Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête"

Transcription

1 Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête Une enquête EPIDA - CCI Nord Isère pour le PIL es Enquête sur les usines logistiques destinée à observer l activité de la plus grande plateforme logistique terrestre d Europe du Sud La première enquête approfondie sur un parc d activité de cette ampleur : parc international de Chesnes, commune de Saint-Quentin-Fallavier Enquête réalisée fin 2007 sur un fichier de 153 établissements, menée par entretien direct avec les responsables d entreprises : prestataires, entreprises industrielles et commerciales.

2 La logistique dans le Nord Isère 2008 Les implantations du Nord Isère En 2007, 52 entreprises, chargeurs ou prestataires, exploitent chacune plus de m² de bâtiments logistiques sur le Parc International de Chesnes m² de bâtiments m² supplémentaires en cours ou en projet Près de emplois Une moyenne de 72 emplois pour m² de bâtiments intérim compris (47 emplois CDI) Entreprises qui exploitent + de 2500 m 2 en logistique Ensemble Industries Commerce de Gros Transports et Logistique Nombre d entreprises m 2 de bâtiments Salariés (intérim compris) Les entreprises sont présentées ici selon la codification sectorielle habituelle. Les chargeurs (industrie et commerce de gros) seront regroupés dans la suite des résultats présentés, de même que les prestataires (transports et logistique). Salariés permanents Bâtiments exploités Prestataires 38 % Chargeurs 62 % Prestataires 42 % Chargeurs 58 % ¼ des entreprises = ½ des emplois et ¾ des bâtiments Taille des bâtiments moins de m 2 de à m 2 de à m 2 plus de m 2 % entreprises 25 % 22 % 25 % 28 % % superficies 3 % 11 % 13 % 73 % % effectifs 9 % 12 % 29 % 51 % Effectifs permanents moins de 100 salariés permanents de 100 à 200 salariés permanents de 200 à 500 salariés permanents 500 salariés ou plus % entreprises 50 % 28 % 13 % 6 % 2

3 Les secteurs d activité Secteurs présents (% des entreprises) Chargeurs Prestataires (activités des donneurs d ordre) Produits de Grande Consommation 17 % 20 % Enseignes de la Grande Distribution 6 % 40 % Industrie 47 % 40 % Négoce industriel 12 % - Automobile - 20 % Pharmacie/Chimie 12 % 7 % Electronique - 7 % Autres réponses : confection, presse 6 % 7 % L activité logistique, liée de façon importante à l industrie, est une véritable composante du développement industriel régional. Elle participe à son ouverture internationale grâce à la multimodalité du territoire (aéroport international, port fluvial) et se tourne notamment vers l Europe du Sud. Au sein de la métropole, l activité logistique est aussi au service de la consommation régionale. En allant plus loin... Quelques indicateurs chiffrés suffisent à identifier quatre composantes fondamentales de la fonction logistique, outre les infrastructures indispensables : Les flux L immobilier Les technologies et les savoir-faire Les ressources humaines L enquête a approfondi chacun des thèmes. Le Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud a créé les groupes de travail répondant à ces thématiques : développement durable, ressources humaines, expertise et technologies, et fonctionnalités du territoire. 3

4 La logistique dans le Nord Isère 2008 Les modes de transport Quatre modes de transport sont effectivement présents. La domination de la route et le sous-développement du fer est en décalage criant avec le potentiel multimodal existant et largement inexploité. Les flux routiers Nombre de poids lourds/jour poids lourds par jour en moyenne 19 véhicules / jour pour m² de bâtiments Sortants 1602 Entrants 1472 flux de sorties plus nombreux (52 %) que les flux d entrées (48 %) L écart de 4% entre sorties et entrées est l un des indicateurs de plus value logistique (copacking, composition de commandes, etc ). Transports et flux des marchandises La place déjà réelle du mode maritime peut se développer fortement - grâce au fluvial et au rail qui offrent de grosses possibilités. L optimisation des flux routiers, par la mutualisation des trajets de chargement et déchargement, offre une voie de réduction des trafics et peut s organiser à l échelle du site. La constitution d une bourse de fret fait partie des projets du pôle. Des perspectives qui comptent parmi les priorités d actions des partenaires du PIL es au titre de ses objectifs de Développement Durable et Fonctionnalités du Territoire. 4

