Simulations interactives de convertisseurs en électronique de puissance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Simulations interactives de convertisseurs en électronique de puissance"

Transcription

1 Simulatios iteractives de covertisseurs e électroique de puissace Jea-Jacques HUSELSTEIN, Philippe ENII Laboratoire d'électrotechique de Motpellier (LEM) - Uiversité Motpellier II, 079, Place Eugèe Bataillo, MONTPELLIE EDEX 5, ÉSUMÉ et article présete u esemble d applicatios iteractives de simulatio foctioat e «temps réel apparet» destiées à l eseigemet de l électroique de puissace. Nous avos étudiés les covertisseurs suivat : hacheur série 1 quadrat, hacheur 2 quadrats, hacheur 4 quadrats, oduleur moophasé, hacheur parallèle, alimetatio FLYBAK, redressemet sur charge capacitive,. es VI (LabVIEW Virtual Istrumet) de simulatio peuvet servir comme aide au dimesioemet, mais leur objectif reste essetiellemet pédagogique. Il s agit de retrouver sur u écra d ordiateur (ou sur l écra de la salle de cours avec u vidéo projecteur) ce que l o pourrait voir sur u oscilloscope avec u vrai motage. L itérêt par rapport à u simulateur classique est de pouvoir modifier importe quel paramètre, gradeur de commade ou valeur de composat, et de visualiser immédiatemet l effet produit. Lors d u cours cela permet à l eseigat de moter les foctioemets des covertisseurs de l électroique de puissace de maière plus facile et plus vivate qu avec ue successio de «trasparets» plus ou mois figés. Les étudiats peuvet esuite poursuivre l étude de ces motages das les salles d iformatiques ou à leur domicile, ces applicatios état mises à leur dispositio sur ue page iteret. Mots clés : Simulatio, LabVIEW, oduleur, hacheur, MLI, commade, puissace, modulatio. 1 INTODUTION Il est habituel d utiliser u simulateur électrique de type circuit pour étudier les motages de l électroique de puissace. Pour os eseigemets ous utilisos courammet le logiciel PSIM. La versio de démostratio de ce programme suffit déjà pour étudier beaucoup de structures de base de l électroique de puissace et sa gratuité permet de l istaller sur toutes les machies des salles iformatiques et autorise aussi les étudiats à l utiliser à leur domicile. Les limitatios d u simulateur circuit das ue phase d appretissage résidet das le fait que lorsque l o veut visualiser les effets des variatios d u paramètre de foctioemet (par exemple la fréquece de découpage, la valeur de l iductace de lissage, ) il est écessaire d ouvrir l éditeur de schéma, de modifier la valeur puis de relacer ue ouvelle simulatio. Si l o souhaite moter les effets de ombreux paramètres ce mode d utilisatio deviet rapidemet let et fastidieux. L idée de faire u simulateur iteractif avec ue apparece de temps réel ous a été ispirée par les travaux de Kolar et Drofeik [1], [2] mis à dispositio sur leur site web «IPES-circuit» [3]. e site iteret est u module d eseigemet dédié aux circuits de bases de l électroique de puissace. Les iterfaces de simulatio sot des applet Java que l utilisateur utilise et paramètre par des déplacemets de souris. Les résultats de simulatio sot visibles «istataémet» sous formes de courbes temporelles. Accessoiremet il est égalemet possible de visualiser à chaque istat le chemi parcouru par les courats sur le schéma e déplaçat u curseur sur les oscillogrammes. e module de simulatio est très complet et vraimet remarquable. epedat ous avios evie de créer os propres outils de simulatio pour les faire correspodre à os propres objectifs pédagogiques. Nous souhaitios des simulatios iteractives visualisées e «temps réel» mais avec des résultats quatitatifs précis et avec u choix de tous les paramètres de foctioemet effectué par l utilisateur. eci autat pour les paramètres de commade (fréquece de découpage, rapport cyclique, mode de commade, ) que pour les valeurs des élémets passifs (iductace de lissage, capacité de filtrage, résistace de charge, ). Nous avos doc réalisé quelques applicatios iteractives de simulatio «temps réel» de circuits simples de l électroique de puissace. Nous avos utilisé LabVIEW comme lagage de programmatio. eci parce que ous e disposios et étios habitués à l utiliser et surtout parce qu il est aisé de réaliser des iterfaces graphiques très performates (pour les affichages temporels et pour les réglages de paramètres). Nous avios précédemmet déjà réalisé avec LabVIEW des programmes de simulatio das cet état d esprit sur le foctioemet e régimes permaet de trasformateurs et de machies sychroes e vitesse variable [4]. La programmatio graphique de LabVIEW est relativemet aisée et rapide (par rapport à ue programmatio e lagage par exemple). La vitesse de calcul est très élevée et doe ue excellete «fluidité» aux simulatios.

