Ecrire un fait divers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ecrire un fait divers"

Transcription

1 Ecrire un fait divers Objectifs de production Écrire des faits divers à partir d'informations prélevées dans la réalité ou dans un récit. Écrire un récit dans l'ordre chronologique à partir d'un fait divers. Savoirs en jeu : Savoirs stylistiques et discursifs: - la situation de communication, - le titre, - l'énonciation, - le schéma narratif quinaire, - la composition du fait divers: attaque, développement, flash back (retour en arrière dans le temps). Savoirs linguistiques: - le temps des verbes: passé composé/passé simple, - la voix passive, - la phrase verbale, - la phrase nominale, - les compléments circonstanciels de lieu, de temps, les déterminants définis, indéfinis. Bibliographie / sitographie 1. Strasbourg: un enfant chute du 5e étage! (L'Humanité, 14/07/98) 2. Histoire de Glaucos (site: 3. Chute de la falaise: un enfant blessé (Le Télégramme de Brest, 14/07/98) 4. Un enfant chute dans le Verdon (Var-Matin, 25/08/98) 5. Strasbourg: le bébé chute du 5e étage (LeJournal d'alsace, 14 /07/98) 4 à 5 séances. Utilisation d'un rétroprojecteur pour la phase de réécriture du fait divers: analyse et définition collectives des critères de réussite et des consignes de réécriture. Texte 1 Textes L'Humanité. 14 juillet SOCIÉTÉ - Brèves STRASBOURG: UN BÉBÉ CHUTE DU 5E ÉTAGE! Un bébé de onze mois a été grièvement blessé, hier à Strasbourg, après avoir chuté d'un balcon situé au 5' étage d'un immeuble. Le bébé, qui jouait avec un autre enfant, a échappé à la vigilance de sa tante. Il est passé entre les barreaux, espacés d'environ 14 centimètres. En tombant, il a heurté le rebord d'un autre balcon, avant de percuter le toit d'une avancée en bitume. Les médecins réservent leur diagnostic. Texte 2 HISTOIRE DE GLAUCOS Glaucos était un pauvre pêcheur de Grèce, et souvent il ne pêchait pas assez de poissons pour se nourrir. Un jour que pour une fois, sa pêche était bonne, il se rendit au marché et étala sa pêche sur des herbes pour faire bonne figure. Mais les poissons au contact de ces herbes ressuscitaient et commençaient à sautiller vers la mer.

2 Surpris par ce phénomène, Glaucos prit une poignée de ces herbes et commença à les manger. Aussitôt, sa peau se couvrit d'écailles, ses cheveux devinrent verts, et il se sentit irrésistiblement attiré par la mer. Glaucos était devenu un dieu mineur de la mer; les herbes l'avaient rendu immortel, mais il était devenu tellement laid que tous les humains qui l'avaient connu le fuyaient, et il ne parlait plus à personne. Texte 3 Le Télégramme de Brest. Mardi 14 juillet 1998 CHUTE DE LA FALAISE: UN ENFANT BLESSÉ HOUAT (56). Un jeune garçon de dix ans a été grièvement blessé en chutant d'une hauteur d'une douzaine de mètres, jeudi soir vers 19 h 30, au lieu-dit La Fontaine, à la pointe est de l'île d'houat. Julien Le Berre, qui se promenait en compagnie d'un camarade, a glissé accidentellement. Souffrant d'une fracture ouverte du fémur gauche et d'un traumatisme facial, l'enfant, en compagnie de sa mère, a été transporté au centre hospitalier Chubert de Vannes par l'hélicoptère Dragon 56 de la sécurité civile. Texte 4 Var-Matin. 25/08/98 UN ENFANT CHUTE DANS LE VERDON Une randonnée familiale a failli se transformer en drame, hier, dans les gorges du Verdon. Un enfant de huit ans, originaire des Yvelines, a brusquement chuté alors qu'il suivait ses parents sur le sentier Vidal. La chute de plusieurs mètres dans un site particulièrement escarpé rendait toute intervention de sauvetage extrêmement difficile. Aussi la gendarmerie faisait-elle appel à l'hélicoptère Dragon 83 de la Protection Civile, basé à Draguignan. Malgré un vent particulièrement gênant les sauveteurs parvenaient à hélitreuiller l'enfant avant de le diriger vers l'hôpital de la souspréfecture. Clément T... souffrait hier soir d'un genou déboîté avec une plaie à la rotule. Texte 5 Le Journal d'alsace. Mardi 14 juillet 1998 STRASBOURG: LE BÉBÉ CHUTE DU 5E ÉTAGE Un petit enfant âgé de 11 mois a été très grièvement blessé en tombant du balcon d'un appartement situé au 5' étage d'un immeuble ancien de la rue de la 1re-Armée, à Strasbourg, hier en début d'après-midi. Le petit garçon a échappé à la surveillance de sa tante. Il jouait avec un autre enfant, âgé de quatre ans, lorsqu'il s'est avancé sur le balcon de l'appartement, et est passé entre les barreaux qui délimitent ce balcon. Les barreaux sont écartés de 14 centimètres. L'enfant est tombé dans le vide, a d'abord heurté le rebord du balcon du 4e étage, puis a chuté presque jusqu'au sol, allant violemment percuter le toit d'une avancée couverte en bitume. La chute totale avoisine les 18 mètres, estime-t-on. Le bébé a été transporté à l'hôpital, où les médecins réservent leur diagnostic. Les policiers du quartier ont ouvert une enquête. Pour écrire des faits divers, il est important de comprendre que ce sont des articles de presse, donc des textes placés en situation de communication légèrement différée écrits pour des personnes en quête d'informations sur des événements inattendus. L'observation de la forme, du récit de l'événement situé dans le temps et l'espace, de l'énonciation quasi immédiate (utilisation

