Ecrire un fait divers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ecrire un fait divers"

Transcription

1 Ecrire un fait divers Objectifs de production Écrire des faits divers à partir d'informations prélevées dans la réalité ou dans un récit. Écrire un récit dans l'ordre chronologique à partir d'un fait divers. Savoirs en jeu : Savoirs stylistiques et discursifs: - la situation de communication, - le titre, - l'énonciation, - le schéma narratif quinaire, - la composition du fait divers: attaque, développement, flash back (retour en arrière dans le temps). Savoirs linguistiques: - le temps des verbes: passé composé/passé simple, - la voix passive, - la phrase verbale, - la phrase nominale, - les compléments circonstanciels de lieu, de temps, les déterminants définis, indéfinis. Bibliographie / sitographie 1. Strasbourg: un enfant chute du 5e étage! (L'Humanité, 14/07/98) 2. Histoire de Glaucos (site: 3. Chute de la falaise: un enfant blessé (Le Télégramme de Brest, 14/07/98) 4. Un enfant chute dans le Verdon (Var-Matin, 25/08/98) 5. Strasbourg: le bébé chute du 5e étage (LeJournal d'alsace, 14 /07/98) 4 à 5 séances. Utilisation d'un rétroprojecteur pour la phase de réécriture du fait divers: analyse et définition collectives des critères de réussite et des consignes de réécriture. Texte 1 Textes L'Humanité. 14 juillet SOCIÉTÉ - Brèves STRASBOURG: UN BÉBÉ CHUTE DU 5E ÉTAGE! Un bébé de onze mois a été grièvement blessé, hier à Strasbourg, après avoir chuté d'un balcon situé au 5' étage d'un immeuble. Le bébé, qui jouait avec un autre enfant, a échappé à la vigilance de sa tante. Il est passé entre les barreaux, espacés d'environ 14 centimètres. En tombant, il a heurté le rebord d'un autre balcon, avant de percuter le toit d'une avancée en bitume. Les médecins réservent leur diagnostic. Texte 2 HISTOIRE DE GLAUCOS Glaucos était un pauvre pêcheur de Grèce, et souvent il ne pêchait pas assez de poissons pour se nourrir. Un jour que pour une fois, sa pêche était bonne, il se rendit au marché et étala sa pêche sur des herbes pour faire bonne figure. Mais les poissons au contact de ces herbes ressuscitaient et commençaient à sautiller vers la mer.

2 Surpris par ce phénomène, Glaucos prit une poignée de ces herbes et commença à les manger. Aussitôt, sa peau se couvrit d'écailles, ses cheveux devinrent verts, et il se sentit irrésistiblement attiré par la mer. Glaucos était devenu un dieu mineur de la mer; les herbes l'avaient rendu immortel, mais il était devenu tellement laid que tous les humains qui l'avaient connu le fuyaient, et il ne parlait plus à personne. Texte 3 Le Télégramme de Brest. Mardi 14 juillet 1998 CHUTE DE LA FALAISE: UN ENFANT BLESSÉ HOUAT (56). Un jeune garçon de dix ans a été grièvement blessé en chutant d'une hauteur d'une douzaine de mètres, jeudi soir vers 19 h 30, au lieu-dit La Fontaine, à la pointe est de l'île d'houat. Julien Le Berre, qui se promenait en compagnie d'un camarade, a glissé accidentellement. Souffrant d'une fracture ouverte du fémur gauche et d'un traumatisme facial, l'enfant, en compagnie de sa mère, a été transporté au centre hospitalier Chubert de Vannes par l'hélicoptère Dragon 56 de la sécurité civile. Texte 4 Var-Matin. 25/08/98 UN ENFANT CHUTE DANS LE VERDON Une randonnée familiale a failli se transformer en drame, hier, dans les gorges du Verdon. Un enfant de huit ans, originaire des Yvelines, a brusquement chuté alors qu'il suivait ses parents sur le sentier Vidal. La chute de plusieurs mètres dans un site particulièrement escarpé rendait toute intervention de sauvetage extrêmement difficile. Aussi la gendarmerie faisait-elle appel à l'hélicoptère Dragon 83 de la Protection Civile, basé à Draguignan. Malgré un vent particulièrement gênant les sauveteurs parvenaient à hélitreuiller l'enfant avant de le diriger vers l'hôpital de la souspréfecture. Clément T... souffrait hier soir d'un genou déboîté avec une plaie à la rotule. Texte 5 Le Journal d'alsace. Mardi 14 juillet 1998 STRASBOURG: LE BÉBÉ CHUTE DU 5E ÉTAGE Un petit enfant âgé de 11 mois a été très grièvement blessé en tombant du balcon d'un appartement situé au 5' étage d'un immeuble ancien de la rue de la 1re-Armée, à Strasbourg, hier en début d'après-midi. Le petit garçon a échappé à la surveillance de sa tante. Il jouait avec un autre enfant, âgé de quatre ans, lorsqu'il s'est avancé sur le balcon de l'appartement, et est passé entre les barreaux qui délimitent ce balcon. Les barreaux sont écartés de 14 centimètres. L'enfant est tombé dans le vide, a d'abord heurté le rebord du balcon du 4e étage, puis a chuté presque jusqu'au sol, allant violemment percuter le toit d'une avancée couverte en bitume. La chute totale avoisine les 18 mètres, estime-t-on. Le bébé a été transporté à l'hôpital, où les médecins réservent leur diagnostic. Les policiers du quartier ont ouvert une enquête. Pour écrire des faits divers, il est important de comprendre que ce sont des articles de presse, donc des textes placés en situation de communication légèrement différée écrits pour des personnes en quête d'informations sur des événements inattendus. L'observation de la forme, du récit de l'événement situé dans le temps et l'espace, de l'énonciation quasi immédiate (utilisation

