LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement"

Transcription

1 LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE Politique d investissement Cette politique est en vigueur depuis le 18 juin 2009

2 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. GÉNÉRALITÉS P R É A M B U L E Le Musée canadien des droits de la personne est devenu une société d état le 10 août 2008, par la proclamation d amendements à la Loi sur les musées. En vertu de la Loi sur la gestion des finances publiques, le Conseil d administration est responsable au Parlement, par l entremise du ministre du Patrimoine canadien, de s assurer d une saine gestion des ressources financières du Musée, y compris ses investissements. O B J E C T I F Le Musée canadien des droits de la personne reçoit des fonds de sources variées. Il obtient du Gouvernement un budget annuel d exploitation et d investissement et il reçoit des contributions privées d individus et d organisations. L objectif de la présente politique d investissement est de : Déterminer les objectifs et les principes régissant l investissement de ces fonds par le Musée; et Déléguer l autorité d investir aux président/directeur général, la Directrice des finances, et le Chef d exploitation (deux signatures sur trois sont exigées). C H A M P D A P P L I C A T I O N Cette politique s applique à l investissement de tous les fonds du Musée excédant ses besoins immédiats, quelle que soit la provenance des fonds. O B J E C T I F S D E L A P O L I T I Q U E À titre de société d état tirant ses ressources financières à la fois de fonds publics et de contributions du secteur privé, le Conseil d administration du Musée canadien des droits de la personne (le «Musée») est tenu d exercer une saine et prudente gestion des ressources dont il a la charge. Bien que le Conseil d administration ne fixe pas d objectif spécifique de rendement annuel sur les investissements du Musée, une gestion prudente exige une approche rigoureuse en matière de stratégie d investissement. Dans ce but, le Conseil d administration s est fixé les objectifs suivants quant à ses investissements. Investir les fonds avec grande prudence afin de préserver le capital et de rencontrer les besoins futurs de décaissement. Rechercher le meilleur taux de rendement possible tout en respectant d exigeants critères quant à la sécurité des investissements;

3 Conserver un taux de liquidité raisonnable afin de pouvoir répondre en tout temps aux besoins de décaissement; Autoriser les transactions d investissement en conformité avec les exigences inhérentes à la délégation du pouvoir de signature par les délégataires. Conserver en tout temps un état élevé de préparation au plan financier; S assurer que les fonds soient rapidement accessibles pour effectuer les paiements; Accroître la valeur des fonds tout en protégeant le capital investi. S É C U R I T É D E S C A P I T A U X Le Fonds devrait être investi de façon conservatrice afin de protéger le capital contre tout risque financier ou de fluctuation des marchés. Le Fonds devra, en tout temps, être investi dans un portefeuille diversifié d instruments équivalant à des liquidités, tels les bons du Trésor du Canada et des titres à revenu fixe de haute qualité. Le Fonds n investira pas en actions. L I Q U I D I T É Puisque le Fonds devra effectuer régulièrement des décaissements, il est essentiel qu il soit investi dans des instruments financiers à forte liquidité. E X I G E N C E S F U T U R E S Le Fonds devra être investi de manière à équilibrer la sécurité des capitaux et le besoin de plus-value en vue de faire face à des obligations futures. La protection du capital demeurera l objectif prioritaire. 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS Les principaux rôles et responsabilités du Musée, du Gestionnaire et du Fiduciaire relativement à la gestion et aux investissements du Fonds sont résumés ci-après. L E M U S É E C A N A D I E N D E S D R O I T S D E L A P E R S O N N E : La responsabilité d investir est confiée aux président/directeur général, la Directrice des finances, et le Chef d exploitation (deux signatures sur trois sont exigées). Des vérificateurs internes procéderont à l audit périodique des processus et procédures d investissement du Musée; Établir et mettre à jour l Énoncé des politiques d investissement selon les besoins; Réviser périodiquement l Énoncé et y apporter les changements nécessaires; Choisir le gestionnaire et le fiduciaire; Suivre les résultats des investissements en fonction des objectifs établis dans l Énoncé.