3 du passé composé) constitue l'essentiel du parcours de lecture. a) À quoi reconnaît-on le fait divers? Reconnaître l'origine journalistique du fait divers permet d'aborder les questions de forme: on demande aux élèves d'exclure, du groupement, le texte qui n'est pas un fait divers. La justification de cette exclusion permet de définir les caractères communs à ces articles de presse: on les repère parce qu'on les trouve dans les journaux et magazines, ils ont un titre, sont datés, situent un lieu de l'événement, constituent un récit, emploient le passé composé. texte Origine : la presse Titre reprenant une information Lieu précis Date précise récit Temps utilisé P,composé P,simple P,composé P,composé P,composé Le texte 2 n'a qu'un critère commun avec les 4 autres. Il n'appartient donc pas au genre du fait divers, c'est un récit légendaire. L'emploi du passé simple indique une situation de communication distanciée par rapport à l'époque de l'événement. Le passé composé marque le caractère contemporain de l'événement, une énonciation sinon immédiate, du moins très proche dans le temps. L'observation des titres Ils sont d'une police de caractère plus grosse que celle de l'article, et écrits en gras: ils permettent au lecteur de parcourir rapidement la page et de repérer rapidement ce qui peut l'intéresser. Dans le corpus, des différences existent au niveau syntaxique. Les titres sont constitués: d'une phrase verbale simple (texte 4), ou d'une phrase nominale (texte 3), ou d'une phrase complexe (textes 1 et 5). On note donc la variété syntaxique. Les deux points (:) apparaissent dans 3 des quatre titres: ils suivent la localisation géographique de l'action. On remarque aussi que les titres 1 et 5 se différencient par l'opposition un/le et l'utilisation de l'exclamation. La phrase nominale provoque l'ambiguïté du titre 3: est-ce la falaise qui en tombant blesse un enfant ou un enfant qui se blesse en tombant d'une falaise? La localisation du fait narré n'est possible qu'au début de l'article 3 (Houat) et non dans le titre. Le titre et le contenu L'information essentielle est donnée par le titre: le lecteur n'apprendra dans l'article que les circonstances qui ont environné l'événement. Ordre chronologique et ordre de la narration Exemples: articles 1 et 5: la troisième ligne du tableau indique dans quel ordre sont rapportés les événements dans l'article par rapport à l'ordre chronologique du schéma narratif simple. Situation initiale 1 La tante surveille le bébé qui joue Element modificateur 2 Le bébé passe à travers les barreaux Situation intermédiaire 3 Il chute du 5éme étage Élément rectificateur 4 Il percute une avancée Situation finale 5 Il est grièvement blessé - L'ordre de la narration: sauf dans l'article 4, le titre donne l'information principale, qui est_ immédiatement reprise dans la première phrase des articles (l'attaque) et constitue pour le

