 Ce document identifie les spécificités du programme de formation «les fondamentaux du formateur»

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf. No. HRSS/15/08/1262 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE Classe Titre fonctionnel P-3 Économiste Département/Division/Section RITD-ATPC Groupe professionnel Affaires Économiques

Plus en détail

Atelier régional des Nations Unies sur le traitement des données du recensement (3-7 novembre 2008, Bamako/Mali)

Atelier régional des Nations Unies sur le traitement des données du recensement (3-7 novembre 2008, Bamako/Mali) INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE Société d Etat Décret n 96-975 du 18 décembre 1996 01 BP V 55 Abidjan Siège social : Cité Adm. Tour C 2 ème étage Tél : 20 21 05 38 Fax (225) 20 21 63 27 DEPARTEMENT

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL EN PASTORALISME AU CENTRE REGIONAL AGRHYMET

ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL EN PASTORALISME AU CENTRE REGIONAL AGRHYMET Projet Régional d Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) Coordination Régionale TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 ED/BIE/CONFINTED/48/RN Genève, 7 décembre 2007 Original : anglais RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 A. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017

Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017 CONSEIL EXÉCUTIF EB138/44 Cent trente-huitième session 4 décembre 2015 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017 1. Le

Plus en détail

N 10 2015 20 OCTOBRE EXAMENS PROVINCIAUX

N 10 2015 20 OCTOBRE EXAMENS PROVINCIAUX N 10 2015 20 OCTOBRE Service des examens provinciaux EXAMENS PROVINCIAUX Objet : Constitution, sur examen d aptitudes, d une réserve de recrutement d Architecte Chef de Bureau Technique A1 Service Technique

Plus en détail

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012.

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012. Avis de Sollicitation de Manifestation d intérêt pour le recrutement d un consultant international ou national pour la revue des Plans d investissements des pays AMI N 05 2012 Plans d investissement nationaux

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE

PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE Appel à candidatures pour recruter des experts en formation et appui conseil court terme Les candidatures sont ouvertes aux expertises internationales

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 005/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet»

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» Cahier des charges Prestataires Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» 1. Le contexte : Pour la grande majorité des TPE/PME, la promotion sur un plan tant national qu international

Plus en détail

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE REPUBLIQUE TOGOLAISE RAVAIL-LIBERTE-PATRIE N /MFPRA/CTRAP/UGPD Lomé, PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Expert(e) en Qualité/accréditation en Santé. Sénégal

Expert(e) en Qualité/accréditation en Santé. Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MATIERE DE GESTION DES MIGRATIONS DANS LE PAYS XX

RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MATIERE DE GESTION DES MIGRATIONS DANS LE PAYS XX RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MATIERE DE GESTION DES MIGRATIONS DANS LE PAYS XX Type de projet : Coopération technique Type de projet secondaire : Renforcement des capacités en matière de gestion des migrations

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT I- BIOSTATISTICIEN NOMBRE DE POSTE : 01. Master en Biostatistique.

AVIS DE RECRUTEMENT I- BIOSTATISTICIEN NOMBRE DE POSTE : 01. Master en Biostatistique. MINISTERE DE LA SANTE ------------------ SECRETARIAT GENERAL ------------------ BURKINA FASO Unité Progrès Justice AVIS DE RECRUTEMENT Le Centre MURAZ, Etablissement Public de Santé (EPS) à vocation de

Plus en détail

Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation

Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation Appel à candidatures pour un référencement de prestataires en ingénierie de formation dans le cadre du projet expérimental

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT Projet MENFP-MAECD-UNESCO «Amélioration de la qualité de la formation

Plus en détail

OCHA AVIS DE VACANCE INTERNE/ EXTERNE N 003/2015

OCHA AVIS DE VACANCE INTERNE/ EXTERNE N 003/2015 Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires Secrétariat Nations Unies République Démocratique du Congo Office for the Coordination of Humanitarian Affairs United Nations Secretariat Democratic Republic

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE. Honneur- Fraternité- Justice. Centre Mauritanien d Analyse de Politiques

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE. Honneur- Fraternité- Justice. Centre Mauritanien d Analyse de Politiques REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur- Fraternité- Justice Centre Mauritanien d Analyse de Politiques PROGRAMME D ACTIVITE 2009 Janvier 2009 Présentation du Programme d activité 2009 I- Contexte 1-

Plus en détail

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54 question les conclusions tirées des étapes antérieures de la révision n apparaît. Ceci peut se faire notamment par une analyse critique des données chiffrées et des modifications de l organisation administrative;

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Le Ministère de la Santé Publique lance un appel à candidature pour les postes suivants à occuper au Centre Ambulancier National:

APPEL A CANDIDATURE. Le Ministère de la Santé Publique lance un appel à candidature pour les postes suivants à occuper au Centre Ambulancier National: APPEL A CANDIDATURE Le Ministère de la Santé Publique lance un appel à candidature pour les postes suivants à occuper au Centre Ambulancier National: I. Directeur des Opérations Le Directeur des Opérations

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification Mise à jour : octobre 2011 Chapitre 8 La mission d audit La planification Table des matières 1. Les procédés préliminaires... 1 2. L approche de partenariat avec le gestionnaire... 2 3. La connaissance

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE LABORATOIRE D ETUDES DE MARCHES ET STATISTIQUE APPLIQUEE

DOSSIER PEDAGOGIQUE LABORATOIRE D ETUDES DE MARCHES ET STATISTIQUE APPLIQUEE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT LABORATOIRE D ETUDES DE MARCHES ET

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

s'y prête pas. Page 1 sur 6

s'y prête pas. Page 1 sur 6 POLITIQUE DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION DES MEMBRES 28 avril 2016 Selon le contexte, le genre masculin ou le genre féminin est utilisé dans les présentes règles de fonctionnement pour en faciliter la

Plus en détail

Description du Programme de stages juridiques internationaux de McGill

Description du Programme de stages juridiques internationaux de McGill PROGRAMME DE STAGES JURIDIQUES INTERNATIONAUX APPEL DE CANDIDATURES TRIBUNAL PÉNAL INTERNATIONAL POUR LE RWANDA - CABINETS COUR SPÉCIALE POUR LA SIERRA LEONE CABINETS COUR SPÉCIALE POUR LA SIERRA LEONE

Plus en détail

ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS ET À LA CRÉATION D UNE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE

ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS ET À LA CRÉATION D UNE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 2 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante Durable IDF

ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante Durable IDF ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante Durable IDF Consultation de sociétés de conseil pour la réalisation d interventions auprès de PMI sur une durée de 2 ans dans le cadre de l'action en

Plus en détail

La CTP s est également portée candidate pour être Autorité de Gestion du futur Programme Opérationnel POCTEFA 2014-2020.

La CTP s est également portée candidate pour être Autorité de Gestion du futur Programme Opérationnel POCTEFA 2014-2020. www.ctp.org www.poctefa.eu Jaca, le 9 avril 2014 La Communauté de Travail des Pyrénées est un organisme interrégional de coopération transfrontalière créé en 1983, autour des 8 collectivités territoriales

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE POLITIQUE ET D UN MODELE DE TARIFICATION POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE POLITIQUE ET D UN MODELE DE TARIFICATION POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE POLITIQUE ET D UN MODELE DE TARIFICATION POUR LA BIDC Mai 2014 TDR pour l élaboration d une politique et d un modèle de tarification pour la BIDC Page - 1 -

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLIE DE PARIS NORD-EST ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST «ATELIERS D EXPRESSION» Référence

Plus en détail

République du Sénégal Un peuple Un but Une foi -------- MINISTERE DE L ECONOMIE,DES FINANCES ET DU PLAN

République du Sénégal Un peuple Un but Une foi -------- MINISTERE DE L ECONOMIE,DES FINANCES ET DU PLAN République du Sénégal Un peuple Un but Une foi -------- MINISTERE DE L ECONOMIE,DES FINANCES ET DU PLAN Direction du Management de l Information Statistique TERMES DE REFERENCE DU DEVELOPPEUR POUR LA REFONTE

Plus en détail

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives,

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives, DELIBERATION N 2013-117 DU 21 OCTOBRE 2013 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT PROPOSITION D ELABORATION D UNE NORME PERMETTANT LA DECLARATION SIMPLIFIEE DE CONFORMITE DES

Plus en détail

Conception d un guide destiné aux éducateurs sur l inclusion préscolaire des enfants handicapés dans les jardins d enfants 1-Contexte

Conception d un guide destiné aux éducateurs sur l inclusion préscolaire des enfants handicapés dans les jardins d enfants 1-Contexte Conception d un guide destiné aux éducateurs sur l inclusion préscolaire des enfants handicapés dans les jardins d enfants 1-Contexte Selon l article 23 de la Convention relative aux droits de l enfant,

Plus en détail

ETUDES DE MARCHES ET STATISTIQUE APPLIQUEE

ETUDES DE MARCHES ET STATISTIQUE APPLIQUEE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ETUDES

Plus en détail

FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) TERMES DE REFERENCE

FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) TERMES DE REFERENCE FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) TERMES DE REFERENCE Sélection d un consultant pour l élaboration d un contrat de performance DATE DE PUBLICATION : 10/08/2015 TERMES DE

Plus en détail