4 L E G E S T I O N N A I R E : Investit les actifs du Fonds en conformité avec cet Énoncé; Exerce pleinement ses prérogatives d investisseur dans l optique de cet Énoncé; Participe à la révision annuelle de cet Énoncé; Fournit des rapports périodiques quant à : o La situation et la performance du portefeuille; o L évolution de l économie et les tendances du marché; et o Les stratégies d investissement qui en découlent; Avise le Musée dans le cas où le Gestionnaire estime que les procédures ou politiques découlant de l Énoncé affectent négativement le rendement ou fixent des objectifs hors d atteinte; Avise le Musée de tout événement susceptible d avoir un impact sur les actifs du Plan; Avise le Musée de tout changement aux perspectives de l économie ou des marchés ou lors de tout événement nécessitant une réunion spéciale ou une action de la part du Musée; Effectue des présentations périodiques au Musée au sujet de : o Du rendement global du Fonds et de toutes les catégories d actifs au cours de la période écoulée; o De ses prévisions quant aux perspectives de l économie et des marchés; et o Des stratégies d investissement qui en découlent; Explique les propriétés de toute nouvelle catégorie d actif ou d instruments financiers susceptibles de contribuer à l atteinte des objectifs du Fonds; et Donne instructions au Fiduciaire pour l exécution de procurations. L E F I D U C I A I R E : Détient les actifs du Fonds en conformité avec les lois applicables; Débourse l argent du Fonds selon les exigences; et Tient les comptes, confirme les positions et procède à la réconciliation comptable du Fonds.. 3. CATÉGORIES D ACTIFS ADMISSIBLES À L INVESTISSEMENT Au fil du temps, et en conformité avec les lignes directrices établies dans le présent Énoncé, les actifs du Fonds pourront être investis dans n importe laquelle ou toutes les catégories d actifs qui se trouvent définies ci-après. Ces catégories d investissement peuvent être des obligations du gouvernement du Canada ou des gouvernements des provinces ou de leurs agences ou sociétés d état libellées en dollars canadiens. E N C A I S S E L I Q U I D E O U É Q U I V A L E N T S D E N C A I S S E : On trouvera au nombre des investissements à court terme de l argent comptant, des bons du Trésor, du papier commercial d entreprises non financières, des acceptations bancaires, des obligations, débentures, titres de créance, valeurs bancaires garanties par des actifs, billets à ordre, billets à prime, contrats

5 d investissement garanti, dépôts à terme ou tout autre titre du marché monétaire émis par les gouvernements ou leurs agences ou sociétés d état à échéance d un an ou moins, ou enfin, de billets à taux variable ou d autres formes de titres de créance de sociétés. I N S T R U M E N T S À R E V E N U F I X E : On trouvera parmi les investissements à revenu fixe des obligations, débentures, billets ou autres titres de créance, des titres hypothécaires assurés LNH et sous garantie gouvernementale. 4. PORTEFEUILLE D ACTIFS Le Musée a la responsabilité de déterminer la composition du portefeuille d actifs du Fonds en conformité avec les objectifs d encaissement et de décaissement d argent. 5. LIGNES DIRECTRICES DE L INVESTISSEMENT Conformément aux objectifs déterminés dans cette politique, le Conseil d administration a établi les lignes directrices de l investissement qui suivent. Les restrictions en matière d investissement prennent effet lors de l acquisition de titres. Le Musée prévoit accorder au gestionnaire toute discrétion quant à l investissement du Fonds dans la mesure où il respecte les lignes directrices et restrictions adoptées d un accord mutuel. Pour chacune des catégories d actif, le Gestionnaire devra s assurer que tous les investissements seront conformes aux lignes directrices contenues dans le présent Énoncé. Outre les limites fixées quant aux secteurs industriels ou économiques, le Gestionnaire devra faire preuve de prudence et suivre les normes de la politique interne telles que déterminées au fil des ans. E N C A I S S E E T É Q U I V A L E N T S D E N C A I S S E ( I N C L U A N T I N V E S T I S S E M E N T S D U M A R C H É M O N É T A I R E): Cote de crédit minimale exigée lors de l achat d un titre R-1 bas ou A1 bas ou équivalent Échéance maximale pour un titre : 1 an Échéance maximale pour des billets à taux variable (BTV) : renouvellement du coupon au moins une fois par an 2 ans Investissement maximum en BTV : 20 % Investissement maximum dans les titres du gouvernement du Canada : 100 % Investissement maximum dans des titres d entreprises : 50 % Investissement maximum face à une seule entreprise émettrice : 10 % Investissement maximum cumulatif pour des entreprises et des émetteurs étrangers offrant des titres en dollars canadiens : 30 %