4 sens ce qui dans un récit serait la situation finale. Après cette redondance de l'information, le récit est repris dans l'ordre chronologique des événements successifs ayant entraîné la situation exposée. On a affaire à un retour en arrière, ce qui constitue le phénomène duflash back ou analepse. - À quelles questions répond le fait divers? Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Suites? son les interrogations guides du fait divers. On peut le montrer aux élèves en leur demandant de remplir le tableau suivant à partir d'un des textes du corpus (ici texte 3). HOUAT (56). Unjeune garçon de dix ans a été grièvement blessé en chutant d'une hauteur d'une douzaine de mètres, jeudi soir vers 19 h 30, au lieu-dit La Fontaine, à la pointe est de l'île d'houat. Julien Le Berre, qui se promenait en compagnie d'un camarade, a glissé accidentellement.souffrant d'une fracture ouverte du fémur gauche et d'un traumatisme facial. l'enfant, en compagnie de sa mère, a été transporté au centre hospitalier Chubert de Vannes par l'hélicoptère Dragon 56 de la sécurité civile. Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Suites? Un jeune garçon de 10 ans Julien Le Berre Grièvement blessé chutant d'une hauteur d'une douzaine de mètres HOUAT (56). au lieu-dit La Fontaine, à la pointe est de l'île d'houat La présentation de l'événement principal: le passif. Jeudi soir vers 19h30 Se promenait a glissé accidentellement Fracture ouverte du fémur gauche, traumatisme facial, transporté au centre hospitalier Chubert de Vannes On observera que dans trois articles (1,3,5) le début présente le sort final du personnage principal en utilisant un verbe au passif sans complément d'agent. Cette mise en thème est courante. L'absence de complément d'agent permet de ne désigner directement aucun responsable de l'événement subi par le sujet. b) Le fait divers: un écrit qui reflète une prise de position Le fait divers n'est pas neutre: le narrateur peut prendre parti et exercer une influence sur le lecteur. Pour le montrer on comparera les articles 1 et 5 : en gras, les similitudes; en italiques, les différences d'expression; en italiques grasses, les apports d'informations du texte 5. Strasbourg : un bébé chute du 5è étage! Un bébé de onze mois a été grièvement blessé, hier à Strasbourg, après avoir chuté d'un balcon situé au 5é étage d'un immeuble. Le bébé, qui jouait avec un autre enfant, a échappé à la vigilance de sa tante. Il est passé entre les barreaux,espacés d'environ 14 centimètres. En tombant, il a heurté le rebord d'un autre balcon,avant de percuter le toit d'une avancée en bitume. Les médecins résedrvent leur diagnostic. Strasbourg: le bébé chute du 5é étage Un petit enfant âgé de Il mois a été très grièvement blessé en tombant du balcon d'un appartement situé au 5e étage d'un immeuble ancien de la rue de la 1re-Armée, à Strasbourg, hier en début d'après-midi. Le petit garçon a échappé à la surveillance de sa tante. Il jouait avec un autre enfant, âgé de quatre ans, lorsqu'il s'est avancé sur le balcon de l'appartement, et est passé entre les barreaux qui délimitent ce balcon. Les barreaux sont écartés de 14 centimètres. L'enfant est tombé dans le vide, a d'abord heurté le rebord du balcon du 4e étage, puis a chuté presque jusqu'au sol, allant violemment percuter le toit d'une avancée couverte en bitume. La chute totale avoisine les 18 mètres, estime-t-on. Le bébé a été transporté à l'hôpital, où les médecins réservent leur diagnostic. Les policiers du quartier ont ouvert une enquête.

5 Les principales différences marquent-elles un point de vue différent sur le même événement? Observons d'abord les titres: presque identiques, ils se différencient par l'article déterminant le mot bébé et l'exclamation. L'article indéfini un est neutre, l'article défini le est restrictif: le bébé occupe une place éminente non seulement dans l'événement mais dans les préoccupations de son entourage. L'exclamation souligne le fait comme extraordinaire, inattendu; la déclarative met en cause la responsabilité d'un fait qui n'aurait pas dû se produire. Article 1 : la fatalité L'article 1 est court, donne moins d'importance au fait, donc insiste moins sur la gravité de l'accident. Le journaliste parle d'un bébé, être sans jugement, l'âge de onze mois faisant penser à un déplacement à quatre pattes. L'autre enfant n'a pas d'âge, et pour le lecteur pouvait être susceptible d'alerter l'adulte. La tante est vigilante, qualité morale s'ajoutant à l'action de surveillance. L'action est rapide: il joue, il échappe, il passe: l'intervention salvatrice n'a pas eu le temps de se produire. La chute est courte :un heurt, un choc. Le diagnostic des médecins laisse espérer que le bébé, grièvement blessé, s'en tirera. Pour le lecteur du fait divers, c'est un accident et on pense à l'émotion de la famille, à son angoisse dans l'attente. Le narrateur a choisi la thèse de la fatalité qui frappe la famille.* Article 2: la culpabilité L'article 2 est long et circonstancié, ce qui montre l'attention portée au fait narré. On parle d'un petit enfant, ce qui est impropre parce qu'aucune autonomie n'existe à onze mois. La blessure est très grave. Le mot ancien permet de signaler que malgré l'occupation de l'immeuble par de nombreuses familles, c'est la première fois qu'un tel accident se produit. Latante surveille, ce qui sous entend que le danger était connu. Or elle paraît absente des événements alors que la juxtaposition des actions semble lui laisser le temps d'intervenir: il échappe, il s'avance, il passe entre les barreaux, il franchit la limite des barreaux écartés, il tombe dans le vide. Les étapes de la chute sont décrites avec précision ainsi que sa hauteur. Le choc contre l'avancée est violent. Les médecins de l'hôpital réservent leur diagnostic car la vie de l'enfant est menacée. Les policiers recherchent des responsables, donc il y a une faute grave. Pour le lecteur, rien ne serait arrivé si la tante avait correctement accompli la surveillance d'un enfant en danger. Elle est coupable. Le narrateur a choisi de mettre en évidence la responsabilité de la tante, une criminelle par négligence. Bilan : un fait divers est un article de presse portant sur un événement sensationnel ou inattend-e dans lequel une information principale donnée par le titre est reprise puis développée dans ru: texte narratif selon le point de vue du narrateur. Consigne de lecture n 1 Lisez les textes du groupement. a) Ces textes sont-ils tous extraits de journaux? b) Les événements rapportés se sont-ils tous produits véritablement? c) Peut-on préciser où et quand les événements rapportés se sont déroulés? d) Ces textes ont-ils tous un titre se rapportant à un événement précis? e) Précisez pour chaque texte les temps des verbes. f) Un texte est différent des autres. Lequel? Pourquoi? Diriez-vous que ce texte raconte plutôt une histoire merveilleuse ou une légende? g) Les autres textes sont des faits divers. En vous aidant des observations précédentes, pouvezvous donner les premières règles d'écriture d'un fait divers? Consigne de lecture n 2 Observez les titres. Qu'est-ce qui les différencie du texte? Sont-ils tous constitués d'une phrase verbale? Quelle information de l'article contiennent-ils? Consigne de lecture n 3 À quelle voix (active ou passive) est souvent le verbe de la première phrase d'un article? Quelle