3 du passé composé) constitue l'essentiel du parcours de lecture. a) À quoi reconnaît-on le fait divers? Reconnaître l'origine journalistique du fait divers permet d'aborder les questions de forme: on demande aux élèves d'exclure, du groupement, le texte qui n'est pas un fait divers. La justification de cette exclusion permet de définir les caractères communs à ces articles de presse: on les repère parce qu'on les trouve dans les journaux et magazines, ils ont un titre, sont datés, situent un lieu de l'événement, constituent un récit, emploient le passé composé. texte Origine : la presse Titre reprenant une information Lieu précis Date précise récit Temps utilisé P,composé P,simple P,composé P,composé P,composé Le texte 2 n'a qu'un critère commun avec les 4 autres. Il n'appartient donc pas au genre du fait divers, c'est un récit légendaire. L'emploi du passé simple indique une situation de communication distanciée par rapport à l'époque de l'événement. Le passé composé marque le caractère contemporain de l'événement, une énonciation sinon immédiate, du moins très proche dans le temps. L'observation des titres Ils sont d'une police de caractère plus grosse que celle de l'article, et écrits en gras: ils permettent au lecteur de parcourir rapidement la page et de repérer rapidement ce qui peut l'intéresser. Dans le corpus, des différences existent au niveau syntaxique. Les titres sont constitués: d'une phrase verbale simple (texte 4), ou d'une phrase nominale (texte 3), ou d'une phrase complexe (textes 1 et 5). On note donc la variété syntaxique. Les deux points (:) apparaissent dans 3 des quatre titres: ils suivent la localisation géographique de l'action. On remarque aussi que les titres 1 et 5 se différencient par l'opposition un/le et l'utilisation de l'exclamation. La phrase nominale provoque l'ambiguïté du titre 3: est-ce la falaise qui en tombant blesse un enfant ou un enfant qui se blesse en tombant d'une falaise? La localisation du fait narré n'est possible qu'au début de l'article 3 (Houat) et non dans le titre. Le titre et le contenu L'information essentielle est donnée par le titre: le lecteur n'apprendra dans l'article que les circonstances qui ont environné l'événement. Ordre chronologique et ordre de la narration Exemples: articles 1 et 5: la troisième ligne du tableau indique dans quel ordre sont rapportés les événements dans l'article par rapport à l'ordre chronologique du schéma narratif simple. Situation initiale 1 La tante surveille le bébé qui joue Element modificateur 2 Le bébé passe à travers les barreaux Situation intermédiaire 3 Il chute du 5éme étage Élément rectificateur 4 Il percute une avancée Situation finale 5 Il est grièvement blessé - L'ordre de la narration: sauf dans l'article 4, le titre donne l'information principale, qui est_ immédiatement reprise dans la première phrase des articles (l'attaque) et constitue pour le

4 sens ce qui dans un récit serait la situation finale. Après cette redondance de l'information, le récit est repris dans l'ordre chronologique des événements successifs ayant entraîné la situation exposée. On a affaire à un retour en arrière, ce qui constitue le phénomène duflash back ou analepse. - À quelles questions répond le fait divers? Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Suites? son les interrogations guides du fait divers. On peut le montrer aux élèves en leur demandant de remplir le tableau suivant à partir d'un des textes du corpus (ici texte 3). HOUAT (56). Unjeune garçon de dix ans a été grièvement blessé en chutant d'une hauteur d'une douzaine de mètres, jeudi soir vers 19 h 30, au lieu-dit La Fontaine, à la pointe est de l'île d'houat. Julien Le Berre, qui se promenait en compagnie d'un camarade, a glissé accidentellement.souffrant d'une fracture ouverte du fémur gauche et d'un traumatisme facial. l'enfant, en compagnie de sa mère, a été transporté au centre hospitalier Chubert de Vannes par l'hélicoptère Dragon 56 de la sécurité civile. Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Suites? Un jeune garçon de 10 ans Julien Le Berre Grièvement blessé chutant d'une hauteur d'une douzaine de mètres HOUAT (56). au lieu-dit La Fontaine, à la pointe est de l'île d'houat La présentation de l'événement principal: le passif. Jeudi soir vers 19h30 Se promenait a glissé accidentellement Fracture ouverte du fémur gauche, traumatisme facial, transporté au centre hospitalier Chubert de Vannes On observera que dans trois articles (1,3,5) le début présente le sort final du personnage principal en utilisant un verbe au passif sans complément d'agent. Cette mise en thème est courante. L'absence de complément d'agent permet de ne désigner directement aucun responsable de l'événement subi par le sujet. b) Le fait divers: un écrit qui reflète une prise de position Le fait divers n'est pas neutre: le narrateur peut prendre parti et exercer une influence sur le lecteur. Pour le montrer on comparera les articles 1 et 5 : en gras, les similitudes; en italiques, les différences d'expression; en italiques grasses, les apports d'informations du texte 5. Strasbourg : un bébé chute du 5è étage! Un bébé de onze mois a été grièvement blessé, hier à Strasbourg, après avoir chuté d'un balcon situé au 5é étage d'un immeuble. Le bébé, qui jouait avec un autre enfant, a échappé à la vigilance de sa tante. Il est passé entre les barreaux,espacés d'environ 14 centimètres. En tombant, il a heurté le rebord d'un autre balcon,avant de percuter le toit d'une avancée en bitume. Les médecins résedrvent leur diagnostic. Strasbourg: le bébé chute du 5é étage Un petit enfant âgé de Il mois a été très grièvement blessé en tombant du balcon d'un appartement situé au 5e étage d'un immeuble ancien de la rue de la 1re-Armée, à Strasbourg, hier en début d'après-midi. Le petit garçon a échappé à la surveillance de sa tante. Il jouait avec un autre enfant, âgé de quatre ans, lorsqu'il s'est avancé sur le balcon de l'appartement, et est passé entre les barreaux qui délimitent ce balcon. Les barreaux sont écartés de 14 centimètres. L'enfant est tombé dans le vide, a d'abord heurté le rebord du balcon du 4e étage, puis a chuté presque jusqu'au sol, allant violemment percuter le toit d'une avancée couverte en bitume. La chute totale avoisine les 18 mètres, estime-t-on. Le bébé a été transporté à l'hôpital, où les médecins réservent leur diagnostic. Les policiers du quartier ont ouvert une enquête.