5 Immobilier logistique Type d occupation Propriétaire Locataire L un et l autre selon le site Ensemble 41 % 44 % 13 % 3 % Chargeurs 47 % 35 % 18 % - Prestataires 33 % 53 % 7 % 7 % Divers L immobilier répond de mieux en mieux aux besoins de modularité, de souplesse et d évolutivité de l activité logistique, et constitue un véritable enjeu. A quoi ressemblera l usine logistique qui optimisera les flux, l intermodalité et le développement durable? Le PIL es s est emparé de cette question et a créé son propre programme de réflexion pour développer des initiatives nouvelles sur l Usine logistique de Demain. Les usines logistiques et l expertise logistique Équipements et process à valeur ajoutée : 100 % des entreprises utilisent des équipements et technologies de pointe dans l activité logistique : informatique, transstockeurs, Radio Fréquence, RFID, préparation vocale, convoyeurs, palettiseurs, trieurs de colis 48 % prévoient à court terme l évolution des technologies dans l activité avec le développement des lecteurs de codes barres et de la RFID 38 % des sites sont soumis à autorisation et 60 % sont sprinklés (équipés de sécurité incendie) 28 % des sites sont embranchés Fer, et 2 entreprises (5 sites) seulement utilisent l équipement fer disponible (l atout ferroviaire sera valorisé dès une évolution de la demande aval). 2 entreprises sont équipées en température dirigée Les usines logistiques ont réalisé d importants investissements pour la sécurité des sites, les technologies et la multimodalité. Le thème stratégique de l évolution des technologies et des process est au cœur de la collaboration des partenaires du PIL es. Deux groupes de travail se sont engagés à renforcer l Expertise des Technologies et à développer réellement les Fonctionnalités du Territoire, comme la multimodalité et le recours au transport ferroviaire. 5

6 La logistique dans le Nord Isère 2008 Les process dans l activité 100 % des entreprises utilisent des équipements et technologies de pointe du chariot élévateur au transstockeur (nacelle robotisée circulant dans les rayonnages) pour la manutention, de la préparation manuelle à la préparation mécanisée, de la validation papier à la validation automatisée avec le vocal, la RFID (radio fréquence pour la détection de puces électroniques), les codes barres et le wifi pour la composition des colis, de la palettisation manuelle au robot de palettisation, du tapis roulant au convoyeur, et au trieur de colis Des investissements très lourds sont associés au développement des technologies dans les process logistiques. L information et la connaissance des choix technologiques, les conséquences pour la gestion des emplois et des compétences, l évolution des métiers associée aux développements technologiques sont des thèmes partagés dans les objectifs d échange et d action des partenaires du PIL es, notamment via les groupes de travail Expertise & Technologies et Ressources Humaines. Les savoir-faire La part très importante d activités autres que la gestion de stocks et la préparation de commandes révèle de nombreux savoir-faire. Les prestataires se spécialisent pour offrir des activités à valeur ajoutée et réalisent les investissements qui permettent un développement accru de la sous-traitance par les chargeurs. Cette variété d activités, qui repose sur des savoir-faire et métiers diversifiés, nécessite des qualifications spécifiques et des compétences évolutives. L amélioration de l attractivité de la profession est possible en faisant connaître cette réalité. C est l un des objectifs que s est fixé le groupe de travail Ressources Humaines du PIL es. 6

