SIMULATION ELECTORALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SIMULATION ELECTORALE"

Transcription

1 SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 SIMULATION ELECTORALE PRÉSIDENTIELLE 2012

2 A l initiative de l Association des Diplômés, cette simulation du premier tour de l élection présidentielle du 22 avril 2012 a été conduite auprès des étudiant(e)s de l IEP de Grenoble, sous la forme d une enquête en ligne administrée le lundi 18 octobre Le questionnaire et l analyse présentée ici ont été réalisés par les étudiant(e)s du Master Progis. Etudes d opinion et de marché. La simulation électorale a été coordonnée par les étudiant(e)s du Master Communication Politique et Institutionnelle et du Master Journalisme. Les préférences et les choix électoraux des étudiant(e)s de l IEP sont influencés par plusieurs facteurs. L analyse met en évidence l importance de la socialisation familiale, de la politisation et de l orientation politique. 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 2

3 SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 A LA SIMULATION

4 Un bon taux de participation et une bonne représentativité 69 % (820 répondants) LES REPONDANTS LES ETUDIANTS DE L IEP 45 % sont des hommes Contre 43 % à l IEP 55 % sont des femmes Contre 57 % à l IEP 65 % sont en 1 er cycle Contre 59 % à l IEP 35 % sont en 2 ème cycle. Contre 41 % à l IEP 20 % sont en 1A Contre 17 % à l IEP 25 % sont en 2A Contre 23 % à l IEP 20 % sont en 3A Contre 19 % à l IEP 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 4

5 SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012

6 INTÉRÊT POUR Vous vous intéressez à la politique Peu; 6,4% Pas du tout; 0,2% Beaucoup; 39,3% Assez; 54,1% 93 % des étudiants s intéressent (beaucoup ou assez) à la politique, soit près du double de la population française (source : Enquête Valeurs 2008) Effectifs: 820 Valeurs manquantes: 0 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 6

7 INTÉRÊT POUR Intérêt pour la politique selon sexe 100% 27% 54% Beaucoup Assez 54 % des étudiants s intéressent beaucoup à la politique, contre 27 % des étudiantes. 63% Peu 43% Effectifs: 817 Valeurs manquantes: 3 0% 3% Un homme 9% Une femme 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 7

8 INTÉRÊT POUR (56 %) (41 %) Intérêt pour la politique par section (actuelle, passée, future) Les étudiants des sections Politique et Service Public s intéressent «plus» à la politique que les étudiants des autres sections. Service Public 53% 41% Pas du tout Politique et Economie Sociales 64% 24% Peu Assez Politique 42% 56% Beaucoup Effectifs: 686 Valeurs manquantes: 134 Economique et Financière 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 8 62% 28% 0% 20% 40% 60% 80% 100%

9 SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012

10 INVESTISSEMENT DANS LA ET ASSOCIATIVE Etes vous ou avez-vous été adhérent(e) à une association? 41% sont adhérents 13 % sont d'anciens adhérents Adhérents à une association 46% n'ont jamais été adhérents Effectif :820 Valeurs manquantes : 0 54 % des étudiants sont ou ont été impliqués dans la vie associative 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 10

11 INVESTISSEMENT DANS LA ET ASSOCIATIVE Anciens adhérents 5% Etes vous ou avez-vous été adhérent(e) à un parti politique? Adhérents 7% Adhésion aux partis mais les étudiants sont bien moins nombreux à être ou avoir été adhérents d un parti Adhésion aux syndicats Jamais adhérents 88% Anciens adhérents 4% Adhérents 4% (12 %*) ou d un syndicat (8%*) Etes vous ou avez-vous été adhérent(e) à un syndicat? Jamais adhérents 92 % Effectif :820 Valeurs manquantes : 0 On estime à personnes le nombre d adhérents à un parti politique. Soit environ 1 % de la population adulte. Le taux de syndicalisation est de l ordre de 7-8 % de la population active. Soit environ 1,7 million de syndiqués. 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 11

12 INVESTISSEMENT DANS LA ET ASSOCIATIVE Adhésion passée ou présente à un syndicat Adhésion passée ou présente à un parti politique Adhésion passée ou présente à une association Indice global d investissement dans la vie politique et associative Effectif :809 Valeurs manquantes : 11 Quatre degrés d investissement Fort: adhésion passée ou présente aux trois : 9% Moyen: adhésion passée ou présente à deux : 38% Faible: adhésion passée ou présente à l un : 14% Nul: aucune adhésion : 39% 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 12