5 Les principales différences marquent-elles un point de vue différent sur le même événement? Observons d'abord les titres: presque identiques, ils se différencient par l'article déterminant le mot bébé et l'exclamation. L'article indéfini un est neutre, l'article défini le est restrictif: le bébé occupe une place éminente non seulement dans l'événement mais dans les préoccupations de son entourage. L'exclamation souligne le fait comme extraordinaire, inattendu; la déclarative met en cause la responsabilité d'un fait qui n'aurait pas dû se produire. Article 1 : la fatalité L'article 1 est court, donne moins d'importance au fait, donc insiste moins sur la gravité de l'accident. Le journaliste parle d'un bébé, être sans jugement, l'âge de onze mois faisant penser à un déplacement à quatre pattes. L'autre enfant n'a pas d'âge, et pour le lecteur pouvait être susceptible d'alerter l'adulte. La tante est vigilante, qualité morale s'ajoutant à l'action de surveillance. L'action est rapide: il joue, il échappe, il passe: l'intervention salvatrice n'a pas eu le temps de se produire. La chute est courte :un heurt, un choc. Le diagnostic des médecins laisse espérer que le bébé, grièvement blessé, s'en tirera. Pour le lecteur du fait divers, c'est un accident et on pense à l'émotion de la famille, à son angoisse dans l'attente. Le narrateur a choisi la thèse de la fatalité qui frappe la famille.* Article 2: la culpabilité L'article 2 est long et circonstancié, ce qui montre l'attention portée au fait narré. On parle d'un petit enfant, ce qui est impropre parce qu'aucune autonomie n'existe à onze mois. La blessure est très grave. Le mot ancien permet de signaler que malgré l'occupation de l'immeuble par de nombreuses familles, c'est la première fois qu'un tel accident se produit. Latante surveille, ce qui sous entend que le danger était connu. Or elle paraît absente des événements alors que la juxtaposition des actions semble lui laisser le temps d'intervenir: il échappe, il s'avance, il passe entre les barreaux, il franchit la limite des barreaux écartés, il tombe dans le vide. Les étapes de la chute sont décrites avec précision ainsi que sa hauteur. Le choc contre l'avancée est violent. Les médecins de l'hôpital réservent leur diagnostic car la vie de l'enfant est menacée. Les policiers recherchent des responsables, donc il y a une faute grave. Pour le lecteur, rien ne serait arrivé si la tante avait correctement accompli la surveillance d'un enfant en danger. Elle est coupable. Le narrateur a choisi de mettre en évidence la responsabilité de la tante, une criminelle par négligence. Bilan : un fait divers est un article de presse portant sur un événement sensationnel ou inattend-e dans lequel une information principale donnée par le titre est reprise puis développée dans ru: texte narratif selon le point de vue du narrateur. Consigne de lecture n 1 Lisez les textes du groupement. a) Ces textes sont-ils tous extraits de journaux? b) Les événements rapportés se sont-ils tous produits véritablement? c) Peut-on préciser où et quand les événements rapportés se sont déroulés? d) Ces textes ont-ils tous un titre se rapportant à un événement précis? e) Précisez pour chaque texte les temps des verbes. f) Un texte est différent des autres. Lequel? Pourquoi? Diriez-vous que ce texte raconte plutôt une histoire merveilleuse ou une légende? g) Les autres textes sont des faits divers. En vous aidant des observations précédentes, pouvezvous donner les premières règles d'écriture d'un fait divers? Consigne de lecture n 2 Observez les titres. Qu'est-ce qui les différencie du texte? Sont-ils tous constitués d'une phrase verbale? Quelle information de l'article contiennent-ils? Consigne de lecture n 3 À quelle voix (active ou passive) est souvent le verbe de la première phrase d'un article? Quelle

6 remarque faites-vous sur la construction de cette voix? Que peut-on en déduire? Consigne de lecture n 4 La chronologie des événements est-elle respectée? Consigne de lecture n 5 Un fait divers doit satisfaire la curiosité du lecteur. À votre avis, à quelles questions du lecteur semble répondre le journaliste? Justifiez votre réponse en faisant correspondre à ces questions des informations relevées dans un des articles. Consigne de lecture n 6 Comparez les articles 1 et 5. Soulignez de couleurs différentes les informations identiques, les informations exprimées différemment, les informations qui n'apparaissent que dans un des articles? Si vous étiez la tante du bébé, lequel préféreriez-vous? Pourquoi? Consigne de lecture n 7 Bilan: pour écrire un fait divers, quelles règles devez-vous respecter? Ecriture Exercice n 1 Voici une série de titres de faits divers. Écrivez la première phrase de l'article en utilisant de préférence un verbe de votre choix à la voix passive: - une fortune dans une vieille boîte à chaussures (une fortune a été découverte dans une vieille boîte), - loto: 5 millions pour le SDF (5 millions ont été gagnés au loto par un SDF), - pari gagné pour le décatwon (Le pari a été gagné pour le décathlon), - victoire surprise de Big Dada dans le Prix de Saint-Cloud (On a été surpris par la victoire de Big Dada...), - collèges : interdiction des gommes à mâcher! (Les chewing-gums ont été interdits dans les collèges), - un voleur compatissant: il n'a pas touché aux cadeaux de Noël (Les cadeaux de Noël n'ont pas été touchés par le voleur compatissant), -la police sur les traces du tagueur fou (La police a été mise sur les traces du tagueur fou). Exercice n 2 Donnez un titre, d'abord sous forme de phrase verbale ensuite sous forme nominale, aux faits divers dont la première phrase vous est donnée : - Il était huit heures du soir ce vendredi lorsque Mme Timmeau a été victime d'une collision avec une automobile en traversant la chaussée du boulevard Garibaldi en dehors des passages protégés. - Un élève malentendant du collège de G. a été récompensé par un prix municipal pour sa persévérance et sa réussite dans ses études. - La nouvelle qu'une catastrophe aérienne s'était bien produite au Brésil au-dessus de la forêt amazonienne, faisant 45 victimes, a été confirmée hier par les autorités locales. Exercice n 3 Un de vos camarades est absent.vous rédigez à son intention les règles de rédaction d'un fait divers. Consigne d'écriture n 1 Voici un fait divers. Nice Matin (24/7/91) «LA BONNE EST DANS LA PISCINE, VENEZ LA CHERCHER» «La femme de ménage est au fond de la piscine et il faut que vous veniez la chercher" : Christopher Ruck, cinq ans, n'a pas paniqué quand le drame s'est produit et a tranquillement

7 composé le numéro des urgences. Maricela Hernandez, 23 ans, a apparemment glissé et est tombée au fond de la piscine de ses patrons vendredi après-midi à Armonk, dans l'état de New York.Christopher, seul avec ses petites soeurs de quatre ans et dix mois, a alors appelé la police. «II était incroyablement calme et je dois dire qu'il sait quoi faire en cas d'urgence, a commenté le policier qui a reçu l'appel.maricela est toujours hospitalisée dans un état critique. Écrivez le récit que fait Christopher à ses parents rentrés chez eux. Aide à l'écriture On sera attentif à l'âge de l'enfant, à la situation orale qui conduit à l'emploi du passé composé, à la nécessité du je. Consigne d'écriture n 2 Voici des événements. Faites-en le récit chronologique puis rédigez un fait divers (pensez alors à commencer par la fin). Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Suites? Lucien Lepic 28 ans voleur récidiviste ( 2 condamnations pour vol) Aide à l'écriture Arrestation par un gendarme Châteauvieux Dimanche 21/01/2001 à 4 h Surpris alors qu'il quittait la villa qu'il venait de cambrioler. Déféré au Parquet pour vol avec effaction. Risque 10 ans de réclusion. On rappellera aux élèves la nécessité d'utiliser le passé simple dans le récit et le passé compo dans les faits divers. Une grille critériée rappellera les éléments nécessaires à l'identification du f divers (cf consigne de lecture n 1,a),le retour de l'information du titre dans la première phrase l'emploi répandu du passif. Consigne d'écriture n 3 Complétez le tableau suivant par des informations de votre invention, puis utilisez-les pour rédig une histoire au passé simple. Ensuite, réécrivez-la sous la forme d'un fait divers (titres, articles passé composé). Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Suites? Consigne d'écriture n 4 En ajoutant à l'histoire de Glaucos les informations absentes de son histoire, et en la transposa dans notre époque, rédigez un fait divers sur sa métamorphose. NB 1.- Le risque de confusion entre le réel et l'imaginaire sera évité si on prend soin de do ner un contexte imaginaire dans la relation émetteur - récepteur. NB 2.- Aide à l'écriture: d'éventuels anachronismes ne seront pas sanctionnés, bien au contraire. Ils peuvent en effet permettre que soit abordée la notion du décalage de situation qui provoque l'humour. Consigne d'écriture n 5 Voici une série de titres de faits divers : - Cueillette malheureuse, - Arrestation acrobatique, - Un vrai miracle, - Sanglier vengeur. Choisissez-en un et rédigez le contenu de l'article qui pourrait lui correspondre.