6 O B L I G A T I O N S Investissement minimal en obligations garanties des gouvernements fédéral et provinciaux (incluant les obligations à coupons détachés ou résiduaires.) : 50 % Cote de crédit moyenne minimale pour le Fonds (valeur au marché pondérée) : «AA» Cote de crédit minimale au moment de l achat pour tout titre gouvernemental : «A» Cote de crédit minimale au moment de l achat pour tout titre d entreprise «AA bas» Investissement maximum dans les titres du gouvernement du Canada : 100 % Investissement maximum dans les titres de gouvernements provinciaux : 50 % Investissement maximum dans des titres d entreprises : 50 % Investissement maximum dans des titres d entreprises étrangères 30 % Investissement maximum dans des titres de municipalités : 20 % Titres à garantie hypothécaire (assurés selon la LNH, garantis par un gouvernement) portefeuille minimum de 25 millions pour assurer la liquidité: 25 % Écart maximal de validité : Engagements ± 0,25 année Échéance maximale prévue de tout titre selon les exigences annuelles de décaissement Investissement maximal dans les titres d un seul émetteur provincial : 30 % Investissement maximal dans les titres d un même émetteur privé : 10 % Investissement maximal dans les titres d entreprises d un groupe d entreprises interreliées : 5 % Investissement maximal dans les actions ordinaires ou privilégiées : 0 % Toutes les cotes de solvabilité de titres de créance doivent être celles de Dominion Bond Rating Service, Standard & Poor s Ratings Services, ou d une agence de cotation reconnue. Si la cote de crédit d un titre est abaissée sous la cote exigée après l acquisition, le gestionnaire s en départira dans les 30 jours suivants. Nulle portion de ce fonds ne sera investie en options, contrats à terme ou produits dérivés. L investissement dans des fonds groupés de type fonds communs de placement sera accepté seulement sous la condition expresse que les valeurs sous-jacentes répondent aux exigences déterminées. 6. ATTENTES EN MATIÈRE DE RENDEMENT O B J E C T I F D I N V E S T I S S E M E N T : L objectif de rendement du Fonds est de surpasser l indice des Bons du Trésor du Canada à 91 jours de 25 points de base sur une période de 3 ans.

7 L objectif peut être modifié en tout temps par le Musée et il sera donc révisé périodiquement et suivi en fonction des conditions du marché et des besoins d encaisse. 7. RAPPORTS Le Gestionnaire devra fournir au Musée un rapport mensuel de l état de ses investissements et il rencontrera chaque année le comité de vérification de celui-ci afin d évaluer le rendement du Fonds, d offrir des conseils quant aux perspectives et à la stratégie d investissement et de recevoir des instructions du Musée. En outre, le Gestionnaire rencontrera régulièrement la direction du Musée afin de discuter de questions pratiques quant à la gestion du portefeuille. 8. CONFLITS D INTÉRÊTS Toute personne engagée dans les investissements ou la gestion du Fonds devra éviter que ses intérêts personnels n entrent en conflit avec l exercice de ses devoirs et responsabilités à l égard du Fonds. Tout conflit de cette nature, réel ou perçu comme tel, devra être dévoilé immédiatement, par écrit, au Musée. Le gestionnaire doit divulguer tout intérêt matériel dans tout investissement ou toute transaction envisagée. Toutes les activités d investissement du Gestionnaire ou de ses employés devront être menées conformément au Code d éthique et aux Règles de conduite professionnelle pertinentes de l Institut canadien des analystes financiers agréés. 9. RÉVISION DE LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT Cette Politique devra être révisée par le Musée au moins une fois par année.

POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés Présentée par Krzysztof Kuzniar Directeur, finances et administration Le lundi 29 mars 2010 Table des matières 1.

Plus en détail

Révisé en janvier 2011. Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques

Révisé en janvier 2011. Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques Révisé en janvier 2011 Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement

Plus en détail

Énoncé des politiques et des méthodes de placement

Énoncé des politiques et des méthodes de placement Société canadienne du cancer Énoncé des politiques et des méthodes de placement Contexte La Société souhaite investir ses fonds avec prudence, en accordant toute l attention nécessaire à la gestion des

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement

Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placemen nt Fondation des Clubs garçons et filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement Table des

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Énoncé des politiques de placements. Régime à risques partagés dans les services publics

