Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique"

Transcription

1 Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique Périmètre Le périmètre du PEPI concerne les méthodes et outils utilisés pour le traitement informatisé des données scientifiques. Il fait le lien entre l acquisition des données (mesures, spectres, images ) et la production de conclusions scientifiques. Les centres d intérêt du PEPI couvrent les différents aspects du traitement et de l analyse des données : Le traitement du signal La normalisation des données L extraction de paramètres descriptifs et synthétiques L analyse statistique des données L intégration des données dans des modèles La simulation de modèles numériques Les algorithmes de calcul numérique Il cible tout agent (ingénieur, technicien ou chercheur) dont l activité se situe, même ponctuellement, à l interface des mathématiques appliquées et de l informatique. Dans un premier temps, les ITA du BAP E seront principalement concernés. De par les thématiques abordées, il nous semble pertinent d élargir le public visé aux autres BAP ainsi qu aux chercheurs.

2 Objectifs Les objectifs du PEPI sont multiples : Animation d un réseau méthodologique, afin de lutter contre l isolement des agents, identifier les personnes pouvant servir de référence, et partager autour de la pratique des outils communs Mutualiser les pratiques et connaissances de l informatique et du calcul scientifique pour les mathématiques appliquées, notamment via la mise en commun d algorithmes, de méthodologies, de codes informatiques, ou de programmes finalisés Identifier les formations utiles dans le cadre du PEPI, et animer des actions de formation Participants Groupe porteur : Sébastien Gaucel (Versailles-Grignon, CATI DIISCO), David Legland (Versailles-Grignon, CATI TIGES), Thierry Hoch (Nantes, CATI IDEAL), Eric Biot (Versailles, CATI BIPAS), Fabrice Vincent (Nouzilly, CATI SMO) Gaëtan Lehmann ( Jouy-en-Josas, CATI CATG) Nicolas Parisey (Rennes, CATI BIPAS) Anne Goelzer (Jouy-en-Josas, CATI CIAM) Marie Weiss (Avignon)

3 Structuration Le PEPI-MACS s articule autour de 3 axes de travail principaux : 1. Probabilités et statistiques 2. Traitement et analyse du signal et des images 3. Modélisation (au sens des mathématiques appliquées) Chacun de ces trois axes est fortement lié avec les deux autres. La pratique de ces 3 axes fait émerger un 4ème axe générique aux 3 autres : 4. Outils logiciels pour le calcul scientifique Autres axes potentiels En fonction des compétences, de l intérêt et des besoins qui pourraient apparaître par la suite, d autres axes de travail sont envisageables : algorithmique, calcul formel, parallélisation, calcul intensif, calcul numérique. Certains de ces axes pourraient être gérés par le PEPI MACS ou le PEPI IDL, ou faire l objet d actions communes entre ces 2 PEPI.

4 1. Traitement et analyse du signal et des images Objectifs : Rassembler la communauté des personnes impliquées dans le traitement et l analyse du signal au sens large, et des images en particulier, afin de mutualiser les connaissances sur les outils et les méthodes. Cet axe se veut une charnière entre plusieurs domaines plus globaux : L acquisition des données, tels que la microscopie, la spectroscopie, l imagerie satellite ou aérienne (en lien avec la télédétection), ou l instrumentation en général Les mathématiques, qui permettent de formaliser les traitements à appliquer, analyser de manière statistique les données, ou modéliser la nature des phénomènes étudiés Le développement, nécessaire pour implémenter les traitements sous une plateforme généraliste (Visilog, matlab...) ou dans un langage de programmation plus classique (C/C++, Java ) Sous-axes possibles : Modélisation géométrique des images, liens avec les modèles éléments finis Traitement de données spectrales, imagerie spectrale Télédétection Statistiques spatiales : identifier les interactions entre des structures géométriques Boîte à outils spécialisées : identifier les outils adaptés pour un domaine particulier Pratique de l imagerie : techniques d acquisition à base de caméras, appareils photos numériques, scanners Liens avec les autres axes Axe Modélisation : utiliser les paramètres descriptifs pour alimenter un modèle, définir un modèle qui va s ajuster aux données, Axe Statistiques : nécessaire dès que l on cherche à analyser les données. Quelques domaines sont à l interface des statistiques et du traitement d images : les statistiques spatiales, l analyse conjointe d images, la fouille de données Autres liens possibles Des liens sont aussi à construire avec d autres communautés : les microscopistes, les spectroscopistes, ou des communautés plus mathématiciennes (par exemple l école des mines de Fontainebleau). 2. Probabilités et statistiques Cet axe répond à une double motivation : (1) sentiment qu une part significative des ITA statisticiens ne se reconnaissent pas, ou pas seulement, dans le PEPI «-omiques», (2) intérêt à avoir lien avec aspects modélisation et traitement d images, pour pouvoir renforcer la pertinence des analyses. Actuellement, il manque un porteur pour définir et animer le cœur de cet axe. Néanmoins, les interactions avec les axes 1 et 2 sont très solides et il nous semble cohérent de conserver cet axe, son périmètre et sa structuration pouvant être définis ultérieurement. De plus, plusieurs personnes ont manifesté un intérêt pour un axe «statistiques», bien qu aucune n ait pour le moment la motivation nécessaire pour porter cet axe.

