Le Class Tri : un outil d évaluation pertinent pour la compétition?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Class Tri : un outil d évaluation pertinent pour la compétition?"

Transcription

1 Le Class Tri : un outil d évaluation pertinent pour la compétition? La présente analyse fait suite à celle réalisée l an passé par Mickaël AYASSAMI, alors CTL de la ligue Côte d Azur 1 et parue dans la Lettre des entraîneurs d octobre Mickaël s était alors livré à une analyse comparée des points obtenus au Class Tri avec les résultats sur les Championnats de France jeune de Triathlon 2010 de Pierrelatte. De manière globale, l analyse avait montré que si un score élevé au barème Class Tri ne se traduit pas systématiquement par un classement de 1 er plan (dans les 8 premiers) sur le championnat de France de triathlon, un score élevé reste malgré tout un indicateur fiable et prédictif d un classement potentiellement élevé en triathlon. Certes, les valeurs Class Tri ne tiennent pas compte de la logique d enchainement du triathlon et de l incidence de la partie cycliste. Mais comme l avait souligné Mickaël, au niveau international, on observe une corrélation importante entre les records personnels en natation et en course à pied et le résultat final en triathlon. Les résultats internationaux témoignent de la primauté des positions et écarts à la sortie de l eau et du «finish» lors de la partie pédestre. Quelques chiffres en préambule Aujourd hui, le Class Tri est devenu incontournable dans le paysage du triathlon français chez les jeunes à la fois comme outil d animation territoriale dans les clubs et les ligues et comme moyen d évaluation. Il est désormais lié à différents dispositifs fédéraux qu il convient de rappeler : - Porte d entrée possible pour intégrer le projet IATE sur la base d un total supérieur ou égal à 165 points en (170 points pour 2012), - Niveau minimum requis de 145 points pour être éligible à une demande de qualification exceptionnelle sur les championnats de France des jeunes, - Utilisation possible des tests comme outil de sélection par les ligues régionales (CF jeunes, CF ligues par exemple), - Obligation pour les clubs labellisés Ecole de Triathlon de faire passer les tests du Class Tri à au moins 50% de leurs effectifs des catégories benjamin à junior. Ce dernier point explique sans doute en grande partie l évolution importante des résultats enregistrés au cours de la saison. De 1340 jeunes référencés dans la base nationale à l issue de la saison 2010, nous sommes aujourd hui à soit une augmentation de 31%. Si nous prenons en compte uniquement les catégories présentes au Championnat de France (minime, cadet, junior), 1206 athlètes sont référencés soit plus de 36% de l ensemble des 1 Mickaël est Conseiller Technique National auprès de la F.F.TRI. depuis le 1 er septembre. 2 Chiffres mis à jour au 22 juillet.

2 licenciés de ces 3 catégories (Voir détails dans le tableau 1). Ces chiffres avoisinent même les 45% chez les minimes. Tableau 1: Pourcentage d athlètes ayant effectué les tests Class Tri par catégorie d âge (Min, Cad, Jun) au cours de la saison Catégorie MIN F MIN G CAD F CAD G JUN F JUN G TOTAL Nombre de licenciés Nombre d athlètes dans la base Class Tri % d athlètes ayant effectué les tests 45% 44% 36% 38% 19% 19% 36% Selon un filtre de lecture proche de celui qui avait été retenu l an passé, analysons maintenant les données recueillis pour la saison pour chacune des catégories. Chez les minimes filles (voir tableaux 2 et 3) : L analyse des «scores» au Class Tri des 8 premières du Championnat de France jeune de Triathlon montre une évolution très nette par rapport à 2010 : - Le score moyen des finalistes atteint la valeur record de 166 points soit une évolution de 12 points par rapport à 2010, - L évolution des scores est marquée à la fois en natation (+ 7 points en moyenne) et en course à pied (+ 5 points en moyenne), - Le niveau en course à pied atteint des valeurs particulièrement élevées avec un minimum de 84 points (+ 6 par rapport à 2010) et un maximum de 97 points (+ 7 par rapport à 2010), - Les 8 premières du Championnat de France de Triathlon sont auteurs, en, de performances chronométriques à pied toutes comprises parmi les 8 meilleures performances (Seule l auteur de la 5 ème performance à pied n apparaît pas dans le top 8), - 7 des 8 finalistes totalisent 164 points et plus au barème Class Tri. L analyse des données tend à montrer une progression très significative du niveau en course à pied chez les minimes filles. Si on se livre à une analyse comparée des vitesses en course à pied relevées chez les 8 premières lors des championnats de France de Triathlon en 2010 et, cette tendance se confirme largement. Bien que le lieu (et donc les conditions de course) ainsi que les distances mesurées (2535m en 2010 et 3053m en ) soient différents, on peut noter une évolution importante de la vitesse de course moyenne des 8 premières de l ordre de 0,5 km.h -1 (15,1 en 2010 et 15,6 ) sachant que la distance mesurée en est supérieure de près de 500m par rapport à 2010.

3 La comparaison du temps moyen au 1000m (Class Tri) chez les 8 premières du Championnat de France 2010 avec le temps moyen au 1000m (Class Tri) chez les 8 premières du Championnat de France vient confirmer cette tendance. En 2010, il était de 3 20, il passe à 3 10 en. Tableau 2 : Scores moyens, minimums et maximums au Class Tri chez les finalistes du Points Class Tri TOP 8 MINIMES FILLES Natation CAP Total Tableau 3 : Comparatif places de finalistes CF Triathlon jeune scores Class Tri MINIMES FILLES Total points Points Points Natation Barème Nat CAP 1 ère ème 79 6 ème 90 2 ème 2 ème ème 79 6 ème 88 4 ème 3 ème ème 78 7 ème 86 6 ème 4 ème ème ème 85 7 ème 5 ème ème 80 5 ème 84 8 ème 6 ème ère 93 1 ère 97 1 ère 7 ème ème ème 86 6 ème 8 ème ème 77 8 ème 89 3 ème CF Jeune Barème CAP Chez les minimes garçons (voir tableaux 4 et 5) : A contrario de ce que l on a pu observer chez les minimes filles, l analyse des données chez les minimes garçons montre une relative stabilité entre 2010 et : - Le score moyen au Class Tri des finalistes du Championnat de France jeune de triathlon est même en baisse de 7 points par rapport à 2010, - Cette baisse est surtout marquée en natation où on peut observer une forte hétérogénéité du niveau de performance parmi les finalistes du Championnat de France jeune (2 des 8 finalistes ont la 19 ème performance en natation avec seulement 65 points), - Le niveau en course à pied reste stable par rapport à 2010 et d un niveau élevé (84 points de moyenne chez les finalistes avec une valeur maximale de 94 points),

