Intérêts du logiciel SimPlant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intérêts du logiciel SimPlant"

Transcription

1 UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTÉ DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2006 N 19 IMPLANTOLOGIE ASSISTÉE PAR ORDINATEUR : Intérêts du logiciel SimPlant THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN CHIRURGIE DENTAIRE (DIPLOME D ÉTAT) PRESENTÉE ET SOUTENUE PUBLIQUEMENT LE 26 JUILLET 2006 A 17H AU GRAND AMPHITHEATRE DE LA FACULTE DE MEDECINE U.C.A.D. PAR HANS HELDER BOUSSAMBA KOUKA

2 UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTÉ DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2006 N 19 IMPLANTOLOGIE ASSISTÉE PAR ORDINATEUR : Intérêts du logiciel SimPlant THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN CHIRURGIE DENTAIRE (DIPLOME D ÉTAT) PRESENTÉE ET SOUTENUE PUBLIQUEMENT LE 26 JUILLET 2006 PAR HANS HELDER BOUSSAMBA KOUKA Né le 28 Octobre 1976 à Libreville (Gabon) JURY PRESIDENT : M. Papa Demba DIALLO Professeur MEMBRES : M. Boubacar DIALLO Professeur M. El hadji NIANG Maître de Conférences Agrégé Mme Soukèye DIA TINE Maitre-assistante DIRECTEUR DE THÈSE : Dr Soukéye DIA TINE Maître-assistante CO-DIRECTEUR DE THÈSE : Dr Philippe B. TARDIEU Grenoble

3 BOUSSAMBA KOUKA (Hans Helder).- Implantologie assistée par ordinateur : Intérêts du logiciel SimPlant / par Ibrahima CISSE [s.l.] : [s.n.], 2006 [I] 160f : ill. ; 29,7cm (Thèse : Chir. Dent. : Dakar : 2006 ; 17) N Rubrique de classement : IMPLANTOLOGIE Mots-clés : - Implantologie assistée par ordinateur - Guide radiologique - Guide chirurgical stéréolithographique - SimPlant - Implant dentaire - Scanner - Prothèse Me SH : - Computer guided implantology - Radiology guide - Stereolithographic surgical guide - SimPlant - Dental implant - Computer tomography - Prosthetic Résumé : La planification d un traitement implanto-porté peut être effectuée par l exploitation de données du scanner sur des logiciels informatiques comme SimPlant. Cette nouvelle approche implantaire est appelée implantologie assistée par ordinateur. Le logiciel de simulation pré-implantaire SimPlant permet d établir les bases d un protocole nouveau qui inclut la planification des cas à partir des données du scanner, le transfert du projet en bouche grâce à la réalisation de guides chirurgicaux stéréolithographiques sur mesure et la possibilité de réaliser une prothèse à l avance. JURY PRESIDENT : M. Papa Demba DIALLO Professeur MEMBRES : M. Boubacar DIALLO Professeur M. El hadji NANG Maître de Conférences Agrégé Mme Soukéye DIA TINE Maître-assistante DIRECTEUR DE THESE : Dr Soukéye DIA TINE Maître assistant CO-DIRECTEUR DE THESE : Dr Philippe B. TARDIEU Grenoble ADRESSE DE L AUTEUR : M. Hans Helder BOUSSAMBA KOUKA Rue 40 X 49 Colobane Dakar (SENEGAL)

4 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 PREMIERE PARTIE : Généralités...3 I. Caractéristiques des implants dentaires Définition Matériaux Morphologie Dimensions Implants de petit diamètre Ø 4mm Implants de gros diamètre Ø 5 mm Les différents types d implants Les implants juxta-osseux Les implants endo-osseux Les implants à insertion verticale Les implants à insertion latérale ou Diskimplant Les implants à insertion dite oblique protocoles et temps thérapeutiques en chirurgie implantaire La prothèse sur implant.11 II. Ostéointégration et classification osseuse L Ostéointégration Classification osseuse des maxillaires...13 III. L étude clinique pré-implantaire L examen clinique L examen de santé général coopération, psychologie et demande du patient L examen local L examen exo-buccal 16

5 L examen de l ouverture buccale L examen endo-buccal Les examens biologiques pré-implantaires L imagerie pré-implantaire Les techniques radiologiques conventionnelles Les méthodes extra-buccales L orthopantomogramme la téléradiographie de profil Les méthodes intra-buccales Les techniques radiologiques modernes Le scanora Le scanner ou CT Scan Historique Généralités sur l échelle de gris tomodensitométrique Avantages et inconvénients du scanner Exploitation des résultats Indications du scanner en implantologie La photographie numérique L étude prothétique pré-implantaire Les empreintes d études Le transfert sur articulateur La cire de diagnostic ou WAX-UP l essayage clinique Le guide radiologique Objectifs Réalisation du guide radiologique..30

6 DEUXIEME PARTIE : Intérêts du logiciel SimPlant en Implantologie I. Les logiciels de simulation pré-implantaire Définition Objectifs d un logiciel de simulation pré-implantaire Les différents types de logiciels de simulation pré-implantaire Le choix du logiciel SimPlant La société Matérialise Le logiciel SimPlant La plateforme SimPlant Les différents types de logiciel SimPlant...37 II. Les principes du logiciel SimPlant Présentation du logiciel L image vestibulo-linguale L image du plan axial L image du plan courbe frontal L image 3D Inversion de la transparence et de la visibilité Basculement dans les plans de référence Le découpage 3D L image d alignement Utilisation des fonctions du logiciel SimPlant Les fonctions de base Tracé de la courbe panoramique Tracé du nerf dentaire inférieur Placement des implants et des piliers La bibliothèque d implant Création ou intégration d un implant dans une étude Manipulation d un implant Création et manipulation de l axe prothétique..53

7 Fonction de reconstruction prothétique Fonction de calcul dynamique Les fonctions avancées Estimation et calcul de la qualité osseuse Calcul de la densité osseuse Dans une aire librement tracée Selon une ligne de profil Calcul de la densité osseuse autour de l implant Corrélation entre classification osseuse et SimPlant Mesure d angles et de distances Tracé des volumes Comblement de sinus Comblement de défect osseux, simulation de greffe osseuse Les facilités du programme SimPlant Positionnement automatique et détection des collisions Dr James les facilités d impression Relation avec le patient..68 III. Protocole d utilisation du logiciel SimPlant Le ScannoGuide Méthode de conception du ScannoGuide Intérêts du ScannoGuide Limites du ScannoGuide La prise du scanner Le transfert des données Le traitement des données Exploitation des données 73

8 IV. Résultats : apport du logiciel SimPlant dans le Protocole Implantaire apport du logiciel SimPlant en Phase diagnostic Analyse des coupes du scanner Analyse prothétique sur SimPlant apport du logiciel SimPlant en phase chirurgicale Les SurgiGuides Notion de guide chirurgical La Stéréolithographie principes application en implantologie Les différents SurgiGuides Présentation SurgiGuide à appui osseux SurgiGuide à appui muqueux SurgiGuide appui dentaire SurgiGuide spéciaux Le S.A.F.E. system Présentation Principe Protocole Utilisation du S.A.F.E. System Le Lab Safe Présentation Principes Protocole de réalisation Indications, limites et intérêts apport du logiciel SimPlant en phase prothétique : L Immédiate Smile.99

9 Présentation Principes Protocole de fabrication Intérêts. 101 V. Indications et Contre-indications de SimPlant 101 VI. Avantages et Inconvénients de SimPlant Avantages Inconvénients TROISIEME PARTIE : Observations cliniques et commentaires 104 I. Objectifs.104 II. Matériels et Méthodes Cadre d étude Infrastructure de l I.I.E.D.A Personnel et associés de l I.I.E.D.A Organisation de l I.I.E.D.A Méthodologie III. Observations cliniques Cas clinique N Cas clinique N Cas clinique N Cas clinique N IV. Commentaires et discussion. 128 Conclusion 142 Bibliographie 144 Annexe

10 L'implantologie est une discipline dentaire qui consiste à introduire dans l os du maxillaire une racine artificielle appelée implant. Les implants dentaires facilitent la connexion de prothèse fixée et la stabilisation de prothèse amovible complète. Grâce à eux il n'est plus nécessaire de tailler les dents adjacentes saines comme support de bridge. Depuis les travaux de Bränemark et Al dans les années 1960 [2], l'implantologie à connu une évolution phénoménale, au point de devenir incontournable dans un projet prothétique de qualité. Aujourd hui, beaucoup de travaux scientifiques lui sont consacrées. La simplification et la fiabilité des procédures en implantologie font que la prothèse sur implants s intègre désormais dans l'arsenal thérapeutique du chirurgien-dentiste. Parallèlement les nouvelles technologies de l'informatique et l'imagerie médicale, ont connu un essor tout aussi fulgurant. Face à cette évolution, Il est fort prévisible que toutes ces sciences qui représentent l'avenir convergent pour aboutir à de meilleurs résultats, dans la réhabilitation prothétique, esthétique et fonctionnelle du patient. En imagerie médicale l'apparition dans les années 70 de la tomodensitométrie a bouleversé le monde de la radiologie. Très vite, en implantologie, les premiers bilans tomodensitométriques préopératoires se font. Le Dentascan logiciel spécifique à l étude des maxillaires permet d obtenir des coupes reconstruites (recalculées par ordinateur) des différents plans de l'espace. Mais cette exploration moderne des maxillaires, ne permettait toujours pas de mettre en place virtuellement un implant [6, 8, 19]. Au début des années 1990, de nombreuses équipes d implantologistes se sont penchées sur le problème de la planification des cas implantaires en s'aidant de programmes informatiques et des données du scanner [45]. Au-delà de ces premières approches, d'autres équipes ont cherché à transférer les informations de l'ordinateur à la bouche du patient afin de ne pas rompre cette chaine de 1

11 précision, et ce grâce à l utilisation de guides chirurgicaux spécifiques [57,62]. Aujourd hui ces nouveaux protocoles implantaires aidés du scanner et de l informatique, sont appelés implantologie assistée par ordinateur [5,10,72,76]. Face aux démarches implantaires classiques, l implantologie assistée par ordinateur devient de plus en plus un passage obligé. C est fort de ces arguments que nous nous sommes intéressés à un logiciel de simulation pré-implantaire appelé SimPlant. Au départ le logiciel SimPlant, était considéré comme une aide informatique de diagnostic, par la simulation et la planification du traitement implantaire. Son développement actuel permet de passer du virtuel au réel, tant en chirurgie, qu en prothèse, et ce en suivant une chaîne de précision ininterrompue. Notre étude sera divisée en trois parties dont la première sera consacrée à des rappels sur les implants dentaires et l examen clinique implantaire. La seconde partie traitera des intérêts de la plateforme SimPlant dans le protocole de la thérapeutique implanto-portée. Enfin dans notre troisième partie nous présenteront des cas cliniques choisis pour illustrer les intérêts de la plateforme SimPlant et nous discuterons de ses perspectives d avenir. 2

12 PREMIERE PARTIE : Généralités I. Caractéristiques des implants dentaires 1.1. Définition [27] L implant dentaire est défini comme un châssis en matériau biocompatible incorporé dans l os maxillaire, il sert de support à un dispositif prothétique fixe ou amovible. L ensemble implant prothèse constitue le système implantaire. 1- couronne artificielle 2- système intermédiaire 3- implant 4- gencive 5- os alvéolaire Figure 1 : L'implant dentaire 1.2. Matériaux De nombreux matériaux ont été essayés en tant qu'implant, que ce soit en orthopédie osseuse ou en implantologie orale. Le titane reste le seul biomatériau qui a su prouver sa compatibilité fiable. En effet sa tolérance biologique a été démontrée dès 1951 par Leventhal, puis par Beder et Al. (1956, 1957, 1959), sur le chien d'abord, puis sur l'homme [4,50]. Les cultures tissulaires effectuées montrent que les cellules sont parfaitement viables à son contact, et les expérimentations animales ne montrent que rarement des cellules géantes multinuclées (macrophages) à proximité [37,42,52]. La plupart des implants sont en titane commercialement pur, avec une excellente résistance à la corrosion. Il est possible de recouvrir les implants de titane avec de l'hydroxy-apatite ou d'autres biomatériaux tel que les alliages de 3

13 molybdène ou d'acier. Mais des études dont celles de Bloch et Kent (1995) ont montrées que ces associations donnent un recul clinique moins important avec une augmentation du taux d'échec au bout de cinq ans [22] Morphologie [22] Il existe différentes formes d'implants : cylindriques vissés, cylindriques impactés et lames. - Les lames : elles sont obsolètes, car il n'existe aucun instrument calibré permettant de préparer commodément leur site osseux receveur. - Les cylindriques vissés : ils ont le recul clinique le plus important, leur fonctionnalité sur des décennies, sans complication est bien démontrée. En effet la présence de pas de vis augmente la surface de contact entre l implant et l os, elle augmente aussi la stabilité initiale, la résistance aux forces de cisaillements et la distribution des forces dans le tissu osseux. - Les cylindriques impactés : ils sont sans spires et présentent un recul clinique moins important à cause d une résorption circonférentielle souvent rapportée Dimensions [22] Les dimensions des implants sont standardisées et correspondent à des dents naturelles en taille et en morphologie corono-radiculaire. Aujourd'hui selon le type de dents à restaurer, notre choix dimensionnel se fera sur le diamètre clinique, puis sur les longueurs disponibles auprès du fabricant. Davarpanah et al suite à une analyse de plusieurs auteurs proposent que, le choix du diamètre d un implant dépend de la qualité et de la quantité osseuse du site, du type de prothèse envisagée, de l'esthétique et des facteurs biomécaniques. 4

14 L implant de petit diamètre Ø 4mm [22,24] L implant de petit diamètre est indiqué dans des situations cliniques précises : espace osseux inter-radiculaire réduit crête alvéolaire mince diamètre prothétique cervical limité édentement unitaire incisivo-canin L implant de gros diamètre Ø 5 mm [22,23] Il a été développé pour répondre à des situations osseuses et prothétiques particulières : qualité osseuse insuffisante hauteur de crête insuffisante remplacement immédiat d un implant non ostéointégré remplacement immédiat d un implant fracturé implantation immédiate après extraction édentement unitaire molaire Les différents types d implants Les systèmes implantaires sont divisés en deux types : les implants juxtaosseux et les implants endo-osseux Les implants juxta-osseux [22] L implant juxta-osseux est une grille métallique adaptée parfaitement aux formes et aux contours des maxillaires. Parfois qualifié de sous périosté, ce sont des implants obsolètes qui ne sont plus utilisés. 5

15 Les implants endo-osseux Les implants endo-osseux sont les plus utilisés aujourd hui. Trois types d'implants endo-osseux peuvent être définis selon leur mode d'insertion Les implants à insertion verticale Les implants endo-osseux à insertion verticale sont divisés en trois types : les implants aiguilles : ils ne sont plus utilisés depuis On leur reproche leur fragilité et la mauvaise qualité d'agrégation de la structure prothétique. [22] Les implants lames : ils ne sont plus utilisés à cause de leurs difficultés d insertion. [22] les implants cylindriques et cylindro-coniques : ils sont en forme de racine et peuvent être vissés, emmanchés ou impactés. Les implants vis auront des taux de succès supérieurs et une meilleure stabilité primaire grâce aux spires. Ce sont les plus utilisés a l heure actuelle. [1,2,22,32] Les implants à insertion latérale ou Diskimplant Les Diskimplants ont un profil qui s'oppose à leur désinsertion verticale, grâce à leur appui tricortical dans l'os, ils facilitent la mise en fonction prothétique précoce. L indication majeure des Diskimplants sont les cas de résorptions osseuses importantes aux maxillaires.[22,65] 6

16 1- Implant vis TPS 2- Implant vis Ledermann 3- Implant vis Branëmark 4- Implant vis ITI Bonefit Figure 2 : Exemples d implants vis cylindriques ou cylindro-conique [I] 1- Implant IMZ 2- Implant Intégral Figure 3 : Exemples d'implants cylindriques à impacter [I] Figure 4 : Vue clinique et vue radiologique de Diskimplant [II] 7

17 Les implants à insertion dite oblique Ce sont les implants vissés transsinusien ptérygoïdien et zygomatique. Ils ont une direction oblique mais l insertion prothétique est axiale. Ils sont pour certains auteurs une alternative évitant la greffe osseuse et le comblement sinusien [15,22,72]. 1 Implant zygomatique 2 Implant vis vertical 3 Bridge céramique Figure 5 : Schéma et vue radiologique d'implants zygomatiques [VI] 1 Implant trans-sinusien 2 Implant à insertion oblique 3 Implant vertical Figure 6 : Schémas et vue radiologique d'implants transsinusiens maxillaires et d'implants obliques à la mandibule [VI] 8

18 1.6. Les protocoles et temps thérapeutiques en chirurgie implantaire [54] Les protocoles de mise en place des implants ont beaucoup évolué depuis ceux de Brånemark et All. dans les années 70 [2,16]. Le but principal de ces protocoles est de réduire le temps thérapeutique global en implantologie orale tout en préservant un taux de succès important. Classiquement, deux protocoles étaient uniquement proposés : la technique " suédoise " en deux temps de Brånemark et Al. : encore appelée technique enfouie. Les implants sont placés dans l os " en nourrice " pendant 3 à 6 mois, avant la mise en place d une prothèse. La technique en un temps " suisse " de Schroëder : les implants sont mis en place dans l os avec un col implantaire dépassant la gencive. La prothèse est réalisée après un temps de cicatrisation de 3 à 6 mois. Parallèlement à ces protocoles développés par les écoles suédoises et suisses plusieurs études ont été menées pour promouvoir une diminution du temps global de traitement pour des mêmes résultats. [ ] A l heure actuelle il en existe cinq édifiés selon le temps global de traitement, ces protocoles peuvent être résumé par un tableau (Tableau I) selon Martinez et Davarpanah. [54] 9

19 Protocole Deux temps chirurgical Temps thérapeutique Mandibule 6 mois(*) Maxillaire 8 mois(*) Un temps chirurgical Mandibule 5 mois(*) Maxillaire 7 mois(*) Mise en charge précoce ou rapide Mandibule 3 mois(*) (**) Maxillaire 3 mois(*) (**) Mise en charge immédiate ou transitoire Prothèse provisoire : édentement total 2 à 5 jours Edentement partiel 2 à 4 heures Prothèse définitive : variable selon la période transitoire Mise en charge immédiate Définitive Mandibule 1 jour (*)Temps moyen de la réalisation de la prothèse définitive d un mois (**)Si bon ancrage primaire Tableau I : Différents types de protocoles implantaires selon le temps global de traitement [54] 10

20 1.7. La prothèse sur implant [22,56] La réhabilitation prothétique sur implant peut être fixée ou amovible, elle permet au patient de retrouver une fonction masticatoire et un résultat esthétique satisfaisant. Pour atteindre cet objectif les étapes cliniques et de laboratoires pour la reconstruction prothétique en implantologie sont similaires à celles de la prothèse conventionnelle. Les techniques d'empreintes en prothèse fixée conventionnelle permettent de transférer au laboratoire toutes les informations relatives aux préparations dentaires. Pour cela une réplique exacte de l'acte thérapeutique réalisée en bouche doit être matérialisée au laboratoire. En prothèse implanto-portée, les piliers des implants dentaires sont la zone de connexion entre l'implant et la future couronne prothétique. Ces piliers sont usinés soit en céramique soit en titane, certains même sont préparés à l aide de technique de construction de prothèse assistée par ordinateur [84]. Si l'on considère que l'implant correspond au premier niveau de la reconstruction prothétique, on peut diviser les différentes prothèses implantaires (fixe et amovible) en deux, trois ou quatre étages en fonction du nombre de pièces intermédiaires nécessaire à leur élaboration. Cette subdivision de la reconstitution implanto-portée montre qu'une analyse et une simulation de l'espace prothétique disponible au laboratoire est une phase indispensable pour le choix du type de prothèses qu'il est possible de réaliser [56]. 11

21 Figure 7 : Différents étages de la prothèse sur implant [56] 12

22 II. Ostéointégration et classification osseuse 2.1. L ostéointégration [15] L ostéointégration est définie par Branemark comme «une jonction anatomique et fonctionnelle directe entre l'os vivant remanié et la surface de l'implant mis en charge». Figure 8 : Schémas de l ostéointegration d un implant et vue au microscope électronique [22] L immobilisation de l implant lors de sa mise en nourrice permet la formation d une cale osseuse péri-implantaire. Ce type d'interface entre l implant et l os, à long terme permet l'obtention de résultats favorables à la pérennité de l implant sur l arcade Classification osseuse des maxillaires [15,33,34,55] Une bonne Ostéointégration dépend de la vascularisation du site osseux lors de la mise en place de l implant dentaire. C'est pourquoi le taux de succès implantaire augmente avec le volume osseux disponible et sa qualité. En 1985 Lekholm et Zarb propose une première classification de la qualité osseuse des maxillaires, il existe d autres plus récentes, dont celles de Misch (1993) et 13

23 Friberg (1995). Ces classifications n apportent aucune différence majeure à la première. Lekholm et Zarb ont définis quatre types d'os : os de type I : os constitué presque exclusivement d'os compact homogène, os de type II : os compact épais entourant un noyau spongieux a trabéculation dense, os de type III : os cortical entourant un noyau spongieux à trabéculation dense, os de type IV : os cortical fin entourant un os spongieux peu dense. 1 Os de type I 2 Os de type II 3 Os de type III 4 Os de type IV Figure 9 : Classification de Lekholm et Zarb [15] III. L étude clinique pré-implantaire 3.1. L examen clinique L examen clinique commence dès la première consultation, à l issue de celui-ci un grand nombre d'éléments doivent être pris en compte, afin de déterminer le futur candidat au traitement implantaire [22,25]. Cette sélection se fait de façon rigoureuse et tient compte de l état médical général du patient, ses antécédents bucco-dentaires, son profil psychologique et sa demande prothétique. 14

24 L examen de santé général Le bilan de santé général est obligatoire pour tout examen clinique. Il est matérialisé par un questionnaire médical daté et signé, ce document, médicolégal fera partie intégrante du dossier implantaire. Par ce document nous évaluons l'état général du patient et les risques possibles lors du traitement implantaire [25]. Selon Bert et Missika, les patients à risque sont ceux qui présentent un état général tel que l intervention soit vouée à l échec, et ceux dont l intervention chirurgicale entraînent une aggravation possible de leur état général [11]. En 2004 Wood et Vermilyea ont fait une revue de littérature d articles médicaux allant de 1969 à 2003, sur l implantologie en général et les facteurs systémiques en particulier. La revue a montré qu'il n'existe pas de facteur systémique ou d'habitude qui soit une contre-indication absolue à la mise en place d'implants chez le patient adulte. Ils en concluent que le facteur local le plus important est la qualité et la quantité d'os disponible au site implantaire [82] coopération, psychologie et demande du patient Après l évaluation de l état général, il est important d'évaluer le souhait du patient, sa demande esthétique et/ou fonctionnelle. Le patient doit savoir que sa coopération est le gage de la réussite du traitement implantaire, surtout du fait de sa durée, de son coût souvent important et des différentes phases chirurgicales parfois impressionnantes [25]. Une fois le patient adhérent au traitement et confiant en son praticien, il est impératif d'un point de vu médico-légal d'ajouter deux pièces datées et signées au dossier du patient [22,25] : - le «consentement éclairé» du traitement implantaire : il ne garantit pas la réussite à 100% du traitement, il doit préciser aussi la possibilité d un traitement 15

25 prothétique palliatif en cas d'échec sans frais. Et enfin il doit indiquer au patient la nécessité de contrôles cliniques et radiologiques postopératoires. (Annexe 1) - Le «devis descriptif» : il doit être clair et reprendre toutes les différentes étapes du traitement implantaire avec leur coût L examen local [22,25] L examen exo-buccal Il concerne essentiellement la symétrie faciale, la dimension verticale, le soutien des joues et des lèvres, le profil et l'harmonie des étages faciaux, ainsi que le sourire. Ce dernier joue un rôle capital lors des réhabilitations antérieures, par exemple avec un sourire gingival, il est difficile d obtenir un résultat esthétique satisfaisant, aussi certaines réalisations prothétiques peuvent alors être contre-indiquées L examen de l ouverture buccale Le praticien doit bien appréhender le degré d'ouverture buccale du patient, surtout si l'on envisage la pose d'implants dans le secteur postérieur. Il faut penser que les forets chirurgicaux sont longs et doivent pouvoir être placés selon l'axe prothétique recherché. C est pourquoi, une ouverture buccale limitée peut être à elle seule une contre-indication absolue au traitement implantaire L examen endo-buccal Cet examen est conventionnel et doit intégrer l'évaluation de l'hygiène buccale, l'examen des dents résiduelles, du parodonte, des crêtes édentées et de l'occlusion. - Hygiène buccale : la capacité du patient à assurer son hygiène buccodentaire doit être évaluée avant de poser les implants. Il va de soi qu'une bonne 16

26 hygiène bucco-dentaire, journalière et rigoureuse, est nécessaire pour la maintenance des restaurations implantaires. - Les dents résiduelles : on évalue les lésions carieuses, la mobilité des dents, les déplacements dentaires et l'espace prothétique disponible, les facettes d'usure, les prothèses fixes et adjointes. - Qualité des tissus mous et du parodonte : l'examen parodontal à l'aide des moyens de diagnostic conventionnel (indices, sonde, bilan long cône) va permettre d'évaluer l'état des tissus de soutien des dents et d établir un pronostic. Pour assurer un contour naturel de la prothèse implanto-portée, le site implantaire doit disposer d'un environnement gingival optimum similaire à celui d'une dent naturelle. Aussi toute maladie parodontale se doit d être préalablement traitée avant la pose d'implant. - L'occlusion : les rapports entre les dents maxillaires et mandibulaires doivent être évalués successivement en occlusion statique et dynamique. L'examen de la position d'intercuspidation maximale et de relation centrée permet de déterminer d'éventuelles prématurités. Les mouvements de latéralité et de propulsion permettront d'objectiver les dents participant au guide antérieur et les éventuelles interférences Les examens biologiques pré-implantaires Ils ne doivent pas être systématiques et sont prescrits à l issue de l anamnèse médicale, ces examens se font souvent en collaboration avec le médecin traitant. L American Society of Anesthésiology (A.S.A.) a établit une classification qui tient compte de l état physiologique du patient en vue d une intervention chirurgicale (Annexe 2). En fonction de cette classification, le praticien selon l Agence Nationale pour l Accréditation et l Evaluation en Santé (A.N.A.E.S.) [3] peut : - pour les classes I et II se passer d examens biologiques, - pour la classe III par contre les examens sont systématiques, 17

27 - pour les classes IV et V les examens sont inutiles car les patients sont des contre indications formelles à la pose d implants. Certains auteurs proposent en cas d examens biologiques de s axer sur l hémogramme, la vitesse de sédimentation, le bilan d hémostase mais aussi des examens biochimiques tel qu une glycémie à jeun et une créatinémie. Selon eux un examen cardio-vasculaire et un électrocardiogramme sont conseillés chez les sujets de plus de 45 ans. [22] 3.3. L imagerie préimplantaire En implantologie on se propose de fixer dans un volume osseux, variable dans ses dimensions et sa qualité, des structures réputées biocompatibles qui sont des piliers de prothèses, donc soumises aux contraintes mécaniques de la mastication [19]. La pérennité de ces piliers dépend en grande partie de leur orientation par rapport aux dents voisines et aux dents antagonistes. Il convient donc de déterminer de façon très précise, pour chaque site implantaire sa dimension axiale, sa dimension verticale et la qualité osseuse du site implantaire. Ces informations indispensables sont fournies par les différentes méthodes d imagerie. Elles permettent de récuser ou d accepter le site implantaire et dans ce cas d aider aux choix du type et des dimensions de l implant. Ces méthodes ne se limitent pas seulement à l aspect diagnostic ou d aide per-opératoire, elles nous donnent aussi la possibilité d un suivi postopératoire fiable qui est avant tout comparatif à nos anciens clichés [18]. En implantologie orale nous avons comme arsenal des techniques d imagerie conventionnelles et des techniques dites modernes. Aucune n est parfaite en ce sens qu elles ont toutes des avantages et des inconvénients, ce qui d ailleurs nous permet d en orienter plus facilement les indications et les contre indications. En effet avant d entreprendre des examens longs et coûteux on se 18

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE Session 2014 EPREUVE E2 EPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-EPREUVE E21 TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE ET DESSIN MORPHOLOGIQUE Durée : 5 heures Coefficient : 4 Le sujet

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX Recommendations cliniques Édentement partiel Édentement total Easy ModelGuide Recommandations cliniques ModelGuide est une méthode permettant de créer des guides chirurgicaux

Plus en détail

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Mardi 24 janvier2012 au vendredi 27 janvier 2012 Informations générales Intervenants Dr

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie.

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Évitez-vous de sourire parce qu'il vous manque une ou plusieurs dents? À quand remonte la dernière fois où vous avez croqué

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques Dr. W. Jarrouche 1 - Dr. E. Daou 2 INTRODUCTION Les attachements apparus dès le début de ce siècle sont des dispositifs mécaniques

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010 Marie-Pascale Schammé Inspectrice de L Éducation Nationale Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées Académie de ROUEN Document de référence académique BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n

Plus en détail

Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif

Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif Un système simple et évolutif Scanner Ceph - Temps d'exposition : minimum 4 sec - Mode HD Fonction de prévisualisation Décidez ainsi immédiatement

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE : 6 vidéos» CCL363 Importante augmentation de volume osseux par double greffe d'apposition avec prélèvement ramique» CCL344

Plus en détail

Service évaluation des actes professionnels

Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT DES AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES AUX DYSPLASIES ECTODERMIQUES OU À D'AUTRES MALADIES RARES, CHEZ L ENFANT ATTEINT D OLIGODONTIE, AVEC POSE DE 2 IMPLANTS (VOIRE 4 MAXIMUM) UNIQUEMENT DANS

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE»

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» INDEX: 1. Bases 2. Objectifs de formation postgrade 3. Candidature en vue de l obtention du

Plus en détail

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents.

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Technique opératoire Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Table des matières Introduction Système d ancrage osseux orthodontique

Plus en détail

L implantologie au quotidien

L implantologie au quotidien CYCLE DE FORMATION L IMPLANTOLOGIE DENTAIRE AVEC LE SYSTEME IMPLANTAIRE STRAUMANN 19 23 Mai 2014 Bâle - Suisse L implantologie au quotidien Conférenciers Dr Jacques Penaud Docteur en Chirurgie Dentaire,

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant euroteknika, une solution globale pour l implantologie Dossier PATIENT Nom : Implantation Prénom : Empreinte Date de naissance : Adresse : Mise en charge Tél./Portable : Praticien responsable du suivi

Plus en détail

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES Apport du cône beam en cabinet dentaire CAS CLINIQUES - IMAGERIE 3D Introduction Bonjour, Nous vous invitons à découvrir dans cette brochure quelques exemples concrets de l apport

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE

ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE CS 9300 ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE Conçu pour de multiples applications cliniques, le système CS 9300 fournit des images panoramiques de très grande qualité, ainsi que des

Plus en détail

CS 9300. La puissance de la flexibilité

CS 9300. La puissance de la flexibilité CS 9300 La puissance de la flexibilité Nouveau système d'imagerie numérique 3D CS 9300 de Carestream Dental L incertitude n est plus de mise. Le CS 9300 tout-en-un est le système d'imagerie le plus flexible

Plus en détail

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire Scanner intra-oral Lava C.O.S. L empreinte numérique au cabinet dentaire Bienvenue dans le futur 3M ESPE : l expertise de l empreinte Si 3M ESPE est l un des fournisseurs favoris des chirurgiens dentistes

Plus en détail

Le PalaMeter Tout simplement astucieux.

Le PalaMeter Tout simplement astucieux. Le PalaMeter Tout simplement astucieux. Un instrument de mesure polyvalent pour la prothèse. La Prothèse de Qualité Le PalaMeter et ses fonctions Le PalaMeter d Heraeus est l instrument de mesure le plus

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

Informations patients: Implants céramiques. Plus qu'un implant de la couleur des dents. Naturellement esthétique et sans métal.

Informations patients: Implants céramiques. Plus qu'un implant de la couleur des dents. Naturellement esthétique et sans métal. Informations patients: Implants céramiques Plus qu'un implant de la couleur des dents. Naturellement esthétique et sans métal. Plus que la dernière technologie. La satisfaction à long terme. Les implants

Plus en détail

PRÉCISION GARANTIE* FLEXIBILITÉ INCLUSE!

PRÉCISION GARANTIE* FLEXIBILITÉ INCLUSE! PRÉCISION GARANTIE* FLEXIBILITÉ INCLUSE! SYSTÈME STRAUMANN CARES 7.0 * Pour le workflow validé uniquement. On entend par précision la correspondance d une restauration avec les données de conception fournies

Plus en détail

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1 Gamme I-Max Touch Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D Panoramique évolutif 3 en 1 3D Une nouvelle dimension pour un diagnostic complet I-MAX TOUCH 3D Evolutive, simple, rapide La panoramique réalise

Plus en détail

Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis. Manuel prothétique

Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis. Manuel prothétique Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis Manuel prothétique Table des matières INTRODUCTION 2 Information sur la connexion 2 Identification des icônes 3 Diamètres des plate-formes 3 PLANIFICATION DU TRAITEMENT

Plus en détail

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous.

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Technique chirurgicale Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Table des matières Indications et contre-indications 3 Implants 4 Instruments 4 Planification

Plus en détail

FRANCAIS. Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.

FRANCAIS. Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom. GiANO - R14.1 - FR FRANCAIS Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.it Produit par : CEFLA S.C. - CEFLA DENTAL GROUP Via

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules Training Center France Edito Nobel Biocare a franchi une nouvelle étape : un Centre de Formation, le Nobel Biocare Training Center France a ouvert

Plus en détail

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire.

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. 16 avenue Alsace Lorraine 38000 Grenoble Tel : 04 76 46 61 28 E-mail : hbuatois@clinicimplant.fr Profil Né le 12 mai 1966 à Lyon. Exercice privé limité à l

Plus en détail

La CFAO (Conception et Fabrication. La CFAO indirecte. Spécial l CFAO. Yves Allard MCU-PH Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice

La CFAO (Conception et Fabrication. La CFAO indirecte. Spécial l CFAO. Yves Allard MCU-PH Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice Spécial l CFAO La CFAO indirecte Maxime Hollender Attaché hospitalier Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice Yves Allard MCU-PH Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice Jean Richelme

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO ARRETE MINISTERIEL N 84-688 DU 30 NOVEMBRE 1984 MODIFIE PAR : L Arrêté Ministériel n 98-633 du 21 décembre 1998 L Arrêté Ministériel

Plus en détail

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire.

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. Introduction T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. T.A.G dental est née de la volonté de la société T.A.G Medical Product, leader mondial, détenant plusieurs

Plus en détail

Implants SPI SPI. L'Implant Original Spiralé

Implants SPI SPI. L'Implant Original Spiralé Implants SPI SPI L'Implant Original Spiralé La Société Alpha-Bio TEC. Depuis plus de 27 ans, Alpha-Bio Tec a toujours été à la pointe pour développer, fabriquer et commercialiser des implants, des composants

Plus en détail

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS De véritables appareils tout en un Les appareils Planmeca ProMax 3D s et Planmeca ProMax 3D ont été conçus pour obtenir des informations complètes sur l

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards 1 Excellentes performances scientifiquement démontrées. Roxolid est un matériau unique

Plus en détail

Convivial Polyvalent Rentable. Faisceau conique 3D et imagerie panoramique numérique combinés en un système unique.

Convivial Polyvalent Rentable. Faisceau conique 3D et imagerie panoramique numérique combinés en un système unique. Convivial Polyvalent Rentable Faisceau conique 3D et imagerie panoramique numérique combinés en un système unique. Un meilleur rapport qualité-prix SOREDEX fabrique des systèmes de radiographie de qualité

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE CONTROLE MEDICAL GUIDE D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE A L USAGE DES PROFESSIONNELS 2/15 Ce guide s adresse à la profession de chirurgie dentaire

Plus en détail

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO étude de cas _ L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO Auteur_ Fig. 1 Fig. 2 Fig. 3 Fig. 1_État initial. Fig. 2_Bridge Maryland prêt à la pose. Fig. 3_Extraction. Fig.

Plus en détail

CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN IMPLANTOLOGISTES

CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN IMPLANTOLOGISTES CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN JEUNES ImplantologIe IMPLANTOLOGISTES de demain Jeunes ImplantologIstes congrès PARIS - JEUDI 31 JANVIER 2013 Jeudi 31 janvier 2013 de 9h à 18h ImplantologIe de

Plus en détail

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un ARTICLE SPÉCIALISÉ : ELLE N A PLUS PEUR DE RIRE MARIA Saga Zirkonia - Des histoires du monde de «Zirkonzahn» 1 Luca Nelli Fig. 1 : Elle n a plus peur de rire Maria La première fois qu elle est venue au

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients FONDATION IMPLANTS SUISSE POSTE DE DOCUMENTATION c/o Secrétariat SSIO/SSOS Marktgasse 7 3011 Berne Téléphone +41 (0)31 311 94 84 Téléfax +41 (0)31 312 43 14 dok@fondationimplants.ch www.fondationimplants.ch

Plus en détail

INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES. Straumann Dental Implant System

INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES. Straumann Dental Implant System INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES Straumann Dental Implant System Straumann Dental Implant System L ITI (International Team for Implantology) est partenaire universitaire de l Institut

Plus en détail

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents S M D Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents Préface Grâce à l amélioration constante du matériel implantaire et des procédures chirurgicales et prothétiques, les réhabilitations

Plus en détail

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie.

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie. formation Implantologie Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire Vers un changement de paradigme? Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler Keyvan Davarpanah, Philippe Rajzbaum Le but

Plus en détail

teknika FORMATIONS 2015 // 2016

teknika FORMATIONS 2015 // 2016 teknika FORMATIONS 2015 // 2016 CYCLES COMPLETS CYCLE COMPLET D'IMPLANTOLOGIE OBJECTIFS Délivrer l ensemble des bases et clés de réussite du traitement implantaire au travers d une formation très complète,

Plus en détail

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT.

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT. VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT. itero distribution exclusive en Europe par La révolution numérique Un nouveau visage pour la dentisterie La technologie numérique assure dès le départ

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

Ligne Dentaire. Système Dentaire Panoramique et 3D

Ligne Dentaire. Système Dentaire Panoramique et 3D Ligne Dentaire Système Dentaire Panoramique et 3D La Société Villa Sistemi Medicali est fière de présenter son nouveau panoramique Rotograph Evo 3D, un système d'imagerie dentaire avec fonctionnalité 3-en-1:

Plus en détail

IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN

IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN Christophe WIERZELEWSKI IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN Acte chirurgical complexe. Réalisé par le Docteur WIERZELEWSKI Évaluer le rapport coût/bénéfice/sécurité. INTRODUCTION A l heure actuelle, les

Plus en détail

Savoir Savoir-faire Savoir-être

Savoir Savoir-faire Savoir-être Savoir Savoir-faire Savoir-être Formation complète de chirurgie et prothèse implantaire anatomie et dissection pose d implants par tous les participants Accréditation CNFCO N 06752610-61/50 PAGE 4 Philosophie

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

3Shape TRIOS. Solution d'empreinte numérique. Faire avancer le monde dentaire

3Shape TRIOS. Solution d'empreinte numérique. Faire avancer le monde dentaire 3Shape TRIOS Solution d'empreinte numérique Faire avancer le monde dentaire Une technologie conçue pour vos méthodes de travail 3Shape TRIOS Une nouvelle génération d'empreintes numériques 3Shape, l'un

Plus en détail

Service de Médecine Dentaire Spécialisée

Service de Médecine Dentaire Spécialisée Clinique Saint-Jean ASBL Service de Médecine Dentaire Spécialisée a santé au cœur de Bruxelles Clinique Saint-Jean Bienvenue Le service de médecine dentaire spécialisée de la clinique Saint-Jean vous souhaite

Plus en détail

Dents et Résines. www.sid-dental.com

Dents et Résines. www.sid-dental.com www.sid-dental.com Pendant des siècles, les hommes ont tenté de substituer leurs dents manquantes par des matériaux les plus divers tels que l ivoire, l or et même le plâtre. Ce n est qu au début du 20ème

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE : 41 vidéos» CCL347 La régénération parodontale» CCL333 Pose d'un implant en 14 en un temps chirugical avec greffe de conjonctif

Plus en détail

L oxyde de zirconium au cabinet dentaire

L oxyde de zirconium au cabinet dentaire FR L oxyde de zirconium au cabinet dentaire Effet naturel maximal, esthétique et compatibilité Falko Noack, R&D Amann Girrbach Oral Design Bodensee Falko Noack, R&D Amann Girrbach Oxyde de zirconium La

Plus en détail

Implants et prothèses : questions, idées reçues et contrevérités

Implants et prothèses : questions, idées reçues et contrevérités Implants et prothèses : questions, idées reçues et contrevérités Dr Pierre SABIN, Saint-Cloud L implantologie dentaire (ou intra-orale) et l implantologie maxillo-faciale (ou extra-orale) représentent

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Manuel pour l examen spécialisé SSRD

Manuel pour l examen spécialisé SSRD Swiss Society for Reconstructive Dentistry Schweizerische Gesellschaft für Rekonstruktive Zahnmedizin Société Suisse de Médecine Dentaire Reconstructive Società Svizzera di odontoiatria Ricostruttiva En

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire

Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire ADJOINTE CAD/CAM Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire 16 Tech. Dent. N 342-06/15 L ASIGA pro075 Une mini imprimante très précise L imprimante ASIGA pro075 utilisée dans notre centre est une machine

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

Centre desoins Dentaires 1/5

Centre desoins Dentaires 1/5 2.1.3. PRESTATIONS CENTRE DE SOINS DENTAIRES 2.1.3.1. PRESTATIONS ODONTOLOGIQUES (decision 02/05/12) - tarif 2013 *à chaque fois qu'il y aura métal précieux et/ou usinage, cela sera facturé en supplément

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Frais admissibles DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Les frais admissibles sont les frais raisonnablement engagés, recommandés par une ou un dentiste et justifiés par la pratique courante

Plus en détail

Session INTER-DIPLÔMES UNIVERSITAIRES D IMPLANTOLOGIE

Session INTER-DIPLÔMES UNIVERSITAIRES D IMPLANTOLOGIE Acte de Conférences Session INTER-DIPLÔMES UNIVERSITAIRES D IMPLANTOLOGIE Bordeaux Clermont-Ferrand Corte Paris V Strasbourg Toulouse Dans le cadre du 2 ème Congrès national DENTSPLY Implants, Paris, le

Plus en détail

TEPZZ 586 98A_T EP 2 586 398 A1 (19) (11) EP 2 586 398 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: A61C 8/00 (2006.01)

TEPZZ 586 98A_T EP 2 586 398 A1 (19) (11) EP 2 586 398 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: A61C 8/00 (2006.01) (19) TEPZZ 586 98A_T (11) EP 2 586 398 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 01.05.2013 Bulletin 2013/18 (51) Int Cl.: A61C 8/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 11290519.5 (22) Date

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE

Plus en détail

L imagerie dentaire 3 D.

L imagerie dentaire 3 D. L imagerie dentaire 3 D. Tomographie, tomodensitométrie, Scanner (Ct Scan), tomographie volumétrique à faisceau conique ou CBCT (Cone Beam Computerized Tomography) tous ce termes font appel à la reconstitution

Plus en détail

traitement par prothèse complète unimaxillaire d un cas d échec implantaire

traitement par prothèse complète unimaxillaire d un cas d échec implantaire ODONTOLOGIE : PROTHÈSE 335 traitement par prothèse complète unimaxillaire d un cas d échec implantaire Rémi ESCLASSAN Maître de Conférences des Universités, Praticien Hospitalier, Ancien interne en Odontologie,

Plus en détail

OP200 D ORTHOCEPH ORTHOPANTOMOGRAPH OC200 D. VT Tomographie Volumétrique OP200 D OC200 D VT. VT Tomographie Volumétrique

OP200 D ORTHOCEPH ORTHOPANTOMOGRAPH OC200 D. VT Tomographie Volumétrique OP200 D OC200 D VT. VT Tomographie Volumétrique OP200 D OC200 D VT Imagerie panoramique numérique Imagerie céphalométrique dentaire numérique VT Tomographie Volumétrique ORTHOPANTOMOGRAPH OP200 D ORTHOCEPH OC200 D VT Tomographie Volumétrique 1 À la

Plus en détail

Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie et en radiologie interventionnelle

Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie et en radiologie interventionnelle Université de Franche-Comté U.F.R. Sciences Médicales et Pharmaceutiques C.H.U. J. Minjoz, BESANCON Service de Radiologie A Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie

Plus en détail

JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES

JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES teknika VENDREDI 28 MARS 2014 en direct à sallanches (74) Retransmission à paris et bordeaux Pr Jean-Luc VEYRUNE Dr Cédric HUARD Faculté de

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE UNIVERSITAT DE LES VALLS FACULTÉ DE MÉDECINE DENTAIRE PRINCIPAUTÉ D'ANDORRE DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE Les diplômes de l Universitat de les Valls sont reconnus par l Union Européenne

Plus en détail

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale.

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Exécution en bloc opératoire de procédures planifiées en préopératoire Réduction

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Des technologies novatrices parfaitement adaptées Zfx offre aux dentistes des technologies

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière L EsThéTiquE En implantologie sous la direction de anne BenHaMou Objectifs

Plus en détail