7 Les hommes et les femmes Moyenne d âge : 36 ans 34 % du personnel est féminin 12 % sont ingénieurs ou cadres 62,5 % des entreprises ont un service des ressources humaines sur la zone 62 % des entreprises sont organisées en équipes (12 % avec équipe de nuit ponctuelle ou permanente) 48 % du personnel réside à plus de 15 kms 43 % d effet de saisonnalité sur les effectifs 69 % des entreprises ont des difficultés pour recruter 42 % des emplois chez les prestataires (58 % chez les chargeurs) montre la forte pénétration de la sous-traitance logistique. Les caractéristiques d emplois soulignent la variété des profils, et nécessitent un bassin d emplois diversifié et large pouvant couvrir les besoins des entreprises. Le recrutement de personnel motivé et qualifié est un véritable défi pour la profession dans son ensemble. Grâce à la mise en commun de bonnes pratiques et au développement d initiatives en lien avec les organismes de formation et de l emploi, le groupe de travail Ressources Humaines du PIL es a déjà développé de nombreuses actions et en projette beaucoup d autres. Certaines des actions du PIL es concernent aussi la facilité d accès au site d activité avec le développement de transports alternatifs. Effectif Profil de variation des effectifs saisonniers Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Aôut Septembre Octobre Novembre Décembre Mois Écarts d effectif entre les pointes d activité % Ensemble des entreprises 43 % Chargeurs 23 % Prestataires 72 % Difficultés pour recruter Citations Concurrence sur la zone - accessibilité 26 % Motivation / fiabilité des candidats 48 % Compétences - capacités d évolution 43 % La saisonnalité est un des facteurs de l emploi intérimaire élevé, mais pas son unique facteur. Près de 70 % des entreprises déclarent avoir des difficultés pour recruter. Un meilleur accueil des salariés, la gestion des parcours professionnels et des relations diplômes/métiers peuvent offrir des avantages pour les employés et les entreprises et développer une meilleure attractivité de la profession. Ces sujets font partie des réflexions du groupe de travail Ressources Humaines du PIL es. 7

8 Les groupes de travail Développement Durable et logistique 2020 : Favoriser les modes de transport alternatif à la route Constituer une bourse de frêt Conceptualiser l usine logistique de demain dans son environnement multimodal Les actions en cours : Usine logistique de 2010 Usine logistique de 2020 Participation à la création d un Puits de Carbone Expertise & Technologie : Inventorier et présenter les technologies, matériels et logiciels appliqués en logistique Les actions en cours : Analyse de l existant Développement d outils de communication pour valoriser les savoir-faire et technologies de la logistique. Ressources Humaines : Valoriser les métiers de la logistique et les possibilités d évolution Créer les relations diplômes-métiers, développer des formations initiales et continues Valoriser la logistique à travers une communication efficace Les actions en cours : Mise en place de l Institut de la Logistique Actions de valorisations et promotion des métiers de la logistique (salons, forum, manifestation, ateliers d information) Programme de mutualisation des bonnes pratiques : santé sécurité, recrutement, formation, accueil Développement pédagogique : formation «Manager de Proximité» (1ère réalisation concrète) Fonctionnalités du Territoire, Desserte et transports de personnes, gestion mutualisée de services communs, gestion renforcée des services et des équipements publics Constitution d un véritable ensemble multi-modal Projets d expérimentation du transfert modal Les sujets traités : Restauration sur le Parc International de Chesnes Transport et déplacement Gestion des déchets Gestion de l offre d entrepôts Les objectifs du PIL es Améliorer la performance et la compétitivité des entreprises du pôle Promouvoir le territoire et le savoir-faire logistique Développer l emploi S engager concrètement dans le Développement Durable Innover et Travailler à la logistique intelligente de 2020 Claire Ribouillard tél. +33 (0) (0) fax. + 33(0) CCI Nord Isère - 5, rue Condorcet BP Villefontaine cedex

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

Randstad, un partenaire emploi incontournable

Randstad, un partenaire emploi incontournable Randstad, un partenaire emploi incontournable Sommaire Randstad dans le monde / Randstad en France Les engagements de Randstad Randstad, un réseau 100% spécialisé par métier Notre expertise RH La recherche

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Le panel de l enquête

Le panel de l enquête Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de Loire-Atlantique en matière d implantation économique, la CCI Nantes St-Nazaire a réalisé une enquête auprès des chefs d entreprise sur leurs