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE FICHE MEDIAS N 1 REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE A l'attention des enseignants des cycles II et III Initiative de sensibilisation au handicap mental l'écolensemble Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

CONSTRUCTION DE L'INFORMATION

CONSTRUCTION DE L'INFORMATION CONSTRUCTION DE L'INFORMATION «Quand l information devient fiction» DEMARCHE DE CONCEPTION DE LA SEQUENCE 1. Compétences, objet d'étude, questions, choix de l œuvre, problématique de la séquence. J ai

Plus en détail

Exercices Objectifs Points obtenus

Exercices Objectifs Points obtenus Français I LE FAIT DIVERS 8P Exercices Objectifs Points obtenus Seuil de réussite LA STRUCTURE D UN FAIT DIVERS Connaître les divers éléments qui constituent un fait divers /17 /12 1 Différencier un titre

Plus en détail

Attaques graves sur les détenus

Attaques graves sur les détenus La violence et le suicide dans les établissements canadiens : statistiques récentes Au regard de la violence et du suicide dans les établissements fédéraux du Canada, les nouvelles sont tantôt bonnes,

Plus en détail

LE DEVOIR DE SURVEILLANCE

LE DEVOIR DE SURVEILLANCE LE DEVOIR DE SURVEILLANCE Une obligation importante Principe de vigilance La surveillance des élèves doit être effective, vigilante et efficace. Elle doit être constante pendant la totalité du temps scolaire.

Plus en détail

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album.

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Objectifs spécifiques : - Observation des illustrations de la 1 ère de couverture et mise en évidence de l inversion des valeurs (loup gentil et cochons méchants).

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DU GROUPE INGENIEUR JEAN BERTIN

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DU GROUPE INGENIEUR JEAN BERTIN REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DU GROUPE INGENIEUR JEAN BERTIN L'admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de

Plus en détail

La responsabilitié civile... vous connaissez?

La responsabilitié civile... vous connaissez? Fiche d activité FA La responsabilitié civile... vous connaissez? Lorsqu on parle d assurance habitation, le feu et le vol sont les deux sortes de sinistres qui viennent d abord à l esprit. Mais il y en

Plus en détail

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission.

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission. Fiche n 68 164 Parfois les sapeurs-pompiers, sont amenés pour porter secours à entrer par effraction soit par la fenêtre ou par la porte. Cette action est appelée «ouverture de porte». Textes de référence

Plus en détail

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention"

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite EF-SCOOT Prévention Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention" Ce document a été réalisé conjointement par l Inspection

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

SEQUENCE I : les Récits d'aventures

SEQUENCE I : les Récits d'aventures Cette séquence inaugurale sur les récits d aventures, a été réalisée par Mme Barbara LEPEU, Certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves de 5 ème du Collège Giono à Orange. Elle précède une lecture en

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

Rapport d intervention

Rapport d intervention Rapport d intervention EN003230 Nom et adresse du destinataire N du rapport N du dossier d intervention MARC FILIATREAULT COUVREUR INC I189159 29216774 2183 RUE MONTEREY LAVAL QUÉBEC H7L3T6 N Éta ou ENL

Plus en détail

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de 15 MAI 2007. - Loi relative à la création de la fonction de gardien de la paix, à la création du service des gardiens de la paix et à la modification de l'article 119bis de la nouvelle loi communale (1)

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable La qualité et la précision des informations sur le constat amiable permettront une meilleure indemnisation. Pour définir clairement

Plus en détail

Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey.

Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey. ETUDE DU CAS N 1 Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey. A un croisement, les deux occupants sont contrôlés par

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE COMMUNICATION DOSSIER DE PRESSE LA PREVENTION DES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES DE MENDE LUNDI 14 AVRIL 2014 A 15 H 30 En présence de : Guillaume LAMBERT, préfet de la Lozère, Commissaire Christophe

Plus en détail

Écrire pour internet. Comment les internautes lisent ils? La lecture à l'écran

Écrire pour internet. Comment les internautes lisent ils? La lecture à l'écran Écrire pour internet Beaucoup d'études le montrent : l'avènement d'internet a transformé en profondeur nos habitudes et nos méthodes lecture. Ces mutations peuvent se constater non seulement dans la manière

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

La réglementation sur les Fermetures Automatiques de bâtiments

La réglementation sur les Fermetures Automatiques de bâtiments La réglementation sur les Fermetures Automatiques de bâtiments Securiparc 11 Bis rue de la Frébardière 35510 Cesson Sévigné Tel: 02 99 631 629 Fax: 02 99 631 673 La nouvelle réglementation sur les Fermetures

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

EYB 2007-124247 Texte intégral SVA Commission d'accès à l'information du Québec. DATE : 8 janvier 2007