5 3. Modélisation Objectif : rassembler la communauté des ingénieurs modélisateurs à l INRA, afin de mutualiser les outils et les approches. Cet axe se veut généraliste en terme de formalismes et d applications, et n est pas spécifique à un domaine scientifique en particulier (au contraire du pepi omiques). Sous axes envisagés Modélisation : formalisation de la question, choix du/des formalisme(s), conception du modèle «mathématique», estimation de paramètres Implémentation informatique du modèle : modèle de simulation, schémas numériques, simulation numériques. «Post-modélisation» : par «Post-modélisation», on entend l analyse et l exploitation des données issues des simulations numériques d'un modèle. Cela inclut les outils d exploration de scénario, l analyse de sensibilité, d incertitudes, la viabilité, l ingénierie des connaissances Liens avec les autres axes Interactions avec l'axe 2 «Image» pour les sous-axes modélisation et implémentation (modèles géométriques) mais également de façon plus générale au travers de l'extraction de paramètres/connaissances. Interactions avec l'axe 3 «Probas/Stats» pour les sous axes modélisation et implémentation (modèles stochastiques, modèles statistiques) et pour le sous axe Postmodélisation. 4. Outils Logiciels L objectif est de mutualiser les pratiques et connaissances des logiciels de calcul scientifique majoritairement utilisés au sein de l INRA : Matlab, Scilab, R, Python À titre informatif, les sujets envisagés sont (liste non-exhaustive) : Partage de code, aide/formation, Comparatif entre logiciels, alternatives, Lien avec l'axe modélisation via des outils graphiques tels que Simulink et Scicos, Calcul numérique. Formations ponctuelles (ex. : conception d'interface graphique). Cet axe est intrinsèquement lié avec le PEPI IDL. En particulier, les questions de pérennisation du code et de qualité logicielle ne sont pas à négliger même pour des scripts de logiciels scientifiques.

6 Animation, Livrables L idée du PEPI est surtout de créer des réseaux méthodologiques, afin de permettre aux personnels d échanger sur les questions autour du calcul scientifique. Les actions envisagées peuvent prendre plusieurs formes : Séminaires réguliers, d un jour ou deux permettant de présenter et échanger autour des problèmes de traitement et d analyse Journées thématiques d échanges autour d un logiciel Création et animation de liste(s) de diffusion pour faire circuler les informations Des réunions/visioconférences pour chaque axe, afin de faciliter la création des réseaux et l identification de collaborateurs potentiels Pour l axe 4 (outils logiciels), l utilisation d un forum de discussion est envisagé. Une réunion plénière du PEPI MACS est prévue au premier semestre 2011 pour finaliser la définition des axes, et consolider la dynamique du groupe.

Tutoriel MATLAB-SIMULINK Projet UNIT 2009. Partenariat : Ecole des Mines d Alès Ecole des Mines de Saint Etienne Université de Nice Sophia-Antipolis

Tutoriel MATLAB-SIMULINK Projet UNIT 2009. Partenariat : Ecole des Mines d Alès Ecole des Mines de Saint Etienne Université de Nice Sophia-Antipolis Tutoriel MATLAB-SIMULINK Projet UNIT 2009 Partenariat : Ecole des Mines d Alès Ecole des Mines de Saint Etienne Université de Nice Sophia-Antipolis MATLAB MATLAB est un logiciel scientifique de calcul

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Animation de la fonction informatique

Animation de la fonction informatique Animation de la fonction informatique PEPI : partage d'expériences et de pratiques en informatique pré-cadrage par les groupes porteurs Objectifs Rendre la fonction informatique actrice de sa propre formation