Plus en détail

La logistique à la Réunion

La logistique à la Réunion La logistique à la Réunion Le développement de la logistique amorcé il y a une vingtaine d années à la Réunion s est inscrit dans le prolongement des services portuaires (stockage, entreposage) et en complément

Plus en détail

Enquête : les sous-traitants bourguignons

Enquête : les sous-traitants bourguignons Enquête : les sous-traitants bourguignons Octobre 2014 707 établissements bourguignons ont été identifiés comme travaillant en sous-traitance en mécanique générale, assemblage-soudage, chaudronnerie-tôlerie,

Plus en détail

Les entrepôts et leur activité en 2010

Les entrepôts et leur activité en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 334 Juillet 202 Les entrepôts et leur activité en 200 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 200, environ 3 00 entrepôts de plus de 5 000 m² ont été dénombrés

Plus en détail

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE LE 13 MAI 2014 20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 20 ème année consécutive, l enquête logistique 2013-2014 de l AFT-IFTIM

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 24 inscrits, 12 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 50,0%.

En 2011/2012, sur les 24 inscrits, 12 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 50,0%. Mention Innovation par l'économie sociale et les TIC Domaine SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 24 inscrits, 12 ont validé le diplôme soit un taux

Plus en détail

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Etude Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de Lyon Fonction stratégique pour les entreprises, la logistique

Plus en détail

ETUDE DE RECONVERSION ECONOMIQUE DE LA ZONE SEINE-SUD. Synthèse du Rapport de Diagnostic Économie & Emploi

ETUDE DE RECONVERSION ECONOMIQUE DE LA ZONE SEINE-SUD. Synthèse du Rapport de Diagnostic Économie & Emploi ETUDE DE RECONVERSION ECONOMIQUE DE LA ZONE SEINE-SUD Synthèse du Rapport de Diagnostic Économie & Emploi Mission auprès de la Communauté d Agglomération de Rouen et de l Établissement Public Foncier de

Plus en détail

Les Plates-formes logistiques, enjeu territorial et téconomique 15/09/2010 1

Les Plates-formes logistiques, enjeu territorial et téconomique 15/09/2010 1 Les Plates-formes logistiques, enjeu territorial et téconomique 15/09/2010 1 1. Les plates formes dans une économie en constante réorganisation spatiale (1) La mondialisation des échanges n est pas un

Plus en détail

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION Objectif 7. 8 ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION La vie d une agglomération ainsi que son développement économique supposent un volume

Plus en détail

Une offre logistique complète pour la gestion de votre plateforme de Pièces de Rechange

Une offre logistique complète pour la gestion de votre plateforme de Pièces de Rechange Une offre logistique complète pour la gestion de votre plateforme de Pièces de Rechange La valeur ajoutée d'un WMS Géode WMS (Warehouse Management System) est un logiciel dédié à la gestion de l entrepôt.

Plus en détail

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne PERIGORD DEVELOPPEMENT Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Page 1 Le dossier pourra, le cas échéant, être complété par les éléments

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %.

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %. M2P AFFAIRES ET COMMERCE INTERNATIONAL Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse Observatoire Départemental de l'équipement Commercial de la Haute-Garonne Schéma de Développement Commercial aire urbaine de Toulouse Pour un commerce durable dans la Ville Un document de référence pour

Plus en détail

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD TRANSPORT FLUVIAL L ORGANISATION PROFESSIONNELLE DES CHARGEURS 601ad2002 LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD - Décembre 2002 - 2 Le recours à une pluralité de modes de transport

Plus en détail

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions La logistique contribue, de manière significative, au développement

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

NOTE A LA PRESSE Introduction Faciliter l implantation d activités logistiques nouvelles

NOTE A LA PRESSE Introduction Faciliter l implantation d activités logistiques nouvelles NOTE A LA PRESSE Introduction Avec la mondialisation de la production et de la demande, la logistique joue un rôle essentiel au sein de l économie. Si le secteur doit faire face aujourd hui à l environnement

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices.