6 remarque faites-vous sur la construction de cette voix? Que peut-on en déduire? Consigne de lecture n 4 La chronologie des événements est-elle respectée? Consigne de lecture n 5 Un fait divers doit satisfaire la curiosité du lecteur. À votre avis, à quelles questions du lecteur semble répondre le journaliste? Justifiez votre réponse en faisant correspondre à ces questions des informations relevées dans un des articles. Consigne de lecture n 6 Comparez les articles 1 et 5. Soulignez de couleurs différentes les informations identiques, les informations exprimées différemment, les informations qui n'apparaissent que dans un des articles? Si vous étiez la tante du bébé, lequel préféreriez-vous? Pourquoi? Consigne de lecture n 7 Bilan: pour écrire un fait divers, quelles règles devez-vous respecter? Ecriture Exercice n 1 Voici une série de titres de faits divers. Écrivez la première phrase de l'article en utilisant de préférence un verbe de votre choix à la voix passive: - une fortune dans une vieille boîte à chaussures (une fortune a été découverte dans une vieille boîte), - loto: 5 millions pour le SDF (5 millions ont été gagnés au loto par un SDF), - pari gagné pour le décatwon (Le pari a été gagné pour le décathlon), - victoire surprise de Big Dada dans le Prix de Saint-Cloud (On a été surpris par la victoire de Big Dada...), - collèges : interdiction des gommes à mâcher! (Les chewing-gums ont été interdits dans les collèges), - un voleur compatissant: il n'a pas touché aux cadeaux de Noël (Les cadeaux de Noël n'ont pas été touchés par le voleur compatissant), -la police sur les traces du tagueur fou (La police a été mise sur les traces du tagueur fou). Exercice n 2 Donnez un titre, d'abord sous forme de phrase verbale ensuite sous forme nominale, aux faits divers dont la première phrase vous est donnée : - Il était huit heures du soir ce vendredi lorsque Mme Timmeau a été victime d'une collision avec une automobile en traversant la chaussée du boulevard Garibaldi en dehors des passages protégés. - Un élève malentendant du collège de G. a été récompensé par un prix municipal pour sa persévérance et sa réussite dans ses études. - La nouvelle qu'une catastrophe aérienne s'était bien produite au Brésil au-dessus de la forêt amazonienne, faisant 45 victimes, a été confirmée hier par les autorités locales. Exercice n 3 Un de vos camarades est absent.vous rédigez à son intention les règles de rédaction d'un fait divers. Consigne d'écriture n 1 Voici un fait divers. Nice Matin (24/7/91) «LA BONNE EST DANS LA PISCINE, VENEZ LA CHERCHER» «La femme de ménage est au fond de la piscine et il faut que vous veniez la chercher" : Christopher Ruck, cinq ans, n'a pas paniqué quand le drame s'est produit et a tranquillement

7 composé le numéro des urgences. Maricela Hernandez, 23 ans, a apparemment glissé et est tombée au fond de la piscine de ses patrons vendredi après-midi à Armonk, dans l'état de New York.Christopher, seul avec ses petites soeurs de quatre ans et dix mois, a alors appelé la police. «II était incroyablement calme et je dois dire qu'il sait quoi faire en cas d'urgence, a commenté le policier qui a reçu l'appel.maricela est toujours hospitalisée dans un état critique. Écrivez le récit que fait Christopher à ses parents rentrés chez eux. Aide à l'écriture On sera attentif à l'âge de l'enfant, à la situation orale qui conduit à l'emploi du passé composé, à la nécessité du je. Consigne d'écriture n 2 Voici des événements. Faites-en le récit chronologique puis rédigez un fait divers (pensez alors à commencer par la fin). Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Suites? Lucien Lepic 28 ans voleur récidiviste ( 2 condamnations pour vol) Aide à l'écriture Arrestation par un gendarme Châteauvieux Dimanche 21/01/2001 à 4 h Surpris alors qu'il quittait la villa qu'il venait de cambrioler. Déféré au Parquet pour vol avec effaction. Risque 10 ans de réclusion. On rappellera aux élèves la nécessité d'utiliser le passé simple dans le récit et le passé compo dans les faits divers. Une grille critériée rappellera les éléments nécessaires à l'identification du f divers (cf consigne de lecture n 1,a),le retour de l'information du titre dans la première phrase l'emploi répandu du passif. Consigne d'écriture n 3 Complétez le tableau suivant par des informations de votre invention, puis utilisez-les pour rédig une histoire au passé simple. Ensuite, réécrivez-la sous la forme d'un fait divers (titres, articles passé composé). Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Suites? Consigne d'écriture n 4 En ajoutant à l'histoire de Glaucos les informations absentes de son histoire, et en la transposa dans notre époque, rédigez un fait divers sur sa métamorphose. NB 1.- Le risque de confusion entre le réel et l'imaginaire sera évité si on prend soin de do ner un contexte imaginaire dans la relation émetteur - récepteur. NB 2.- Aide à l'écriture: d'éventuels anachronismes ne seront pas sanctionnés, bien au contraire. Ils peuvent en effet permettre que soit abordée la notion du décalage de situation qui provoque l'humour. Consigne d'écriture n 5 Voici une série de titres de faits divers : - Cueillette malheureuse, - Arrestation acrobatique, - Un vrai miracle, - Sanglier vengeur. Choisissez-en un et rédigez le contenu de l'article qui pourrait lui correspondre.