13 INVESTISSEMENT DANS LA ET ASSOCIATIVE Indice global d investissement politique et associatif selon la section 100% 3% 4% 10% 15% 36% 42% 39% 37% 20% 10% 17% 16% Investissement fort Investissement moyen Investissement faible Aucun investissement 40% 43% 34% 32% 0% Economique et Financière Politique et Economie Sociales Les étudiants de SP et de Pol sont ceux qui s investissent le plus dans la vie associative ou politique. Politique Service Public Effectifs: 678 Valeurs manquantes: /10/2011 Simulation électorale Master Progis 13

14 SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 ORIENTATION POLITIQUE

15 ORIENTATION POLITIQUE 100,0 Orientation politique des étudiants(e)s de l IEP de Grenoble 50% L IEP de Grenoble se situe très majoritairement à gauche 34% 8% 8%, % Très à gauche ou à gauche Les centres A droite ou très à droite Ne se positionne pas Effectifs: 820 Valeurs manquantes: 0 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 15

16 ORIENTATION POLITIQUE Sous total Gauche 50 % Orientation politique (%) Très à gauche 9 Sous total Centre 33 % Sous total Droite 8 % A gauche Au centre gauche Au centre Au centre droit A droite Très à droite Ni à gauche ni à droite ni au centre Ne se prononce pas 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 16

17 ORIENTATION POLITIQUE 100% Orientation politique des étudiants par section 63 % des étudiants de la section PES sont situés à gauche de l échiquier politique, contre 26 % des étudiants de la section Eco-Fi. 0% 26% 46% 19% 9% Economique et Financière 63% Très à gauche ou à gauche Les centres A droite ou très à droite Ne se positionne pas 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 17 54% 35% 6% Politique 6% 25% 4% Politique et Economie Sociales 47% 35% 10% 8% 8% Service Public

18 ORIENTATION POLITIQUE Orientation politique selon le genre Une femme 8% 47% 21% 4% 8% 6% 4%3% Très à gauche A gauche Au centre gauche Au centre Au centre droit A droite Très à droite Un homme 10% 34% 20% 4% 10% 8% 2% 8% 3% Ni à gauche ni à droite ni au centre Ne se prononce pas 0% 100% A l IEP, on retrouve la tendance générale selon laquelle les femmes sont politiquement plus orientées à gauche que les hommes Effectifs: 820 Valeurs manquantes: 0 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 18

19 ORIENTATION POLITIQUE Des orientations politiques en héritage : les attitudes politiques des étudiants sont liées à celles de leurs parents D'opinions différentes Parents de gauche, enfants de gauche Parents de droite, enfants de droite. De droite Du centre De gauche Très à gauche A gauche 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis % % % 100% 20 Positionnement Politique des étudiants Lecture : 61% des étudiants ayant des parents orientés à gauche sont également orientés à gauche. Au centre gauche Au centre Au centre droit A droite Très à droite Effectifs: 712 Valeurs manquantes: 108

20 SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012

21 La semaine dernière, vous avez discuté de la campagne présidentielle... Concernant la campagne présidentielle, vous diriez que vous êtes... Plutôt pas intéressé(e) 4% Pas du tout intéressé(e) 1% Très intéressé(e) 49% Très souvent 26% Souvent 59% Plutôt intéressé(e) 46% Rarement 15% Indice global d intérêt pour la campagne présidentielle Combien de temps passez-vous à vous informer... sur la campagne présidentielle Effectifs: 804 Valeurs manquantes: 16 Faible intérêt 20% Plus de 3 heures 16% Entre 2 et 3 heures 19% Moins d'une heure 37% Intérêt moyen 50% Entre 1 et 2 heures 28% 19/10/2011 Fort intérêt 30% Simulation électorale Master Progis 21

22 Indice global d intérêt pour la campagne présidentielle selon le genre 100% 12% 30% 54% Intérêt moyen 44% 30 % Faible intérêt des étudiants 26% s intéressent beaucoup à la campagne, contre des étudiantes. 19/10/2011 Fort intérêt 12 % 34% 0% Un homme Simulation électorale Master Progis Une femme Effectifs: 804 Valeurs manquantes: 16 22

23 Indice global d'intérêt pour la campagne selon la section 70% 60% 51% 50% 57% 45% 42% Faible intérêt 40% 46% 31% 30% 23% 24% 25% Intérêt moyen 23% 21% 20% Fort intérêt 13% 10% 0% L intérêt pour la campagne est plutôt Politique et Economie Sociales Economique et Financière Service Public Plus fort en SP Moyen en Politique Plus faible en PES 19/10/2011 Politique Effectifs: 672 Valeurs manquantes: 148 Simulation électorale Master Progis 23