2 2 HAHEUS 2.1 Hacheur série 1 quadrat et 2 quadrats e VI permet de simuler les hacheurs série 1 quadrat (o réversible, u trasistor et ue diode) ou 2 quadrats (réversible e courat, deux trasistors et deux diodes). Le choix du type de hacheur se fait par u «commutateur» sur la face avat. La durée de l itervalle de simulatio (choisie par l utilisateur) correspod à la largeur d u écra d affichage. L utilisateur peut égalemet modifier le ombre de poits de calcul correspodat à cette durée. La simulatio est lacée lors du démarrage du VI (appui sur la flèche das la barre de cotrôle). La simulatio correspodat à ue largeur d écra d affichage dure de quelques ms à quelques dizaies de ms selo la puissace de l ordiateur utilisé et le ombre de poits de calculs demadé. Lorsque tous les poits de l itervalle de simulatio ot été calculés le calcul repred à t = 0. Si la réijectio des valeurs fiales est demadée (bouto sur la face avat) les valeurs fiales des gradeurs d états (tesios aux bores du codesateur et courat das l iductace) sot prises comme valeurs iitiales pour la simulatio suivate qui démarre dès que les calculs du premier itervalle (largeur écra) sot termiés. emarque : e réalité ce e sot pas les valeurs fiales qui sot prises e compte mais celles correspodat au plus grad multiple etier de la période de découpage compris das l itervalle de simulatio. eci pricipe doe l impressio de foctioer avec u oscilloscope sur u motage réel avec ue fréquece de rafraîchissemet de plusieurs dizaies de Hz. Tous les paramètres de foctioemet (fréquece de découpage, rapport cyclique, tesio d etrée, valeurs des élémets passifs du circuit L, et ) peuvet être ajustés libremet par l utilisateur pedat toute la durée de la simulatio. Si la réijectio des valeurs fiales est pas demadée (bouto sur la face avat) et lorsque tous les poits de l itervalle de simulatio ot été calculés le calcul repred à t = 0. Das ce cas o étudie le régime trasitoire avec des valeurs de tesio et courat iitiales ulles. Le diagramme temporel représete les tesios et courats les plus représetatifs du foctioemet du hacheur : tesio de sortie v S avat filtrage, courat i L das l iductace de lissage et tesio E aux bores du codesateur de filtrage de sortie. Le diagramme de coductios des iterrupteurs (T 1, D 1, T 2 et D 2 ) est automatique gééré durat la simulatio. Il permet de mieux compredre le foctioemet d u hacheur réversible e courat ou la coductio e régime discotiu d u hacheur o réversible. Les plages des échelles d affichage (temps, tesio et courat) peuvet être libremet modifiées par l utilisateur e etrat directemet de ouvelles valeurs pour la première et la derière étiquette de chaque échelle. lacemet du VI Pas de calcul Tesio de sortie moyee hoix de la durée de l itervalle de simulatio hoix du mode : 1 quadrat ou 2 quadrats hoix de la tesio d etrée hoix du rapport cyclique v S hoix de la fréquece de Iductace de E i L odesateur de filtrage de sortie ésistace de Diagramme de coductio des iterrupteurs Fig. 1 : Hacheur série (1 quadrat ou 2 quadrats). ommades de face avat.