Plus en détail

Audit des systèmes d information scientifiques. Synthèse des audits. Conseil scientifique 15/11/2011

Audit des systèmes d information scientifiques. Synthèse des audits. Conseil scientifique 15/11/2011 Audit des systèmes d information scientifiques Synthèse des audits Conseil scientifique 15/11/2011 Contexte (1) «Un» chantier «informatique» engagé depuis plusieurs années Appui : le projet S2I (2006)

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

Statistiques et traitement des données

Statistiques et traitement des données Statistiques et traitement des données Mention : Mathématiques Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 2 ans Crédits ECTS : 120 Formation accessible en

Plus en détail

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ir09-mia-1

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ir09-mia-1 INRA-DRH numconcours externes 2009 http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ir09-mia-1 Page 1 of 2 16/11/2009 IR Chef de projet ou expert en développement et déploiement d'application profil

Plus en détail

ÉdIteur officiel et fournisseur de ServIceS professionnels du LogIcIeL open Source ScILab

ÉdIteur officiel et fournisseur de ServIceS professionnels du LogIcIeL open Source ScILab ÉdIteur officiel et fournisseur de ServIceS professionnels du LogIcIeL open Source ScILab notre compétence d'éditeur à votre service créée en juin 2010, Scilab enterprises propose services et support autour

Plus en détail

La mise en place d une cellule de veille

La mise en place d une cellule de veille La mise en place d une cellule de veille Floriane Giovannini IST - Antony 24 ème Rencontres OMER Lyon, les 29-30 mars 2007 Plan de la présentation Introduction à la veille Une cellule de veille : - Pourquoi?

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Développement d'application pour l'animation et le jeu vidéo de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

ARIANE. Terrains, techniques et compétences méthodologiques en sciences sociales. Mars 2014

ARIANE. Terrains, techniques et compétences méthodologiques en sciences sociales. Mars 2014 ARIANE Terrains, techniques et compétences méthodologiques en sciences sociales Le nom que s est choisi le groupe, ARIANE, associe des références du passé et du présent, illustrant le cheminement dans

Plus en détail

Projet CNRS-Mastodons ANalyse d IMages fondée sur des Informations TEXtuelles

Projet CNRS-Mastodons ANalyse d IMages fondée sur des Informations TEXtuelles Projet CNRS-Mastodons ANalyse d IMages fondée sur des Informations TEXtuelles Bruno Crémilleux, Pierre Gançarski, Mathieu Roche, Christian Sallaberry, Maguelonne Teisseire et al. Strasbourg novembre 2014

Plus en détail

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble Formation permanente nationale CAHIER DES CHARGES DE LA PRESTATION «Captation audio/vidéo et enrichissement d un support de diffusion multimédia des conférences d un séminaire de formation, à des fins

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE KEYWORDS : SYSTEMX, WEBSERVICE, COLLABORATIVE FILTERING, MACHINE LEARNING, LANGAGE PROGRAMMATION, HPC, BASE OBJETS COMPLEXES CONTEXTE de

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS ARCHITECTURE & INGÉNIERIE DU LOGICIEL & DU WEB

MASTER (LMD) PARCOURS ARCHITECTURE & INGÉNIERIE DU LOGICIEL & DU WEB MASTER (LMD) PARCOURS ARCHITECTURE & INGÉNIERIE DU LOGICIEL & DU WEB RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : INFORMATIQUE Spécialité

Plus en détail

Fouille de données dans des bases parcellaires (cadre projet PayOTe)

Fouille de données dans des bases parcellaires (cadre projet PayOTe) Fouille de données dans des bases parcellaires (cadre projet PayOTe) Thomas Guyet AGROCAMPUS-OUEST IRISA Équipe DREAM 01 mars 2010, Nancy Équipe DREAM : axes de recherche Diagnosing, recommending actions

Plus en détail

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté 25/07/06 JJ Mois Année Présentation générale & Présentation

Plus en détail

Université Libre de Tunis

Université Libre de Tunis Ingénieur: Génie Informatique Code et Intitulé des Matières Enseignées Plan d'etudes : Semestre 1 S1-01 Algorithmique et Structures de Données 1 S1-02 Programmation C S1-03 Logiques Mathématiques S1-04

Plus en détail

Ingénierie de Systèmes Intelligents

Ingénierie de Systèmes Intelligents Ingénierie de Systèmes Intelligents p. 1/? Ingénierie de Systèmes Intelligents Maria Malek maria.malek@eisti.fr Ecole Internationale des Sciences de Traitement de l Information (EISTI) http://www.eisti.fr/