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices. 1 L art du contact Dossier de presse - Mars 2011 - Sommaire 2 ACSF, une entreprise dynamique au cœur de la région messine 3 ACSF, une politique de Ressources Humaines audacieuse qui porte ses fruits 5

Plus en détail

Master Marketing, Management et développement de projets

Master Marketing, Management et développement de projets Promotion 2/22 Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Master Marketing, Management et développement de projets Objectif de ce master : Le Master Marketing, Management et développement de projet

Plus en détail

PRIX REGIONAL «Entrepreneuriat féminin» en Poitou-Charentes

PRIX REGIONAL «Entrepreneuriat féminin» en Poitou-Charentes PRIX REGIONAL «Entrepreneuriat féminin» en Poitou-Charentes * Règlement Année 2014 REMISE DES DOSSIERS DE CANDIDATURE : Pour le jury du 10 octobre 2014 : dépôt des dossiers AU PLUS TARD LE 1er octobre

Plus en détail

M2P INFORMATIQUE DES ORGANISATIONS (ICE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P INFORMATIQUE DES ORGANISATIONS (ICE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P INFORMATIQUE DES ORGANISATIONS (ICE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, les 26 inscrits ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 100,0

Plus en détail

Révision du schéma de cohérence logistique de la région urbaine de Lyon Enjeux fonciers

Révision du schéma de cohérence logistique de la région urbaine de Lyon Enjeux fonciers Révision du schéma de cohérence logistique de la région urbaine de Lyon Enjeux fonciers Observatoire régional Transports et mobilité 7 avril 2015 La logistique en région urbaine de Lyon Pôle logistique

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE TENDANCES METIERS EN AQUITAINE Le secteur et les métiers du numérique en Aquitaine Le 08 mars 2016 Sommaire Séquence 1 : Que savoir sur les métiers du numérique en Aquitaine? Quels sont ces métiers, leurs

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Secteur Tertiaire 6 ème édition - 2003 Réali sé par la Chambre de Commerce et d Industrie Centre en partenariat avec le pôle ORFE du Groupement

Plus en détail

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE ACCORD CADRE entre le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche ET SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE La secrétaire d Etat chargée de l enseignement supérieur et de la recherche Le

Plus en détail

Séminaire de Compiègne du 7 septembre

Séminaire de Compiègne du 7 septembre Séminaire de Compiègne du 7 septembre 1. Questionnaires reçus 74 Réponses d entreprises ( 32 fédérées par CCI Picardie) Dont 34 de la Somme, 15 de l Aisne, 12 du NPdC, 7de l Oise, 3 IDF, 2 belges 12 institutionnels

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BILAN 2013 DE LA NAVIGATION ET DU PORT DE LYON EDOUARD HERRIOT : UNE ANNEE CONTRASTEE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BILAN 2013 DE LA NAVIGATION ET DU PORT DE LYON EDOUARD HERRIOT : UNE ANNEE CONTRASTEE BILAN 2013 DE LA NAVIGATION ET DU PORT DE LYON EDOUARD HERRIOT : UNE ANNEE CONTRASTEE En 2013, le trafic de marchandises sur le Rhône a progressé de 5,5% tandis que l activité du Port de Lyon Edouard Herriot

Plus en détail

ENQUETE EMPLOI SENIOR PLATEAU DE CAUX 2010/2011

ENQUETE EMPLOI SENIOR PLATEAU DE CAUX 2010/2011 ENQUETE EMPLOI SENIOR PLATEAU DE CAUX 2010/2011 6 Objectifs de l étude : Compréhension de l augmentation du nombre de demandeurs d emploi seniors sur le territoire Connaissance de l image des seniors sur

Plus en détail

«Rien n est permanent

«Rien n est permanent «Rien n est permanent sauf le changement» Pour nous contacter en France et à l étranger: Téléphone: +33 1 45 46 50 64 Télécopie: +33 1 71 33 10 32 Par courriel: contact@dfacto.fr Sur notre site rubrique

Plus en détail

La participation au Trophée des Audacieuses

La participation au Trophée des Audacieuses Réglement du concours A ÉDITION 2013 Article 1 : Objet et catégories du Trophée A La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce-distribution