Situation 6 1 LA VICTIME SE PLAINT D UNE DOULEUR AU DOS APRÈS UNE CHUTE

Situation 6 1 LA VICTIME SE PLAINT D UNE DOULEUR AU DOS APRÈS UNE CHUTE Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Situation 6 : LA VICTIME SE PLAINT D UNE DOULEUR AU DOS APRÈS UNE CHUTE Minimum à savoir (enseignant) Définition : traumatisme

Plus en détail

CARNET DE L ELEVE STAGE D APPLICATION EN 3EME SEGPA

CARNET DE L ELEVE STAGE D APPLICATION EN 3EME SEGPA Page 1 sur 12 ACADEMIE D AIX MARSEILLE S.E.G.P.A du collège Frédéric Mistral BP 208 13528 PORT DE BOUC Cedex Tél : 04.42.06.25.08 Fax : 04.42.06.05.78 CARNET DE L ELEVE STAGE D APPLICATION EN 3EME SEGPA

Plus en détail

Faire rédiger des synthèses en grammaire

Faire rédiger des synthèses en grammaire Faire rédiger des synthèses en grammaire 1/5 Observer la langue, la décrire sont des activités qui font partie intégrante du cours de français. Elles appartiennent à l univers des élèves depuis leur apprentissage

Plus en détail

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Retrouve un mot: Recopie les lettres entourées d'un cercle vert. Recopie d'abord celle qui est le plus à gauche, puis avance peu à peu vers la droite. Tu as

Plus en détail

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album.

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Objectifs spécifiques : - Observation des illustrations de la 1 ère de couverture et mise en évidence de l inversion des valeurs (loup gentil et cochons méchants).

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit,

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit, MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit, (Nous ne ferons ici pas de rappel à d autres chapitres, sans quoi, chaque ligne écrite mériterait

Plus en détail

5. Word - Ecrire un texte

5. Word - Ecrire un texte 5. Word - Ecrire un texte Entrons dans le vif du sujet en commençant par Word! Nous allons tout d'abord voir les bases de la mise en forme du texte, et l'insertion d'éléments. 1. Ecrire son premier texte

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Vous allez considérer que vous entrez dans une école que vous n avez pas l habitude de fréquenter. Vous entrez

Plus en détail

LE DEVOIR DE SURVEILLANCE

LE DEVOIR DE SURVEILLANCE LE DEVOIR DE SURVEILLANCE Une obligation importante Principe de vigilance La surveillance des élèves doit être effective, vigilante et efficace. Elle doit être constante pendant la totalité du temps scolaire.

Plus en détail

Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation

Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation N.B. La présente grille peut être utilisée avant, pendant et après la rédaction du mémoire : - avant pour se donner une représentation

Plus en détail

LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL

LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL Le présent document comprend une série de recommandations pouvant aider les conseillers en technoprévention dans le cadre de leur communication

Plus en détail

Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT

Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT Préambule : La commune d Ampuis organise un service de restauration destiné à accueillir les enfants de maternelle (service à table) et de primaire (sous forme de

Plus en détail

Les techniques de l interview 16/06/06

Les techniques de l interview 16/06/06 Les techniques de l interview Avant l'interview Gérer la demande d un journaliste Un journaliste vous contacte ne pas traiter la demande du journaliste en temps réel demander ses coordonnées, ses délais,

Plus en détail

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Nom: Groupe: avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Page de présentation avec le texte 1 (Titre du livre) Par (ton nom) gr. 117 Travail présenté à M.

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Fiche 11 Les dessins et images avec OpenOffice.org Writer. Dans cette fiche, vous apprendrez à :

Fiche 11 Les dessins et images avec OpenOffice.org Writer. Dans cette fiche, vous apprendrez à : Dans cette fiche, vous apprendrez à : Insérer un dessin ou une image dans un texte Placer le texte autour d'une image ou d'un dessin Copier un dessin ou une image Re-dimensionner un dessin ou une image

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 21

Indications pédagogiques D2 / 21 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 21 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 2 : Organiser et structurer un message Objectif opérationnel

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale QUESTION 2. QUE SE PASSE T-IL?...

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale QUESTION 2. QUE SE PASSE T-IL?... 6 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 6 «C EST LA FÊTE!» Objectifs : Proposer d organiser une fête / décrire et justifier son projet Points de langue : L impératif / le conditionnel présent Thème culturel :

Plus en détail

MOBILISER LE LANGAGE

MOBILISER LE LANGAGE MOBILISER LE LANGAGE ORAL ÉCRIT Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. O-1 Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

Plus en détail

Questions sur la famille du personnage principal

Questions sur la famille du personnage principal Liste de questions pour relancer l'imagination de votre enfant : Questions générales : - Veux-tu me raconter ce que tu as dessiné? - Raconte moi ce qui se passe sur ton dessin - Que veux-tu que j'écrive?