Plus en détail

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Renaud Barate EDF R&D Workshop du GdR MASCOT-NUM «Quantification d incertitude et calcul intensif» 28 Mars 2013 Sommaire Présentation du logiciel OpenTURNS Problématiques

Plus en détail

Service formation permanente locale. Cahier des charges : «HABILITATIONS ELECTRIQUES FORMATIONS INTIALES ET RECYCLAGES»

Service formation permanente locale. Cahier des charges : «HABILITATIONS ELECTRIQUES FORMATIONS INTIALES ET RECYCLAGES» Service formation permanente locale Cahier des charges : «HABILITATIONS ELECTRIQUES FORMATIONS INTIALES ET RECYCLAGES» Décembre 2013 1 Contexte A. Le centre L Institut National de la Recherche Agronomique

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

La plate-forme de modélisation et simulation

La plate-forme de modélisation et simulation La plate-forme de modélisation et simulation Hélène Raynal U-MIAT, INRA, Toulouse 1 / 25 Plan Eléments de contexte Les spécifications qui ont prévalu à la mise en place de la solution Principaux services

Plus en détail

1. Contexte de la consultation... 3 2. Présentation DE l INRA et de la DSI... 5

1. Contexte de la consultation... 3 2. Présentation DE l INRA et de la DSI... 5 ASSISTANCE AU DEPOUILLEMENT DES OFFRES POUR UNE OPERATION DE TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE, EVOLUTION ET PRESTATIONS ASSOCIEES DU SYSTEME D INFORMATION DE GESTION CAHIER DES CHARGES Version : 3.0 Date

Plus en détail

Informatique, traitement de données et activités de grille

Informatique, traitement de données et activités de grille Colloque de prospective ingénieurs et techniciens de l IN2P3 Informatique, traitement de données et activités de grille Solveig ALBRAND LPSC, Christian ARNAULT LAL, Jean-Michel BARBET SUBATECH, Bernard

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

Fungus VALVASSORI MOÏSE. 9 avril 2004

Fungus VALVASSORI MOÏSE. 9 avril 2004 Fungus VALVASSORI MOÏSE 9 avril 2004 Plan 1. Vie Artificielle 2. Plateforme de simulation 3. Travaux et perspectives 9 avril 2004 séminaire IARM - P8 Valvassori Moïse 1 Vie Artificielle biologie du possible

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES MASTER Domaine DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention MONNAIE,BANQUE, FINANCE, ASSURANCE Spécialité RISQUE, ASSURANCE, DÉCISION 2014 / 2015 Z.Trocellier Directeurs Pr Kouroche VAFAÏ

Plus en détail

Informatique des systèmes embarqués

Informatique des systèmes embarqués 1 Informatique des systèmes embarqués Former des ingénieurs capables d appréhender la programmation et l intégration de systèmes complexes pouvant être embarqués, intégrés, interactifs et communicants.

Plus en détail

FORMATION DIPLÔMANTE MANAGER DE PROJET INDUSTRIEL* «Accompagner les techniciens à fort potentiel vers des fonctions managériales orientées projet.

FORMATION DIPLÔMANTE MANAGER DE PROJET INDUSTRIEL* «Accompagner les techniciens à fort potentiel vers des fonctions managériales orientées projet. www.insavalor.fr FORMATION DIPLÔMANTE MANAGER DE PROJET INDUSTRIEL* «Accompagner les techniciens à fort potentiel vers des fonctions managériales orientées projet.» Le savoir-faire pédagogique au service

Plus en détail

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P)

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : LITTERATURE, PHILOLOGIE, LINGUISTIQUE Spécialité : LANGUE ET INFORMATIQUE

Plus en détail

PEPI GPI (Gestion de Projet Informatique) - Note de Cadrage décembre 2010 -

PEPI GPI (Gestion de Projet Informatique) - Note de Cadrage décembre 2010 - I N S T I T U T N A T IO N A L D E L A R E C H E R C H E A G R O N O M I Q U E Pepi Gestion de Projets Informatiques PEPI GPI (Gestion de Projet Informatique) - Note de Cadrage décembre 2010-1 Préambule...