24 SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 PRESIDENT, ENJEUX ET ATTENTES

25 PRÉSIDENT ET ATTENTES Quels enjeux prioritaires pour vous? La réforme du système financier international Construction européenne L'écologie, l'environnement, les enjeux énergétiques étudiants, l édu- Le pouvoir d'achat cation et la formation doivent être les enjeux prioritaires pour le ou la futur(e) président(e) 19/10/ Lutte contre le chomage 23 % des Selon 2 22 La réduction des déficits publics 1 23 L'éducation et la formation 9 La place de la France dans le monde L'immigration Effectifs: 793 Valeurs manquantes: 27 L'insécurité Ne se prononce pas : 3 % 0 Simulation électorale Master Progis

26 PRÉSIDENT ET ATTENTES Les principales qualités attendues sont... Intégrité Efficacité Dynamisme Charisme Personnelles Réformateur Social Rassembleur Contextuelles Ecoute 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% Intégrité : Transparence, respectueux, Sincère, Honnête, Intègre, Irréprochable, Digne Efficacité : Gestionnaire, Connaissance, Capacité, Rigoureux, Pragmatique, Compétent Dynamisme : Volonté, Créer, Actif, Entreprendre Charisme : Force, Stature, Leadership, Grandeur Réformateur : Faire, Réforme, Changement, Agir, Novateur Social : Gauche, Humanisme, Altruisme Rassembleur : Rassembleur, Consensus, Cohésion, Fédérateur 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 26

27 PRÉSIDENT ET ATTENTES EXPLICATION DE LA MÉTHODE D ANALYSE La diapositive suivante porte sur les qualités attendues du (ou de la) futur(e) Président(e) de la République. Les attentes ont été recueillies avec une question ouverte, formulée de la façon suivante : «Quelle devrait être selon vous la principale qualité du ou de la futur(e) Président(e) de la République?» L analyse des réponses a été effectuée par regroupement des mots appartenant à des registres sémantiques convergents. L analyse a également mis en évidence les groupes d étudiant(e)s parmi lesquels ces différents univers lexicaux ressortent le plus nettement. Ces groupes sont représentés dans les encadrés en bas de la diapositive, et illustrés par des verbatims qui figurent sur les côtés. Les pourcentages sont à rapporter à l ensemble du corpus exploité (c est-à-dire l ensemble des mots recueillis dans les questions), et non à l ensemble des répondants. 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 27

28 PRÉSIDENT ET ATTENTES «A l écoute de tous les citoyens et pas seulement d une faction» «A l écoute des aspirations des besoins et des revendications» 19/10/ % «Comprendre les enjeux économiques de demain» «Capacité de porter un projet politique cohérent» «Assumer et conduire la politique de réduction des déficits» «Consacrer toute son action à un projet politique concret» 52% 34% Un Président à l écoute Un Président face à la crise Un Président avec un projet politique Ecouter Respect Citoyen Engagement Population Respecter Démocratie Peuple Français Economie Président Capable Crise Face Social Charisme Européen International Efficace Système Capacité Projet Compétent Politique Rassembler Intégrité Mener Parti Avenir Peuple Des mots plutôt employés par - Femmes - Section Politique et Economie Sociales - Pas de positionnement politique déclaré - Faible intérêt pour la politique - Probabilité faible ou nulle d aller voter Simulation électorale Master Progis - Hommes - Section Politique - Gauche 28

29 SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 PROBABILITES DE VOTE

30 PROBABILITÉS DE VOTE EXPLICATION DE LA MÉTHODE La simulation de vote a été réalisée selon la méthode des probabilités de vote. Cette méthode est particulièrement bien adaptée au contexte pré-électoral durant lequel l offre politique n est pas encore fixée, et les choix des électeurs sujets à de fortes hésitations. On demande d abord aux personnes interrogées la probabilité, sur une échelle de 0 à 10, qu elles aillent voter au premier tour de l élection présidentielle. 80 % des étudiant(e)s déclarent une probabilité très forte (10). 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 30

31 PROBABILITÉS DE VOTE Probabilités moyennes de voter selon l indice global d intérêt pour la campagne 10,00 9,78 9,80 9,58 9,60 9,48 9,40 9,20 9,10 9,00 8,80 8,60 Faible intéret Moyenne générale Intérêt moyen La probabilité d aller voter au premier tour de l élection présidentielle est d autant plus importante que l intérêt pour la campagne est fort. 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis Fort intérêt Effectifs: 820 Valeurs manquantes: 0 31