Licence professionnelle Commerce-distribution Promotion / Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Commerce-distribution Objectif de cette licence professionnelle : Cette formation prépare des spécialistes aux fonctions

Plus en détail

Cahier des Charges du Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Bordeaux-Aéroparc

Cahier des Charges du Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Bordeaux-Aéroparc Cahier des Charges du Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Bordeaux-Aéroparc 17 Novembre 2014 Contenu I. Contexte... 2 II. Périmètre de l Etude... 3 III. Déroulement de la Mission... 4 IV. Conduite

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Hôtellerie et tourisme spécialité Gestion ou reprise d une PME hôtelière Autorité responsable

Plus en détail

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Secteur Tertiaire 6 ème édition - 2003 Réali sé par la Chambre de Commerce et d Industrie Centre en partenariat avec le pôle ORFE du Groupement

Plus en détail

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION POLE PASS Le Pôle de compétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente l industrie

Plus en détail

M2P COULEUR, IMAGE ET DESIGN (EN IUP) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P COULEUR, IMAGE ET DESIGN (EN IUP) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P COULEUR, IMAGE ET DESIGN (EN IUP) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 47 inscrits, 43 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 91,5

Plus en détail

Les métiers de la banque et des assurances

Les métiers de la banque et des assurances Les métiers de la banque et des assurances Combien? Les emplois en région Environ5500 actifs occupent une activité liée avec ces métiers, Ces métiers sont majoritairement exercés par des femmes (60%),

Plus en détail

Conférence nationale sur le fret fluvial

Conférence nationale sur le fret fluvial Conférence nationale sur le fret fluvial Lundi 19 octobre 2015 Sommaire Edito d Alain Vidalies...4 Le Transport fluvial : chiffres clés...5 Les objectifs de la conférence sur le fret fluvial...6 Un an

Plus en détail

Logiciel de gestion de la main-d œuvre

Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost Le logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost d Intelligrated procure des renseignements sur demande pour évaluer,

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

FORUM CXP CONSULTANTS JEUDI 3 JUILLET 2014, PARIS

FORUM CXP CONSULTANTS JEUDI 3 JUILLET 2014, PARIS FORUM CXP CONSULTANTS JEUDI 3 JUILLET 2014, PARIS ACCÉLÉRER LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE ERP, SIRH, SOCIAL, MOBILITÉ, ANALYTIQUE, CLOUD Une matinée pour découvrir les nouveautés du marché du logiciel LE

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 35 inscrits, 31 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 88,6%.

En 2011/2012, sur les 35 inscrits, 31 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 88,6%. Licence professionnelle Ingénierie Conception Assistée par Ordinateur et Fabrication Assistée par Ordinateur des Formes Complexes (CAO-FAO) Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 35

Plus en détail

Centre de Travail et de Formation Flevoland Pays-Bas

Centre de Travail et de Formation Flevoland Pays-Bas Conférence de Diffusion des Pactes Territoriaux pour l Emploi Bruxelles, 8, 9 et 10 novembre 1999 Centre de Travail et de Formation Flevoland Pays-Bas 1. IDENTIFICATION / PROMOTEUR DE L OUTIL Type d outil

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 52 inscrits, 49 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 94,2%.

En 2011/2012, sur les 52 inscrits, 49 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 94,2%. Mention Arts plastiques - Arts appliqués Domaine ARTS, LETTRES ET LANGUES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 52 inscrits, 49 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 94,2%.

Plus en détail

le port de Marseille FosTerminal de Transport Combiné Mourepiane

le port de Marseille FosTerminal de Transport Combiné Mourepiane le port de Marseille FosTerminal de Transport Combiné de Mourepiane Le projet de terminal de transport combiné de Mourepiane poursuit un double objectif : améliorer les dessertes terrestres du terminal

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

Création de la Fédération Réseau Logistique Auvergne Rhône-Alpes

Création de la Fédération Réseau Logistique Auvergne Rhône-Alpes Communiqué de Presse Clermont-Ferrand, le mardi 8 décembre 2015 Création de la Fédération Réseau Logistique Auvergne Rhône-Alpes Dans le cadre de la fusion des Régions Auvergne et Rhône-Alpes, dans un

Plus en détail

Le cluster logistique urbaine durable

Le cluster logistique urbaine durable Jeudi 3 juillet : Le projet LUDEB reçoit une mention spéciale du Jury aux Trophées de la Mobilité du STIF Le cluster logistique urbaine durable Dossier de présentation 2 Partenariats Financeurs Partenaires

Plus en détail

22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE Le 10 Mars 2016 22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 22 ème année consécutive, l enquête logistique 2015-2016 de l AFT

Plus en détail

évoluer VALUE capitalisation

évoluer VALUE capitalisation UP (pron-(^ p ) La société actuelle appelle à toujours plus de performance. Ex : Les hommes et les femmes d entreprises sont appelés à évoluer en permanence. VALUE (pron-vaelju) Aujourd hui, on parle encore

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers L environnement socio-écoomique Les marchés de la mobilité Perspectives d évolution Questions clés IDDRIM Réunion du Comité prospective

Plus en détail

La logistique à délai commercial court de Fleury Michon

La logistique à délai commercial court de Fleury Michon La logistique à délai commercial court de Fleury Michon Malgré la situation géographique quelque peu excentrée de Fleury Michon, et une large gamme de produits (un millier de références), son système logistique

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Identification, Traçabilité & Logistique RFID Contact Presse Service Marketing marketing@stid.com Tel: +33 (0)4 42 12 60 60 Fiche d identité Activité : Identification des personnes,

Plus en détail

Sponsoring et mécénat

Sponsoring et mécénat Sponsoring et mécénat Sponsoring : association à un événement (retomber commercial) Mécénat : aide (mais pas forcement de retomber médiatique, publique restreint ) Introduction : Il existe un démarche

Plus en détail

MAXIMISER LA PERFORMANCE DE VOS INDUSTRIES

MAXIMISER LA PERFORMANCE DE VOS INDUSTRIES MAXIMISER LA PERFORMANCE DE VOS INDUSTRIES ÉDITO Parce que nous connaissons vos enjeux, une mise à disposition sur le marché de vos produits dans les meilleurs délais et au meilleur coût, nous vous offrons

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. REQUALIFIER ET SPECIFIER LES ZONES ET LES SERVICES ASSOCIES

Plus en détail

Etude des besoins à moyen et long termes en plates-formes intermodales en Alsace

Etude des besoins à moyen et long termes en plates-formes intermodales en Alsace Problématique de l Intermodalité de Marchandises Etude des besoins à moyen et long termes en plates-formes intermodales en Alsace Diaporama de synthèse Présentation au Séminaire de l ORTAL Direction des

Plus en détail

Travailler à la Cnav

Travailler à la Cnav Travailler à la Cnav Travailler à la Cnav, Caisse nationale d assurance vieillesse, c est travailler pour un service public dynamique et performant. Jeune diplômé ou collaborateur expérimenté, la Cnav

Plus en détail

Créateur de valeur ajoutée industrielle

Créateur de valeur ajoutée industrielle Créateur de valeur ajoutée industrielle automatisme électricité robotique serrurerie maintenance Un demi-siècle au service des industriels Depuis 1963, de nombreuses grandes entreprises nous font confiance

Plus en détail

Le point de vue du superviseur

Le point de vue du superviseur Le point de vue du superviseur LE PILOTAGE DES RISQUES À L ÈRE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE Paris, le 2 juin 2016 LE PILOTAGE DES RISQUES À L ÈRE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE Le point de vue du superviseur

Plus en détail

Master 2 UFR d'histoire, Arts et Archéologie Devenir de la promotion 2009 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

Master 2 UFR d'histoire, Arts et Archéologie Devenir de la promotion 2009 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme Sur les 203 diplômés de la promotion 2009, 109 ont répondu soit un taux de réponse de 53,7%. Profil des répondants 81 femmes et 28 hommes. Durant l année 2008-2009 préparant au diplôme obtenu en 2009,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