Plus en détail

PPF Apprentice. Projet RICONFOR. Madeth May. Lyon, 15 mai 2009. Présenté par. madeth.may@insa-lyon.fr

PPF Apprentice. Projet RICONFOR. Madeth May. Lyon, 15 mai 2009. Présenté par. madeth.may@insa-lyon.fr PPF Apprentice Projet RICONFOR Présenté par Madeth May madeth.may@insa-lyon.fr Lyon, 15 mai 2009 Plan Vue globale du projet RiConfor Evolution de Confor vers RiConfor Objectifs du projet RiConfor Conception

Plus en détail

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 UFR d Informatique FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 Objectif L UFR d informatique propose au niveau du master, deux spécialités sous la mention informatique

Plus en détail

www.bluestone.fr 55, rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris +33 (0)1 53 35 02 10 contact@bluestone.fr

www.bluestone.fr 55, rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris +33 (0)1 53 35 02 10 contact@bluestone.fr www.bluestone.fr 55, rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris +33 (0)1 53 35 02 10 contact@bluestone.fr Une équipe de 120 Data Scientists, dont les compétences couvrent l intégralité du spectre d intervention

Plus en détail

FORMATION DIPLÔMANTE MANAGER DE PROJET INDUSTRIEL * «Accompagner les techniciens à fort potentiel vers des fonctions managériales orientées projet»

FORMATION DIPLÔMANTE MANAGER DE PROJET INDUSTRIEL * «Accompagner les techniciens à fort potentiel vers des fonctions managériales orientées projet» Le savoir-faire pédagogique au service de l entreprise FORMATION DIPLÔMANTE MANAGER DE PROJET INDUSTRIEL * * Titre de niveau II enregistré au RNCP Accessible par VAE «Accompagner les techniciens à fort

Plus en détail

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013 Groupe Expert Dialogue de Gestion 1 ère rencontre 30 mai 2013 Plan de la présentation LE CONTEXTE LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES TRAVAUX DU GROUPE EXPERT DIALOGUE DE GESTION DEFINITION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises)

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes s Appliquées à la Gestion des Entreprises) 1 Description générale L UFR Mathématiques et propose le Master avec trois spécialisations en deuxième année : ACSI

Plus en détail

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6 QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 DEFINIR VOS REGLES DU JEU 3 CONTROLER L APPLICATION DES REGLES 3 VOUS OBLIGER A JOUER LE JEU : «RECONNAITRE ET ACCEPTER LES CONTRAINTES S IMPOSANT A VOUS» 4 CONCLUSION

Plus en détail

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL KEYWORDS : SYSTEMX, Transport, Multimodal, Simulation, Optimisation, Supervision CONTEXTE de l IRT SYSTEMX L IRT SystemX est un institut de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Vous trouvez plus d information sur AREL. ainsi que sur : http://www.eisti.fr/ mma/html-iad/iad.html

Vous trouvez plus d information sur AREL. ainsi que sur : http://www.eisti.fr/ mma/html-iad/iad.html ainsi que sur : http://www.eisti.fr/ mma/html-iad/iad.html Option Deux thèmes : La recherche opérationnelle : Traiter des problèmes d optimisation, d aide à la décision et d évaluation de performances

Plus en détail

Chaîne opératoire de réalisation d une base de données

Chaîne opératoire de réalisation d une base de données Chaîne opératoire de réalisation d une base de données ANF «Comment concevoir une base de données en archéométrie» CAI-RN/rBDD (5-6/06/2014) Isabelle BALY Philippe GRISON En introduction 1- Phase d analyse

Plus en détail

UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LE MASTER NOM DU DOMAINE STS

UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LE MASTER NOM DU DOMAINE STS UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP20-9717 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-201 LE MASTER NOM DU DOMAINE STS Mention : Mathématiques Implantation : Guadeloupe FICHES DESCRIPTIVES

Plus en détail

Belgrand: un Grand Equipement pour l utilisation des Bases de Données

Belgrand: un Grand Equipement pour l utilisation des Bases de Données Belgrand: un Grand Equipement pour l utilisation des Bases de Données Olivier Bonin et Jean-Paul Hubert Projet EQUIPEX et DRI du PRES Université Paris Est porté par l INRETS Grand Equipement pour les SHS

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE/STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Informatique www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Le master Informatique se compose de deux parcours et se

Plus en détail

Semestre HPC. Violaine Louvet. Institut Camille Jordan - CNRS louvet@math.univ-lyon1.fr. Labex MILyon, Printemps 2016

