Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique"

Transcription

1 Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique Périmètre Le périmètre du PEPI concerne les méthodes et outils utilisés pour le traitement informatisé des données scientifiques. Il fait le lien entre l acquisition des données (mesures, spectres, images ) et la production de conclusions scientifiques. Les centres d intérêt du PEPI couvrent les différents aspects du traitement et de l analyse des données : Le traitement du signal La normalisation des données L extraction de paramètres descriptifs et synthétiques L analyse statistique des données L intégration des données dans des modèles La simulation de modèles numériques Les algorithmes de calcul numérique Il cible tout agent (ingénieur, technicien ou chercheur) dont l activité se situe, même ponctuellement, à l interface des mathématiques appliquées et de l informatique. Dans un premier temps, les ITA du BAP E seront principalement concernés. De par les thématiques abordées, il nous semble pertinent d élargir le public visé aux autres BAP ainsi qu aux chercheurs.

2 Objectifs Les objectifs du PEPI sont multiples : Animation d un réseau méthodologique, afin de lutter contre l isolement des agents, identifier les personnes pouvant servir de référence, et partager autour de la pratique des outils communs Mutualiser les pratiques et connaissances de l informatique et du calcul scientifique pour les mathématiques appliquées, notamment via la mise en commun d algorithmes, de méthodologies, de codes informatiques, ou de programmes finalisés Identifier les formations utiles dans le cadre du PEPI, et animer des actions de formation Participants Groupe porteur : Sébastien Gaucel (Versailles-Grignon, CATI DIISCO), David Legland (Versailles-Grignon, CATI TIGES), Thierry Hoch (Nantes, CATI IDEAL), Eric Biot (Versailles, CATI BIPAS), Fabrice Vincent (Nouzilly, CATI SMO) Gaëtan Lehmann ( Jouy-en-Josas, CATI CATG) Nicolas Parisey (Rennes, CATI BIPAS) Anne Goelzer (Jouy-en-Josas, CATI CIAM) Marie Weiss (Avignon)

3 Structuration Le PEPI-MACS s articule autour de 3 axes de travail principaux : 1. Probabilités et statistiques 2. Traitement et analyse du signal et des images 3. Modélisation (au sens des mathématiques appliquées) Chacun de ces trois axes est fortement lié avec les deux autres. La pratique de ces 3 axes fait émerger un 4ème axe générique aux 3 autres : 4. Outils logiciels pour le calcul scientifique Autres axes potentiels En fonction des compétences, de l intérêt et des besoins qui pourraient apparaître par la suite, d autres axes de travail sont envisageables : algorithmique, calcul formel, parallélisation, calcul intensif, calcul numérique. Certains de ces axes pourraient être gérés par le PEPI MACS ou le PEPI IDL, ou faire l objet d actions communes entre ces 2 PEPI.

4 1. Traitement et analyse du signal et des images Objectifs : Rassembler la communauté des personnes impliquées dans le traitement et l analyse du signal au sens large, et des images en particulier, afin de mutualiser les connaissances sur les outils et les méthodes. Cet axe se veut une charnière entre plusieurs domaines plus globaux : L acquisition des données, tels que la microscopie, la spectroscopie, l imagerie satellite ou aérienne (en lien avec la télédétection), ou l instrumentation en général Les mathématiques, qui permettent de formaliser les traitements à appliquer, analyser de manière statistique les données, ou modéliser la nature des phénomènes étudiés Le développement, nécessaire pour implémenter les traitements sous une plateforme généraliste (Visilog, matlab...) ou dans un langage de programmation plus classique (C/C++, Java ) Sous-axes possibles : Modélisation géométrique des images, liens avec les modèles éléments finis Traitement de données spectrales, imagerie spectrale Télédétection Statistiques spatiales : identifier les interactions entre des structures géométriques Boîte à outils spécialisées : identifier les outils adaptés pour un domaine particulier Pratique de l imagerie : techniques d acquisition à base de caméras, appareils photos numériques, scanners Liens avec les autres axes Axe Modélisation : utiliser les paramètres descriptifs pour alimenter un modèle, définir un modèle qui va s ajuster aux données, Axe Statistiques : nécessaire dès que l on cherche à analyser les données. Quelques domaines sont à l interface des statistiques et du traitement d images : les statistiques spatiales, l analyse conjointe d images, la fouille de données Autres liens possibles Des liens sont aussi à construire avec d autres communautés : les microscopistes, les spectroscopistes, ou des communautés plus mathématiciennes (par exemple l école des mines de Fontainebleau). 2. Probabilités et statistiques Cet axe répond à une double motivation : (1) sentiment qu une part significative des ITA statisticiens ne se reconnaissent pas, ou pas seulement, dans le PEPI «-omiques», (2) intérêt à avoir lien avec aspects modélisation et traitement d images, pour pouvoir renforcer la pertinence des analyses. Actuellement, il manque un porteur pour définir et animer le cœur de cet axe. Néanmoins, les interactions avec les axes 1 et 2 sont très solides et il nous semble cohérent de conserver cet axe, son périmètre et sa structuration pouvant être définis ultérieurement. De plus, plusieurs personnes ont manifesté un intérêt pour un axe «statistiques», bien qu aucune n ait pour le moment la motivation nécessaire pour porter cet axe.

5 3. Modélisation Objectif : rassembler la communauté des ingénieurs modélisateurs à l INRA, afin de mutualiser les outils et les approches. Cet axe se veut généraliste en terme de formalismes et d applications, et n est pas spécifique à un domaine scientifique en particulier (au contraire du pepi omiques). Sous axes envisagés Modélisation : formalisation de la question, choix du/des formalisme(s), conception du modèle «mathématique», estimation de paramètres Implémentation informatique du modèle : modèle de simulation, schémas numériques, simulation numériques. «Post-modélisation» : par «Post-modélisation», on entend l analyse et l exploitation des données issues des simulations numériques d'un modèle. Cela inclut les outils d exploration de scénario, l analyse de sensibilité, d incertitudes, la viabilité, l ingénierie des connaissances Liens avec les autres axes Interactions avec l'axe 2 «Image» pour les sous-axes modélisation et implémentation (modèles géométriques) mais également de façon plus générale au travers de l'extraction de paramètres/connaissances. Interactions avec l'axe 3 «Probas/Stats» pour les sous axes modélisation et implémentation (modèles stochastiques, modèles statistiques) et pour le sous axe Postmodélisation. 4. Outils Logiciels L objectif est de mutualiser les pratiques et connaissances des logiciels de calcul scientifique majoritairement utilisés au sein de l INRA : Matlab, Scilab, R, Python À titre informatif, les sujets envisagés sont (liste non-exhaustive) : Partage de code, aide/formation, Comparatif entre logiciels, alternatives, Lien avec l'axe modélisation via des outils graphiques tels que Simulink et Scicos, Calcul numérique. Formations ponctuelles (ex. : conception d'interface graphique). Cet axe est intrinsèquement lié avec le PEPI IDL. En particulier, les questions de pérennisation du code et de qualité logicielle ne sont pas à négliger même pour des scripts de logiciels scientifiques.

6 Animation, Livrables L idée du PEPI est surtout de créer des réseaux méthodologiques, afin de permettre aux personnels d échanger sur les questions autour du calcul scientifique. Les actions envisagées peuvent prendre plusieurs formes : Séminaires réguliers, d un jour ou deux permettant de présenter et échanger autour des problèmes de traitement et d analyse Journées thématiques d échanges autour d un logiciel Création et animation de liste(s) de diffusion pour faire circuler les informations Des réunions/visioconférences pour chaque axe, afin de faciliter la création des réseaux et l identification de collaborateurs potentiels Pour l axe 4 (outils logiciels), l utilisation d un forum de discussion est envisagé. Une réunion plénière du PEPI MACS est prévue au premier semestre 2011 pour finaliser la définition des axes, et consolider la dynamique du groupe.

MEXICO. Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes http:reseau-mexico.fr. Hervé Monod et Robert Faivre

MEXICO. Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes http:reseau-mexico.fr. Hervé Monod et Robert Faivre MEXICO Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes http:reseau-mexico.fr Hervé Monod et Robert Faivre INRA - Mathématiques et Informatique Appliquées Unités MIA-Jouy en Josas et Toulouse

Plus en détail

Tutoriel MATLAB-SIMULINK Projet UNIT 2009. Partenariat : Ecole des Mines d Alès Ecole des Mines de Saint Etienne Université de Nice Sophia-Antipolis

Tutoriel MATLAB-SIMULINK Projet UNIT 2009. Partenariat : Ecole des Mines d Alès Ecole des Mines de Saint Etienne Université de Nice Sophia-Antipolis Tutoriel MATLAB-SIMULINK Projet UNIT 2009 Partenariat : Ecole des Mines d Alès Ecole des Mines de Saint Etienne Université de Nice Sophia-Antipolis MATLAB MATLAB est un logiciel scientifique de calcul

Plus en détail

MEXICO Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes

MEXICO Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes MEXICO Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes Robert Faivre et Hervé Monod INRA - Mathématiques et Informatique Appliquées Unités MIA-Toulouse et Jouy-en-Josas Rencontres Nationales

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications Master en sciences et technologies mention mathématiques et applications master mathématiques et applications Contacts Nicolas Lerner lerner@math.jussieu.fr www.master.math.upmc.fr Master sciences et technologies

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Exploitation des modèles de la plate-forme RECORD

Exploitation des modèles de la plate-forme RECORD RMT Modélisation, séminaire «La modélisation entre recherche et développement agricole, des modèles scientifiques aux outils logiciels» Exploitation des modèles de la plate-forme RECORD Nathalie Rousse

Plus en détail

LICENCE INFORMATIQUE

LICENCE INFORMATIQUE COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE RMATIQUE Parcours Informatique (Nancy ou Metz) et Parcours ECS (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence Informatique délivre les connaissances et les compétences

Plus en détail

Audit des systèmes d information scientifiques. Synthèse des audits. Conseil scientifique 15/11/2011

Audit des systèmes d information scientifiques. Synthèse des audits. Conseil scientifique 15/11/2011 Audit des systèmes d information scientifiques Synthèse des audits Conseil scientifique 15/11/2011 Contexte (1) «Un» chantier «informatique» engagé depuis plusieurs années Appui : le projet S2I (2006)

Plus en détail

Nicolas Kielbasiewicz C.D.C.S.P. / I.S.T.I.L./ U.C.B.L. Domaine Scientifique de la Doua 15, boulevard André Latarjet 69622 Villeurbanne cedex

Nicolas Kielbasiewicz C.D.C.S.P. / I.S.T.I.L./ U.C.B.L. Domaine Scientifique de la Doua 15, boulevard André Latarjet 69622 Villeurbanne cedex Nicolas Kielbasiewicz C.D.C.S.P. / I.S.T.I.L./ U.C.B.L. Domaine Scientifique de la Doua 15, boulevard André Latarjet 69622 Villeurbanne cedex 27 ans e-mail : nicolas.kielbasiewicz@cdcsp.univ-lyon1.fr Permis

Plus en détail

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE MATHÉMATIQUES. www.univ-littoral.fr

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE MATHÉMATIQUES. www.univ-littoral.fr SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION L objectif de la licence Mathématiques est, non seulement de donner une solide formation initiale en mathématiques

Plus en détail

Réseau Mexico réseau méthodologique du département MIA depuis 2006

Réseau Mexico réseau méthodologique du département MIA depuis 2006 Réseau Mexico réseau méthodologique du département MIA depuis 2006 Robert Faivre - Hervé Monod - Hervé Richard INRA - Mathématiques et Informatique Appliquées MIA Toulouse - Jouy-en-Josas - Avignon Mulhouse,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Animation de réseau. Membre bureaux PEPI et PRI Relais

CAHIER DES CHARGES. Animation de réseau. Membre bureaux PEPI et PRI Relais CAHIER DES CHARGES Animation de réseau Membre bureaux PEPI et PRI Relais Dossier suivi par : Nadine FERRE, Frédérique MALIPIER Adresses de retour de la proposition avant : cf. date mentionnée dans la publicité

Plus en détail

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Renaud Barate EDF R&D Workshop du GdR MASCOT-NUM «Quantification d incertitude et calcul intensif» 28 Mars 2013 Sommaire Présentation du logiciel OpenTURNS Problématiques

Plus en détail

www.louisbachelier.org

www.louisbachelier.org L institut Louis Bachelier : acteur engagé de la recherche en économie et finance Pour une finance au service d une croissance durable. L a France compte près de 2 500 chercheurs en économie et finance.

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

Informatique, spécialité AIGLE

Informatique, spécialité AIGLE Université de MONTPELLIER 2 1/3 Informatique, spécialité AIGLE L1 S1 Algebre et Analyse 1 10 L1 S1 Calculus 5 L1 S1 Du binaire au web 5 L1 S1 Introduction à l'algorithmique 5 L1 S1 Physique générale 5

Plus en détail

PEPI Ingénierie du développement logiciel

PEPI Ingénierie du développement logiciel PEPI Ingénierie du développement logiciel Note de cadrage Historique des versions Version Date Auteurs Actions 1.0 15/11/10 Membres du PEPI Création du document Assemblage initial par O. Lévy (en tant

Plus en détail

Niveaux 1 2 3 4 Option spécifique - 2 2 3 Option complémentaire - - 2 2

Niveaux 1 2 3 4 Option spécifique - 2 2 3 Option complémentaire - - 2 2 Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Amt für Unterricht der Sekundarstufe 2 CANTON

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER & Joël RIVAT franck.boyer@univ-amu.fr & joel.rivat@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, Janvier 2015

Plus en détail

ÉdIteur officiel et fournisseur de ServIceS professionnels du LogIcIeL open Source ScILab

ÉdIteur officiel et fournisseur de ServIceS professionnels du LogIcIeL open Source ScILab ÉdIteur officiel et fournisseur de ServIceS professionnels du LogIcIeL open Source ScILab notre compétence d'éditeur à votre service créée en juin 2010, Scilab enterprises propose services et support autour

Plus en détail

Composante(s) de rattachement : UFR des Sciences et Techniques

Composante(s) de rattachement : UFR des Sciences et Techniques Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS Mathématiques pour l'informatique Graphique et les statistiques (MIGS) M1 60 ES Volume

Plus en détail

Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique

Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumédiene Faculté d Electronique et d Informatique Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique 1 Programme de la

Plus en détail

SCIENCES-TECHNOLOGIES-SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS

SCIENCES-TECHNOLOGIES-SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES-TECHNOLOGIES-SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS Mathématiques pour l'informatique Graphique et la Statistique (MIGS) Professionnelle et

Plus en détail

PROJET DE SPÉCIALITÉ DU MASTER DE MATHÉMATIQUES. MODÉLISATION MATHÉMATIQUE & ANALYSE STATISTIQUE

PROJET DE SPÉCIALITÉ DU MASTER DE MATHÉMATIQUES. MODÉLISATION MATHÉMATIQUE & ANALYSE STATISTIQUE PROJET DE SPÉCIALITÉ DU MASTER DE MATHÉMATIQUES. MODÉLISATION MATHÉMATIQUE & ANALYSE STATISTIQUE Porteurs du projet Marc Arnaudon, professeur des universités, responsable des relations avec les entreprises.

Plus en détail

Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin

Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin Encadrement : Julien Perret, Sébastien Mustière (COGIT) Christiane Weber (LIVE)

Plus en détail

NB : Les ECUEs des U.E. Optionnelles ainsi que leurs crédits seront définis par l Institution

NB : Les ECUEs des U.E. Optionnelles ainsi que leurs crédits seront définis par l Institution Fiche descriptive d'un parcours de formation Etablissement: Institut Supérieur du Transport et de la Logistique de Sousse Université: Université de Sousse Licence Appliquée: Technologies du Transport et

Plus en détail

MASTER MENTION INFORMATIQUE SPÉCIALITÉ PROGRAMMATION ET LOGICIELS SÛRS. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation. Stage.

MASTER MENTION INFORMATIQUE SPÉCIALITÉ PROGRAMMATION ET LOGICIELS SÛRS. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation. Stage. MASTER MENTION INFORMATIQUE SPÉCIALITÉ PROGRAMMATION ET LOGICIELS SÛRS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : INFORMATIQUE Spécialité :

Plus en détail

Le logiciel SAGE. François Ducrot. Journées Mathrice - Angers 2009

Le logiciel SAGE. François Ducrot. Journées Mathrice - Angers 2009 Journées Mathrice - Angers 2009 Différents besoins de logiciels mathématiques Calcul formel : On manipule des expressions formelles : Différents besoins de logiciels mathématiques Calcul scientifique :

Plus en détail

Utilisation de modèles hydrauliques-métier dans des plate-formes et application aux incertitudes. 1. Présentation de l outil métier : Système Mascaret

Utilisation de modèles hydrauliques-métier dans des plate-formes et application aux incertitudes. 1. Présentation de l outil métier : Système Mascaret Utilisation de modèles hydrauliques-métier dans des platesformes et application aux incertitudes N.Goutal E. Demay EDF R&D Utilisation de modèles hydrauliques-métier dans des plate-formes et application

Plus en détail

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique Customisation Rhapsody et approche méthodologique Retour d expérience sur l implémentation d un langage et profil UML associé 1 Sommaire Principe d un développement méthodologique Evocation d ISR (Ingénierie

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques-Informatique de l Université de Perpignan Via Domitia Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Statistiques et traitement des données

Statistiques et traitement des données Statistiques et traitement des données Mention : Mathématiques Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 2 ans Crédits ECTS : 120 Formation accessible en

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Domaine de Formation : Sciences et Technologies Mention : Informatique Spécialité : Informatique de Gestion

Domaine de Formation : Sciences et Technologies Mention : Informatique Spécialité : Informatique de Gestion LICENCE FONDAMENTALE INFORMATIQUE DE GESTION Domaine de Formation : Sciences et Technologies Mention : Informatique Spécialité : Informatique de Gestion I. Présentation de la licence Le but de la Licence

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté 25/07/06 JJ Mois Année Présentation générale & Présentation

Plus en détail

G MIC [ GREYC s Magic Image Converter ] Naissance, évolution et retour d expérience. David Tschumperlé

G MIC [ GREYC s Magic Image Converter ] Naissance, évolution et retour d expérience. David Tschumperlé G MIC [ GREYC s Magic Image Converter ] Naissance, évolution et retour d expérience David Tschumperlé Image Team, GREYC / CNRS (UMR 6072) Caen/France, March 2012 Plan de l exposé 1 Motivations & buts 2

Plus en détail

Animation de la fonction informatique

Animation de la fonction informatique Animation de la fonction informatique PEPI : partage d'expériences et de pratiques en informatique pré-cadrage par les groupes porteurs Objectifs Rendre la fonction informatique actrice de sa propre formation

Plus en détail

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel.

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Workshop du GIS 3SGS Reims, 29 septembre 2010 Sommaire Missions

Plus en détail

Fungus VALVASSORI MOÏSE. 9 avril 2004

Fungus VALVASSORI MOÏSE. 9 avril 2004 Fungus VALVASSORI MOÏSE 9 avril 2004 Plan 1. Vie Artificielle 2. Plateforme de simulation 3. Travaux et perspectives 9 avril 2004 séminaire IARM - P8 Valvassori Moïse 1 Vie Artificielle biologie du possible

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

La mise en place d une cellule de veille

La mise en place d une cellule de veille La mise en place d une cellule de veille Floriane Giovannini IST - Antony 24 ème Rencontres OMER Lyon, les 29-30 mars 2007 Plan de la présentation Introduction à la veille Une cellule de veille : - Pourquoi?

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE KEYWORDS : SYSTEMX, WEBSERVICE, COLLABORATIVE FILTERING, MACHINE LEARNING, LANGAGE PROGRAMMATION, HPC, BASE OBJETS COMPLEXES CONTEXTE de

Plus en détail

Compte rendu de réunion

Compte rendu de réunion INSTITUT FRANÇAIS DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DES TRANSPORTS, DE L'AMÉNAGEMENT ET DES RÉSEAUX Compte rendu de réunion GERI TEMIS Réunion 0 Lancement du GERI Date : 18 Septembre 2012 Ordre du jour : Introduction

Plus en détail

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6 QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 DEFINIR VOS REGLES DU JEU 3 CONTROLER L APPLICATION DES REGLES 3 VOUS OBLIGER A JOUER LE JEU : «RECONNAITRE ET ACCEPTER LES CONTRAINTES S IMPOSANT A VOUS» 4 CONCLUSION

Plus en détail

TITRE : OPTIMISATION ROBUSTE : CREATION D UNE PLATEFORME ET

TITRE : OPTIMISATION ROBUSTE : CREATION D UNE PLATEFORME ET TITRE : OPTIMISATION ROBUSTE : CREATION D UNE PLATEFORME ET APPLICATIONS INDUSTRIELLES MOTS CLEFS : OPTIMISATION, ANALYSE DE SENSIBILITE, REDUCTION DE MODELES, FIABILITE, SYSTEMX CONTEXTE de l IRT SYSTEMX

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques fondamentales et appliquées de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Exemple de migration réussie de MATLAB vers Python

Exemple de migration réussie de MATLAB vers Python Journée Plume du 4 février 2010 Exemple de migration réussie de MATLAB vers Python Logiciels d'acquisition, de visualisation et de traitement de données Calculs interactifs avec Spyder Pierre Raybaut 1

Plus en détail

Stage ingénieur Electronique / informatique H/F

Stage ingénieur Electronique / informatique H/F Stage ingénieur Electronique / informatique H/F Profil électronique : mise en œuvre d une interface graphique sous Labview pour le pilotage d un préleveur d échantillons. Contexte : L UMR Environnement

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises)

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes s Appliquées à la Gestion des Entreprises) 1 Description générale L UFR Mathématiques et propose le Master avec trois spécialisations en deuxième année : ACSI

Plus en détail

La plate-forme de modélisation et simulation

La plate-forme de modélisation et simulation La plate-forme de modélisation et simulation Hélène Raynal U-MIAT, INRA, Toulouse 1 / 25 Plan Eléments de contexte Les spécifications qui ont prévalu à la mise en place de la solution Principaux services

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et mathématiques de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Eco-conception de maisons à énergie positive

Eco-conception de maisons à énergie positive MEXICO Rencontres 2015, Clermont-Ferrand 06 octobre 2015 Eco-conception de maisons à énergie positive Mots-clés : Optimisation multicritère, algorithme génétique, fronts de Pareto Thomas RECHT : thomas.recht@mines-paristech.fr

Plus en détail

Éco-conception du stationnement

Éco-conception du stationnement Chaire Éco-Conception des ensembles bâtis et des infrastructures Atelier Stationnement Éco-conception du stationnement Application à la Cité Descrates Houda Boujnah Laboratoire Ville Mobilité Transport

Plus en détail

Analyse de données textuelles Panorama des fonctions, des méthodes et des usages

Analyse de données textuelles Panorama des fonctions, des méthodes et des usages Analyse de données textuelles Panorama des fonctions, des méthodes et des usages Sylvie Dalbin Assistance & Techniques Documentaires DocForum, Le 17 Novembre 2005 Déroulé de l'intervention (1) 1. Définition

Plus en détail

Système d information VERSION : 4.00

Système d information VERSION : 4.00 METHODE ET ORGANISATION VERSION : 4.00 Jean-Michel Grandclément Confidentiel Reproduction Interdite Page 1 sur 21 Auteur Jean-Michel Grandclément Version / Date Version : 4.0 Date : 04/04/04 E-mail jean-michel.grandclement@grandclement.fr

Plus en détail

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ir09-mia-1

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ir09-mia-1 INRA-DRH numconcours externes 2009 http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ir09-mia-1 Page 1 of 2 16/11/2009 IR Chef de projet ou expert en développement et déploiement d'application profil

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative :

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Centre de Recherche en Ecologie Expérimentale et Prédictive Ecotron Île-de-France CEREEP sous tutelle des établissements

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble Formation permanente nationale CAHIER DES CHARGES DE LA PRESTATION «Captation audio/vidéo et enrichissement d un support de diffusion multimédia des conférences d un séminaire de formation, à des fins

Plus en détail

CIMENT-MaiMoSiNE. Animation scientifique et formation. CIMENT - MaiMoSiNE. 16 Avril 2013. Laurence Viry

CIMENT-MaiMoSiNE. Animation scientifique et formation. CIMENT - MaiMoSiNE. 16 Avril 2013. Laurence Viry CIMENT-MaiMoSiNE Animation scientifique et formation Laurence Viry CIMENT - MaiMoSiNE 16 Avril 2013 Laurence Viry Animation scientifique et formation 16 Avril 2013 1/9 Pôle animation scientifique MaiMoSiNE

Plus en détail

Master de Mathématiques mention Mathématiques pour l Informatique Graphique, et les Statistiques

Master de Mathématiques mention Mathématiques pour l Informatique Graphique, et les Statistiques UFR Sciences et Techniques Master de Mathématiques mention Mathématiques pour l Informatique Graphique, et les Statistiques Niveau d entrée Première année : BAC + 3 en Mathématiques Seconde année : BAC

Plus en détail

Plan. Contexte : SCM. Décision incertaine et logistique : Grille typologique

Plan. Contexte : SCM. Décision incertaine et logistique : Grille typologique Décision incertaine et logistique : Grille typologique Animateurs : S. Durieux, P. Genin, C. Thierry durieux@ifma.fr thierry@univ-tlse2.fr patrick.genin@supmeca.fr JD MACS 2009, Angers, 19-20 Novembre

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS, ex MASS)

LICENCE. Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS, ex MASS) LICENCE Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS, ex MASS) Qu est-ce que la formation MIASHS? C est une formation pluridisciplinaire qui donne les bases scientifiques

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

LE CONTENU DE LA FORMATION : Méthodologie de modélisation Démarche Bond Graph Phi Graph Exemple d application

LE CONTENU DE LA FORMATION : Méthodologie de modélisation Démarche Bond Graph Phi Graph Exemple d application MATLAB FORMATION AU LOGICIEL MATLAB TM ET SYSTEMES MATLAB TM est l un des logiciels les plus répandus dans l industrie. Il est, entre autre, utilisé dans toutes les étapes de modélisation et de simulation

Plus en détail

Généralités. L informatique couvre des secteurs d activités de plus en plus larges.

Généralités. L informatique couvre des secteurs d activités de plus en plus larges. Généralités L informatique couvre des secteurs d activités de plus en plus larges. Requiert une certaine créativité et des facultés d adaptation. Il est possible de changer de nombreuses fois de postes

Plus en détail

Fiche synthétique de la 1 ère année FIA

Fiche synthétique de la 1 ère année FIA Fiche synthétique de la 1 ère année FIA Mission En 1 ère année, l'apprenti doit être capable de remplir des missions habituellement confiées à un technicien supérieur : la dimension technique prime donc

Plus en détail

Introduction à Scilab. Deuxième édition

Introduction à Scilab. Deuxième édition Introduction à Scilab Deuxième édition Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo J.-P. Chancelier, F. Delebecque, C. Gomez, M. Goursat, R. Nikoukhah, S. Steer Introduction

Plus en détail

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Jérôme GUERIF Formation permanente nationale Vocal : +33 (0)4 32 72 2951 E-mail : Jerome.Guerif@avignon.inra.fr CAHIER DES CHARGES FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Contact

Plus en détail

ARIANE. Terrains, techniques et compétences méthodologiques en sciences sociales. Mars 2014

ARIANE. Terrains, techniques et compétences méthodologiques en sciences sociales. Mars 2014 ARIANE Terrains, techniques et compétences méthodologiques en sciences sociales Le nom que s est choisi le groupe, ARIANE, associe des références du passé et du présent, illustrant le cheminement dans

Plus en détail

Séminaire Viticulture de Précision. Estimation et gestion de la vigueur : exemple de la proxi-détection dans les vignobles étroits (AgroSup Dijon)

Séminaire Viticulture de Précision. Estimation et gestion de la vigueur : exemple de la proxi-détection dans les vignobles étroits (AgroSup Dijon) Séminaire Viticulture de Précision Estimation et gestion de la vigueur : exemple de la proxi-détection dans les vignobles étroits (AgroSup Dijon) Thématique de recherche Suivi du cycle végétatif de la

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES Contexte Au 1 er janvier 2016, la nouvelle Région Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes formera une seule et même entité

Plus en détail

Université Libre de Tunis

Université Libre de Tunis Ingénieur: Génie Informatique Code et Intitulé des Matières Enseignées Plan d'etudes : Semestre 1 S1-01 Algorithmique et Structures de Données 1 S1-02 Programmation C S1-03 Logiques Mathématiques S1-04

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Développement d'application pour l'animation et le jeu vidéo de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E

Plus en détail

05/02/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

05/02/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 1 INNOVER EFFICACEMENT DANS LE BATIMENT Eric DIBLING POLE ALSACE ENERGIVIE 2 3 AVANT-PROPOS «Dans le secteur du Bâtiment, une innovation, ne peut concevoir ex-nihilo mais au contraire, pour être utilisable

Plus en détail

SYLLABUS / PLAN DE COURS. 40,5 Charge de travail personnel de 2 heures/semaine TP : 1 semaine. QCM Dissertation Cas Pratique

SYLLABUS / PLAN DE COURS. 40,5 Charge de travail personnel de 2 heures/semaine TP : 1 semaine. QCM Dissertation Cas Pratique SYLLABUS / PLAN DE COURS Matière : Algorithmique pour l infographie: 2I Code du module : * Cursus : * Semestre : 1 et 2 Nombre ECTS du cours : * Rempli par l administration de PPA * Responsable du cours

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Etudes et développement Référentiel Métiers

Plus en détail

Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)-

Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)- Plan Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)- Bénin May 12, 2015 Plan Plan 1 Introduction et rappels 2 Programmes offerts en liaisons avec le CEA et les accords

Plus en détail

SDSIT 2011-2015 - Gouvernance de la fonction S.I. Cadrage du soutien de la DSI à l informatique scientifique

SDSIT 2011-2015 - Gouvernance de la fonction S.I. Cadrage du soutien de la DSI à l informatique scientifique Institut de recherche pour le développement SIEGE 44, BOULEVARD DE DUNKERQUE F-13572 MARSEILLE CEDEX 02 TEL. : 33 (0)4 91 99 92 53 FAX : 33 (0)4 91 99 92 27 WEB DSI : WWW.IRD.FR/DSI DIRECTION DU SYSTEME

Plus en détail

1. OBJET 3 2. PERIMETRE DES PRESTATIONS 3

1. OBJET 3 2. PERIMETRE DES PRESTATIONS 3 SOMMAIRE 1. OBJET 3 2. PERIMETRE DES PRESTATIONS 3 3. EXEMPLES TYPES DE PRESTATIONS 3 3.1 Thématique 1 : expertises et études thermohydrauliques : 3 3.2 Thématique 2 : expertises et études neutroniques

Plus en détail

Concours externes 2008

Concours externes 2008 IE Ingénieur en développement et déploiement d'applications Concours externes 2008 BAP E Résumé: Informatique, statistique et calcul scientifique L ingénieur en développement d applications analyse, réalise

Plus en détail

Assistance à l exploitation de données de campagnes et à la réalisation de cartographies (1/2) Organisation d une formation en statistique

Assistance à l exploitation de données de campagnes et à la réalisation de cartographies (1/2) Organisation d une formation en statistique Traitements numériques Assistance à l exploitation de données de campagnes et à la réalisation de cartographies (1/2) Organisation d une formation en statistique Décembre 2010 Programme 2010 L. MALHERBE

Plus en détail

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013»

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» I Objectifs Niveau fondamental : «on se fixe pour objectif la

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca Domaine de la modélisation des processus pour le génie logiciel. Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca DSL4SPM Domain-Specific-Language for Software Process Modeling Il s agit d un nouveau cadre

Plus en détail

LICENCE : INFORMATIQUE GENERALE

LICENCE : INFORMATIQUE GENERALE LICENCE : INFORMATIQUE GENERALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies Mention : Informatique générale Objectifs Le diplôme offre une formation

Plus en détail

Service formation permanente locale

Service formation permanente locale Service formation permanente locale Cahier des charges : «Anglais» Marché alloti Contexte A. Le centre L Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) est un organisme public de recherche scientifique

Plus en détail

Etudier lʼinformatique à lʼuniversité Libre de Bruxelles (ULB)

Etudier lʼinformatique à lʼuniversité Libre de Bruxelles (ULB) Etudier lʼinformatique à lʼuniversité Libre de Bruxelles (ULB) I. Introduction Aujourd hui, beaucoup de gens sont familiers avec les applications quotidiennes de l informatique: e-mails, traitement de

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES MASTER Domaine DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention MONNAIE,BANQUE, FINANCE, ASSURANCE Spécialité RISQUE, ASSURANCE, DÉCISION 2014 / 2015 Z.Trocellier Directeurs Pr Kouroche VAFAÏ

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

INGENIERIE DES SYSTEMES INFORMATIQUES - PARCOURS : SYSTEMES INFORMATIQUES D AIDE A LA DECISION

INGENIERIE DES SYSTEMES INFORMATIQUES - PARCOURS : SYSTEMES INFORMATIQUES D AIDE A LA DECISION INGENIERIE DES SYSTEMES INFORMATIQUES - PARCOURS : SYSTEMES INFORMATIQUES D AIDE A LA DECISION Préparez ce diplôme à l école de d ingénierie de l IGA OBJECTIFS DE LA FORMATION Le système décisionnel est

Plus en détail

Gestion de données avec TALEND

Gestion de données avec TALEND Journée Bases de données OSUC Gestion de données avec TALEND Validation et insertion Aurore Hertout Chargée d études Géomatique & Expertise Spatiale Données thématiques : Nombreuses et variées Différents

Plus en détail

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 france@exelisvis.com www.exelisvis.com The information contained in this document pertains to software products and services that are subject to the controls

Plus en détail