4 - Les 8 premiers du Championnat de France de Triathlon sont auteurs en de performances chronométriques à pied toutes comprises parmi les 9 meilleures performances enregistrées. - Le vainqueur du Championnat de France 3 est l athlète qui possède la meilleure référence chronométrique à pied (94 points) malgré un niveau en natation faible (16 ème performance avec 68 points). L analyse comparée des vitesses en course à pied relevées chez les 8 premiers lors des championnats de France de Triathlon en 2010 et confirme cette tendance à la stabilité du niveau. La vitesse de course moyenne des 8 premiers relevée en 4 reste stable par rapport à 2010, de l ordre de 16,9 km.h -1. Chez les minimes garçons, le niveau intrinsèque en course à pied est resté prépondérant pour prétendre à une place de finaliste au Championnat de France de Triathlon. Le niveau moyen en natation (74 points) n est pas, quant à lui, rédhibitoire pour accéder aux places de finalistes (dans le contexte de l adversité de la saison ). Tableau 4 : Scores moyens, minimums et maximums au Class Tri chez les finalistes du Points Class Tri TOP 8 MINIMES GARCONS Natation CAP Total Tableau 5 : Comparatif places de finalistes CF Triathlon jeune scores Class Tri MINIMES GARCONS Total points Points Points Natation Barème Nat CAP 1 ère ème ème 94 1 er 2 ème / / / / / / 3 ème ème ème 81 6 ème 4 ème ème 84 2 ème 81 6 ème 5 ème ème 81 3 ème 91 2 ème 6 ème ème 75 9 ème 79 8 ème 7 ème ème ème 78 9 ème 8 ème ème 81 3 ème 83 4 ème CF Jeune Barème CAP 3 C est d ailleurs le même athlète qui remportera les 3 championnats de France minimes (duathlon, triathlon, aquathlon) avec sur chacune des épreuves, la vitesse en course à pied la plus élevée. 4 Il manque 2 valeurs chronométriques parmi les 8 premiers.

5 Chez les cadettes (voir tableaux 6 et 7) : L analyse des données relevées traduit une évolution globale du niveau de performance par rapport à 2010 et surtout davantage d homogénéité entre les performances réalisées en natation et en course à pied, contrairement à ce que l on a pu observer chez les minimes (filles et garçons) : - Le score moyen au Class Tri des finalistes du Championnat de France jeune de triathlon augmente de 7 points par rapport à 2010 (153 points contre 146), - La hausse du niveau de performance est davantage ressentie en natation (plus 5 points par rapport à 2010) alors qu il se stabilise en course à pied, - Les 8 premières du Championnat de France de Triathlon sont auteurs en de performances chronométriques en natation toutes comprises parmi les 14 meilleures performances enregistrées, - Les 8 premières du Championnat de France de Triathlon sont auteurs en de performances chronométriques à pied toutes comprises parmi les 11 meilleures performances enregistrées. L analyse comparée des vitesses en course à pied relevées chez les 8 premières lors des championnats de France de Triathlon en 2010 et confirme cette tendance à la stabilité du niveau. La vitesse de course moyenne des 8 premières relevée en 5 reste stable par rapport à 2010, de l ordre de 14,2 km.h -1. L évolution globale du niveau relevé chez les cadettes est encourageante sachant que la moitié des filles du top 8 en seront encore cadettes en Tableau 6 : Scores moyens, minimums et maximums au Class Tri chez les finalistes du Points Class Tri TOP 8 CADETTES Natation CAP Total Il manque 2 valeurs chronométriques parmi les 8 premières.

6 Tableau 7 : Comparatif places de finalistes CF Triathlon jeune scores Class Tri CADETTES Total points Points Points Natation Barème Nat CAP 1 ère er 79 5 ème 85 2 ème 2 ème ème 73 8 ème 81 4 ème 3 ème ème ème 79 6 ème 4 ème / / / / / / 5 ème ème ème 75 9 ème 6 ème ème 79 5 ème ème 7 ème ème 86 2 ème 78 7 ème 8 ème ème ème 82 3 ème CF Jeune Barème CAP Chez les cadets (voir tableaux 8 et 9) : A l instar de ce que l on a pu observer chez les minimes filles, l analyse des «scores» au Class Tri des 8 premiers du Championnat de France jeune de Triathlon montre une évolution très nette par rapport à 2010 : - Le score moyen des finalistes atteint la valeur de 162 points soit une évolution de 7 points par rapport à 2010, - L évolution des scores est marquée particulièrement en course à pied (+ 4 points en moyenne), - Le niveau en course à pied atteint des valeurs élevées avec un minimum de 78 points (+ 4 par rapport à 2010) et un maximum de 90 points (+ 4 par rapport à 2010), - Le niveau en natation est resté stable par rapport à 2010 mais d un niveau relativement élevé (78 points en moyenne), - Les 8 premiers du Championnat de France de Triathlon sont auteurs en de performances chronométriques en natation toutes comprises parmi les 10 meilleures performances enregistrées, - Les 8 premiers du Championnat de France de Triathlon sont auteurs en de performances chronométriques à pied toutes comprises parmi les 12 meilleures performances, - Le vainqueur du Championnat de France est l athlète qui possède la meilleure référence chronométrique à pied 6 (90 points), des 8 finalistes totalisent 163 points et plus au barème Class Tri. 6 Cet athlète a couru plus vite que le Champion de France junior sur le même parcours (2 course séparées) et a réalisé les meilleurs performances en équipe de France junior en étant cadet 1 ère année. 7 A ce jour, nous ne disposons pas des résultats Class Tri du 3 ème du Championnat de France. Ceux-ci seraient sans aucun doute supérieurs à 165 points

7 Le niveau global chez les cadets évolue d année en année. L analyse comparée des vitesses en course à pied relevées chez les 8 premiers lors des championnats de France de Triathlon en 2010 et confirme cette tendance. On peut noter une évolution de la vitesse de course moyenne des 8 premières de l ordre de 0,2 km.h -1 (16,8 en 2010 et 17,00 en ) sachant toutefois que la distance mesurée en est inférieure de 236m par rapport à Ces valeurs moyennes sont sensiblement identiques à celles relevées chez les juniors garçons. Notons enfin que 5 des 8 finalistes seront encore cadets l an prochain ce qui laisse présager d une marge de progression encore importante. Tableau 8 : Scores moyens, minimums et maximums au Class Tri chez les finalistes du Points Class Tri TOP 8 CADETS Natation CAP Total Tableau 9 : Comparatif places de finalistes CF Triathlon jeune scores Class Tri CADETS Total points Points Points Natation Barème Nat CAP 1 ère ème 75 8 ème 90 1 er 2 ème er 78 5 ème 89 2 ème 3 ème / / / / / / 4 ème ème 80 3 ème 83 7 ème 5 ème ème 82 2 ème 84 6 ème 6 ème ème 79 4 ème 84 6 ème 7 ème ème ème 81 9 ème 8 ème ème 79 4 ème ème CF Jeune Barème CAP Chez les juniors filles (voir tableaux 10 et 11) : L analyse des données concernant les juniors filles est plus délicate et sans doute moins pertinente du fait qu'il s'agit de la catégorie dans laquelle nous disposons du moins de résultats Class Triathlon. C est aussi la catégorie où la densité est la plus faible. Notons toutefois que les tests Class Tri des catégories juniors sont plus contraignants du fait des distances à réaliser en course à pied (3000m). La fréquence de passation des tests au cours d une saison est donc plus faible que dans les catégories inférieures et il est aussi plus