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement?

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Cours Master 1-1er semestre 2012-2013 Institut des Hautes Études de l'amérique Latine Paris III Sorbonne-Nouvelle Suivi individualisé en Anthropologie Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Le compte-rendu

Plus en détail

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable La qualité et la précision des informations sur le constat amiable permettront une meilleure indemnisation. Pour définir clairement

Plus en détail

PV CHSCT. Le procès-verbal est un document administratif, une pièce officielle. Le procès-verbal à pour objet de prendre actes des,

PV CHSCT. Le procès-verbal est un document administratif, une pièce officielle. Le procès-verbal à pour objet de prendre actes des, PV CHSCT Le procès-verbal est un document administratif, une pièce officielle. Le procès-verbal à pour objet de prendre actes des, Informations transmises au CHSCT, Avis émis par le CHSCT lors des consultations

Plus en détail

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Animation du livre Fiche 2.1 Compréhension de texte Fiche 2.1 CORRIGÉ Fiche 2.2 Fiche «Éthique et culture religieuse»

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

UNE HISTOIRE P O U R LES PLUS PETITS À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI

UNE HISTOIRE P O U R LES PLUS PETITS À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI UNE HISTOIRE À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI P O U R LES PLUS PETITS Un livre à éditer Projet en interdisciplinarité entre le français et les arts plastiques En équipe de quatre personnes, vous aurez

Plus en détail

Dossier d inscription aux services :

Dossier d inscription aux services : Dossier d inscription aux services : Restauration scolaire Accueils périscolaires matin soir TAP 2015 2016 Pour une inscription au restaurant scolaire TAP accueils périscolaires : Dossier d inscription

Plus en détail

JEU DE ROLE MEDICAMENTS ET GROSSESSE

JEU DE ROLE MEDICAMENTS ET GROSSESSE JEU DE ROLE MEDICAMENTS ET GROSSESSE Méthode Jeu de rôles (1 animateur et un expert par groupe) Demander des volontaires. Rappeler que dans un jeu de rôles des acteurs vont jouer une situation sans s'impliquer

Plus en détail

Dans notre cadre, le référentiel d activités devra fournir une description de s activités du poste à partir de la situation observée.

Dans notre cadre, le référentiel d activités devra fournir une description de s activités du poste à partir de la situation observée. Fiche pratique N 3 «Analyse des activités d un poste de travail et référentiel d activités» De quoi s agit-il? 1 Il s agit de recueillir des données relatives au poste de travail qui devront être fidèles

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

La Passivation. sujet verbe complément d'objet direct.

La Passivation. sujet verbe complément d'objet direct. La Passivation * Voici des phrases : certaines sont extraites du texte " les 40 000 heures ", d'autres sont transformées à la forme passive. 1 - " Au contraire, ces revenus sont déterminés par la production

Plus en détail

... Ces épreuves d examen ne peuvent pas être utilisées à des fins d exercice avant le 1 er septembre 2014!

... Ces épreuves d examen ne peuvent pas être utilisées à des fins d exercice avant le 1 er septembre 2014! Procédure de qualification 03 Aide en soins et accompagnement AFP Connaissances professionnelles épreuve écrite Partie Nom... Prénom... Numéro d examen... Date... Durée 50 minutes Remarque : Le nombre

Plus en détail

Rédiger un rapport technique

Rédiger un rapport technique Rédiger un rapport technique Prof. N. Fatemi Plan Introduction Présentation écrite Programmation du travail Rédaction Conseils génériques Références 2 Introduction Objectifs du cours Savoir étudier un

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Des musées gratuits : une mesure controversée Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance De Soi TITRE : STRATEGIES POUR ORGANISER SON TEMPS Niveau : 4ème Groupe : Matériel : ½ Classe questionnaire organiser son temps Durée

Plus en détail

1 sur 5 10/06/14 13:10

1 sur 5 10/06/14 13:10 Time Machine est un outil proposé par Mac OS depuis sa version 10.5 (Leopard) et qui permet d'effectuer des sauvegardes de votre disque dur de manière régulière. Mais au-delà de la simple sauvegarde périodique,

Plus en détail

Anatomie d un sinistre

Anatomie d un sinistre Anatomie d un sinistre Automne 2007 Cette présentation permettra à nos membres de bien comprendre comment des incidents peuvent devenir des sinistres et même donner lieu à des poursuites. Si elles comprennent

Plus en détail

Langage et Motricité. Stage Maternelle. Stage maternelle Février/Mars 2014 CPC EPS et Généraliste Aurillac 3

Langage et Motricité. Stage Maternelle. Stage maternelle Février/Mars 2014 CPC EPS et Généraliste Aurillac 3 Langage et Motricité Stage Maternelle Plan 1- Quelques repères relatifs au développement du langage 2- Quels sont les liens qui unissent le langage et la motricité? 3- Comment mettre en pratique? Trois

