UNIVERSITE DE SAVOIE. Document de Synthèse. Présenté par. Georges Habchi. Pour obtenir L HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE DE SAVOIE. Document de Synthèse. Présenté par. Georges Habchi. Pour obtenir L HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES"

Transcription

1 UNIVERSITE DE SAVOIE Document de Synthèse Présenté par Georges Habchi Pour obtenir L HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES Date de soutenance : 5 décembre 2001 Composition du jury M. Pierre LADET (Président jury) M. Henri PIERREVAL (Rapporteur) M. René SOENEN (Rapporteur) M. François VERNADAT (Rapporteur) M. Alain HAURAT (Examinateur) M. Alain COURTOIS (Examinateur) Professeur à l INP de Grenoble Professeur à l IFM d Aubière Professeur à l Université de Lyon1 Professeur à l Université de Metz Professeur à l Université de Savoie Professeur à l Université de Savoie LLP/CESALP ESIA Université de Savoie BP 806 Annecy Cedex

2

3 Partie 1!" #$% Partie 2 &' $$! () *!! $##$! +( # %,! ( %$+! $( $, *-./0!1 2 Partie 3 3 #4

4 Partie 1 1. Etat civil Cursus universitaire Fonctions universitaires occupées à l issue du doctorat 15!" #$% 1. Activités pédagogiques Actions à des fins pédagogiques Enseignements assurés de septembre 1985 à septembre Enseignements assurés depuis octobre Activités de recherche et d encadrement Les thématiques abordées et les résultats obtenus La fissuration de solidification (mars 1982 septembre 1986) La plasticité dynamique (octobre 1986 septembre 1988) La modélisation et la simulation des SdPs (depuis octobre 1988) Activités d encadrement Encadrements et co-encadrements de DEA La fissuration de solidification (octobre 1983 septembre 1986) La plasticité dynamique (octobre 1986 septembre 1988) La modélisation et la simulation des SdPs (depuis oct. 1988) Encadrement de thèses de doctorat en modélisation et simulation Activités scientifiques nationales et internationales Activités administratives et responsabilités d intérêt collectif Conseils et commissions Responsabilités administratives Liste des travaux, publications et développements Mémoires de DEA et de thèse de doctorat Ouvrage Revues spécialisées Article invité (régional) Congrès avec comité de lecture et actes Workshop et manifestations nationales Rapports de synthèse et de fin de contrats industriels 38

5 4.8. Projets Université/Industrie Conférences invitées et séminaires Développement de prototype et de logiciel 40 Partie 2 &' $$! () *!! $##$ 1. Introduction Le système de production Les composantes d un système de production Le système de fabrication Le système de pilotage La maîtrise des systèmes de production L évaluation des performances des systèmes de production Les mesures directes Les méthodes analytiques La simulation pour l évaluation des performances Méthodes analytiques vs simulation La simulation informatique Définition de la simulation informatique Le processus de simulation Méta-modélisation, modélisation, logique de changement d état et simulation Méta-modélisation et modélisation Logique de changement d état et simulation La logique orientée événements (event scheduling) La logique orientée activités (activity scanning) La logique orientée processus (process interaction) L approche orientée objets Les langages de simulation Classification des langages en fonction de la spécialisation Classification des langages en fonction de l approche de modélisation Etat de l art actuel de la simulation dans les SdPs La simulation pour l analyse et la conception des SdPs La simulation pour le pilotage, l ordonnancement et la planification des SdPs Intégrations et approches hybrides de la simulation La simulation pour l enseignement et l apprentissage 69

6 6. Quelques-unes de nos contributions à la recherche en simulation Influence de la taille des lots Intégration des plans d expériences à la simulation Influence des règles d ordonnancement Etude de la variabilité des temps de processus Conclusion 73! +( # %, 1. Introduction Analyse des potentialités et des limites de la simulation des SdPs Potentiels et apports de la simulation Apports de la simulation Limites actuelles de la simulation Limites liées à la modélisation Limites liées à l outil informatique Conclusion Critères d efficacité de la simulation Critères liés à la modélisation Critères liés à l outil de simulation Propositions d améliorations Analyse et conceptualisation du SdP du point de vue de la simulation Analyse et conceptualisation du système de fabrication Structure hiérarchique du système de fabrication Comportement d une ressource du point de vue de la simulation Niveaux d abstraction et états d une ressource Décomposition et caractérisation du flux physique Le concept STP : Système de Transformation du Produit Comportement du STP dans un SdP dit «parfait» Le concept EC : Entité Circulante La ressource auxiliaire Analyse et conceptualisation du système de pilotage Des travaux existants autour de l'ordonnancement et la conduite d'ateliers Structures de pilotage Notre choix d une structure de pilotage hybride : une structure coordonnée hiérarchisée Structure globale et tridimensionnelle du pilotage Structure locale et typologie du pilotage Le concept CP : Centre de Pilotage Informations d échange entre STPs, ECs et CPs Proposition d un cadre de simulation en fonction de la décomposition adoptée du SdP Conclusion 107