Énoncé des politiques de placements. Régime à risques partagés dans les services publics Énoncé des politiques de placements Régime à risques partagés dans les services publics INTRODUCTION... 2 A. CARACTÉRISTIQUES DU RÉGIME... 3 B. TOLÉRANCE AUX RISQUES ET OBJECTIFS DU FONDS... 4 C. STRATÉGIE

Plus en détail

Politique d investissement. Fondation fransaskoise

Politique d investissement. Fondation fransaskoise Politique d investissement Fondation fransaskoise Adoptée le 7 avril 2015 Table des matières 1. Général... 2 1.1 But... 2 1.2 Historique... 2 2. Responsabilités... 3 2.1 Conseil d administration... 4 2.2

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT ET DE GESTION Adopté le 26 septembre 2009 1 RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT

Plus en détail

Modalités d application du mécanisme de prise en pension à plus d un jour de titres privés du marché monétaire

Modalités d application du mécanisme de prise en pension à plus d un jour de titres privés du marché monétaire Modalités d application du mécanisme de prise en pension à plus d un jour de titres privés du marché monétaire Caractéristiques de l opération Type d adjudication Contreparties admissibles La date et le

Plus en détail

À la hauteur de vos projets

À la hauteur de vos projets INVESTIR Banque Nationale À la hauteur de vos projets INVESTIR Banque Nationale 01 Que sont les Portefeuilles de revenu mensuel? Une façon simple de percevoir une distribution régulière. Six portefeuilles

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT Page 1 de 7 POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT 1.0 CONTEXTE La présente politique est établie conformément au principe 16 b) de la Charte du conseil d administration.

Plus en détail

Portefeuilles de revenu mensuel Banque Nationale. À la hauteur de vos projets

Portefeuilles de revenu mensuel Banque Nationale. À la hauteur de vos projets Portefeuilles de revenu mensuel Banque Nationale À la hauteur de vos projets 03 Que sont les Portefeuilles de revenu mensuel? Une façon simple de percevoir une distribution régulière. Six portefeuilles

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Politique de gestion de la trésorerie

Politique de gestion de la trésorerie Politique de gestion de la trésorerie Mise à jour : Le 13 février 2009 HEC Montréal Politique de gestion de la trésorerie Table des matières 1. Portée... 1 2. Principes... 1 3. Placements.... 1 4. Financement.......

Plus en détail

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. Fonds de dotation de la Fondation Politique 7 FONDATION COMMUNAUTAIRE DU GRAND QUÉBEC

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. Fonds de dotation de la Fondation Politique 7 FONDATION COMMUNAUTAIRE DU GRAND QUÉBEC ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT Fonds de dotation de la Fondation Politique 7 FONDATION COMMUNAUTAIRE DU GRAND QUÉBEC Modifiée et adoptée C.A. 18 novembre 2009 TABLE DE PAGINATION Page INTRODUCTION 1

Plus en détail

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014 BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION 31 décembre 2014 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Opérations bancaires et investissements

Opérations bancaires et investissements Opérations bancaires et Publication : 1 avril 2003 Révision : TABLE DES MATIÈRES But et portée... 1 Principes... 1 Glossaire... 2 Directive exécutoire... 3 Résumé des responsabilités... 4 Collèges... 4

Plus en détail

Liste des actifs acceptés en garantie dans le cadre du mécanisme permanent d octroi de liquidités de la Banque du Canada

Liste des actifs acceptés en garantie dans le cadre du mécanisme permanent d octroi de liquidités de la Banque du Canada Liste des actifs acceptés en garantie dans le cadre du mécanisme permanent d octroi de liquidités de la Banque du Canada Dans le cadre de son mécanisme permanent d octroi de liquidités, la Banque du Canada

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 30 septembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 30 septembre 2015 (en millions

Plus en détail

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8 GROUPE D OPC AGF offrant des titres de la série OPC, de série D, de série F, de série J, de série O, de série Q, de série T, de série V, de série W et de la série Classique (selon les indications) Notice

Plus en détail

Syndicat canadien de la fonction publique. Régime de retraite des employé(e)s. Énoncé des politiques et des procédures de placement

Syndicat canadien de la fonction publique. Régime de retraite des employé(e)s. Énoncé des politiques et des procédures de placement Syndicat canadien de la fonction publique Régime de retraite des employé(e)s Énoncé des politiques et des procédures de placement En vigueur le 1 er avril 2015 Approuvé par les fiduciaires du Régime lors

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds à revenu fixe Fonds d obligations ultra court terme TD Fonds d obligations à court terme TD Fonds hypothécaire TD Fonds d obligations canadiennes TD Portefeuille à revenu

Plus en détail

Portefeuilles Stratégiques Banque Nationale. Pour investir judicieusement

Portefeuilles Stratégiques Banque Nationale. Pour investir judicieusement Portefeuilles Stratégiques Banque Nationale Pour investir judicieusement 03 Que sont les Portefeuilles Stratégiques? Six portefeuilles conçus pour répondre aux besoins de six profils d investisseur différents.