EYB 2007-124247 Texte intégral SVA Commission d'accès à l'information du Québec. DATE : 8 janvier 2007 EYB 2007-124247 Texte intégral SVA Commission d'accès à l'information du Québec 05 23 09 DATE : 8 janvier 2007 EN PRÉSENCE DE : Christiane Constant, Commissaire X. Demandeur c. Hôpital du Sacré-Coeur de

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser»

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» Séquence «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» CADRE PREALABLE : - Présentation du projet au CESC du collège en juin 2014. - Présentation du projet à Mme la Principale en septembre

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE

SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE Publié le : 2014-04-18 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE 19 DECEMBRE 2013. - Arrêté ministériel fixant le code de déontologie pour

Plus en détail

Cour de cassationchambre mixterejet28 novembre 2008N 06-12.307Bulletin 2008, Chambre mixte, n 3 République française

Cour de cassationchambre mixterejet28 novembre 2008N 06-12.307Bulletin 2008, Chambre mixte, n 3 République française Dalloz jurisprudence Cour de cassation Chambre mixte 28 novembre 2008 n 06-12.307 Publication :Bulletin 2008, Chambre mixte, n 3 Citations Dalloz Codes : Code civil, art. 1147 Code de la consommation,

Plus en détail

Excel 2002 VBA Programmation

Excel 2002 VBA Programmation Excel 2002 VBA Programmation SOMMAIRE Structures conditionnelles... 3 A) L'instruction If... 3 B) L'instruction If Then Else... 3 C) L'instruction If Then Elseif... 4 D) L'instruction Select Case... 4

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

CONNAISSANCE : LE PARTICIPE PRESENT ET L ADJECTIF VERBAL

CONNAISSANCE : LE PARTICIPE PRESENT ET L ADJECTIF VERBAL CONNAISSANCE : LE PARTICIPE PRESENT ET L ADJECTIF VERBAL Observons : 1. a) La chance aidant, les élèves pourraient trouver la solution à ce problème. b) Ce sont des garçons aidant volontiers les autres.

Plus en détail

En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de suite :

En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de suite : Que faire en cas d accident ou de panne? Les numéros utiles 1/ L assistance aux personnes et aux véhicules : En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de

Plus en détail

Responsabilité légale : transport scolaire actif Rédigé par Doug Wyseman, Municipal Risk Services Limited avril 2010

Responsabilité légale : transport scolaire actif Rédigé par Doug Wyseman, Municipal Risk Services Limited avril 2010 Responsabilité légale : transport scolaire actif Rédigé par Doug Wyseman, Municipal Risk Services Limited avril 2010 Bien qu il y ait unanimité sur les bienfaits considérables des programmes de transport

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE Impasse Manificat ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE ALICE SALANON ECOLE PRIMAIRE SAINTE ANNE

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE Impasse Manificat ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE ALICE SALANON ECOLE PRIMAIRE SAINTE ANNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE Impasse Manificat ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE ALICE SALANON ECOLE PRIMAIRE SAINTE ANNE Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 29 juin 2015 Chaque

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 EN003429 RAPPORT D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 PAUL LÉTOURNEAU, ING., INSPECTEUR TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Fiche d'inscription PARENTS

Fiche d'inscription PARENTS Fiche d'inscription PARENTS IDENTITE Nom : Prénom : Adresse :.. Tel : Portable : Courriel : @. VOTRE DEMANDE DE GARDE D ENFANTS Vos enfants : Nom Prénom Âge Lieu de garde : Garde souhaitée : Occasionnelle

Plus en détail

INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL

INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL Docteur Anne Gillet Docteur Jacques Darmon INTRODUCTION Une judiciarisation de plus en plus importante des relations sociales avec interventions

Plus en détail

La gestion des situations de crise

La gestion des situations de crise agir sur le climat scolaire La gestion des situations de crise Enjeux et procédures Daniel Simon EMS Académie de Montpellier 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Sommaire Propos liminaires Avant

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

GROUPE D'ECHANGES THEMATIQUES REFONTE DU BULLETIN D'INFORMATION DE LA PFCA34: CREATION DE LA NEWSLETTER

GROUPE D'ECHANGES THEMATIQUES REFONTE DU BULLETIN D'INFORMATION DE LA PFCA34: CREATION DE LA NEWSLETTER Compte-rendu GROUPE D'ECHANGES THEMATIQUES REFONTE DU BULLETIN D'INFORMATION DE LA PFCA34: CREATION DE LA NEWSLETTER Jeudi 10 avril 2014 Lieu : PFCA34 à Montpellier Personnes présentes : CCI MONTPELLIER

Plus en détail

épreuve possible pour tenter de soigner quelqu'un (max 1D6 ). sur un échec critique, le héros parvient à blesser encore plus son compagnon (-1D6 ).

épreuve possible pour tenter de soigner quelqu'un (max 1D6 ). sur un échec critique, le héros parvient à blesser encore plus son compagnon (-1D6 ). À l'aide de cette compétence, un personnage pourra tenter de réparer ou de fabriquer des objets rudimentaires, pour peu qu'il réussisse une épreuve d'adresse, et sans avoir besoin de connaître le sujet

Plus en détail

Un accident devant le Tribunal d'arrondissement de Lausanne «STOP à la manipulation des dispositifs de protection»

Un accident devant le Tribunal d'arrondissement de Lausanne «STOP à la manipulation des dispositifs de protection» Description du cas et procès-verbal photo Un accident devant le Tribunal d'arrondissement de Lausanne «STOP à la manipulation des dispositifs de protection» Suva Sécurité au travail Case postale, 1001

Plus en détail

Document adopté à la 351e séance de la Commission, tenue le, 30 novembre 1990, par sa résolution COM-351-9.1.2

Document adopté à la 351e séance de la Commission, tenue le, 30 novembre 1990, par sa résolution COM-351-9.1.2 Cat. 2.115.9.3 L'UTILISATION DES INFORMATIONS OBTENUES LORS D'UN EXAMEN MÉDICAL PRÉ- EMBAUCHE POUR CONTESTER UNE RÉCLAMATION POUR LÉSION PROFESSIONNELLE ET LE DROIT AU RESPECT DE SA VIE PRIVÉE Novembre

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT La Compagnie d'assurance Everest du Canada doit recevoir votre formulaire de réclamation dûment rempli dans les trente (30) jours

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

Info Délits Plus Août 2012

Info Délits Plus Août 2012 Campagne de prévention : stop avant le choc! Merci de vous arrêter aux passages de sécurité! Cette campagne est menée en collaboration avec le Touring Club Suisse (TCS), le Fonds de sécurité routière (FSR)

Plus en détail

Enquête Comprendre Pour Agir

Enquête Comprendre Pour Agir Enquête Comprendre Pour Agir Analyse d un accident Proposition d un module pédagogique Démarche Définition de l Enquête Comprendre Pour Agir Définition de l accident (2 diapositives) Présentation de cette

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

Appuyez et relâchez une fois le bouton gauche de la souris. Il sert à choisir un item ou pour appuyer sur l'un des différents boutons de Windows.

Appuyez et relâchez une fois le bouton gauche de la souris. Il sert à choisir un item ou pour appuyer sur l'un des différents boutons de Windows. Introduction Cette page a été conçue pour vous démontrer les possibilités de la souris. Elle sert premièrement à déplacer le pointeur sur l'écran ou vers des commandes. C'est avec les combinaisons de boutons

Plus en détail

Formation ABA par Caroline Peters, BCABA 2014-2015

Formation ABA par Caroline Peters, BCABA 2014-2015 Formation ABA par Caroline Peters, BCABA 2014-2015 Notre programme se compose d'une formation de base (4 journées) et six formations en profondeur (le weekend, (samedi et dimanche). Vous pouvez vous inscrire

Plus en détail

SOLUTIONS ET OUTILS DE VEILLE PERMANENTE

SOLUTIONS ET OUTILS DE VEILLE PERMANENTE SOLUTIONS ET OUTILS DE VEILLE PERMANENTE géographique. Parce que l'information est un élément primordial et stratégique dans le processus de gestion des risques, Ubyrisk consultants a développé plusieurs

Plus en détail

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet «Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet Rédaction : concevoir et écrire plusieurs phrases cohérente. Ecrire à partir d un album. ( CE1 ou fin d année CP/CE1) En parallèle lire d autres

Plus en détail

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs La responsabilité d une personne est toujours définie par le juge sur la base de faits précis et circonstanciés. Direction

Plus en détail

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?»

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» VOLUME 11, NO 1 AUTOMNE 2012 Cégep de Rimouski Développement pédagogique Annexe 2 du Pédagotrucs no 40 Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» Voici un guide qui t aidera

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT

Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT Préambule : La commune d Ampuis organise un service de restauration destiné à accueillir les enfants de maternelle (service à table) et de primaire (sous forme de

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011 SÛRETÉ DU QUÉBEC MRC DES MASKOUTAINS Saviez-vous que? Mercredi le 15 juin, des policiers de la MRC des Maskoutains se sont présentés au parc des Pins, situé sur la rue Viger à Saint-Hyacinthe sur l heure

Plus en détail

ACCIDENT DE LA ROUTE LE CAS DES COLLISIONS AVEC UN ANIMAL

ACCIDENT DE LA ROUTE LE CAS DES COLLISIONS AVEC UN ANIMAL ACCIDENT DE LA ROUTE LE CAS DES COLLISIONS AVEC UN ANIMAL Par Rémy JOSSEAUME Les collisions des animaux domestiques ou sauvages avec des véhicules motorisés ne sont pas rares. Leur nombre a significativement

Plus en détail

Utiliser un tableau à double entrée «Question de caractère»

Utiliser un tableau à double entrée «Question de caractère» «Question de caractère» 16-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs Applications (eemples) Matériel Consignes Remarques Transferts possibles (eemples) Individualisation Oui. S'entraîner à se repérer et à prendre

Plus en détail

SOS OPPOSITION SUITE A FRAUDE A CARTE BANCAIRE

SOS OPPOSITION SUITE A FRAUDE A CARTE BANCAIRE SOS OPPOSITION SUITE A FRAUDE A CARTE BANCAIRE Article juridique publié le 07/01/2014, vu 1842 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine I- Pourquoi faire opposition? L'ordonnance N 2009-866 du 15 juillet 2009

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 18 DÉCEMBRE AU 6 JANVIER 2015

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 18 DÉCEMBRE AU 6 JANVIER 2015 (Volet criminalité) Résumé de l actualité policière VENDREDI 19 DÉCEMBRE St-Hyacinthe, avenue Bourdages (Pont Barsalou) : Les policiers ont procédé à l arrestation d un homme et d une femme respectivement

Plus en détail

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web?

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Mémo TRAME D'UN ARTICLE : pour vous aider, vous pouvez utiliser le canevas de page web standard TITRE : informatif et accrocheur, avec

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2010-109 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

COUR D'APPEL DE PARIS

COUR D'APPEL DE PARIS COUR D'APPEL DE PARIS 1ère Chambre Section A ARRÊT DU 20 OCTOBRE 2004 Numéro d'inscription au répertoire général : 03/04049 Décision déférée à la Cour : Jugement du 09 Décembre 2002 - Tribunal de Grande

Plus en détail

Fiche Juridique CRÉATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ASSOCIATION LOI DU 1ER JUILLET 1901!

Fiche Juridique CRÉATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ASSOCIATION LOI DU 1ER JUILLET 1901! Fiche Juridique CRÉATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ASSOCIATION LOI DU 1ER JUILLET 1901 Cette fiche à vocation pédagogique a été conçue pour vous initier au droit des associations, tout en vous présentant

Plus en détail

17 ou 112 depuis un téléphone portable.

17 ou 112 depuis un téléphone portable. LA SECURITE DES PERSONNES AGEES COMMENT SE PROTEGER? -=- Étant trop souvent victimes de la lâcheté et de la ruse de certains agresseurs, voici certaines précautions que vous devez prendre. La délinquance

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION Article 1 - Présentation de l'activité : CONDITIONS GENERALES DE LOCATION La SARL Kidelio, capital de 7000 euros située à 06330 Roquefort, 7 chemin du Curnier CIDEX 13 inscrite au RCS de Grasse sous le

Plus en détail

Savoirs de base en sécurité routière mars 2006

Savoirs de base en sécurité routière mars 2006 Sétra Savoirs de base en sécurité routière mars 2006 Le mécanisme d accident Avertissement : cette série de fiches est destinée à fournir une information rapide. La contrepartie est le risque d erreur

Plus en détail

TEXTES (LOIS, REGLEMENTS, CIRCULAIRES ET INSTRUCTIONS) CONCERNANT LE DROIT AU SEJOUR POUR RAISON MEDICALE

TEXTES (LOIS, REGLEMENTS, CIRCULAIRES ET INSTRUCTIONS) CONCERNANT LE DROIT AU SEJOUR POUR RAISON MEDICALE TEXTES (LOIS, REGLEMENTS, CIRCULAIRES ET INSTRUCTIONS) CONCERNANT LE DROIT AU SEJOUR POUR RAISON MEDICALE Partie législative du CESEDA Article L313-11 11 du CESEDA (droit au séjour pour raisons médicales)

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Année scolaire : 2010-2011 Compétences spécifiques (n ) Compétences techniques

Plus en détail

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD (Version 11 juillet 2008) 1- Quels enrobés doivent être marqués? Tous les enrobés bitumineux

Plus en détail

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo Le journal télévisé Thèmes Actualité, information, météo Concept L'information est le fil conducteur de la programmation de TV5 avec 17 rendez-vous par 24 heures. TV5 offre cinq heures d'information chaque

Plus en détail

1. Contexte général page 2. 2. Le compte auprès de la BCGE...page 2 2.1 La procuration 2.2 Les accès e-banking 2.3 Le bon de retrait 2.

1. Contexte général page 2. 2. Le compte auprès de la BCGE...page 2 2.1 La procuration 2.2 Les accès e-banking 2.3 Le bon de retrait 2. 1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement primaire Direction générale MANUEL POUR LA TENUE DES COMPTES ÉCOLES COMPTES BCGE - TIERS UNIQUE

Plus en détail

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP ASSOCIATION DES CENTRES DE LOISIRS 11 avenue Jean Perrot - 38100 GRENOBLE Tél. : 04 76 87 76 41 - Fax : 04 76 47 52 92 E-mail : secretariat@acl-grenoble.org Site Internet : http://www.acl-grenoble.org

Plus en détail

Atelier rédactionnel

Atelier rédactionnel Baccalauréat professionnel Gestion - Administration Atelier rédactionnel Exemples de séances réalisées en première et au début de l année de terminale Joëlle PERRETIER & Patrice VIRIEUX Lycée professionnel

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

Les DDL. Les Attestations. (Diligences Directement Liées) Grenoble jeudi 4 juin 2009 Valence mardi 9 juin 2009 Gap vendredi 10 juin 2009

Les DDL. Les Attestations. (Diligences Directement Liées) Grenoble jeudi 4 juin 2009 Valence mardi 9 juin 2009 Gap vendredi 10 juin 2009 Les DDL (Diligences Directement Liées) Les Attestations animation : Marc FERAUD Commissaire aux Comptes à Aix en Provence Conception et Organisation : Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail