GPA777 Introduction au génie logiciel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GPA777 Introduction au génie logiciel"

Transcription

1 Université du Québec École de technologie supérieure Département de génie de la production automatisée GPA777 Introduction au génie logiciel Chapitre 6 Validation des logiciels Copyright, 2000 Tony Wong, Ph.D., ing. 1 Techniques de tests (1) Il existe essentiellement 4 étapes dans les stratégies de tests: Tests d unité Tests centrés sur les composants ou soussystèmes de façon individuelle Les techniques de tests d unité sont souvent de type «boîte blanche» (white-box) Le but est de détecter le maximum d erreur ou fautes logiques 2

2 Techniques de tests (2) Tests d intégration Les composants ou sous-systèmes doivent être assemblés pour produire le logiciel Adressent les problèmes reliés à la vérification et à la construction du programme Savoir si le logiciel est construit correctement Les techniques utilisées sont souvent de type «boîte noire» (Black-box) Quoique les techniques de boîte blanche sont aussi employées en conjonction avec celles de boîte noire 3 Techniques de tests (3) Tests de validation Après l intégration des composants ou soussystèmes, c est la phase de validation Les critères de validation sont contenus dans le document SRS Les techniques de validation sont souvent de type boîte noire Les tests de validation tentent d assurer que le logiciel rencontre les exigences spécifiées dans le SRS (fonctionnalité, performance, etc.) 4

3 Techniques de tests (4) Tests de système Le logiciel est normalement utilisé dans un environnement donné Les tests de système impliquent: Les opérateurs Le matériel électronique (ou autre) L interconnexion à d autres systèmes informatiques Ces tests vérifient le fonctionnement global du système dans son ensemble 5 Technique boîte blanche (1) L idée générale: Nous avons le code source en main. Les chemins logiques du code sont examinés. Les cas de test sont créés pour exercer un ensemble spécifique de conditions. Autrement dit, le code est testé en divers points et on compare les résultats obtenus avec les résultats attendus. Malheureusement, il est très difficile si non impossible d effectuer des comparaisons d une manière exhaustive. 6

4 Technique boîte blanche (2) Pourquoi pas tester exhaustivement? Le programme contient deux boucles imbriquées. Les indices varient de 1 à 20. for (i=0; i<20; i++) for (j=0; j<20; j++) Dans la boucle intérieure, quatre conditions if-then-else sont appliquées. if (cond1) else { } if (cond2) else { } if (cond3) else { } if (cond4) else { } Il y aura approximativement 6400 chemins logiques possibles dans le code! Donc, il ne faut pas tester tous les chemins possibles. 7 Technique boîte blanche (3) Technique des chemins de base: Permet l établissement d une mesure de complexité logique. Utilise cette mesure pour établir les chemins d exécution de base du code. Les cas de test dérivés de ces chemins de base sont garantis d exécuter tous les énoncés du code au moins une fois durant les tests. 8

5 Technique boîte blanche (4) La technique des chemins de base utilise le concept des graphes de fluence pour représenter la structure de contrôle d un code. Voici les symboles d un graphe de fluence Séquence while if until case 9 Technique boîte blanche (5) Voici un exemple de correspondance entre un ordinogramme et un graphe de fluence noeud A arête A Région B B,C C F R2 D,E F D G R3 H R1 G H E I I J J K K R4 10

6 Technique boîte blanche (6) Lorsque qu il existe des énoncés composés: Énoncé composé (a b) && (b && c) if (a b) { x(); } else { y(); } x b y a x Nœuds de prédicats: plus d une arête sortante 11 Technique boîte blanche (7) À l aide du graphe de fluence, déduire la complexité cyclomatique. La complexité cyclomatique est une métrique logicielle qui donne une valeur quantitative sur la «complexité» d un programme. Lorsque utilisée dans le contexte de la technique des chemins de base, la complexité cyclomatique donne la borne supérieure sur le nombre de tests à effectuer de sorte que tous les énoncés seront exécutés au moins 1 fois. 12

7 Technique boîte blanche (8) Un chemin indépendant est un chemin traversant le programme qui introduit un nouveau ensemble d énoncés ou à une nouvelle condition. Dans un graphe de fluence, un chemin indépendant doit introduire au moins une arête du graphe qui n a jamais été traversée auparavant. 13 Technique boîte blanche (9) Chemins indépendants: 1. A-K 2. A-B-C-D-E-J-A-K 3. A-B-C-F-H-I-J-A-K 4. A-B-C-F-G-I-J-A-K F A B,C D,E Le chemin suivant n est pas un chemin indépendant: A-B-C-D-E-J-A-B-C-F-H-I-J- A-K puisque aucune nouvelle arête dans ce chemin. G I K H J 14

8 Technique boîte blanche (10) Les chemins 1, 2, 3 et 4 forment l ensemble de base (chemins de base). En créant des cas de test qui forcent le programme à exécuter dans ces chemins, on aura tester tous les énoncés du programme au moins 1 fois. Noter que l ensemble de base n est pas un ensemble unique. Pour connaître a priori le nombre de chemins dans l ensemble de base, utiliser la valeur de la complexité cyclomatique. 15 Technique boîte blanche (11) La valeur de complexité cyclomatique est calculée selon 3 façons: 1. Le nombre de régions dans le graphe de fluence correspondent à la complexité cyclomatique. 2. La valeur cyclomatique V(G) d un graphe G est: V(G) = E - N + 2 où E = nb. arêtes, N = nb. nœuds 3. La valeur cyclomatique V(G) est aussi: V(G) = P + 1 où P est le nb. de nœuds de prédicat 16

9 Technique boîte blanche (12) Dans notre exemple: 4 régions. Noeuds de prédicat V(G) = 11 arêtes - 9 nœuds + 2 = 4 A B,C V(G) = 3 nœuds de prédicat + 1 = 4 F R2 D,E Donc, il nous faut au maximum 4 chemins indépendants dans l ensemble de base. Par extension, il nous faut 4 cas de test pour ce programme. G R3 I K H R4 J R1 17 Technique boîte blanche (13) Établissement des cas de test par la technique des chemins de base: À l aide du code source créer le graphe de fluence correspondant. Déterminer la complexité cyclomatique du graphe de fluence. Obtenir l ensemble des chemins indépendants (le nombre de chemins est indiqué par la valeur de la complexité cyclomatique). Préparer les cas de test qui exécuteront chacun des chemins indépendants. 18

10 PROCEDURE Moyenne; ENTREE: min, max, valeur SORTIE: moyenne, nb_entree, nb_valide TYPE valeur[1:100]:tableau DOUBLE; // tableau de 100 nombres TYPE moyenne, nb_entree, nb_valide, min, max, som : DOUBLE; TYPE i : ENTIER; nb_entree = nb_valide = 0; 1 i = 1; som = 0; 2 3 DO WHILE (valeur[i]!= -999) && (nb_entree < 100) nb_entree++; 4 IF (valeur[i] >= min) && (valeur[i] <= max) nb_valide++; som = som + valeur[i]; ENDIF i++; ENDO 9 10 IF (nb_valide > 0) moyenne = som / nb_total; ELSE moyenne = -999; ENDIF ENDPROCEDURE Vous pouvez également transformer le code en ordinogramme avant de tracer le diagramme de fluence 19 Le diagramme de fluence résultant R R2 R6 R R4 9 R1 7 Nœuds 2, 3, 5, 6 et 10 sont des nœuds de prédicat. 13 nœuds au total. 17 arêtes au total 6 régions au total V(G) = 6 régions V(G) = 17 arêtes - 13 nœuds + 2 = 6 V(G) = 5 nœuds de prédicat + 1 = 6 Nous devons spécifier 6 chemins indépendants 20

11 Technique boîte blanche (14) Les chemins indépendants choisis sont: (1) (2) (3) (4) * (5) * (6) * * signifie n importe quel chemin à partir du nœud Technique boîte blanche (15) Déterminer les cas de test qui forceront l exécution du code suivant les chemins indépendants. Tenir compte de la signification du code dans la préparation des cas de test. Cas de test pour le chemin (1) Le chemin (1) contient: L assignation initiale des variables Le test valeur[i]!= -999 dans la boucle WHILE Le test IF nb_valide > 0 après le ENDO Le calcul de la moyenne lorsque nb_valide > 0 22

12 Technique boîte blanche (16) Cas de test pour le chemin (1) Procédure de test: valeur[k] = entrée valide où k < i, 2 i 100 valeur[i] = -999 où 2 i 100 Résultat attendu: la valeur moyenne des k valeurs Note: ce chemin ne peut être testé seul. Conditions de test 23 Technique boîte blanche (17) Cas de test pour le chemin (2) Le chemin (2) contient: L assignation initiale des variables Le test valeur[i]!= -999 dans la boucle WHILE Le test IF nb_valide > 0 après le ENDO La moyenne est égale à -999 lorsque nb_valide <= 0 Procédure de test: valeur[1] = -999 Résultat attendu: la valeur moyenne est

13 Technique boîte blanche (18) Cas de test pour le chemin (3) Le chemin (3) contient: L assignation initiale des variables Le test valeur[i]!= -999 dans la boucle WHILE Le test nb_entree < 100 dans la boucle WHILE Le test IF nb_valide > 0 après le ENDO Le calcul de la moyenne lorsque nb_valide > 0 Procédure de test: Tenter de traiter 101 entrées Les 100 premières entrées valides Résultat attendu: la valeur moyenne des entrées 25 Technique boîte blanche (19) Cas de test pour le chemin (4) Le chemin (4) contient: L assignation initiale des variables Le test valeur[i]!= -999 dans la boucle WHILE Le test nb_entree < 100 dans la boucle WHILE nb_entree++ Le test IF valeur[i] >= min i++ La fin de la boucle WHILE 26

14 Technique boîte blanche (20) Cas de test pour le chemin (4) Procédure de test: valeur[i] = entrée valide, i < 100 valeur[k] < min, k < i Résultat attendu: la valeur moyenne des k entrées Créer les cas de test pour les chemins (5) et (6). Il est clair que la compréhension du code est primordiale pour le test boîte blanche. 27 Technique boîte blanche (21) Test des boucles Permet d établir l exactitude de la construction des boucles. Définissons quatre classes de boucles: Boucles simples Boucles en cascade Boucles imbriquées Boucles non structurées 28

15 Technique boîte blanche (22) Boucles imbriquées Boucles cascadées Boucles non structurées Boucle simple 29 Technique boîte blanche (23) Pour tester les boucles simples où n est le nombre maximal d itérations: Seulement une itération. Boucler m fois où m < n Boucler n - 1, n, n + 1 fois Pour tester les boucles imbriquées: Tester la boucle la plus «profonde» par des valeurs limites (sur l indice) et régler les autres boucles à leur valeur minimale Tester la boucle immédiatement supérieure. Maintenir les boucles inférieures à des valeurs typiques (d indice). Régler les autres boucles à leur valeur minimale. 30

16 Technique boîte blanche (24) Pour tester les boucles imbriquées: (suite) Commencer avec la boucle la plus intérieure. Régler l indice des boucles extérieurs à leur valeur minimale. Progresser vers les boucles extérieures une à une. Maintenir l indice des boucles intérieures à des valeurs typiques. Maintenir l indice des boucles extérieures à leur valeur minimale. 31 Technique boîte blanche (25) Pour tester des boucles en cascade: Boucles en cascade indépendantes les indices ne sont pas partagés. Tester comme des boucles simples séparément. Boucles en cascade dépendantes l indice d une (ou plusieurs boucles) est utilisé dans le calcul de l indice d une (ou plusieurs) autres boucles. Tester comme des boucles imbriquées. 32

17 Technique boîte blanche (26) Pour tester des boucles sans structure: Il ne doit pas exister de boucles sans structure dans le code! Éliminer ces boucles au plus vite! Danger! Des boucles sans structure est un signe de programme sans structure. 33 Technique de boîte noire (1) L approche boîte noire est complémentaire à l approche boîte blanche. Dans l approche boîte noire, le code source n est pas accessible ou disponible. Les tests sont centrés sur l établissement des conditions d entrée afin de vérifier le fonctionnalité du logiciel. 34

18 Technique de boîte noire (2) Les fautes recherchées sont: Fonctionnalités erronées ou manquantes. Erreur d assignation initiale et de terminaison. Erreurs d interface. Erreurs dans les structures de données. Problèmes dans la performance. Nous présenterons une seule technique boîte noire: Analyse des valeurs frontières. 35 Technique de boîte noire (3) L analyse des valeurs frontières est basée sur l observation selon laquelle les fautes apparaissent très souvent aux bornes limites du domaine d entrée. Cette technique utilise les cas de test qui vérifient les valeurs limites de l ensemble des valeurs d entrée. Ainsi, au lieu de tester toutes les valeurs possibles de l entrée, on teste seulement celles qui sont près des valeurs min et max. 36

19 Technique de boîte noire (4) Si la condition d entrée spécifique que la plage des entrées doit être située entre la valeur a et la valeur b: On teste l entrée avec a, b, a±ε, b±ε où ε est une petite valeur positive. Si la condition d entrée spécifique un nombre d éléments [min, max]: On teste l entrée avec un nombre d éléments min, max, max±i, max±i où i est un petit entier positif. 37 Technique de boîte noire (5) Appliquer la même procédure pour les conditions de sortie: Par exemple, un logiciel de conversion pixels en valeurs RGB. Concevoir des cas de test pour produire des triplets RGB de valeurs maximales et minimales. De même pour des structures de données. Par exemple, une zone d édition accepte un nom de fichier. Créer des cas de test pour tester un nom de longueur nul et des noms de longueur supérieure à la spécification. 38

20 Technique de boîte noire (6) Fin du chapitre 6 39

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris TP Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris Étudiants : Besnier Alexandre Taforeau Julien Version 1.2 Janvier 2008 2008 Rapport TP - Version 1.2 i Table des matières Introduction 1 1 Objectif

Plus en détail

Ioannis Parissis UFR IMA Laboratoire LIG. Test logiciel

Ioannis Parissis UFR IMA Laboratoire LIG. Test logiciel Test logiciel Objectif et plan du du cours Présenter les concepts de base sur le test logiciel Introduire des techniques simples pour construire des tests A partir de la spécification informelle du programme

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Échantillonnage : couleur des yeux au Canada Contexte pédagogique Objectifs Obtenir un intervalle de

Plus en détail

Examen Programmation ENSAE première année 2008 (rattrapage) Examen écrit (1 heure) Tous documents autorisés.

Examen Programmation ENSAE première année 2008 (rattrapage) Examen écrit (1 heure) Tous documents autorisés. Examen Programmation ENSAE première année 2008 (rattrapage) Examen écrit (1 heure) Tous documents autorisés. 1 0.0.1 Suite récurrente (Fibonacci) * Réécrire la fonction u de façon à ce qu elle ne soit

Plus en détail

CHAPITRE 3 : Types de base, Opérateurs et Expressions

CHAPITRE 3 : Types de base, Opérateurs et Expressions CHAPITRE 3 : Types de base, Opérateurs et Expressions 1. Types simples Un type définit l'ensemble des valeurs que peut prendre une variable, le nombre d'octets à réserver en mémoire et les opérateurs que

Plus en détail

Génie logiciel Test logiciel A.U. 2013/2014 (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) 1 Plan du chapitre - Définition du test logiciel - Principe de base du test logiciel - Les différentes étapes

Plus en détail

Algorithmique et Structures de Données

Algorithmique et Structures de Données 1.1 Algorithmique et Structures de Données Jean-Charles Régin Licence Informatique 2ème année 1.2 Itérations Jean-Charles Régin Licence Informatique 2ème année Itération : définition 3 En informatique,

Plus en détail

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception?

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Semaine 2, auteurs Maha Abboud-Blanchard (ESPE de Versailles,

Plus en détail

TP 5 & 6 : Graphique

TP 5 & 6 : Graphique L1-S1-IMP Informatique Année 2010-2011 Semestre 1 TP 5 & 6 : Graphique 1 Bases 1.1 Bibliothèque graphique Pour dessiner des figures géométriques (et autres), Caml offre une bibliothèque de fonctions graphiques.

Plus en détail

VII- Enumérations dans l ordre alphabétique

VII- Enumérations dans l ordre alphabétique VII- Enumérations dans l ordre alphabétique Prenons un dictionnaire. Comment savoir si un mot se trouve avant ou après un autre? On commence par comparer la première lettre de ces deux mots. Si elles sont

Plus en détail

ISMIN 1A Programmation 1 : Examen de programmation C. Réponses. Partie 1. Questions ouvertes

ISMIN 1A Programmation 1 : Examen de programmation C. Réponses. Partie 1. Questions ouvertes ISMIN 1A Programmation 1 : Examen de programmation C Réponses Partie 1. Questions ouvertes 1. Soit la déclaration suivante, char tab[] = "". Que contient le tableau tab? Réponse : tab[0] = \0. tab est

Plus en détail

TP 7 : Manipulation d images.