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Liste des actifs acceptés en garantie dans le cadre du mécanisme permanent d octroi de liquidités de la Banque du Canada

Liste des actifs acceptés en garantie dans le cadre du mécanisme permanent d octroi de liquidités de la Banque du Canada Liste des actifs acceptés en garantie dans le cadre du mécanisme permanent d octroi de liquidités de la Banque du Canada Dans le cadre de son mécanisme permanent d octroi de liquidités, la Banque du Canada

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Bilan (en milliers de dollars)

Plus en détail

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 :

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : POUR DIFFUSION IMMÉDIATE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC OBTIENT UN RENDEMENT DE PREMIER DÉCILE DE 5,6 %, AJOUTANT 7,9 MILLIARDS DE DOLLARS

Plus en détail

Préavis. Catégorie : Réglementaire et législatif AVIS* Objet : Intérêts de groupe financier - Sociétés de fiducie et de prêt

Préavis. Catégorie : Réglementaire et législatif AVIS* Objet : Intérêts de groupe financier - Sociétés de fiducie et de prêt Bureau du surintendant des institutions financières Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada Préavis 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 24 septembre 2013 MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le

Plus en détail

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT 1. Le but premier de Golf Canada en ce qui concerne son portefeuille de placement (le «Portefeuille») est d aider Golf Canada à atteindre ses objectifs tels qu énoncés

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. septembre 2006

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. septembre 2006 ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT septembre 2006 1 Énoncé de politique de placement (septembre 2006) 1. Objet de la politique Le présent document énonce la politique, approuvée par le ministre des Finances

Plus en détail

VILLAGE DE CASSELMAN. Politique de placement

VILLAGE DE CASSELMAN. Politique de placement VILLAGE DE CASSELMAN Politique de placement Politique F3 (10/05/2005) OBJECTIF Pour s assurer que les surplus de liquidité et le portefeuille de placement sont gérés de façon prudente. DÉFINITIONS Actifs

Plus en détail

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES ET RÉPONSES

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES ET RÉPONSES 1. QUI EST M. DENNIS GARTMAN? Dennis Gartman est l auteur de «The Gartman Letter» qui publie quotidiennement ses observations concernant les marchés des capitaux et qui traite en particulier des titres

Plus en détail

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime»)

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») Type de régime : Régime de bourses d études individuel Gestionnaire d investissement du fonds : Les actifs de croissance Global

Plus en détail

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Pour atteindre vos objectifs financiers, vous devez pouvoir compter sur un partenaire fiable pour la gestion de votre patrimoine. Et, à ce titre,

Plus en détail

Catégorie : Réglementaire et législatif AVIS* Intérêts de groupe financier - Banques et sociétés de portefeuille bancaires

Catégorie : Réglementaire et législatif AVIS* Intérêts de groupe financier - Banques et sociétés de portefeuille bancaires Bureau du surintendant des institutions financiers Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2 www.osfi-bsif.gc.ca

Plus en détail

Banque Rogers Informations à communiquer au titre du troisième pilier de Bâle III

Banque Rogers Informations à communiquer au titre du troisième pilier de Bâle III Informations à communiquer au titre du troisième pilier de Bâle III En date du 30 juin 2015 Table des matières 1. Champ d application... 2 Entité faisant la déclaration... 2 Cadre de travail pour la gestion

Plus en détail

ATTENDU qu il y a lieu de déterminer les personnes autorisées à effectuer et à approuver ce type d opérations ;

ATTENDU qu il y a lieu de déterminer les personnes autorisées à effectuer et à approuver ce type d opérations ; CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT R-139 (tel que modifié par le R-139-2) RÈGLEMENT DÉLÉGUANT À CERTAINS EMPLOYÉS LE POUVOIR D EFFECTUER DES OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET DE SIGNER TOUT DOCUMENT REQUIS

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION. FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société)

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION. FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société) CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1. Objectifs FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société) L intendance générale de la Société relève de la responsabilité du conseil d administration (les «administrateurs»).