7 ! ( %$+ 1. Introduction Description d un reseau STP/CP Formalisation du réseau STP/CP Formalisation du Système de Transformation du Produit (STP) Liste des attributs du STP Liste des fonctions du STP Liste des indicateurs du STP Liste des événements du STP Formalisation de l Entité Circulante (EC) Liste des attributs de l EC Liste des fonctions de l EC Liste des indicateurs de l EC Liste des événements de l EC Formalisation du Centre de Pilotage (CP) Analyse fonctionnelle du CP Analyse comportementale du CP Processus de pilotage du CP Etapes du processus de pilotage du CP Emission et réception des messages de coopération et de coordination entre CPs Logique de pilotage du CP Modélisation Orientee Objet du réseau STP/CP La Simulation Orientée Objet (SOO) La Programmation Orientée Objet (POO) La Modélisation Orientée Objet avec UML Les paquetages du modèle UML du réseau STP/CP Les relations entre paquetages du modèle Conclusion 141! $( $, 1. Conclusions sur nos recherches Conceptualisation du processus de fabrication Conceptualisation du processus de pilotage Modélisation orientée objet du processus de production Perspectives de nos recherches Evolution du modèle Apollo Génération automatisée de processus de simulation Contexte de la recherche Définition de la problématique 150

8 Des processus logiciels pour la génération et l automatisation de processus de simulation Modélisation et simulation du processus de pilotage selon une approche multiagents Contexte de l étude Définition de la problématique Pourquoi l approche multi-agents? Le CP vu comme un agent Conception d un système multi-agents des CPs Définition des mécanismes de coordination 155 *-./0! Ouvrages Revues Congrès Mémoires Rapports 168 Partie 3 3 #4

9 Ce mémoire présente essentiellement une synthèse des différents travaux menés depuis ma titularisation à l Université de Savoie, en vue d obtenir l Habilitation à Diriger des Recherches. Il comporte les trois parties suivantes : d abord, un curriculum vitæ et une synthèse d activités succincte, ensuite, les travaux de recherche et de transfert technologique, enfin, quelques publications réalisées. Le curriculum vitæ et la synthèse d activités ont pour objet de présenter de manière succincte mon cursus universitaire, mes diplômes ainsi que ma situation actuelle. Aussi, je précise dans cette partie les différentes activités que j ai réalisées (pédagogiques, scientifiques et administratives), mes expériences en matière de responsabilité collective, d animation scientifique et d encadrement doctoral, ainsi qu une liste des travaux et publications. La deuxième partie est consacrée à mon activité en matière de recherche dans le domaine du génie industriel et principalement sur la thématique de «la modélisation et la simulation des systèmes de production (SdPs)». Elle trace de manière plus détaillée les travaux réalisés, à la fois, personnels et encadrés au sein de l équipe «conception et optimisation des processus industriels» du LLP/CESALP (Laboratoire de Logiciels pour la Productique / CEntre des Sciences Appliquées à La Production) ainsi qu une conclusion générale et une perspective des travaux futurs. Une bibliographie relativement importante vient compléter cette partie. La troisième partie propose de présenter, à travers quelques publications sélectionnées, un aperçu des fondements proposés et des résultats scientifiques obtenus pendant ces années de recherche au LLP/CESALP.

10

11

12

13 1. ETAT CIVIL Nom et prénom : HABCHI Georges Date et lieu de naissance : LIBAN Nationalité : Française Adresse personnelle : Le Verseau 15 rue des cygnes Annecy-Le-Vieux Tél. : Fonction actuelle : Maître de Conférences 1ère classe Section 60 Génie Mécanique Etablissement : IUT d'annecy-le-vieux (Université de Savoie) Département «Organisation et Génie de la Production» 9 rue de l'arc-en-ciel Annecy-Le-Vieux Tél. : CURSUS UNIVERSITAIRE 1974 BACCALAUREAT Série : Mathématiques Elémentaires (éq. Série S) Date : juin 1974 Etablissement : Collège des Apôtres, Jounieh, LIBAN

14 1975 DEUG Option : Mathématiques/Physiques (1 ère année) Date : octobre 1974 juin 1975 Etablissement : Faculté des Sciences, Université de Beyrouth, LIBAN (Interruption entre 1975 et 1976, provoquée par les «événements au Liban») 1978 DUT Option : Génie Mécanique Date : juin 1978 Etablissement : IUT, Nantes 1981 MAITRISE DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION Option : Construction et Fabrication Mention : Bien (1 er / 14) Date : juin 1981 Etablissement : ENSM (Ecole Nationale Supérieure de Mécanique de Nantes), actuellement ECN (Ecole Centrale de Nantes) 1983 DIPLÔME D'INGÉNIEUR Option : Génie Mécanique Date : juin 1983 Etablissement : ECN 1983 DEA Option : Génie Mécanique Mention : Bien Date : octobre 1983 Etablissement : ECN 1986 DOCTORAT Spécialité : Sciences de l'ingénieur Option : Génie Mécanique Mention : Très Honorable Date : 18 septembre 1986 Etablissement : ECN Directeur de thèse : Professeur Félix LE MAITRE Membres du jury : F. Le Maitre, J.M. Haudin, C. Bouchy, S.K. Marya, E. El Koury 1992 CPIM de L APICS Diplôme : Certified In Production and Inventory Management Date : novembre 1992 Etablissement : American Production and Inventory Control Society

15 3. FONCTIONS UNIVERSITAIRES OCCUPEES A L ISSUE DU DOCTORAT d octobre 1986 à septembre 1988 : Assistant Associé au département «Génie Mécanique et Productique» Institut Universitaire de Technologie Université de Nantes depuis octobre 1988 : Maître de Conférences au département «Organisation et Génie de la Production» Institut Universitaire de Technologie d Annecy-Le-Vieux Université de Savoie

16

17 !" L activité d un maître de conférence est soumise quotidiennement à des sollicitations multiples et variées. Elle se concrétise dans trois principaux domaines : l enseignement, la recherche, l administration. Par conséquent, nous proposons de structurer cette synthèse conformément à ces trois domaines qui conduisent conjointement à un enrichissement mutuel des individus et des structures, à une efficacité par l exigence d organisation, à l équilibre par l ouverture intellectuelle et à la rigueur par le transfert des connaissances. Aussi, une liste des travaux et publications est présentée à la fin de cette synthèse. 1. ACTIVITES PEDAGOGIQUES Les structures universitaires technologiques telles que les Ecoles d Ingénieurs, les Instituts Universitaires de Technologie ainsi que les Instituts Universitaires Professionnalisés (mis en place ces dernières années) sont par nature des structures d enseignement ayant un profil de formation à compétences générales et techniques assez larges. De ce fait, l enseignant dans de telles structures est souvent sollicité dans des disciplines diverses. De plus, l entreprise étant en évolution permanente dans différents domaines (technologique, gestionnaire, économique, décisionnel...), l enseignant se trouve dans l obligation d adapter en permanence ses connaissances et donc les enseignements qu il effectue aux besoins industriels réels. Plus précisément, dans un tel contexte industriel, la plupart des disciplines de la productique et plus généralement du génie industriel, sont émergentes et variées, reprenant à leur compte des théories aussi bien orientales qu occidentales (juste à temps, kanban, qualité totale, planification des besoins et des capacités, pilotage d atelier, simulation des flux physiques, sûreté de fonctionnement, maintenance totale productive...) et plus généralement la modélisation en entreprise, la gestion de projets... Elles nécessitent une mise à jour régulière. De ce fait, l investissement à apporter en pédagogie est relativement important aussi bien en enseignement qu en encadrement.

18 Par ailleurs, outre les actions purement scientifiques (conférences, publications, projets...) sur lesquelles tout maître de conférences s appuie pour mettre à jour ses enseignements, il est d autres types d actions menées en parallèle allant dans ce sens. Aussi, avant d aborder à proprement parler, les activités d enseignement, résumons dans un premier paragraphe certaines de ces actions Actions à des fins pédagogiques Les participations aux différentes manifestations résumées ci-dessous ont été nécessaires pour l aide à : la définition du contenu du programme CPN 1 au département OGP 2, l équipement du département en moyens et outils d enseignements adéquats, la formation personnelle à des nouvelles disciplines, la mise en place des nouveaux modules enseignés... Année Manifestation Objectifs 1990 Ecole d été d automatique organisée par le Laboratoire d Automatique de Grenoble sur le thème : modélisation et évaluation des performances des SdPs 3. particulier Formation APICS 4 aux modules : 1. Material Requirements Planning (MRP). 2. Capacity Planning (CP). 3. Production Activity Control (PAC). 4. Inventory Management (IM). 5. Master Planning (MP). 6. Just-In-Time (JIT). 7. Systems And Technologies (SAT) Journées pédagogiques nationales du département OGP à Nice Stage de formation sur «Prodstar2 Migration». Stage de formation sur «Tool Box et Contrôle Flux Matières». Journées pédagogiques nationales du département OGP à Agen Journées pédagogiques nationales du département OGP à Belfort. Réflexions sur la recherche en génie industriel en général et l évaluation des performances en Obtention du certificat CPIM (Certified in Production and Inventory Management) par validation des modules cités. Participation à la refonte du programme CPN. Enseignement de la GPAO. Enseignement de la GPAO. Réflexions sur l utilisation des outils informatiques (GPAO, Simulation, Ordonnancement...) en OGP. Organisation du programme CPN en modules Journées pédagogiques nationales du département OGP à Agen. Réflexions sur la mise en place d outils pédagogiques en statistiques, mécanique et logistique. 1 CPN Comité Pédagogique National. 2 OGP Organisation et Génie de la Production. 3 SdP Système de Production. 4 APICS American Production and Inventory Control Society.!

19 1.2. Enseignements assurés de septembre 1985 à septembre 1988 Les enseignements regroupés dans le tableau ci-dessous ont été assurés d une part, en dernière année de thèse de doctorat (de septembre 1985 à septembre 1986) au titre de vacations, et d autre part, dans le cadre de ma fonction d Assistant Associé au département Génie Mécanique et Productique à l IUT de Nantes (de septembre 1986 à septembre 1988). Année Matière enseignée Etablissement et niveau Nature des enseignements 1985 à 1988 Résistance des Matériaux 1. Ecole Centrale de Nantes (Bac+5) Travaux Dirigés et Travaux Pratiques 2. ISITEM de Nantes (Bac+5) 3. Départements OGP et GMP de l IUT de Nantes (Bac+2) 1985 à 1986 Métallurgie 1. Ecole Centrale de Nantes Travaux Pratiques (Bac+5) 2. ISITEM de Nantes (Bac+5) 1986 à 1988 Mécanique Départements OGP et GMP de Cours et Travaux Générale l IUT de Nantes (Bac+2) 1986 à 1988 Automatismes Centres de Formation Continue et CNAM, Nantes (Bac+3, +4). Dirigés Travaux Dirigés et Travaux Pratiques Durant cette période, il m a été possible d encadrer différentes réalisations «clé en main» (travaux réalisés sur dossiers APIES de l'anvar) pour équiper le laboratoire de recherche FORSEM (Laboratoire de FORmage Sans Enlèvement de Matière) dirigé par le professeur Maurice Leroy. A titre d exemple, citons les deux réalisations suivantes : un traceur automatique de grilles piloté par micro-ordinateur permettant l'étude d'embouties par ondes de choc (mars 1987), une machine d'essais de caractérisations rhéologiques de composites sandwichs (mars 1988) Enseignements assurés depuis octobre 1988 Durant ces dernières années, le site annecien de l Université de Savoie a connu une expansion importante. Il est passé de quelques centaines d étudiants à quelques milliers. Des nouvelles structures et filières d enseignements ont vu le jour. Dans ce sens, l implication du corps enseignant a été absolument nécessaire sur l ensemble du processus de mise en place (préparation, démarrage, suivi...). Ainsi, mes diverses activités pédagogiques et administratives (définition des programmes, participation aux enseignements, aux conseils et aux tâches administratives...) couvrent une partie importante de ces structures, notamment : l IUT (Institut Universitaire de Technologie) particulièrement au département OGP, la FAST (Faculté Annecienne des Sciences et Techniques) avant l ouverture de l école d ingénieurs, puis l ESIA (Ecole Supérieure d Ingénieurs d Annecy) principalement en Option Productique, le DESS A2I (Automatique et Informatique Industrielle), transformé en DESS AGIP (Automatique, Génie Informatique et Productique) depuis septembre 1999, "

20 l ITII 2 Savoies (Institut des Techniques d Ingénieur de l Industrie des 2 Savoies), l IUP/GSI (Institut Universitaire Professionnalisé Génie des Systèmes Industriels), le SUFCEP (Service Universitaire de Formation Continue et d Education Permanente), le CUEFA Annecy en formation du soir, le centre de formation par alternance TETRAS en TEQ (TEchnicien de la Qualité). Outre la mise en place des enseignements fondamentaux inhérents à ma formation universitaire d origine (Mathématiques, Mécanique, Automatique...), l émergence de ces nouvelles structures a nécessité la mise en place d enseignements nouveaux, à toutes les étapes (définition du contenu, élaboration du cours et des travaux dirigés, achat de logiciels et des maquettes pédagogiques pour assurer les travaux pratiques) et niveaux pédagogiques (1 er et 2 ème cycles). Ces enseignements nouveaux concernent la gestion de production, la GPAO 5, la pratique des SdPs... Dans ce contexte, les deux principaux enseignements qui ont suscité et suscitent encore mon intérêt et ma motivation sont : «la modélisation et la simulation des SdPs» et «la sûreté de fonctionnement des systèmes industriels». En effet, chose curieuse, dès la mise en place de ces enseignements, je me suis «senti» de développer une dynamique conjointe enseignement recherche dans cette thématique. Nous verrons plus tard combien les contextes industriel et scientifique m ont donné raison dans cette motivation. La modélisation et la simulation des SdPs peuvent être définies comme étant «un processus de conception de modèle de système réel puis de conduite d expériences avec ce modèle pour appréhender le comportement du système réel et/ou évaluer différentes stratégies de production de ce système». Le processus de simulation comprend une dizaine d étapes : la formulation du problème et la définition des objectifs, l analyse des données, la modélisation, la vérification, la validation, l expérimentation, l analyse des résultats, l implémentation et la documentation. Donc, enseigner la simulation, c est avoir des compétences étendues aux SdPs, à l informatique, à la modélisation, à la structuration des expériences, aux statistiques... J ai accompagné l enseignement de cette discipline par des travaux de recherche depuis au LLP/CESALP, et validés par de nombreux échanges industriels. La sûreté de fonctionnement des systèmes industriels est définie au sens large comme étant «la science des défaillances : analyse, mesure, traitement, modélisation, prévention...». Elle comprend différents paramètres tels que : la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité, la maintenance, la sécurité, la maintenance totale productive (TPM)... La sûreté de fonctionnement couvre toutes les étapes du cycle de vie d un système : conception, fabrication, exploitation. Pour ma part, je n ai eu de cesse que lorsque j ai concrétisé ma perception de la sûreté de fonctionnement par le développement de l outil informatique ADONIS pour modéliser et caractériser la fiabilité pendant les phases de fabrication et d exploitation d un système. Ce logiciel est utilisé en enseignement et en projets scientifiques et industriels dans différentes structures (ESIA, IUT, ITII...). Le tableau ci-après résume les enseignements dispensés jusqu à ce jour. 5 GPAO Gestion de Production Assistée par Ordinateur. #$

21 Matière enseignée Année Etablissement et niveau Volume annuel Modélisation et simulation des SdPs (Responsable de Depuis 1988 Département OGP (Bac+2) 10 H Cours, 12 H TD, 36 H TP. module) Depuis 1992 DESS A2I et AGIP (Bac+5) 14 H (Cours et TD), 16 H TP. Depuis 1995 ITII 2 Savoies (Bac+5) 20 H (Cours, TD et TP). Depuis 1999 IUP/GSI (Bac+4) 14 H (Cours et TD), Sûreté de fonctionnement des systèmes industriels (Responsable) Bases de la mécanique (Responsable) Bases de l automatique (Coresponsable) Pratique des SdPs Automates programmables (Coresponsable) Mathématiques (Analyse, Statistiques) Gestion de Production Assistée par Ordinateur Mécanique vibratoire, Mécanique des milieux continus, mécanique numérique (Responsable) Depuis 1992 Département OGP (Bac+2) De 1995 à ESIA Option 1999 Productique (Bac+5) Depuis 1995 ITII 2 Savoies (Bac+5) De 1997 à TETRAS Technicien 1999 de la Qualité (Bac+3) En CUEFA (Bac+3) 1988/1989 Depuis 1988 Département OGP (Bac+1) En 1989 Département GMP (Bac+1) De 1988 à Département OGP 1999 (Bac+1) Depuis 1994 Département OGP (Bac+1) Depuis 1988 Département OGP (Bac+1) De 1988 à Département OGP 1999 (Bac+2) Depuis 1992 CUEFA (Bac+4) 28 H TP. 2*22 H (Cours et TD), 2*16 H TP. 18 H (Cours et TD). 28 H (Cours, TD et TP). 32 H (Cours, TD et TP). 84 H (Cours, TD et TP). 18 H Cours, 22 H TD, 3*15 H TP. 46 H TD. 8 H Cours, 18 H TD. 4*28 H TP. 30 H TD. 36 H TP. 76 H (Cours et TD). Un encadrement permanent d étudiants en stages en entreprises et en projets scientifiques ou industriels complète les enseignements dispensés. Nous résumons dans le tableau ci-dessous quelques projets encadrés au département OGP, à l ESIA, à l ITII 2 Savoies et à l IUP/GSI. #

22 Année Etablissement Sujet de projet Objectifs et niveau 1989 OGP (Bac+2) - Diminution de la taille des lots chez DASSAULT. Amélioration de la réactivité OGP (Bac+2) - Suivi de production chez SOMFY et chez BOSCH. Formalisation des documents production OGP (Bac+2) - Réalisation d une maquette Equipement du hall de généralisée de gestion de production. productique et - Modélisation et simulation de la cellule flexible d OGP. utilisation en travaux pratiques OGP (Bac+2) - Mise en place d une GPAO chez SALOMON. Planification du calcul de besoins OGP (Bac+2) - Modélisation et simulation d une cellule d assemblage chez SOMFY. Validation des règles de travail. - Utilisation des plans d expérience avec la simulation. Automatisation des expériences OGP (Bac+2) - Enquête sur les essais de fiabilité dans les entreprises de la région. Détermination des types d essais utilisés OGP (Bac+2) - Création de procédures de contrôle chez ERDEM. Amélioration de la qualité ESIA (Bac+5) - Modélisation et simulation d une ligne de production chez ALCATEL. Validation d une gestion en kanban. OGP (Bac+2) - Influence des règles de pilotage sur un carnet de commandes. Mise en place d un TP. ITII 2 Savoies (Bac+5) - Mise en place de la TPM (Totale Maintenance Productive). Formalisation de certains indicateurs OGP (Bac+2) - Etude de faisabilité d un mode de production chez PAB Sud-Est. Réduction des changements de série. - Influence de la variabilité des temps opératoires dans un SdP. Application de la simulation. - Influence de la date de lancement et Mise en place de TP. des règles de priorité en production. - Réalisation d une étude de cas sur la fiabilité OGP (Bac+2) - La TPM : fondements et applications Approfondissement du dans les entreprises de la région. cours. - Etude des SdPs gérés par kanban. - Le Kaizen : mise en place dans les entreprises de la région. ITII 2 Savoies (Bac+5) - Mise en place d une GMAO chez l entreprise DAV. Planification de la maintenance OGP (Bac+2) - Etude de la fiabilité opérationnelle des remontées mécaniques des ARAVIS Société SATELC. Mise en place d une maintenance préventive. - Comparaison entre différents types de gestion : les charges, les contraintes, le kanban. Approfondissement du cours. ##

23 IUP/GSI (Bac+3 et +4) - Réalisation d un fichier d aide dynamique du logiciel ADONIS. - Modélisation et simulation d un atelier chez RECTIPHASE. OGP (Bac+2) - Réalisation de jeux d essais pour caractériser la fiabilité en phases expérimentale et opérationnelle. IUP/GSI (Bac+3 et +4) - Réalisation d un fichier d aide dynamique du logiciel ADONIS. - Etude bibliographique sur la génération aléatoire des nombres. - Modélisation UML 6 et programmation objets d une plateforme de simulation. - Couplage des réseaux de neurone avec la simulation. OGP (Bac+2) - Programmation d une base de données ACCESS pour la gestion des anciens étudiants OGP. Aide en ligne du logiciel en TP. Réimplantation d un atelier. Utilisation du logiciel ADONIS en TP. Aide en ligne du logiciel en TP. Intégration dans une plate-forme de simulation. Réalisation d une plate-forme. Intégration en simulation. Approfondissement cours et gestion des anciens OGP. 2. ACTIVITES DE RECHERCHE ET D ENCADREMENT Cette partie présente une synthèse des travaux réalisés dans le cadre de mes activités de recherche depuis Elle est structurée selon trois principaux paragraphes : d abord, les thématiques et les résultats obtenus, ensuite, les activités d encadrement en DEA et en thèses de doctorat, et enfin les activités scientifiques nationales et internationales. Mais, avant d aborder ces parties, revenons sur l intérêt et la motivation, à l origine de ma thématique de recherche actuelle abordée depuis 1988 au LLP/CESALP ainsi que sur la finalité de ces travaux. Il est largement connu, que les systèmes continus jouissent d un cadre méthodologique et de modélisation rigoureux et formel depuis plusieurs années. Cet aspect est jusqu à présent plus difficile à cerner pour les systèmes discrets et plus particulièrement les systèmes manufacturiers. Il nous paraît donc essentiel de rationaliser et d améliorer la conception et le pilotage des SdPs manufacturiers. C est dans ce contexte que nous voulons inscrire notre contribution scientifique qui porte sur l amélioration des modèles de simulation pour l évaluation des performances et le pilotage des SdPs manufacturiers. L amélioration du pilotage des systèmes manufacturiers passe également par la réduction des aléas et des incertitudes donc, l amélioration de la fiabilité des ressources de production. Ainsi, certains travaux s inscrivent également dans l amélioration des techniques de traitement des données pour la sûreté de fonctionnement des systèmes. 6 UML Unified Modeling Language. #%

24 2.1. Les thématiques abordées et les résultats obtenus D abord, nous présentons les travaux concernant la thématique de «la fissuration de solidification» dans les alliages d aluminium et les aciers inoxydables abordés entre mars 1982 et septembre 1986, ensuite les travaux sur la thématique de «la plasticité dynamique» réalisés par magnétoformage sur des matériaux hétérogènes entre octobre 1986 et septembre 1988, et enfin essentiellement les travaux effectués et actuels sur la thématique de «la modélisation et la simulation des SdPs» depuis octobre La fissuration de solidification (mars 1982 septembre 1986) Les travaux de recherche menés durant cette période, au Centre de Productique de l Ecole Nationale Supérieure de Mécanique de Nantes (actuellement ECN), dirigé par le professeur Félix Le Maître, concernent principalement mon DEA et ma thèse de doctorat, en Génie Mécanique (Sciences Pour l Ingénieur). La thématique de ces travaux porte sur l appréhension des phénomènes de fissurations provoquées pendant la phase de solidification de la matière, lors d une opération de soudage TIG (Tungsten Inert Gas). Les matériaux choisis pour nos applications et sujets à cette problématique sont à haute performance et utilisés dans des domaines à sécurité élevée (aéronautique, nucléaire, chimique...). Ils comprennent certains alliages d aluminium et certains aciers inoxydables austénitiques. Ainsi, le mémoire de DEA porte sur le «traitement informatique des isothermes, des contraintes et déformations de soudage». L objectif de ce travail est d implanter sur Mini 6 un programme de calcul à même de présenter sous forme graphique en temps réel les cycles thermiques du soudage ainsi que les contraintes et les déformations transitoires et résiduelles qu engendre toute opération de soudage. La thèse de doctorat porte sur une «étude métallurgique de la fissuration de solidification de quelques aciers inoxydables austénitiques et de quelques alliages d aluminium en relation avec les paramètres de soudage TIG». Dans cette thèse un nouvel essai de fissuration rectangulaire est validé et l influence d une nouvelle forme de la tête de l électrode est étudiée. Les observations, d une part fractographiques et d autre part macrographiques, réalisées sur plusieurs éprouvettes montrent que les fissurations se propagent en présence d un film liquide situé aux joints des grains quand des tensions internes dues au gradient thermique sont appliquées sur le matériau. Durant cette période, trois publications internationales dans des revues avec comité de lecture et dans des congrès avec actes, ont été réalisées La plasticité dynamique (octobre 1986 septembre 1988) Au Laboratoire FORSEM (Laboratoire de FORmage Sans Enlèvement de Matière), les travaux de recherche de cette période ont été plus appliqués dans la mesure où ils s orientaient essentiellement vers le transfert technologique et l équipement du laboratoire en moyens expérimentaux dans le domaine de la mise en forme des matériaux. La nouvelle thématique, partagée avec 2 professeurs, alors s inscrit dans le domaine de «la plasticité dynamique» où la déformation de la matière s effectue par impact à très grande vitesse de déplacement. Principalement deux méthodes sont utilisées au Laboratoire FORSEM : la formabilité des matériaux par effet électromagnétique et la formabilité par effet électro-hydraulique. Différentes applications en découlent, notamment : le plaquage, le sertissage, et la soudabilité #

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

DUT. Génie mécanique et productique (GMP)

DUT. Génie mécanique et productique (GMP) DUT Génie mécanique et productique (GMP) Qu est-ce que la spécialité GMP? Cette spécialité concerne l industrie mécanique dans les domaines liés aux cycles de vie d un produit. Elle s intéresse aux différentes

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Sciences de la Terre Premier semestre du cycle d ingénieur (S5) Il commence par la période d intégration que suivent tous les élèves de Polytech

Plus en détail

Master MAE. Management et Administration des Entreprises

Master MAE. Management et Administration des Entreprises Formation Continue Master MAE Management et Administration des Entreprises I.A.E de Lyon - Université Jean Moulin - Lyon 3 6, cours Albert Thomas - BP 8242-69355 Lyon cedex 08 - http://iae.univ-lyon3.fr

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Amélioration des performances de l entreprise : Piloter les systèmes de production (de biens et de services), Optimiser les flux (stock, délai, matière

Plus en détail

Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Chef de Projet ERP. Enterprise Resource Planning

Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Chef de Projet ERP. Enterprise Resource Planning Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles Chef de Projet ERP Enterprise Resource Planning Objectifs Former des ingénieurs et des cadres capables, dans le cadre d une démarche projet

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE PRODUCTION INDUSTRIELLE MANAGEMENT DES PROCESSUS INDUSTRIELS

SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE PRODUCTION INDUSTRIELLE MANAGEMENT DES PROCESSUS INDUSTRIELS Niveau : LICENCE PROFESSIONNELLE année Domaine : Mention : SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE PRODUION INDUSTRIELLE LP Intitulé : Volume horaire étudiant : MANAGEMENT DES PROCESSUS INDUSTRIELS 180 ES 96h 1 97h

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Formation de chargés de missions d'évaluation, intervenants dans les organisations (Fonction publique, entreprises, Santé)

Formation de chargés de missions d'évaluation, intervenants dans les organisations (Fonction publique, entreprises, Santé) MASTER PROFESSIONNEL Sciences de l éducation master (bac+5). (ex DESS) Consultant chargé de missions d évaluation Pour devenir intervenant chargé de missions d évaluation : Expert, consultant ou coach

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs.

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs. ANNEE 2013-2014 PLAN DE FORMATION Licence Professionnelle en Alternance AII-SIAM «AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE» «SYSTEMES INDUSTRIELS AUTOMATISES ET MAINTENANCE» «PARCOURS AUTOMATISMES» 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Document de travail issu de la commission CTI-SMF-SMAI

Document de travail issu de la commission CTI-SMF-SMAI Document de travail issu de la commission CTI-SMF-SMAI 1) Place des mathématiques actuellement dans le document de référence de la CTI Le document CTI - Références et Orientations n évoque pas explicitement

Plus en détail

DUT GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE

DUT GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE DUT GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE CONTACTS I.U.T. - 12, rue de la Fonderie - 71200 LE CREUSOT Site Web : http://iutlecreusot.u-bourgogne.fr Tél. 03.85.73.10.00 - FAX. 03.85.73.10.99 Responsable : Directeur

Plus en détail

PRÉSENTATION DU DÉPARTEMENT GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE (DUT GMP) Journée portes ouvertes IUT Ville d Avray du 8 février 2014

PRÉSENTATION DU DÉPARTEMENT GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE (DUT GMP) Journée portes ouvertes IUT Ville d Avray du 8 février 2014 PRÉSENTATION DU DÉPARTEMENT GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE (DUT GMP) Journée portes ouvertes IUT Ville d Avray du 8 février 2014 SOMMAIRE Le DUT et les autres cursus Qu est-ce que le GMP? Description de

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP METHODES & CONCEPTS POUR UNE INGENIERIE INNOVANTE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat Département INFORMATIQUE www.enim.ac.ma MANAGEMENT

Plus en détail

Création d un nouveau master

Création d un nouveau master République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Création d un nouveau master Pour l années universitaires de 013-014 Institut Supérieur de Gestion Industrielle

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0 Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités La planification Pour être un succès, un acte de production doit être préparé A long terme A moyen terme A court terme octobre, Les systèmes

Plus en détail

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront en charge sous la responsabilité d un responsable hiérarchique

Plus en détail

Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. 1. Cadre 2.

Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. 1. Cadre 2. THEMATIQUE A Titre : Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. Présenté par : Professeur Chrysostôme RAMINOSOA, Directeur de l

Plus en détail

1 Présentation générale

1 Présentation générale Parcours «Management des processus de production de biens et services» du Master de Sciences de Gestion (M2) - mention «Management Global» de l Université Paris Dauphine 1 Présentation générale 1.1 Objectifs

Plus en détail

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE MÉTHODES ET INDUSTRIALISATION

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE MÉTHODES ET INDUSTRIALISATION H1401 - p 1/ 5 MANAGEMENT ET INGÉNIERIE Conçoit, optimise et organise l ensemble des solutions techniques (faisabilité, capacité, fiabilité, rentabilité) et des méthodes de production/fabrication de biens

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

SPÉCIALITÉ Energie Electrique et Développement Durable (E2D2) UE-2 : Conversion énergie. Intitulé Volume horaire ECTS Intervenants Mode d évaluation

SPÉCIALITÉ Energie Electrique et Développement Durable (E2D2) UE-2 : Conversion énergie. Intitulé Volume horaire ECTS Intervenants Mode d évaluation PROGRAMME PEDAGOGIQUE MASTER RECHERCHE 2 ème année (M2R) DOMAINE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE MENTION AUTOMATIQUE ET SYSTEMES ELECTRIQUES SPÉCIALITÉ Energie Electrique et Développement Durable (E2D2)

Plus en détail

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI Prof. Michel LEONARD Département des Systèmes d Information Faculté des Sciences Économiques et Sociales CUI Batelle Bât A 7 route de Drize CH-1227 Carouge Tél. +41 22 379 02 27 Fax. +41 22 379 02 79 Rapport

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Responsable de la Chaîne Logistique Globale

Responsable de la Chaîne Logistique Globale Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles Responsable de la Chaîne Logistique Globale Supply Chain Manager Le cesi : Enseignement supérieur et formation professionnelle Objectifs

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

HUTCHINSON TUNISIE INGENIEUR ELECTRONIQUE

HUTCHINSON TUNISIE INGENIEUR ELECTRONIQUE HUTCHINSON TUNISIE FILIALE DU GROUPE MONDIAL HUTCHINSON, PARTENAIRE DE RÉFÉRENCE DES INDUSTRIES AÉRONAUTIQUE, INDUSTRIE, FERROVIAIRE ET AUTOMOBILE RECHERCHE POUR SON SITE BASÉ A SOUSSE. INGENIEUR ELECTRONIQUE

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

LICENCE INFORMATIQUE

LICENCE INFORMATIQUE COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE RMATIQUE Parcours Informatique (Nancy ou Metz) et Parcours ECS (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence Informatique délivre les connaissances et les compétences

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Master en Maintenance industrielle

Master en Maintenance industrielle Objectif de la formation Master en Maintenance industrielle Fiche technique Le Master en Génie Mécanique, parcours Maintenance Industrielle consiste à * Former cadres, spécialistes de la maintenance et

Plus en détail

Licence professionnelle Bases de données (BDD)

Licence professionnelle Bases de données (BDD) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bases de données (BDD) Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

Classement et identification des grandes Écoles de pensée

Classement et identification des grandes Écoles de pensée Classement et identification des grandes Écoles de pensée De 1900 à nos jours, de nombreuses écoles de pensée se sont succédées avec des périodes de recouvrement. Si les écoles de pensée sont bien identifiées,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Eco-conception des produits innovants de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation

Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation MASTER AFFAIRES INDUSTRIELLES INTERNATIONALES PROGRAMME DE LA FORMATION SOMMAIRE Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation Page 1 sur 6 Objectifs Préparer des cadres de culture

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

Formation d ingénieur spécialité énergétique par la voie de l apprentissage

Formation d ingénieur spécialité énergétique par la voie de l apprentissage Formation d ingénieur spécialité énergétique par la voie de l apprentissage Contexte et objectifs L efficacité énergétique et le recours aux énergies décarbonées sont des priorités pour les années à venir

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

MASTER GENIE CIVIL PARCOURS : MATERIAUX OUVRAGES RECHERCHE INNOVATION

MASTER GENIE CIVIL PARCOURS : MATERIAUX OUVRAGES RECHERCHE INNOVATION MASTER GENIE CIVIL UFR de Sciences et Techniques Département Génie Civil PARCOURS : MATERIAUX OUVRAGES RECHERCHE INNOVATION PRESENTATION Formation initiale et formation continue Le parcours Matériaux Ouvrages

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH»

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Présentation du Master 2 Management des Ressources Humaines Créé en 1991, le Master

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

PHARMACIM. www.courbon.fr

PHARMACIM. www.courbon.fr PHARMACIM www.courbon.fr PHARMACIM Une conformité 21 CFR Part 11 21 CFR part 11 Développé selon les GAMP, PHARMA- CIM est aussi conforme aux exigences réglementaires de la FDA, concernant le traitement

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Devenir ingénieur par la filière Fontanet

Devenir ingénieur par la filière Fontanet Devenir ingénieur par la filière Fontanet 02 Arts et Métiers ParisTech, une Grande École d Ingénieurs Créée en 1780, l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers a formé plus de 85 000 ingénieurs qui

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Ma Licence à l ESTIM

Ma Licence à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Ma Licence à l ESTIM Livret des études Année universitaire 2010-2011

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

les metiers de l énergie une publication Orientations

les metiers de l énergie une publication Orientations les metiers de l énergie une publication Orientations Les acteurs traditionnels de la production, la transformation et la distribution du pétrole, de l électricité nucléaire ou thermique et du gaz demeurent

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

DUT1 GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE. 176 h 372,5 h 373,5 h 100 h 922 h. travaux pratiques

DUT1 GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE. 176 h 372,5 h 373,5 h 100 h 922 h. travaux pratiques Niveau : DUT1 GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE 1 ère année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Formation dispensée en : SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE DUT1 60 ECTS 176 h 372,5 h 373,5 h 100 h 922

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK

Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK Plan 1. MOTIVATIONS POUR LA FILIÈRE GÉNIE INDUSTRIEL 2. IDENTIFICATION DE LA FORMATION 3. OBJECTIFS DE LA FORMATION 4. DÉBOUCHÉS ET DE LA FORMATION

Plus en détail

LE PROGRAMME SAGE POUR L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

LE PROGRAMME SAGE POUR L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR LE PROGRAMME SAGE POUR L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Préparons ensemble l avenir de vos étudiants autour des solutions ERP de Sage Division Moyennes et Grandes Entreprises de Sage Sage et l Enseignement, naturellement

Plus en détail

Utilisation de dans le cadre des formations initiales

Utilisation de dans le cadre des formations initiales Utilisation de dans le cadre des formations initiales Cet outil pédagogique permet, avec des classes de niveaux différents (Baccalauréats Professionnels, BTS, DUT, Ingénieur, ) de faire découvrir, par

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 Sommaire Chapitre 1 Introduction 1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 3. La gestion de production et les flux... 5 4. Gestion

Plus en détail

Licence professionnelle Développement d applications intranet-internet

Licence professionnelle Développement d applications intranet-internet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Développement d applications intranet-internet Université Toulouse 1- Capitole- UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL KEYWORDS : SYSTEMX, Transport, Multimodal, Simulation, Optimisation, Supervision CONTEXTE de l IRT SYSTEMX L IRT SystemX est un institut de

Plus en détail

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre. Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication,

Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre. Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication, Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre d Ingénieur diplômé de l Ecole Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication,

Plus en détail

USINAGE A GRANDE VITESSE

USINAGE A GRANDE VITESSE USINAGE A GRANDE VITESSE François Geiskopf Yann Landon Emmanuel Duc LURPA, décembre 1999 L usinage à grande vitesse est devenu depuis le début des années 90 un des procédés de fabrication à la mode,

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

Supply chain management

Supply chain management Supply chain management Une gestion coordonnée des activités de la supply chain (chaîne logistique), dans une logique d optimisation globale, constitue un atout décisif pour les entreprises. Impact Cooremans

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 8 26/09/2013 16:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Sciences, technologies, santé mention Informatique

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL 1. Objectifs Une période de stage obligatoire en milieu professionnel est organisée pour le candidat au brevet de technicien supérieur Travaux Publics. Ce stage

Plus en détail

Licence professionnelle Maîtrise des énergies renouvelables et électriques

Licence professionnelle Maîtrise des énergies renouvelables et électriques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Maîtrise des énergies renouvelables et électriques Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Mastère Spécialisé. labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Chef de Projet ERP. Enterprise Resource Planning

Mastère Spécialisé. labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Chef de Projet ERP. Enterprise Resource Planning Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles Chef de Projet ERP Enterprise Resource Planning Objectifs Former des ingénieurs et des cadres capables, dans le cadre d une démarche projet

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Efficacité énergétique et énergies renouvelables de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

DUT Qualité, logistique industrielle et organisation (QLIO)

DUT Qualité, logistique industrielle et organisation (QLIO) DUT Qualité, logistique industrielle et organisation (QLIO) Site d Agen Qu est-ce que la spécialité QLIO? Cette formation à caractère universitaire et technologique permet, en deux ans, d appréhender les

Plus en détail