32 PROBABILITÉS DE VOTE EXPLICATION DE LA MÉTHODE On demande ensuite aux personnes leur probabilité de voter pour différents candidats au premier tour de l élection présidentielle. La probabilité attribuée à un candidat est indépendante de celles attribuées aux autres candidats. La somme des probabilités peut donc être supérieure à 100 %. Les résultats suivants sont présentés sous la forme de probabilités nulles, faibles et fortes de voter pour un candidat. Cette terminologie correspond à un découpage en trois catégories : - les 0 signifient un refus net d un candidat. - les probabilités de 1 à 5 correspondent à une faible propension à voter pour un candidat. - les probabilités égales ou supérieures à 6 peuvent être considérées comme fortes. Elles définissent le potentiel électoral. - les probabilités les plus fortes, 9 et 10, indiquent le noyau électoral. 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 32

33 PROBABILITÉS DE VOTE Répartition des probabilités de votes par candidat 1 Hollande 67% 2 Joly 3 Mélenchon 15% 4 Fillon 14% 5 Juppé 13% 6 Sarkozy 10% 7 Bayrou 8% 8 Villepin Effectifs: 817 Valeurs manquantes: 3 30% 9 Poutou 34% 35% 28% 57% 22% 37% 62% 18% 78% 10 Morin 3% 20% 76% 13 Dupont-Aignan 2% 14 Arthaud 2% 92% 13% 18% 15 Boutin 1% 12% 6% 55% 31% 16% 8% 4% 71% 4% 12 Lepage 2% 32 % 62% 19% 7% 10% 65% 25% 11 Le Pen 2% 5% 19/10/ % Probabilités très fortes (9 et 10) 81% 85% Probabilité forte (chances 6 et +) Probabilité faible (chances 1 à 5) Probabilité nulle (aucune chance) 80% 87% Simulation électorale Master Progis 33

34 PROBABILITÉS DE VOTE Être une femme Être en second cycle Être en PES Facteurs explicatifs du vote pour Être un homme (sauf pour Nicolas Sarkozy) Les élections ne vont «plutôt pas» changer la situation 19/10/2011 Être en Eco-Fi ou Service public L élection va «plutôt» changer la situation EVA JOLY Investissement politique et associatif faible Être à droite ou au centre droit UMP (FRANÇOIS FILLON, ALAIN JUPPÉ, NICOLAS SARKOZY) Investissement politique et associatif faible Simulation électorale Master Progis 34

35 PROBABILITÉS DE VOTE Être à gauche Facteurs explicatifs du vote pour L élection va «plutôt» chan ger la situation Être en PES Investissement politique et associatif moyen-fort Être un homme FRANÇOIS HOLLANDE Très à gauche ou à gauche Facteurs explicatifs négatifs Fort intérêt pour la politique 19/10/2011 JEAN-LUC MÉLENCHON Être en section Politique Simulation électorale Master Progis 35

36 ESPACE DES POSSIBLES ÉLECTORAUX François Bayrou (71%) Jean-Luc Mélenchon (52 %) Eva Joly (79 %) FRANÇOIS Cette méthode permet HOLLANDE également d observer comment se combinent les préférences pour différents candidats. Les électeurs potentiels d Eva Joly (79 %) ou de François Bayrou (71 %) sont plus nombreux à être des électeurs potentiels de François Hollande que les électeurs potentiels de Jean-Luc Mélenchon (52 %) (déclarations de vote de 6 à 10). 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 36

37 ESPACE DES POSSIBLES ÉLECTORAUX Alain Juppé (45 %) Dominique de Villepin François Fillon (22 %) (54 %) NICOLAS SARKOZY Les électeurs potentiels de Dominique de Villepin sont nettement moins nombreux (22 %) à être des électeurs potentiels de Nicolas Sarkozy que les électeurs potentiels d Alain Juppé (45 %) ou de François Fillon (54 %) (déclarations de votes de 6 à 10). 19/10/2011 Simulation électorale Master Progis 37

38 Cette simulation a permis de mettre en évidence les attitudes politiques et les grandes tendances de l IEP de Grenoble pour l élection présidentielle à venir. 19/10/2011 La population des étudiant(e)s de l IEP est toutefois très particulière, et les résultats de la simulation ne peuvent en aucun cas être interprétés comme un sondage valable pour la France, ni même pour la jeunesse ou pour la population étudiante. Simulation électorale Master Progis 38