Plus en détail

Billets de cession interne pour les sociétés d assurance-vie. Saines pratiques commerciales et financières

Billets de cession interne pour les sociétés d assurance-vie. Saines pratiques commerciales et financières Ligne directrice Objet : Catégorie : pour les sociétés d assurance-vie Saines pratiques commerciales et financières N o : E-12 Date : juin 2000 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice

Plus en détail

Politique relative aux transactions d initiés

Politique relative aux transactions d initiés Politique relative aux transactions d initiés FÉVRIER 2014 Table des matières 1. Introduction... 2 2. Restrictions visant les transactions d initiés... 2 a) Restrictions visant les transactions d initiés...

Plus en détail

E n V I g u E u R L E 3 1 j a n V I E R 2 0 1 4 le RER le compte d investissement le CELI le REEE le FRR/FRV le RPI Pour des conseils

E n V I g u E u R L E 3 1 j a n V I E R 2 0 1 4 le RER le compte d investissement le CELI le REEE le FRR/FRV le RPI Pour des conseils en vigueur Le 31 janvier 2014 Programme de des dentistes du Canada Description des fonds du La famille des fonds de du est exclusivement offerte aux membres admissibles* de la profession dentaire canadienne

Plus en détail

Produits de dépôt de la Banque Manuvie et de la Fiducie Manuvie OÙ EST L ÉPARGNE DE VOS CLIENTS?

Produits de dépôt de la Banque Manuvie et de la Fiducie Manuvie OÙ EST L ÉPARGNE DE VOS CLIENTS? Produits de dépôt de la Banque Manuvie et de la Fiducie Manuvie OÙ EST L ÉPARGNE DE VOS CLIENTS? Où est l épargne de vos clients? Nombre de conseillers répondent aux besoins de leurs clients en matière

Plus en détail

I. Les opérations relatives aux titres (cas général)

I. Les opérations relatives aux titres (cas général) P6C06 La comptabilisation des placements I. Les opérations relatives aux titres (cas général) Acquisitions (A) Revenus des titres (B) Inventaire (C) Cessions (D) A. L acquisition des titres Application

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime des Bénéfices Autochtone

États financiers de la Caisse de retraite Régime des Bénéfices Autochtone États financiers de la Caisse de retraite Régime des Bénéfices Autochtone Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 Déclaration des gestionnaires sur la responsabilité des états financiers de la Caisse

Plus en détail

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Les Canadiens sont des gens généreux. Chaque année, ils sont des milliers à soutenir les causes qui leur tiennent

Plus en détail

DESTINÉE Assurance vie universelle. Sommaire des comptes de placement

DESTINÉE Assurance vie universelle. Sommaire des comptes de placement DESTINÉE Assurance vie universelle Sommaire des comptes de placement Destinée, contrat d assurance vie universelle, procure une protection d assurance permanente en cas de décès, pour votre famille ou

Plus en détail

Barèmes des commissions et frais généraux

Barèmes des commissions et frais généraux Barèmes des commissions et frais généraux En vigueur le 1 er décembre 2014 Barème des commissions Transactions effectuées par l entremise de nos systèmes électroniques (site Web et site mobile) Tarification

Plus en détail

Fonds d actions nord-américaines Fonds nord-américain de valeur RBC 19 Fonds nord-américain de croissance RBC 9

Fonds d actions nord-américaines Fonds nord-américain de valeur RBC 19 Fonds nord-américain de croissance RBC 9 FONDS RBC ET PORTEFEUILLES PRIVÉS RBC NOTICE ANNUELLE Parts de série A, de série Conseillers, de série Conseillers T5, de série T, de série T5, de série T8, de série H, de série D, de série F, de série

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada Le présent certificat est émis en vertu de la POLICE DE RENTE COLLECTIVE FONDS DE REVENU STABLE MD établie en faveur de LA COMPAGNIE TRUST ROYAL

Plus en détail

Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent

Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent Octobre 2015 Jamie Golombek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Services consultatifs de gestion de patrimoine CIBC

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Énoncé de la politique de placements Document 215027

Énoncé de la politique de placements Document 215027 Contexte et objet Énoncé de la politique de placements Document 215027 Le cumul des actifs investis par l Institut canadien des actuaires s est accru au fil des ans. La plupart de ces actifs se sont accumulés

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

Philosophie d investissement axée sur la prudence et la discipline. Nos employés détiennent les mêmes placements que nos clients

Philosophie d investissement axée sur la prudence et la discipline. Nos employés détiennent les mêmes placements que nos clients Notre entreprise Gestion de patrimoine Lorne Steinberg inc. offre des services-conseils discrétionnaires en gestion des placements aux particuliers, entreprises et organismes à but non lucratif. Les comptes

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements.