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Fiche d'inscription PARENTS

Fiche d'inscription PARENTS Fiche d'inscription PARENTS IDENTITE Nom : Prénom : Adresse :.. Tel : Portable : Courriel : @. VOTRE DEMANDE DE GARDE D ENFANTS Vos enfants : Nom Prénom Âge Lieu de garde : Garde souhaitée : Occasionnelle

Plus en détail

Cartagena : La mutinerie

Cartagena : La mutinerie Traduction réalisée par Bruno Cathala pour www.ludocortex.fr Cartagena : La mutinerie Un jeu pour 2 à 4 pirates à partir de 10 ans. Auteur: Michael Rieneck. Editeur: Winning moves. Matériel: Un plateau

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY Le Maire de la commune de Commelle-Vernay (Loire), Vu le Code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L 2122-18

Plus en détail

À CONSERVER PAR LE/LA BABY SITTER

À CONSERVER PAR LE/LA BABY SITTER La Mairie centralise et gère les appels téléphoniques. Elle tient à jour les disponibilités des baby-sitters et les met en relation avec les parents intéressés. Une formation leur est proposée ainsi qu'une

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

Conduite dangereuse! L accident. À l aide des renseignements contenus dans le récit de l accident et des documents indiqués ci-dessus :

Conduite dangereuse! L accident. À l aide des renseignements contenus dans le récit de l accident et des documents indiqués ci-dessus : Fiche d activité FA Conduite dangereuse! Mise en situation 4 Le 30 novembre dernier, Juliette revient de Québec où elle a passé une entrevue pour pouvoir travailler dans la salle d opération d un grand

Plus en détail

Cahier de voile Partie 1

Cahier de voile Partie 1 Cahier de voile Partie 1 Des propositions d activités pour apprendre en EPS : Utiliser l écrit et l oral pour acquérir des connaissances sur la voile, faire le bilan de ce qu on a fait, de ce qu on a appris,

Plus en détail

1. L heure de début et de la fin de la. consommation d alcool, de même que le rythme de la consommation (ex : une

1. L heure de début et de la fin de la. consommation d alcool, de même que le rythme de la consommation (ex : une CAHIER DE NOTES D UNE PERSONNE ACCUSÉE DE CONDUITE AVEC LES CAPACITÉS AFFAIBLIES 1) Vos caractéristiques personnelles. Âge :. Grandeur :. Poids :. Habitude de consommation (ex : 2 fois par semaine) :.

Plus en détail

OPERATION TRANQUILITE VACANCES. POINT PRESSE le 20 JUILLET 2012. En milieu urbain

OPERATION TRANQUILITE VACANCES. POINT PRESSE le 20 JUILLET 2012. En milieu urbain OPERATION TRANQUILITE VACANCES POINT PRESSE le 20 JUILLET 2012 En milieu urbain DOSSIER DE PRESSE Prévenir les risques de cambriolages Durant votre absence en juillet et/ou en août, les services de police

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Sauvegarde de justice - Curatelle - Tutelle Loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection des Majeurs

Sauvegarde de justice - Curatelle - Tutelle Loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection des Majeurs Sauvegarde de justice - Curatelle - Tutelle Loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection des Majeurs Sauvegarde de justice : Pour qui : o patient majeur ayant besoin d une représentation temporaire

Plus en détail

La feuille importante

La feuille importante Le travail de théorisation sur les articles du journal Voici les deux articles de notre journal : La feuille importante Ecole maternelle Florian Novembre 2009 N 1 Dure dure cette rentrée!!! Beaucoup de

Plus en détail

Collision n 1 : le croisement de droite

Collision n 1 : le croisement de droite 1 SECURITE des CYCLISTES : (SUR) VIVRE AVEC ET MALGRE LES AUTRES VEHICULES Au-delà des simples consignes habituelles, respecter le code de la route et porter un casque. Le texte qui suit montre de façon

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

L appui-tête protège.

L appui-tête protège. L appui-tête protège. Même le meilleur conducteur, aussi prudent et attentif soit-il, peut avoir un accident. Des mesures de prévention simples peuvent atténuer les conséquences d un accident. Il s agit

Plus en détail

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE L'AFRIQUE

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE L'AFRIQUE 159 INTRODUCTION À L ÉTUDE DE L AFRIQUE (classe de 5 ème / à partir du site de la FAO) Objectifs 1. Exploiter une banque de données en ligne, puis construire une carte de synthèse du continent africain.

Plus en détail

Fonctions Cognitives, deviennent des écrivains en herbe...

Fonctions Cognitives, deviennent des écrivains en herbe... «Heureux qui comme les Ulis vont faire un grand voyage» 10 élèves du dispositif ULIS Lycée Pro porteurs de Troubles des Fonctions Cognitives, deviennent des écrivains en herbe... Le projet : Avec l intervention

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Un devoir de protection pour l enfance en danger

Un devoir de protection pour l enfance en danger Un devoir de protection pour l enfance en danger En novembre 1997, huit ans après l'adoption de la Convention internationale des droits de l'enfant, RFI consacre une émission à l'enfance maltraitée. Le

Plus en détail

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze Lettre de l'état en Corrèze La sécurité en Corrèze En ce début d'année, l'examen des chiffres de la délinquance de l'année 2010 me donne l'occasion de rappeler que la sécurité est la première des obligations

Plus en détail

Réinsertion des enfants soldats en RDC

Réinsertion des enfants soldats en RDC Réinsertion des enfants soldats en RDC D après le Protocole facultatif à la Convention internationale des droits de l enfant, un enfant soldat est un combattant âgé de moins de 18 ans. L ONU estime à 300

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Champ Compétence Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Séance 0 : Entretien individuel avec l élève Séance 1 : Se repérer dans l établissement Objectifs : - Mettre en confiance l'élève. - Mise

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CHRS

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CHRS APE2A 88 Rue de la Forêt 35300 FOUGERES Tél : 02-99-99-18-66 Mail : ape2a@wanadoo.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CHRS Préambule : Le règlement de fonctionnement du service Hébergement est établi conformément

Plus en détail

PRÊT DE SALLES MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS AUBAGNAISES. Pour réunions ou Manifestations exceptionnelles

PRÊT DE SALLES MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS AUBAGNAISES. Pour réunions ou Manifestations exceptionnelles PRÊT DE SALLES MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS AUBAGNAISES Pour réunions ou Manifestations exceptionnelles PREAMBULE La Ville d'aubagne met gratuitement à disposition des associations locales, des salles

Plus en détail

Programmation Grammaire CP. Les articles et les noms : période 1

Programmation Grammaire CP. Les articles et les noms : période 1 Les articles et les noms : période 1 Les articles un-une Les articles le la -Employer l article qui convient devant un nom - Aborder la notion d article et implicitement la notion de genre -Employer l

Plus en détail

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse ACTIVITE en 4 ou 5 séances + 1 séance décrochée Objectif : Écrire un texte narratif d'une dizaine de lignes pour les

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Plan de la ville. Les bâtiments de la ville, les métiers Vu le programme national OM numéro 4877 du 22.07.2008

Plan de la ville. Les bâtiments de la ville, les métiers Vu le programme national OM numéro 4877 du 22.07.2008 1. Fiche signalétique Thème Plan de la ville Activités langagières Réception écrite Réception orale Interaction orale Production écrite Production orale en continu Objectif général Se situer dans l espace.

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Répondez aux questions en cochant ( ) la bonne réponse, ou en écrivant l information demandée. EXERCICE 1 8 points

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

Attentes : expliquer comment le droit criminel s applique aux jeunes. 1- Faire la lecture dans le livre des pages 232 à 243.

Attentes : expliquer comment le droit criminel s applique aux jeunes. 1- Faire la lecture dans le livre des pages 232 à 243. École secondaire catholique Renaissance Sophie Ouellet Les jeunes contrevenants Comprendre le droit canadien CLU3M Attentes : expliquer comment le droit criminel s applique aux jeunes. Consignes : 1- Faire

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

DÉPART ARRIVÉE. un tour en perm! savoir. quizz. quizz + 3 cases. quizz quizz savoir quizz bonus. malus. savoir. un tour en perm!

DÉPART ARRIVÉE. un tour en perm! savoir. quizz. quizz + 3 cases. quizz quizz savoir quizz bonus. malus. savoir. un tour en perm! DÉPART + 3 cases un tour en perm! ARRIVÉE bonus malus bonus T as ton casque? un tour en perm! +4 cases un tour en perm! un tour en perm! bonus + 3 cases Que signifie ce panneau? Ces panneaux signalent

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1 28. Chez la voyante Fiche «enseignant» Niveau : A1 Objectifs communicatifs : Exprimer une prévision Exprimer une probabilité Exprimer une certitude Faire des projets Exprimer une intention Objectifs linguistiques

Plus en détail

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE FICHE MEDIAS N 1 REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE A l'attention des enseignants des cycles II et III Initiative de sensibilisation au handicap mental l'écolensemble Objectifs pédagogiques

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 EN003429 RAPPORT D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 PAUL LÉTOURNEAU, ING., INSPECTEUR TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Réglementation Formation SST

Réglementation Formation SST Réglementation Formation SST Définition : Un sauveteur-secouriste du travail (SST) est un membre du personnel volontaire ou désigné pour porter secours en cas d'accident. Il doit être capable de porter

Plus en détail

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 Constat de départ : Les élèves du cycle 3 de l école ont des difficultés pour utiliser des procédures de calcul mental lors de calculs réfléchis : ils se trompent ou utilisent

Plus en détail

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT CYCLES 2 et 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Minimum à savoir (enseignant) Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT Définition : On observe une

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

Tiken Jah Fakoly : Africain à Paris

Tiken Jah Fakoly : Africain à Paris Tiken Jah Fakoly : Africain à Paris Paroles et musique : Sting Barclay / Universal Thèmes L immigration, la France, l Afrique. Objectifs Objectifs communicatifs : Saluer quelqu un, prendre congé. Se renseigner

Plus en détail

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans)

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Bébé en Ville 9 rue Gustave Flaubert 66 000 Perpignan 04 68 86 43 46 www.bebeenville.fr Présentation de Gestionnaire L Accueil de Loisirs

Plus en détail