TP 7 : Manipulation d images. Lycée Masséna TP 7 : Manipulation d images. On va voir deux choses dans ce TP : les tableaux Numpy, qui sont très pratiques pour les opérations terme à terme entre tableaux de nombres à plusieurs dimensions.

Plus en détail

CONSIGNES D UTILISATION D EPLAN D ELDON VERSION 1.0 - JANVIER 2013

CONSIGNES D UTILISATION D EPLAN D ELDON VERSION 1.0 - JANVIER 2013 CONSIGNES D UTILISTION D EPLN D ELDON VERSION 1.0 - JNVIER 2013 SOMMIRE 1. INTRODUCTION UX CONSIGNES D UTILISTION D EPLN D ELDON 3 2. IMPORTER DES MCROS ELDON DNS EPLN P8 4 Étape 1 : Télécharger et décompresser

Plus en détail

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à Titre du cours : Programmation en C# Code officiel : 420-BBT-BB Plan de cours Programme d études : Session visée par le cours : Hiver 2009 Discipline : Préalables : Préparatoire à Aucun Aucun Cours de

Plus en détail

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie Couper en deux, encore et encore : la dichotomie I : Jeu du nombre inconnu Un élève volontaire choisit un nombre entier compris entre 0 et 56. Un autre élève cherche à deviner ce nombre, en adoptant la

Plus en détail

Cours C++ Lorsque je lance Dev C++, il apparaître l'écran ci-contre.

Cours C++ Lorsque je lance Dev C++, il apparaître l'écran ci-contre. Cours C++ Définition : Le langage C est un langage de programmation inventé par MM. Kernighan et Ritchie au début des années 70. Au début des années 90, Bjarne Stroustrup fait évoluer le langage vers le

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Introduction au langage

Introduction au langage Introduction au langage Un langage de programmation : de haut niveau interprété orienté objet si on le souhaite rapide à écrire et proche du pseudo-code simple tant qu on fait des choses simples Un programme

Plus en détail

Premiers exemples de traitements

Premiers exemples de traitements #include #include Premiers exemples de traitements void main() float b(0.0); float c(0.0); float delta(0.0); cin >> b >> c; delta = b*b - 4*c; if (delta < 0.0) cout

Plus en détail

Présentation du programme d informatique

Présentation du programme d informatique Présentation du programme d informatique UPS 31 mai 2015 Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Présentation.................................. 2 1.2 Représentation des nombres.........................

Plus en détail

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses LES ABEILLES D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses 1. Présentation de la trame : Recherche et synthèse d infos Notion d optimisation Intérêt et

Plus en détail

TP Système d exploitation numéro 4

TP Système d exploitation numéro 4 TP Système d exploitation numéro 4 cycle ingénieur - 1ere année Année 2012-2013 L objectif de ce TP est d étudier un outil unix appelé awk qui permet d effectuer des traitements sur des fichiers texte

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. NORME D ECHANGE pour fichier EXCEL 2003-2010. Budget Prévisionnel ESMS et Comptes Administratifs à destination des ARS

DOSSIER TECHNIQUE. NORME D ECHANGE pour fichier EXCEL 2003-2010. Budget Prévisionnel ESMS et Comptes Administratifs à destination des ARS DOSSIER TECHNIQUE NORME D ECHANGE pour fichier EXCEL 2003-2010 Budget Prévisionnel ESMS et Comptes Administratifs à destination des ARS Version : 3.9 Date de mise à jour : 30 juin 2015 Version Modification

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

Chap. 2. Langages et automates

Chap. 2. Langages et automates Chapitre 2. Langages et automates 1. Quelques définitions et description d un langage. 2. Les expressions régulières. 3. Les automates fini déterministes et non-déterministes. 4. Construction automatique

Plus en détail

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Examen Session de Juin 2014

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Examen Session de Juin 2014 INFO-F-302 Informatique Fondamentale Examen Session de Juin 2014 CORRIGÉ Documents non autorisés, durée: 2h45 1 Questions de cours (6 points) Question 1 (2pts) Donner quatre méthodes vues en cours pour

Plus en détail

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu UFR d Informatique Paris 7, LIAFA, 175 rue Chevaleret, Bureau 6A7 http://www.liafa.jussieu.fr/ sighirea/cours/methtest/ Partie I 1 Propriétés 2 Un peu de génie logiciel de test 3 Eléments Problèmes Point

Plus en détail

Eléments de stratégie d échantillonnage à l adresse des diagnostiqueurs amiante.

Eléments de stratégie d échantillonnage à l adresse des diagnostiqueurs amiante. Eléments de stratégie d échantillonnage à l adresse des diagnostiqueurs amiante. Essai de détermination du nombre de prélèvements à effectuer lors d un diagnostic amiante afin d assurer une représentativité

Plus en détail

Utiliser un modèle d état prédéfini

Utiliser un modèle d état prédéfini Chapitre 8 Etats rapides Certains boutons sont désactivés, en fonction du type de cellule sélectionné. 4 Répétez les étapes 2 et 3 pour chaque bordure à paramétrer. 5 Cliquez sur le bouton OK pour valider

Plus en détail

Analyse de la complexité algorithmique (1)

Analyse de la complexité algorithmique (1) Analyse de la complexité algorithmique (1) L analyse de la complexité telle que nous l avons vue jusqu à présent nous a essentiellement servi à déterminer si un problème est ou non facile (i.e. soluble

Plus en détail

Expressions, types et variables en Python

Expressions, types et variables en Python Expressions, types et variables en Python 2015-08-26 1 Expressions Les valeurs désignent les données manipulées par un algorithme ou une fonction. Une valeur peut ainsi être : un nombre, un caractère,

Plus en détail

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal La meilleure méthode pour mettre au point une méthode étant de la tester sur le plus grand nombre possible de cas concrets, voici

Plus en détail

Logiciel Version. Liste des updates. (mars 2014) DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE

Logiciel Version. Liste des updates. (mars 2014) DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE Logiciel PEB Version (mars 2014) DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DU LOGEMENT, DU PATRIMOINE ET DE L ÉNERGIE Département de l'énergie et du Bâtiment durable Direction du

Plus en détail

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année Informatique UE 102 Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base Jean-Yves Antoine http://www.intro.univ-tours.fr/~antoine/ UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Algorithmique Distribuée

Algorithmique Distribuée Algorithmique Distribuée Problèmes et Algorithmes Fondamentaux Arnaud labourel http://pageperso.lif.univ-mrs.fr/ arnaud.labourel Aix-Marseille Université 15 janvier 2014 Arnaud Labourel (AMU) Algorithmique

Plus en détail

Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations»

Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations» Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations» Ce logiciel a pour but d aider les élèves à vérifier leurs réponses en ce qui a trait aux circuits RLC, dans le domaine «s», ainsi qu à faire l

Plus en détail

Chapitre 3 Planification I

Chapitre 3 Planification I Chapitre 3 Planification I Le processus de planification d un projet Pourquoi faire un plan? Qu est-ce qu un plan? Contenu d un plan Processus de planification Critères de qualité pour évaluer un plan

Plus en détail

IPT : cours 5. Les instructions de base en Python

IPT : cours 5. Les instructions de base en Python IPT : cours 5 Les instructions de base en MPSI : Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 3 novembre 2015 1 Structure d un programme Les programmes en se tapent dans la fenêtre Editeur de Spyder Structure

Plus en détail

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Thème : probabilités 1) On lance deux dés équilibrés à 6 faces et on note la somme des deux faces obtenues. 1.a) Donner un univers associé cette expérience.

Plus en détail

Algorithmique - Programmation 1. Cours 1

Algorithmique - Programmation 1. Cours 1 Algorithmique - Programmation 1 Cours 1 Université Henri Poincaré CESS Epinal Automne 2008 1/ 24 Plan Introduction Introduction A propos d AP1 Quelques concepts de base Premiers pas avec Caml Le branchement

Plus en détail

Mathématiques pour. l informatique

Mathématiques pour. l informatique Xavier Chanet Patrick Vert Mathématiques pour l informatique Pour le BTS SIO Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustration de couverture

Plus en détail

Examen professionnel Développement d applications TIC

Examen professionnel Développement d applications TIC Examen professionnel Développement d applications TIC Informations sur l examen Pour chaque problème, le nombre maximal de points que vous pouvez obtenir en cas de bonne réponse est mentionné. Le nombre

Plus en détail

MAP-SIM2 : Planification de trajectoire

MAP-SIM2 : Planification de trajectoire MP-SIM : Planification de trajectoire sujet proposé par Nicolas Kielbasiewicz : nicolas.kielbasiewicz@ensta-paristech.fr 0 janvier 06 La planification de trajectoire consiste à déterminer une trajectoire,

Plus en détail

MESURES ET INCERTITUDES

MESURES ET INCERTITUDES MESURES ET INCERTITUDES OBJECTIFS DE CE CHAPITRE : Savoir exprimer une mesure avec le bon nombre de chiffres significatifs. Savoir arrondir le résultat d un calcul avec le bon nombre de chiffres significatifs.

Plus en détail

Introduction à Matlab

Introduction à Matlab Introduction à Matlab Nicolas Kielbasiewicz 30 juillet 2007 Matlab est un logiciel payant développé par MathWorks sous Windows, Linux et Mac, et dédié au calcul numérique, ainsi qu au problèmes de commande.

Plus en détail

1 Premiers pas avec Rstudio

1 Premiers pas avec Rstudio Université Paris Descartes UFR de Mathématiques et Informatique Probabilités et Statistiques pour l informatique- Licence MIA 2e année Travaux Pratiques - 1 ère séance Le but de cette première séance est

Plus en détail

Fiche de révisions - Algorithmique

Fiche de révisions - Algorithmique Fiche de révisions - Algorithmique Rédigé par : Jimmy Paquereau 1. Généralités Algorithme : un algorithme est la description d une procédure à suivre afin de résoudre un problème donné. Il n est pas nécessairement

Plus en détail

MODE D EMPLOI COMPTAGE D INVENTAIRE

MODE D EMPLOI COMPTAGE D INVENTAIRE MODE D EMPLOI COMPTAGE D INVENTAIRE 1 Fonctionnement général À partir de l édition Professional, Wings Logistique inclut la possibilité de lire les données de stock par le biais d un ou plusieurs fichiers

Plus en détail

pour l application de la Politique du français dans les départements

pour l application de la Politique du français dans les départements pour l application de la Politique du français dans les départements Document préparé par Colette Ruest Animatrice linguistique La matrice de la Politique du français 1 décrit les différents paramètres

Plus en détail

Les sous-programmes : exercices résolus en C Corrigé

Les sous-programmes : exercices résolus en C Corrigé PAD INPT ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION 1 Exercices résolus en C, Semaine 3 avril mai 2013 Corrigé Objectifs Savoir écrire des sous-programmes ; Comprendre les modes de passage de paramètres ; Faire la

Plus en détail

Connexion des systèmes SLC en tant qu E/S décentralisées aux processeurs PLC-5

Connexion des systèmes SLC en tant qu E/S décentralisées aux processeurs PLC-5 Guide de référence Ce document associe la documentation existante des PLC et SLC pour expliquer la communication entre ces deux types de systèmes sur une liaison RIO. Ces informations sont complémentaires

Plus en détail

LOGISTIQUE Contrôle des factures

LOGISTIQUE Contrôle des factures LOGISTIQUE Contrôle des factures WINGS Software Flexibilité, efficacité et précision Contrôle des factures TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1.1. Généralités 3 FONCTIONNEMENT 2.1. Opérations: Réceptions

Plus en détail

Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction

Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction Claire Debord Le texte qui suit est une libre compilation de plusieurs textes sur le même thème, notamment ceux de Christophe Champetier

Plus en détail

Compression LZW. 1 Gestion d un dictionnaire. 2 Algorithme LZW. 2.1 Compression

Compression LZW. 1 Gestion d un dictionnaire. 2 Algorithme LZW. 2.1 Compression MPSI Option Informatique Année 2001, Septième TP Caml Vcent Simonet (http://cristal.ria.fr/~simonet/) Compression LZW Lorsque l on stocke ou l on transmet via un réseau une grande quantité de données,

Plus en détail

Licence 2 MIEE Première session 2013-2014. GEN : Génie Logiciel

Licence 2 MIEE Première session 2013-2014. GEN : Génie Logiciel Licence 2 MIEE Première session 2013-2014 Le barème est donné à titre indicatif. GEN : Génie Logiciel 2 heures - Documents autorisés Question 1 (8 points). Vous indiquerez vos réponses sur votre copie

Plus en détail

Configuration d une politique de sauvegarde

Configuration d une politique de sauvegarde Configuration d une politique de sauvegarde Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder. Il

Plus en détail

COURBES & SURFACES NURBS Lilian BUZER Dept. Informatique. Modélisation NURBS

COURBES & SURFACES NURBS Lilian BUZER Dept. Informatique. Modélisation NURBS Modélisation NURBS Nous nous proposons dans cette fiche d appréhender la modélisation par les courbes et les surfaces NURBS. Si l interface de Maya est avant tout conçue pour le monde du 7 ème art, les

Plus en détail

ArcGIS Network Analyst :

ArcGIS Network Analyst : ArcGIS Network Analyst : Un exemple d analyse de déplacement sur un réseau routier Salle de classe SIG 2011 Copyright 2011 ESRI WNET- 1 ArcGis Network Analyst: Un exemple d analyse ArcGis Network Analyst:

Plus en détail

Tableau R : 255 0 0 255 255 0. Tableau G : 0 255 255 255 255 0. Tableau B : 0 0 255 0 255 0. Chaque carré représente un pixel

Tableau R : 255 0 0 255 255 0. Tableau G : 0 255 255 255 255 0. Tableau B : 0 0 255 0 255 0. Chaque carré représente un pixel Mini-Projet n 2 : Jouer avec les images. A rendre pour le lundi 14 novembre 2011 avant midi. Introduction : Une image est un ensemble de pixels dont chacun est défini par trois valeurs, que l'on note R,

Plus en détail

LE CALCUL RÉGLEMENTAIRE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS (RT 2007 / 2008)

LE CALCUL RÉGLEMENTAIRE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS (RT 2007 / 2008) LE CALCUL RÉGLEMENTAIRE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS (RT 2007 / 2008) Document mis à jour le 30 mai 2016 B.B.S. Slama service technique : 04.73.34.73.20 Fax : 04.73.34.10.03 sav@bbs-slama.com www.bbs-slama.com

Plus en détail

Département d informatique Professeur : Clermont Dupuis Université Laval Bureau : 3976. IFT-19946 Programmation orientée objet. Examen partiel # 1

Département d informatique Professeur : Clermont Dupuis Université Laval Bureau : 3976. IFT-19946 Programmation orientée objet. Examen partiel # 1 Département d informatique Professeur : Clermont Dupuis Université Laval Bureau : 3976 Date : 22 octobre 2001 IFT-19946 Programmation orientée objet Examen partiel # 1 Question # 1. (2 points) Pour développer

Plus en détail

Introduction à la Programmation 1

Introduction à la Programmation 1 Introduction à la Programmation 1 Séance 5 de cours/td Université Paris-Diderot Objectifs: Boucles while. Variables booléennes. 1 La boucle while Boucle non bornée [Cours] La boucle non bornée permet de

Plus en détail

Programmation Répartie - Langage C

Programmation Répartie - Langage C frederic.guinand@univ-lehavre.fr IUT Le Havre Plan les bases quelques rappels de langage C les structures de contrôle conditionnelles les structures de contrôle itératives les tableaux les pointeurs les

Plus en détail

MAITRISE DES DELAIS ET DES COUTS

MAITRISE DES DELAIS ET DES COUTS 8 MAITRISE DES DELAIS ET DES COUTS 1 La maîtrise des délais et des coûts sera efficace si les techniques de Gestion de projet ont été efficacement mises en place On se reportera au cours «Management de

Plus en détail

Les théorèmes de Gerschgorin et de Hadamard

Les théorèmes de Gerschgorin et de Hadamard Localisation des valeurs propres : Quelques propriétés sur les disques de Gerschgorin. Jean-Baptiste Campesato 22 septembre 29 Gerschgorin est parfois retranscrit en Gershgorin, Geršgorin, Hershhornou

Plus en détail

CQP 208. Chapitre 5 Optimisation. Olivier Godin. 20 novembre 2015. Université de Sherbrooke. Optimisation 1 / 50

CQP 208. Chapitre 5 Optimisation. Olivier Godin. 20 novembre 2015. Université de Sherbrooke. Optimisation 1 / 50 CQP 208 Chapitre 5 Optimisation Olivier Godin Université de Sherbrooke 20 novembre 2015 Optimisation 1 / 50 Plan du chapitre 1 Croissance, décroissance et extremums relatifs d une fonction 2 Extremums

Plus en détail

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique)

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) 1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) Dans le cadre de la planification de l entraînement, la résistance entre en jeu après un développement minimal de l endurance.

Plus en détail

SPÉCIFICATION EXTERNES DU LOGICIEL

SPÉCIFICATION EXTERNES DU LOGICIEL SPÉCIFICATION EXTERNES DU LOGICIEL CÔTÉ CLIENT TRAVAIL PRÉSENTÉ À MME SOUMAYA CHERKAOUI DANS LE CADRE DU COURS GEI450, PROJET DE CONCEPTION DE LOGICIELS PAR L'ÉQUIPE SOKRATE : SIMON BÉLANGER YANNICK BROSSEAU

Plus en détail

Javascript : les bases du langage

Javascript : les bases du langage Javascript : les bases du langage Technologies du Web 1 Jean-Christophe Routier Licence 1 SESI Université Lille 1 Université Lille 1 - Licence 1 SESI Technologies du Web 1 1 Javascript présentation partielle,

Plus en détail

Utiliser des formules complexes

Utiliser des formules complexes Chapitre 4 Utiliser des formules complexes Fonction d Excel Créer une formule contenant plusieurs opérateurs Utiliser des noms dans une formule Générer des totaux avec somme automatique Utiliser des dates

Plus en détail

Les Outils. 1)Scanners.

Les Outils. 1)Scanners. Les Outils. 1)Scanners. Une série de programmes analyseurs forment les outils d analyse. Chacun traite un langage spécifique. L objectif est de : décomposer un langage particulier ; reconstituer les éléments,

Plus en détail

GELE5343 Chapitre 2 : Révision de la programmation en C

GELE5343 Chapitre 2 : Révision de la programmation en C GELE5343 Chapitre 2 : Révision de la programmation en C Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Hiver 2013 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5343 Chapitre 2 Hiver 2013 1 / 49 Introduction Contenu 1

Plus en détail

Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves. Guide d utilisation

Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves. Guide d utilisation Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves Guide d utilisation Âge de la clientèle Nombre de filles Nombre de garçons Cheminement d

Plus en détail

Erik PERNOD Calcul Scientifique 3 ème Année RESEAUX DE NEURONES

Erik PERNOD Calcul Scientifique 3 ème Année RESEAUX DE NEURONES Erik PERNOD Calcul Scientifique 3 ème Année RESEAUX DE NEURONES 1 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 I PERCEPTRON SIMPLE... 3 I.1 Introduction... 3 I.2 Algorithme... 3 I.3 Résultats... 4 1er exemple

Plus en détail

Révision de la section sur la Sérialisation dans le manuel Visual Basic.NET Avancé : Programmation objet

Révision de la section sur la Sérialisation dans le manuel Visual Basic.NET Avancé : Programmation objet Révision de la section sur la Sérialisation dans le manuel Visual Basic.NET Avancé : Programmation objet Copyright 2011 Jacques Bourgeois Sérialisation La sérialisation est une technique qui permet de

Plus en détail

Représenter les images

Représenter les images Représenter les images 4/1/01 1 Travail La séance de travail du 4/1 consiste à travailler l ensemble de ce document Les résolutions des exercices 3 et 11 sont à déposer dans les casiers numériques de vos

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Résumé : A partir du problème de la représentation des droites sur un écran d ordinateur,

Plus en détail

L ESTIMATION DES ÉCARTS SALARIAUX

L ESTIMATION DES ÉCARTS SALARIAUX Novembre 2005 L ESTIMATION DES ÉCARTS SALARIAUX (articles 60 à 68) La Loi sur l équité salariale vise à corriger les écarts salariaux dus à la discrimination systémique fondée sur le sexe à l égard des

Plus en détail

TP Interface graphique et C++ numéro 1

TP Interface graphique et C++ numéro 1 TP Interface graphique et C++ numéro 1 Master IGC - 1 re année année 2010-2011 Ce premier TP a pour objectif de vous familiariser avec le compilateur C++, les entréessorties du langage et l utilisation

Plus en détail

guide de création pour ebooks et projets de livres avec mybod

guide de création pour ebooks et projets de livres avec mybod guide de création pour ebooks et projets de livres avec mybod Bienvenue sur mybod! En vous enregistrant, vous venez d ouvrir toutes les portes de l auto-édition moderne pour vos ebooks et livres imprimés.

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE PHYSIQUE CHIMIE EN PREMIÈRE ANNÉE DE CPGE 1 CONTEXTE La réforme des voies générale et technologique. La notion de compétence : en amont dans le lycée et en aval dans les écoles.

Plus en détail

Tableaux à deux dimensions

Tableaux à deux dimensions Cours 8 Tableaux à deux dimensions Un tableau à deux dimensions (tableau 2D) est un tableau contenant des lignes et des colonnes comme celui-ci : 4 22 55 2 5 2 4 4 2 24 2 12 Ce tableau à deux dimensions

Plus en détail

Réalisation pratique d une Base de données en Environnement (de sa conception à son exploitation)

Réalisation pratique d une Base de données en Environnement (de sa conception à son exploitation) Réalisation pratique d une Base de données en Environnement (de sa conception à son exploitation) Préambule Ce document expose de façon synthétique les étapes de la construction de la base de données dédiée

Plus en détail

Tableaux et manipulation d images «bitmap»

Tableaux et manipulation d images «bitmap» T.P. numéro VII Tableaux et manipulation d images «bitmap» Ce T.P. va faire intervenir les notions suivantes : lecture/écriture de fichiers binaires ; images bitmap ; tableaux de données. 1 Fichiers binaires

Plus en détail

ARTILLERIE ET PHYSIQUE DANS UN JEU VIDÉO

ARTILLERIE ET PHYSIQUE DANS UN JEU VIDÉO ARTILLERIE ET PHYSIQUE DANS UN JEU VIDÉO Stranger, Niavok 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Un peu de contexte 7 3 L artillerie antiaérienne à l époque des guerres mondiales 9 4 16.7ms

Plus en détail

LES PROCÉDURES ET LES FONCTIONS

LES PROCÉDURES ET LES FONCTIONS LES PROCÉDURES ET LES FONCTIONS 165 LES PROCÉDURES ET LES FONCTIONS CHAPITRE 7 OBJECTIFS EXPOSER LE PRINCIPE DE LA DÉCOMPOSITION DES PROGRAMMES DANS LE LANGAGE PASCAL. PRÉCISER LE RÔLE ET L UTILITÉ DES

Plus en détail

Implémentation dans Active Tags d'un module Web pour XUnit

Implémentation dans Active Tags d'un module Web pour XUnit Implémentation dans Active Tags d'un module Web pour XUnit Table des matières 1. Introduction... 2 2. Application Web interactive en Reflex... 2 3. Module Web pour XUnit... 3 3.1. Principes... 3 3.2. Implémentation

Plus en détail

Formation Unix/Linux (6) Le Shell: programmation et écriture de scripts

Formation Unix/Linux (6) Le Shell: programmation et écriture de scripts Formation Unix/Linux (6) Le Shell: programmation et écriture de scripts Olivier BOEBION Mars 2004 1 Les expressions conditionnelles et les structures de contrôle 1.1 La commande test La commande interne

Plus en détail

Règles de fonctionnement de la base collaborative Ludoprêt.

Règles de fonctionnement de la base collaborative Ludoprêt. J.D. GAYOT le 16/06/13 1 Règles de fonctionnement de la base collaborative Ludoprêt. Afin de rendre cette base collaborative efficace, il faut bien en comprendre les principes et appliquer certaines règles.

Plus en détail

FILIÈRE MP - OPTION SCIENCES INDUSTRIELLES

FILIÈRE MP - OPTION SCIENCES INDUSTRIELLES ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ETCHIMIEINDUSTRIELLES CONCOURS 2002 FILIÈRE MP - OPTION SCIENCES INDUSTRIELLES FILIÈRE PC ÉPREUVE FACULTATIVE D INFORMATIQUE (Durée : 2 heures) L utilisation

Plus en détail

CONNECT. Mode d emploi. ios

CONNECT. Mode d emploi. ios CONNECT Mode d emploi ios fr Table des matières 1 Qu est-ce que JURA Connect?... 3 2 Premiers pas...4 3 Smartphones/tablettes compatibles... 5 4 Assistant de configuration...6 Bienvenue dans l assistant

Plus en détail

APPLICATION BUILDER LABVIEW

APPLICATION BUILDER LABVIEW NOTES D INFORMATION APPLICATION BUILDER LABVIEW Version 6.0 Contenu L Application Builder LabVIEW est un module additionel que vous pouvez utiliser pour créer des exécutables et des bibliothèques partagées

Plus en détail

LE LANGAGE C ADAPTÉ AU MICROCONTRÔLEURS

LE LANGAGE C ADAPTÉ AU MICROCONTRÔLEURS LE LANGAGE C ADAPTÉ AU MICROCONTRÔLEURS 1. PRÉSENTATION. Le langage C a fait son apparition en 1972 pour le développement du système d exploitation Unix. Il est devenu un standard de la norme ANSI en 1983.

Plus en détail

Installation de la librairie VISP et création du projet

Installation de la librairie VISP et création du projet ESIR3-IN Travaux Pratiques VO 2012-2013 PREAMBULE Copier les données des TPs 1. créez un répertoire VO dans votre homedir cd ~/ mkdir VO cd VO 2. copier le dossier contenant toutes les données pour les

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Programmation par Contraintes. Correctif des quelques exercices.

Programmation par Contraintes. Correctif des quelques exercices. Programmation par Contraintes. Correctif des quelques exercices. Ruslan Sadykov 22 décembre 204 Les règles de Golomb Une règle de Golomb est un ensemble d entiers naturels dans lequel les distances entre

Plus en détail

Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (17/06/2014 v3)

Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (17/06/2014 v3) Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (17/06/2014 v3) Table des matières Introduction... 3 1. Création d un compte sur le site rt-batiment.fr... 3 2. Générer l attestation

Plus en détail

EloKanz. Manuel d utilisation. Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012

EloKanz. Manuel d utilisation. Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012 EloKanz Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012 Manuel d utilisation 1 Enregistrer un patient 2 1.1 Sélectionner l entrée micro........................... 2 1.2 Avant l enregistrement.............................

Plus en détail

Présentation et guide d utilisation. Un outil au service de la prévention des risques :

Présentation et guide d utilisation. Un outil au service de la prévention des risques : - VIGILABO Outil de diagnostic et d évaluation des espaces et des travaux dédiés à l enseignement des sciences Rectorat Présentation et guide d utilisation Un outil au service de la prévention des risques

Plus en détail

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif»

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Niveau 3 ème Physique Chimie Document du professeur 1/7 TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Connaissances Capacités

Plus en détail