Semestre HPC. Violaine Louvet. Institut Camille Jordan - CNRS louvet@math.univ-lyon1.fr. Labex MILyon, Printemps 2016 Semestre HPC Violaine Louvet Institut Camille Jordan - CNRS louvet@math.univ-lyon1.fr Labex MILyon, Printemps 2016 V. Louvet (ICJ) Semestre HPC Printemps 2016 1 / 9 Présentation du semestre Modélisation

Plus en détail

Simulation 3D en image de synthèse (SIM)

Simulation 3D en image de synthèse (SIM) ASIMCO école www.asimco.ch 2014-2015 page 39 Simulation 3D en image de synthèse (SIM) Cours : 3D Studio MAX & Photoshop Modélisation, rendu et photomontage - NIVEAU 1 PUBLIC CIBLE Architectes en bâtiment

Plus en détail

Présentation de SILICOM

Présentation de SILICOM Présentation de SILICOM PRÉSENTATION GÉNÉRALE En quelques chiffres 31 ans d existence 200 Collaborateurs 8 M de capital Plus de 14 M de CA Plus de 15 clients grands comptes 3 établissements pour couvrir

Plus en détail

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard A Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux La Vision d ALLISTENE 5 janvier 2012 Michel Cosnard Missions d Allistene Stratégie de recherche et d innovation Distingue

Plus en détail

Débouchés professionnels

Débouchés professionnels Master Domaine Droit, Economie, Gestion Mention : Monnaie, Banque, Finance, Assurance Spécialité : Risque, Assurance, Décision Année universitaire 2014/2015 DIRECTEUR de la spécialité : Monsieur Kouroche

Plus en détail

LICENCE : INFORMATIQUE GENERALE

LICENCE : INFORMATIQUE GENERALE LICENCE : INFORMATIQUE GENERALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies Mention : Informatique générale Objectifs Le diplôme offre une formation

Plus en détail

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS UE 1 : Tronc commun Carthagéo-Géoprisme Un certain nombre d enseignements de la formation professionnelle Carthagéo est mutualisée avec

Plus en détail

BIG DATA en Sciences et Industries de l Environnement

BIG DATA en Sciences et Industries de l Environnement BIG DATA en Sciences et Industries de l Environnement François Royer www.datasio.com 21 mars 2012 FR Big Data Congress, Paris 2012 1/23 Transport terrestre Traçabilité Océanographie Transport aérien Télémétrie

Plus en détail

Scicos et Modelica. Ramine Nikoukhah

Scicos et Modelica. Ramine Nikoukhah Scicos et Modelica Ramine Nikoukhah 1 C est quoi Scicos? Editeur, simulateur et générateur du code pour les systèmes dynamiques hybrides Objectif : Utilisations industrielles mais aussi l enseignement

Plus en détail

Ingénierie de Systèmes Intelligents

Ingénierie de Systèmes Intelligents Ingénierie de Systèmes Intelligents p. 1/ Ingénierie de Systèmes Intelligents Application : Web Intelligent Maria Malek EISTI Ingénierie de Systèmes Intelligents p. 2/ Objectif Traitement Intelligent des

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

Retours CIAMOIS et Usagers

Retours CIAMOIS et Usagers Retours CIAMOIS et Usagers Anne Goelzer : Quelle organisation voyez vous pour les CATI à venir? L'organisation au sein du CATI en groupes de travail autour de questions spécifiques me semble pertinente.

Plus en détail

Conduite du Changement Maîtriser le changement et ses conséquences

Conduite du Changement Maîtriser le changement et ses conséquences Conduite du Changement Maîtriser le changement et ses conséquences Michel Viala MV Consulting Dave Cutler Synoptique Changement Changement de type 2 : - Structure - Organisation - Process - Culture - Accompagnement

Plus en détail

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D INGÉNIEUR EN CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D - PAR LA VOIE DE L APPRENTISSAGE - INFORMATIQUE & RÉALITÉ VIRTUELLE MAQUETTE NUMÉRIQUE INGÉNIERIE CONCOURANTE SIMULATION Édition du 20/01/10 Le profil du candidat en

Plus en détail

AXES DE RECHERCHE - DOMAINE D'INTERET MAJEUR LOGICIELS ET SYSTEMES COMPLEXES

AXES DE RECHERCHE - DOMAINE D'INTERET MAJEUR LOGICIELS ET SYSTEMES COMPLEXES 1 AXES DE RECHERCHE - DOMAINE D'INTERET MAJEUR LOGICIELS ET SYSTEMES COMPLEXES 2 Axes de recherche L activité du DIM LSC concerne la méthodologie de la conception et le développement de systèmes à forte