8 difficile de faire évoluer son score, l intervalle de temps permettant de gagner 1 point au barème étant nettement plus important que sur le 1000m ou le 1500m. En 2010, l analyse des résultats Class Triathlon pour les 8 premières du Championnat de France n avait pas été possible, la majeure partie des filles du top 8 n ayant pas effectué les tests au cours de la saison. Mesurer l évolution en n a donc pas non plus été possible. Toutefois, les données relevées en montrent : - Un niveau de performance global relativement faible si on le compare à l ensemble des autres catégories avec un score moyen de 145 points, - Le niveau apparaît particulièrement faible en natation avec un score moyen de 67 points alors qu en course à pied, il reste convenable avec un score moyen de 78 points similaire à 1 point près à celui des cadettes. L analyse comparée des vitesses en course à pied relevées chez les 8 premières lors des championnats de France de Triathlon en 2010 et montre toutefois une légère baisse. La vitesse de course moyenne des 8 premières relevée en est de 14,00 km.h -1 alors qu elle était de 14,3 km.h -1 en Ces données confirment ce que l on observe régulièrement sur le terrain c est-à-dire que les cadettes (désormais regroupées depuis 2 ans sur une course commune avec les juniors) sont davantage représentées aux avant-postes que les juniors sur les différents Championnats nationaux. Tableau 10 : Scores moyens, minimums et maximums au Class Tri chez les finalistes du Points Class Tri TOP 8 JUNIORS FILLES Natation / 67 / 59 / 75 CAP / 78 / 71 / 87 Total / 145 / 130 / 156 Tableau 11 : Comparatif places de finalistes CF Triathlon jeune scores Class Tri JUNIORS FILLES Total points Points Points Natation Barème Nat CAP 1 ère ème 67 6 ème 85 2 ème 2 ème ère 69 4 ème 87 1 ère 3 ème ème 75 2 ème 76 7 ème 4 ème ème 66 7 ème ème 5 ème ème 64 8 ème 77 6 ème 6 ème ème ème ème CF Jeune Barème CAP

9 7 ème ème 74 3 ème 78 4 ème 8 ème ème ème 84 3 ème Chez les juniors garçons (voir tableaux 10 et 11) : L analyse des données chez les juniors garçons montre une stabilité entre 2010 et : - Le score moyen au Class Tri des finalistes du Championnat de France jeune de triathlon est de 157 points (-1 point par rapport à 2010), - Le niveau moyen en natation est en baisse (-4 points par rapport à 2010) alors que le niveau moyen en course à pied se stabilise à un niveau élevé (82 points), - Les 8 premiers du Championnat de France de Triathlon sont auteurs en de performances chronométriques en natation et à pied toutes comprises parmi les 10 meilleures performances enregistrées. Tableau 10 : Scores moyens, minimums et maximums au Class Tri chez les finalistes du Points Class Tri TOP 8 JUNIORS GARCONS Natation CAP Total Tableau 11 : Comparatif places de finalistes CF Triathlon jeune scores Class Tri CF Jeune Total points JUNIORS GARCONS Points Barème Natation Nat Points CAP Barème CAP 1 ère ème 73 9 ème 79 8 ème 2 ème ème ème 83 4 ème 3 ème ème 74 8 ème 83 4 ème 4 ème ème 74 8 ème 84 3 ème 5 ème ème 79 4 ème 84 3 ème 6 ème ème 75 7 ème 82 5 ème / / / / / / / 8 ème ème 80 3 ème ème

10 Le petit exercice comparatif que l on vient de faire ici sur chacune des catégories représentées aux Championnats de France de Triathlon jeune nous a permis d identifier une corrélation claire entre les relevés de performances du Class Tri et les performances réalisées en course. Au-delà de ces aspects liés à des performances individuelles, le Class Tri peut également offrir d autres perspectives d analyse assez pertinentes. Prenons l exemple pour terminer, du Championnat de France des ligues. Class Tri et Championnat de France des ligues régionales A l issue de la saison 2010, Sébastien Poulet 8 avait initié une petite étude qui tendait à mettre en relation les résultats obtenus par les ligues sur les championnats de France des ligues régionales avec le nombre d athlètes totalisant 150 points et plus au barème Class Tri. Il avait rapidement établi une corrélation entre le nombre de podiums obtenus et le nombre d athlètes totalisant 150 points et plus : - Ile de France : 3 podiums pour 11 athlètes à plus de 150 points, - Côte d Azur : 2 podiums pour 15 athlètes à plus de 150 points, - Rhône Alpes : 2 podiums pour 8 athlètes à plus de 150 points, - Provence Alpes : 1 podium pour 5 athlètes à plus de 150 points, - Poitou Charentes : 1 podium pour 5 athlètes à plus de 150 points. L analyse reproduite en sur le même principe et en élargissant le filtre de lecture aux équipes classées dans le top 8 confirme cette corrélation : - Rhône Alpes : 5 équipes finalistes pour 11 athlètes à plus de 150 points, - Ile de France : 4 équipes finalistes pour 17 athlètes à plus de 150 points, - Côte d Azur : 3 équipes finalistes pour 19 athlètes à plus de 150 points, - Poitou Charentes : 2 équipes finalistes pour 7 athlètes à plus de 150 points, - Bourgogne : 2 équipes finalistes pour 6 athlètes à plus de 150 points. En, les 5 ligues les plus représentées dans le top 8 aux Championnats de France des ligues sont celles qui disposent du plus gros réservoir d athlètes ayant participé au Class Tri et ayant des références supérieures ou égales à 150 points. Sur ce point précis, le Class Tri semble être un outil intéressant pour juger du potentiel sportif d une ligue régionale. Celles-ci l ont d ailleurs bien compris et lorsque l on regarde de plus près la composition des 9 équipes de ligues qui sont montées sur le podium en, on s aperçoit que le score moyen Class Tri (moyenne des points des 4 équipiers) est systématiquement supérieur ou égal à 152 points. 8 Conseiller Technique National F.F.TRI., responsable des équipes de France Youth, Junior et U23

11 Ce n est sans doute pas le fruit du hasard, et il y a fort à parier que les ligues s appuient désormais encore davantage (pour partie seulement) sur le filtre du Class Tri pour composer leurs «Dream team». En conclusion : Comparaison n est pas Raison! Bien évidemment, il ne suffit pas d être performant au Class Tri pour s assurer une place dans les 8 premiers du Championnat de France de Triathlon mais la probabilité que cela se produise reste importante. Le Class Tri constitue donc un outil assez fiable pour prédire un certain niveau de performance en compétition. En conclusion de l analyse portée en 2010, Mickaël AYASSAMI précisait à juste titre l importance de pouvoir suivre de manière «longitudinale» (d une année sur l autre) les évolutions afin de pouvoir établir de manière de plus précise et plus fiable des relations de cause à effet solides. L analyse portée cette année s inscrit dans cette volonté d établir des corrélations fortes à plus long terme. D autre part, l implication grandissante des ligues et des clubs dans le dispositif Class Tri (voir 1 ère partie) nous permettra de suivre l évolution du niveau sportif de nos athlètes sur le long terme. Enfin, nous avons ici fait le choix arbitraire de porter notre analyse sur le Championnat de France de Triathlon car il constitue notre point de repère essentiel par rapport à la formation sportive de nos jeunes licenciés. Toutefois, les perspectives d analyses complémentaires sont multiples (Exemple : lien entre le Class Tri et les performances établies sur les autres Championnats de France : Duathlon et surtout Aquathlon, D2 ). Celles-ci pourront venir alimenter les colonnes d un prochain numéro de la Lettre des Entraîneurs.