3 2.2 Foctioemet du simulateur Pricipe Le calcul umérique est basé sur ue méthode très simple d itégratio discrète des variables d états du circuit avec ue topologie variable. Das le cas des hacheurs et oduleurs de tesio moophasés par exemple, il s agit du courat de l iductace de lissage et de la tesio aux bores du codesateur de filtrage de sortie. Les états ouvert ou fermé des semicoducteurs sot détermiés par le circuit de commade et la variable d état représetat le courat das l iductace. es états des iterrupteurs permettet de coaître la tesio aux bores de l iductace et le courat traversat le codesateur. es valeurs de tesio et de courat sot utilisées pour l itégratio discrète détermiat les valeurs des gradeurs d état pour le pas de calcul suivat Exemple : hacheur parallèle Fig. 2 : Schéma hacheur parallèle Exemple : alimetatio à découpage Flyback Fig. 4 : Alimetatio à découpage Flyback Équatios géérales : O cosidère l iductace magétisate rameée au secodaire i il = i dt v v dt L = 1 1 L Valeurs de v L et de i : Quad T est passat : 2 = U E 1 i Quad T est bloqué : > 0 ( diode passate) = et i il = 0 ( diode bloquée) = 0 et i 2.3 Filtrage sur les structures hacheur L écra ci-dessous (Fig. 5) représete u foctioet e régime trasitoire d u hacheur 2 quadrats (obteu e supprimat la réijectio de valeurs fiales). Fig. 3 : Face avat Hacheur parallèle. Les équatios géérales sot : i il = i dt v v L = 1 1 L dt Fig. 5 : Hacheur 2 quadrats e phase trasitoire. alcul des valeurs de v L et de i : Quad T est passat (doc la diode D bloquée) : = U E i Quad T est bloqué : > 0 ( diode passate) = et i il = 0 ( diode bloquée) = 0 et i 2.4 Hacheurs série etrelacés Fig. 6 : Hacheurs série etrelacés.

4 La face avat suivate (Fig. 7) représete les chroogrammes de foctioemet de trois hacheurs série etrelacés (Fig. 6). Les trois hacheurs sot commadés avec la même fréquece de découpage et le même rapport cyclique. Fig. 7 : Etrelacemet de trois hacheurs série. e foctioemet est aujourd hui courammet utilisé das les covertisseurs cotiu-cotiu d alimetatio de circuits électroiques sous faible tesio et fort courat (par exemple u covertisseur 3,3V vers 1,2V- 80A pour u Petium IV). 2.5 Hacheur 4 quadrats : modes de commade Nous avos réalisé deux VI pour les hacheurs quatre quadrats. Le premier (o exposé ici) est plutôt orieté pour l étude du filtrage avec prise e compte du mode de commade bipolaire ou uipolaire. Le deuxième, dot la face avat est présetée ci-dessous (Fig. 8), a été plutôt pesé pour ue étude globale du foctioemet au iveau des valeurs moyees de tesio et de courats, d etrée et de sortie, aisi que de la puissace covertie. Sa particularité est de visualiser u schéma équivalet partiel pour chacue des phases de foctioemet, le schéma partiel affiché correspodat à l istat t poité par le curseur. Il est aisi aisé d expliquer les différetes phases de coductio des 8 semi-coducteurs de puissaces (4 trasistors et 4 diodes) qui composet le covertisseur. Lors de la simulatio il est bie sûr possible de modifier tous les paramètres de foctioemet, qu il s agisse de la commade, de la valeur de l iductace de lissage ou du courat moye absorbé par la charge. D autre part les gradeurs de foctioemet globales du hacheur e valeurs moyees sot égalemet affiché das u pla V = f(i) Schéma équivalet partiel Pla V = f(i) Fig. 8 : Hacheur 4 quadrats.