M2R RECHERCHE EN EDUCATION, FORMATION, INSERTION Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2R RECHERCHE EN EDUCATION, FORMATION, INSERTION Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2R RECHERCHE EN EDUCATION, FORMATION, INSERTION Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 50 inscrits, 21 ont validé le diplôme soit un taux de réussite

Plus en détail

UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises

UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises Une agence engagée aux cotés des entreprises pour leur réussite à l international Notre mission : Faciliter l'export En

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

le langage du numérique adapté au monde de la mode

le langage du numérique adapté au monde de la mode le langage du numérique adapté au monde de la mode La communication numérique est «à la mode»! Il s agit d un langage commun au-delà des frontières terrestres et informatiques. Mais en quoi consiste ebiz

Plus en détail

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement BV/CdC/2108260 Concilier activités portuaires et préservation de l environnement HAROPA - Port du Havre Service Environnement Terre-plein de la Barre - CS 81413-76067 LE HAVRE CEDEX - FRANCE Tél. : 02

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

M2R MUSIQUE (MUSIQUE ET MUSICOLOGIE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2R MUSIQUE (MUSIQUE ET MUSICOLOGIE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2R MUSIQUE (MUSIQUE ET MUSICOLOGIE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 21 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 66,7

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH...

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH... Document territorial de présentation des outils d accompagnement RH en faveur des entreprises du Valenciennois Optimiser votre gestion RH... Pourquoi pas vous? Ce projet est co-financée par l Union Européenne

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE Responsable du parcours: Prof Hoai An LE THI Département d Informatique, UFR MIM Tel. 03 87 31 54 41, email lethi@univ-metz.fr Informatique décisionnelle

Plus en détail

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes Avant-propos De la formation initiale à la formation continue, le secteur bancaire et financier dispose d une large palette de filières d enseignement et de perfectionnement. En dépit des différences entre

Plus en détail

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET «Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET CAHIER DES CHARGES Prestation NTIC Traduction de l engagement de l UE à s engager en faveur de l emploi des jeunes, l

Plus en détail

Bilan 2016 TRANSPORT NEXT GENERATION

Bilan 2016 TRANSPORT NEXT GENERATION Bilan 2016 TRANSPORT NEXT GENERATION Avec 770 exposants et 36 341 participants professionnels, la Semaine Internationale du Transport et de la Logistique a affiché une belle tenue du 22 au 25 mars 2016

Plus en détail

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA 1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014 Contacts presse : Valorial : Christophe JAN 02 23 48 59 64 christophe.jan@pole-valorial.fr KPMG : Aurélie JOUNY 02 28 24 11 53

Plus en détail

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Les outils pour décider ensemble : nouveau territoires, nouveaux paradigmes Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Jacques

Plus en détail

Étude des métiers des permanents des agences d emploi

Étude des métiers des permanents des agences d emploi Observatoire des Métiers et de l Emploi Étude des métiers des permanents des agences d emploi Restitution finale 7 octobre 2015 Eric Molière Sophie Rigondaud Guilhem Servente 5, Jules Vallès 75011 Paris

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature (à retourner à l Espace Entreprendre de votre CCI avant le 30 octobre 2010) 2010 pour le prix (cochez la mention choisie) > Créateur > Repreneur > Jeune entreprise innovante > Une

Plus en détail

LA PLACE HAVRAISE : DES ACTEURS QUI SE MOBILISENT POUR UNE FILIERE INDUSTRIELLE D AVENIR

LA PLACE HAVRAISE : DES ACTEURS QUI SE MOBILISENT POUR UNE FILIERE INDUSTRIELLE D AVENIR LA PLACE HAVRAISE : DES ACTEURS QUI SE MOBILISENT POUR UNE FILIERE INDUSTRIELLE D AVENIR La Ville du Havre, la Communauté de l Agglomération havraise, le Grand Port Maritime du Havre, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE La région Haute-Normandie présente des atouts multiples et variés, qu ils soient d ordre sociodémographique, économique, géographique ou environnemental.

Plus en détail

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008.

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Dans le cadre des travaux de la Commission Consultative Sous-Régionale

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail