Simulations interactives de convertisseurs en électronique de puissance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Simulations interactives de convertisseurs en électronique de puissance"

Transcription

1 Simulatios iteractives de covertisseurs e électroique de puissace Jea-Jacques HUSELSTEIN, Philippe ENII Laboratoire d'électrotechique de Motpellier (LEM) - Uiversité Motpellier II, 079, Place Eugèe Bataillo, MONTPELLIE EDEX 5, ÉSUMÉ et article présete u esemble d applicatios iteractives de simulatio foctioat e «temps réel apparet» destiées à l eseigemet de l électroique de puissace. Nous avos étudiés les covertisseurs suivat : hacheur série 1 quadrat, hacheur 2 quadrats, hacheur 4 quadrats, oduleur moophasé, hacheur parallèle, alimetatio FLYBAK, redressemet sur charge capacitive,. es VI (LabVIEW Virtual Istrumet) de simulatio peuvet servir comme aide au dimesioemet, mais leur objectif reste essetiellemet pédagogique. Il s agit de retrouver sur u écra d ordiateur (ou sur l écra de la salle de cours avec u vidéo projecteur) ce que l o pourrait voir sur u oscilloscope avec u vrai motage. L itérêt par rapport à u simulateur classique est de pouvoir modifier importe quel paramètre, gradeur de commade ou valeur de composat, et de visualiser immédiatemet l effet produit. Lors d u cours cela permet à l eseigat de moter les foctioemets des covertisseurs de l électroique de puissace de maière plus facile et plus vivate qu avec ue successio de «trasparets» plus ou mois figés. Les étudiats peuvet esuite poursuivre l étude de ces motages das les salles d iformatiques ou à leur domicile, ces applicatios état mises à leur dispositio sur ue page iteret. Mots clés : Simulatio, LabVIEW, oduleur, hacheur, MLI, commade, puissace, modulatio. 1 INTODUTION Il est habituel d utiliser u simulateur électrique de type circuit pour étudier les motages de l électroique de puissace. Pour os eseigemets ous utilisos courammet le logiciel PSIM. La versio de démostratio de ce programme suffit déjà pour étudier beaucoup de structures de base de l électroique de puissace et sa gratuité permet de l istaller sur toutes les machies des salles iformatiques et autorise aussi les étudiats à l utiliser à leur domicile. Les limitatios d u simulateur circuit das ue phase d appretissage résidet das le fait que lorsque l o veut visualiser les effets des variatios d u paramètre de foctioemet (par exemple la fréquece de découpage, la valeur de l iductace de lissage, ) il est écessaire d ouvrir l éditeur de schéma, de modifier la valeur puis de relacer ue ouvelle simulatio. Si l o souhaite moter les effets de ombreux paramètres ce mode d utilisatio deviet rapidemet let et fastidieux. L idée de faire u simulateur iteractif avec ue apparece de temps réel ous a été ispirée par les travaux de Kolar et Drofeik [1], [2] mis à dispositio sur leur site web «IPES-circuit» [3]. e site iteret est u module d eseigemet dédié aux circuits de bases de l électroique de puissace. Les iterfaces de simulatio sot des applet Java que l utilisateur utilise et paramètre par des déplacemets de souris. Les résultats de simulatio sot visibles «istataémet» sous formes de courbes temporelles. Accessoiremet il est égalemet possible de visualiser à chaque istat le chemi parcouru par les courats sur le schéma e déplaçat u curseur sur les oscillogrammes. e module de simulatio est très complet et vraimet remarquable. epedat ous avios evie de créer os propres outils de simulatio pour les faire correspodre à os propres objectifs pédagogiques. Nous souhaitios des simulatios iteractives visualisées e «temps réel» mais avec des résultats quatitatifs précis et avec u choix de tous les paramètres de foctioemet effectué par l utilisateur. eci autat pour les paramètres de commade (fréquece de découpage, rapport cyclique, mode de commade, ) que pour les valeurs des élémets passifs (iductace de lissage, capacité de filtrage, résistace de charge, ). Nous avos doc réalisé quelques applicatios iteractives de simulatio «temps réel» de circuits simples de l électroique de puissace. Nous avos utilisé LabVIEW comme lagage de programmatio. eci parce que ous e disposios et étios habitués à l utiliser et surtout parce qu il est aisé de réaliser des iterfaces graphiques très performates (pour les affichages temporels et pour les réglages de paramètres). Nous avios précédemmet déjà réalisé avec LabVIEW des programmes de simulatio das cet état d esprit sur le foctioemet e régimes permaet de trasformateurs et de machies sychroes e vitesse variable [4]. La programmatio graphique de LabVIEW est relativemet aisée et rapide (par rapport à ue programmatio e lagage par exemple). La vitesse de calcul est très élevée et doe ue excellete «fluidité» aux simulatios.