5 3 ONDULEUS 3.1 Oduleurs moophasés Les oduleurs de tesio moophasés sot des hacheurs 4 quadrats dot le rapport cyclique est modulé siusoïdalemet autour d ue valeur moyee égale à 0,5. Nous avos doc simplemet modifié e coséquece le hacheur 4 quadrats déjà préseté. Le choix du mode de commade, bipolaire ou uipolaire, est coservé. Il est possible de choisir la fréquece de modulatio BF et la profodeur de modulatio. E plus des gradeurs de sortie, le courat d etrée, avat et après filtrage, est égalemet affiché. Fig. 9 : Oduleur moophasé. ommade bipolaire. Fig. 10 : Oduleur moophasé. ommade uipolaire 4 EDESSEUS 4.1 edresseur moophasé sur charge capacitive L étude du redressemet sur charge capacitive est difficile du poit de vue théorique si l o souhaite e pas déformer la réalité et bie teir compte des différets élémets e jeu, otammet les imperfectios du trasformateur (résistace série et iductace de fuite) aisi que les imperfectios des diodes (chute de tesio). e VI de simulatio permet de bie mettre e évidece les effets de ces imperfectios sur la forme, la valeur efficace et les harmoiques géérées par ce type de redressemet très répadu. O s itéressera bie sûr aussi à l ifluece de la valeur de la capacité de filtrage. La charge peut être modélisée par ue résistace ou bie par ue source absorbat ue puissace costate comme c est souvet le cas lorsque le redresseur est suivi d u covertisseur à découpage avec régulatio de la tesio de sortie. Fig. 11 : edresseur moophasé sur charge capacitive.

6 5 UTILISATION PA LES ETUDIANTS 5.1 Mise à dispositio des étudiats La majeure partie des VI de simulatio qui ot été réalisées sot mis à dispositio des étudiats sur la page web : 5.2 oût logiciel et liceces LabVIEW est u logiciel relativemet oéreux, mais les applicatios présetées ici e écessitet pas l istallatio de LabVIEW. Seul le moteur d exécutio LabVIEW, gratuit, est écessaire. Il permet d exécuter, mais sas les modifier, toutes les applicatios LabVIEW, doc les VI de simulatio présetées ici. U programme d istallatio de ce moteur d exécutio et dispoible avec les applicatios de simulatio sur le site iteret. Natioal Istrumet autorise la distributio légale et gratuite de ce moteur d exécutio. 5.3 Licece étudiat LabVIEW Au delà de l utilisatio simple de ces applicatios de simulatio, les étudiats itéressés par la programmatio LabVIEW peuvet bééficier d u jeu de D d istallatio avec ue licece gratuite. Il leur suffit pour cela d e faire la demade sur le site de Natioal Istrumet. 2. Drofeik U., Kolar J.W. : Teachig Basics of Iductive Power ompoets Usig Iteractive Java Applets Performig FEM-Based O-Lie alculatio of the Magetic Flux Distributio. Proceedigs of the 10th Iteratioal Power Electroics ad Motio otrol oferece, Dubrovik, roatia, Sept. 9-11, D-OM, ISBN: (2002). 3. IPES ircuits site web 4.. GLAIZE, J.-J. HUSELSTEIN, "Nouveaux outils pour l'eseigemet des éergies reouvelables" ETSIS 2003, Toulouse, 13 & 14 Novembre 2003, pp Natioal Istrumets site web ONLUSION et article présete des applicatios de simulatios temporelles iteractives de circuits de l électroique de puissace destiées à ue utilisatio pédagogique. Nous avos, sur deux aées cosécutives, pu les utiliser avec satisfactios e cours pour illustrer de maière «vivate» les foctioemet des certais covertisseurs de l électroique de puissace e complémet des «diaporamas» traditioels. Les étudiats, et surtout certais d etres eux plus particulièremet itéressés, ot pu profiter de la mise à dispositio de ces applicatios pour cotiuer les simulatios chez eux. Malgré u procédé de calcul très simple les résultats de simulatio sot très précis et très rapides (il e serait sûremet différemmet si les circuits étaiet plus complexes). Il pourrait sembler regrettable à certais qu il e soit pas possible de modifier les circuits sas reprogrammer l applicatio mais ceci serait ue utilisatio totalemet différete de l objectif d applicatios pédagogiques que ous ous étios fixé. Bibliographie 1. Drofeik U., Kolar J.W.: Iteractive Power Electroics Semiar (ipes) - A Web-Based Itroductory Power Electroics ourse Employig Java-Applets. Proceedigs of the 33rd IEEE Power Electroics Specialists oferece, airs, Australia, Jue 23-27, Vol. 2, pp (2002).

Système d'éclairage et perturbations

Système d'éclairage et perturbations Lycée N.APPER 447 ORVAUL Essai de système Système d'éclairage et perturbatios Objectifs Etude du foctioemet des systèmes d'éclairage fluorescets à tube et "fluocompacte" : foctioemet, perturbatios du réseau.

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson.