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements. SECTION III Généralités Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur/la société à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés

Plus en détail

POLITIQUE DE PLACEMENT DU FONDS D INVESTISSEMENT DE LA FONDATION DU GRAND MONTRÉAL

POLITIQUE DE PLACEMENT DU FONDS D INVESTISSEMENT DE LA FONDATION DU GRAND MONTRÉAL POLITIQUE DE PLACEMENT DU FONDS D INVESTISSEMENT DE LA FONDATION DU GRAND MONTRÉAL Dernières modifications adoptées par le conseil d administration à sa réunion du 26 novembre 2014 SOMMAIRE Chapitre 1

Plus en détail

Compte du régime de pension des Forces canadiennes

Compte du régime de pension des Forces canadiennes 30 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons vérifié le bilan et l état du portefeuille

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA État des résultats Trimestre Trimestre

Plus en détail

Responsabilité de la direction à l égard de la présentation de l information financière

Responsabilité de la direction à l égard de la présentation de l information financière Responsabilité de la direction à l égard de la présentation de l information financière Les états financiers audités cijoints du Régime fiduciaire d épargneétudes Global (le «Régime») ont été dressés par

Plus en détail

Fonds diversifiés Banque Nationale. Une solution de placement simple et efficace

Fonds diversifiés Banque Nationale. Une solution de placement simple et efficace Fonds diversifiés Banque Nationale Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Que sont les Fonds diversifiés? Cinq solutions clés en main conçues pour répondre

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT GARANTI. Sécurisez vos projets de retraite

FONDS DE PLACEMENT GARANTI. Sécurisez vos projets de retraite FONDS DE PLACEMENT GARANTI Sécurisez vos projets de retraite pour sécuriser vos projets de retraite 2 Helios en bref Saisissez le meilleur des marchés tout en vous protégeant du pire Les imprévus financiers

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

COMITÉ DES PLACEMENTS CADRE DE RÉFÉRENCE

COMITÉ DES PLACEMENTS CADRE DE RÉFÉRENCE Mis à jour le 13 janvier 2012 COMITÉ DES PLACEMENTS CADRE DE RÉFÉRENCE Mandat Le Comité des placements est un comité permanent du conseil d administration de l Association Royale de Golf du Canada (active

Plus en détail

Dispositif de Bâle III Divulgation obligatoire en vertu du troisième pilier. 31 décembre 2014

Dispositif de Bâle III Divulgation obligatoire en vertu du troisième pilier. 31 décembre 2014 Dispositif de Bâle III Divulgation obligatoire en vertu du troisième pilier 31 décembre 2014 Portée de l application Le dispositif de Bâle III fixe en matière de capitaux propres un cadre international

Plus en détail

Programme de prêts investissement

Programme de prêts investissement Brochure Programme de prêts investissement Réservé aux conseillers à titre d information Page 1 de 14 À propos de B2B Banque Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement et de

Plus en détail

Premier appel public à l épargne PROSPECTUS AVEC SUPPLEMENT RFPV Le 31 août 2004

Premier appel public à l épargne PROSPECTUS AVEC SUPPLEMENT RFPV Le 31 août 2004 Tous les renseignements figurant dans le prospectus avec supplément - RFPV qui ont été omis dans le prospectus de base - RFPV seront intégrés par renvoi dans le prospectus de base - RFPV à la date du prospectus

Plus en détail

Les fonds propres de la société (en millions de dollars) déterminés selon les exigences de Bâle III sont :

Les fonds propres de la société (en millions de dollars) déterminés selon les exigences de Bâle III sont : Divulgation du 3 e pilier de Bâle au 30 juin 2015 Introduction L Industrielle Alliance, Fiducie inc. («IA Fiducie» ou «la société») est une société de fiducie et de prêt assujettie à la Loi sur les sociétés

Plus en détail

Quels produits pour quels clients? Jean-Léon MEUNIER

Quels produits pour quels clients? Jean-Léon MEUNIER Quels produits pour quels clients? Jean-Léon MEUNIER HEPTA CONSULT S.A. 5, ZAI de Bourmicht L-8070 BERTRANGE Introduction 1. Qu est ce qu un produit d assurance? Définition intrinsèque : ses caractéristiques.