«Génération Avenir Cœur de France»

«Génération Avenir Cœur de France» 8, rue Lavoisier - 45140 INGRE Lrcentretriathlon@gmail.com triathlon-centre.onlinetri.com CODE APE: 926C - N SIRET: 447 823 429 00019 «Génération Avenir Cœur de France» Saison sportive 2016 1 Présentation:

Plus en détail

Athlétisme en plein air

Athlétisme en plein air Edition 2012/2016 SAISON 2014/2015 Athlétisme en plein air Article 1 : Principe général L UGSEL organise chaque année des championnats nationaux individuels et par équipes pour les jeunes gens et les jeunes

Plus en détail

Règles d établissement des classements en ski-alpinisme. Saison 2015-2016

Règles d établissement des classements en ski-alpinisme. Saison 2015-2016 Règles d établissement des classements en ski-alpinisme Saison 2015-2016 Adopté par le conseil d administration du 26 septembre 2015 Sommaire Règles d établissement des classements en ski-alpinisme...

Plus en détail

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES Juin 2015 SOMMAIRE 1. Précisions sur la cotation Banque de France et les statistiques présentées... 4 2. Statistiques 2015... 6 2.1. Discrimination

Plus en détail

Quoi de nouveau dans GERER 2014 et le système Point de Service (Révisé 23 Avril 2014)

Quoi de nouveau dans GERER 2014 et le système Point de Service (Révisé 23 Avril 2014) Data Nine Inc. Software Solutions for Long Term Care / Logiciels pour soins de longue durée Quoi de nouveau dans GERER 2014 et le système Point de Service (Révisé 23 Avril 2014) Activités au cours de 2013

Plus en détail

«L espace SpidWeb» Gestion sportive

«L espace SpidWeb» Gestion sportive «L espace SpidWeb» Gestion sportive A partir de la saison 2008/2009, la Fédération Française de Tennis de Table propose aux ligues et comités de nouvelles fonctionnalités ainsi que des fonctionnalités

Plus en détail

BILAN FIN DE SAISON 2014-2015

BILAN FIN DE SAISON 2014-2015 Ski club Saint Jean d Aulps BILAN FIN DE SAISON 2014-2015 BONNEPART Jérémy Catégorie Benjamins : Effectifs : Le groupe des benjamins est constitué de 11 jeunes de 12 et 13 ans. Il y en a trois de 2001

Plus en détail

(commune de PREMILHAT 03410)

(commune de PREMILHAT 03410) (commune de PREMILHAT 03410) ACCÈS AU SITE DE L ETANG DE SAULT Lien vers Google map google map Lien vers VIAMICHELIN : calcul d itinéraire via michelin NATATION LES PARCOURS Le départ sera donné sur la

Plus en détail

Convention 2010/2011 Cap Garonne- Toulon Triathlon Mutuelle Verte

Convention 2010/2011 Cap Garonne- Toulon Triathlon Mutuelle Verte Convention 2010/2011 Cap Garonne- Toulon Triathlon Mutuelle Verte L objet de cette convention est de formaliser les principes d une coopération entre deux associations sportives qui partagent en commun

Plus en détail

Evolution du sport : une sélection naturelle?

Evolution du sport : une sélection naturelle? IRMES VIII ème symposium Strasbourg et X ème Conférence nationale médicale interfédérale du CNOSF 22 Evolution du sport : une sélection naturelle? Juliana ANTERO-JACQUEMIN A. Haida, M. Dorsey, A. Marck,

Plus en détail

NOUVEAUTES IRSE NOUVEAUTES ET RAPPELS FFN

NOUVEAUTES IRSE NOUVEAUTES ET RAPPELS FFN NOUVEAUTES IRSE CHALLENGE : Nous maintenons les imposées en challenge MAIS de façon différente. Nous devrons ouvrir un synchronat. -en benjamines, la technique sera les 4 figures du synchronat découverte

Plus en détail

Règlement administratif TITRE IV - RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT DU CLASSEMENT - CHAPITRE 1 - LE CLASSEMENT

Règlement administratif TITRE IV - RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT DU CLASSEMENT - CHAPITRE 1 - LE CLASSEMENT TITRE IV - RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT DU CLASSEMENT - CHAPITRE 1 - LE CLASSEMENT IV.101 - Généralités Le classement est appliqué aux licenciés traditionnels de la Fédération française de tennis

Plus en détail

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement.

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement. LA SURCOMPENSATION La surcompensation est le phénomène de base sans lequel s entraîner serait inefficace : je m entraîne, je suis fatigué, je me repose, je suis capable de reproduire ce que j ai fait avec

Plus en détail

Les dates et les lieux indiqués sur ce document peuvent faire l objet d adaptations. Version 27/02/2014

Les dates et les lieux indiqués sur ce document peuvent faire l objet d adaptations. Version 27/02/2014 1 CALENDRIER ET MODALITES DES QUALIFICATIONS REGIONALES AUX EPREUVES NATIONALES EN 2014 2 CALENDRIER NATIONAL P.3 QUALIFICATIONS JEUNES DUATHLON P.4 TRIATHLON ½ finale P 5 TRIATHLON finale P.6 AQUATHLON

Plus en détail

Fédération Tunisienne de Natation 2014-2015

Fédération Tunisienne de Natation 2014-2015 Fédération Tunisienne de Natation 2014-2015 1 2 Règlements généraux Article 1 Les clubs ne peuvent participer aux compétitions organisées par la fédération tunisienne de natation qu après s être acquittés

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE SAISON 2015-2016

PROJET PEDAGOGIQUE SAISON 2015-2016 PROJET PEDAGOGIQUE SAISON 2015-2016 PRESENTATION DES TROIS GROUPES DE L ECOLE DE TRIATHLON Groupe DÉCOUVERTE Répartition du groupe et horaires d entrainements hebdomadaires Objectifs du groupe Organisation

Plus en détail

Le Parcours d Excellence Sportive pour La Ligue du Limousin de Tennis de Table tient compte essentiellement des moyens et des ressources régionales.

Le Parcours d Excellence Sportive pour La Ligue du Limousin de Tennis de Table tient compte essentiellement des moyens et des ressources régionales. Kélian, top de zone 2010 Les 2000 garçons et les 99 filles Médaillé d or en 2001 Mini-Interligues 2010 Le Parcours d Excellence Sportive correspond à la nouvelle filière d accès vers le haut niveau, propre

Plus en détail

Réglementation sportive de la ligue Languedoc Roussillon pour la saison 2014/2015

Réglementation sportive de la ligue Languedoc Roussillon pour la saison 2014/2015 Réglementation sportive de la ligue Languedoc Roussillon pour la saison 2014/2015 En s appuyant sur les orientations de la politique sportive. Au regard des épreuves nationales, des périodes de qualifications

Plus en détail

CANOE-KAYAK. 1 Date et lieu du championnat de France Eau vive (EV) et Course en ligne vitesse (CL),

CANOE-KAYAK. 1 Date et lieu du championnat de France Eau vive (EV) et Course en ligne vitesse (CL), 4.11.2014 CANOE-KAYAK Composition de la commission mixte nationale FFCK : Gilbert TROUVE (Secrétaire général) Christophe ROUFFET (DTN adjoint) Thierry NOEL DEBUISSON FF Sport U : Christophe LEBRANCHU (UBO

Plus en détail

SAISON 2012. MODALITES DE SELECTION EPREUVES NATIONALES JEUNES et SENIORS «ELITE» LIGUE COTE D AZUR TRIATHLON COMMISSION TECHNIQUE

SAISON 2012. MODALITES DE SELECTION EPREUVES NATIONALES JEUNES et SENIORS «ELITE» LIGUE COTE D AZUR TRIATHLON COMMISSION TECHNIQUE SAISON 2012 MODALITES DE SELECTION EPREUVES NATIONALES JEUNES et SENIORS «ELITE» COMMISSION TECHNIQUE Page2 SOMMAIRE SELECTION EPREUVES JEUNES... 3 CHAMPIONNATS DE FRANCE DES JEUNES DE DUATHLON... 4 CHAMPIONNATS

Plus en détail

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS NOTION EVALUATION L évaluation, c est la production d un jugement de valeur concernant une politique publique. Elle vise à mesurer les effets de la politique évaluée.

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Dénombrement et probabilités Version du juillet 05 Enoncés Exercice - YouTube Sur YouTube, les vidéos sont identifiées à l aide d une chaîne

Plus en détail

REGLEMENT DES COUPES DE PICARDIE CATEGORIES Senior, U17, U15 et U13 (Masculin et Féminin)

REGLEMENT DES COUPES DE PICARDIE CATEGORIES Senior, U17, U15 et U13 (Masculin et Féminin) REGLEMENT DES COUPES DE PICARDIE CATEGORIES Senior, U17, U15 et U13 (Masculin et Féminin) Article 1 : La Ligue de PICARDIE organise chaque saison les compétitions de la COUPE DE PICARDIE. Les règlements

Plus en détail

ANNEXE AUX RÉGLEMENTS DE COURSE AFCK COMPÉTITIONS GLISSES AÉROTRACTÉES Jeunes Kite combiné 2015

ANNEXE AUX RÉGLEMENTS DE COURSE AFCK COMPÉTITIONS GLISSES AÉROTRACTÉES Jeunes Kite combiné 2015 ANNEXE AUX RÉGLEMENTS DE COURSE AFCK COMPÉTITIONS GLISSES AÉROTRACTÉES Jeunes Kite combiné 2015 1. Comité d organisation Le championnat de France kite combiné jeunes est organisé par le service départemental

Plus en détail

Référentiel du Comité Territorial de Normandie de Rugby. Règlement Rugby à 7 plus de 18 ans.

Référentiel du Comité Territorial de Normandie de Rugby. Règlement Rugby à 7 plus de 18 ans. Référentiel du Comité Territorial de Normandie de Rugby. Règlement Rugby à 7 plus de 18 ans. Règlement Championnat Territorial de Normandie de Rugby à 7. Saison 2015-2016 Édition du 14/07/2015 Version

Plus en détail

Critères de sélection et d éligibilité Pour la liste d athlètes identifiés par la FQSC auprès du MEESR CYCLISME SUR ROUTE ET PISTE

Critères de sélection et d éligibilité Pour la liste d athlètes identifiés par la FQSC auprès du MEESR CYCLISME SUR ROUTE ET PISTE Critères de sélection et d éligibilité Pour la liste d athlètes identifiés par la FQSC auprès du MEESR CYCLISME SUR ROUTE ET PISTE Produit par le Secteur route et piste de la Fédération québécoise des

Plus en détail

Rapport effectué par René MOUSSEL, président de la ligue de Normandie de Triathlon. (annexe jointe)

Rapport effectué par René MOUSSEL, président de la ligue de Normandie de Triathlon. (annexe jointe) Assemblée Générale 11 janvier 2014 Maison des Associations - Caen L assemblée générale de la ligue de Normandie de triathlon s est déroulée le samedi 11 janvier 2014 à Caen, conformément aux statuts en

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Evolution du résultat

Evolution du résultat Rapport de gestion du Conseil d administration Aux membres de l Assemblée générale de l asbl Canal C Nous avons l honneur de vous soumettre par la présente notre rapport sur la gestion exercée au cours

Plus en détail

RÈGLEMENT ROUTE COUPE DE FRANCE LOOK DES CLUBS 2013

RÈGLEMENT ROUTE COUPE DE FRANCE LOOK DES CLUBS 2013 RÈGLEMENT ROUTE COUPE DE FRANCE LOOK DES CLUBS 2013 21/02/2013 SOMMAIRE ARTICLE 1. PREAMBULE... 3 ARTICLE 2. LISTE EPREUVES RETENUES *... 3 ARTICLE 3. PARTICIPATION... 3 ARTICLE 4. COMPOSITION DES EQUIPES

Plus en détail

Guide d utilisation en ligne des outils de Thomas International

Guide d utilisation en ligne des outils de Thomas International Guide d utilisation en ligne des outils de Thomas International Bienvenue sur notre site. Vous trouverez ci-dessous un guide pratique qui vous aidera dans l utilisation de notre site. En un clic, vous

Plus en détail

REGLES DE SELECTION EQUIPE DE FRANCE DE CANOË-KAYAK 2015 COURSE EN LIGNE SENIOR, -23 ANS, -18 ANS

REGLES DE SELECTION EQUIPE DE FRANCE DE CANOË-KAYAK 2015 COURSE EN LIGNE SENIOR, -23 ANS, -18 ANS REGLES DE SELECTION EQUIPE DE FRANCE DE CANOË-KAYAK 2015 COURSE EN LIGNE SENIOR, -23 ANS, -18 ANS I - Règles communes applicables aux sélections des collectifs des Equipes de France 1- Préambule Par délégation

Plus en détail

«TROPHEE GRAND SUD OUEST PBM DE ROLLER FREESTYLE»

«TROPHEE GRAND SUD OUEST PBM DE ROLLER FREESTYLE» FEDERATION FRANCAISE DE ROLLER SPORTS Ligue Aquitaine et Ligue Midi-Pyrénées «TROPHEE GRAND SUD OUEST PBM DE ROLLER FREESTYLE» Les ligues de roller sports Aquitaine et Midi Pyrénées présentent le Trophée

Plus en détail

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement»

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» «Le succès n a rien à voir avec ce que vous gagnez ou accomplissez pour vous. C'est ce que vous faites pour les autres.» Danny Thomas

Plus en détail

Analyse longitudinale des stagiaires STE

Analyse longitudinale des stagiaires STE Analyse longitudinale des stagiaires STE Note d analyse de l Observatoire bruxellois de l Emploi Février 2015 1 Introduction Indépendamment des données portant sur le profil des stagiaires et des caractéristiques

Plus en détail

Rapport de synthèse L impact économique des touristes perdus

Rapport de synthèse L impact économique des touristes perdus Rapport de synthèse L objectif de cette étude était d évaluer la mise en œuvre actuelle des dispositions communes concernant les visas dans l espace Schengen du point de vue de l industrie touristique

Plus en détail

Testing de maitrise du français en Communauté germanophone

Testing de maitrise du français en Communauté germanophone Ministerium der Deutschsprachigen Gemeinschaft Belgiens Testing de maitrise du français en Communauté germanophone Rapport intermédiaire : Mars 2013- Elèves de la 6 e année secondaire Niveau B2 Département

Plus en détail

Parcours Régional de Performance Sportive. Ligue de Lorraine d Athlétisme

Parcours Régional de Performance Sportive. Ligue de Lorraine d Athlétisme Parcours Régional de Performance Sportive Ligue de Lorraine d Athlétisme ² Pré filière Minimes Objectif : Favoriser l entrée des meilleurs Minimes dans le collectif «Espoirs 2016». Recrutement Le recrutement

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LE REMPLISSANGE DE LA FEUILLE DE MATCH. Attention! Placer le carton de séparation avant de commencer à écrire

DIRECTIVES CONCERNANT LE REMPLISSANGE DE LA FEUILLE DE MATCH. Attention! Placer le carton de séparation avant de commencer à écrire DIRECTIVES CONCERNANT LE REMPLISSANGE DE LA FEUILLE DE MATCH Attention! Placer le carton de séparation avant de commencer à écrire I. Avant le match Avant le tirage au sort, le marqueur doit enregistrer

Plus en détail

Projet Foot «Animation et Ados» Pays Minier

Projet Foot «Animation et Ados» Pays Minier Projet Foot «Animation et Ados» Pays Minier 1 Objectifs Visés Equilibre Cohérence Lisibilité Education Attractivité Dédramatisation des compétitions et progression pédagogique formative 2 Principes Fondateurs

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. ROUEN TRIATHLON Groupe Perfectionnement (SAISON 2015 2016) Tristan BOSSAERT Achille BLONDEL-HERMANT

PROJET PEDAGOGIQUE. ROUEN TRIATHLON Groupe Perfectionnement (SAISON 2015 2016) Tristan BOSSAERT Achille BLONDEL-HERMANT 1 PROJET PEDAGOGIQUE ROUEN TRIATHLON Groupe Perfectionnement (SAISON 2015 2016) 2 SOMMAIRE 1 DEFINITION DU GROUPE PERFECTIONNEMENT... 3 1.1 Répartition du groupe... 3 1.2 Nombres et horaires d entrainements

Plus en détail

CIRCUIT JUNIOR. Comprend les épreuves à sillonnage autorisé pour Jeunes. Règles pour les épreuves

CIRCUIT JUNIOR. Comprend les épreuves à sillonnage autorisé pour Jeunes. Règles pour les épreuves CIRCUIT JUNIOR Comprend les épreuves à sillonnage autorisé pour Jeunes Règles pour les épreuves 2014 2 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION... 3 2 MISSION ET VALEURS... 3 3 TECHNIQUE... 3 3.1 Règles... 3

Plus en détail

REGLEMENT CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX INTERCLUBS SENIORS MIXTE, HOMME, DAME

REGLEMENT CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX INTERCLUBS SENIORS MIXTE, HOMME, DAME REGLEMENT CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX INTERCLUBS SENIORS SAISON 2015/2016 REGLEMENT INTERCLUBS SENIORS 2015/2016 Sommaire Article I. Généralités... 3 Alinéa 1.01 Organisation... 3 Alinéa 1.02 Divisions

Plus en détail

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE 2014 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE VOIES D ACCÈS 2014 1 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES Une enquête toujours plus représentative

Plus en détail

INDEX, SLOPE, ZONE TAMPON CARTE DE SCORE

INDEX, SLOPE, ZONE TAMPON CARTE DE SCORE INDEX, SLOPE, ZONE TAMPON CARTE DE SCORE Conformément aux directives de l Association Européenne de Golf (AEG), le système de handicappming évoluera à compter du 1er janvier 2012. Deux axes, la modification

Plus en détail

1. PRODUCTION TARDIVE DE L ETAT NOMINATIF ANNUEL DES SALAIRES. 1.1 Modalités de calcul des pénalités de retard

1. PRODUCTION TARDIVE DE L ETAT NOMINATIF ANNUEL DES SALAIRES. 1.1 Modalités de calcul des pénalités de retard CIRCULAIRE COMMUNE 2004-17 -DRE Paris, le 22/07/2004 Objet : Evolution des règles de recouvrement Monsieur le directeur, Un premier bilan d application de la réforme des procédures de recouvrement mise

Plus en détail

17 exercices d'entraînement sur les pourcentages de proportion. Corrigés.

17 exercices d'entraînement sur les pourcentages de proportion. Corrigés. 17 exercices d'entraînement sur les pourcentages de proportion. Corrigés. Exercice 1 : Nombre d ' Italiens Ici : Pourcentage d ' Italiens parmi les voyageurs= Nombre total de voyageurs Soit : Pourcentage

Plus en détail

REGLEMENT SPORTIF 2012 2013 LIGUE DU CENTRE DE VOILE TOUT SUPPORT

REGLEMENT SPORTIF 2012 2013 LIGUE DU CENTRE DE VOILE TOUT SUPPORT REGLEMENT SPORTIF 2012 2013 LIGUE DU CENTRE DE VOILE TOUT SUPPORT I - LE CHAMPIONNAT REGIONAL DE VOILE BANQUE POPULAIRE VAL DE FRANCE 1. Les catégories d âge : Les catégories d âge Minime, Cadet, Junior,

Plus en détail

Quelle évolution pour le prix de l essence?

Quelle évolution pour le prix de l essence? Quelle évolution pour le prix de l essence? Jean-Baptiste Noé www.jbnoe.fr L essence augmente. Comme les prix d ailleurs. Il semble que cela soit une constante de l histoire : les prix augmentent et le

Plus en détail

REGLEMENT DETAILLE ENSYMPIADES 2015/2016

REGLEMENT DETAILLE ENSYMPIADES 2015/2016 REGLEMENT DETAILLE ENSYMPIADES 2015/2016 AS ENS CACHAN Préambule Le challenge ENSympiades, créé en 2007, a connu un franc succès lors des éditions précédentes grâce à l esprit de convivialité et de fair-play

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

COMITE REGIONAL D ILE-DE-FRANCE D HALTEROPHILIE - MUSCULATION, FORCE ATHLETIQUE ET CULTURISME

COMITE REGIONAL D ILE-DE-FRANCE D HALTEROPHILIE - MUSCULATION, FORCE ATHLETIQUE ET CULTURISME COMITE REGIONAL D ILE-DE-FRANCE D HALTEROPHILIE - MUSCULATION, FORCE ATHLETIQUE ET CULTURISME C.I.F. Fondé le 30 octobre 1927 89 avenue de Flandre - Cité des Flamands 75019 PARIS RÉGLEMENTATION DES COMPÉTITIONS

Plus en détail

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés,

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés, «Les constats du Protecteur du citoyen font écho à ceux du Vérificateur général, aux résultats de l étude de l Institut canadien d information sur la santé et aux opinions généralement admises par les

Plus en détail

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Note établie par l Sylvie David Juin 2007 Présentation L Espace

Plus en détail

REGLEMENT DE LA COURSE

REGLEMENT DE LA COURSE 1 5 ème Edition du DUATHLON DE SALON Dimanche 1 er Avril 2012 REGLEMENT DE LA COURSE Le règlement de la course se réfère à la réglementation générale émise par la Fédération Française de Triathlon (FFTRI).

Plus en détail

Règles d établissement des classements en ski-alpinisme. Saison 2011-2012

Règles d établissement des classements en ski-alpinisme. Saison 2011-2012 Règles d établissement des classements en ski-alpinisme Saison 2011-2012 Adopté par le conseil d administration du 24 septembre 2011 Sommaire 1 LES COMPETITIONS... Erreur! Signet non défini. 1.1 Les compétitions

Plus en détail

Livrable 1 : Modélisation UML A13

Livrable 1 : Modélisation UML A13 CHATIRON Thibault LAGRANGE Emilien CHATIRON Thibault LAGRANGE Emilien Automne 2013 Automne 2013 Livrable 1 : Modélisation UML 1 Sommaire Introduction... 3 Diagramme de cas d utilisation... 4 Diagramme

Plus en détail

RÈGLEMENT VTT COUPE DE FRANCE CROSS-COUNTRY OLYMPIQUE XCO

RÈGLEMENT VTT COUPE DE FRANCE CROSS-COUNTRY OLYMPIQUE XCO RÈGLEMENT VTT COUPE DE FRANCE CROSS-COUNTRY OLYMPIQUE XCO SAISON 2016 SOMMAIRE 1. DEFINITION... 3 2. PARTICIPATION... 3 3. CATEGORIES D AGE... 4 4. CIRCUIT... 4 5. ENGAGEMENTS... 5 6. ATTRIBUTION DES NUMEROS...

Plus en détail

PROJET SPORTIF PREAMBULE

PROJET SPORTIF PREAMBULE PREAMBULE Comme toute entité, il est important de décrire le projet que celle-ci a pour objectif ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour le réussir. Tout d abord il y a lieu de rappeler les buts de

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

Ligue d Athlétisme de Côte d Azur

Ligue d Athlétisme de Côte d Azur Parcours Régional de Performance Sportive Ligue d Athlétisme de Côte d Azur Pré filière Minimes Objectif : Favoriser l entrée des meilleurs Minimes dans le collectif «Espoirs 2016». Dans le cadre du PRPS,

Plus en détail

Les tests de mesure de la VMA (Vitesse Maximale Aérobie) E.Fontaine

Les tests de mesure de la VMA (Vitesse Maximale Aérobie) E.Fontaine Les tests de mesure de la VMA (Vitesse Maximale Aérobie) Liste des tests : - Le 45-15 de Gacon (1994) - Le test navette de Léger (1985) - Le VAMEVAL de Cazorla - Le TUBII - Le Cooper - Le Demi-Cooper -

Plus en détail

Critères de sélection Natation Course Saison 2015 2016

Critères de sélection Natation Course Saison 2015 2016 Critères de sélection Natation Course Saison 2015 2016 Principes généraux Le Directeur Technique National sélectionne les athlètes et soumet les équipes nationales ainsi constituées à l approbation du

Plus en détail

REGLEMENT CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL PAR ÉQUIPES JEUNES 2013

REGLEMENT CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL PAR ÉQUIPES JEUNES 2013 REGLEMENT CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL PAR ÉQUIPES JEUNES 2013 ORGANISATION GÉNÉRALE Les inscriptions seront closes le 26 octobre 2012, aucun retard ne sera accepté Les divisions et poules seront constituées

Plus en détail

La Poste Suisse prospère et innovante!

La Poste Suisse prospère et innovante! La Poste Suisse prospère et innovante! Peter Hasler Président du Conseil d administration Conférence de presse bilan de La Poste Suisse Siège principal de la Poste, Berne 15 mars 2012 SEUL LE TEXTE PRONONCE

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

XI. Attribution des places aux élèves par la CIRI

XI. Attribution des places aux élèves par la CIRI XI. Attribution des places aux élèves par la CIRI 1. Classement des élèves Alors que chaque établissement ne connait que les élèves pour lesquels elle constitue la 1 ère préférence, la CIRI traite, pour

Plus en détail

BUREAU DIRECTEUR FÉDÉRAL INSEP Vincennes Vendredi 10 janvier 2014 15h30 19h30

BUREAU DIRECTEUR FÉDÉRAL INSEP Vincennes Vendredi 10 janvier 2014 15h30 19h30 BUREAU DIRECTEUR FÉDÉRAL INSEP Vincennes Vendredi 10 janvier 2014 15h30 19h30 Présents Absents excusés Frank BIGNET, Jean-Michel BUNIET, Guillaume FRITSCH, Dominique FRIZZA, Cédric GOSSE, Françoise HUOT-JEANMAIRE,

Plus en détail

Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions?

Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions? Rapport mensuel de l Observatoire du football du CIES n 4-04/2015 Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions? Drs Raffaele Poli, Loïc Ravenel et Roger Besson 1. Introduction La Ligue des Champions,

Plus en détail

REGLEMENT OFFICIEL INTERCLUBS DEPARTEMENTAUX SENIORS SAISON 2014-2015

REGLEMENT OFFICIEL INTERCLUBS DEPARTEMENTAUX SENIORS SAISON 2014-2015 REGLEMENT OFFICIEL INTERCLUBS DEPARTEMENTAUX SENIORS SAISON 2014-2015 Adoption : C.A. Entrée en vigueur : 01/09/14 Nombre de pages : 10 Modifications pour la saison 14/15 : INDICE F Limite de réception

Plus en détail

REGLEMENT DE CLASSEMENT

REGLEMENT DE CLASSEMENT REGLEMENT DE CLASSEMENT Article 1 Les classements (simple et double) sont établis en fonction des résultats réalisés entre le 1er décembre de l année précédente et le premier dimanche d octobre de l année

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

DES CIRCUITS DE COULEUR

DES CIRCUITS DE COULEUR GUIDE DE MISE EN PLACE DES CIRCUITS DE COULEUR édition juin 2014 ffco guide de mise en place des circuits de couleur (éd. juin 2014) ffco 2 Mesdames et Messieurs, chers orienteurs, Au cœur du projet fédéral

Plus en détail

Fédération Française de la Montagne et de l Escalade Septembre 2015. Sommaire 1 LES COMPETITIONS... 2 2 LES COMPETITEURS... 12

Fédération Française de la Montagne et de l Escalade Septembre 2015. Sommaire 1 LES COMPETITIONS... 2 2 LES COMPETITEURS... 12 Escalade Les règles d accès et de participation SEPTEMBRE 2015 Sommaire 1 LES COMPETITIONS... 2 1.1 - LES COMPETITIONS OFFICIELLES... 2 1.1.1. Les championnats départementaux et régionaux de vitesse (jeunes,

Plus en détail

RÈGLEMENT ROUTE COUPE DE FRANCE

RÈGLEMENT ROUTE COUPE DE FRANCE RÈGLEMENT ROUTE COUPE DE FRANCE LOOK DES CLUBS DN1 2015 SOMMAIRE ARTICLE 1. PREAMBULE... 3 ARTICLE 2. LISTE EPREUVES RETENUES... 3 ARTICLE 3. PARTICIPATION EXCLUSIVE DN1... 3 ARTICLE 4. COMPOSITION DES

Plus en détail

Règlement du Championnat Départemental. Interclubs Seniors 2015/2016

Règlement du Championnat Départemental. Interclubs Seniors 2015/2016 Règlement du Championnat Départemental Interclubs Seniors 2015/2016 1. Généralités 1.1.1. Le Championnat du Rhône-Lyon Métropole Interclubs (IS69) oppose les équipes des clubs affiliés à la FFBaD. Il comporte

Plus en détail

Politique de sélection de l équipe élite

Politique de sélection de l équipe élite A. Préambule La présente politique précise le processus de qualification et les procédures de sélection pour les athlètes élites qui souhaitent représenter le Canada aux différents Championnats du Monde

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Bilan d activités de septembre 2007 à décembre 2008 du Numéro unique France Alzheimer

Bilan d activités de septembre 2007 à décembre 2008 du Numéro unique France Alzheimer Bilan d activités de septembre 20 à décembre 20 du Numéro unique France Alzheimer Association France Alzheimer 1 A. Présentation En 2005, la Direction Générale de la Santé a demandé à France Alzheimer

Plus en détail

RÈGLEMENT SPORTIF 2015-2016 Les compétitions cadets-juniors des Hauts-de-seine

RÈGLEMENT SPORTIF 2015-2016 Les compétitions cadets-juniors des Hauts-de-seine Cette compétition standard cherche: - A permettre l expression de l épanouissement du joueur vers la pratique de la compétition - A développer la pratique du plus grand nombre. - A rendre cohérent le circuit

Plus en détail

«Mémoire. Contact. Sylvie Genest, Présidente ARRM Tél. (514) 267 5598. 15 Janvier 2013. Association Régionale de Rugby de Montréal

«Mémoire. Contact. Sylvie Genest, Présidente ARRM Tél. (514) 267 5598. 15 Janvier 2013. Association Régionale de Rugby de Montréal «Mémoire Montréal physiquement active Contact Sylvie Genest, Présidente ARRM Tél. (514) 267 5598 15 Janvier 2013 Montréal physiquement active 1 Le mémoire présenté ici par l ASSOCIATION RÉGIONALE DE RUGBY

Plus en détail

Championnat par Equipes Jeunes 2 ème PHASE REGLEMENT. Saison 2016 11/12 ANS

Championnat par Equipes Jeunes 2 ème PHASE REGLEMENT. Saison 2016 11/12 ANS Championnat par Equipes Jeunes 2 ème PHASE REGLEMENT Saison 2016 11/12 ANS Comité Départemental de Tennis de Maine-et-Loire - 15 Rue Emile Joulain 49130 LES PONTS DE CE - 02 41.47.47.34 : comite.maine-loire@fft.fr

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Analyse du suivi d entraînement d un SHN triathlon

Analyse du suivi d entraînement d un SHN triathlon Analyse du suivi d entraînement d un SHN triathlon Evolution du niveau de performance en course à pied Sommaire 1- PRESENTATION 2- ANALYSE DES DONNEES 3- DISCUSSION 4- CONCLUSION 1- PRESENTATION Le but

Plus en détail

Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort.

Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort. Sponsoring 2015 Introduction: Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort. L ASSG Basket se démarque par son dynamisme,

Plus en détail

REGLEMENT du CHAMPIONNAT INTERCLUBS SENIOR 2016

REGLEMENT du CHAMPIONNAT INTERCLUBS SENIOR 2016 REGLEMENT du CHAMPIONNAT INTERCLUBS SENIOR 2016 Préambule : les dispositions des règlements fédéraux s appliquent pour tout ce qui n est pas prévu au présent règlement. Art1. Compétition La compétition

Plus en détail

Association pour le développement du golf de haut niveau dans le Maine et Loire CHN/HV. Centre de Haut Niveau / Hugues Vanier

Association pour le développement du golf de haut niveau dans le Maine et Loire CHN/HV. Centre de Haut Niveau / Hugues Vanier Association pour le développement du golf de haut niveau dans le Maine et Loire CHN/HV Centre de Haut Niveau / Hugues Vanier Sommaire Introduction I. Le projet sportif du centre de haut niveau L équipe

Plus en détail

Plateforme de la Filière Automobile. Club des Acteurs Régionaux de l Industrie Automobile. Associations Régionales de l Industrie Automobile

Plateforme de la Filière Automobile. Club des Acteurs Régionaux de l Industrie Automobile. Associations Régionales de l Industrie Automobile Plateforme de la Filière Automobile Club des Acteurs Régionaux de l Industrie Automobile Associations Régionales de l Industrie Automobile ENQUETE DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE 2009/2010 Comme chaque année,

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

ESVL Hockey sur Gazon. Projet Sportif 2003-2006 ESVL Section Hockey sur Gazon. - 1 http://hockeysurgazon.free.fr

ESVL Hockey sur Gazon. Projet Sportif 2003-2006 ESVL Section Hockey sur Gazon. - 1 http://hockeysurgazon.free.fr Projet Sportif 2003-2006 ESVL Section Hockey sur Gazon - 1 Bureau 2002-2003 Jean-Marc Harou Hédi Baccar Catherine Pigaglio Marie Ferrua Mario Robert Jocelyne Scaglia Stephanie Amendola Christophe Bresson

Plus en détail

JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK

JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge et d admissibilité

Plus en détail

CRITÈRES DE SÉLECTION NATATION COURSE 2015. Les critères de sélection Saison 2014-2015

CRITÈRES DE SÉLECTION NATATION COURSE 2015. Les critères de sélection Saison 2014-2015 Les critères de sélection Saison 2014-2015 1 XVI es Championnats du monde Du dimanche 2 au dimanche 9 août 2015, à Kazan (Russie) Lieu : Kazan (Russie). Compétition : du dimanche 2 au dimanche 9 août 2015.

Plus en détail

Club des Partenaires France 2018. Ligue Ile-de-France. 22 novembre 2015

Club des Partenaires France 2018. Ligue Ile-de-France. 22 novembre 2015 Club des Partenaires France 2018 Ligue Ile-de-France 22 novembre 2015 Réunion parents - Ligue Ile-de-France 22 novembre 2015 : Ordre du jour 1- La filière fédérale 2- Le rôle de la Ligue 3- Le rôle des

Plus en détail

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de Numéro 3 Octobre 2015 Le logement en chiffres est une publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat (service du ministère du Logement dont les travaux sont réalisés en collaboration avec

Plus en détail

REGAIN Activité 2011 dispositif insertion dispositif urgence Béthanie Implantation CASA et la CAPAP déménagé nos bureaux d Antibes sur Grasse Report

REGAIN Activité 2011 dispositif insertion dispositif urgence Béthanie Implantation CASA et la CAPAP déménagé nos bureaux d Antibes sur Grasse Report REGAIN Activité 2011 Crée en 2009 l établissement REGAIN a vécu en 2011 d importants changements liés aux fortes mutations de notre secteur d activité et accélérés par la fusion de Chrétiens Antibes Solidarité

Plus en détail