2 2 HAHEUS 2.1 Hacheur série 1 quadrat et 2 quadrats e VI permet de simuler les hacheurs série 1 quadrat (o réversible, u trasistor et ue diode) ou 2 quadrats (réversible e courat, deux trasistors et deux diodes). Le choix du type de hacheur se fait par u «commutateur» sur la face avat. La durée de l itervalle de simulatio (choisie par l utilisateur) correspod à la largeur d u écra d affichage. L utilisateur peut égalemet modifier le ombre de poits de calcul correspodat à cette durée. La simulatio est lacée lors du démarrage du VI (appui sur la flèche das la barre de cotrôle). La simulatio correspodat à ue largeur d écra d affichage dure de quelques ms à quelques dizaies de ms selo la puissace de l ordiateur utilisé et le ombre de poits de calculs demadé. Lorsque tous les poits de l itervalle de simulatio ot été calculés le calcul repred à t = 0. Si la réijectio des valeurs fiales est demadée (bouto sur la face avat) les valeurs fiales des gradeurs d états (tesios aux bores du codesateur et courat das l iductace) sot prises comme valeurs iitiales pour la simulatio suivate qui démarre dès que les calculs du premier itervalle (largeur écra) sot termiés. emarque : e réalité ce e sot pas les valeurs fiales qui sot prises e compte mais celles correspodat au plus grad multiple etier de la période de découpage compris das l itervalle de simulatio. eci pricipe doe l impressio de foctioer avec u oscilloscope sur u motage réel avec ue fréquece de rafraîchissemet de plusieurs dizaies de Hz. Tous les paramètres de foctioemet (fréquece de découpage, rapport cyclique, tesio d etrée, valeurs des élémets passifs du circuit L, et ) peuvet être ajustés libremet par l utilisateur pedat toute la durée de la simulatio. Si la réijectio des valeurs fiales est pas demadée (bouto sur la face avat) et lorsque tous les poits de l itervalle de simulatio ot été calculés le calcul repred à t = 0. Das ce cas o étudie le régime trasitoire avec des valeurs de tesio et courat iitiales ulles. Le diagramme temporel représete les tesios et courats les plus représetatifs du foctioemet du hacheur : tesio de sortie v S avat filtrage, courat i L das l iductace de lissage et tesio E aux bores du codesateur de filtrage de sortie. Le diagramme de coductios des iterrupteurs (T 1, D 1, T 2 et D 2 ) est automatique gééré durat la simulatio. Il permet de mieux compredre le foctioemet d u hacheur réversible e courat ou la coductio e régime discotiu d u hacheur o réversible. Les plages des échelles d affichage (temps, tesio et courat) peuvet être libremet modifiées par l utilisateur e etrat directemet de ouvelles valeurs pour la première et la derière étiquette de chaque échelle. lacemet du VI Pas de calcul Tesio de sortie moyee hoix de la durée de l itervalle de simulatio hoix du mode : 1 quadrat ou 2 quadrats hoix de la tesio d etrée hoix du rapport cyclique v S hoix de la fréquece de Iductace de E i L odesateur de filtrage de sortie ésistace de Diagramme de coductio des iterrupteurs Fig. 1 : Hacheur série (1 quadrat ou 2 quadrats). ommades de face avat.

3 2.2 Foctioemet du simulateur Pricipe Le calcul umérique est basé sur ue méthode très simple d itégratio discrète des variables d états du circuit avec ue topologie variable. Das le cas des hacheurs et oduleurs de tesio moophasés par exemple, il s agit du courat de l iductace de lissage et de la tesio aux bores du codesateur de filtrage de sortie. Les états ouvert ou fermé des semicoducteurs sot détermiés par le circuit de commade et la variable d état représetat le courat das l iductace. es états des iterrupteurs permettet de coaître la tesio aux bores de l iductace et le courat traversat le codesateur. es valeurs de tesio et de courat sot utilisées pour l itégratio discrète détermiat les valeurs des gradeurs d état pour le pas de calcul suivat Exemple : hacheur parallèle Fig. 2 : Schéma hacheur parallèle Exemple : alimetatio à découpage Flyback Fig. 4 : Alimetatio à découpage Flyback Équatios géérales : O cosidère l iductace magétisate rameée au secodaire i il = i dt v v dt L = 1 1 L Valeurs de v L et de i : Quad T est passat : 2 = U E 1 i Quad T est bloqué : > 0 ( diode passate) = et i il = 0 ( diode bloquée) = 0 et i 2.3 Filtrage sur les structures hacheur L écra ci-dessous (Fig. 5) représete u foctioet e régime trasitoire d u hacheur 2 quadrats (obteu e supprimat la réijectio de valeurs fiales). Fig. 3 : Face avat Hacheur parallèle. Les équatios géérales sot : i il = i dt v v L = 1 1 L dt Fig. 5 : Hacheur 2 quadrats e phase trasitoire. alcul des valeurs de v L et de i : Quad T est passat (doc la diode D bloquée) : = U E i Quad T est bloqué : > 0 ( diode passate) = et i il = 0 ( diode bloquée) = 0 et i 2.4 Hacheurs série etrelacés Fig. 6 : Hacheurs série etrelacés.

4 La face avat suivate (Fig. 7) représete les chroogrammes de foctioemet de trois hacheurs série etrelacés (Fig. 6). Les trois hacheurs sot commadés avec la même fréquece de découpage et le même rapport cyclique. Fig. 7 : Etrelacemet de trois hacheurs série. e foctioemet est aujourd hui courammet utilisé das les covertisseurs cotiu-cotiu d alimetatio de circuits électroiques sous faible tesio et fort courat (par exemple u covertisseur 3,3V vers 1,2V- 80A pour u Petium IV). 2.5 Hacheur 4 quadrats : modes de commade Nous avos réalisé deux VI pour les hacheurs quatre quadrats. Le premier (o exposé ici) est plutôt orieté pour l étude du filtrage avec prise e compte du mode de commade bipolaire ou uipolaire. Le deuxième, dot la face avat est présetée ci-dessous (Fig. 8), a été plutôt pesé pour ue étude globale du foctioemet au iveau des valeurs moyees de tesio et de courats, d etrée et de sortie, aisi que de la puissace covertie. Sa particularité est de visualiser u schéma équivalet partiel pour chacue des phases de foctioemet, le schéma partiel affiché correspodat à l istat t poité par le curseur. Il est aisi aisé d expliquer les différetes phases de coductio des 8 semi-coducteurs de puissaces (4 trasistors et 4 diodes) qui composet le covertisseur. Lors de la simulatio il est bie sûr possible de modifier tous les paramètres de foctioemet, qu il s agisse de la commade, de la valeur de l iductace de lissage ou du courat moye absorbé par la charge. D autre part les gradeurs de foctioemet globales du hacheur e valeurs moyees sot égalemet affiché das u pla V = f(i) Schéma équivalet partiel Pla V = f(i) Fig. 8 : Hacheur 4 quadrats.

5 3 ONDULEUS 3.1 Oduleurs moophasés Les oduleurs de tesio moophasés sot des hacheurs 4 quadrats dot le rapport cyclique est modulé siusoïdalemet autour d ue valeur moyee égale à 0,5. Nous avos doc simplemet modifié e coséquece le hacheur 4 quadrats déjà préseté. Le choix du mode de commade, bipolaire ou uipolaire, est coservé. Il est possible de choisir la fréquece de modulatio BF et la profodeur de modulatio. E plus des gradeurs de sortie, le courat d etrée, avat et après filtrage, est égalemet affiché. Fig. 9 : Oduleur moophasé. ommade bipolaire. Fig. 10 : Oduleur moophasé. ommade uipolaire 4 EDESSEUS 4.1 edresseur moophasé sur charge capacitive L étude du redressemet sur charge capacitive est difficile du poit de vue théorique si l o souhaite e pas déformer la réalité et bie teir compte des différets élémets e jeu, otammet les imperfectios du trasformateur (résistace série et iductace de fuite) aisi que les imperfectios des diodes (chute de tesio). e VI de simulatio permet de bie mettre e évidece les effets de ces imperfectios sur la forme, la valeur efficace et les harmoiques géérées par ce type de redressemet très répadu. O s itéressera bie sûr aussi à l ifluece de la valeur de la capacité de filtrage. La charge peut être modélisée par ue résistace ou bie par ue source absorbat ue puissace costate comme c est souvet le cas lorsque le redresseur est suivi d u covertisseur à découpage avec régulatio de la tesio de sortie. Fig. 11 : edresseur moophasé sur charge capacitive.

6 5 UTILISATION PA LES ETUDIANTS 5.1 Mise à dispositio des étudiats La majeure partie des VI de simulatio qui ot été réalisées sot mis à dispositio des étudiats sur la page web : 5.2 oût logiciel et liceces LabVIEW est u logiciel relativemet oéreux, mais les applicatios présetées ici e écessitet pas l istallatio de LabVIEW. Seul le moteur d exécutio LabVIEW, gratuit, est écessaire. Il permet d exécuter, mais sas les modifier, toutes les applicatios LabVIEW, doc les VI de simulatio présetées ici. U programme d istallatio de ce moteur d exécutio et dispoible avec les applicatios de simulatio sur le site iteret. Natioal Istrumet autorise la distributio légale et gratuite de ce moteur d exécutio. 5.3 Licece étudiat LabVIEW Au delà de l utilisatio simple de ces applicatios de simulatio, les étudiats itéressés par la programmatio LabVIEW peuvet bééficier d u jeu de D d istallatio avec ue licece gratuite. Il leur suffit pour cela d e faire la demade sur le site de Natioal Istrumet. 2. Drofeik U., Kolar J.W. : Teachig Basics of Iductive Power ompoets Usig Iteractive Java Applets Performig FEM-Based O-Lie alculatio of the Magetic Flux Distributio. Proceedigs of the 10th Iteratioal Power Electroics ad Motio otrol oferece, Dubrovik, roatia, Sept. 9-11, D-OM, ISBN: (2002). 3. IPES ircuits site web 4.. GLAIZE, J.-J. HUSELSTEIN, "Nouveaux outils pour l'eseigemet des éergies reouvelables" ETSIS 2003, Toulouse, 13 & 14 Novembre 2003, pp Natioal Istrumets site web ONLUSION et article présete des applicatios de simulatios temporelles iteractives de circuits de l électroique de puissace destiées à ue utilisatio pédagogique. Nous avos, sur deux aées cosécutives, pu les utiliser avec satisfactios e cours pour illustrer de maière «vivate» les foctioemet des certais covertisseurs de l électroique de puissace e complémet des «diaporamas» traditioels. Les étudiats, et surtout certais d etres eux plus particulièremet itéressés, ot pu profiter de la mise à dispositio de ces applicatios pour cotiuer les simulatios chez eux. Malgré u procédé de calcul très simple les résultats de simulatio sot très précis et très rapides (il e serait sûremet différemmet si les circuits étaiet plus complexes). Il pourrait sembler regrettable à certais qu il e soit pas possible de modifier les circuits sas reprogrammer l applicatio mais ceci serait ue utilisatio totalemet différete de l objectif d applicatios pédagogiques que ous ous étios fixé. Bibliographie 1. Drofeik U., Kolar J.W.: Iteractive Power Electroics Semiar (ipes) - A Web-Based Itroductory Power Electroics ourse Employig Java-Applets. Proceedigs of the 33rd IEEE Power Electroics Specialists oferece, airs, Australia, Jue 23-27, Vol. 2, pp (2002).

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-505S 2 IMPORTAT Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece de tiers. Leur utilisatio est soumise aux modalités des cotrats de licece fouris

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Installation d une infrastructure VMware

Installation d une infrastructure VMware 1 Istallatio d ue ifrastructure VMware Avat de dévoiler les recettes que ous vous avos cococtées, ous devos ous assurer que vous compreez les termes qui serot utilisés das la suite de ce livre et que vous

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-Z600LEK/HEK

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-Z600LEK/HEK Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-Z600LEK/HEK Commecez par lire ce documet! Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy Commecez par lire ce documet! Importat

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. Série PCG-GR

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. Série PCG-GR Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy Série PCG-GR Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-GRX415MK

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-GRX415MK Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-GRX415MK Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Neolane Message Center. Neolane v6.0

Neolane Message Center. Neolane v6.0 Neolae Message Ceter Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord.

Plus en détail

1. CALCUL DES CARACTÉRISTIQUES «R- L-C» D'UNE JONCTION TRIPHASÉE

1. CALCUL DES CARACTÉRISTIQUES «R- L-C» D'UNE JONCTION TRIPHASÉE . CALCUL DES CAACTÉISTIQUES «- L-C» DUNE JONCTION TIPHASÉE Trasport et Distributio de léergie Electrique Mauel de travaux pratiques. CALCUL DES CAACTÉISTIQUES «-L-C» DUNE JONCTION TIPHASÉE.. Itroductio....

Plus en détail

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 203-204 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Gééralités sur les tests 5. Itroductio 5 2. Pricipe des tests 6 2.a. Méthodologie

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-C1MHP

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-C1MHP Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-C1MHP Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

COMMENT ÇA MARCHE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE

COMMENT ÇA MARCHE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE TROUSSE PÉDAGOGIQUE 9 E ANNÉE Le préset Guide de l eseigat, qui accompage la trousse pédagogique COMMENT ÇA MARCHE : PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ 9 e aée a été coçu à l itetio

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

TRANSFERT DE CHARGE DANS UN RÉSEAU DE PROCESSEURS TOTALEMENT CONNECTÉS (*) par Maryse BÉGUIN ( 1 )

TRANSFERT DE CHARGE DANS UN RÉSEAU DE PROCESSEURS TOTALEMENT CONNECTÉS (*) par Maryse BÉGUIN ( 1 ) RAIRO Operatios Research RAIRO Oper. Res. 34 (2000) 99-129 TRANSFERT DE CHARGE DANS UN RÉSEAU DE PROCESSEURS TOTALEMENT CONNECTÉS (*) par Maryse BÉGUIN ( 1 ) Commuiqué par Berard LEMAIRE Résumé. L étude

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Apprentissage: cours 3a Méthodes par moyennage local

Apprentissage: cours 3a Méthodes par moyennage local Appretissage: cours 3a Méthodes par moyeage local Guillaume Oboziski 1 er mars 2012 Réferece : chap. 6 of [Hastie et al., 2009] ad chap. 6 of [Devroye et al., 1996]. Algorithmes par moyeage local O cosidère

Plus en détail

14 Chapitre 14. Théorème du point fixe

14 Chapitre 14. Théorème du point fixe Chapitre 14 Chapitre 14. Théorème du poit fixe Si l o examie de plus près les méthodes de Lagrage et de Newto, étudiées au chapitre précédet, elles revieet das leur pricipe à remplacer la résolutio de

Plus en détail

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9 Au sommaire : Suites extraites Le théorème de Bolzao-Weierstrass La preuve du théorème de Bolzao-Weierstrass3 Foctio K-cotractate4 Le théorème du poit fixe5 La preuve du théorème du poit fixe6 Utilisatios

Plus en détail

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X Exo7 Détermiats Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable T : pour

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

Copyright 2001 2006 Hewlett-Packard Development Company, L.P.

Copyright 2001 2006 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Guide des logiciels Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses de garatie accompagat ces produits et services. Aucu élémet de ce documet

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool CHAPITRE 10 RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE 1 Formatio d u ester à partir d u acide et d u alcool 1. Nomeclature Acide : R C H Alcool : R H Groupe caractéristique ester : C Formule géérale d u ester

Plus en détail

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1 Premières propriétés des ombres réels 2 Suites umériques 3 Suites mootoes : à faire 4 Séries umériques 4. Notio de série. Défiitio 4.. Soit (u ) ue suite de ombres réels ou complexes. Pour N N, o ote S

Plus en détail

Guide des logiciels de l ordinateur HP Media Center

Guide des logiciels de l ordinateur HP Media Center Guide des logiciels de l ordiateur HP Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses de garatie accompagat ces produits et services. Aucu

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

HEC. Gilles Mauffrey. METHODES QUANTITATIVES AVEC EXCEL Programmation linéaire, programmation dynamique, simulation, statistique élémentaire

HEC. Gilles Mauffrey. METHODES QUANTITATIVES AVEC EXCEL Programmation linéaire, programmation dynamique, simulation, statistique élémentaire HEC Gilles Mauffrey METHODES QUANTITATIVES AVEC EXCEL Programmatio liéaire, programmatio dyamique, simulatio, statistique élémetaire La Modélisatio LA MODELISATION Modèle et typologie des modèles. La otio

Plus en détail

Stefano Spaccapietra March 12, 2003. Fiabilité (Reliability/Recovery/Resilience) n Erreurs prévues : n Erreurs imprévues :

Stefano Spaccapietra March 12, 2003. Fiabilité (Reliability/Recovery/Resilience) n Erreurs prévues : n Erreurs imprévues : Stefao Spaccapietra March 12, 2003 Igéierie des Bases de Doées Fiabilité (Reliability/Recovery/Resiliece) Capacité du système SGBD à remédier aux erreurs et paes Fiabilité Erreurs das les programmes d

Plus en détail

55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR.

55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR. 55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR. CHANTAL MENINI 1. U pla possible Les exemples qui vot suivre sot des pistes possibles et e aucu cas ue présetatio exhaustive. De même je ai pas fait ue étude systématique

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Statistique descriptive bidimensionnelle

Statistique descriptive bidimensionnelle 1 Statistique descriptive bidimesioelle Statistique descriptive bidimesioelle Résumé Liaisos etre variables quatitatives (corrélatio et uages de poits), qualitatives (cotigece, mosaïque) et de types différets

Plus en détail

Cours : Le choix des investissements grâce à l actualisation : La VAN (Valeur Actualisée Nette) et le TIR (Taux Interne de Rendement)

Cours : Le choix des investissements grâce à l actualisation : La VAN (Valeur Actualisée Nette) et le TIR (Taux Interne de Rendement) Cours : Le choix des ivestissemets grâce à l actualisatio : La VAN (Valeur Actualisée Nette) et le TIR (Taux Itere de Redemet) 1 La VAN, la Valeur Actualisée (ou Actuelle) Nette e aveir certai 11 La comparaiso

Plus en détail

POLITIQUE ECONOMIQUE ET DEVELOPPEMENT

POLITIQUE ECONOMIQUE ET DEVELOPPEMENT POLTQU ONOMQU T DVLOPPMNT TRUTUR DU MAR NATONAL DU AF-AAO T PR AU PRODUTUR MALAN Beïla Beoit osultat PD N 06/008 ellule d Aalyse de Politiques coomiques du R Aée de pulicatio : Avril 009 Résumé e papier

Plus en détail

Système de protections novateur et distribué pour les réseaux moyenne tension du futur

Système de protections novateur et distribué pour les réseaux moyenne tension du futur Système de protectios ovateur et distribué pour les réseaux moyee tesio du futur Cristia Jecu To cite this versio: Cristia Jecu. Système de protectios ovateur et distribué pour les réseaux moyee tesio

Plus en détail

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES 2. Séries etières Défiitio 2.. O appelle série etière toute série de foctios ( ) f dot le terme gééral est de la forme f ()=a, où (a ) désige ue suite réelle ou complee et R.

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Manuel d initiation à l ordinateur HP Media Center

Manuel d initiation à l ordinateur HP Media Center Mauel d iitiatio à l ordiateur HP Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses accompagat ces produits et services. Aucu élémet de ce documet

Plus en détail

Manuel d'utilisation du portable Sony. Série PCG-R600

Manuel d'utilisation du portable Sony. Série PCG-R600 Mauel d'utilisatio du portable Soy Série PCG-R600 Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat 2001 Soy Corporatio. Tous droits réservés. Aucue partie du préset mauel et des logiciels

Plus en détail

trouve ton équilibre

trouve ton équilibre trouve to équilibre www.bee-secure.lu FR Trouver so équilibre Es-tu allé à u cocert ou à la piscie récemmet? A quad remote ta derière recotre avec des amis? Combie de temps passes-tu sur les réseaux sociaux?

Plus en détail

Réseaux d ondelettes et réseaux de neurones pour la modélisation statique et dynamique de processus

Réseaux d ondelettes et réseaux de neurones pour la modélisation statique et dynamique de processus Réseaux d odelettes et réseaux de euroes pour la modélisatio statique et dyamique de processus Yacie Oussar To cite this versio: Yacie Oussar. Réseaux d odelettes et réseaux de euroes pour la modélisatio

Plus en détail

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions Déombremet ECE3 Lycée Carot 12 ovembre 2010 Itroductio La combiatoire, sciece du déombremet, sert comme so om l'idique à compter. Il e s'agit bie etedu pas de reveir au stade du CP et d'appredre à compter

Plus en détail

Séries réelles ou complexes

Séries réelles ou complexes 6 Séries réelles ou complexes Comme pour le chapitre 3, les suites cosidérées sot a priori complexes et les résultats classiques sur les foctios cotiues ou dérivables d ue variable réelle sot supposés

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

Des objets aux composants

Des objets aux composants Pla Des objets aux composats Michel RIVEILL riveill@uice.fr - http://ragiroa.essi.fr/riveill Laboratoire I3S Les limites de la programmatio par objets Les composats et coecteurs «modules» réutilisables

Plus en détail

Neolane Leads. Neolane v6.0

Neolane Leads. Neolane v6.0 Neolae Leads Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette publicatio

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Mécanismes de protection contre les vers

Mécanismes de protection contre les vers Mécaismes de protectio cotre les vers Itroductio Au cours de so évolutio, l Iteret a grademet progressé. Il est passé du réseau reliat quelques cetres de recherche aux États-Uis au réseau actuel reliat

Plus en détail

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3 1 Groupe orthogoal d'u espace vectoriel euclidie de dimesio, de dimesio Voir le chapitre 19 pour l'étude des espaces euclidies et des isométries. État doé u espace euclidie E de dimesio 1, o rappelle que

Plus en détail

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1 Aalyse des doées Statistiques appliquées à la gestio Cours d aalyse de doés Master F. SEYTE : Maître de coféreces HDR e scieces écoomiques Uiversité de Motpellier I M. TERRAZA : Professeur de scieces écoomiques

Plus en détail

L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI

L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI SYSTORM : le spécialiste de la coectique iformatique et téléphoique SYSTORM est spécialisé das la coectique et les réseaux iformatiques depuis maiteat plus

Plus en détail

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche.

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche. NOUVEAU: optio de capture d image Systèmes d observatio stéréo Ue image Superbe pour ue large gamme de tâches d ispectio et de retouche. Ue techologie optique brevetée permettat ue visualisatio sas fatigue

Plus en détail

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision KESTREL ELITE KESTREL ELITE Microscope de mesure sas cotact pour ispectio et mesures de précisio Microscope à deux axes sas cotact, idéal pour la mesure de caractéristiques 2-D de pièces techiques de petite

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec PROTOCOLE POUR LA VALIDATION ET LA VÉRIFICATION D UNE MÉTHODE D ANALYSE EN MICROBIOLOGIE

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec PROTOCOLE POUR LA VALIDATION ET LA VÉRIFICATION D UNE MÉTHODE D ANALYSE EN MICROBIOLOGIE Cetre d expertise e aalyse eviroemetale du Québec Programme d accréditatio des laboratoires d aalyse PROTOCOLE POUR LA VALIDATION ET LA VÉRIFICATION D UNE MÉTHODE D ANALYSE EN MICROBIOLOGIE DR-12-VMM Éditio

Plus en détail

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision KESTREL ELITE KESTREL ELITE Microscope de mesure sas cotact pour ispectio et mesures de précisio Microscope à deux axes sas cotact, idéal pour la mesure de caractéristiques 2-D de pièces techiques de petite

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé :

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé : Itégratio et probabilités EN Paris, 202-203 TD 203 Lois des grads ombres, théorème cetral limite. Corrigé Lois des grads ombres Exercice. Calculer e cet leços Détermier les limites suivates : x +... +

Plus en détail

Les algorithmes de tri

Les algorithmes de tri CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS PARIS MEMOIRE POUR L'EXAMEN PROBATOIRE e INFORMATIQUE par Nicolas HERVE Les algorithmes de tri Souteu le mai JURY PRESIDENTE : Mme COSTA Sommaire Itroductio....

Plus en détail

Processus et martingales en temps continu

Processus et martingales en temps continu Chapitre 3 Processus et martigales e temps cotiu 1 Quelques rappels sur les martigales e temps discret (voir [4]) O cosidère u espace filtré (Ω, F, (F ) 0, IP). O ote F = 0 F. Défiitio 1.1 Ue suite de

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

Chapitre 13. Statistiques et probabilités. Sommaire

Chapitre 13. Statistiques et probabilités. Sommaire 13 Chapitre Chapitre 13 Statistiques et probabilités Les statistiques et les probabilités occupet ue place importate das l eseigemet de certaies classes préparatoires Les pricipales foctios écessaires

Plus en détail

Nous imprimons ce que vous aimez!

Nous imprimons ce que vous aimez! Nous imprimos ce que vous aimez! Persoalisé simple différet Catalogue de produits Tapis stadard tapis logo tapis publicitaire Nous imprimos ce que vous aimez! 2 I JOBET JOBET Vous et vos cliets serez coquis...

Plus en détail

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009 M LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 009 I LES HYPOTHESES DE LA MCO. Hypothèses sur la variable explicative a. est o stochastique. b. a des valeurs xes das les différets échatillos. c. Quad ted

Plus en détail

STATISTIQUE AVANCÉE : MÉTHODES

STATISTIQUE AVANCÉE : MÉTHODES STATISTIQUE AVANCÉE : MÉTHODES NON-PAAMÉTIQUES Ecole Cetrale de Paris Arak S. DALALYAN Table des matières 1 Itroductio 5 2 Modèle de desité 7 2.1 Estimatio par istogrammes............................

Plus en détail