Plus en détail

Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc.

Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. ÉTATS FINANCIERS ANNUELS pour l exercice clos le Fonds d obligations canadiennes Beutel Goodman Sun Life Portefeuille géré modéré Sun Life Fonds revenu mensuel

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers du premier exercice de neuf mois Accompagnés du rapport des vérificateurs

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE Une protection du capital, une participation au marché boursier et des gestionnaires de placements de première catégorie Séries 7, 8

Plus en détail

Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada

Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada Table des matières 1. Objet de la politique...1 2. Objet du programme de swaps...1 3. Gouvernance...1 4. Documentation...1 5. Instruments autorisés...2

Plus en détail

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE Banque du Canada MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA 1. Par les présentes, le ministre des Finances donne avis que

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉ

POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉ POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉS APPROUVÉE PAR LE COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE LE 25 AVRIL 2013 APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 2 MAI 2013 - 2 - POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013 États financiers de La Fondation canadienne du rein Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4 État de la situation financière... 5 État

Plus en détail

Vos options de placement

Vos options de placement Vos options de placement Table des matières Présentation de RBC Gestion mondiale d actifs i Une stratégie gagnante pour les clients i Pour investir, il faut connaître ses objectifs ii Certificats de placement

Plus en détail

C H A P I T R E. Activités de la Caisse de dépôt et placement du Québec

C H A P I T R E. Activités de la Caisse de dépôt et placement du Québec C H A P I T R E Activités de la Caisse de dépôt et placement du Québec 10 et placement du Québec La Caisse de dépôt et placement du Québec est une des entités les plus importantes de l appareil gouvernemental.

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Bilan (en milliers de dollars)

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD Façon d utiliser le présent document Cet outil est fourni pour aider les candidats aspirant au titre de (CIM MD ) à évaluer la pertinence de leurs activités de formation continue en ce qui a trait aux

Plus en détail

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Norme 16 : Risques de garde et d investissement Objectif

Plus en détail

OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de OFFICE D'INVESTISSEMENT DU État des résultats Trimestre terminé le 30 juin 1999 ACTIVITÉS D INVESTISSEMENT Revenu de placement 8 595 042 $ Frais de placement (40 350) 8

Plus en détail

Gestion privée de placement. Une approche disciplinée d investissement

Gestion privée de placement. Une approche disciplinée d investissement Gestion privée de placement Une approche disciplinée d investissement 03 Une approche disciplinée d investissement Vous avez accumulé un capital important. La vraie richesse réside cependant dans la capacité

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

Une solution de placement simple et efficace

Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Que sont les Fonds diversifiés? Cinq solutions clés en main conçues

Plus en détail

ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DE PLACEMENT

ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DE PLACEMENT ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DE PLACEMENT Le 1er juillet 2008 Mise à jour le 1 er janvier 2009 Mise à jour le 1 er mars 2009 Mise à jour le 1 er juin et 1 er juillet 2009 Mise à jour le 1 er septembre 2009 Mise

Plus en détail

SECTION NATIONALE DU DROIT DES RÉGIMES DE RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX DE L ASSOCIATION DU BARREAU CANADIEN

SECTION NATIONALE DU DROIT DES RÉGIMES DE RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX DE L ASSOCIATION DU BARREAU CANADIEN Renforcer le cadre législatif et réglementaire des régimes de retraite privés assujettis à la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension SECTION NATIONALE DU DROIT DES RÉGIMES DE RETRAITE ET DES

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

Choisir le bon compte d épargne

Choisir le bon compte d épargne OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte d épargne Un compte d épargne est un bon moyen de mettre de l argent de côté pour atteindre des objectifs à court terme ou constituer un fonds d urgence pour

Plus en détail

Régime d épargne collectif de 2001 1

Régime d épargne collectif de 2001 1 SOMMAIRE DU PLAN Régime d épargne collectif de 2001 Type de plan : Plan de bourses d études collectif Gestionnaire de fonds d investissement : Consultants C.S.T. inc. Le 25 mai 2015 Ce sommaire contient

Plus en détail