Plus en détail

Critères de recrutement

Critères de recrutement Localisation Critères de recrutement Admission ENPC / ENSG 6-8 avenue Blaise Pascal Cité Descartes Champs-sur-Marne 77455 Marne la Vallée cedex 2 RER A : Noisy-Champs ENST 46 rue Barrault 75634 Paris cedex

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

Réflexion autour des Bases de données pour la gestion du personnel. Administration locale

Réflexion autour des Bases de données pour la gestion du personnel. Administration locale Réflexion autour des Bases de données pour la gestion du personnel Administration locale La démarche Analyse et Recensement des besoins : Revue LAPP Des applications existantes Des besoins Mise en évidence

Plus en détail

Hadoop / Big Data. Benjamin Renaut MBDS 2014-2015

Hadoop / Big Data. Benjamin Renaut <renaut.benjamin@tokidev.fr> MBDS 2014-2015 Hadoop / Big Data Benjamin Renaut MBDS 2014-2015 TP 1 - Correction Méthodologie Map/Reduce - programmation Hadoop. Rappel 1 La première partie du TP consistait à mettre en

Plus en détail

Séminaire Open Data en Agriculture : état des lieux et perspectives. 12 novembre 2013 à Paris. Introduction

Séminaire Open Data en Agriculture : état des lieux et perspectives. 12 novembre 2013 à Paris. Introduction Séminaire Open Data en Agriculture : état des lieux et perspectives. 12 novembre 2013 à Paris Introduction Jean-Pierre Chanet (IRSTEA) François Brun (ACTA) Statut et objectifs de l AFIA L'AFIA est une

Plus en détail

Université de la Rochelle Action Concerté Incitative MADONNE Masse de Données issues de la Numérisation du patrimoine Projet CNRS / INRIA / MENRT

Université de la Rochelle Action Concerté Incitative MADONNE Masse de Données issues de la Numérisation du patrimoine Projet CNRS / INRIA / MENRT Université de la Rochelle Action Concerté Incitative MADONNE Masse de Données issues de la Numérisation du patrimoine Projet CNRS / INRIA / MENRT Université de la Rochelle Pole Sciences et Technologies

Plus en détail

Présentation de la majeure ISN. ESILV - 18 avril 2013

Présentation de la majeure ISN. ESILV - 18 avril 2013 Présentation de la majeure ISN ESILV - 18 avril 2013 La Grande Carte des Métiers et des Emplois Sociétés de service Entreprises Administrations Grand- Public Sciences Utiliser Aider à utiliser Vendre APPLICATIONS:

Plus en détail

Journée des Pôles de Compétitivité. 15 Décembre 2014

Journée des Pôles de Compétitivité. 15 Décembre 2014 Journée des Pôles de Compétitivité 15 Décembre 2014 0 INNOVER EFFICACEMENT DANS LE BATIMENT Jean-Luc SADORGE POLE ALSACE ENERGIVIE 1 15/12/2014 Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Valoriser les données internes et externes 3 avril 2014 Ordre du jour UNE INTRODUCTION À L ANALYSE DE DONNÉES Analyse de données et l intelligence

Plus en détail

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS 1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS Parallèlement aux activités d échange et d organisation des rencontres et du séminaire thématique, nous avons réalisé durant les premières phases

Plus en détail

Programme Luminy 2014!

Programme Luminy 2014! Programme Luminy 2014 Lundi 21 Avril Lundi 10h45 Richard Lassaigne Université Paris Diderot Introduction à la théorie de la complexité. Lundi 14h Thierry Dumont Math-Info Paris 10 Utilisation de logiciels

Plus en détail

Product Life-Cycle Management

Product Life-Cycle Management Offre de prestations en Product Life-Cycle Management Contact : Pascal MORENTON CentraleSupélec 1, campus de Chatenay-Malabry 06 13 71 18 51 pascal.morenton@centralesupelec.fr http://plm.ecp.fr Nos formations

Plus en détail

Le Collège de France crée une chaire pérenne d Informatique, Algorithmes, machines et langages, et nomme le Pr Gérard BERRY titulaire

Le Collège de France crée une chaire pérenne d Informatique, Algorithmes, machines et langages, et nomme le Pr Gérard BERRY titulaire Communiquédepresse Mars2013 LeCollègedeFrancecréeunechairepérenned Informatique, Algorithmes,machinesetlangages, etnommeleprgérardberrytitulaire Leçoninauguralele28mars2013 2009avait marquéunpas importantdans

Plus en détail

Accompagnement à la certification PMP pour cadres et exécutifs (PMET)

Accompagnement à la certification PMP pour cadres et exécutifs (PMET) Accompagnement à la certification PMP pour cadres et exécutifs (PMET) Ligne de Service Durée Standard Processus PMET 100 heures PMBOK 5 e édition Les 5 groupes de processus L offre TenStep CI de formation

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité : sous tutelle de l établissement : Centre de Génie Industriel (CGI) Ecole des Mines d'albi-carmaux

Rapport de l AERES sur l unité : sous tutelle de l établissement : Centre de Génie Industriel (CGI) Ecole des Mines d'albi-carmaux Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre de Génie Industriel (CGI) sous tutelle de l établissement : Ecole des Mines d'albi-carmaux Mai 2010 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Formation continue à distance

Formation continue à distance Formation continue à distance Grades concernés: Public cible: Entreprises publiques Grades administratifs Grades informatiques Grades techniques Processus: Assistant de gestion Rédacteur attaché Rédacteur

Plus en détail

Projet de Traitement du Signal Segmentation d images SAR

Projet de Traitement du Signal Segmentation d images SAR Projet de Traitement du Signal Segmentation d images SAR Introduction En analyse d images, la segmentation est une étape essentielle, préliminaire à des traitements de haut niveau tels que la classification,

Plus en détail

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen DiFiQ Ensae Dauphine Bärchen Diplôme Finance Quantitative Une formation en partenariat bonnes raisons 5de s inscrire au DiFiQ 1. Gagnez une maîtrise incontournable des techniques quantitatives en finance

Plus en détail

CARTOGRAPHIE MINÉRALOGIQUE PAR TÉLÉDÉTECTION POUR L AIDE À L OPTIMISATION DE LA GESTION DES ROCHES STÉRILES

CARTOGRAPHIE MINÉRALOGIQUE PAR TÉLÉDÉTECTION POUR L AIDE À L OPTIMISATION DE LA GESTION DES ROCHES STÉRILES CARTOGRAPHIE MINÉRALOGIQUE PAR TÉLÉDÉTECTION POUR L AIDE À L OPTIMISATION DE LA GESTION DES ROCHES STÉRILES OFFRE DE 3 PROJETS DE RECHERCHE DE NIVEAU MAÎTRISE AVEC BOURSE D ETUDES (MSc DURÉE 2 ANS) QUÉBEC,

Plus en détail

Avant-projet, Montage de projet, pré-projet, pré-études

Avant-projet, Montage de projet, pré-projet, pré-études ( RetourListeFichesParThèmes ) Avant-projet, Montage de projet, pré-projet, pré-études Ce dossier traite du développement d'un produit logiciel et plus précisément de la phase d avant projet précédant

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 3, Hors-Série 1, 11 (2004) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2004611 EDP Sciences, 2004 Formation

Plus en détail

SYS-809 Vision par ordinateur. Laboratoire 2 - Introduction à la boîte à outils Orfeo (OTB)

SYS-809 Vision par ordinateur. Laboratoire 2 - Introduction à la boîte à outils Orfeo (OTB) SYS-809 Vision par ordinateur Laboratoire 2 - Introduction à la boîte à outils Orfeo (OTB) Objectifs du laboratoire Ce laboratoire se veut une introduction à OTB. Nous nous intéressons à : Présentation

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion, mention Management des Systèmes d Information, spécialité Management et Technologies

Plus en détail

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis Version 2 : 20 juillet 2012 L expérimentation conduite par l Agence nationale de lutte contre l illettrisme

Plus en détail

Les mathématiques appliquées. Connaître ses métiers

Les mathématiques appliquées. Connaître ses métiers Les mathématiques appliquées Connaître ses métiers Université de Nantes SUIO - janvier 2006 Les mathématiques appliquées Les métiers de l enseignement et de la recherche publique constituent les débouchés

Plus en détail

Informatique et sciences du numérique

Informatique et sciences du numérique Informatique et sciences du numérique Philippe Marquet Colloque IREM, Lyon 25 mai 2013 Informatique et sciences du numérique Septembre 2012 : ISN, spécialité en classe de terminale S Pourquoi introduire

Plus en détail