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

Baromètre d intention de vote pour l élection présidentielle

Baromètre d intention de vote pour l élection présidentielle Baromètre d intention de vote pour l élection présidentielle Une étude Ipsos - Logica Business Consulting pour France Télévisions, Radio France et Le Monde Jeudi mai 0- Vague Nobody s Unpredictable Ipsos

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA

LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS- KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE - Sondage de l'institut CSA - N 1100267A Février 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département

Plus en détail

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières Les Français et la liberté de la presse FD/GM N 113153 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUIN 2015

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

Les atouts de la France pour surmonter la crise

Les atouts de la France pour surmonter la crise Les atouts de la France pour surmonter la crise Institut CSA pour RTL Juin 01 Fiche technique Sondage exclusif CSA / RTL réalisé par Internet du 1 au mai 01. Echantillon national représentatif de 100 personnes

Plus en détail

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Ifop pour Midi Libre, Centre Presse, La Dépêche du Midi et L Indépendant JF/EP N 113175 Contacts Ifop : Jérôme

Plus en détail

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client IFOP pour Ordre des avocats de Paris FD/MCP N 112477 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Opinion - 01 44 94 59 10 / 11

Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Opinion - 01 44 94 59 10 / 11 La gauche peut-elle elle relever le pays? Septembre 0 n 033A Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Opinion - 0 44 94 59 0 / Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 05,

Plus en détail

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la fin de vie Résultats détaillés Septembre 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à vérifier leur inscription

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle de 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle de 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle de 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à voter en 2012.

Plus en détail

Les défauts et «fautes impardonnables» des candidats à l élection présidentielle

Les défauts et «fautes impardonnables» des candidats à l élection présidentielle COMMUNIQUE DE PRESSE Les défauts et «fautes impardonnables» des candidats à l élection présidentielle Sondage Harris Interactive pour M6-MSN-RTL Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive

Plus en détail

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com pour Le climat électoral dans le 5ème arrondissement de Paris Résultats détaillés Le 4 mars

Plus en détail

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les jugements sur les mesures de lutte contre l insécurité Résultats détaillés Août 2010

Plus en détail

Le monitoring des médias

Le monitoring des médias Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l Information & de la Communication 2012 Chapitre 10 Le monitoring des médias 221 Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Le Baromètre Politique Français (2006-2007)

Le Baromètre Politique Français (2006-2007) Le Baromètre Politique Français (2006-2007) 3 ème vague Hiver 2006 L IMAGE DES CANDIDATS EST-ELLE LA CLÉ DE L ÉLECTION? Daniel Boy & Jean Chiche Les données du BPF 2006-2007 ont été produites par le CEVIPOF

Plus en détail

SONDAGE EXCLUSIF Harris Interactive pour LCP-Assemblée nationale

SONDAGE EXCLUSIF Harris Interactive pour LCP-Assemblée nationale SONDAGE EXCLUSIF Harris Interactive pour LCP-Assemblée nationale COMMUNIQUE Deux ans et demi après son élection, les Français sont-ils convaincus par les actions du Président Hollande? Quelles sont les

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Mémoire déposé dans le cadre des consultations citoyennes sur le projet de réforme de la gouvernance du Renouveau Sherbrookois

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Mai 2008 Le Baromètre de l économie BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Les indices de confiance BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Impact de la crise financière internationale sur l attitude

Plus en détail

Les Français et les complémentaires santé

Les Français et les complémentaires santé Les Français et les complémentaires santé Sondage Ifop pour Lecomparateurassurance.com Contact Ifop : Romain Bendavid Directeur de clientèle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44

Plus en détail

Les propositions de Nicolas Sarkozy

Les propositions de Nicolas Sarkozy Les propositions de Nicolas Sarkozy Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Mars 2015 Etude N 1500259B Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1010

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE HAUT CONSEIL DE LA COMMUNICATION HCC CODE DE BONNE CONDUITE POUR LES ACTEURS POLITIQUES, SOCIAUX ET LES MEDIAS A L OCCASION DES ELECTIONS PRESIDENTIELLE ET LEGISLATIVES DE 2011 -*-*-*-*-*-*- Bangui, décembre

Plus en détail

«Quel Syndicalisme pour Demain?»

«Quel Syndicalisme pour Demain?» «Quel Syndicalisme pour Demain?» Février 2010 OpinionWay Mathieu Doiret - 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 00 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

Français, Si vous réinventiez la France?

Français, Si vous réinventiez la France? Français, Si vous réinventiez la France? Atelier CSA 204 @InstitutCSA #ateliercsa Méthodologie Interrogation Echantillon national représentatif de 2006 personnes âgées de 8 ans et plus Constitution de

Plus en détail

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers?

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? A PLUS FINANCE A Plus Finance 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? 2 octobre 2007 Niels COURT-PAYEN : 01.40.08.03.40

Plus en détail

Financement du sport, crise économique et politique sportive

Financement du sport, crise économique et politique sportive Conférence SNEP: «Sport demain, enjeu citoyen», Créteil, 30-31 mars 2012 Financement du sport, crise économique et politique sportive Wladimir ANDREFF * * Professeur émérite à l Université de Paris 1 Panthéon

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Comment faire parler les chiffres

Comment faire parler les chiffres Sondages d opinions Comment faire parler les chiffres Sept règles d or à l usage des journalistes et des communicants pour utiliser les données d un sondage d opinions sans se tromper ni tromper son audience

Plus en détail

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Rapport d analyse des résultats Présenté à l'institut du Nouveau Monde 22 mai 2012

Plus en détail

LA DÉMOCRATIE LOCALE. Vers une citoyenneté participative. Avec le soutien de la Wallonie

LA DÉMOCRATIE LOCALE. Vers une citoyenneté participative. Avec le soutien de la Wallonie LA DÉMOCRATIE LOCALE Vers une citoyenneté participative Avec le soutien de la Wallonie Citoyenneté responsable Le citoyen responsable est «à la mode» politique médias monde éducatif monde associatif Citoyenneté

Plus en détail

Patriotisme économique : les riches en première ligne pour sauver la France

Patriotisme économique : les riches en première ligne pour sauver la France Communiqué de presse Patriotisme économique : les riches en première ligne pour sauver la France Les riches estiment être prêts à prendre leurs responsabilités vis-à-vis de la France et de l économie française

Plus en détail

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE 201 LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Études et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre GAILLARD Président du Cercle des Epargnants Philippe CREVEL Secrétaire

Plus en détail

Statuts et règlement intérieur du PS

Statuts et règlement intérieur du PS Statuts et règlement intérieur du PS Présentation du travail de codification statutaire Le Conseil national du 18 juillet 2012 a donné mandat à un groupe de travail, composé à la proportionnelle des sensibilités

Plus en détail

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 / 06 16 97 06 01 frederic.micheau@ifop.com

Plus en détail

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011 Mai 2011 GUIDE DU BENEVOLE Le présent document précise les engagements de tout adhérent 1 à Electriciens sans frontières. Ces engagements déclinent de manière opérationnelle les valeurs et principes énoncées

Plus en détail

Les bons réflexes pour garantir le processus

Les bons réflexes pour garantir le processus Les bons réflexes pour garantir le processus Définition du protocole Définition juridique : Pas de définition légale dans le code du travail Définition non juridique : Accord conclu entre l employeur et

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

PEGC Académie de Rennes

PEGC Académie de Rennes Septembre 2014 SNUipp-FSU CONTACTS Sections départementales SNUipp Côtes d'armor snu22@snuipp.fr Tél : 02 96 61 88 24 Finistère snu29@snuipp.fr Tél : 02 98 53 76 77 Ille et Vilaine snu35@snuipp.fr Tél

Plus en détail

SERONT-ILS LES CANDIDATS DE LA FIN DU SIDA?

SERONT-ILS LES CANDIDATS DE LA FIN DU SIDA? Dossier de presse - 13 mars 2012 Elections présidentielles SERONT-ILS LES CANDIDATS DE LA FIN DU SIDA? CONTACTS PRESSE Tony Fortin T : 01.77.93.97.00 P : 06.28.59.23.44 M : tfortin@aides.org Antoine Henry

Plus en détail

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS 1 République de Guinée Commission Electorale Nationale Indépendante GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS Election Présidentielle, octobre 2015 Conakry, Août 2015 1 2 Introduction Les organisations de

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 TITRE PREMIER : Constitution et Buts Article 1 : Création et Dénomination sociale Il est fondé le 11 juin 2008 entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Le Baromètre Politique Français (2006-2007) CEVIPOF - Ministère de l Intérieur

Le Baromètre Politique Français (2006-2007) CEVIPOF - Ministère de l Intérieur Le Baromètre Politique Français (2006-2007) CEVIPOF - Ministère de l Intérieur 1 ère vague Printemps 2006 Les électeurs français et l information télévisée Thierry Vedel Centre de Recherches Politiques

Plus en détail

17ième Rendez-vous d Exception d ICHEC-Entreprises

17ième Rendez-vous d Exception d ICHEC-Entreprises La vision du management de demain par les étudiants de l ICHEC et les cadres et dirigeants d entreprise membres du réseau ICHEC-Entreprises Etude réalisée à l occasion du 17ième Rendez-vous d Exception

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté 2000 054 Introduction Activités militant, éducation populaire, politique,

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012

Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012 NOTE DETAILLEE Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012 Etude Harris Interactive pour le Syndicat National Unitaire des Instituteurs et Professeurs des

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

Quand un franc-maçon dit «Non» à Denis Sassou Nguesso

Quand un franc-maçon dit «Non» à Denis Sassou Nguesso Document mensuel No 1 : Quand un franc-maçon dit «Non» à Denis Sassou Nguesso Connu au Congo et ailleurs en Afrique, ainsi qu en France, comme étant l un des rares Francs-Maçons africains qui se dévoilent,

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Les primaires pour la France

Les primaires pour la France Les primaires pour la France AVRIL 2013 Contribution de la Boîte à idées relative à l organisation par la droite républicaine de primaires ouvertes pour l élection présidentielle de 2017 présentée par

Plus en détail

Le nouvel espace politique européen

Le nouvel espace politique européen Frédéric Lebaron à l issue de la séquence électorale récente, en particulier en France et en Grèce, le nouveau champ politique issu de la crise financière se dessine plus clairement en Europe. L Union

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Januar- Februar 2015 Referendum 2015 2. Vague Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften TNS ILRES Februar 2015 Fiche technique projet PoMo 04 15 121 population

Plus en détail

LE VOTE HOMMES/FEMMES AU PREMIER TOUR DE LA PRÉSIDENTIELLE 2007 Effets de genre, effets de génération?

LE VOTE HOMMES/FEMMES AU PREMIER TOUR DE LA PRÉSIDENTIELLE 2007 Effets de genre, effets de génération? Le Panel Électoral rançais 07 1 re vague mars avril 07 L VOT OMMS/MMS AU PRMIR TOUR D LA PRÉSIDNTILL 07 ffets de genre, effets de génération? Mariette SINAU Les données du P 0607 ont été produites par

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 61 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 25 octobre 2010 PROPOSITION DE LOI sur les sondages visant à mieux garantir la sincérité du débat politique et électoral,

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Campagne en vue du premier tour de l élection du Président de la République, le 22 avril 2007

Campagne en vue du premier tour de l élection du Président de la République, le 22 avril 2007 Campagne en vue du premier tour de l élection du Président de la République, le 22 avril 2007 Ordre de passage des émissions de la campagne officielle radiotélévisée Ces émissions sont de trois formats,

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Page 1 de 6 CRIME ET CHÂTIMENT Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Les répondants du Québec sont plus enclins que tous les autres répondants

Plus en détail

La presse en ligne au service de la démocratie locale. Sylvain Parasie (Latts) & Jean-Philippe Cointet (INRA Sens)

La presse en ligne au service de la démocratie locale. Sylvain Parasie (Latts) & Jean-Philippe Cointet (INRA Sens) La presse en ligne au service de la démocratie locale Sylvain Parasie (Latts) & Jean-Philippe Cointet (INRA Sens) Les sciences sociales critiques du rôle démocratique de la presse locale. Nouveaux espoirs

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations

Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique

Plus en détail

Les Français et la confiance

Les Français et la confiance pour Les Français et la confiance Septembre 2011 Note méthodologique Etude réalisée pour : Cityzencar Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales.

Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales. REGLEMENT INTERIEUR SUD CHIMIE Règlement INTERIEUR Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales. Il a été adopté par le 5ème congrès

Plus en détail

CONSORTIUM POUR L OBSERVATION DOMESTIQUE DES ELECTIONS EN GUINEE

CONSORTIUM POUR L OBSERVATION DOMESTIQUE DES ELECTIONS EN GUINEE CONSORTIUM POUR L OBSERVATION DOMESTIQUE DES ELECTIONS EN GUINEE OBSERVATION CITOYENNE DU PROCESSUS DE REVISION DU FICHIER ELECTORAL CAS DE LA GUINEE Présentation: Dr Dansa KOUROUMA/Directeur Lansana MANSANDOUNO/

Plus en détail

Baromètre de confiance dans l exécutif. Vague 21 Février 2014

Baromètre de confiance dans l exécutif. Vague 21 Février 2014 Baromètre de confiance dans l exécutif Vague 21 Février 2014 Sommaire Méthodologie de l enquête P.3 1. La confiance envers le couple exécutif P.4 2. Les raisons de la confiance ou du manque de confiance

Plus en détail

Le rôle du Tribunal fédéral suisse comme autorité de recours dans le processus électoral

Le rôle du Tribunal fédéral suisse comme autorité de recours dans le processus électoral Troisième séminaire des correspondants nationaux de l ACCPUF Paris, 17 19 novembre 2003 Le rôle du Tribunal fédéral suisse comme autorité de recours dans le processus électoral par Robert Zimmermann, Docteur

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Rapport étude quantitative 15 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public dans l ensemble

Plus en détail

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d école des enfants est un moment privilégié durant lequel les enfants deviennent acteurs au sein de leur école, en faisant des propositions

Plus en détail

Préambule. L efficacité syndicale rend l unité syndicale nécessaire, sans a priori ni exclusive.

Préambule. L efficacité syndicale rend l unité syndicale nécessaire, sans a priori ni exclusive. Préambule Le syndicalisme a une double fonction : la défense des salariés et de leurs revendications et la transformation sociale, c est-à-dire l émancipation de l homme et de la femme pour qu ils puissent

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

L utilisation des technologies de l information et de la communication dans les campagnes électorales

L utilisation des technologies de l information et de la communication dans les campagnes électorales R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Décembre 2010 NOTE sur L utilisation des technologies de l information et de la communication dans les campagnes électorales Allemagne Espagne Italie - Pays-Bas Royaume-Uni

Plus en détail

Collectif Fédéral Formation Syndicale

Collectif Fédéral Formation Syndicale Fédération Nationale des Industries Chimiques CGT 12, rue Fernand Léger 91190 Gif-sur-Yvette Tél : 01 69 86 40 00 Accueil détente Salle de sport Collectif Fédéral Formation Syndicale QUESTIONNAIRE SUR

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

Les entreprises familiales vues par les actifs Français.

Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Janvier 2014 Chaire Entrepreneuriat Familial et Société entre pérennité et changement Contacts : Noémie Lagueste Chargée d études Chaire Entrepreneuriat

Plus en détail

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE PANEL 6 LES CENTRES ET ECOLES DE FORMATION EN ADMINISTRATION ELECTORALE DANS L ESPACE FRANCOPHONE LA CHAIRE UNESCO DES DROITS DE LA PERSONNE ET DE LA DEMOCRATIE UNIVERSITE D ABOMEY-CALAVI (BENIN) PAR NOEL

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

mode d emploi Représentativité des syndicats

mode d emploi Représentativité des syndicats mode d emploi Représentativité des syndicats LA LOI DU 20 AOUT 2008 transpose dans le Code du travail les règles sur la représentativité et la négociation collective, telles que définies par les partenaires

Plus en détail

QUELLE REFORME DE L ASSURANCE-MALADIE AUX ETATS-UNIS? 1

QUELLE REFORME DE L ASSURANCE-MALADIE AUX ETATS-UNIS? 1 QUELLE REFORME DE L ASSURANCE-MALADIE AUX ETATS-UNIS? 1 François Vergniolle de Chantal* La crise que subissent les classes moyennes a constitué un enjeu majeur de la présidentielle de 2008 aux Etats-Unis.

Plus en détail

Peut-on se fier aux sondages?

Peut-on se fier aux sondages? Peut-on se fier aux sondages? MICHEL BRULÉ * Le choc du premier tour de l élection présidentielle a jeté de sérieux doutes sur la fiabilité des sondages pré-électoraux. Au-delà de leur marge normale d

Plus en détail

1958-1962, une nouvelle république

1958-1962, une nouvelle république Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 5 Les Français et la République Question 1 La République, trois républiques Cours 3 1958-1962, une nouvelle république I La fin de la IV e République et l adoption

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

République Démocratique du Congo

République Démocratique du Congo TERMES DE REFERENCE Pour une étude finale du projet Intégration des messages sur la santé dans les émissions radiophoniques et télévisées avec C-Change, FHI360 Search for Common Ground (Centre Lokole),

Plus en détail

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS Montréal, le 6 mars 2007 Un sondage réalisé du 28 février au 4 mars 2007 par la maison CROP

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes Vous êtes jeunes Vous cherchez un logement à louer auprès d un particulier ou d un organisme social et vous devez faire face aux premières dépenses pour entrer dans les lieux? > Des aides peuvent vous

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Juillet 2011. Réponse de la MGEN et de la MS Consultation sur la gouvernance d entreprise 1

Juillet 2011. Réponse de la MGEN et de la MS Consultation sur la gouvernance d entreprise 1 Contribution de la Mutuelle Générale de l Education Nationale - MGEN (France) et de la Mutualité Socialiste - MS (Belgique) au livre vert sur «Le cadre de gouvernance d entreprise dans l UE» Juillet 2011

Plus en détail