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson. Travaux dirigés G33 Dimesioemet 2 séaces Eseigat : Athoy Busso. Exercice 1 : O cosidère u web switch et 3 serveurs web. Le web switch reçoit les requêtes http proveat des cliets et les répartit de maière

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

PEGA-MSB1 Mise à jour BIP Remote Camera et CLIE Viewer

PEGA-MSB1 Mise à jour BIP Remote Camera et CLIE Viewer v PEGA-MSB1 Mise à jour BIP Remote Camera et CLIE Viewer Cliquez sur le lie pour accéder au mauel correspodat. Importat Remote Camera Versio 1.0 CLIE Viewer (BIP Fuctios) Versio 1.0 Importat Importat Importat

Plus en détail

TP R : méthodes statistiques élémentaires

TP R : méthodes statistiques élémentaires M2 IFMA et MPE TP R : méthodes statistiques élémetaires À la fi de la séace vous déposerez vos scripts R das la boîte de dépôt de votre espace Sakai : http://australe.upmc.fr/portal. 1 Importatio des doées

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR TI Nspire Documet de Formatio T3 Walloie TI-Nspire Le tout e u des mathématiques Suites umériques La loi de Verhulst Applicatio «Calculs» Applicatio «Graphiques» Applicatio «Tableur et listes» FR Formatios

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-505S 2 IMPORTAT Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece de tiers. Leur utilisatio est soumise aux modalités des cotrats de licece fouris

Plus en détail

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 MÉTHODES NUMÉRIQUES POUR LE PRICING D OPTIONS DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 Table des matières 1 Notatios et équatio de Black-Scholes 2 11 Notatios 2 12 Équatio de Black-Scholes

Plus en détail

L ALIMENTATION ELECTRIQUE POUR LES MOTEURS ASYNCHRONES

L ALIMENTATION ELECTRIQUE POUR LES MOTEURS ASYNCHRONES White Paper 07 2010 L ALIMENTATION ELECTRIQUE POUR LES MOTEURS ASYNCHRONES Author: Frack Weibissiger GENERALITES Les moteurs asychroes triphasés sot des machies électriques extrêmemet robustes, qui e demadet

Plus en détail

L élément de base : la bascule. Les circuits séquentiels. Bascule sensible au front. Bascule sensible au niveau

L élément de base : la bascule. Les circuits séquentiels. Bascule sensible au front. Bascule sensible au niveau Itroductio Circuit combiatoire!: Les circuits séquetiels -es valeurs aux etrées doet toujours les mêmes valeurs de sortie (correspodat aux valeurs des foctios booléees réalisées) -e faço quasi istataée

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière CORRECTION EXERCICES TS /5 CHAPITRE 3 Correctio des exercices sur la ature odulatoire de la lumière Correctio exercice : idice d u verre et réfractio. La radiatio = 530 m est verte et la radiatio = 680

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Remise à Niveau Mathématiques

Remise à Niveau Mathématiques Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet Remise à Niveau Mathématiques Première partie : Calcul et raisoemet Exercices Page sur 9 RAN Calcul et raisoemet Ex - Rev 04 Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Canalis KNA Description et applications

Canalis KNA Description et applications Caalisatios petite puissace Caalis KNA Descriptio et applicatios Caalisatios pr la distributio électrique de petite puissace de 40 à 160 A Caractéristiques : b Caalisatio rigide pr l alimetatio de récepteurs

Plus en détail

Télé OPTIK. Découvrez la télé plus vraie que nature.

Télé OPTIK. Découvrez la télé plus vraie que nature. MC Télé OPTIK Découvrez la télé plus vraie que ature. Voici Télé OPTIK, la télé plus vraie que ature. Vous e croirez pas vos yeux. Télé OPTIK offre vos applicatios préférées à même votre téléviseur. Vivez

Plus en détail

Onduleur central Powador de Kaco Efficacité et fiabilité

Onduleur central Powador de Kaco Efficacité et fiabilité Oduleur cetral Powador de Kaco Efficacité et fiabilité Puissace persoalisée Avec ue puissace de géérateur allat de 25 à 1000 kw, les oduleurs cetraux Kaco de la série Powador couvret e cotiu u très large

Plus en détail

Éléments finis de joint mécaniques et éléments finis de joint couplés hydromécanique

Éléments finis de joint mécaniques et éléments finis de joint couplés hydromécanique Titre : Élémets fiis de joit mécaiques et élémets fi[...] Date : 28/10/2014 Pae : 1/10 Élémets fiis de joit mécaiques et élémets fiis de joit couplés hydromécaique Résumé : Cette documetatio porte sur

Plus en détail

chaudières murales à condensation hyper modulante de 0,8 à 28 kw

chaudières murales à condensation hyper modulante de 0,8 à 28 kw chaudières murales à codesatio hyper modulate de 0,8 à 28 kw e u q i u e sur l é h marc MC3 12 MC3 24 MC3 12.12 Cofort + Cofort + MA B20 MC3 12 HP MC3 24 HP MC3 12.12 Cofort + HP Cofort + HP HP MA HP B20

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps sas frotière OÎTE À OUTILS Guide de dimesioemet La maîtrise des vitesses hydrauliques JEN ROUSSEU 1 La oîte à outils du précédet uméro de Techologie traitait du choix d u distributeur pour l actioeur hydraulique.

Plus en détail

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6 Corrigés TD Chapitre : Variables aléatoires sur u uivers fii Exercice : Soit X la VAR défiie par le tableau suivat : x i - - 0 p 6 4 6 4 6 i O ote Y = X ) Détermier la loi cooite de X et Y ) Détermier

Plus en détail

Chapitre 4 Lois discrètes

Chapitre 4 Lois discrètes Chapitre 4 Lois discrètes 1. Loi de Beroulli Ue variable aléatoire X est ue variable de Beroulli si elle e pred que les valeurs 0 et 1 avec des probabilités o ulles. P(X = 1) = p, P(X = 0) = 1 p = q, avec

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Installation d une infrastructure VMware

Installation d une infrastructure VMware 1 Istallatio d ue ifrastructure VMware Avat de dévoiler les recettes que ous vous avos cococtées, ous devos ous assurer que vous compreez les termes qui serot utilisés das la suite de ce livre et que vous

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique.

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique. Chapitre 4 Compresseurs Buts 1. Savoir que das ce cas if faut se redre compte qu il y a des effets thermique 2. Savoir qu il y a ue limite á l augmetatio de la pressio de gaz 3. Savoir quelles istabilités

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. Série PCG-GR

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. Série PCG-GR Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy Série PCG-GR Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Pour le relevage et l assainissement je choisis KSB.

Pour le relevage et l assainissement je choisis KSB. Notre techologie. Votre succès. Pompes Robietterie Service Pour le relevage et l assaiissemet je choisis KSB. Ama-Draier N Evamatic-Box N 2 Postes / Statios de relevage À chaque chatier de relevage sa

Plus en détail

Devoir de statistiques: CORRIGE

Devoir de statistiques: CORRIGE CPP - la prépa des INP ( ème aée). Bordeaux, 6/04/04. Devoir de statistiques: CORRIGE durée h Doées: O rappelle que si Z suit ue loi N (0, ), o a P(Z.96) 0, 975 et P(Z.65) 0, 95. Exercice. θ et O cosidère

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-SR1K

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-SR1K istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-SR1K 2 IMPORTAT Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece de tiers. Leur utilisatio est soumise aux modalités des cotrats de licece fouris

Plus en détail

Chapitre 1: Calcul des intérêts

Chapitre 1: Calcul des intérêts Chapitre 1: Calcul des itérêts Ce chapitre vise à familiariser le lecteur avec les otios suivates : Itérêt Taux d itérêt omial Taux d itérêt périodique Valeur acquise Valeur actuelle Capitalisatio Le lecteur

Plus en détail

Cours de méthodes de simulation

Cours de méthodes de simulation ECOLE SUPERIEURE DE STATISTIQUE ET D ANALYSE DE L INFORMATION ( ESSAIT) Cours de méthodes de simulatio Préparé par Hasse MATHLOUTHI Aée uiversitaire 2014-2015 AVANT PROPOS Ce documet propose u cours sur

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. PCG-F709K (Windows 2000 Professionnel)

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. PCG-F709K (Windows 2000 Professionnel) istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-F709K (Widows 2000 Professioel) 2 IMPORTAT Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece de tiers. Leur utilisatio est soumise aux modalités

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION DES TUBES LED RELAMPING GAMME ST ET SX

NOTICE D INSTALLATION DES TUBES LED RELAMPING GAMME ST ET SX OTICE D ISTALLATIO DES TUBES LED RELAMPIG GAMME ST ET SX SOMMAIRE. ISTRUCTIOS DE SÉCURITÉ IMPORTATES. MESURES DE SÉCURITÉ GÉÉRALES. COMPATIBILTÉ. PRÉSETATIO DES TUBES LED ST ET SX. DESCRIPTIO. CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Document ressource. Les états de surface

Document ressource. Les états de surface Lycée Vaucaso Tours Documet ressource Les états de surface PTSI Objectifs : Coaître les élémets caractéristiques d u état de surface, savoir lire les spécificatios ormalisées associées et coaître les moyes

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire SPECIALITE TS ( PHYSIQUE ) : FICHE CURS 6 1/5 MDES PRPRES DE IBRATI Ce qu'il faut reteir Modes propres de vibratio ; iterprétatio odulatoire 1. Productio d u so à l aide d u istrumet de musique U istrumet

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé :

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé : http://maths-scieces.fr OPÉRATIONS FINANIÈRES A INTÉRÊTS OMPOSÉS I) Itérêts et valeur acquise Défiitio U capital est placé à itérêts composés lorsque le motat des itérêts produits à la fi de chaque période

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-Z600LEK/HEK

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-Z600LEK/HEK Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-Z600LEK/HEK Commecez par lire ce documet! Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy Commecez par lire ce documet! Importat

Plus en détail

La Méthode de Monte Carlo

La Méthode de Monte Carlo La Méthode de Mote Carlo Etiee Pardoux UMR 6632 Laboratoire d Aalyse, Topologie, Probabilités et EA 3781 Evolutio Biologique Uiversité de Provece Etiee Pardoux (LATP) Marseille, 13/09/2006 1 / 33 Cotets

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête.

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête. Cliclasolutio Aée 2006/2007 REQUÊTES Utilité des requêtes QUESTIONNER LA BASE DE DONNÉES La foctio classique d'ue requête est de répodre à ue questio sur la base de doées. "Quels sot les cliets habitat

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

ETUDE ET REGULATION D UN CIRCUIT D EXTRACTION DE LA PUISSANCE MAXIMALE D UN PANNEAU SOLAIRE

ETUDE ET REGULATION D UN CIRCUIT D EXTRACTION DE LA PUISSANCE MAXIMALE D UN PANNEAU SOLAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE N de série : N d ordre : UNIVERSITE MENTOURI DE CONSTANTINE FACULTE DES SCIENCES DE

Plus en détail

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire Séquece 8 Suites arithmétiques et géométriques Sommaire Pré-requis Suites arithmétiques Suites géométriques Sythèse du cours Exercices d approfodissemet Séquece 8 MA Ced - Académie e lige Pré-requis A

Plus en détail

PROJET DE MONTE CARLO SUJET 1: LE PRICING

PROJET DE MONTE CARLO SUJET 1: LE PRICING LE Age KHOURI Nadie M MMD PROJE DE MONE ARLO SUJE : LE PRIING Selim ZOUGHLAMI QUESION : Supposos d abord que X est u mouvemet browie W t G([ 0, ]) Alors W0 G( 0 ) suit ue loi N(0,0) et doc W 0ps 0 Esuite,

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Mathématiques. Cours. BTS Informatique de gestion 2 e année. Denis Jaudon. Directrice de publication : Valérie Brard-Trigo

Mathématiques. Cours. BTS Informatique de gestion 2 e année. Denis Jaudon. Directrice de publication : Valérie Brard-Trigo BTS Iformatique de gestio e aée Deis Jaudo Mathématiques Cours Directrice de publicatio : Valérie Brard-Trigo Les cours du Ced sot strictemet réservés à l usage privé de leurs destiataires et e sot pas

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. Série PCG-GR

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. Série PCG-GR Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy Série PCG-GR Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Idice de Révisio Date de mise e applicatio B 01/09/2014 Cahier Techique 1 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, aveue du Recteur-Poicarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

Sciences Po Option Mathématiques

Sciences Po Option Mathématiques Scieces Po Optio Mathématiques Epreue 3 Vrai-Fau Questio FAUX La suite ( u ) état géométrique de raiso différete de, o a classiquemet, pour tout etier aturel : où q est la raiso de la suite ( u ) Ici,

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques Variables discrètes fiies - Exercices pratiques Exercice - Loi d u dé truqué - L2/ECS -. X pred ses valeurs das {,..., 6}. Par hypothèse, il existe u réel a tel que P (X k) ka. Maiteat, puisque P X est

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

hydrauliques Identifier les symboles utilisés dans les circuits hydrauliques. Interpréter des schémas hydrauliques simples.

hydrauliques Identifier les symboles utilisés dans les circuits hydrauliques. Interpréter des schémas hydrauliques simples. CHIRE 4 Symboles et schémas hydrauliques Objectifs près la lecture de ce chapitre, vous pourrez : Idetifier les symboles utilisés das les circuits hydrauliques. Iterpréter des schémas hydrauliques simples.

Plus en détail

Cryptographie et algorithmique

Cryptographie et algorithmique F.Gaudo 1 er ovembre 2010 Table des matières 1 Avat de commecer 2 2 Préformattage d'u texte pour aalyse 3 2.1 Élimiatio de la poctuatio et des espaces das u texte................. 3 2.2 Formatage du texte

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

Méthodes basiques en statistiques sous R

Méthodes basiques en statistiques sous R Méthodes basiques e statistiques sous R Master II Modélisatio Aléatoire - Paris VII Eseigat : Mme Picard Sébastie Le Berre 12 mai 2011 R est u logiciel de calcul largemet utilisé par la commuauté scietifique

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x /RJLTXHERROpHQQH I. Défiitios I.. Variable biaire O appelle variable biaire (ou logique), ue variable preat ses valeurs das l esemble {0, }. Eemple : état d u iterrupteur, d u bouto poussoir, la présece

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

L Évaluation d entreprise

L Évaluation d entreprise JOB : mp DIV : 10571 ch10 p. 1 folio : 303 --- 29/8/07 --- 15H31 [ L Évaluatio d etreprise q L évaluatio se pratique à de multiples occasios : cessio de l etreprise, émissio d actios ouvelles, fusio, itroductio

Plus en détail

Régulation pour CTA Termibloc

Régulation pour CTA Termibloc Régulatio pour CTA Termibloc Présetatio Termibloc est u système covivial destié à gérer le pilotage des Cetrales de traitemet d Air Aircalo, e particulier Mistral. Il vise à assumer les pricipales foctios

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

Mathématiques : statistiques et simulation

Mathématiques : statistiques et simulation PAF Amies - Eseigemet des Mathématiques : Statistiques et simulatio 8 javier 0 Uiversité de Picardie Jules Vere 0-0 UFR des Scieces - LAMFA CNRS UMR 640 PAF Amies - Formatio Eseigemet des Mathématiques

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. n r e. a u t r e. s p. d i m. t u d. n V o. s é. s i o n

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. n r e. a u t r e. s p. d i m. t u d. n V o. s é. s i o n e INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE e s p r e e t u e a u t r e t u d d i m s é V o s i o La puissace de l Uiversité, la force de 7 Grades Écoles. Uiversité origiale das le paysage de l'eseigemet

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédoie 7 mars 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits Cet exercice est u QCM questioaire à choix multiple. Pour chaque questio, ue seule

Plus en détail

AVANT PROPOS. Cet ouvrage pourra intéresser également les enseignants de ce niveau.

AVANT PROPOS. Cet ouvrage pourra intéresser également les enseignants de ce niveau. AVANT PROPOS Cet ouvrage propose aux élèves de classes termiales (fraçais) S (spécialité math) des rappels et des complémets de cours assez complet, aisi que des problèmes et des exercices corrigés. Les

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Statistiques inférentielles

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Statistiques inférentielles BTS Mécaique et Automatismes Idustriels Statistiques iféretielles, Aée scolaire 2005 2006 Statistiques iféretielles 1. Itroductio vocabulaire Pour étudier ue populatio statistique, o a recours à deux méthodes

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail